Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Un ange sans ailes (pNJ : Godo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tenshi Hattori
Shy Angel

Shy Angel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Jeu 29 Juin - 22:58

Spoiler:
 

Trois mois... Déjà trois mois. Tenshi n'arrive pas à croire qu'il est là, de retour dans ce stupide village après quatre années de cavale. Quatre années perdues juste à cause d'un stupide évanouissement, quelques espions et sa sensei. Alors qu'il reste vautré sur le toit de l'énorme manoir, il ne peut pas s'empêcher de grimacer. C'est complètement stupide... vraiment ! Tout se passait si bien, même après qu'il ait perdu son combat contre Youfie. la jeune femme, consciente qu'il craignait sincèrement de retourner au village s'est contentée de le traîner avec elle, tout d'abord à Nibelheim, puis jusqu'au village-fusée. Ce dernier méritait d'ailleurs particulièrement mal son nom, la fusée en question étant désormais en mille morceaux quelques part dans l'espace. Chose étrange cependant, le voyage restait amusant, la jeune femme prenant toujours le temps de discuter avec lui (un peu trop même) et de l'entraîner à diverses choses. Malheureusement, tout a changé lors d'une visite à la forêt ancienne, juste au dessus du Canyon Cosmos.

****J'arrive pas à croire... J'arrive pas à croire que j'ai fait une telle erreur !****

Un glissement de terrain. Quelque chose de totalement imprévisible et de particulièrement ravageur. Un phénomène auquel lui et Youfie ont échappé de justesse. Séparé de sa sensei pour quelques jours, il est retourné au canyon afin de l'attendre, sur qu'elle en avait réchappé... mais a stupidement baissée sa garde ce qui lui a valu une agression par Bozo et ses trois amis. La coupe était cependant pleine : Youfie est en effet arrivée juste à temps pour voir l'un des ivrognes le plaquer au sol et s'est mise dans une telle rage que l'espace d'un instant, il s'est attendu à être mis en pièces en même temps que les idiots. Cette idée lui fait d'ailleurs avaler sa salive avec difficulté : Bozo et ses camarades n'attaqueront plus jamais quiconque. Mais même après les avoir tués, sa sensei était pratiquement impossible à raisonner. En même temps...

****Ranzou...****

Il était en effet pétrifié par la terreur, le regards des trois ivrognes lui rappelant beaucoup trop ceux de sa première (et actuellement seule) victime humaine. Les mêmes intentions malsaines... Le même regard envers les jeunes filles. Et sa sensei s'en est rendue compte.
En même temps, il tremblait tellement que la jeune femme aurait eu besoin d'être sourde et aveugle pour ne pas s'en apercevoir. Après cela, elle l'a littéralement traîné de force au village, mais a refusé tout net de le laisser à l'orphelinat.


****J'arrive pas à croire qu'elle m'a enfermé dans le manoir Kisaragi !****

Cette idée résonne en force dans sa tête tandis qu'il regarde en dessous de lui, notant le jardin intérieur, sa marre avec les énormes carpes rouges et le bruit répétitif du Shishi-odoshi. Le "toc" sonore retentit en effet une fois toutes les quarante secondes. Sa sensei vient le voir tous les jours pour l'entraînement, mais elle ne vit pas là, préférant sa petite maison située sur la colline Est du village. Cela dit, c'est sur qu'il n'a pas grand chose à craindre là. Le manoir est encerclé par un immense mur dont le portail est désormais gardé fermé en quasi-permanence. Il voit Godo-sama uniquement le soir, mais ce dernier ne lui parle que rarement, bien qu'il ne semble pas lui en vouloir de sa désertion. En fait...

****On aurait presque dit... Qu'il était fier de moi...****

Le "vieil" homme souriant en effet presque en le voyant et n'a même pas jugé utile de le punir. D'un autre côté, Tenshi était dans un état si pitoyable ce jour là que le leader a peut être tout simplement eu pitié de lui. Le souvenir de l'agression était en effet particulièrement violent... A tel point qu'il en était pratiquement catatonique, ne bronchant même pas lors du voyage en bateau. Bien que là, c'était probablement non seulement à cause de la vitesse du dit voyage, mais aussi à cause des sédatifs que que sa sensei l'a forcé à avaler. Au final, il a eu besoin de pratiquement trois jours pour reprendre son calme.
Bien que les cauchemars eux n'aient pas encore disparus. Enfin, inutile de penser à ça : Cette idée en tête, il se laisse tomber en arrière, son dos percutant les tuiles chaudes et il ramène ses mains derrière sa tête, laissant ses cheveux, pour une fois détachés se répandre autour de lui. Le ciel est étrangement reposant...  avec des nuages blancs prenant diverses formes. Le vent souffle légèrement et le température est tiède, presque fraîche, chose qui ne manque pas de le faire légèrement sourire. Ironiquement, après l'avoir fuit pendant quatre ans, le village lui a presque manqué. Alors qu'on arrive en soirée, le soleil passe lentement derrière les immenses visages du Da Chao, baignant le sol d'une lumière orangée et le ciel de rouge carmin. Il peut même entendre les cris provenant du village, les habitants commençant probablement à fermer les commerces et étals. En dehors des boutiques d'armes, matéria et objets de combat qui elles, sont perpétuellement ouvertes.


****Godo-sama ne devrait pas tarder à rentrer...****

A cette idée, il ne peut pas s'empêcher de se demander ce qu'il doit faire. L'homme part tous les matins bien avant qu'il ne se réveille. D'ailleurs, il a toujours été surpris de se réveiller et de se rendre compte que le maître ninja le laissait dormir. Vu que l'homme est particulièrement à cheval sur les règles et la discipline. Depuis trois mois qu'il est là, il s'est toujours réveillé avec sa chambre exactement dans le même état que quand il s'était couché, c'est à dire fermée et sans aucune trace d'entré ou de sortie ce qui indiquerait que l'homme ne vient même pas vérifier qu'il est toujours là. Naturellement, le manoir est gardé, même la nuit, mais Tenshi a depuis longtemps repéré toutes les failles de la sécurité, même s'il n'a pas vraiment envie de s'enfuir actuellement. Mais ce matin là, quelque chose avait changé : la porte était toujours fermée et il n'y avait aucune trace d'entré ou de sortie, mais un rouleau était posé juste à côté de son lit. Naturellement, cela l'a littéralement fait bondir, sortant Kokuzoku de sous son oreiller. Le choc que quelqu'un, même Godo ait pu l'approcher d'aussi prêt alors qu'il dormait ne manque pas de le faire frissonner, même maintenant. Lui qui est resté sur ses gardes pendant quatre ans et parvenait toujours à sentir quand quelqu'un l'approchait... Apparemment, il s'est un peu trop relâché depuis qu'il est là ! Cependant, il soupire, sortant le rouleau de la manche droite de son yukata et l'ouvre, relisant à nouveau son contenu.

Code:
Tenshi.

J'aimerai que nous parlions ce soir, à mon retour de la Pagode. Tu as quartier libre, aussi longtemps que tu restes au manoir. Youfie est occupée ailleurs et ne pourra donc pas t'aider à t’entraîner. Le Dojo est toujours ouvert pour les exercices communs.

Ce que j'ai à te dire est important. Par conséquent évites de trop te fatiguer.

Ps : ne crois pas que nous n'ayons pas remarqué ton manège avec les gardes. Ils sont parmi les meilleurs du village, bien au delà des traqueurs que tu as semé. Ils t'ont aisément repéré et les sept failles de la sécurité que tu as détectées ont été corrigées plus vite que tu as pu les noter. Bon travail cela dit. J'avoue que je ne m'étais pas rendu compte qu'il y en avait autant.

[right]Godo Kisaragi[/right]

Tenshi sent pratiquement ses joues prendre feu en lisant le post-scriptum. Il ne pensait pas qu'il avait été si visible. Et c'est une deuxième leçon que le vieil homme n'a pas hésité à lui asséner à la figure sans même être présent. Les regards presque amusés de certains des gardes lui reviennent en tête et il baisse la tête, soupirant fortement. Quel idiot... Bien sur que ça ne pouvait pas être aussi facile ! Sa sensei lui a clairement dit qu'elle l'avait enfermé là à la fois pour sa propre sécurité et lui permettre d'être rassuré, mais aussi et surtout pour être sure qu'il ne filerait pas à la première occasion venue. En regardant de nouveau le rouleau, il ne peut pas s'empêcher de se dire qu'il ne manquerait plus qu'un smiley à la fin pour avoir l'impression que c'est Youfie qui lui a écrit. Au moins, il sait d'où elle tient son caractère, mais peu importe. Sautant du toit, il atterrit au centre du jardin, sentant vaguement ses cheveux retomber sur ses épaules et se dirige vers le dojo, sachant que c'est là que l'homme viendra probablement pour discuter. En dehors des chambres, c'est probablement la zone du manoir la plus protégée. Le trajet ne prend que quelques instants et il pousse le fusuma (porte coulissante) rouge,, retirant ensuite ses sandales avant d'entrer dans la grande salle, notant à peine la tiédeur du tatami sous ses pieds nus. Il s'agenouille ensuite au centre de la pièce, posant Kokuzoku à sa droite comme on le lui a enseigné avant de fermer les yeux, attendant que le maître des lieux n'arrive... ce qui ne prend que quelques minutes. Sans rouvrir les paupières, il s'incline légèrement avant de murmurer :

"O... O-okaeri, Godo-sama"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Ven 30 Juin - 11:51

GodoDos à la porte d'entrée, le vieil homme se tenait face à un buffet imposant aux nombreux tiroirs. Une boîte était ouverte devant lui, il eut un regard nostalgique en regardant toutes ces materias, dont la couleur était désormais terne, des petites billes sans le moindre pouvoir, sans la moindre valeur. Il regardait régulièrement l'intérieur de ce coffret, lui rappelant ainsi cette quête qu'ils n'avaient jamais pu achever, bien qu'aujourd'hui, une autre était lancée pour rendre à Wutaï la gloire d'antan. Heureusement, la chute de la ShinRa avait sacrément contribué à redresser la barre, mais ce n'était pas encore suffisant aux yeux du grand chef.

Il n'avait même pas bougé lorsque Tenshi était entré, refermant simplement la boîte pour la ranger, sachant bien que par sa taille et l'angle de vue, l'enfant ne pouvait voir son contenu. Il se retourna et ramena ses mains dans son dos, fixant le garçon qui était toujours aussi intimidé chaque fois qu'il se retrouvait face à lui.

«Je suis surpris que tu n'aies pas encore trouvé l'entrée secrète de cette pièce.» dit-il sur un ton presque amusé, bien que son visage n'en montrait rien. Il resta parfaitement immobile tout en cherchant à planter son regard dans celui du garçon, c'était toujours amusant de voir les progrès qu'il pouvait faire! C'était la base même d'un bon ninja après tout, et même si ça pouvait être agaçant de se faire pointer du doigt ses faiblesses, il fallait bien les trouver pour les combler. En ça, le petit était brillant.

«Je sais bien que tu en as assez de ne rien faire. Et surtout, que tu aimerais reprendre tes recherches personnelles.» Shiva. Le lien du garçon avec cette materia était une énigme en soit, mais n'avait pas échappé au patriarche. Le dos droit, il ressemblait presque à une statue parfaite «malheureusement, je devais être sûr que tu sois parfaitement remis avant de t'envoyer voir ailleurs.» si j'y suis? non quand même pas, mais ça lui était resté au bord des lèvres quand même!

Il soupira doucement et finit par tourner les talons pour se diriger vers la fenêtre, regardant le village depuis l'étage de cette maison

«Je suppose que tu écoutes aux portes, aussi. Tu sais donc pour ce groupe de terroristes qui se fait appeler le Rokumeikai? Les Six Enfers dans notre dialecte?» il ne regardait toujours pas l'enfant, fixant toujours l'extérieur avec agacement cette fois «le fait qu'ils utilisent notre langage a forcément porté les soupçons sur nous. J'ai fait mener mon enquête afin de m'assurer qu'aucun de mes hommes n'est responsable de ce massacre, et j'en suis enfin arrivé à la conclusion qu'effectivement, ils ne viennent pas de chez nous.»

Oui, il était contrarié. Comme si le village n'avait pas assez de problèmes comme ça à gérer, voilà qu'on venait les accuser à tort. C'était pénible.
Le patriarche se tourna donc vers Tenshi, l'air grave


«Je n'aime pas qu'on porte préjudice à notre village. Ces individus nous ont causé des problèmes, et ils doivent payer pour ça.» surement que l'enfant allait avoir un coup de chaud! Non, Godo ne l'envoyait tout de même pas à la mort à lui demander de les éliminer pour lui! «mais avant, il faut qu'on en apprenne plus sur eux. J'aurais aimé que l'un de mes hommes infiltre leur organisation... sauf que voilà, ils ont l'air malin, on ne sait rien sur eux, et ils verront le coup de l'espion venir à des kilomètres avec l'un de mes hommes. Mais toi...»

Il eut alors un sourire amusé. Il s'avança vers Tenshi avec un regard malicieux
«Toi, tu es un enfant. Et qui plus est, t'as une telle tête d'innocent qu'il serait impossible de croire que tu sois un espion! D'autant qu'entre ta fugue et ta captivité ici, tout porterait à croire que tu nous détestes!»

Était-ce pour ça que Godo l'avait maintenu enfermé au manoir si longtemps? Pour faire croire au monde extérieur que Tenshi était prisonnier? Oui, surement. Le patriarche avait entendu dire qu'une personne rôdait régulièrement autour du village, les hommes n'avaient jamais pu la coincer, mais ça semblait être une femme apte à se déplacer très rapidement. Si elle espionnait, peu importe pour qui, il fallait s'assurer qu'ils montrent bien ce qu'ils veulent.

Le patriarche laissait déjà l'enfant emmagasiner tout ça et voir ce qu'il en pensait. Il aurait forcément des questions après tout, son rôle exact, ce genre de choses.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Tenshi Hattori
Shy Angel

Shy Angel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Ven 30 Juin - 16:08

Apparemment, il s'est fait avoir... Et cette idée ne manque pas de le choquer. Une entré secrète ? Il y avait une entré secrète dans le dojo et il ne s'en est même pas rendu compte pendant trois mois ? Une fois de plus, ses joues brûlent désagréablement tandis qu'il baisse la tête. C'est incroyable, vraiment ! Apparemment, il a encore beaucoup à apprendre dans le domaine de l'infiltration. Cela dit, Godo ne semble pas en colère ou même déçu. En fait, il a l'air plus... amusé qu'autre chose. Apparemment, le vieil homme n'a pas changé, aussi bien physiquement que moralement. Tenshi observe un instant son interlocuteur, notant le yukata violet aux manches blanches, les longs cheveux et la barbe noire, avec peut être quelques filaments gris qui n'étaient pas à quatre ans plus tôt. Mise à part ça, l'homme n'a quasiment pas changé et dégage toujours la même aura d'autorité qu'il possède depuis son duel contre Youfie. Même s'il n'est pas très grand, comme la plupart des habitants de Wutai, Godo a toujours l'air écrasant pour lui et pendant un instant, Ten se demande si un jour, il pourrait avoir une telle apparence en grandissant, chose qu'il chasse de son esprit immédiatement. Au lieu de se concentrer sur le futur, il faut voir le présent... et bien qu'il ignore ce que l'homme a caché dans le meuble derrière lui, il se contente d'observer avant de de se préparer à demander doucement ce que l'homme voulait lui dire, mais s'arrête quand ce dernier reprend. A l'évidence, il a été beaucoup moins furtif qu'il le pensait. Godo a non seulement vu qu'il commençait sincèrement à s'ennuyer, mais en plus, il sait ce qu'il désire ? D'un autre côté, vu qu'il l'a dit à sa sensei...

"Mes recherches ? Oh... Oui. Mais p-pendant quatre ans, mes r-recherches n'ont rien données. S-shiva est... est introuvable. En t-tous cas, elle n'est p-pas... Là où je pensais qu'elle serait..."

Le souvenir de son hypothermie au grand glacier lui revient en tête et il grimace légèrement, pouvant encore sentir la morsure du froid sur son corps. Le seul endroit froid qu'il n'a pas encore visité est le cratère nord, mais il refuse catégoriquement d'aller là-bas seul : beaucoup trop dangereux. Ensuite, il y a bien les autres zones froides apparues lors de la fusion, mais... Il se contente de soupirer, bien qu'il sente son coeur se geler dans sa poitrine lorsque le maître ninja reprend. Naturellement qu'il écoute aux portes. Lorsqu'il ne s'entraîne pas, c'est l'une des rares choses qui lui permette d'obtenir diverses informations sur Hemera en attendant le jour où il pourra repartir. Il est d'ailleurs à la fois surpris et choqué que Godo lui pose la question, car apparemment, cela prouve qu'il ne l'a jamais sentit. cependant, ce qui le trouble, c'est lorsque l'homme lui parle d'un certain groupe terroriste que son sang se glace dans sa poitrine. Bien sur qu'il a entendu parler d'eux. Leurs agissements sont aussi divers qu'ils sont imprévisibles ! Un massacre entre autre, a apparemment jeté de sérieux doutes sur le village, chose que l'homme ne manque pas de préciser. Nul besoin d'autres explications : Tenshi en sait assez sur le doyen pour savoir que ce dernier n'aurait jamais parlé de ça sans raison.

"Ils d-doivent payer... Et v-vous voulez que..."

Il n'a pas le temps de terminer et fort heureusement, Godo lui explique que non, sa fonction n'est pas de tuer quiconque ni même de tenter de bloquer l'organisation. Apparemment, son comportement semble avoir attirée l'attention. Le maître ninja précise que vue sa fugue, son apparence innocente (ce qui ne manque pas de provoquer une autre sensation de gêne) et le fait qu'il ait été tenu enfermé si longtemps, les gens pourraient aisément croire qu'il hait le village. Il n'en dit pas plus, mais Ten n'en a pas besoin : les pièces se mettent en place dans sa tête et il ferme les yeux, essayant de reprendre son souffle tandis que ses poings se serrent, pratiquement à en meurtrir ses paumes. C'est une mission importante. Le genre qu'en temps normal, on donnerait plus à un ninja de haut rang tel que Youfie ou l'un des cinq gardiens. Importante et aussi dangereuse. D'un autre côté...

"V-vous voulez que... Q-q-que j'espionne un... un g-groupe de t-terroristes dont les m-membres doivent... D-doivent tous être pratiquement aussi dangereux que... C-ce malade en blanc qui... Q-qui me court après ? Euh... W-wow... Je s-sais pas si... S-si je dois être m-m-mort de peur ou... Ou flatté que... Que vous ayez tellement confiance en... en mes capacités..."

En fait, si : il est mort de peur avant tout. Il n'arrive pas à croire que Godo ait pu avoir une telle idée. Certes, c'est sur qu'il n'a pas vraiment le profil d'un espion. En règle générale, il faut au moins attendre les quinze ans pour seulement prétendre commencer un tel travail. Même sa sensei n'a pas fait exception en dépit de sa fuite. Mais un tel travail ?
Espionner une telle cible est un travail à part que seul un ninja de très haut rang pourrait ordinairement tenter. A sa connaissance, une tâche pareille n'a même plus été demandée depuis le conflit avec la Shinra. Alors... qu'on lui propose de l'accomplir... Mais le pire dans l'histoire, c'est qu'il sent déjà la tentation d'accepter. Quitter le village ? Avoir une chance de finalement se remettre sur la piste de Shiva sans sa sensei sur le dos ? D'une certaine manière, il attend ça depuis des mois maintenant, mais... Avaler sa salive devient étonnamment difficile d'un coup et il essaye de reprendre son calme, son corps tremblant fortement


****Sensei va me tuer... Non, elle va nous tuer tous les deux ! Lui pour avoir eue l'idée et moi si je suis assez fou pour essayer ! Vue sa réaction envers ces pervers l'autre jour quand ils m'ont attaqué, on va littéralement l'entendre hurler à travers TOUT Hemera avant qu'elle ne vienne me tuer directement !****

Cela dit, une chose particulière lui arrive en tête. Les raisons pour lesquelles Godo veut que ce soit lui qui essaye. La manière dont l'homme lui en a parlé, on dirait presque... le souvenir d'un étrange phénomène lui arrive d'un coup à l'esprit et il se raidit brusquement avant de plonger pour la première fois son regard dans celui de son supérieur. Il a souvent été réveillé la nuit par des bruits étranges venant de derrière le mur. Et une fois, il a vu les gardes du manoir se ruer ans une direction en particulier avant de revenir bredouilles. Est ce que...

"Quelqu'un... espionne le village, c'est ça ? Et ce quelqu'un m'a v-vu...
J'ai vu les gardes, plusieurs f-fois. Ils c-cherchaient quelqu'un. V-vous voulez que j'attende et... Q-que je me laisse approcher par... P-par cette personne pour savoir ce que... Ce que le g-groupe veut ?"


Tenshi en sait assez sur le monde pour savoir que si cette personne ne l'a pas directement approché en trois mois, c'est quelle attend quelque chose. Quoi, il l'ignore, mais au moins, il comprend désormais pourquoi sa sensei et Godo ont refusés catégoriquement qu'il ne quitte le manoir. Pendat trois jours, c'était certes pour qu'il récupère de son agression. mais depuis, c'était à la fois pour sa protection et pour perdre un espion. Si cette personne attend quelque chose, deux idées lui viennent en tête : elle cherche à l'enlever, peut être pour se servir de lui d'une manière ou d'une autre... Ou attend de voir s'il hait sincèrement son village et le prendre avec elle. Dans les deux cas,
ce n'est pas une bonne chose. Il a presque l'impression que le dojo devient horriblement froid d'un coup et il baisse la tête avant de demander :


"Si... Si j'accepte : t-trois questions : Comment on r-reste en contact ?
Comment je s-sors en cas de besoin et... Est ce que vous p-pouvez empêcher sensei de... De me t-tuer à la fin ? Parce que s-si j'en juge par... Par sa réaction lorsque... C-ces types m'ont attaqués... Elle va surement... D-devenir violente si j'accepte.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Ven 30 Juin - 18:34

GodoAh ce petit homme... si seulement il faisait un peu plus d'effort pour s'intégrer aux autres, combien il pourrait être génial! Mais sa timidité maladive et son passé probablement trop lourd l'en empêchaient... peu importe, il pouvait encore grandir et devenir un vrai ninja donc le clan serait fier!

«Si tu discutais un peu avec les autres, tu saurais que Shiva a déjà été vue dans bien des endroits... sur Dol, Héra, on pense même pas que c'est à cause d'elle que Sephiroth a essayé de détruire le Village Glaçon... mais bon, elle change trop souvent de lieu pour qu'on puisse savoir où elle sera la prochaine fois.» il soupira, des membres du clan avaient déjà réussi à récupérer son orbe et le gardaient précieusement. Pour l'heure, les cristaux étaient aussi une quête importante, mais tout comme le rokumeikai, hors de question de se lancer là dedans sans y être bien préparé.

Ce n'était pas le problème de Tenshi, d'autres s'en chargeaient.

Non, lui était prévu pour une nouvelle mission. À l'heure actuelle, il y avait un grand nombre de gardes postés partout autour de la pagode pour s'assurer que la mystérieuse inconnue ne se pointe pas. Elle passait toujours à la nuit tombée, donc ils devaient avoir du temps encore.


«Tu n'as pas à te faire de souci pour Weiss. Aux dernières nouvelles, il s'est retrouvé aux prises avec un groupe de pirates qui sévit vers Costa Del Sol, il a peut-être trouvé plus fort que lui.» porté disparu en pleine mer, allez savoir s'il s'en était sorti celui-là. En tout cas, même ses meilleurs ninjas ne l'avaient pas retrouvé encore, sa mort était plus que probable. Une calamité de plus après Sephiroth! «et c'est justement parce que c'est toi que c'est le moins dangereux. Tu ne représenteras en rien une menace pour ces gens là. Juste un pauvre petit garçon qui pourra probablement espionner notre clan pour leur compte. C'est ce qu'ils espéreront du moins...»

Pauvre enfant, il paraissait totalement déboussolé. Pourtant, c'était justement cette peur panique qui pourrait lui sauver la vie. Jamais il n'irait cracher le morceau, il serait davantage honnête à l'idée qu'il aurait juste peur pour sa vie. Quant à la procédure, le patriarche se mit à rire à pleine voix face à l'innocence du gamin!

«Allons allons! Elle ne sera pas aussi bête! Non... elle va t'enlever plutôt. Tu vas nous programmer une belle petite évasion! Je ne veux pas savoir comment tu vas faire, faudra que tu nous fasses une belle surprise! Et crois moi qu'on va te mettre des bâtons dans les roues pour ta fuite! L'idée sera qu'elle te vienne en aide pour la fuite et qu'elle t'enlève!» laisser le gamin organiser par lui-même son évasion était le meilleur moyen de s'assurer que la femme ne se doute de rien. Si jamais ils venaient à se montrer moins performants que d'habitude, elle le saurait «seuls toi et moi saurons que tu dois t'évader. Les autres gardes ne le sauront pas et vont vraiment te courir après! Tu vas devoir faire preuve de toute ton ingéniosité.»

Il eut un rire amusé avant de s'approcher de son petit meuble et en sortir une petite boîte, il la tendit à Tenshi qui s'interrogeait sur la manière dont il allait pouvoir communiquer avec eux
«Tu ne pourras pas. Il faudra espérer qu'ils te demanderont de nous espionner et que tu pourras alors nous informer à ce moment là. Pendant ton infiltration au sein des nôtres... de notre côté, nos propres hommes te suivront au moins pour s'assurer que tu seras vivant. Et pour sortir... je ne sais pas si tu pourras. On en sait trop peu sur cette organisation pour savoir comment ils se comportent entre eux. Peut être qu'ils te laisseront partir par eux-mêmes, peut être que nous pourrons faire intervenir des groupes armés pour te sortir de là. Quant à Yuffie, t'en fais pas, je l'ai déjà envoyée ailleurs.»

Il valait mieux qu'elle ne sache pas trop ce qu'il faisait, car oui, elle risquait sérieusement de se mettre en colère et de lui en coller une, peu importe qu'il soit son père! Il tendit le coffret au garçon, à l'intérieur se trouvait deux gemmes
«Je me suis permis de t'emprunter quelques gils pour t'acheter ça! Tu en auras surement besoin!» non, non! Pas de cadeau, et puis quoi encore?

Bon, d'autres questions?



Spoiler:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Tenshi Hattori
Shy Angel

Shy Angel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Ven 30 Juin - 23:27

Tenshi n'arrive même pas à parler. Sa gorge semble s'être littéralement resserrée et son corps tout entier s'est gelé comme si Shiva venait de l'enlacer. Apprendre que cette dernière bouge énormément et rend les choses beaucoup plus difficiles pour ses éventuels poursuivants est une chose. Il a bien sur entendu parler de ce que Séphiroth a fait au village glaçon et n'a pas manqué de pleurer ces morts inutiles tout en maudissant le nom de l'ex-membre du SOLDAT plus encore que la normale. Les habitants du village glaçon ont été si accueillants, si serviables avec lui. Et maintenant, ils sont tous... Mais ce n'est pas ça qui le met dans cet état actuellement. Non, c'est l'énormité de la tâche qui l'attend ! S'enfuir du domaine est faisable, même avec les gardes. Il s'est rendu compte aisément que ces derniers, bien que plus alertes la nuit faisaient plus d'erreurs, sans compter le changement vers minuit. Il y a cette période de changement pendant laquelle le domaine n'est plus surveillé pendant deux minutes. Plus qu'il n'en faut pour franchir le mur et disparaître dans la forêt. Non, ce qui le tétanise n'est pas ça, mais ce que Godo veut qu'il fasse exactement. Déjà, s'enfuir à tous prix, même s'il se fait prendre, ce qui reviendrait à combattre les ninjas qui le verraient. Non seulement c'est dangereux, mais en plus, c'est plus sur de moyen de commettre une trahison. S'il se fait prendre cette nuit et s'enfuit, Wutai lui sera à tous jamais fermé. Mais le pire...

"V-vous... Vous v-v-voulez vraiment que... que je me l-laisse enlever ? S-sérieusement ?!"

Lever la voix n'est d'ordinaire pas son fort, mais là, le choc est trop fort pour qu'il garde sa voix normale. Intégrer un groupe en faisant croire qu'il hait son village est une chose. Beaucoup de Wutaiens ont été forcés de faire cela lorsqu'ils espionnaient pendant la guerre contre la Shinra. Mais se laisser kidnapper par un groupe terroriste ?! Là, c'est trop ! Tenshi a de l'expérience au niveau du kidnapping et ça n'a, mais alors, absolument rien de drôle ! Il était certes drogué la première fois et ne garde quasiment aucun souvenirs, mais il se rappelle très bien du deuxième avec Ranzou et comment ça s'est terminé ! Et il se souvient également de la seconde tentative de Weiss et de la mort de trois personnes pour le défendre ! Essayant de reprendre son calme, il inspire profondément, puis expire, reproduisant l'exercice plusieurs fois tout en serrant les poings... jusqu'à sentir une douleur cuisante et une humidité aussi tiède que poisseuse commençant à couler de ses doigts. Une sensation horriblement familière qui lui arrache un fort frisson, quoi qu'heureusement, la sensation est absente de son visage. Celui de Ranzou lui apparaît un bref instant, mais il parvient à le chasser, murmurant ensuite tout en serrant les dents :

"Je... v-vous m'en demandez b-beaucoup, Godo-sama. J'aime ce v-village, vraiment. Je l'ai p-peut être pas montré correctement pendant q-quatre ans, mais je l'aime. Je ferais... B-beaucoup de c-choses pour Wutai, mais l-là. Vous voulez que... q-que j'espionne un g-groupe terroriste... Que je m-me laisse enlever s-sans savoir ce q-que mon ravisseur v-veut et en p-plus... Q-que je fasse mine de... de TRAHIR V-vos enseignements et... et c-ceux de m-ma sensei ?! Y-youfie-sensei est... P-presque une grande soeur ! Je v-veux pas qu'elle... Qu'elle croit que je l'ai t-trahie !"

Cette seule idée le rend malade. Même quand il s'est enfuit, les enseignements de Youfie étaient littéralement un code qu'il s'efforçait de suivre et son seul désir a toujours été de revenir avec toutes les connaissances en combat possibles. Quelque chose qui lui permettrait de protéger son village. La seule idée qu'elle croit qu'il a trahit à la fois son serment et les enseignements qu'elle lui a lui a laissés est presque aussi insupportable que les souvenirs de Ranzou. Il peut survivre à beaucoup de choses, mais il doute sincèrement qu'il survivrait à une rencontre avec sa sensei pendant cette mission. Si elle ne le tue pas sur place, l'idée qu'elle puisse le regarder avec haine ou même déception est horriblement douloureuse. Sa gorge se contracte fortement et il baisse la tête, essayant de reprendre son souffle. Là, Godo lui en demande vraiment trop. Une partie de lui veut refuser directement et aller s'enfermer dans sa chambre immédiatement, mais d'un autre coté...

****Il a malheureusement raison quand il dit que... je suis le seul à pouvoir le faire. Les adultes seront immédiatement traités avec méfiance. Tandis que moi, je s-suis resté enfermé là-dedans pendant trois mois après quatre ans de fugue. P-personne se méfierai de moi !****

Peu lui importe que l'homme sache ce qu'il ressent réellement pour Youfie. C'est pas comme si c'était un secret de toutes manières. Mais là... Avec un autre soupir, il empoigne Kokuzoku par le haut du fourreau avant de se lever, remettant l'arme à sa place au niveau de ses reins. Kokuzoku... "traître". Un nom qui correspond bien à sa future situation tiens...
observant ensuite l'homme, il soupire nouveau avant de commencer à tapoter les pointes de ses index, ignorant complètement le sang qui tâche ses mains. Finalement, il prononce froidement, essayant de ne plus montrer son trouble.


"Je vais le f-faire... S'il n'y a que moi... Mais... J-juste... s'il vous plait, quand je serais... p-partit... Quand je serais partit, essayez de -dire discrètement à sensei que... Q-que ce n'était p-pas une trahison et... Que je c-compte bien revenir. C'est t-tout ce que je demande. V-vous me demandez de... d-de briser un serment après tout. Et v-vous savez c-comme moi ce que v-votre fille f-fait à... A ceux qui ne tiennent pas parole..."

Comme pour couper le mouvement gênant, Godo lui tend d'un coup la boite qu'il regardait précédemment et lui explique qu'il a "pris la liberté de lui emprunter quelques gils", chose qui arrache une forte sensation de chaleur dans les joues de Ten. Il ne s'en était même pas rendu compte ! Mais franchement, c'est quoi ce relâchement total ?! Il ne préfère pas dire quoi que ce soit cela dit : après tout, c'est le père de Youfie et cette dernière est très probablement la meilleure voleuse du village. Faut bien que ça vienne de quelque part. Ouvrant le coffret, il reste surpris en voyant deux gemmes, ces dernières semblant presque le narguer. Une Lunalithe et une améthyste. Sans même s'en rendre compte, Ten les regardes en sentant une étrange... Avidité. Quelque chose semblant presque l'appeler. Posant la boite au sol, il se saisit en premier de l'Améthyste, l'observant un bref moment tout en se focalisant dessus. pendant un bref moment, il sent une étrange hésitation, un léger panache glacé émanant un bref instant de sa main droite. Il possède déjà deux sorts : Katon et Hyôton. Le feu et la glace. Il contracte d'un coup la main, focalisant sa puissance et la gemme s'illumine brusquement dans sa paume avant de disparaître... Un mot lui venant en tête. Un mot qu'il murmure d'un coup sans s'en rendre compte :

"Meiton..."

Il secoue vivement la tête, une légère hésitation marquant son esprit lorsqu'il ramasse la Lunathite. Pendant un bref instant, il envisage de faire pareil que pour les autres. Avoir un sortilège en particulier. Mais presque immédiatement, comme par instinct, sa main droite se dirige vers l'arme accrochée à son dos, plaçant la gemme sur un petit cratère présent sur la crosse. Et presque immédiatement, une lumière éclate derrière lui. Verte, vénéneuse et horriblement froide. De nouveau, il murmure le nom de sa nouvelle technique sans y faire attention, pouvant presque entendre le mot résonner dans son esprit : Dokuton. Cela lui rappelle vaguement quelque chose qu'il a entendu lors de sa formation de base, avant d'être mis sous la tutelle de Youfie : "un ninja n'oublie jamais l'importance des poisons." Il n'a certes jamais vraiment adhéré à cette idée, mais il y a eu des moments pendant son premier voyage où pouvoir empoisonner aurait été très utile. Cette idée en tête, il ferme les yeux un bref instant pour essayer de se calmer avant de les rouvrir, demandant ensuite à l'homme face à lui une simple question. Deux simples mots :

"Ce soir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Sam 1 Juil - 8:32

GodoC'était évidemment une décision difficile à prendre. Si Godo était du genre à faire jouer ses sentiments, jamais il n'aurait proposé une telle chose. Mais le chef pensait avant tout à son village, et surtout à ses intérêts. Ce rokumeikai avait nuit aux intérêts du village, ils devaient payer. Cela ne se ferait pas en un jour, il prenait peut être le risque que le gamin se fasse manipuler, il était si influençable. Mais Godo avait bon espoir tout de même que son enseignement soit suffisamment ancré en lui pour que ça n'arrive pas.

Un léger hochement de la tête pour confirmer qu'il devait bien se faire enlever. Vu que le rôdeur semblait être une femme, il fallait espérer qu'elle utiliserait une méthode douce pour l'enlever. L'enfant avait été suffisamment traumatisé, mais ignorant tout d'elle, il ne pouvait qu'espérer.

Pour le reste, l'homme agita simplement la main d'un air désinvolte

«Tu ne seras pas plus un traître que la dernière fois, juste un fuyard, un lâche et un fugitif! Ça ne t'a pas dérangé ces dernières années! On ne sait rien aujourd'hui de cette organisation, on ne saura pas davantage que tu les as rejoints!» donc bon, parler de traître tout ça, c'était un peu fort! Aux yeux des autres, il aura surtout fugué. Quant à Yuffie.. le vieil homme afficha un air plus grave

«Je vais être obligé de mettre Yuffie au courant. Sinon, elle va vouloir venir te chercher par la peau des fesses, et faudrait pas qu'elle le fasse trop bien. Qu'elle te court après, un peu, sinon ça ne va pas être crédible, mais pas trop... je vais devoir le lui dire.» c'est vrai que pour ça, Yuffie pouvait clairement être têtue! Heureusement qu'elle était fainéante et qu'elle ne s'était pas tant entraîné que ça ces dernières années pour pouvoir être aussi puissante qu'avant, sinon elle l'aurait surement mis au tapis depuis longtemps!

Bref... les modalités étaient mises en place et le garçon récupérait deux nouvelles gemmes pour parfaire son entraînement. Le reste était désormais entre ses mains... quant au moment où il pourrait opérer?

«Tu te lances, quand tu veux. À partir de maintenant, tu es seul, petit.» hochant de la tête en guise d'au revoir, il était temps pour lui de se préparer à sa guise. Qu'il se fasse un petit baluchon, des provisions, qu'il se renseigne peut être sur un bateau aussi? Toujours est-il qu'il devait préparer sa fuite comme il la préparerait réellement. Donc il devait, désormais, se débrouiller. Tout ce que Godo savait, c'est que la femme venait espionner la nuit, rien de plus.



============================
Bilan
Achats: Deux Lunalithe de Force 1 > -1400 gils [Tenshi]
Gains: +150 gils [Tenshi]

Il faudra que tu m'envoies par mp le nom et la description complète de tes techniques, en précisant bien si elles sont magiques, physiques, monocibles ou multicibles! Wink



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Tenshi Hattori
Shy Angel

Shy Angel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Sam 1 Juil - 13:27

Toujours aussi sévère hein ? C'est la seule chose à laquelle Tenshi peut penser lorsque Godo le "rassure" en lui disant qu'il sera autant un traître que la dernière fois, critiquant sa lâcheté du même souffle. L'homme va jusqu'à préciser que cela ne l'a ps dérangé ces quatre dernières années. Cependant, un étrange éclat brille dans le regard noir une fois que l'adulte a terminé et bien qu'il disparaisse presque immédiatement, Ten ne peut pas s'empêcher de rester surpris. Déchiffrer les sentiments de cet homme est presque aussi facile que de vaincre Séphiroth d'un seul coup sans encaisser la moindre blessure, mais cet éclat était... étrange.
Enfin, peu importe, il a au moins l'assurance que sa sensei sera prévenue, ce qui suffit à le rassurer. Naturellement qu'elle va lui courir près une fois de plus. Mission ou pas mission, la jeune femme n'est pas du genre à abandonner et il a clairement vu que quand il s'agissait de lui, même les frontière ne l'arrêterait pas. Mais au moins, cela ne dégénérera pas en combat direct... Quoi que...


"J-je vois... J'aurai intérêt à... M'entraîner alors. La c-connaissant, elle va vouloir me... Me t-tester à la dure..."

Il ne préfère même pas penser à l'éventualité d'être juste enfermé quelque part. Il espère sincèrement que sa mission se passera sans heurt, même s'il sait très bien que ce genre de choses prend généralement plusieurs mois. Et dire qu'il vient à peine d'avoir douze ans. Franchement, il est encore si jeune et il a déjà envie de dire qu'il est trop vieux pour ces bêtises ! Il ne peut pas s'empêcher de se demander pour le coup si c'est ce que sa sensei et même Godo ressentent lorsqu'ils sont confrontés à un problème particulièrement difficile. Cela dit, il se contente de s'étirer légèrement avant de s'incliner, puis de sortir du dojo pour se diriger vers sa chambre. Le changement ne se fait qu'à minuit et ce sera le meilleur moment pour quitter le village sans se faire prendre. Dommage qu'il n'y ait aucun moyen de provoquer un petit chaos dans le village... ça augmenterait encore plus ses chances de fuir sans être vu. Mais bon...

****Faut bien faire avec ce qu'on a... je vais pas non plus provoquer un accident juste pour fuir. Même si ça pourrait être amusant de voir les gardes courir partout...****

Bref, pour le coup, il a encore six heures à attendre avant de pouvoir mettre son plan à exécution. Alors qu'il entre dans la chambre, il s'assied un instant sur le lit, essayant de réfléchir. En deux minutes, il aura largement le temps d'attendre que la garde soit relevée,
puis s'enfuir dans la forêt avoisinante. C'est ce qui l'attend ensuite qui lui fait peur. Se laisser enlever... il espère sincèrement que Godo sait ce qu'il fait ! Depuis Ranzou, il s'était juré que plus personne ne poserait jamais la main sur lui. Naturellement, ce voeu a été bafoué au canyon Cosmo et lui a prouvé à quel point il avait encore beaucoup à apprendre.
Mais il espérait sincèrement ne plus jamais être mis dans ce genre de situation ! Cela dit,
il n'a pas vraiment le choix... Du coup, il expire violemment avant de se lever, se dirigeant vers l'armoire, placée sur le mur ouest. Alors qu'il ouvre le meuble, il a un léger temps de retard en se rappelant soudainement que c'était autrefois la chambre de sa sensei. Naturellement, cela fait un bon moment que tout ce qui appartenait à la jeune femme n'est plus là. Même les vêtements qu'elle portait lorsqu'elle avait son âge ont disparu depuis des années. Cela dit, il a toujours l'étrange impression d'avoir mis la main sur quelque chose qui ne lui appartenait pas. Cependant, il ouvra rapidement l'armoire, voyant juste quelques tenues accrochées dedans. En particulier des Yukatas et kimonos d'hiver de rechange de diverses couleurs qui rejoignent rapidement son sac. Malheureusement, la plupart des tenues en question sont noires ou rouges avec diverses décorations trop vives pour être efficaces en camouflage. Cela dit, le problème est vite réglé lorsqu'il pose sa main droite sur une cape à capuche noire traditionnelle... L'un des accessoires de base des tenues ninjas de Wutai. Naturellement le vêtement est beaucoup trop grand pour lui, raison pour laquelle le bas est complètement déchiqueté, mais il est quand même très utile pour cacher son identité et camoufler à la fois son apparence et ses cheveux en pleine nuit. Cette idée en tête, il plie le vêtement et le pose sur son lit avant de s'étendre sur ce dernier, fermant les yeux pour essayer de faire revenir sur ce qu'il a vu. A part les changements de garde,
la plupart des défauts qu'il a entrevus dans la sécurité ont déjà été résolu. Tellement de choses à faire...


****ça promet... Cette mission commence vraiment bien...****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Dim 2 Juil - 12:03

Camilla vient de Héra - Condea

CamillaCamilla Dante
======================
Encore une nouvelle nuit de filature. C'était chose courante pour une femme qui ne peut pas dormir. Une ombre noire apparut sur le toit d'un habitant du village, une zone peu fréquentée par les gardes mais qui pourtant offrait un point de vue intéressant pour surveiller cette pagode où était enfermé l'enfant.

Dommage que Camilla ne puisse pas se téléporter en un instant. Si elle avait ce genre de pouvoir à juste pouvoir disparaître en un petit "pop", les choses auraient été plus faciles. Et puis, si elle pouvait se téléporter à un endroit qu'elle n'avait jamais vu aussi. C'est pour cela qu'elle n'a jamais pu s'introduire dans la demeure de Godo Kisaragi, car elle ignorait comment c'était à l'intérieur et ne pouvait donc pas s'y téléporter.

Elle devait attendre, se montrer patiente. L'enfant avait déjà tenté de s'échapper par le passé, tôt ou tard, il recommencerait. Elle avait étudié bien des possibilités, au fil des jours, et avait également constaté ce changement de garde. Selon elle, c'était le meilleur moment pour que le garçon puisse agir, et chaque fois, elle venait donc un peu avant cette heure-ci dans l'espoir qu'il tente son évasion.

Et là...

Là, elle pourrait le cueillir et l'emmener loin d'ici, une bonne fois pour toute.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Tenshi Hattori
Shy Angel

Shy Angel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Dim 2 Juil - 15:30

Minuit moins dix... S'il n'était pas habitué à veiller à cause de sa vie de nukenin, Tenshi serait depuis longtemps en train de dormir. Mais là,il a tout, sauf envie de le faire. Cacher ses projets a été facile : même le ninja qui lui a amené son repas n'a pas jeté un simple regard dans la chambre, si bien qu'il n'a eu qu'à cacher son sac et sa cape dans l'armoire avant d'ouvrir. Cela n'a cependant pas arrangée la très légère pointe de culpabilité : si le pauvre type savait. Ordre de Godo ou pas, il est presque sur que le ninja va être puni juste parce qu'il pas regardé dans la chambre pour guetter un signe suspect. Avec tous les problèmes qui se produisent ces temps-ci, Godo et les ninjas de haut rang sont en effet de plus en plus sévères au niveau de la sécurité. Cela dit, il se contente de soupirer légèrement, plaçant sa cape autour de son corps comme d'habitude et cachant sa tête sous sa capuche. Une simple vérification lui montre que Kokuzoku est correctement fixé au niveau de ses reins et qu'il est désormais entièrement couvert de tissu noir... Ce qui cachera donc sa forme dans l'obscurité. Alors qu'il ouvre la fenêtre, il grimace en se rendant compte que c'est la pleine lune, ce qui risque de rendre les choses légèrement plus compliquées, même s'il sait que la relève des gardes va l'aider. Enfin... Pour le coup, il sent surtout un étrange regret : après tout, il va de nouveau partir... Rompant son serment envers sa sensei. Ordre ou pas ordre, ça lui fait tout de même quelque chose...

****Trop tard pour les regrets maintenant...****

Cette idée en tête, il bondit brusquement, quittant le rebord de la fenêtre et arrivant sur le toit du manoir, notant vaguement l'étrange facilité de l'action. Sa sensei l'a bien formé décidément. Cette action ainsi que courir sur les murs sont devenues presque aussi faciles que de respirer. Alors qu'il fixe le mur d'enceinte, il note les mouvements des deux gardes présentes autour du portail, grimaçant légèrement lorsqu'il se rend compte d'un GROS défaut qu'il n'avait pas noté au début. Le portail principal est la seule zone dans laquelle les gardes se relient instantanément. Les côtés du mur en revanche ne sont plus gardés pendant environ deux et cinq minutes, les gardes de nuit mettant le temps de faire le tour tandis que ceux de soirée partent sans les attendre. Le mur Ouest est très probablement celui pour lequel cette caractéristique est la plus dangereuse : Les gardes viennent en effet de l'Est et mettent un temps fou à longer le mur du portail principal pour aller à leur poste. ils couvrent donc le portail principal immédiatement. Ils mettent ensuite deux minutes a s'égayer le nom du Mur Est et presque cinq pour l'Ouest ce qui est un sacré point faible. Bien sur, escalader un mur aussi haut demande énormément d'entraînement, quelque chose que seul un ninja pourrait faire, mais ce que ces idiots semblent oublier, c'est qu'il existe des guerriers qui pourraient aisément détruire le dit mur facilement ou même y ouvrir une brèche pour s'y engouffrer. Tellement d'imprudence... Enfin, ce ne sont plus ses affaires. Il place un genou par terre, posant sa main droite pour s'assurer et continue à observer. Plus que deux minutes et les gardes du portail seront relevés.Celui lui laissera cinq minutes pour rapidement sauter par dessus le mur d'enceinte Ouest et s'engouffrer dans la forêt. Cette partie là est simple, mais le reste...

****Et après ça... Il va falloir que j'attendre que l'espion ne me trouve... J'arrive pas à croire que j'ai accepté de faire ça !****

Bien que son corps tout entier semble se glacer, Tenshi essaye d'affermir sa volonté. Il a peur, ça, c'est sur. Il peut sentir les tremblements et le froid glacial qui remuent son corps. Se laisser kidnapper... Il a fait des choses plus dangereuses les une que les autres, certaines étant même carrément stupides, comme par exemple quitter le village à l'âge de huit ans avec un psychopathe qui lui courrait après. Sa sensei n'a d'ailleurs pas manquée de lui faire la morale là-dessus. Se balader seul près des falaises de Gaea en a été une autre et il préfère oublier la fois où il a tenté de traverser les marais sans chocobo, juste à temps pour manquer de se faire dévorer par le Zolom de Midgar.  Pour beaucoup, se laisser kidnapper serait même moins dangereux que tout ce qu'il a pu faire jusqu'ici, mais là, il n'est pas du tout convaincu. Il n'a cependant pas le temps d'y penser d'avantage : les gardes du portail se dressent brusquement et il sourit en voyant la relève débarquer. Il saute brusquement vers sa droite avant de courir le plus vite possible en direction du mur d'enceinte, effectuant un grand saut qui le propulse directement sur le toit du dit mur. Les gardes sont déjà partis... Il grimace à peine lorsque ses pieds percutent le sol six mètres plus bas, relevant ensuite la tête pour regarder les étoiles. Le ciel est magnifique ce soir... toutes ces étoiles, la pleine lune qui éclaire le sol presque comme en plein jour. Il n'a hélas pas le temps de s'attarder : en tournant la tête vers la gauche, il voir une ombre apparaître au coin du mur à six mètres de là et il se rue en direction de la forêt, les premiers arbres étant fort heureusement à peine à dix mètres de là. Courir... Vite et sans s'arrêter. Il sent vaguement les courroies de son sac lui meurtrir les épaules même s'il ne pèse pas trop lourd. Le rideau d'arbres semble presque s'écarter devant lui, mais peu lui importe : mieux ne vaut pas s'arrêter avant d'être sur d'être hors de portée. Après tout, il ne serait pas surpris s'il y avait des gardes dans les bois. Cela dit, il court pendant une demie heure sans croiser personne, ne s'arrêtant finalement que lorsqu'il quitte enfin les bois, parvenant dans les plaines.

****On dirait que... j'ai réussi. Pour le moment en tous cas...****

Complètement essoufflé, il se laisse tomber assis un bref instant, observant les différentes formes qui apparaissent, se découpant dans la lumière de la lune. Les herbes rasoirs courent ça et là, semblant presque jouer avec les insectes bizarres. Un rugissement lui fait tourner la tête vers la gauche, en direction de la plage Nord et il grimace en apercevant un Adamantaimai, l'énorme tortue étant heureusement trop loin pour le voir. Il se relève alors, continuant à respirer rapidement. Il n'a certes pas repris son souffle, mais il ne peut pas s'arrêter maintenant : il faut qu'il rejoigne au moins les montagnes à L'Ouest s'il veut être complètement en sécurité. Malheureusement, il n'a pas le temps de bouger... Un simple craquement derrière lui est son seul avertissement et il n'a pas le temps de se retourner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Lun 3 Juil - 14:02

CamillaCamilla Dante
======================
La nuit était calme, comme à chaque fois que Camilla était venue. Difficile de savoir si ce serait pour ce soir ou non, comme à chaque fois, elle craignait que l'enfant ne se décide pas à s'enfuir, ou pire encore, qu'il ait choisi un soir où elle n'était pas là pour prendre la poudre d'escampette. Avec la journée passée à vadrouiller, elle n'avait pas pu venir voir s'il était toujours là, mais une ombre apparut enfin sur le toit du manoir, et un léger sourire étira les lèvres de la sorcière

«Te voilà enfin...» elle ne le perdit pas de vue, ce qui était difficile vu la tenue que le petit ninja portait. Mais elle, elle savait où regarder, c'était différent de quelqu'un qui ne faisait que scruter les environs, même de loin. Elle ne le voyait pas clairement, mais suivait juste cette ombre noire qui se déplaçait dans l'obscurité, jusqu'à ce qu'elle se retrouve assurée qu'il disparaisse et file vers la forêt.

Un portail noir apparut sous les pieds de la demoiselle qui disparut sans laisser de trace, pour réapparaître à l'orée de la forêt d'où elle savait que tôt ou tard, il finirait par arriver. Il n'y avait pas encore de bateau pour le moment, s'il voulait fuir, il allait devoir attendre dans les montagnes, mais elle ne comptait pas lui courir après trop longtemps, elle n'avait pas trop de temps et préférait l'emmener loin de cette île avant que les gardes ne se rendent compte de son absence. Les premiers cris d'alerte se faisaient d'ailleurs entendre, elle n'avait plus trop le temps.

Elle sortit donc de la forêt et s'avança d'un pas rapide, ses talons n'étaient pas étouffés par l'herbe, et l'enfant se redressa brusquement alors qu'elle s'arrêta en levant les bras


«N'aie pas peur... je ne suis pas de Wutaï... je ne te veux aucun mal.» sa voix était douce et maternelle. Souvent l'on comparait Camilla à une enfant dans sa façon de parler, chantante et compatissante, aimante aussi. Elle inspirait naturellement confiance, et au fond, jamais elle n'avait été une mauvaise personne. C'est aussi pour cela qu'elle s'est toujours refusé à rejoindre officiellement le rokumeikai, si elle était confiante dans leurs idéaux, elle n'était pas toujours sure de leurs méthodes et préférait donc ne pas y être trop impliquée.

Elle s'avança doucement, sachant qu'il pourrait tout de même essayer de fuir, mais dans ces plaines, avec la téléportation, elle pouvait aisément le rattraper, où qu'il aille

«Cela fait longtemps que je t'observe... pauvre enfant prisonnier d'un village qui ne veut pas de toi... qui ne comprend pas à quel point ce que tu cherches est important... et pourtant moi, je sais ce que tu cherches, ou plutôt... qui tu cherches.» elle sortit un orbe de son dos, un orbe magnifique, blanc et brillant comme de la glace... son regard se fit plus sérieux, plus pénétrant aussi «Shiva elle-même me l'a remis lorsque j'ai accompli son épreuve... je peux t'aider à la retrouver si tu le souhaites, mais il va te falloir décider vite. Les gardes savent maintenant que tu t'es sauvé, et ils arrivent pour te chercher. Maintenant que tu as essayé de t'échapper, ils seront furieux et t'enfermeront pour de bon pour que jamais tu ne repartes!»

Cette fois, son regard se fit inquiet, sa voix aussi était compatissante. On ressentait un désir réel de l'aider. Ce n'était pas de la manipulation en réalité, Camilla avait une nature assez empathique, et savait que ce qu'elle disait était vrai. Si l'enfant s'était échappé, la colère de Godo Kisaragi serait terrible! Et oui, ça l'arrangeait au fond... Elle tendit alors la main, l'autre tenant toujours l'orbe alors qu'on entendait effectivement des bruits de pas qui approchaient

«Je peux t'emmener loin d'ici... auprès d'un homme qui pourra te protéger le temps que je retrouve Shiva pour toi. Maintenant que j'ai cet orbe, si je la rencontre à nouveau, elle ne changera pas de position et je pourrai venir te chercher pour que tu la rencontres!» c'était la vérité, les chimères ne changeaient de place que si on avait participé à leurs épreuves... si Camilla retrouvait Shiva, celle-ci ne bougerait pas. La sorcière transpirait la sincérité, et l'envie d'aider le garçon. Mais il fallait faire vite à présent.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Tenshi Hattori
Shy Angel

Shy Angel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Mar 4 Juil - 17:32

Il n'y a... rien. Rien du tout. Aucune sensation de peur, aucune impression d'agressivité ou mauvaise intention. Ses sens qui d'habitude accrochent la moindre mauvaise idée à son égard son complètement silencieux. C'est une jeune femme, aux longs cheveux violets pâles cascadant sur ses épaules et au teint pâle. Vêtue d'une étrange robe noire, elle semble être littéralement sortie de nulle part et presque instinctivement, il sait que c'est cette personne qui est censée l''enlever... Mais qui chose étrange, n'a pas du tout l'air d'être là pour le faire. En fait, on dirait plus qu'elle tente de le sauver qu'autre chose. Commençant tout d'abord par essayer de le rassurer en lui disant qu'elle n'est pas de Wutai. Sa voix est douce, rassurante et très calme. Presque... maternelle ? Cette constatation lui coupe le souffle un bref instant. Il ne ressent toujours aucune menace, même si les clameurs portées par le vent lui apprennent que son départ a été constaté. Cela le choque fortement : il pensait que personne n'entrait jamais dans sa chambre la nuit, mais apparemment... A cette heure, il est censé dormir. Est ce que quelqu'un se serait infiltré dans sa chambre chaque nuit ? Sans qu'il ne s'en rende compte ?

****J'ai trop fait confiance à mes sens on dirait... J'aurais du savoir que je serais surveillé. Tant qu'ils n'avaient aucune mauvaise intention, mes sens auraient été incapables de les sentir. Quel idiot !****

Que Godo soit entré dans sa chambre un matin pour placer un rouleau à ses côtés (et accessoirement "prélever" quelques gils dans son porte-monnaie) passe encore. Il sait qu'il peut faire confiance à l'homme. C'est le père de Youfie, il l'a accueilli chez lui et l'a même entraîné personnellement une ou deux fois, sans jamais chercher à lui faire de mal. Il l'a même sauvé lors de la première tentative de Weiss de l'enlever. Certes, il n'est pas content d'avoir eue cette mission sur le dos, mais il a tout de même confiance envers l'homme. Mais cette confiance ne s'étend pas aux autres ninjas. Ranzou lui a prouvé que la plupart des adultes étaient indignes de confiance. Ces idiots auraient pu lui faire absolument n'importe quoi pendant qu'il dormait ! Cette idée le choque profondément et sans même réfléchir, il se relève, observant ensuite l'inconnue. Se laisser enlever est sa mission... mais cette femme semble n'avoir aucune mauvaise intention. Elle a même l'air si douce, malgré l'énorme hache dans son dos qu'il se demande ce qu'elle ferait dans un groupe terroriste ! Cela dit... Enfin, il n'a pas le temps d'y réfléchir : ça lui a certes pris une demi-heure pour arriver ici, mais les traqueurs sont beaucoup plus vifs que lui et il leur suffira de peu de temps pour se rendre compte de sa direction : Il n'a même pas songé à effacer ses traces ! Cependant, la jeune femme sort d'un coup quelque chose de sa tenue. Quelque chose d'inattendu...

"C'est..."

Il s'agit d'un orbe... Blanc et dégageant une vive sensation de froid. Rien que d'être près de lui donne de vifs frissons à Ten et il n'a aucun mal à comprendre exactement ce qu'il regarde : l'orbe de Shiva. Wutai en possède également un d'après ce qu'il sait, bien que Godo ait catégoriquement refuse de le lui montrer. Cette simple vision lui provoque une étrange sensation, comme s'il venait de se rapprocher de cette femme... cette femme qu'il poursuit depuis des années et dont les souvenirs sont presque inexistants. Juste des mèches de cheveux bleus tenus par des petites mains et un rire féminin retentissant au dessus de lui. Lorsque l'inconnue lui indique que Shiva peut aisément être retrouvée par quiconque a précédemment passée son épreuve et qu'elle pourra donc l'amener voir l'ex-invocation sans difficulté, il sent une tentation incommensurable l'envahir. Il a littéralement la possibilité d'accomplir sa mission ! Ce rêve qu'il poursuit depuis quatre ans est presque entre ses mains ! ça, plus le fait que Godo-sama lui a ordonné de "suivre" son ravisseur...
les clameurs se rapprochent rapidement : d'ici cinq minutes, les traqueurs seront là. Du coup, il ferme les yeux un bref instant avant de murmurer :


"Je... Je p-peux plus retourner là-bas. Je... Ok... je v-viens avec vous. S'ils m'attrapent m-maintenant..."

Il n'a pas envie de savoir ce qu'il se passera. Certes, c'était un ordre de Godo-sama, mais ce dernier ne pourra malheureusement pas le reconnaître. Juste comme il lui a dit : il est seul désormais et si jamais il est capturé, le père de Youfie n'aura pas d'autres choix que de reconnaître avoir envoyé un enfant de douze ans pour espionner un groupe terroriste (ce qui risque fort de lui attirer de gros problèmes) ou de le faire enfermer temporairement. Dans les deux cas, ce n'est pas du tout une bonne chose. Cela dit, il s'en moque complètement pour le moment : tout ce qu'il voit, c'est cette orbe, tenue par l'une des seules personnes qui pourraient l'emmener jusqu'à sa "mère". Sa mission est devenue beaucoup plus importante, non seulement pour son village, mais aussi pour lui-même. Du coup, il se dépêche de prendre la main de la jeune femme, entendant vaguement les cris se rapprocher dangereusement de la forêt. D'ailleurs, cela lui fait hausser les sourcils : des cris ? Depuis quand les traqueurs hurlent à la mort en traquant quelqu'un ?  A moins que... Cette idée le fait presque rire : est ce que ce serait les mêmes ? Ceux qu'il a bien malgré lui ridiculisés ?

****Quelle bande d'idiots ! Bien sur, Godo-sama m'a dit qu'ils avaient été sévèrement punis pour leur échec. Youfie-sensei a même personnellement puni plus d'un et la plupart ont même été dégradés ! Ils doivent se dire que s'ils m'attrapent maintenant, ils ont une chance de se faire pardonner, mais de là à hurler comme des imbéciles ? Si j'étais un nukenin, les faire tomber dans une embuscade serait si facile que ça serait même pas drôle ! Note à moi-même, en parler à Sensei sitôt que la reverrai !****

Cela dit, c'est également devenu beaucoup plus dangereux. A en juger par leurs cris, certains sont particulièrement agressifs et il sent une brusque sensation de terreur venue de nulle part l'envahir. Si jamais il se fait prendre par eux... il regarde à nouveau la jeune femme dont il tient toujours la main avant de demander, essayant de pas trop montrer sa peur :

"Je... je sais pas comment vous êtes arrivée j-jusqu'à m-moi mais... V-vous pouvez le r-refaire ? Si ce s-sont b-bien c-ceux à q-q-qui je p-pense...  Ils ne s-sont pas là s-seulement pour me ramener !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Mar 4 Juil - 20:48

CamillaCamilla Dante
======================
Pauvre enfant. Est-ce que vraiment les habitants de Wutaï reconnaissaient son talent? Évidemment, Camilla ignorait tout de Godo et de ses agissements ou de ses ressentis, il était le seul qu'elle n'avait jamais pu espionner tant il était solidement gardé. Sa fille par contre, c'était une autre histoire. Cette Yuffie était une véritable pipelette et avait de nombreux amis avec qui elle discutait de tout et de rien. En la suivant quelques temps, elle avait donc pu savoir le point faible de l'enfant: Shiva, qu'il pensait avoir un lien avec sa mère biologique.

Mais elle n'était pas là pour lui faire du mal, pas là pour lui nuire. Non, elle était là pour lui ouvrir les yeux, lui offrir une vie telle qu'il la méritait. Une vie qui aurait un sens, une vie où il ne serait plus le petit paria qui s'était sauvé, mais un maillon d'une chaîne grandissante et menant le monde dans une paix qui ne serait pas hypocrite comme elle l'était aujourd'hui, faite de faux-semblants et de coups en traîtres. Cette paix avait un prix, elle n'était peut être pas prête à le payer entièrement, mais il existait des gens qui y étaient prêts. Son rôle était là, trouver ces gens.


«Ces gens sont bêtes de ne pas croire en ton potentiel. Certains adultes ont cru bon d'abuser de toi et de profiter de ta jeunesse au lieu de t'enseigner à aller plus loin que ce dont tu es déjà capable! Tu as su t'entourer de personnes de confiance, qui n'ont malheureusement pas le temps de s'occuper encore de toi... moi, même avec la distance qui pourra nous séparer, à chaque seconde où tu seras en danger je pourrai venir te sauver.» elle tendit donc sa main, l'autre tenant toujours l'orbe de glace pour attirer son regard. Au loin, les ninjas approchaient, certains hurlaient ce qui étonna également Camilla. Pensaient-ils à ce point que l'enfant était à leur portée pour le prévenir de leur avancée. Elle eut un léger doute, mais vite balayé par la sincérité du regard du petit. Il avait peur, il ne pouvait le lui cacher.

Un portail s'ouvrit sous leurs pieds. On aurait simplement dit sur le sol se transformait en une vapeur noire. Elle ramena alors Tenshi contre elle, le pauvre, sa tête reposait bien au creux de sa poitrine, elle n'y pouvait rien si leur différence de taille l'imposait!

Puis ils se firent progressivement avaler par le sol, disparaissant peu à peu dans les ténèbres. Avant que leur visage ne soit englouti, elle recula un peu pour plonger son regard dans celui du garçon

«N'ai pas peur. Tu verras, tu t'y habitueras.»

Le trajet serait long. Camilla n'était pas habituée à parcourir une si longue distance. Mais ils débouchèrent près du marais des kwes à proximité de Condea. Avec la distance et la fatigue, elle avait un peu mal calculé son coup. La jeune femme tituba d'ailleurs, et finit par tomber par terre, sur les fesses.

«Hum... c'était une distance bien longue. Je ne suis pas habituée à changer carrément de continent par la téléportation. Peux-tu me laisser quelques minutes le temps de me remettre? Ne t'en fais pas pour tes poursuivants, nous sommes désormais sur Héra. À des kilomètres d'eux...»


=========================

Je te laisse poster soit dans les plaines du continent extérieur, soit au marais des kwes. Je dois attendre le poste de Cidolfus pour t'envoyer à Condéa même Wink



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 66
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   Ven 7 Juil - 2:11


Tenshi gagne 150 gils.
Tenshi monte au niveau 3.



Tenshi suit Camilla vers le Marais des Kwe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un ange sans ailes (pNJ : Godo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ange sans ailes (pNJ : Godo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Resolu] Des fée sans ailes ??
» Nuit 2 : L'ange aux ailes ténébreuses
» This is the end...
» [Présentation] Gotcha, sans ailes mais souvent dans les nuages
» [Présentation] Kuro, l'ange aux ailes sombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Îles :: Wutaï-