Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez

Shellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

Crystal
Niveau : 99
Statistiques :
Shellie 13071707290916241211390246Shellie 13071707284516241211390238
Shellie 13071707290916241211390247Shellie 13071707284516241211390238
Shellie 13071707290916241211390248Shellie 13071707284516241211390238
Shellie 13071707290916241211390249Shellie 13071707284516241211390238
Shellie 13071707290916241211390250Shellie 13071707284516241211390238
Shellie 13071707290916241211390251Shellie 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Shellie Shellie EmptySam 24 Mar - 19:29

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Gaïa
• Nom: Shellie
• Prénom: N/A
• Âge: 19 ans
• Avatar utilisé: Ibaraki Douji - Fate/Grand Order

Description

• Alignement: Guerriers du Néant

• Description physique:
Shellie L'exposition à l'énergie mako en trop grandes doses a laissé Shellie avec une apparence changée pour toujours. Ce petit bout de jeune fille possède une force insoupçonnée dans ce corps mesurant à peine le mètre cinquante et se faisant un poids plume même pour cette taille. Sa démarche légère et agile dissimule sa férocité au combat, difficile à entendre venir si ce n'était pour son intérêt pour les accessoires causant des bruits de tintement avec chacun de ses mouvements. Les signes de sa transformation sont difficiles à manquer avec deux cornes lui poussant droit sur le front. Ces excroissances noires à la base virent au rouge à leurs pointes effilées, serpentées d'une vrille montant jusqu'au sommet. Entre ces cornes, des marques rouges rappelant des tatouages complexes lui ornent le front et la frange de sa chevelure blonde, droite et fine. Au centre de ces marques sur son front s'en trouve le dessin d'un troisième oeil vertical. Ses yeux perçants aux pupilles de prédatrice brillent d'un jaune clair, et mis en valeur par deux autres marques rouges sous chaque oeil au niveau des pommettes. Par réflexe, son nez fin hume souvent l'air à la recherche de la trace de quelque chose piquant son intérêt, le plus souvent quelque chose à manger. De la même façon, ses oreilles pointues s'étendent d'une bonne dizaine de centimètres et se font en alerte au moindre bruit. S'il y avait des doutes sur la base de sa diète, ses longues dents aiguisées en retirent tout doute, surtout avec ses canines prodigieuses, même si elle ne semble pas faire de différence au final.

D'autres marques rouges couvrent sa peau pâle comme des tatouages un peu partout sur son corps, notamment autour de son cou, au niveau des épaules et des avant-bras, ainsi qu'aux pieds montant jusqu'à ses genoux, s'étendant en formes abstraites et complexes. À ses mains et ses pieds complètement rouges se trouvent des griffes noires aux allures bestiales, assez tranchantes et solides pour servir d'armes qu'elle utilise avec une efficacité terrifiante. En guise de seul confort pour ses pieds, il lui arrive de tout simplement enrouler un morceau de bandage noir autour, préférant cette sensation de liberté et détestant toute forme de chaussure ou d'autre accessoire plus contraignant avec une passion. Bien qu'elle se fasse tout aussi à l'aise sans vêtements qu'avec, voire même plus, Shellie se plie à toutes ces règles et daigne se couvrir. Un haut blanc sans bretelles lui garde les épaules et les bras libres tout en couvrant sa poitrine comme toute moyenne pour sa taille. La seule chose semblant faire sa satisfaction sont les vêtements particulièrement amples. La sauvageonne se serait notamment éprise pour une trouvaille venant de Wutaï, soit un court kimono jaune au larges manches qu'elle porte en laissant ses épaules à découvert.

• Description psychologique:

Sauvage, pure, et pour toujours libre, tels sont les termes la décrivant le mieux. Cette jeune sauvage n'est tirée que par ses instincts et ses pulsions, poussée par une curiosité sans bornes. De prime abord, on peut pratiquement la juger comme amorale. Le fait de prendre une vie, humaine ou animale, ne l'offense en rien. Elle ne semble pas vraiment porter de jugement sur le comportement ou les ambitions des autres, et l'accepte comme leur nature tout comme elle-même répond à la sienne. Cela ne veut pas dire qu'elle se laisse faire quand l'on contrarie ses intérêts par contre, loin de là. Quant à sa propre nature, la joie pure de la confrontation semble l'animer. Combative et compétitive, elle traite un duel amical avec la même intensité qu'un combat à mort, se perdant aisément dans le flot et l'adrénaline du moment. Il y a toujours une certaine intensité dans ses gestes, comme si quelque chose gagné autrement n'avait pas vraiment de valeur. Comme de fait, lorsqu'elle se retrouve acculée au mur, elle déploie une hargne de vivre prodigieuse, mais aussi une excitation palpable, même face à une mort probable, voire même tout spécialement face à sa propre mortalité. C'est lors de ces moments qu'elle croit trouver les émotions les plus pures, les notes les plus intenses. Elle ne saurait s'en prendre de cette façon qu'à quelqu'un capable de se défendre, et juge inutile de la tuer quand celle-ci saurait grandir et lui apporter une plus grande satisfaction encore, bien qu'elle ne se gênerait pas de faire croire autrement pour la pousser à dépasser ses limites.

La makonoïde, bien qu'elle s'efforce de faire comme chez les humains, possède du mal à s'y intégrer quand l'on ne cherche pas à y accepter ses différences les plus basiques. Déjà, bien qu'elle comprenne leurs paroles, elle ne parle pas elle-même, bien que répétant parfois des sons ou des paroles qu'elle trouve amusantes. Le non verbal lui paraît infiniment plus expressif, de même que tous les sons et notes qui traversent les êtres vivants. Cette perception de la force vitale et de la volonté des âmes qui l'entoure lui permet de les comprendre sans prononcer un mot. Elle se fait de plus tout aussi à l'aise sans la vue dont les êtres humains dépendent tellement, tout aussi à l'aise avec ses autres sens. Cette sauvage semble parfaitement dans son élément avec ce chaos absolu, nageant avec aisance dans ces mélodies contradictoires et changeantes. Cela se traduit dans sa manière de se battre à mi-chemin entre la danse et la boucherie. De plus, Shellie manie suffisamment bien ce don pour pousser les autres autour d'elle à le ressentir à moindre dose. Ses propres états d'âme semblent si déchaînés qu'ils débordent de sa personne pour être ressentis par ceux l'entourant.

Shellie cherche alors des âmes puissantes pour satisfaire sa curiosité, et plus précisément cherche à les combattre pour en découvrir la véritable profondeur. Ce n'est donc pas surprenant qu'elle désire se jeter à la recherche des cristaux, et plus précisément des chimères avec peu d'intérêt réel pour leurs trésors, bien qu'elle y accepte gracieusement leurs cadeaux. Dans ce monde, il y a peu de choses matérielles qui parviennent à piquer son intérêt. D'abord, Shellie aime la musique, les chants et les instruments, la danse, ces tentatives de la part des êtres humains de communiquer par la musique et par le rythme. La seconde chose qu'elle poursuit avec acharnement, c'est la nourriture pour calmer son appétit absolument vorace. Le seul moyen certain d'amadouer cet estomac sans fond semble être effectivement de la soudoyer avec de quoi se repaître, et priez qu'elle ne vous voit pas en gaspiller.

Histoire

Avant d’être exposée à l’énergie mako, Shellie menait une vie à peu près similaire à tous les autres habitant dans les quartiers pauvres sous Midgar, soit la survie un jour à la fois. Trouver de l’argent et de la nourriture, ou un abri sûr pour dormir y était un combat quotidien, et l’est toujours plus ou moins. Même avant de se voir transformée à jamais, Shellie possédait déjà le statue d'invisible aux yeux du monde comme de la ShinRa. Pour survivre, elle se résigna à chercher les décombres et rebuts de la ville pour y trouver de quoi utiliser ou manger. Une façon peu glorieuse mais efficace pour survivre dans la récupération où elle semblait y posséder un talent naturel. Elle rencontra dans sa misère une autre jeune fille de son âge. Une délinquante au tempérament agressif et défensif, mais qui étrangement, s'était faite une amie proche de Shellie qui était plutôt réservée et timide à l'époque. Shellie se fit entraîner à faire les cent coups, et faillit y laisser la peau des fesses à plusieurs reprises. Les mauvais coups de l'autre les menèrent à tomber sur quatre autres orphelins un peu plus âgés qu'elles, mais avec la gentillesse de l'une d'entre elle, partagea les maigres ressources avec les deux jeunes désœuvrées. Tous les six restèrent dès lors presque soudés comme une petite famille pour essayer de braver les difficultés de la ville basse de Midgar, autant par la compagnie que par un peu d'entraide.

Cependant, parfois ça ne suffit pas de subsister dans son coin en ne demandant rien à personne pour qu’il arrive un bête accident d’être au mauvais endroit au mauvais moment. La rupture d’un pipeline reliant l’un des réacteurs de la ville, faisant s’écouler une quantité d’énergie mako dans la ville basse. Exposés à ses effets sans rien pour s’en protéger, cinq makonoïdes y étaient nés ce jour là. Cinq makonoïdes qui attirèrent très vite l’attention de la ShinRa y voyant plus de potentiel d’expérimentation. Ce n’était pas sans mal qu’ils réussirent à les capturer car ils perdirent plusieurs soldats et causèrent une commotion dans le secteur alors que l’un des makonoïdes était mort, et un autre dans un état si lamentable qu’ils eurent à le placer sur support vital, un cadeau pour ceux travaillant en robotique et cybernétique en somme. Le reste, trois jeunes filles, furent placés avec le reste de leurs sujets de tests.

Gardés en cages pour des expérimentations cruelles, le personnel de la ShinRa ne les percevaient déjà plus comme des êtres humains, pas comme si certains d’entre eux n’auraient aucun scrupule à faire de même sur leurs semblables. D’autres fois, ils prenaient même des makonoïdes de différentes séries pour les faire se battre en eux et prendre les sujets plus prometteurs, jetant les autres comme des produits ratés. Shellie tire son nom de la série qui lui avait été assignée à elle et ses amis, soit la série SHELL, et elle-même le sujet E. Des scientifiques ayant l’assignation d’en apprendre plus sur leur condition et leurs capacités avaient pour tâche de les observer et d’en faire des sujets suffisamment dociles pour suivre des ordres sur le champ de bataille. Le docteur assigné à SHELL-E répondait au nom de Thomas Seinfield, un généticien plus intéressé par leur cas étrange que par leurs applications militaires. Le long de ses contacts avec les makonoïdes, au prix de paraître excentrique ou suicidaire, il sembla trouver moyen de les rencontrer directement sans restreintes ou gardes armés et en ressorti sans le moindre incident, un développement qui intéressa beaucoup ses supérieurs. Thomas posa comme hypothèse un lien d'empathie que démontrait la série à laquelle il avait été commandé d'observer.

Malgré ses percées sur les comportements de ces makonoïdes, ses demandes répétées de leur offrir des conditions de vie plus humaines ne lui avaient obtenu que des moqueries. Le généticien désillusionné finit par considérer une seule alternative, et c'était de permettre à ces spécimens d'avoir une vie différente par ses propres moyens. Il prépara une évasion pour Shellie, et planifiait contacter une personne d'AVALANCHE pour la déplacer le plus loin possible de Midgar. Malheureusement pour eux deux, la ShinRa gardait déjà une surveillance rapprochée sur son personnel plus sensible, et furent interceptés au moment où ils s'apprêtaient à quitter les complexes par des sites de forage d'énergie mako. Trop important pour eux, Seinfield eut droit à une balle dans l'un de ses genoux qui lui laissa des séquelles permanentes, et Shellie, après s'être défendue farouchement, fut laissée pour morte dans l'un des puits de mine avec une balle dans la tête.

Tombée de haut, un corps brisé et à l'article de la mort, elle pouvait sentir la Rivière de Vie l'envelopper, mais plutôt que d'être prête à la rejoindre, c'était plutôt cette dernière qu'elle enveloppa. Arrivée presque à la source de ce qui avait causé sa première transformation, elle fut sauvée une deuxième fois de la mort par celle-ci. Cette fois par contre, elle en était si proche qu'elle pouvait tout entendre clairement pendant sa convalescence. Des voix de personnes par milliers, des animaux et créatures, et des échos de la planète elle-même. Cette expérience façonna ce qu'était maintenant la makonoïde. Pour ainsi dire née une troisième fois, ces profondeurs étaient devenus sa nouvelle demeure, du moins jusqu'à ce que la Rivière de Vie elle-même finisse par disparaître, d'abord menacée par la ShinRa, puis disparue lors de la fusion des mondes. Ses souvenirs disparus dans l'accident qui l'avait menée là, elle avait vécu pratiquement en animale, et cette tendance ne changea pas beaucoup en retrouvant l'air de la surface. Une Midgar dévastée l'attendait en haut, et des personnes dans tout autant de difficultés qu'avant. Plongée dans le chaos qu'étaient tous ces états d'âme divers, n'importe qui n'y verrait que de la misère pure, mais Shellie, elle, y constata la pureté de la volonté de survivre et une certaine simplicité qu'elle ne trouvera nulle part ailleurs.

La curiosité de Shellie l'emporta sur tout le reste, et quand bien même que ses premiers contacts avec les habitants se montra difficile, elle finit par y rencontrer un visage familier, ou du moins quelqu'un qui la reconnut. L'un de ses mêmes amis d'enfance, Hegen, miraculeusement épargné par l'énergie mako le jour de cet accident, retrouva la jeune fille qu'il croyait avoir perdue pour toujours. Il était devenu soldat dans l'espoir de trouver trace des autres depuis ce jour, et était devenu presque un héros local à sa façon en offrant une oreille et son support aux habitants de Midgar, faisant de son possible dans ces conditions. Bien qu'elle ne savait comprendre ses paroles au départ, la makonoïde pouvait comprendre ses sentiments, et se montra devenir petit à petit une mascotte locale en quelque sorte, appréciée de pas mal de gens pour ses talents naturels qu'elle échangeait volontiers pour un peu de nourriture. Plus d'une année passa, et Shellie se montra une aide précieuse pour déblayer et fouiller les décombres, rendre la ville un peu plus sûre et élever un peu le moral des gens.

Quand un tournoi s'était annoncé à Galbadia, on pointa Shellie comme la personne la plus apte à représenter Midgar. Elle ne fut pas bien difficile à convaincre considérant son esprit combatif et la promesse de rencontrer d'autres adversaires puissants. Sur la route pour arriver jusqu'au tournoi par contre, la petite sauvage s'était permise un détour dans des ruines proches, sa curiosité piquée par les lieux. Elle y rencontra un mercenaire avide de trésors du nom de Ba'gamnan. Tous les deux étaient prêts à se battre, mais le vangaa calma ses ardeurs en constatant que les possibles trésors que pouvaient contenir la tombe n'intéressait pas du tout la makonoïde qui était simplement venue satisfaire ses envies d'exploration. Après avoir vaincu des gardiens des lieux, ils en revenaient presque bredouille, à moins d'y considérer la collaboration de ces deux individus étranges à leur façon le véritable trésor.

Test rp

x (seulement pour les personnages prédéfinis)

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? x
• Votre âge? x
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? x
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? x


Shellie 1903271246221615
Merci à Neph pour ce magnifique kitou!!! ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Shellie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives