Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Ouah, mais c'est la mer !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Ouah, mais c'est la mer !   Mar 6 Fév - 19:21

Arrow Vient de Bienvenue sur Gaïa



La suite des opérations avait donc été mise au point. Les deux jeunes filles iront donc dans une nouvelle ville nommée « Costa Del Sol » et la miliaire apprendrait à la plus jeune à se battre en chemin. Après tout Héméra avait beau être un ensemble rassemblant plusieurs mondes inconnus, il était amusant de constater que les monstres, eux, pullulaient également dans ces derniers. Ne sachant pas se battre, il était donc primordial à Aria de pouvoir se défendre contre eux afin d'éviter une éventuelle nouvelle mort. Emboîtant donc le pas de sa guide de fortune, l'ex-plantonne jeta également l'emballage de ce qu'elle avait mangé il y a quelques minutes et suivi donc Shinon vers le port de Junon.

« Oh ptain encore des bateaux ! S'exclama la jeune fille en écarquillant les yeux devant les navires amarrés au port. C'est la seconde fois que j'vais monter là d'dans et j'blaire déjà plus c'truc…  Sérieux, ya pas des hélicos ou d'autres trucs plus cools que ça ici ? »

Il n'y avait jamais eu de bateaux sur Orience et lorsqu'Aria découvris ce que c'était ces moyens de transports, elle n'avait pas particulièrement apprécié se retrouver sur un engin pareil. Elle n'avait pas le mal des transports, cependant cela ne voulait pas dire qu'elle appréciait le fait de se retrouver entourée d'eau comme ça n'était pas très sécurisant… Seul les cristaux savaient ce qu'il pourrait arriver sur ce genre de moyens de transport ! Un naufrage était vite arrivé et cela n'était pas pour rassurer la Rubrumienne qui restait crispée tout le long du trajet. Les jets et autres appareils volants de sa ville natale lui manquaient et elle se demanda si il y avait d'autres choses sur Gaïa afin de se déplacer facilement d'un point à un autre. Pour passer le temps, Aria prit alors la parole afin de répondre à l'une des tirades de son interlocutrice concernant le fait qu'on aurait dû lui apprendre à se battre et qu'il faudrait lui trouver une arme de prédilection afin de le faire.

« - Mon taf là-bas c'tait juste de refourguer des objets aux aspirants d'la classe Zéro… répondis simplement Aria en haussant les épaules. J'faisais que ça H24 en plus de donner les ordres de missions pour eux. Si j'avais su, j'serais devenue comme eux comme ça j'aurais pu éviter d'me faire déglinguer deux fois par nos ennemis… »

Une fois elle avait été descendue accidentellement par un sniper de Milites et la seconde fois comme Qator décéda dans une explosion d'une bombe Ultima, les soldats Militiésiens avaient oubliés que la demoiselle était sous leur protection et non pas à considérer comme une ennemies… Aria avait donc été tuée une seconde fois accidentellement si les cristaux d'Orience n'avaient pas comme pouvoir à la noix d'effacer le souvenirs des morts des vivants.

« - Sinon comme j'ai l'habitude d'aider les autres, repris Aria sérieusement alors que son regard se reportait sur Shinon, T'crois qu'c'est possible de trouver quelque chose pour soutenir quelqu'un en plus de pouvoir me défendre moi-même ? Dans mon monde, on pouvait utiliser la magie mais seulement grâce aux cristaux… Enfin, mes camarades, eux, utilisaient quelque chose d'autre pour ça mais j'ai jamais su capter quoi. Il faut avoir quelque chose d'spécial pour utiliser la magie ici ?»

On ne sait jamais, qu'il y ai des gens capables d'utiliser de la magie ou quoi sans problèmes. Ce serait déjà un bon début si on pouvait lui expliquer l'art de lancer des sortilèges de soins ou même d'autres choses… Un siffler retentit alors pour signaler que la terre ferme était en vue. Aria se prépara donc à partir et s'étonna du changement climatique qui eut lieu lorsqu'elle posa son pied sur le port de Costa Del Sol.

« - Oh merde, il fait vraiment étouffant ici ! Fis-t-elle en mettant sa main comme une visière. On va où, maintenant ? »

La logique voudrait que les deux filles visitent la ville… Ou en tout cas celle venant de Rubrum qui n'avait jamais vraiment été dans une ville côtière ! Il avait beau y avoir plein d'eau sur Orience, Aria n'avait jamais vraiment su si on pouvait traverser les océans et trouver d'autres continents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Mer 7 Fév - 21:56

Les yeux pétillants et avançant dans une sorte de transe en direction de l'horizon, un soudain et brutal retour à la réalité se retrouva sous la forme d'une marche qui s'interposa sur sa route. Un cri suraigu accompagna sa chute dont elle se releva gémissante un court moment après avoir massé son nez endolori. Quelle idée d'ailleurs d'aller sur un navire avec des bottes à plate-formes? À personne qui voyait l'océan pour la première fois, personne qui mettait les pieds sur un navire pour la première fois. La regarder chercher son équilibre n'allait pas sans rappeler un gamin faisant ses premiers pas. Elle pouvait s'estimer chanceuse de ne pas avoir plus de bagages qu'une valise du coup. Deux membres d'équipage regardant la scène restèrent figés, incertains s'ils devraient intervenir, même chose pour les passagers. Tout sembla se résoudre quand Layla trouva un coin où elle pouvait se tenir contre le rail pour à la fois se tenir sur ses deux pieds et observer la mer, déchirée entre tenter d'apercevoir des oiseaux au loin, ou des poissons directement en-dessous. On ne pouvait s'en attendre moins quand le principal critère quand elle choisit sa première destination, c'était de prendre l'endroit avec le nom le plus rigolo qu'elle put trouver.

La majorité du voyage de la miss se passa à tantôt à tenter d'ouvrir une conversation avec les autres occupants du navire, ou bien de chercher quelque créature qui les accompagneraient dans le voyage, ou serait de passage. À quelques reprises, elle jura avoir vu un aileron sortir de l'eau. Sa curiosité fût piquée quand elle remarqua quelqu'un pointer un boîtier noir en direction de l'horizon. Le jeune homme en question finit par daigner lui répondre en voyant qu'elle ne cesserait pas de regarder par-dessus son épaule, ou du moins sous son épaule en direction de l'écran. Même dépourvue de souvenirs, rien de familier ne lui venait en tête à la mention de l'appareil ou ce dont il était capable. La conversation s'arrêta cependant net à sa surprise quand il tourna au rouge cramoisi quand elle appuya sur un bouton au hasard, il le lui arracha des mains en bafouillant quelque chose. Dommage.

Son niveau d'énergie diminua cependant à mesure que la température monta. C'était à un point tel qu'elle faillit tomber dans les pommes. Hormis un peu d'inquiétude de la part des autres occupants, un coin à l'ombre et un peu d'eau firent le travail. On lui avait avertie que la région de Costa Del Sol était plus chaude, mais pas à ce point! Après un moment pour se changer hors de son chemisier, elle se faisait un peu moins à l'agonie sous cette chaleur et ce soleil brûlant. À peine revenue sur le pont, elle se rendit compte qu'ils arrivaient bientôt à destination. Bien qu'elle avait un peu plus le pied marin qu'au départ, elle ne tenta pas sa chance et s'accrocha bien pendant tout l'amarrage. Après quoi, elle fut l'une des premières à se précipiter, avant de se retourner pour aller à contre-courant des autres passagers pour aller rendre sa casquette au capitaine. Remettre les pieds sur la terre ferme n'était pas pour lui déplaire après quoi, bien qu'elle envoya la main à l'équipage de marins qui lui rendirent avant de se retourner pour explorer cette drôle de ville attrape-touriste.

Les couleurs vives eurent vite effet de l'attirer. Les boutiques de souvenirs attendant de prendre les vacanciers en embuscade ne se comptaient plus, et Layla ne pouvait s'empêcher de les regarder une à une. Il s'agissait surtout de babioles et de stands de nourriture et de rafraîchissements, choses qui pourtant lui valaient toute son attention.
Parlant de nourriture, l'appétit lui avait creusé pendant la journée. Elle s'arrêta devant un stand faisant la promotions des ''délices glacés de Costa Del Sol'', chose à laquelle elle pouvait difficilement dire non avec cette chaleur oppressante. Elle pointa vers le plus coloré qui lui tomba sous le nez, mais au moment de le prendre, le vendeur le lui enlevit de sa portée aussi net et elle n'attrapa que le vide.


-Hé oh, pas si vite la miss. Y faut payer d'abord.
-Ah! Oubli choquant!

L'homme resta interdit face à son expression, mais ne démordit pas de sa position. De son côté, elle se recula, crispée, avant de tomber en réflexion. Ah oui, car dans ce monde ou n'importe quel autre, c'était l'argent qui le faisait tourner. Pour faire quoique ce soit, il fallait cracher les gils. Et dire qu'un détail aussi simple lui avait échappée. Elle fit face au vendeur avec une expression on ne peut plus sérieuse.

-Gils. Obtenir beaucoup. Revenir. Acheter tout!
-Euh... Bonne chance?

Confus en face de la détermination brûlante qui animait la jeune fille, il ne trouva rien d'autre à ajouter quand elle partit en direction du centre de Costa Del Sol. S'il y avait un moyen de se faire de ces précieux gils, elle le trouverait sans doute là, ou du moins y trouverait une piste à suivre. Étudiant les panneaux et écriteaux sur son passage suivie de sa valise de voyage, elle paya les frais de ne pas regarder où elle allait en se percutant contre quelque chose. Elle en rebondit pour tomber à l'arrière, terminant sa course sur les fesses. En levant la tête, elle se rendit compte avoir percuté quelqu'un. Une jeune fille aux cheveux bleus, accompagnée d'une brunette.

-Totalement distraite. Plates excuses.

Une seconde réalisation la percuta, et avec son visage prit une teinte rouge homard. Sur le moment, elle eut peur de voir de la fumée lui sortir des oreilles et de faire un nouveau coup de chaleur. Elle croisa les jambes au plus vite, se rendant compte qu'elle avait les genoux dans les airs et portait une robe courte, et se précipita pour se relever. Une assez piètre première impression comme on disait dans le métier. Maintenant qu'elle pouvait les voir toutes les deux, même Layla qui ne connaissait pas la coutume locale concernant les vêtements pouvait très bien voir qu'elles n'étaient ni des vacancières ou des employées ici.

-Accoutrements, très différents. Voyageurs? Layla aussi. Guadosalami. Guadosalam? Ville résurrection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Jeu 8 Fév - 20:12

Shinon Je ne savais pas si, à l'instar des voitures, il y'avait des autoradios dans les navettes navales qui menaient à Costa. Déjà, ça s'appellerait plus des autoradios mais des bateauxradio, sans l'ombre d'un doute mais surtout, je n'aurais jamais pu l'entendre avec la bavarde qui m'accompagnait. Elle n'aimait pas les bateaux, parlait des différents de moyen de locomotion, et j'en passe...

"Y'a des trucs plus cools mais qui dit trucs plus cool, dit trucs plus chers. Et t'as pas un rond, y'a pas marqué Lady Yuna ici ! "

Mais je me doutais qu'elle n'allait pas comprendre la référence à celle qui incarne la gentillesse et l'altruisme sur Spira, quoiqu'assez controversé depuis quelques temps...

"Et faut pas croire que je sois riche comme Jésus..."

Mais là, j'avais un doute sur la référence. Bref, je m'étonnais déjà depuis ce matin à être aussi patiente avec elle. Elle m'avait aussi expliquer que dans toutes ses missions, elle n'en a jamais eu aucune avec de la baston, ça allait peut être un peu plus compliqué que prévu, là... Si ça se trouve, ça allait même pas me permettre de rentrer dans une de ces universités pour y glâner des informations ce truc là... J'esperais bien que le jeu en vaudrait le Flambo !

"Les cristaux, c'est... Non, oublies, je t'expliquerais plus tard... Mais pour utiliser la magie, on utilise des gemmes. Y'en a de toutes sortes et de toutes puissantes... C'est grâce à elles que j'espère pouvoir te former assez vite..."

On était arrivé à Costa, de là bas, j'irai voir des connaissances pour espérer trouver un travail pas trop dur pour Aria. Mais c'est sans compter que je semblais être un aimant à fille paumée, aujourd'hui. Je m'étais fait percuter de plein fouet par une autre qui regardait pas où elle allait. Je n'avais pas été ébranlée mais je vérifiai mes poches instinctivement, faudrait pas que je sois tombé sur une pickpocket... Et alors qu'elle se relevait, elle nous parlait avec un accent et un phrasé bien particulier.

[b]"Hein ? Euh ouais, elle aussi vient de Guadosalam, deux petites nouvelles..."


J'avais pas compris tout de suite, la nature de la phrase sans verbe de Layla. C'était mon jour de chance, un moulin à paroles et une fille qui parlait comme une sauvage... C'est plus mercenaire que je devrai faire mais professeur de langage... Mais bon, au point où j'en suis...

"Toi, perdue ? Si toi chercher travail, moi chercher pour elle. Alors toi suivre moi..."


Moi avoir peut être fait dans cliché parce que là, on aurait dit ce conte où un gamin avait grandi avec des Tomberry parlants.

"Bon, restez là, si vous voulez, je vais voir des connaissances qui vont vous trouver du boulot. Mais si vous êtes plus là quand je reviens, je vais pas vous courir après, hein ?"

Et je m'esquivai alors, et je déconnai pas quand je disais que je chercherai pas plus loin si elles s'étaient faites la malle.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Jeu 15 Fév - 15:50


La discussion semblait se porter sur les différents types de transports qui pouvait exister sur Gaïa. En fait, cela était dû à ce que la plantonne avait dit concernant les bateaux et qu'elle détestait ces engins. Sur un panel de trucs pour voyager, il avait fallu que le duo prennent un navire pour se rendre à destination. Shinon lui avait alors rétorqué d'un air plutôt mécontent que oui, il existait d'autres moyen de se rendre d'un point à un autre mais que c'était plus cher, ajoutant qu'elle n'était pas une certaine Dame Yuna et qu'elle n'était pas riche comme… Hein ? Heu… L'espace d'un instant, la Rubrumienne resta un moment silencieuse en croyant qu'elle n'avait pas bien entendu ce que la soldate avait dit. Quoique, Aria n'était pas du genre à ne pas comprendre ce que les gens lui disait et encore moins lorsque c'était à elle que l'on s'adressait.

«  - C'est crésus, en fait. Épingla Aria en croisant les bras devant elle, un sourire en coin sur les lèvres. J'ai entendu parler de cette Dame Yuna mais j'avoue ne pas avoir été plus intéressée que cela par cette meuf. J't'ai un peu à l'ouest parce que je revenais du monde des morts. »

Dame Yuna, d'après ce qu'avait compris Aria, était une grande invocatrice de Spira. Les échos racontaient également qu'elle avait sauvé plusieurs fois la planète de diverses machinations et qu'en plus d'être super balèze, elle était une personne douce et très gentille. D'après ce que venait de dire Shinon, on pouvait comprendre que la personne dont les deux femmes parlaient avait l'habitude de se couper en quatre pour les gens dans le besoin. Quoi qu'il en soit, la conversation changea encore de cap cette fois pour parler du moyen d'utiliser la magie. Comme à Orience, cette dernière était possible grâce aux cristaux mais apparemment sur Gaïa il fallait posséder des gemmes spéciales qui  avaient une puissance différente en fonction de leur type. Aria allait reprendre la parole pour demander si elle pourrait les utiliser mais elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche. En effet, au même moment une autre fille venait de percuter la soldate. Instinctivement, celle-ci vérifia ses poches tandis que celle qui était tombée se releva derechef, son visage aussi rouge qu'une écrevisse.  Cette dernière s'excusa avant de rendre compte que les deux autres filles ne semblaient pas porter des vêtements qui concordaient avec le lieu. Shinon pointa alors la plus jeune à ses côtés en expliquant à l'autre et son phrasé étrange que celle-ci venait de Guadosalam également.

« - Ouais mais nan. Répondit Aria en croisant à nouveau ses bras devant elle. En vrai j'viens d'une planète nommée Orience. »

Mais aucunes des deux ne semblaient s'en occuper. Shinon venait en effet de reprendre la parole pour expliquer à la nouvelle que si elle souhaitait chercher un travail, elle ferait bien de la suivre puisque la soldate en recherchait également un pour la plantonne. Cette dernière n'écoutait pas trop, occupée à pouffer de rire devant la manière que cette dernière utilisait pour s'adresser à l'inconnue. Une fois cela fait, elle leur expliqua qu'elle allait chercher des amis et que les deux filles devaient rester ici pour l'attendre. Si jamais elles partaient, Shinon n'irait pas les rechercher et ce serait tant pis.

« - Compris ! »

Ainsi elle laissa sa bienfaitrice s'en aller chercher les fameuses personnes, la la laissant seule avec l'autre.

« - Et donc t'fabriques quoi ici ? Layla c'est ça ? Demanda Aria en se tournant vers sa nouvelle interlocutrice. Moi c'est Aria, j'suis ici pour apprendre à foutre des torgnoles parce qu'j'aimerais bien aller sur Dol et toi ? »

Pas la peine de jouer la timide avec cette fille, elle ne semblait pas savoir parler avec des phrases contenant un verbe. Pas de chance qu'elle autorise Aria à parler franchement donc autant abandonner l'idée de faire sa comédie. Puis c'était tellement mieux de parler directement sans détours... Le regard de la demoiselle se posa alors sur une affiche un peu plus loin de l'endroit où les deux filles se trouvaient. Curieuse, l'ex-plantonne pris le bras de l'autre et couru jusqu'au mur où se trouvait le prospectus, espérant que cela soit un flyer pour un hypothétique travail.
♦️ Aria examine une affiche sur un mur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Ven 16 Fév - 23:23

C'est fou comment on pouvait sentir avoir mit une drôle de chaîne d'événements en marche par le geste le plus simple, ou dans ce cas involontaire d'être rentrée dans quelqu'un. Layla passa des yeux l'une, puis l'autre, sans trop avoir quelqu'un sur qui laisser son focus plus de trente secondes. Ce qu'ils avaient de l'énergie ces gens.

-Mwee?

Quand Shinon passa au dialecte de sauvageon par contre, Layla eu comme qui dirait un moment d'arrêt où elle ne pouvait que la regarder en clignant des yeux à plusieurs reprises, incertaine de comment réagir. Elle chercha dans ceux de son compagnon de voyage quelque signe qu'elle allait bien et qu'elle n'avait pas subitement perdu la raison. Passablement rassurée, elle adressa un sourire chaleureux à la demoiselle avant de lui répondre.

-Pas perdue. Visiteuse ici. Oui, recherche du travail. Sincère gratitude.

Elle salua Shinon de la main qui s'en allait soi-disant chercher quelque chose qui devrait être à leur brochette en termes de travail. À peine qu'elles étaient laissées entre elles, c'était maintenant au tour d'Aria de lui poser tout ce qui lui venait en tête. Sa première question était celle qui lui offrit le plus de réflexion, bien qu'elle devait se vouloir innocente à la base. Son fil de raisonnement quand elle associa Dol et mettre des torgnoles comme elle disait lui échappa, mais elle hocha tout de même la tête en l'écoutant d'une oreille attentive.

-Objectifs incertains... Aucun souvenir du monde d'origine. Apprendre autant que possible ici. Doute, alors agrandir horizons.

Prête elle à se tenir là comme une potiche jusqu'à ce que leur chaperonne revienne, Aria n'eut pas exactement la même idée. La pauvre faillit s'emmêler les échelles quand elle lui tira sur le bras sans prévenir, et poids plume comme elle était, il n'y avait pas grand chose pour l'empêcher de se faire entraîner. Une affiche en particulier semblait lui avoir piquée son intérêt. Les publicités n'étaient pas choses qui manquaient ici, bien qu'elles étaient le plus souvent dirigées aux touristes, ou pointaient des concours. Sans grande surprise là, l'un des plus populaires ici à Costa Del Sol, c'était celui de maillots de bain. Un thème qui semblait revenir assez souvent pour attirer des curieux. Comme quoi si ça fonctionne pour eux... De son côté, Layla baissa les yeux sur sa bague, l'air un peu songeuse.

-La magie, seul talent apparent. Toute le reste, maladroite... Plus tôt, parlé de torgnoles. Aria, mercenaire? Chevalier!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Sam 24 Fév - 13:11


Non, Shinon n'avait pas eu l'air d'avoir perdu la boule à répondre en utilisant le dialecte de la nouvelle. Cette dernière se détendis alors et avoua qu'elle était à la recherche d'un petit travail à faire histoire de gagner un peu d'argent de poche, remerciant les deux jeunes filles avec chaleur. Suite à ces mots, Shinon ne répondit rien mais elle s'éclipsa pour aller demander à des amis de les aider à leur trouver quelque chose pas trop contraignant. Laissées seules, Aria avait entreprit de poser d'autres questions à Layla afin de meubler un peu la conversation en attendant le retour de l'autre soldate. La plantonne s'était donc présentée en bonne et due forme, choisissant de continuer à parler librement au lieu de reprendre sa comédie habituelle qui consistait à faire la timide. Sa mère n'était plus là pour l'empêcher de parler, elle n'allait certainement pas se gêner de le faire à présent qu'elle était ici ! Elles attendaient la troisième mais comme cette dernière prenait du temps, le regard d'Aria avait un peu vagabonder sur le décors environnement digne de vacances et soudain son attention fut attirée par une affiche collée sur un panneau d'affichage.

Sans crier garde, Aria s'empara du bras de l'autre fille et l'emporta assez facilement vers ce dernier histoire de voir ce que c'était exactement comme affiche. Il y avait certes beaucoup de publicité, mais rien n'empêchait qu'une offre d'emploi pour un petit travail s'y trouverait également. Allez savoir ! Malheureusement le visage d'Aria s'assombrit lentement en lisant ce qui y était écrit, avant de soupirer. En effet, c'était juste des prospectus annonçant un concours de maillots de bain. Il y avait un cash price à gagner, ce qui était en soin une bonne chose. Cependant, ce n'était pas Aria et son physique de gamine qui allait faire sensation ni même Layla qui venait d'avouer qu'à part la magie, elle n'avait aucuns talents apparents et était même un peu maladroite. La Rubrumienne ne l'était pas mais ce n'était pas quelqu'un d'extrêmement doué non plus. Quoique, ne s'étant jamais battue par exemple, qui sait… Peut-être est-ce qu'elle se découvrirait un talent pour le combat elle aussi ?


« - J'viens d'une planète qui a essuyé une grande Guerre des Nations. Répond simplement Aria à son interlocutrice d'un air bourru. J'tais pas vraiment un soldat, mon job consistait à service de liaison entre les Hauts Gradés et une classe d'aspirants militaires. J'me suis jamais bastonnée contre les ennemis, J'le regrette un peu parce que du coup, bah j'sais pas distribuer des torgnoles. »

N'ayant jamais tenu une arme ni essayer d'utiliser la magie en utilisant la puissance de l'Oiseau Vermillon comme tout le monde à Rubrum le faisait, la jeune fille n'avait jamais prit part à de grandes batailles sur le Front… En plus, elle avait même réussi à se faire abattre deux fois en un laps de temps très court. La plantonne était d'ailleurs venue à Costa Del Sol pour apprendre à combattre mais si la troisième ne revenait pas il allait falloir se débrouiller seule.

« - Tu sais t'battre alors ? Demanda Aria à l'autre fille d'un air intéressé. Si Shinon ne revient pas, on pourrait toujours s'barrer de cette ville et faire un petit entraînement intensif pour que je sache refaire certains portraits ? »

Qui sait ? Qui ne tente rien, n'a rien et peut-être que Layla serait intéressée par l'idée d'aller combattre quelques monstres des environs si elles finissaient toutes seules ? Aria détacha alors l'affiche du concours de maillots de bain et fourra le papier dans sa poche après avoir vérifié que personne ne la regardait. Elle n'avait pas l'intention de se mettre en maillot et de se pavaner sur un podium mais bon, c'était juste pour avoir un plan B si jamais l'entrainement n'était pas bien accueillit par l'autre fille. La Rubrumienne avait toujours été prévoyante, heureusement que cette habitude était toujours présente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Jeu 1 Mar - 15:44

L'idée seule de se pavaner en maillot suffisait pour que la tête de Layla se mette à fumer, et pas seulement à cause de ce soleil de plomb. Pourtant, malheureusement, des offres du genre ne semblaient pas manquer, car quand ce n'était pas un concours, c'était une offre d'emploi de se pavaner pour attirer des touristes. Curieusement, toutes ces offres s'étendaient aux deux sexes. De ce côté, les deux faisaient chou blanc pour trouver par elles-mêmes pour le moment. Quand Aria se mit à lui raconter qui elle était et d'où elle venait au juste, Layla l'écouta avec attention, hochant la tête vigoureusement par moments. Cependant, à mesure qu'elle progressait dans son monologue, ses traits s'assombrirent quelque peu.

-Soucieuse. Être prête au pire, compréhensible. Se battre, une nécessité seulement. Cherche la violence, et la violence te cherche aussi.

Layla ignorait d'où ce dicton qu'elle lui avait lâchée lui était venue, mais elle ne pouvait pas dire être contre. Quand on cherche constamment à se battre, on finit forcément par s'attirer des ennuis, ou se créer des situations difficiles dont on ne peut pas se défiler en claquant des doigts. À moins qu'ils ne posent danger aux locaux, le fait d'aller agresser des monstres simplement pour se faire la main lui passait un peu en travers de la gorge. Il devait sûrement avoir un moyen différent pour s'entraîner en la matière. Néanmoins Layla adressa un sourire encourageant à la plantonne.

-Si Aria veut apprendre la magie, alors Layla peut aider. Familière avec les gemmes? Catalystes magiques sur se monde. Pour le reste, concentration et pratique...
-Et moi je te dis que ce chocobo est tellement sous-cuit que ça m'étonne qu'il se soit pas déjà enfuit!
-Mwee?


La magicienne lâcha une exclamation quand elle fut interrompue par un bruit de casseroles tout près. Une jeune femme habillée d'une longue robe rouge et blanche en tempêta dehors par une porte de service, l'air courroucée. Les bras croisés, elle commença à faire les cent pas, présumément afin de s'adoucir les nerfs. Appréhensive à l'idée d'attirer sa colère, mais aussi curieuse d'en savoir la raison et poussée d'une envie d'y faire quelque chose, Layla s'approcha timidement pas à pas. Remarquant la mage modèle réduit, la demoiselle se montra interdite un moment, et soupira, possiblement parce qu'elle venait d'être vue en train de faire une scène.

-Excuses sincères. Affligée d'un problème?
-Ah, je suis désolée que vous ayez eu à voir ça. Je suis tellement à cran ces derniers temps que je m'emporte pour un rien. J'ai juste l'impression de ne rien avoir de nouveau à créer... Il y a des fruits rares qui poussent dans les environs, des merveilles de couleurs et de saveurs, mais bien sûr ils attirent les monstres qui rôdent proche.
-Layla sait utiliser la magie. Peut aider!
-Ah, une aventurière en herbe? Si tu t'en sens capable, j'aurais bien une récompense en tête, mais attention. J'aurais horreur qu'une petite fille comme toi se fasse mal simplement pour aider une artiste en panne comme moi.


Eh bien, seule, Layla considérait effectivement les dangers plutôt grands. À deux par contre... Elle se retourna vers Aria, toute sourire. Elle qui voulait faire une excursion dans les environs afin de s'aiguiser comme combattante, elles pourraient faire d'une pierre deux coups tout en aidant des locaux avec leurs problèmes, et puis l'idée semblait plutôt amusante.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Jeu 8 Mar - 22:02

Layla ne semblait pas très emballée d'aller taper du monstre, comme en attesta son air sombre lorsque sa nouvelle compagne de route lui demanda si c'était possible de s'entraîner en dehors de la ville. N'ayant jamais eu l'occasion de se battre, Aria aurait bien voulu apprendre à le faire, d'une part parce que c'était toujours utile, d'autres part elle avait envie de voyager et la présence de monstres même les plus faibles pouvaient s'avérer être une menace à prendre en compte pour cette dernière. Heureusement, son interlocutrice avait répondu que même si elle se battait uniquement lorsque c'était nécessaire, elle pouvait toujours tenter de trouver un moyen d'apprendre la magie à l'ancienne plantonne.

« - Cimer ! S'exclama Aria en souriant également à la magicienne. Au moins on aura plus de problèmes si jamais on s'fait agresser par des monstres. J'aimerais quant même bouger d'ici pour voyager sur Gaïa sans être h24 attaquée par des monstres... »

Cela voulait également dire que si les deux filles voulaient se faire de l'argent autrement qu'en affrontant des créatures, il fallait qu'elles recherchent un petit boulot dans la ville histoire de gagner un peu de monnaie. La Rubrumienne ayant bien vu que l'idée de défiler en maillot de bain n'avait pas l'air de plaire non plus à l'autre jeune fille, il était nécessaire de trouver quelque chose pour compenser. Heureusement, cette occasion ne manqua pas de survenir puisqu'une dame sortit d'un établissement d'une manière peu discrète, faisant les cents pas d'un air particulièrement mécontent.

Layla fut la première à réagir, s'approchant discrètement de la dite dame. Cette dernière finit par remarquer les deux plus jeunes au bout d'un moment et prit la parole pour répondre à la question de Layla qui demandait ce qu'il tracassait la madame. Apparemment elle avait des problèmes à créer un nouveau breuvage, expliquant qu'elle avait besoin de fruits spécifiques mais que des monstres les mangeaient. La petite mage se proposa presque immédiatement alors sous le regard sceptique de la vieille. Visiblement elle n'était pas convaincue mais elle était tout de même prête à donner une chance.


« - Vous tracassez pas, m'dame. Intervient Aria en posant son regard sur leur interlocutrice. On est deux, il peut rien nous arriver ! »

C'était un demi-mensonge qu'elle disait là mais cela n'était pas grave en soi. La commerçante ne pouvait pas deviner que l'une des deux ne savait pas se battre et pourrait servir à rien. Quoique, Aria avait toujours eu une bonne capacité à aider les autres, elle pourrait peut-être se montrer utile dans la quête des fruits pour que la dame puisse faire son fameux cocktail.

« - On aurait p'têtre b'soin de quelques tuyaux pour savoir s'qu'on doit faire. Termina l'ancienne plantonne plus sérieusement cette fois. Vous avez b'soin d'fruits en particulier ? »

Ne sait-on jamais. Toutes informations étaient bonne à prendre, surtout si cela permettrait à la demoiselle d'apprendre à se battre tout en faisant une mission qui s'annonçait assez divertissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Lun 12 Mar - 15:29

Le visage de Layla s'illumina au moment où Aria parla de voyager. Il semblait après tout que les deux jeunes filles étaient sur la même longueur d'ondes pour ce qui était de leurs plans ici. Qu'il ne puisse rien leur arriver, pour ça, il y avait une chance qu'elle le dise pour se rassurer elle-même plus que la demoiselle en face. Bref, Aria la questionna pour plus d'informations, la femme en rouge se tapota la joue quelques secondes, l'air songeuse. Difficile de dire à ce moment si elle tentait de se souvenir de détails en particulier, ou si elle se faisait soucieuse de divulguer plus d'informations qui pourraient jeter les deux jeunes filles dans une situation dangereuse.

-Oh, pour vous rendre vous ne pouvez pas vous perdre. Il suffit de suivre la côte de ce côté, puis vous tomberez sur une petite rivière qui se jette dans l'océan. Il n'y a qu'à la remonter et vous trouverez un vallon encaissé avec une chute qui l'alimente. Je ne sais pas trop pourquoi, mais toutes sortes de fruits et d'arbres assez uniques y poussent. Personne ne s'y est vraiment installé comme ils attirent les monstres locaux qui vont y manger, puis tant qu'ils sont là-bas, ils n'embêtent pas les locaux ici. Pour les fruits, je m'en remet à vous deux, essayez de me surprendre!
-Monstres particulièrement dangereux? Plus gros que d'autres?
-Hmm... Eh bien ils sont herbivores pour la plupart, alors ils devraient vous laisser tranquilles tant que vous leur laissez assez d'espace. Certains ont mauvais caractère, alors restez prudentes. Plus rarement par contre, il y a des prédateurs qui passent. Ils ne sont pas trop communs, mais c'est de quoi rester sur vos gardes.
-Prédateurs, compris. Très prudentes. Magie à disposition pour se défendre.


Voilà qui ne semblait pas trop compliqué pour tout dire, mais c'était toujours le cas avant les complications. Dans tous les cas, cet endroit qu'elle décrivait semblait bien étrange et fascinant. Travail ou non qui s'y rattachait, il n'y avait aucune chance que Layla ne veuille pas visiter un endroit pareil après en avoir entendu la description. Son imagination pétillait déjà à tenter de s'en faire une image. Des questions comme qu'est-ce qui avait pu créer un tel phénomène, ou bien si certains de ces fruits avaient des propriétés spéciales lui venaient en tête, mais il semblerait que la dame en face soit peu équipée pour y répondre. Et puis tout cela voulait dire qu'elles pourraient les tester elles-mêmes pour ramener que le meilleur! La pensée seule lui ramenait le creux à l'estomac qu'elle avait oublié plus tôt.

-Envie de voir cet endroit. Allons-y!

Et comme si c'était son tour maintenant, Layla s'empara d'Aria par le bras pour la traîner dans la direction qu'avait donnée la femme en robe rouge. Elle ne tira pas longtemps dessus, juste avec leur différence de taille, la mage était trop poids plume même pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Ven 16 Mar - 15:45

TOP DÉPART DE LA MISSION LE COCKTAIL IRISÉ


Partez à la recherche de fruits variés et exotiques, la belle barmaid n'a qu'une envie, des couleurs!, il vous faudra trouver pas moins de cinq types de fruits de couleurs différentes, vous pouvez évidemment prendre plusieurs fruits d'une même couleur, mais vous devrez en tout lui présenter cinq couleurs différentes!

Et si vous réussissez à mettre la main sur une grappe de baies irisées qui ont des couleurs arc-en-ciel, vous aurez surement droit à un bonus! Malheureusement, on n'en trouve que sur des buissons rares dans des grottes du Mont Corel, oserez-vous aller jusque là? Surtout qu'une variété de monstres raffole de ces baies... bon heureusement, ils sont tous petits mais quand même!

Bonne chance!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Ven 23 Mar - 10:18


Voyager était le rêve de toute personnes, plus particulièrement pour Aria qui n'avait jamais eu l'occasion d'aller en dehors d'Akademeia. Ainsi, si la mission de collecter des fruits se passait bien, la demoiselle pourrait continuer de voyager et découvrir d'autres contrées que celles d'Orience . Accepter la mission était donc une très bonne idée en soi et sa future partenaire de voyage était de cet avis comme en attesta l'illumination de son regard lorsque l'autre en parla. En parlant de leurs objectifs actuels, Aria avait demandé à la barman ce que ces dernières pouvaient rassembler d'utile.

La dame leur répondit simplement qu'il fallait trouver des fruits de différentes couleurs afin qu'elle puisse créer un cocktail pourvu d'un sublime visuel multicolore Rien que ça, ce serait facile. Du moins à l'oreille car ce n'était peut-être pas de la tarte en pratique, car apparemment les fruits de l'endroit à quelque encablures de Costa Del Sol attiraient les monstres. D'après leur interlocutrice, ils étaient pour la plupart herbivores et ne représentait pas un danger pour peu qu'on ne les embêtent pas. Heureusement Layla avait des pouvoirs magiques et était capable de se battre, ce qui permettrait aux deux jeunes filles de ne pas trop se faire surprendre si jamais quelque chose venait les embêter dans leur cueillette de fruits exotiques.


« - Hé ? »

Perdue dans ses pensées, la Rubrumienne sentit que quelqu'un lui prenait le bras avec insistance pour l'emmener. La plus jeune venait de s'emparer de l'autre et essayait de la traîner en dehors de la ville, probablement était-il temps de commencer leur mission qui ressemblait plus à un genre de quête. Elles devaient quant même marcher en dehors de la ville côtière afin d'atteindre leur destination. Il y avait peut-être quelques heures de marches pour arriver là-bas tout de même.

Quoi qu'il en soit, Aria, sous le coup de la surprise, avait fait quelques pas en arrière avant de manifester une force qui ne permit plus à la plus petite de la tirer. En effet, comme la plantonne était plus grande que Layla, elle n'était plus si facilement tractable une fois qu'elle pouvait faire contrepoids. Cependant, celle-ci suivait l'autre sur le chemin de la vallée mystérieuse, s'imaginant déjà le tableau qui pourrait représenter un tel endroit. Probablement était-ce un genre d'Oasis ou quoi, après tout les deux filles étaient quant même près d'une ville côtière ! Il y avait forcément un désert dans le coin...

Nb: On doit ouvrir un sujet dans les Grottes de Corel ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Lun 26 Mar - 16:36



Aria gagne 250 gils. Monte au niveau 2.

Layla gagne 200 gils.


Aria et Layla partent en randonnée dans les Plaines de Corel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Mar 22 Mai - 16:08

Arrow Layla et Aria viennent des plaines de Corel.


Parler du passé de Layla ne semblait pas être une partie particulièrement joyeuse. En effet, l’intéressée se contenta de lui expliquer que certains de ses souvenirs manquaient et qu’il n’était pas possible d’en dire davantage. En entendant cela, Aria avait détourné le regard de sa compagne de route pour le poser sur le sol d’un air songeur. Apprendre quelque chose ne serait donc pas pour tout de suite, ce qui était particulièrement dommage. Cependant, la Rubrumienne se garda bien d’insister car si ce n’était pas possible de converser de ce côté-là, autant ne pas pousser le bouchon plus loin pour savoir.

- J’espère qu’tu t’souviendras de ton passé ! répondit-elle d’un ton compatissant à l’adresse de l’autre fille. Et désolée si j’t’ai dérangée en posant des questions indiscrètes. N’hésite pas à m’le dire si j’te dérange ou t’met mal à l’aise. »

Qu’elles ne commencent pas à se disputer ou se sentir mal si quelque chose pouvait déranger. En tout cas le passé, que cela soit celui d’Aria ou de la magicienne, semblait être assez difficile à raconter. En effet, contrairement à Layla, la plantonne se souvenait exactement des circonstances de ses deux morts et se remémorer ces évènements la rendrait triste même si elle se refusait à l’admettre. Cependant, elle se disait que ne pas se souvenir du tout de son histoire comme l’autre fille avait de quoi être pire, en réalité. C’était comme si elle expérimentait le pouvoir des Cristaux d’Orience lorsque des personnes perdaient la vie… Il y avait-il dans son monde des entités capable d’effacer les morts des esprits des vivants ? Mystère. Quoi qu’il en soit, Layla ne se laissa pas abattre, préférant pour cela changer de sujet.

Cette dernière expliqua donc qu’elle serait contente de rencontre l’une des connaissances de la Rubrumienne. L’intéressée sourit alors d’un air entendu, contente de savoir qu’elle pourrait présenter l’un de ses anciens amis à sa nouvelle. Cependant, son sourire disparu bien vite lorsqu’elle se rapella des dires de Shiron par apport à cette fameuse personne… En effet, la mercenaire n’avait pas dit savoir connaître le nom de la dite connaissance qu’elle pensait être d’Orience également. Cela pouvait être un aspirant de la Classe 0 comme un autre d’Akademeia ou même une personne qui n’avait rien à voir avec les élèves ayant vécu sur les Terres de l’Oiseau Vermillon…


- Haha, j’espère qu’c’est bien quelqu’un qu’j’ai d’ja vu… fis Aria d’un air amusé à Layla. Ce s’rait trop la misère si c’était un parfait inconnu, Nan!? »

Oh, ce serait vraiment dommage de ne pas recroiser d’anciennes personnes qu’elle avait connu.

- Ca fait plaisir en tout cas d’voyager avec toi encore un peu plus longtemps ! déclara alors Aria à la magicienne, un regard sincère posé sur celle-ci. La conversation dura jusqu’à leur arrivée à Costa Del Sol et Aria fut surprise de constater que le retour était déjà fini. A croire que leur petit échange avait été plus long que prévu, ce qui n’était pas une mauvaise chose en soi ! Il était donc temps de ramener les fruits à la barman si les deux jeunes filles voulaient continuer leur voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Mer 23 Mai - 22:37

Les excuses de la plantonne avaient prit Layla par surprise. La petite sorcière s'empressa de secouer vigoureusement de la tête. Si ça se trouve, c'était plutôt elle qui devrait présenter ses excuses d'avoir mené le sujet là alors qu'Aria lui posait une question plutôt banale. C'était plutôt difficile de dire quoique ce soit sur son passé sans en revenir au peu qu'elle pouvait se souvenir. La seule chose qu'elle pouvait dire avec certitude, c'était qu'elle était morte dans son propre monde et s'était réincarnée ici. Si ça se trouve, sa vision de cette énorme bête à écailles blanches était ses derniers moments avant de trépasser. Aussi terrifiante puisse être cette vision, ses instincts lui dictait de s'y attacher qu'il s'agissait de sa clef pour retrouver la mémoire.

-Aucun mal. Layla, très curieuse de savoir aussi. D'où Layla vient, de quelle personne elle était. Grande créature aux écailles blanches, effrayante, mais aussi intrigante. Aller à Dol, sans doute utile. Sûrement beaucoup plus de bibliothèques qu'ici. Contient peut-être des textes là-dessus.

Au vu de sa personnalité jusque-là, il y avait bien peu de chances qu'Aria voyage avec une vilaine qui cherchait à conquérir ou détruire le monde, mais la question lui brûlait toujours. Elle n'y pouvait pas grand chose ici, excepté se lamenter en attendant que d'autres souvenirs lui reviennent. Sur Dol par contre, peut-être saurait-elle trouver des pistes pour découvrir de quel monde elle venait. S'il y avait autant de gens là-bas, il y avait sans doute d'autres venus de son propre monde débarqués ici. Du moins, ça valait bien un essai. À parler de bibliothèques comme ça, il semblait fort probable que son monde n'était pas le plus avancé technologiquement. C'était surtout quand on pense à quel point elle se faisait impressionnée, quoique complètement larguée par rapport à tous les gadgets électroniques utilisés par les habitants d'Héméra.

Layla se contenta de lui retourner un sourire chaleureux quand la plantonne lui confirma être bien contente à l'idée de continuer à faire route ensemble. C'était juste à temps pour se faire apostropher par la barmaid qui les avaient envoyées toutes les deux. Visiblement soulagée voir ses deux petites aventurières saines et sauves. À la voir de si tôt, elle devait avoir fait les cents pas en attendant leur retour.


-Oh, vous voilà vous deux. Je commençais à avoir des remords, j'étais à ça de tenter d'aller vous chercher.
-Quelques soucis en route, mais mission réussie.
-À la bonne heure, faites voir!


Ce n'était que quelques fruits, mais c'était non sans un brin de fierté que Layla aida à déballer ce qu'elles avaient trouvé. La mage ne voulait rien manquer de sa réaction. La barmaid se fit particulièrement étonnée de voir le dernier, mais non le moindre. Cet énorme fruit rose qui avait posé quelques problèmes logistiques. Elle se précipita dessus pour le regarder sous toutes ses coutures.

-Tiens tiens, je pensais qu'il avait disparu celui-là. Je pensais en avoir vu le dernier il y a quelque temps de ça déjà après la fusion des mondes. Vous savez quoi? Si ça vous tente, vous devriez être les premières à goûter du résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Jeu 24 Mai - 0:05

FIN DE LA MISSION LE COCKTAIL IRISÉ


La barmaid est tout simplement ravie des fruits que vous lui avez rapportés! Elle vous remet la somme de 550 gils chacune, et visiblement, toute cette petite aventure vous a bien renforcées! C'est que ça fait les muscles la marche à pied!

Félicitations!


=====================

Aria et Layla gagnent 22 xp chacune

Aria passe au niveau 6
Layla passe au niveau 5

Limite de Force 1 à envoyer à votre MJ (Karma)

Fiches modifiées


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Jeu 24 Mai - 16:15

A peine arrivées dans la ville côtière, les deux filles furent accueillies par une barman visiblement très inquiète. La dame leur expliqua que comme elles ne revenaient pas, celle-ci était prête à partir elle-même les rechercher. Avaient-elles réellement pris autant de temps pour récolter les fameux fruits ? Aria aurait juré que Layla et elle avait été rapide… Quoique, elles avaient perdu pas mal de temps quant même lorsque les piafs les avaient attaquées. Cela dit une récolte prenait quant même beaucoup de temps à se réaliser, surtout quand les personnes qui les faisaient n’étaient pas d’ici. Sa partenaire de route pris l’initiative de répondre à leur interlocutrice en expliquant quelques problèmes durant l’opération mais que cette dernière était réussie.

« - S’cusez pour le retard mais on n’ connait pas le coin non plus, du coup c'était chaud de se déplacer vite ! »

Aria regarda alors la femme prendre les dits fruits récoltés avec un grand intérêt. Ayant été plantonne, Aria était toujours curieuse de connaître les résultats des missions qu’elle avait accomplie. En outre, même si c’était loin d’être une tâche semblable à celles qu’on lui donnait jadis à Rubrum, connaître les appréciations du travail effectué était toujours synonyme d’intérêts. Après tout, savoir qu’elle avait fait du bon travail était toujours gratifiant. A contrario, si cela ne s’était pas bien passé c’était toujours une bonne chose pour pouvoir s’améliorer par la suite. Quelle ne fut donc pas la fierté que la jeune Rubrumienne ressenti en apprenant que leur épopée avait – au sens propre comme au figuré ! – porté leurs fruits !

« - Hourra ! fis alors Aria en levant la main vers Layla afin qu’elle frappe dedans, Trop d’la balle ! Meuf, faut vraiment pas qu’on se sépare, on fait une trop bonne équipe ensemble ! »

Toute guillerette, la plantonne fit un clin d’œil à sa partenaire après avoir tourné sur elle-même. Il y avait de quoi être contente en ayant reçu des compliments. D’ailleurs leur patronne du jour leur proposa de rester un petit peu afin de goûter le fameux cocktail.

« - Oh, ce serait vraiment cool ! Répondis Aria en regardant la barman. Mais… Il n’y aura vraiment pas d’trouble ? J’veux dire on a fait une très longue quête pour ces fruits, ce serait bête d’en gaspiller pour que l’on goûte si ? »

Dans l’esprit d’Aria, il valait peut-être mieux les préparer et les garder pour des clients potentiels plutôt qu’en utiliser pour les deux filles. Enfin, pour sa part Aria n’allait certainement pas accepter si ce n’était pas nécessaire. Quant à Layla, qui sait ce qui trottait dans sa tête suite à la proposition de goûter le cocktail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Ven 25 Mai - 20:16

L'exclamation de joie de la plantonne fût assez brusque pour causer un sursaut chez sa compagne de voyage qui recula avec une main agrippée au coeur. Layla la regarda aller avec de grands yeux et, timidement, finit par lever les bras pour suivre son geste, bien qu'elle n'avait pas beaucoup de force derrière. Curieusement, elle avait cette impression qu'il ne s'agissait pas que d'une différence de coutumes. D'accord, même si cette mission était plutôt banale, c'était surtout l'idée d'avoir pu être d'une grande aide à quelqu'un qui était satisfaisant, que le geste soit grand ou petit. Dans tous les cas, elles pouvaient considérer leur journée comme bien commencée. La barmaid était si contente qu'elle proposait des rafraîchissements pour les récompenser d'ailleurs. Une offre sur laquelle Layla sauterait sans même réfléchir, mais sa compagne, elle, y montra une réserve. La femme aux cheveux noirs se mit à rire doucement avec une main devant la bouche. Non pas pour se moquer, mais elle semblait réellement amusée par sa question.

-Et comment crois-tu que je m'en fais, des clients? Je ferais une piètre entrepreneure si je ne prenais pas ces occasions pour me faire connaître de deux étrangères, et puis après avoir fait l'allée-retour à la marche, vous devez avoir soif, voire faim aussi vu l'heure.

Elle se contenta donc de répéter son offre tout en ajoutant même l'idée d'un repas aussi. Il est vrai qu'elles n'avaient rien avalé de tout l'avant-midi, voire même depuis ce matin dans le cas de la mage. Si ça se trouve, elle l'avait bien prévu. L'estomac de la petite sorcière poussait un grondement bas à cette idée, à peine audible, mais qui se sentait. Avec leur récompense, elles avaient l'embarras du choix maintenant, mais ça semblait difficile de refuser sans la froisser. La grande dame poursuivit en leur posant chacune une main sur l'épaule.

-Et puis c'était surtout pour expérimenter avec des fruits locaux et retrouver l'inspiration. J'avoue que j'étais en panne depuis quelque temps, je crois que j'allais finir par perdre goût à ce travail sans ça. Aller pour fêter ça je vous fais le service complet. Ne me faites pas vous supplier.

Insistante comme elle était, elle n'allait probablement pas prendre non pour une réponse en effet. Toutes les deux se firent entraîner à l'intérieur. Le restaurant avait une ambiance un peu intime avec les lumières un peu tamisées même alors que c'était plein jour dehors. Un peu comme la robe qu'elle portait, les murs comme beaucoup des meubles y avaient un rouge bordeaux, ou encore un brun chaleureux. Il y avait déjà d'autres clients présents, mais on leur réserva une place où plusieurs banquettes beaucoup plus confortable que de bonnes vieilles chaises s'y trouvaient. C'était pratiquement de quoi se laisser y faire la sieste. La barmaid y assit Aria la première et, un peu jalouse, la petite mage préféra se faire une place à côté plutôt que de se contenter d'une chaise. Il y avait bien assez de place pour deux après tout.

À nouveaux laissées à elles, cela prendrait un moment avant que l'on leur revienne. Pouvoir se poser après avoir autant marché n'était pas de refus, et Layla s'était retenue de peu de simplement se jeter sur la banquette. Elle pouvait quasiment sentir ses mollets avoir grossit dans la journée. En tout cas si elle n'allait pas se faire marathonienne, sa magie avait prit du jus depuis son arrivée ici, signe peut-être qu'elle commençait enfin un peu à s'habituer à ce monde. Layla tourna la tête vers sa compagne de route, curieuse de continuer leur sujet là où elles l'avaient laissé.

-Ces connaissances sur Dol, une idée où trouver? Grandes capitales partout, serait difficile sans une piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Dim 27 Mai - 11:21


Ce que dit Aria semblait fortement amuser la barman qui lui répondit que si elle voulait faire connaître son établissement afin d’avoir des clients, faire goûter ses produits était une bonne idée. Elle avait donc dans l’optique d’offrir des cocktails aux deux filles pour que ces dernières en parlent probablement autour d’elles par la suite. Aria se laissa donc finalement tenter en constatant que leur interlocutrice proposait également quelque chose à manger. Ce fut d’ailleurs l’estomac de Layla qui répondit à la place de la plantonne en gargouillant assez fort pour que les trois personnes s’en rendent compte. Avec un petit sourire, la barman posa une main sur l’épaule d’Aria et Layla afin de les emmener à l’intérieur, cette action les empêchant de refuser davantage. Enfin, ce n’était plus dans les plans de la Rubrumienne de continuer à montrer de la réserve quant à rester, elle s’était rendu compte que ce n’était pas une mauvaise chose de manger et boire alors que son dernier repas datait bien avant de partir en mission.

De plus, c’était une grande mangeuse et comme on lui offrait à manger dire non était une bien mauvaise idée. La dame attabla donc la plus jeune en première, alors que la seconde préféra s’asseoir à ses côtés. Laissées seules, le regard d’Aria se promena un peu partout dans la pièce. Le restaurant était bien plus sombre à l’intérieur que dehors, ce qui était un peu déroutant lorsqu’on y entrait. Fort heureusement, il ne fallait pas longtemps aux yeux pour s’habituer au brusque changement d’atmosphère que procuraient l’éclairage tamisé et l’ambiance un peu groovy du lieu. Pas de doutes que les deux jeunes femmes se feront agresser par la luminosité du soleil lorsqu’elles sortiront mais cela n’était pas un problème, du moins en cet instant. Non, il était temps de manger un petit peu et de tester ce fameux cocktail de fruits.

Tout en attendant le retour de la barman, Layla décida de continuer leur conversation mise en suspens suite à leur arrivée dans la ville côtière. Celle-ci se demandait si la plantonne avait une idée de l’endroit où se rendre pour retrouver la dite connaissance. D’après ce que la militaire avait dit avant de s’en aller, la personne devait se trouver dans une des écoles militaires de Dol. Cele-ci avait mentionné Balamb et le continent de Galbadia. La meilleure chose à faire serait d’aller dans la première ville facilement joignable depuis Costa Del Sol et d’aller poser des questions par la suite aux gens qui s’y trouvait.


- Apparemment elle se trouverait dans une institution formant des militaires. Répondis Aria en tournant son regard vers Layla. Shinon m’avait dit mais apparemment il y a pleins de bahuts là-bas qui forment des soldats. Au vu des personnes de la classe-0 que j’ai pu côtoyer, ça pourrait être une personne d’un groupe qui possède pas moins de quatorze Aspirants qui pourraient se trouver là-bas…

Aria était la plantonne reliée à la classe Zéro d’Akademeia, la meilleure de toute l’école militaire. Et dans cette classe, il y avait quatorze élèves ! La personne recherchée pouvait être l’une d’entre-elles et imaginer qui cela pouvait bien être parmi ce groupe  d’aspirants donnait déjà mal à la tête. Tout ce qu’elle espérait, c’était que cela soit Deuce ou même King. C’était les deux seuls personnages avec qui Aria avait eu de bons feelings. Certes elle connaissait les autres mais moins bien tout de même que les deux cités.

- Cela te dérange pas d’venir dans une école militaire ? demanda Aria à son interlocutrice. Avec un peu d’chances on pourrait trouver un vrai endroit pour apprendre à s’battre si jamais on fait chou blanc !

La plus jeune ne savait toujours pas le faire, quant bien même le duo s’était fritté à des oiseaux de malheur. Quoiqu’il en soit, Aria aperçu que la barman revenait avec des trucs à manger, aussi elle se tu en regardant ce qu’on amenait à leur table. Cette fois, ce fut l'estomac d'Aria qui accueilli les choses à manger avec joie, produisant un gargouillis de malade pour exprimer sa joie de se faire remplir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Lun 28 Mai - 19:35

La tête penchée sur la table, la mage dragon écouta sa compagne de route avec une attention captivée. Ça semblait faire du sens après tout que des gens ayant fait partie d'une académie militaire gravitent autour d'une autre en arrivant ici. C'était dommage qu'Aria ne savait pas qui elles cherchaient exactement, ou plutôt qu'il y avait pas mal de candidats possibles. Il n'y avait qu'à regarder Layla pour constater que ce n'était probablement pas son type d'environnement, mais elle se contenta de hausser les épaules quand la plantonne lui demanda si l'idée lui dérangeait. La petite sorcière voyageait avec l'idée d'en voir le plus possible sur ce monde, alors naturellement, elle se faisait tout aussi curieuse à la possibilité de visiter l'une de ces écoles militaires.

-École, pas une prison. S'inscrire pour y mettre les pieds, pas nécessaire.

Du moins il fallait bien l'espérer, ou alors elle aurait à l'attendre à l'extérieur. La mage en blanc gloussa un peu en voyant bien qu'elle ne démordait pas de l'idée d'apprendre à se battre. Il semblerait qu'elle était bien déterminée à être celle à vivre l'action cette fois, là où elle devait avoir eu un rôle de support chez ses anciens camarades. Il y avait quelque chose de poétique à prendre ce nouveau départ sur ce nouveau monde en prenant les rennes de cette façon. Toujours était-il que Layla espérait sans le lui dire qu'elle n'allait pas se laisser devenir obsédée par une quête de puissance. Ça ne semblait pas le genre de la maison, mais on ne pouvait pas être trop prudent.

-Pour apprendre à se défendre, une école militaire, un choix sûr. Soucieuse cependant. Suivre les ordres des autres, choix difficiles parfois. Espère que tout ira bien pour Aria.

Encore là, elle ne connaissait pas les buts ou le passé de ces institutions militarisées, et Aria elle-même ne semblait pas entièrement au courant. Sans grande surprise, la discipline et l'obéissance devaient être des traits très importants, et de suivre certaines décisions qui pouvaient déchirer quelqu'un entre son éthique en tant que soldat et sa morale en tant que personne. Elle s'en faisait peut-être un peu trop sur le sujet, mais elle ne pouvait s'empêcher d'approcher le sujet d'une humeur sceptique.


-Si vous cherchez à vous rendre sur Dol, ce serait une bonne idée de faire vite. Avec le tournoi qu'ils organisent, les transports qui y mènent sont offerts gratuitement en ce moment. Bon appétit au fait.

Le repas était servi, mais la pièce principale demeurait les breuvages offerts. Layla approcha le visage de sa coupe avec une expression de surprise sur le visage. Elle pouvait y reconnaître la couleur de chaque fruit qu'elles avaient ramené, séparés par étages pour créer carrément un petit arc-en-ciel liquide. En le portant à sa bouche, la mage eut les yeux grands en se rendant compte qu'elle pouvait goûter à chacun individuellement, du moins jusqu'à ce qu'ils ce mélangent en commençant par les saveurs plus douces et sucrées sur le dessus et celles plus fortes et affirmées au fond. Elle posa la coupe avec un soupir rafraîchi sous le regard aux anges de leur hôte.

-Délicieux, reconnaissante.

En tout cas, elle se faisaient bien reçues sur Héméra toutes les deux. D'abord le repas gratuit, et maintenant on leur disait qu'elles pourraient fort probablement se voir offrir un voyage gratuitement en direction de Dol. Considérant Costa del Sol, ça allait certainement être une autre traversée en bateau, pas que l'idée lui déplaisait, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Ven 1 Juin - 14:57

La discussion allait bon train à propos de la suite des opérations. Comme Aria s’en aperçu, sa compagne de route compris la raison pour laquelle la plantonne désirait rechercher la personne mystère du côté des écoles militaires de Dol. Si elle-même avait été Aspirante, celle-ci aurait bien évidemment cherché quelque chose semblable à l’endroit qu’elle avait quitté. Heureusement que les deux filles avaient le même sens de logique, au moins si elles pensaient la même chose c’est que ce qu’elles s’apprêtaient à faire était la meilleure chose à faire !

- On n’sait jamais mais j’suis d’accord que l’on puisse visiter les écoles militaires. Répondis Aria lorsque la magicienne lui dit que ce n’était pas obligé de s’inscrire pour y entrer. Ce qui est encore mieux, c’est qu’ tout les Aspirants de la Classe Zéro portaient un uniforme et une cape vermillon suer classe pour montrer qu’ils y appartenaient. Avec un bol d’enfer ils peuvent p’t’être garder leurs anciens vêtements.

Les deux filles auraient donc juste à demander si quelqu’un dans leur établissement portait une cape vermillon. C’était simple comme dire bonjour comme mission. En parlant de ça, Layla repris la parole pour donner son avis sur le fait de rester un peu dans une école militaire pour apprendre à se battre. D’après elle, c’était un choix tout à fait légitime que d’y aller dans ce but. Cependant, la petite magicienne était soucieuse pour la plus jeune car ce n’était pas facile des fois d’obéir aux ordres.

- Ya pas d’troubles avec ça. Dis Aria en haussant les épaules. Etant juste celle qui transmettait les messages entre l’Etat-Major et la Classe Zéro, ce n’était pas moi qui faisait le sale boulot mais mes amis… Mais je ne pense pas qu’ils étaient du genre à se laisser marcher sur les pieds si quelque chose les emmerdait. Par contre le planton de la classe Neuf était vraiment dans un merdier pas possible. Je ne sais pas si ce qu’il disait était vrai mais la classe à laquelle il était rattaché était probablement la pire question sale besognes. Leurs mains devaient être celles qui étaient le plus souillée par le sang… En plus de se croire des monstres sans foi ni lois...

C’est vrai que pour les gens ayant été nommés Aspirants il était difficile des fois de ne pas se révolter mentalement contre certains ordres. Il y avait bien eu ceux de la classe Neuf qui avait généralement se problème là. Ils se faisaient d’ailleurs passer pour la pire classe d’Akademeia pour couvrir le fait que c’était eux-mêmes qui recevaient les pires missions possibles ; à savoir les assassinats ou autre tâches peut reluisantes. Beaucoup d’Aspirants pensaient que ceux de la classe Neuf étaient des bons à rien mais il fallait beaucoup de volonté pour accepter de se salir les mains avec le sang d’autrui.

La classe Zéro n’était pas si différente si l’on réfléchissait bien, Aria avait beau ne pas être resté longtemps avec eux elle n’était pas sûre qu’elle aurait pu faire les sales besognes que l’Etat-Major leur donnaient sans se soucier qu’ils étaient encore des enfants. Aria marqua une pause car la barman arrivait vers leur table, un plateau rempli de choses à manger ainsi que deux verres à cocktail rempli. Une fois à leur hauteur, elle déposa les victuailles tout en expliquant que si les deux filles voulaient se rendre à Dol, il fallait ne pas trop traîner car les trajets entre Gaïa et leur destination était gratuite.


- C’est vrai ?! fis Aria en prenant son cocktail afin d’y goûter, C’est une bonne nouvelle, ça !

Si le trajet était gratuit pendant un petit moment cela simplifierais les choses. Heureusement que les deux filles avait rencontre cette femme ! Quoi qu’il en soit, le moment de la dégustation était venu et pour ne pas offusquer leur hôte, les gamines goutèrent le breuvage. Ce dernier avait une très jolie présentation et Aria se dépêcha d’y goûter. L’explosion de saveurs eut de quoi la surprendre et elle ne pu s’empêcher de siroter plusieurs fois sa boisson afin de s’imprégner des goûts de tout les fruits. C’était vraiment un régal, si les deux filles avaient réussi à mettre la main sur un fruit irisé, nul doute que les gens auraient enfin pu entrevoir le paradis.

- Trop bon ! s’exclama Aria en souriant à leur hôte radieusement, C’est juste trop bon, merci infiniment de nous avoir permis de goûter ce breuvage !

Bien qu’elle fût assez familière dans sa façon de parler avec autrui, on savait que ce qu’Aria disait était sincère. Contente que cela leur plaise, la barman prit congé de ses clientes pour s’occuper d’autres qui venaient d’entrer.

- Du coup, on dort ici aussi ? demanda la plus jeune à la magicienne. J’suis morte, j’pense que l’on devrait se reposer cette nuit et repartir au matin…

Elles avaient une journée de marche et d’escalade dans les jambes, en plus du trajet qu’elles avaient fait avant de se rencontrer quelques heures auparavant. Aria était pourtant habituée à courir dans tout les sens lorsqu’elle était à Orience, cependant comme elle venait de revenir de l’au-delà son endurance n’était plus ce qu’elle fut autrefois. Tout en attendant l’avis de sa partenaire de route, la plantonne pris une assiette de salade grecque et commença à manger. Dieu que c’était bon de pouvoir se remplir la panse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Ven 1 Juin - 23:24

Sans le souvenir d'une prière ou cérémonie quelconque avant de se mettre à table, la petite mage en blanc doubla sa congénère pour se gaver la face. Entre deux bouchées, elle hocha la tête à Aria, intéressée d'avoir quelques détails de plus sur ses camarades. Si cette connaissance portait toujours cette cape vermillon, alors il serait facile à repérer. D'une même façon, Layla n'avait aucun moyen d'en être certaine, mais si ce qu'elle portait étaient eux aussi traditionnels ou faisaient partie d'une organisation, avec un peu de chance peut-être croiserait-elle quelqu'un avec un accoutrement semblable.

Elle s'arrêta de manger pour regarder Aria, les sourcils froncés, mais ne trouva pas force de faire commentaire. Elle se rabattit plutôt sur sa pitance. La plantonne racontait ne pas avoir été celle à se salir les mains, ni même vraiment sa classe en fait. Il y avait quelque chose de sinistre à l'entendre parler de cette Classe Neuf par contre. La salle besogne avait une connotation on ne peut plus claire, même si elle ne l'avait pas dit à voix haute. Même avec la promesse de servir une cause plus grande que soi, la mage trouvait difficile de se soumettre à un système qui obligeait des gens à des tâches aussi basses, voire viles. Pousser des jeunes à ce genre de vie en fournissant comme excuse qu'ils n'étaient pas assez doués pour faire partie d'un grade plus élevé lui laissait un goût de travers, et ce n'était certainement pas la faute de son dîner.

-Si Aria désire joindre cette école, apprendre à se battre. Aucune garantie de ne pas avoir à se salir les mains.

À partir de là, elle se mettrait à sonner comme un disque rayé à la mettre en garde, mais le sentiment demeurait. Comme toute organisation militaire qui se respecte, l'obéissance y est un aspect très important, alors savoir exactement dans quoi elle s'embarquait lui semblait primordial. Layla se contenta de lui sourire faiblement, le fait de changer de sujet lui enlevait un poids. Aria parlait de rester ici pour la nuit, mais la proposition poussa la petite mage à jeter un coup d'oeil en direction des fenêtres qui donnaient sur l'extérieur. Elle ne pouvait nier se sentir un peu esseulée après leur randonnée matinale, mais ça faisait un peu tôt pour aller se coucher, non?

-Journée encore jeune. Si Aria souhaite partir demain matin, occasion de profiter de notre séjour ici. Ville touristique après tout.

Après tout, elles étaient venues à la capitale des vacances, ce serait bien dommage de ne pas en profiter un peu. Que ce soit d'aller nager, trouver l'une des nombreuses activités touristiques ici, ou bien tout bonnement aller se prélasser sur la plage, ce n'était pas les options qui manquaient. Même pour Layla qui ne supportait pas très bien la chaleur, l'idée de visiter la plage lui donnait des étoiles dans les yeux. Quoique pour cela, il allait devoir s'habiller en conséquence, et la mage ignorait si sa compagne de route y aurait des réserves plus grande que le regard suppliant de chien battu de son aînée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Dim 10 Juin - 22:16

« - T’inquiète, ça ira ! Répondis Aria en tapant sur l’épaule de sa partenaire de route, tout sourire. Je sais quant j’devrais réagir. »

Bon d’accord des fois les gens qui allaient contre les ordres se faisaient châtier pour leur insolence mais la plantonne n’en avait que faire. On n’allait pas la faire devenir un monstre si facilement et être punie de lui faisait pas peur. Inconscience ? Possible mais cela lui importait peu à vrai dire. La donzelle avait ses principes et son propre mode de pensée, on ne le lui enlèverait jamais. Tout en mangeant son repas, la plus jeune proposa à l’autre de rester ici cette nuit car la matinée avait été passablement rude et Aria avait grand besoin de se détendre avant que les deux filles prennent le chemin de Dol.

Cependant la journée n’était pas assez avancée au goût de Layla qui répondit qu’elles pourraient peut-être profiter de la ville afin de la visiter un peu. Ce serait en effet dommage de ne pas profiter de ce temps splendide afin de voir un peu ce qu’il se passait dans ce genre de ville côtière. Aria avait le souvenir d’avoir vu des boutiques qui vendaient des gemmes magiques, substituts aux artéfacts de magie des mondes constituant Héméra. En plus de cela, il y avait bien évidemment la plage et se baigner un peu était une idée comme une autre.


« - Bonne idée ! Répondis Aria dans un grand sourire. On pourrait allez faire les boutiques du coin avant d’aller piquer une tête dans l’eau de la mer, non ?! J’pas d’maillots mais on a qu’a improviser ! »

Autant lier l’utile à l’agréable, ce serait une bonne chose pour les magiciennes de glaner quelques pouvoirs en plus avant de profiter vraiment de la plage Costa Del Sol. La Rubrumienne fini donc son assiette en quatrième vitesse, trop impatiente de pouvoir continuer la suite du programme de la journée. Faisant passer tout ce qu’elle avait ingéré grâce au fond de son cocktail, celle-ci étouffa un petit renvoi de satiété avant de se tourner vers la magicienne dragon afin de voir si cette dernière avait fini son repas. Si c’était le cas, cap vers les boutiques de gemmes et la plage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Mar 12 Juin - 23:14

La fourchette encore en bouche, Layla arrêta net tout ce qu'elle faisait pour fixer Aria les yeux grands et ébahis par ce qu'elle venait de dire. De toutes les choses qu'elle pourrait proposer, celle d'aller faire les boutiques la frappa sans crier gare. À sa défense, ça lui semblait plutôt atypique venant de la plantonne. C'était juger un peu vite après comme elles venaient de se rencontrer qu'aujourd'hui, quand bien même qu'un peu d'adversité forgeait bien l'amitié. Se jeter de suite à l'eau n'était pas une bonne idée peut-être après avoir tout juste mangé, alors pourquoi pas. La mage hocha vigoureusement de la tête après s'être rendue compte d'être en train de la dévisager depuis un moment déjà, la bouche encore trop pleine pour parler. Elle se faisait juste à temps pour se débarbouiller le visage et remercier leur hôte. En mettant le pied dehors, la lumière vive du soleil lui força à se couvrir les yeux. Il y eu de quoi oublier un temps qu'elles se trouvaient toutes les deux dans un petit paradis tropical après avoir évadé cette chaleur momentanément.

Pour ce qui était de trouver un endroit où jeter leurs gils durement gagnés par la fenêtre, nos deux protagonistes se trouvaient dans un attrape touristes parfait. Par réflexe, Layla se mit à compter la paie qu'elles venaient de recevoir. Il allait sans dire qu'elles devraient faire attention de ne pas tout brûler, malgré l'invitation de tous ces magasins à venir faire exactement le contraire. Cela faisait étrange de voir des boutiques de vêtements tout juste à côté de celles vendant des gemmes destinées à se battre. Ce monde devait avoir beaucoup d'aventuriers cherchant à faire leurs débuts, et puis ils devaient certainement prendre des vacances de temps à autres eux aussi. La petite mage avait beau scruter cette avenue marchande, il n'y avait pas signe d'armes à vendre ou à modifier pour sa compagne de route. Si elle n'avait pas tout juste mangé, les comptoirs servant rafraîchissements et malbouffe l'aurait certainement tentée. La seule chose qui s'en approchait ayant piqué son attention était un où l'on pouvait trouver une sélection de chocolégumes. Considérant où elles se rendaient, en prévoir quelques-uns pour la route ne ferait certainement pas de mal, et s'en retrouva avec une sélection.

Un peu de temps s'était écoulé depuis, et Layla retrouva la rubrumienne avec son butin en main. L'idée d'acheter une gemme ou deux lui était passée par la tête, mais avec le peu de sous qu'elles possédaient, décida contre au final. Rien ne pressait vraiment, et elle pourrait revenir dessus une fois arrivée sur Dol.


-Décevant, peu de gils pour profiter. Pour faire fortune, besoin de beaucoup d'autre missions d'abord. Pour acheter des maillots, sûrement plus près de la plage.

Même pour quelqu'un qui ne connaissait pas l'endroit, cela coulait de sens que les boutiques soient à des emplacements stratégiques. En débouchant en direction de la mer, elles trouveraient certainement leur bonheur. Peut-être pour dépanner, ou dépouiller selon le point de vue, elles ne tardèrent pas à avoir l'embarras du choix. De toutes les couleurs, allant de l'osé au réservé, il n'y a pas à se demander pourquoi Costa del Sol tenait des concours de maillot. Sans grande surprise jusque-là, ses yeux se posèrent sur un blanc dès son entrée. Techniquement, le choix du une-pièce était plutôt modeste, mais pâle comme elle était, il valait mieux éviter de regarder trop vite de loin. D'ailleurs elle avait bien intérêt à se protéger du soleil celle-là. L'essayage fut rapide et c'était du prêt-à-porter qui plus est. Ils pensaient à tout ceux-là.

-Prête! Fait voir, fait voir!

=======================

Layla se procure deux chocolégumes jaunes et deux chocolégumes bleus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Luricara
Missing You

Missing You

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 650/1250
MP : 15/35

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Ven 22 Juin - 20:46

Il fallut quelques secondes à Aria pour remarquer que son amie avait un air béas suite à sa proposition d’aller faire les boutiques. Comme les deux filles avaient décidés de se rendre à Dol seulement le lendemain, autant passer la fin de la journée en faisant du lèche-vitrine ou se prélasser tranquillement sur la plage. Comme l’avait dit la magicienne habillée de blanc, c’était une ville côtière, ce serait dommage de ne pas profiter de l’eau et l’air marin. Finissant donc leur repas et leur dégustation de cocktail, les deux filles se retrouvèrent bien vite dehors. La luminosité changea drastiquement et la Rubrumienne leva la main au niveau du visage histoire de s’en protéger durant quelques secondes le temps de s’y habituer à nouveau. Une fois cela fait, elle fit comme sa camarade et compta son butin gagné. Malheureusement, il n’y avait pas grand-chose pour satisfaire ses pulsions financières et ce fut avec une moue dépitée que la plantonne remis son argent dans la poche. Elle ne pouvait pas s’offrir grand-chose en tout cas, du moins actuellement. Il faudrait donc essayer de trouver un petit quelque chose pour en gagner davantage…

« - Boaf, on trouvera bien ! répondis Aria en haussant les épaules, Ce n’est pas en faisant une mission qu’on d’vient riche, haha !»

Mais pas maintenant ! Non, maintenant ce serait plutôt aller chercher un joli maillot pour profiter de l’eau de la mer. Les deux filles avaient bien assez pour s’en offrir un qu’elles mettraient cette après-midi et même pour une autre occasion, qui sait ? Le duo se dirigea donc vers des petits stands qui vendraient moult modèles de maillots et accessoires de plage qui seraient utile pour les touristes. Si Layla fut tout de suite attirée par un maillot une pièce de couleur blanche, il fallu pas mal de temps à son homologue pour trouver quelque chose. Regardant tout les maillots simples puis les bikinis, en passant par toutes les couleurs imaginables, Aria finit enfin par se décider sur un deux-pièces alternant du rouge et du noir. Lorsqu’elle eut fini son essayage, sa partenaire de route passablement excitée lui demanda de lui montrer ce que la plus jeune avait bien pu dénicher comme pépite.

« - Un bikini assez mignon, j’dirais ! Répondis Aria en montrant son maillot à la magicienne. C’est pas ce que portent généralement les meufs de mon âge mais j’aime bien. »

Certes les adolescentes aussi jeunes qu’elle ne mettait pas ce genre de choses pour aller à la plage, cependant Aria restait très mignonne avec son bikini. Pour ne pas se prendre une vilaine insolation dû à la chaleur, elle avait gardé son béret d’Akademeia, ce qui lui faisait un petit genre marin. Fin prête, la Rubrumienne se contenta de pousser doucement – mais avec une certaine impatience quant même ! – l’autre fille vers la mer. L’eau afflua vers elles, recouvrant bientôt leur pieds. Celle-ci était fraîche et pas trop chaude, parfaite pour une baignade. Alors qu’Aria s’enfonçait un peu plus dans la mer, une vague énorme se forma pour ensuite se briser sur la jeune fille.

« - Viens vite, elle est bon… ! AAAAAARGH ! »

La force fut-elle que cette dernière fut envoyée en arrière, la tête dans l’eau durant quelque secondes, sans avoir eu le temps de terminer sa phrase. Ramenée aux pieds de la mage dragon par la puissance de la vague, la plantonne se releva derechef après avoir crachoter ses poumons, le goût du sel lui arrachant une grimace de dégoût. Loin de se laisser démonter, Aria adressa un faible sourire gêné et entraîna ensuite Layla plus loin du rivage, là où l’eau leur arrivait facilement au dessus des genoux. La baignade ne faisait que commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   Dim 24 Juin - 18:36

Demandant son avis à Layla sur le maillot qu'elle avait choisi, Aria reçut un applaudissement de sa part. La mage s'arrêta pour penser quand elle mentionna ce que d'autres filles de son âge porterait. Ce n'était pas une question à laquelle elle pensait vraiment, se contentant de prendre ce qui lui plaisait. Elle ne saurait dire ce que d'autres jeunes femmes de son âge porteraient normalement à sa place, ou si ce qu'elle avait sur le dos reflétait ces coutumes. Pour tout dire, qu'elle l'ait su ou non, l'information ne paraissait tout simplement pas importante. Quoiqu'il en soit, elles étaient fin prêtes pour se jeter à l'eau, du moins pas sans crème solaire appropriée. Avec une peau de porcelaine pratiquement luisante sous le soleil comme la sienne, elle rentrerait plus rouge qu'un homard sans! Arrivées à l'eau, Aria prit de l'avance pour se précipiter plus profondément, avant de se faire fouetter par une vague et se vautrer devant. La mage se retenait de rire en la voyant recracher un bouillon d'eau. Ce n'était pas son genre de rire des malheurs des autres, mais pour une fois que ce n'était pas elle qui s'affalait lamentablement.

Là où elles se trouvaient, l'eau n'était pas assez haute pour avoir à nager. Savait-elle même nager en fait? Un détail plutôt important qui lui échappa en fait. Tout comme le reste, elle avait beau essayer de se fouiller la mémoire, mais il n'y avait pas de réponse qui venait. Ah et puis elle ne risquait rien à cette hauteur. Il y avait amplement à faire, que ce soit d'admirer les quelques poissons assez courageux ou habitués aux humains pour venir nager jusque tout près d'eux, de conjurer de ses tornades dans l'eau pour impressionner les plus jeunes, ou tout bonnement se laisser calmement flotter à la surface. S'il y avait proposition de jouer au ballon par contre, Aria savait de quel côté se ranger au vu des prouesses physiques de sa compagne de voyage qui brillaient par leur absence.

Une boule d'anxiété se faisait de plus en plus insistante en approchant des eaux plus profondes. Par l'aide ou non d'Aria, elle se retrouvait peu à peu plus loin du rivage pour, désireuse à se prouver être capable de nager. Le principe était simple quand on y pensait. La petite mage était déjà capable de se laisser flotter tranquillement, il suffisait d'y ajouter le mouvement, du moins il s'agissait de l'idée derrière. Assez simple dans une piscine, mais les vagues ne sont pas toujours de son côté par après. Une plus grande que les autres finit par la faire chavirer, et avec ça, elle se débattait contre l'eau dans la panique et menaçait de s'enfoncer davantage. La mage retrouva enfin sa boussole, mais était toujours aussi incapable de remonter. Agitant le pied, quelque chose la retenait, satanées algues. Ses mouvements devenaient de plus en plus erratiques, et avant longtemps, c'était à son tour de prendre le bouillon. Ce n'était pas bon signe, mais pas du tout.


Layla combattait ses réflexes de tenter de respirer à nouveau. Dans son désespoir, sa bague s'était mise à briller vivement, pour s'étendre au reste de son corps. Une grande force supplémentaire l'habitait à présent, et parvint aisément à se défaire de ce lit d'algues. Elle ignorait comment, mais la surface lui semblait beaucoup plus proche que dans ses souvenirs, et Aria devinera pourquoi d'abord. Une paire de cornes blanches sortirent de l'eau en premier, suivies de l'énorme tête d'un monstre, lâchant un rugissement après ses toussotements. Un dragon se tenait nonchalamment sur la plage, posant ses grands violets reptiliens sur la plantonne après avoir cherché ses alentours. La gorge de la wyrm demeurait immobile, mais la jeune fille pouvait entendre des paroles faire écho dans sa tête.

-Pas de panique, plus de peur que de mal. Un problème, Aria? Des algues dans les cheveux!?

Le dragon blanc suivit sa propre question en se mettant à chercher son scalpe pour ces algues, ne remarquant que tardivement les autres baigneurs transits de peur, mais pas du tout sa nouvelle forme encore. Après avoir été transformée en garçon, il y avait toujours des choses difficiles à croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ouah, mais c'est la mer !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouah, mais c'est la mer !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Merci ? Mais de rien...
» Jour 6 : Mais quel flemmard!
» Mon lapin répire, mais c'est tout
» mon ordi reconnait le reseau mais ne se connecte pas au nabaztag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Costa del Sol-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives