Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Azura Lucem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Azura Lucem   Ven 10 Fév - 11:02

Fiche d'identité

• Monde d'origine: FFIII
• Nom: Lucem
• Prénom: Azura
• Âge: 25 ans. Décédée il y a plusieurs siècles.
• Avatar utilisé: Azura (Fire Emblem Fates)

Description

• Alignement: Guerrier de la Lumière

• Description physique:

Azura AzuraAzura est une femme adulte dont le physique ne passe que rarement inaperçu partout où elle passe, sa posture, sa démarche autant que ses tenues trahissent sa volonté et son rang élevé, et prouvent toute sa force psychologique.

Vous remarquerez sans aucun mal d’abord la très longue chevelure bleutée, reflétant la couleur du ciel mais surtout de l’océan. Azura ne s’attache que rarement les cheveux. Ses yeux couleur or sont aussi perçants que mystérieux, et renforce le côté atypique de ses traits et caractéristiques physiques. Sinon, Azura est d’une taille moyenne pour une femme, et du fait qu’elle danse et bouge beaucoup, sa silhouette est fine, mais elle n’en est pas moins musclée. Notez que la jeune femme est toujours pied nu, même pour voyager oui ! Par ce fait, elle a les pieds endurcis et supporte plus ou moins n’importe quel sol sans se faire mal – évidemment, on ne dira pas la même chose si elle marche dans la neige ou dans le sable brûlant du désert.

Etant à la fois danseuse et prêtresse, Azura a pour habitude de porter de longues et élégantes robes qui affinent sa silhouette et la rendent que plus gracieuse dans ses mouvements. Elle se vêtit la majorité du temps soit de blanc, soit de noir, renforçant l’idée qu’elle se trouve au centre entre la lumière et les ténèbres. Sa tenue principale est blanche, ornée de rubans bleus qui servent de ceintures, et fendue sur le devant, révélant ses jambes et laissant apparaître un collant qu’elle ne porte, étrangement, que sur une seule jambe. Elle possède la même robe dans les tons noirs et violets. Notez qu’elle porte toujours un voile sur sa tête et parfois même sur sa bouche.

Azura porte sur elle en permanence un pendentif doré en forme d’écaille de dragon, avec une pierre bleue incrustée dedans. Un souvenir de Léviathan qui possède pourtant lui aussi des pouvoirs qui se révèlent notamment lorsqu’elle chante. Du côté de son arme, la jeune femme peut faire apparaître et disparaître à volonté un grand sceptre dont le bout ressemble vaguement à une couronne dorée.

Petite anecdote à part, à cause de la longueur de ses cheveux et sa fâcheuse tendance à se retourner dans son lit en permanence la nuit, elle se réveille toujours avec la pire coupe possible.

• Description psychologique:

Il ne vous faudra qu’un seul coup d’œil pour deviner qu’Azura est une femme forte et déterminée. Pour une fois, l’apparence ne sera pas trompeuse car il s’agit là d’une personne pleine de volonté, stoïque et avec une forte personnalité.
Outre lorsqu’elle partage ses chants et ses représentations avec les autres, il est déjà très rare qu’elle affiche un sourire sur son visage, elle ne se le permet que dans quelques rares situations et/ou avec des personnes dont elle a appris à accorder sa confiance et dont elle se sent proche.

Azura peut paraître être une femme assez réservée et parfois trop franche, n’hésitant pas à faire des remarques qui peuvent heurter son interlocuteur, indépendamment de sa volonté. Ce trait de caractère est dû à son isolement, outre quelques rares servantes, son époux et quelques visites dans le village avoisinant son temple, Azura n’a jamais eu de relations sociales. Pour ainsi dire, elle n’a même jamais eu de vrais amis – outre son époux - seulement des gens qui respectaient son rang. D’une certaine façon, c’est ce qui la rend maladroite, mais ne fait pas d’elle pour autant une personne cruelle ou méchante. De même qu’il faut prendre ses critiques plus comme des conseils et des aides plutôt qu’une preuve de méchanceté.

C’est ce même rang qui la pousse à vouloir même aider les gens dans le besoin. Paradoxalement, malgré son manque de fréquentations avec le monde extérieur, Azura a pourtant un don pour ce qui est d’identifier les problèmes chez les autres, et elle garde une certaine volonté de pouvoir aider ou conseiller autant que possible en gardant une notion d’équilibre dans le bien-être d’une personne.

Lorsqu’elle commence enfin à s’ouvrir aux autres, on découvre une personnalité plus cynique, voire espiègle. Ne vous attendez pas à des fous rires ou des blagues osées de sa part pour autant, mais ce sont des petits détails à garder en tête, des preuves d’affection et d’attachement aux autres.
De plus, vous pouvez parler d’un peu de tout et n’importe quoi avec elle. La majorité de ses journées consistait à lire des livres pour passer le temps, alors la jeune femme possède une connaissance assez développée dans de nombreux domaines – allant de la cuisine à la mécanique des bateaux et des aéronefs, par exemple.

Autre chose à savoir : Azura a un faible pour toutes les choses « mignonnes » et adore raconter des histoires effrayantes avant de dormir … ca la rend assez spéciale sur ce dernier point, vous l’admettrez.

Pour finir, gardez à l’esprit qu’Azura a bon cœur et est surtout dévouée à faire régner l’équilibre. Il faut en être conscient, le bien ne peut exister sans le mal et vice versa : c’est ce qui lui a été enseigné depuis sa plus tendre enfance. Toutefois la tâche s’avère ardue, sur Héméra …

Histoire


Azura ShigureAprès la création de l’univers, Nil et Darkness avaient donné naissance à un autre monde dont on retrouvait des similarités avec d’autres … mais dont les lois et le fonctionnement étaient encore relativement différents. Un monde qui, étrangement, ne posséda jamais aucun nom. Ou sans doute a-t-il été oublié au fil des siècles … mais appelons-le « le Monde des Cristaux ». Sur cette planète, l’équilibre entre la lumière et les ténèbres se devait d’être parfait. Quatre Cristaux furent implantés sur ce monde, un pour chaque élément principal de la nature et dont le pouvoir était infini. Si la lumière devait prendre le dessus sur ce monde, quatre Guerriers des Ténèbres devaient être élus par les Cristaux pour rétablir l’équilibre. A l’inverse, si les ténèbres prenaient le pouvoir, quatre Guerriers de la Lumière verraient le jour pour remettre la balance en place.

Il y a plusieurs siècles, Azura vit le jour. Elle était prédestinée à devenir la prêtresse – comme sa mère avant elle - qui garderait le Cristal de l’Eau. A cette époque, chaque Cristal avait sa prêtresse, et leur rôle n’était nullement d’aider à apporter la lumière ou les ténèbres sur ce monde : elles devaient rester neutre, garder cette notion d’équilibre en tête et surtout, protéger les précieux Cristaux au péril de leur vie. Avec un pouvoir si immense, vous vous doutez bien que de tout âge, il y avait eu des forces pour convoiter leur magie. Ainsi, les prêtresses n’étaient ni bonnes ni mauvaises, et à l’image des Elus, si des Guerriers des Ténèbres étaient nommés, elles devaient les aider à déverser les ténèbres pour rétablir l’équilibre. Inversement, si c’était des Guerriers de la Lumière, elles devaient les encourager à ramener la lumière. Mais durant l’enfance d’Azura, aucun guerrier quelconque n’avait jamais été nommé, et à ce jour, il n’y avait jamais eu de déséquilibre entre la lumière et les ténèbres.

Ou presque. Un peuple de l’époque, qu’on appellerait à l’avenir « les Anciens », finit par exploiter le pouvoir de lumière des Cristaux pour bâtir une civilisation avancée, sage et puissante, ce qui provoqua un cataclysme qui déversa un trop plein de lumière dans le monde. Pour réagir, les Cristaux choisirent quatre Guerriers des Ténèbres dont la mission était claire : recevoir la bénédiction de chaque Cristal pour recevoir la puissance nécessaire de remettre les pendules à l’heure.

A ce moment-là, Azura avait dix-sept ans et avait déjà pris ses fonctions pour remplacer la précédente prêtresse. Elle était déjà une femme forte et préparée pour ces événements, dont la magie était développée, mais elle était surtout connue pour ses chants et ses danses. A chaque fois qu’elle usait de ce talent, c’était comme si l’eau dansait avec elle, si bien qu’elle devint célèbre au-delà de son rang de gardienne.

Comme convenu, les Guerriers des Ténèbres vinrent à sa rencontre le moment venu pour qu’elle les guide jusqu’à l’antre du Cristal de l’Eau. Quelques temps plus tard et après un voyage laborieux, l’équilibre fut restauré. Mais sauver l’équilibre du monde nécessitait des sacrifices, et pour cela, la civilisation des Anciens connut la ruine. Là était leur punition pour avoir osé se servir d’artéfacts sacrés pour leur développement et confort personnels.

Pourtant, l’équilibre restauré, les Gulgans – un peuple aveugle mais qui, ironiquement, était doté de la capacité de clairvoyance – annoncèrent une prophétie. L’histoire serait amenée à se répéter et quatre Héros de la Lumière seraient élus pour stopper une inondation de ténèbres.

Mais le monde connut une paix depuis ces événements bouleversants. Azura se rendit souvent dans le petit village où elle était née, que l’on connaîtrait à l’avenir sous le nom d’Amur, pour passer du temps avec ses parents dont elle était séparée depuis qu’elle était au temple. Elle faisait plusieurs représentations pour distraire les habitants, et elle finit, sur le long terme, par rencontrer un homme dont elle finit par tomber amoureuse et qu’elle épousa.

Neuf mois après leurs noces, Azura donna la vie dans le temple dont elle était la gardienne, entourée de deux servantes. La tradition aurait voulu qu’elle ait une fille pour poursuivre la lignée, mais elle avait eu un petit garçon répondant au nom de Shigure … Il fallait donc espérer qu’à l’avenir, elle ait un second enfant et qu’il soit de sexe féminin.

Cependant Azura n’aurait jamais l’occasion d’avoir un second enfant … si bien que Shigure devint tout pour elle. Un jour, un Gulgan se présenta au temple avec un œuf gigantesque, affirmant que la créature à l’intérieur deviendrait un jour, une créature de légende aux pouvoirs incommensurables, qui assisterait les Elus dans leur quête de restauration de l’équilibre. Pour une raison qui échappait encore à Azura, il en était de sa responsabilité de s’en occuper mais ne sachant pas quel genre de créature grandissait à l’intérieur, elle se refusait à le garder dans le temple. De plus s’il s’agissait d’une bête qui devait aider Guerrier de la Lumière ou des Ténèbres, elle avait dans l’idée qu’elle avait un lien avec les Cristaux.

Azura amena alors l’œuf dans la grotte où était retenu le Cristal de l’Eau et étrangement, il y avait comme une communication entre l’artéfact et l’œuf. Ca ne se voyait pas à l’œil nu, mais Azura le ressentait à l’aura magique qui se dégageait des deux. Afin de s’assurer qu’il n’arrive rien de grave en ces lieux, la prêtresse délaissa son amant mais se rendit tous les jours et toute la journée auprès du Cristal, avec son fils dans les bras. Elle se faisait de grands réserves de nourriture et de vêtements en tout genre comme pour vivre à l’intérieur même de la grotte, ne sortant que pour aller se faire de nouvelles réserves ou en cas d’extrêmes nécessités.

Un an passa, l’œuf continuait comme d’aspirer l’énergie du Cristal pour se nourrir de son pouvoir et se développer … jusqu’au jour où la coquille se fendit et qu’une grande créature, mi serpent mi dragon, fit son apparition. Déjà doté de la parole – tout comme le Cristal qui parlait par télépathie – il se présenta sous le nom de Léviathan, le maître des marées et des eaux, mais c’était un Léviathan encore bien jeune contrairement à la créature mythique que tous allaient connaître à l’avenir.

A son tour, le Cristal s’adressa à Azura. Si elle avait pensé que Léviathan était un monstre dont le rôle était proche et similaire à celui des prêtresses – à savoir qu’il ne se trouvait ni dans la lumière ni dans les ténèbres – elle n’avait eu qu’à moitié raison. Car Léviathan avait bel et bien pioché dans l’énergie lumineuse du Cristal pour se développer et acquérir ses pouvoirs, créant une faille dans l’équilibre qui se devait d’être rebouchée avant que quelqu’un ou quelque chose profite de cette fragilité pour causer un nouveau cataclysme et que l’Histoire se répète bien plus tôt que cela était prévu.

Pour ce faire, un acte du mal devait être effectué, et pour cela, le jeune Léviathan aspira et dévora l’âme et bientôt le corps, du jeune Shigure. Cela avait eu deux points positifs : cela venait d’offrir une âme à Léviathan en plus de réparer le mal causé par son développement … mais le point négatif, et non des moindres, c’est qu’Azura venait de perdre son fils et si elle savait que c’était pour la justice et l’équilibre du monde – tel qu’elle avait été entraînée et éduquée pour – le fait qu’il soit question de sa propre progéniture venait de retirer toute l’objectivité de son point de vue.

Quelle force ou entité avait voulu lui imposer une telle épreuve ? Pourquoi lui avait-on confié la responsabilité de Léviathan au détriment de sa propre famille ? Le pire, c’est qu’elle n’eut jamais la force d’aller retrouver son bien-aimé pour lui annoncer la nouvelle, déjà qu’il ne voyait plus trop son fils ni sa femme depuis un an, elle savait que lui, repousserait les croyances et la foi, pour maudire les Cristaux et tout ce qui y était lié de près ou de loin. Et surtout, qu’il en voudrait à Azura de ne pas avoir réagi plus tôt en laissant une telle abomination naître …

Pourtant au fil du temps, et malgré la tristesse, Azura avait fini par s’attacher au serpent des mers. Il la suivait presque partout et la protégeait des quelques monstres qui osaient se mettre en travers de son chemin – et ce, même si elle savait se défendre. Quelque part, la chanteuse avait fini par croire que son fils était encore bel et bien là, quelque part, et qu’il continuait d’exister à travers Léviathan. Ca pouvait paraître étrange, mais elle finit par considérer Léviathan comme son propre enfant : après tout, elle avait veillé sur lui jusqu’à sa naissance de la même façon qu’elle avait pris soin de Shigure …

Puis les choses changèrent. En grandissant, les pouvoirs de Léviathan devenaient de plus en plus puissants et Azura ne pouvait le laisser à proximité des civilisations, ce serait prendre le risque qu’il provoque un véritable carnage un jour, et peut-être sans le vouloir. De plus, aux yeux du peuple, Léviathan n’était pas une créature supérieure ou divine : ce n’était ni plus ni moins qu’un monstre plus puissant que les autres, une cible à abattre. Avec l’attachement et l’affection qu’elle lui portait, elle ne pouvait se résoudre à laisser les gens le tuer.

Azura emmena donc Léviathan loin de la caverne du Cristal, elle scella la caverne en emportant l’Eclat de l’Eau avec elle pour s’assurer que personne ne puisse approcher le Cristal, et elle emmena Léviathan sur le Continent Flottant – ironiquement, maintenu en l’air par la technologie des Anciens. Elle avait ouï dire qu’il existait un grand lac isolé au cœur des montagnes où personne ne se rendait jamais. Ainsi, Azura abandonna Léviathan au Lac Dohr, avant que son devoir ne l’oblige à retourner au temple de l’eau …

Ce fut donc à contrecœur et avec la douleur d’avoir perdu non pas un mais deux fils, qu’elle rentra chez elle, avec pour seul cadeau d’adieu de Léviathan, un médaillon en forme d’écaille dorée, avec une pierre bleue incrustée à l’intérieur. Elle ne s’en sépara jamais.
Et Léviathan, plein de sagesse et de bonnes intentions, allait devenir avec le temps une créature hostile qui défierait les Guerriers de la Lumière plusieurs siècles plus tard, dans un combat des plus difficiles et éreintants. Peut-être le résultat de son sentiment d’abandon …

Quant à Azura, la peine et la douleur avaient fini par la rendre malade, et elle finit par en perdre la vie, obligeant les Cristaux à choisir une nouvelle lignée pour protéger le Cristal de l’Eau.
Et à ce jour, il n’y avait personne pour se souvenir d’Azura Lucem, la mère du Seigneur des Eaux.

Et pourtant, la vie sembla lui donner une nouvelle chance. Azura subit une sorte de réincarnation, se réveillant dans une ville inconnue, peuplée d’un peuple étranger qui parlait pourtant sa langue et respirait le même air qu’elle. Guadosalam. Elle était revenue de l’Au-Delà, autrement dit, les morts, avec pour seuls souvenirs de son ancienne vie, son sceptre et l’écaille offerte par Léviathan. Elle dut rapidement demander des explications auprès des habitants, eux-mêmes habitués à cette situation. Une fusion des mondes, Héméra, des Chimères, des Cristaux … tout cela était bien compliqué pour la jeune femme … attendez, des Cristaux ? Mais après interrogations, les Guados n’étaient pas sûrs qu’ils aient la même fonction que ceux qu’Azura avait décrit. Ils savaient juste que depuis la création d’Héméra, des morts revenaient régulièrement à la vie … un effet secondaire de la fusion, ou des Cristaux, allez savoir.

Son cœur lui disait de retrouver au moins l’un d’eux pour voir de quoi il en retournait – elle pensait notamment au Cristal de l’Eau, vous pensez bien – mais d’abord … elle se sentait vraiment perdue dans ce monde dont elle ne connaissait rien. Elle avait déjà pu constater ne plus pouvoir utiliser sa magie comme avant, il lui semblait prioritaire d’apprendre à connaître Héméra et ses lois, avant de se lancer dans une quête importante. Cela dit, avant son départ, les Guados la mirent en garde sur les dangers extérieurs et de faire attention aux hommes aux machines : voilà qu’elle venait de tomber sur un monde où elles étaient prohibées et dont Spira était notamment en guerre contre un pays les utilisant. Et bien, quel accueil …

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Je suis Fulgora



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Azura Lucem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP Saint André] Baptême de Mélisandel
» [Présentation] L'union Briselame
» [Accepté] Une demande d'adoption d'un Azura perdu...
» Les cosplay fire emblem
» FE:Fates Personnages (SPOIL Nohr & Hoshido)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-