Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Un nouveau monde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Jeu 6 Juin - 11:27

L'impression d'être tombé dans un asile de fou. Cependant, j'étais plutôt étonnée de voir qu'Ayane réussissait à prendre suffisamment sur elle pour pouvoir poser elle-même les questions et je devais me pincer les lèvres par moment pour ne pas rire, et je n'étais d'ailleurs pas la seule visiblement car les autres gardes se retenaient eux aussi.

On avait donc droit à un cours relativement complet sur Bahamut et les G-Forces, sauf que d'une certaine manière, on s'en foutait totalement! Et au final, on n'était pas plus avancé, on avait lu à peu près toutes les informations dont il venait de parler dans les livres de la bibliothèque. Je soupirais en croisant des bras, moi aussi je perdais un peu patience, surtout que son accent bizarre commençait sérieusement à me faire mal à la tête! Je me pinçais donc l'arête du nez en soupirant alors que la ninja essayait tant bien que mal d'obtenir les informations qui nous intéressaient, mais elle semblait finalement renoncer et venait vers moi d'un air presque désespéré en demandant que je m'en occupe, sans quoi elle lui ferait une tête au carré


«Rooh ça va! Elle l'a pas menacé de mort non plus, elle plaisante!» que je disais à l'attention des gardes qui levaient déjà leurs armes vers nous, puis je me tournais vers Geyser qui faisait le fanfaron «et je sais pas ce que c'est votre zudo là, mais à votre place, j'éviterais de la chercher. Elle est redoutable autant au corps à corps qu'à distance, et je doute que vous puissiez faire quoi que ce soit avec une ceinture! Même noire!»

Bon ok, j'y connais rien en arts martiaux, mais lorsque les gardes se mirent à ricaner, je leur lançais un regard noir... si ça continue, on va finir en tôle parce qu'on aura foutu une raclée à ces abrutis! Je me tournais de nouveau vers Geyser avant de sortir mon carnet de mon boîtier et il sembla avoir les yeux qui bondissaient hors de sa tête en voyant ça
«AaaaaaahhhHH! Mais gu'est-ze-que z'est???» je haussais alors les sourcils avant de les froncer pour mettre mon boîtier hors de sa portée, c'est qu'il tendait déjà sa main ridée dessus l'enfoiré!
«Si vous voulez le voir, il faudra vous montrer plus précis avec vos indications!!»
«Gu'est-ze-que vous voulez?»
«Le centre de recherche... il est où maintenant? Est-ce que Bahamut y est toujours?»
«Le zentre de rezersshe? Oui, il est douzours au bême endroit pourguoi?»
«Montrez moi son emplacement sur cette carte!» j'avais un super moyen de pression, mais ça n'allait pas durer. Je sortais mon carnet sur lequel j'avais dessiné la carte d'Héméra, ainsi qu'un stylo et il me dessinait une petite croix à l'endroit où se trouvait le centre, je lançais un regard suspicieux sur le scientifique, mais en tout cas, si on se fiait à la carte de Dol qu'on avait vue à la bibliothèque, il aurait du être là en effet
«Vous êtes bien sûr qu'il y est toujours?»
«Ébidemment!»
«Et vous ne savez pas si Bahamut s'y trouve toujours?»
«On y a enboyé des chercheurs... ils n'ont rien drouvé.» sur le coup, je grimaçais avant de me souvenir des journalistes sur Gaïa. Peut être qu'il faut une gemme pour que la chimère se présente là bas aussi?

Je refermais mon calepin, c'était toujours ça comme info. Puis je lui tendais mon boîtier d'un air méfiant
«Surtout, vous ne touchez à rien! Vous ne faites que regarder!»
«Z'est vantaztique!!!» je soupirais avant de croiser les bras et d'attendre qu'il avait fini. Bon, au moins, on avait une petite idée de ce qu'on pouvait faire ou non, mais bon, fallait encore trouver un moyen de nous rendre là bas - et aussi que ce scientifique lâche mon boîtier pour qu'on puisse partir!

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Sam 8 Juin - 1:54

Même si elle annonça le contraire, oui je l’avais menacé de mort et si ça continuait j’exécuterais les menaces mais ils n’auraient pas besoin de le savoir ça. Je me doutais que Cixi tentait juste de calmer le jeu. J’ignorais aussi ce que le zudo pourrait être mais le petit Geyser semblait être bien mal pour le coup suite à ce que ma camarade venait de lui dire. Peut être qu’il ignorait quel talent je pourrais avoir tout comme je pourrais me faire surprendre par ce qu’il serait apte de faire, si vraiment ce vieux croûton était bien capable de quelque chose au final.

Il suffit néanmoins pour que Cixi sorte son boitier pour pouvoir en tirer sa carte pour que les yeux de ce scientifique passent à l’identique de ceux d’un gamin devant ses cadeaux de Noël. Cixi eut raison de ne pas lui laisser puisque j’étais persuadée qu’une fois qu’il l’aurait eu en main, c’est connard de soldats auraient pu nous tirer dessus parce qu’on tentait de le lui reprendre… Ca permit au moins à Cixi de pouvoir lui poser des questions dont elle eut les résultats bien plus directement. Il avait un nouveau joujou sous les yeux, il était donc dans son intérêt de bien répondre.

Ce fut donc avec une rapidité étincelante qu’il mentionna que Bahamut n’était pas au centre de recherche qui, pour sa part, était toujours au même endroit d’Héméra par rapport au monde de Dol. Dans ce cas, on n’avait plus besoin d’en savoir davantage mais ça serait peut être risqué de se rendre là bas sans certitude… Mais on pourrait aussi être les première à tomber sur Bahamut ce qui me donnait bien envie d’aller tenter ma chance…

Oh malheur ! Cixi venait de donner son boitier au scientifique ! Elle l’avait prévenu de ne rien toucher mais il appuyait déjà sur tous les boutons pour voir comment ça marchait. Z’étais vantaztique d’après lui mais je n’aurais pas fait ça si ça n’en serait tenu qu’à moi. Je le regardais jouer avec ça comme un gamin devant un nouveau jouet mais je ne comptais pas le laisser jouer comme ça bien longtemps non plus. S’il avait autant de renseignements, je tenais à en profiter un peu quand même.
« Est-ce que tu sais quelque chose sur les cristaux ou sur la fusion des mondes ? Ou sur des chimères dont on serait sûr de l’emplacement ? »

Ca faisait beaucoup de questions, peut être trop pour lui puisqu’il n’en écouta pas une seule. Non mais il se fichait de moi en plus : il m’ignorait complètement. Et merde… Je me rapprochai brusquement de lui et je lui pris le boitier des mains sans manquer de lui mentionner un mot qui voudrait tout dire. « Confisqué! » Bien entendu, il tenta de le reprendre et malgré que je ne sois pas bien grande, il n’était pas plus grand que moi et il me suffisait de lever la main pour l’empêcher d’aller le chercher. Malgré que je n’appréciais pas d’avoir sa tronche toute ridée juste au dessus de mon décolleté: il manquerait plus que ça soit un vieux pervers en plus de ça. Je me reculai alors brusquement et je plaçai une main devant moi pour l’arrêter ce qui eut pour réponse quatre armes à feu sur moi, comme si j’allais faire de la magie. Ils semblaient tous terrorisés d’ailleurs sans que je ne puisse comprendre pourquoi.

J’avais décidément le chic pour m’attirer de la merde. Je baissais la main pour voir si ça se calmait mais le scientifique ne revient pas, c’étai déjà ça. Les soldats semblaient se calmer un peu mais ne baissaient pas leurs armes. Finalement, peut être que je n’aurais pas de réponse si encore il les connaissait… Je repassais rapidement le boitier de Cixi à sa propriétaire et je tentai de nouveau ma chance. Si ce Geyser était intéressé par quelque chose, il y avait des chances que les soldats coopèrent non ? Enfin, j’espérais.
« On te laisse essayer ce que tu veux dessus si tu réponds à ma question, ok ? »

Ca semblait l’intéresser oui… Il semblait chercher ce qu’il pourrait faire ou dire mais il devait avoir ordre de ne rien révéler puisque c’était quelque chose de confidentiel qu’il faudrait directement voir avec le président en personne probablement mais j’espérais bien qu’il puisse nous le dire pour satisfaire sa curiosité. Mais il ne faudrait pas que ces gardes soient présents pour justement l’empêcher de parler de trop sur ce qu’il saurait. Et si c’était le cas, je ne donnerais pas cher de notre peau avec la manière dont-ils m’avaient regardés comme si je m’apprêtaient à maudire ce pauvre fossile juste avec la main tendue vers lui. N’allez pas me dire qu’ils me prenaient pour un démon eux aussi sans quoi je leur prouverais que je pouvais être pire qu’un démon lorsqu’on osait me rappeler des souvenirs d’enfance !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Dim 9 Juin - 10:55

Forcément, il fallait s'y attendre! Cet abruti commençait déjà à tripoter les boutons si bien qu'une de mes jupes jaillit de nulle part, causant davantage d'excitation chez ce vieux bonhomme! J'essayais de le lui reprendre mais il s'éloignait rapidement alors que je ramassais le vêtement et que les gardes nous menaçaient un peu pour me faire comprendre que j'avais pas intérêt à m'en prendre à lui! Je leur lançais un regard noir qui en disait long sur le fait qu'il s'agissait tout de même de ma propriété !

Ayane essayait aussi de poser quelques questions mais Geyser l'ignorait totalement si bien qu'elle usa de son agilité et de sa rapidité pour récupérer mon boîtier en le confisquant tel un enfant qui ne serait pas sage - c'est un peu ça en plus. Je m'approchais pendant qu'Ayane me rendait mon boîtier en essayant un peu de menacer le scientifique, sauf que là, il était hors de question que je le lui rende vu qu'il se carapatait avec! Il se mit à sautiller partout, levant les mains au ciel tel un gamin qui taperait du pied, puis finalement il se calma et ramena ses mains dans son dos en se penchant légèrement en avant - essayant visiblement de paraître intelligent.


«Nous ne sabons engore rien des ssimères. Nous abons abbris leur exiztenze que rézemment graze à l'un de nos hommes zur le derrain.»
Je fronçais légèrement les sourcils
«Comment ça, l'un de vos hommes?»
«Un zoldat de nodre armée. Il a découbert une ssimère zur un audre monde, ainzi que l'emblacement d'un crisdal»
«Où ça?»
«Z'est dop zecret!»

Oui forcément, il n'allait pas nous donner ce genre d'information. Je croisais alors les bras, ça me faisait penser au fait qu'effectivement, il y a peu encore, on pensait tous qu'il fallait seulement trouver les cristaux, on ne savait pas que des chimères les protégeaient. Je suppose que c'est pareil pour tout le monde finalement.

«Vous ne vous êtes pas lancés à la recherche des chimères?»
«On débude à beine... le monde est basde...» oui, ça on le sait. Je soupirais alors avant de me tourner vers Ayane. Finalement, c'était une impasse. Au final, personne ne savait rien. On ne savait pas si les chimères se trouvaient dans des endroits où elles avaient été avant ou non, et on ne savait pas non plus si l'élément était important dans le choix de leur antre.

Il nous faudrait au moins rencontrer une autre chimère pour faire la comparaison. Je soupirais alors que mon boîtier se mit à clignoter. Je fronçais les sourcils avant d'appuyer sur un bouton qui me servait de communicateur, j'avais reçu un message de la part de l'al-bhed qui était espion au sein de Bevelle. Le message s'affichait en al-bhed sur mon boîtier, si bien que personne ici présent ne pourrait lire ce qui y était affiché.

Je rangeais mon boîtier avant de m'incliner de façon respectueuse

«Nous vous remercions pour votre aide, nous allons y aller.»
«Addendez!! Z'édait guoi za?»
«Rien, un message de ma famille.»
«Ze beux boir?»
«Bien sur!» je lui tendais alors le boîtier pour qu'il puisse lire, mais évidemment, il n'y comprenait rien
«Z'est guoi gomme langue?»
«Du al-bhed, ma langue natale.»

Il me rendit finalement mon boîtier et se mit à bouder avant de nous faire signe de nous en aller. Visiblement, j'avais dégonflé son enthousiasme! J'attendais qu'on soit dehors avant de faire un signe de tête à Ayane
«J'ai du nouveau. Faut qu'on se trouve un coin tranquille pour parler, viens...» pour pas que des oreilles indiscrètes nous entendent!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 10 Juin - 0:26

J’avais beau insisté, je parlais dans le vide et ça m’agaçait. Plus encore, les gardes qui m’avaient à l’œil me gonflaient et j’en aurais bien fait une brochette avec mes dagues si seulement je ne craignais pas de devoir partir sans les renseignements pour lesquels on était venue ici. Finalement, ce ne fut que lorsque Cixi eut récupéré son boitier qu’il nous dit qu’ils ne savaient rien sur les chimères ou les cristaux. Ce n’était que par leurs hommes sur le terrains qu’ils avaient pu apprendre certaines choses et si je m’étais plus intéressés à ce qu’ils avaient appris, la localisation par exemple, Cixi lui demanda quels hommes: un soldat de l’armée qu’il répondit… il semblerait qu’il ait découvert une chimère sur un autre monde ainsi que l’emplacement d’un cristal. Encore une fois, où ? Cette fois, Cixi eut la bonne question mais cet imbécile eut la mauvaise réponse: top secret.

Si ça continuait comme ça, j’allais lui faire bouffer sa parabole… Plutôt que de m’emporter, je laissais un soupir bien sonore se faire entendre alors que je me tournais pour ne pas m’énerver sur lui, valait mieux pas que je perde patience maintenant surtout qu’il pourrait peut être nous dire quelque chose sur les chimères. Pendant que je me calmais, je me disais que c’était de toutes façons peut être la même qu’on avait trouvé après tout…

Après une nouvelle question de Cixi, il répondait qu’ils commençaient à peine leurs recherches, comme tout le monde quoi et ils étaient tout aussi tenu que les autres à vouloir garder le secret pour être les premiers à tout savoir sur tout. Mais ce n’était même pas pour la connaissance que je les cherchais… Enfin, un peu quand même mais surtout pour comprendre pourquoi on ne pouvait plus utiliser de matérias comme avant ou pourquoi il avait été nécessaire de faire fusionner les mondes comme ça.

Un signal me fit tourner vers Cixi alors que le professeur demanda ce que j’allais demander: c’était quoi ce bruit ? Je ne pouvais pas savoir que ça faisait office de téléphone aussi ce boitier mais il semblerait d’après Cixi du moins que c’était un message de sa famille. Rien de bien important en soit et elle accepta même de le faire lire au vieux chnoque. Il ne comprit rien et peut être aurait-il été en mesure de comprendre un truc d’important pour le coup. J’aurais bien demandé à voir mais je n’étais pas en mesure de comprendre l’al bhed non plus bien que j’avais tout de même une bonne mémoire et que j’aurais pu le réécrire pour peut être le traduire. Après, si ça pourrait me concerné, je me disais que je n’aurais pas autant de mal à comprendre le contenu du message si j’avais une bonne traductrice pour me le faire comprendre.

Boudeur, il n’insista pas mais Cixi annonça qu’on en avait terminé ici et qu’on pourrait partir. De toutes façons, ce type m’avait découragé avec la manière dont il parlait, les infos qu’il ne nous avait pas donné et je n’avais même pas fait de massacre. Autant qu’on sorte de là, autant qu’on aille ailleurs d’ailleurs puisque j’allais faire pire qu’une bombe nucléaire si je devais rester dans cette ville trop longtemps. Je ne dis même pas au revoir à ce couillon de Geyser, je l'aimais pas et je pense qu'il l'aurait bien compris... Les gardes nous raccompagnèrent à la sortie et je pus partir dans la rue avec Cixi sans que je ne dise au revoir aux gardes pour autant, les ignorant parfaitement, tout comme j'avais ignoré la machine pour aller plus vite à un autre point de la ville; on n’avait pas de destination fixe mais elle m’affirma une chose qui piqua ma curiosité: elle avait du nouveau.
« De ta famille ? »

Peut être que ce n’était qu’une excuse mais j’avais marché dedans aussi puisque je ne pouvais pas savoir si elle avait encore une fois dit la vérité ou un mensonge. Ce n’était peut être que comme pour les habitants de Wutai : tous unis et une grande famille même si je ne connaissais pas tout le clan. Les Al Bheds restaient unis à ce que j’avais compris et si elle me disait que c’était nouveau et que c’était effectivement al bhed, je n’allais pas avoir trop de mal à comprendre où ça menait si bien que lorsqu’on fut assez loin de toute oreille indiscrète, je pris la parole sur un point important de manière plus direct. « C’est le type dont tu m’as parlé qui espionne le gouvernement chez toi, c’est ça ? » Ou pas… Mais ce n’était pas ce qui m’intéressait maintenant. C’était le contenu du message et je me repris bien rapidement pour lui en demander davantage, nos pas nous menant vers l’une des nombreuses sorties de la ville, dont celle qui allait vers le lac salé en fait… « Qu’est-ce qu’il disait ce message ? »

Même si je regardais surtout Cixi pour le coup, j'écoutais tous les sons autour de nous et je restais alerte à tous les mouvements pour ne pas me faire surprendre par un garde ou un imbécile qui aurait cru pouvoir écouter aux portes...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 10 Juin - 10:15

=============================
Ayane et Cixi vont vers Le Lac Salé
=============================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Dim 16 Juin - 0:03

Ayane et Cixi viennent du Lac Salé
===============================
Le combat n'allait plus durer très longtemps,sauf que les monstres semblaient continuer à se concentrer sur moi alors qu'Ayane avait clairement été celle qui avait causé le plus de dégâts dans l'histoire! Mais il faut croire que je devais avoir l'air plus appétissante peut être? Allez savoir, en tout cas, je continuais d'encaisser les coups comme je pouvais, grimaçant par moment lorsque je sentais ma blessure me lancer un peu!

Mais heureusement, Ayane était suffisamment balèze pour en finir rapidement, et je venais tomber sur les fesses lorsque le dernier squelette tombait dans une poudre de cristal, se mêlant sans problème au sel des lieux. Je regardais autour de moi, les monstres avaient laissé une poignée de gils, ça nous paierait donc l'hôtel pour la nuit surement. La ninja se rapprochait de moi, reprenant la conversation là où on l'avait laissé et je lui souriais en me remettant debout

«Oui... au moins ces monstres auront servi à quelque chose, on devrait pouvoir se prendre un truc sympa!»

Je m'approchais d'elle afin qu'on se remette en route vers la ville, mais elle baissait la tête vers ma blessure en me demandant si ça irait
«Je soignerai ça à l'hôtel. Viens, on y va...» je posais tout de même ma main dessus pour faire garrot, la plaie n'était pas très profonde, mais c'était suffisant pour être douloureux

«C'était impressionnant ta technique toute à l'heure... c'est celle que tu as eue avec ta dernière gemme?» moi, j'avais pris une magie de soin et..

Je venais soupirer en levant les yeux au ciel

«'tin mais je suis trop bête des fois!» je fermais les yeux en gardant ma main sur la plaie, je prenais ensuite une profonde inspiration et il y eut une légère lumière blanche autour de ma main pendant que je lançais un soin de ~Régénération, et lorsque je la retirais, la plaie était totalement refermée et je me sentais bien mieux.

«J'avais oublié que j'avais ça... je suppose qu'il faut que je m'habitue au fait que grace aux gemmes, on peut acquérir de nouveaux pouvoirs.»
Je soupirais de soulagement en tout cas avant de reprendre la marche. Trouver un hôtel ne serait pas bien difficile dans cette ville, je m'approchais directement d'un plan et j'y mettais mon traducteur pour en trouver un. Même pas besoin de prendre l'espèce de transporteur étrange, et fort heureusement pour Ayane, on n'allait même pas croiser d'autres gardes!

«J'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre comment on peut autant sécuriser une ville au niveau des aéronefs, et ne pas poster de gardes là où on peut arriver à pied? Ils sont bizarres quand même...»
De toute manière, on s'en fout. Au contraire même, ça nous arrange non?

On entrait donc dans le premier hôtel qu'on trouvait, il était apparemment assez moderne et c'était largement suffisant, après tout, on voulait seulement se reposer un peu avant de reprendre la route.

«Une chambre double s'il vous plait...»
«Un lit double ou deux lits simples?»
«Le moins cher...»
«Alors deux lits simples... 200 gils par personne.»

Je déposais donc la somme sur le comptoir - pour ma part du moins - avant de récupérer la clé et prendre l'ascenseur pour atteindre notre chambre! J'ouvrais la porte pour voir que c'était tout de même assez sympa, deux petits lits une vue sur la ville - sur des buildings quoi - et une salle de bain
«T'as qu'à aller à la salle de bain la première, je vais recoudre ma tenue.»

Je commençais donc à me déshabiller pour me retrouver en sous-vêtements avec mon short noir tout de même, j'avais juste retiré les nombreuses lanières, le petit haut rose et la jupe, je m'approchais de l'armoire à vêtements où je supposais qu'il devait y avoir de quoi recoudre, et effectivement, il y avait là une petite boîte. S'il n'y a pas de fil rose, je pense utiliser du blanc. Ça fera l'affaire.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 17 Juin - 1:53

Je ne traitais ces trucs que comme ils le méritaient : de la merde tout simplement. Ils avaient tout de même réussi à avoir Cixi et c’était pourquoi je voulais savoir comment elle allait avant de repartir, ça serait con qu’elle soit ralentie à cause de ça ou qu’elle ait trop mal pour avancer sans que je n’en tienne compte. On était au moins d’accord sur le point que ces monstres aient pu se rendre utile en nous procurant de quoi nous payer une chambre d’hôtel une fois qu’on sera revenu en ville. Mais pour ce qui était de sa blessure, Cixi comptait surtout attendre d’être à l’hôtel pour pouvoir s’en occuper, peut être par mesure de simplicité mais aussi parce qu’elle ne désirait pas utiliser une potion comme ça. Autant utiliser la trousse de premiers soins d’un hôtel effectivement.

« Ok, mais force pas trop hein… » lui dis-je alors qu’elle semblait tout de même avoir bien mal vu comment elle avait plaqué sa main dessus. Toujours était-il qu’elle avait trouvé ma technique impressionnante et je souris devant l’effet effectué. C’était bien ce que je désirais provoquer après tout et j’en étais alors satisfaite. Je lui fis un signe affirmatif de la tête mais elle reprit la parole en me disant qu’elle était bête. Sans comprendre pourquoi au début mais elle se soigna d’elle-même aussi rapidement qu’elle y pensa. Ah oui, c’est sûr que ça aidait de pouvoir soigner comme ça. Elle avait oublié qu’elle avait un tel pouvoir jusqu’à ce qu’elle repense à ce qu’elle avait appris avec la gemme. Il fallait juste qu’elle en prenne l’habitude après tout. « Personnellement, je n’ai pas eu de mal à m’en souvenir au vu de l’effet que donnait… Par contre, ça me vide presque totalement. Je ne pourrais pas le faire deux fois… Je l’ai fait parce que je savais qu’on ne partirait pas maintenant… » Tu penses bien que je ne l’aurais pas fait si j’avais su qu’on partirait dans la foulée quand même !

En tout cas, on retourna en ville mais comme le faisait remarquer Cixi, c’était difficile de comprendre pourquoi il y avait une foule à attendre à l’aérogare et personne ici.
« Ils se disent peut être que personne ne passerait par là… » Avec les monstres et tout ça… Mais c’était con puisque même les monstres pourraient entrer en ville par inadvertance si ce n’était ce panneau holographique – qu’on avait repassé sans s’en soucier d’ailleurs – qui protégeait la ville.

Après avoir été voir un plan, on n’eut pas de difficulté à trouver un hôtel pour prendre une chambre. La moins cher pour deux était à deux cent gils par personne : et on voyait que c’était une grande ville au vu du prix parce que ce n’était rien de très luxueux pourtant… Mais je donnai ma part tout de même en suivant le mouvement de Cixi. Avec ce que l’hôtelier venait de mentionner, c’était à croire qu’il aurait pu nous prendre pour un couple presque vu comment il avait insinué qu’on pourrait prendre un lit pour deux… Mais je n’avais pas relevé la remarque non plus. Je pense que j’avais fait assez de grabuge jusqu’ici pour continuer. Ca serait con de ramener les gardes jusque là quand même alors qu’on n’en avait pas croisé sur la route…

Une fois dans la chambre, j’eus l’accord de Cixi pour prendre la salle de bain la première : elle allait s’occuper de réparer sa tenue pendant ce temps. De mon côté, ça allait encore et je confirmai ce qu’elle venait de me dire pour y aller. Ce fut assez rapide quand même et ce même si je me passai un coup dans les cheveux pour en retirer la poussière de cet endroit où on était allé et qui me donnait tout de même une teinte blanche sur la tête. Je ne pris qu’une quinzaine de minutes tout au plus jusqu’à ce que je ne ressorte de là pour pouvoir voir ce que Cixi faisait. J’avais revêtu un t-shirt simple ainsi qu’un short en guise de dessous afin de pouvoir passer une nuit habillée de manière « normale » selon les critères de Cixi. Mais je ne fis pas de commentaires là-dessus pour l’instant. Je me contentai de mettre mon linge sur une chaise après l’avoir dépoussiéré dans la salle de bain et je lui demandai si elle avait eu le temps de faire autre chose.
« Tu as commandé un truc à manger pour ce soir ? »

Il était vrai qu’on avait mangé il n’y a pas si longtemps que ça mais comme je n’avais pas l’habitude de sauter un repas, je préférerais encore manger que de devoir me réveiller par la faim au courant de la nuit. Elle pourrait donc prendre la douche si elle le souhaitait maintenant, si elle aurait terminé mais je ne doutais pas qu’elle aurait été rapide à réparer son truc non plus. Au pire, je pourrais le faire… « Après, je peux le faire pendant que tu te laves aussi. Tu veux quelque chose en particulier ? » Personnellement, je pensais prendre un truc d’assez léger quand même pour pouvoir dormir convenablement et repartir pas trop lourde demain. « Ah et tu feras attention, la douche a un jet très puissant. » Qu’elle n’aille pas se rouvrir une blessure à cause de ça aussi. J’avais manqué de me dégommer un œil en levant la tête lorsque je l’avais allumée en plus…
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 17 Juin - 23:00

======================
Ayane et Cixi: Paiement de 200 gils par personne

Restauration à 100% HP-MP
======================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 17 Juin - 23:17

Il est vrai que vu la puissance qu'elle a dégagé, je ne doute pas que la technique d'Ayane devait être sacrément gourmande en énergie, pour ma part, je n'avais pris qu'un petit sort de soin, mais il avait été suffisant pour refermer ma blessure, et c'était tout ce qui comptait pour moi.

De retour en ville, on avait directement pris la direction de l'hôtel. Dans la mesure où on avait une très longue route à faire demain, y'avait pas de raison que l'on traîne davantage dans les rues de cette ville.
Je payais ma part de la chambre, sans vraiment faire le rapprochement sur le fait que le type pourrait penser qu'Ayane et moi on est en couple. À mon avis, c'était au cas où, peut être que ces lits sont plus confortables, et je doute que ça pose problème en général pour deux filles de dormir dans le même lit.

Enfin faut juste pas qu'elle bouge quoi, j'avoue que dormir avec Ayane pourrait me faire flipper car si elle s'amuse à me prendre pour un punching-ball dans son sommeil, je donne pas cher de ma tronche au réveil.
Enfin bref, j'avais envie de raccommoder mes affaires et les faire laver avant de prendre ma douche, aussi j'invitais la ninja à aller la première à la douche. Moi, je m'étais partiellement déshabillée le temps de recoudre mon haut qui avait été déchiré par l'épée de cette espèce de zombie! Puis je m'approchais de la porte pour l'ouvrir et voir un employé de l'hôtel qui lorgnait visiblement par le trou de la serrure!

«Non mais ça va oui? Tu veux que je t'aide?» je l'attrapais alors par l'oreille et il se mit à couiner comme un cochon qu'on égorge alors que je le traînais jusqu'à l'armoire et que je l'y jetais dedans violemment! Fermant les portes à clé, il se mit à tambouriner si violemment que j'en eus rapidement mal au crâne, si bien que j'ouvrais la porte, lui collais un bon coup de poing sur le nez pour l'assommer avant de l'enfermer à nouveau

«Ça te laissera le temps de réfléchir!» connard! Je retournais vers la porte, me fichant pas mal que j'étais toujours en sous-vêtements jusqu'à ce qu'une femme de ménage passe par là
«Excusez moi... vous avez une laverie dans l'hôtel?»
«Oui bien sûr! Donnez moi vos vêtements, je les ferai laver pour qu'ils vous soient portés demain matin!»
«Super, vous pouvez juste me laisser un panier? Mon amie n'a pas fini de se doucher et je pense qu'elle aura aussi des trucs à laver...»
«Bien sur, tenez...» elle se mit à regarder autour d'elle «je me demande où est Matthew»
Mon regard se posa sur l'armoire et je faisais semblant de ne pas savoir de qui elle parlait avant de récupérer une panière à linge et fermer la porte. J'y mettais toutes mes affaires - avec cet idiot de Geyser qui a appuyé sur tous les boutons de mon inventaire, je préfère pas prendre de risque - avant de voir Ayane sortir de la salle de bain

«Ah mince! Désolée j'ai zappé... disons que j'ai eu un petit contre-temps!» je désignais l'armoire du pouce avant de me diriger vers la salle de bain à mon tour. Puis je me tournais vers elle avec un léger sourire «j'ai pas super faim. Vois pour un truc léger genre une salade composée, ça m'ira très bien! »

Au moment où j'allais fermer la porte, elle me précisa que la douche avait un jet plutôt violent, aussi je pouffais de rire avant de hocher de la tête
«D'accord! Et toi, fais gaffe! Y'a un pervers enfermé dans l'armoire. Je l'ai assommé, mais qui sait quand il se réveillera!»

Je lui faisais un petit clin d'œil amusé avant de fermer la porte derrière moi. Avec tout le sel emmagasiné dans mes cheveux, j'en avais pour un bon moment quand même, mais je ne voulais pas trop faire attendre la ninja non plus, donc j'avais intérêt à me grouiller.

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mar 18 Juin - 8:13

Spoiler:
 

En sortant de la salle de bain, elle m’affirma qu’elle n’avait pas eu le temps de commander à manger. Je pouvais remarquer qu’elle avait eu le temps de recoudre sa tenue déjà, ce n’était pas plus mal. Pendant qu’elle me parlait de ce type qui lui avait fait perdre du temps, j’avais remarqué le panier à linge sale un peu plus loin, je pourrais donc y foutre mes affaires et mettre le tout dehors. Elle prendrait une salade composée qu’elle m’avait dit mais la partie concernant le pervers allait me permettre de passer mes nerfs sur quelque chose si bien que je lui proposerais de prendre son temps pour la douche. Avec les cheveux qu’elle avait, je me doutais que ça ne pourrait pas être aussi rapide que moi. « Ok, prend le temps qu’il te faudra, j’ai de quoi m’occuper. » Et elle risquait de m’entendre puisque je n’allais pas être discrète pour autant.

Déjà, je fichai mes affaires sales dans le panier de linges que je repoussai non loin de la porte puis j’allai vers le placard pour l’ouvrir sans attendre. Le type en tomba simplement et malgré les réflexes que j’avais, je me poussai lorsqu’il tomba pour le voir lamentablement s’écraser sur le sol.
« Oops. » Dis-je alors d’un air faussement désolée. A vrai dire, ce n’était pas vraiment comme si je comptais le ménager mais devant le manque de réactivité de ce type, je me disais que Cixi n’avait vraiment pas du y aller mollo sur lui. Je le ramassai alors pour voir qu’en plus de la lèvre fendue provoquée par l’al bhed, il avait maintenant l’arcade dégommée par sa chute. Le soulever ne fut pas difficile mais je me contentai de le retourner pour le foutre sur le dos. Toujours inconscient visiblement… Je lui fichus quelques claques mais il ne se réveillait pas pour autant. « Putain de fainéant… »

Dans ce cas, j’allais passer aux grands moyens… Il y avait un pot vide sur le bord de la fenêtre, probablement dans le but d’y mettre des fleurs à la base. Je le pris et je me dirigeai vers la salle de bain où l’eau se faisait entendre. J’entrai dedans sans demander à Cixi si je dérangeais mais peu m’importait dans le fond. Même si j’eus un regard vers elle, je pensais qu’elle comprendrait ce que je ferait en remplissant ce bocal d’eau froide au lavabo. Je fis ensuite demi tour pour quitter la salle de bain en ramenant la porte vers sa fermeture sans la fermer pour autant et le contenu de ce pot finit dans la tronche du pervers qui, cette fois se réveilla. « Hey, ça va ? » Demandai-je plutôt par principe que pour réellement me renseigner sur son état. Un signe de tête affirmatif alors que sa position devait être plutôt agréable au vu du fait que je me tenais juste à ses pieds. Quoi que le coup de pied qu’il prit entre les jambes m’aurait pas vraiment plu non plus…

Je posai le pot sur le sol, non loin d’un mur et je le redressai en l’agrippant par le col.
« Ca t’amuse de te rincer l’œil comme ça ? » Bien entendu, le type était traumatisé et ne répondit pas. Je ne le forçai pas et il aurait très bien pu tenter de me toucher ou quoi mais il semblait être trop peureux pour oser faire quoi que ce soit pour autant. Quoi qu’il avait tout d’un pervers, il baissait généralement les yeux pour regarder ma poitrine et pour le coup, je n’avais rien de provoquant en plus. « Hey, mes yeux sont un peu plus haut quand même là. » J’étais pas bien grande mais je me doutais qu’il le savait bien. C’était bien drôle de le voir remonter les yeux aussi rapidement comme s’il craignait de se prendre encore un coup - ce qui aurait été indéniablement le cas s'il n'avait pas été aussi rapide...

Je lui dirais bien de prendre le bac de linge mais Cixi n’avait pas encore terminé, j’aurais pu lui prendre ses fringues après mais je préférais pas m’avancer sur ce qu’elle voudrait faire pour autant. Mais je n’allais pas manquer de lui faire payer sa perversité, qu’il soit ou non un serveur ici.
« Tu vas te rendre utile le pervers. Tu ramèneras une pointe de pizza et une salade composée pour moi et ma camarade. Et n’envoie pas quelqu’un d’autre sinon c’est moi qui retournerait te chercher, ok ? » Je le retournai alors en lui attrapant les bras et je le fichu dehors en le repoussant du pied. Je pensais que lui aurait finalement compris la leçon mais je me doutais bien qu’il recommencerait dès qu’il en aurait l’occasion dans tous les cas.

Une fois que j’eus refermé la porte, je retournai m’installer sur le lit pour nettoyer un peu mon équipement: mes armes, mes protections entre autre… Mais ce n’était que pour attendre que Cixi ait terminé. Ca ne devrait pas être trop long non plus. J’ignorais le temps que j’avais pu passer avec ce type mais c’était certainement suffisamment long pour qu’elle ait eu le temps de se laver. Vu comment j’avais brusqué le type, il y aurait encore des chances qu’il revienne avant que Cixi n’ait terminé après tout et je l’attendrais de pieds fermes. Cixi termina avant son retour néanmoins et si elle voudrait un peu s’amuser avec lui, elle pourrait toujours le faire mais je lui signalai quand même ce que j’avais fait en précisant qu’il faudrait lui faire prendre le panier à linge aussi si jamais elle n’avait plus rien à y mettre.
« Il ne devrait pas tarder à revenir je pense vu comment je lui ai fait peur. » Enfin, on pourrait surtout dire que je ne l’avais pas ménagé en fait puisque je n’étais pas réellement effrayante je pensais… Mais ce n’était que de mon point de vue, si j’étais ce type, je ne savais pas si je reviendrais me voir comme ça après ce que j’avais pu subir après tout…
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mar 18 Juin - 20:22

Pas la moindre idée de ce qu'Ayane comptait faire subir à ce cher voyeur, mais je ne doutais pas une seconde qu'il allait passer un mauvais quart d'heure! Pour ma part, je prenais seulement mon boîtier avec moi pour avoir des sous-vêtements à me mettre, puis je fermais la porte de la salle de bain derrière moi avant de me déshabiller et me glisser dans la cabine de douche.

Je prenais surtout soin de mes cheveux avant de me souvenir que demain, nous allions devoir repasser par ce fichu lac salé! J'allais donc de nouveau m'en foutre partout et je soupirais avant de commencer à me rincer. J'entendis alors la porte s'ouvrir et je me tournais vers la ninja qui ne faisait que passer. Haussant les sourcils sur le coup de la surprise, je ne me préoccupais pas beaucoup d'être encore nue dans la mesure où mes cheveux me recouvraient presque entièrement et je la voyais ressortir d'un coup sans se soucier de son intrusion.

D'un haussement d'épaule, je me savonnais le corps avant de me rincer pour de bon et sortir, enroulant une serviette autour de ma taille, j'en prenais une deuxième pour y enrouler mes cheveux avant de m'approcher de mon boitier. Je ne récupérais qu'un autre short et une brassière noire - je ne pense pas qu'on va sortir de toute manière, et si c'est le cas, j'aurais qu'à enfiler un truc par dessus - avant de sortir et voir la ninja tranquillement installée sur le lit. Je me dirigeais vers la panière à linge qu'elle avait remplie avant de me pencher en avant pour libérer mes cheveux de la serviette et les frotter énergiquement.


«Il est toujours dans l'armoire l'autre?» mais visiblement non, et la ninja me raconta donc les misères qu'elle lui avait fait subir et je pouffais de rire avant de finalement carrément éclater de rire avant de venir m'asseoir à côté d'elle «Le pauvre! Te connaissant, t'y es pas allée de main morte!»

J'en venais à essuyer une petite larme au coin de mes yeux, évidemment, j'étais ironique et je me moquais bien de lui pour la peine! Elle m'expliquait qu'elle l'avait envoyé chercher à manger et qu'ensuite il prendrait le panier à linge «Bonne idée!»

Je levais l'une de mes jambes pour remarquer que j'avais la peau un peu sèche avec le sel, aussi je retournais dans la salle de bain pour prendre un pot de crème et m'en passer sur les jambes au moment où le gars frappa à la porte.
«Laisse, j'y vais!» je me levais avec un œil amusé avant d'ouvrir brutalement la porte

«C'EST POURQUOI?» dis-je en prenant un air menaçant! Le type se planqua derrière son chariot avant de chouiner sur le fait qu'on avait demandé à ce qu'il apporte à manger. J'ouvrais la porte pour qu'il entre, et c'est à peine s'il ne marchait pas en canard derrière le chariot avant de se redresser pour prendre le panier et filer à toute vitesse, je claquais ensuite la porte derrière lui avant d'éclater de rire à nouveau et me jeter sur le lit à côté d'Ayane, ramenant mes genoux contre ma poitrine pour contenir mon fou rire

«Qu'est-ce qu'on est méchantes! En tout cas, je doute qu'il recommence le voyeurisme tant qu'on sera dans cet hôtel!»
Je roulais de manière à me mettre sur le ventre et ainsi pousser sur mes bras pour me lever et m'approcher du chariot. Ayane s'était pris une part de pizza, moi j'avais ma salade et je venais prendre mon assiette avec une fourchette avant de me tourner vers elle en prenant un air amusé, manifestant clairement ma bonne humeur

«T'as vu? Y'a une télévision, tu crois que les programmes sont plus intéressants qu'à Junon?» je picorais quelques tomates avant d'allumer l'appareil pour voir justement le programme. Des informations, pas grand chose de bien intéressant, quelques news people d'un mec qui ferait son coming out - son nom me disait quelque chose... Reeve Tuesti? Où j'ai déjà entendu ça? peu importe - et d'un match de blitzball qui se jouait avec les Devil Bats contre les Al-Bhed Psyches!

«Ouaaah! Attends super! Ils vont diffuser le match? Trop bien! faut absolument que tu vois ça!! Ce sont les al-bhed qui jouent!»
J'allais pouvoir lui expliquer les règles en passant si ça l'intéressait, c'est marrant le blitzball!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Jeu 20 Juin - 3:10

En revenant, Cixi avait directement demandé si l’autre était toujours dans l’armoire mais je ne lui fis qu’un non de la tête pour lui répondre sans attente. Je lui expliquai ce qu’il était advenu de lui dans les secondes suivantes et elle osa encore le plaindre en étant à moitié morte de rire mais je me doutais qu’elle ne le disait que pour le principe puisque ce n’était pas elle qui penserait sincèrement à plaindre un obsédé pareil. Lorsque j’en vins à ce que je lui avais dit de faire et ce que je pensais lui faire faire, elle m’affirma que c’était une très bonne idée et d’un sourire, je lui répondis sur un ton de provocation, gonflant la poitrine pour prendre de l’ampleur. « J’ai toujours de bonnes idées ! » Mais le rire qui s’en suivi me fit perdre toute crédibilité.

Depuis quand je n’avais pas ri comme ça ? Je ne pourrais même pas le dire… C’était à croire que je me sentais parfaitement bien avec Cixi, en confiance du moins. Elle s’était d’ailleurs installée sur le même lit que moi, juste à côté, c’était comme quoi la preuve absolue qu’elle-même me faisait confiance et ne me voyait pas comme un démon meurtrier à cause de ma couleur de cheveux, de mon passé ou même de mon attitude parfois très irritable. L’al bhed retourna vers la salle de bain sans me dire pourquoi après un instant mais la porte se fit entendre et je la vis en sortir tout en me disant qu’elle y allait.

Je me doutais que ça ne serait pas mieux que moi… Quoi qu’elle faisait peut être un peu moins peur que moi quand même. Elle ouvrit brutalement la porte, me laissant un sourire sur le visage, tout en lui demandant de manière très forte pour quoi c’était. Le type n’arrivait même pas à articuler correctement deux mots consécutifs tellement il avait peur. Je me redressai un peu pour mieux le voir s’avancer dans la chambre en me retenant avec peine de lui éclater de rire au nez mais la bouche mi ouverte pourrait parfaitement laisser cette sensation que ce n’était pas l’envie qui en manquait. Il prit si rapidement le panier à linge et la poudre d’escampette que c’était à croire qu’il était soudainement devenu aussi rapide qu’un pampa et Cixi claqua la porte par la suite sans manquer d’éclater de rire au travers lequel je me joignis.

Elle se jeta sur le lit tout en me disant qu’on était méchante mais qu’il ne risquerait pas de recommencer de si tôt mais je me disais qu’il pourrait encore tenter le coup s’il était motivé.
« Attends, il ne nous a pas encore rendu nos fringues. Si c’est lui qui revient demain, on lui retirera le goût de travailler dans un hôtel ! » bien que je doutais qu’il revienne demain en fait. Je m’étais réinstallée sur le lit et Cixi se levait pour aller chercher ce qu’elle avait pris à manger. Le plateau étant roulant, elle n’avait fait que de le rapprocher pour me donner ce que j’avais pris sans forcer. Comme elle me le fit remarquer, il y avait une télé et elle se demandait si les programmes seraient plus intéressants qu’à Junon. « Bah, on regarde et on voit hein ! » et ce fut ce qu’elle fit puisqu’elle l’alluma.

Pour le coup, je crus à une blague avec une image de Reeve et d’un type avec une queue de cheval qui faisait la une des journaux mais je me dis sur le coup que ça devait être un sosie… Ou pas… Je n’avais vu Reeve qu’une fois après tout. Il ne semblait pas y avoir de renseignements sur les chimères mais sur une autre chaine, il y avait du sport, un sport que Cixi connaissait apparemment puisqu’elle m’en parla un peu et voulait me montrer ça. Je fus surprise de voir que ça se passait sous l’eau et les types gardaient leur respiration vachement longtemps en plus ! Les matches duraient cinq minutes par mi-temps mais je ne savais pas si je pourrais retenir ma respiration autant de temps moi.

Mon intérêt pour le jeu lui permit de m’expliquer les règles pendant qu’on regardait les différents matches qu’il y avait et la soirée passa plutôt tranquillement jusqu’à ce que la finale ne se termine. Les Al Bheds Psyches avaient remportés le tournoi visiblement mais la remarque que je pourrais faire, c’était que leur équipe était tout simplement abusive mais c’était à l’image de Cixi après tout.
« Avec un gardien de but comme ce Loumnik, c’est pas étonnant qu’ils ont gagnés ! Rien ne passe ! Et l’équipe en elle-même n’est pas en reste. Ils sont vraiment rapides! » Et ce n’était pas peu dire puisque même les filles qui jouaient se démontraient plus rapide que la majorité du monde. J’avais même pu voir les quelques races de ce monde avec les ronsos - dont l’explication fut rapide puisque j’eus le nom de leur race, une description rapide et le lieu de vie qu’ils avaient. Mais la question qui me vint ensuite fut de savoir si Cixi, à l’image de son peuple, avait déjà joué à ce sport. « Tu fais du Blitzball aussi toi ? »

La suite du programme n’étaient que des commentaires sur les performances des joueurs, bien moins intéressant en soit. Certains d’entre eux se faisaient aussi interviewer mais bizarrement, les al bheds ne passaient pas devant le micro… Peut être parce qu’ils ne connaissaient pas la même langue que les autres ? Je ne pouvais pas savoir que ce n’était que parce qu’ils n’étaient pas appréciés de Yevon avant et que depuis que ce type dont Cixi m’avait tant de fois parlé était au pouvoir, les anciennes habitudes étaient revenues aussi rapidement qu’elles n’avaient pris le temps de s’installer en mille ans avant la chute de Sin. En tout cas, ma conclusion personnelle sur cette soirée sport laisserait l’occasion à Cixi de peut être m’apprendre à y jouer si elle s’y entraînait de temps en temps. « Il faudrait qu’on en fasse un peu quand on passera sur ton monde, je suis sûr que je ne serais pas mauvaise en attaquant. » Mais avant ça, il faudrait que je m’entraîne à conserver mon air le plus longtemps possible sans quoi je ne tiendrais pas une mi temps !
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Jeu 20 Juin - 10:41

Voir Ayane éclater de rire, j'avoue que j'aurais jamais cru voir ça un jour, mais faut dire que la situation s'y prêtait clairement! Certes, c'était pas gentil de se moquer ainsi de ce type, mais ça lui apprendra à jouer les voyeurs pendant que je me balade en sous-vêtements dans ma chambre! 

On s'était installées sur le même lit et j'avais rapproché le chariot pour qu'on puisse manger comme ça, c'était plus sympa on va dire et ça donnait un petit côté plateau télé que j'avais jamais vraiment eu l'occasion de tester. Y'a qu'à Luca que l'on pouvait espérer pouvoir regarder la télévision de cette manière, et on ne peut pas dire que j'y ai été très souvent dans ma vie! Mais c'était agréable, ça faisait partie des petits côtés positifs de la vie et de cette aventure! 

Franchement, c'était un sacré hasard que je sois tombée sur la ninja, mais je le regrette pas! Elle a peut être un caractère de merde, mais je trouve ça marrant moi, surtout que je dois avoir un truc qui lui plait car en général, elle est pas comme ça avec moi - ou juste que je la gonfle pas comme les autres peut être, ça doit jouer! Au moins je fais gaffe!
Prenant une tomate à l'aide de ma fourchette, j'avais commencé à zapper jusqu'à tomber sur une chaîne qui diffusait des trucs de Spira! C'état un match de blitzball et les Al-bhed Psyches étaient en train de jouer! J'étais trop contente et je voulais absolument qu'Ayane voit ça. 

Je lui expliquais rapidement les règles - pas très compliquées, des joueurs, un ballon, un but, faut marquer. Tous les coups sont permis! Évidemment, les al-bhed gagnaient et j'avais sauté sur le lit en levant les bras au ciel en criant un on gros «Yeaaaaah!!» avant de me pencher pour boire un verre d'eau! La ninja faisait alors un rapide récapitulatif des raisons pour lesquelles ils avaient gagné et je pouffais de rire

«Loumnik est le meilleur gardien de tous les temps! C'est un vrai mur! Pas mal d'équipes tentent de le recruter, mais il reste fidèle aux al-bhed depuis toujours!»

Je buvais une nouvelle gorgée alors qu'elle me demandait si je jouais au blitzball aussi, je venais hausser des épaules avant de me tourner vers elle
«Un peu oui. Disons que je joue généralement en défense, comme j'ai de la force pour cogner et tacler les attaquants qui tenteraient de venir près des buts, mais j'ai jamais eu le niveau pour entrer dans une vraie équipe.»
Surtout chez les Al-bhed Psyches quoi. Il y a plusieurs autres équipes évidemment, mais finalement, ça ne m'a jamais vraiment tenté! Malgré tout, je regardais la ninja d'un air amusé avec un large sourire alors qu'elle voulait essayer «Pas de problème, on ira faire un tour à Luca et tu essaieras? Je t'apprendrai. Je suis sure qu'avec ton agilité, tu seras vite très douée»

Faudra surtout qu'elle s'entraîne à rester en apnée. C'est le plus difficile en général, surtout que bon, il s'agit pas seulement de rester sous l'eau, faut bouger, frapper, esquiver, tirer... pas évident de faire tout ça, surtout que lorsqu'on se prend un coup, on a tendance à vouloir expirer tout l'air qu'on a dans les poumons. 

Ma salade était finie et je me rendais compte que j'avais encore faim, si bien que je me levais pour attraper le téléphone, utilisant mon traducteur pour choper le numéro de l'accueil et commander un dessert. Des profiteroles au chocolat tiens! Pas terrible pour la ligne, mais vu comment on se dépense avec la ninja contre les monstres, j'ai pas de souci à me faire de ce côté là! Je lui demande au passage si elle veut un truc, et en attendant qu'on nous apporte tout ça, je lui file la télécommande pour qu'elle regarde s'il y a autre chose en attendant. 

Pour ma part, je reprends la crème de toute à l'heure puisque je n'ai pas eu le temps de m'en mettre et j'en applique une dose généreuse sur mes jambes, c'est pratique d'être ainsi assise sur un lit pour s'en appliquer partout. Je tendais le peau à Ayane au cas où elle ait envie de s'en passer un peu, elle devait bien avoir la peau sèche elle aussi mais peut être qu'elle s'en foutait, et on frappait à la porte pour nous porter les desserts.

Pas de pot cette fois, c'était pas l'autre! Il avait du fuir la queue entre les jambes et demander à quitter son service! Tss même pas drôle. Je récupérais le(s) dessert(s) avant de revenir vers le chariot pour déposer mon assiette. Ça sentait trop bon le chocolat fondu et je montrais l'une des profiteroles à Ayane


«Tu veux goûter?» inutile de dire qu'après un dessert pareil, moi, je vais m'endormir comme une souche!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Ven 21 Juin - 2:56

Il était vrai que ce n’était pas avec tout le monde que je riais comme ça mais plus j’apprenais à la connaître et plus Cixi m’attirait. Je comprenais ses motivations, je comprenais sa manière de vivre, ses buts et sa curiosité et comme moi-même je n’avais qu’une chose à demander, je me rattachais beaucoup à ses centres d’intérêt au final, notamment le blitzball que je n’imaginais pas comme ça. D’autant plus que j’étais une fille bien sportive et que ce n’était pas ce qui me ferait peur que de jouer avec elle pour m’entraîner, apprendre et peut être même davantage malgré que je n’aurais jamais la prétention de jouer dans une équipe comme celle de son peuple au vu de ce qu’ils avaient fait comme massacre.

Elle me disait que oui, Loumnik était un vrai mur et ne laissait jamais rien passé. Beaucoup de monde voulait le recruter mais il restait ficèle aux siens. Une autre personne m’avait surprise aussi avec Judda, c’était quand même une défenseur très prometteuse qui avait de nombreuse fois fait des passes décisives pour marquer. De quoi donner envie de jouer comme eux même si je me placerais davantage en attaque au vu de ma manière d’être: bourrine et rapide.

Cixi me disait qu’elle, elle jouerait plus en défenseur au vu de ses réflexes, de la manière qu’elle pourrait de tacler et des passes qu’elle pourrait faire. Ca ne faisait pas d’elle un joueur vedette mais comme je pourrais lui faire remarquer, ça serait certainement l’une de celles que je verrais le mieux, comme cette Judda… Elle était d’accord pour m’apprendre à jouer toujours et elle me confirmait que je serais très douée. Ce fut le moment que je choisi pour lui donner ma position dans tout ça.
« Personnellement, je serais à l’aise en attaque ou au milieu. Mais je risquerais de tuer le monde en défense donc il vaut mieux pas hein ! » Et elle serait certainement de mon avis: mon potentiel était à mettre en valeur sur l’avant du terrain.

Le tout resterait maintenant de retenir ma respiration à vide pendant une dizaine de minutes afin de pouvoir tenir. Je m’exercerais dès demain sous la douche ou simplement à la place de faire des pompes au réveil. Ca serait déjà bien moins épuisant mais ça entraînerait.

Malgré tout, Cixi avait encore faim et elle retourna commander quelque chose d’autre à manger pendant que je zappais. Je tombai sur la chaîne d’informations de Galbadia et je pus regarder un peu tout ce qu’il y avait de nouveau. Ils parlaient surtout des cristaux sans rien donner de bien important si bien que lorsque Cixi me demanda si je voulais un truc en plus, je lui répondis sans hésitation pou répondre aussi à la demande de mon estomac.
« Prends moi un beignet au pomme en plus. »

En attendant, il n’y avait rien de bon sur la télé et je me laissai tomber sur le lit, le dos contre le matelas en lançant la télécommande sur le plateau de la table roulante. Cixi revenait déjà avec son tube de crème bien que je ne savais pas ce que c’était. Elle me l’expliquai pendant qu’elle se la mettait elle-même et ne manquant pas une occasion de me faire belle, je le pris aussi pour m’en mettre sur les jambes, levant même mon short pour pouvoir en mettre jusqu’en haut des cuisses. Elle se leva alors pour aller chercher le dessert puisque j’étais encore en train d’étaler cette crème que je me mettais maintenant sur les bras. Leur pot allait se retrouver vider rapidement en tout cas !

Je me doutais aussi que je ne pourrais pas voir ce type encore une fois et l’al bhed mentionna qu’il avait certainement du prendre la poudre d’escampette pour me laisser répondre derrière.
« Ca m’étonnerait même pas. » Elle me proposait en outre de goûter à ce qu’elle avait pris, une profiterole… « Fait voir ? » Elle m’en donna un morceau et je lui proposai en échange une part de beignet bien que là, il faudrait voir comment on s’organise pour le découper. Je ne pus retenir un certain sourire devant le goût. « C’est super bon. Faudrait que j’en prenne un demain avant de partir. Tu me le rappelleras. Ca doit se faire pour le petit déj aussi non ? »

En tout cas, avec tout ça, on avait le ventre si bien rempli que j’aurais pu m’endormir là comme ça sur place… Mais j’éviterais surtout parce que Cixi était aussi sur mon lit pour manger. Mine de rien, je laissais entendre que je n’étais pas dans un état de continuer à passer cette soirée. J’étais fatiguée de la journée mine de rien et je ne demanderais plus qu’à dormir. « Par contre, je commence à fatiguer là. On devrait peut être se coucher, non ? » J’aurais pu encore rester debout mais mieux valait se coucher. Si elle me disait que je m’étais écroulée sur elle, ça serait un peu la honte quand même et j’attendais alors qu’elle me dise qu’elle voulait aussi se coucher.

Pour dire à quel point je souhaitais dormir, elle aurait pu s’endormir dans mon lit que je me serais couchée avec elle sans m’en rendre compte. La lumière pouvait être allumée que je ne l’aurais pas éteinte. J’avais encore mes chaussures - même si je n’avais pas de chaussettes - et autant dire que je devrais y penser avant de m’endormir sans quoi ça pourrait devenir problématique pour la suite.
« On a encore une longue journée demain » Notamment avec le lac salé passer… Une ou deux journées ? Je ne me souvenais plus de ce que ce type avait dit mais ça serait beaucoup, beaucoup de marche à faire jusqu’à la ville portuaire qui nous proposerait un bateau jusqu’à Balamb… D’ici là, on aura probablement récupéré assez d’argent pour prendre de l’essence et faire deux voyages pour aller et revenir de ce centre de recherche j’espérais…
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Ven 21 Juin - 18:39

Quelle super soirée! Après avoir regardé un match de blitzball et discuter un peu sur le poste qu'on pourrait avoir si on devait jouer en équipe - et j'avoue que j'étais tout à fait d'accord à l'idée de voir Ayane en attaquante - on avait mangé nos desserts. Vu qu'elle avait pris un beignet et qu'elle voulait m'y faire goûter, je l'avais pris du bout des doigts pour carrément en prendre une bouchée, comme ça! Je doutais fort que ça la dérange de toute manière maintenant, on pouvait dire quand même qu'on était assez proches pour pas que ce soit un problème.

Je lui faisais goûter ma profiterole et elle tenait à en prendre demain au petit déjeuner, fallait juste que je lui fasse penser!

«Pas de problème! C'est assez calorique, mais à mon avis, on va vite brûler tout ça pendant la journée de demain!»

Une journée de marche normalement pour rejoindre Horizon, mais fallait qu'on se prévoit des trucs à manger donc on s'achèterait surement des sandwichs avant de partir. Mais pour l'heure, on était toutes les deux crevées aussi je me levais pour m'étirer longuement, les bras tirés vers le plafond avant de prendre le chariot et le pousser jusqu'à la porte

«Oui, je suis naze aussi. Attention, j'éteins...» j'appuyais sur l'interrupteur principal, mais il restait encore deux petites lampes allumées près des lits, aussi j'y voyais encore! Si bien que je pouvais voir que la ninja commençait déjà à s'endormir avec ses chaussures. Je pouffais de rire avant de m'avancer jusqu'à elle et les lui retirer, puis je la soulevais un peu pour la redresser correctement dans son lit avant de me jeter sur le mien. J'avais acheté une chemise de nuit, mais il faisait assez chaud pour que je reste en sous-vêtements. Une brassière et un short après tout, ça peut faire office de pyjama hein?

Je me tournais pour me rouler en boule en direction de la ninja, je ne lui souhaitais même pas bonne nuit puisqu'elle était déjà dans les bras de Morphée, et je ne doutais pas que comme d'habitude, elle serait la première levée demain matin! Pour la peine, elle pourrait commander le petit déjeuner en attendant que je me réveille en espérant qu'elle pense aux profiteroles...

Je finissais donc par m'endormir comme une souche, dans un sommeil sans rêve où je pouvais pleinement récupérer de cette longue journée. Mine de rien, il s'en est passé des choses, entre le tour en aéronef, la visite de cette ville immense et le savant fou, y'avait de quoi être crevée.

Le lendemain matin, comme je le supposais, Ayane était déjà debout! J'ignorais si elle avait encore fait mumuse à faire des pompes ou tout autre exercice matinal comme elle se plaisait à le faire ou si elle venait de se réveiller, mais je me retournais pour me mettre sur le dos, ramenant ma paume sur l'un de mes yeux pour en frotter la paupière alors que je marmonnais à voix basse

«Hum... bonjour...» puis je prenais mon élan et me relevais pour me mettre assise, les jambes en tailleurs et les mains sur mes chevilles. Mes cheveux étaient en bataille avec des mèches qui partaient dans tous les sens si bien que je ramenais une main dessus pour essayer de les plaquer un peu

«T'es réveillée depuis longtemps? Il est quelle heure?» histoire de savoir s'il faut que je bouge mon cul ou non! En tout cas, là, j'avais envie que d'une chose, un café et un énorme croissant! Ou un beignet, m'en fiche du moment que c'est sucré, que ça fond dans la bouche et que ça se mange!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Dim 23 Juin - 3:25

Peut être que ce qu’elle mangeait là était assez calorique mais ce n’était pas un problème avec l’exercice que je faisais et surtout avec l’apparence d’anorexique qu’on pourrait avoir, Cixi plus que moi d’ailleurs. Encore une chance, on avait une poitrine assez conséquente pour prouver le contraire mais je n’allais pas manquer de faire des pompes pour me lancer dans une nouvelle journée surtout si j’en aurais le temps. J’étais tellement crevée que j’aurais pu m’endormir contre elle sans problème - alors que je n’étais pas colleuse en temps normal. Elle m’avertit alors qu’elle éteignait la lumière mais dans l’état où j’étais, je pourrais lui répondre que c’était comme elle voulait.

Je dormais à moitié que je la sentais me bouger, me retirer mes chaussures puis j’ouvris les yeux en pleine nuit, réalisant alors qu’elle dormait profondément et que je m’étais encore une fois endormie au dessus de la couverture. Avec les journées qu’on avait, j’étais tellement crevée que je ne me rendais même pas compte que je m’endormais au final. Malgré l’obscurité, je pouvais voir la majorité de la pièce dans des teintes bleues nuit et je me demandai même si l’al bhed n’était pas nue sous ses draps pour ce que je voyais en dehors de la couverture. Elle avait une bonne part du dos sans vêtement, les bras entièrement découverts et une jambe qui dépassait du lit sans être couverte non plus. Mais ce n’était pas mon problème. Je me redressai et me contentai de la replacer de sorte à ce qu’elle ne finisse pas sur le sol.

Je me rendis à la salle de bain et je me passai le visage sous l’eau froide avant de revenir dans la pièce et de me faire plusieurs séries de quelques pompes. Arrivé à un moment, je fis une pause plus longue pour reprendre et je me lançai un défi de faire le maximum de pompe jusqu’à ce que je ne le puisse plus. Je les comptais et si je ne m’étais pas trompé dans le calcul, j’étais arrivé à deux cent neuf. Mais j’étais morte maintenant… Je ne me recoucherais pas, c’était juste pour bien me réveiller justement mais j’aurais besoin d’une bonne douche et de laver cette tenue désormais.

Les vêtements qu’on avait mis à laver la veille était déjà devant la porte de la chambre et je les récupérai avant d’aller dans la salle de bain, de me mettre nue et d’aller sous la douche. Ici, je continuai de m’entraîner d’une manière plutôt spéciale. Je m’assis au fond de la douche et je me bouchai le nez pour retenir ma respiration. Je ne payai pas l’eau de toutes façons donc je pourrais me le permettre sans problème. Je restai sous la douche peut être pendant une heure, je ne savais pas trop… Mais j’avais compté que je tenais entre quatre et sept minutes sans respirer et sans rien faire. Il faudrait que j’arrive au moins à dix minutes pour être bien puisque, en bougeant, il faudrait que je puisse tenir au minimum cinq minutes sous l’eau.

Finalement, je me lavai, je pus sortir en m’assurant de sentir meilleur que l’odeur de la transpiration. Je remis des vêtements plutôt simple avec une robe blanche qui arrivait très haut au niveau des cuisses. Ce n’était pas une tenue de nuit non mais bien une tenue de voyage, je pourrais notamment mettre un manteau par-dessus mais je me contenterais des sous vêtements en dessous pour l’instant, il ne faisait pas nécessairement frais et si le lac salé était assez mort, la route me donnerait certainement assez chaud pour pouvoir atteindre la ville qu’on désirait rejoindre sans que je ne me sente trop mal.

En revenant dans la chambre, je réalisai finalement le temps que j’avais du y rester puisque même si Cixi dormait encore, le soleil se levait et annonçait sept huit heure. Je retournai sur le lit en me disant que je pourrais commander le petit déjeuner mais je sentis du mouvement du côté du lit à Cixi. En tournant les yeux vers elle, je la vis très justement se frotter les yeux avant de les ouvrir et se redresser pour me dire d’une petite voix bonjour.


« Salut ! Ca va ? » Demandai-je en tentant de ne pas rire en voyant le pétard qu’elle avait. Une chose que je me félicitais d’avoir: les cheveux courts. Mais je devais avouer que c’était vraiment très beau à voir. Je n’étais peut être pas au fille mais je trouvais que Cixi avaient des cheveux presque envoûtant au final. Elle me demanda si j’étais réveillée depuis longtemps et j’haussai les épaules pour lui répondre. « Je sais pas… J’ai du m’entraîner une ou deux heures… Mais je viens de sortir de la douche donc j’ai pas trop eu à attendre. Il doit être sept heure je dirais là. »

Elle semblait vraiment avoir la tête dans le cul et je me rapprochai d’elle pour pouvoir m’installer sur son lit sans la moindre gêne. Je me sentais bien plus proche d’elle maintenant et donc je ne manquai pas de lui demander ce qu’elle voudrait. « Petit déjeuner, tu veux quoi alors ? » Elle me répondit sans attendre et je me relevai pour aller commander le tout, sans oublier les profiteroles bien entendu ! Je retournai ensuite vers son lit pour pouvoir lui dire que ça allait venir. Environ cinq à dix minutes pour le café mais ça serait rapide. Mine de rien, je la regardais peut être un peu trop pour une simple amie mais je trouvais ses cheveux impressionnant mine de rien ! « Prête pour la journée alors ? » demandai-je finalement en lui donnant comme une tape sur l’épaule mais en l’accrochant au passage comme pour ressentir les muscles qu’elle avait dans le bras. Agile peut être mais elle se servait de son agilité pour utiliser de la force. Le sourire sur mon visage prouvait néanmoins que je ne faisais pas une telle chose pour la tester même si elle avait certainement pu ressentir ma force. Je ne cherchais qu’à la mettre dans le bain pour le départ. « Tu comptes prendre une douche avant de partir ? » Finis-je même si je savais qu’elle me dirait certainement non du fait qu’elle en avait pris une hier soir. Elle ne s’entraînait pas elle et donc elle n’en aurait pas de raison après tout.

Lorsque les petits déjeuners arrivèrent, je lui fis signe que j’y allais pour qu’elle reste au lit et je les pris sans rien dire. Juste un petit remerciement pour le déplacement et je refermais les porte pour revenir sur le lit de Cixi. Elle pourrait alors manger comme je le faisais avec ce que j’avais pris même si je reprenais la parole pour lui parler d’autre chose.
« Les vêtements sont dans la salle de bain, j’ai amené le panier là bas pour moi tout à l’heure. »
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Dim 23 Juin - 16:08

Ça faisait bizarre de voir Ayane habillée en blanc. Mais ça lui allait plutôt bien, elle faisait un peu plus féminine je dirais. J'essayais tant bien que mal d'aplatir mes cheveux alors qu'elle s'était rapprochée de moi après avoir dit s'être levée depuis près de deux heures pour s'entraîner
«T'es vraiment tarée... tu te lèves à cinq heures du mat pour faire des pompes?» je la regardais de haut en bas, m'arrêtant juste une seconde sur sa poitrine, tu m'étonnes qu'ils tiennent bien si elle bosse ses pectoraux comme ça! «enfin, je suppose que ça doit être la routine pour toi!»

Je m'étirais à nouveau en tendant les bras vers le plafond alors qu'elle me demandait ce que je voulais pour le petit déjeuner. Je me frottais une fois de plus les yeux avant de bâiller à m'en décrocher la mâchoire. Sept heures du matin aussi, c'est tôt!

«Du café... limite, qu'ils m'apportent carrément la cafetière. Puis des viennoiseries, peu importe lesquelles, croissants, pain au chocolat... et demande aussi des sandwichs, comme ça on les aura pour le voyage.»

Je bâillais une nouvelle fois avant de me rallonger à nouveau, enfin j'étais dans le mauvais sens du lit, mes jambes pendant au bord avec les bras en croix, puis je la sentais revenir aussi je me rasseyais avant de sentir une légère tape sur l'épaule. Enfin, venant d'elle, une tape même légère pourrait faire assez mal! Elle a de la force la bougresse!
«Bah, ça devrait aller je pense. Mine de rien, si je me fie à la carte, le sol devrait être plat et on va passer une grande partie du trajet sur le pont! Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de monstres là bas...»

C'est surtout le train qu'il faudra éviter en fait, s'agirait pas qu'on se fasse écraser en cours de route. Elle me demandait alors si je comptais prenre une douche et je soulevais un bras pour voir si je sentais mauvais ou non, mais j'avais l'impression d'être encore propre?
«Beuh pourquoi? Dis tout de suite que je pue!» je pouffais de rire avant de me lever, passant mes pouces sous le tissu de mon short pour le libérer un peu de mes fesses - très classe je sais - avant de me diriger vers la salle de bain après qu'elle m'ait signalé que les vêtements propres étaient là bas

«Ok, je m'habille et j'arrive!» je récupérais mon boîtier afin de ranger le reste des vêtements que je ne portais pas pendant que le petit déjeuner arrivait, je remettais ma tenue rose, perdant un peu de temps à attacher toutes les sangles avant de coiffer mes cheveux correctement et ranger donc toutes mes affaires. Puis je sortais, appréciant la bonne odeur de café qui flottait dans l'air avant de revenir près d'Ayane qui avait évidemment commandé ses profiteroles. 

Je prenais directement la tasse pour me servir du café avant d'attraper un croissant, vu que la ninja n'avait pas précisé pour les viennoiseries, ils avaient apporté un petit assortiment de tous petits croissants, pains au chocolat ou autres brioches! C'était bien pratique et je comptais en garder quelques uns aussi pour le trajet. Pour les sandwichs, y'en avait un au poulet, tomate fromage, et un autre à la charcuterie. Je ne savais pas encore si la ninja aurait des préférences, mais moi j'en avais pas, donc on ferait peut être la distribution au pif.


«Bon... normalement, le gars a dit qu'on en aurait pour une journée au moins à rejoindre Horizon. Mais vu l'heure qu'il est, je suppose qu'on y sera bien avant que le soleil se couche, et qui sait, on pourra peut être aller directement à Balamb aujourd'hui. Enfin, ça dépend à quelle vitesse vont les bateaux?»

Perso, une ville comme ça paumée en plein milieu de l'océan, je me dis que ça doit puer le poisson là bas, donc je préférerais aller dans une vraie ville, même si elle est sur une île. 
Le petit déjeuner englouti, je me levais afin de m'étirer une nouvelle fois, puis je retournais à la salle de bain pour me passer un peu d'eau sur le visage et me brosser les dents avant de revenir vers la ninja, accrochant mon boîtier à ma ceinture comme à mon habitude avant de lui faire un peit clin d'œil amusé.

«Allez on y va! Plus vite on partira et plus vite on arrivera à Horizon ou Balamb! Go!»

Je la voyais enfiler un manteau et je pouffais de rire avant de pencher la tête sur le côté, les mains sur les hanches avec un sourire amusé
«T'as peur d'être trop séduisante et que des gardes te reluquent?» ce serait possible n'empêche, j'ai pu remarquer combien elle n'aimait pas qu'on la mate! Mais c'est le genre de choses qui arrive quand on est aussi bien gâtée par la nature!

===========================
Ayane et Cixi vont le Lac Salé
=============================



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau monde...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Digimon RPG: L'Aube du Nouveau Monde
» site: la conquete du nouveau monde.
» Mon projet mine "Le Nouveau Monde"
» conquète du nouveau monde
» [Clos] Un Nouveau Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives