Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 La rivière Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: La rivière Belle   Mer 19 Juil - 11:48

Marine et Hartemission viennent du temple de Djose

Non, en effet, lui ne marchait pas. Mais ce n'était qu'une expression que Marine avait utilisée sans réellement y réfléchir avant de récupérer ses affaires et s'apprêter à partir. Il était prêt en tout cas et c'était tout ce qui comptait finalement. Ainsi, après avoir remercier les templier et leur avoir dit au revoir, ils quittèrent le temple afin de retourner au croisement entre la route de Djose et la rive sud du Sélénos. Le chemin était toujours aussi sinueux, entouré de gros pans rocheux mais il était possible d'y voir une petite rivière qui longeait le chemin ici ou là.

Le décor rappela sans détour le lieu de naissance du mog qui n'hésita pas à en parler à sa camarade de route : ça commençait à ressembler un peu à ce qu'il appelait la rivière Belle, une très belle rivière... « Sans blague ? » Fit Marine assez sarcastique bien qu'elle était consciente que la description pourrait très bien ne pas être représentative du nom du lieu après tout. Il continua pourtant d'expliquer à quoi ressemblait son habitat et put faire comprendre à Marine que même le chemin d'ici n'était pas aussi beau que la description qu'elle entendait.

« Ca devait être très beau. » Bon, il y avait par moment des monstres mais les mogs étaient épargnés par l'agression fréquente si ce n'était systématique que ces créatures envisageaient contre toutes les autres races de son monde. « Ca doit être pratique quand même d'être un mog des fois, non ? »

Parce que bon, il se rendait probablement compte qu'ici, il n'était pas autant ignoré qu'il ne l'avait certainement été dans le passé. « On est tous logé à la même enseigne ici. » Et elle croyait se souvenir que certains monstres en attaquaient même d'autres des fois. Mais elle ne dirait rien pour ne pas dire d'ânerie, elle même n'en ayant jamais vu de ses propres yeux.

« Je crois pas qu'il y ait beaucoup de monde qui habitent sur ce chemin... Peut être qu'il y a un petit camp au niveau du Sélénos lui même mais pas sur la route. » A cause des monstres justement... Mais elle n'était pas sans savoir qu'il y avait bien quelques hypellos qui étaient installés sur la rive pour passer d'un bord à l'autre avec le Shoopuf.

« D'ailleurs !! » Elle se souvenait de ce qu'elle voulait lui dire. « Tu vas pouvoir voir un Shoopuf ! » Elle s'attendait déjà à ce qu'il se demande ce que c'était. « Si j'ai bien compris ta description, c'est un peu comme un Papao mais en trèèèèès grand ! On monte dessus pour passer la rivière. » Voilà qui aurait de quoi lui en boucher un coin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Jeu 20 Juil - 10:47

Oui, la rivière où Hartemission était né était sincèrement très belle. On ne pouvait pas dire le contraire, même si le nom de la rivière faisait rigoler une fois qu’on la mentionnait ! Mais oui, oui, c’était une très belle rivière, et Hartemission se surprenait à être nostalgique alors qu’ils déambulaient vers le long de la rivière du Sélénos. C’était le matin et l’air frais qui transportait une odeur un peu maritime lui rappelait lorsqu’il se réveillait, tout lové dans son lit, et qu’il pouvait déjà entendre le chant des ruisseaux avoisinants.

Marine demanda si c’était pratique d’être mog cela dit, surtout par rapport aux monstres.
« Je dois dire qu’être un mog a ses avantages, kupo. Si on exclu le fait qu’on n’ait pas de bras ! » Car en effet, Hartemission n’avait pas perdu ses bras dans un accident fâcheux ou en mettant sa main dehors alors qu’il était dans un véhicule – hon hon hon – mais bien parce que les moogles sur son monde étaient tous ainsi. « Par contre kupo, on n’est pas très nombreux. Les quelques mogs restant vivent dans des tanières, bien cachés à l’abri de tous, kupo. C’est pas vraiment qu’on a peur de quoi que ce soit mais notre nombre restreint nous pousse à être prudent, kupo. » Il ne se souvenait pas vraiment avoir vu beaucoup de moogles sur son monde, sincèrement…

« Mais les monstres nous ignorent, kupo, et les gens nous trouvent mignons ! Alors on peut dire qu’on n’a pas vraiment de prédateur, kupo. Disons juste qu’au fil du temps, les moogles se sont petits à petits éteints. Comme les carbuncles. » Voilà un sujet qui était compliqué. « Ma mamounette m’a raconté qu’avant, il y avait des carbuncles, sur mon monde, kupo. » Il semblait s’enthousiasmer à raconter cette histoire. « La légende dit qu’ils sont là depuis des milliers d’années et qu’ils dorment quelque part, kupo… Personne ne sait d’où ils viennent, ni pourquoi ils dorment. Il paraît qu’ils étaient là quand le grand cristal était là, kupo. » Une légende, rien de plus. Hartemission n’avait jamais vu Mag Mell, le village des Carbuncles, sur son monde. Il ignorait son existence. Mais la légende était contée par les plus âgés.

En tout cas, si Marine voulait parler de ça, il en aurait à dire ! Sa mamounette racontait énormément de choses. Elle aimait beaucoup parler. Mais pour l’heure, ils devaient avancer, et le chemin sembla les mener petit à petit vers une bordure de rivière. La rouquine mentionna qu’il y aurait peut-être un campement, mais elle n’avait jamais voyagée et ne connaissait donc pas vraiment les lieux. Ce n’était qu’une supposition. Ils verraient bien ! C’était bien là l’art de l’aventure !

Spontanément, Marine parla d’un… shoopuf ?
« Choupof, kupo ? » Répéta maladroitement le mog au pelage rayé. Ce n’était pas vraiment ça mais presque. Elle lui expliqua que c’était un peu comme un papao mais en beaucoup plus gros. A priori, on grimpait dessus pour passer la rivière. Les oreilles d’Hartemission se dressèrent sur son crâne. « Mais un papao, c’est déjà énorme kupo !! » Comment pouvait-on faire plus gros qu’un papao ? Eh bien il aurait de quoi tomber des nus lorsqu’il verrait le shoopuf. Il n’avait jamais croisé plus énorme qu’un papao, honnêtement. Et il se rappelait encore de celui qui lui avait foncé dessus… il pouvait confirmer qu’ils étaient très gros…

« Eh kupo, ils ont rien contre les mogs, les choupofs, hein ? Kupo ? » Non juste pour être sûr…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Ven 21 Juil - 11:45

Être un mog avait ses avantages qu'il disait même si ça n'était pas tous les jours faciles de ne pas avoir de bras. Mais au moins les monstres les attaquaient pas même s'ils devaient se cacher par la crainte de perdre le peu de mog encore restant dans leur monde. C'était un peu comme les carbuncle qu'il raconta mais Marine n'avait jamais entendu parler de ça pour dire et là, elle se demandait ce qu'était une telle créature. Elle s'imaginait peut être un dérivé du mog mais elle serait surprise d'entendre parler de leur taille ou de leur manière de vivre. Ce n'était semblerait-il que des légendes que la maman de Pompon lui racontait plus tôt dans sa vie mais une légende devait bien avoir un fondement et Marine restait persuadée que toute légende trouverait une note de vérité qui ne demandait qu'à être découverte !

Ils auraient des milliers d'années et auraient vu le grand cristal visiblement. Ils pouvaient donc certainement vivre très vieux mais ils le pourraient bien s'ils passaient leur temps à dormir. « Faudrait que tu m'en dises plus sur ces carbuncle alors ! » S'exclama-t-elle. « Ils ont l'air d'être très vieux. » et qui disait vieux, disait sage aussi. Marine n'en aurait aucun doute et se disait que le village devait donc être isolé pour ne pas être attaqué par des personnes avides de connaissances ou qui pourraient leur faire du mal.

En tout cas, elle avait autre chose à dire et pour ne pas le surprendre une fois sur place, elle lui parlait du Shoopuf. Il ne semblait pas connaître ce qui fit plaisir à Marine puisqu'elle put lui en faire une bonne explication même si le nom était mal prononcé. C'était presque ça quand même ! Un Papao c'était déjà énorme si bien qu'il se demandait comment une créature pourrait être encore plus grosse mais Marine avait déjà une réponse toute faite pour ça.

« Bah, on peut facilement monter à six sur son dos ! » C'était ce que sa mère lui avait raconté du moins mais elle n'en avait pas douté une seule seconde ! Maintenant, s'ils auraient quelque chose contre les mogs... Elle ne pourrait le dire mais ils n'étaient pas méchants normalement... Et ils étaient dressés par des Hypello donc... Ca ne devrait pas poser de problème. « Je pense pas qu'ils t'en veuillent si tu les attaques pas. Ils sont bien dressés s'ils sont responsables du trajets d'autres personnes. »

Ce n'était pas un monstre autrement dit et ils ne seront agressif que si on le serait avec eux ou leur maître. C'était une logique que Marine ne pourrait expliquer mais elle le voyait un peu comme un gros, très gros, animal de compagnie. Ce qu'elle ignorait cependant, c'était que la route serait encore bien longue pour ne serait-ce qu'arriver là. Ca ne se ferait pas en une ou deux heures comme elle se le serait imaginé en premier lieu. Et c'était sans compter la présence des éventuels monstres qui pourraient vouloir s'en servir comme petit déjeuner.

La terre sur laquelle ils avançaient était assez fine, pour preuve qu'il n'avait pas du pleuvoir depuis un moment mais le ciel était couvert et l'air humide... Marine changea une fois encore de sujet pour mentionner ses craintes. « J'espère qu'il va pas pleuvoir. » Elle n'aimait pas du tout la pluie et préférait l'éviter tant que c'était possible. Là, elle était certaine qu'elle ne pourrait pas l'éviter si elle se mettait à tomber et redoublerait de rapidité pour pouvoir atteindre la prochaine ville au plus vite – même si ça ne changerait pas grand chose pour elle s'il se mettait à pleuvoir maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Mer 26 Juil - 10:15

Ce n’était pas que Hartemission ne voulait pas parler des carbuncles, disons surtout qu’il n’en savait pas beaucoup à leur sujet. Il n’avait entendu que des légendes et des histoires que sa mamounette lui avait racontées à plusieurs reprises. A vrai dire, c’était son histoire préférée quand il allait au nid le soir. Il adorait entendre parler de ces carbuncles et de leur grand savoir et s’imaginait presque devenir comme eux un jour – sans le pouvoir bien entendu. Et après était venu la lubie de devenir une étoile. Il avait de drôles de rêves ce brave Harti.

Ils parlèrent ensuite du shoopuf et du fait qu’il n’attaquerait pas la petite boule de poils tant que lui-même ne lui taperait pas dessus… Non pas que ce fut dans les intentions d’Hartemission en toute honnêteté ! Il se nota donc de ne pas embêter le shoopuf, mais la route semblait encore longue avant qu’ils n’arrivent à destination… Du coup, ils ne rencontreraient pas de shoopuf avant de croiser quelques monstres, ça c’était sûr. Hartemission, toujours en vol, ne notait la présence d’aucune créature hostile alors que Marine disait espérer qu’il ne pleuve pas. Cette remarque poussa le mog à lever le museau vers le ciel.
« C’est vrai que ça se couvre kupo ! Il faudrait se dépêcher. » Il disait ça sans même savoir à quelle distance ils se situaient, mais bon. Disons-le ; il n’avait pas tellement envie de se retrouver trempé non plus, mais alors qu’il disait ça, une grosse goutte de pluie froide lui tomba en plein sur le nez ! « Oh flûte kupo… » Râla-t-il avant de secouer la tête frénétiquement pour chasser la gouttelette… seulement pour en voir un millier d’autre lui tomber subitement sur la tête !

« Rhaaa ! Mais je peux pas voler s’il pleut comme ça kupo ! » Ses ailes étaient trop fines et délicates pour soutenir son pois alourdit par la pluie ! Du coup, embêté, Hartemission posa ses pattes sur le sol qui, peu à peu, se gorgeait de la pluie. Il pressa le pas pour aller sous un arbre qui longeait la route et de là, ils semblèrent un peu à l’abri, même si quelques gouttes les touchait encore. A vu de pif, c’était juste un gros nuage, mais il faudrait attendre qu’il passe.

Le mog poussa un profond soupir avant de tourner la tête vers Marine. S’il avait eut un cou, il aurait probablement un torticolis !
« T’aurais pas un truc à raconter kupo ? En attendant que la pluie passe. » Il n’avait pas l’intention de voyager avec son poils trempé et ses ailes rabougrit par l’eau… autant attendre du coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Dim 30 Juil - 16:56

Il faudrait se dépêcher oui... Mais quand on ne savait pas le temps qu'il resterait avant de pouvoir arriver à la prochaine civilisation, ça ne serait pas évident de savoir s'il serait vraiment utile d'accélérer mais Marine était au moins d'accord pour forcer l'allure. Dans la minute qui suivit, la pluie se mit à tomber très brusquement au point où il fut difficile d'y voir à quelques mètres seulement. C'était sans compter la température qu'elle avait et le fait que Marine n'avait pas penser à prendre le moindre vêtement chaud pour se couvrir contre ce genre d'intempéries. Pompon avait lui aussi ses problèmes puisque le poids de sa fourrure l'empêcha de maintenir son altitude et il fut contraint de poser pied au sol.

« Vient par là. » Fit donc la jeune femme en se plaçant stratégiquement sous un arbre. Ce dernier se gorgeait d'eau mais il leur permettait de ne pas se faire arroser pendant un moment. « Il faudra espérer que ça ne dure pas trop longtemps maintenant. » Ca ne ferait que passer, il s'agissait probablement que d'un gros nuage de passage mais en attendant, ils n'avaient rien à faire si bien que Pompon demanda à Marine si elle n'aurait pas quelque chose à raconter. Elle en aurait beaucoup à dire oui mais elle ne saurait pas spécifiquement quoi dire vis à vis de la situation. Elle pourrait prendre l'un de ses souvenirs, elle pourrait raconter des histoires qu'elle connaissait sur telle ou telle route mais, idem, elle ne saurait pas quoi choisir et ne pourrait parler que de routes que Pompon ne connaîtrait pas si ce n'était celle de Mi'ihen dont elle avait déjà parlé.

« Il y a toujours quelque chose à raconter. » Fit-elle avec un sourire, réprimant un frisson et serrant ses bras autour d'elle. « Comme par exemple que c'est la première fois que j'ai une pluie aussi froide qui me tombe dessus. A Kilika, quand il pleut, la pluie est assez chaud pour limite donner envie d'aller dessous. » Contrairement à ici. Mais Marine n'avait jamais le droit d'aller dessous sous prétexte qu'elle se rendrait malade se faisant. « Mais mon père ne voulait jamais que j'aille jouer sous la pluie, il disait que c'était pas sain. »

Quelques gouttes continuaient de percer l'arbre sous lequel ils étaient, Marine en prit une directement dans la nuque et eut un sursaut par la surprise. « On pourra pas rester encore longtemps sous les arbres si ça continue. » Mais, alors qu'elle disait ça, le gros nuage semblait passer puisque la pluie devint plus fine jusqu'à ne laisser que quelques gouttes éparses ainsi que le soleil pointer de nouveau le bout de son nez. « Ah, je crois que ça se termine. » Elle bougea un peu pour quitter sa couverture et se rendre compte qu'il ne pleuvait plus. Elle se retourna donc vers Pompon pour reprendre la parole. « On va pouvoir repartir ! » Et lui pourrait sécher en marchant un peu avant de pouvoir reprendre de l'altitude.

Il ne fallut que quelques pas pour que Marine s'arrête à nouveau. « Oh crotte... » Elle venait de voir un Ochu un peu plus loin et il serait inutile de tenter de trouver une autre route pour passer : le monstre bloquait complètement le chemin. « T'as vu la taille qu'il fait ? On pourra jamais passer sans se faire remarquer... » Vu la manière dont il était fait, c'était certainement la pluie qui venait de le faire sortir...

« Va falloir le tuer je crois... Tu t'en sens capable ? » Marine n'avait pas froid aux yeux et serait prête à faire des folies pour atteindre son objectif. Mais Pompon, ce n'était peut être pas le cas... Quoi que faire demi tour maintenant qu'ils en étaient ici serait un peu stupide autant l'avouer. « On peut aussi attendre qu'il parte mais c'est pas dit qu'il s'écarte gentiment du passage pour nous laisser passer... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Ven 4 Aoû - 10:08

En attendant que la pluie ne cesse, il faudrait bien s’occuper ! La première chose à laquelle pensa Hartemission, c’était de raconter des histoires. Marine affirma qu’il y avait beaucoup de choses dont ils pouvaient parler, mais la seule qu’elle retint vraiment, c’était que c’était la première fois qu’elle sentait une pluie aussi fraîche sur sa peau. Celle de Kilika était plutôt tiède. En même temps, Hartemission avait crut comprendre que Kilika était dans une région assez chaude à en croire la description que la rouquine en avait fait. C’était une pluie assez chaude pour jouer dessous, mais le père de la demoiselle refusait toujours qu’elle joue sous cette pluie.
« Jouer sous la pluie ?? » Répéta-t-elle, comme scandalisé. « Quelle drôle d’idée kupo… ! » Marine pourrait rapidement deviner de toute manière que Hartemission n’aimait pas du tout la pluie, ou en tout cas se déplacer lorsqu’il était trempé, aussi ne pouvait-il pas comprendre ce que Marine pourrait avoir souhaité par le passé.

La pluie ne tarda pas à alourdir beaucoup les feuilles, mais juste alors que Marine s’inquiétait pour leur abri, les nuages semblèrent s’éloigner. Soulagé, Hartemission se secoua vigoureusement pour chasser les dernières gouttes d’eau, avant de reprendre la route à la suite de Marine. Malheureusement, ils se retrouvèrent encore devant un souci : la pluie avait fait sortir de sa tanière un énorme ochu ! Inutile de songer à passer sans se faire remarquer. « Bah, moi je peux voler, kupo… » Rappela Hartemission en oubliant deux secondes que Marine ne pouvait pas voler, et donc qu’elle se ferait forcément prendre par l’ochu en tentant de passer ! Du coup, sa remarque était un peu égoïste, il fallait bien l’admettre…

« Je sais pas kupo. » Répondit la boule de poils quand Marine demanda s’il pensait pouvoir abattre pareil adversaire ! « Mon pompon est encore douloureux à cause de l’autre jour kupo, je sais pas si je pourrai lancer des sorts sans que ça pique ! » Et ça c’était vachement embêtant. Du coup, il faudrait peut-être trouver une autre solution que d’aller lui maraver la gueule dans une ruelle. De toute façon, en guise de racailles, autant dire que Marine et Hartemission ne faisaient pas du tout le poids contre l’ochu. Il faudrait donc jouer un peu de la ruse !!

« Je peux toujours lui voler autour et l’attirer ailleurs pendant que tu passes kupo ? » Mais c’était forcément dangereux. Avec ses grandes lianes, il pourrait très bien attraper le mog et Hartemission préférait ne pas songer à ce qu’il ferait si cela arrivait ! Le mangerait-il ? L’enfouirait-il dans son espèce de bouche avec de l’eau empoisonnée dedans ? Brrr ! Autant dire qu’il préférait ne pas trop y songer. Sauf qu’il ignorait ce qui pourrait bien fonctionner pour distraire une… plante… aussi était-ce compliqué de trouver une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Ven 4 Aoû - 12:54

Visiblement, ce n'était pas le fun de Pompon que de jouer sous la pluie mais avec ce qu'il avait laissé entendre à l'instant, la demoiselle s'en serait sans aucun doute rendu compte de toutes façons. Maintenant en tout cas, la pluie cessant, ils pourront continuer leur route jusqu'à ce que, quelques mètres plus loin, un ochu ne leur barre la route sans même le faire exprès. Attendre qu'il parte serait une solution mais Marine ne voulait pas perdre trop longtemps. Pour le contourner ce n'était pas la peine mais Pompon proposa de le survoler.

« Oui, et tu me portes jusqu'à ce qu'on soit assez loin ? » Fit-elle de manière particulièrement sarcastique pour lui rappeler le problème. Non, ce n'était pas une solution sauf s'il attirait son attention pendant qu'elle passait discrètement. Ca serait tout aussi dangereux pour lui à cause des lianes que pour elle de passer sur moins d'un mètre entre l'ochu et le bord de ce passage... Et il était hors de question de tenter de l'attaquer surtout parce que Pompon avait encore le pompon assez douloureux de la veille.

« On peut essayer de le distraire mais tu risques de te manger un coup de liane si tu voles pas assez haut. » Il y avait toujours la possibilité de passer dans l'eau et ce n'était pas réellement ce que Marine préférerait... Elle pourrait utiliser l'eau de la rivière à côté pour pouvoir se camoufler à défaut de l'esquiver en longeant les quelques arbres présents.

« Tu peux toujours voler très haut au dessus de lui et l'appeler. S'il est pas trop bête, il tournera la tête vers toi et il m'ignorerait pendant que j'essaie de passer. » Et comme ça, elle ne sera pas mouillée et ne risquerait pas de se faire attaquer. Surtout si l'ochu tenterait d'attaquer Pompon. Après, Marine ignorait complètement que cette bestiole pouvait utiliser des sorts comme H2O et que Pompon risquait de se faire arroser malgré que la pluie avait cessée.

Ce plan ne paraissait pas trop dangereux puisqu'il serait hors de portée des longues lianes de la chose. Mais c'était Marine qui devrait faire confiance à ce que le mog pourrait lui même faire au final. Puisque s'il n'appelait le monstre qu'une fois alors que Marine passait outre lui, elle risquait de se faire repérer et attaquer dans la foulée. Elle n'était pas sûre de vouloir courir pendant tout le reste du trajet pour tenter de s'épargner un combat trop difficile. Après...

« Sauf si tu as une meilleure idée. » Qu'elle pourrait suivre aussi hein. Hors de question de dire qu'elle pourrait s'envoler elle aussi par dessus le monstre même si ce n'était pas l'envie qui manquait... « Si j'avais une chimère, j'aurais tellement pu lui régler son compte en un rien de temps. » Elle revenait là dessus oui... Mais elle avait toujours rêvé d'être invoqueur justement pour ne pas se faire embêter par de grandes créatures comme celle là. Ifrit lui aurait tellement fait sa fête en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Mer 16 Aoû - 19:30

Non, Harti ne pourrait certainement pas soulever Marine et l'emmener où que ce soit... oh non, ce n'était pas qu'il était trop petit, clairement la rouquine était trop... bon d'accord. Autant taire cette pensée, il suffirait qu'elle puisse lire dans sa tête et... brrr, il préférait ne pas s'imaginer ce qu'elle lui réserverait comme punition s'il osait dire qu'elle était grosse !

Bref, trêve de plaisanteries, ils discutèrent d'une manière de passer outre l'Ochu sans engager le combat. Le petit mog ne pouvait dire connaître ces créatures, mais juste à le voir, ça ne donnait pas du tout envie de s'en approcher ni de s'y frotter. Marine proposa de le distraire mais Hartemission risquait de s'accrocher un coup de liane au passage s'il ne volait pas assez haut. Il fronça le nez en songeant que ce n'était pas du tout une tournure envisageable. Surtout qu'il y avait un genre d'étang dans sa gueule... si c'était une gueule... et il ne se voyait pas tellement patauger là-dedans...

Cela dit, l'idée de le distraire persistait et Marine suggéra qu'il vole en appelant la bête le temps qu'elle passe.
« Je sais même pas ce qu'est sa tête kupo... » bouda le mog, loin d'être convaincu de cette suggestion. Cela dit, il faudrait bien passer à un moment ou à un autre ! Comprenant que c'était là potentiellement l'unique moyen de s'en sortir sans combat, Hartemission opina. Il prenait son envol alors que Marine déplorait l'absence de chimères. Oui ben ils n'en avaient pas, zut de zut ! Ça ne servait à rien de se lamenter sur un truc inaccessible !

« J'y vais kupo, prépare-toi ! » Il étira ses petites ailes violettes avant de soudainement prendre son envol et de foncer vers l'ochu. Peu importe où était sa tête, il comprit avoir son attention avant même de l'appeler. L'étang nauséabond qu'il avait dans la ''gueule'' laissa Hartemission prendre de l'altitude rien qu'avec l'appréhension d'y plonger – contre son gré. « Hééé ! Kupo ! Toi ! Youhoou !! » A priori, cela fonctionna à merveilles, car voilà que l'ochu agitait ses lianes pour l'attraper.

Vivement, le mog s'éleva en hauteur, cherchant à être hors d'atteinte.
« Gah ! Ma-Marine, va s'y, fonce kupo ! » Il ne comptait pas faire ce petit numéro plus longtemps que nécessaire ! Dès que Marine aurait filé outre les vilaines lianes de l'ochu, il filerait le plus vite possible pour fuir cette plante immonde, en espérant que tout se déroulerait bien du côté de la jeune femme aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Jeu 17 Aoû - 20:02

Que le mog le distrait, c'était une chose mais Pompon ne semblait pas convaincu que ça soit pour le mieux : il ne pourrait pas même dire ce qu'était sa tête et ne pourrait pas savoir s'il aurait l'attention ou non de la créature. Pourtant, Marine était persuadée qu'il se débrouillerait très bien pour ça vu comment il attirait l'attention à voleter comme ça. Et sa petite voix ne risquait pas de passer inaperçue d'une telle créature non plus !

Il donna donc le signal de départ alors que Marine lui faisait un signe de la main, levant le pouce, pour dire que c'était bon pour elle aussi. Elle le regarda prendre de l'altitude jusqu'à ce qu'il ne soit assez haut pour passer au dessus de la créature et l'appeler. Marine se rapprocha un peu en voyant que l'ochu semblait attiré par ce qui lui volait autour à la manière d'une mouche. C'était qu'il se débrouillait très bien le petit Pompon !! Mais il paniquait et ça s'entendit clairement lorsqu'il demanda à Marine de se dépêcher de passer.

L'adolescente faisait ce qu'elle pouvait en tentant de ne pas toucher à la plante géante ou faire craquer une brindille sous ses pieds. Elle ne disait rien mais elle pouvait se rendre compte que l'Ochu était tout de même bien plus vivace que sa grosse taille ne le laissait supposer. Pour un truc aussi gros, il bougeait tout de même assez vite. Cependant, une fois qu'elle passa devant lui, elle ne pourrait plus jouer le jeu et se mit à courir le plus vite que ses jambes le pourrait en sonnant la fuite par sa voix.

« Fuyons, vite ! »

Elle regarda derrière après quelques secondes pour voir que l'Ochu avait un peu avancé mais qu'il ne semblait pas très enclin à aller plus vite qu'il ne l'avait fait jusqu'à maintenant. Il avait tenté une magie et Marine n'avait pas manqué de voir le jet d'eau lui passé juste au dessus de la tête en sentant son cœur s'emballer... La course n'était pas d'une grande aide non plus pour lui maintenir son souffle mais elle ne s'arrêta que lorsqu'elle fut certaine d'être hors de portée des coups de ce monstre. Elle chercha seulement à ce moment là où était le mog. Il n'était pas loin d'elle et, ainsi, elle put le flatter un peu d'une ou deux caresses en le félicitant.

« T'as très bien fait ça ! Ca n'a pas été si dur hein ? »

L'art de la fuite était certainement une chose qu'il connaissait bien en tout cas puisqu'il semblait avoir volé plus vite que Marine ne pouvait elle même courir. Et autant dire qu'avec la taille de ses ailes à côté des jambes de la jeune femme, ça n'avait rien de facile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Lun 21 Aoû - 10:17

Ils parvinrent, assez facilement admettons-le, à fuir l’ochu. Hartemission esquiva difficilement les lianes alors que Marine fuyait à toutes jambes en manquant à quelques reprises de se prendre un sortilège aquatique dans le dos ou pire, derrière la tête ! Affolé par la tournure des choses, le petit mog volait rapidement en espérant ne pas recevoir de mauvaises surprises, puisqu’il ne pouvait pas tellement tourner la tête et regarder où en était l’ochu ou s’il tentait de l’attraper ! Les mauvais côtés de ne pas avoir de cou à proprement parlé…

Le duo arriva suffisamment loin pour que l’ochu décide d’abandonner la poursuite, jugeant vraisemblablement qu’il n’y avait pas vraiment de quoi se nourrir ou jouer avec ces deux personnages. Lorsqu’ils eurent fuit assez loin, Marine s’arrêta, essoufflée, là où Hartemission se laissa simplement perdre en altitude petit à petit jusqu’à finalement tomber sur le sol et rouler un tantinet dans la poussière. Il resta sur le dos à fixer le ciel alors que son ventre se gonflait et se dégonflait comme un ballon de baudruche qu’on arrivait pas à gonfler correctement.
« Pffiiiooooouuu… kupoooooo…. » Il n’était vraiment pas fait pour le sport ! La vache ! Il entreprit de se redresser difficilement, il lui fallut quelques élans pour que sa rondeur ne décide à onduler d’un côté et de se mettre sur ses pattes. Pourtant, il eut tôt fait de se mettre sur son séant, par terre, sur le sol encore humide de la précédente pluie.

Marine le gratifia de quelques caresses mais le mog demeura boudeur.
« Quelle idée kupo !!! Il aurait put m’attraper avec ses lianes !! Kupo…. » Traduction : il avait eut très peur. Quoi qu’il en soit, ils y étaient parvenus et c’était bien là le plus important dans cette histoire. Hartemission craignait encore que l’ochu n’arrive mais à priori, la gigantesque plante ne semblait pas être à leur poursuite. Il soupira de soulagement.

Son ventre parut émettre une grosse plainte indiscrète à ce moment-là. Il ne s’embarrassa même pas de le camoufler ou de s’en excuser. Avec la frayeur qu’il venait d’avoir et toute cette action, il avait bien mérité un casse-croûte non ? Il ignorait en plus si Marine en avait apporté depuis le temple de Djose…

« Groumph… Kupo, continuons maintenant, qu’on puisse manger ! » Il reprit donc son envol, puisque, comme on l’aura remarqué, il n’était pas très à l’aise à marcher et n’avançait pas vite dans ces conditions, et prit les devants pour suivre le chemin de terre claire en se doutant déjà que c’était la route à emprunter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Lun 21 Aoû - 10:34

Les mains sur les genoux, Marine reprenait son souffle jusqu'à ce qu'elle ne voit le mog tomber non loin d'elle pour s'écraser sur le sol et souffler lui aussi. Il ne semblait pas se rendre compte que la poussière encore mouillée de la pluie précédente allait se coller dans son poil mais ce n'était pas réellement le problème de Marine tant qu'elle n'aurait pas à le porter ensuite. Il termina sa manœuvre pour se mettre sur les fesses sur le sol et signaler combien il avait eu peur... Enfin, pas de cette manière, jugeant juste inadéquat de passer comme ça à côté de l'Ochu alors qu'il aurait pu se faire frapper par des lianes.

Marine fronça les sourcils pour reprendre dans l'immédiat. « Mais tu volais ! Il ne pouvait pas te toucher toi ! » Signe qu'elle, elle n'était pas passé loin de se faire attaquer à plusieurs reprises. Mais elle n'allait pas en faire tout un plat et reprit de plus belle. « Au moins, on a réussi à passer sans se faire attaquer. On va pouvoir continuer plutôt que de rester bloquer sur ce chemin. Je compte pas arriver dans une semaine à Guadosalam figure toi ! » Même si elle ignorait être encore très loin de ce point !

Une plainte se fit entendre depuis l'estomac de Pompon et Marine eut un sourire l'air de dire qu'il n'était qu'un gros goinfre. Pourtant, il se redressa pour inciter le duo à reprendre la route histoire de pouvoir manger plus rapidement parce que, d'avoir peur, ça creusait ! Il reprit son envol donc et Marine le regarda avec un sourire. Elle même tombée sur les genoux pour se reposer, elle se redressa et alla chercher quelque chose dans son sac. Ce ne fut qu'avec une pomme dans la main qu'elle interpella son compagnon.

« Hey Pompon. Tien ! » Elle ne lui envoya pas parce qu'il n'avait pas de main mais elle l'aurait fait si elle était sûre qu'il aurait pu la rattraper. Elle lui tendit alors la pomme et ne serait pas sans savoir qu'il serait heureux à la seconde où il la verrait. « Ca te fera patienter jusqu'à ce qu'on arrive à un campement face à la rive. » Même si elle ne savait pas du tout combien de temps encore il faudrait avancer. Mais elle ne ralentirait pas la cadence et continuerait à marcher à un bon rythme pour ne pas se faire avoir par le temps. Le soleil était encore haut dans le ciel et elle jugeait qu'elle aurait encore pas mal de temps avant que la nuit ne tombe.

Ce qui l'inquiétait en outre, c'était qu'elle ne voyait pas du tout la rive au loin. Juste quelques arbres camouflant la suite du passage... La seule chose qu'elle pourrait donc faire serait de continuer d'avancer en espérant ne pas trop tomber sur des monstres en chemin. Marine regarda quand même derrière elle pour voir l'Ochu – sa taille ne le rendait pas difficile à voir – mais il semblait être retourné à ses occupations lui aussi...

A voir Pompon manger une pomme, Marine se rendit compte qu'elle voulait manger elle aussi, pas nécessairement par faim cependant, elle alla donc chercher une pomme pour elle aussi et entreprit de la manger en même temps que Pompon. Pas de jaloux comme ça ! Elle avait fait une bonne réserves en partant du temple de Djose de toutes façons, ce n'était donc pas comme si elle risquait de tomberà court avant la fin de la journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Dim 27 Aoû - 14:17

Bah et alors s’il volait ?? Ce n’était pas comme s’il était vraiment hors d’atteinte ! Et puis il aurait put le choper avec sa magie aussi ! Il avait vu sa magie hein, il était capable de lancer des grosses gerbes d’eau ! Psh psh. Hartemission ne pouvait pas dire être en colère, mais autant dire qu’il avait flippé. Là du coup, il sentait encore son cœur cogner puissamment contre sa poitrine, et vu la circonférence de son corps, autant dire que ça raisonnait partout et que ça n’adoucissait pas du tout son angoisse !

Avec quelques secondes supplémentaires, il parvint à retrouver son souffle sans trembloter. Marine nota qu’au moins, ils avaient réussis à passer outre l’ochu, car celui-ci ne semblait pas vouloir les suivre. Le mog jeta un coup d’œil derrière d’ailleurs, question d’être certain qu’ils n’allaient pas avoir une mauvaise surprise…
« Heureusement qu’il n’était pas très malin kupo… » En espérant qu’il n’ait pas entendu quand même. Non parce que si vraiment il avait voulu les attraper, il aurait put les suivre. Ils n’étaient pas si loin que ça.

En tout cas, ils pouvaient donc continuer, et boudeur comme il était, Hartemission se dépêchait pour rejoindre le Sélénos. L’heure tournait et il ne voulait pas se balader pendant la nuit ! Surtout qu’il était encore un peu trempé. Il profita de la halte pour se secouer un peu et dégager un peu d’eau de son pelage. C’était déplaisant, et maintenant, il avait l’air d’avoir mit son pompon dans une prise électrique… Son humeur ne s’améliorait pas tant que ça, mais Marine eut la solution.
« Kupo ! » Une pomme ? Oh alors là, c’était parfait ! Soudainement très heureux, il utilisa ses pouvoirs magiques pour attraper la pomme et l’emmener à sa gueule. Il mordit puissamment dedans et l’énorme bouchée fit juter le fruit le long de ses lèvres. C’était délicieux ! Bon, pas encore comme les pommes rayées qu’il mangeait jadis mais c’était déjà pas mal. « Merci, kupo ! » Parvint-il à dire entre deux bouchées gourmandes.

La rouquine aussi se permit d’ailleurs de prendre une pomme alors qu’ils avançaient. Du coup, l’humeur du mog étant meilleure, il cessa de se plaindre au sujet de l’ochu. A vrai dire, le rouge scintillant de cette belle pomme lui fit oublier cet épisode.

Alors qu’il grignotait le peu qu’il arrivait encore à récupérer sur le cœur de la pomme, ils arrivèrent vers ce qui semblait être de la civilisation. Non pas une ville mais un petit stand d’informations qui faisait de la publicité et parlait du shoopuf aussi. D’ailleurs, lorsque Hartemission remarqua la grosse bête, il en échappa son cœur de pomme qui tomba sur le sol.
« Whoaaaaa kupooooo ! Qu’est-ce que c’est ??? » Il ne pensa pas que c’était un monstre, contrairement à beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Mar 29 Aoû - 11:31

Une chance qu'il n'était effectivement pas très malin sans quoi ils auraient pu avoir de plus graves problèmes que seulement de la peur. Pompon avait beaucoup de mal à s'en remettre mais ça lui passa au moment même où Marine lui tendit une pomme. Il l'accepta avec plaisir – évidemment – et oublia tout le reste tellement il était content de pouvoir manger ce qu'il préférait. Marine en profita pour manger elle aussi l'un de ces fruits. Avec tout ce qu'elle mangeait, on pourrait penser qu'elle ne faisait que ça mais une chance tout de même que ce n'était que des fruits sans quoi elle prendrait vite en tour taille.

Ils continuèrent à marcher dans le silence de la nourriture jusqu'à atteindre une civilisation. La ville ? Non, il ne s'agissait qu'un point de passage qui leur permettrait de passer le Sélénos. La nuit arrivait déjà comme pourrait le constater Marine en regardant autour d'elle : le soleil était en train de se cacher à l'horizon donnant une teinte orangé au ciel et au paysage les entourant. Ca allait être délicat d'atteindre ne serait-ce que Guadosalam ce jour là. Ils avaient été aussi lents que ça ?

Ce qui la ramena à la réalité ne fut pas la fin de sa pomme mais bien le cri de son petit allié en peluche quand il vit le Shoopuf, elle avait tourné la tête vers lui et avait suivi son regard pour pouvoir se rendre compte de ce qu'il était en train de voir si bien qu'elle sourit en voyant le gros lards hors de l'eau.

« C'est ça le shoopuf ! » Elle le regarda elle aussi pour se faire une idée de ce qu'elle se serait imaginé... « Je pensais pas que c'était si gros... » Non, et elle se disait maintenant qu'un Papao était bien, bieeeen plus petit qu'un Shoopuf. « Finalement, ton papao doit être beaucoup plus petit que ça. Je pensais vraiment pas que c'était si gros un Shoopuf. » En même temps, pour une fille qui n'avait jamais voyagé, elle en savait pas mal grâce à ses parents mais elle découvrait le monde pour la première fois.

« Je sais pas si on va pouvoir passer le Sélénos maintenant ou si on va nous faire attendre demain... La nuit va pas tarder à tomber et je pense qu'ils font pas de trajet de nuit. » Vu que la nuit, les monstres étaient plus virulents dans l'eau... Mais, quelque part, elle aurait une idée aussi... « Il paraît que la nuit le Sélénos est magnifique avec tous les sélénuphares qui rejettent des furolucioles ! On pourrait rester ici pour voir ça !! » Encore une chose qu'on lui avait dite il y avait bien longtemps. Elle ne s'imaginait pas que les furolucioles maintenant disparues, ce spectacle n'avait plus lieu d'être. Non seulement risquait-elle d'attendre pour rien mais, en plus, d'être déçue si Pompon acceptait d'attendre et voir ça.

Par contre, il n'y avait aucun emplacement pour dormir si ce n'était que des bancs un peu plus loin. Ca ne serait pas très confortable mais ça devrait pouvoir le faire au moins pour Marine. Pompon ne se priverait pas de dormir sur elle, ça serait tout aussi confortable qu'un lit sans pour autant que ça ne dérange la demoiselle. Mais elle se rendait tout de même compte que cet endroit avait beaucoup changé pour une autre raison aussi... « Avant, il y avait plein de marchands itinérants que ma mère disait... Je crois qu'ils sont tous partis. »

Elle s'était aussi imaginée qu'elle pourrait peut être faire quelques emplettes avant de partir mais ce ne serait pas chose faisable avec personne outre des hypellos pour les mener de l'autre côté de la rivière. Ah oui, d'ailleurs ! « Les petits bonhommes bleus, se sont des hypellos. Ce sont ceux qui dressent les shoopufs pour la traversée du fleuve. Ils le paraissent pas mais ils sont très intelligents ! » Enfin, c'était ce que son père lui disait ça... Ne jamais se fier à la couverture d'un livre pour en déterminer son contenu. Le seul hypello qu'elle avait croisé à Kilika ne lui avait effectivement pas donné l'impression d'être une lumière en effet... Mais hé... Qui savait hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Mar 5 Sep - 8:03

Mangeant goulument sa pomme bien rouge, Hartemission ne tarda pas à la finir avant de rejoindre le Sélénos et heureusement, parce qu’il eut une sacrée surprise en voyant le shoopuf ! Choupof ? Choux-poff ? En tout cas, ce gros bidule, non, n’était pas comparable du tout avec le papao qu’il connaissait… et déjà qu’il trouvait les papaos énormes ! Comparés à lui, cela dit, tout était très gros… même Marine… ahem, oui donc où en étions-nous kupo ?

La rouquine admit cela dit ne pas penser qu’ils puissent traverser maintenant : elle ne croyait pas que le mastodonte voyagerait de nuit. Non pas que cela importunait Hartemission : il supposait qu’ils seraient en sécurité sur les berges. Mais une chose intéressait surtout Marine : la brillance de la rivière avec les furolucioles. Le problème, c’était que ni Marine, ni Hartemission ne savait que les furolucioles n’existaient plus – genre, plus du tout – sur Spira.
Visiblement, elle avait de vieilles informations en poche en fait, puisqu’elle mentionna des marchands qui étaient ici jadis selon sa mère, mais qui dorénavant, n’étaient plus là. Le mog commençait à croire qu’elle était déçue du coup, et ses grandes oreilles tombèrent un peu sur son crâne avec désolation. La pauvre, elle était si enthousiaste !

« Des furolucioles, kupo ? » Répéta-t-il alors que Marine s’éloignait.
« Oula, vous venez voir les furolucioles ? » Rit quelqu’un à côté. Marine était loin, elle n’entendrait pas.
« Euh, oui kupo ? » Il sentait déjà venir le reste, avec le ton de voix employé par le bonhomme.
« Y’en a plus depuis longtemps ! Tout le monde le sait ! Vous sortez d’une caverne ou quoi ? »
Hartemission dévisagea l’homme avec un certain dédain. Mais il préféra ne pas répondre.

Il rejoignit Marine qui, un peu plus loin, lui parla des bonhommes bleus. Mais il ne retint pas l’information. Il songeait encore à ce que l’individu avait dit et se demandait s’il ne devrait pas le dire à Marine… après, peut-être était-ce faux ? Peut-être que ce n’était que pour faire fuir les touristes et s’éviter des gêneurs ? Après tout… si c’était si beau, ça devait forcément attirer les gens, mais le petit mog ne pouvait pas dire repérer énormément de curieux. Il y avait juste des gens qui attendaient de pouvoir passer sur le shoopuf, et personne pour venir voir les sélénuphars. Sauf un coup d’œil au passage.

Harti prit donc une inspiration de courage.
« Marine, kupo ? Un monsieur a dit qu’il n’y avait plus de furolucioles… kupo… » Il aurait put le savoir, il était là depuis longtemps, mais puisqu’il ne venait pas de ce monde, Hartemission n’avait jamais posé la question et n’avait pas put se renseigner à ce sujet. Et s’il l’avait entendu un de ces jours, il avait dû oublier. Il n’avait pas particulièrement une bonne mémoire pour les petites choses de ce genre.

« Du coup on va pouvoir traverser maintenant kupo ? » Navré, le petit mog tentait de passer à autre chose, mais il avait l’impression que Marine allait certainement être déçue par l’éventualité de ne pas pouvoir voir les sélénuphars briller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Mar 5 Sep - 12:44

Il allait sans dire que si Marine pourrait lire les pensées, un mog aurait fini aussi plat qu'une mouche sous un journal pour avoir sous entendu que même elle pourrait paraître grosse. Enfin, une chance pour lui, ce n'était pas un don que la demoiselle avait même si elle pourrait en rêver ! Motivée à attendre, Marine avait cherché en vain des marchands et Pompon ne tarda pas à se rendre compte qu'elle allait encore davantage être déçue de se rendre compte qu'il n'y avait plus de furolucioles. Elle le savait pourtant mais elle n'avait simplement pas fait le lien.

Elle s'était pourtant éloignée suffisamment pour pouvoir se rapprocher de l'emplacement du spectacle mais, juste avant d'arriver et ce malgré qu'il faisait encore jour, elle put entendre le mog l'appeler. « Hm ? » Fit-elle en se tournant vers lui. Il lui fit part qu'un monsieur lui avait dit qu'il n'y avait plus de furolucioles. Marine fronça les sourcils et reprit aussitôt.

« Bah je sais, depuis que les mondes ont fusionnés elles ont... » Des lumières s'allumèrent alors et elle regarda le lac... Pompon reprenait en tentant de lui mentionner qu'ils pourront partir du coup mais Marine venait de capter que, du coup, ce spectacle magique que sa mère lui avait parlé ne devait plus être là non plus en l'absence des furolucioles. « Oh... » Elle avait beau avoir entendu Pompon, elle sentait comme un bloc de glace lui tomber dans la poitrine. « Ca veut dire qu'il n'y a plus de furolucioles là non plus... »

Clairement déçue, elle avait baissé la tête pour regarder ses pieds. La nuit n'était pas encore là si bien qu'on pourrait noter de l'eau qui lui était arrivé dans les yeux. Elle se retenait cependant de laisser les larmes couler mais ce n'était pas facile. Elle accepta donc la proposition du mog. « D'accord, on peut y aller alors. Ya plus rien à voir ici du coup... »

En plus, elle était de mauvaise foi mais on ne pourrait pas lui en vouloir à côté de la déception qu'elle venait de ressentir. Du coup, elle alla jusqu'au Hypello pour voir si le shoopuf pourrait voyager, espérant qu'on ne lui dirait pas que non mais, sur ce point, il n'y eut aucun problème et elle put monter dans la nacelle sous les indications du petit bonhomme bleu comme elle l'avait présenté à Pompon juste avant.

De l'autre côté, il n'y aurait rien de plus à voir mais la traversée allait sans aucun doute les faire arriver de l'autre côté sans le soleil du coup. Ils pourront se poser pour le reste de la nuit et repartir le lendemain matin du coup. Ce serait le mieux à faire pour éviter les créatures nocturnes que le dernier tronçon de la route leur réserverait de cette manière. Du coup, malgré que l'endroit était légendaire, Marine ne disait plus un mot. Le soleil ne tarderait pas à disparaître ce qui, de surcroît, les empêcherait de voir les ruines sous-marine datant d'il y avait de très nombreux siècles maintenant. Après, rien n'empêcherait le mog de remarquer ce détail s'il voletait ici ou là autour de la nacelle pour admirer le paysage... Après tout, ce n'était peut être pas dans un cadre romantique mais le coucher du soleil sur le Sélénos restait quelque chose de magnifique à regarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Dim 17 Sep - 10:24

Marine se retrouva démoralisée de ne pas pouvoir voir le scintillement dans les fleurs du Sélénos. Elle avait, vraisemblablement, oubliée ce petit détail. Car Hartemission se rendit bien compte que son amie savait que les furolucioles avaient disparues. La jeune femme n’avait simplement pas fait le lien. Déçue, elle acquiesça à monter sur le Shoopuf, même si ce ne fut pas vraiment de gaieté de cœur. Les oreilles d’Hartemission se couchèrent sur son crâne en la regardant s’éloigner, la mine sombre…

Prenant ses petites ailes à son cou, la boule de poils rejoignit la rouquine pour monter sur l’énorme bête à la peau turquoise. Il n’y avait que quelques autres passagers avec eux, aussi ne seraient-ils pas trop dérangés. Mais Hartemission n’en avait cure ; son unique souci résidait en le mal-être de Marine qui semblait vraiment triste de ne pas avoir put assister à ce spectacle qu’elle s’était imaginée comme étant si magique. Du coup, Hartemission ne savait pas trop quoi faire, ou quoi dire.
« Marine kupo, soit pas triste… » Il posa ses pattes sur le bord de la nacelle, un lieu extrêmement dangereux pour quiconque n’ayant pas des ailes pour se rattraper en cas de chute – et justement, Hartemission avait la chance d’en avoir. La demoiselle regardait à présent l’horizon, on pouvait voir le soleil se coucher au loin, et si c’était un spectacle en effet superbe, ça ne semblait pas être à la hauteur de ce que Marine s’était imaginé en bord de rivière.

« Kupo ! » Hartemission s’envola, et se mit juste devant Marine. « Regarde, kupo ! »
Il fit quelques tours sur lui-même avant d’utiliser sa magie pour faire apparaître quelques petits éclats de lumière qui tombèrent comme de la poussière autour de lui, donnant un petit spectacle bien mignon ! Certes ça ne valait pas la brillance des sélénuphars, peut-être, mais Hartemission espérait qu’elle trouverait ça joli et que ça lui remonterait un peu le moral… La petite poussière de lumière tomba bientôt jusque dans la rivière, et sembla se dissoudre avec l’eau. Ça n’avait duré que deux minutes, mais c’était déjà ça. Gardant un grand sourire dans l’espoir que Marine réponde positivement à ses tentatives, Hartemission se concentra à nouveau pour faire la même chose, mais cette fois, son petit tour de magie prit un tour un peu inattendu…

Son pompon s’entoura de pétales !
« Flûte kupo ! » Il secoua vigoureusement la tête, chassant les pétales. « Je voulais faire apparaître une fleur kupo… » Raté. Tant pis, c’était l’intention qui était là. Il n’était qu’un mog après tout, et l’absence de ses bras rendait les gestes de compassion un peu difficile à faire. L’idée de faire apparaître des petites fleurs, après la poussière d’étoiles, lui semblait bonne, mais il avait un peu dérapé ! Bon au mieux, il aurait fait rire Marine, si ? Peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Mer 20 Sep - 17:30

Ca allait passer mais, c'était sûr que pour le coup, la demoiselle était très déçue. Elle regardait alors le coucher du soleil sans se soucier des autres personnes dans la nacelle avec eux. Elle était à genoux sur la banquette puisqu'elle n'était pas assise dans le bon sens pour simplement regarder à l'horizon.

Du coup, Pompon tenta de lui remonter un peu le moral mais ce n'était pas évident quand on n'avait pas de bras et qu'on ne savait pas trop ce qui était possible pour faire plaisir à une demoiselle. Pourtant, il avait bien des idées et l'interpella d'un kupo afin de se mettre devant elle au dessus du vide afin de couper la trajectoire de son regard. Il associa le geste à la parole en lui demandant de regarder et ce fut ce qu'elle fit sans dire un mot.

Avec un petit tour sur lui même, un autre puis encore un autre, il envoya une pluie de petites poussières scintillantes en l'air. C'était de la magie et elle le savait mais elle eut un très petit sourire qui apparut. Elle trouvait mignon de voir comment il essayait de lui remonter le moral et elle redressa un peu la tête du coup, comme piquée de curiosité. Voyant que ça semblait marcher, il allait le faire de nouveau mais sa concentration était peut être un peu trop hâtive, imparfaite aussi, puisqu'il se retrouva avec le pompon tout plein de pétales comme s'il était devenu le centre d'une fleur.

Surprise, prise au dépourvu, Marine regarda le pompon en se demandant si elle devait rire ou s'inquiéter mais le mog fut très réactif en se rendant compte de l'erreur puisqu'il secoua la tête, le pompon aussi dans la manœuvre et les pétales quittèrent alors le pompon permettant à Marine de laisser un rire se faire entendre et son sourire s'agrandir sans qu'elle ne cherche à le freiner. Harti affirma qu'il voulait faire apparaître une fleur, ce à quoi Marine répondit sans attente. « Tu y étais presque ! C'est toi qui est devenu une fleur. »

Elle tendit les bras pour pouvoir le ramener vers la nacelle puisqu'il perdait de plus en plus d'altitude à mesure qu'il tentait de se secouer pour repousser tous les pétales. Il n'y en avait plus de toutes façons mais l'effet escompté avait été réussi puisque la demoiselle avait retrouvé un semblant de bonne humeur et un moral un peu meilleur que celui qu'elle avait les minutes précédentes.

« Merci. » Elle alla lui faire un bisou sur ce qui était sa joue même si pour elle, c'était sur un pelage duveteux non loin de son museau, sur une petite rougeur toujours présente. « T'es mignon. » Elle le laissa retourner se mettre sur le banc s'il le désirait et elle se remit dans le sens normal de l'assise pour pouvoir voir devant le gros animal. « Il avance pas très vite le shoopuf... » Non, elle s'imaginait qu'elle serait déjà de l'autre côté là à vrai dire... Finalement, elle devait bien avouer qu'elle aurait besoin de faire une pause en arrivant puisqu'elle commençait à fatiguer...

« On va dormir un peu en arrivant sur la rive nord si tu veux bien. Je crois que je suis très fatiguée. » Elle n'en était pas sûre mais plus le temps passait et plus elle se sentait faiblir.

Pendant la marche ou la course, elle ne se rendait pas nécessairement compte de ce qu'elle devait faire mais ce n'était que lorsqu'elle pouvait se poser qu'elle réalisait que la nuit l'appelait bien plus fort qu'elle ne l'aurait imaginé. « T'es pas fatigué toi ? » Il faisait encore des jolis tours de magie après tout donc il n'avait peut être pas encore besoin de se reposer aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Ven 29 Sep - 8:01

Les tentatives, un peu maladroites certes, d’Hartemission pour remonter le moral de Marine ne furent pas totalement infructueuses ! En effet, en dépit de ses échecs ou des effets un peu ringards qu’il orchestra, la rouquine sembla ravie et lui accorda un bisou en lui faisant remarquer qu’il était mignon, peu après l’avoir encouragé même s’il avait échoué en tentant de faire apparaître une fleur. Son pompon avait bouffé en pétales mais pas grave ! Au moins, Harti était content de revoir un sourire sur le joli minois de la demoiselle, et revint s’installer sur le shoopuf pour éviter de s’épuiser les ailes.

Marine nota que le shoopuf n’avançait pas très vite, et ça ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd.
« Le shoopuf va ausshi rapipidement qu’il le peut, ouiii ? » Ils parlaient vraiment bizarrement ces bestioles à la peau bleue ! Heureusement, ils semblaient plutôt gentils ! Le mog devait bien admettre par contre que Marine avait raison : le shoopuf ne semblait pas trop rapide, mais à bien y regarder, il nageait plutôt vite pour un bidule de cette carrure. Pour dire, Harti était déjà surpris qu’un bestiau pareil arrive à nager… il ne s’imaginait pas trop un papao se dandiner dans une rivière, mais ils avaient des pattes beaucoup plus courtes et trapues que le shoopuf.

Marine demanda s’il était fatigué, et Hartemission pencha la tête sur le côté. « Un peu kupo. Mon cœur s’est pas encore remis de la course folle avec la grosse plante eh kupo ! » C’était un peu pour lui faire remarquer que servir d’appât ne lui seyait guère mais ce n’était pas comme s’il en voulait vraiment à Marine. De toute façon, petit comme il était, il lui suffirait de juste se poser sur un banc et de dormir là. Ce ne serait cependant pas très gentil pour son amie.

Du coup, ils pourraient toujours attendre d’arriver. En faisant quoi ? En parlant évidemment !

« Je t’ai raconté comment je suis mort kupo ? » Non, effectivement il n’en avait pas parlé parce que c’était un chouïa embarrassant ! Pourtant, justement, c’était le moment de faire rigoler Marine, si bien qu’il expliqua. « On cherchait un trésor dans le désert de Lynari avec mon copain Bal Dat kupo. Mais on est tombés sur un fourmilion ! Bal Dat s’est fait prendre kupo, alors je l’ai sortit de là, et le fourmilion m’a emporté sous le sable à sa place. » Il y eut un moment de pause gênant, ce qui devait être un traumatisme certainement devenait une véritable blague expliqué comme ça. « …J’ai étouffé sous le sable kupo, mais au moins, Bal Dat s’en est sortit. » Il hocha de la tête de manière entendue, car pour lui, c’était bien l’essentiel ! Il espérait d’ailleurs que son ami se porte bien, même s’il ne pourrait certainement jamais le savoir, à son grand dam.

« J’espère qu’il va bien maintenant, kupo… Il est tout seul là-bas, depuis que papi Meh Gaj est mort… » Il poussa un profond soupir en fixant un point imaginaire sur le sol, avant de répondre en avance à une question qu’il anticipa. « Meh Gaj faisait partit de notre groupe kupo, mais il était vieux. Il est tombé malade un jour et il est mort dans son sommeil, kupo… » Dévoila-t-il un peu tristement, sans larmes ni rien hein, juste… un peu tristounet. Il avait fait son deuil depuis longtemps après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Mar 3 Oct - 9:09

Oh que oui le shoopuf n'avançait pas vite ! Pourtant, le hypello fut bien rapide à répondre que monsieur shoopuf allait aussi rapipidement qu'il le pouvait ! Marine sourit en se disant que ce n'était pas dit pour le vexer hein ! Elle ne voulait pas non plus se retrouver à l'eau subitement et c'était bien pourquoi elle n'insista pas davantage. Mais de surcroît, la route s'avérait plus longue qu'elle ne se l'imaginait. A l'heure qu'il était, elle s'était dit qu'elle serait déjà à Guadosalam mais elle comprenait là qu'elle en aurait au moins pour encore quelques heures une fois sur la berge nord du Sélénos. Il serait peut être donc plus intelligent de ne pas tenter sa chance et se reposer en arrivant puisque ça les ferait avancer de nuit et qu'ils risquaient de n'arriver qu'au matin si ce n'était pas encore le plein centre de la nuit. La fatigue pourrait leur faire faire des trucs qu'ils regretteraient si ce n'était pas un monstre qui le leur faisait comprendre.

Mais Pompon était plein de ressources et, malgré sa fatigue – il ne s'était toujours pas remis de sa course folle contre l'Ochu – il reprit la parole pour demander à son amie si elle savait comment il était mort. En toute évidence, non puisqu'il ne lui avait pas dit. Mais elle répondit aussi par sa voix en plus de secouer la tête négativement. « Non, tu m'as pas dit. » Elle n'aurait pas osé demander non plus donc elle ouvrit bien grand ses oreilles pour suivre ce qu'il disait.

Dans le désert de Lynari, il parla d'un Fourmilion qui aurait emporté son ami. Il aurait simplement pris sa place pour se faire bouffer à sa place. Si on devinerait que le sable l'avait étouffé, on pourrait aussi savoir ce que son corps inanimé serait devenu : le festin de la bestiole en question. Mais pour lui, la seule chose qui importait, c'était que son ami s'en soit sorti. « C'était un geste noble, un grand sacrifice ! » Et ce n'était pas dit de manière sarcastique non plus bien que venant d'elle et sur le ton employé, on pourrait le penser comme ça.

Maintenant, il espérait juste que Bal Dat allait bien puisque le vieux, comme il le disait, était mort dans son lit depuis longtemps, une maladie que la vieillesse du bonhomme lui avait apporté. Pompon espérait donc que son ami s'en sortait maintenant qu'il était seul. « Aw... J'espère qu'il va bien aussi. Il n'avait même pas une amoureuse ou quelqu'un qu'il appréciait voir de temps en temps ? »

Marine avait compris que c'était un garçon qui vivait avec son groupe : le vieux et le mog. Maintenant qu'il était tout seul, il avait peut être arrêté de faire les quatre cents coups pour se trouver une copine mais Marine ne pouvait pas vraiment parler à la place de Pompon même si son empathie lui soufflait de penser qu'il se serait trouvé un autre ami pour l'accompagner, même si ce n'était pas une amoureuse.

« J'espère qu'il va bien aussi en tout cas. »

Même si elle ne le connaissait pas... « Ah. » Elle se leva pour regarder droit devant elle. « On arrive je crois. La berge est juste à côté. »

Mais ce fut un nouveau rappel du Hypello pour leur dire de ne pas quitter leur 'shiège' avant l'arrêt total du Shoopuf 'ouiiii ?'
Avec un sourire, Marine se remit assise pour attendre d'arriver sur la berge. De ce fait, elle proposa à Pompon de s'arrêter là pour aujourd'hui. « Vu qu'on arrive, ça te dirait qu'on se repose jusqu'au matin pour repartir en forme ? Ils ont pas de lit ici mais on devrait pouvoir se trouver un petit coin tranquille je pense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Jeu 5 Oct - 8:22

Un geste noble ? Certes oui, même s’il n’était pas certain qu’il l’aurait fait pour quelqu’un d’autre que son ami ! Donc n’était-ce pas un peu égoïste en un sens ? Bref, ce n’était pas comme s’ils pourraient débattre de ça. L’important était qu’Hartemission avait étouffé dans le sable et fini dans l’estomac d’un fourmilion. En parlant de Bal Dat du coup qui était tout seul à présent, Marine se demanda s’il n’avait pas une petite copine ou quelqu’un pour lui tenir compagnie. Hartemission pencha la tête sur le côté, faisant joliment et lentement osciller ses grandes oreilles.
« Il avait une sœur, Bel Dat, kupo. Mais il n’en a jamais que parlé ! Je l’ai jamais vu personnellement, kupo. » Surtout parce qu’ils vivaient dans des royaumes éloignés, mais ça aussi, Hartemission l’ignorait. Ils ne parlaient pas trop de leurs familles respectives, sauf bien sûr Harti qui n’avait aucun mal à papoter de mamounette et pop qui vivaient à la rivière Belle. Marine répéta espérer que Bal Dat allait bien, et le mog ne put que sourire doucement en se disant que oui, lui aussi, il l’espérait vraiment.

Leur destination ne tarda pas à pointer le bout de son rivage ! Marine remarqua la berge au loin et le mentionna. Ils allaient donc pouvoir descendre mais avant, Marine voulut savoir si son compagnon désirait rester pour la nuitée sur la rive. Après tout, ils avaient encore un peu de chemin et elle ignorait s’ils pourraient atteindre un point de repos avant que la nuit ne tombe. Le crépuscule était déjà bien présent, aussi le mog n’eut aucun mal à calculer sa décision. « Il vaut mieux rester là je pense, kupo. Les monstres sont dangereux la nuit ! » Du moins, par son expérience personnelle hein ? Surtout que ce chien qui avait tenté de le bouffer pendant qu’il dormait lui avait laissé une envie très moyenne de pioncer sur le chemin ! Alors qu’ici, il y avait de nombreux voyageurs, alors ça irait, sans doute…

Ils descendirent donc du shoopuf, qui faisait maintenant une pause pour casser la croûte. Vu l’heure, il ne reprendrait peut-être pas le service avant le petit matin. Prenant son envol doucement, Hartemission se souleva du sol et suivit Marine en regardant les marchands qu’il y avait. Il n’y avait effectivement pas de quoi dormir dans le plus grand des conforts ici, mais Hartemission avait l’habitude. Il dormait souvent à même le sol, perché dans un arbre, ou sur un joli caillou tout plat. C’était ça de vivre avec un gang de voleurs ! On ne pouvait pas toujours trouver d’hôtels cinq étoiles !
« Tu crois qu’on peut avoir un repas avant de dormir kupo ? » Forcément, il fallait penser aux priorités ! Normalement, Marine avait prit des trucs au comptoir non ? Peut-être que depuis le temps, il ne lui restait plus grand-chose. Elle lui avait donné une pomme avant la traversée sur le shoopuf, et si c’était la dernière ? Oh la la. « Je suis fatigué, mais je peux pas dormir le ventre vide, ça non, kupo ! » Il se posa sur le bord de la route, éloigné de la rivière. Là, il y avait de l’herbe et sans doute l’endroit où ils se reposeraient. Ça semblait assez confortable, plus que la pierre froide ou le sable… et pas question de dormir dans du sable…

Après mangé, la nuit était déjà tombée. Hartemission leva les yeux vers le ciel pour voir les étoiles.
« Tu sais kupo, je rêvais d’être une étoile avant. » Et après ça, un papao l’avait envoyé dans le ciel avec une charge monumentale, mais passons. « Je sais pas pourquoi kupo ! Ça me semblait bien d’être une étoile ! Même si je sais que c’est irréaliste, kupo. » Ça ne l’empêcha pas de sourire avant de se rouler sur le dos pour se coucher. « Tu as un rêve toi ? » Demanda-t-il en tournant son regard vers elle – même si on pouvait le deviner seulement parce qu’il tournait le visage vers elle, ses petits yeux en s’ouvrant jamais totalement ! Et il espérait quand même qu'elle ne parlerait pas de devenir invokeur. De ce qu'il avait comprit, c'était assez glauque de rêver sauver le monde pour ensuite mourir ! Non non non, un autre rêve…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Lun 9 Oct - 14:31

Peut être qu'il n'avait pas de petite amie voire même d'autre ami tout court mais il avait vraisemblablement une sœur qu'il ne voyait plus depuis des lustres... Peut être qu'il serait retourné la voir s'il s'était retrouvé seul ? Il faudrait espérer qu'il ne soit pas resté tout seul en tout cas mais y penser ne changerait pas le fait qu'ils n'y pourraient de toutes façons rien du tout à l'heure actuelle. C'était pourquoi Marine préférait changer de sujet et parler de ce qu'eux, ils pourront faire ensuite. Au vu de la nature des monstres et de leur expérience avec ce chien sur la route des mycorocs, il était préférable de rester dans un campement même à dormir à la belle étoile plutôt que de reprendre la route une fois qu'ils seraient sur l'autre rive.

« Oui, ça vaut mieux. » Que confirma donc Marine alors que le shoopuf arrivait. Il leur faudrait juste trouver un endroit où attendre la levée du jour et ça serait bon. Marine n'était pas trop à l'aise de se reposer avec trop de monde non loin et comme Pompon s'éloignait un peu de tout ce monde pour se rapprocher de la forêt, sans non plus chercher à aller trop loin, Marine avait suivi pour finalement se poser au niveau d'un banc sur lequel personne n'était. Pourtant, ce fut le moment où Pompon trouva judicieux de demander s'il serait possible d'avoir un repas. Marine n'avait pas trop fait attention mais elle avait la solution en se disant que, de toutes façons, elle ne voulait pas dépenser trop d'argent à acheter quoi que ce soit dont elle pourrait se passer.

« J'ai encore une ou deux pommes si tu veux. » Et un casse croûte pour elle d'ailleurs si Pompon voulait garder seulement les pommes. « Et un peu de pain aussi. Tu préfères garder les pommes et je prends le pain ? » Elle le voyait comme ça elle mais s'il voulait un peu de pain, elle partagerait sans le moindre soucis. Quoi qu'il en était, ils eurent un peu à manger et ils pourraient ensuite se reposer.

En regardant le ciel étoilé, ça rappellerait des souvenirs au mog et il fit part à Marine d'un de ses rêves de devenir une étoile filante. Pour lui, une étoile était bien malgré que ce soit irréaliste... Marine pourrait bien le comprendre. « Une étoile, c'est bien oui. Ca n'a pas à se soucier de ce qu'il se passe dans le monde, c'est beau à regarder et continue sa route sans jamais regarder derrière. » C'était presque dit d'un ton rêveur mais ce n'était que pour confirmer que c'était un rêve peut être inaccessible mais plausible. Par contre, elle ? Ce qu'elle voudrait faire si elle le pourrait ? C'était plus accessible mais peut être plus autant d'actualité.

« Mon père voulait que je fasse de grandes études et que je devienne ce genre de scientifique bien payé pour avoir une vie de rêve. Mais moi, je ne voulais que parcourir le monde pour en découvrir les secrets et trouver tout plein de trésors. » C'était un rêve qu'elle pourrait avoir en commun avec Pompon maintenant qu'elle y pensait mais elle l'avait un peu laissé tombé depuis que les furolucioles n'étaient plus. « Mais toutes les étoiles que ça pouvait me mettre dans les yeux sont parties progressivement pendant que je grandissais et jusqu'à ce que les furolucioles ne disparaissent. » Et maintenant ? Elle leva les yeux au ciel pour pouvoir y voir ces étoiles justement. Elle laissa un soupir quitter ses poumons pour reprendre simplement. « Maintenant que je peux voyager, je trouve que ça manque de saveur mais j'apprécie beaucoup la liberté que ça donne. J'ai bien envie de découvrir les autres mondes alors trouver les cristaux tout ça, c'est bien beau mais ce n'est qu'un prétexte pour pouvoir aller voir ailleurs j'imagine. »

Oui, c'était ça dans le fond. L'idée de pouvoir découvrir d'autres cultures avait pris la relève sur ce qu'elle avait initialement eu envie de faire. Rencontrer Asran avait été au final qu'une manière de convaincre son père pour pouvoir quitter Kilika dans le fond. Elle savait bien qu'elle ne voulait qu'une chose : voyager. Et pour ce qui était les cristaux, elle n'en avait pas grand chose à faire mais ça serait du bonus. Et dire qu'elle avait raté l'épreuve de Titan ! Quelque part, ça ne l'inciterait qu'à voyager davantage pour le retrouver !!

Maintenant en tout cas, il se faisait tard et il serait peut être bon de fermer un peu les yeux avant de repartir lorsque l'aube reviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Lun 9 Oct - 17:15

Bilan

Marine et Hartemission passent au niveau 11

Limite de niveau 2 à définir!

Gains: +500 gils [Hartemission], + 550 gils [Marine]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Dim 15 Oct - 17:37

Puisque Hartemission avait faim, Marine lui proposa des pommes, et pour sûr qu’il accepta au moins un fruit ! Evidemment quitte à choisir, le petit moogle préférait sérieusement manger les pommes et laisser le pain à son amie. Du coup, la boule de poils mangea joyeusement son fruit jusqu’à ce que la conversation ne bifurque sur un sujet plutôt étrange venant d’Hartemission : les rêves. Il partagea avoir déjà rêvé d’être une étoile, pour aucune véritable raison, juste parce que ça le fascinait et qu’il s’interrogeait sur… eh bien, ce que ça faisait d’être une étoile. Marine commenta que c’était une bonne idée, laissant le moogle sourire doucement, heureux qu’on ne le trouve pas idiot pour penser à des choses pareilles, pour une fois…

Marine partagea alors qu’elle, elle voulait parcourir le monde, découvrir des lieux insolites et trouver des trésors ! Un peu comme Hartemission en fait ! Le moogle tourna son regard vers elle, en fin de compte, ils s’étaient bien trouvés ! Ils voulaient tous les deux vivre de grandes aventures et découvrir de beaux trésors !
« C’est amusant de chercher des trésors kupo. J’ai fais ça pendant des années ! Kupo ! » Difficile de dire quel âge avait Hartemission en même temps ! Lui-même ne pourrait pas forcément répondre à cette question. Il ignorait totalement quel âge il avait, il n’était sûrement pas bien vieux par rapport à un être humain lambda, mais pour un mog, il était tout à fait correct. Probablement.

Mais voilà, Marine avait un peu perdu cette envie de voyager, probablement parce que ses parents l’avaient plus ou moins séquestrée. Ils n’étaient pas méchants, Hartemission avait put le comprendre, mais ils voulaient qu’elle accomplisse des choses qu’elle ne souhaitait pas forcément… dommage… Enfin, ses parents à lui voulaient qu’il soit mog-postier ! Alors bon…

Harti tourna son regard vers le ciel, où se dessinaient des étoiles qui scintillaient.
« Si ce qui te faisait rêver s’est évaporé kupo, alors tu dois trouver autre chose pour te faire rêver. » Trouver un nouveau rêve, une nouvelle motivation ! Elle trouverait sûrement quelque chose en voyageant après tout. « En visitant d’autres mondes, peut-être que tu trouveras quelque chose qui te donnera envie de rêver à nouveau, kupo ! » Il sourit, désireux d’être encourageant, avant de se dandiner comme s’il cherchait à se caler contre l’herbe. Il regarda un moment le ciel, avant de fermer les yeux. Ça ne se voyait pas trop vu la petitesse de ses pupilles mais… mais voilà, il ferma les yeux.

« En attendant kupo, on se repose, et on reprend la route demain ! Dors bien, kupo. » Il poussa un profond soupir avant de chercher le sommeil. Marine pourrait toujours dire un truc certes, il l’entendrait, répondrait même peut-être, mais il dormirait. Bon ça ne le restaurerait pas vraiment, mais au moins ne serait-il pas fatigué jusqu’au lendemain – à peu près, puisqu’on ne dormait pas forcément bien sur un sol pareil – et ils pourraient continuer leur voyage vers Bevelle ensuite.


MJ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La rivière Belle   Hier à 17:16

Ils s'étaient bien trouvés finalement oui. C'était pourquoi Marine n'avait finalement pas insisté bien longtemps avant d'accepter dans les profondeurs des grottes des Mycorocs et tomber par inadvertance sur un Titan. Maintenant, elle affirmait qu'elle n'avait plus tant que ça envie de suivre ce rêve vu qu'elle avait tout de même perdu de vue tous ses objectifs quand son père lui avait interdit de sortir ou de faire quoi que ce soit qui aurait trait aux invokeurs. Ca se comprendrait finalement, il ne voulait pas la voir partir vers le billot mais était-ce une raison suffisante pour l'interdire même de sortir de la maison ? Peut être oui...

Mais toujours bien positif, le mog avait affirmé que si ce qui la faisait rêver s'était estomper, elle devrait se trouver un nouveau rêve. Et il affirmait qu'elle trouverait peut être quelque chose en visitant les autres mondes. Oui, certainement même... Mais en attendant, la seule chose qui la motivait, c'était sa soif de découverte qui pourrait enfin se faire étancher, elle n'hésiterait donc pas à aller de l'avant pour aller jusqu'où elle le pourrait tant que personne ne serait là pour lui mettre une chaîne autour du cou.

« Oui, c'est ce que je ferais. Avec quelqu'un comme toi, je ne douterais pas de trouver un nouveau rêve ! » Elle le regarda s'installer sur le sol. Elle s'installa alors sur le banc malgré le manque de confort que ça présentait. « C'est même sûr que je trouverais. » Elle eut un sourire en fermant les yeux, écoutant encore l'air l'entourant et entendant donc Pompon lui souhaiter une bonne nuit. « Bonne nuit ! » Répondit-elle.

La nuit passa sans encombre mais Marine se réveilla souvent, trop souvent pour dire que c'était une bonne nuit autant être franc... Mais au moins, elle se réveillait en étant un peu mieux reposée et, surtout, bien courbaturée. Le soleil n'était pas encore levé pour sa part mais au vu du lac orangé se dessinant face à elle, la demoiselle pourrait juger qu'il ne serait pas long avant que le soleil ne se lève. Elle hésita d'ailleurs à réveiller Pompon pour lui montrer mais il semblait bien dormir encore. Non, elle l'avait déjà réveillé à plusieurs reprises à d'autres matins, elle le laisserait donc se reposer tant qu'il le souhaiterait.

Du coup, elle s'installa sur ce banc, rassurée de ne pas avoir embêté quiconque à dormir dessus aussi – on l'aurait réveillée sinon – et, une fois assise correctement dessus, elle entreprit de se recoiffer un peu histoire de ne pas avoir l'air hirsute non plus. Avec les mains, ce n'était pas facile mais l'habitude faisait le reste. Elle s'étira après et entreprit de compter les personnes qui passeraient d'un sens ou dans l'autre pour passer le temps. Comme ça, elle pourrait dire à Pompon combien il y aurait eu d'individus qui avaient manqués de lui marcher dessus au passage. Ce n'était pas très fréquenté dans ce coin vu que c'était la sortie du campement mais il y avait quand même un peu de passage entre ici et Guadosalam visiblement.

Quelque part, c'était rassurant puisque ça voulait dire aussi que la ville n'était pas très loin et qu'ils pourraient rapidement y arriver. Au moins, ce soir là, ils pourraient dormir dans un lit bien plus confortable que celui qu'ils avaient eu là. Par contre, lorsqu'un monstre semblable à un cujo se pointa, Marine n'eut aucune hésitation sur ce qu'elle aurait à faire : elle alla ramasser le petit mog pour le serrer contre elle pendant qu'elle revenait vers l'aire de campement histoire que le monstre ne les suive pas jusqu'ici. Encore dans les vapes, Pompon allait se réveiller en étant serré comme une poupée contre la poitrine de l'adolescente battant encore à un rythme soutenu suite à cette frayeur et cette petite course matinale.

Au MJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La rivière Belle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui veut une belle valise à figurines pour Nowel ?
» Menat-la-rivière
» De la belle ouvrage!
» [topic unique] Les plus belle photo de moto du net
» Les plus belle voitures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Sélénos-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives