Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Nos Karpath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Nos Karpath   Jeu 14 Sep - 18:24

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Dol
• Nom: Karpath
• Prénom: Nos
• Âge: 26
• Avatar utilisé: Leo - Fire Emblem Fates

Description

• Alignement: Guerrier des Ténèbres

• Description physique:
NosNos tenait l'équivalent d'un rang de noble ou de monarque à son époque, ce qui explique le soin accordée à ses tenues et à son apparence, surtout que l'homme est assez méticuleux. Sa chevelure blonde assez épaisse quoique non très longue est toujours tenue par un serre tête de couleur noire. Et si Nos se voyait décoiffé, il ne tarderait pas à recoiffer les quelques mèches rebelles. Son armure d'un matériau très dur que l'on pouvait trouver sur Centra est d'un noir intense et reluisant composé de plusieurs plaques qui se chevauchent de haut en bas, les finitions sont faites d'un métal doré afin de rajouter une dose de clinquant. Ajouté à l'armure métallique, Nos a décidé de rajouter une cape aux couleurs parme, violette et indigo qui ceint également sa taille. Ses chausses et son pantalon sont dans les mêmes coloris que l'armure. Une tenue assez sombre qu'il ne change rarement car il ne possède plus la garde robe qu'il possédait auparavant. Son visage d'où percent deux yeux marrons foncés peut paraître assez dure quand l'homme est contrarié mais peut aussi véhiculer un calme apparent et magistrale. L'homme a tendance à rester droit en toute occasion, et la rigidité de son armure y aide pour autant.  


• Description psychologique: Avant d'être emprisonné dans l'Aladore,
Nos était quelqu'un de relativement patient avec ses sujets, il pensait que chaque contrée de Centra était capable de se développer indépendamment sans devoir empiéter les uns sur les autres. Mais lorsque son père décéda durant la guerre contre Hyne, le créateur de Dol, il avait du mal à supporter qu'une telle entité puisse nuire et se jouer de l'espèce humaine. C'est depuis qu'il avait du mal à n'être qu'un pion et vouloir être celui qui manipulait et dirigeait les autres, et rapidement, un rival se dessinait dans ce dessein. Lors de son emprisonnement, la peur était la seule chose qui le gardait réellement vivant, et c'est dès lors qu'il comprit que plus il engendrait de la peur chez les autres, qu'ils pourraient alors se faire craindre et contrôler les gens, tout comme le faisait le créateur de ce monde. Cela ne partait pas d'une attitude hautaine ou criminelle, en toute circonstance, au contraire, c'était parfois un côté improviste qui pouvait effrayer les gens. Etre manipulé ou manipulateur, voilà comment il voyait la vie...  


Histoire


Je l'avais enfin retrouvé. J'avais débarqué dans la chambre dans laquelle, il faisait face à un échiquier assez original. L'homme ne réagissait pas, et j'envoyai valser la table sur laquelle se trouvait l'échiquier. Il ne restait que les pièces blanches et le roi noir. 

"Alors, c'était bien vrai, te voilà vivant Nos...
Oui, Zébal, mon vieil ami, aussi curieux que toi vivant. Mais il ne s'agit plus du temps où nous étions le roi noir et le tyran de glace.
J'imagine que tu viens te venger dans ce cas.
Regarde ton échiquier, tu es seulement échec au roi...

Zébal Yami, l'homme qui me faisait face et que j'avais mis du temps à retrouver sur Héméra est celui qui m'a valu toutes ces années d'errance. Alors que nous nous disputions les terres de Centra et les fragments d'Hyne, il avait réussi à me piéger et à m'enfermer dans un artefact magique, l'Aladore. Je n'ai jamais su comment expliquer qu'à l'intérieur, j'avais fait corps avec une entité très puissante, Nosferatu. Etais-je devenu elle, est-ce qu'elle était déjà à l'intérieur, est-ce que le rituel l'avait invoqué. 


J'étais alors Nosferatu, je n'étais plus Nos Karpath, descendant officielle de la lignée des Karpath qui trônait sur une partie de Centra. J'étais monté sur le trône alors que mon père avait été tué lors de la bataille contre Hyne. J'avais alors pour ambition de récupérer son pouvoir pour assurer le règne de ma patrie mais le Roi Noir, un autre monarque, avait les mêmes desseins que moi. Il fut le plus prompt à me piéger. 


Au cours de ces années d'errance, tout ceux qui étaient tombés sur l'Aladore et qui avaient tenté de l'ouvrir était mort en tombant sur nous. La puissance de Nosferatu était telle que je me sentais moi même me corrompre à ces ténèbres. Je ne ressentais plus rien que la peur des gens qui nous faisaient face. Rapidement, la légende de l'Aladore fut le tour du continent puis du monde, et je pense que c'est cette peur, que je ressentais des autres qui me rendait encore vivant. 


Un jour, bien plus tard, alors que des hommes venaient trouver la technologie que nous développions pour faire léviter des cités entières, un homme nommé Cid trouvait l'Aladore dans laquelle j'étais piégé. Je m'étais résigné, j'étais devenu Nosferatu malgré moi. L'homme n'a jamais tenté de l'ouvrir et je ressentais son duel interne entre sa curiosité et son appréhension. Il me ramenait alors dans un orphelinat où il me cacha bien précieusement, un jour, une femme me trouvait, Ellone, mais la sagesse lui fit remettre ce bien à sa même place sans nous ouvrir. Je n'ai jamais su sonder les sentiments qu'elle possédait. 


Ce ne fut qu'une quinzaine d'années plus tard que je changeais de propriétaire, j'avais été amené par ce Cid dans le bureau de directeur de la BGU, et alors que trois jeunes gens partaient en mission, il me confia à l'un d'entre eux. Je ne ressentais chez lui aucune peur comme chez la jeune femme qui me trouva auparavant. L'homme et ses amis ouvrirent l'Aladore mais nous fûmes terrassés. Cet homme m'intriguait et la technologie dolienne leur permettait de nous associer à eux pour qu'ils puissent utiliser notre pouvoir et notre magie. En contrepartie, j'avais accès à ces souvenirs les plus totales mais jamais, il n'eut peur de moi, au contraire, j'étais libre et lui accédait aussi au pouvoir de Nosferatu et au mien. J'avais tendance à piller les royaumes voisins lors des guerres sur Centra, et l'homme appris à le faire chez ses adversaires, nous étions liés. 


Il se retrouvait à combattre les sorcières, une première Edea, manipulée, puis une seconde, Ultimecia. Je l'assistais dans ses combats et son aventure comme d'autres G-Force comme ils nous appelaient. Puis, nous vinrent à combattre cette Ultimecia et la mettre en déroute après une compression temporelle.


Je ne saurais dire ce qu'il s'est passé par la suite. Squall n'avait plus besoin de nous jusqu'au jour où un événement étrange se produisit. Le monde de Dol, celui que j'avais toujours connu venait de fusionner avec d'autres. Nosferatu avait disparu et mon esprit avait retrouvé mon corps, à quelques exceptions près. Je n'ai plus eu de nouvelles concernant mon hôte depuis ni de la G Force à qui j'étais lié. Le monde avait tellement changé que j'ai mis du temps à retrouver mes marques. J'étais redevenu humain quoique je ressentais encore la peur chez les gens... Chez ces humains que je ne supportais plus... 


J'avais parcouru Héméra, errant jusqu'au jour où je suis tombé sur d'autres personnalités bien particulières. Je voulais me venger de l'homme qui m'avait infligé ce long sacerdoce ainsi que du Créateur, Hyne, que je voulais détruire, et j'avais appris que le premier était revenu à la vie. 


De ces personnes naissaient le Rokumeikai, chacun avait ces desseins, peu m'importait mais je comptais bien apporter ma pierre à l'édifice contre quelques unes de mes conditions... La première était de me retrouver ce Zébal Yami... 


Regarde ton échiquier, tu es seulement échec au roi... Je ne vais pas te tuer, je ne suis pas assez bête pour cela, et ce ne sont pas tes règles... En fait, j'ai surtout peur que tu reviennes encore à la vie. Je préfère te faire endurer ce que j'ai endurer.


Quatre hommes du Rokumeikai entrait alors dans la pièce et venait ceinturer l'homme qui ne se défendait pas, il savait que c'était peine perdue. 


"Regarde ce que tu m'as fait, ma magie de glace était parfaite, et tout cela m'a corrompue..."

Je montrais alors ma magie que j'avais réussi tant bien que mal a récupéré grâce à quelques cristaux. Mes sortilèges de glace étaient teintés d'une aura ténébreuse, une neige qui ferait peu rêver les enfants...

C'est ainsi que Zébal fut emmené et jeté dans l'Océan dans une capsule autonome en oxygène. J'en étais débarrassé et il vivrait la même atrocité que moi. La chimère en moins... Mais si j'avais su alors qu'il disposait d'un orbe, je lui aurais confisqué...



Et pour finir...

Quelques questions vous concernant: 
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Maxime
• Votre âge? 26
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Je suis Frost
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? C'est bon Smile



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Nos Karpath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives