Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 C'est un petit pas pour le mog...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Lun 3 Avr - 8:30

Non, ce n’était pas qu’il n’aimait pas la viande, honnêtement… Il n’avait aucun souci particulier avec la viande, mais le goût n’était pas vraiment son truc. Ce n’était pas dégueulasse et il n’éprouvait que du respect pour ces animaux abattus dans l’unique but de nourrir de plus grands et féroces prédateurs, mais là franchement, non… Il préférait une pomme et du pain. Fort heureusement, Marine ne fit pas de chichi et lui échangea volontiers son plat. Hartemission n’en fut évidemment que plus heureux et son grand sourire un peu idiot le prouvait.
« Merci, kupo ! » Et en plus, ça faisait plus de pommes pour lui ! Quel délice… Il commença déjà par manger un peu du pain juste alors qu’il interrogeait Marine au sujet des mogs sur ce monde. Elle avoua ne pas savoir non plus. Elle n’avait jamais vu de vrais moogles avant de tomber sur lui… Elle pensait cela dit que les mascottes, peluches et autres froufrous à l’effigie des mogs devaient peut-être avoir été inspirés de vrais mogs cachés quelque part ? Qui sait.

Y avait-il beaucoup de moogles là d’où il venait ? Hartemission avala vite sa bouchée.
« Oh, oui ! Nous sommes très nombreux ! Les mogs gèrent le système de courrier déjà et rien que pour ça, nous devons être beaucoup à mettre la main à la pâte, kupo. » Beaucoup de mogs existaient là d’où il venait. D’ailleurs. « En vérité kupo, nous sommes plus nombreux que les gens comme vous, là d’où je viens. Parce que nous, les mogs, nous ne sommes pas affectés par le Miasme ! » Evidemment, là, il parlait chinois pour cette pauvre Marine qui allait se demander de quoi il parlait. En même temps, il n’avait pas eut l’occasion de parler de son univers à lui. Non, ce n’était pas un reproche, davantage une remarque. Marine ne l’avait pas interrogé mais pipelette comme il était, il aurait put en parler jusque là. Disons juste que le combat contre le bombo l’avait un peu refreiné !

Mais comme ils avaient la bouche pleine, ils en parleraient plus tard. Marine n’avait pas tiqué et remarqua cela dit quelqu’un s’acheter des provisions, alors elle décida de faire pareille, abandonnant Hartemission devant son assiette encore généreusement garnie. Il avait le museau dans sa miche de pain quand elle revint s’installer, non pas sans lui chiper un bout de pain ! Grumbl… Il ne dit rien et se contenta de continuer de grignoter son pain. Au moins, elle n’avait pas pris de pomme. Elle expliqua avoir pris de quoi se ressourcer pendant la route, celle-ci s’annonçant longue.

« Bonne idée, kupo. » Répondit Harti en finissant son pain. C’était du bon pain au moins ! Sauf qu’alors qu’il mordait dans sa pomme, le goût sucré lui remémorant les Brigands Rayés, il se rappela que Marine avait posé une question à laquelle il n’avait pas répondu. C’était une longue explication cela dit si bien qu’il attendit d’avoir fini sa bouchée pour répondre, ignorant le jus de pomme qui s’était un peu étalé sur sa fourrure au niveau de sa bouche.

« Il y a beaucoup d’ethnies différentes sur mon monde, kupo. Principalement des monstres et des moogles. Le Miasme a tué énormément de gens en emmenant les monstres sur notre monde, kupo… » Il pencha la tête sur le côté, faisant onduler ses grandes oreilles dans une moue navrée, avant de reprendre. « Chez les gens comme toi, il y a les Clavats, les Selkies, les Yukes et les Lilties. Toi, tu serais une Clavat ! Ce sont les plus… simples. Je veux dire qu’ils ressemblent aux gens de Spira, kupo ! » Qu’elle n’aille pas se vexer ! « Les Selkies sont pareilles à quelques détails près, ils sont plus euh… dévergondés… ? Plus libres ! Libres, kupo, oui. Un peu comme les Al-Bheds ici en fait ! » Il émit une légère pause en pensant à un détail qu’il dévoila, un peu plus sombrement. « Mes meilleurs amis étaient Selkies, kupo… » A nouveau, il parut un peu triste, ses grandes oreilles se couchèrent sur sa tête dans une expression en toute évidence tristounette.

Il se reprit assez vite quand même pour poursuivre son explication.
« Les Yukes sont vraiment bizarres. Ils sont très grands, et ont de grands bras couvert de fourrure sous une armure dans laquelle personne ne sait ce qui se trouve ! Ils portent toujours un casque et jamais personne n’a vu le visage d’un Yuke… Ku-upo… » C’était flippant et il venait de frissonner rien que d’y penser ! « Les Lilties sont mignons kupo, mais ce sont aussi les plus forts. Ils sont tous petits, comme des champignons. Bon, pas comme des champignons mais on dirait des champignons, kupo. » Eh, si un Lilty l’entendait…

« Il peut y avoir des mélanges aussi, la princesse d’Alfitalia était une hybride Clavat et Lilty ! Elle était très jolie, kupo ! » Bien que tout d’un coup, il s’imaginait des mélanges vraiment loufoques et c’était presque déroutant. Un Lilty avec un Yuke ? Oula ! Bien que c’était à se demander comment les Yukes se reproduisaient… C’étaient des êtres entièrement magiques après tout… Brrr…

Après, il y avait des cas particuliers sur autre chose aussi, et jugeant que ça pourrait surprendre Marine, il raconta.
« Les monstres sont intelligents sur notre monde, pour la plupart. J’ai déjà rencontré un Tomberry cuistot, kupo ! Il travaillait pour un Gigas dans un grand manoir. Avec mes amis, on a jamais osé mettre les pieds là-bas, kupo. » Il pausa, avant de sentir la question venir. « "Pourquoi", kupo ? » Marine confirma peut-être, ou pas, en tout cas, il répondit à la question lui-même. « T’as déjà vu un Gigas ? C’est comme un béhémoth sur ses pattes arrières ! C’est terrifiant, kupo ! » Déclara-t-il avant de mordre à pleines dents dans sa pomme, pleinement satisfait de tout ce qu’il venait de raconter à propos de son monde d’origine ! C'est-à-dire ; ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Lun 3 Avr - 18:56

En lui posant une telle question, Marine ne s'attendait pas à ce qu'il parte aussi loin pour expliquer combien les mogs étaient nombreux. Elle n'allait pas être déçue même si elle eut une interruption en chemin qui lui fit aller chercher de quoi préparer leur futur voyage. Elle avait oublié que Pompon avait parlé de Miasme, la raison pour laquelle il y avait autant de mogs mais elle ne risquait pas de l'oublier longtemps et reviendrait vite dessus. En revenant d'ailleurs, elle voulut en savoir davantage sur les ethnies de son monde et ce fut partit pour un nouveau monologue. Mais cette fois, Marine s'y intéressait bien davantage au point où elle ne se rendit pas nécessairement compte de ce qu'elle mangeait et elle prit par mégarde un morceau du pain qu'elle avait donné à son interlocuteur.

En tout cas, c'était davantage les mogs – qui s'occupaient du courrier – qui étaient prédominants. Il y avait aussi beaucoup de monstres ce qui ferait un point commun avec ce monde là quelque part. On y trouverait des personnes tout à fait normales selon les critères de Marine mais qui étaient les plus simples d'après Pompon. Ils s'appelaient les Clavats. Il y avait les selkies qui étaient un peu plus extraverties, probablement à leur manière de s'habiller vu la comment il l'avait regardé. Mais il eut un vague sentiment de nostalgie lorsqu'il parla du fait que ses anciens amis étaient justement de cette espèce. Pour faire la comparaison, ça serait comme les al bheds ici.

Des Yukes étaient présents aussi : des mages dont personne n'avait jamais vu le visage. Il s'agissait de personnes mystérieuses et renfermées dans leur mode de vie. Ce était plutôt similaire à des ronsos quelque part même si ces derniers n'avaient pas réellement besoin d'amure et ne faisaient pas trop de magie... Et, pour finir, les lilties étaient tout petits mais probablement montés sur ressorts puisqu'il s'agissait de ceux qui étaient pourvus de la plus grande force. Il n'était pas impossible de croiser des mélanges non plus et, désolée de l'image, Marine fit une grimace en s'imaginant un Ronso et un Guado finir ensemble.

Après, vu qu'il disait que les monstres étaient intelligents, ça pourrait se comprendre que des mélanges entre deux créatures puissent être possible. Mais le mog changea discrètement de sujet en parlant de tomberries qui faisaient de la cuisine chez un gigas. Lui n'avait jamais osé y aller mais il fit comprendre à l'adolescente pourquoi en expliquant que les gigas étaient un peu comme des Béhémoths sur leur pattes arrières.

« Oh, ça doit être gros ! » Un peu comme un Golem ou, pour faire plus vivant, un Wendigo... Mais elle n'en avait pas fini, même si son assiette était presque vidée maintenant. « Et il n'y a que les mogs qui peuvent vivre dans ce miasme ? Les mogs et les monstres ? » Vite comme ça, elle ne faisait pas du tout le lien entre les mogs et les monstres mais elle s'imaginait que les yukes pourraient peut être y vivre aussi. « Et d'ailleurs, c'est quoi ce miasme ? Un peu comme des furolucioles ? » Oui, ou pas... Les furolucioles avaient toujours attirées les monstres mais n'était néfaste pour personne... Enfin, c'était du temps où elle était encore là... Pompon ne saurait même pas de quoi elle parlait pour le coup puisqu'il n'était pas là depuis assez longtemps pour ça...

De fils en aiguilles, elle se disait que ses amis pourraient peut être se retrouver ici et elle reprit rapidement sans parler d'eux mais pour implicitement lui demander s'il serait possible de croiser des races de son monde alors ici. « Si tu as pu arriver ici, il n'est pas impossible qu'on rencontre d'autres personnes de ton monde alors. Je me demande à quoi peuvent ressembler les lilties maintenant que tu m'as dit que ça avait l'air d'un champignon. » Et pour sûr que ça retomberait sur le mog si jamais Marine en appelait un comme ça en sa présence.

Son assiette finie, elle la repoussa mais elle attendrait encore un peu que son ami termine la sienne pour aller se prendre une douche. Sans savoir évidemment que c'était une douche commune à toute la chambre. Une chance quelque part que personne n'était dedans actuellement mais ça pourrait vite dégénérer si tout le monde désirait prendre sa douche en même temps. De son côté, il semblait bien apprécier les pommes qu'il mangeait... Et comme Marine n'en avait plus, elle retourna en chercher une pour elle du coup, laissant un gil sur le comptoir et revenant s'installer en face de Pompon. Elle commença sans plus tarder à la manger.

« Elles me semblaient bonnes alors j'ai pas pu résister. Et c'est vrai qu'elles le sont, hein ? » Il n'irait certainement pas dire non lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 4 Avr - 18:27

Marine semblait vraiment captivée par ce que racontait le petit mog, et Hartemission avait de quoi être heureux de s’en rendre compte ! Il était content que quelqu’un l’écoute attentivement, surtout que la jeune rouquine était la première demoiselle à qui il pouvait parler de ça justement. Pas parce que c’était interdit ou quoi que ce soit, mais surtout parce qu’auparavant, il n’avait jamais eut l’opportunité de le faire, ou d’avoir un compagnon suffisamment intéressée à lui pour l’interroger sur son monde d’origine !

Elle demanda si seuls les mogs et les monstres pouvaient vivre dans le Miasme, ce à quoi il répondit d’un hochement de tête entre deux bouchées de pommes. Sauf que du coup, tous ces nouveaux termes laissèrent Marine se demander ce qu’était le Miasme. Est-ce que c’était un peu comme les furolucioles ? Hartemission pencha la tête sur le côté, une moue interrogatrice sur le visage. Il ne pouvait pas vraiment dire puisque depuis la fusion des mondes, les monstres qui mourraient disparaissaient simplement ou tombaient en poudre de cristaux ! Du coup… il ignorait totalement ce qu’était une furoluciole…
« Je pense pas, kupo. » Il y avait bien un détail qui ne trompait pas. « Le Miasme était partout dans l’atmosphère. Il suffisait de sortir du champ protecteur d’un cristal et peu à peu, les gens suffoquaient. C’était comme être dans un nuage empoisonné, kupo. C’est ce qu’on m’a dit, en tout cas… Moi, je ne le ressentais pas, kupo. » Parce qu’il était un moogle, et comme les monstres, il ne ressentait rien. Le genre de truc qui soulevait des questions troublantes… Est-ce que cela faisait que les moogles étaient aussi, quelque part, des monstres ?

« Pour survivre, les villages s’étaient installés autour de grands cristaux qui devaient être réapprovisionnés en myrrhe tous les ans. Des voyageurs allaient en chercher. Sinon, le cristal se mourrait et le Miasme consumait le village, kupo. » Ses oreilles se couchèrent sur sa tête dans une moue en toute évidence inquiète. « …Avec mes amis, on a croisé un village qui a attendu le retour de son myrrhe, mais il n’est jamais revenu. Le cristal s’est éteint, et le village est mort petit à petit… On n’a pas osé aller très loin, kupo… Même le soleil n’éclairait plus ce qu’il en restait… » Le village de Tida faisait vraiment froid dans le dos. Il y faisait toujours nuit et les monstres qui rôdaient par là étaient des fantômes. Il y avait de quoi s’imaginer que cela pouvaient être les âmes damnées des gens qui avaient éternellement attendu le retour de leur caravane… De quoi faire frissonner le mog alors qu’il terminait, pourtant avec joie, sa dernière bouchée de pain.

Marine commenta en tout cas les races, à côté de ça, en disant que ce serait marrant de voir un Lilty. Oui, ils étaient amusants, tout petit et farouche, mais c’était moins drôle de se manger leur lance dans le derrière ! Harti se souvenait d’une fois où Bal Dat avait voulu dérober des provisions à la caravane d’Alfitalia. Ça ne s’était pas tout à fait bien terminé.

La jeune fille se leva soudainement pour aller acheter une pomme, dans laquelle elle mordit à bonnes dents en revenant. Juste sous son nez quoi !! Bon, OK, il venait de tellement manger qu’il n’avait plus faim, mais quand même… Au lieu de râler gratuitement, il la laissa manger jusqu’à ce qu’il n’estime qu’il serait maintenant temps d’aller se reposer un peu. Mine de rien, la moitié de la route de Mi’ihen, c’était un long voyage ! Ils avaient bien mérités un bon repas – et ça c’était déjà fait – ainsi qu’un bon repos. Ayant eut très chaud avec le combat contre la bombe, Hartemission crut bon de penser prendre une petite douche avant le dodo, en espérait qu’ils aient de quoi se sécher… Bon au pire, il pourrait toujours faire l’effort d’utiliser sa magie…

« On va à côté ? J’ai cru comprendre que c’était une salle de bain commune et j’aimerais bien me laver, kupo ! T’en fais pas au pire, je me mettrai dans un coin pendant que tu te laveras, j’ai pas besoin de beaucoup de place, kupo. » Et sur ce, il descendit de sa chaise d’un petit bond trop mignon et s’avança vers le couloir qui menait en direction de la grande chambre. Il ignorait quelle porte serait la salle de bain, mais il espérait en tout cas que ce ne serait pas occupé, car après avoir mangé, rien de tel qu’une bonne douche et un bon lit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Jeu 6 Avr - 20:42

Les questions de Marine à propos du monde de Pompon faisait un heureux puisqu'il pouvait parler de son monde et elle ne restait pas totalement ignare non plus sur ce qu'il avait pu traverser, apprenant à le connaître par sa manière de conter les histoires. D'après lui, le miasme était comme un nuage de poison que seule la protection d'un cristal pourrait enrayer. C'était d'ailleurs pourquoi il fallait aller chercher du myrrhe pour survivre mais Marine ne voyait pas davantage ce qu'était cette chose : un produit qui devait sans aucun doute remplir le cristal. Si le cristal n'en était pas abreuvé, il ne faisait plus son rôle et le village se retrouvait détruit...

« Et il n'y a pas d'autorité compétente pour s'en charger ? Vous n'auriez pas pu construire un grand cristal pour tout le monde ? » Mais elle ne savait pas suffisamment ce qu'était le myrrhe justement et ne pouvait pas savoir que c'était une denrée rare très difficile à obtenir. Les calices qui permettaient d'en récolter ne pouvaient en recevoir que trois gouttes par an, trois gouttes qui étaient pourtant suffisantes pour la survie d'un village fallait-il croire... Mais les arbres de myrrhe n'étaient pas inépuisables non plus...

Enfin, elle avait eu l'eau à la bouche en le regardant manger ses pommes si bien qu'elle était quand même allée en chercher une pour elle. C'était mine de rien un bon plan pour terminer le repas sur quelque chose de léger qui lui permettrait de mieux dormir encore. Du coup, ils allèrent jusqu'à la chambre qui était composée de plusieurs lits heureusement non utilisé – Marine pourrait se sentir plus en sécurité si elle était seule dans sa chambre ou avec seulement Pompon mais rien ne disait que les personnes qui étaient potentiellement avec eux ne se lavaient pas actuellement. Le mog proposa d'ailleurs d'aller à côté pour prendre une douche. Il la rassura en disant qu'il ne prenait pas beaucoup de place et Marine sourit pour lui répondre.

« J'en doute pas une seconde. Ca m'embête pas du tout ! »

Ce n'était pas différent qu'un animal de compagnie volant après tout donc pourquoi refuser ? Elle n'hésita en aucun point à ouvrir la porte adjacente en tout cas. Elle y glissa la tête et ne vit rien du tout jusqu'à allumer la lumière. Personne n'était là si bien qu'elle entra sans manquer de faire le compte rendu à son allié. « C'est bon, personne est là. »

Lorsqu'il fut entré, elle referma la porte derrière lui et mit le verrou. Marine n'était pas timide mais elle n'aimerait pas non plus se faire surprendre dans sa douche... Elle se déshabilla et s'installa dans la douche afin de la faire couler sur elle. Même froid, elle avouerait que l'eau faisait toujours du bien après avoir combattu et marché toute la journée. Ce ne fut qu'après quelques secondes qu'elle regarda ce que faisait le mog puisque ce n'était pas comme s'il aurait des affaires à retirer avant d'entrer dans la douche lui. « Tu viens ? »

Peut être qu'il était un peu timide ? Marine se poussa un peu pour se mettre dans un coin et lui permettre d'avoir un peu de place. Ce qui envoyait l'eau était suffisamment haut placé pour pouvoir arroser tout le monde dans la douche donc ça ne poserait pas de problème pour que les deux puissent se laver en même temps. D'ailleurs, à cette idée, une question arriva en tête de Marine... Une question bête et qui pourrait d'ailleurs vexer Pompon mais elle n'était pas à ça près, autant le dire.

« Tu peux utiliser le savon ou tu te laves seulement à l'eau ? » Finalement, elle n'avait pas dit ce qu'elle pensait : les chats avaient un shampooing spécial et elle se demandait s'il faudrait quelque chose spécial mog pour lui quoi. Mais c'était pourquoi elle s'était rattrapée avant de le demander en se contentant de passer par plus simple et moins vexant. Après, vu le savon que c'était, ça ne serait probablement pas super dans le poil d'un mog et risquait de les lui coller. La réponse allait de soit et venait donc d'elle même. Enfin, de son côté, elle n'allait pas se faire prier et s'étala du savon dans les mains afin de le faire passer sur son corps dans le même temps. Profiter de l'eau c'était une chose mais sentir bon, ça en était une autre ! Et l'idée de finir dans le lit ensuite ne ferait que motiver à ne pas trop prendre son temps malgré que c'était agréable quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 7 Avr - 17:44

Les autorités compétentes ? Hartemission ne voyait même pas qui ça pourrait être. Les gardes d’Alfitalia étaient un genre d’autorité compétente, peut-être… Mais ils voyageaient eux-mêmes et ce, dans le même noble objectif que tout le monde. Cela dit, quand Marine demanda s’il n’était pas possible de construit un seul grand cristal pour protéger le monde entier, Hartemission sut quoi dire.
« Il paraît que jadis, il y avait un gigantesque cristal, kupo. Mais quelque chose l’a détruit, quelque chose venu du ciel. Les villages se sont ensuite installés autour des débris du cristal, kupo. » Il pencha la tête sur le côté, faisant à nouveau vaciller ses grandes oreilles. « …C’est un peu bête comme suggestion kupo. Comment tu construirais un cristal, toi ? Kupo ? » En rassemblant les morceaux et en les collant avec du jus de raisin ? Il ne voulait pas se moquer d’elle, mais sincèrement, il ne voyait pas du tout comment il serait possible de faire une chose pareille.

Heureusement, il ne servit pas à de balle de baseball, puisqu’il bifurqua le sujet en proposant d’aller se laver. Marine se leva donc, peut-être fulminante de rage, peut-être en ignorant simplement ce qu’il avait osé dire, en tout cas, elle ne démontra rien et le guida jusqu’à la salle de bain où il n’y avait personne. Hartemission sentit son cœur d’enjoliver. Yay ! Ils auraient la salle de bain pour eux tout seul ! Heureux, il se dirigea vers la porte que Marine lui laissait ouverte et l’entendit la verrouiller avant qu’elle ne se débarrasse de sa tenue pour aller se laver. Le mog n’y prêta même pas attention ; il ne voyait là qu’un être humain avec des attributs supplémentaires à quand elle n’avait pas sa grande robe, et pour lui, ce n’était que de la peau. Non, il était plus préoccupé à l’idée de profiter d’une bonne eau chaude ! Hm, l’eau était-elle seulement chaude ?

Il s’approcha alors qu’elle l’invitait et utilisa sa télépathie pour se débarrasser d’un petit cristal tout chaudement niché dans une poche de sa fourrure. C’était son petit précieux à lui ! Un souvenir de son monde. Il le déposa sur la robe de Marine, la preuve étant qu’il lui faisait confiance quand même, mais c’était surtout parce qu’il ne voulait pas le voir rouler ailleurs, donc dans les vêtements de la demoiselle, ce serait parfait.
« J’arrive, kupo ! » Dit-il avant de bondir dans la douche pour se rendre compte que l’eau était froide. De suite, il émit un drôle de bruit, comme un gros frisson qu’il manifesta par un long "brrrrrr" en se secouant frénétiquement. Mais peu à peu, on s’y habituait. Marine l’interrogea du coup à savoir s’il pouvait utiliser le salon ou si l’eau lui conviendrait. « Oh, y’a du savon, kupo ? Meh Gaj me savonnait avant, j’aimais bien derrière les oreilles, kupo ! » Ce serait bête quand même de sentir le chien mouillé. Un mog mouillé ne sentait pas meilleur hein ! Il ne fallait pas s’imaginer que la magie rendait son poil soudainement… magique.

Peu importe comment ça se déroula ensuite, Hartemission se retrouva plus ou moins propre, et Marine aussi. Maintenant, ce serait l’heure d’aller dormir. Sortant donc de la douche, le mog se secoua un peu avant de concentrer un brin de magie pour réchauffer ses poils et les faire sécher. Il ne voulait pas se faire frotter dans tous les sens par une serviette désagréable ! Nope, nope. Il laissa Marine s’embêter avec ça et récupéra son petit cristal qu’il enfouit dans sa poche à nouveau avant de se déplacer vers la porte.

« Et maintenant, au lit ! Kupo ! » Déclara-t-il joyeusement. En tout cas, lui, il s’en donnerait à cœur joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 7 Avr - 18:11

Jadis, un grand cristal était présent et servait de protection pour tout le monde. Ce n'était que depuis le jour où quelque chose l'avait détruit que tous les villages s'étaient installés autour des débris de ce cristal géant. Quelle idée pourrait permettre de les recoller les uns aux autres maintenant ? Marine se disait surtout que si tous les morceaux étaient au même endroit, ils ne prodigueraient pas une protection aussi efficace qu'un seul et même grand cristal ? Mais elle voyait peut être une limite avec la taille du cristal en question. Si les fragments pesaient effectivement tous trop lourd, ça ne serait pas facile pour les mener au même endroit et il faudrait déplacer de nombreux villages pour y parvenir maintenant, chose qui ne serait pas aussi aisé avec les personnes parfois âgées ou peut être des bébés ?

En tout cas, elle ne répondit rien sur le coup et préféra aller jusqu'à la chambre pour proposer de se laver. Ce fut un réel plaisir pour Pompon qui ne devait attendre que ça depuis un moment. Il se jeta presque sous l'eau après avoir pris le soin de se défaire d'un petit cristal mais il regretta assez vite la chaleur de l'eau qu'il connaissait jusqu'à ce qu'il ne s'y habitue un peu. Marine se posait encore des questions sur l'hygiène du mog si bien qu'elle lui demanda ce que la petite créature put répondre aussitôt qu'il utilisait le savon et que Meh Gaj, peu importe qui s'était, lui savonnait souvent avant et il aimait bien derrière les oreilles.

« Oh, je peux le faire si tu veux. » Elle était de bonne humeur et d'autant plus agréable comme ça. Et savonner une petite peluche, elle apprécierait toujours à vrai dire. Elle fit couler du savon dans sa main et lava alors le petite mog pour pouvoir le faire briller et qu'il soit le plus propre possible. Elle insista bien derrière les oreilles non pas pour déplaire à la petite chose mais l'eau rinçait bien vite le tout si bien qu'il n'y eut plus de savon assez vite pour frotter efficacement le poil de Pompon.

Marine aussi avait fini de se laver et elle sortit de la douche avant de prendre une serviette pour se sécher. Le mog avait été rapide à aller dans la chambre pour sa part si bien que Marine s'était vite dépêchée de s'essuyer pour remettre ensuite sa robe et sortir de la pièce. Elle avait trouvé le cristal de son acolyte avant de récupérer sa tenue et elle l'avait posé sur le sol temporairement le temps de la remettre afin de le reprendre après. Elle put entendre le mog dire que maintenant, c'était l'heure de dormir alors qu'elle revenait dans la pièce en regardant le petit fragment de cristal. Elle sourit en l'entendant dire que tout le monde irait au lit et elle répondit sans détour.

« Ouais ! On a bien mérité de se reposer un peu ! » Elle se rapprocha jusqu'à s'installer sur le lit qu'il avait choisi mais, non, elle ne prendrait pas le même, c'était juste pour pouvoir terminer la discussion. « C'est à toi non ? C'est un fragment du cristal dont tu parlais tout à l'heure ? » Elle suivait bien ce qu'il se passait, elle n'était pas bête non plus et elle demanda alors autre chose qui prouverait bien qu'elle comprendrait beaucoup même si elle n'avait que peu de connaissance sur le sujet. « Il ne contient plus de myrrhe lui par contre non ? »

Elle s'imaginait que s'il en avait, il serait certainement plus brillant ou qu'il dégagerait au moins quelque chose qui semblerait être un peu comme de l'oxygène. Un éclat apaisant quoi... Là, même si elle sentait que le cristal était assez apaisant, elle n'en ressentait aucun pouvoir particulier...

Bien que Marine attendit un peu une réponse, elle ne tarda pas à lui rendre l'objet en question et alla dans son lit ensuite, le lit voisin à celui du mog. Elle se coucha dedans et mit les couvertures au dessus d'elle avant de se tourner vers Pompon pour l'interpeller. « Hey... » Elle attendit de le voir ouvrir un œil sur elle pour continuer. « J'espère pour toi que tu ronfles pas par contre. » Sinon elle risquait de l'aplatir sous un oreiller sans aucun doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 7 Avr - 19:23

Hartemission eut droit à un bon bain mais en plus, à un bon lavage ! Voilà qui eut de quoi le rendre très, TRES heureux ! Fin propre et séché, il alla vers la chambre où il devait y avoir quelques personnes couchées sans doute, il ne le remarqua pas vraiment. Ses petits yeux sélectionnèrent par défaut deux lits côte à côte et il se déplaça par là. Ils semblaient propres, ce qui voulait dire qu’ils n’étaient pas réservés à qui que ce soit par exemple.

D’un bond – et un peu aidé de ses ailes soyons honnête – le petit mog se posa sur un lit. Marine, par défaut, se dirigerait forcément vers le lit voisin. Il s’installa assis pour commencer puisque la rouquine le regardait, ce qui poussait Hartemission à penser qu’elle devait vouloir lui parler. Elle lui tendit une petite pierre bleue qui ne brillait pas beaucoup, mais elle l’associa à un cristal. Elle demanda si c’était à lui en lui demandant si c’était justement l’un de ces cristaux dont il parlait plus tôt.
« Oui kupo ! » Il récupéra sa précieuse pierre et la rangea dans sa petite poche ventrale. Bah oui, on va dire que comme les kangourous, les mogs avaient une petite poche à l’avant, qui ne se voyait qu’à peine. Marine demanda s’il n’y avait plus de myrrhe dedans. Hartemission bougea la tête de droite à gauche. « Non, depuis longtemps ! C’est surtout un souvenir, kupo. » En toute honnêteté.

Ayant donc récupéré l’équivalent probable d’un doudou, Hartemission se positionna dans le bon sens du lit et se laissa rouler en arrière pour tomber sur le dos. Ses petits pieds ne touchaient même pas le lit ! Il se dandina un peu de gauche à droite comme s’il cherchait à se caler dans la couchette et ferma les yeux, prêt à dormir. Mais alors qu’il sombrait déjà dans un profond sommeil, Marine l’interpella. Intrigué, il tourna la tête pour la regarder et elle mentionna espérer qu’il ne ronfle pas.

« Mais non, kupo ! Juré ! »

Quelques heures plus tard…
« Roooon… psssssh…. Rooooon…. psssssh… » C’était mignon, subtile, et un peu aigu, son ventre se gonflait à l’excès avant de se dégonfler lentement. Au moins, on pouvait noter qu’il dormait vraiment très bien ! Il avait eut une journée épuisante et un bon bain en plus d’un bon repas avant le dodo, ça faisait toujours un bien fou ! Bon par contre, il ne pouvait pas forcément deviner qu’il ronflerait… un peu…

Le lendemain matin, ils pourraient sûrement reprendre les voiles après avoir mangé un bon bout ! Quand même, hors de question de quitter l’auberge sans avaler un bon petit déjeuner d’abord, même si pour Hartemission, il y aurait de quoi supposer que ce serait pareil que d’habitude ; du pain et des pommes. Quoi qu’il ne dirait pas non à une bonne salade de fruits et des tartines grillées ! Quand même, on pouvait diversifier un peu, hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 7 Avr - 20:36

Il s'agissait d'un cristal dépourvu de myrrhe depuis longtemps. C'était davantage un souvenir qu'autre chose pour le mog et Marine l'assimilerait même presque à un joyau pour lui, probablement un cadeau d'une personne disparue maintenant ? En tout cas, elle n'insista pas bien longtemps avant de se coucher et de se reposer correctement, espérant tout de même que le mog ne ronflait pas... Elle le lui mentionna mais quand elle entendit au milieu de la nuit qu'il était effectivement le genre de créature qui se faisait entendre, elle le regarda l'air de dire que c'était une blague quoi mais non, il était bien en train de dormir et il RONFLAIT !

Bon, c'était trop mignon pour qu'elle lui éclate un oreiller dans la tronche mais c'était le cas quand même quoi... Le matin arrivait de toutes façons et elle put même réussir à dormir encore un peu jusqu'à ce qu'elle entende le ronflement s'arrêter et comprendre qu'il était en train de se réveiller. Un sourire aux lèvres et elle s'installa assise dans le lit, les cheveux bien en pétard qui prouverait qu'elle venait de se réveiller. Elle prit son oreiller et regarda bien fixement Pompon ouvrir un petit œil afin qu'il se rende bien compte de l'endroit où il se trouvait et... PAF.

« Tu ronnnnfles ! » Qu'elle sortit en lui jetant l'oreiller à la figure. Au moins, elle avait attendu qu'il se soit réveillé pour pouvoir lui jeter le truc dans la tête. Ce qu'elle n'anticipait pas trop, c'était que c'était le matin et qu'il y avait d'autres personnes qui dormaient...
« Chtttt. Yen a qui essaient de dormir merde ! »
« Oops, désolée ! » Répondit-elle un peu confuse face à la bêtise qu'elle venait de faire.
Elle s'assit tout de même sur le bord du lit pour s'étirer d'une manière bien loin d'être discrète et elle reprit la parole un peu plus doucement tout de même pour proposer au mog d'aller manger un bout.

« Bien dormi ? Je passe à la salle de bain vite fait et on va prendre un p'tit déj avant de repartir ? »

La question était évidemment pour lui signaler que s'il était prêt, ils pourraient y aller. Mais avant tout, elle prit le temps de se coiffer parce qu'il était hors de question de partir les cheveux en vracs ! Elle avait dit au mog qu'elle le rejoindrait dans la salle principale à l'accueil et quand elle arriva sur place, elle regarda une table vide. Avait-il commandé ?

« Tu as pris quelque chose à manger ? »

Elle regardait un peu autour d'elle mais comme il n'y avait pas de menu, elle interpella l'aubergiste afin de se renseigner. « Est-ce qu'on peut prendre du pain et du lait chocolaté ? » Oui, qu'il lui répondit. Ce sera donc ça pour elle. Du coup, pour Pompon ? « Tu prends du pain et des pommes encore ? » Elle s'y attendait sérieusement oui. Mais elle ne commanderait rien pour lui non plus tant qu'elle ne serait pas sûre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Sam 8 Avr - 18:58

Hartemission ne pouvait pas vraiment savoir qu’il ronflerait ! Aussi, il ne sut pas du tout qu’il dérangea un peu Marine pendant qu’il dormait. Lorsqu’il se réveilla le lendemain matin, tout allait bien, il n’avait pas d’oreiller sur la tête et n’avait pas reçu de verre d’eau dans la tronche non plus… Donc tout allait bien ? OK, good. Il bâilla sans un bruit puis entreprit de se redresser d’un bond plutôt vif pour une petite créature sphérique qui se réveillait tout juste. Il secoua la tête, fit bouger son pompon pour s’assurer que tout fonctionnait adéquatement, puis se tourna vers Marine pour se rendre compte si elle était réveillée.

« Ah, t’es déjà levée ku-POAH !? » Un oreiller lui fonça directement dans la gueule ! Il fut renversé vers l’arrière et tomba carrément du lit, il roula un peu comme une boule de bowling sur quelques centimètres et resta un moment sur le dos avant de se redresser soudainement. « HEY ! Kupo ! Non mais pourquoi t’as fais ça !? »
Marine fut honnête ; il ronflait. Elle venait de lui envoyer un missile moelleux juste parce qu’il ronflait !? C’était même pas juste ! Avant qu’il ne se mette à vraiment lui faire comprendre à quel point il était vexé, quelqu’un demanda à ce qu’ils restent discrets parce que certains tentaient encore de dormir. Le pompon de Hartemission tomba le long de sa tête avant qu’il ne soupire profondément. Marine s’excusa avant de baisser le ton.

« Pffft. » Harti était décidément fâché. Il n’était pas content du tout de s’être bouffé cet oreiller ! Mais Marine passa à autre chose en lui proposant d’aller manger un peu, ce qui en effet fonctionnait assez bien comme tactique sur le petit mog. Il resta boudeur, mais il fut plutôt content de se dire qu’il pourrait aller manger. Elle comptait donc aller à la salle de bains cinq minutes et ils iraient ensuite prendre le petit déjeuner.

Jugeant qu’il pouvait se dépatouiller tout seul, Hartemission s’éleva dans les airs et se dirigea vers la salle principale, où il y avait déjà une personne derrière le comptoir. Il préféra aller s’installer à une table plutôt que de s’embêter et attendit que Marine n’arrive pour commander. Elle demanda s’il avait prit quelque chose et il bougea la tête de gauche à droite pour répondre. Oui, il l’avait toujours en grippe pour cet oreiller ! Zut quoi ! Ce n’était pas comme s’il avait fait exprès de ronfler ! Pffft.

Marine commanda du lait chocolaté et du pain, et demanda ce que lui, voulait.
« Une salade de fruits, kupo. » Si possible bien sûr ! Il avait bien envie de manger du sucre naturel pour le coup. Heureusement, ils avaient de bons fruits en provenance de Kilika, donc ce ne fut pas trop compliqué à obtenir. Heureux de manger une salade de fruits malgré ce début de journée un peu mouvementé, Hartemission se régala et ne laissa pas une miette, ni une goutte. Rassasié, il utilisa sa télékinésie pour transporter son ramequin vide au comptoir, puis revint vers Marine, suspendu dans les airs par le battement de ses petites ailes.

Bon, il allait laisser tomber pour l’oreiller.

« On y va ? La route est encore longue avant la prochaine ville, kupo ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 11 Avr - 12:17

Évidemment, ça ne manqua pas et le petit mog fut tout de suite de mauvaise humeur par cet oreiller volant dans la tronche. Elle ne s'excusa pas cependant, jugeant que si elle devrait le faire, c'était que lui aussi lui en devrait pour avoir ronflé pendant la nuit... Quoi que si lui n'avait pas fait exprès, le coup de l'oreiller avait peut être été un peu plus volontaire. Quoi qu'il en était, ça lui passerait et Marine s'imaginait que de lui parler manger serait suffisant pour lui faire retrouver sa bonne humeur... Ou presque. Il était content de pouvoir aller manger mais ça ne voulait pas dire qu'il avait oublié le coup du réveil. Il allait en être marqué et ferait assurément attention les prochains matins qu'ils passeraient ensemble du coup.

Marine se rafraîchit un peu sa coupe de cheveux et son visage une fois dans la salle de bain et elle passa remettre son oreiller sur son lit avant de retrouver Pompon à l'accueil, il n'avait pas commandé si bien qu'elle le fit pour elle et lui demanda ce que lui désirerait. Une salade de fruits, simple et efficace ! Et heureusement, ça ne dérangeait pas le gérant de la lui faire, il aurait cependant un peu d'attente à avoir le temps de tout découper correctement et de tout mettre dan un ramequin. Lorsque le tout fut ingurgité, tout le monde était prêt au départ et ce fut pourquoi le mog, oubliant donc un peu cette histoire de réveil en douceur, proposa de partir. Marine reposa son bol de chocolat maintenant vidé et elle se leva en essuyant sa bouche avec son bras – ignorant donc totalement la serviette restée sur la table.

« Ouais ! On peut partir. » Il n'avait pas besoin de lui dire qu'il était prêt, Marine jugeait que, comme tout animal, il serait prêt sitôt qu'il aurait sa laissa et son collier. Enfin... Façon de parler. Elle se dirigea donc vers la sortie et se sentit soudainement mal... Elle se retourna alors et regarda le type au comptoir... Oui quand même... « Merci pour l'accueil ! » Elle n'attendit pas de réponse et ouvrit la porte pour sortir, entendant tout de même l'al bhed dire que c'était tout naturel alors qu'elle refermait derrière elle.

Le soleil était déjà haut dans le ciel et la route promettait d'être longue comme Pompon avait pu le dire. Il resterait donc encore pas mal de trajet à faire... Et comme Marine n'était pas adepte de l'esclavage des chocobos ou de l'utilisation des machines, elle préférait encore marcher que de se payer l'un ou l'autre. « On y va alors ! »

Elle lui aurait bien demandé si ça irait pour marcher jusque de l'autre côté mais quand elle le regarda voleter doucement à côté d'elle, elle retint la question et se contenta de sourire en retournant la tête face à la route.

« Ca devrait pas trop être dur. C'est plus délicat de venir jusqu'à l'auberge pour cette partie de route. » Après, il y aurait la route des Mycorocs à passer et la marche serait agréablement sur le bord d'une falaise jusqu'à une plage où ils pourraient faire une pause. « Oh, j'ai oublié ça !! »

Elle retourna à l'auberge du coup pour entrer à la volée et demander à ce qu'on lui donne de quoi faire des sandwiches. Elle acheta aussi une demi-douzaines de pommes et elle remercia encore une fois le gérant avant de ressortir avec son sac à dos bien plus rempli. Elle avait aussi pris de quoi boire un peu et elle reprit là où elle en était en passant à côté des étables avec Pompon. « J'ai acheté de quoi faire un pique nique sur le bord de la plage des Mycorocs. Vu qu'il y a encore pas mal de chemin derrière, ça serait bien qu'on arrive au moins là avant midi. On se reposerait au temple de Djose après... »

Dans l'espoir qu'ils auraient encore de l'espace libre pour au moins une personne, quitte à faire dormir Pompon par terre... Elle ne savait pas du tout s'il y aurait de quoi abriter deux voyageurs une fois sur place puisque les chimères n'étaient plus présentes et qu'il y aurait tout à parier que le temple serait donc fermé... Mais des rumeurs comme quoi la néo-Shinra essayaient de replacer des chimères dans leurs temples circulaient... Du coup, peut être qu'il y aurait une chance de s'y reposer quand même... Au pire, ils aviseraient sur place et verraient s'ils devraient continuer jusqu'à Guadosalam sans la moindre pause... Ca impliquerait de devoir voyager de nuit par contre...

Chaque chose en son temps néanmoins ! Déjà... La route de Mi'ihen serait un bon bout de chemin à passer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 11 Avr - 13:38

Bilan

Marine et Hartemission passent au niveau 4!

Gains: +250 gils [Chacun]


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mer 12 Avr - 19:28

Marine annonça le départ et Hartemission n’attendit donc pas très longtemps pour sortir de l’auberge sans trop penser à remercier la personne derrière le comptoir, contrairement à la rouquine qui déclara un grand merci qu’on ne pouvait absolument pas rater. Il y avait beaucoup de chemin mais Marine expliqua que c’était beaucoup plus compliqué – et long – de venir jusqu’ici plutôt que de partir du gît aux couleurs pétantes et rejoindre la route des Mycorocs.
Mais avant que le mog ne puisse répondre, Marine décampait déjà en rebroussant chemin, affirmant avoir oublié un truc.

« Kupo ? » Toujours en l’air, Hartemission la regarda filer à toute vitesse vers l’auberge, y entrer, puis en sortir deux minutes plus tard. Il n’eut pas trop le temps de s’ennuyer au moins ! Lorsqu’elle revint à ses côtés, elle expliqua avoir prit de quoi faire des sandwichs au large du Mycoroc. Ils avaient encore beaucoup de chemin avant d’atteindre la prochaine civilisation ! « Oh ! Bonne idée, kupo ! Ça aurait été bête que je meure de faim ! » Oui, lui. Il ne parlait pas forcément de Marine mais soyons honnête ; elle était plus à même de se débrouiller que lui pour trouver de la nourriture et, plus encore, la préparer.

En continuant de se balader de la sorte en papotant par ci par là, ils arrivèrent sur une succession de ponts. En bas, on pouvait noter des grottes, des vieux endroits délaissés sans doute, mais sûrement prisés par les explorateurs ! Hartemission n’était pas certain de vouloir se frotter aux créatures qu’il y avait à l’intérieur cela dit, si bien qu’il ne fit aucun commentaire et suivit Marine.

« Attention ! » Fit une voix derrière eux.
Hartemission se poussa sur le côté pour voir un chariot passer. Il y avait un chocobo qui le trainait. Encore ces étranges créatures ! Franchement, qu’est-ce que c’était ? Il croyait se souvenir en avoir entendu parler, mais il n’en avait jamais vu, bien qu’il soit sur Héméra depuis un moment. L’homme les salua au passage, question de politesse, puis s’éloigna. Toujours en volant, cette fois, Hartemission ne tut pas ses interrogations.
« Là d’où je viens, ce sont des papaos qui trainent les caravanes ! » S’exclama-t-il. « C’était quoi cet oiseau, kupo ? »

Marine aurait alors tout le loisir de lui parler des chocobos. Eh oui, sur son monde, les chocobos n’existaient pas. Il y avait des mentions d’eux, une seule en fait, et ça n’avait absolument aucun rapport avec l’oiseau ; c’était le nom d’un bouclier très rare, qui coûtait une fortune ! Il se souvenait qu’ils avaient voulut aller au manoir Moschet pour le voler, avec ses potes de la bande des Brigands Rayés, mais comme il l’avait si bien dit à Marine, il n’avait absolument pas voulu se fritter au gigas qui vivait là.

En poursuivant leur avancée, ils arriveraient sûrement à la route des Mycorocs. Tant mieux, parce que le petit mog rayé commençait à sentir que ses ailes fatiguaient. Une petite pause pour un casse-croûte ne ferait absolument pas de mal, kupo !
« Eh kupo, je peux avoir un truc à grignoter s’il te plait ? J’ai un petit creux. » Oui, comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Sam 15 Avr - 19:28

C'était une bonne idée d'avoir pensé à prendre des vivres : ça permettrait au mog de ne pas mourir de faim comme il le disait si bien. Mais oui, ce n'était que pour lui qu'elle avait pris de la nourriture tien ! Elle souriait pour autant sans laisser entendre ce qu'elle comptait vraiment en faire mais elle se disait qu'une part de ce qu'elle avait acheté serait dans tous le cas effectivement pour lui. La route put alors commencer et ils se mirent en marche vers les grands ponts permettant de voir l'ancienne route en dessous.

Ca continuerait comme ça jusqu'à ce qu'ils n'atteignent la route des Mycorocs mais il n'y aurait pas que le son des oiseaux ou le rythme de leur pas qui les dirigeraient vers cette route... Pour preuve, un homme leur demanda de faire attention alors qu'il s'approchait au galop à dos de chocobo, ce dernier tirait un chariot mais malgré sa charge ça ne laissa que peu de temps aux aventuriers pour se décaler et voir le volatile passer. L'homme les salua plus proprement à ce stade et repartit pour permettre à Pompon de demander à Marine ce que c'était que ce drôle d'oiseau. Habituellement, de là où il venait, c'était des papao qui tiraient les caravanes.

« Un papao ? Ca ressemble à ça ? » Qu'elle demanda en pointant le chocobo au loin. « C'est un chocobo ça. On les trouve plus souvent à l'état sauvage mais c'est assez nerveux et fort pour servir de monture. D’ailleurs, faut pas enquiquiner un chocobo sauvage si tu tiens à ta vie. » Son père lui avait déjà dit qu'un chocobo était en mesure d'envoyer une pluie de météores quand il était attaqué ou qu'il se sentait menacé.

Ca ne les empêchait pas d'avancer que de parler et c'était pourquoi ils pourraient bientôt voir la route des Mycorocs. Là, le mog lui demanda un peu des victuailles qu'elle avait pensé à prendre mais elle n'eut pas vraiment le temps de lui répondre que ses oreilles cillèrent à l'entente de pas précipités et elle se retourna pour voir arriver deux chiens de la route. « Oh ! » Elle poussa le mog vers la paroi rocheuse sur le côté et elle se jeta par terre de l'autre côté pour soulever un nuage de poussières. Elle ne resta pas longtemps dans la terre non plus. Elle ne s'occupa pas du mog qu'elle venait d'épargner une attaque en traître mais elle se préoccupa bien vite de ce qu'elle aurait à affronter en faisant apparaître sa cloche.

« Ils ont l'air voraces eux... » Encore des monstres communément appeler des chiens de Mi'ihen parce qu'on les trouvait majoritairement sur cette route. L'avantage pour les deux combattants serait que ce n'était généralement pas un défi difficile à réaliser même s'ils étaient deux. Et si les envies de se faire son propre défi avec Pompon étaient présentes, Marine préférait miser sur la prudence et les tuer plus rapidement afin de réduire leur nombre au plus vite. Ainsi, elle en pointa un pour pouvoir le désigner et faire comprendre à son allié ce qu'elle viserait.

« On attaque celui là en premier pour pouvoir le tuer vite, d'accord ? » Et vu qu'ils n'étaient vraiment pas forts, elle nota une petite chose tout de même avant de commencer. « On a une longue route, ce n'est pas la peine d'utiliser trop de ressources sur eux vu comment ils sont nuls. »

Récapitulatif:
 

Chien de Mi'ihen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Dim 16 Avr - 10:55

Marine demanda si un papao, ça ressemblait à ça, en montrant le chocobo.
« Non, pas du tout, kupo. Ils sont trapus, couverts d’un pelage bleu et marchent à quatre pattes. Ils ont aussi une touffe de poils blanche sur la tête, kupo. » Ça ne ressemblait absolument pas à un chocobo, autrement dit. Ils étaient même le parfait contraire ! Pas la même couleur, pas du plumage mais bien du pelage, en fait c’était grosso modo la différence entre un mammifère et un oiseau. Cela dit, il enregistra qu’il ne fallait pas énerver un chocobo sauvage, sinon, ils pouvaient être très méchants. Les oreilles du mog se couchèrent sur sa tête. « Un papao m’a déjà chargé, kupo. Avec mes amis, on voulait prendre un peu de pain à une caravane et quand ils s’en sont rendu compte, ils ont demandés à leur papao de charger et j’étais devant, kupo ! » Certes il venait d’admettre qu’il était un petit voleur avant, mais ce n’était pas comme s’il avait une raison de le cacher. Il fallait bien se nourrir ! « Je me souviens plus exactement de ce qui s’est passé après, kupo. » Dit-il en cherchant un peu dans sa mémoire, en vain.

Maintenant, Hartemission avait envie de casser la croûte, mais ce ne serait pas possible ! Non, parce que deux vilains toutous à la langue pendue et aux crocs acérés décidèrent que l’heure était aussi au casse-croûte. Marine poussa brutalement le mog qui, étant en vol, dû promptement se rattraper et assez maladroitement d’ailleurs. Il se retrouva au-dessus du gouffre mais comme il avait des ailes, il ne tomba pas… heureusement tiens… ! Il manqua d’encore râler mais en voyant Marine par terre et couverte de poussières, il comprit qu’elle avait fait ça juste pour lui éviter un coup inutile. Rapidement, il revint vers elle.

« Kupoooo ! Marine, ça va ? » Oui, visiblement, ça allait. Elle fit apparaître sa cloche en disant que les deux chiens avaient l’air vorace. En effet, ils ne semblaient pas être là pour rigoler. Peut-être qu’ils voulaient une brochette de mog ? Il était vrai que Hartemission ressemblait à un gros bonbon velu, il avait de quoi vouloir mordre dedans ! Quand on était un monstre en tout cas… Quoi qu’il en soit, Marine fit savoir à Hartemission qu’il ne servait à rien de se dépenser inutilement sur ces chiens, autant juste y aller avec la base vu qu’ils avaient encore pas mal de chemin. Il était vrai que ce serait bête de se vider si tôt dans le voyage…

Comprenant le message, Hartemission acquiesça.
« OK ! Faisons-en de la purée pour succube, kupo ! » Il fonça immédiatement pour donner deux coups de pattes à l’un des chiens, qui ne sembla pas du tout apprécier. Comme Hartemission était toujours en vol, il esquiva facilement le claquement de crocs de la bête, mais la suivante en profita pour lui foutre un puissant coup de griffe ! Hartemission sentit des griffures s’enfoncer sous son pelage et fit un drôle de petit couinement, synonyme cela dit de douleur, donc c’était moins drôle tout de suite. Il y eut du rouge bientôt sur ses poils violacés, mais il tâcha d’ignorer ce petit bobo pour se concentrer sur le combat à la place. Il pourrait toujours se soigner si besoin de toute façon…


Récapitulatif:
 

Chien de Mi'ihen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Lun 17 Avr - 10:57

Un papao n'était pas du tout un chocobo comme pourrait le confirmer le mog, c'était même bien différent... A quatre pattes, bleu, assez trapu... Mais c'était tout de même assez costaud quand même puisqu'un jour où il avait tenté de prendre du pain dans une caravane, le papao l'avait chargé et il ne se souvenait plus de rien après. C'était donc tout de même assez costaud mais ça prouvait aussi que le mog volait pour se nourrir dans le passé. Il n'avait pas du avoir une vie très facile mais Marine se disait qu'elle devrait lui demander pourquoi il dérobait du pain en premier lieu puisqu'elle n'apprécierait pas qu'on lui prenne ses affaires de son côté même si elle était généreuse et pourrait en donner sans difficulté à qui lui demanderait.

Elle n'eut cependant pas le temps de lui demander quoi que ce soit ou de lui donner ce qu'il réclamait à manger puisque deux animaux voulurent faire d'eux leur casse croûte aussi. Marine se relevait quand elle entendit Pompon lui demander si ça allait. « Oui, t'inquiète. » Lui, il semblait aller bien même s'il aurait eu très mal dans le cas où il n'aurait pas été en mesure de voler. Les deux chiens se préparaient déjà à repasser à l'assaut et il fallait croire que la petite boule de poils semblait suffisamment appétissante pour qu'ils délaissent correctement la demoiselle. Elle n'allait donc pas se faire attendre pour attaquer.

Dès le moment où elle vit le mog se faire frappé d'un coup de griffe, elle fonça sur le chien qui avait déjà été attaqué pour pouvoir lui envoyer un coup de cloche puissant dans la tête. Elle ne s'inquiétait plus du tout de la présence de l'autre et fit le dernier coup sur le chien qu'elle était en train d'attaquer. Elle l'acheva d'une nouvelle attaque venant de haut mais qui l'immobilisa finalement quand elle toucha le sol. Seulement à ce moment là, elle allait se redresser en récupérant autant sa cloche que son équilibre quand elle sentit les dents de cet animal se planter dans sa cuisse droite, juste sous ses fesses. L'adrénaline monta en même temps que le douleur et elle se retourna sans attendre pour repousser l'animal d'un coup de poing tout en se reculant.

Le cri qu'elle avait laissé entendre aurait alerté toute personne dans le coin mais personne n'était présent à ce moment là. Ainsi, avant de se remettre à l'attaque, elle se massa un peu la cuisse de sa main libre en maudissant ce chien là. Elle sentit qu'il avait fait un trou dans sa robe en plus... « Tu perds rien à attendre. Tu vas voir ! »

Frustrée, elle comptait bien lui envoyer encore quelques coups dans la tronche et lui faire subir le même sort qu'elle avait réservé à son copain. Pompon n'était pas bien loin et se préparait lui même à repasser à l'attaque. Ça simplifierait les choses et ils pourront ainsi faire la fête de cette bestiole plus rapidement comme pour le précédent. Au moins, ça ne serait pas bien long avant de se terminer et ils pourront aller dans la route des Mycorocs.

Récapitulatif:
 

Chien de Mi'ihen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 18 Avr - 9:02

Marine déclara aller bien – en même temps, Hartemission la soupçonnait être trop orgueilleuse pour dire autre chose – ce qui rassura beaucoup le petit mog. Du coup, du haut de sa toute petite taille mais avec un trop-plein de courage, Hartemission lutta contre l’ennemi en duo avec la jeune rouquine, le tout en espérant ne pas se faire arracher trop de poils au passage. Il subit une sacrée griffure mais ce n’était qu’un petit bobo qui partirait avec un soin ou au mieux une potion, même si Hartemission n’aimait pas trop l’idée d’être trempé en pleine route, le contenant sucré risquant de coller dans son pelage.

Avec son étrange arme en forme de cloche joliment décorée, Marine défonça la tête à l’un des chiens, laissant Hartemission crier victoire juste alors que l’autre se jetait sur la jeune femme pour se venger ! Il n’eut même pas le temps de pousser un cri pour l’avertir que les crocs de la bête se plantèrent dans la cuisse de la demoiselle. Aaargh ! Ça devait piquer sévère !! Harti eu même littéralement peur en l’entendant crier sa douleur juste alors que l’adrénaline la poussait à attaquer violemment la bête en la repoussant.
« Hmpf !! Kupoo ! » Grogna Hartemission avant de foncer vers le chien, mais celui-ci l’accueillit avec un nouveau coup de patte. Du coup, un peu comme une boule de bowling qu’on envoyait trop mollement dans l’allée, Hartemission revola en arrière et fit quelques roulés-boulés avant de se redresser, son pelage couvert de terre et ses oreilles frétillantes. « …Pfft. »

A vouloir jouer le héro, il se ramassait la face dans le sable. Bon, tant pis. Il secoua rapidement sa tête pour dégager la terre et la poussière, avant de s’élever dans les airs avec ses petites ailes. Les joues gonflées de colère, le filou fantastikupo se donna une puissante impulsion et se retourna à la dernière seconde pour montrer ses petites pattes directement dans le nez du chien.
« Tiens ! Prends ça, kupo ! Et ça ! Vilain, vilain chien ! » Après deux coups de pattes – elles étaient petites mais costauds ses pattounes attention ! – Hartemission se retourna brusquement pour donner un coup de pompon sur le crâne de la bête. L’ennemi n’était pas mort, mais à le voir bouger en chancelant sur ses pattes, il crut deviner qu’il était très faible. C’était le moment ou jamais de donner le coup de grâce et il laisserait ce plaisir à Marine volontiers !

« Marine ! Achève-le, kupo ! » Elle le méritait bien après tout, elle s’était fait méchamment mordre par ce gros euh… Non d’accord, il n’était absolument pas gros, il était même carrément squelettique, c’était à se demander s’ils ne leur étaient pas tombé dessus juste parce qu’ils étaient morts de faim, mais soit ! Soit, c’étaient de gros vilains, tellement vilains qu’ils en étaient obèses, voilà. Et les vilains toutous, on les envoyait au panier !


Récapitulatif:
 

Chien de Mi'ihen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 18 Avr - 11:11

C'était assez chaotique autant l'avouer : c'était tout de même la preuve que ni l'un ni l'autre n'était un combattant chevronné mais ils s'en sortaient encore parce qu'ils avaient face à eux des bêtes sauvages bien faibles par rapport à ce qu'ils pourraient rencontrer sur la route. Marine avait conscience que la route des Mycorocs – les grottes du moins – abritaient les redoutables Tomberries et c'était des créatures qui lui avaient souvent fait peur quand elle était plus jeune. Moins maintenant mais elle n'était pas envieuse d'en rencontrer pour autant.

Pour l'instant, elle était face à un chien qui envoya le mog en arrière d'un nouveau coup de patte. Elle tenta de s'en prendre à lui avant qu'il ne se jette sur Pompon mais elle ne réussit qu'à attirer son attention en lui lançant un caillou. Oops qu'elle aurait pu se dire mais elle agrippa plus fermement sa cloche tandis que le mog se servait de cette opportunité pour lui coller plusieurs baffes à la suite. Bien, elle n'aurait plus qu'à l'achever maintenant ! Elle ignorait ce que Pompon avait pu dire au chien pour lui dire qu'il était totalement pas d'accord à se faire bouffer mais elle comptait bien lui en coller une suffisamment forte pour lui faire comprendre que ce n'était pas aujourd'hui qu'elle finirait en casse croûte !

« Sans problème ! » Qu'elle répondit aussitôt à son allié lorsque ce dernier lui demanda de l'achever. Elle prit sa cloche à deux mains et elle se mit à tourner sur elle même jusqu'à ce qu'elle ne sente quelque chose de dure la toucher. Elle entendit un dong bien caractéristique de l'arme dont elle manipulait puis un hurlement de chien. Lorsqu'elle s'arrêta de tourner, cherchant un peu son équilibre, elle regarda la créature s'écraser dans l'herbe un peu plus loin avec un certain soulagement. Trop tard, certes, elle avait cru qu'elle avait touché Pompon au lieu de son adversaire avec cette attaque. Avec la poussière de cristal qu'il restait à l'emplacement où le chien était tombé, Marine aurait la preuve qu'il n'était plus en mesure de se battre et qu'il ne les empêcherait pas de passer.

« Pfiouu ! » Fit-elle en se laissant tomber assise par terre, la jambe repliée. Elle regarda l'état de sa robe qui permettrait de voir quelques petits trous significatifs d'une morsure animale. Une chance qu'il ne l'avait pas déchirée tien ! La blessure n'était pas énorme mais le mog avait pris assez cher de son côté. « Tu vas bien toi ? » Qu'elle lui demanda avant de se relever – mine de rien, la route était toujours hostile et il ne valait mieux pas rester trop longtemps sur place.

« La route de Mi'ihen est finie quand on passe l'arche là bas. » Qu'elle lui dit. « On devrait continuer un peu d'avancer si ça va. »

Techniquement, ils avaient fait seulement la moitié du chemin entre l'auberge et l'endroit où elle voulait s'arrêter pour manger. Tien, en y repensant... Avant de repartir, elle alla dans son sac et sortit une pomme. « Tien, t'avais un petit creux non ? Ca te soignera pas mais ça te fera pas de mal ! » Un sourire invitant accompagnant son don, elle referma son sac et se rapprocha ensuite de la falaise pour pouvoir s'y adosser. Ils repartiront sans aucun doute lorsqu'il aura terminé de manger. En attendant, elle pourrait toujours lui parler un peu et trouva un sujet adéquat compte tenu de la route où ils étaient.

« Les monstres sur ton monde, ils sont aussi agressifs qu'ici ? » Parce que bon... Autant dire qu'ils attaquaient à vue et que c'était parfois assez contraignant pour avancer. Sitôt qu'on voyait les monstres, il fallait s'attendre à se faire pourchasser...


Marine achève le chien d'une attaque qui lui retire 60hp (Critique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 21 Avr - 11:03

Le chien ne tarda pas à s’écrouler sous un dernier coup de cloche de Marine. Hartemission regarda le vilain toutou tomber par terre avec un couinement strident qui prouvait bien que le dernier impact avait été de trop – en tout cas pour lui. Soulagé que ce combat soit terminé, Hartemission poussa un profond soupir, avant de se tourner d’un bond – littéralement un petit bond – pour regarder Marine et s’assurer que tout allait bien pour sa camarade aux cheveux roux. Lui, il avait une vilaine griffure qui striait son pelage d’une teinte rouge foncé mais ça irait. Ça piquait un peu quoi. Aussi, quand elle l’interrogea sur son état, il haussa les… enfin, il n’avait pas d’épaules donc on va dire que ses oreilles frétillèrent un peu nonchalamment.
« Oh ça va, kupo. Une égratignure, ça partira à l’air frais ! » Il ne fallait pas mettre de pansement sur un bobo de ce genre, et de toute façon, un pansement aurait abimé son poil ! Pas question. Il avait déjà fait la boulette de complètement défigurer son pelage avec du lubrifiant, il n’allait pas se l’arracher en plus de ça !

Désireux de quitter le plancher des vaches, Hartemission se donna un petit élan avant de s’élever dans les airs. Chose faite, Marine lui indiqua une arche, mentionnant que la route de Mi’ihen se terminait là-bas. Ils arriveraient donc sur une section de la route beaucoup plus sombre et sèche, avant de pouvoir atteindre une quelconque civilisation. Bah, ce n’était pas si grave ! Hartemission avait l’habitude de voyager ; il avait quand même passé de nombreuses années de sa longue vie – oui on ne le devinerait pas comme ça mais ce n’était pas un bébé et les mogs vivaient très longtemps – sur les routes, donc peu lui importait la longueur du voyage, tant qu’il avait de quoi manger sur le chemin.

En parlant de manger, Marine eut la gentillesse de se souvenir qu’avant de se faire embusquer par des chiens voraces, il avait demandé de quoi grignoter ! Elle lui tendit alors une pomme et de suite, les yeux d’Hartemission semblèrent se changer en cœur.
« Ooooh kupo ! Merci ! Kupooo ! » Il utilisa ses pouvoirs télékinésiques pour faire flotter la pomme jusqu’à sa gueule et prendre une bonne petite bouchée. C’était une bonne pomme juteuse à souhait en plus, comme il les adorait ! Il se mit même à chantonner doucement alors qu’il mangeait, faisant des notes aléatoires tout en prenant des bouchées par ci par là.

C’est là que Marine l’interrogea sur les monstres de son monde.
« Ah, oui, kupo ! » Déclara-t-il, la bouche pleine. « Ils shont très méchants. Ils bondisshent shur tout che qui bouge. Même quand les caravanes shont shur les routes, kupo, chertains monshtres fonchent shur eux. » Il avala une généreuse bouchée pour arrêter de parler de cette façon. « Je crois que les seuls monstres à être gentils sur mon monde, ce sont les moogles, kupo… » C’était dur à dire comme ça mais il éclaira sa façon de pensée après une bouchée de pommes. Qu’il garda dans sa gueule. Encore. « Tu te shouviens l’hishtoire du Miashme ? Bah en fait, kupo, les mogs ne shont pas affectés par le Miashme. Comme les monshtres. Donc peut-être que cha fait de nous des monshtres, quelque part, kupo.. » C’était un peu glauque mais au final, si on restait sur l’idée de base, c’était un peu ça. Peut-être qu’il lui avait déjà exposé cette théorie dans l’auberge cela dit, il… ne s’en souvenait pas tiens. Meh !

La pomme terminée, il fit brûler le cœur pour ne pas laisser traîner de déchet. Ils allaient bientôt passer l’arche dont avait parlé Marine et Hartemission n’avait vraiment aucune idée de la route qui les attendait encore. Ce n’était pas vraiment important certes mais il se posait la question quand même. Toujours en volant à environ la hauteur du visage de Marine, Hartemission reprit la parole, parce que qu’est-ce qu’il aimait parler ce petit mog !
« Tu te bats bien sinon kupo ! Tu as appris toute seule ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 1700/2000
MP : 50/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Dim 23 Avr - 11:31

Il n'avait rien d'autre qu'une égratignure qui partirait à l'air frais qu'il disait. Marine avait cru voir un peu de rouge sur son poil en effet mais s'il disait que ça irait, elle ne s'inquiéterait pas davantage. Elle expliqua alors qu'ils allaient arriver sur une autre route mais que le voyage sera encore assez long mine de rien. Il était habitué des longs voyages qu'il disait donc ça devrait le faire. En contre partie, il n'oublia pas de répondre à ce qu'elle lui avait demandé après lui avoir donné une pomme. Il en était d'ailleurs on ne pourrait plus content et parla la bouche bien pleine de pomme pour expliquer que les monstres étaient pareil sur son monde, à sauter partout sur tout ce qui bougeait. Il confirma alors que les seuls monstres à être gentils étaient les moogles...

Donc il se considérait vraiment lui même comme un monstre ? Il n'avait pas expliqué cette idée comme ça mais Marine avait pu faire le lien quand il lui avait parlé du miasme. Il retourna d'ailleurs sur cette analogie en disant que les monstres n'étaient pas affectés par cette brume néfaste et que c'était aussi le cas des moogles, dans ce cas, on pourrait presque dire qu'ils étaient aussi des monstres et Marine sourit pour lui répondre.

« Heureusement que tu n'es pas méchant alors, j'aurais été obligé de te mettre une dérouillée ! »

Oui, enfin, il ne vaudrait mieux pas pour le pauvre Pompon puisqu'il avait déjà donné la preuve qu'il n'était pas extrêmement fort même si Marine aurait sans doute eu du mal à en venir à bout si elle aurait du l'attaquer seule. Pour rester sur le même thème, il termina sa pomme en lui disant qu'elle se battait très bien et il était curieux de savoir comment elle avait appris ça. Contente de pouvoir parler un peu d'elle, Marine n'hésita pas une seconde même si elle avait une certaine rancune vis à vis de son père pour ça.

« Au départ, mon père m'enseignait toute la théorie sur la magie, les monstres et tout ça... » Mais ce n'était même plus d'actualité maintenant qu'il y avait les gemmes pour apprendre la magie... « Mais comme il trouvait que je m'y intéressait un peu trop, il a préféré arrêter de me faire les cours... Pour la pratique, je me suis entraînée toute seule oui. »

Dans la forêt comme une grande et sans que ses parents ne le sachent... Jusqu'à ce qu'ils ne l'apprennent et ne l'interdissent même de sortir de la maison. Enfin, c'était pour sa sécurité et elle le savait bien. Elle espérait d'ailleurs qu'ils allaient bien à cet instant. Mais comme elle ne pourrait pas et ne souhaiterait pas surtout retourner en arrière, elle prit les devants pour pouvoir insister sur la poursuite de la route.

« Allez, on a encore beaucoup de chemin à faire. C'était bon ? » Qu'elle demanda par rapport à ce qu'il venait de manger. Elle en aurait bien pris une de son côté mais elle préférait manger quand ça serait l'heure de le faire sans quoi elle risquait surtout de prendre du poids et c'était bien la dernière chose qu'elle voudrait : devenir une grosse dondon !

L'arche étant tout juste à côté, elle put passer en dessous et arriver sur un sentier dont un précipice mènerait dans la mer vers la plage où elle comptait s'arrêter. Sur l'autre côté, à gauche, il y avait une falaise qui ne permettrait pas de passer outre si ce n'était sur les endroits où elle était absente et qui mènerait vers les profondeurs de la route des Mycorocs, vers des galeries de grottes parfois vraiment très dangereuses. C'était pourquoi Marine préférait les éviter.

« On va continuer de longer le bord de la falaise pour arriver sur la plage. Ces grottes à gauche font assez peur... » A vrai dire, son père l'avait assez traumatisé en lui parlant de Zu, de Tomberries ou autres créatures toutes plus difficiles à vaincre que les autres.

Marine et Pompon vont sur la route des Mycorocs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Dim 23 Avr - 19:23

Bilan

Marine et Hartemission passent au niveau 5!

Limite de Niveau 1 à définir!

Gains: +200 gils [Chacun]


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Marine et Hartemission vont vers la Route des Mycorocs



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
C'est un petit pas pour le mog...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» un petit mot pour michel (musfig)
» Petit rappel pour les salaires!!!
» Petit guide pour jouer du très Dur en Eldar
» Petit jeu pour passer le temps
» Un petit message pour dire coucou =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Route de Mi'ihen-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives