Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez

Un village de magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyVen 2 Nov - 18:55

D'après ses souvenirs, le trajet était rapide, il n'y aurait probablement pas besoin de faire des provisions. Malgré tout, il ignorait si une fois là haut, ils auraient à manger, aussi il préférait être prévenant. Il laissa sa main sur son épaule alors qu'elle lui demandait d'y aller seule. Il ne savait pas si c'était un signal pour qu'il la laisse vraiment, voulait-elle partir sans lui?

Peut-être. Il hocha juste de la tête et s'éloigna

«Je fais vite.» il n'était pas doué pour comprendre les gens, aussi il se sentait en proie à un sentiment nouveau: le doute. C'était difficile quand on ne comprend pas les gens, et Suri était vraiment bizarre ces derniers jours. Avait-elle peur qu'il rencontre son père? Qu'il fasse quelque chose qui lui ferait honte peut-être? Ou simplement qu'il ne mérite pas d'être en présence d'une chimère? Certes il avait rencontré Alexandre, mais Bahamut était peut-être d'une autre stature selon elle? Ou peut-être encore que c'était à cause de ce que le Bahamut de Héra avait fait par le passé.

Bizarre, ça faisait longtemps qu'il ne s'était pas posé tant de questions.

Se dépêchant d'aller au marché, il prit surtout des aliments qui se conservaient longtemps, des fruits secs, de la viande séchée, un peu de pain aussi. Pas grand chose, de quoi tenir au moins deux jours tout au plus. Il leva les yeux vers la Baleine Lunaire qui était visible de là, elle ne bougeait pas. Il s'était fait des idées, ou alors elle n'avait pas encore réussi à la faire démarrer.
Reprenant le chemin en sens inverse, il y eut une secousse, la Baleine se mettait à bouger, de toute évidence, elle avait réussi à l'allumer! Son cœur battit un peu vite du coup, il resta immobile quelques secondes, comme s'il s'attendait à la voir vraiment bouger, mais non. Même si on ressentait les vibrations qui s'en dégageaient, elle était toujours là.

Il descendit prudemment, juste à temps pour la voir appuyée sur le tableau de bord en face du cristal, elle semblait l'attendre finalement.

«Me revoilà.» contrairement à Suri, il n'était pas de ceux qui cachent ce qu'ils ressentent, alors en se plaçant à côté d'elle, il lui fit clairement part de ses craintes

«Je t'avoue que j'ai cru que tu me demandais de partir pour t'enfuir seule.» il attendit un peu de voir sa réaction, il avait les mains dans le dos, se tenant bien droit «tu es étrange ces derniers temps. J'ai cru que ça venait de moi et que tu préférais voir ton père seule. Je te demande pardon d'avoir douté de toi.» car au final, elle l'avait attendu, donc elle n'avait jamais eu l'intention de partir sans lui.

Pensant le sujet clos, il désigna le cristal du menton

«Et bien, je vois que tu as réussi à la mettre en marche. Pouvons-nous y aller? Pour ma part, je suis prêt.» enfin, il regarda autour de lui tout de même «il faut que je m'accroche peut-être?»

Car franchement, les aéronefs de Héra, vaut mieux se tenir correctement! Alors peut-être que celui-ci aussi?


========================

Suri et Vilal se rendent vers la Lune
Revenir en haut Aller en bas
Karma

Modo Impartial
Modo Impartial

Karma
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyVen 2 Nov - 20:20

Un village de magie - Page 3 Endles13



Suri gagne 100 gils.

Vilal gagne 100 gils.

Suri et Vilal s'envollent vers la Lune

Un village de magie - Page 3 Endles13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyLun 3 Déc - 17:49

Like a Star @ heaven Suri et Vilal viennent de la Lune Rouge.

En venant maladroitement mais sûrement chercher la main de la demie-chimère, Vilal assura qu'il comptait rester avec elle et l'accompagner. Après tout, sa mission n'était pas terminée et qui plus était, au vu de son état, il préférait largement rester avec elle. S'inquiétait-il ? S'en douter la laissa sourire un peu. Décidément, il avait bien changé depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Pouvait-elle seulement s'autoriser à penser qu'il s'était, même un peu, attachée à elle ?
Peut-être. Y penser faisait plaisir au moins.

Il faudrait maintenant retourner à Mysida pour rendre la Baleine lunaire à l'Ancien. Il était vrai que pour le moment, ils n'avaient pas particulièrement besoin de ce gigantesque vaisseau, et ils se feraient trop rapidement remarquer s'ils arrivaient près de Troia dans un carrosse pareil !

Suri ne parla pas trop pendant le trajet, embêtée par toutes ses réflexions. Elle tentait de ne pas trop s'inquiéter concernant son père, sachant bien qu'une gigantesque chimère telle que lui ne se ferait pas si simplement abattre... et quelque chose en elle lui soufflait qu'elle saurait s'il venait à succomber— à disparaître de la surface de ce monde et de tous les autres. Et elle avait des pistes après tout ! La royaumes des chimères serait sa prochaine destination. Et s'il n'y avait rien là-bas, elle... trouverait autre chose, tout simplement. Il ne fallait pas abandonner.

« Troia est loin d'ici. » Commenta-t-elle alors qu'ils descendaient de la Baleine pour rejoindre la ville de magie. « Sans vaisseau, on va devoir y aller via bateau, et la route sera très longue. C'est beaucoup plus loin que Baron. » Tout en haut à gauche de la carte, niché dans les forêts denses, aucun vaisseau ne pouvait vraiment s'y poser en fait, maintenant qu'elle y pensait... Donc soit ils y allaient à pieds - et de toute façon, ils devraient prendre un bateau jusqu'à Baron et de là, traverser la grotte de Mist, le désert de Kaipo et rejoindre Damcyan, où ils pourraient peut-être avoir un second bateau ? Pfiou rien que d'y penser, elle eut le tournis - soit ils trouvaient un navire qui se rendrait directement à Troia...

« Je sais que Troia est réputée pour ses bijoux sur toute la Planète Bleue. Ils doivent sans doute faire commerce avec une grande cité comme Baron. Ce serait notre meilleure option. » Mais pour le moment, il faudrait peut-être se préparer à ce voyage. Cette fois, pas de mauvaise surprise, Suri n'avait rien de spécial à dire au sujet de Troia... enfin, pas au niveau de "grande grotte bourrée de monstres surpuissants".

Elle leva la tête pour regarder la Lune rouge qui était bien visible en dépit de la journée. Un voile passa devant son regard, mais elle ne se laissa pas démonter. D'ailleurs, à ce sujet...
« Et je pense qu'après... on pourra voir pour rejoindre le Royaume des Chimères. Si je me souviens bien, il va falloir repasser par la Tour de Babil, mais cette fois, il faudra descendre le plus possible pour rejoindre le monde souterrain... » Bien qu'elle ignorait complètement que ça ne fonctionnerait pas. Nouvelle déception en vue, mais ce qu'on ne sait pas ne nous fait pas de mal... pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyMar 4 Déc - 12:24

Même si pour Suri, tout ça lui semblait avoir été du temps perdu, Vilal trouvait que l'expérience avait été très enrichissante. Mine de rien, affronter un milieu aussi hostile que la Planète Bleue ne pouvait que l'avoir amélioré, il avait su se montrer discret, se faufiler sans bruit pour éviter des créatures titanesques! Et il avait soigneusement noté toutes les bestioles qu'il avait pu voir, ce serait toujours quelque chose d'intéressant pour les prochains aventuriers qui souhaiteraient venir par là! Il ne fallait pas oublier que le chevalier avait rédigé un nombre assez impressionnant d'ouvrages - bon, pas grand monde les avait lus finalement car possible qu'il était le seul à y trouver de l'intérêt, mais voilà!

Donc oui, pour lui, ce voyage avait été utile.

Le trajet avec la Baleine Bleue fut calme, Suri avait encore un peu de mal à digérer tout ça, et il n'était pas sur qu'il puisse vraiment y faire quelque chose.

Ils se retrouvèrent sur l'immense promontoire derrière le temple de l'Ancien, dès qu'ils furent descendus, la Baleine retourna dans l'eau comme si elle n'avait jamais été là, ils allaient pouvoir se poser un peu pendant quelques jours. Tout en rejoignant l'auberge, Suri s'inquiétait du long trajet qui les attendait encore pour rejoindre Troïa


«Ne t'en fais pas, peu importe si le trajet doit être long, nous avons tout notre temps.» s'il fallait y aller à pied, ils iraient à pied «l'avantage, s'il y a des forêts sur notre chemin, c'est que nous pourrons facilement nous reposer et nous nourrir. Ce sera tout de même plus simple que sur la Lune» car bon, là bas pour chasser ou pêcher, c'était franchement pas le mieux!

Alors qu'ils arpentaient les rues, Vilal regardait un peu les différents restaurants, espérant que la jeune femme aurait retrouvé un peu d'appétit, elle en venait donc au Royaume des Chimères pour la suite, l'idée d'explorer ce fameux monde souterrain l'intéressait tout autant!

«C'est impressionnant tout de même la diversité de ton monde. Pouvoir aller sur la Lune ou sous terre, ça donne l'impression qu'à lui seul il est aussi grand qu'Héméra.» ils arrivaient à l'auberge, la responsable les reconnut et leur proposait la même chambre que la dernière fois, ils acceptèrent et grimpèrent avec pour objectif premier de se reposer.

«Tu devrais te faire couler un bon bain. Tu as besoin de te calmer et de te détendre un peu. Moi, je dois nettoyer mon armure, elle est dans un état lamentable, ça va me prendre du temps.» ce qui signifiait donc indirectement qu'elle-même pouvait se permettre de prendre tout son temps. Il commençait à retirer toutes les pièces d'armures une par une pour aller les poser sur le mannequin prévu à cet effet, il allait pouvoir s'y atteler avec minutie cette fois! Avec toute la poussière emmagasinée sur la lune, il allait vraiment avoir du boulot. Avant qu'elle n'entre dans la salle de bain, il essaya un peu de la rassurer encore

«Suri... on le retrouvera, d'accord? Tous les deux.» il y était déterminé, et à son regard, peut-être qu'elle verrait que oui, ça allait au-delà de sa mission malgré lui.



======================

je ne sais plus si on a changé de niveau ou quoi, si besoin, paiement de l'auberge 50 gils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyMar 4 Déc - 14:54

Il était vrai que la diversité de la Planète Bleue était notable. Elle ne pouvait pas vraiment dire si c'était plus grand qu'Héméra, puisqu'elle n'avait pas tant voyagé sur ces contrées, mais à entendre Vilal, ce serait probablement le cas ! Ce n'était pas faux quand on envisageait la présence d'un monde dit "de surface" et un monde souterrain... en supplément à la Lune qui pouvait être visitée aussi.
Mais même s'il disait ça, Suri ne se sentait pas forcément enchantée à retourner dans la Tour de Babil. Il faudrait sans doute retourner à Eblana pour pouvoir pénétrer dans son enceinte et ensuite rejoindre les niveaux inférieurs, sauf s'il y avait une autre manière d'entrer dans la tour ? Enfin... ce n'était pas le moment de penser à ça.

Pour l'heure, ils devaient se reposer. Le chevalier lui suggéra un bon bain, il prendrait le temps de nettoyer son armure donc elle aurait tout le loisir de se détendre. Suri jeta un regard d'abord désintéressé vers la salle de bain, mais sourit un peu et hocha de la tête. C'était une bonne idée en fin de compte... elle avait bien besoin de se détendre après cet épisode lourd en émotions fortes...

Après s'être défait de ses bottes, elle alla vers la pièce isolée quand Vilal l'interpella pour lui promettre qu'ils retrouveraient son père tous les deux. Sur le coup, elle ne fit que soutenir son regard en tournant et retournant la phrase dans sa tête, avant d'afficher un sourire plus franc et présent. Sa tête acquiesça avant ses mots.
« Merci. » Ce n'était peut-être plus juste une mission maintenant, peut-être que c'était un peu plus personnel pour lui, elle ne saurait pas vraiment le dire. Dès le départ, il lui avait dit qu'il l'accompagnerait jusqu'au bout quoi qu'il en soit parce qu'il "le devait". En refermant la porte, elle s'interrogea quand même... était-ce toujours par obligation ?

Plus tard, plongée dans l'eau chaude avec ses cheveux qui formaient un halo blanc tout autour d'elle, Suri fixa le plafond en repensant à toutes ces lourdes et intenses dernières journées. Tant de tourments à savoir si elle voulait retrouver son père ou pas de peur de perdre Vilal, et puis maintenant, elle avait juste l'impression d'être encore plus perdue. Sa réaction, sa déception, tout témoignait qu'elle aurait peut-être préféré retrouver Bahamut... ou était-ce simplement parce que Vilal lui avait plus ou moins insinué, sans même savoir ce qui la tourmentait, qu'elle pourrait avoir accès aux deux ? Peut-être.
Pff. Elle se laissa couler sous la surface, comme si aller sous l'eau bloquerait les pensées. Ce n'était pas le cas, mais on pouvait s'imaginer. Elle resta là quelques secondes, à sentir des bulles venir lui chatouiller les oreilles et la nuque, avant d'en ressortir dans un soupir de soulagement.

Après avoir passé autant de temps à lézarder dans l'eau, elle en sortit enfin, se sécha et se changea. Avec toute cette chaleur, cette journée, ces voyages, elle n'avait vraiment qu'une envie, et c'était de se rouler en boule sous la couette. Et pourtant, ils n'avaient pas encore mangés...
En sortant, elle songea à quelque chose à tout hasard. Ils cherchaient incessamment son père, et Vilal n'avait seulement fait mention que de son frère vivant quelque part, à Luca avait-il dit ? Mais peut-être que lui aussi, il y aurait quelqu'un qu'il voudrait revoir pendant toute cette aventure ? Non ? Peut-être pas son frère, mais il lui semblait qu'il avait parlé une fois d'une autre personne... mais elle avait oubliée son nom... une jeune fille ?

« La place est libre. » Avait-il seulement fini de nettoyer son armure ? A vrai dire, elle ignorait complètement comment faire une telle chose, elle ne pouvait pas jauger. « Je me demandais... il n'y a pas des gens à qui tu voudrais rendre visite ? ou des lieux que tu voudrais aller voir ? Je sais pas, on... voyage beaucoup "pour moi" dernièrement, et je me demandais s'il n'y aurait pas quelque chose que toi tu voudrais faire... » Oui bon, lui demander ça, c'était peut-être beaucoup demandé, mais elle verrait bien. En tout cas, elle s'installa sur le bord du lit et le guetta du regard, curieuse de voir ce qu'il aurait à dire.


Like a Star @ heaven Si besoin, paiement de 50 gils pour la restauration.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyMer 5 Déc - 13:15

Bon, ça faisait quand même du bien d'être dans une vraie maison pour pouvoir se poser, sans craindre qu'un monstre vous tombe dessus toutes les trois secondes. Assis par terre, Vilal avait pris un drap pour pouvoir le poser sur le sol afin de salir le moins possible, puis il s'occupait à nettoyer soigneusement son armure, pièce par pièce pendant que Suri prenait son bain.

Contrairement à elle, cette activité ne lui permettait pas de penser à autre chose en même temps, ses gestes étaient nets et précis, il passait bien dans les interstices de chaque morceau d'amure pour retirer poussière et sang éventuellement, puis il posait la pièce sur le mannequin prévu à cet effet au fur et à mesure qu'elles étaient propres.

Il avait terminé depuis quelques minutes à peine quand la jeune femme sortit du bain, il était en train de replier le drap pour pouvoir le mettre dans le panier à linge sale, elle paraissait un peu plus sereine[/i]
«J'ai terminé également. J'irai peut-être voir un forgeron demain pour voir si certaines pièces de mon armure n'auraient pas besoin de réparations. Les attaques du béhémoth ont laissé de belles traces quand même.» pour un forgeron, ce genre de chose ne serait qu'une formalité, même face à une armure qu'il ne connaissait pas.

C'est alors que Suri s'interrogea sur des personnes qu'il souhaiterait éventuellement voir? Semblant un peu gênée que toutes leurs aventures ne tournent qu'autour d'elle

«Et bien... il y a éventuellement Clémence qu'il faudrait que je revois. La connaissant, elle va bouder si je pars trop longtemps. Mais elle comprendra de toute manière. Sinon, non. Je t'avoue que personne ne m'attend. Tu sembles la seule pour qui ma présence soit utile pour le moment.» il tenta un sourire maladroit qui se voulait peut-être drôle en fait, il ne savait pas s'il avait tenté de l'humour ou si c'était sincère. Il n'était pas au point sur ce genre de choses.

De là, il alla donc au bain à son tour, il était vraiment sale, ses cheveux étaient noirs alors ça ne se voyait peut-être pas trop, mais en voyant la couleur de l'eau, il se rendait compte à quel point il avait été négligé ces derniers jours. Enfin, pas comme s'il avait eu le choix de toute manière, mais comme pour son armure, il s'assura ne pas avoir de blessure particulière qui serait cachée dans une zone peu visible, petit check-up complet, puis il se lava avec force pour bien se décrasser jusqu'entre les orteils, derrière les oreilles et entre les fesses! Il fallait garder une bonne hygiène de vie pour être en bonne santé.

Une fois propre, il utilisa le miroir aussi pour voir ses dents, prenant un peu de savon, il les frotta à l'aide de son doigt pour essayer aussi de se débarrasser le plus possible des impuretés et bactéries ingérées ces derniers jours, il fallait le faire de temps en temps, même si le fait d'avoir du savon dans la bouche n'était pas agréable. Il existait des produits différents sur Gaïa pour les dents, du dentifrice qu'ils appelaient, mais le chevalier n'en avait pas fait de stock.

Une fois sorti, il avait enfilé une tenue confortable prêtée par l'auberge qui ressemblait vaguement à une tenue de moine. Un pantalon un peu ample avec une tunique sans manche qui lui tombait juste aux genoux, ouverte de chaque côté et tenue à la taille par une ceinture. C'était assez bizarre de le voir comme ça, mais toutes ses affaires allaient nécessiter un bon nettoyage!


«Est-ce que tu veux aller manger?» il espérait qu'elle ait retrouvé l'appétit «nous pouvons aller nous balader un peu, si tu veux te changer les idées? Respirer un peu d'air frais?» il se sentait toujours aussi maladroit, ce sentiment de ne pas dire ce qu'il fallait, mais il savait que Suri était indulgente à présent et qu'elle ne lui en tenait pas rigueur.

Ils quittèrent l'auberge, au moins pour marcher un peu en attendant de trouver un bon endroit où se restaurer. Il avait besoin de protéines, donc un repas à base de viande était obligatoire pour lui! À ne manger que des graines et du pain pendant des jours, ses muscles allaient finir par fondre à vue d'œil et il ne serait plus apte à manier son épée! Tout en marchant, il s'interrogeait un peu sur les états d'âme de la jeune femme


«Pourquoi t'inquiètes-tu à propos de moi? Tu sais, j'apprécie ce séjour au-delà de la simple mission qui m'est donnée. Voyager et découvrir ton monde est une expérience fascinante! Malgré les dangers et les difficultés qu'il implique. Tu n'as pas à te soucier pour moi, je... on va dire que je passe un bon moment.» c'était délicat dit comme ça, mais au fond, c'était vrai!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyMer 5 Déc - 14:53

Ça faisait un bien fou d'être enfin bien propre, il suffirait de bien se nourrir pour passer une nuit impeccable, mais Suri ignorait si elle mangerait autant que d'habitude avec toutes ces émotions... Enfin, elle pourrait toujours essayer. Elle mentirait si elle dirait qu'elle n'avait pas faim ! Et plus le temps passait, plus elle se sentait mieux, acceptant la réalité et comprenant qu'elle devrait simplement poursuivre ses recherches si elle voulait un jour revoir son père... ou même regrouper toutes ces orbes de chimère pour enfin le rencontrer à coup sûr, même si cela prendrait énormément de temps...
Et pendant tout ce temps, Vilal resterait avec elle, alors hein ? Pas plus mal ?

Craignant néanmoins de monopoliser le voyage, la demie-chimère lui demanda s'il ne voudrait pas aller quelque part ou voir quelqu'un. Il mentionna Clémence, il lui en avait déjà parlé une fois ou peut-être deux, elle ne se souvenait plus exactement. Une jeune fille qui l'appelait affectueusement tonton, sans pourtant être lié par le sang avec sa famille. Il se doutait qu'elle le gronderait s'il partait trop longtemps, mais il supposait qu'elle comprendrait.
« On pourrait y aller après tout ça si tu veux. » qu'elle glissa immédiatement, mais évidemment, il faudrait tout faire ce qu'ils pouvaient faire sur la Planète Bleue d'abord. C'était trop difficile d'atteindre cet endroit pour qu'ils puissent juste s'amuser à faire des aller-retours après tout.

Déjà pour commencer, il alla se laver, laissant Suri seule dans la pièce. Comme elle avait mis ses affaires à laver, elle avait enfilée une tenue prêtée par l'auberge qui ressemblait un peu à un yukata mais en bien plus ample et confortable, plutôt robe de mage, en fait, mais c'était léger, donc peut-être pour la nuit ? Au moins, ce n'était pas déplaisant à porter.
Pendant sa solitude, elle s'approcha de l'armure du chevalier et l'observa d'un œil distrait. Vivre sa vie comme ça, comme un soldat, droit et fier, et rien d'autre. N'était-ce pas un peu lassant ? Pour elle, ça n'avait pas de sens, mais pour Vilal, ça en avait. C'était bien là qu'ils étaient différents. Ils venaient d'un monde pourtant similaire, elle avait été garde du corps pour quelqu'un, il était membre d'une armée, mais en bout de ligne, ils étaient vraiment différents. Elle pinça les lèvres.

Trop différents ? Peut-être ?

Un soupir la quitta. Tellement de réflexions à ce sujet depuis ces derniers jours. C'était... non pas une torture, mais c'était épuisant. Ne pas savoir quoi penser, quoi faire avec ça. Avec ce paquet d'émotions. Tellement d'affection qu'on veut donner, sans savoir si ce sera réceptionné, repoussé, ou... juste ignoré.
Détournant son regard de l'armure, elle secoua la tête. Allez ce n'était pas le moment de penser à ça. Un jour peut-être, il y aurait un instant parfait, un moment idéal où elle pourrait se permettre de lui demander, de lui dire, un peu comme dans ces bouquins où il y avait comme une brisure dans le temps où on sentait que oui, c'était le moment, ça passera crème comme ça.
Enfin... ça c'était dans les histoires...

Vilal l'extirpa de ses pensées en sortant de la salle de bain, fin propre. Il suggéra de sortir, prendre l'air, peut-être aller manger.
« Oui, bonne idée. Je pense que ça fera du bien. » Elle sourit et le suivit dehors, où ils purent profiter un peu de l'air. L'avantage avec Mysidia, c'était que c'était un village vraiment calme et surtout avec de l'air bein pur. Il n'y avait que peu de pollution dans l'air, avec la magie qui purifiait tout et les alentours. Ça permettait d'éclaircir un peu la tête.

En route, le chevalier s'interrogea sur l'inquiétude qu'elle lui portait. Il admit que ce voyage n'était pas vraiment "que pour elle" contrairement à ce qu'elle pensait, il appréciait beaucoup découvrir son monde, le jugeant fascinant, et avoua même passer un bon moment. Surprise par la question - mais rassurée de l'entendre dire qu'il aimait ce qu'il vivait quand même - Suri chercha la meilleure manière de répondre à ça...
« C'est drôle, je me doutais que tu répondrais ça. » Commençait-elle à le connaître ou était-ce trop prévisible ? Elle savait qu'il jugerait intéressant de découvrir son monde, à vrai dire outre le côté soldat, il semblait aussi être du genre à aimer les nouvelles découvertes, à apprendre aussi. C'était du moins ce qu'elle avait put cerner. « Après, je sais pas, c'est juste que je me demandais s'il n'y avait pas quelque chose que tu voudrais faire en particulier, c'est tout. Je dis sans cesse que je veux aller là ou là, comme demain nous partons pour Troia, mais je ne t'ai pas demandé ton avis. »

Clairement embêtée, elle cessa de marcher. Elle s'exprimait mal. Sans doute que c'était encore un peu le désordre dans sa tête. Un lourd soupir la quitta avant qu'elle ne hausse les épaules, ignorant complètement comment justifier son inquiétude ou l'attention qu'elle portait à ce qu'il voulait.
« C'est juste normal pour moi... c'est normal de vouloir savoir ce qu'un ami veut ou souhaite, c'est normal de s'inquiéter, surtout quand on... » Sur la fin, elle faisait la moue. Une petite moue. Pas genre "je boude et tu m'embêtes" mais juste... une moue. « ...quand on a que lui. » Parce que c'était mieux de dire ça que de dire autre chose. Et puis, ce n'était pas faux hein ? Qui d'autre avait-elle en terme d'amitié ? La princesse Eiko avait été adorable, mais elles n'étaient pas amies, plutôt... alliées sur une même cause... Toutes les deux cherchaient une chimère et elle avait promit de lui faire un compte-rendu si elle savait comment rejoindre le Royaume des Chimères. Mais outre ça...

Il n'y avait vraiment que Vilal finalement.

« Donc si tu veux aller quelque part ou voir quelqu'un ou... voilà... Il faut le dire. Je veux le savoir... ça me ferait plaisir de le savoir, si tu préfères... » Elle détourna le regard en se sentant maladroite. Elle faisait un peu la moue encore, mais c'était surtout de la fatigue et tout ce tourment d'émotions et tout ce machin tintouin bidule... Difficile de garder le sourire avec tout ce poids sur le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyVen 7 Déc - 13:05

Une bonne douche, c'était obligatoire de temps en temps pour éviter de tomber malade. Il fallait se débarrasser des impuretés, des microbes et autres bactéries qui se faufilent partout quand on vadrouille autant. Son armure était propre aussi, donc tout allait bien! Il n'y avait pas de gemme ici, donc le chevalier ne pourrait pas s'améliorer en ce sens, mais ce n'était pas très grave. Il garderait son argent pour son retour sur Héméra.

Il était temps d'aller manger, marcher d'abord peut-être, pour lui ouvrir l'appétit, en espérant que Suri aille mieux. Elle souriait un peu, c'était déjà bon signe, et une fois dehors, elle reprenait aussi des couleurs. Malgré tout, il se demandait encore pourquoi elle s'inquiétait autant pour lui, il n'avait pas eu l'impression de se plaindre? Enfin, il ne semblait toujours pas comprendre en fait, elle tenta de lui expliquer, mais ça n'entrait pas dans son optique finalement.


«En fait, je vis ma vie au jour le jour. Je prends ce qui vient. Si c'est une bonne chose, je le note, pour en garder un souvenir, si c'est quelque chose de difficile, je le surmonte et j'apprends. Donc ce que je vis au quotidien... on va dire en prenant tes mots, que ça me plaît.» il se tourna vers elle, se doutant bien que ce ne serait pas une vraie réponse pour elle «en fait, il faut comprendre que mon mode de vie m'empêche de m'attacher aux choses. Cela me permet de ne pas être déconcentré ou de prendre de mauvaise décision si l'on vient à s'en prendre à quelque chose auquel je tiens.» il soupira doucement et détourna le regard « Après... d'une certaine manière, c'est trop tard, que je le veuille ou non, je suis bien obligé de reconnaître qu'il y a Clémence dans ma vie, ou même toi. Si vous étiez en danger, je ne peux garantir que j'arriverais à prendre la décision la plus rationnelle qui soit. Et ça par contre, je t'avoue que ça m'embête.»

Il croisait les bras tout en marchant, essayant de réfléchir à ça et à la manière de s'en sortir.
«Les émotions sont comme une boîte. Une fois que la boîte est ouverte et que les émotions en sortent, on ne peut plus les y enfermer. Je vais devoir m'adapter encore. Je vois ça comme une nouvelle épreuve à franchir finalement. Je vais devoir apprendre à mettre ces émotions dans une autre petite boîte, au moins quelques minutes, quand il faudra prendre une décision importante. Ce sera du travail, mais j'y arriverai.»

Il se tourna cette fois vers Suri et tenta un léger sourire
«J'espère juste que je ne te mettrai pas en danger inutilement...» c'était au final ça, surtout, le problème.

Ils trouvèrent finalement un petit restaurant sympathique avec vue sur la mer... ils s'y installèrent et comme il l'avait prévu par contre, Vilal commanda juste une gros morceau de viande grillée au feu de bois! Il ignorait de quel animal ça venait, mais du moment qu'il avait sa dose de protéine, ça lui était égal! Le tout servi avec quelques légumes quand même, et une carafe d'eau. Il prendrait peut être des fruits en dessert s'il avait faim.

Bien installés, il avait le dos bien appuyé sur sa chaise qui pliait un peu sous son poids. Il se demandait quel serait le meilleur moyen de transport pour rejoindre Baron?

«Que préfères-tu pour demain? Rejoindre Baron en bateau ou par le souterrain?» vu qu'ils avaient fait les deux trajets, au final, l'un comme l'autre ne le dérangeait pas. Peut-être qu'elle préférerait le bateau quand même, plus tranquille finalement - s'il n'y avait pas de pirates - plutôt que par le souterrain où ils risquaient de croiser des zombies encore?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyDim 9 Déc - 12:36

Vilal prit le temps de lui expliquer un peu sa façon de voir le quotidien, sa façon de voir le monde et d'anticiper les choses. Au final, il s'évitait de s'attacher pour éviter d'être déconcentré lors de ses missions par exemple, puisqu'il avait conscience que les émotions avaient tendance à brouiller le jugement. Néanmoins, il admit que c'était trop tard puisqu'il y avait Clémence à qui il s'était attaché, mais pas que ; elle aussi, faisait partie des personnes auxquelles il tenait. Et ça l'embêtait ; car en situation de danger, il ne pourrait peut-être pas prendre une décision rationnelle, puisque son compas émotionnel guiderait une décision qui ne serait peut-être pas la meilleure.
Suri ne savait pas trop comment réagir. En gros, Vilal venait de clairement admettre qu'il s'était attaché à elle, que tout ceci n'était pas "qu'une mission", mais elle avait le sentiment qu'il était perturbé par tout ça, là où elle n'en était qu'heureuse - quoi que confuse ? maintenant ? Difficile à dire, l'entendre dire que ça l'embêtait n'était pas tellement positif... même si elle comprenait pourquoi.

Au lieu de le couper, elle l'écouta lui expliquer qu'il devrait seulement apprendre à gérer ces émotions et à les mettre de côté lorsque ce serait nécessaire. Elle apprécia l'entendre dire qu'il y arriverait. Ça voulait vraiment dire qu'il essaierait de changer et de trouver un juste-milieu dans tout ça...

Elle ne s'attendait pas à ce qu'il exprime avoir peur de la mettre au devant du danger néanmoins. Surprise sur le coup, elle répondit sur l'instant.
« Mais non voyons. Ça... ça n'arrivera pas, et puis, je peux me débrouiller... » C'était maladroit comme réponse, mais elle avait été un peu prise au dépourvu par cette franchise. Il n'avait pas vraiment l'habitude d'exprimer clairement ses sentiments on va dire, même si ce n'était que de lui dévoiler qu'il ne voulait pas la mettre en danger inutilement.

Ils trouvèrent un petit restaurant sympathique, calme et isolé. Suri apprécia de suite. Elle n'avait pas trop envie de squatter un endroit trop peuplé... quoi que ce serait difficile de trouver un lieu pareil dans un village. Elle s'installa en se sentant déjà mieux. Cette discussion avait du sens pour elle, et lui donnait vraiment l'impression que peu à peu, très peu à peu mais sûrement, Vilal s'ouvrait un peu à elle. Non même, il s'ouvrait au monde. Pas trop, mais juste un peu. C'était déjà bien.
Et puis, si c'était "trop", ce ne serait pas Vilal, ce ne serait pas bien.

Elle commanda une part de tourte à la viande de son côté, accompagné de petits légumes. Elle devait bien admettre que de la vraie nourriture, ça commençait à lui faire envie.

Pendant qu'ils attendaient leur repas, enfin au repos et en sécurité - vraiment en sécurité, contrairement à cette tente isolée sur un cratère lunaire hein - Vilal en profita pour discuter tranquillement de ce qu'ils feraient le lendemain. Rejoindre Baron par bateau ou par souterrain ? Ils avaient eut l'opportunité de vivre de mauvaises expériences sur les deux, donc autant dire que rien n'était si attirant...
« Je sais pas, entre les pirates et les zombies, qu'est-ce qui est mieux ? » Elle rit un peu, retrouvant de son humeur habituel. Mais plus sérieusement... « Je préfère le bateau. Peut-être que cette fois, ce sera une croisière tranquille ? » On disait bien que jamais deux sans trois mais elle espérait qu'ils n'auraient pas de mauvaise surprise cette fois.

Ils reçurent leur repas et Suri eut de quoi hausser les sourcils devant l'énorme part de venaison cuit que Vilal avait commandé. Un gros plein de protéine que voilà ! Elle était plutôt satisfaite avec sa part de tourte de son côté, surtout que c'était sacrément bon avec les petites épices et les légumes à côté.

« Alors dis-moi... » Huh-oh, elle allait l'embêter avec de nouvelles questions ! Bon OK, juste une seule, et c'était purement par curiosité, vu qu'il avait dit avoir aimé le voyage et trouver son monde fascinant... « Qu'est-ce que tu as préféré dans le voyage jusqu'ici ? Un endroit en particulier ? Sur mon monde, je veux dire. » Elle misait sur la lune, mais peut-être faisait-elle erreur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyLun 10 Déc - 15:53

L’idée d’éprouver des émotions n’était pas chose aisée pour quelqu’un comme Vilal. Honnêtement, il aurait préféré ne pas avoir d’attache, car cela risquait de lui compliqué la tâche en cas de problème. Mais pour le moment, il allait devoir faire avec, c’était le genre de choses qu’on ne pouvait pas changer une fois que c’était installé. Il s’excusa d’avance auprès de Suri pour le cas où cela venait à lui faire prendre de mauvaises décisions, mais elle semblait prête à l’assumer de son côté

« Je te remercie pour ta compréhension... » de là, ils pouvaient s’installer dans un petit restaurant sympathique où il put se commander sa bonne pièce de viande! Il avait vraiment besoin de sa dose de protéines pour rattraper tout ce qu’il n’avait pas pu manger pendant leur séjour sur la lune. Le temps que ça arrive, cependant, il s’interrogeait sur le meilleur mode de transport pour rejoindre Baron pour commencer. Allaient-ils prendre le bateau ou le souterrain? La demi-chimère semblait préférer l’option du bateau, et au fond, Vilal aussi.

«Je pense que ce serait effectivement le mieux. Nous avons eu des pirates lors de notre premier passage en bateau, puis de mauvaises gens qui te connaissaient lors du second, les chances pour que nous ayons encore des soucis une troisième fois sont minces. Le bateau sera sûrement le moyen le plus sûr. »

La serveuse avait apporté leur assiette, Suri avait pris de la tourte et lui pouvait admirer sa belle pièce de viande! On lui avait donné un couteau adapté, il allait pouvoir se régaler - enfin, pour quelqu’un comme Vilal qui ne jugeait pas au goût, tout était relatif.

Mine de rien, ça faisait du bien de se remplir la panse avec de la vraie nourriture, et malgré lui, le chevalier appréciait. Posant sa fourchette pour ne pas manger trop vite, il reprit la conversation tranquillement alors qu’elle essayait de l’ouvrir un peu sur ce qu’il ressentait...


«Et bien, je t’avoue que jusqu’à présent, j’ai plutôt bien apprécié Eblana. Cela reste une ville qui... je ne sais pas, qui me parle. Sûrement parce que les gens qui y vivent sont surtout des soldats qui suivent un code assez précis, ça me correspond plus. C’est sûrement le genre de ville où j’aurais pu vivre, davantage que les autres. »

Certes, la lune avait été un endroit fascinant, mais disons que ce n’était pas pour autant qu’il avait... apprécié. Disons qu’il gardait ce côté rationnel où en posant le pour et le contre, il tenait compte du mode de vie, l’alimentation, le climat, ce genre de choses. Il ne pouvait établir un constat par véritable « goût », mais dans l’ensemble voilà, la ville d’Eblana lui avait plu.

Il continua de manger, puis il se disait que peut-être, elle aurait aimé qu’il lui retourne la question? Certes, elle n’avait pas vu grand chose d’Héméra mais quand même? C’était peut-être suffisant déjà pour se faire une idée?


«Et toi? Est-ce qu’il y a un endroit que tu as... apprécié sur Héméra? Enfin sur Héra du moins pour le moment? »

Car finalement, ils n’avaient pas eu le temps d’aller voir ailleurs encore...

Le repas était presque terminé, il ne savait pas si Suri voudrait de dessert, mais lui par contre, ne comptait pas en prendre! Ils iraient se faire une petite balade digestive avant d’aller se reposer... ils en avaient bien besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyMer 12 Déc - 9:31

Eblana alors hein ? Mauvaise pioche. Elle était sûre que la lune aurait été dans ses préférences, mais alors qu'il expliquait pourquoi il avait beaucoup apprécié la ville, elle comprit beaucoup mieux. Les coutumes et la manière dont les gens vivaient là-bas, ça lui parlait. Elle sourit en saisissant mieux. Ça lui était correspondant effectivement...
A sa propre surprise, il lui rendit la question, curieux de savoir s'il y avait un endroit qu'elle avait vraiment apprécié sur Héméra. Pour ce qu'elle avait eut l'opportunité de visiter en tout cas... Difficile à dire, mais en réfléchissant un peu, Suri se souvint du seul endroit où elle avait eut hâte de retourner la première fois où ils y étaient allés.

« Je dirais Tréno. Les gens sont un peu pompeux mais j'aime l'idée d'une ville nocturne. J'aime la nuit... Je pourrais dire que Bloumécia m'a plut pour des raisons semblables mais la pluie non-stop finirait par me lasser je pense. » Néanmoins, Héméra était immense. C'était une très grande... dimension, de ce qu'elle avait comprit, plusieurs mondes fusionnés ensemble ! Il devait y avoir encore tant de choses à voir. « Mais peut-être que je trouverai mieux au fil du voyage ? Héméra est grande après tout. » Oui, grande, parce que 'Héméra', ça sonnait comme un nom féminin.

Suri ne prit pas de dessert, elle avait du mal à retrouver le gros appétit qu'elle avait avant, mais sans doute qu'en plus de la déception de l'absence de son père, il y avait aussi l'appréhension de ce qui lui arriverait à Troia. Néanmoins, ils étaient loin d'être sur place. La ville était loin, ils avaient du chemin à faire, et en premier lieu, il y avait de prendre le bateau pour rejoindre Baron. En espérant que cette fois, ils auraient davantage de chance que les deux précédentes croisières...

Après avoir payé le repas, ils quittèrent le restaurant, le ventre plein, la fatigue piquant les yeux. Suri se faisait un plaisir de retourner à l'auberge pour aller dormir. La journée avait mine de rien été épuisante... et pour être honnête, dormir sur un tas de coussin chez les Hummingway, même si c'était mignon, ce n'était pas le top au niveau du confort.
Elle ne cacha pas sa fatigue via un bâillement bien sonore d'ailleurs.

« Bon, et demain, on reprend le bateau en espérant ne pas avoir des ennuis. » Sans plus de cérémonie, elle alla se coucher, sans trop savoir si Vilal comptait ajouter quoi que ce soit. Sauf qu'une fois dans le lit avec les couvertures sur les jambes, elle pensa à quelque chose et jugea bon de l'ajouter. « Et merci pour ton soutien. Ça m'a fait un coup dur de ne pas trouver mon père, mais... je suis heureuse que tu sois encore là. » La pause qui suivit fut trop longue pour qu'elle estime nécessaire d'en rajouter. Sur ce, elle ramena sa couverture jusqu'à son cou et cala sa tête contre l'oreiller. Elle voulait juste dire un truc du genre 'que tu sois encore là pour m'aider à le retrouver' mais soit. C'était dit et c'était le plus important.

Là pour le moment, il fallait dormir, et se préparer à repartir vers Baron le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyMer 12 Déc - 19:03

L'ambiance s'apaisait peu à peu. Difficile pour Vilal de savoir exactement ce qui avait tracassé Suri ces derniers jours, mais à sa voix, il avait l'impression qu'elle allait mieux. C'était le principal, il valait mieux éviter qu'elle ne soit trop tourmentée, c'était le meilleur moyen de se mettre en danger bêtement.

Devant son plat de viande, il en était à devoir parler un peu de ses goûts et ressentis suite à ce qu'il avait vécu depuis qu'ils étaient sur cette planète, il devait reconnaître avoir apprécié Eblana, expliquant pourquoi de son point de vue. Il jugeait qu'une telle question devait être posée dans les deux sens, au moins par politesse ou peut-être par curiosité si tant est que Vilal puisse être considéré comme curieux, et il écouta avec attention ses explications concernant la ville de Tréno. De mémoire, elle devait être la première à lui dire aimer cette ville, il aurait pu en être surpris si c'était son genre.


«Je vois. Il est vrai qu'Héméra est immense, et surtout, chaque monde est radicalement différent. Notamment Gaïa qui, un peu à la manière de la Planète Bleue, a vraiment une grande diversité de cultures entre chaque ville.» c'était ce qui l'avait surpris la première fois qu'il y était allé. Entre Wutaï, Canyon Cosmos et Junon par exemple, on ne pouvait pas faire plus différent!

Le repas terminé, ils rentrèrent tranquillement à l'auberge. Il était temps de se reposer, dans un vrai lit, pour une vraie nuit de sommeil. Leur chambre n'avait qu'un grand lit, mais ils avaient pris l'habitude de dormir ensembles maintenant alors ni l'un ni l'autre ne semblait plus s'en formaliser.

Il se changea pour la nuit, ne gardant qu'un pantalon un peu ample, et se glissa sous les couvertures peu après que Suri se soit installée... rappelant le programme de demain.

«Hum... nous aurions peut-être du nous renseigner sur un bateau demain, j'espère qu'il y en aura. Vu l'heure à laquelle on se couche, on devrait se lever tôt pour aller au port rapidement.» ainsi, même sans savoir si un bateau était prêt à partir, ils pourraient embarquer de suite au cas où!

Prenant une profonde inspiration, il cala d'abord le coussin sous sa tête et garda la lampe à huile allumée quelques minutes à côté de lui, laissant Suri s'endormir tranquillement, il profita d'un peu de calme pour rajouter quelques notes sur ce qu'il avait vécu, il avait pu écrire pas mal de choses quand il était chez les hummingways, mais il avait du résumer et il pouvait donc compléter par-ci par-là ses différentes notes.

Suri ne dormait pas encore, elle le remercia pour son soutien, et il se surprit à sourire légèrement

«J'essaie de faire de mon mieux. Je n'aime pas quand tu es triste.» il hocha de la tête d'un air entendu et la laissa se retourner pour dormir, pendant qu'il reprenait ses petites mises à jour sur le vécu sur la Lune. Que ce soit les informations sur les béhémoths, la description de l'Antre de l'Aïeul ou le village des Hummingways, il rajoutait quelques croquis par endroit, tant que c'était frais dans sa mémoire. Il avait ajouté aussi le ratio des tailles des béhémoths, comparant le jeune par rapport à l'adulte qu'ils avaient croisé ensuite près de la tente, ce genre de choses. Cela ne lui prit pas plus d'une demi-heure et il referma son carnet, le posa sur la table de chevet à côté de son petit chocobo de bois, puis éteignit la lampe à huile pour s'endormir à son tour.

Le lendemain matin, comme il s'y attendait, il fut levé très tôt. Avant même l'aube à vrai dire. Il se demandait si Suri s'était réveillée pendant la nuit pour observer la lune, comme elle le faisait souvent la nuit, mais en tout cas, il ne l'avait pas sentie, il devait vraiment avoir du sommeil à rattraper. Il se leva doucement, il avait besoin de courir un peu. Avec l'environnement hostile, il n'avait pas pu courir quand il était sur la lune, il avait été en état de stress permanent mais ça n'empêchait pas qu'il avait besoin de se dégourdir les muscles. Il s'habillait donc, se disant qu'il profiterait de son jogging dans le village pour aller voir au port si un bateau partait, et à quelle heure.

À voir si Suri voudrait venir avec lui?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyJeu 13 Déc - 9:12

Oui bon, Suri n'avait pas tellement pensé qu'ils auraient put aller jusqu'au port pour voir s'il y aurait des bateaux le lendemain. Selon elle, ça coulait de source... Baron et Mysidia faisaient pas mal d'échanges commerciaux, donc il y aurait sûrement moyen de s'arranger ? Quoi qu'il en soit, ils verraient bien le lendemain. Là, elle était au lit et n'avait aucune intention de bouger de là.
Alors qu'elle s'endormait, elle entendit Vilal mentionner qu'il n'aimait pas qu'elle soit triste. Ça la fit sourire. Avant, il disait juste qu'il n'aimait pas quand elle faisait "cette tête", quand il devinait que ça n'allait pas... c'était sympa de l'entendre dit autrement, plus précisément...

Sa nuit se déroula normalement, profondément aussi. Si habituellement, elle se réveillait pour observer la lune, il fallait croire que les précédentes journées avaient été plus exténuantes qu'elle ne l'avait anticipée... Elle n'eut aucun rêve troublant, ni quasiment aucun mouvement, ne se tournant sur le dos que lorsque le petit matin se pointa et qu'elle remarqua que le lit était vide. Au moins pour une fois, elle n'avait pas étouffée Vilal de câlins involontaires ! Décidément, il lui faudrait un doudou à ce rythme (quoi que Vilal jouait bien ce rôle quand on y pensait deux secondes...).

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle remarqua que le chevalier était debout. A voir l'extérieur, il faisait encore presque nuit. Elle se redressa, la bouche pâteuse et la moue confuse. Pourquoi était-il déjà levé ? Ah ! Oui... le jogging...
« Hrmp... Je me sens pas de courir... » Honnêtement, elle serait resté couchée. « Je peux juste venir t'encourager ? » Pour x raisons, elle se sentait naze de ne pas l'accompagner, même s'il n'en avait absolument pas besoin. Du coup oui, forcément, elle pouvait venir, et juste s'installer à la ligne de départ et d'arrivée. S'amuser à compter le nombre de secondes ou de minutes qu'il mettrait à revenir. Un truc du genre.

Une fois dehors, un peu plus réveillée, et avec une petite faim au ventre - vivement le petit déjeuner - Suri le regarda partir en regrettant de suite de ne pas l'avoir suivi. Mais elle avait le sentiment d'avoir des jambes en gélatine ce matin... Heureusement, ils allaient juste prendre le bateau, pas faire un gros voyage à pieds. Peut-être juste un trop-plein, un ras le bol après tous ces coups émotifs. Mais elle ne s'en plaignait pas ; elle pourrait se reposer dans le bateau.
Merde. Elle avait oubliée de compter.

« J'avais déjà faim, mais te voir te dépenser comme ça, j'ai encore plus faim. On y va ? » Probablement après une douche pour lui. Descendant de son perchoir, qui n'était finalement qu'un tonneau posé là, Suri leva le regard vers le ciel et regarda la lune quelques secondes. Elle ignora délibérément le sentiment de mélancolie qui lui piqua la poitrine avant de rejoindre l'auberge où ils pourraient manger et se préparer pour le voyage vers Baron. A ce sujet, Suri demanda à l'aubergiste quand était le prochain bateau vers Baron et c'était peu avant le repas du midi.

Pendant une pause dans la chambre, elle vit le carnet de Vilal sur la table de chevet et se laissa aller à le prendre et l'ouvrir. Elle ne s'imaginait pas duuu tout qu'un chevalier aussi stoïque puisse tenir un journal intime donc elle se permettait hein ? Convaincue de ne pas tomber sur quoi que ce soit de privé. Néanmoins, c'était écrit dans le dialecte d'Héra et s'il l'avait aidé à étudier l'écriture, elle eut du mal à déchiffrer tout ça et ne s'embêta pas à essayer.

Elle fut toutefois étonnée par les croquis.
« Wow. Tu as dessiné ça ? C'est vraiment beau, même si c'est juste un croquis. C'est mieux que ce que moi je pourrais faire. » Dessiner ? Elle ? Pfiou. Peut-être que pour lui, ce n'était qu'une nécessité de savoir retranscrire ce qu'il voyait, mais pour elle, c'était du talent ! Avec un peu plus d'expertise, il pourrait même les vendre... même si elle supposait que ça ne l'intéresserait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyJeu 13 Déc - 18:34

Au final, pas de réveil nocturne cette fois pour la demi-chimère. Trop fatiguée surement, que ce soit physiquement ou mentalement, on pouvait dire que ça avait vraiment été dur pour elle ces derniers jours.

Le lendemain matin, alors que Vilal se tenait prêt à aller courir un peu, elle ne semblait pas motivée, mais voulait l'accompagner quand même? Sur le moment, il ne comprenait pas comment ce serait possible, jusqu'à ce qu'il la voit se percher sur un tonneau pour le guetter au départ et à l'arrivée! Soit!

«Ah je vois. Très bien. Je ne serai pas long.» il se mit donc tranquillement en route, passant par les petites rues histoire de visiter en même temps. Il profitait des montées pour forcer sur ses muscles, puis passait à plat pour garder un rythme posé. Comme prévu, il s'arrêta quelques minutes au port, mais si on lui confirmait qu'un bateau devait partir pour Baron dans la journée, la personne ne put lui dire à quelle heure. Il faudrait se renseigner plus tard.

Revenant vers Suri, il s'étira longuement pour ne pas avoir de crampes ou de courbatures. D'abord en touchant ses pieds quelques secondes, ensuite en levant les bras au ciel et en se penchant sur les côtés. La jeune femme semblait avoir faim à présent

«Je vais prendre une douche et nous pourrons aller manger, sauf si tu souhaites aller prendre ton petit déjeuner sans moi, je te rejoindrai après.» tout dépendrait de son degré de patience. Ils retournèrent à l'auberge pour qu'il se lave et s'habille, il en profita pour dire à Suri qu'un bateau partait effectivement pour Baron aujourd'hui, mais qu'elle devrait essayer de connaître l'heure. Elle eut finalement le renseignement assez vite, et après leur petit déjeuner, ils retournèrent dans leur chambre pour attendre l'heure du départ.

Alors qu'il enfilait son armure, la demi-chimère remarqua son carnet et commença à le feuilleter, elle fut surprise de la qualité du dessin. Assis sur le lit, ayant du mal à enfiler sa botte - sans trop savoir pourquoi - il se tourna vers elle, l'air toujours aussi neutre.

«Hm? Ah... oui. Il paraît que j'ai... comment disait ma mère déjà? Une âme d'artiste je crois.» d'un coup sec il parvint enfin à enfiler sa botte, il n'avait mis que la moitié de son armure, le bas, avant de s'approcher de Suri pour regarder le dessin des béhémoths qu'elle était en train d'observer.

«Depuis tout petit, ma mère m'a dit que le dessin était un bon moyen de se souvenir des détails. Alors dès que j'en avais l'occasion, je dessinais. J'avais commencé par notre maison, puis des épées, des boucliers... j'ai une bonne mémoire visuelle en fait, ça m'aide à me souvenir pendant quelques temps pour pouvoir ensuite coucher l'image sur le papier.» les bras croisés, il ne savait pas si ça l'intéressait vraiment, mais ça semblait à sa tête? «quand j'étais adolescent, j'ai fait un portrait de ma mère avec Vrass. Il avait eu un chagrin d'amour et s'était réfugié dans les bras de ma mère, elle avait un regard... je ne sais pas, je crois que cette image s'est gravée dans ma mémoire, alors j'en ai fait un portrait. Elle l'a accroché dans notre salon, si un jour tu viens chez moi, tu pourras le vois.»

C'était un moment plein de tendresse, mais ça, Vilal ne pouvait pas le comprendre à cette époque là. Il avait ressenti quelque chose, et l'avait donc dessiné, point.

Il finit d'enfiler son armure avant de vérifier qu'il n'avait rien oublié. Ils devaient s'acheter des provisions pour le voyage en bateau, même si normalement, les repas seraient fournis, il préférait anticiper et prendre quelques petites choses à manger. Comme à son habitude, il prit de la viande séchée, du pain, du fromage, mais aussi des fruits frais. Le voyage ne durerait qu'une semaine alors ils tiendraient le coup pour le trajet.

Alors qu'ils se dirigeaient à présent vers le port, le chevalier revint sur cette histoire de dessin

«Je me demandais... est-ce que tu m'autoriserais à faire ton portrait?» il n'avait pas de raison technique ou pratique de faire son portrait, il n'avait pas besoin de souvenir ou autre. Sauf peut-être de sa forme chimérique, c'est vrai que maintenant qu'il y pensait, il aurait bien aimé en garder une trace. Mais c'était assez personnel et il savait que la jeune femme avait du mal avec cette transformation, elle ne voudrait peut-être pas voir ça. Enfin, il pouvait faire un portrait dans sa forme humaine aussi après tout!

C'était l'heure d'embarquer, ils montèrent à bord et s'installèrent à l'avant du bateau. On annonçait du beau temps, donc avec un peu de chance cette fois, le voyage se passerait sans encombre.



Suri et Vilal voguent vers Baron
(Note: cette fois je pense qu'on peut y aller tranquillou? Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Karma

Modo Impartial
Modo Impartial

Karma
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 EmptyVen 14 Déc - 11:30

Un village de magie - Page 3 Endles13


Suri gagne 300 gils.

Vilal gagne 300 gils.

dépenses:50 gils pour la restauration.

Suri et Vilal repartent vers Baron

Un village de magie - Page 3 Endles13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un village de magie Un village de magie - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Un village de magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]» [skin]Magie sur ma skin de chat» Magie théorique, une vulgarisation..., de A. Lasornette» Village Hentaï» Vous revoir... [Magie Noire]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Mysidia-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives