Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Rasler Heios Nabradia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Rasler Heios Nabradia   Mer 15 Fév - 19:04

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Ivalice
• Nom: Heios Nabradia
• Prénom: Rasler
• Âge: 20
• Avatar utilisé: Rasler - Final Fantasy XII

Description

• Alignement: Guerrier de la Lumière

• Description physique:

"Je n'ai même pas pu immortaliser Sa Majesté à temps. En tant que peintre royal, je me devais de sauvegarder cet instant du plus bel éclat mais je n'eus pas le temps de finir mon oeuvre que Sa Majesté disparaissait tragiquement. Il n'était pas si grand mesurant près d'un mètre soixante quatorze mais c'est sa prestance qui le distinguait parmi la foule. Rasler était un jeune homme, plein de vitalité. Ses cheveux d'un blond très pâle tirait presque sur le blanc coïncidant avec la lumière dans son coeur et le regard franc et pénétrant du prince avec ses iris vert tirant sur le gris.

Le prince n'était pas musclé comme ses chevaliers maniant de lourdes haches ou des lances très longue mais son armure royale était résistante et lumineuse. Il maniait son glaive comme personne et cela lui permettait de rivaliser avec ses guerriers. Son armure légère blanche était faite de plusieurs pièces. Bien que cela augmentait le nombre de points faibles du prince, cela améliorait beaucoup sa mobilité lors de ses déplacements. Son pantalon de tissu fin par dessus son armure rappelait le blanc de sa cape. Les seuls couleurs de sa tenue officielle était l'or qui ornait les plaques de son armures et les liserais de sa cape. On pouvait cependant remarquer les couleurs héraldiques de Nabradia grâce aux pans de la tunique qui dépassait de son armure. "

Ranus Tabrio - Peintre royale

• Description psychologique:

Rasler a toujours vécu dans le confort et l'opulence. En général, avec ce genre de vie, on est souvent enfermé dans un mode de vie loin des problèmes du peuple, complètement en décalage avec les habitants de son royaume. Mais la famille royale de Nabradia n'était pas comme cela, Rasler a eu une éducation qui se voulait proche du peuple bien que ses occupations journalières tenaient plus de la stratégie militaire et de l'étiquette que de nourrir sa famille.
On peut donc dire que Rasler était un homme proche de son peuple, franc, droit et juste. Et même si il n'était pas très débrouillard pour s'occuper des aléas du quotidien, il savait écouter et faire confiance pour prendre des décisions. Pour autant, Rasler pouvait parfois se montrer froid si cela lui était nécessaire pour arriver à ses fins. Mais il n'agissait jamais pour lui mais pour le bien d'une communauté, toujours. Et son mariage avec Ashe, il le pensait avant tout pour la paix que pour sa propre vie.
Une chose est sûre, c'est que Rasler se dressera toujours face à l'envahisseur et ne se laissera jamais dicter ce qu'il doit faire sauf si c'est dans le bien de l'unité. Mais pour Rasler, on ne vit pas bien si on vit oppressé. La liberté est une valeur importante.

Histoire


Rasler Heios Nabradia est le second fils du monarque de Nabradia. Son rang dans la lignée royale ne lui donnait donc très peu de chance d'un jour régner sur la capitale de Nabudis et du royaume qui lui est affilié. Éduqué comme tout bon prince qui se respecte, Rasler vivait dans une époque assez tourmenté. Les royaumes de Rozarria et d'Archadia avaient des ambitions expansionnistes qui mettaient à mal les anciens pactes de paix découlant de la grande ère de Raithwall, le Roi Dynaste.

Alors qu'Archadia se voulait de plus en plus menaçant, l'opinion du peuple de Nabradia était coupé en deux, d'un côté les néo-rozarriens qui souhaitaient s'allier avec l'empire ennemi, de l'autre, ceux qui voyaient leur neutralité comme futur. La maison royale de Nabradia, plus versé dans la diplomatie que la guerre de front eut donc l'idée de se rapprocher de Damalsca pour garder son indépendance. Le royaume voisin, dont la capitale Rabanastre ne se situait pas si loin de Nabudis était une royauté avec de nombreuses similitudes bien que quelque peu plus prospère.

En son jeune temps, Rasler a fait la connaissance de la princesse de Damalsca, Ashelia, ou plutôt Ashe sans savoir qu'elle et lui allait être sous le coup d'un mariage diplomatique pour sceller cette union diplomatique.

Alors que l'empire se faisait plus pressant, le mariage se fit avec les noces et le faste qui était dû à ce genre de circonstances. Rasler ne voyait pas d'un mauvais oeil ce mariage avec celle qu'il connaissait quelque peu. On ne pouvait pas dire que la princesse n'était pas un bon parti même si elle avait son caractère, et Rasler, faisait avant tout cela pour sa patrie et la sauvegarde de la paix, alors qu'il était tout juste majeur.

Pour autant, l'alchimie ne passait pas plus que cela avec sa promise, et elle le suspectait même de trahison envers la couronne avant qu'elle ne se rende compte que Rasler essayait de déjouer un attentat contre son père, le Roi de Damalsca. La confiance revenue, c'est dans une entente plus que cordiale que les deux se marièrent. Des sentiments naissant chez chacun d'eux.

Mais la réalité rattrapa vite le couple et la guerre fut déclaré. Sous couverture de calmer une guerre civile à Nabudis entre les partisans des deux camps, l'Empire intervint dans le conflit et en profita pour utiliser le nihilite divin, l'éclat de la Nuit signant la fin de la ville de Nabudis et tuant ainsi Valeus, le frère de Rasler ainsi que le reste de la famille royale.

Etant resté à Rabanastre, et par intérim, Rasler se vit devenir le roi de Nabradia, par défaut, alors que cela ne devait pas arriver. Dévoré par le chagrin et par une forme d'injustice, Rasler insista pour faire partie de la riposte. Mais devant la supériorité technologique d'Archadia, il fallait un bon plan de bataille. Rasler eut donc l'idée d'utiliser les vaisseaux Damalscan remplie de produits enflammés et de les faire partir à l'assaut des forces Archadienne. Ce sacrifice leur valut d'équilibrer les forces de la bataille qui eut lieu à la forteresse de Nalbina. Mais la confrontation ne tournait pas en sa faveur et alors que Rasler s'évertuait à combattre jusqu'au bout, un archer se servit d'une fenêtre de tir pour décocher un trait en plein coeur. Nabradia venait de perdre son dernier souverain.


Les dernières choses qui me reviennent en écho de ma mort ? Le visage de ce loyal Basch qui tentait de me sauver, la forteresse de Nalbina qui tombait en ruine, le bouclier qui tombait sous les coups de l'empire, et les horreurs de la guerre...

C'était assez bizarre de voir que je venais d'arriver dans un tout nouveau lieu. Je n'étais pas le seul, quelques soldats de mon escouade étaient là aussi. Je pensais que Faram, notre dieu de la lumière, nous avait sauvé et accordé miséricorde. Mais sorti de ce lieu, nous nous rendîmes compte qu'il s'agissait d'un nouveau monde, ou d'une contrée encore inexplorée d'Ivalice. Rapidement, des hommes, ou plutôt une autre race inconnue entre la Viéra et l'Aegyl, nous expliquait où nous nous sommes rendus. Devant notre nombre, nous étions une demie douzaine, ils nous expliquaient que nous ne pourrions pas rester là bien longtemps et que d'autres de chez nous étaient là aussi. Nous partîmes donc en direction de Luca, la ville de Spira, ce nouveau monde de destination, où beaucoup de réfugiés, comme ils nous appelaient, arrivaient un peu par hasard. Là bas, d'autres de mes sujets, demandèrent à nous suivre car ce monde était aussi dangereux que le nôtre.

Ces hommes, ces femmes, ces enfants, avaient confiance en moi, et ma présence les rassurait. Il était donc décidés que je les guide. Même si nous n'avions pas de royaume, je devais les mener vers une vie meilleure.

Après quelques temps pour nous trouver un navire, nous décidions de voguer vers une destination vierge où nous saurions nous acclimater et y élire domicile sans gêner l'équilibre du monde qui nous hébergeait et qui était en proie à de nombreuses mutations. Un endroit où plusieurs mondes avaient fusionnés. J'avais osé espérer qu'Ivalice en fit partie mais que nenni.

Après discussion, le monde d'Héra semblait le plus accueillant pour des une civilisation dont la technologie de Gaïa et Dol nous étaient totalement aberrantes. Et rapidement, nous trouvâmes un coin de désert que nous saurions utiliser à nos fins avant de réfléchir à la suite. Vivre dans un tel contexte nous étant familier. Rabanastre n'a-t-elle pas été crée au croisement de trois déserts distincts ?

Mais avoir dressé un campement dans un tel lieu n'était que le début du commencement. Rapidement, il fallait s'organiser maintenant. Mais, cela voulait dire conjuguer avec le monde qui nous entoure. On avait eu vent des conflits qui naissaient entre ces mondes qui n'avaient presque rien en commun. On avait eu vent de ce ces cristaux qui devaient donner le pouvoir. On avait bien vu ce que de telle pierre avait causé chez nous...

On avait eu vent de toutes choses, les conflits, les tournois, les festivals. On avait que très peu de contact avec l'extérieur, des marchands aventureux, la Néo Shinra qui semblait résider non loin. Aucune réelle alliance, mais la diplomatie devait commencer par nous rattraper...


Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Max
• Votre âge? 25
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Sextuple compte
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Oui  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rasler Heios Nabradia   Jeu 16 Fév - 11:34

Bonjour et (re)bienvenue sur Final Fantasy Rebirth !

Dans l'ensemble ta fiche je n'ai rien à redire. Je ne vais pas m'étaler sur l'histoire du frère puisque je l'ai dit à Valeus, c'est pas mentionné dans l'histoire du jeu mais tant que ca reste cohérent, c'est assez libre à ce sujet !

Pour l'installation d'un campement sur Héra, pas de surprise puisque c'est un projet dont on a déjà discuté et qui sera implanté sous peu sur le forum. A titre personnel, j'aurai juste dit que de par leur isolation dans le désert, ils aient vraiment que le strict minimum comme informations sur le reste d'Héméra (même avec la NS à proximité) mais j'ai dans l'idée que tu as fait pour quand même intégrer des éléments scénario de Rebirth dans ton histoire. Smile

Tu es donc validé sans soucis.

Tu connais la chanson, tu peux préciser l'anniversaire de ton personnage, faire une demande de rang et il faudra faire la fiche de combat du personnage. Puisque tu es admin, tu peux la gérer tout seul comme un grand, bien entendu et si t'as la flemme tu n'as qu'à m'envoyer les éléments par MP. ^^

Tu peux déjà commencer à RP avec ton frère si tu le souhaites bien entendu, même si la fiche n'est pas faite.

Fiche validée et verrouillée d'ici une semaine


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rasler Heios Nabradia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives