Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Elepir Virela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frost
Admin Givré

Admin Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Elepir Virela   Ven 10 Fév - 11:31

Fiche de présentation

Fiche d'identité

 • Monde d'origine: Gaïa
 • Nom: Virela
 • Prénom: Elépir, mais préfère "Tai".
 • Âge: 22 ans
 • Avatar utilisé: Taichi Yagami – Digimon Tri.

 
 
Description


 • Alignement: Guerrier du Néant
 

 • Description physique:

Elepir VirelaElépir est un jeune adulte atteignant le mètre quatre-vingt. Sa chevelure châtain est souvent en pagaille sur sa tête, et il ne fait pas vraiment d'effort pour la structurer. Ce petit air négligé se retrouve également sur son menton où quelques poils rebelles sont en friche. Néanmoins, ce léger défaut est contrebalancé par les traits de son visage franc et sincère qui vous mettent rapidement en confiance. Certes, son regard est souvent vide, comme s'il était perché dans la lune, mais ne vous y trompez pas! Il saura s'embraser si la situation l'exige, virant du noir à l'orangé en une fraction de seconde!
Son teint de peau est plutôt rosé, preuve qu'il passe pas mal de temps en extérieur. Peut-être trop d'ailleurs, au vu des valises sous ses yeux. Mais quand on a 22 ans, sortir et profiter de la vie est un moindre mal, n'est-ce pas?
Sa tête finit sur un cou plutôt robuste, lui même porté par un corps assez musclé, bien que fin. Large d'épaule, il serait surement impressionnant s'il ne se tenait pas voûté en avant. A croire qu'il porte toute la misère du monde sur son dos. D'ailleurs, son fort et beau cou est souvent rentré dans ses épaules, renforçant cet aspect de carapace et de nonchalance. C'est ainsi qu'un homme d'un mètre quatre-vingts paraît en faire un soixante quinze, voir parfois moins. Au moins a-t-il de grandes et fortes mains, bien que, là encore, ses doigts soient usés par une onychophagie un poil trop poussée. 
Certes, on lui dit parfois qu'il a de belles fesses, mais ce n'est pas comme si tout le monde pouvait les voir hein?

Concernant ses habits, ceux-ci sont plutôt urbains, bien que souvent de très bonne qualité. Pourtant, on remarque très vite qu'ils sont rarement tout jeunes et souvent froissés par la personne qui les porte. Encore un signe de négligence me direz-vous, et vous n'auriez pas tord. 

Enfin, Elépir a une petite marque sur le haut du bassin, juste à droite de son nombril. Une petite cicatrice qui date d'il y a quelques années maintenant et qui tarde à disparaître. Ce n'est peut-être qu'un détail, mais le jeune homme à tendance à le cacher ce qui a pour effet d'attirer les curieux.


 Et voilà, c'est ainsi que se dresse le profil physique du jeune homme qui n'est, au final, qu'un humain parmi tant d'autres.



 • Description psychologique:

Comment définir habilement Elépir? La psychologie humaine est parfois si simple, et pourtant si complexe. De prime abord, il apparaît comme un jeune homme franc, sincère et jovial. Souvent de bonne humeur, le sourire aux lèvres et ayant un gout certain pour l'amusement. Si on le côtoie un peu plus longtemps, on découvre alors pleins d'autres facettes de sa personnalité. Il se montre prévoyant, attentionné et altruiste avec ses semblables. Peut-être même un peu trop puisqu'il aura tendance à beaucoup trop se préoccuper des autres. Bien sûr, il a aussi un côté joueur et taquin, lequel lui donne parfois l'air d'un gamin aux yeux des autres d'ailleurs. Force de proposition et toujours motivé, il est le premier à se lancer vers l'inconnu et à tenter le diable... Tant que ce n'est pas de la pure folie hein?

Dans le milieu professionnel, son attitude varie beaucoup. Il a tendance à se montrer sérieux, exigeant de lui-même, voir même irréprochable. Mais quoi de plus naturel pour un leader né? Il se passionne aussi pour l'enseignement et démontre un intérêt tout particulier pour les plus jeunes.
Pourtant, il n'est pas non plus un modèle de perfection, loin de là! Son perfectionnisme le pousse à stresser assez facilement et donc à se ronger les ongles. De plus, il est souvent -pour ne pas dire toujours- si préoccupé par ce qu'il a à faire que s'alimenter, se reposer ou bien s'habiller correctement avec des vêtements non froissés relève du défi. Il néglige son apparence, mais aussi son bien-être pour faire son travail ou aider les autres, chose qui lui est souvent préjudiciable.

Dans le privé maintenant, quand on atteint le cœur même d'Elépir, on découvre surtout quelqu'un de plutôt réservé, ne divulguant jamais ses véritables pensées. Bien sûr, cette tendance évolue avec l'âge, mais une chose est sûr, il ne sait jamais s'il fait bien ou pas. Plutôt solitaire, il peut très bien passer une journée entière à visiter une ville en courant, comme regarder d'une traite tous les épisodes d'une nouvelle série au chaud dans son lit.

Son rêve absolu serait certainement de voir un monde où tout le monde sourit, tout bêtement. Non pas que la tristesse n'existerait plus, mais plutôt que chacun s'entraiderait au quotidien. Mais il sait très bien que cela relève plus de l'utopie que de la réalité. Ceci dit, il sait combien le fait de travailler dur peut apporter beaucoup et donc qu'une petite action de tous les jours peut parfois amener à un grand résultat.

C'est donc cela Elépir. Un jeune homme on ne peut plus normal qui rêve, comme chacun, de poursuivre sa vie dans les meilleures conditions qui soient.


 
Histoire

 
 
18/01/04 – 18/01/2004
Dojo Virela Demonk,
anciennement 13 rue de l'agar,
Secteur 8 - Midgar


Chère Madame, chère amie,

Vous m'avez demandé ce que je comptais faire aujourd'hui et ce qui m'a amené à suivre la voie que j'ai entrepris. Vous désiriez savoir pourquoi quelqu'un comme moi perdait son temps à parler avec quelqu'un comme vous. Je vais donc vous compter mon histoire.

Gaïa, une grande Planète sur laquelle on se sent presque trop seul dans l'univers, n'est-ce pas? Ses cultures, sa vie, son système... Et au centre de cette histoire, un grain de poussière paumé au milieu d'autres grains de poussière : Moi.
Ma vie a commencé au sein d'un taudis sombre et dangereux, dans une petite clinique du 8ème secteur, près de la gare. Comme tout taudis digne de ce nom, j'ai passé mon enfance à y travailler pour obtenir quelques sous en plus pour ma famille. Nous n'étions pas particulièrement pauvres, mais pas assez riches pour aller vivre "en haut". Très tôt, j'ai été chez d'autres personnes pour resserrer des joints ou installer des plaques de BA13. Même de la laine de roche quand je n'avais pas de chance. Néanmoins, c'était un bon moyen de me faire de l'argent de poches en continuant mes études à côtés. Enfin études... J'étais encore au collège.
Puis, vers mes 16 ans, les choses ont commencé à bouger.

Service militaire oblige, j'ai été servir la Shinra en intégrant son corps armé : le Soldat.
Bon, redescendons sur terre, j'étais très loin des héros de première classe. J'étais réserviste... Même pas troisième classe! Si j'ai bien compris, il manquait de la main d'oeuvre scientifique à l'époque et, aimant ce domaine, je me mis en tête de rejoindre ce département. On était encore au lycée, mais la formation fut assez intense et, en un an, je reçu l'équivalent d'un Bac+3 en biologie moléculaire. A croire que j'avais un talent pour ce genre de chose? Je ne sais pas trop. A vrai dire, ça n'avait que peu d'importance puisqu'on était mobilisé pour une parade à Junon. LA grande parade de Junon.

Ha... Junon, Junon, Junon, une ville très portuaire. Vous en êtes originaire si je ne m'abuse? Pas trop à mon goût, ceci dit, même si sa plage Nord est fréquentée par de jolies femmes. J'y avais une élève là-bas, enfin... Ancienne élève. Je lui donnais des cours particuliers les samedis, quand elle était encore de Midgar. Je vous raconte pas l'histoire de mon arrivée sur place quand j'ai découvert que notre base donnait sur sa maison. Elle m'a harcelée durant tout mon séjour! Mais au moins, ça me faisait une connaissance.
Oui, car la vie militaire n'était pas faite pour moi! J'ai rien contre le fait de recevoir des ordres et de fanfaronner pour le plaisir du Président Rufus, mais les gens me faisaient stresser d'une force! J'en bouffais les os de mes doigts à force de me les ronger! Bon, je dis pas, on avait fais quelques bêtises avec mes collègues... Mais bon, c'est pas parce qu'on met du fromage dans les chaussettes de son boss ou qu'on essaye de mater en douce la nouvelle commandant qu'on doit subir tout ce stress!... Bon, OK, j'avoue, je l'ai cherché.
D'ailleurs, la dite commandante est sortie avec moi cette même année. Ça a duré 6 mois durant lesquels on se voyait autant que possible malgré la distance dûe à nos différentes affectations. Jusqu'à la chute du Météor sur Midgar en fait. Là, la ville a sauté et ma famille a disparu...

J'étais triste bien sûr, d'autant que beaucoup avaient survécu grâce à Avalanche. Mais bon... Je devais être égoïste à ce moment précis. Je pensais que c'était la faute de tous les autres si j'avais perdu les êtres qui m'étaient chers, alors que ce n'était la faute de personne.
Au final, rien n'a vraiment changé. Ma copine et moi nous sommes séparés, j'ai aidé à reconstruire Midgar et j'ai créé mon propre dojo de Judo au sein des débris de mon taudis. Je faisais ce sport avant, depuis mon enfance en fait... Pour me protéger des racailles et des gangs d'après mes feux parents. Niveau implantation, y avait pas à dire, c'était clairement pas le meilleur endroit pour attirer du monde. Mais j'ai eu du succès et l'aide d'un ancien professeur toujours aussi motivé pour reprendre l'affaire. N'ayant que peu d'argent, j'y ais vécu quelques mois.

J'ais donc du me trouver un travail. Je suis donc devenu livreur indépendant, à défaut de scientifique ou militaire. C'est pas le métier le plus dangereux du monde, ni le plus excitant d'ailleurs, mais ça a le mérite d'être à ma portée et de me fournir de quoi me nourrir. Ma maison est devenue ce dojo que nous avons construis de nos mains. C'est vrai qu'il est facile d'avoir une maison à Midgar maintenant, il suffit de se la faire, tout simplement.

Les aléas de la vie ont alors réunis les quatre mondes constituant maintenant Héméra. Avec l'arrivée de Dol sur internet, mes commandes ont pas mal augmentée et j'ai eu l'occasion de beaucoup voyager. J'ai d'ailleurs rencontré une autre femme, issue d'une ville nommée Winhill. On a passé de bons moments ensemble et je pensais avoir trouvé une forme de stabilité. On a assisté au tournoi d'Héméra, manger des glaces au festival du nouvel an et même acheter une nouvelle moto pour mon travail. Mon quotidien fut tranquille durant trois ans, puis, éprise d'un Seed, ma copine m'a laissé en plan.
Me voilà aujourd'hui livreur, 22 ans, célibataire et libre comme l'air comme dirait l'un de mes personnages de manga favoris!
Ouaip, autant voir la vie du bon côté, même si je sais pas où cela me mènera! Quand je vois ce qu'il s'est passé à Junon...

J'ai réussi à décrocher un contrat plutôt pas mal auprès d'une grande agence. Et c'est pour cela que je vous écris, pour vous dire que je pars de nouveau. Ça m'a fais chaud au cœur de voir la bonté dont vous avez fais preuve à l'égard de notre dojo. D'ordinaire, je suis celui qui donne, et non celui qui reçoit. C'est pourquoi je vous préviens, étant sur le départ, que ma maison, mon dojo, est vôtre si vous avez le désir de vous y installer un soir de trop grande pluie. Je ne peux comprendre comment votre famille a pu vous laisser seule dans la rue alors que vous avez plus du triple de mon age. Sachez cependant qu'à défaut de la remplacer, je serai toujours là pour vous.

Je vous joints mon numéro pour toutes occasions : +336,77,77,99,99.

Amicalement,

Elépir Virela.

 
 
Et pour finir...

 

Quelques questions vous concernant:
 
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Pierre
 • Votre âge? 22 ans
 • Comment avez-vous connu FF Rebirth? Grâce à Crystallou le marabou
 • Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Tout lu, tout compris! Même les mises à jours pardi!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elepir Virela
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-