Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Un nouveau monde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Un nouveau monde...   Jeu 9 Mai - 14:45

Ayane et Cixi viennent de Gaïa - le village fusée
===============================
Depuis le début de mon périple, j'avais appris bon nombre de choses sur la fusion des mondes, même si beaucoup de questions restaient encore floues. J'avais appris que les cristaux existaient bel et bien, mais qu'ils n'étaient pas aussi faciles que ça à obtenir! Pas plus mal d'un côté, ça pouvait éviter que n'importe quel abruti ne puisse mettre la main dessus. Ayane et moi n'avions pas vraiment d'intérêt à les récupérer de toute manière, mais la ninja semblait vouloir rencontrer la chimère Bahamut qui avait apparemment réponse à bien des questions concernant les dieux qui auraient permis la fusion des mondes.

Malheureusement, on ne savait pas où il se trouvait. S'il demeurait dans les temples où il était avant la fusion des mondes, il pouvait être resté au temple de Bevelle, mais je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de devoir me rendre là bas. Sur Gaïa, il ne semblait pas y avoir un emplacement précis puisque les materias pouvaient être créées un peu partout à l'époque, donc si Bahamut se trouvait sur Gaïa, on était pas dans la merde.

Aussi, on avait décidé de se rendre sur Dol, histoire de savoir s'ils avaient un emplacement particulier pour le trouver, même si on n'était pas sures qu'il ait seulement existé là bas. Au village fusée, j'avais eu l'occasion de voir un peu le genre d'aéronef dont ils disposaient ici, bien que je trouvais que ça ressemblait plus à des avions que des aéronefs. J'avais fait apparaître le mien et le gars nous avait alors fait le plein avant qu'on ne puisse embarquer. J'étais un peu ennuyée de ne pas pouvoir fouiner dans les moteurs, mais le seul vaisseau qui m'intéressait était celui d'un certain Cid et visiblement, on ne me laisserait pas farfouiller dedans - et puis je sentais aussi que la ninja se faisait chier.

Une fois à bord, je me tournais pour voir si elle avait assez de place. Cet appareil était conçu pour deux maximum, et si on avait embarqué Okabe à l'époque, elle aurait du se mettre sur ses genoux le temps du trajet! Je suis sure qu'elle aurait été ravie. Ironique évidemment

«Accroche toi, on décolle!» j'actionnais les leviers et en quelques secondes, le vaisseau commença à léviter, puis je le faisais pivoter pour le diriger vers la grande entrée de l'aérodrome, puis je faisais un signe de main au type qui nous avait aidées avant de pousser le manche pour avancer tout droit vers la sortie!

Une fois à l'extérieur, je poussais le moteur pour prendre de la vitesse et de la hauteur, rapidement déjà, on se retrouvait au-dessus de l'océan. À notre droite, on voyait les îles enneigées, aussi bien de Gaïa que de Dol qui étaient les plus proches, à notre gauche, l'île de Wutaï se dessinait vaguement au loin.

«Ça va? Pas trop malade?» car bon, je ne savais pas si ce n'était pas la première fois qu'elle montait à bord de ce genre d'engin. J'avais plusieurs repères qui me permettaient de m'orienter au mieux, et j'essayais du mieux que je pouvais de garder une bonne trajectoire, mais j'étais allée un peu trop vers l'Ouest, on commençait au bout de deux heures à voir les terres de Dol, mais il y en avait des plutôt sèches et je trouvais ça bizarre

«Euh... attends je suis pas sure qu'on soit au bon endroit... ah!! » un simple coup d'œil à droite et je pouvais voir la grande cité se dessiner! «la vache! t'as vu ça? Elle est immense!!»

On aurait dit que la ville prenait tout le continent presque! En tout cas, je virais droit vers l'Est, le vaisseau s'inclinant un peu dangereusement jusqu'à ce que je vois le centre spatial. Il y avait une piste d'atterrissage, donc je m'y dirigeais. De toute manière, il y avait des navettes une fois sur place pour gagner la ville en elle-même. Je nous posais donc en douceur avant d'ouvrir le cockpit et j'écarquillais les yeux en voyant un tel spectacle!

Cette ville était clairement de la haute technologie! Je n'ai jamais vu un truc pareil!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Jeu 9 Mai - 20:04

Bien qu’elle souhaitait encore regarder un peu tous les vaisseaux, Cixi était consciente qu’elle n’aurait pas l’autorisation de monter dans celui de Cid même si ce n’était pas l’envie qui y manquait. Je me disais surtout que je m’emmerderais à rester à l’attendre ici mais je pourrais au moins garder son vaisseau pendant ce temps. Cependant, elle ne partit pas à l’exploration de nouvelles machines à démonter mais dans son vaisseau où elle m’invita à monter pour que nous partions. On ne perdait donc pas de temps mais je me rendis compte alors qu’elle démarrait qu’on n’avait que très peu de place dans un tel endroit. Je ne me retins pas de dire ce que je pensais tout en regardant par-dessus le vaisseau maintenant qu’il était en train de voler. « Et tu pensais que je pourrais monter ici avec Kyouma en plus ? Sauf si on l’attachait à une rambarde du vaisseau, je ne vois pas comment tu comptais t’y prendre. » Et hors de question que je ne lui propose de le prendre sur moi ou même l’inverse, je ne pensais pas que ce type était aussi kamikaze que ça… Quoi que je pourrais être surprise certainement…

Le voyage fut assez long mine de rien mais on arriva rapidement au dessus de terres qui devaient appartenir au continent de Dol. C’était assez vaste mais semblait surtout désertique. Elle me demanda alors si je me sentais bien, si je n’étais pas trop malade. Non, ça allait, je n’étais pas allergique dans ce genre de moyen de transport mais c’était vrai que puisque c’était la première fois, on pourrait se poser des questions sur mon état. Mais non, j’allais bien, je n’étais pas malade en bateau, et ça allait encore dans les airs si bien que je lui répondis.
« Pas de problème, tout va bien ici. C’est l’endroit où on devait aller ? »

Avec tout le désert qu’il y avait, je n’étais pas tout à fait sûre que ça soit vraiment le lieu qu’elle visait mais elle le dit elle-même que ça ne semblait pas être ici. La ville était néanmoins bel et bien présente ; elle apparut d’un seul coup sous nos yeux comme si elle avait toujours été là et je ne pus retenir ma surprise d’un son qui voulait tout dire : « Woah… » Cixi remarquait qu’elle était énorme, je remarquais qu’elle semblait étrangement bleue mais d’une évolution bien supérieure à tout ce que j’avais pu voir chez moi.

Je ne m’intéressais même plus à ce que Cixi pouvait faire pour faire atterrir le vaisseau, je ne faisais que de regarder cette ville en me demandant quel était son nom. Elle me le montrerait ensuite sur une carte probablement pour qu’on puisse voir où on était allé par rapport à l’endroit où on était avant. On allait certainement chercher le représentant de ce monde là si encore on pourrait le rencontrer. Je me demandais quel genre de type on pourrait croiser ici, qu’est-ce qu’on pourrait trouver dans les rues ou encore à quoi ressemblerait l’architecture des habitations. C’était tout de même un nouveau monde à découvrir pour moi.

Après un moment où on tournait en rond pour se poser, je sentis le sol témoigner d’un atterrissage réussi sur l’aérodrome qui nous laissa rouler encore un peu le temps qu’on ne s’arrête totalement. Lorsqu’on fut totalement arrêté, je me permis de sauter de ce vaisseau pour commencer à regarder autour de moi. Cixi ne tarderait pas à descendre, le ranger et peut être me montrer le chemin si elle était déjà venue ici… Quoi qu’il ne me semblait pas qu’elle soit déjà venue dans ce monde, elle ne m’avait pas dit être partie de Spira pour venir ici mais se perdre et arriver chez moi ? Préférant alors m’en assurer, je lui demandai.
« Tu n’es jamais venue ici toi non plus ? » il était inutile de parler pour moi en sachant que c’était elle qui m’avait sorti de chez moi en quelques sortes. Malgré tout, c’était marrant de se rendre compte qu’il ne semblait rien y avoir d’autres que des vaisseaux ici. Elle était où la ville ? « On n’est pas encore dans la ville sinon ? Je ne vois pas de maison… » Comme au village fusée ou toute ville que je connaissais… Mais je ne pouvais pas savoir que la ville était si grande qu’ils n’avaient pas pu mettre l’aérodrome dedans…

Avec tout ce qu’il y aurait à voir, je ne savais même pas par où on pourrait commencer pour chercher des renseignements sur le Bahamut de ce monde. On avait tellement de choses à faire ou à voir que je ne savais même où faire vagabonder mes yeux et pour le reste, je ne pourrais certainement qu’hésiter entre telle ou telle chose à faire. Le mieux serait donc de suivre ce que Cixi me dirait. Vu qu’on était bien parti pour rester un moment ici, il faudrait peut être commencer par se réserver une chambre à l’hôtel certainement. Peut être voir une carte locale aussi, ça ne serait pas mal pour une fois d’en avoir une pour se repérer ne serait-ce que dans la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Ven 10 Mai - 11:59

Nous n'étions qu'en bordure de la ville et pourtant de là ça paraissait vraiment énorme! J'avais du mal à savoir où regarder en réalité, il y avait là un immense aérogare avec des rampes de lancement, vu le style, je me disais que ça devait être pour des fusées car elles étaient dirigées tout droit vers le ciel, mais ça pouvait aussi être pour des missiles après tout, mais je comptais bien poser la question!

Ayane semblait tout aussi impressionnée que moi, bien qu'elle ne pouvait pas avoir encore cette curiosité comme je pouvais en être envahie! J'avais seulement hoché la tête de gauche à droite lorsqu'elle me demanda si j'étais déjà venue ici, et elle semblait se demander où se trouvait la ville

«Je pense qu'ici c'est juste l'aérodrome. On va sûrement devoir marcher un peu...»

Ou pas. Des hommes habillés de combinaisons flashy et moulantes se dirigent droit vers nous et nous encerclent en pointant leurs armes sur nous. On dirait les armes des moines de Bevelle et je n'aime pas trop ça, cependant je lève quand même les bras en signe de non agressivité. Si Ayane peut se battre contre eux puisqu'elle est suffisamment agile pour éviter les balles et attaquer à distance, moi avec mes techniques au corps à corps, un peu moins
«Halte! Identifiez-vous et la raison de cet atterrissage non autorisé!»

Ah parce qu'il faut l'autorisation pour atterrir maintenant? Je gardais les mains levées avant de soupirer
«Nous venons de Gaïa, le monde du Sud. Nous ne sommes pas là pour causer des soucis, nous sommes juste à la recherche de réponses et parcourons donc Héméra afin d'en obtenir.»
«Quel genre de réponses?»
«Pardonnez moi, mais je ne suis pas vraiment sûre que ça vous regarde...» non mais oh, il veut savoir si j'ai perdu ma virginité aussi? L'un des hommes rangea son arme, mais les autres borgs nous tenaient toujours en joue. Il sortit une drôle de tablette avant de s'approcher de moi tout en gardant une certaine distance quand même
«Je dois vous enregistrer en tant que visiteur. Ce sont les règles de sécurité de cette ville. Il me faut vos noms, le lieu d'où vous venez et un motif de visite.»
«Ceithli, on vient du Village Fusée et on cherche une chimère du nom de Bahamut»
«Bahamut? Les G-forces ont disparu Mademoiselle. Il me faut votre nom de famille.»
«C'est quoi un nom de famille?»

Sur le coup, le gars me regarda et haussa des épaules. Concernant leur G-truc, je n'avais pas répliqué, je n'avais pas vraiment envie qu'il me réponde en fait, car s'il pouvait nous donner tout de suite les réponses qu'on attendait, il ne nous laisserait pas visiter la ville. En prime, on n'avait pas assez d'argent pour reprendre l'aéronef tout de suite, donc il fallait qu'on se trouve un petit boulot entre temps aussi. Ou qu'on aille flinguer quelques monstres aussi
«Je sais que les.. enfin bref, je sais qu'ils ont disparu, on veut juste en apprendre plus, car Bahamut semble avoir été présent sur tous les autres mondes, et on veut juste en apprendre plus sur chacun d'entre eux.» j'avais l'impression de me répéter mais tant pis.

Pourtant, l'information comme quoi les chimères protégeaient les cristaux avait bien du filtrer jusqu'ici, et il n'y en a pas un pour penser qu'ils pouvaient être de retour partout et fouiller un peu? Après, ils ont juste l'air de troufions après tout... l'homme se tourna vers Ayane pour avoir son nom et éventuellement son nom de famille même s'il ne m'avait pas répondu sur ce que c'était. Une fois satisfait, il nous fit un signe de tête

«On va vous conduire en ville. Des gardes protègent un peu toutes les zones, donc inutile de penser à obtenir vos renseignements par la force!»
«Ce n'était pas dans nos intentions. Vous savez à qui on pourrait s'adresser?»
«Les commerçants peut être, sinon il vous faudra obtenir un entretien avec le Président. Mais c'est pas dit qu'il soit à son palais.»

C'est moi ou on dirait que leur président est du genre «je suis là mais je suis pas là»? Probablement le genre qui est président pour l'image et qui laisse faire tout le boulot aux autres. On nous faisait grimper dans un bus qui allait nous conduire donc en centre ville, je me tournais vers Ayane avec un léger sourire, cette ville promettait d'être excitante!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Ven 10 Mai - 17:17

Une fois qu’on fut posé sur le sol, on n’eut pas le temps de chercher la ville bien fort avant qu’on ne soit abordé par des types en combinaison assez flashy pour qu’on puisse même les voir dans le noir : édition limitée qui brille dans le noir ? Me retenant avec peine de le dire au vu de l’arme qui se pointa tout droit sur moi, je ne fis que de sourire. Heureusement, ça ne fut pas visible, du moins je le pensais. Il nous demanda tout de suite notre nom et la raison de l’atterrissage. Et puis quoi encore ? Cent gils pour le questionnaire ? Ou un coup dans les couilles peut être aussi ? J’allais répliquer lorsque je vis Cixi lever les mains en l’air comme si elle était innocente. Elle ne voulait vraisemblablement pas de merde mais je n’étais pas du genre à me la fermer et me laisser marcher sur les pieds non plus. J’allais donc lui montrer de quel bois je me chauffais s’il me cherchait ce clown.

Elle répondit qu’on venait ici pour chercher des réponses, mentionnant qu’on venait du continent du sud, Gaïa. Il demanda d’avantage de renseignements sur les réponses qu’on cherchait et elle lui répondit que ça ne le regardait pas. Enfin une réponse qui me plaisait tien ! Personnellement, leur petites armes dont-ils semblaient si fiers ne me faisaient absolument pas peur et ils pourraient bien appuyer sur la gâchette que ça ne ferait que de me donner l’autorisation de tous les saigner à blanc. Je me retenais actuellement seulement parce que Cixi ne semblait pas très combative mais je ne me retiendrais pas longtemps. J’allais d’ailleurs certainement avoir l’occasion de le prouver oralement.

Ce type était borné à un point tel que lui donner une bonne droite ne lui ferait assurément aucun mal ! Il demanda alors le nom, le lieu d’où on venait et le motif de notre visite dans la même phrase. Surprise, je me rendis compte que Cixi se présenta sous une autre identité. Sans la moindre hésitation, elle parla aussi du village fusée et du fait qu’on cherchait Bahamut. Oh, il avait disparu, la grande nouvelle ! Mais il parla de G-Force, certainement l’équivalent des matérias d’invocation ici. Comme quoi ça avait vraiment disparu de partout ces choses là ! Il demanda néanmoins le nom de famille encore une fois. Tien, d’ailleurs, elle ne me l’avait pas donné son nom de famille. Et pour cause, elle ne le connaissait pas.

Les yeux ronds de ce garde, ainsi que pour les autres d’ailleurs, résuma bien ce que je venais de penser sans le démontrer. J’avais juste tourner mon visage vers Cixi pour voir ce qu’elle voulait dire mais elle ne savait pas du tout ce qu’était un nom de famille. Tentant une fois encore de se justifier, Cixi commençait à se demander si ce n’était pas peine perdue de parler avec ces types. Personnellement, j’aurais déjà perdu patience plus d’une fois mais le plus drôle était encore à venir puisque ce fut mon tour de me présenter et de dire d’où je venais. Bon, pour la présentation du moins je supposais puisque je venais du même endroit que Cixi et pour la même raison après tout.

D’un air de défi, je regardais nettement ce type sans même sembler effrayer par l’arme qu’il pointait toujours sur moi. Je croisai les bras pour paraître encore plus hautaine que je ne devais le paraître et je ne me fis pas prier pour les saluer à ma façon alors que le garde venait de mentionner qu‘on ne pourrait pas récupérer d‘information par la force. Cixi confirma que ce n‘était pas dans nos intentions et elle demanda d‘ailleurs à qui s‘adresser. On pourrait même peut être avoir un rendez vous avec le président s‘il était dans son bureau mais ça ne m‘empêcha pas d‘enfin lui répondre. « C’est quoi ces manières ? Vous espérez obtenir ce que vous voulez par la force et vous nous conseillez de ne pas utiliser cette méthode ? »

Bien que l’al bhed me regardait avec un léger sourire, envieuse de pouvoir visiter cette ville, je n’en aurais probablement pas pour longtemps à moins que j’ai vexé ces gus. Mais parler de mon nom de famille - que je ne connaissais même pas soit dit en passant - me mettait hors de moi et le fait que mes yeux étaient devenus bien plus brillants donnait presque l’impression qu’ils étaient en feu de l’intérieur. « Je ne vois pas pourquoi je devrais me présenter à des imbéciles dont je ne connais moi-même pas l’identité. Aucun de vous ne rattrape l’autre et ne vaut plus qu’un clou. Pourquoi je devrais vous faire un tel honneur, franchement ? »

Si Cixi avait utilisé une solution pacifiste, je ne me priverais pas de tous leur casser la tronche s’il le fallait. Ils pouvaient bien avoir une arme, je les pointais tous tour à tour du doigt pour les jauger. Et qu’ils essaient de me tirer dessus pour voir ! Et que les gardes protégeant la ville essaient de me casser les pieds et ils iraient voir le pays ! A croire qu’on venait d’arriver dans un monde qui vivait dans une dictature quoi…
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Sam 11 Mai - 20:50

Spoiler:
 
Si j'avais tenté la solution diplomatique, ce n'était pas le cas de la ninja qui montrait les dents. Malgré tout, je ne jugeais pas sa façon de faire, si ça devait nous attirer des ennuis, elle était bien assez grande pour se dépatouiller toute seule. Cependant, le garde à qui elle s'était adressée soupira tout en restant devant la porte de la navette qui devait nous conduire en ville

«Je ne fais que suivre les procédures. J'ai besoin de noter les noms des personnes qui entrent en ville, c'est tout.»
«Elle s'appelle Ariane. Ça vous va?» si la ninja ne voulait pas donner son nom, c'était son problème, mais sérieusement là, j'avais surtout envie d'aller en ville et que ces types nous foutent la paix! De toute manière, ils ne pouvaient pas vérifier donc à quoi bon donner nos noms? Il nota un truc sur son écran tactile avant de nous laisser monter. Je m'appuyais contre le mur d'en face en croisant les bras.

Je ne disais pas un mot durant tout le trajet, et si Ayane voulait encore foutre le bordel, elle n'avait qu'à se faire plaisir, mais je n'irais pas payer sa caution si elle se retrouve en prison! On prenait la direction du centre commercial, mais finalement, ça dépendrait surtout du comportement de la ninja à savoir si on allait vraiment y descendre ou si on allait changer de direction parce qu'elle n'aurait pas apprécié un regard trop appuyé.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 13 Mai - 4:03

D’après Cixi, je m’appellerais donc Ariane… Elle ne souhaitait pas perdre de temps avec ces gus qui disaient suivre la procédure sans pour autant me donner leur identité. Dans ce cas, oui Ariane… Mais j’espérais pour eux que je n’en croise pas trop sans quoi je m’amuserais à leur botter le train arrière sans me retenir… Et le pire dans l’histoire, c’était que je ne pensais pas une seconde que ça ne soit que des machines et qu’aucune présence humaine n’était sous cette armure.

Enfin, heureusement, mon intervention ne nous priva pas de pouvoir entrer dans leur véhicule pour aller plus rapidement en ville et ce fut une chance puisque le chemin ne fut pas court. Cixi semblait aller mieux que lorsque je m’étais manifestée un peu plus tôt et elle trépignait même d’impatience dans la voiture, pendant tout le quart d’heure qu’on passa à rouler de l’aérodrome jusqu’à la ville même. Une ville remplie de route plutôt que d’autres choses d’ailleurs.

Je ne parvenais pas à lire les panneaux devant lesquels on passait. Bien que c’était les même lettre que sur mon monde, elles étaient bien plus arrondies, écrites d’une manière plus fantaisiste et donc je ne pus savoir avant qu’on ne passe juste à côté qu’il s’agissait du centre commercial. Et la route s’était peut être passée en silence, j’avais bien compris qu’on ne pourrait pas voir le président comme ça non plus donc je ne me risquai pas à rester davantage dans cette voiture…


« C’est un magasin ça ? Déposez nous là, on finira à pieds ! » Ca pourrait paraître que je voulais faire les boutiques mais les borgs arrêtèrent la voiture sans poser de questions. Il nous répéta pour celui qui nous avaient déjà parlé à notre arrivée qu’on ne devait pas faire de bordel et que le palais était le bâtiment le plus grand qu’on pourrait voir si on voulait rencontrer le dirigeant ou une personne qui le représenterait. D’un mouvement las de la main, je lui répondis simplement sans même l’écouter. « Oui, oui, on sait. » et malgré que je ne le dis pas, je voulus l’envoyer chier mais je me retins tant que je ne fus pas sur le sol et loin de ce véhicule qui repartit vers le palais certainement. « Quels chieurs ! T’aurais pas été là, je crois que je me serais mis la ville à dos. »

Et c’était peu dire : je remarquai deux soldats dans un coin de rue et ils semblaient goutte pour goutte similaires à ceux qui nous avaient réceptionnés. « Tu trouves pas que c’est marrant. Même si leur armure est toujours pareille, j’ai l’impression qu’ils ont tous la même taille et la même corpulence, pas toi ? » Encore pour la corpulence, ça pourrait s’expliquer qu’ils ne veuillent que des types aussi maigre que ça ou que ça soit l’armure qui les aplatissaient mais pour la taille ? Ca me paraissait suspect aussi… Il n’y avait pas une norme non plus à respecter pour être soldat…

Je me prenais certainement la tête pour rien. Je me tournai vers les soi-disant magasins et je rentrai dedans. Sans me rendre compte que je passai devant, je ressortis de l’autre côté avec Cixi et je me tournai vers elle.
« Bah… Ils sont où les magasins ? On les a raté ? » Demandai-je en me retournant sans supposer une seconde que c’était les centrales informatiques qu’on voyait sur les côtés… Si c’était ça, il faudrait sérieusement que Gaïa se mette à la page, ça me donnait l’impression d’être au moins un millénaire dans le futur que d’avoir les pieds dans cette ville.

Après, je m’en fichais un peu de ces magasins et je le prouvai alors en passant encore à autre chose.
 « Comment tu penses qu’on va pouvoir trouver des infos sur un Bahamut ? Ya pas l’air d’y avoir grand monde en dehors de ces soldats… » On était peut être dimanche ou un jour non travaillé après puisqu’il était vrai que je n’avais pas croisé beaucoup de passant. Mais tout le monde se baladait principalement en voiture dans les rues trop grandes de cette ville bien plus grande encore que ce que je pouvais m’imaginer…
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 13 Mai - 9:44

Mine de rien, heureusement que je suis un minimum diplomate. En fait, je crois qu'au fond je m'en fous simplement. Mon nom, leurs règles, leurs lois, la façon dont ils parlent - d'ailleurs, si Ayane trouvait leur apparence bizarre, moi c'était plutôt leur voix que je trouvais étrange - aussi c'est peut être pour ça surtout que j'arrive à rester calme. Je m'en fous.

On était quand même dans la navette qui nous conduisait à la ville principale, ou au centre ville du moins, je ne me tenais même pas, le mouvement était plutôt étrange et n'avait rien à voir avec tous les véhicules que j'ai pu emprunter, on aurait dit qu'on glissait simplement, et quand je levais les yeux par la grande fenêtre, je voyais des plate-formes qui se déplaçaient un peu partout dans des sortes de longs tuyaux avec des gens dessus

«Qu'est-ce que c'est?» que je demande en désignant du menton les fameux tuyaux
«Ce sera votre moyen de transports principal. Ça permet de se rendre dans les différents quartiers de la ville en un clin d'œil.»

Je hochais juste de la tête sans dire autre chose, jusqu'à ce qu'Ayane repère des panneaux qui devaient symboliser des boutiques et demande - ou ordonne - aux soldats de nous laisser là. D'un haussement d'épaules, j'approuve et je descends donc sans même remercier les gars et on commence donc à marcher. La ninja me fait part de de ses remarques concernant ces types et je viens approuver d'un signe de tête
«Et je ne sais pas si tu as remarqué, mais ils n'ont pas prononcé un mot pendant tout le trajet, sauf quand on posait des questions. Et ils ont tous les même voix. Je ne pense pas qu'ils soient humains.» je n'ai jamais vu une telle chose, des machines aussi proches des êtres humains, mais dans la mesure où je n'avais rien pour le prouver, je n'ai pas cherché à en apprendre plus, du moins, pas auprès d'eux. Je préfère voir plutôt avec des êtres humains pour ce genre de chose.

On s'approchait d'une boutique, sauf qu'il n'y avait rien, jusqu'à ce que je vois une machine à proximité et que je m'en approche. Le langage inscrit dessus me rappelait celui de Gaïa, mais en plus rond. Je sortais donc mon calepin, là où j'avais inscrit l'alphabet pour vérifier

«L'écriture ressemble beaucoup à la tienne...» je commençais donc à décrypter, mais ça allait vite me gonfler aussi je sortais mon boîtier ainsi que quelques outils et je commençais à le bricoler rapidement. Je disposais déjà d'un scanner pour qu'il puisse identifier les objets que je glissais dedans, il me suffisait juste de l'adapter pour qu'il lise chaque lettre et la compare à chaque fois à celle de Spira. Je n'avais pas besoin de plus de dix minutes pour ça, et j'intégrais aussi bien l'alphabet de Gaïa que celui de Dol par la même occasion en scannant les lettres et en les associant à celles des autres mondes.

«Bon... voyons voir ce que sont ces machines. Elles pourront peut être nous indiquer où se trouvaient leurs invocations avant?» ça pouvait bien être un genre de point d'information après tout. Je commençais donc à scanner l'écran et j'affichais un large sourire en voyant que ça marchait parfaitement, au moins, ça sera plus facile désormais

«Ah ben non... c'est une boutique en fait? Ce truc vend des objets?» je me tournais vers Ayane plutôt surprise avant de regarder autour de nous et voir l'un de ces fameux tubes et m'en approcher. Il y avait un panneau de contrôle ici aussi, je m'avançais pour passer mon scanner traducteur dessus et je me tournais vers la ninja en hochant de la tête
«Ce truc peut nous conduire dans un quartier public, il doit y avoir des bars et des restaurants là bas! Viens!» je trouvais ça tout simplement génial! J'étais fascinée par ces trucs, aussi je pianotais sur les boutons de façon à appeler la plate-forme qui vint nous chercher! Je devais paraître assez gamine sur le coup devant mon impatience et à gigoter partout, mais j'étais vraiment comme une enfant dans un magasin de bonbons là!

Je tenais mon boîtier avant de me tourner vers Ayane et lui montrer le sien

«Tu veux que j'installe aussi un traducteur sur le tien? Même si les lettres sont similaires pour toi...» je pourrais en profiter justement pour lui scanner les deux alphabets de Spira, celui des al-bhed et de Yevon pour lorsqu'on ira sur mon monde - au cas où on y aille en fait...



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 13 Mai - 16:42

Lorsqu’on fut en ville, Cixi remarqua des sortes de tunnels et bien que je n’en avais rien à faire, j’allais comprendre que ça serait un moyen de transport plutôt utile pour se déplacer d’un quartier à l’autre de cet endroit. Toujours de cette même voix qui nous empêchait de les différencier, l’un des soldats répondit que c’était des passages rapides pour les piétons afin de se rendre grâce à une navette à divers points de la ville. Bref, c’était le genre de truc électronique encore une fois dont je n’aurais pas la moindre idée du fonctionnement. Cette ville semblait décidément être un grand terrain de jeu pour Cixi !

Sans qu’ils ne disent quoi que ce soit, les soldats nous laissèrent finalement descendre à l’endroit où j’avais vu des magasins même si je me demandais où étaient les boutiques. Lorsqu’on fut de nouveau seules, Cixi et moi, je repris la route alors qu’elle me disait si j’avais remarqué qu’ils avaient tous la même intonation de voix. Si j’avais mis la faute sur la combinaison et donc leur masque qui était chargé de modifier les voix de cette manière, je ne pouvais néanmoins pas savoir qu’il s’agissait de machine mais lorsque Cixi m’en fit la proposition, à bien y réfléchir, ça me semblerait logique et c’était donc pour ça qu’ils ne parlaient pas aussi souvent que nous ou qu’ils ne m’avaient pas donné leur identité. Pas évident lorsqu’on en possédait pas après tout.

En tout cas, en ayant manqué les boutiques, on était revenue sur nos pas afin de pouvoir possiblement en trouver au moins une. Pour des ordinateurs, il y en avait pas mal toujours et alors que je lui répondais concernant les machines humaines, elle sortait son dispositif pour scanner les écritures. C’était une écriture assez proche de celle de mon monde après tout.
« C’est peut être des machines mais ils pourraient aussi bien être des humains sous une armure qui modifie leur voix. Mais c’est clair que pour des humains, ils ne sont pas très futé maintenant. »

Regardant ce qu’elle faisait, je pouvais me rendre compte qu’elle transformait les lettres dans son appareil pour mieux les comprendre par rapport à son monde. Elle pourrait donc lire toutes les écritures si elle en connaissait le sens - ou du moins si son truc en connaissait la traduction. Et bien qu’elle espérait obtenir de ces machines un historique de ce monde, elle serait déçue puisqu’elle n’aurait rien d’autre qu’une panoplie d’objets à sortir. C’était donc ça le magasin ? « Euh… Je veux bien mais les objets arrivent où une fois qu’on les achète ? On est obligé de faire une commande et de la livrer dans un hôtel ? » A moins que cette fente ne serve à ça ? Cixi était déjà partie ailleurs pour se rapprocher des tunnels et elle regardait maintenant où irait la navette qu’elle analysait.

De mon côté, j’avais bien envie d’essayer cette machine mais je ne savais pas ce que je pourrais prendre. Je n’étais pas chaude pour lui donner cent gils pour une potion qui ne me servirait peut être même pas mais je ne pourrais me détacher de ce truc comme ça sans avoir essayer… Jusqu’à ce que Cixi me dise que le truc d’à côté pourrait nous amener dans un quartier résidentiel et donc plus intéressant pour nous si on voulait réserver une chambre à l’hôtel ainsi que de passer faire un tour au bar. On voulait des infos après tout. Alors que je m’approchai à sa demande, elle était en train de triper sur le panneau de contrôle sans savoir ce qu’elle faisait certainement.
« Euh… Tu sais ce que tu fais j’espère. J’aimerais pas que ce truc nous pète à la tronche. » Mais elle était une al bhed, qui plus était touche à tout, donc je ne pourrais pas réussir à la freiner ne serait-ce qu’un minimum.

La plate forme arriva alors devant nous pendant qu’elle me demandait si je voudrait qu’elle m’installe un traducteur sur ma boite. Ca pourrait être utile même si ça ne le serait pas spécialement ici. Mais à l’avenir, comme elle venait de Spira, elle pourrait directement enregistrer l’écriture de Spira dans le boitier ce qui permettrait que je puisse comprendre ce qu’il se dirait sur son monde. D’un signe de tête j’acceptai mais je lui répondit tout de même pour être certaine qu’elle m’entende puisque la gamine qu’elle était montait déjà sur la plate forme. J’espérais que ça ne serait pas trop brutal non plus puisque si j’étais pas très fan des voitures, ce n’était pas pour apprécier une plaque mobile à grande vitesse pour autant.
« Oui, ça serait super si tu pourrais le faire. » Mais j’aurais bien ajouté que pour le moment, ce n’était pas encore urgent donc qu’elle pourrait attendre que le soir dans l’hôtel pour le faire.

La plaque partit aussi rapidement que Cixi n’avait pu l’être pour l’appeler et donc je manquai de tomber. Je m’accrochai à Cixi qui avait elle aussi été surprise par le démarrage sans pour autant manquer d’équilibre. Elle avait de meilleurs appuis sur ses jambes certainement alors que je gardais plus facilement mon équilibre qu’elle en temps normal.
« Woaa! » Du coup, en la tirant, j’avais pu me retenir de justesse mais comme j’avais propulsé Cixi contre moi, on se cassa toutes les deux la figures sur le sol. C’était donc à ça que servait les quatre petites bosses sur cette plaque ? S’asseoir dessus pour ne pas lamentablement s’éclater contre le sol avec une al bhed qui venait de m’enfoncer le coude dans les côtes.

Alors qu’elle se redressait, je fis de même dans le même temps alors que je remarquais l’arrivée aussi rapidement à venir que le point de départ à partir. Cette fois je me penchai pour ne pas me faire exclure sur l’avant. Je n’avais nullement eut le temps de voir le chemin du coup avec tout ça mais on était déjà arrivée sur place tandis qu’on aurait certainement mis bien plus de temps à venir à pied ou même avec le genre de voiture que les machines avaient utilisés pour nous emmener jusqu’à la ville. Alors que je me redressai pour quitter la plate forme, je ne me risquerais pas à rester plus longtemps dessus, je m’exprimai sur ce que je venais de vivre.
« On pourrait au moins dire que c’est rapide ces trucs là ! C’est le secteur résidentiel là c’est ça ? » Demandai-je pour confirmation.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mar 14 Mai - 16:38

C'était comme se retrouver dans un magasin de jouets la veille de Noël. Les machines ici avaient toutes quelque chose d'incroyable! Lorsqu'Ayane avait demandé comment les articles venaient jusqu'à nous après qu'on les ait achetés, j'avais vite regardé partout jusqu'à trouver effectivement une trappe qui semblait mener à un drôle de conduit et je le lui désignais du doigt avant de me précipiter vers un drôle d'appareil qui contrôlait les tunnels. Il s'agissait de plate-formes mobiles qui pouvaient nous mener un peu partout en ville.

Grace à mon boîtier que j'avais pu transformer en lecteur improvisé, je relevais plusieurs quartiers dans le coin, et je notais bien que cette ville s'appelait Esthar. On pouvait même rejoindre le palais présidentiel d'ici! Mais je préférais avant me rendre dans une zone plus commune au cas où, un bar est généralement le meilleur endroit pour en apprendre plus sur les meurs d'un monde. J'avais donc fait signe à Ayane de monter, même si elle n'était pas trop rassurée vis à vis de tout ça

«Ne t'inquiète pas, c'est très simple en fait! Suffit juste de lire les indications! Accroche toi, ça a l'aiiiiiiiiir...» je ne finissais pas ma phrase car avec le départ, Ayane ne s'y était clairement pas attendu et m'avait agrippée si bien qu'on basculait toutes les deux en arrière et qu'on tombait sur les fesses! Sans le faire exprès, mon coude avait atterri dans ses côtes mais elle était bien assez costaud pour que ça ne lui fasse pas grand chose!

«Désolée, ça va?» apparemment oui, en tout cas ça nous avait permis de ne pas voir le trajet défiler! On était déjà arrivées à destination et cette fois, elle se tint un peu mieux et donc on s'arrêtait dans de meilleures conditions. La porte du tube s'ouvrait et on pouvait sortir, comme le disait la ninja, c'était du rapide!

«D'après les indications, oui. Regarde, y'a des restaurants, des bars... ah attends y'a un plan là!»
Je m'avançais vers un grand panneau et je prenais mon boîtier pour le faire défiler au-dessus de la carte, les noms des différents magasins et établissements apparaissait alors.

«Je crois qu'ici, ce sont des magasins plus classiques avec de vraies boutiques et des vendeurs. Probablement parce qu'il s'agit de trucs à essayer comme des vêtements ou des chaussures. On a trois bars à proximité, et... ah ben y'a une bibliothèque aussi...»

Je me tournais alors vers elle avant de ramener une main sur ma gorge
«Je pense qu'on pourra plus facilement trouver des infos à la bibliothèque, ils doivent bien avoir des bouquins sur les endroits où on pouvait trouver leurs invocations avant la fusion des mondes... mais je t'avoue que j'ai soif. On va dans un bar d'abord? Je t'invite !»

Comme ça, elle n'a pas trop de raison de refuser! Je lui fais donc un petit signe et on prend la direction du premier bar à notre portée. Cette fois, je ne prends pas d'alcool, je préfère garder les idées claires dans une ville comme celle-ci où il y a tant de machines! Aussi, on s'installe au bar et je commande un soda. Comme sur Gaïa, il y a une télévision qui diffuse certaines informations, mais ce n'est pas très intéressant pour nous, ça parle d'un criminel qui aurait été arrêté et envoyé dans une prison où la sécurité avait été renforcée, et je fronçais alors les sourcils en regardant l'écran

«Trois tours de fer dans un désert...» j'écarquillais les yeux avant de donner un coup de coude à la ninja pour qu'elle regarde le reportage «regarde! Tu crois que c'est une coïncidence?» ils diffusaient des images de la prison où on voyait un nombre impressionnant de soldats qui montaient la garde suite à l'incarcération d'un criminel très dangereux. Puis l'information changea sur un concours de pêche vers Balamb où un type aurait réussi à pêcher un thon de 300kg. Euh... bizarre leur façon d passer d'un sujet à un autre.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mar 14 Mai - 20:59

Spoiler:
 

Les machines qui servaient de magasins devaient être reliées à un terminal dans la ville principale voire même peut être à des magasins où on pourrait se tenir face à un type qui nous vendrait l’objet en personne. Ce n’était que pour gagner du temps sans avoir besoin de se pointer devant le type en question peut être ? En tout cas, on était montée sur cette plaque et la surprise de son départ ne fit pas que pour moi quoi que lorsque je tentai de me rattraper sur Cixi, ce fut plus moi qui la surprit qu’autre chose. Résultat des comptes, je n’avais pas même entendu ce qu’elle me disait mais j’avais senti son coude cogner dans mes côtes. En fait, je n’avais rien senti de ce coup mais j’avais tout de même pu remarquer ce qui m’empêchait de bouger lorsqu’elle était contre moi. Heureusement, ça ne dura pas longtemps avant qu’on ne puisse sortir et remarquer l’endroit où on était.

Il y avait des maisons un peu partout, des lieux publics beaucoup plus nombreux que dans l’autre partie de la ville d’où on venait et surtout un plan qui nous permettra de savoir où se rendre ensuite. Cixi utilisait son dispositif pour lire le tout rapidement et je ne pouvais pas suivre parce qu’elle utilisait la traduction dans le langage de Spira mais je pouvais toujours tenter de lire directement le plan puisque même si l’écriture était plus ronde, ce n’était pas différent de si j’étais saoule pour la lire. Il y avait une bibliothèque visiblement et ça serait le meilleur endroit pour trouver des renseignements non seulement concernant le monde en général mais peut être pour les chimères aussi dont celle qui nous intéresserait : Bahamut…

Mais elle avait soif et me proposa d’abord d’aller dans un bar pour se désaltérer. Ce n’était pas une mauvaise idée et mieux encore, elle m’invitait donc je pourrais prendre ce que je souhaitais, c’était elle qui paierait !
« Ok, c’est par là alors. » indiquai-je en remarquant sur le plan où était le bar le plus proche. A un coin de rue de notre position au final. On y fut en moins de deux minutes et on put alors commander très rapidement étant donné le peu de monde qu’il y avait là dedans.

Cette fois, je ne pris pas d’alcool bien que je doutais qu’ils aient du saké mais bien une boisson sans bulle à base de fruits pour ne pas avoir ces bulles dans le ventre et m’empêcher de courir non plus. Mais ce qui attira mon attention fut Cixi qui me démontra un écran de télévision alors que nos boissons se faisaient préparer. Il y avait trois tours de fer dans un désert qu’elle disait et je me souvins de ce que Titan nous disait. Elle n’avait pas pris son dispositif pour ça mais je ne me retins pas de dire ce que j’en pensais en lisant ce qui était écrit.
 « C’est une prison… Tu penses que c’est de cet endroit qu’il parlait ? »

C’était tout de même une drôle de coïncidences, il ne pourrait pas y avoir trente six zones qui disposeraient de trois tours de fer dans un désert comme ça. On ne ferait pas poussé un désert n’importe où non plus d’ailleurs donc ça serait peut être un voyage à entreprendre que d’aller voir de quoi il s’agirait. Je me demandais surtout à quoi pourrait ressembler ces fameux cristaux et ça nous permettrait peut être de trouver ce Bahamut si on allait le voir ? Je n’en savais rien mais autant tenter d’aller voir vu qu’on était sur le bon monde. « Tu voudrais qu’on aille voir ça ? »

Pour ce qui était de la nouvelle en elle-même, je n’en avais pas grand-chose à faire au final. Ca pourrait tout aussi bien être un assassin, un dangereux fugitifs voire même un chien enragé que ça ne m’importerait nullement pour continuer ce que je chercherais à faire. Maintenant, si j’étais la seule à vouloir y aller, on s’en passerait mais j’étais bien curieuse de savoir ce que ça ferait, surtout parce que c’était le premier finalement. Peut être que Cixi aurait la même curiosité que moi dans le fond. En ce qui concernait le type de Balamb et son poisson de trois cent kilos, je me disais qu’il devait avoir une canne solide ce type ou alors une langue de plomb pour mentir comme ça aux médias.

Quoi qu’il en était, nos verres étaient arrivés et je pris le mien pour commencer toute de suite à boire dedans sans même prendre le temps de remercier le barman. Il faudrait encore qu’on trouve une personne qui aurait la tête d’un voyageur pour lui demander où on pourrait trouver Bahamut dans ce monde avant puisque je ne pensais pas que le barman puisse être au courant… Quoi qu’il devait bien parler avec ses clients de temps en temps pour les orienter ? Déjà, même si Bahamut n’était plus ici non plus ou s’il n’avait pas existé, on aurait toujours un point de chute où aller en allant voir ce coin. Oubliant temporairement ce Bahamut, je profitai de la présence de l’homme qui nous avais servi pour lui demander ce que je voulais savoir.

« Cet endroit là, la prison du désert, c’est loin d’ici ? »
« C’est à l’opposé. Il faut aller à Galbadia qui est à l’extrême ouest par rapport à Esthar. Si vous comptez y aller en vaisseau, c’est rapide mais il faut au minimum compter une journée à pieds. D’autant plus qu’il vous faudra passer par le grand pont qui n’est pas facilement accessible. »


Bah bien… Dans tout ça, on aurait quand même le choix mais je me demandais maintenant si on pourrait avoir accès à ce grand pont comme il le disait. On devait toujours aller voir le président et donc on pourrait toujours répartir les personnes à qui on demanderait des renseignements. Mais pour le moment, je me demandais surtout si ça vaudrait le détour…
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Jeu 16 Mai - 10:25

Spoiler:
 
Que je comprenne bien, on se rend dans un bar pour en apprendre plus sur Bahamut et voilà que finalement, on découvre un emplacement qui correspond à la description que Titan nous a faite? Je commençais à sortir mon petit calepin pendant que la ninja faisait ses propres déductions. Elle me demandait alors si je voulais qu'on y aille, et je venais hocher de la tête de gauche à droite

«Honnêtement, pour quoi faire? C'est pas un cristal qui nous apportera des réponses, faudrait tous les avoir pour ça, et je ne me sens pas trop de me lancer à leur chasse!» non mais c'est vrai en plus, j'en ai rien à foutre des cristaux. Je sortais ma carte alors qu'Ayane demandait au barman si ces tours - enfin cette prison - étaient loin d'ici, et s'il signalait une bonne journée de marche, il se ravisa vite

«Euh... attendez, je dis des conneries, ça vous prendra une journée si vous y allez en train en fait. À pieds, faudrait plus que ça. Je peux pas vous dire en fait.»
«Ça coûte combien le train? »
«Il me semble que les billets tournent autour de 1000 gils par personne... peu importe où vous allez»
«L'arnaque! Ça coûte aussi cher que des bidons d'essence!»
«Me dites pas ça à moi, c'est pas moi qui fixe les prix.»

Je soupirais en sortant ma carte pour que le gars me montre où se trouvaient les différentes villes de ce monde. Et donc un trajet à suivre. Il me montra Horizon qui se situait au milieu d'un pont, puis Timber en signifiant que si on y allait à pieds, on devrait sûrement s'y arrêter, puis Dollet, Deling City et la prison. Je les notais sur ma carte en hochant de la tête, il ne m'avait pas donné toutes les villes qui existaient, mais c'était un bon début, surtout qu'on pourrait toujours aller à la bibliothèque pour trouver le reste.
«Merci... en tout cas, à vue de nez, je dirais au moins trois jours à pieds quoi...»
«Possible..»

Je me tournais vers Ayane avant de soupirer
«Va peut être falloir qu'on se trouve un objectif fixe à force! Car bon... on doit aller sur Héra, sur Spira, chercher Bahamut, maintenant cette prison...» ça commençait à faire beaucoup «au moins définir un ordre de priorité? Je pense que Bahamut est plus urgent non?» le barman haussa un sourcil alors que je parlais de Bahamut
«Z'êtes au courant que Bahamut a disparu hein? Y'a plus de G-Forces, plus de sorcières, plus rien depuis la fusion des mondes..»
«Plus de sorcière?» il hocha de la tête et je sortais mon calepin pour retrouver les notes de Titan

«Dans ce qui fut jadis le monde des sorcières, il existe un désert où sommeillent trois tours de fer...» le gars se mit à ricaner avant de hocher de la tête
«Je sais pas où vous avez trouvé ça, mais c'est obligé que ça parle de la prison du désert. Avant la fusion des mondes, les femmes qui pouvaient utiliser la magie sans G-Force étaient appelées des sorcières... je doute qu'on ait eu ça sur un autre monde que le nôtre!»

Bon, ben au moins, ça, on le savait. Mais comme je l'avais dit plus tôt, pas besoin d'y aller, mais c'était bon à savoir, rien de plus.
«Et Bahamut? Vous savez où est-ce qu'il était avant la fusion des mondes?»
«Je ne crois pas que les G-Forces se trouvaient dans un endroit précis. Y'en avait certaines, oui... par exemple, je sais que Pampa se trouvait toujours sur son île, on le voyait de loin celui là... mais Bahamut, je ne sais pas. Vous pouvez aller à la bibliothèque peut être...»

C'était ce qu'on voulait faire. Je me tournais donc vers Ayane avant de payer nos consommations et remercier à nouveau le barman. Il nous avait quand même bien renseignées et je lui donnais même un pourboire avant de ranger mes affaires et me préparer à partir.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Sam 18 Mai - 3:47

Spoiler:
 

Une journée, ce n’était pas si long que ça après tout mais ce n’était pas à pieds que ça serait: une journée serait pour le train en fait. Donc si le train mettait une journée, il nous faudrait au moins trois jours de marche… Et comme on ne connaissait pas ce monde, il en faudrait certainement plutôt cinq mais je me gardais bien de faire le commentaire alors que Cixi calculait aussi qu’il en fallait pour au moins trois jours. Du coup, ce n’était peut être pas si intéressant que ça mais ça restait tout de même tentant bien que je n’aurais finalement rien à y faire. Je cherchais juste à savoir comment se présenterait le cristal. Si j’allais en avoir un fragment en le trouvant, si j’aurais un pouvoir supplémentaire ou quoi que ce soit mais ce n’était qu’une curiosité presque enfantine qui me poussait à suivre cette voix. Si Cixi ne voulait pas y aller, autant passer à côté, je n’allais pas me prendre la tête pour ça et comme je trouvais moi-même cette décision plutôt gamine, je n’allais pas lui proposer pour autant.

Le train, c’était mille gils donc qu’il oublie son idée, il était hors de question que paie pour faire une journée de train lorsque je pourrais utiliser le vaisseau de Cixi pour le même prix. C’était bien plus rapide en plus.

Avec tout ça, Cixi me proposait de trouver un objectif fixe. Et les deux qui se dessinaient pour l’instant c’était Bahamut et les cristaux. En sachant que si on trouvait Bahamut, on n’aurait peut être rien d’autre que Bahamut puisque seuls les cristaux nous permettraient finalement faire une demande. Et si on avait les cristaux, non seulement on aurait Bahamut mais on pourrait en plus lui demander ce qu’on voulait. C’était vraisemblablement plus tentant mais quelque chose me disait que de trouver tous les cristaux, on y serait encore l’année prochaine. Si on en avait eu un là, ce n’était que suite à un gros coup de bol et on n’aurait peut être pas tout le temps cette chance. Tout comme pour ce monde puisque le type nous parla bien évidemment de la disparition de Bahamut mai aussi de celle des sorcières, comme ce que Titan nous avait dit.

Bien que je ne croyais pas en des histoires de sorcières, ce monde semblait assez primitif pour voir toute personne utilisant la magie comme une sorcière.
« Bah dès… Ca a du vous faire un sacré choc de découvrir les gemmes alors… » Je n’avais pas pu me retenir de la dire celle là mais ça n’empêcha pas Cixi de demander où on pouvait trouver Bahamut avant. Le type ne le savait pas et nous proposa donc la bibliothèque, c’était que ça pourrait s’y trouver dedans mais il nous dit quand même que si les G-Force n’avait pas de lieu particulier, ils avaient bien un emplacement préféré comme pour Pampa qui ne quittait jamais son île. Sur le coup, je fronçai les sourcils. « Parce que Pampa est placé au même niveau que Bahamut ? »

Les sorcières dans un premier temps et maintenant ça ? Si un monstre serait remonté au rang d’invocation, je ne serais pas surprise de voir des horreurs dans un livre consacré aux G-Forces comme ils les appelaient. Mais il semblerait ne plus être en mesure de nous aider si bien que Cixi le remercia et paya le service. Je ne m’y intéressai pas en fait et donc elle put donner un supplément que je ne m’en serais pas même rendu compte. On irait maintenant à la bibliothèque bien que je réfléchissais toujours à ce qu’elle avait dit concernant un objectif fixe. Le plus court serait Bahamut mais ça ne serait pas le plus fiable. Et on n’avait rien du tout pour le trouver si ce n’était que ses anciennes localisations.

Lorsqu’on fut alors dehors, je me permis de lui en parler puisqu’il y avait bien moins de monde que dedans.
 « Tu penses qu’on trouveras quelque chose à chercher directement Bahamut ? » Titan nous avait bien dit que personne ne savait où il était et ça ne serait pas aussi visible que des cristaux après tout… Mais on avait certainement autant d’informations pour l’instant sur Bahamut que sur les emplacements des autres cristaux. On n’aurait donc que cet objectif là à suivre… Après, si jamais on ne trouvait rien, on pourrait toujours revenir à ce stade pour chercher autre chose. D’ici là, peut être qu’on aurait rencontré d’autres chimères et qu’on aurait la connaissance d’autres emplacements pour des cristaux. Je repris alors : « Au moins, avec ce qu’il a dit, on sait que Bahamut était aussi une invocation sur ce monde… Même s’il ne sait pas où il se trouvait. Mais un dragon de cette taille ne devrait pas passer inaperçu je suppose. »

Et avec tout ça, ça ne répondrait même pas à ses attentes mais je réfléchissais toujours avant de confirmer quoi que ce soit sur un éventuel objectif. Pour l’instant, je n’en aurais pas vraiment au final, je ne faisais que de visiter les mondes… C’était dans un premier temps le pourquoi je voulais voyager après tout et si je pourrais découvrir la raison de cette fusion entre temps, je pourrais dire avoir réaliser mon objectif. On commencerait donc par la bibliothèque et, afin de la trouver, on retourna vers le plan qui était juste en face du bar. Un truc qu’on aurait du lui demander avant de partir tien. Sans avoir de traducteur, je cherchai où elle pourrait se situer et au vu de la taille de la carte, j’eus du mal à la localiser jusqu’à ce que mon doigt ne se termine sur l’emplacement où elle était. Il faudrait marcher une dizaine de minutes en suivant une seule rue en ligne droite. Elle devrait être au bout de cette allée et j’attendis que Cixi le voit pour retirer mon doigt et chercher où cette rue était par rapport à nous.

Lorsque je l’eus trouvé, je l’indiquai en mentionnant alors qu’on pouvait y aller.
« Elle serait donc par là la bibliothèque, t’es d’accord ? » Demandai-je pour confirmer ce que je venais de trouver histoire d’avoir confirmation. Si je me perdais - bien que j’avais un très bon sens de l’orientation - elle ne pourrait pas me mettre toute la faute dessus puisque je lui avais demandé si elle était d’accord sur ce que je disais pour qu’elle me suive.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Sam 18 Mai - 10:07

Venir à Esthar semblait avoir été vraiment une bonne chose finalement. On avait déjà appris quelques trucs sur ce monde, et notamment l'emplacement d'un cristal, bien qu'on ne savait toujours pas où se trouvait Bahamut autrefois, du moins sur ce monde. Le barman l'ignorait même s'il connaissait l'emplacement de Pampa, et Ayane fut plutôt surprise d'apprendre que ces petits monstres étaient placés sur le même niveau qu'une invocation de son monde
«Oui enfin la G-Force est un énorme pampa avec une grosse moustache, je vous le dis, on le vois de très loin! Enfin... on le voyait...»

Tiens? C'est un peu comme le gros pampa de la grotte du désert. J'en ai entendu parler de celui-là! Je ne sais pas s'il a une moustache par contre, mais je sais qu'il existe une grotte dans le désert où y'a pleins de pampas et on raconte qu'il y en a un énorme aussi là bas. Mais c'est peut être une légende, et je doute que ce soit une chimère en plus.

Enfin peu importe, on quittait l'établissement pour se rendre à la bibliothèque. Ayane semblait partagée sur ce qu'elle voulait faire finalement et je commençais à réfléchir aussi à la question.

«Je ne sais pas... Titan n'existait pas sur mon monde, je ne sais pas s'il existait sur Gaïa et si c'était vers le Canyon Cosmo qu'on avait une chance de le trouver avant... s'il le faut, ça n'a rien à voir?»

C'est vrai, malheureusement, rien ne dit qu'il puisse être à un endroit où la chimère se tenait avant la fusion des mondes. Je soupirais en me grattant la tête quelques secondes avant de lever de nouveau les yeux vers Ayane «Mais c'est la seule piste qu'on ait. Et puis, rappelle toi que l'antre de Titan se trouvait sous terre, bien cachée, peut être que pour Bahamut ce serait pareil?» je soupirais alors qu'on arrivait près de la bibliothèque, et je m'arrêtais alors, me mordant légèrement la lèvre inférieure avant de croiser les bras pour regarder Ayane «Dis... si on trouve quand même Bahamut et qu'il répond à tes questions... tu voudras faire quoi après? Au final, c'est pour ça que tu pars à l'aventure non? Pour avoir des réponses? Tu feras quoi lorsque tu les auras? Tu retourneras à Wutaï?»

Car bon, autant le savoir maintenant, s'il le faut, une fois qu'elle aura eu ce qu'elle veut, elle rentrera chez elle et je me retrouverai toute seule. En soit, ça ne me dérange pas plus que ça, j'ai l'habitude finalement, mais histoire que je sache à quoi m'attendre aussi! C'est que je commence à m'habituer aussi à sa présence, donc bon, pas envie de me prendre une claque non plus.

Je pousse la porte de la bibliothèque, du moins c'est ce que je voulais jusqu'à ce qu'elle s'ouvre toute seule, puis on avançait et on pouvait voir directement un plan avec les différents secteurs. Je sortais mon boîtier pour lire les indications

«La vache, le rayon sur les sorcières est super grand! Faut croire que c'était l'élément majeur à étudier avant la fusion des mondes.» je me demande d'ailleurs si les sorcières avaient des signes distinctifs? Genre nez crochu et chapeau pointu comme dans les contes? Enfin peu importe, je finissais par trouver le bon rayon «Ah super, y'a un rayon sur les G-Forces, et là aussi sur Dol à proprement parler, je devrais pouvoir compléter ma carte!»

Ce serait déjà ça de pris. Mais pour le moment, on se dirigeait vers le rayon des G-forces, mais il était aussi sacrément bien fourni! Entre leurs origines, leurs pouvoirs, la façon dont ils pouvaient aider les hommes en associant des magies à leurs capacités - la vache, ça semblait super compliqué de combattre avant la fusion! - mais aussi leurs éléments et il était même question de capacités plus complexes comme la fabrication de balles et de...

«Des cartes à jouer? Sérieusement? Regarde, y'a une G-Force apparemment qui peut transformer des monstres et des objets en cartes!» je sortais le bouquin qui ne parlait que de Golgotha, il n'était pas très gros, mais à l'intérieur il y avait déjà toutes les illustrations des cartes, leur puissance, les objets à transformer pour obtenir une carte ou même les cartes à transformer en objets! Tordu tout ça et je me demandais à quoi ça pouvait servir. Enfin, je rangeais le bouquin avant de chercher celui qui parlait de Bahamut, Ayane fouillait de son côté, moi javais besoin du traducteur alors qu'elle pouvait à peu près le trouver toute seule, elle.

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mar 21 Mai - 16:21

Spoiler:
 

En plus, ce pampa aurait vraisemblablement une moustache ? C’est la fête tien… Enfin, ce n’était pas ce qui m’intéressait vraiment au final et je n’allais pas m’attarder là-dessus non plus. Je n’étais pas venue pour ça et j’espérais bien que je n’aurais pas à aller chercher un pampa non plus. Ces trucs sont aptes d’envoyer des milliers d’épines en un rien de temps et loin de moi l’envie d’en avoir plein le corps non plus… Qu’il ait une moustache ou non, ça ne changerait pas mes idées. Le plus important serait donc d’aller à la bibliothèque pour aller chercher ce qu’on voulait comme renseignements.

Pendant la route, on discutait des chimères et de ce qui pourrait être fait et si Titan n’existait pas sur son monde, je pourrais lui répondre pour le mien bien que ça resterait vague. Peut être que ça n’aurait rien à voir au final…
« Titan était une matéria existante sur mon monde.. Mais j’ai jamais su ou trouver de matéria… » Non, et le peu qu’on avait, la Shinra nous la prenait. On n’avait réussi à protéger que Léviathan au final et c’était le signe pour lequel on en avait fait un culte à Wutai… Bien entendu, repenser à tout ça me donnait envie de claquer des types comme Godo qui n’en avaient fait qu’à leur tête : ruiner Wutai pour ensuite devenir des voleurs. Où était la gloire dans tout ça ? Où était l’honneur du ninja ? Mieux valait que je n’y pense pas trop…

Mais Cixi n’était pas une diseuse de bonne aventure et ne pourrait en aucun savoir ce que j’avais en tête. Ou si c’était le cas, elle aurait posé la bonne question pour entendre une petite part de mon histoire et ainsi apprendre à me connaître un peu mieux. On voyageait ensemble depuis un moment et je pourrais même dire qu’en dehors de ma famille, c’était maintenant la personne qui me connaissait le mieux. A vrai dire, elle était la personne que je connaissais le mieux personnellement. Elle m’avait donc demandé ce que je prévoyais de faire une fois qu’on en aurait terminé avec tout ça, si un jour on y parvenait ou on abandonnait l’idée. Peut être par la peur de se retrouver seule ? Non pas que ça devrait la déranger mais il était clair que ça serait plutôt douloureux de voir une amie s’éloigner.

Pourtant, l’idée de retourner à Wutai, avec ce que je venais de penser, me fit l’effet d’une bombe et je tournai mon visage directement vers elle pour pouvoir lui faire comprendre ce que j’en pensais.
« Si tant est que j’ai fait le tour du monde, que j’ai rencontré Bahamut et que je n’ai plus rien à faire. Encore là, je ne retournerais pas à Wutai maintenant que j’ai pu en partir. Je suis patiente mais il arrive un moment où supporter les conneries du chef me gave complètement. Non… Si j’y retourne, ça ne serait que pour mettre une bonne claque à celui qui dirige le village et à sa famille dans la pagode, plus particulièrement à sa fille qui est devenue super prétentieuse depuis qu’elle a soi disant dégommé Sephiroth. » Et Jénova mais je n’avais pas bien suivi l’histoire d’autant plus que Yuffie s’attardait surtout sur ce qu’elle avait fait sans parler de ses ennemis. D’ailleurs, à la croire, le météore n’était pas la menace, c’était Sephirot la menace. Mais j’avais surtout vu le météore tenter de détruire la planète moi, pas Sephiroth… Enfin…

Je m’étais rendu compte un peu tard que j’avais haussé le ton et je comprendrais que ça aurait peut être pu fair peur à Cixi. J’étais impulsive après tout et un coup perdu aurait pu s’envoler vers elle mais non, je n’en fis rien et je me contentai de retourner le regard vers la destination commune qu’on avait.
 « Désolée, je me suis emportée… Je vais y réfléchir mais je ne sais pas ce que je pourrais faire… »

Non, vraiment pas en fait. Peut être que si elle aurait quelque chose à faire elle ? Peut être un truc sur son monde. Je me rendais compte en pensant à ce qu’elle pourrait faire que sa vie et la mienne était un peu la même en terme de liberté puisque ce type qui gouvernait Spira semblait être aussi influent que Godo sur Wutai mais aussi peu apprécié d’une majorité qui devenait une minorité sur le gouvernement. Après, j’aurais le temps d’y réfléchir mais je n’avais aucune accroche au final, aucune raison de vouloir faire telle ou telle chose. Peut être que je pourrais m’intéresser à son monde, peut être que je pourrais voir ce que je pourrais faire avec elle. Est-ce qu’elle avait de la famille ? Ou quelque chose qui pourrait tenir à elle ? Je n’en étais même pas consciente, je ne voulais pas le savoir mais si je devais voyager avec elle encore ensuite, je savais que ça pourrait être important d’en apprendre davantage sur elle…

Même si je m’étais encore une fois enfermée dans le silence, on entrait dans la bibliothèque et je me rendais compte que je devrais bien m’ouvrir un jour… Je lui avais déjà parlé de moi, de mon village, mais jamais de mon passé ou du peu d’ami que j’aurais pu avoir… Avait-elle seulement eu un ami elle ? Son visage se tourna vers moi et je le regardai un moment sans capter que j’étais en train de rêver tout en laissant mon regard tourner dans cette spirale que formaient ses yeux. Elle me parla d’un rayon entier consacré aux sorcières et je réalisai alors ce que je faisais.
« Hein ? » Non, évidemment, j’avais rien suivi. Elle parla ensuite d’un rayon sur les G-Force sans me répéter ce qu’elle venait de dire. Elle ne devait pas avoir capté que j’étais complètement ailleurs. Elle partit sans attendre vers le dit rayon et je la suivis en prenant alors le temps de voir l’architecture de cette bibliothèque. « C’est rien grand… » Dis-je pour moi et donc à voix basse.

Son appareil en main, Cixi tentait de trouver des infos sur ces chimères et elle prenait les livre qu’elle pouvait pendant que j’en prenais d’autre un peu au hasard. Un détail me choqua mine de rien dans ce que je pus voir.
« Les G-Forces saturent la mémoire de ses utilisateurs ? Ils retirent des souvenirs parfois importants des personnes qu’elles gardent. La loose. » Je laissai ce livre là où je l’avais pris, il n’était pas important, c’était des généralités. Cixi avait trouvé un volume consacré à Golgotha, il semblerait qu’il puisse transformer quiconque en carte et il y avait un descriptif de toutes les cartes dedans. J’avais eu le temps de regarder un peu ce que ça disait avant qu’elle ne range le livre. Je passai alors le commentaire que je n’avais clairement pas le choix de passer. « A croire que les G-Forces ici sont un peu comme des machines… » Je venais de prendre un livre sur les G-Forces cachées et je pus voir que Pampa en était une. « Tien, celui là parle de ce Pampa. Et… Tomberry ?! » Non mais sérieux ?

Odin était présent, c’était sérieux, Gilgamesh était visiblement mentionné aussi comme étant une personne d’origine inconnue mais qu’il était impossible tout comme Odin de savoir s’il s’agissait vraiment d’une G-Force. Mais Pampa avait tout d’une G-Force, comme pour le Tomberry d’ailleurs. Il y avait aussi Moomba ou Mog… C’était vraiment bizarre de voir ce genre de trucs mais rien sur Bahamut jusqu’à ce que je me rende compte d’un livre qui n’était pas censé être à sa place. Je posai donc celui-ci sur une petite commode non loin - soit vraiment pas sa place mais je n’en avais rien à faire.
« Tu as dit que c’était uniquement consacré aux G-Force ici non ? Pourquoi il y a un livre sur un centre de recherche sous marin ? » Deep Sea que c’était marqué dessus. Je pris le livre qui était mine de rien bien épais. C’était peut être une erreur mais il était dans ce rayon, il devait y avoir des G-Forces sous marine alors ? Enfin, j’aurais plus été tentée de chercher Bahamut dans le ciel personnellement.

Après l’avoir ouvert sur le milieu, je pus voir une photo de Bahamut dans une salle ronde et bizarrement illuminée. Je plaçai alors la phrase qui allait à coup sûr attiré Cixi.
« Je l’ai trouvé. » Ce centre de recherche était inaccessible ou presque mais le trouver dans un livre était presque trop facile mine de rien… Il faudrait donc aller dans la section des cartes pour pouvoir trouver où se situait ce lieu désormais. Ca m’avait retiré de l’esprit ce dont on parlait un peu plus tôt mais le sujet reviendrait bien rapidement sans aucun doute. Tôt ou tard, je me rendrais compte que lorsque je n’aurais plus rien à faire, je n’aurais plus qu’à m’installer quelque part et ne rien faire… Non, il y avait toujours quelque chose à faire. Ne serait-ce que chez moi : retourner la pagode et révolutionner Wutai sur la manière de le gouverner - même si ce n’était pas pour moi mais pourquoi pas y penser après tout ? J’avais le temps pour me faire des idées avant d’agir toujours. Enfin, pour l’instant j’avais surtout un livre à sillonner et dans lequel j’avais une immense quantité d’information à siphonner.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mar 21 Mai - 19:04

Les projets d'Ayane restaient donc assez flous, tout comme les miens finalement. En soit, j'avais envie de parcourir le monde, non seulement pour compléter ma carte - car je mourrais d'envie d'avoir l'une des seules cartes vraiment complète d'Héméra, avec les villes, mais aussi les donjons, les temples et tout ce qui pourrait être important - mais aussi par simple curiosité afin de voir les us et coutumes de chaque lieu. Après tout, rien que sur Spira, on ne peut pas dire que tout le monde vive de la même manière! Chaque ville est différente, on a plusieurs peuples, plusieurs races, et ce n'est pas en ne faisant qu'en entendre parler qu'on pourrait vraiment apprendre à mieux connaître mon monde.

Je ne sais pas trop si c'est la même chose pour Gaïa, j'ai bien vu que Wutaï était totalement différente de Costa Del Sol ou du village Fusée! Junon aussi garde une architecture très différente du reste, donc je me dis qu'il faudra tout de même retourner sur Gaïa pour que je continue ma petite visite! J'ai cru voir quand j'y suis allée qu'il y avait un village dans la neige, j'aimerais bien le voir! Je suis sûre qu'il doit être très différent du village des ronsos.

Enfin, on avait le temps de voir venir, et je n'avais été nullement impressionnée par l'agressivité de la ninja lorsqu'elle m'avait parlé de son village, j'avais déjà compris depuis un moment qu'elle ne le portait pas plus que ça dans son cœur, et je savais aussi qu'elle ne serait pas du genre à vraiment perdre son sang froid au point de me frapper. On se dirigeait donc vers la bibliothèque où on allait vite se rendre compte qu'on allait avoir du mal à trouver notre bonheur.

On en apprenait pas mal sur les G-Forces, certaines paraissaient vraiment farfelues comme le Tomberry ou le... mog? Un mog en G-Force? Mais oui bien sûr... bref, je remarquais aussi qu'il y en avait beaucoup qui étaient des chimères autrefois sur mon monde

«Ifrit, Shiva, Bahamut... on a les mêmes chimères sur Spira...» je levais la tête vers la ninja qui me signalait que les G-Forces semblaient avoir pour mauvaise habitude de vider la mémoire de ceux qui les utilisaient «Charmant... je suppose qu'il y en a qui devaient être contents d'oublier leur passé... quand je vois l'histoire de ce monde, on peut dire qu'ils ont eu un paquet de guerres!»

J'étais en train de lire un bouquin sur une sorte d'université qui se trouvait près de l'antre d'Ifrit, les jeunes recrues allaient justement là bas pour le combattre et l'obtenir en tant que G-Force.
«Ifrit semblait être situé de façon fixe dans une sorte de mine sur une petite île. Si on ne trouve pas Bahamut, on pourrait peut être aller voir? Qui sait, même si les chimères ne savent pas où il se trouve, il pourra peut être quand même répondre à certaines de tes questions?» et surtout, s'il se trouve encore là bas, c'est qu'effectivement, les chimères peuvent se trouver là où elles étaient avant, et ça impliquerait qu'il faudrait retourner à des endroits comme le temple de Djosé, Macalania ou malheureusement... Bevelle pour espérer rencontrer Ixion, Shiva ou Bahamut. Bien que sur ce monde, la chimère de la foudre s'appelait Golgotha et non Ixion, et elle ressemblait davantage à une sorte de piaf vert et gluant qu'à une licorne.

Mais Ayane semblait avoir finalement trouvé l'endroit où Bahamut se terrait à l'époque sur Dol, aussi je rangeais le bouquin pour m'approcher et regarder avec mon traducteur

«Un centre de recherches sous-marines? T'es sûr que c'est bien Bahamut? Ça me fait plus penser à une chimère d'eau non?» on n'en a pas sur Spira, mais Ayane pourrait éventuellement penser à Léviathan «au pire, si ce truc se trouve sous l'eau... peut être que la chimère de l'eau se trouvera justement là bas?»

Oui mais nous, on cherche Bahamut! Pas les autres chimères, ni les cristaux. Bien que tout de même, j'aurais bien envie de voir la gueule qu'auraient les autres! Ça pourrait être marrant n'empêche. J'essayais de voir s'il y avait une carte de Dol où ils marqueraient l'emplacement de ce centre de recherche, mais la seule indication semblait être «quelque part dans le Sud Ouest de Dol, dans l'océan... super, ça nous fait une belle jambe! Avec la fusion des mondes, rien ne dit que l'ouest soit toujours le même qu'à l'époque!»

Bon, si je me fiais aux cartes que j'avais pu voir, Dol semblait avoir comme «pivoté» à 90% vers la droite, mais les continents avaient changé et s'étaient espacés, est-ce que ce centre de recherche se trouverait toujours là bas?

«Tu crois qu'il y aurait une piste d'atterrissage là bas? Je pense que si j'ai assez d'essence, je dois pouvoir m'y rendre avec l'aéronef, mais faut penser au voyage du retour, donc deux bidons par personne...»

Autrement dit, 2000 gils chacune. On n'est pas dans la merde...



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Sam 25 Mai - 1:38

Certaines chimères ne nous disaient absolument rien, mais d’autres étaient connues comme le mentionnait Cixi : Shivan, Ifrit ou même Bahamut… Je pourrais ajouter Léviathan pour moi mais je ne savais pas que Spira ne possédait pas sa version de Léviathan bien que je ne me privai pas de le dire. « Léviathan aussi… » Pour une personne de mon village, se retrouver nez à nez avec un tel livre lui ferait un choc, et je devais avouer que moi aussi, je ne m’attendais pas à ce que je me retrouve face à une invocation commune entre les deux mondes. Ce n’était alors peut être pas un dieu mais ça restait une entité apte de se trouver à deux endroits en même temps au moins.

Mais on continua les recherches sur Bahamut, ce n’était pas pour là qu’on était à la base. Les pertes de mémoire à l’utilisation des G-Forces me donnait alors une raison de ne pas m’installer ici bien que ça serait pratique d’avoir sa propre invocation peu importait le lieu où on pourrait avoir grandi, qu’on soit une daube en magie ou un mage d’exception. Cixi me disait que ça devait être pratique d’oublier avec le nombre de guerre qu’il y avait eu ici. Mais je me disais surtout que ça, justement, ça resterait étant donné que c’était des choses assez grosses contrairement à ce que la nature humaine avait tendance à oublier en premier lieu : les souvenirs d’enfance ou son enfance tout simplement.

En continuant de chercher, Cixi trouva Ifrit sur une île où se trouverait une mine. Si on ne trouvait pas Bahamut, on pourrait toujours aller voir celui là pour se rendre compte de s’il était présent ou non bien que je ne pensais pas avoir une chance de le trouver s’il était aussi facile que ça à dénicher. C’était en voyant les renseignements sur ce centre de recherche que je me disais que ça en serait pas facile de l’atteindre. Au sud ouest de Dol qu’il se trouverait mais il n’y avait pas de point d’amarrage, pas de point d’atterrissage de mentionné dans le livre. Il faudrait y aller au petit bonheur la chance et espérer pouvoir se poser.

Cixi eut du mal à comprendre ce que je voulais dire toujours et je dus lui montrer l’image que j’avais sous les yeux en pointant bien l’évidence sur ce que je voulais démontrer à savoir la vision d’un dragon aux teintes sombres et des ailes sur lesquelles se trouvaient des pattes crochues. Je lui accorderais que c’était un peu différent à la version de Bahamut que je connaissais effectivement mais ça y ressemblait suffisamment pour l’être et bien trop pour ne pas l’être justement.
« Regarde, c’est Bahamut sur l’image. Aucun doute là-dessus. C’est sûr qu’il y a été malgré que ça soit un centre de recherche sous marin. Mais un centre de recherche sur quoi ? Ils faisaient peut être des recherches sur les G-Forces non ? »

D’après ce que je lisais, c’était surtout sur la magie en générale et sur les G-Forces aussi puisqu’ils cherchaient le pourquoi les personnes de ce monde étaient aptes d’utiliser la magie lorsqu’ils disposaient d’une G-Force. C’était des trucs que je ne comprenais absolument pas puisque je n’avais pas la culture des sorcières et du mal qu’elles représentaient. Malgré tout, Cixi était bien d’accord pour partir sur cette piste et proposa de s’y rendre en m’expliquant la condition pour y aller. Une fois sur place, il était vrai qu’on aurait du mal à trouver de l’essence et donc qu’il faudrait prévoir avant de partir les quatre bidons pour l’aller et le retour. Il faudrait donc deux mille gils chacune et ça commençait à faire beaucoup… On pourrait donc peut être tenter de s’organiser pour se rendre d’abord sur cette île et tenter de faire un peu d’argent en passant ? « Il va falloir encore s’arranger pour dépouiller une personne alors… J’ai pas trop envie de me casser les pieds à travailler dans cette ville. »

La raison était évidente: si je travaillais ici, je péterais certainement un câble et je voudrais taper sur tout ce qui bouge. Après, s’il s’agissait d’une mission de reconnaissance des alentours ou de l’élimination d’un monstre qui sous entendrait que je devrais aller en dehors de la ville, ça pourrait se faire mais là, j’avais pas envie de perdre trop de temps dans cet endroit. Je trouvais cette ville trop grande pour moi et bien trop avancée en terme technologique. A vrai dire, même si ça simplifiait la vie des gens, ça me mettait mal à l’aise et je pourrais facilement dire que c’était un dispositif d’engraissement de la population. Du moins, quelque chose pour les rendre plus fainéant qu’ils ne pouvaient déjà l’être.

Et le pire dans tout ça fut le point que je ne tardai pas à lui mettre sous le nez.
« Et si on doit prendre autant d’essence, rien ne dit que l’île soit encore présente. Ce n’est qu’un centre de recherche et il pourrait avoir dériver plus loin qu’il ne l’aurait du… » Et je me disais même, sans le dire à Cixi, qu’il pourrait peut être avoir coulé carrément mais je n’allais pas compliquer la chose, c’était déjà assez dur comme ça. « En tout cas, on a pas assez de sous, ça c’est une certitude. » C’était un point sur lequel on serait toutes les deux d’accord. Je laissai le livre que je tenais sur une table à la page où je l’avais ouvert pour pouvoir m’installer sur un fauteuil comme pour réfléchir à ce que je venais de trouver. Bahamut, ce n’était pas de la tarte de le trouver ici non plus mais il ne semblait au moins pas être aussi bien gardé que sur le monde de Cixi. Il y avait son lot d’avantage mais aussi un bon paquet de point embêtant à additionner au tout…
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Dim 26 Mai - 23:43

Cet endroit était une véritable mine d'or de renseignements, sauf que la plupart d'entre eux datait d'avant la fusion des mondes! Autrement dit, on n'avait pas la moindre idée de si elles étaient toujours d'actualité. Ayane avait trouvé un livre très intéressant à propos de Bahamut, elle m'avait montré une image en disant que c'était bien lui, mais je venais froncer les sourcils en hochant de la tête de gauche à droite

«Honnêtement... notre Bahamut n'a pas du tout cette tête là. Il est plus gros, il se tient plus droit aussi, et il a des sortes d'auréoles dans le dos... celui la a l'air tout petit... tu es sur que ce n'est pas un simple dragon? Les gens qui ont pris cette photo se sont peut être trompés?» car honnêtement, j'avais du mal à imaginer ce que ça pouvait être. Je me repérais aux écrans derrière lui pour deviner sa taille, mais peut être au fond que toutes les G-Forces sont petites?

Enfin, de toute manière, la question était tout de même de savoir comment s'y rendre, et si j'avais pensé à mon aéronef - et donc, les problèmes d'essence - Ayane avait très vite pensé à un autre problème! Savoir si ce centre existait toujours!

«Bon sang! Je n'y ai même pas pensé...» je ramenais mes mains derrière ma tête après avoir posé mon front sur la table, me mettant à soupirer d'agacement avant de me redresser en calant mon menton dans mes paumes «Certes, on peut toujours essayer de se faire de l'argent pour avoir de quoi acheter des bidons d'essence, on pourra les stocker sans problème dans les inventaires en attendant qu'ils soient utiles, mais bon...»

Je soupirais encore avant de ramener mes poings carrément sur mes joues cette fois, ça devait me donner un air à la fois boudeuse et peut être même débile mais tant pis. Je me redressais finalement pour m'étirer de façon à fixer le plafond quelques secondes
«Faudrait qu'on continue de se renseigner sur ce centre... il doit bien y avoir quelqu'un qui sait quelque chose à son sujet non?» je commençais à me balancer légèrement sur ma chaise, ayant ramené les mains derrière ma tête pour réfléchir avant de me souvenir d'un truc!

Le bruit des pieds qui touchent le sol résonna dans la bibliothèque mais je m'en foutais, je regardais Ayane avec un regard de celle qui a pensé à un truc

«Le Président!!!»
«Chut! Vous êtes dans une bibliothèque!»
«Oui bon ça va!» je lançais un regard noir à l'employé qui venait de passer avant de me tourner de nouveau vers Ayane «le gars dans le bus! Il a dit que si on voulait des infos sur Bahamut, fallait qu'on aille voir le Président! Il pourra peut être savoir, lui?»

C'était une idée comme une autre, certes, je ne savais pas si on pourrait rencontrer le Président comme ça, je supposais que ça ne pouvait pas être aussi simple, je vois sur Spira, obtenir un entretien avec Monseigneur Asran revient à peu près à vouloir rouler une galoche à un ronso... Enfin déjà, j'attendais de voir ce qu'elle en pensait, c'était peut être une piste comme une autre, mais de toute manière, on n'en avait pas beaucoup d'autres justement.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 27 Mai - 0:30

La seule raison qui poussa Cixi à me contre dire était en fait que le Bahamut qu’elle connaissait n’avait pas cette tête là. Je pourrais lui donner raison mais la description qu’elle m’en fit était bien trop différente encore de celle que je connaissais mais peut être était-ce une différence monde par monde après puisque je pourrais lui dire qu’il ressemblait à celui de mon monde du moins mais il n’y en avait pas qu’un pour autant. « En même temps, il peut y avoir plusieurs Bahamut… Rien que sur mon monde, je sais qu’il y en a déjà au moins trois… » Et quitte à choisir, je pourrais même lui dire qu’au moins, il avait de la gueule celui de ce monde, pas comme le rouge qu’on avait pu voir sur Gaïa.

Quant à la localisation de ce centre, on ne pourrait avoir aucune certitude si seulement cette carte était encore à jour mais là, il pourrait carrément ne plus être ici lorsqu’on regardait l’ancienne carte et la nouvelle après tout. Il faudrait peut être se renseigner et si je ne montrais pas que je réfléchissais à tout ce qu’on pourrait faire, Cixi démontrait parfaitement sa frustration sur le manque de renseignement. Elle se penchait sur sa chaise en tentant de réfléchir pendant qu’elle regardait le plafond par exemple.

Après un moment, les pieds de sa chaise claquèrent et elle mentionna le président. Effectivement, il pourrait savoir mais je ne pus qu’entendre un employé nous dire de faire moins de bruit. De quoi je me mêlais sérieux ? Je l’ignorai alors tandis que Cixi lui répondit au tac-o-tac, elle commençait à comprendre ma technique apparemment et je souris devant sa réaction tandis qu’elle ne s’occupait même pas de ce type. Elle mentionna que le type - ou peut être machine - dans le bus nous avait parlé du président comme une source d’information sur tout ce qui était relatif à Bahamut. De ce fait, il pourrait peut être savoir où était ce centre lui. Pourquoi pas ? Mais je doutais qu’il soit simple de rencontrer le président aussi. Ca ne coûtait rien d’essayer et plutôt que de rester ici, on pourrait aller voir maintenant dans ce cas.


« Je suppose que le palais présidentiel est le bâtiment le plus grand dans la ville, tu veux qu’on aille voir maintenant ? Parce que s’il faut prendre rendez vous et qu’on ne peut le rencontrer que demain, j’ai pas trop envie de traîner quoi. » Mais si on nous proposait un rendez vous pour la semaine prochaine, je ne sais pas si je voudrais le prendre là… C’était quand même long une semaine et payer l’hôtel reviendrait très cher pour deux personnes… Enfin, si on n’avait pas le choix, ça serait mieux que rien que je me disais.

Plutôt que de me lever et témoigner une certaine impatience, je réfléchissais encore à ce qu’on pourrait faire mais si jamais on ne pouvait pas trouver de renseignement sur ce Bahamut, on pourrait toujours aller voir si Ifrit était à l’emplacement dit dans le livre. Ca nous permettra déjà de vérifier si on pourrait retrouver certaines chimères dans ce monde puisque si Ifrit n’était pas là, qui dirait que Bahamut serait présent lui aussi si tant était que le centre de recherches le soit encore ?

Cet employé tournait autour de nous en tentant d’être discret. Est-ce qu’il tentait de se rincer l’œil ? Je ne le perdis alors pas des yeux pour m’assurer de ce qu’il faisait puisque je détestais me faire observer. Si seulement il tournerait le regard vers moi, je ne manquerais pas de lui dire ma façon de penser à ce type… Enfin, plutôt que de faire de la merde ici, on ferait mieux de partir afin d’aller se renseigner au plus vite. Ca m’éviterait de faire une connerie qui nous empêcherait de tout faire sauf de visiter une cellule peut être?
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 27 Mai - 11:15

Trois Bahamut rien que sur son monde??? Ok d'accord, je comprends mieux. Et puis, peut être aussi que le Titan qu'on a vu sur Gaïa ne correspond pas du tout à la materia qu'elle pouvait avoir sur son monde à l'époque? Trop de mystères, trop d'inconnues finalement... est-ce que les chimères étaient elles aussi une sorte de fusion de toutes celles qui existaient sur les mondes avant? Si tant est qu'elles existaient évidemment?

Ou peut être que ça allait même au-delà? De toute manière oui, je pense qu'il y a pas mal de choses qui nous échappent...je soupirais tout en réfléchissant à tout ça, me balançant légèrement sur ma chaise à essayer d'y voir un peu plus clair, mais je pense que c'est tout simplement impossible. Au final, tout nous ramène toujours à Bahamut, si on ne lui pose pas nos questions, on n'aura pas de réponses.

C'est alors que je me souvenais de ce que le garde - ou le robot peu importe - avait dit à propos de Bahamut, qu'on pouvait interroger le Président! Je m'étais alors redressée une peu bruyamment au point qu'un pauvre type me rappela qu'on était dans une bibliothèque, oui mais y'a presque personne il va pas me faire chier! À cette heure ci, les gens bossent, la bibliothèque doit surtout être remplie le soir.

En tout cas, Ayane semblait plutôt d'accord pour essayer d'aller le voir, aussi on se levait, rangeait les bouquins avant de sortir de cet endroit, non sans lancer un dernier regard noir au type de toute à l'heure au passage! Une fois dehors, il fallait retrouver le tuyau qui permettait de se balader d'un endroit à un autre, je faisais signe à Ayane de me suivre jusqu'à repérer le terminal en question et utiliser mon traducteur pour essayer de lire la bonne destination


«Tiens, on peut se rendre directement au Palais Présidentiel par ce moyen!» je lui faisais signe alors de me suivre, avant de me souvenir qu'on avait quand même manqué de se casser la gueule là dedans - en fait non, on s'est cassé la gueule tout court - aussi je n'étais pas sure qu'elle veuille passer par là «ou alors tu préfères qu'on y aille à pieds?» ça nous ferait aussi visiter la ville après tout, mais je préférais lui laisser le choix tout de même!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 27 Mai - 11:16

========================

Petit oubli ^^
Ayane et Cixi passent au niveau 14!


========================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mar 28 Mai - 8:17

Comme ça avait été décidé, il ne nous restait plus qu’à sortir et se rendre au palais présidentiel. Mais ce n’était pas encore terminé puisqu’il restait le chemin pour s’y rendre et ça ferait tout de même une bonne trotte de la bibliothèque jusque là bas. Il fallut alors retourner voir une carte pour se rendre compte qu’un de ces véhicules à grande vitesse pourrait s’y rendre en un rien de temps. Pratique mais le souvenir assez amer qu’il m’avait laissé ne m’avait pas permis de me plaire dans ce moyen de transport… Cependant, j’avouerais bien que c’était le plus rapide et le plus pratique aussi donc autant ne pas faire de chichi pour ce qu’il m’avait provoqué pour autant. « Non, non, on y va pas à pieds. Autant gagner du temps »

Je pris les devants pour pouvoir monter dans ce truc et m’installer rapidement cette fois pour ne pas me faire surprendre pendant que Cixi programmait la trajectoire à prendre avant qu’il ne parte. Je comprenais mieux pourquoi il fallait dire où on voulait aller avant, on n’aurait pas énormément de temps pour le faire pendant après tout. Autant dire que c’était tout de même très rapide et que le temps de le faire en route ne nous serait pas accessible. Lorsqu’elle sut que ça allait partir, elle s’accrocha vivement à la rampe pour pouvoir se laisser porter tout comme je venais de m’accrocher à mon siège de luxe afin de ne pas m’éclater sur le sol. C’était tout de même dangereux de se balader dans ce truc. On pourrait vite passer par-dessus bord… Heureusement que des protections nous entourait - comme une sphère autour de nous - pour ne pas qu’on bascule en bas de l’appareil.

On arriva plus rapidement que voulu encore une fois, le palais était juste en face et il y avait tellement de machines que je ne préférai même pas m’en approcher moi-même et demander une audience. D’autant plus que j’étais consciente que si on m’envoyait paître, ça risquait de me chauffer les oreilles et que j’aurais envie de leur refaire le portrait, machine ou pas. Ainsi, je tournai le regard vers Cixi pour lui faire part de mon amour fou pour ces trucs.
« Je te laisse t’en charger, si je commence à leur parler, je vais finir avec les poings. » Mais ça ne m’empêcha pas de m’avancer vers eux en faisant comme si je regardais les alentours. En même temps, je regardais vraiment les alentours. Le palais était si impressionnant que ça donnait de quoi voir. Il semblait aussi être bien monté sur la hauteur puisqu’il était relié par ces véhicules à grande vitesse. Et malgré la distance à laquelle il était d’ici, il semblait toutefois bien plus grand encore que lorsqu’on était à l’autre bout de la ville.

M’intéressant un minimum à ce que Cixi pourrait dire à ces trucs pour voir si on pourrait passer, je tournai le regard vers elle et écoutai ce qu’ils pourraient dire. Si jamais ils ne voulaient pas qu’on passe, je me demandais ce qu’on pourrait faire… On n’avait pas réfléchi à une solution de secours si jamais on ne pouvait pas rencontrer le président pour avoir des informations sur Bahamut donc je me demandais où on pourrait aller en chercher. Peut être qu’une personne tout aussi influente que lui pourrait nous en apprendre davantage si elle était plus accessible ? Je restais silencieuse pendant qu’elle parlait, je me connaissais assez pour savoir que sitôt que j’ouvrirais la bouche, ça serait pour m’énerver et ce n’était pas le moment de perdre patience sur ces gus me semblant pas plus intelligents qu’une boite de conserve.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Mer 29 Mai - 20:14

Spoiler:
 
Bon, Ayane était donc partante pour prendre l'espèce de transport ultra moderne! Sauf que cette fois, elle se tenait prête au top départ contrairement à toute à l'heure si bien que le trajet se passa sans encombre cette fois. On rejoignait donc la zone centrale de la ville, et inutile de dire que je regardais autour de moi avec une certaine admiration.

Si la ninja n'aimait pas trop ce genre de modernités, moi j'adorais et je savais que si je pouvais, je m'installerais dans une ville comme celle-ci. Je suis sure que je ferais fortune en tant que mécano! Mais bon, on n'était pas là pour ça, aussi, on rejoignait le Palais Présidentiel, sauf qu'évidemment, on ne pouvait probablement pas obtenir un rendez-vous comme ça, et Ayane se doutait que si elle faisait les négociations, on finirait rapidement en tôle.

Des gardes nous barrèrent l'entrée, sans pour autant pointer leurs armes sur nous comme l'avaient fait les espèces de robots avant! Au moins, ça faisait du bien de voir qu'il y avait quand même des humains par ici!

«Bonjour. Veuillez décliner votre identité et le motif de votre visite!» ça commençait bien. Non mais c'est quoi ce pays où ils demandent l'identité alors qu'il n'y a rien qui peut la prouver? Bref, c'est juste con
«Je m'appelle Cixi. Voici mon amie Ariane, nous souhaiterions rencontrer le Président.»
«Vous avez rendez-vous?»
«Non...»
«Un instant»

Il sortit un drôle d'appareil, et j'essayais de voir de quoi il pouvait s'agir jusqu'à ce qu'il le porte à son oreille et se mette à parler tout seul? Ça me faisait un peu penser aux appareils de communication dans les aéronefs, sauf qu'on ne les mettait pas à l'oreille comme ça!
«Deux femmes souhaitent voir le Président Loire...» il nous regarda alors de haut en bas, ce qui ne risquait surement pas de plaire à Ayane «je ne sais pas» il posa sa main sur la partie la plus près de sa bouche et se pencha vers moi «c'est pour quoi?»

Sérieusement, il pouvait pas le demander avant?
«Nous aimerions en apprendre plus sur le Centre de Recherche sous-marine»
Il transmit l'information avant de hocher de la tête et raccrocher
«Le Président ne pourra pas vous renseigner. On vous conseille d'aller voir plutôt le Docteur Geyser. On va vous y conduire!»

Je me tournais alors vers Ayane, je me demande si ça lui convient? J'espère seulement qu'on n'est pas en train de nous balader!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Dim 2 Juin - 19:22

Spoiler:
 

On arriva alors devant un garde qui, encore une fois, nous demanda notre identité et la raison de notre venue. Mais c’était quoi cette manie de demander ça à tout va ? Ils ne pourraient simplement pas faire comme si on ne venait qu’une fois et nous renseigner comme on le souhaitait avant de nous laisser partir ? Ce n’était pas comme si on était des criminels recherchés non plus !

Cixi lui répondit alors comment elle s’appelait en disant cette fois son vrai prénom et elle me présenta comme Ariane encore une fois, ça ressemblait un peu à Ayane mais j’aimais pas ce prénom autant l’avouer. Il nous demanda si on avait un rendez vous. J’en étais sûre qu’il fallait un rendez vous mais j’allais lui dire que je n’en aurais pas besoin. S’il ne voulait pas nous mener au président, on pourrait bien le rencontrer en forçant le passage non ?

Toujours était-il que Cixi fut honnête et dit que non, il prit un truc dans lequel il parla. Il parlait de deux femmes qui voulait voir le président Loire et s’il regarda Cixi de haut en bas, je détournai le regard en sentant une envie de lui enfoncer mon poing dans le nez lorsqu’il fit de même pour moi. Il ne savait pas, je retournai le regard vers lui alors qu’il regardait ma tête. Il ne savait pas quoi ? Il nous demanda alors pourquoi on voulait le voir.

Avant que je ne casse quelque chose, Cixi répondit que c’était pour des informations sur le centre de recherches sous marines. Tel un perroquet, il répéta ce que Cixi lui avait dit pour pouvoir raccrocher ensuite et dire que le président ne pourrait pas nous recevoir mais il nous renvoya vers un certain Geyser - qui si je le connaissais, serait certainement déjà mort - sans pour autant que je ne me retienne cette fois.
« Pourquoi on ne peut pas voir le président ? » Ce n’était pas avec Geyser qu’on pourrait parler de Bahamut et des cristaux après tout… du moins, je le pensais même si je ne savais pas que c’était un des plus grands scientifiques du monde, probablement plus doué encore que Hojo.

Cependant, il n’y avait rien à faire, il nous disait juste que le professeur serait plus à même de nous répondre et qu’il était inutile de déranger le président pour ça. Il n’était peut être même pas là en plus… Mais bon, j’acquiesçai et je leur laissai une dernière chance mais ils n’avaient pas intérêt à nous promener sans quoi j’allais me défouler sur ces types, qu’ils soient humains ou machines…
« D’accord… mais me cassez pas les pieds. »

C’était simplement pour dire qu’ils pourraient nous accompagner mais qu’ils n’avaient pas intérêts à nous emmerder au passage… Une fois qu’on fut mis en route, je me contentai de regarder le palais en me demandant si sérieusement il y avait un type aussi important dedans… Vu la taille du bâtiment, je ne devrais pas en douter, pourtant je me permettais de douter oui…

Après un instant de marche, je me rapprochai de Cixi sans me rendre compte que j’étais suffisamment proche pour que ça passe pour autre chose lorsque je me mis à lui parler assez discrètement pour que les autres n’entendent pas.
« Ca commence à me casser les pieds. Si ça continue, je vais finir par en éclater un… » Mais même si je lui disais, ce n’était pas pour qu’elle tente de me retenir mais simplement pour l’avertir de la température. Je me doutais que si je me mettais à dégommer une personne, elle serait mise dans le même panier que moi et donc elle était implicitement impliquée dans ce que je pourrais faire. Je faisais au mieux pour garder mon calme mais lorsqu’on était aussi patiente que moi, c’était à se demander comment je pourrais me qualifier de kunoichi dans le fond mais il ne valait mieux pas me chercher les merdes.

Au moins, avec les gardes, on était sûre de ne pas se tromper de route pour aller voir ce docteur Geyser. Il avait intérêt de nous dire ce qu’on cherchait… Mais ça ne serait pas un petit vieux avec une collerette qui risquait de me faire une bonne impression, autant le dire !

Lorsqu’on arriva, ils ne frappèrent pas mais entrèrent directement dans le bâtiment où le scientifique était. Il était seul mais je ne jugeai pas que c’était lui jusqu’à ce que le garde qui nous avait accompagné ne prenne la parole pour lui dire que ces deux demoiselles cherchaient des informations sur le centre de recherche. Là, pour le coup, ça me mit hors de moi. Les yeux ronds et la bouche légèrement ouverte, je me maîtrisais de plus en plus mal et ça se sentit probablement au ton de ma voix…
« Non, mais vous vous fichez de nous ou quoi? C’est ce guignol qui va nous renseigner ? On dirait qu’il est tout droit sorti d’un asile de taré ! » Et il ne resterait plus que ce type nous sorte de ne pas se moquer de lui puisqu'il était ceinture noire de judo...
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Lun 3 Juin - 15:49

Pour quelle raison on ne pouvait pas parler au Président? Bonne question, mais le garde semblait rougir légèrement sans oser vraiment répondre ce qui me laissait à penser que leur Président n'était qu'un homme incompétent qui déléguait tout. D'ailleurs, je savais qu'il n'avait pas contacté directement le Président puisqu'il avait dit dans son appareil qu'on voulait le voir, au lieu de dire «voudrait vous voir», donc une fois de plus, le garde avait parlé à un homme de main.

Je soupirais en me disant que décidément, plus on monte en puissance et moins on se bouge le cul, mais dans la mesure où ils nous conduisaient à un autre homme qui pouvait nous renseigner, au fond je m'en foutais. On nous fit monter dans une voiture mais je gardais un air plutôt fermé, honnêtement, je n'aimais pas trop ce genre de chose, la façon dont on nous baladait et la ninja n'aimait pas ça non plus. Elle s'était à un moment penché très près de moi, et je vis le chauffeur regarder dans son rétroviseur et hausser un sourcil interrogateur. Quoi, il veut notre photo?

Elle me disait qu'elle allait finir par en éclater un et je me pinçais les lèvres pour ne pas rire avant de me pencher à mon tour à son oreille

«Vu l'organisation déplorable de cette ville, je suis sure qu'on réussirait à s'en tirer!» c'est vrai que notre comportement pouvait paraître assez intime, mais pas trop le choix quand on veut être discret.

La voiture finissait donc par nous déposer devant le laboratoire, on descendait pour pouvoir suivre les gardes jusqu'à ce fameux professeur, et quelle ne fut pas ma surprise de voir...

«Un clown?» non sérieusement, c'était l'image qu'il donnait avec son immense collerette! Et Ayane se mit carrément en colère, sauf que le mec se mit à s'énerver face à de telles réflexions

«Ze ne zuis bas un clown! Ni un guignole! Ze zuis le blus grand zientifique de la derre!»
«Dans quelle langue il parle?»
«Ze barle votre langue zeune fille!»

Ok, de deux choses l'une, soit il a un rhume, soit un cheveux sur la langue... ou les deux? En tout cas, il semblait habitué à se faire insulter car les gardes ne réagissaient même pas, au contraire même, certains ricanaient? Je venais croiser les bras en le regardant de haut en bas
«Alors comme ça, vous êtes un scientifique? Et vous étudiez quoi?»
«J'édudie dout! Le demps, l'ezpaze, les crisdaux, dout!»
«Et les G-Forces?»

Sur le coup, je voyais la tête du scientifique qui ne semblait pas trop comprendre, il ramena ses mains dans son dos et s'éloigna un peu afin d'aller vers une machine qui lui servit visiblement une tasse de thé, sauf qu'il ne daigna même pas nous en proposer cet enfoiré!
«Vous n'êtes pas d'izi vous hein? Que voulez vous saboir à brobos des G-Vorzes?»

je soupirais à nouveau avant de me tourner vers Ayane, la connaissant, elle voudrait surement que je collecte les infos, mais surtout, je tenais à m'assurer qu'elle n'était pas en train de pêter un câble avec son langage à celui là!



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   Jeu 6 Juin - 3:28

Un clown ? Non, pas trop d’après lui. Mais vu comment il parlait, je me situais entre l’envie de lui enfoncer la tête dans un mur et celle de me foutre ouvertement de sa gueule. Mais bien que Cixi m’avait dit qu’on pourrait facilement s’en sortir vu l’organisation de cette ville, je voulais les informations avant de faire une connerie. Mais le coup où Cixi lui demanda quelle langue il parlait, je ne pus me retenir en l’entendant répondre. « Il barait gu’il barle nodre langue. » J’avais parlé moins vite que d’habitude pour bien me concentrer sur les mots à dire même si j’ignorais si j’avais réussi à faire une bonne imitation de ce qu’il pourrait lui-même dire.

Mais je rêvais ou quoi ? Il me snobait presque et continua comme si je n’existais pas ! Il n’a pas de gêne le petit chien d’Esthar avec sa super belle collerette tien ! Cixi lui avait demandé ce qu’il étudiait et évidemment, le petit monsieur étudiait tout, c’était un scientifique après tout alors attention ! Les gardes étaient à moitié en train de se péter la poire à rire de sa tronche aussi sans qu’il ne réalise qu’on se foutait de lui. Il devait avoir un problème d’attention aussi ou alors il était tellement narcissique et bien concentré sur sa personne qu’il ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. Il était aussi du genre à être un homme qui aimait bien parlé et expliquer et il ne tarda pas à demander ce qu’on voulait savoir sur les G-Forces.

Cixi me regarda pour s’assurer que je ne pétais toujours pas mon câble mais ce n’était pas le cas. Je me rapprochai de ce truc alors pour pouvoir le regarder de bien haut une fois que je fus assez proche. Une main sur la hanche et la tête vers celle du professeur que je dosai sur le mètre quarante environ, je lui dit ce qu’on voulait savoir.
« On veut savoir où et comment atteindre celle de Bahamut. »

Oh la cata ! Il se mit à balancer un tas d’informations qu’il fallait faire le tri nous même de ce qu’on voulait ou non. Il nous balança qu’il avait déjà travailler pour des projets de G-Force dans le centre de recherche. Il nous parla d’un monde sous marin, d’un minotaure et d’une GF ultime. Plein de trucs que je ne lui avais pas demandé. Et il noya bien évidemment les informations de Bahamut dans son charabia si bien que lorsqu’il eut fini, je n’avais même pas capté qu’il avait répondu à ma question. « Et Bahamut dans l’histoire ? »

La pointe d’agacement que je ressentais commençait à être visible. Il ne valait mieux pas que je tente de lui redemander une fois sans quoi je risquais de lui faire faire un arrêt cardiaque au pauvre vieux. J’aurais pu aussi lui demander des renseignements sur le monde mais vu comment c’était parti pour les chimères, je ne préférais même pas parler d’un sujet aussi vaste. Il me répondit en plus qu’il m’avait déjà dit ça et il se remit à faire une explication digne d’un exposé travaillé plus de deux semaines avant le passage à l’oral. Non mais sérieux, il cherchait vraiment à avoir sa parabole retournée au dessus la de tête ? Je pourrais lui en faire un tutu à la limite mais là il me gonflait…

Je me retournai vers Cixi en sentant une certaine haine me remonter dans le cœur pour me le faire trembler. Je ne me contrôlais que très difficilement on me l’avait souvent dit dans mes examens de ninja: qu’il fallait que je domine la colère pour mieux pouvoir me contrôler et mieux maîtriser mes émotions. Mais là, je préférais laisser Cixi continuer et je le mentionnai sans détour et sans même baisser le ton de ma voix alors qu’elle était à environ deux ou trois mètres de moi.
« Essaie d’en tirer quelque chose toi-même Cixi… Si ça continue, je vais faire transformer sa collerette en sombrero ou en tutu… »

Un garde me reprit quand même pour le coup, il me disait qu’il ne fallait pas abuser non plus et finir par utiliser de la violence. Le professeur se rapprocha de moi en notant tout de même une chose qui aurait de quoi me faire mourir de rire. « Arrêdez, ze beut me dévendre dout zeul. Mademoizelle, zagez gue ze zuis zeindure noire de zudo, il ne vaut bas rire aveg boi. » Les yeux ronds, je retournai le regard vers lui. « Vraiment ? Je peux vérifier ? » Le son d’une arme qu’on dégaine me fit dresser des cheveux sur le dessus de la tête et je sus tout de suite d’où ça venait avec le son. Il y en avait deux sur ma droite et j’aurais pu les tuer dans le temps de le dire en envoyant des kunais dans leur direction mais on n’avait pas encore ce qu’on cherchait… Qu’est-ce que j’aimais pas devoir me montrer sage à la provocation ! Je laissai tomber et je me retournai pour lui montrer simplement mon dos. Je passai à côté de Cixi et je m’arrêtai pour me poser contre un mur démontrant alors que j’attendrais ici en tentant de ne plus m’énerver et donc en tentant de ne plus écouter les baragouinages de ce vieux fou.

Maintenant, comme j’étais plus calme, je me rendais compte qu’on aurait pu peut être en apprendre tout de suite bien davantage et j’interpellais Cixi pour pouvoir lui dire autre chose.
« Hep! Et si tu as assez de patience, tu pourras essayer de lui demander pour moi si on sait où se trouve Bahamut maintenant ? Ou pourquoi les mondes sont devenus comme ils sont aujourd’hui, ça m’intéresse pas mal tout ça… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un nouveau monde...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau monde...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Digimon RPG: L'Aube du Nouveau Monde
» site: la conquete du nouveau monde.
» Mon projet mine "Le Nouveau Monde"
» conquète du nouveau monde
» [Clos] Un Nouveau Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives