Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Des chiffres et des lettres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Floe
Sage Blanche

Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Des chiffres et des lettres   Mer 20 Sep - 10:10

sunny Floe vient des Plateaux près de Dali.

Le voyage avait été un peu long. En partance de Dali, Floe avait voyagé jusqu’à trouver un chocobo et pouvoir atteindre sa destination en utilisant les directives offertes par des passants et de gentils soldats. Elle avait dû délaisser Stern et Mogtein, en dépit du fait qu’ils étaient fort sympathiques, son aide n’était plus nécessaire à Dali. Après avoir chassé quelques bêtes avec le paysan, elle avait encore aidé un peu les dames à tresser des tapis et des toits, mais les gens commençaient à retrouver des couleurs et à s’accoutumer à leur nouvelle existence. Consciente donc de ne plus être indispensable en ces lieux, elle avait fait ses adieux à ses deux camarades, et quittai Dali sans un pincement au cœur. Elle avait confiance que ces gens sauraient se débrouiller.

Préférant rester sur Héra afin de ne pas avoir de mauvaise surprise – elle se souvenait encore de l’épisode devant ces… boîtes noires lorsqu’elle avait posée les pieds à Junon… brrr ! – Floe avait donc visée Daguéréo. Quelqu’un à Dali lui en avait parlé. Désireuse de se familiariser avec ce nouveau monde qui était dorénavant le sien, elle n’avait pas réfléchit à deux fois avant d’y aller.
« Et voilà. Merci de ton aide. Tu peux y aller. » Le chocobo prit son envol, et quitta les hauts-plateaux, laissant Floe seule devant un petit pont menant à une cavité. Elle entreprit donc de s’y rendre, le cœur plein d’espoir et de lumière. La jeune femme ne s’attendait pas à être devant une impasse lorsqu’elle devrait lire les bouquins, mais peut-être que certains seraient dans un idiome similaire au sien ? Il y avait bien une chance après tout.

Lorsqu’elle entra, elle resta bouche bée quelques secondes. Puis, un sourire lui dérida le visage.
« Wow ! » L’onomatopée fut bien étirée pour caractériser son enchantement. Cet endroit était magnifique ! Elle avait toujours été une lectrice assidue, et cela faisait bien longtemps qu’elle avait ouvert un livre. Le bonheur fit cogner son cœur plus ardemment contre sa poitrine alors qu’elle s’avançait, le visage illuminé par tant d’enthousiasme. Elle attrapa les bords de sa capuche pour l’enlever de sa tête, dévoilant ses longs cheveux de blé, alors qu’elle se frayait un chemin jusqu’aux livres.

« C’est divin, toutes ces images, ces dessins… c’est d’une telle précision… » On l’entendait parler alors qu’elle feuilletait. Certes, elle ne comprenait pas un traître mot de ce qui était inscrit, mais il y avait effectivement des imageries fascinantes. A force de recherche, elle tomba sur des livres qui semblaient parler du monde sur lequel elle était, puisqu’elle nota une carte du monde dedans ! Enfin, une carte devenue obsolète à présent. Un cercle avait été dessiné en haut à gauche, d’ailleurs, quel gâchis… Quelqu’un semblait avoir voulu se souvenir de quelque chose… trois petites îles, rassemblées de façon bien trop symétrique pour que ce soit un hasard. Hm.

Elle fut si absorbée par sa lecture que quelqu’un la remarqua et s’approcha d’elle.
« Vous êtes ici depuis un moment mademoiselle ! Cherchez-vous quelque chose ? »
« Oh non, du tout monsieur. J’observe. » Sourit-elle, et son sourire était si doux que l’homme ne sut s’obstiner.
« Puis-je au moins vous offrir un verre d’eau ? Vous allez être aussi desséchée que les pages de ces vieux livres sinon ! »
Floe rit de bon cœur avant d’acquiescer, et remercia l’individu ensuite. Visiblement, c’était un assistant du forgeron.

Elle ne but pas de suite son verre pourtant et continua de feuilleter jusqu’à sentir la fatigue lui meurtrir le dos. Peut-être s’asseoir un peu… Oui elle était debout depuis le début ! Bien deux ou trois heures là ! Soufflant, la mage blanche attrapa son verre pour aller se trouver un petit lieu tranquille où s’installer et réfléchir un peu à tout ce qu’elle venait de voir. A défaut de lire, elle avait enregistrée énormément d’images dans sa mémoire. Et certains lieux qu’elle souhaiterait voir, un jour, de ses propres yeux.

Mais lorsqu’elle tourna les talons, elle heurta quelqu’un !
« Ah ! A-ah… » Le verre d’eau venait d’entièrement se vider sur elle. Et sur la personne qu’elle avait heurtée ! Son long manteau blanc était complètement mouillé maintenant au niveau de la poitrine et ça valait aussi pour cette autre femme qui était derrière elle à ce moment-là, pas de bol. Soudainement embarrassée, Floe regarda cette femme aux oreilles de chat avant de tout d’un coup réagir. « Oh la la, par les cristaux ! Je suis désolée ! J’aurais dû faire attention, je ne vous avais pas vu ! » Elle posa son verre maintenant vide sur un comptoir tout près avant de sembler chercher une solution, frénétiquement, à leur souci. Mais en remarquant l’aspect félin de la dame, Floe eut comme l’impression qu’elle allait se prendre une tempête pour avoir renversé de l’eau sur elle… même accidentellement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Mer 20 Sep - 11:41

Précédemment : Mont Nibel
Plusieurs mois se sont écoulés.

Spoiler:
 

Que d’aventures et de mouvements depuis ce jour où Seifer et « Ishta » avaient trouvé des archives top secrètes de l’ancienne Shinra … Aveugle et naïve comme elle l’avait été à l’époque, la féline laissait encore le bénéfice du doute à la Néo-Shinra, jugeant qu’ils avaient fait des erreurs et ne recommenceraient plus … Pourtant il y eut d’autres mésaventures et il était encore surprenant que Seifer garde la jeune femme sous son aile. Du moins, jusqu’à ce qu’ils rencontrent Rose Wilkis, un personnage haut en couleur et qui n’avait pas eu froid aux yeux d’avouer qu’elle était la personne qui avait assassiné Ethan, l’ancien coéquipier – « surveillant » - d’Ishta. Elle avait voulu briser les chaînes de la Miqo’te, elle qui était à l’origine de sa … prison. Rose travaillait pour la Néo-Avalanche et était une ex-agent de la Néo-Shinra.

C’était elle qui avait trouvé la féline suite au naufrage de son navire, sur les côtes de Junon. C’était elle qui avait amené la première Miqo’te qu’ils avaient trouvé, jusqu’au QG de la NS. Elle aurait dû se douter de la suite. Et par culpabilité, elle avait trahi l’organisation pour rejoindre leur ennemi direct : la Néo-Avalanche, afin d’avoir toujours un minimum de regard sur sa protégée. Au fur-et-à-mesure du récit, Ishta se souvenait des événements, le naufrage, sa rencontre avec Rose … son réveil dans un laboratoire qui l’avait poussé à attaquer des scientifiques, avant de se faire endormir … et puis la suite, elle la connaissait. Petit à petit, toute sa mémoire revint, son passé, sa famille, son monde. Son véritable nom : Y’Dahlin Shul. Sa famille …

Non. Sa famille n’était pas la Néo-Shinra. Sa famille était ailleurs. Ils l’avaient manipulé et traité comme une bête. Ils l’avaient croisé avec des monstres, des Coeurls, juste pour tester et renforcer sa magie ainsi que son agilité ! C’était comme un sentiment de vengeance qui l’avait parcouru ce jour-là, et si elle s’était tâtée à rejoindre les rangs de la Néo-Avalanche, elle finit par choisir la liberté … faire partie d’une telle organisation de lutte ne ferait que lui donner de nouvelles chaînes. Avec l’aide de Rose, Dahlin se sépara de ses gadgets de la Shinra et se fit retirer sa puce de géolocalisation dans le cou. Depuis ce jour-là, elle avait laissé ses cheveux pousser pour cacher sa cicatrice …

Pour une question de sécurité, pour elle comme pour Seifer et son gang, la Miqo’te décida de quitter Gaïa et de laisser Seifer à ses affaires afin qu’il ne soit pas impliqué. De retour à Kalm, elle dut préparer son départ mais maintenant qu’elle fréquentait le côté sombre de la ville, elle entendit parler du marché noir des Orbes. Sérieusement ? Lorsqu’elle se renseigna sur le sujet, le marché se mettait tout juste en place, sous la tutelle d’un … type de la même espèce qu’elle … se baladant avec un espèce de Coeurl blanc avec des taches noires ? Cette description lui avait été familière … jusqu’à se souvenir. Oh, elle ne se souvenait que d’une seule personne correspondant à cette description et elle peinait à croire qu’il était ici ! A moins que le 7è fléau l’ait emporté, lui aussi ?

Et c’est ainsi qu’Y’Dahlin retrouva une très vieille … « connaissance ». Lucas Ehvi’ru. Un type qu’elle avait traqué sans relâche juste pour avoir un duel – qu’elle n’avait jamais eu. C’était une occasion trop belle … et en plus elle s’était fait un sceptre spéciaaaalement pour l’occasion, à l’effigie d’un Coeurl. Lui dire qu’elle comptait l’habiller dans les teintes de Regina serait suffisant pour attirer son attention non ? – Ou pour se faire décrocher la tête.

… Et finalement l’ironie a voulu qu’elle finisse par bosser pour lui, elle y tenait à son duel, elle l’aurait, un jour … Un jour ! Puisque le QG était sur Héra, ca tombait bien, ce serait le monde idéal pour se faire oublier de la Shinra – bien qu’elle ignorait qu’un labo se trouvait au Palais du Désert. Afin de mettre des Orbes sur le marché, il fallait qu’elle ait la preuve de pouvoir passer les épreuves des Chimères. Tout le monde savait où se trouvait Alexandre désormais, mais elle ne se voyait pas se pointer au château de cette façon, elle qui ne connaissait rien de ce monde. On lui conseilla alors Daguéréo … La ville du savoir et des connaissances. Et une ville … AVEC DE L’EAU.

- Quelle plaie.

Il fallait mettre les pieds dans l’eau, littéralement, pour entrer dans la ville. Une bibliothèque géante. Des gens vivaient vraiment là !? Par où commencer ensuite ? Rencontrer des Chimères c’est bien beau, mais jusqu’à maintenant, elle n’y était que très peu intéressée … Elle ignorait tout du nombre de Chimères, qui elles étaient – outre Alexandre – sur Héméra, elle savait juste qu’il fallait les Orbes pour trouver les célèbres Cristaux. Enfin, de son côté elle ne voulait pas des Cristaux, et s’il y avait une deuxième raison à avoir rejoint le mouvement de Lucas, c’est parce qu’elle trouvait injuste l’idée que des personnes soient sélectionnées pour passer les épreuves. Tout le monde devrait avoir sa chance. Bon, sauf ceux qui comptent détruire le monde.
Bon, du coup, elle cherchait des bouquins sur les Chimères d’Héra, mais une fois un livre en main, généreusement indiqué par un libraire local, c’était …

- Fichtre, j’avais oublié ce détail.

Elle ne pouvait pas lire cette écriture. Elle commença à feuilleter plusieurs bouquins traitant sur le sujet, allant des « documentaires » et encyclopédies aux contes qui s’imaginaient des enfants et descendants des Chimères. Elle cherchait juste des illustrations, à vrai dire. Mais … Elle n’avait jamais vu de Primordial sur Eorzéa maintenant qu’elle y pensait, elle connaissait seulement leur nom. Du moins, jusqu’à ce que son regard se pose sur le dessin d’un grand dragon. Elle avait beau ne pas pouvoir lire son nom, ses mains se mirent à trembler.

- Bahamut …

Elle se rappelait de ce déluge de feu, cette furie du grand dragon lorsqu’il avait été libéré de sa prison, des cris de ses compagnons d’armes et ces flammes qui dévoraient tout sur leur passage. Mais ces souvenirs sinistres furent balayés d’une façon … inattendue. Certes, elle était dans la ville de l’eau, mais de là à se faire arroser !

- GNIAAAAAAAA DE L’EAU !!!!!!!!!!!!

On se croyait presque dans un dessin animé, Dahlin avait littéralement fait un bond de plusieurs dizaines de centimètres sous le coup de la peur et de la surprise, tel un chat faisant un sursaut après avoir eu une frayeur. Mais une fois sur pattes, elle se retourna pour se retrouver nez à nez avec une demoiselle confuse de sa maladresse. En baissant les yeux, la Miqo’te aperçut le verre désormais vide, et ouf … ce n’était pas une attaque surprise. Juste un accident.

- Ah … ce n’est pas gra- … Hey !!! Comment ca tu m’avais pas vu !? Je suis pas invisible ! T’es aussi un de ces rats de bibliothèque qui lève pas son nez de son bouquin ?

Groumph, elle aurait pu le renverser sur quelqu’un d’autre ! Oui non, depuis son naufrage, Y’Dahlin détestait l’eau, et c’était encore pire lorsqu’il était question de monter sur un bateau. Elle se souvenait encore du jour où Seifer lui a fait une « surprise » … qui s’avérait être une virée dans un sous-marin pour un jeu télévisé stupide. Elle avait pété un câble. Mais bon. L’inconnue semblait être vraiment désolée de son acte, aussi involontaire soit-il, aussi la jeune femme aux oreilles de chat finit par soupirer.

- Désolée de ma réaction excessive, je ne supporte pas l’eau. Ca a été bien ma veine de venir ici et de me rendre compte que cette ville baigne dedans.

D’ailleurs ils n’avaient pas peur que leurs précieux livres se cassent la gueule et tombent dans l’eau ?

- Si t’es d’ici, tu pourrais peut-être m’aider. Je n’arrive pas à lire ces livres.

Oui, toujours aussi directe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floe
Sage Blanche

Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Sam 23 Sep - 11:46

La personne sur qui Floe venait d’involontairement renverser son verre d’eau était vraiment la dernière personne sur qui elle aurait dû faire ça… Ce n’était pas une célébrité ni un roi ou une reine mais plutôt une dame avec des attributs félins, ce qui laissait tout à fait penser qu’elle puisse détester l’eau, comme les animaux de ce même genre ! Oh la la, que c’était embarrassant ! La sage blanche tâcha de ne pas être trop distraite par cette apparence particulière d’ailleurs, elle avait vu quelques personnes plutôt singulières sur Héra, aussi n’était-ce pas si hors de ce monde, même si ça restait inhabituel pour elle…

La femme-chat affirma que ce n’était pas grave, mais Floe n’eut pas le temps de se soulager de sa compréhension qu’elle s’emballa en demandant comment c’était possible qu’elle ne l’ait pas vu ! Prise au dépourvu, la blondinette fit une drôle de grimace en se sentant vraiment embarrassée, avant de répondre au mieux de sa forme.
« Je euh, c'est-à-dire que… je venais de lever mon nez de mon livre lorsque je vous ai heurtée… » C’était risquée de dire ça, après tout, une personne qui n’aimait pas être confrontée pourrait très bien prendre ça comme une moquerie face à ce qu’elle venait d’insinuer ! Mais Floe était juste sincèrement maladroite et se sentait bien petite du coup. « Je comptais aller m’asseoir un peu. » Du coup, elle n’avait même pas bu une seule gorgée ! Mais avec cet épisode, elle en oubliait un peu sa soif.

Après quelques secondes, la poussière retomba et la fille aux cheveux de cendres s’excusa de sa réaction avant de dire ne vraiment pas aimer l’eau ! Ah bon ? Elle avait put le remarquer, oui… et que faisait-elle dans cette ville alors ? Il y avait de l’eau un peu partout. C’était à se demander d’ailleurs pourquoi ces gens stockaient leurs bouquins dans un endroit aussi dangereux ! Une goutte et ces vieilles pages partiraient en morceaux. Certes ils étaient rangés en hauteur, mais le danger restait là.

Elle se sentit bien mal à l’aise par contre quand elle insinua qu’elle pourrait l’aider à lire ces livres.
« Oh je ne viens pas d’ici, je suis désolée. » Elle aurait put repayer sa maladresse en l’aidant à déchiffrer ces pages certes, malheureusement elle ne pouvait pas le faire. « Je venais également m’instruire au sujet d’Héméra, mais je ne peux pas lire cet idiome… » La sage blanche tourna un regard navré vers les livres empilés à côté d’elles. Heureusement, ils n’avaient pas été touchés par l’éclaboussure de l’eau ! A ce propos, c’était toujours un souci, elles étaient toujours trempées.

« Avant tout, nous devrions trouver de quoi nous sécher. Je ne vais pas allumer un feu au beau milieu de ces vieux ouvrages ! » Elle n’en était théoriquement pas encore capable, c’était Daewoo le mage noir, mais il n’était pas avec elle. Comme Zest. Comme Sauber. Elle était seule ici et si elle occulta cette pensée, ce ne fut pas sans lui donner une moue un peu boudeuse l’espace de quelques secondes. Quoi qu’un coup d’œil extérieur aurait pensé qu’elle réfléchissait à une solution, vu la tête qu’elle tirait. « Allons à l’auberge, ils auront certainement de quoi nous changer le temps que nos tenues sèchent. » L’avantage de cette dame-chat, c’était qu’elle ne portait qu’un t-shirt blanc et une veste. Ayant enlevé son long manteau blanc, Floe n’avait qu’un débardeur blanc et une jupe mi-longue rouge, du coup… Voilà, l’eau sur du blanc, ce n’était pas très top ! Et elles étaient dans la même situation pour le moment.

« J’aimerais aussi comprendre ce qui est écrit dans ces livres. Une fois ce souci réglé, nous pourrions chercher quelqu’un qui accepterait de nous offrir une traduction ? » Même vague, elle s’en contenterait. Un synopsis du livre, juste pour se faire une idée. « J’ai trouvé une carte tout à l’heure, c’est bien la seule chose que j’ai pu déchiffrer moi-même. Cependant, je crains qu’elle ne soit plus d’actualité. Elle semble dater d’avant la création d’Héméra. »  Mais chaque chose en son temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Mer 27 Sep - 11:47

Et bah ca pour une rencontre … Se faire arroser par un verre d’eau suite à une faute d’inattention. Sur Y’Dahlin. Autant dire que la réaction ne s’était pas faite attendre, elle avait été immédiate. Et la féline, peut-être un poil excessive avant de réaliser et de s’excuser. Après tout, ce n’était qu’un accident – comme le laissait paraître cette justification aussi innocente que euh … maladroite. Pour se rattraper, la Miqo’te demanda à la dame en blanc si elle pouvait l’aider à déchiffrer son bouquin, hélas elle retombait sur terre lorsque cette dernière affirma ne pas pouvoir le faire, venant elle-même d’un autre monde. Ah. Elles étaient venues toutes les deux pour la même chose, de toute évidence, et les deux ne pouvaient pas avancer.

- C’est bien ma veine.

Dahlin n’avait pas envie d’aller interroger un de ces vieux savants qui se promenaient le long de la bibliothèque toute la journée et qui avaient dû dévorer chacun de ces livres une centaine de fois au cours de sa vie. Elle ne tenait pas à les écouter se perdre dans leurs discours, les vieux aimaient étaler leur confiture parfois dès qu’ils lisaient une phrase intéressante qui leur rappelait ceci, puis ca leur rappelait cela … Bref ! Puisque c’était mort pour la traduction du livre, l’inconnue proposa plutôt d’aller trouver un endroit où elles pourraient se sécher et/ou se changer.

- Je peux faire du feu, mais autant prévenir que je risque de cramer la bibliothèque avec.

De son côté, elle s’en fichait tant que ca concernait des bouquins qui ne l’intéressaient pas … mais quitte à faire, il valait mieux éviter de s’attirer les foudres des habitants. Déjà qu’une partie des lieux était encore en réparation depuis le combat et la mort de Sephiroth – enfin, Y’Dahlin ignorait qu’il était mort ici, ne suivant pas ce genre d’actualité, elle constatait juste qu’une partie des lieux était en réparation ! Revenons à nos moutons. La jeune femme en face d’elle lui proposa alors l’auberge … Ah oui. C’est sûr que c’est mieux que de faire cramer tout ca. Y’Dahlin hocha alors la tête, un peu à tout, une fois ceci fait, elles pourraient toutes les deux essayer de trouver quelqu’un pour les aider. La seule chose que la miss avait réussi à faire, disait-elle, c’était de déchiffrer une carte.

- Une carte ? Tu veux dire, une carte d’Héra ? Hum … Et elle craignait qu’elle ne soit plus d’actualité ? - Même si ce monde a fusionné pour devenir Héméra avec d’autres, cette carte te sera toujours utile. Au lieu d’être la carte d’un monde entier, elle deviendra juste celle d’un pays, elle reste d’actualité.

A moins que la féline n’ait pas compris. Toujours est-il qu’elles étaient trempées – enfin mouillées, ce n’était qu’un verre d’eau – et qu’il valait mieux éviter de choper la crève : l’endroit n’était pas bien réchauffé …

- Je crois que le comptoir de l’auberge est à l’étage, si j’ai bonne mémoire.

Elles durent prendre un étrange … cube qui servait d’ascenseur. Pas de rambardes rien ! Il ne fallait pas tomber comme un idiot. Oui, elle avait bonne mémoire, le comptoir n’était pas bien loin, et le jeune homme qui se trouvait derrière ne se fit pas prier pour les reluquer un instant. Forcément. T-Shirt blancs, mouillés. ‘Voyez le truc ?

- Surtout si on te gêne dans ton observation du paysage, faut le dire.
- … De ? O-Oh pardon je ne vous avais pas vues.
La Miqo’te le regarda d’un air partagé entre le « tu te fous de ma gueule » et le « je vais t’en mettre une ». - Voulez-vous une chambre ?
- Ouais. Juste deux secondes.
Elle se tourna vers sa « camarade », le regard toujours aussi espiègle. - Ca te dérange pas qu’on s’en partage une ? Si c’est juste pour se changer … et je pense rester dormir au moins ce soir. Ca évitera d’en payer deux. Au fait, moi c’est Y’Dahlin. Ou juste Dahlin pour les intimes.

Qu’elle conclut dans un grand sourire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floe
Sage Blanche

Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Lun 2 Oct - 17:25

Autant éviter que cette jeune femme aux oreilles de chat ne mette le feu à la bibliothèque ! Du coup, Floe préféra trouver une manière de se sécher sans risquer d’anéantir tous ces ouvrages… Mais avant qu’elles ne pensent à aller se changer par exemple, la demoiselle féline fut intriguée par la trouvaille de la sage blanche : elle avait trouvée une carte de Héra effectivement et elle jugea que c’était important en dépit du fait que ce n’était pas la carte du monde d’Héméra. Après tout, Héra était toujours Héra, simplement rattachée à d’autres terres !
« Vraiment ? Dans ce cas, elle me sera certainement utile… Je la retranscrirai avant de quitter les lieux. » Elle ne se voyait pas trop partir avec un bouquin qui pourrait intéresser d’autres personnes ! Au pire, elle emprunterait l’ouvrage pour la nuitée et passerait sa soirée à redessiner la carte. Ce n’était pas le genre d’activité qui l’enquiquinait honnêtement. Non, même, c’était agréable d’avoir quelque chose à s’occuper ! Et comme elle ne pouvait pas lire de toute façon, autant s’occuper comme ça…

La fille aux cheveux cendrés mentionna que l’auberge était à l’étage, et ensemble, à l’aide de curieux cubes d’ailleurs, elles grimpèrent là-haut et allèrent devant le comptoir. Floe serra son manteau blanc autour d’elle pour camoufler un peu la transparence, mais elle regretta de ne pas l’avoir prêté à la demoiselle à côté d’elle – elle avait un débardeur rouge en dessous après tout ! Mais elle n’aimait pas trop l’effet moulant de l’eau, donc elle préférait se cacher, mais l’autre à la queue de chat… c’était juste un t-shirt blanc au-delà duquel on commençait à noter la forme du soutien-gorge à cause de l’eau. Ce que c’était gênant !

Mais elle ne se laissa aucunement démonter ! Non, elle avait du caractère ! L’homme de l’auberge dévisagea en effet la féline, mais celle-ci se contenta de lui lancer une remarque cynique en demandant si elle le perturbait dans son appréciation du paysage. Floe haussa les sourcils, étonnée par tant de mordant ! C’était presque fascinant. Elle aurait été drôlement embarrassée, mais pas elle… On leur proposa donc une chambre, et la jeune femme demanda à la sage blanche si elle était perturbée à partager la même chambre qu’elle. C’était soudain, mais Floe n’y voyait pas trop de souci.
« Bien sûr, pourquoi pas. Mais j’apprécierais de payer. Après tout, c’est de ma faute si vous êtes trempée ! » Et elle ne laisserait pas la féline s’offenser de sa proposition. Elle sortit l’argent requit et la posa sur le comptoir. Content de louer l’une de ses chambres, l’individu leur donna une clef et Floe hocha de la tête pour le remercier en récupérant l’objet.

Y’Dahlin donc, Dahlin pour les intimes ? Dahlin alors ?
« Et moi, c’est Floe. » Flo oui, en dépit du e ! Non pas que Y’Dahlin puisse le savoir mais si un jour elle le voyait écrit, elle pourrait s’interroger. Du coup, elle ignorait comment elle devinait appeler cette charmante demoiselle, mais avant de poser la question, elle regarda la clef et ouvrit la marche vers la porte désignée. Elle ne voulait pas rester dehors, trempée, comme ça, trop longtemps – inutilement surtout. Une fois dans la chambre, qui semblait assez chaleureuse, deux lits, une petite salle de bain tranquille. C’était invitant au moins, ça lui rappelait presque les petites auberges où elle dormait jadis avec ses amis. Elle tourna la tête vers la féline qui avait fermée la porte derrière elle. « Alors, je dois vous appeler Y’Dahlin, ou Dahlin ? » Elle ne voulait pas risquer de la vexer quand même hein ?

En tout cas, elle se défit de son épais manteau blanc, et se retrouva en jupe mi-longue blanche à bordures rouges, et avec un débardeur rouge. Il faisait un peu frais par contre comme ça, et le haut était toujours humide à cause de l’eau… Elle tira un peu sur le tissu mais elle devrait forcément l’enlever pour que ça sèche. Rho la la, ce que c’était gênant. Du coup, elle récupéra une serviette dans la salle de bain et après s’être défait de son haut, elle s’entoura le buste à partir de sous les aisselles pour se cacher. Ses longs cheveux blonds tombaient sur ses épaules, et si cette histoire lui donnait une image de sainte-nitouche, ben… oui elle était sévèrement pudique.

« Oh la la, ce que je suis embarrassée de cette histoire… » Dit-elle en nouant la serviette sur le côté. « Je suis vraiment désolée. » Elle sourit, navrée, en s’installant sur le bord d’un des deux lits. Elles ne se connaissaient pas mais honnêtement, Floe n’aurait pas put la laisser comme ça quoi ! Surtout que c’était de sa faute si elle était trempée comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Ven 20 Oct - 11:44

Bien ! Au moins ce n’était pas très compliqué de prendre une chambre ici, même si l’aubergiste manquait de manières. Les deux filles en profitèrent pour faire rapidement les présentations et payer chacune leur part avant de filer vers la pièce qu’elles avaient réservée. Sur place, Floe, telle qu’elle s’était présentée, se demandait comment elle devait appeler sa camarade. Y’Dahlin se contenta d’hausser les épaules et se mit à sourire doucement.

- Les gens de mon espèce ont tendance à se vexer si on ne prononce pas le nom de leur clan en les nommant, s’ils ne sont pas intimes avec la personne concernée. Mais très franchement, je m’en fous pas mal pour ma part.

Après, il existait des Miqo’tes qui se séparait volontairement de leur clan et il n’était alors plus nécessaire de nommer leur clan en prononçant leur nom. C’était des petites règles que beaucoup ne connaissait pas forcément, encore moins sur Héméra. C’était une manière de dire à Floe qu’elle n’avait qu’à l’appeler comme ca lui chantait. Bon. Maintenant qu’elles furent à l’aise, Floe commença à se déshabiller, même si elle alla vite à la salle de bain pour se recouvrir le buste d’une serviette. Une attention qui fit rire la féline avec amusement.

- On est entre filles, t’as pas à te cacher comme ca !

Et mêlant le geste à la parole, la jeune femme se sépara aussi bien de sa veste que de son t-shirt blanc, restant alors en soutien-gorge, oui, à la vue de Floe. Fut une époque où la Miqo’te aurait réagi de la même façon, mais ca, c’était avant de retrouver sa mémoire et se souvenir de quel genre de personne elle était avant son amnésie ! Elle se rappelait encore de sa réaction de sainte-nitouche lorsque Seifer était sorti de la salle de bain à Nibelheim en étant nu comme un ver. Aujourd’hui elle en rigolait – et pas à cause de la taille – elle était une personne bien trop directe pour se cacher dans sa coquille pour ce genre de chose.

Bref. Elle allait mettre ses vêtements à sécher et changea simplement de haut, optant pour un débardeur bleu marine, elle n’avait pas besoin en revanche de changer son pantalon. Il avait été plutôt épargné du verre d’eau, c’était surtout son haut qui avait pris cher. Il y avait une petite cheminée à disposition, et « Ishta » ne se priva pas pour allumer le feu avant de s’installer sur l’un des deux lits.

- Donc t’es venue ici pour t’instruire sur Héméra ? J’sais pas s’ils ont beaucoup de choses sur les autres mondes qu’Héra, mais ca veut dire que tu viens d’ailleurs toi aussi ?

Ou alors elle avait peut-être mal compris tout à l’heure, dans le feu de l’action ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floe
Sage Blanche

Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Mer 25 Oct - 11:02

Dahlin donc, à ce que Floe croyait comprendre. Elle disait n’en avoir rien à faire d’être convenablement nommée, aussi la mage blanche supposa que ce serait plus facile pour elle de se souvenir de Dahlin que de «Ya-Dahlin». Et puis, Dahlin, c’était un joli petit prénom. Si la jeune femme disait que ça n’avait pas d’importance pour elle, alors tout le monde était gagnant dans cette histoire ! Et de son côté, il n’y avait que Floe. Pas de clan, pas de nom de famille, rien. Juste Floe. Difficile d’avoir plus simple que ça.

Les deux femmes se changèrent donc, avec Floe qui fit un peu sa timide, ce qui arracha un rire moqueur de la part de la femme aux oreilles de chat qui nota qu’elles étaient toutes les deux des femmes et qu’il n’y avait pas de quoi se cacher comme ça ! Agençant le geste à la parole d’ailleurs, elle se défit de tout sauf de son soutien-gorge, laissant Floe détourner le regard en rougissant un peu.
« Euh, oui, je sais bien, seulement... » Jugeant son comportement un peu enfantin, elle ramena son attention vers Dahlin. Au final, ce n’était pas plus choquant qu’un haut de maillot de bain par exemple. « J’ai toujours voyagé avec trois garçons, alors… c’est un peu un réflexe que de me cacher lorsque je dois me changer. » C’était un peu étrange dit comme ça, clairement. D’ailleurs, son visage s’assombrit juste un instant, en pensant à ses trois amis. Qu’étaient-ils donc devenus, aujourd’hui… ?

Elle observa Dahlin allumer un feu dans la petite cheminée à disposition, avant de la voir lui demander si elle était venue ici pour s’instruire au sujet d’Héméra. Evidemment comme elle le disait si bien, il y aurait surtout des informations au sujet de Héra ici, le monde sur lequel elle se trouvait ! Cela dit, ça mit la puce à l’oreille de la féline qui lui demanda si elle venait d’un autre monde. Floe hocha de la tête, avant de s’installer sur le sol, près de la cheminée. Non pas pour s’éloigner de la jeune femme, mais plutôt pour profiter du confort des flammes.

« C’est exact. Mon monde n’a pas de nom cependant, aussi je ne peux pas vous en donner un. » Elle regarda le feu danser, non pas sans se souvenir de ses aventures, avec ses trois amis, des garçons qu’elle considérait comme des frères. Elle n’avait sincèrement aucune idée de ce qui leur était arrivé après la mort de Garland… Ils avaient tous disparus, et… « C’est un endroit magnifique. Avec des plaines de verdure, des forêts denses, de grandes rivières, un océan immense. Quelques royaumes çà et là. » Quitte à ne pas pouvoir donner un nom, autant donner une description ! C’était vague, mais son monde n’avait rien de si spectaculaire – si on excluait la présence du Bahamut originel, ou de la forteresse volante.

Elle tourna ses yeux bleus vers Dahlin, une question au bord des lèvres depuis un moment.
« Vous avez parlé des gens de votre espèce ? J’en déduis que vous n’êtes en aucun cas humaine, bien que ce soit une évidence. Là d’où je viens, il existe quelques races… des elfes, par exemple. Mais je dois admettre ne jamais avoir rencontré d’individu avec des oreilles de chat et une queue féline. » Sourit-elle gentiment en s’attendant à recevoir une explication à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Lun 30 Oct - 11:16

Y’Dahlin s’était amusée de la réaction de Floe, du fait qu’elle se cachait par pudeur alors qu’après tout, elles étaient toutes les deux des filles, et sauf si l’une d’elles était vraiment un extraterrestre, elles avaient la même morphologie. Mais la mage blanche se justifia en expliquant qu’elle avait longuement eu l’habitude de voyager avec trois garçons, et qu’il était alors indécent qu’elle se présente dans la plus maigre des tenues face à eux.

- Aaaaah … Ceci explique cela. Mais c’est marrant, une fille qui voyage avec des garçons, c’est elle-même un garçon manqué en général. Comme quoi, ca casse le cliché au moins.

Bon, chose étant dite, et puisqu’elles étaient « coincées » là pour l’instant, la féline essaya d’en apprendre plus sur Floe. Elle venait d’un monde sans nom … C’était curieux quelque part, de ne pas donner de nom à son monde … C’était comme ne pas nommer un individu, et ne pas lui donner une identité propre. A moins que les habitants de sa terre natale considéraient que seule leur planète existait et qu’il n’était pas alors utile de chercher à la différencier d’une autre ? C’était possible, tous les peuples n’étaient pas forcément développés, Héméra le montrait bien. Dans le cas d’Y’Dahlin, elle savait qu’il n’existait pas qu’Hydaelyn. Ou du moins, elle avait déjà entendu son père parler d’une thèse incroyable à Sharlayan, comme quoi il existait des univers parallèles, et soi-disant que leur Hydaelyn serait le monde mère. Un truc compliqué et chelou qu’elle avait eu du mal à comprendre étant jeune – et qu’elle comprenait toujours aussi mal aujourd’hui. En tout cas, la description du monde de Floe fit sourire avec amusement la Miqo’te.

- Dis donc, c’est pas un conte de fées que t’es en train de me décrire ? Mais ce n’était qu’une taquinerie. - Héhé, je plaisante. Mon monde, enfin surtout le continent où je vivais, était une terre remplie d’éther. Une énergie spirituelle qui rendait la terre plus ou moins fertile, les décors étaient aussi variés selon les régions et certains paysages étaient même époustouflants.

Un brin de nostalgie passa sur le visage de l’enjouée Miqo’te, et dire qu’elle n’avait pas tout vu non plus d’Eorzéa. Elle ne connaissait pas la région de Gyr Abania par exemple puisque les frontières étaient fermées par la Muraille de Baelsar, depuis que l’Empire avait pris Ala Mhigo. Elle ne s’était jamais rendue à Gridania non plus et dans la Forêt de Sombrelinceul, ni dans l’Ecume des Cieux, mais elle connaissait bien la Noscea, le Thanalan ou encore le Coerthas et Dravania ! Et justement puisqu’elle pensait à ses terres natales, Floe s’intéressa à ce qu’elle était. Enfin, sa race quoi. Voilà de quoi faire redescendre sur Héméra quelques instants Dahlin.

- Hum ? Des elfes ? Jamais entendu parler. Surtout parce que pour elle, ce qui se rapprochait plus des elfes, était les élézens. - Je suis une Miqo’te. Je viens d’un monde appelé Hydaelyn, et même si je n’ai vécu que sur le continent d’Eorzéa, je peux te dire que côté diversité, on est servis. Les Miqo’tes sont les gens comme moi, aux attributs félins, et nous sommes divisés par clan et par famille.

C’était un peu compliqué, d’autant plus qu’Y’Dahlin venait de la Tribu du Soleil, donc le fonctionnement était un peu différent de celle de la Lune, mais bon, dans son cas, elle n’allait expliquer que pour elle, sauf si Floe désirait de plus amples informations.

- Par exemple, je m’appelle Y’Dahlin Shul. Le Y désigne le fait que je viens du clan Jaguar, et Shul est le prénom de mon père. Il s’appelait Y’Shul Nunh. Chez les mâles Miqo’te, il n’existe que deux noms de famille. Les Nunh sont les reproducteurs et chefs de territoire, les Tia sont soit les fils, soit des Miqo’te libres et indépendants. Et un Tia pouvait devenir un Nunh s’il prenait la place du reproducteur ou fondait sa propre famille. - Les femelles quant à elle prennent automatiquement le nom de leur père – et reproducteur – comme nom de famille.

Les termes employés faisaient peut-être un peu barbare et médiéval, de se dire qu’un homme était un « reproducteur », sous-entendant alors qu’il pouvait avoir plusieurs femmes ou plusieurs enfants, que deux mâles pouvaient s’affronter pour prendre la tête du territoire, etc. Mais bon. Y’Dahlin s’était un peu perdue en explication là ! Elle chassa l’air en agitant sa main.

- Bah ! Je me suis étalée en explication. Mais voilà ce que sont les Miqo’te chez moi. Ca fait un peu sauvage expliqué comme ca, mais c’est ce qui a fait toute notre diversité. Enfin entre nous, je crois que de toute manière, nous sommes le peuple le plus « sauvage » d’Eorzéa.

Mais ca ne les empêchait pas d’être civilisés, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floe
Sage Blanche

Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Dim 5 Nov - 11:49

Un garçon manqué ? Floe porta une main à ses lèvres, amusée, avant de donner une explication.
« J’étais plutôt la pseudo-figure maternelle chargée de les remettre en place lorsqu’ils faisaient des bêtises. » Rit-elle doucement, non pas sans nostalgie. Elle ignorait complètement ce qui était advenu de ses amis, elle espérait seulement qu’ils étaient sains et saufs, quelque part, peu importe où. Sans doute étaient-ils retournés sur leur monde respectif, mais… avaient-ils oubliés qui elle était ? Cette pensée lui nouait l’estomac chaque fois qu’elle y accordait un peu trop de temps. Elle ne le saurait jamais, évidemment. Elle ne pourrait jamais en être certaine, sauf si l’un d’entre eux débarquait ici par un quelconque jeu du sort. A l’heure actuelle, il était tout à fait inutile d’y songer de toute façon.

Elles entreprirent alors de parler un peu de leur monde respectif, et si celui de Floe était très simple et passait pour un conte de fée, celui de Dahlin semblait beaucoup plus diversifié. Cela dit, elle ignorait qui étaient les elfes, et expliqua ce qu’était son espèce – les mi’qotes. Assise sur le bord du lit, Floe l’écouta lui parler de son peuple, et comprit que c’était vraiment très… complexe au niveau des identités ! Les noms étaient aussi bien variés que très réglementés. A mesure qu’elle parlait, la sage blanche eut ses sourcils qui se haussèrent encore et encore, aussi bien intriguée qu’étonnée.
« Wow. Je suppose que pour vous, c’est facile de se souvenir, mais je dois bien admettre être un peu perdue. » Elle rit doucement avant que Dahlin ne s’excuse de s’être étalée en explications. Ce n’était toutefois pas grave ; Floe aimait bien écouter. « Il existe d’autres peuples aussi fascinants que le vôtre ? » Comme déjà dit, elle ne connaissait que les elfes, sinon, il y avait surtout des monstres sur sa planète. Elle ne réalisait cependant pas que la question qu’elle venait de poser pourrait bien meubler des heures entières si vraiment Dahlin s’y mettait !

« Je n’ai pas d’histoire fascinante à partager, je le crains. » Sourit-elle en regardant les flammes qui dansaient dans la cheminée. La chaleur de celle-ci était on ne peut plus réconfortante. « Je ne sais même pas pourquoi la Lumière m’a emmené sur ce monde. Une partie de moi aurait préféré rester auprès des miens, je dois bien l’admettre. » Un soupir quelque peu lassé lui échappa. C’était pénible de s’inquiéter constamment pour ces trois garçons – surtout en vivant avec l’impossibilité d’avoir une réponse claire. « Mais ma mission terminée sur ma planète natale, on m’en a accordé une nouvelle en me transportant sur Héméra. Avec mes amis, j’ai ramené la lumière sur mon monde. Peut-être que je dois à présent la ramener ici aussi ? » C’était un peu présomptueux cela dit. Elle ne voulait pas se donner une réputation de héros ou quoi.

« Bien que je présume que beaucoup travaillent déjà dans cette optique, aussi peut-être est-ce autre chose ? » Rien ni personne ne pourrait le savoir. « J’ai d’ailleurs rencontré un homme à mon arrivée ici, un dénommé Siegfried, qui disait être le Guerrier de la Lumière. C’est le titre que moi et mes amis possédions, jadis. Sauf que Siegfried ne vient pas de mon monde, mais de… » Elle eut soudainement un déclic, comme un lien qui se forma dans sa tête. « Oh ! Mais oui… il a dit venir de Hydaelyn. Comme vous, Dahlin. » Peut-être connaissait-elle cet homme ? Peut-être que contrairement à elle qui était seule sur Héméra, Dahlin pourrait y voir une opportunité de trouver un ancien ami ? Qui sait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Des chiffres et des lettres   Ven 10 Nov - 21:44

Oui bon, même en essayant d’être un tantinet clair, il était vrai qu’exposer le fonctionnement des familles Miqo’te était chose compliquée pour une étrangère qui ne venait pas d’Hydaelyn. Et encore, la féline n’avait même pas parlé de la Tribu de la Lune ! Si les explication d’Y’Dahlin apportaient une certaine zizanie dans les neurones de Floe, la mage blanche n’en était pas moins curieuse et se demandait s’il existait d’autres peuples sur Eorzéa et ses continents voisins.

- Oh que oui, mais si je devais en parler un par un, on passerait des heures dans cette chambre.

Mais pas comme si ca allait la gêner, c’était la première fois depuis qu’elle était sur Héméra que quelqu’un s’intéressait un poil à elle et son monde d’origine – un poil, z’avez compris ? Floe semblait comme désolée de ne pas pouvoir partager autant de choses sur sa propre planète, mais elle utilisa des termes qui intriguèrent sa camarade. N’importe qui la prendrait pour une illuminée – promis celui-là était involontaire – de déballer de tels propos, mais ces mots étaient comme familiers à Y’Dahlin. D’ailleurs, Floe finit par admettre avoir rencontré un certain Siegfried qui se disait Guerrier de la Lumière sur Hydaelyn. Oh vraiment ?

- Et bien, cette fois je suis certaine que ma mémoire ne me joue pas de tours, mais je ne connais personne de ce nom-là, bien que je puisse affirmer que les Guerriers de la Lumière existent sur mon monde.

Peut-être l’avait-elle connu ou connaissait-elle son nom du moins autrefois. Elle ne pouvait pas le savoir, dû à sa mort lors d’un événement crucial d’Eorzéa, le septième fléau. Suite à l’invocation et au sortilège de Louisoix, les Guerriers de la Lumière avaient été comme … « effacés » de la mémoire des gens. Les gens se souvenaient de ce terme, de cette légende, qu’étaient ces Elus du Cristal-Mère. Mais ils ne se souvenaient ni de leurs visages, ni de leurs noms, ni même s’ils les avaient déjà rencontrés … Ce sort avait-il fonctionné au-delà de la mort ?

- Enfin, une vieille légende existe sur Hydaelyn. Des Elus par le Cristal-Mère, bénis par sa Lumière, menant les batailles pour repousser les menaces et les fléaux. Enfin ca n’a pas empêché le dernier de se déclencher …

La jeune femme prit un air sombre, le reflet des flammes de la cheminée dans ses yeux, faisait écho aux flammes de Bahamut. La dernière chose qu’elle a vu foncer sur elle. Des flammes. Floe n’allait pas savoir de quoi elle parlait.

- Je suis morte sur un champ de bataille. Un ennemi de taille a réussi à déterrer le satellite Dalamund dans lequel était enfermé un Primordial du nom de Bahamut. L’un des plus puissants qui existent. Enfin, il fallait savoir que Bahamut était un vrai dragon à l’origine, l’un des fils de Midgarsormr, et qu’il était devenu un Primordial ensuite. - Tout Eorzéa était réuni ce jour-là. Les armées de chaque cité-état … mais aussi les Guerriers de la Lumière. Bahamut a cependant été trop longtemps enfermé, sitôt que sa cage a disparu, il a déferlé sa furie. Sur mes alliés comme mes ennemis. Elle marqua une seconde de pause, ayant perdu toute sa fougue et son énergie espiègle. - C’est la dernière chose que j’ai vu.

Et depuis qu’elle avait retrouvé la mémoire, elle n’avait pas su ce qu’il était advenu d’Eorzéa après cela. L’Alliance avait réussi à repousser l’Empire ? Ou l’Empire était parvenu à ses fins en mettant Eorzéa à feu et à sang pour la conquérir pour de bon ? Elle l’avait ignoré. Du moins jusqu’à retrouver Lucas qui avait vécu plus longtemps qu’elle, après cette bataille.

- Mah ! Enfin, si Héméra possède déjà deux Guerriers de la Lumière en son sein, c'est rassurant. Je trouve ca même curieux qu'ils existent chez toi aussi.

Finit-elle, en forçant un faux sourire. Oui elle parlait de Floe comme de ce Siegfried.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des chiffres et des lettres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Énigme 373 : Des chiffres et des lettres en somme
» [résolu] Code secret lettres plutôt que chiffres
» Dread Mac Farlane, Apprentie Pirate : jeu de lettres !
» Un Flyer dans la Boite aux lettres
» nombre de lettres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Îles :: Daguéréo-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives