Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Goûte l'arc-en-ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Goûte l'arc-en-ciel   Ven 23 Mar - 20:58

Aria et Layla arrivent de Costa Del Sol

À peine les deux jeunes filles prenaient de la distance de Costa Del Sol que l'air semblait se rafraîchir quelque peu, et surtout être moins chargée de sel. Le soleil continuait cependant de battre sur leurs têtes de plein feu. Une brise presque constante arrivant de la mer pour rouler le long des plaines. Avec un petit paradis tropical tout près, ce n'était pas étonnant que les gens affluaient ici pour leurs vacances, si seulement il ne faisait pas aussi chaud... Pour le peu de temps que Layla avait passé à Spira, elle y trouvait le climat plus accommodant. À croire que, même si elle ne se souvenait pas d'où elle venait, il devait y faire plutôt froid.

Pour le moment, toutes les deux n'avaient pas encore trouvé ce qu'elles cherchaient, mais elles ne pouvaient pas être bien loin de l'endroit qu'avait mentionné la barmaid. Arrivées jusqu'à un rocher qui pourrait leur servir plus tard de marque pour se retrouver, elle fit son mieux pour escalader ce dernier qui faisait bien au moins sa propre taille, et usa de ce peu de hauteur de plus pour inspecter les alentours, la main en visière pour empêcher ce soleil de l'aveugler plus. Après un moment à chercher des yeux en commençant par les montagnes en face jusqu'à la côte, elle s'exclama enfin en percevant quelque chose.


-Trouvé! La rivière! Juste dev-Wah!

Comme si son statut de poids plume n'était pas déjà assez clair, une bourrasque de vent plus forte que les autres l'avait prise par surprise, usant sa robe comme voile qui l'envoya basculer vers l'avant. Peut-être qu'Aria n'avait pas bien choisi son plan de secours après tout, car il venait tout juste de se vautrer lamentablement au sol en poussant un court gémissement étouffé. En guerrière qu'elle était, elle se releva d'un bond avant de laisser l'opportunité de venir lui donner un coup de main à se relever. Heureusement qu'elle n'avait rien de cassé, mis à part son ego un peu blessé, et des taches d'herbe sur ses vêtements blancs. Elle s'empressa de tenter de les enlever de son mieux en frottant des mains dessus, mais il semblerait bien qu'elle allait devoir se rabattre à attendre de rentrer pour vraiment s'en débarrasser. Ça ne sembla pas trop l'atteindre du coup, car elle releva la tête aussitôt en direction de sa partenaire de voyage.

-Sur la bonne voie. Cette rivière plus loin, remonte vers la montagne.

Un désert, il y en avait effectivement un qui n'était pas si loin que cela, mais elles n'avaient heureusement pas à s'y aventurer, car il était parait-il réputé pour être assez difficile à traverser sans un véhicule adapté. Dans tous les cas, leur route était toute tracée, encore restait-il à rester sur leurs gardes pour des monstres rôdant. Jusque-là, elles avaient été chanceuses, mais qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Jeu 29 Mar - 21:23


Une chose est sûre, c'est que le climat semblait quelque peu s’adoucir. Une brise remplaçait la chaleur de la plage tandis que le soleil continuait à diffuser ses rayons lumineux sur les nouvelles terres qui s'offraient eux deux filles. Des plaines s'étendaient à perte de vue et l'ancienne plantonne se mit à regretter de ne plus être à Orience. Certes tout ce qu'elle avait connu avant de mourir fut les Terres gelées et très inhospitalière de Milites, cependant ayant vécu bien avant au Dominion elle connaissait également le soleil et la chaleur où le Cristal de l'Oiseau Vermillon régnait en maître. Retrouver un semblant de climat qu'elle avait connu avait beau être soulageant, il n'empêche qu'il était facile d'avoir un petit peu le mal du pays.

Quoique, cela ne sembla trop affecter la jeune fille, après tout elle ne retournerait probablement jamais plu d'où elle venait, autant donc voyager le plus possible, découvrir l'art du combat et apprendre auprès des gens et mondes encore inconnus. La seule chose qu'Aria connaissait était la guerre, aussi elle avait la vie à connaître, surtout les moments de paix comme ceux-ci qui s'avéraient fort courts sur Orience. Perdue dans ses pensées, elle remarqua toutefois qu'un immense rocher se trouvait sur leur route, promontoire assez pratique pour regarder le paysage que Layla s'empressa de monter.


« - Hé ! Fit Aria en mettant sa main en visière pour regarder son interlocutrice sans être gênée par les rayons de soleil, Fais attention quant même, si tu r'garde pas t'vas te casser la gueule ! Ah bah… C'est fait, j'crois bien.Rien de démoli ? »

L'autre, probablement à cause de sa carrure assez chétive, venait en effet de dégringoler son promontoire de fortune en poussant un petit gémissement. Aria soupira avant de rejoindre Layla dans l'optique de l'aider à se relever, cependant elle n'en eu pas le temps car l'autre s'était relevé assez rapidement. Cela prouvait qu'au final elle ne s'était pas fait trop mal, c'était une bonne nouvelle. En effet, cela aurait fâcheux pour le duo de se casser quelque chose alors que la mission n'avait pas encore vraiment débuter. Autant éviter les ennuis avant que les choses deviennent sérieuses. Une fois époussetée, Layla s'était tournée vers la plus grande afin de dire qu'elles étaient sur le bon chemin, apparemment la rivière que la première avait aperçue semblait serpenter dans les Montagnes de Corel.

« - Suivons-là alors ! Répondit Aria en affichant un sourire amusé, Si on marche près de l'eau, j'pense bien qu'on pourrait glaner ce que l'on recherche. Ouvrons donc l'oeil déjà maintenant ! »

Et suite à ces mots, le duo s'approcha du cours d'eau afin de le remonter et éventuellement trouver des fruits susceptibles de plaire à la barman qui devait les attendre avec impatience. Il n'y avait pas trop de monstres dans les parages, ce qui voulait dire que ces dernières n'étaient pas encore arrivée à un endroit où des fruits seraient trouvables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Dim 1 Avr - 1:00


Alors que vous avancez tranquillement, un bruit au-dessus de vos têtes vous alerte! En levant les yeux au ciel, vous voyez une drôle de petite soucoupe qui se pose en catastrophe juste sous votre nez! Un petit bonhomme en sort, tout paniqué, les bras levés!

«Pupu attention! Pupu déréglé!!»

La soucoupe se met à vibrer avec violence et une onde de choc s'en échappe, vous frappant de plein fouet et vous sonnant pendant quelques secondes, vous et le Pupu... quand vous rouvrez les yeux, il est en train de se regarder sous toutes les coutures, visiblement rassuré

«Ouf... pupu... tout va bien! pupu!»

Enfin, pour lui! De votre côté par contre, on peut dire que l'onde de choc vous a sacrément secoués! Baissez un peu les yeux, votre corps n'est plus tout à fait le même on dirait!


======================

Alerte alien! L'onde de choc de la soucoupe volante vous a transformé! Vous voilà certes, dans votre propre corps, mais avec un changement de sexe! Vous voilà toutes deux transformées en homme. Votre tenue s'est également adaptée à la situation bizarrement et s'accorde parfaitement à votre nouvelle corpulence.

Comment est-ce possible? Pas de panique, l'effet n'est que temporaire et dépend de votre bonne volonté! Vous avez le choix entre faire durer le plaisir 5 postes rp chacun, ou une journée rp toute entière! Mais quoi qu'il arrive, vous devriez pouvoir retrouver votre apparence normale après une bonne nuit de sommeil!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mar 3 Avr - 11:49

Sheli Décidément, Layla avait choisi une très mauvaise journée pour porter du blanc. Non pas une, mais deux fois qu'elle se retrouvait au sol. À peine relevée, une onde de choc la heurta par derrière, plus forte qu'une simple bourrasque de vent. Plutôt que de gémir, elle grommela. Compréhensible d'être un poil frustrée de se faire balancer d'un côté puis de l'autre comme ça, même si la première fois était un peu de sa faute. Avait-elle été une mauvaise dans son propre monde pour s'être accumulée autant de malchance? La mage entendit quelque chose par-dessus son épaule, ne pouvait voir de quoi il s'agissait, vautrée au sol comme elle était. Se levant une deuxième fois, une nouvelle couche d'herbe salissant ses vêtements, elle se retourna pour regarder en direction de la source qui se défilait déjà. Un flash métallique filait déjà vers le ciel, les laissant en plan. Son imagination lui jouait peut-être des tours, mais elle était persuadée avoir entendu une voix juste avant que l'objet volant non-identifié ne reparte dans les cieux à une vitesse ahurissante.

-Grossier personnage. Devrait revenir demander pardon!

Layla cligna des yeux à plusieurs reprises et porta sa main à sa bouche. Sa voix lui semblait étrange sur le coup, légèrement plus grave qu'avant? Maintenant qu'elle regardait de plus près, ses manches étaient différentes, et sa robe avait changé pour un bliaud plus ajusté à son corps. Le changement d'accoutrement apportait plus à la confusion que l'alarme, si seulement elle avait pu se débarrasser de ces taches d'herbe, mais elle allait devoir faire avec semblait-il.

Sa réelle surprise se trouva quand elle releva la tête en direction de sa compagne de voyage, du moins c'est ce qu'elle croyait. Layla se retrouva figée de corps comme d'expression faciale, les yeux grands et la bouche entrouverte. Quelqu'un se trouvait devant elle, en effet, mais ce quelqu'un n'était pas Aria. Un garçon qui avait à peu près la même corpulence et des vêtements similaires. Il était même assez ressemblant pour se faire passer pour son frère, voire son jumeau. Elle tenta de dire quelque chose, mais les mots se bloquèrent dans sa gorge. Elle opta plutôt pour regarder nerveusement autour pour quelque signe de son binôme, mais rien en vue, et il n'y avait pas grand chose pour se cacher ici. Pour être certaine, elle passa même une fois autour du rocher, s'attendant à un tour de sa part.


-A-Aria!? L'avez-vous vue? Vous ressemble beaucoup, mais plus... Euh... Moins...

Layla se gratta la tête en cherchant ses mots. Ils se ressemblaient tellement tous les deux qu'elle ignorait comment même commencer à leur trouver suffisamment de différences pour les pointer et donner une idée au jeune homme de la personne qu'elle recherchait. Des scénarios étranges commençaient à lui venir en tête. L'étrange personnage qui s'était écrasé tout près avait-il emmené Aria avec elle pour la laisser avec ce garçon? Cette journée devenait certainement de plus en plus étrange.

Elle fronça les sourcils au son de sa propre voix à nouveau. Même en se raclant la gorge, elle gardait la même tonalité. Couvait-elle quelque chose de son voyage jusqu'ici? Plus elle se questionnait, et plus l'impression que quelque chose clochait hantait son esprit, et le fait que ses propres vêtements qui avaient changé tout d'un coup était une notion qui la dérangeait de plus en plus. Les bras de chaque côté, elle se pencha en avant pour s'examiner de plus près, chose qui confirma ses suspicions. Une culotte noire faisant office de short pour les plus modernes, des chaussettes blanches lui montant jusqu'aux mollets et des bottines noires avaient remplacé ses vêtements usuels, toujours un brin anachroniques, mais d'une autre façon.

Un air de panique silencieuse s'afficha sur son visage à une autre réalisation. Plus à l'alerte de son propre corps, elle remarqua autre chose de nouveau, quelque chose qu'Aria ne pouvait pas voir. Son visage tourna au cramoisi à cette révélation plus que gênante, un rouge qui ne devint que plus saturé en regardant en direction de la plantonne. Planton? Peu importe, ce n'était pas la question la plus importante.


-Que... Quoi... Qu'est-ce que... Aria!?

Sa tête lui tourna un moment, à l'article de tomber inconsciente sous le choc, mais la mage dragon se reprit de justesse. Cette situation était bien singulière, mais elles se devaient de retrouver leur calme. Un souvenir de son propre monde lui était revenue, celui de personnes faisant usage de potions ayant des propriétés similaires, capables de faire assumer une nouvelle apparence à leur utilisateur.

-Un envoûtement! Touchés par une onde magique. Une proposition; besoin de terminer notre mission d'abord. Prendre les fruits de toutes les couleurs, la barmaid nous croira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mer 4 Avr - 12:47


« - Qu’est-ce que… »

Le duo marchait depuis quelques minutes lorsqu’un sifflement étrange se fit entendre au dessus de leurs têtes. L’instant d’après, sans qu’aucune ne puisse réagir, un ovni tomba du ciel. Interloquée, Aria regarda une étrange créature en sortir. Cette dernière semblait bien se porter malgré s’être mangé Layla, ce qui rassura quelque peu la plantonne. Quoique, la suite n’était pas très amusante, loin de là. En effet, suite à son crash l’engin du petit monstre explosa en libérant une onde de choc qui repoussa les deux filles et son propriétaire.

Envoyée un peu plus loin, il fallu quelques secondes pour que la Rubrumienne retrouve ses esprits. Une fois cela fait, elle se tourna vers sa partenaire de voyage et resta sans voix. Un garçon se tenait à sa place, ce qui eut le mérite de clouer pour la première fois le bec de la jeune fille aux cheveux bruns. La même surprise sur le visage, l’inconnu s’adressa à l’autre en demandant où se trouvait Aria, chose qui  ne manqua pas de troubler l’intéressée.


« - J’suis Aria ! répondit Aria en arquant un sourcil, incrédule. Et toi, t’es qui ? »

Aria se rendit alors compte d’un détail étrange qui accentua quelque peu sa surprise. En effet, sa voix était plus grave et n’était pas celle criarde qui avait l’habitude d’être la sienne. Le mec qui ressemblait à Layla s’était éclipsé derrière le rocher mais revint vite pour s’examiner elle aussi. Mouais, à regarder il ressemblait vraiment à l’autre fille, vêtements différents en plus. Aria regarda alors son propre corps et elle reçu également un choc. Un mini-short noir ressemblant à ceux que portait les Plantons de Rubrum remplaçait sa jupe alors qu’une paire de chaussettes courtes avaient prit place à ses pieds.

En voyant qu’elle arborait une tenue plutôt masculine, il fallu moins de temps que Layla pour comprendre ce que cette onde magique provenant de cette fameuse soucoupe volante avait provoqué une espèce de mutation qui avait transformé les deux filles en deux garçons. Revenant de la surprise que ce changement de sexe, Aria-garçon se releva et toisa l’autre d’un air désolé. Oui, peut-être valait-il mieux continuer leur mission  et expliquer ce qu’il leur était arrivé à la barmaid du café si jamais l’effet de se dissipait pas d’ici là.


« - J’nous trouve pas trop mal en garçon, en fait. Fit Aria en souriant tandis qu’elle s’examinait davantage. J’pas d’objections pour finir notre besogne comme ça, perso. Un changement d’nom serait l’bienvenu, nan ? J’suis Ario maintenant, je suppose ? Okay s’pa trop original mais bon, si l’on doit s’coltiner cette apparence pour le restant de nos jours, autant trouver un truc pour faire genre. »

Loin d’être dérangée par ce phénomène peut-être irréversible, Aria ( ?) s’approche de l’autre et la pousse dans le dos, direction les montagnes de Corel. En changeant de sexe les deux filles avaient gagné en taille et en carrure, ce serait probablement assez pratique si elles devaient monter dans des arbres ou quoi lorsqu’elles trouveront ce qu’elles cherchent.  Tout en marchant, elle repensa à King et Deuce avec qui elle avait parlé jadis lorsqu’elle était en stand-by à Milites. Nul doute qu’ils auraient trouvé sa situation amusante et auraient probablement dit que ce n’était pas plus mal. Aria bien qu’étant une fille à la base n’était pas du genre à être très féminine, aussi un corps de garçon comme maintenant était une bonne chose., d’où le fait que cela ne la dérangeait pas beaucoup. Même Qator aurait probablement lancé une vanne au nouveau garçon, sûrement pour dire que maintenant elle avait tout pour être une racaille. Alors qu'elles longeaient la rivière, un arbre à fruit se fit voir. Courant vers ce dernier, Aria (?) espérait trouver ce qu'elles étaient venues chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Jeu 5 Avr - 16:27

Layla Même indirectement, le compliment d'Aria sur sa nouvelle apparence lui causa à ses joues de se colorer d'embarras à nouveau. À court de mots, elle se contenta de baisser la tête. Apparemment, Aria prenait très bien cette étrange situation, peut-être même un peu trop bien dans les faits. Elle n'avait pas eu le coeur de lui dire que ces potions dont elle connaissait l'existence avait justement un effet permanent, mais il semblerait qu'elle serait seule à qui cette information causerait détresse. Layla avait l'esprit si occupé qu'elle ne réagit pas quand elle se faisait pousser dans le dos pour avancer. Un frisson lui parcourut le dos par contre quand Aria mentionna l'idée de se choisir de nouveaux noms, et elle agita des bras avant de sauter hors de sa portée. Elle chercha dans les yeux de sa compagne de route un quelconque signe qu'elle était en train de plaisanter. Les choses qu'elle pouvait dire parfois, à l'entendre elles n'avaient plus qu'à s'y faire maintenant! Layla hocha vigoureusement de la tête avant qu'elle ne voit ses yeux commencer à s'embrumer.

-Chan... Changer de nom!? Refuse, refuse! Layla reste Layla! Altération temporaire seulement, probablement...

À l'article de l'hyperventilation, la mage dragon lui tourna le dos et se frotta en vitesse les yeux de sa manche. Elle porta une main à sa poitrine, s'efforçant de contrôler sa respiration peu à peu. Bien que la plantonne ne le mentionna pas, il y avait au moins une chose à laquelle elle avait raison, et c'était que de paniquer ne leur serviraient à rien. Si elles voulaient avoir une meilleure idée de ce qui leur étaient arrivées, alors elles avaient de meilleures chances une fois de retour à Costa del Sol, quoique l'endroit était plus réputé pour ses plages que ses bibliothèques... Dans tous les cas, si elles terminaient leur petite expédition comme convenu, elles auraient au moins un peu d'argent pour trouver une cure si jamais elles en avaient besoin, même si un doute sur formait dans sa tête par rapport à Aria qui semblait si confortable dans sa nouvelle peau.

En parlant de peau, leva la tête après avoir marché en silence quelque temps pour dérober un regard furtif en direction de sa compagne de route. Elles n'avaient pas l'air trop mal en garçons, disait-elle. En vrai, il fallait avouer qu'elle n'avait même pas l'air trop différente qu'avant. En baissant les yeux sur ses propres vêtements, elle n'avait rien pour voir sa nouvelle tête, mais force était de constater qu'elle ne se sentait pas si différente que cela, raison pourquoi elle avait mit du temps à même s'en rendre compte. Toutes les deux n'avaient pas de carrures bien imposantes en filles, alors il allait de soit qu'elles ne le seraient pas beaucoup plus en garçons, surtout pour Layla qui se faisait son aînée d'âge, mais pas d'apparences. Elle se surprit même de penser un moment que la situation aurait pu être plus rigolote si elle avait eu droit à un corps d'homme, d'un vrai, pendant un court temps.

On pouvait presque imaginer un petit nuage gris lui flotter juste au-dessus de la tête. Si quelqu'un avait pu les aider, c'aurait bien été ce drôle de petit bonhomme qui les avaient mises en cet état pour commencer. C'était la moindre des choses d'arranger ses bourdes après tout! Elle lâcha un soupir déconfit, totalement impuissante maintenant qu'il était déjà loin. Elle sera enfin forcée hors de la brume qu'étaient ses pensées en jetant un coup d'oeil vers Aria, du moins là où elle l'avait vu la dernière fois à ses côtés, maintenant partie à la course vers un grand arbre qu'elle n'avait pas remarqué jusque-là. Elle l'interpella et se mit à sa poursuite, bien que d'un pas plus modeste. Une fois au pied de ce dernier, elle se mit sur le bout des siens pour essayer d'entrevoir un butin potentiel. D'entre les feuilles et les branches, elle finit par s'exclamer en pointant vers quelque chose de bleu qui pointait au travers. C'était peut-être son côté plus téméraire de garçon qui lui causait, mais plutôt que de se mettre à escalader, une autre idée lui vint en tête.


-Une idée. Besoin d'un peu d'espace. Magie un peu rouillée.

Il était vrai que quand on y pensait, elle n'avait pas utilisé de magie depuis qu'elle avait quitté Spira, et encore, elle ne s'en était pas servie sur quelqu'un. La plantonne semblait la prendre pour une arme secrète, mais à part le fait que des incantations lui venaient instinctivement, elle devait tout réapprendre. En regardant sa cible, elle ferma les yeux, et agrippa sa main gauche où se trouvait sa bague au poignet, un anneau de métal blanc d'un dragon se mordant la queue, ornée d'une petite pierre bleue à son oeil. Elle répéta une séquence de mots dont la langue échappait à Aria, et sa bague se mit à briller tandis que l'air autour se mettait à vibrer de plus en plus. Un tourbillon d'air prit vie sous ses pieds, gagnant en intensité jusqu'à ce qu'elle lève le bras, et s'envole dans la même direction. Si l'envolée pouvait avoir eu quelque chose de gracieux, la réception ne l'était pas autant. tendant tous ses membres pour agripper la première branche qui s'offrait à elle, elle finit par ressembler à une chenille autour de l'une de ces dernières jusqu'à se retrouver à nouveau immobile et en sécurité. Elle se trouvait à peu près là où elle le voulait et n'avait rien de cassé, alors elle pouvait considérer ça comme une réussite. Elle envoya même un pouce en direction d'Aria pour lui signifier qu'elle allait bien, et entreprit son escalade.

La mage ne se faisait du genre à avoir le vertige, mais il en semblerait presque vu son avancée un peu au ralenti. Elle s'était déjà salie non pas une fois, mais deux aujourd'hui, et tomber droit dans la rivière à côté ne figurait pas dans ses plans. Elle finit par atteindre l'un des fruits du bout des doigts et l'en décrocher de sa branche. Sa forme était peu commune, un peu comme celle d'une pierre précieuse prête à être montée sur une bague. Cette couleur bleue lui fit froncer des sourcils au début, mais la chair plus douce et légèrement souple était plus encourageante, et le tout semblait comestible surtout. Qui ne tente rien n'a rien, se dit-elle en s'y aventurant à y goûter. Elle rouvrit les yeux de surprise en y découvrant une chair particulièrement sucrée et juteuse, d'un violacé vif à l'intérieur. Se souvenant qu'elle n'était pas là que pour se remplir la panse, Layla coinça le fruit dans sa bouche, se saisissant de plusieurs autres pour les passer de son perchoir à sa compagne un par un. Maintenant qu'elle se trouvait en haut, elle en profita pour faire reconnaissance à nouveau, jetant un oeil à travers le feuillage. Maintenant qu'elle regardait bien, il y avait plusieurs de ces arbres qui longeaient la rivière, sans doute un milieu plus propice que le long de plaines pour pousser. Ce fait seul était encourageant, comme elles allaient certainement en trouver plus à sa source.

-Premier fruit, un succès. Besoin d'un peu d'aide pour redescendre. Attention en-dessous.

Pour ce qui était de sa descente, la mage opta pour se laisser pendre des bras pour avoir le moins de distance possible à couvrir en bas, mais il en restait encore. Elle cria gare d'abord, mais cela restait probablement au choix d'Aria si elle souhaitait l'aider à la rattraper ou voir comment les choses allaient se développer. Elle ne se ferait pas bien mal après tout, il y avait bien seulement un mètre et demi entre ses pieds et le sol ferme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Ven 6 Avr - 17:54

Aria
Si le changement qui s’était opéré chez les deux filles semblait ne pas trop déranger Aria, c’était une autre histoire pour sa partenaire. En effet, cette dernière était au bord des larmes et ne trouvait pas vraiment la situation amusante. D’ailleurs, lorsque le Rubrumien émit l’idée de se trouver un nom plus masculin pour s’assortir à leur nouvelle apparence physique, Layla prit la parole pour rétorquer qu’elle était Layla et pas quelque d’autre. D’après elle, s’était probablement un changement temporaire et elles redeviendraient comme avant après un petit moment. Un sourire gêné sur les lèvres, Aria ( ?) se contenta de hausser  les épaules d’un air indifférent. S’il n’y avait que leur apparence qui avait changé ce n’était pas encore trop grave, même loin de là. Quant au fait que l’effet se dissipe, on ne saurait jamais si c’est quelque chose d’éphémère ou irréversible, aussi il laissa le bénéfice du doute à l’autre.

« - J’père bien qu’ ça soit temporaire et pas irréversible... rétorqua simplement Aria en mettant les mains dans les poches de son nouveau short d’un air nonchalant qui allait très bien à un garçon. Ce serait dommage qu’un grand garçon comme toi chiale comme une fillette ! Si t'pense que ça va partir, autant pas s'prendre la tête pour des conneries. »

Aria avait jeté un regard amusé à l’autre garçon et envoyé une petite pique histoire de la décrisper un peu. Se prendre pour un garçon était en tout cas très amusant pour le Planton et elle n’allait pas se priver d’expérimenter certaines choses de la gente masculine. Ce serait en effet dommage de ne pas profiter de cette situation qui n’allait pas manquer de piments. Pour l’heure, autant finir la mission en cours histoire de voir si l’effet de l’onde de choc du Pupu allait oui ou non s’estomper au bout d’un certain temps. Les deux garçons marchaient donc en silence à côté de la rivière qui serpentait dans les hauteurs des mines de Corel à la recherche de ces fameux fruits. En parlant de ces derniers, Aria aperçu bien vite quelques arbres arborant des fruits rouge et bleus. Hélant sa partenaire, cette dernière finit par la rejoindre en marchant d’un pas trainant.

« - Il y a des bleus et des rouges à côté, là-bas. Dis Aria en montrant l’arbre devant eux et un autre juste à côté. Mais qu’est-ce qu’tu fabrique ? »

Au lieu de profiter de ses nouvelles aptitudes dû à son changement de sexe, Layla décida non pas d’escalader l’arbre comme tout en chacun aurait fait, préférant plutôt utiliser sa magie afin de faire apparaitre une tornade sous ses pieds pour la mener jusqu’aux branches ayant des fruits. Le garçon s’empara d’un premier fruit mais au lieu de le faire tomber pour que l’autre le reprenne, il préféra goûter ce dernier.

« - Hé Laylo ! s’écria Aria en mettant ses mains en porte-voix à l’adresse de son compagnon, notre mission n’est pas de bouffer les fruits mais de les récolter ! Aboule les ! »

On saitt jamais, qu’il l’ait oublié… Quoi qu’il en soit, Layla après avoir bouché sa bouche avec ce qu’elle avait trouvé, s’empara de quelques fruits et les envoya à Aria afin qu’il les réceptionne sans problèmes. Un jeu d’enfant en tout cas que ce début de cueillette, le planton espéra alors que cela puisse continuer. Layla prévient qu’elle allait descendre et une nouvelle fois sa manière de le faire eut le mérite d’étonner le Rubrumien. Ce dernier avait basculé dans le vide, se retenant à la branche simplement par ses mains. Cela aurait été une bonne idée en soi de faire ce qu’il faisait, si toutefois il ne restait pas un bon mètre d’écart entre lui et le sol. Mettant sa main au visage, le brun soupira avant d’aller se mettre juste en dessous de l’autre.

« - Allez, lâche cette branche ! s’écria le garçon en se préparant à réceptionner l’autre. T’inquiète, j’suis en d’ssous, j’te rattrape ! »

L’instant d’après, Aria était à terre, le visage dans l’herbe tandis que le second garçon était sur elle. Bon, même en étant un garçon elle n’avait pas hérité d’un peu plus de force dans les bras, ce qui lui valu la situation dans laquelle ce dernier se trouvait. Le rubrumien repoussa donc ce qu’il l’écrasait avant de palper son visage, grimaçant de douleur. Dernière fois qu’il essaierait de reprendre quelqu’un sans s’être préparé avant ! Bon après ils avaient eu ce qu’ils voulaient, autant continuer sur cette lancé en allant cueillir les fruits rouges juste à côté. N’attendant pas Layla, le Rubrumien couru vers l’autre arbre et entreprit de se jeter sur le tronc afin de le ceinturer. Prenant garde d’avoir une bonne prise dessus, il s’empara d’une des branches et se hissa dessus, réitérant cette action jusqu’à atteindre une grosse branche arborant des fruits, Aria se mit à califourchon dessus et arracha ce qu’il était venu chercher d’un coup sec.

Balançant ce dernier en bas, le planton ne s’occupait pas de savoir si Layla les réceptionnaient à son tour, préférant en prendre d’autre en faisant attention de ne pas se faire mal en se déplaçant sur son perchoir. Après tout, il fallait bien qu’il fasse attention à ses nouveaux bijoux de famille, tout de même. Ayant entendu que c’était un endroit fort précieux pour les garçons et que cela pouvait être douloureux si quelque chose arrivait, autant ne pas faire l’idiot et essayer de ne pas se faire mal. Une fois qu’il fut satisfait de sa cueillette, Aria reprit sa jambe du côté de l’autre pour s’asseoir et se laisser simplement tomber en dessous. Comme il y avait pas mal d’herbe sous l’arbre, il atterrit dans un bruit sourd et se releva de suite pour frotter ses mains et épousseter ses vêtements. Une fois cela fait, elle rassembla les fruits rouges avec ceux déjà pris par Layla et se tourna vers lui.


« - Okay, on a du rouge et du bleu. Indiqua le jeune garçon, un grand sourire aux lèvres. Pour bien faire, on pourrait regarder pour des fruits verts, jaunes et oranges, non ? »

La barman pourrait faire un putain de cocktail comme ça avec les fruits de ce genre. Le regard du garçon balaya l’environnement afin de regarder un peu ce qu’il y avait, cependant il semblait qu’il n’y avait pas d’autres fruits différents ce deux déjà en leur possession. Bon, il était temps de continuer la marche, du coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Jeu 12 Avr - 0:24

Layla En face des railleries d'Aria, Layla en fronça les sourcils, et se mordait l'intérieur des joues pour demeurer silencieuse. Si lui faire part de détresse lui vaudrait des railleries alors elle ne se donnerait plus la peine. Elle semblait se perdre un peu trop dans son nouveau rôle au point de l'accuser de pleurer comme une fille. Du coup, elle se sentit beaucoup moins coupable de lui avoir tombée dessus, réprimant même d'éclater de rire de justesse en se voyant a califourchon sur son dos. Un petit retour de karma ne pouvait pas lui faire de mal, si cela pouvait lui faire réfléchir. Elle lâcha un petit cri quand elle se sentit se faire jeter sur le côté. Mais tout de même, elle n'avait pas besoin de se salir encore un peu plus, quoiqu'au point où elle en était, un peu de plus ou un peu de moins... Elle se saisit du fruit qu'elle avait déjà commencé et, peut-être en geste de défiance, mordit dedans à pleines dents juste devant elle malgré les protestations d'Aria.

-Même colorés, fruits inutiles s'ils goûtent mauvais. Tester, seul moyen de savoir! Puis ne possèdent pas d'argent, pas de mal à se servir si possible.

Ou du moins, c'était son excuse pour se remplir la panse avec. Elle n'allait pas lui faire la morale pour un seul fruit si elle en avait rapporté assez pour en ramener et en faire une petite dégustation entretemps. Elle poussa même le vice jusqu'à lui tirer la langue et la regarder avec un sourire taquin, peu importe ce qu'elle avait à faire ou dire à ce propos. Possiblement pour changer de sujet, Aria s'était vite attelée à escalader un second arbre pour se servir à son tour. Elle lâcha un petit cri de surprise quand sa compagne commença à jeter des fruits sans prévenir. Le premier était tombé par terre, perdu, et inutilisable. Usant à nouveau de sa bouche pour tenir le fruit qu'elle mangeait, elle se précipita à tenter d'attraper ceux qui suivaient. Son adresse avait tendance à laisser à désirer, mais elle y arrivait de justesse. Le seul accroc dans son cas était le dernier qui lui glissa des doigts, et tenta de rattraper à quelques reprises pour le voir voler dans les airs à nouveau. Elle lâcha un soupir rassuré une fois qu'elle le tenait enfin fermement entre ses mains. Malheureusement pour elle, elle sentit quelque chose lui frapper droit sur la tête. Serrant les dents, elle rouvrit les yeux et baissa la tête pour voir un autre fruit rouge au sol. Tandis qu'elle comptait, la plantonne retournait au plancher des vaches. Elle secoua la tête pour la corriger sur quelque chose tout de même, et leva ce qui restait du fruit qui lui avait servie de collation.

-Pas bleu, violet! Trois autres couleurs au moins à trouver. La barmaid en avait demandé autant.

Elle jeta ce qui restait du fruit en question au sol, au tour des insectes d'en profiter. Elle se massa le dessus de la tête toujours endolorie par le dernier impact qu'elle avait reçu. Il y avait toujours du pain sur la planche, mais elles en avaient déjà complété presque la moitié de leur excursion sans avoir croisé un seul monstre hostile, ce qui était un plus. Vérifiant ses alentours pour s'assurer qu'elle ne disait pas faux, la voie lui semblait libre. Elle ne voyait pas d'arbre bien différent de ceux qu'elles avaient déjà croisé par contre, les choses ne sembleraient pas aussi faciles qu'elle l'aurait cru. Plus qu'à remonter la rivière en gardant un oeil ouvert pour des fruits colorés ou des monstres dans ce cas. De toute évidence elles commençaient à quitter les plaines tandis qu'elles approchaient du pied du mont Corel, ou était-ce des plus petites chaînes de montagnes qui se trouvaient autour? Peu importe, il y avait un peu plus de végétation, ce qui était encourageant, bien que toujours pas d'arbres à fruits en vue.

Un bruit suspect força Layla à s'arrêter, quelque chose qui provenait d'en face, mais couvert par des buissons et des pierres qui se trouvaient sur le chemin. Quelque chose qui n'était pas humain se trouvait juste devant. Occupés à inspecter un buisson, deux géants volatiles à l'allure de coqs leur barraient la route. Ce qui l'intéressa encore davantage était les fruits qui paraient le buisson sur lequel ils étaient penchés. Au rythme qu'ils avaient par contre, ces deux gloutons n'allaient rien leur laisser. Les attaquer comme ça semblait cruel, mais elles avaient besoin de ce qui leur servaient présentement de dîner. Layla jeta un regard en direction d'Aria, et porta son doigt à sa bouche pour lui signifier de rester silencieuse. Une branche de bonne taille lui attira l'attention, et se pencha pour s'en emparer. Histoire de faire diversion, elle la jeta de toutes ses forces au loin dans l'espoir que le bruit leur fassent prendre peur.


Cockatolis
Infos:
Cockatolis X2
Niveau: 1
HP: 500
MP: 10
Craint: x
Résiste: glace (50%)
Techniques: Attaquer (-10 hp), Coup de bec (Physique, -25 hp, 5mp)



==================



Layla effectue un lancer de dés pour tenter de distraire les volatiles.
Youhou: Les deux cockatolis lèvent la tête et partent en direction du bruit
Oups?: Les deux monstres sont distraits, mais se mettent à chercher les alentours pour en connaître la cause.
Raté!: Pas nés de la dernière pluie, ils se mettent à battre des ailes et crier en direction de leur cachette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Jeu 12 Avr - 0:24

Le membre 'Layla Bastia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Jeu 19 Avr - 17:24

Visiblement, Layla semblait mal prendre les remarques cinglantes provenant de la Rubrumienne. Les premières mésententes entre les deux filles commençaient donc à voir le jour sans que l’une d’elle de puisse essayer de calmer les choses. Si l’autre aurait pensé que la seconde puisse prendre son rôle de garçon trop au sérieux. Malheureusement pour la magicienne, ce n’était absolument pas ce fait qui faisait qu’Aria était crue dans ce qu’elle disait. Non, d’aussi loin qu’elle s’en souvenait, son caractère ainsi que sa façon de parler grossière faisait partie de sa vie. Dans la région de Rubrum où cette dernière avait habité durant son enfance, le dialecte était tellement grossier et fort impoli que sa propre mère lui avait interdit de parler tout court histoire de ne pas embarrasser son monde.

Pour essayer d’éviter une éventuelle dispute, Aria se contenta d’hausser les épaules d’un air nonchalant tout en récupérant les fruits qu’elle avait fait tomber. Il y en avait pas mal de ceux-là, la barman aurait donc tout le loisir de tester ce fruit dans l’un de ses cocktails. Maintenant, il fallait en chercher d’autres, si possible qui ne soient ni bleus, ni rouge puisque les deux garçons avaient déjà ces couleurs en leur possession.Cependant, il n’y avait pas l’air d’avoir d’autres fruits dans les parages, aussi il faudrait bouger une nouvelle fois pour trouver ce qu’elles recherchaient. Marchant donc toujours en direction des montagnes de Corel, les deux protagonistes cherchaient en vain de quoi faire leur bonheur.

Cependant, un bruit étrange se fit entendre et Layla s’arrêta soudainement afin de tendre l’oreille. Visiblement, il s’agissait de deux gros poulets qui s’éclataient la panse en s’empiffrant de fruits jaunes… Une chose était certaine, c’est que si ces deux piafs ne se barraient pas, les deux filles pouvaient dire adieu aux fruits. Layla fut la plus réactive et après avoir fait un signe à Aria afin de rester silencieuse.


« - J’sais, c’est bon ! répliqua Aria d’un ton bourru dans un murmure à Layla. Mais qu’est-ce que tu fous ?! Arrête, c’est une… ! »

Aria n’eut même pas eu l’occasion de finir sa phrase à l’adresse de son interlocutrice que cette dernière venait d’envoyer ce qu’elle avait en main en direction des oiseaux. Ce fut donc en criant mentalement que le regard de la plantonne regarda le projectile fait un arc de cercle et retomber un peu plus loin à quelques mètres de leurs cibles…

« - Ah bah bravo ! chuchota Aria en lançant un regard courroucé à la seconde. J’allais t’le dire que ton idée serait foireuse … !On fait quoi, maintenant ? »

Il n’y avait pas de temps à perdre. Distrait, les piafs s’étaient mit à battre des ailes et recherchait la cause de la tombée de la branche autour d’eux. Si elles voulaient s’en sortir, les deux filles devront se montrer discrètes si elles voulaient éviter de se faire attaquer. Certes Aria était supposée être là pour apprendre à le faire, cependant elle ne savait pas si ces monstres étaient à classer dans les puissants ou non… Quoi qu’il en soit, il fallait dans un premier temps éviter de se faire voir pour ensuite profiter que les oiseaux soient distrait pour s’emparer de quelques fruits…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Sam 21 Avr - 19:28

HRP:
 

Layla S'il avait été question de ne pas les prendre en embuscade directement, mais de leur donner une chance d'éviter de se battre, Layla ne pensait pas tenir une si mauvaise idée. Voilà par contre que, même s'ils ne becquetaient plus leur prix, c'étaient elles qui allaient se prendre le bec si elles se faisaient prendre. Ces bêtes étaient nerveuses, assez pour perdre des plus à se trémousser ça et là pour chercher leurs alentours, mais suffisamment territoriaux pour rester alors qu'un danger potentiel était proche. Ça allait être plus compliqué que prévu apparemment. En parlant de plus compliquée que prévu, même en tentant de chuchoter, ces bêtes allaient probablement les trouver en était si proches, remarque blessante à part! La mage dragon avait opté pour cette option simplement par envie d'éviter une altercation, mais au vu de la réaction de la plantonne, elle se demanda un instant si elle était effrayée. Le visage rougit par son commentaire et les sourcils froncés, elle se précipita pour tenter de lui couvrir la bouche. Un effort qui était venu un brin trop tard, car une ombre passa au-dessus des deux jeunes filles... Garçons? Bref, l'un des oiseaux bondit au-dessus de leur cachette, et se tourna vers elle, grattant le sol des pattes d'un air menaçant.

Layla sauta sur ses pieds aussi vite qu'elle le put, et pointa sa bague en sa direction. Une lueur blanche enveloppa le bijou, et quelques aiguilles lumineuses allèrent se ficher dans le sol face au cockatolis belliqueux avec pour objectif de le faire reculer. Cela sembla réussir, mais un autre cri arriva par derrière. Le second volatile regardait les deux jeunes filles d'un air méchant par-dessus le buisson qui se trouvait toujours entre. Il recula légèrement la tête, mais ses instincts lui disait que ce n'était pas nécessairement une bonne chose.


-Danger!

La mage jeta son poids contre Aria pour l'emporter avec elle, s'éloignant de la créature comme elle le pouvait. Elle grimaça quand elle sentit quelque chose frapper son épaule, accompagné du bruit de quelque chose qui se déchirait. Elle y porta la main réflexivement, soulagée de savoir qu'elle ne saignait, pas, bien qu'elle allait sûrement avoir un sacré bleu à cet endroit. Elle répondit à cette agression en pointant sa bague en sa direction, projetant d'autres rayons lumineux, dont l'un arracha un cri de panique de l'oiseau géant en le touchant à la tête, qui le fera reculer, sonné un moment.

Maintenant qu'elles disposaient de plus d'espace, elles avaient un peu plus d'options. L'idée d'utiliser un autre de ses sortilèges traversa l'esprit de Layla, mais elle écrasa l'idée, ne jugeant pas sage de cracher des flammes dans un boisé. Elles allaient devoir trouver un terrain plus dégagé pour cela. Son autre option était d'utiliser ses vents à nouveau. Une courte conjuration plus tard, un tourbillon de vents beaucoup plus violent que celui qu'elle avait utilisé pour se projeter avant cela jeta le volatile au-dessus des arbres, hors de vue pour le moment. Se limitant à une seule cible, par contre, le second était toujours bien là et prêt à l'attaque. Il braqua tout son corps, et une large patte griffue s'abattit sur la mage modèle réduit et trouva directement sa poitrine. Layla laissa s'échapper un gémissement en chancelant de quelques pas derrière. Son bliaud en avait payé les frais jusque-là, mais cette fois des marques rouges s'y ajoutaient aussi. Elle leva la main quand une seconde patte se trouvait prête à l'écorcher, mais un écran de lumière blanche l'arrêta. Visiblement suspicieux de ses effets, le cockatolis choisit de mettre de la distance entre les trois filles. La mage essaya de rassurer Aria d'un sourire, mais il se transforma à mi-chemin en grimace qui toucha momentanément la moitié de son visage en lui faisant fermer l'oeil et serrer des dents.


-Second monstre, toujours pas loin. Demeurer sur nos gardes.

Elle leva de nouveau la main, prête à ouvrir à nouveau le feu, ou plutôt les lumières dans son cas. Son ton se voulait tout de même rassurant, elle ne voulait pas que la jeune fille craque sous la pression si elle disait ne jamais s'être battue pour vrai auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Lun 23 Avr - 10:15

Visiblement, même en chuchotant à l’adresse de Layla, cette dernière semblait penser que l’autre faisait trop de bruit. En effet, la plus jeune voulu lui mettre la main sur la bouche afin de l’empêcher de parler mais n’en eu pas le temps. Une ombre plana lentement au dessus des deux hommes avant que l’un des oiseaux ne leur barre la route. Passablement énervée, le volatile jaugea ses deux adversaires d’un regard mauvais, ses serres acérées grattant le sol furieusement. Bon, niveau discrétion il y avait du chemin à faire apparemment pour Aria qui se releva derechef d’un bon, sa camarade de route faisant de même. Une chose est sûre, si les deux garçons voulaient être tranquilles ils allaient devoir se battre ou tenter quelque chose afin de fuir les deux monstres qui étaient très mécontent d’avoir été déranger dans leur repas.
Heureusement que Layla avait des réflexes, car elle entama les hostilités en braquant sa bague magique sur l’oiseau leur faisant directement face. Aussitôt, des jets de lumières en jaillirent pour lui bloquer le chemin, l’empêchant donc de courser les deux partenaires de voyage. Cependant, il y en avait deux et le second montra qu’il était là en poussant un cri puissant.

Aria n’eut pas le temps de réagir qu’elle se fit pousser par l’autre fille afin de rester hors-de-portée d’une éventuelle attaque ennemie. Cela ne manqua pas d’arriver mais ce dernier ne pu rien faire car au même moment il se mangea une nouvelle salve de projectiles lumineux qui le firent reculer. Courant un peu plus loin, Layla entama une incantation pour faire apparaître un tourbillon de vent. Ce dernier, beaucoup plus puissant que le précédent, balaya l’étendue derrière les deux hommes.
Aria aurait bien voulu y mettre du sien pour aider sa partenaire, cependant elle n’avait pas l’occasion d’en placer une. Son phrasé avait la capacité de rendre confus et de blesser mais actuellement tout ce que le jeune homme pouvait faire était de se faire pousser dans toutes les directions par l’autre mage qui était la seule à se battre. Au vu des assauts répétitifs des monstres, ce dernier s’affaiblissait grandement, comme en attesta sa réaction lorsqu’il se fit griffer violement par l’un des piafs. Fronçant les sourcils, Aria pu enfin libérer toute sa colère sur les deux oiseaux. Si ils croyaient lui faire peur, ils allaient comprendre leur douleur en constatant que ce n’était pas le cas.


« - Hé sale piafs de marde, on touche pas à Layla, compris ? s’écria la plantonne d’un air si agressif que les oiseaux restèrent pantois l’espace de quelques secondes. Sinon j’vais m’faire une joie d’vous transformer en oiseaux sans-têtes, espèces de poulets avariés ! »

En soi se battre avec des mots étaient quelques peu étrange. Beaucoup de personne penseraient que cela ne marcheraient et se moqueraient de l’adolescent. Pourtant, les deux oiseaux reculèrent de quelques pas, penchant la tête d’un air étonné. Aria ayant les bras croisés devant elle les regarda d’un air supérieur, un sourire goguenard étirant ses lèvres. Profitant donc du petit moment de confusion qu’elle avait provoqué chez les deux piafs, elle s’approcha de Layla et posa ses mains sur les endroits où la seconde était blessée. Se concentrant, Aria imagina utiliser sa propre énergie afin d’atténuer la douleur de sa partenaire. Certes ce n’était pas un soin capable de refermer les blessures, cependant la douleur était partie ce qui permettait à la magicienne de reprendre un peu de vigueur.

« - Bon, on en fait du poulet grillé ou quelque chose d’autres ? proposa Aria à sa partenaire, un grand sourire aux lèvres. Préviens si tu veux que je te soigne, je ne pense pas que mes insultes puissent les prendre au dépourvu une seconde fois. »

Et c’était donc reparti pour un tour !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mer 25 Avr - 18:33

Layla Ces monstres ne seront pas seuls à être restés interloqués par l'intervention d'Aria. Elle avait apparemment réussi à faire reculer ces volatiles, mais cette vulgarité n'empêche! Bon, au moins elle n'allait pas se faire rouer de coups pour le moment, ni de becs ou de griffes. D'ailleurs loin d'elle l'idée de l'interrompre sur sa lancée, mais elle avait tout de même sa main sur sa poitrine là. Elle avait beau avoir le corps d'un garçon en ce moment, mais c'était tout de même envahir son espace personnel un brin.

-Hum, Aria...

Avant de pouvoir poursuivre, une drôle de sensation l'arrêta, ou du moins un manque de sensation. Ses blessures n'étaient pas bien profondes, ou du moins tenaient plus de vilaines égratignures, mais son inconfort s'évapora bien vite. Elle pouvait déjà mieux respirer sans cette sensation de brûlure qui accompagnait ce coup de griffe. Layla se contenta de lui sourire en réponse au geste.

-Reconnaissante.

Ses yeux s'agrandirent quand la plantonne lui parla de poulet grillé. L'idée lui était venue à un moment, seulement la végétation autour ne jouait pas en sa faveur pour s'amuser avec du feu. Maintenant qu'elle avait fait reculer ces volatiles. Elle n'avait pas beaucoup d'espace pour ce faire, mais il lui suffisait de bien viser, et surtout de ne pas rater son coup. Son attention plus portée sur l'espace dégagé que les cockatolis, la mage prépara une courte incantation. Elle tira la tête vers l'arrière en prenant une grande inspiration, et expulsa par la bouche une vague d'une matière blanche à mi-chemin entre le liquide et le gaz. Ces oiseaux géants prirent panique quand une muraille de flammes blanches leur souffla momentanément au visage d'une chaleur terrible. Considérant sans doute que ça ne valait pas la peine de brûler vivants pour des baies, ils prirent leurs jambes à leur coup. En parlant de jambes, celles de la mage se faisaient plutôt faibles du coup. Elle tomba finalement à genoux, et de la sueur perlait sur son visage coloré par l'effort. Son bras ira chercher la première chose qui s'offrirait en appui tandis qu'elle reprenait son souffle.

-Beaucoup de magie en peu de temps. Besoin d'un moment.

Il fallait espérer qu'elles n'allaient pas trouver d'autres monstres sur leur route, car Layla avait brûlé toutes ses réserves afin de faire déguerpir ces deux-là, littéralement dans son cas. Peu importe, cela faisait donc trois sur cinq maintenant, et en cherchant un brin, il devait bien y avoir d'autres fruits à trouver maintenant qu'elles commençaient à atteindre la végétation qui encerclait la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Ven 27 Avr - 22:38

« - T’inquiet pas, ça prendras que quelques secondes ! Fis Aria en constatant le recul que fit Layla lorsqu’elle sentit la main de la plantonne sur sa poitrine. Certes ce n’était pas le meilleur endroit où mettre la main, cependant il fallait bien que cela se fasse si elle voulait être soignée. Là, tu vois, c’est déjà fini. Comment tu te sens ? »

Mieux valait savoir l’état de la magicienne après ce petit soin express, on savait jamais que cela n’ait pas marché. Aria n’avait jamais utilisé la magie avant cet instant, elle pouvait bien entendu s’être loupée. Heureusement cela ne semblait pas être le cas car l’intéressée lui adressa sa reconnaissance.

« - Ah ben, contente que j’ai réussi à t’remettre un peu d’aplomb ! Dis Aria en frottant l’arrière de sa tête, un air embarrassé. J’suis pas à l’aise encore mais j’imagine qu’ça viendra avec le temps, la magie. Je n'aimerais pas être inutile... Ce s'rait la misère quant même que je serve à rien et que tu fasses tout l'taf en combat.»

Quoi qu’il en soit, la petite bataille avec les piafs avait grandement affaibli la magicienne qui s’assit à terre, demandant un petit break le temps de reprendre son souffle. Il fallait dire qu’utiliser de la magie devait être fatiguant, aussi la plantonne haussa les épaules pour montrer que cela ne la dérangeait pas d’attendre un peu que l’adrénaline retombe un peu. Profitant donc de la petite pause, la Rubrumienne s’était avancée vers les buissons où s’était trouvé les deux piafs afin de voir s’il restait quant même quelque chose. Par chance ces gloutons n’avaient pas tout gobé et deux fruits jaunes purent être récupérés par la brunette qui rejoignit sa partenaire de route, un sourire aux lèvres.

« - Yen avait qu’deux… J’espère que la dame aura assez avec ça. »

S’asseyant elle aussi, Aria posa les deux fruits avec les autres déjà récoltés. Cela commençait à ressembler à quelque chose bien que les deux hommes n’avaient pas encore mis la main sur le fameux fruit multicolore. Probablement est-ce que ce dernier devait être super rare et qu’ils devaient aller encore plus loin pour espérer l’avoir ? Ne sait-on jamais.

« - Bon, j’vais voir pas là maintenant, j’reviens vite. »

Aria se leva et épousseta ses vêtements de garçon avant de se tourner vers un autre buisson un peu plus loin vers la montagne. Suivant un peu la rivière, les yeux de la jeune femme se posèrent sur quelques trucs de couleur. C’était petit et arborait une couleur verte, aussi celle qui fut un homme probablement pour la dernière fois s’approcha de l’arbuste et examina ce qu’il y poussait. On aurait dit des baies, c’était probablement comestible d’ailleurs. Mais alors que la plantonne allait en prendre, une étrange sensation parcouru son corps. Cela dura quelque instant pour ensuite de dissiper, ce qui la surprit. Que c’était-il donc passé ? Aucunes idées.

« - J’viens d’avoir un drôle de feeling à l’instant… Pas toi ? disait Aria derrière une montagne de baies vertes. Regarde un peu ça ! »

Ayant la vue obstruée, elle n’avait pas vu que son corps ainsi que celui de Layla venait de redevenir pareil. Du coup, le fait d’être transformée en garçon pour l’éternité n’était plus envisageable, probablement que cet état de fait rendrait Layla plus joyeuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Sam 28 Avr - 8:55

-Tout va bien. Utiliser autant de magie, juste un peu fatiguant. Héméra, très pauvre en éther...

Layla répondit à la plantonne entre deux halètements. La réalité pour bien des mages qui arrivaient d'autres mondes était que, bien souvent, utiliser la magie revenait à réapprendre à marcher sur de nouvelles jambes, et elle-même n'en faisait pas exception. Utiliser autant de ses propres forces en si peu de temps. On lui avait assurée que ça allait s'arranger avec un peu de temps qu'elle s'habitue à ce nouveau monde, et elle ne pouvait que l'espérer. Dans tous les cas on lui laissait cette pause pour retrouver ses forces, opportunité qu'elle ne pouvait prendre de manière plus enthousiaste. La température et l'adrénaline descendait, et les flammes qu'elle avait craché plus tôt n'avaient laissé depuis qu'une parcelle d'herbe brûlée. Après lui avoir laissée un moment pour réfléchir à ce qu'elle avait dit plus tôt en soignant sa blessure plus tôt, le commentaire avait finit par faire un bout de chemin dans sa tête. Elle secoua la tête en se ressassant ces paroles un brin pessimistes.

-Très bien fait votre part. Offert l'espace pour répliquer et soigné mes blessures. Sans intervention, n'aurait pas pu me servir de mon feu. Trop demandante envers vous-même, passe à côté des petites choses.

C'est vrai enfin, elle n'allait pas la laisser se rabaisser comme ça. À vouloir faire des progrès aussi rapidement, Aria allait se décourager à ce train, et surtout risquait de ne pas remarquer les bonnes choses qu'elle faisait. C'était bien d'avoir des attentes, mais encore fallait-il éviter de les laisser prendre toute la place. Au contraire, celle qui avait prit un risque était Layla, car si son dernier sort n'avait pas été suffisant pour faire partir ces oiseaux, elle se serait mise dans une sale posture pour la suite.

Sentant ses jambes un peu moins flasques depuis, la mage se releva et s'épousseta pour aller voir si son binôme avait eu de la chance dans ses recherches. Quoique, pendant ce geste, elle sentit une sensation difficile à décrire lui traverser tout le corps d'un coup. Figée un moment, elle se regarda les mains pour constater qu'elles étaient plus fines qu'avant, ce qui était un grand mot car pour rester polie elle ne faisait pas un garçon bien convaincant. Si elle n'avait pas changé de vêtements, possible qu'Aria n'ait même pas remarqué. En parlant de vêtements, en regardant plus bas, elle lâcha une exclamation excitée en voyant qu'ils étaient de retour à leur état d'origine, et rafistolés qui plus est. C'aurait été plutôt gênant de se balader avec un haut déchiré au niveau de la poitrine après tout. Elle leva les yeux tout sourire en direction d'Aria qui eut à peine le temps de mettre ses trouvailles en sécurité avant de se faire prendre les poignets et tournoyer avec tout en rigolant. Elle serait même bien capable de l'enlacer si elle ne s'en faisait pas repousser. Cela faisait du bien de retrouver son propre corps.


-Envoûtement temporaire après tout. Soulagement...

C'était possiblement pour ça d'ailleurs que l'alien ne sembla pas trop préoccupé de leur changement, bien que c'aurait été apprécier de savoir qu'elles n'allaient pas rester comme ça pour le restant de leurs vies. Ce moment de joie passé, la mage dragonne se concentra de nouveau sur la tâche pour laquelle elles étaient venues. Comptant leur butin, elle fronça les sourcils en constatant qu'il leur manquaient toujours une couleur.

-Alors... Violet, rouge, jaune, vert... Besoin d'une couleur de plus, et mission accomplie.

Layla se mit sur la pointe des pieds pour tenter de scruter plus loin, mais dans les faits ça ne la portait qu'à la hauteur de yeux de sa compagne de route qui devait rarement trouver plus court qu'elle. Même en ayant reçu rumeur d'une grappe de fruits arc-en-ciel, la mage se faisait hésitante d'aller prendre davantage de risques après avoir eu tant de mal avec deux malheureux poulets surdimensionnés. Il se pouvait qu'elles soient surclassés pour le coup, bien qu'elle s'en faisait une note mentale de revenir pour une fois qu'elle se sentirait plus confiante en ses moyens. Ça devait valoir le détour, d'autant qu'elle se demandait vraiment à quoi ils pouvaient goûter. Enfin bref, elle n'irait pas bien loin à rêvasser de la sorte. Son pas se faisait plus léger maintenant qu'elle savait qu'elle n'allait pas rester un garçon pour toujours, quoique c'était un brin plus difficile de s'aventurer en nature avec des plate-formes comme les siennes, loin d'elle l'idée de s'en plaindre ou de regretter par contre.

Les deux jeunes filles finirent par arriver au pied de la montagne, là où la paroi montait à pic en face. Aucun moyen pour elles de monter par ici sans avoir un équipement, ou des vêtements appropriés. L'endroit était bien joli, mais à première vue il n'y avait pas de fruits de couleur différente de ceux qu'elles avaient croisé jusque-là. Curieusement, la chute d'eau dont avait parlé la dame était manquante, et la rivière semblait continuer d'une crevasses dans la pierre creusées par l'eau. Sur le côté, un passage étroit de faisait voir, mais rien de plus facile pour ces deux jeunes filles au physique de menu fretin ne pouvaient traverser aisément. Layla examina ce passage un temps, du moins jusqu'à ce que son esprit aventureux prenne le dessus, et en amorça le passage.


-Whoa...

Arrivées au bout d'un étroit sentier serpentin, la chute d'eau se faisait enfin visible. Cette dernière semblait avoir creusé cette chambre naturelle où le ciel était à découvert malgré le fait qu'elles étaient entourées de murailles de pierre de la montagne où la mousse et des plantes grimpantes, certaines couvertes de fleurs, couvraient les parois. C'était dommage qu'elles n'avaient rien pour conserver des images de ce lieu. Leurs mémoires allaient devoir suffire. La mage secoua finalement l'épaule de sa compagne en s'exclamant, pointant de l'autre côté de la rivière. Dans ce bosquet caché se trouvait leur prix. De courts arbrisseaux étaient connectés d'imposants fruits qu'elles pourraient confondre pour de petits rochers si ce n'était de leur teinte rose. Layla se précipita aux abords de la rivière, mais s'arrêta en constatant que le seul moyen de traverser sans se tremper était par des pierres qui dépassaient des flots. N'ayant pas les bottes les plus adaptées à ce genre d'acrobaties, elle se retourna vers sa compagne avec un sourire embêté. C'était gênant à avouer, mais elle allait avoir besoin d'un coup de main si elle voulait se balancer dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mar 1 Mai - 22:19


Retrouvé son corps d’origine sembla rendre Layla beaucoup joyeuse. En effet, celle-ci s’était précipitée vers la plantonne, tout sourire afin de faire une petite ronde avec pour célébrer l’évènement. Sans comprendre ce qu’il se passait, la brunette se fit donc emporter par l’autre. A vrai dire elle s’était déjà habituée à son corps de jeune garçon et l’avoir perdu était un peu troublant.

« - Dommage, j’m’étais d’jà faite à l’idée qu’on s’rait des mecs pour toujours. Répondit Aria en examinant son véritable corps pour voir si plus rien ne clochait. Enfin, c’est toujours top d'savoir que l’on est red'venu soi-même ! »

Bien qu’encore une fois, il n’y ait que le changement physique qui avait eu lieu et que comme à son habitude Aria était toujours aussi vulgaire qu’avant. Une chose est sûre, c’est que sa manière de parler n’était pas prête de changer !  Bref, il était peut-être temps pour les deux jeunes filles de reprendre les recherches pour clôturer leur mission actuelle ; à savoir trouver d’autres fruits pour le cocktail du barman de Costa Del Sol. Reprenant donc le chemin de la montagne. Et quelle surprise de voir un paysage comme celui qui se montra devant elle !

Une chose est sûre, c’est que c’était pratiquement comme Aria l’imaginait, au détail prêt qu’il y avait les mêmes fruits ramassés précédemment ainsi que l’absence de la fameuse chute d’eau. Un rêveur d’aventure aurait probablement râlé en constatant cet état de fait, cependant cela ne semblait pas déranger outre mesure la demoiselle d’avoir eu ses espérances réduites à néant. L’environnement était quand même magnifique et c’est avec une curiosité non dissimulée que la plantonne regardait autour d’elle, la bouche ouverte. Malheureusement, elles arrivèrent bien vite devant les parois de la montagne sans pour autant avoir la capacité de monter par elles-mêmes…

Non, au vu de la pente abrupte, il aurait au mieux fallut de quoi grimper ce qui les empêcherait probablement de continuer leur bout de chemin. Layla apercu alors un chemin assez petit dissimulé près d’elle et entreprit de s’y glisser. Certes ce sentier était étroit, pourtant les deux magiciennes purent l’emprunter sans problèmes, leur petit gabarit le leur permettant. Elles remontèrent donc celui-ci, avant qu’un son de chute d’eau ne se fasse entendre. Il ne fallait pas être idiot pour se douter que la fameuse cascade se trouvait pas très loin ! La plantonne accéléra donc le pas et bientôt elle déboucha dans une clairière encore plus belle que celle que les deux filles venaient de quitter.


« - J’allais l’dire ! répondit Aria en regardant l’eau tomber avec une admiration visible. Tu me piques les mots de la bouche ! »

Certes ce n’était pas vraiment le dicton mais cela ne dérangea personne étant donné que les deux filles étaient subjuguées par l’endroit qui s’offrait à elles. Aria fut cependant ramenée à l’instant présent par Layla qui lui secouait l’épaule, son doigt pointé vers un bosquet bien défini. Pour cause, la présence de fruits de couleur rosée qui y poussait. Suivant donc sa partenaire de voyage avec une excitation bien visible, le duo déchanta néanmoins très vite en constatant que le courant abrupt de la rivière les empêcherait probablement de passer.

Enfin, peut-être était-ce le cas de la fille aux cheveux blancs, après tout elle n’avait pas une tenue très adaptée  pour les randonnées en montagne ! Heureusement qu’Aria avait une mini-jupe et des semelles à crevasses capable de lui permettre de rester bien ancrée sur ses pieds ! Comprenant que c’était à elle de jouer, la plantonne fit reculer l’autre fille en se mettant devant. Son regard balaya le court d’eau et elle vit que des pierres dépassaient du courant. Une fois un cheminement parmis les pierres défini, la Rubrumienne sauta sur une pierre et moulina des bras pour retrouver un équilibre pour continuer. Une fois au milieu du court d’eau, elle se tourna alors vers l’autre fille afin de lui tendre la main.


« - Prends ma main ! s’écria la jeune fille à l’adresse de l’autre. Il fallait qu’elle donne de la voix pour se faire entendre par-dessus le bruit infernal de l’eau qui tombe de la montagne. Tu as retenu mes pas ? Essaie de passer sur les pierres où j’ai mis les pieds et continue devant toi pour traverser ! »

Une vraie montagnarde ! Quoique, ce n’était pas difficile pour la demoiselle de se mouvoir dans des environnements pareil, quant bien même elle n’ait connu que la guerre. Il fallait tout le temps qu’elle évite certaines zones ou essaiera de ne pas marcher sur d’éventuels pièges ennemis… Ainsi, Aria était la plus à même d’aider et guider sa camarade pour traverser les flots tumultueux de la rivière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mer 2 Mai - 10:34

Même avec quelqu'un pour lui ouvrir la route, la mage en blanc ne put s'empêcher de regarder l'obstacle avec appréhension en se tordant nerveusement les doigts. De longues bottes noires à plateformes n'étaient définitivement pas adaptées aux randonnées ou à se permettre des acrobaties. Une solution bien simple lui venait à ce problème d'ailleurs. Elle ne suivit pas immédiatement la plantonne, retirant ses bottes et chaussettes, la mage se retrouva pieds nus suivre avec un peu plus d'aisance. Elle prit tout de même volontiers la main d'Aria pour grimper sur ces pierres, et sa progression était lente et méticuleuse, contrairement à l'autre jeune fille plus téméraire. L'anxiété lui montait à la poitrine quand elle la voyait mouliner des bras pour se stabiliser, craignant une chute, puis quand c'en était à son tour. Une exclamation aiguë s'échappa de sa bouche quand elle posa pied sur une pierre qui bougea sous son poids, la balançant vers l'avant. Un mouvement de panique l'anima, et elle jeta les bras devant qui trouvèrent les vêtements d'Aria. Elles se retrouvèrent alors dans une situation précaire où l'une de servait de l'autre comme support au-dessus de l'eau. Son visage se colora à nouveau, embarrassée par sa maladresse.

-Plates excuses... La pierre, instable...

Prudemment, elles n'avaient qu'à pousser l'une contre l'autre pour se remettre droites. Enfin de l'autre côté, la mage lâcha un long soupir soulagé, les mains sur les cuisses. Cet endroit était certes joli, mais l'accès n'était pas des plus faciles. S'il était plus visité, un pont ne serait pas du luxe, quoique ça enlèverait probablement de sa beauté à ce petit coin de nature cachée. Arrivées enfin à un petit cercle d'herbe et de plantes, des arbres maigrichons étendaient leurs branches dans les airs dont de petites vignes raccordaient des fruits roses imposants qui se trouvaient à même le sol. Ils étaient plus gros que tous les autres, tant qu'il fallait les prendre à deux mains ou du moins à une main en le gardant contre son corps, quoiqu'ils n'étaient pas aussi lourds que ce à quoi Layla s'attendait en s'emparant de l'un d'eux. L'extérieur en était dur bien que lisse. Elle retourna tout sourire en direction de la Rubrumienne.

-Cinquième fruit, mission accomplie!

Bon, pas tout-à-fait encore. Elles devaient encore tous les ramener à bon port. Elles étaient confrontées à un nouveau problème par contre, celui de devoir traverser les courants avec ce cargo entre les mains. Ça elles s'en rendirent compte arrivées à nouveau près de la rivière qu'un peu de travail d'équipe allait être nécessaire. Se creusant la tête un moment, un éclair traversa l'esprit de la mage en blanc. Se saisissant de la chemise qu'elle portait normalement sous sa robe et qu'elle avait enlevé pour éviter de fondre sous cette chaleur et ce soleil écrasant, cherchant dans ses yeux si elle avait comprit ce qu'elle avait en tête, et tendit une main ouverte en sa direction.

-Le bâton de mage, s'il-te-plaît.

Cherchant à emprunter son arme un moment, elle se contenta de le passer par l'ouverture du col, attachant les manches autour en s'en servant comme pochette pour y mettre l'un des grands fruits roses. En testant le tout sur le sol ferme, ça semblait assez solide pour faire le travail. Elles n'auraient dès lors qu'à s'en faire pour traverser dans l'autre sens sans encombres, et ensuite les deux jeunes filles n'auraient plus qu'à rebrousser chemin. Enfin, elle l'arrêta un moment, distraite par quelque chose. S'approchant de plantes grimpantes sur la paroi de ce côté, des fleurs blanches aux longs pétales soyeux poussaient sur des vignes, et ne put s'empêcher la tentation d'en cueillir une pour la mettre en poche, comme quoi ça ne sautait vraiment pas aux yeux qu'elle était la plus âgée du duo. Néanmoins, elle était fin prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Jeu 10 Mai - 14:25

Non la paire de chaussures compensées de Layla n’aidait pas forcément lorsqu’il s’agissait de faire certaines choses. Ainsi, la demoiselle qui n’avait pas d’appui solide comme ceux d’Aria failli tomber dans l’eau de la rivière après avoir failli perdre l’équilibre. Si la magicienne n’était pas tombée, c’était en partie à cause de la Rubrumienne qui avait servi de paillasse. Déséquilibrée par l’autre qui l’avait agrippée en raison de la présence d’une pierre bancale, la brune s’était retrouvée à genoux sur les cailloux sans trop comprendre ce qu’il s’était passé. Tandis que Layla s’excusait, Aria répondit en haussant les épaules. Il y avait pire dans la vie, ce n’était pas une petite chute qui allait l’ennuyer.

Du coup les deux filles finirent de rejoindre l’autre rive afin d’aller cueillir les derniers fruits dont elles avaient besoin pour terminer leur petite course. Mission accomplie donc, il était grand temps de rebrousser chemin vers Costa Del Sol afin de livrer la commande spéciale. Cependant, les derniers fruits étant assez gros, Layla dû retirer sa chemise afin d’y loger ces derniers sans risquer de les abîmer durant la traversée de la rivière. A la demande de la Mage, Aria lui tendis son sceptre et l’intéressée s’occupa de la glisser dans un trou afin que sa chemise serve de balluchon de fortune.


« - Bon, il est temps d’se bouger ! fis Aria en prenant la direction de la rivière où elles étaient passée quelques secondes auparavant. Pas quj’aime pas cet endroit, mais on a une mission à clôturer ! »

Et seul le Cristal de l’Oiseau Vermillon d’Orience savait qu’elle était très à cheval sur l’accomplissement de ses tâches. Certes c’était quand elle était encore dans son monde, cependant cela ne changeait pas le fait qu’elle était assidue malgré son langage assez vulgaire. Si Aria était résolue à rentrer, ce n’était pas le cas de sa partenaire qui s’était tournée vers un des fl ancs de montagnes. Ce dernier était tapissé de lierre et d’autres végétaux mais c’était de minuscules fleurs blanches aux longs pétales sur les vignes qui avaient attiré l’attention de la plus vieille. Layla s’en empara d’une et revint vers la seconde afin de se mettre en marche. Tout en reprenant le chemin déjà parcouru, Aria ne pu s’empêcher de s’adresser à Layla pour lui faire part d’une impression plutôt désagréable.

« - J’ai cru qu’c’était ce fameux fruit multicolore qu’t’avais vu… fit Aria à Layla tandis qu’elle continuait leur descende. C’est trop dommage qu’ce n’était pas ça, j’suis certaine que la barman aurait été aux anges… On laisse tomber alors ? »

Heureusement qu’elles n’étaient pas encore trop redescendue vers les plaines, peut-être qu’elles pourraient continuer à fouiller dans le coin ? Sauf si bien sûr Layla avait d’autres objectifs en tête qui autoriserait l’abandon de la recherche de ces fameux fruits aux couleurs irisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Ven 11 Mai - 20:20

L'idée du baluchon sembla fonctionner, et elles se retrouvaient à bon port avec leur cargaison. La petite mage prit tout de même le temps de vérifier si sa chemise n'était pas étirée. Elles sortirent de là sans encombres, et pouvaient maintenant entamer leur retour à Costa del Sol. Layla ignorait si elle était si pressée de retourner là-bas considérant la chaleur écrasante qu'il y faisait, mais elles allaient bien devoir rentrer. Ce n'était pas qu'il se faisait tard, mais le soleil se faisait déjà à son zénith. Aria souleva tout de même un point important. La mage en blanc adopta un air pensif envers son compagnon de route, puis regarda la pastèque rose entre ses mains.

-Monstres plus dangereux vers montagne de Corel. Partir avec ce qu'on a, plus prudent. Toutes les deux, toujours un peu novices. Route longue aussi, un chocobo nécessaire.

Ce n'était pas complètement faux après tout. Pour autant que Layla était mage, et possédait quelques connaissances de ses arts malgré son amnésie, elle avait un nouveau monde auquel s'adapter, et de nouvelles techniques. De son côté, la Rubrumienne n'avait pas beaucoup d'expérience de combat elle aussi. Elle avaient eu du mal contre deux volailles surdimensionnées, alors contre de vrais prédateurs dangereux, la petite sorcière avait ses doutes sur cette entreprise. Puis comme elle avait dit, le facteur temps était à prendre en compte si elle voulaient rentrer avant la tombée du soleil. Avec un chocolégume peut-être, mais là...

-Belle prise tout de même.

Sur ce commentaire, Layla lui adressa un autre sourire encourageant. Elles avaient tout ce dont elles avaient besoin pour compléter leur petite mission après tout. Bon, on ne leur avaient pas demandées la lune non plus, mais il fallait bien prendre les petites victoires aussi. Maintenant qu'elles avaient trouvé l'endroit, elles pouvaient se permettre de couper en direction de l'océan pour gagner un peu de temps. Ces plaines étaient tout de même plutôt grandes, et puis autant meubler avec un peu de conversation en attendant de voir la ville touristique se profiler à l'horizon.

-Si Aria était restée garçon, alors difficile de se trouver un copain par après.

La petite sorcière gloussa un peu à cette idée. Elle qui semblait si enchantée à l'idée de rester un garçon, elle ne devait y voir que des avantages après tout, ou du moins ne pensait pas encore à ces choses. Vu son âge, elle avait encore le temps après. Pour son cas, Layla était bien contente de retrouver son corps et éviter le mal de crâne qui venait avec toutes ces complications. De toutes façons, elle ne faisait pas un garçon convaincant. Elle adopta néanmoins un aspect un peu plus sérieux à leur approche de Costa del Sol, peut-être par la nature de cette question.

-Après rendre les fruits à la dame, des plans pour le reste de votre journée?

L'idée la rendait un peu triste immédiatement après avoir trouvé quelqu'un d'autre qui ne venait pas d'Héméra, mais c'était bien possible qu'elle avait ses propres plans de son côté, ou préférait avoir son propre espace. Quand il s'agissait de choses pratiques, la mage se sentait un peu comme un boulet, et Aria lui semblait comme une personne très attachée au côté pratique. Elle avait pour habitude d'aller un peu vite en affaires pour établir une relation avec quelqu'un, et pour autant que ces deux-là venaient à peine de se rencontrer, le prospect de se séparer aussi vite avait de quoi la rendre pensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mer 16 Mai - 15:11

Non, ce n’était pas dans les plans de Layla de tenter de trouver le fameux fruit aux couleurs irisées. Après tout les monstres devenaient plutôt fort dans les hauteurs et comme elles avaient eu du mal à combattre deux bête oiseaux, il était fort possible qu’elles perdent contre des monstres plus puissants. Heureusement que les deux filles avaient réussi a ramasser pleins d’autres victuailles sinon il aurait été difficile de retourner à Costal Del Parasol pour dire au barman que la mission avait été un fiasco. Reprenant donc le chemin des côtes, Layla reprit la parole à l’adresse de sa partenaire de route afin d’épingler un fait tout à fait légitime concernant leur changement de sexe passager. D’après la magicienne, si Aria était restée en homme elle aurait eu difficile de se trouver un petit ami par la suite. Cette remarque fit hausser les épaules de l’intéressée qui poussa un petit soupir avant de sourire néanmoins à la réflexion émise.

« - Mec ou pas j’en aurais pas t’façon de p’tit copain. Répondit Aria en pouffant légèrement. J’suis née durant la guerre et élevée dans l’armée. On a jamais eu le temps d’aimer quelqu’un d’où je viens… Probablement parce qu’ils sont morts et qu’on a p’têtre zappé leur existence.»

Car oui, sur Orience les cristaux faisait oublier l’existence des gens qui perdaient la vie. Beaucoup de personnes trouvaient cela une bonne chose d’oublier les morts, cela leur permettait d’aller de l’avant et se concentrer sur le présent. Pourtant, d’autres trouvaient cela triste et refusaient de perdre la vie pour ne pas que leurs proches oublient qu’ils avaient existés un jour. Cela entraînait une peur maladive de la mort et certains devenaient assez effrayé par la perceptive de perdre la vie et disparaître de la mémoire des vivants. Personnellement Aria était une des seules à qui ce détail ne dérangeait pas. Après tout elle n’avait que de très rares amis à Akademia en dehors de la classe Zéro et encore… Elle ne leur avait jamais vraiment adressé la parole. Seul Deuce et King avaient réussi à lui faire faire tomber sa carapace et elle se montrait telle qu’elle était en réalité devant eux, tout comme maintenant avec Layla. Tout en marchant, la jeune fille se tourna vers cette dernière afin de prendre la parole pour continuer la conversation en cours.

« - Et toi ? répondit Aria avec un petit sourire espiègle en s’adressant à sa compagne de route. T’avais un bae quand tu étais dans ton monde ?! »

On sait jamais, que Layla avait eu un copain. Avoir changé de sexe aurait pu la traumatiser davantage en imaginant ce qu’il se serait passé si elle était resté un homme jusqu’à la fin de ses jours… Quoi qu’il en soit, l’intéressée repris la parole pour demander à la plus jeune ce qu’elle comptait faire lorsque les fruits auront été livrés à la barman de Costa Del Sol.

« - J’sais pas. Répondit simplement Aria en regardant le ciel d’un œil absent pour réfléchir, J’ai entendu dire qu’une de mes anciennes connaissances se trouve dans une ville du monde de Dol, je crois ? J’aurais aimé y aller mais si tu as autre chose en tête on peut faire comme toi tu souhaites ? »

On ne sait jamais, qu’elle ait d’autres objectifs. Ce serait dommage que les deux adolescentes se quittent déjà mais bon… Si leurs idées divergeaient un départ serait inévitable. Le regard de la Rubrumienne se posa alors sur la ville côtière qui se profilait à nouveau devant les deux filles. Il fallait se décider vite en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mer 16 Mai - 17:07

La constatation par rapport à la vie amoureuse d'Aria ne sembla pas le moindrement l'atteindre. La raison en était simple en fait, elle n'y avait simplement pas porté attention ou envie. Vu son âge, elle avait tout son temps en fait, alors rien ne pressait. Layla s'attendit bien à ce que la question lui soit retournée, même si la Rubrumienne ne semblait pas plus curieuse que ça, ou du moins pas assez pour la pousser sur le sujet. Son dialecte lui échappa, bien qu'elle était certaine de parler la même langue, quoiqu'elle comprit bien où elle voulait en venir. Cette interrogation pourtant simple la laissa en contemplation, tentant de se ressasser quelque chose de significatif. Elle ferma les yeux et porta une main au menton, cherchant un souvenir à ce propos.

-Souvenirs, encore très flous. Quelques bribes seulement. Seul souvenir, en tain de tomber. Beaucoup de nuages en bas. Énorme créature perce à travers. Couverte d'écailles blanches, gueule plus grande que nous deux. Fond sur Layla, mais se souviens seulement d'être triste, pas effrayée.

Que ce soit le choc d'une mort qui sembla violente, celui d'être revenue sur un monde étranger ou un peu de tous ces facteurs et peut-être même plus, la petite mage n'avait pas souvenir de qui elle était, ni n'arrivait à comprendre la signification exacte de cette dernière vision. Ses instincts lui dictait que cette grande créature à écailles blanches devait être la clef, mais maintenant qu'elle se retrouvait sur un autre monde, faire des recherches à ce sujet s'avérerait compliqué. En suivant Aria jusqu'à une grande ville comme il y en avait sur Dol, peut-être pourrait-elle trouver une bibliothèque qui saurait l'informer sur le sujet après. La petite sorcière n'avait pas grand chose à perdre comme elle n'avait pas trop de plans elle-même.

Parler de leurs origines semblait être un sujet sensible pour les deux jeunes filles. Peut-être valait-il mieux alors d'éviter de trop creuser là pour le moment. Il y avait d'autres choses plus positives sur lesquelles se pencher.

-Mémoire, toujours brouillée. Ne sait trop que faire comme ça, mais enchantée à l'idée de rencontrer une connaissance d'Aria.

Il n'y avait aucune raison de croire que cette amnésie qui l'affligeait allait être permanente. Si elle avait encore des bribes d'images en tête, alors le reste lui viendrait tôt ou tard. Du moins, c'était ce que son instinct optimiste lui disait. La mage aimait bien Aria, bien qu'elle se demandait ce qu'elle pensait réellement de sa personne. S'attendant à moitié qu'elle la trouve trop pleurnicharde, c'était une belle surprise de constater qu'elle l'invitait à aller sur Dol en sa compagnie. Considérant à la fois qu'elle se faisait sa seule attache dans ce nouveau monde étrange, l'offre était difficile à refuser. Juste comme ça, ça semblait décider, et juste comme ça, elles avaient tué assez de temps à discuter tout en avançant que le duo était arrivé à bon port.


Aria et Layle se dirigent vers Costa Del Sol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   Mer 13 Juin - 4:23



Aria gagne 450 gils.

Layla gagne 500 gils.


Aria et Layla retournent à Costa del Sol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Goûte l'arc-en-ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Goûte l'arc-en-ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort venue du ciel !
» Dragon arc-en-ciel
» [GP] Un avion dans le ciel
» [Descendre 640] Quand on y pense, les cadeaux tombent tous du ciel
» Un ciel remplis d'étoiles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Plaines de Corel-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives