Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 16 Mar - 13:20

Nous étions enfin arrivés au parc des expositions de Deling City. C'était une véritable galère à se repérer avec tous ces trajets de bus et toute cette circulation. En plus, la nuit tous les chats sont gris et mon orientation l'était aussi. Et vu qu'il faisait tout le temps nuit ici... 

Ruka et moi avions décidé, maintenant qu'elle n'avait plus de domicile fixe officiel et que moi, pas tellement (on ne comptait bien sûr pas la maison de chez mes parents et notre chambre à la BGU...). C'était quelque chose d'important pour nous même si je savais pas si on était sûr qu'on allait partir avec quelque chose de concret en fin de journée. On s'était surtout dit qu'on pouvait se renseigner. C'était ce que je m'étais dit mais c'était quand même un sacré projet, n'empêche, et je me doutais bien qu'on allait peut être s'enflammer un peu. 

"Bon, nous y voilà. Ca fait bizarre de se dire qu'on est là, non ? Allez, c'est moi qui paie l'entrée mais ça allait de soi, j'imagine, hein ?"

On payait donc notre billet d'entrée avant de pénétrer dans un grand hall. Des hôtesses et hôtes étaient là pour nous accueillir en arrivant (et nous questionner pour un sondage en repartant), certainement des étudiants en tourisme de l'université de Galbadia. Quoiqu'il en soit, on se faisait rapidement alpagués par une jeune femme qui venait se présenter à nous. 

"Bonjour et bienvenue sur le Grand Salon de Deling City. Laissez-moi déjà vous offrir ceci, vous avez le plan, et différents cadeaux de nos prestataires exposant sur le site. Vous avez déjà la date pour votre projet ?"

L'étudiante nous donnait donc un sac plastique aux couleurs du salon et dont je ne regardais ni le contenu ni l'intitulé. Je regardais Ruka et décidai de répondre. 

"Euh non, rien de bien précis.
D'accord, vous venez vous renseigner en premier lieu, je comprends. Vous aviez peut être déjà un lieu en tête ? 
Oh non, on part vraiment de zéro, vous savez...
Ah bien, au moins, vous savez déjà avec qui vous allez passer le reste de votre vie, et c'est déjà le plus important. Et bien, nous avons tout sur notre salon, de la robe pour madame, à vos alliances en passant par des salles, des traiteurs, des animateurs de soirée. N'hésitez pas à prendre des contacts dès aujourd'hui et...
Ah mais non, on vient pas pour se marier mais pour voir pour des maisons... 
Oh excusez-moi, vous êtes entrés par l'accès du salon du mariage et vu que vous êtes en couple. Le Salon de l'Immobilier se situe dans le Hall D à l'autre bout, suivez la grande avenue et vous y serez. Mais gardez ce sac, ça vous fera ça d'avance, hein ?"

Et là, je crois que ça se voyait que j'étais tout rouge. Je la remerciai mais j'étais prêt à tracer mon chemin d'ici pour rejoindre le hall D... Mais oui, j'imagine qu'elle avait raison, on était parti pour le reste de notre vie que ce soit pour un mariage ou une maison, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 16 Mar - 21:39

Quand on dit que la vie réserve bien des surprises, ce n’est que pure vérité. Remettre les pieds à Deling City, pour une fois, ce n’était pas pour le travail ou quoi que ce soit de similaire, c’était juste pour visiter le salon de l’immobilier … dire qu’on avait parlé à maintes reprises pour déconner de s’installer ensemble. Pourtant le projet semblait de plus en plus se concrétiser et devenir sérieux. Quelque part aussi, ca m’était « dérangeant » de ne pas avoir un foyer fixe, un endroit où me poser quand j’étais en vacances, congés ou tout simplement pour respirer. Et quelque part c’était pareil pour Lyte. Il avait bien sa chambre à la BGU et ses parents, mais ce n’était pas vraiment « chez lui » … Bref ! Nous étions devant l’établissement qui accueillait les diverses expositions et Lyte déduisait qu’il allait payer les entrées.

- Que c’est aimable de te proposer ! Que je lui répondais avec moquerie. - Je suis la seule à être toute excitée quand même là ?

L’impression d’être une gamine qu’on va lâcher dans un magasin de jouets. Lyte prenait les billets et je me mis à le suivre avant de hausser un sourcil.

- Attends Lyte, t’es sûr que …

Qu’on est passés au bon endroit. Trop tard, on se faisait aborder par une hôtesse qui nous interrogea un peu. Lyte prenait les devants pour lui répondre jusqu’à ce que le quiproquo se dévoile : elle nous parlait de mariage. Aha ! Je me mettais à sourire, prenant le plus possible sur moi pour ne pas éclater de rire. Surtout de voir la tête de Lyte en fait. Il était sûrement plus rouge que ma veste. Je le rattrapais et me penchais en avant pour le regarder. Même si rien qu’à ma tête, ca se sentait d’avance que j’allais le taquiner.

- C’était ca ma surprise du jour ? En fait tu comptais pas nous mettre en ménage mais me demander en mariage ? Ca tombe bien, Katty a toujours dit que Ruka Swarley ca sonnait bien. Et ta sœur aussi me semble-t-il.

Si après tout ca, il n’avait pas envie de s’enterrer six pieds sous terre … Je me mettais enfin à rire alors qu’on approchait du fameux hall D.

- Plus sérieusement, qu’est-ce qu’on va faire ? Voir en priorité les secteurs ? T’as une idée du style de vie qui te correspondrait bien toi ? Moi déjà je me dis que la campagne ou une ville éloignée de tout, ca me conviendrait pas. Ce serait trop calme et peu de choses à faire.

Ok donc Winhill, on oublie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 16 Mar - 22:10

Okay, on y était. Je savais pas du tout ce qu'on pouvait trouver dans un tel endroit et si j'avais proposer de payer les entrées, Ruka n'allait pas tarder à me charrier à ce sujet. Elle était excitée, j'imagine que je l'étais aussi. 

"Non, t'es pas toute seule. Ca fait bizarre aussi de s'imaginer avec les clés d'une maison ou d'un appart', rien qu'à nous..." 

Pour vous dire que la discussion avait été hyper stérile jusque là, on ne savait même pas sur quel bien précis, on voulait partir. Peut être qu'on en savait rien après tout. Et quoi de mieux, pour cela que d'aller à un endroit où on nous proposait tout ? Fallait bien commencer par quelque part, de toute façon ! 

Et c'est peut être cette excitation qui m'amenait à me tromper d'entrée et à tomber dans les griffes d'un énième quiproquo. La jeune femme, en face de nous, pensait que nous allions nous marier et nous, qu'on allait nous aider à trouver une maison. Et j'étais confus à l'idée de voir que je m'étais trompé... Mais du moment que ça fasse rire Ruka. 

"Si j'avais à te demander en mariage, crois le moi que je le ferais pas comme ça..." 

C'était sensé être une bonne défense, ça ? Ca me le paraissait en tout cas au moment où je l'ai dit. Après coup, pas sûr. Mais je commençais à avoir l'habitude. Comme pour le commissariat, avec Ruka, tout ce que je peux dire pourra être utilisé contre moi. 

"Ruka Swarley. C'est surtout plus facile à prononcer. Tu veux que je t'appelles comme ça ? Si t'insistes..." 

Ca faisait bizarre d'entendre son prénom avec mon nom de famille. C'était touchant, mignon, déroutant aussi. Mais je m'arrêtais pas à ça et nous emmenait vers le Hall D. Et Ruka d'entamer notre première discussion pour savoir ce qu'on désirait l'un l'autre. C'est vrai qu'il fallait peut être en discuter un peu avant, en fait.

"Je sais pas, je veux un endroit qui soit vraiment chez nous, où on se sent bien. J'aimerais bien avoir une belle vue quand même. Je sais que tu aimes la ville. Mais t'as une idée en tête. On est d'accord qu'on exclut Costa, hein ? Je saurais pas trop te dire ce que j'aimerais mais je sais ce que je veux pas, surtout ! " 


On venait d'horizon différent, et si on arrivait pas à se mettre d'accord, finalement ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 16 Mar - 22:53

Aaaah Lyte … J’ai beau toujours te piquer, tu réponds toujours ce qui te semble le mieux sur le moment, sans penser un instant que tu ne fais que me tendre des perches supplémentaires ! Depuis le temps, il se faisait toujours avoir ! Mais il avait pris aussi suffisamment d’assurance pour ne plus hésiter à me piquer pour me faire réagir aussi. Finalement malgré nos défauts et nos différends passés, on s’était bien trouvés, non ? Je profitais donc de sa bourde pour le taquiner sur le sujet du mariage. Et sa réponse me fit encore plus rire.

- Ouuuuuuh, tu le ferais comment !?

T’as conscience que tu viens de faire le premier pas dans un jeu très dangereux ? Et puis il « plaisantait » sur le fait de vraiment m’appeler par son propre nom de famille, même si nous n’étions pas mariés. Je haussais des épaules mais en gardant le sourire pour ne pas gâcher ce bon moment qui s’annonçait.

- Sur le papier j’ai un nom de famille, mais on va considérer que pour le moment je n’en ai plus hein ? Enfin sauf si tu décides à me donner le tien pour plaisanter. *

Bon. On va stopper nos conneries. Nous étions là pour trouver un nid douillet … mais quand on dit qu’on est venus avec les mains 100% vides, ce n’était pas pour plaisanter. On n’avait pas « sérieusement » poussé la réflexion, et c’est pourquoi ce salon était notre opportunité pour nous faire une idée claire de ce qu’on voulait. Si ca se trouve, on aurait même le coup de foudre aujourd’hui ? Je partageais déjà mes premiers goûts, à savoir que je n’étais vraiment pas une fille de la campagne. Pourtant j’avais longtemps vécu à Wutai qui était un endroit relativement paisible – même si le tourisme s’y était développé, depuis. Mais l’aspect « trop » tranquille ne me plaisait pas. C’est sûr que quitte à vivre quelque part, autant qu’on y soit tranquilles et bien, mais pas trop non plus. Loin des gens, loin des commerces, loin des activités … Non je ne peux pas ! Quant à Lyte, il disait surtout qu’il ne savait pas où aller, mais savait où il ne voulait pas aller, déjà. C’est sûr … et l’air de rien, ca nous aidait déjà !

- Je te connais un petit côté masochiste rien que pour me fréquenter, mais je ne suis pas suffisamment sadique non plus pour aller te faire vivre à Costa. Et puis, quitter Costa pour revenir à Costa avec tous les problèmes que je garde de cette ville, ce serait aussi dire que je suis maso moi-même ! - En fait maintenant que j’y réfléchis, je ne suis pas sûre de vouloir vivre quelque part sur Gaia. C’est bizarre non ? Pourtant je suis née et j’ai grandi sur ce monde.

Mais dans son histoire et tout ce que j’avais vécu, je trouvais qu’il y avait un côté … « repoussant », à ce monde … Je ne saurai l’expliquer. Mais j’avais aussi vécu un moment à Deling City pour un travail, et je me suis sentie bien plus à l’aise là-bas. Enfin, sur Dol quoi. Peut-être que je gardais aussi trop de mauvais souvenirs de Gaia, entre mon enfance, ma famille, la guerre, la Shinra qui a fait que trop parler d’elle, les événements à Costa Del Sol, et j’en passe …

- Hum … A part Costa Del Sol, où est-ce que tu ne voudrais pas vivre ? Autant commencer par-là. De mon côté je crois qu’à part la campagne comme j’ai dit … tout m’irait ! Même Balamb m’irait, t’avais pas dit que t’espérais bosser comme prof à la BGU à la fin de ton contrat, ou je sais plus quoi ? Ce serait peut-être bien de te rapprocher de là-bas non ? Et puis la vue est belle, on va pas dire le contraire. Malgré que je garde le souvenir du restaurant et du massacre par le frère d’Axel … Bizarrement, j’étais passée à autre chose concernant « cet » événement-là … Donc ca ne me dérangeait pas l’idée de vivre là-bas. - Quoi que … Esthar en fait, je trouve cette ville tellement géniale, mais à l’inverse, je trouve toute la technologie et l’avancée déroutante. Je suis pas sûre que je serai à l’aise d’y vivre. Et je ne sais même pas ce que je pourrais faire là-bas sur le long terme !

Bon … A force de parler de nos goûts et tout, ca réduirait les champs non ?

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 16 Mar - 23:17

Forcément, je m'étais fait piéger en énonçant la manière dont je ferais ma demande qui serait à l'opposée de ce qu'elle avait évoquée. Est-ce que j'avais vraiment cette idée en tête précisément ? Je ne sais pas. Mais là, il fallait en tout cas que je réponde volontairement à côté...

"Je sais pas une demande en mariage qui nous ressemble un peu plus, tu crois pas ? Si tu crois que je vais te le dire. Ou que je le sais, surtout. C'est ça que je voulais dire..." 

Bref, on était reparti pour le bon salon cette fois-ci et on en profitait pour parcourir les mètres qui nous y séparait en faisant un rapide état des lieux, pas celui avant de louer une maison, mais plutôt de savoir ce qu'on voulait, ou surtout ne voulait surtout pas. 

"On élimine rapidement pas mal d'endroits, tu sais ? Pour Spira ou Héra, je peux pas te dire, je connais pas assez ces endroits là. On m'a dit que Luca était une ville hyper sympa, par contre, faudrait s'habituer à avoir moins de technologies à portée de main. Quoique, ça peut que s'améliorer tu crois pas ? Et pour Dollet ? Cela te gênerait de vivre dans la ville dans laquelle j'ai grandi ?" 

Pour Wutaï, j'avoue que j'étais pas spécialement chaud sur le coup. C'était une autre culture, avouons-le clairement... 

"On élimine aussi tout ce qui est Kilika et Besaid, pas assez vivant pour toi, j'imagine ?" 

Et complètement isolé, surtout. On avait pas cité Mideel, après tout, on avait plusieurs souvenirs là bas, mais pas sûr que la ville nous soit vraiment propice. Et pour ce qui était d'Esthar... Mmmh, j'étais vraiment sceptique. 

On arrivait dans le Hall D, et comme pour le salon du mariage, un hôte nous accueillait. Pas de sac plastique rose girly pour nous accueillir mais plutôt un formulaire pour mieux cerner nos attentes. 

"Bonjour Messieurs Dames, afin de vous orienter au mieux sur le salon, je me propose de cerner votre projet afin de répondre au mieux à vos attentes. Vos noms, s'il vous plaît.
Ruka et Lyte Swarley." 

Je souriais pour narguer Ruka, tu vois quand je veux que je pourrais te filer mon nom en douce ! 

"Très bien, vous souhaitiez faire une acquisition, un crédit-bail, une accession, une location, un viager...
Euh, disons qu'on voudrait notre chez nous. Pas de location en tout cas. 
D'accord, dans quel secteur ? Maison, appartement ? Dol, Héra, Gaïa, Spira ? Construction neuve ou non ? ...

Les questions s'enchaînaient, on ne savait pas trop quoi répondre pour la plupart, et l'homme se rendait compte que ce ne serait pas le couple le plus facile à orienter. Mais des couples qui ne savaient pas ou qui venaient que se balader, il y'en avait plusieurs et il saurait nous orienter malgré tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Ven 17 Mar - 9:55

Oui non, c’est clair, Héra et Spira, on enlève. Héra était un monde trop peu avancé et je n’étais pas du tout habituée à leur mode de vie. Car clairement, des villes comme Alexandrie ou Lindblum auraient pu coller. Il y avait du monde, des commerces, c’était bien vivant … mais le mode de vie était trop différent de ce que je connaissais. Je voulais bien partir ailleurs quitte à reprendre à la case départ mais je ne voulais pas perdre la totalité de mes repères pour autant. Quant à Spira, c’était un monde plutôt joli, mais c’était surtout l’aspect religieux qui me bloquait à vouloir y vivre. Et puisqu’à bien y réfléchir, je n’étais pas sûre de vouloir vivre sur Gaia … finalement, le champ se rétrécissait pour se limiter à Dol. Lyte avait parlé de Dollet d’ailleurs.

- Non Dollet ca ne me dérange pas, à condition que tes parents, ta sœur et Demi ne cherchent pas à nous kidnapper à chaque fois qu’on sera à la maison.

Woh ca faisait bizarre de dire ca. Bon tant qu’on bossait pour la BGU et qu’on était obligés de bouger, je trouvais à la limite ca normal de vouloir les voir à chaque fois qu’on pourrait en avoir l’occasion, mais si on se pose quelques temps ? Je voulais aussi ma tranquillité et mon intimité avec lui !

- Et puis voyons le bon côté des choses, si on s’installe à Dollet, ils pourront peut-être nous aider.

Pour déménager des meubles, les monter – démonter ? – pour de potentiels travaux, etc. A force de parler tout en marchant, nous étions arrivés dans le bon hall où on fut plus ou moins accueillis de la même façon. Un type nous fit passer un questionnaire et nous interrogea sur nos préférences et ce qu’on cherchait. J’avais juste regardé Lyte en coin, le petit sourire aux lèvres face à sa « pique » de me mettre son nom de famille. Ouais c’est ca, ouais ! On ne savait pas trop ce qu’on voulait dans le fond, mais le mec devait bien s’en douter : on était jeunes. A nos âges, on n’était pas des pros de l’immobilier non plus …

- Bah après je me dis que tant que c’est une maison ou un appartement aux normes et qu’il n’y a pas trois tonnes de travaux à faire, ca me va. On roule pas sur l’or non plus. Faut voir les prix des maisons 100% neuves aussi … Pas dit que ce soit les moins chères hein ?
- Vous avez un budget qui s’élève à peu près à combien ?
- Euh … On se fait une marge de 100 000 à 150 000 gils gros maximum. Si coup de cœur il y a.


J’ai l’impression de parler comme si j’étais dans une émission télévisée. Et encore. Les 150 000, je préférais ne pas les atteindre !! Evidemment si on tombait sur un appart chouette qui coûtait moins de 100 000 aussi, j’étais carrément partante, hein ? Pour le secteur vu qu’on avait procédé par élimination, on demanda où se trouvait celui de Dol pour pouvoir nous y rendre.

- Bon alors ? Tu veux partir pour Dollet ? Ca te rassurerait de vivre dans la ville de ton enfance ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Ven 17 Mar - 11:03

On avait pu se recentrer sur Dol, et cela semblait logique que Dollet soit mentionné dans les possibilités après tout, non ? Mais forcément, c'était la ville où vivait ma soeur, mes parents et mon ex, trio gagnant ? Peut être pas...

"Tu peux te mettre le doigt dans l'oeil pour que Demi vienne nous aider. Ma soeur va être plus un boulet qu'autre chose et mon père se déplacerait à l'autre bout d'Héméra si y'a un meuble en kit à monter... Ce serait pas très "juste" si on allait dans une ville que moi, je connaissais, tu crois pas ? Autant qu'on commence sur un pied d'égalité, ailleurs, à la rigueur ?"



Oui, fallait savoir, je sais. Mais je me rendais compte à force que l'idée n'était peut être pas la meilleure. Si on rayait Costa, on devait rayer Dollet, pas pour les mêmes raisons mais par soucis d'équité. Il en faut dans un couple, non ?

On avait discuté de tout ça devant le mec qui nous accompagnait qui devait rien en avoir à faire mais du moment qu'il avait notre budget et un secteur, ça devait déjà les aider à nous orienter. On arrivait donc dans le coin de Dol et avant qu'il reparte à son poste, il nous glissa cette info. 

"Les prix pour Timber sont au plus bas, et la ville ne va que cesser de croître maintenant que la ville est indépendante. Supermarché, ville agréable dans un contexte proche de la nature, accès privilégié par train, de nouveaux lotissements sortent de terre tous les ans. Rencardez-vous avant que ça monte !" 

Je regardais Ruka, on avait pas mentionné cette ville là. On était prêt de Deling City et de Dollet. Voire même de Balamb par le train... Et c'était jamais la première ville à laquelle on pensait, pourtant ! 

"T'as déjà visité Timber ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Dim 19 Mar - 11:32

Ah bon ok, en fait si je pensais qu’à Dollet, la famille de Lyte et ses proches pourraient nous aider, je m’étais trompée … sauf pour son père de ce que j’ai compris. Bon sa sœur en mode boulet, je le trouvais un peu dur, elle était un peu surexcitée mais eh, on ne sait jamais ! Par contre pour Demi, je ne savais pas si c’était par rapport à ses propres occupations ou juste si elle ne voudrait pas s’occuper de la mise en ménage de son ex … j’imagine que se dire que son ex avec qui on avait prévu de s’installer il y a plusieurs années, s’installe aujourd’hui avec quelqu’un d’autre, ca devait foutre un coup. Et puis au final par « souci d’équité » qu’il disait, il souhaitait ne pas vivre à Dollet. Bon, la liste rétrécissait encore. A force de faire des refus pour certains secteurs, on finirait bien par trouver le bon ! D’ailleurs vu qu’on discutait devant l’hôte, celui-ci nous glissa une info au sujet de Timber. C’est vrai qu’on n’avait pas évoqué cette ville, et Lyte me demandait si je connaissais.

- Oui, quand j’ai voulu aller à Esthar et avant ca, à Horizon. - j’ai dû faire une halte à Timber pour prendre le bon train. C’est pas une ville réputée pour ces journalistes ?
- Exact, les journalistes et autrefois les nombreux groupes de résistants … mais ca n’a plus lieu d’être, la résistance ! La plupart des QG des grands journaux se trouvent toujours à Timber, en revanche.
- Et au niveau des transports c’est si avantageux avec les trains ? Je veux dire, et si jamais on ne travaille pas à Timber même ?
- Ils ont des tarifs intéressants pour les habitants. Avec le TGV, vous êtes à Deling City en moins d’une heure, pareil pour Dollet et Winhill. Une heure et demi grand max pour Balamb. Le seul problème c’est si vous voulez travailler à Esthar, aucune ligne pour accueillir les trains grande vitesse n’a été encore construite, il vous faudra en moyenne 7h pour passer de ce continent à celui d’Esthar.


Oui enfin dans ce cas-là, autant habiter à Esthar même hein ? Mais comme ca faisait pas trop parti de nos envies, on n’en avait pas besoin. En revanche le reste restait intéressant quand même … Et puis je venais d’apprendre qu’ils avaient construit une gare à Winhill ainsi que des lignes adéquates pour la rejoindre ! Et puis si j’avais bien saisi, le prix des billets de train était vraiment cassé depuis la fin des tensions de Dol – avant la fusion des mondes. Ca restait plus avantageux de payer le train que prendre sa voiture et payer son essence quoi … Je me tournais vers Lyte.

- C’est intéressant non ?

Je jetais un coup d’œil au reste du salon alors que le gars nous emmenait vers la zone concernant Timber. Il n’y avait pas que des présentations de biens, il y avait aussi des présentations pour la « mode » actuelle de l’immobilier. Des astuces parfois bêtes pour recycler de vieux meubles et en faire comme des neufs en leur donnant un second souffle moderne, etc. Des petites choses bonnes à savoir et à la portée de tout le monde, même les novices en bricolage. Comme moi quoi. Et puis on était arrivés à destination. Il y avait un agent immobilier qui était là, mais notre hôte actuel nous faisait un petit topo en nous montrant plusieurs fiches accrochées.

- Comme vous pourrez le constater, on propose davantage d’appartements que de maisons à Timber avec la construction récente d’immeubles et même buildings. Bon, je vous laisse avec l’agent immobilier ! Si vous avez d’autres questions, il pourra mieux vous répondre que moi !

Et il s’éclipsait pour aller accueillir d’autres personnes. Moi je me tournais à nouveau vers Lyte.

- Bah de toute façon une maison ca peut faire un peu trop gros pour nous deux non ? Bon ok ca dépend de la surface de la maison mais faut dire que ma colocation avait été très grande, alors j’avais une vision un peu trop vaste d’une maison. Surtout à Costa … Rares sont les petites surfaces ! - Un appart ca peut être bien pour commencer …

Sous-entendu que rien ne nous empêcherait de déménager à l’avenir si le besoin se faisait ressentir … Enfin si le porte-monnaie suivait, c’est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Mar 21 Mar - 21:37

La piste de Timber était sérieusement envisagé maintenant qu'on nous avait apporté un flot d'avantages non négligeable. Pouvoir être dans une ville comme Deling, aussi vivante, d'être à Dollet, et donc prêt de ma famille ou surtout être à Balamb pour accéder à la BGU, lieu incontournable pour notre faction de SeeD. 

On se regardait avec Ruka, d'un regard qui voulait tout dire. On était d'accord que l'option semblait être un bon compromis entre plein de choses. Mais l'homme annonçait que les biens étaient plus nombreux en appartement qu'en maison. Alors que notre guide prenait congé, Ruka se tournait vers moi pour qu'on discute de ce détail qui n'en était pas un. 

"Un appartement, oui, pourquoi pas..." Je sentais pas être très emballé pour autant, alors je m'expliquais, "J'aime les grands espaces, un appartement, je suis pas contre mais il me faut un endroit où j'ai pas l'impression d'étouffer ou qu'il y'ait une terrasse ou un bon balcon. Tu sais, de l'air quoi... Et toi, t'étais pas intéressé pour avoir de l'eau à proximité ? Après, il y'a bien un énorme lac près de Timber. Je t'en ai déjà parlé, non ?

J'imagine que oui, c'était là où on avait débusqué le cristal de l'eau. 

"Il faut surtout que ça nous plaise à tous les deux, alors si l'un de nous a quelque chose à dire, il faut le dire, okay ?" 

Parce qu'on va tomber sur des gens qui savent vendre leurs bien, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Mer 22 Mar - 9:55

Bon, nous étions partis pour Timber avec les avantages cités, même si un détail venait de me passer en tête. On venait de nous signaler qu’il y avait bien plus d’appartements que de maisons qui étaient proposés là-bas, dû à une construction récente d’immeubles et de buildings. Lyte semblait faire un peu la grimace à l’idée de vivre dans un endroit où il se sentirait étouffé. Evidemment, un manipulateur de l’air a besoin d’espace pour respirer … Pour ma part, j’avais haussé des épaules au sujet de l’eau. Au final, c’était mon élément parce que c’était le pouvoir de ma dague, donc ca m’était pas vital non plus.

- Tu sais, il y a des appartements qui sont vachement grands et avec de superbes balcons où on peut installer une table hein ? Bon en revanche le prix va souvent avec.
- La p’tite dame a raison ! Vous en avez des belles surfaces par ici.
L’agent immobilier nous montrait des fiches. Mais quand je voyais le prix, ca tournait autour du 140000 gils voire 130000 pour les plus bas.
- Y a pas moins cher pour les mêmes surfaces ?
- Si, mais dans ce cas il y a des travaux à prévoir et ce n’est pas forcément dans les immeubles neufs. Ou alors le prix d’un bien est cassé quand il se trouve dans une zone à « inconvénients ».
Oui, comme près d’un cimetière ou au-dessus d’un bar. Du coup ca m’amenait à ma question.
- Du coup j’y pense, mais le bruit des trains ne gêne pas ? Car c’est bien beau d’en faire des louanges que c’est pratique et tout mais bon …
- Ouh la, vous en faites pas pour ca. Les constructeurs qui construisent à proximité des stations et voies ferroviaires ont pour normes et obligations d’isoler complètement les maisons et appartements.
- Et si c’est pas le cas ?
- Si ce n’est pas le cas, vous avez le droit de négocier une partie du prix de votre maison pour vous laisser une marge et payer les travaux pour l’isolation. Mais autant vous le dire, je crois que je n’ai pas une seule offre ici à proximité des voies, qui ne soit pas isolée.


Je me tournais vers Lyte pour voir ce qu’il en pensait et s’il avait d’autres questions à poser. Là nous étions avec quelqu’un dont c’était vraiment le métier de conseiller et donner des astuces et informations – et de nous faire acheter un truc, certes – donc c’était le moment idéal pour ca. Avant qu’il soit trop tard. Enfin bon, de toute manière il était certain qu’on n’allait pas acheter maintenant et aujourd’hui. On verrait bien si sur les photos des fiches, une nous tape à l’œil et dans ce cas on irait la visiter et on déciderait à ce moment-là. Mais je revenais à ce que Lyte avait dit plus tôt.

- Tu sais Lyte … Je me dis que de toute manière, même si on n’a pas la maison parfaite maintenant, on n’y restera pas non plus toute notre vie, hein ? Imagine que notre situation change et qu’elle exige qu’on habite dans un endroit encore plus grand ? Après je dis pas ca pour dire qu’on peut se permettre un truc qui nous plait pas dès le début, ca, non !

Mon Dieu mais qu’est-ce que je raconte là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Mer 22 Mar - 13:43

L'agent immobilier du secteur de Timber nous faisait donc face à présent et il semblait avoir attendu une bribe de notre conversation sur le choix, maison ou appartement. J'avais cité mon argument en faveur d'espace et Ruka avait répondu que pour l'eau, c'était pas important. Au pire, on achèterait un aquarium, hein ? 

L'homme appuyait donc dans le sens de grands appartements avec terrasse, les prix étaient assez exorbitants quoique dans notre budget. Mais pour un tel budget, j'aurais vraiment préféré une maison. C'est alors qu'est venu la question des travaux... 

"Je suis pas emballé par l'idée d'acheter un endroit à rénover. On cherche surtout un pied à terre parce qu'on aura pas la tête ni le temps à faire des travaux de ce type tout de suite... A moins qu'on demande à mon père, mais bon..." 

Le "mais bon" voulait tout dire. Je savais que mon père ferait du bon boulot mais c'est toujours une suite de choix des travaux, et si à la fin, ça ne nous ressemblait pas, c'est pas la peine... Surtout qu'on sait quand on commence mais jamais quand on finit ! L'autre question venait de l'isolation quant au bruit des trains. Je voulais pas jouer les agents immobiliers mais pour le coup, il ne s'agissait pas que d'isolation. 

"Les voies ferrés passent quasiment toutes par des tunnels, et ce, à allure réduite. Je suis pas sûr qu'on les entende tant que ça dans certains secteurs..." 

L'agent opinait du chef pour affirmer mes propos, voilà que je l'aidais moi même à nous refourguer un de ces biens immobiliers. Bon, faut dire qu'on était venu pour ça mais pas pour lui prémâcher le travail ! Ruka se tournait vers moi pour avoir mon avis global sur la situation en me rappelant que ça allait pas être la maison de nos rêves tout de suite. Surtout qu'elle parlait d'une situation qui change... 

"Qu'on ait besoin de plus grand ? 
Oui, de vos futurs enfants, pardi !"

Okay, mariage, enfants, maison... On est au Salon de "Et pour le reste de votre vie ?", en fait ? Et puis, que ça nous plaise pas dès le début ? 

"Bah si, faut que ça nous plaise, on veut quelque chose de pratique pour quand on aura du temps pour se poser. Donc pas de travaux, on est d'accord ? Un appartement, okay... Avec un accès au toit peut être plutôt qu'une terrasse ? Un endroit assez sûr si on y est pas souvent pour éviter les cambriolages ?" 

On faisait la liste des conditions, l'agent immobilier allait bien nous trouver quelque chose, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Mer 22 Mar - 15:08

C’est vrai que je n’avais pas vraiment commenté à ce sujet mais ma tête en disait bien assez à elle seule, je n’étais pas très chaude à l’idée d’habiter dans un endroit où il y avait des travaux à faire … Ou du moins des gros travaux. Des petits trucs genre passer un coup de peinture, ca, ce n’était pas la mer à boire quoi, par exemple. Mais recruter des gens pour casser et démonter des fenêtres pour installer des nouvelles, casser un mur pour faire une plus grande pièce, refaire un plafond abîmé, et j’en passe. L’idée me faisait frissonner !

Bon en tout cas sur les bruits et soucis d’isolation, l’affaire était réglée et de toute manière, on savait à quoi s’attendre et ce qu’on pouvait faire si jamais il y avait le moindre souci. Je m’étais adressée à Lyte par la suite, vu qu’il semblait réticent en se faisant l’idée qu’un appartement ne conviendrait jamais à ses critères mais voilà que ce que je disais se retournait contre moi. A l’entrée, c’était Lyte avec le mariage, maintenant, c’était moi avec les gosses ! Ca s’appelle envoyer un boomerang et se le reprendre dans la gueule. De toute façon, Lyte ne me charriait pas avec ca, il faisait plutôt la liste de nos conditions mais je secouais la tête sur un détail.

- Je suis d’accord pour les travaux, mais j’ai dit appartement parce que le type de tout à l’heure a dit que c’était ce qu’il se vendait en majorité. Vous devez avoir quand même quelques maisons à proposer non ? Je m’étais tournée vers l’agent pour ma question.
- Oui bien sûr. Vous partez donc soit sur une maison, soit sur un appartement avec pour conditions, pas de travaux, un espace assez grand, pour les appartements un accès au toit de préférence … hum pour la maison vous souhaitez un jardin ou pas ?
- Celles avec jardin se trouvent surtout à la lisière de la ville non ?
Je m’adressais à Lyte ensuite. - Honnêtement vaut mieux pas. A la rigueur une petite terrasse pourquoi pas, mais un jardin, si on n’est pas assez souvent là pour l’entretenir … ca va servir à rien. Et en plus j’ai pas la main verte perso !

Mais sinon le reste c’était plutôt bon. J’attendais quand même une réponse de Lyte avant que l’agent ne reprenne.

- Bon attendez-moi là quelques instants, je vais vous sortir quelques fiches et les photos qui vont avec ! Votre budget c’est combien ?
- 100 000 à 150 000. Mais euh, entre nous, si on peut éviter de monter aux 150 …
- Mais bien entendu. Bien que je vous avoue que trouver un appartement ou une maison 100% neuf à 100 000 gils, ce ne seront pas de grands espaces comme vous le souhaitez ou alors comme je le disais, soit il se trouvera dans une zone peu favorable, soit il y aura quelques travaux à faire … Restez-là quelques minutes. Vous recherchez un style en particulier ? Moderne, atypique, le charme de l’ancien, traditionnel de Timber peut-être ?


Euh, personnellement j’avais bien envie de dire que je m’en foutais, du moment que ca me plaît et que je m’y sentais bien …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Ven 31 Mar - 17:36

Si vous pensiez que trouver une maison était une évidence, ce n'était pas le cas, il y'avait tellement de choses à réfléchir. Faire construire ou ne pas faire construire, telle était la première question d'une multitude de suivantes. Appartement ou maison... Moquette, plancher, carrelage ? Papier peint, faïencerie... mur uni ? Cuisine ouverte ? Dressing ? Douche ou baignoire ?

Et si vous achetez quelque chose qui existe déjà, y'a peu de chances qu'elle corresponde à tout vos critères. Et qu'à l'inverse, que vous ayez le budget pour construire une maison qui les aura toute dans votre budget. C'est assez cruel, je devais l'avouer. Mais si on pouvait se passer de travaux, ça nous arrangerait bien. Du moins, dans un premier temps, et j'étais bien content qu'on s'accorde là dessus.

Par contre, j'aurais vraiment aimé un jardin, un morceau de terrain mais j'entendais parfaitement les arguments de Ruka.

"Okay, c'est clairement pas notre priorité mais si y'en a un, on dira pas non, hein ? "

J'essayais pas de prêcher pour ma paroisse mais je voulais pas que ce soit un critère d'un côté comme de l'autre, hein ? Mais l'homme souhaitait juste savoir notre budget pour pouvoir se mettre à sa recherche, nous demandant le style que l'on cherchait. On se regardait rapidement avec Ruka comme pour se mettre d'accord.

"Peu importe, on regardera ce que vous trouverez. On marche plutôt au coup de coeur, je crois..."

L'homme leva la tête, il devait l'entendre souvent cette expression qui ne voulait pas dire grand chose dans son métier, un peu comme de jouer à la loterie. Il nous expliquait qu'on pouvait aller faire un rapide tour, le temps qu'il recherche tout ça. L'occasion de débriefer avec Ruka. On s'éloignait alors un peu du stand et se mettait à discuter vers un inventeur de baignoire "où c'est sûr qu'on peut y tenir au moins à deux", assez bizarre comme slogan...

"Bon, alors, tu penses qu'on va trouver notre bonheur ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 6 Avr - 20:48

C’est fou le nombre de détails et de critères qu’il fallait donner … On ne le réalisait que sur le moment en fait, Lyte et moi n’y avions pas réfléchi plus que cela en venant ici, et nous voilà au pied du mur. On avait donné ce qu’on recherchait à l’agent immobilier, mais la question du jardin semblait partager. Pour ma part, je n’étais pas « totalement » contre avoir un jardin, mais je ne savais pas bien en entretenir un et je pensais aussi au fait qu’on ne serait pas toujours à la maison. Mais sur la façon dont Lyte le disait, j’avais l’impression qu’il sous-entendait qu’il en voulait un dans l’idéal tout de même. Je soupirais avant de me mettre à sourire doucement.

- Non, on ne dira pas non.

Que je répondais avant que l’agent ne commence à se lancer dans ses recherches. Il nous parlait d’un style en particulier qu’on rechercherait éventuellement, mais Lyte sut répondre pour nous deux : on s’en foutait, on verrait bien comment tout était décoré et agencé, et si ca nous plaît, ou non. Avec ca en tête, on nous suggérait d’aller faire un tour le temps que l’agent sorte toutes les fiches nécessaires, alors on s’éloignait avec Lyte pour regarder tout ce qu’il se passait par ici. J’haussais un sourcil amusé sur les baignoires avant de lever les yeux lorsqu’il me demanda si on trouverait notre bonheur ici.

- Je pense que oui, ils représentent et réunissent toutes les villes de Dol ici, si on ne trouve rien avec ca, c’est qu’il y a un problème ! Ma main venait chercher la sienne. - Et puis même si ce n’est pas le cas aujourd’hui, ca le sera un autre jour, tu ne crois pas ?

Je lui souriais. Si c’était doux et sincère au premier abord, mon expression changea. Il y eut une pointe qui se dessina davantage sur mes lèvres, passant d’un sourire franc, à un sourire plus malicieux.

- A moins que tu sois si pressé que ca de vivre sous le même toit que moi ? T’as vraiment pas peur de souffrir toi. Bien qu’en y réfléchissant à deux fois … - Ou vu que tu as pris un peu trop d’assurance pour m’embêter depuis que je te connais, c’est peut-être moi qui vais souffrir finalement ?


Naaaaaaaaaan. Impossible. Je n’y crois pas une seule seconde. Mince. Zut ! Je lui ai laissé une ouverture pour répliquer. Il va se sentir fier de me tenir tête maintenant !! Trouve autre chose !

- Oh t’as vu ? Ils apprennent à faire une table basse avec des piles de magazines et une planche en bois !

C’était vraiment pour faire distraction parce que dans le fond, je m’en foutais, je trouvais ca moche et en prime, je ne vois pas qui s’amuserait à faire un truc si peu esthétique … A moins que ce soit des gens fauchés qui n’ont pas d’autres choix que d’utiliser le système D.
Parmi tous les stands et cie, il y en avait quelques-uns pour les sandwichs et même un petit coin aménagé pour faire restaurant. Dans la mesure où nous ne savions pas combien de temps mettrait l’agent à tout dénicher, je préférais ne pas choisir l’option « restaurant ». Mais midi approchait et je commençais à avoir faim, je m’arrêtais le temps de prendre des sandwichs.

- Woh, cette journée va vraiment rester dans les annales. Je t’ai payé un truc.

Un sandwich, pardi. Bien sûr, ce n’était qu’une plaisanterie – quoi que … proche de la vérité. J’étirais un sourire moqueur mais je finissais par le perdre en pensant à tout ce qui nous entourait.

- Dis ? En y réfléchissant, t’as pas peur quand même ? Je sais qu’on en a discuté quand même avant mais … et si on s’accorde pas ?

Oui c’était déjà réfléchi, pourtant il y avait quand même l’appréhension qui était là. C’est bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 13 Avr - 16:50

"J'en suis sûr ! Tu préfères qu'on retourne faire un tour chez ta tante ? J'ai besoin d'autres arguments ?" 

Pas faux. Ruka était bien plus dans l'urgence d'avoir un habitat à elle que moi, en l'occurrence. Mais là, n'était pas la question. On parlait d'avoir un endroit à nous deux. C'était pas quelque chose de vraiment vital car on avait des solutions de secours et surtout, on parcourait tout Héméra. C'était bien plus symbolique. Et je me demande encore si l'idée n'avait pas germé dans ma tête quand Demi m'en avait parlé à ce fameux premier repas chez mes parents. 

J'avais exprimer mes doutes et Ruka avait vite fait de les balayer avec un ton rassurant, non sans sa répartie habituelle et ses provocations, par la suite. Comme si, elle faisait exprès de séparer la double lecture. Me dire ce qu'elle pense d'abord, puis me provoquer comme on l'avait toujours fait auparavant. Sauf que là, elle se laissait presque battre toute seule... 

Mais, ça devait être involontaire car elle a rapidement changer de sujet. Sur un sujet inintéressant d'ailleurs. J'avais l'impression qu'elle avait peur que ça se passe mal, bizarre... A moi de la rassurer alors ? 

"Non, j'ai pas peur. Je crois qu'on a traverser bien pire. On est prêt. Tu m'aurais demandé ça, il y'a plusieurs mois, je dis pas que j'aurais été assez confiant mais je sais qu'on l'est. Merci." 

Je la remerciais pour le sandwich... Et je me demandais quelque chose. Ce n'était pas important pour moi mais je sais que je tenais quelque chose qui pourrait me faire bien rigoler de la taquiner avec. J'attendais alors qu'elle engloutisse une partie de son sandwich pour lui sortir ça : 

"Et qu'est-ce que tu penserais d'un compte commun ? Qu'on dépense notre argent à deux, au final ?" 

Et je souriais avec la hâte de voir sa réaction. Je crois que j'allais me régaler. Et pas qu'avec le sandwich !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Lun 17 Avr - 22:43

Retourner chez ma tante ? Plutôt mourir. On continuait à déambuler dans le salon avant qu’une drôle de question ne m’envahisse … Je me demandais si tout allait aussi bien se passer qu’on se l’imaginait tous les deux. Si la vie à deux n’allait pas nous ouvrir sur les yeux sur la façon dont on vivait … et tout le tralala. Mais Lyte était confiant et estimait qu’on avait affronté déjà bien des épreuves, qu’elles avaient forgé notre relation, et qu’on était prêts … Je souriais doucement, je m’attendais pourtant à ce que tout ne soit pas rose en permanence non plus. Que serait un couple si ca ne secouait pas un peu de temps à autre !? On s’ennuierait !

- Ouais, t’as sûrement raison.

Je commençais à mordre dans mon sandwich pour prendre un bout, sans savoir que Lyte attendait ce moment opportun pour me balancer une ânerie à la tronche. C’est à ce moment-là que j’avais bien failli m’étouffer parce que j’avais avalé de travers, autant le morceau de sandwich, que sa connerie.

- Kof kof !!! Tu veux ma mort !?

Et je toussais encore un peu avant de boire une gorgée d’eau pour tout faire passer et remarquer ensuite son large sourire – trop large à mon goût – pour comprendre sa manœuvre.

- Heeeeeyyyy !! T’as fait exprès pour te foutre de ma gueule !!

Je le cognais un coup à l’aide de la bouteille, mais elle était encore bien pleine et surtout ouverte, si bien que je l’éclaboussais autant que je m’en foutais partout.

- Ah bah voilà bravo t’en as mis partout !

Quelle bonne odeur de mauvaise foi dans l’air ! Les gens nous regardaient sur le moment, mais je m’en foutais, je finissais par rire de sa propre bêtise.

- Plus sérieusement, à quoi bon vouloir ouvrir un compte commun ? Il servira à rien tellement je serai au bord de la crise de nerfs à chaque fois que l’un de nous l’utilisera. Enfin sauf si c’est pour rajouter de l’argent dessus.

J’étirais un petit sourire en coin. Remarque, au moins si Lyte avait envie de me faire péter un câble, il saurait comment s’y prendre … Bon allez, il fallait qu’on finisse de manger et qu’on aille voir ce que l’agent nous avait trouvés ! J’avais hâte, mais j’avais aussi envie de me venger de Lyte là. J’allais devoir trouver un truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Mar 25 Avr - 16:46

Comme sur des roulettes. Elle n'avait même pas marcher mais couru jusqu'à manquer d'avaler de travers. Elle se vengea en voulant me donner un coup de sa bouteille mais omettant qu'elle était encore ouverte et m'accusant d'avoir aspergé partout autour de moi. C'est cela, oui ! 

Mais elle réfléchissait sérieusement à cette idée en la réfutant totalement, comme quoi, ça serait inutile. Bah oui, c'est vrai ça, autant qu'elle garde son pognon et que je paie. Mais je me gardais de lui dire cela, je préférais pouvoir m'en servir plus habilement contre elle. Surtout que c'était jamais bien méchant même si j'avais bien remarquer qu'elle était proche de ses sous. 

"Bah, tu sais, on s'apprête à faire une dépense de plus d'une centaine de milliers de gils, hein ? Ca va aller ? " 

Je souriais, et finissais mon sandwich. En jetant un coup d'oeil autour de nous, je me rendais compte que beaucoup des stands étaient relatifs à la rénovation ou la construction d'une maison. Nous, on aurait peut être pas besoin d'aller voir un cuisiniste ou un plaquiste pour notre bien, vu qu'on faisait pas construire et qu'on avait demandé à ce qu'il y'ait très peu de travaux. Si possible à faire nous même, d'ailleurs... 

"Bon on y retourne ?" 

J'avais hâte de voir ce que l'homme aurait bien pu nous trouver. Savoir si ça nous plaisait, et surtout savoir si on avait vraiment les mêmes goûts avec Ruka. Je passais devant une photo d'un installateur de jeux extérieurs. On voyait un père pousser son fils et la femme boire un verre de citronnade. Mais ce qui était frappant c'était..." 

"Ouah, tu trouves pas qu'ils nous ressemblent de fou, là ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Lun 8 Mai - 18:56

Spoiler:
 

Alors ca. Quand je dis qu’il prend trop d’assurance ce petit ! A me taquiner sur des sujets sur lesquels je saute à pieds joints dedans. Mais au final, on en rigolait surtout, et il en rajoutait une petite couche en me demandant si je n’allais pas frôler la syncope en débourser une somme astronomique de gils pour payer une maison.

- Oh si tu savais, ca ne se voit pas, mais je lutte intérieurement pour ne pas défaillir …

Le tout prononcé sur un ton suffisamment cynique pour comprendre que ce n’était qu’une plaisanterie. Mais oui, c’est sûr que ca allait faire mal au compte en banque. On finissait de manger en évitant de s’étouffer à nouveau ni même de foutre de l’eau partout, et lorsque Lyte proposa de retourner voir l’agent immobilier, je hochais la tête pour approuver. On reprenait le chemin en sens inverse, même si quelque chose attira son regard quelques instants. Il nous comparait à un couple avec un gosse ?

- Oui je me disais aussi que tu ressemblais beaucoup à un gosse, parfois.

Oui bon elle était facile mais il m’avait tendu la perche. Et dans son cas, c’était plus dans le comportement … mais étais-je vraiment mieux à ce niveau-là ? Je reprenais un minimum de sérieux avant de me pencher pour mieux regarder la photo.

- Tu trouves vraiment qu’ils nous ressemblent ? Rassure-moi, c’est pas encore une blague de mauvais goût sur le mariage ou sur le fait de devenir parents hein ?

Je crois qu’on avait eu notre dose dès l’entrée dans ce salon ! Après ce petit arrêt, nous retournions voir l’agent qui avait sorti plusieurs dossiers remplis des papiers relatifs aux maisons, ainsi que de quelques photos pour illustrer et se faire une meilleure idée des biens proposés. Mais une visite s’imposerait quoi qu’il arrive, on arriverait à mieux se projeter et se représenter, et surtout, on pourrait déceler de potentiels imperfections et dommages non visibles sur les photos.

- Vous revoilà. J’ai trouvé pour l’instant quatre biens qui répondaient en majorité à vos critères. Qu’en pensez-vous ?

Il nous tendait les dossiers pour qu’on y jette un coup d’œil. J’avoue que j’étais assez curieuse de ses trouvailles alors je ne tardais pas à prendre le premier. Elles étaient toutes différentes mais avec forcément des points communs.

• La première était une maison plein pied à la frontière de Timber, avec un grand jardin, un style assez banal vu de l’extérieur – j’entendais par-là qu’elle n’avait pas de signe distinctif qui la différenciait d’une autre. Il y avait donc une petite surface de jardin, pas de quoi faire une piscine non plus. J’avais du mal à me représenter avec les images, mais la surface à l’intérieur paraissait grande de par sa pièce principale qui faisait salon/salle à manger, avec une cuisine ouverte. Une salle de bain – donc douche + baignoire – et deux chambres. C’était un avantage, vu qu’on dormait ensemble, ca nous ferait une chambre d’ami ou une pièce à réaménager à notre gré. Rénovation récente donc peu ou pas de travaux à faire, en revanche, elle était légèrement au-dessus de notre budget … inutile dire que je grimaçais un peu.

• La deuxième était également à la lisière de la ville fabriquée, sur deux étages – RDC et 1er - dans une brique typique de la région, avec un jardin plus grand, mais un intérieur en deux teintes. Des travaux avaient commencé à être fait dans les grandes pièces de la maison – salon, cuisine – mais on voyait aux autres photos qu’il fallait un petit rafraîchissement dans les deux chambres et la salle de bain. Le prix était ainsi « bas » mais toujours dans nos critères. Ce qui me dérangeait, c’est que quitte à devoir faire quelques « petits » travaux, j’aurai vraiment voulu que de toutes les pièces, la salle de bain soit déjà faite. C’était – à mes yeux – la pièce la plus chiante à faire.

• Le troisième bien était un appartement dans un immeuble situé dans un quartier prestigieux – et le seul – de Timber. Sûrement là où vivaient les journalistes et proches des QG des différents journaux de la région. Franchement celui-là j’avais rien à redire – en plus il y avait une suite parentale avec la salle d’eau à côté et tout !! – mais il n’y avait qu’un petit balcon et Lyte tenait à avoir un espace où il pourrait « respirer ». Je n’étais pas sûre que la surface lui suffise. Quant au prix n’en parlons pas, il allait falloir vider le compte.

• La quatrième était aussi un appartement dans un immeuble situé au centre-ville. Rien que pour ce détail, le prix se cassait la figure même s’il était noté sur la fiche que l’isolation était de mise dans l’appartement. Ca tournait autour des 130000 gils. Il n’y avait qu’une seule chambre et les pièces dites « principales » et outre quelques peintures et réaménagements obligatoires, rien n’était vraiment déplaisant à mes yeux.

Le point commun entre tous ces biens, c’était surtout la surface qui ne pouvait pas être énorme comme une grande maison vu le prix qu’on pouvait mettre. Mais chacune avait ses avantages et ses inconvénients … Le bien parfait ne pouvait pas exister, à moins qu’on ait le compte en banque qui aille avec. Je me tournais vers Lyte.

- Honnêtement jusque-là j’hésite entre l’appart’ au centre-ville et la première maison … Mais bon, elle est un peu au-dessus de notre prix celle-là.

Mais elle était vraiment belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Mer 14 Juin - 11:15

Même pour moi, me dire qu'on va dépenser une telle somme me rendait assez perplexe mais pour autant, je me disais une chose qui pourrait peut être la faire relativiser.

"Dis toi qu'on achète quelque chose de tangible et de durable. On achète une maison, quitte à pouvoir la revendre. C'est pas une boîte de chocolat qu'on se sera enfilé en une semaine, hein ?"


Et des chocolats à ce prix là, ce serait abusé, je crois... Je détournais donc l'attention sur quelque chose qui avait retenu la mienne, justement. Un couple qui nous ressemblait assez étrangement. Mais tout prétexte était le bon pour l'embêter avec ça. Il était temps de retourner voir l'agent qui semblait nous avoir sélectionner des biens assez différents. Deux maisons bien différentes et deux appartements aussi bien distincts.

On regardait chacun à notre tour les différentes fiches en se les passant, revenant à certaines pour vérifier des détails ou autre. On avait déjà rapidement laissé tomber l'appartement bien au dessus de notre budget et la maison en brique qui ne nous plaisait pas tellement.

J'étais un peu venu dans l'esprit d'acheter une maison plutôt qu'un appartement, et même si je reconnaissais qu'il était pas mal, je pouvais m'empêcher d'avoir le regard qui retombe sur cette maison. J'étais pas fan du sable qui servait de parterre, à l'entrée, mais de l'autre côté, bordé par une palissade, on pouvait voir un peu de gazon avec ce qu'il faut pour étendre le linge, il y'avait suffisamment de place pour y mettre un peu de mobilier de jardin et profiter du soleil quoi. Deux chambres, toilettes et salle de bain séparé même si je trouvais assez bizarre qu'elle soit à l'opposé des chambres. Une cuisine ouverte sur un salon avec une buanderie pour stocker et il y'avait même un garage.

"Oui, c'est cher, ça se comprend un peu mais bon..."

Et ça m'embêtait que ce soit le critère qui nous fasse dire non. Le bien était top mais il justifiait peut être pas ces quelques gils, cela faisait quand même assez cher du mètre carré, s'il y'avait un poil plus grand...

Cela devait transparaître sur nos visage car l'homme amena son dernier argument pour tenter de nous convaincre.

"Il est éventuellement possible dans cette maison d'aménager un peu les combles même si les rampants ne vous laisserait pas beaucoup de possibilité pour aménager. Par contre, les fondations ont été faites pour pouvoir accueillir un sous sol, soit un étage entier aménageable au frais. Et donc potentiellement, vous pourrez doubler votre surface constructible, en somme."

Je regardais Ruka, cela changeait tout, cette maison pourrait donc être énorme. On avait, certes, pas besoin d'autant mais cela restait un argument pour débloquer des fonds supplémentaires auprès d'une banque. Imaginez qu'on fasse ces travaux, le jour de la revente, ce sera une vraie occasion de faire une plus value, à ce prix là.

J'avais l'impression dans le regard d'être un gamin qui demandait un chiot à sa mère en promettant de s'en occuper alors qu'il le délaissera cinq semaines plus tard mais on était venu acheter une maison, non ? J'essayais pourtant être le plus neutre possible en répondant à Ruka.

"Qu'est-ce que tu en dis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Mer 26 Juil - 10:23

Spoiler:
 

Clairement, à force de regarder, nous avions le choix entre deux biens, radicalement différents l’un de l’autre. Un appartement, ou une maison. L’appartement me plaisait bien de par son prix, mais l’agent immobilier faisait son travail en essayant de mettre en valeur la maison. Mouais. Je n’aimais pas trop le mot rampant mais je devais admettre qu’il faisait bien son boulot celui-là. Parle d’un point négatif, finis par les points positifs pour qu’on se focalise dessus et essaie de nous faire acheter le plus cher pour gagner davantage de fric. Bien joué. En tout cas, ca avait séduit Lyte à en juger le regard qu’il me lançait maintenant. Il avait beau rester sérieux et vouloir faire professionnel, ses yeux ne pouvaient pas mentir, eux !

- Hum …

Fut le seul son qui sortit de ma bouche en guise de réponse à Lyte. Je réfléchissais au pour et au contre. J’avais bien de l’argent de côté et c’était ce qui avait permis d’établir un budget mais … j’imagine que je devais m’attendre quoi qu’il arrive à devoir négocier avec la banque. La maison était vraiment jolie, il fallait l’admettre et je voyais bien aux yeux de Lyte qu’il était davantage tenté par celle-ci que par vivre dans un immeuble en copropriété.

- Bien des gens pourraient être intéressés par une offre pareille vous savez ?

Et l’autre qui met un coup de pression pour dire plus poliment « magnez-vous le cul à l’acheter ! ». Non mais oh ? Je n’aimais pas être brusquée comme ca, mais une chose était sûre : je ne voulais pas me précipiter si c’était pour avoir des regrets.

- Va pour la maison, mais avant de remplir les papiers et l’acheter, je crois qu’une visite s’impose avant, non ? C’est bien beau de nous faire vendre du rêve avec des paroles et des photos, mais je préfère voir ca de mes propres yeux pour être définitivement convaincue.

Je me tournais vers Lyte surtout, qu’il y ait plein de gens ou non dessus, ca mettait un coup de pression, c’est sûr, mais bon voilà. Ne pas se précipiter, quoi ! S’il le faut on aura un plancher qui craque, des portes qui grincent, un quartier de merde … Ce sont des choses qu’on ne voit pas sur des photos !

- Bien entendu, vous pouvez prendre rendez-vous quand vous voulez pour aller la visiter, il suffit de me le dire et je vous organise ca.

Une fois de plus, j’en revenais à Lyte, c’était surtout à voir avec nos disponibilités. On ne sait jamais quand le SeeD pourrait nous appeler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Jeu 27 Juil - 19:07

J'essayais de prendre la température auprès de Ruka, moi, j'étais peut être moins terre à terre qu'elle quant à ce sujet là, et peut être que je m'enflammais trop vite, oui, sans doute... Ruka semblait ne pas pouvoir se prononcer avant qu'on la visite mais cela ne semblait pas arranger le vendeur, qui, visiblement, voulait vendre son bien. Ce genre de salon devait être l'occasion pour ces commerciaux de toucher une prime bien particulière alors il se donnait à fond sur la durée du salon... Et en parlant de salon. 

"J'ai une question quant au prix, quand même. Généralement, sur les salons, un prix est accordé quand on achète sur place, non ? C'est le prix affiché ? "

Je sentais que je gênais le vendeur avec ma question mais il dut se rendre à l'évidence qu'on était pas vraiment né de la dernière pluie, il nous avoua alors le prix qu'il pouvait exercer pour nous. Mais c'était très malin car il nous précisa qu'il n'était valable plus qu'aujourd'hui... Cela ne nous arrangeait pas, cela voulait dire que soit on pouvait dire adieu au prix qui rentrait dans notre budget mais sans le voir, soit on le voyait mais on disait adieu à la ristourne. La réalité étant que le prix avait été gonflé et que si le bien avait été acheté après le salon, la ristourne n'était plus si énorme mais ça, on ne s'en doutait pas. 

"Et si on fait les papiers avec vous maintenant, qu'on part sur un accord de principe, qu'on part sur Timber tout de suite et qu'on vous rappelle, si on vous confirme tout cela ? De base, on a un droit de rétractation, ce serait comme l'utiliser, non ?" 

Blanc, c'était la couleur du teint que l'homme venait de passer, j'avais déjà lu des bouquins sur le droit à l'immobilier, je pensais pas que ça me servirait mais là, j'étais bien content d'avoir trouver une solution. L'homme ne put que nous donner les clefs pour qu'on puisse faire la visite, en prenant le premier train, on devrait pouvoir tout faire à l'heure. 

"Alors, qu'est-ce que tu en penses ?" 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Ven 4 Aoû - 20:27

Spoiler:
 

Bon, on partait pour la maison, mais hors de question pour moi de l’acheter sans la visiter au préalable. Il y avait trop de détails qui pouvaient paraître inaperçus sur des photos et je préférais ne pas acheter si c’était pour tomber dans un piège et se rendre compte qu’on avait quarante travaux à faire au lieu de nada ! Lyte essayait de négocier notamment sur le prix mais l’idée de faire une ristourne sous prétexte qu’on l’achetait tout de suite au salon et pas après … Imaginez ma grimace. Moi, l’économe, la radine du lot ! Partagée entre avoir un petit prix négocié sans visiter, ou attendre et l’acheter qu’après visite ! Non Ruka, il faut rester raisonnable !

- Il faut vraiment qu’on visite. Je n’aime pas trop l’idée qu’on puisse tomber sur de mauvaises surprises.

Lâchais-je en regardant l’agent immobilier. Pas méchamment, mais avec un regard suffisamment soutenu pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas intérêt à arnaquer juste pour vendre et avoir sa petite prime en rentrant chez lui. Lyte joua de ses connaissances en immobilier et réussit à mettre mal à l’aise notre interlocuteur qui finit par nous tendre les clés pour qu’on aille visiter les lieux. Et bah dis donc, je n’aurai jamais pensé que ca fonctionnait comme ca … Mais Lyte se tourna vers moi et je me mis à sourire à sa question.

- Yep. Allons-y tout de suite !

Avec ca, autant dire que la journée était bien remplie. Et nous voilà partis du salon, et de Deling City pour nous rendre à Timber, à la bonne adresse. Autant le dire, voir les lieux par nos propres yeux, c’était autre chose que sur les photos et on pouvait facilement se projeter ! A part quelques petits défauts sans grande importance – quelques coups de pinceaux et bricoles et c’était fini – je ne voyais rien de vraiment handicapant et elle semblait vraiment nous plaire.

On allait alors avoir notre chez-nous …

======================================================

Et Lyte et Ruka achetèrent une maison, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants Aaaah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV   Ven 4 Aoû - 20:32


Lyte et Ruka gagnent 550 gils !

RP terminé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Salon de l'Immobilier - Deling City - An IV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers Deling City
» Salon des Associations de Chartres 04 & 05 Septembre 2010
» Panel 6 boutons Astro City
» Converter Sega Naomi V2 et écran Astro City?
» [Salon] Génération 80 2eme édition 28 et 29 mai 2011.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Hors Temps :: Dol-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives