Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 A l'éclat des feuilles qui miroitent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Dim 23 Avr - 17:26

pencil Début du RP de Trisha.

Quelques jours s’étaient écoulés depuis le drame.

Le cœur toujours lourd, sa détermination pour seule amie, Trisha avançait au travers les arbres cristallins de Macalania non pas sans ouvrir grand les yeux devant une beauté pareille. Cet endroit était magnifique, elle n’avait jamais rien vu de tel, excepté peut-être dans les grottes des glaces près de Dali, et encore… L’endroit était givré, ici, il y avait quelque chose de plus magique encore, de plus intriguant. L’éclat des feuilles, les chemins de cristaux, les fleurs aux pétales presque translucides…

La jeune femme leva les yeux pour regarder la cime des arbres, et se nota qu’il n’y avait aucun oiseau qui pépiait dans cette forêt. Aucun battement d’ailes. Il n’y avait que le silence, outre quelques craquements de brindilles, ou un clapotis dans l’eau.

Trisha poursuivit son chemin, non pas sans garder les alentours à l’œil. Elle était persuadée qu’au-delà de cette beauté, il y avait certainement des monstres qui rôdaient dans l’ombre. Lorsqu’elle entendit un bruit, elle dégaina son épée, réflexe oblige.
Elle avait beaucoup voyagée depuis l’incident de Dali. Ses pas l’avaient menée vers des terres inconnues. Elle ne cherchait pas forcément le Rokumeikai en personne, mais bien quelqu’un ou quelque chose qui lui donnerait des indications. Le massacre n’avait pas dû passer inaperçu, Héra devait être ébranlée, des gens influents avaient sûrement des informations. En retournant à Alexandrie, ses consœurs lui avaient parlés des chimères, qui pouvaient, à priori, répondre à des questions. Des êtres magiques qui savaient tout. Bien que cela semblait absurde, Trisha avait décidée de partir à leur recherche. On lui indiqua que ces créatures magiques étaient surtout présentes sur cette partie du nouveau monde, Spira. Ici, les invocations étaient monnaies courantes, aussi serait-ce plus simple d’avoir des infos à ce sujet… A priori…

A Guadosalam, on lui avait parlé de Shiva. Son temple se trouvait ici, dans le lac, qu’ils disaient, mais les indications n’étaient pas tellement précises. Aussi, elle voyageait un peu à l’aveuglette, ignorait où ses pas la mèneraient, en quête toutefois d’un lendemain plus positif qu’hier en ce qui concernait ses recherches.

Alors qu’elle s’avançait sur les sentiers de la forêt, elle vit du sang sur le sol. De suite, la jeune femme fléchit le genou et effleura la marque rouge de ses doigts pour ensuite frotter son index et son pouce ensemble d’un mouvement lent, pour bien voir l’hémoglobine glisser. Frais, oui, quelqu’un venait de combattre ici, ou un monstre peut-être. En suivant les traces de sang, elle finit par tomber sur une bête qui rampait par terre, en proie à une douleur atroce. Elle tentait de fuir, peut-être pour se laisser dépérir à l’ombre. Trisha soupira profondément.
« Pauvre chose. Monstre ou pas, tu me fais bien pitié… » Soupira-t-elle tristement avant de s’approcher en sachant bien ce qu’elle devait faire. Elle regarda autour d’elle pour s’assurer que le chasseur n’était pas dans les environs, avant de se donner un élan et de planter son épée dans la tête de l’iguanor. La bête aux écailles bleues et vertes s’écroula sur le sol, avant de se transformer en ce qui semblait être du cristal, et de se briser en petits morceaux qui volèrent au gré de la douce brise qui se leva. Retirant son arme, Trisha regarda l’emplacement où était le monstre précédemment avant de se tourner. Quelqu’un avait bien dû l’attaquer… Mais alors, pourquoi ne pas l’avoir achevé de suite ?

Elle jugea préférable de rester sur ses gardes. Qui sait, peut-être était-ce un leurre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Dim 23 Avr - 22:00

Selon les informations qu'on lui avait dites, une chimère devrait se trouver au temple de Macalania, Shiva... Elle y avait été remise par la Néo-Shinra... Ca avait beau être une entreprise que July haïssait, elle se disait que ça pourrait valoir le coup d'aller voir tant qu'elle ne verrait personne en blouse blanche ou prête à faire des tests sur elle. Ainsi, elle avait quitte Guadosalam pour se diriger vers Macalania et accéder au temple en quête d'informations déjà et peut être d'un orbe, qui saurait ? La plaine foudroyée ne fut pas une étape des plus intéressantes à franchir mais la pluie qui y tombait avait eu raison de la patience de la demoiselle qui n'appréciait pas trop être mouillée. En sortant de là, elle atteignit une forêt du coup et il y ferait trop froid pour décemment pouvoir s'y réchauffer.

Une chance pour elle, July bougeait beaucoup et, malgré le bandeau sur ses yeux, elle arrivait encore parfaitement à voir et analyser ce qu'il se passait même si elle se servait bien davantage du son de ses opposants pour y parvenir. Une créature eut la malchance de se retrouver sur son chemin au passage et elle l'assaillit sans attendre de coups de ses katanas jusqu'à la sentir s'écrouler sur le sol, nageant dans son propre sang. Elle continua donc sa route sans se soucier davantage d'elle, probablement allait-elle mourir d'ici peu... D'autant plus que, suite à cette bataille, elle entendit quelque chose s'approcher. Le cœur battant, elle alla se camoufler derrière un arbre vivement pour ne pas se faire remarquer et malgré que ses couleurs ne s'agençaient pas du tout avec le décor de la forêt.

Quand elle remarqua une femme s'approcher de la créature qu'elle venait d'assaillir de coups, elle se positionna de façon à ne pas se faire remarquer, s'accroupissant alors et s'éloignant un peu vers le bord du sentier, se rendant compte assez rapidement qu'elle ne pourrait pas aller bien loin comme ça. Du coup, elle n'aurait pas le choix que de rester ici et se rendre compte que cette guerrière semblait avoir achever la créature qu'elle avait commencé : elle en eut la preuve lorsque cette dernière se désintégra dans une sorte de poussière dont la couleur ne lui fut pas possible à voir à cause de son bandeau.

A la voir agir, c'était comme si cette dame la cherchait maintenant : elle semblait sur ses gardes mais allait dans la même direction qu'elle dans le fond... Aussi se disait-elle que ça ne servirait pas à grand chose de se cacher ici encore longtemps. Elle était tout de même prudente et reprit son arme pour sortir de sa cachette et manifester sa présence.

« C'est moi qui l'ai affaibli. » Fit-elle alors qu'elle était dans le dos de cette guerrière. Affaibli... Parce qu'elle n'avait pas su voir qu'il n'était pas encore mort. Bien qu'elle pouvait voir clairement au delà de son bandeau, les couleurs étaient troublées et altérées, son champ de vision un peu réduit aussi. Heureusement pour elle, July avait une très bonne vue mais elle ne s'aidait pas. La seule chose qui l'aidait avec ce bandeau, c'était que sa peur et son incertitude étaient parfaitement camouflées derrière une manière de se tenir qui représentait presque une allure de défi pour cette jeune femme à qui elle venait de s'adresser. C'était l'illusion qu'elle désirait donner mais même à ça, ce n'était pas pour lui tendre un piège ou quoi que ce soit. Et pour s'assurer qu'elle n'était pas dans le tort dans ce qu'elle pensait, elle continua sans prendre la peine de lui faire part de la moindre politesse pour autant.

« Tu vas au temple toi aussi ? »

Après tout, cette route n'était utile que pour ça d'après ce qu'elle avait entendu à Guadosalam. Il n'y aurait donc pas beaucoup de solutions pour elle même si elle s'était peut être égarée à défaut d'avoir pris le soin de demander sa route avant de partir. Toujours sur ses gardes, July avait toujours son arme en main même si elle ne menaçait personne avec. Après tout, elle ne comptait pas tuer tant qu'on ne la menaçait pas... Et il serait fou de s'en prendre à une personne qui manipulait aussi une épée... Du moins, avec ce bandeau, ça se le serait...

Mine de rien, ça pourrait aussi être un avantage de porter un tel artifice puisque cette demoiselle penserait dans ce cas peut être à tort que July serait inoffensive... Oui, malgré ce qu'elle avait fait au monstre avant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Mar 25 Avr - 15:26

Après être tombée sur un ennemi en train d’agoniser, il était tout à fait naturel de rester sur ses gardes. Trisha n’avait aucune idée de ce qui l’attendait au-delà des buissons. Un chasseur ? Un prédateur ? Quoi qu’il en était, elle était habituée à l’art du combat et ne craignait pas ce qui pourrait lui tomber dessus.

Concrètement, rien ne lui ‘tomba’ dessus, mais quelqu’un apparu d’entre les arbres. De suite, son apparence frappa Trisha d’une certaine surprise. Elle portait une tenue vraiment… singulière, fait d’un cuir noir très fin à ce qu’elle pouvait en déduire. Ce n’était pas exactement le genre de tenue très commune sur Héra il fallait bien l’admettre. Elle était très élégante, mais d’une manière quelque peu troublante, comme un ange drapé de noir. Du coup, cette sensation l’intimait de rester prudente, bien que Trisha restait légèrement interdite devant la présence d’un bandeau noir sur les yeux de cette fille aux cheveux albâtres. Etait-elle aveugle ?

Elle déclara d’une voix à mi-chemin entre le grave et l’aigue que c’était elle qui avait affaibli la bête. Elle n’exprima aucun regret, ne mentionna pas son erreur à l’avoir laissé agoniser de la sorte, ni ne spécifia si c’était volontaire ou pas. C’était juste… elle. OK, bien. Pour le moment, Trisha ne se concentrait pas trop sur ce qu’elle disait honnêtement. Elle était stupéfaite pour son apparence générale. Elle ne venait sûrement pas du même monde qu’elle… et à ce qu’elle avait put observer précédemment sur cette zone – Spira – les gens n’étaient pas ainsi vêtus. Sans doute venait-elle d’une autre contrée.

Sans politesse aucune, l’étrangère lui demanda si elle se dirigeait également vers le temple.
« C’est mon intention, oui. » Répondit Trisha en gardant son épée en main. La fille aussi, gardait son katana dégainé. Elles étaient toutes les deux prudentes. Chose normale pour deux personnes connaissant les dangers cachés du monde. « Je suppose que c’est ton cas également. » Dit-elle d’une voix blanche en démontrant vaguement le chemin menant vers le lac Macalania.

Non, pas de vouvoiement non plus, pourquoi s’embêterait-elle à vouvoyer quelqu’un qui ne prenait même pas la peine de le faire elle-même ? De toute façon, Trisha n’aimait pas trop ce genre de politesse, et ne le réservait vraiment qu’aux personnes de haute autorité – et qu’elle estimait méritante d’un tel traitement – ou à la rigueur aux marchands avec qui elle s’entretenait. Mais une fille qui sortait de nulle part comme ça… Non, ça ne valait pas vraiment la peine de parler avec des courbettes et des gants blancs.

Cela dit, cette femme était curieuse. Elle était sincèrement étrange, captivante un peu. Elle avait un on-ne-sait-quoi d’inhabituel. Déjà ce bandeau… et ce katana, qui semblait avoir une jumelle d’ailleurs comme Trisha le constata en scrutant un peu mieux la demoiselle d’ébène. Ses yeux s’immobilisèrent d’abord sur la lame que la fille avait dans la main.
« Belle arme. Tu peux t’en servir sans trop de mal avec ce bandeau ? » Ce n’était pas dit pour se moquer, le ton employé était empreint de curiosité d’abord et même peut-être d’un peu de souci pour autrui. Elle ignorait si elle était aveugle, après tout, peut-être était-ce simplement pour le style ? En tout cas une chose était sûre, il était difficile de lire en elle avec ça. Peut-être que c’était ça, qui était bizarre… Ne pas voir ses yeux lui donnait le sentiment de parler avec une machine ou un être sans faciès… C’était un peu troublant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Mer 26 Avr - 20:09

Le temple était aussi son objectif visiblement, en même temps il n’y avait pas trente six solutions si elle était venue jusqu’ici : c’était soit au pif soit pour le temple… Elle lui retourna la question du coup et July haussa les épaules comme si elle ne comptait pas répondre mais ce n’était finalement que pour lui noter l’évidence de la chose… « Oui. » qu’elle répondit seulement à la demande de cette jeune femme. July n’était pas très bavarde en temps normal, encore moins lorsqu’elle ne connaissait pas la personne avec qui elle parlait. Surtout que celle-ci semblait savoir se battre et qu’elle gardait, tout comme July, son arme dans sa main pour preuve qu’elle restait elle aussi sur ses gardes.

Pourtant, plutôt que de repartir comme elle était venue et lui tourner le dos en conséquence, elle s’intéressa au katana qu’elle avait ainsi qu’à la porteuse de l’arme en lui disant que c’était une belle arme. Elle désirait surtout savoir si elle y voyait suffisamment pour pouvoir l’utiliser avec le bandeau qu’elle avait sur les yeux. La question était cohérente avec la prudence mais July ne savait pas si elle devrait dire la vérité ou simplement mentir et annoncer qu’elle n’y voyait rien. Ca prouverait aussi qu’elle ne pourrait pas se battre efficacement et ne serait pas logique vis-à-vis de ce qu’elle avait pu faire à cette créature.

« Je me débrouille. » qu’elle répondit alors en se disant que ça répondrait sans non plus trop en dire sur elle. Mais ça fermerait la conversation trop vivement alors qu’elle se disait que cette femme irait au même endroit qu’elle… « Tu veux aller au temple avec moi ? » Demanda-t-elle donc encore une fois très directement, sans non plus révéler ce qu’elle comptait y faire mais elle restait consciente que ce n’était pas une chose dont elle pourrait parler ouvertement en sachant qu’il n’y aurait pas autant de cristaux que de personnes qui les désirait. Elle aurait déjà assez d’ennemis à affronter sans avoir à s’en remettre sur le dos si elle voulait garder l’espoir de ramener June à elle…

Son cœur se serra très soudainement en pensant à sa sœur mais elle tenta de ne rien démontrer et garda la tête levée pour diriger son regard vers cette personne. Peut être que de voyager toutes les deux pourrait la protéger un peu mieux de ce que la nature lui enverrait sur son chemin mais elle craignait qu’elle n’aille au temple pour la même raison qu’elle… Un peu plus posée, elle posa alors une nouvelle question en espérant que ce ne serait pas non plus pour trouver les cristaux qu’elle comptait aller au temple… Il devait y en avoir oui… Il y en aurait sûrement mais si elle devrait se battre pour les avoir, July espérait qu’elle aurait le moins de personne possible à affronter pour avoir ce qu’elle désirait… Elle n’était pas une mauvaise personne dans le fond et elle ne souhaitait pas non plus faire de mal à tout le monde qui se mettrait entre elle est son objectif.

« Tu… Pourquoi tu veux aller au temple ? » Se risqua-t-elle alors. Sans dire encore une fois ce qu’elle comptait y faire. Elle n’était pas très convaincante si elle désirait obtenir quoi que ce soit comme résultat avec la manière dont elle agissait… Mais elle pourrait aussi se rattraper et se reprit alors en se disant que si elle se montrait plus gentille, elle aurait peut être ce qu’elle voulait ? Elle ne le mentionna pas… Mais elle le prouva en suivant des yeux un monstre qui allait se réfugier dans la forêt… Une personne aveugle n’aurait pas pu faire un mouvement de la tête aussi précis rien qu’en se référant au son presque inexistant que cette bête avait pu faire. Même si elle n’était pas aveugle ou même si elle n’y voyait pas des masses, elle prouvait alors qu’elle pouvait y voir suffisamment pour suivre des yeux quelque chose. Ca aurait tout de même été bête de se battre avec un katana sans rien pouvoir y voir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Ven 28 Avr - 10:40

Elle se débrouillait… Oui en effet, Trisha avait put le deviner en voyant l’état de ce pauvre monstre. Les marques qu’il avait sur lui témoignaient très aisément d’un combat plutôt facile pour l’assaillant, mais précis tout de même. Soit cette fille était étonnamment habituée à être aveugle, soit elle ne l’était pas tout à fait et pouvait voir au-delà du bandeau qu’elle avait sur les yeux. A en croire la direction de son visage, cette étrangère vêtue de noir regardait le sien, mais ce n’était pas une preuve de sa vision fonctionnelle ; peut-être se fiait-elle uniquement à sa voix pour diriger son visage et donner l’impression qu’elle l’écoutait effectivement. Quand on savait que les aveugles avaient tendance à ‘regarder’ un peu dans le vide quand ils parlaient avec quelqu’un et que cela pouvait être un tantinet gênant – bien que ce n’était aucunement leur faute – peut-être avait-elle préféré mettre un bandeau pour cacher de déficit.

Bien, la conversation semblait un peu morte… Mais cette fille semblait pleine de surprise car alors que Trisha supposait pouvoir partir de son côté, quand bien même elles allaient au même endroit, la demoiselle aux cheveux blancs lui demanda si elle voulait l’accompagner au temple. Hm ? Etait-ce donc vrai, elle était aveugle ? Si c’était le cas, Trisha ne se sentait pas de l’abandonner comme ça jusqu’au temple. Elles y allaient toutes les deux, donc autant y aller ensemble, c’était ça ? Une logique imparable.
« Puisque nous y allons toutes les deux, je suppose que ce serait le mieux à faire. » Décida-t-elle avec un léger sourire. C’était un peu rapide en besogne pour faire confiance, mais Trisha savait qu’elle pourrait rester sur ses gardes en tout temps. Elle avait l’habitude de promptement dégainer son épée si besoin pour se protéger. Aussi, si cette fille tentait de l’attaquer en traître pour une tierce raison, elle saurait se défendre et lui faire comprendre qu’on ne se jouait pas d’elle.

Avant qu’elles ne bougent par contre, l’inconnue avait une question. Pourquoi allait-elle au temple ?
« J’ai entendu dire qu’une chimère s’y loge. Les rumeurs veulent que ces créatures soient capables de répondre à de nombreuses questions. Il s’avère que je cherche quelque chose et puisque courir à l’aveuglette ne fonctionne pas très bien, j’ai pensé que ce serait une bonne idée d’aller interroger quelqu’un de plus omniscient que moi. » Omniscient, peut-être pas exactement, mais les chimères, en tout cas à priori, en savaient beaucoup.

Juste alors qu’elle venait de répondre, elle vit la jeune fille tourner la tête et précisément suivre le mouvement d’un monstre qui courait au travers les arbres. Ce fut d’une telle justesse que Trisha comprit que cette demoiselle n’était pas aveugle… Non, elle voyait certainement au-delà de son bandeau… Voilà qui expliquait énormément de choses – même si Trisha s’interrogeait du coup à savoir comment un truc semblant aussi épais pouvait permettre de voir au travers mais peu importe. Elle fronça légèrement les sourcils alors qu’elle ramenait son regard dans sa direction. Bref… autant ne rien dire, elle avait le sentiment que ce n’était pas exactement adéquat.

Trisha décida de faire un pas vers la confiance en rengainant son épée, pour commencer.
« Je ne sais pas ce que tu veux y faire, mais je n’ai pas l’intention de mettre des bâtons dans les roues de personne. Donc tu n’as pas à t’en faire, peu importe ton objectif, tu pourras l’accomplir. Je t’y aiderai même, si tu veux. » Son altruisme dépassait décidément les bornes parfois. Mais pourquoi pas ? Aider une étrangère, c’était toujours plus agréable que de voyager toute seule, même si celle-là semblait être une créature difficile à apprivoiser. Si leurs chemins devaient se séparer après le temple, tant pis. Elle continuait son aventure de son côté, et cette mystérieuse fille en noir ferait sans aucun doute de même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 29 Avr - 21:18

Étant donné qu'elles y allaient toutes les deux, ça serait sans aucun doute le mieux à faire que d'y aller toutes les deux après tout. July pourrait se reposer sur la vue de Trisha pour ce qui était des monstres qu'elle ne verrait pas mais elle pourrait aussi se simplifier la vie dans le cas où elle devrait communiquer avec quiconque autre puisqu'elle n'était pas très douée avec les mots...

Mais concernant les plans de cette personne, July pourrait en avoir un aperçu lorsqu'elle expliqua qu'elle désirait rencontrer elle aussi la chimère du temple de Macalania pour lui demander quelque chose... Probablement quelque chose de personnel. Elle avait parlé de leur omniscience et July craignait alors qu'elle ne s'intéresse aux cristaux puisqu'elle n'en parlait pas et tentait probablement d'éviter d'en dire trop sur la question. De son côté, elle cherchait aussi à rencontrer cette chimère donc leur route resterait la même au moins jusqu'à ce moment là...

Après le passage rapide de ce monstre, la demoiselle avait retourné son regard vers son interlocutrice qui continuait de parler afin de lui dire qu'elle n'était pas du genre à mettre des bâtons dans les roues des autres et qu'elle l'aiderait bien volontiers même après ce passage si elle le souhaitait. Était-ce une manière de savoir ce que July désirait faire ? Peut être... La jeune femme ne savait pas si elle pourrait lui faire confiance mais, quelque part, elle ne voyait pas pourquoi celle là lui proposerait ça comme ça dans le but de lui nuire... Le bandeau sur les yeux l'aidait peut être à penser qu'elle était handicapée ou quelque chose comme ça...

Le fait était que July n'avait jamais réussi à se faire d'amis et elle ne chercherait pas à aller dans ce sens maintenant encore... Après, elle se disait que si cette personne lui proposait de l'aide comme ça, elle attendrait peut être quelque chose en retour... Dans tous les cas, elle était d'accord pour l'accompagner jusqu'au temple si bien que July prit les devants pour pouvoir s'y diriger pendant qu'elles continueraient de parler. Elle ignorait même son nom pour dire mais elle pourrait peut être lui parler un peu de ce qu'elle souhaitait faire elle aussi...

« Tu m'aiderais comme ça ? Je n'ai rien pour te payer tu sais ? » C'était un peu froid comme manière de dire les choses mais c'était pour l'avertir qu'elle n'obtiendrais rien de July si elle l'aidait... Mais ça voudrait aussi dire qu'elle devrait lui parler de ce qu'elle devait faire et, ça, par contre, la concernée était un peu plus réticente parce qu'elle ne lui faisait absolument pas confiance. Elle préféra donc lui dire un peu comme elle même si le reste pourrait découler facilement d'une certaine manière avec un esprit logique et un minimum de connaissance sur ce qu'il se passait dans le monde ces derniers temps.

« Je recherche les chimères de manière générale moi. » C'était plutôt concis, elle ne disait rien sur le pourquoi elle les recherchait mais ce n'était pas forcément pour des renseignements puisqu'elle désirait les cristaux élémentaires afin de ramener sa sœur... Dans tous les cas, si elles devaient voyager ensemble, il faudrait tout de même une certaine base de confiance et c'était pourquoi July se permit de lui poser une nouvelle question. « Tu t'appelles comment ? »

Avec un peu plus de confiance, la jeune femme se permit de rengainer son katana mais elle restait aux aguets : elle pourrait le dégainer avec une dextérité largement suffisante pour pouvoir se défendre et attaquer en cas de besoin. Aucune créature ne semblait être autour d'elles, le sort que July avait réservé à la précédente devait en avoir calmé plus d'une au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 29 Avr - 21:40

Trisha consentait aisément à aider son prochain, mais à priori, cette fille demeurait quand même sur ses gardes – ce qui était tout à son honneur, puisqu’elles ne se connaissaient absolument pas, effectivement. Son empathie lui permettait d’aisément se mettre à la place de cette demoiselle… Elle devait s’armer de méfiance pour ne pas se faire surprendre, surtout si elle était réellement aveugle. Elle pourrait s’imaginer des tas de choses en la regardant. Etait-elle gentille seulement pour la dépouiller ensuite, par exemple ? Elle aurait put, peut-être. Mais Trisha n’était pas ce genre de personne, bien qu’elle serait la première à réfléchir ainsi en tombant sur une personne un peu trop serviable de prime abord.

Pourtant, elle eut le don de la surprendre en lui faisant remarquer qu’elle n’avait rien pour la payer en retour. Trisha haussa les sourcils sous l’effet de la surprise. La payer ? Mais quelle chose étrange à avancer… Elle eut un sourire léger avant de secouer la tête, faisant voguer ses mèches blanches par ci par là.
« Me payer ? Je n’ai aucune intention de te demander de l’argent.. ou quoi que ce soit. On va dans la même direction, à quoi bon marcher séparément si c’est pour emprunter le même chemin ? » Ce serait surtout très embarrassant. Il suffisait de s’imaginer un peu la chose ; elles se souhaitaient bon vent et finalement, partaient dans la même direction. Autant y aller côte à côte plutôt que de se bouder comme des inconnus s’ignorant respectueusement.

Quoi qu’il en soit, Trisha dévoila pourquoi elle désirait aller au temple et cette personne vêtue de noir fit de même ensuite. Elle cherchait à rencontrer les chimères, plus généralement parlant. Toutes les chimères ? Il y avait sûrement une raison personnelle derrière tout ça. Trisha avait entendu parler des cristaux bien évidemment, qu’on disait gardé par ces êtres mystiques, mais si tel était son vœu, elle n’avait pas l’intention d’aller à l’encontre de celui-ci. Au final, elle, elle voulait juste interroger la chimère. Ce que cette fille souhaitait y faire, c’était son souci à elle. Cela dit, si celle-ci ne répondait pas aux interrogations de Trisha, peut-être seraient-elles emmenées à voyager ensemble encore un peu, puisqu’elle irait chercher une autre chimère dans ce cas…

« Je vois.. c’est une mission sur le long terme, donc. » Oui, probablement. Elle gardait un léger sourire et fut d’autant plus heureuse de voir la fille rengainer son katana, comme quoi elle lui accordait un semblant de confiance quand même. Après un brin de silence, elle lui demanda son nom. Sa façon de le demander sonnait un peu comme un enfant trop direct… c’était mignon.

La guerrière croisa les bras.
« Trisha. Et toi ? »

Une drôle d’ambiance planait dans l’air. C’était comme si ce simple échange signait un pacte invisible qui promettait qu’elles deviennent de grandes amies un jour, si tant était que le destin consentait à cette alliance. Les présentations faites, peut-être pourraient-elles se diriger vers le temple. Elle n’avait aucune idée de ce qui pourrait bien leur barrer la route en chemin, mais à voir l’arme de cette fille et connaissant bien ses propres capacités, Trisha n’avait aucun doute qu’elles repousseraient l’adversité avec efficacité. Pour le moment d’ailleurs, il ne semblait pas y avoir beaucoup de monstres à l’horizon. Peut-être que le traitement réservé à celui que Trisha avait achevé un peu plus tôt avait sut dissuader ses autres camarades de venir à sa rescousse…

« Et t’inquiètes. » Renchérit la jeune femme en décroisant les bras. « Je ne vais rien te demander en retour. Sauf peut-être d’éviter d’utiliser ton katana sur moi. Il m’a l’air drôlement bien aiguisé. » C’était dit sur un ton légèrement amusé, mais… non, elle ne voulait sincèrement pas expérimenté la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 29 Avr - 21:57

Surprise par l'avance de July sur le fait qu'elle ne pourrait la payer, cette personne lui répondit qu'elle ne demanderait rien du tout en retour. Juste qu'il serait stupide d'aller au même endroit chacune de leur côté en sachant qu'elles pourraient tout aussi bien se soutenir mutuellement. Dans ce cas, July daigna ranger son arme et prendre les devants sans arrêter de discuter pour autant. Si elles étaient pour y aller toutes les deux, autant que ça reste une chose agréable même si la prudence témoignait encore du manque de confiance qu'elle lui porterait.

A défaut de confiance, July consentit tout de même à lui dire ce qu'elle comptait faire sur le long terme en parlant de ce qu'elle rechercherait sans expliquer pourquoi, ça viendrait dans le temps où ça devrait arriver si leur alliance continuerait au delà de ce périple jusqu'au temple. Pour l'heure, elle savait ce qu'elle avait besoin de savoir et il serait temps de passer à autre chose, d'où le pourquoi July demanda le nom de cette guerrière trop gentille pour que ça ne cache rien.

L'incertitude marquait le regard de la jeune femme... Mais elle avait heureusement ce bandeau pour camoufler cette expression, elle paraissait de surcroît plus sûre d'elle et donc moins facile à prévoir ou à faire flancher alors qu'elle ne souhaitait juste pas se faire planter un couteau dans le dos.

Une nouvelle barrière sembla tomber lorsqu'elle put mettre un nom sur le visage de cette femme... Trisha. Elle lui retourna la question sans détour et à July de répondre. « J... July... » Son hésitation fut cette fois marquée verbalement, sa couverture tombait parce qu'elle avait été surprise de l'entendre répondre aussi franchement et simplement. Elle avait été surprise, elle avait été prise au dépourvu et elle n'avait pas eu besoin de dévoiler ses yeux pour laisser entendre qu'elle avait hésité à donner son nom quand bien même Trisha l'avait fait sans hésitation.

Elles iraient au même endroit de toutes façons donc autant qu'elles se connaissent un peu mieux. Trisha ne comptait pas la dépouiller ou lui demander quoi que ce soit qu'elle disait de nouveau. Enfin, oui, elle avait juste une petite chose à lui demander : si elle pourrait éviter de lui faire tâter de son katana parce qu'il avait l'air drôlement aiguisé. Incapable de passer outre sa méfiance, July lui répondit tout de même en étant le plus sérieux du monde.

« Tant que je n'aurais aucune raison de le faire, tu ne craindras rien. » Comme ça, c'était dit mais ça prouverait aussi qu'elle n'était pas vraiment douée avec l'humour... En même temps, elle n'avait eu que peu d'occasion d'en entendre depuis qu'elle était sortie de l'asile psychiatrique. Ca viendrait certainement dans le même temps que la confiance avec la personne. Cette Trisha ne paraissait pas méchante mais sa gentillesse cachait quelque chose. Peut être son passé tragique ou peut être des intentions toutes autres que celles qu'elle n'avait pu mentionner à July ? Mais ça lui paraissait bizarre comme comportement... En même temps, ce n'était pas July qui se risquerait à être aussi altruiste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 29 Avr - 22:15

July. C’était un nom bien simple pour une jeune fille aussi étrange. Elle hésita aussi en disant son nom. Peut-être peinait-elle à faire confiance au point où même mentionner son nom à quelqu’un était difficile ? C’était donc vraiment un signe de confiance. Ou, du moins, un effort, parce que Trisha doutait que cette demoiselle n’ait confiance en elle. Non même, pas du tout. Qui sait, peut-être qu’un de ces jours, elle aurait confiance en elle ou en quelqu’un d’autre, mais pour le moment, Trisha estima préférable de ne pas entrer en terrain dangereux en lui faisant remarquer qu’elle n’avait pas à s’inquiéter comme ça. C’était justement la façon d’empirer la méfiance… Il valait mieux ne rien dire.

Du coup, juste pour détendre un peu l’atmosphère, Trisha mentionna qu’elle ne voudrait juste pas tâter de son épée en retour et July répondit que ça n’arriverait pas tant qu’elle n’aurait pas de raison de le faire. Donc si elle avait une raison, elle n’hésiterait pas. Trisha garda un léger sourire en comprenant bien vite qu’elle prenait ça très au sérieux et qu’elle ne déconnait pas.
« OK. C’est noté. » Dit-elle avant d’entreprendre de la suite pour rejoindre le temple. Il y avait encore un peu de chemin à faire pour rejoindre le lac, où il y avait une auberge, mais également une longue route gelée pour rejoindre les profondeurs du lac et donc, le temple où se terrait une chimère selon ce qu’elle avait entendu dire. Il faudrait espérer que ce soit vrai quand même, qu’elle n’ait pas fait tout ça pour rien… ce serait franchement dommage…

MadougeTandis qu’elles semblaient approcher de l’orée de la forêt, Trisha sentit ses oreilles ciller. Elle cessa de marcher et tourna la tête pour regarder autour d’elle, jusqu’à repérer le son familier d’un bourdonnement. Rapidement, la guerrière sentit un frisson froid et ignoble lui grimper dans la colonne vertébrale. Oh bien sûr il fallait que ce soit un truc du genre ! Loin d’être prête, elle brava quand même son inconfort et dégaina son épée alors que d’entres les arbres surgissait une énorme guêpe au dard dressé.
« Urgh ! J’ai horreur de ces insectes ! Encore pire quand ils atteignent une taille aussi improbable.. » Elle serra les dents en fronçant un peu le nez. Heureusement, au-delà de sa peur des guêpes, il y avait son épée entre elle et ce gros bourdon, aussi savait-elle qu’elle pourrait se défendre et se débrouiller pour éradiquer cette chose. Heureusement d’ailleurs, oui, heureusement.

Elles se rencontraient à peine, et voilà que déjà, elles devraient se serrer les coudes pour lutter contre un ennemi commun. Quoi de mieux que de forger son amitié dans le fer et le sang de ses adversaires ! Bon, c’était un peu froid dit comme ça… Disons surtout qu’en s’entraidant, peut-être que July comprendrait qu’elle avait le droit de mettre un brin de confiance en quelqu’un, au moins une sœur d’arme, peut-être ? Pour le moment, la priorité de Trisha était surtout de tuer ce bidule, parce que rien qu’à le regarder, elle ressentait vraiment un inconfort notable. Donc autant faire ça rapidement.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 29 Avr - 22:33

Au moins, elle n'était pas trop casse pied comme fille que se disait July : elle ne la reprenait pas en disant qu'elle n'était pas marrante ou un truc du genre. Elle le savait bien mais ce n'était pas dans ses habitudes de s'amuser avec la première venue ou de lui faire des blagues de ce genre non plus. Mais ce n'était pas comme ça non plus qu'elle arriverait à se faire des amies... Si encore c'était ce qu'elle cherchait puisque ça ne rentrait en rien dans ses objectifs du moment bien qu'elle commençait à l'apprécier un peu. Elle ne se laissait pas démonter par son comportement au moins.

Un bourdonnement se fit assez vite entendre alors qu'elles passaient à côté d'un nouvel arbre dans cette forêt. Une guêpe surgit de nulle part et Trisha prit son arme sans attendre en notant combien elle n'aimait pas ce genre d'insecte surtout quand ça atteignait cette taille plutôt improbable.

Pour le coup, July prit elle aussi son arme mais elle resta figée devant l'horreur qu'elle pouvait voir devant ses yeux. Comment une guêpe pouvait devenir aussi grosse ?! Du coup, comme elle aurait à se battre, elle s'arrêta pour faire face à la créature, n'utilisant pour le moment qu'une seule de ses armes pour s'adapter un peu mieux au combat. Elle en avait certes une deuxième mais il était rare qu'elle les utilise toutes les deux en même temps bien qu'elle en avait le parfait contrôle.

« Comment une guêpe peut devenir aussi grosse ? » Demanda-t-elle alors sans être apte de retenir sa question face à ce qu'elle voyait – parce que oui, elle prouvait bien voir ce qu'elle affronterait même si les couleurs étaient différentes de la réalité au travers ce bandeau et que tout autour d'elle paraissait vraiment sombre. Comme si elle aurait des lunettes de soleil dans un endroit trop sombre pour qu'elles soient utiles.

Ce qui était sûr, c'était qu'elle ne se laisserait pas démonter et plutôt que de dire qu'elle en avait peur ou qu'elle n'aimait pas non plus, chose logique quand on savait que ce n'était pas les insectes les plus beaux existants et les plus agréables à côtoyer non plus, July le chargea et l'attaqua avec une dextérité plutôt impressionnante compte tenu de la taille de l'arme par rapport à elle mais aussi du poids de cette dernière. Le premier coup laissa une coupure trop fine sur l'insecte pour que ça soit notable. July se contenta d'esquiver l'attaque suivante et en refit une à la suite. Elle eut l'impression de frapper sur un mur mais ce n'était que parce que la guêpe était suffisamment vive aussi pour contrer l'arme avec son dard. July lui rendait bien parce qu'elle faisait de même en contrant son dard avec son katana.

Elle se recula ensuite pour voir le monstre venir s'il attaquerait mais autant dire qu'elle était vraiment surprise par la robustesse de cette créature.

« J'ai jamais vu un insecte encaisser aussi bien des coups de katana... » En même temps, elle n'avait jamais vu un insecte assez gros pour pouvoir équivaloir à la taille d'un petit chien non plus...

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 29 Avr - 22:54

La présence de cette guêpe n’était absolument pas souhaitée. Malheureusement, elles devraient s’en contenter… techniquement, c’étaient elles le problème en fait quand on y pensait deux secondes ; cet insecte était un habitant de cette forêt en théorie, aussi était-ce un peu idiot, voir carrément osé, de prétendre qu’elles étaient importunées par sa présence. Cela dit, ici, dans ce monde, c’était la loi du plus fort et puisque cette guêpe avait osée les attaquer, elle allait devoir en pâtir. C’était comme ça.

En se tournant vers l’insecte avec une précision notable, et en dégainant son arme, July demanda comment une guêpe pouvait devenir aussi énorme. C’était donc qu’elle la voyait effectivement… ou alors qu’elle se fiait au son pour savoir quelle taille elle faisait ? Peut-être aussi, même si ce n’était pas vraiment une justification. Non, Trisha commençait à comprendre et à confirmer que July voyait effectivement au-delà de ce bandeau noir. Tant mieux, quelque part… comme ça, elle n’irait pas l’attaquer sans faire exprès parce qu’elle secouerait son épée sans faire attention.

July fut la première à combattre, et Trisha observa attentivement ses coups. Elle frappait avec une précision d’enfer. Ses coups étaient souvent solidement bien placés, ils frappaient juste, ouais non, cette fille voyait clairement. Ce bandeau, c’était du pipeau. Mais pourquoi, alors ? Peut-être avait-elle une cicatrice, ou quelque chose comme ça, quelque chose qu’elle cachait. Trisha ne pouvait pas la blâmer, puisqu’elle avait une vilaine marque rouge sur le visage aussi, mais rien, sauf un gros foulard imposant, ne pourrait cacher ça.
Enfin, elle l’interrogerait peut-être plus tard.. lorsqu’un semblant de confiance serait vraiment en place.

« Je sais pas comment c’est devenu aussi gros, mais peu m’importe. Je veux juste rapidement m’en débarrasser. » C’était franc au moins. July nota aussi d’ailleurs que l’ennemi était solide mais cela n’empêcherait pas Trisha de démonter la tête de son ennemi. Elle ne voulait pas avoir cette guêpe sur elle et ne souhaitait mais alors pas du tout se manger son dard.

Elle ne camouflait pas être un peu nerveuse, à quoi bon ? Y avait-il vraiment une honte à dire qu’elle avait peur des guêpes ? Elle n’y voyait pas vraiment de faiblesse, et autant l’admettre, une guêpe aussi énorme, c’était flippant. Aussi, afin de rapidement s’en défaire, la jeune femme s’empressa de lever l’arme et de combattre. Un, deux, trois coups précis. Malheureusement, entre deux attaques, la guêpe eut l’opportunité d’attaquer à son tour et contrairement à July, Trisha n’était pas aussi agile, et ne put esquiver aussi habilement.
Le dard transperça son épaule et la fit grimacer. Elle resta pourtant de marbre, ou essaya au moins, alors que l’insecte fonçait à nouveau sur elle. Mais cette fois, l’impulsion prit le dessus et Trisha tendit subitement la main dans sa direction pour envoyer une onde de choc qui couvrit une bonne zone devant elle, repoussant fleurs et buissons sur son passage. L’abeille recula vivement, ses ailes semblèrent un peu abimées, elle avait du mal à voler maintenant et flottait péniblement dans les airs…

« Tsch.. t’as raison, c’est solide pour un insecte.. »
Et vivement qu’il clampse le machin.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Dim 30 Avr - 0:26

Peu importait comment ou pourquoi cette chose était aussi grosse. July la détruirait et c'était exactement ce que disait Trisha aussi. De toutes façons, qu'elles soient ou non sur son territoire, cette guêpe les avait délibérément attaqué et rien que pour ça, territoire ou pas, elle allait se faire tuer. July était sans pitié et ne se laisserait pas marcher sur les pieds comme ça. Mais à voir Trisha brandir son arme et l'utiliser avec brio lui rappelait que c'était toujours sa sœur qui la protégeait des monstres autrefois... Mais ce n'était même pas ce qui les avait séparées...

Les monstres, elle les tuait toujours avec une facilité déconcertante et des matérias d'un niveau tout autre que les quelques sorts que ces créatures pourraient ne serait-ce que leur faire subir. C'était pourquoi July était confiante sur la manière dont elle pourrait se battre : elle savait que ce n'était pas une guêpe, aussi grosse soit elle, qui pourrait lui faire beaucoup de mal. Mais Trisha, quand bien même elle ne voulait pas tâter de ce dard, se fit attaquer droit dans l'épaule par un manque de vivacité. July ne le remarqua pas pour le coup – à cause du bandeau ou du fait que Trisha soit devant elle et donc empêche toute vision de ce qu'il se passait ?

Quoi qu'il en était, elle remarqua elle aussi que la solidité de ce monstre pour une simple abeille était tout de même assez haute et confirma les dires de July après avoir envoyé une onde de choc qui en aurait fait valser plus d'un. L'ennemi, de son côté, n'avait fait que de vaguement reculer pour se remettre en vol vers Trisha. Cette dernière se posant un peu pour récupérer et préparer son prochain assaut laissa donc l'opportunité à July de s'avancer de nouveau afin de placer quelques coups. La demoiselle envoya dans un mouvement sauté une attaque qui aurait pu facilement la découper en deux si seulement le dard n'était pas sur le passage...

« Tss... » Fit-elle entre ses dents alors qu'elle passait à côté de l'insecte géant. D'un mouvement vif et habile, elle était allée chercher la garde de son autre arme, placée dans son dos, pour la dégainer en un éclair et frapper la guêpe avec une nouvelle puissance renforcée par tour sur elle même. Elle était cette fois de l'autre côté du monstre par rapport à Trisha et pourrait lui en faire voir de toutes les couleurs. Par ailleurs, les deux armes maintenant dans ses mains, l'esquive ne pourrait plus trop être possible si bien qu'elle s'efforçait toujours de regarder où allait attaquer son adversaire pour ne pas se faire avoir.

Dans le dos de l'ennemi, Trisha pourrait en profiter pour l'attaquer bien plus durement maintenant au moins... Mais en voyant cette chose lui foncer dessus, July leva une de ses armes pour repousser le dard qui était la première chose à lui foncer droit vers la tête. Utilisant l'autre arme pour contre attaquer, elle se retrouva dans une position plus vulnérable et sentit la piqûre dans le flan droit avant de se rendre compte que la guêpe aussi était agile et avait esquivé son attaque pour lui en envoyer une à son tour.

D'un pas, elle retira cette chose de son corps mais elle n'omit pas de lui rendre la monnaie de sa pièce en l'empalant sur son arme. Le pire dans l'histoire, c'était que la guêpe n'était même pas morte et semblait toujours voler parfaitement si ce n'était un vague affaiblissement de ses bourdonnement. « Pff... Il en a de la résistance ! » Et ça commençait à l'agacer. Aussi casse pied qu'elle n'était grosse tien ! Et même si ça ne risquait pas de la tuer, ce dard faisait mine de rien mal quand il se plantait dans la chair !

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Lun 1 Mai - 14:33

Le combat allait bon train, mais autant dire que les deux demoiselles peinaient à venir à bout de ce gros bourdon. L’abeille mettait Trisha mal à l’aise en plus, c’était pénible pour elle qui n’aimait pas du tout ce type d’insecte ! Elle n’aimait pas les insectes de façon générale, mais celui-là… c’était tout particulièrement autre chose… surtout quand ça atteignait une taille aussi incroyable ! Autant dire qu’une bombonne d’insecticide n’aurait sans aucun doute pas beaucoup d’effets sur celui-là !

Mine de rien, Trisha regrettait beaucoup de ne pas avoir un sort de type feu. Ça aurait été le pied contre un insecte. Elle l’aurait fait cramer… au risque éventuel de mettre le feu à la forêt par contre et ça c’était bien moins agréable à envisager. July, de son côté, se débrouillait bien même si elle encaissait aussi certaines attaques. Elle démontra d’ailleurs être capable d’utiliser deux épées en même temps, preuve étant qu’elle n’était absolument pas aveugle ! Oui non, ça ne servait plus à rien maintenant de jouer la comédie, ou de faire semblant, elle était absolument convaincue maintenant que ce bandeau lui permettait de voir – ou qu’elle était vachement experte à se battre aveugle, mais ça, elle en doutait.

Elle parla de la résistance de l’ennemi et Trisha ne pouvait que seconder ses dires.
« Pour une abeille surtout, c’est bien solide. » Malheureusement qu’elle ne cessait de se dire, malheureusement.

Les assauts de July permirent à la guerrière aux cheveux albâtres de foncer ensuite et d’enchaîner quatre coups sur son ennemi. Les impacts semblaient creuser sa peau rayée, mais pas de quoi lui faire des estafilades conséquentes. Elle aurait voulut la faire saigner abondamment, au moins de quoi créer une hémorragie, mais ses coups ne passaient pas aussi bien qu’elle l’espérait. Elle se concentra donc davantage et attaqua puissamment non pas sans pousser un grognement de combat alors que l’épée fonçait en plein… cœur pourrait-on dire, de la chose ailée. Le coup fit bien plus mal que les précédents, elle le devina avec le recul que prit la guêpe suite aux dégâts encaissés.

Bien sûr, revanchard, l’insecte s’élança sur elle et la griffa avec son dard cette fois au lieu de le planter dans sa cible. La marque se creusa au niveau de son buste, un peu sous la gorge, rien de méchant mais à voir ce qui coulait du dard à grosses gouttes, on pouvait deviner que ça avait des chances d’empoisonner quand même. Trisha recula un peu pour ne pas se faire avoir et fit des pas sur le côté, épée en main, avec une idée en tête.
« Je vais tenter de lui abimer les ailes. Profites-en pour la dégommer ! » C’était plus un conseil qu’un ordre même si ça sonnait en effet comme une demande express. Elle avait très hâte de tuer cette chose et de poursuivre sa route, autant être honnête.

La jeune femme s’élança donc et d’un coup d’épée vertical, Trisha frappa l’aile de la guêpe. Elle pouvait encore utiliser l’autre pour se déplacer mais sur le coup, elle sombra dans la neige en se débattant furieusement. A vrai dire, July pourrait certainement achever le combat maintenant en coupant l’insecte en deux si elle le voulait vraiment ou en l’empalant sur son katana. Mais rien ne disait que la guêpe n’aurait pas d’autres tours dans son sac…


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Mar 2 Mai - 17:38

Surtout pour une abeille que c'était solide... Pour n'importe quoi en fait parce que July n'aurait pas penser galérer comme ça que ce soit contre une abeille, un chien ou même un tigre à la limite... Là, c'était quand même aussi fort que c'était gros mais, heureusement, son dard n'était pas si douloureux que ça malgré le risque que le poison ne puisse être un problème. Trisha se débattait elle aussi radicalement bien et prouvait savoir utiliser son arme au moins malgré qu'elle se faisait elle aussi attaquer parfois assez durement sans jamais se faire empoisonner heureusement.

July en avait deux et avait bien prouver savoir les utiliser autant qu'elle pouvait voir les points d'impacts de sa cible. Elle analysa les opportunités d'action afin de savoir comment elle allait attaquer du coup mais elle dut attendre que Trisha ne lui ouvre elle même une porte en lui disant un peu plus tard de profiter qu'elle lui abîme les ailes pour le dégommer. Qu'elle compte sur elle, July n'allait pas se faire prier...

L'une des armes devint bleue et sembla se flouter un peu alors que la demoiselle se ruait sur l'insecte géant pour faire une taillade simple, efficace, au niveau de ce qui aurait été la gorge si ça aurait été humain. Mais ça ne semblait pas suffire pour l'achever... « Tu vas mourir ? » Demanda alors la jeune femme en voyant la guêpe reprendre de l'altitude. Rapide comme il était, ce monstre avait tenté de s'en prendre à July mais cette dernière était aussi rapide et pouvait encore frapper fortement et précisément malgré ce bandeau.

Envoyant donc son arme de la main gauche en piqué sur l'abeille, July la transperça mais continua son chemin jusqu'à ce que l'arme ne se plante solidement dans l'un des arbres cristallins. A ce moment là, July recula et se décrocha du dard de l'abeille, solidement planté dans son abdomen. L'épée maintenant le monstre sur l'arbre resta à cet endroit, il ne resterait qu'à l'achever du coup...

Le tracé que la demoiselle avait laissé sur la peau de la guêpe était encore bien présent au niveau de sa gorge et il ne faudrait pas être devant pour savoir ce qu'elle allait faire alors qu'elle prenait de l'élan pour refaire un coup. Après avoir fait un tour sur elle même, July frappa avec une grande force sur l'insecte en éraflant l'arbre au passage pour couper court à ce combat... Et couper une partie de cette chose aussi, terminant sans plus attendre le combat...

Aussitôt, le monstre se désintégra dans une poussière de cristal ne laissant alors plus que le katana planté dans l'arbre, arme que July récupéra pour rengainer au même titre que l'autre. La bataille était terminée et avait été plus difficile qu'elle ne le pensait au départ... Mais maintenant que c'était fait, elle pourrait faire route jusqu'au temple de Macalania en sachant que ça serait plus facile de se battre en compagnie de Trisha. Elle avait mine de rien était d'une grande aide pendant ce combat et elle savait qu'elle pourrait compter encore sur elle pour le reste même si, quelque part, elle n'arrivait pas à éteindre cette méfiance.

« Prêt à repartir ? » Elle n'était pas empathique, elle n'avait pas non plus besoin de savoir si elle allait bien. Mais elle, de son côté, elle prouvait avoir une petite douleur au ventre là où elle avait été plantée par le dard du monstre. Ça passerait qu'elle se disait : elle avait eu la preuve de ne pas avoir été empoisonnée au moins. Il ne resterait plus qu'à aller au temple en espérant ne pas croiser davantage de créatures de ce genre par la suite...

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Jeu 4 Mai - 18:30

July put donc tuer la guêpe assez promptement, après l’avoir empalé sur un arbre et l’avoir plus ou moins décapité. L’insecte s’effondra de son crucifix improvisé avant de disparaître dans un éclat de poussières brillantes, comme le précédent d’ailleurs. C’était étrange comme phénomène, auparavant, les monstres ne succombaient pas de façon aussi… théâtrale… Peut-être que la fusion des mondes avait orchestrée un changement dans leur métabolisme.

Quoi qu’il en soit, comme la guerrière en noir avait terminé de lutter contre leur adversaire et l’avait très convenablement achevé, elles pouvaient maintenant reprendre la route. Trisha regarda l’emplacement où la guêpe était tombée avant de rengainer son arme en comprenant que le combat était maintenant terminé et qu’il n’y avait plus aucune menace aux alentours. Les monstres semblaient maintenant être dissuadés de venir les enquiquiner après cet affrontement contre l’insecte géant.
« Oui, allons-y. » Répondit Trisha quand July demanda si elles pouvaient repartir maintenant.

Ensemble, elles passèrent le reste de la forêt pour déboucher éventuellement sur une grande étendue de glace. Il n’y avait que de la neige blanche à perte de vue, ainsi que quelques monstres qui rôdaient par ci par là, mais ceux-là ne semblaient pas très enclins à venir les embêter contrairement à la guêpe géante qui avait eut l’audace de venir les importuner.

Une fois hors de la cime des arbres, Trisha leva un regard vers les cieux, notant leur blancheur immaculé. C’était bien un ciel hivernal… Il faisait un peu froid mine de rien mais ce n’était pas insoutenable non plus. Elle tourna son attention vers July qui la suivait parfaitement, sans paraître maladroite ou perdue. Cela lui rappela quelque chose.
« Tu n’es pas aveugle, hein ? » Demanda-t-elle en croisant les bras, un sourire en coin aux lèvres. « Tu te bats trop bien pour ne pas y voir sous ce bandeau… Alors sauf si tu utilises de l’écholocation, je pense que tes deux yeux fonctionnent parfaitement. » Elle ignorait cependant quel genre de tissu pouvait bien permettre de voir aussi bien au travers alors qu’il semblait si épais, mais quoi qu’il en soit, il était évident que July arrivait à voir quelque chose.

Bref, ce n’était pas si important, et peu importe ce que July répondit, elles avancèrent. Il y avait une petite auberge, mais Trisha jugea inutile de faire une halte maintenant. Elle s’était reposée à Guadosalam et se sentait encore assez en forme, même si le temple était assez loin. Elles allaient devoir voyager un moment dans la fraîcheur de l’hiver.

« Tu n’as pas trop froid ? » Elle regarda les jambes de la jeune femme qui étaient bien découvertes sur l’avant, même si ses bottes grimpaient en cuissardes sur ses jambes et les camouflaient un peu, ce n’était pas de quoi tenir le coup en hiver. Cela dit, Trisha n’était pas tellement mieux avec sa chemise si légère.

pencil Trisha et July se dirigent vers le Lac Macalania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 6 Mai - 18:58

Bilan

July et Trisha passent au niveau 2

Gains: + 400 gils [Trisha], +350 gils [July]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


[right]July et Trisha vont vers le Lac de Macalania



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Jeu 17 Aoû - 19:44

July et Trisha viennent du Lac Macalania

Comme le disait Trisha, elles étaient de grandes filles toutes les deux et elles devraient pouvoir se débrouiller sans l'aide de quiconque. Passer en ville ne serait donc pas des plus bénéfiques et comme on avait conseillé à Trisha de ne pas s'y rendre si elle désirait avoir des informations sur les chimères, il serait préférable de ne pas s'y arrêter. Le détour en aurait valu la chandelle si ça aurait été lucratif mais July se doutait qu'elles risquaient surtout de croiser des gardes un peu comme ceux devant le temple de Macalania.

« Ouais... Je pense que même si ça pourrait nous conduire face à une chimère, ça doit être le nid de ces andouilles devant le temple. »

Un peu direct oui mais particulièrement franche avec ce qu'elle pensait. Ainsi, la route serait directement celle de la grande plaine dont Trisha parlait. « J'ai pas envie de perdre mon temps avec ces types comme ça. » Donc autant ne pas faire le détour.

Il faudrait par ailleurs tout de même revenir vers l'entrée de la forêt pour pouvoir atteindre le passage qui mènerait vers la plaine. Ainsi, il faudrait retraverser toute la forêt et July n'était pas sans se rappeler de la difficulté la veille à ne serait-ce que de se rendre jusqu'au temple. Cette guêpe avait été particulièrement méchante mais elle n'était pas la seule créature des lieux à être dangereuse – même si July ne pouvait pas savoir qu'elle était la source d'une phobie chez sa partenaire.

Légèrement tendue, Trisha était à l'écoute du moindre son. Elle marchait prudemment et July se risquait à relever un peu son bandeau pour pouvoir la voir et se rendre compte de ce qu'elle faisait. Cherchait-elle son chemin ? Non, elle avait surtout l'air d'être alerte à la moindre menace... July hésita à retirer complètement son bandeau mais elle le replaça sur ses yeux avant de prendre la parole afin d'attirer l'attention de Trisha sur elle. « Quelque chose te tracasse ? »

Il ne serait qu'une question de seconde pour que Trisha puisse lui faire part de son inquiétude à réentendre ces bourdonnements. Mine de rien, progressivement, avec le temps, la confiance que portait la demoiselle pour sa partenaire grandissait et c'était pourquoi elle se questionnait sur l'utilité de garder son bandeau devant ses yeux. Elle était cependant refrénée dans son élan sitôt qu'elle repensait à sa sœur et ce qu'elles avaient vécu ensemble. Pourrait-elle seulement se risquer à pleinement faire confiance à quiconque après un tel traumatisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Sam 19 Aoû - 11:24

Ainsi donc, les demoiselles se dirigeaient vers les plaines, en tâchant d’esquiver cette ville, Bevelle, qu’on lui avait dit d’éviter. De toute manière, July était d’accord sur un détail ; elle n’avait aucunement envie de perdre du temps avec ces individus. Il était inutile de songer une seconde à aller vers un temple, les gens là-bas ne semblaient pas très coopératifs et n’avaient qu’une indication : l’église était la sainte parole. Et c’était un truc que Trisha ne saurait suivre.

Elles s’enfoncèrent donc à nouveau dans la froide forêt de Macalania. Trisha ne pouvait pas dire être dépaysée en dépit du fait qu’elle ne venait pas d’une région polaire ; le temps ici lui rappelait un peu le climat de la caverne des glaces à proximité de son village natal, et elle pourrait presque dire que cela la rendait nostalgique, si seulement il n’y avait pas ce souci d’abeilles géantes.
La guerrière surveillait les environs à ce sujet, guettant le moindre bourdonnement, mais il ne semblait pas y en avoir pour le moment. Tant mieux, loin d’elle l’envie de massacrer à nouveau une abeille. Non pas que tuer une abeille l’importunerait, mais elle n’avait pas trop envie d’en revoir une de si près, si tôt…

July nota son léger malaise à priori puisqu’elle lui demanda si quelque chose la gênait.
« Oh, non. Pas pour l’instant. » C’était vrai ; il n’y avait pas de guêpe géante dans les environs pour le moment. « Pour être franche, je n’aime pas du tout les abeilles. Ni les guêpes. Ou les frelons. Et tout le reste. » C’était dit en riant, pour alléger la chose, mais non, elle n’aimait pas ça du tout. « Je ne sais pas pourquoi. Je sais juste que je préfère m’en tenir loin. » Et comme elles en avaient croisées une bien grosse la veille, autant dire qu’elle restait sur ses gardes.

Bizarre quand même pour une guerrière aussi bien entrainée que Trisha de craindre quelque chose d’aussi simple et bête qu’un insecte. Surtout que ce n’était pas que celles faisant deux mètres qui la faisait trembloter, à vrai dire, c’était même celles qui étaient toutes petites et qui se contentaient de butiner les fleurs. Enfin… si on devait cibler la peur, ce serait surtout les guêpes en toute honnêteté. Celles-là étaient voraces.

« Je crois qu’on m’a tellement rabâché que ça faisait mal si elles piquaient que maintenant, ça ne me sort plus de la tête. Pourtant, celle d’hier m’a piqué… mais vu la taille de son dard, c’était comme se prendre un coup d’épée… » Elle haussa les épaules en gardant un sourire. C’était du petit blabla, mais au moins, ça permettait d’apprendre à se connaître un peu ? Surtout si elles étaient pour voyager ensemble longtemps, autant essayer de devenir copines ? Elle avait bien noté que July était très réticente à ce sujet, mais eh, elles avaient du temps devant elles.

« En parlant d’épée, tu sais te battre depuis longtemps ? » Elle ne semblait pas si vieille, aussi la question se posait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Lun 21 Aoû - 9:58

Oui, elle était un peu anxieuse en fait mais, non, pour le moment, il n'y avait pas de problème qu'elle disait. Elle expliqua alors l'origine de ce problème en disant ne pas aimer tout ce qui était rayé noir et jaune mais que c'était surtout les petites dont elle se méfierait... Quoi qu'elle n'était pas envieuse de retrouver une de celles qui l'avait attaqué la veille. « Ah, comme celle d'hier ? » Demanda July en sachant bien que la réponse serait affirmative. C'était une peur comme ça, surtout parce qu'on lui avait souvent rabâché que ça faisait mal de se faire piquer mais July ne pourrait pas vraiment le dire : elle n'en avait pas peur et n'avait jamais été piquée non plus...Sauf la veille... Donc, elle pourrait au moins confirmer ce point.

« Bah, c'est vrai que ça fait mal. Mais c'est encore plus douloureux quand elle envoie son venin. On a eu de la chance hier. » Personne n'avait été empoisonnée mais ça aurait été bien plus vif comme douleur dans ce cas... C'était, comme elle le disait, un peu comme se prendre un coup d'épée à ce stade. Un dard géant ou un coup d'épée, July n'en ferait aucune différence mais elle n'aurait pas à y réfléchir bien longtemps encore puisque Trisha attira son attention sur un autre sujet : son épée et le fait qu'elle sache se battre. July ne savait pas vraiment... Elle repensait à quand elle avait appris mais ça s'était fait tout seul... Et si rapidement...

« Ca fait trois ans... » Mais c'était surtout parce qu'elle savait déjà qu'elle le pourrait... Sa sœur la protégeait quand elle était petite mais elle disposait d'une force qui aurait pu être un atout de nombreuses fois si elle avait pu tenir une épée. Non, elle n'avait appris à se battre vraiment que lorsqu'elle était sortie de cet hôpital et c'était donc tout récent. « J'ai tout appris toute seule. » Jugea-t-elle bon d'ajouter. Et elle se disait que si elle faisait quelque chose de mal pendant un combat, Trisha pourrait très bien lui dire comment améliorer ça vu qu'elle savait elle aussi se battre correctement.

« Et toi ? » Demanda-t-elle alors à Trisha. « Comment tu as appris à te battre ? »

Elle savait se battre, elle avait du apprendre un jour ou l'autre mais c'était à se demander si elle l'avait fait comme July et depuis combien de temps ça avait été fait. « Et depuis combien de temps ? » Ca passerait presque comme un interrogatoire vu comme ça. Mais au moins, ça occupait pendant qu'elles traversaient cette forêt ! Même si des créatures pourraient les arrêter pour tenter de les tuer sur la route. July restait prête à agir au moindre son même si elle ne distinguait pas grand chose autour d'elle. Au moins voyait-elle Trisha et où elle devrait aller en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Mar 29 Aoû - 11:20

Oui, oui clairement comme celle d’hier. Trisha opina non pas sans ressentir un léger frisson. Elle n’avait pas trop aimé cette altercation, autant le dire… et elle espérait ne jamais avoir à recroiser une guêpe d’une taille aussi monstrueuse ! Certes son dard était davantage comme une épée à ce point-là, mais quand même… ça ne voulait pas dire qu’elle était moins effrayante, quand bien même il y avait bien des monstres plus terrorisants qu’une vulgaire abeille sous stéroïdes.

Bref, la question tourna un peu vers leurs apprentissages du coup. July semblait jeune et forcément, elle ne pouvait que s’interroger sur l’entrainement qu’elle avait eut. Sans connaître son âge exactement – elle lui donnerait entre seize et vingt et un, peut-être… c’était large mais l’apparence pouvait être trompeuse – Trisha se doutait qu’elle ne pouvait pas non plus se battre depuis si longtemps que ça, et eut une réponse adéquate : trois ans.
« Oh, c’est encore un peu récent alors. » Commenta-t-elle avec un sourire encourageant. Ce n’était pas pour se moquer, il fallait bien démarrer quelque part et July se battait merveilleusement bien, compte-tenu de son "handicap"… « Et ça a toujours été avec un bandeau devant les yeux ? » Sourit-elle en montrant du doigt le dit bandeau.

Ça demandait certainement un entrainement quelconque de se battre avec ça non ? Mais forcément, July voulut savoir depuis quand elle, elle se battait. Elle était effectivement très entrainée dans le domaine, davantage encore que la petite épéiste. Et elle ne voulait pas savoir comment ou quand, mais les deux ! Heureusement contrairement à elle, Trisha n’était pas très secrète. Pas sur ces détails au moins.

« Je saurais pas te donner un nombre d’années… plusieurs. » Elle haussa les épaules. « Quand j’étais adolescente, un forgeron d’Alexandrie m’a promis de me forger une épée parce que j’étais fascinée par ces armes. A dix-huit ans, il m’en a forgé une, et j’ai appris à m’en servir. Je me suis enrôlée chez les Amazones ensuite, où j’ai poursuivi un entrainement particulier. Je dirais que ça doit faire sept ou huit ans environ. » Elle ne savait même pas quel âge elle avait, sincèrement. Elle avait perdu ce fil de la réalité lorsqu’elle était arrivée à l’orphelinat, après le décès de sa famille.
Elle savait juste avoir passé la vingtaine, passé même vingt-cinq… mais de combien ? Hm.

« Tu as appris toute seule ? » Demanda-t-elle, cherchant à la connaître un peu plus de cette façon. Ce n’était pas comme apprendre à être vraiment copines, mais au moins comme ça, elle arrivait à la faire parler un peu d’elle, et ça lui suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Ven 1 Sep - 23:40

Oui, c'était récent. En trois ans, elle n'avait pas vraiment appris à se perfectionner dans un style ou dans un autre mais elle savait se défendre et c'était tout ce qui comptait pour elle. Maintenant, elle n'irait pas dire non plus qu'elle débutait même si c'était récent : elle saurait prouver qu'elle manipulait bien les armes qu'elle avait. Mais elle ne pourrait pas nier s'être entraînée sans le bandeau. Elle fit un signe de la tête avant de retourner la question à Trisha. Elle ne savait même pas si cette dernière avait vu le signe affirmatif de tête qu'elle avait fait à défaut de voir correctement dans la pénombre de la forêt.

De son côté, le nombre d'années précis que ça faisait, elle ne pourrait le dire mais elle pourrait au moins affirmer avoir eu sa première arme à dix huit ans avant d'aller chez les amazones. Elle avait ensuite suivi un entraînement particulier et parlait de sept ou huit ans. Au moins le double de July dans ce cas. Elle pourrait presque lui demander d'apprendre certaines choses avec elle mais elle ne trouva pas le courage de le lui demander, pas dans l'immédiat du moins. De toutes façons, elle fut questionnée une nouvelle fois sur la manière dont elle l'avait fait. Oui, c'était toute seule et elle se disait que ça serait bien le moment de lui demander de l'aide sur le sujet...

« Oui. » Fit-elle seulement. « Sans arme au départ pour apprendre à bouger avec le bandeau. » Comme ça, elle aurait sa réponse si jamais elle n'avait pas vu le signe de tête. « Puis à l'extérieur de la ville sur des monstres pour apprendre à utiliser ces katanas. » Des armes qui venaient tout droit de Wutai, l'endroit où elle était née. « Mais du coup, j'ai pas vraiment pu juger si ce que je faisais était bien ou non... » Non, elle était bien trop orgueilleuse pour affirmer ce genre de choses en l'état normal mais elle avait de la suite dans les idées et reprit bien vite non seulement pour empêcher Trisha de reprendre sur ce qu'elle avait dit mais pour lui poser une question qui demanderait une réponse avant toute autre chose, l'empêchant alors de surcroît de se servir de la prochaine pause pour y revenir.

« Du coup, est-ce que ça t'embêterait de m'apprendre quelques petites choses ? Ou au moins m'entraîner un peu ? » Ou pas... Elle ne savait pas trop si elle posait la bonne question, si elle se montrait assez polie pour le lui demander, si c'était fait dans les normes ? « Si on a le temps... » Ajouta-t-elle en se disant que ça sonnait un peu comme une imposition, un ordre qu'elle ne souhaitait pas lui donner même si, oui, elle apprécierait pouvoir s'entraîner avec Trisha maintenant qu'elle savait qu'elle était mine de rien bien plus expérimentée qu'elle en la matière.

Mais en parlant, July s'était nettement détournée de ses précautions habituelles et n'écoutait plus du tout s'il y aurait du monde autour d'elle. La réalité lui ressurgit très soudainement dans la figure lorsqu'elle marcha sur une brindille cristalline de l'un de ces arbres et que ça fit un craquement sinistre sous ses pieds. Elle fit un tel bond qu'il fut nettement visible qu'elle avait décollé du sol. Sans attendre, elle s'était retourné en mettant sa main sur la garde de l'un de ses katanas mais ce ne fut qu'à ce moment qu'elle se rendit compte de ce qu'il s'était passé.

Le cœur tambourinant dans sa poitrine à un tel point qu'on pourrait penser qu'il frappait pour sortir, July donna un violent coup de pied dans ce qu'il restait de cette branche avec une telle fureur qu'on pourrait s'imaginer qu'elle devait autant avoir honte qu'elle avait eu peur sur le coup. Mais, malgré les joues rougies par cette honte, elle ne fit aucun commentaire et reprit sa route comme si de rien était en espérant que Trisha ne passera aucun commentaire sur ce qu'il venait de se passer... Enfin... Elle espérait sans vraiment savoir si elle pourrait se permettre d'espérer quoi que ce soit avec le comique de la situation d'un point de vue extérieur... Elle, c'était surtout de gênante qu'elle l'aurait décrite mais ce n'était évidemment que de son point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Mer 6 Sep - 14:54

Effectivement, July s’était toujours entrainée avec ce bandeau, comme quoi elle le portait depuis un moment déjà… Le pourquoi ne viendrait pas de suite sur le tapis évidemment, et Trisha jugea préférable de ne pas le demander. Un de ces quatre, peut-être qu’elle pourrait l’interroger à ce sujet. Mais ce jour n’était pas celui-ci.

Cela dit, l’Amazone fut assez surprise d’entendre July lui demander si elle ne pourrait pas lui montrer quelques astuces de combat. En gros, l’entraîner un peu ? Etonnée, Trisha haussa les sourcils en tournant vers elle un regard certes surpris, mais agréable, mine de rien, elle était heureuse de se dire qu’elle n’était pas la seule à chercher à créer un lien entre elles. Elle craignait jusqu’à présent que July ne demeure éternellement distante et ne souhaite guère se rapprocher, mais visiblement, elle voulait quand même… essayer ? C’était léger mais c’était déjà ça de gagné.
« Ouais volontiers. » Sourit Trisha en levant une main qu’elle fit retomber, comme si c’était une évidence. « Avec plaisir. » Elle ne manipulait pas deux épées, encore moins des katanas, mais elle pourrait toujours essayer de lui apprendre quelques subtilités qui pourraient lui être utiles, peu importe le type d’arme qu’elle manipulait.

Ce ne serait pas ici cela dit, il valait mieux s’entraîner dans un endroit relativement isolé et sûr. Avant ça de toute manière, il y eut une petite péripétie fort gênante pour July ; elle marcha sans le vouloir sur une petite brindille qui fit un craquement assez sinistre, sans doute parce que c’était fait en cristal. Trisha se tourna pour voir ce que c’était juste alors que July bondissait sur place et se retournait soudainement en mettant la main sur la garde d’une de ses armes blanches.

Forcément, Trisha dû serrer les lèvres pour ne pas… rire. Frustrée de s’être fait surprendre comme ça par un petit rien, July s’empressa de poursuivre la route en passant à côté d’une Trisha qui gardait un sourire un peu tordu, clairement, elle faisait de gros efforts pour ne pas rigoler. Oh la la, celle-là, elle avait une fierté monstrueuse, elle pouvait déjà le deviner !
« C’était rien. » Dit-elle en gardant son sourire, elle ne voulait pas se moquer mais il fallait bien admettre que c’était drôle ! Cela dit, il y avait un souci avec ce qu’elle venait de dire, parce que si ça c’était rien, quelque chose d’autre pointa le bout de son nez… il y eut comme un courant d’air frais, quelque chose d’indéfinissable, et Trisha s’arrêta un moment, sceptique.

Elémentaire bleu« T’as sentit ça ? » Et juste après, une goutte d’eau lui tomba sur le nez. Surprise, elle se recula, loucha pour dévisager son nez, puis secoua la tête avant de la lever et de remarquer la présence d’une chose… étrange. Oui, étrange, c’était comme un rassemblement de pierres bleues ? C’était la seule chose qu’elle parvenait à reconnaître. En toute évidence, c’était magique, et ça s’approcha d’elles. C’était vivant, et hostile, il n’y avait que ça à savoir. « C’est un monstre ce machin ? » S’étonna-t-elle en dévisageant l’élémentaire aquatique.

A priori oui, parce que ça leur bloquait littéralement le passage !


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Ven 15 Sep - 10:07

C'était d'accord pour Trisha ; elle accepterait d'entraîner July, du moins de lui montrer quelques petites choses puisqu'elle même ne pourrait pas trop dire savoir se battre avec un katana alors avec deux... En tout cas, ça laissa un sourire se marquer sur le visage de la jeune femme et elle put reprendre la route sans trop se soucier de son entourage jusqu'à marcher sur cette brindille de cristal... Une brindille qui ne manqua pas de la faire sursauter et de la faire se retourner pour ne rien remarquer du tout. Elle ne réalisa pas le sourire de Trisha mais se sentait honteuse d'avoir agit avec autant de véhémence pour une aussi petite chose... Malgré ça, elle avait les joues rouges par la gêne qui lui mordait la poitrine.

Bien que Trisha lui annonça que ce n'était rien et que July lui aurait bien dit qu'elle savait, la demoiselle préféra rester murée dans son silence pour avancer. Elle ne s'arrêta que lorsqu'elle n'entendit plus les pas de Trisha si bien qu'elle se retourna pour pouvoir voir sa silhouette rechercher quelque chose. Elle lui demanda si elle avait sentit quelque chose. En dehors d'un petit courant d'air frais qui pourrait être assimilée à une brise de cette forêt, July haussa les épaules pour répondre. « Non... Quoi ? »

Et là, elle vit Trisha lever la tête si bien qu'elle suivit le mouvement pour ne rien remarquer du tout avec son bandeau, elle ne pouvait que se rendre compte qu'il y avait une masse informe virevoltant au dessus d'elle et malgré tous les efforts qu'elle faisait, elle ne parvenait ni à voir cette chose, ni à la ressentir. Trisha demanda alors s'il s'agissait d'un monstre. Descendant de plus en plus jusqu'à leur faire face, July put comprendre que ça en était un et prit son arme malgré l'absence de visibilité qu'elle avait. La forêt était sombre, l'élémentaire était difforme et les coups de katana se perdraient probablement très facilement entre les différentes petites formes qu'il y avait ici ou là.

A moitié rageuse, July se disait qu'elle pourrait juste retirer son bandeau pour pouvoir le voir mais ça serait débile de le faire seulement maintenant... Et pour faire quoi ensuite ? Le remettre comme si de rien était ? Mais là, elle ne voyait clairement rien... Pourtant, elle tenta d'attaquer et put sentir son bras se faire arroser au passage de son arme dans l'élémentaire. Elle ne sentit aucunement le coup qu'elle fit par contre, elle ne sentit que cette bourrasque humide sur le passage et garda un sourire bien distordu par la honte que ça créait. Non, elle ne voyait absolument rien en fait...

L'élémentaire lui répondit sans plus tarder d'une bonne gerbe d'eau gelée qui risquerait de lui faire attraper froid si elle ne se séchait pas. Elle figea sur place, comme si elle venait de se prendre un seau sur la tronche – c'était plus ou moins le cas au fond avec ce qu'elle venait d'encaisser – mais elle ne put rester silencieuse.

« Cette forêt est trop sombre... » Elle était boudeuse, son timbre de voix était d'ailleurs bien bougon. « Je vois rien du tout du coup... »

C'était un peu bête de dire ça alors qu'elle s'était toujours entraînée sans rien voir. Mais autant dire que les monstres magiques sur Gaïa étaient vraiment très rares... Elle pouvait les suivre au bruit qu'ils faisaient alors que là, elle ne pouvait rien entendre du tout et devrait finalement se fier à ses yeux... Un mage aurait pu sentir les perturbations éthérées de son adversaire mais les compétences magiques de July étaient certainement aussi basses qu'elle ne pouvait être orgueilleuse. Quoi qu'il en était, elle était déjà mouillée là de toutes façons donc ce n'était pas comme si elle risquerait de l'être davantage !

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trisha Ornstein
Lionceau de Dali

Lionceau de Dali

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1130/1400
MP : 25/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Lun 25 Sep - 10:37

C’était effectivement un monstre, et peu importe d’où ça sortait, son hostilité obligeait les deux femmes à lutter contre. Il était un peu plus que légèrement enquiquinant à leur bloquer la route de la sorte ! Trisha dégaina donc son arme, prête au combat, alors que July faisait de même avec un peu moins d’assurance tout de même. Il faisait sombre ici et l’élémentaire n’était pas exactement une cible facile à toucher avec des attaques physiques, encore moins quand on avait un bandeau devant les yeux !

D’ailleurs, la demoiselle tenta d’attaquer, mais en dépit de son entrainement – duquel elles parlaient justement quelques secondes avant l’apparition de cette chose – July ne parvint pas à l’atteindre. Elle parut vexée, ou frustrée, ou un peu des deux ? Mais une chose était sûre, elle n’était pas d’accord et ça piquait son orgueil. Trisha ne lui en tint pas rigueur mais elle l’entendit dire que cette forêt était beaucoup trop sombre et qu’elle n’y voyait rien. Du coup, la guerrière arqua un sourcil.
« Ton bandeau ne t’aide pas non plus. » Elle ignorait pourquoi elle portait un bandeau. C’était son droit, son choix, mais c’était tout de même dangereux ! Surtout quand on s’aventurait comme ça sur des lieux peuplés de monstres qui pourraient les surprendre. Elles ne se connaissaient que depuis la veille OK et ce n’était pas à elle de décider pour elle, mais Trisha ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle s’handicapait plus qu’autre chose avec ce bout de tissu.

L’élémentaire prouva être rancunier puisqu’il lança sur July une bonne bulle d’eau qu’elle dû sentir passer ! Surtout parce qu’il ne faisait pas vraiment chaud dans le coin et qu’elle risquait d’avoir bien froid avec ça. Ne pouvant pas vraiment l’aider pour le moment, Trisha se concentra plutôt sur l’attaque. A ne juger par sa tête, l’ennemi ne devait pas être sensible à leurs épées.

« Je pense qu’on peut laisser tomber l’idée de le frapper avec nos armes. Je doute que ça lui fasse grand mal. » C’était un amoncellement de morceaux bleutés qui flottait au dessus du sol… que pouvaient-elles faire contre ça, outre utiliser de la magie ? Malheureusement, Trisha ne connaissait pas de sortilège. La magie, ce n’était pas trop son domaine. « Je connais pas vraiment de magie, mais je vais tenter un truc. » Il valait mieux essayer que de rester planté là à ne rien faire. Elle se concentra donc et envoya une puissante onde de choc qui souleva la neige et la poussière cristalline sur la zone, mais cette onde, elle n’était pas mystique. C’est seulement de sa propre force physique qu’elle la projeta, et quelque chose scintilla sur l’élémentaire.

« On dirait qu’il a une sorte de bouclier. Ça va être chiant… » L’ennemi attaqua justement et prouva n’utiliser que la magie pour se défendre, même si ce n’était qu’une attaque simple ! Bon, efficace ou pas, tant que ça cognait, ça fonctionnait, si bien que Trisha prit son épée et donna un puissant coup sur le monstre. La bestiole ne fit que se secouer, ses morceaux s’éloignèrent les uns des autres, puis revinrent à leur place. Ça n’allait pas être facile de se débarrasser de ce truc…


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
July Mahime
Mésange Orageuse

Mésange Orageuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1070/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   Mar 26 Sep - 11:45

Oh que non le bandeau ne l'aidait pas du tout... Elle le savait bien mais elle ne pourrait pas décemment l'enlever sans se sentir stupide de l'avoir garder jusqu'à maintenant, non ? Pourtant, elle devait bien admettre qu'elle ne voyait rien du tout malgré la brillance de leur adversaire. Il était peut être bleu et non pas blanc mais elle pouvait deviner sa présence rien qu'à la luminosité bien que ça ne lui avait pas suffit pour l'attaquer. Maintenant, en plus, son bandeau était trempé et et son opacité était devenue encore moins grande.

Trisha affirma après coup que ce n'était pas la peine de tenter de le frapper avec des armes vu qu'il était bien protégé... Mais, quelque part, July n'ayant que ça, elle ne pourrait pas vraiment se contenter de cette réponse et se disait qu'elle pourrait au moins le rendre muet si elle pourrait viser correctement. Ca l'énervait quelque part et elle ne voulait pas non plus y passer des lustres. Du coup, Trisha tenta quand même quelque chose mais ça ne sembla pas marcher, elle justifia son échec en disant qu'il était protégé d'une sorte de carapace et que ça allait être chiant.

« Bon d'accord. » Un peu mauvaise mais surtout de mauvaise foi, July alla prendre le bandeau d'une main pour l'arraché simplement de ses yeux. Elle put tout de suite bien mieux voir ce qui l'entourait et prit même le temps de regarder les arbres blancs en se demandant la raison pour laquelle ils étaient vraisemblablement si morts... Comme les monstres qui se dissiperaient ne poussière de cristaux... Mais contrairement à avant, elle n'était plus en train de mourir mais avait gardé la même apparence.

« Qu'il se protège s'il veut, je vais l'empêcher de faire de la magie. » Du moins, elle le tenterait puisqu'elle ne savait pas si elle pourrait vraiment l'affecter. « Et bouclier ou pas, il n'aura qu'à bien se tenir. » Confiante en elle, July espérait tout de même ne pas se retrouver à s'humilier elle même parce qu'elle se raterait comme le coup précédent. Elle avait tout de même une certaine fierté la fille ! Non pas que Trisha aurait pu passer à côté au vu de ses réactions jusqu'à maintenant.

Mais malgré tout, maintenant qu'elle avait retiré son bandeau, elle pouvait vraiment prendre le temps de découvrir le monde avec ses yeux et peinait donc à ne pas regarder ailleurs que sur le monstre seulement. Non, priorité oblige... Elle devrait s'occuper du monstre et seulement ensuite elle pourrait prendre le temps de regarder ce qui l'entourait.

Arme en main, elle fonça sur la créature en espérant ne pas lamentablement se chier dessus cette fois. La couleur de son arme vira temporairement au bleu et elle frappa dans l'espoir de le voir affecté. Elle frappa fort pour tenter aussi de faire un coup critique mais elle n'y parvint pas... Cependant, elle sentit l'effet de son arme se propager et, dans une tentative de contre attaque en l'arrosant, elle put s'assurer qu'il n'y parvenait pas.

« Ha ! Je l'ai eu ! » Qu'elle fit tout fièrement !
« Plus qu'à lui régler son compte maintenant ! »

Elle refonça dessus pour le frapper à trois reprises mais, elle se rendit compte que même avec la magie bloquée, il était parfaitement capable de l'attaquer : Trisha aurait pu lui dire puisqu'elle avait déjà été attaquée de la sorte mais, sur la surprise, July ne put donner son dernier coup puisqu'elle se retrouva à basculer en arrière et retomber sur les fesses. Sur le cul, dans tous les sens du termes, elle resta là à regarder l'élémentaire tout en se demandant comment elle avait été repoussée de la sorte alors qu'elle était pourtant si bien accrochée sur ses pieds.

Malgré tout, elle se releva en s'efforçant de paraître naturelle mais une certaine morsure de honte lui rappela qu'elle n'était pas toute seule et que Trisha pourrait bien rire de ses 'prouesses' au combat. Mais en attendant, c'était mine de rien July qui avait réussi à faire le plus d'effet hein ! Même si elle n'avait pas réussi à trouver un quelconque point faible.

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'éclat des feuilles qui miroitent   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'éclat des feuilles qui miroitent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [règles]Parenté avec plusieurs doyen à couronne de feuilles
» [Bloodbowl] Comment remplir les feuilles de match sur La ligue
» feuilles d'équipes
» Feuilles de salace en or !
» BB Manager - feuilles d'équipe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Forêt de Macalania-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives