Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 C'est un petit pas pour le mog...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 7 Fév - 20:39

« OK kupo. Aujourd’hui, ce sera la bonne, ce sera la bonne ! »

Il était vraiment temps de commencer cette longue aventure qu’Hartemission s’imaginait depuis des lustres. A défaut de vraiment s’y préparer en cherchant des compagnons, il passait son temps à gravir et redescendre les marches de Luca vers Mi’ihen en sautillant au lieu de voler. De cette façon, il estimait s’entraîner à faire un long voyage ! Ce n’était pas facile tous les jours, mais si déjà il pouvait entraîner ses pattes à soutenir de longues routes, il pourrait ensuite dire vouloir se trouver un camarade qui tiendra la route avec lui ! Parce que tout le monde n’était pas digne de devenir le second d’Hartemission, ça non. Ce n’était pas n’importe qui qui pourrait entrer dans les Brigands Rayés ! Car oui, il escomptait bien reformer le groupe en mémoire de Bal Dat et Meh Gaj, ça oui.

« Une, deux, trois… huit… vingt… » Les marches se retrouvèrent bientôt derrière le petit mog. Il se retourna d’un bond et sourit de toute sa petite bouche. Heureux d’être parvenu plus facilement que d’habitude – selon ses critères – à gravir les marches en sautant une à une, il se dandina de gauche à droite, petite danse de victoire pour lui tout seul. Maintenant que ça c’était fait cela dit, il ne redescendrait pas ! Ça non, maintenant, il allait prendre cette route et essayer de se trouver un compagnon pour trouver ces cristaux… Le mieux, ce serait quelqu’un qui saurait où ils étaient ! Ou qui connaîtrait quelqu’un qui connaîtrait quelqu’un qui saurait où ils sont…

Mais ce ne serait pas de tout repos, ça pour sûr.
« Peh… peh… » Il reprit son souffle avant de se tenir bien droit, aussi droit que la grosse boule de poils dodu qu’il était le pouvait. « Allez, il est temps d’y aller, kupo ! C’est pas comme ça que je vais devenir le mog le plus— » Il remarqua qu’une gamine le regardait avec de grands yeux ronds à côté, son pouce à la bouche, la main dans celle de sa maman. Il sentit ses oreilles descendre un peu sous l’effet de l’appréhension de ce qui allait lui arriver.
« MAMAN ! Regarde ! Regaaaaaaarde le chat !! »
« Kupopo !? Je suis un mog ! Un mog ! » La fillette sursauta et se colla aux jambes de sa mère.
« Allons chérie, n’embête pas le chat. On y va maintenant. »
Ils partirent alors que Hartemission croyait sentir une veine tressauter sur son front. Groumph !

Bon, après cet épisode plutôt habituel honnêtement, Hartemission soupira avant de s’élever dans les airs avec ses petites ailes. Il se balada un peu le long de la route, observant par ci par là les individus qui se promenaient. Beaucoup utilisaient de drôles de machines bruyantes, mais d’autres semblaient tenter de voyager à dos de chocobos. Les chocobos n’existaient pas sur le monde d’où venait le mog voleur, si bien qu’il ne pouvait que s’interroger sur ces choses… En voyant l’un d’entre eux tirer une charrette, il crut bon de les associer – pour l’utilité – aux pao-paos. Ces grosses boules bleues qui tiraient les caravanes de cristal. Aah… son monde lui manquait, parfois. C’était plus facile de voler un pain de campagne dans une caravane fermée que dans une charrette ouverte.

Hartemission déambula au gré du vent jusqu’à repérer quelque chose du coin de l’œil. Ses petites ailes frémirent alors qu’il pensait remarquer… un coffre !! Oh, bonheur ! Il sentit son petit cœur se mettre à danser dans sa poitrine alors qu’il se posait sur le sol pour se dandiner jusqu’au coffre et ainsi voir ce qu’il contenait ! Avant d’y toucher bien sûr, il vérifia qu’il n’y avait personne dans les parages…
« Huhuhu, trouvé, c’est pas volé, si ? » Non, techniquement. Il s’approcha du trésor et colla son nez orangé sur l’ouverture. Le contenant s’ouvrit à une certaine lenteur sous le regard d’Hartemission pour révéler… rien du tout. Il avait déjà été vidé de son contenu ! Le pompon du mog sembla s’effondrer sur sa tête tant la déception était grande. « Aaargh… Mais à quoi bon laisser un coffre là s’il est vide ? C’est de la triche kupo ! » Il se tourna d’un bon pour montrer son dos au coffre, comme s’il le boudait.

Et maintenant quoi ? Il redressa son pompon au dessus de sa tête et entreprit de s’éloigner du coffre pour retourner sur la route en se dandinant toujours. A défaut de trouver quelqu’un d’utile, un peu de repos ne ferait pas de mal – bah oui déjà. Il utilisa ses ailes pour se hisser un peu en hauteur, sur une ruine le long du chemin. Il ne se coucha pas, mais il resta dans cette position pour observer les passants en estimant convenable de les analyser de prime abord avant d’en apostropher un pour voir s’il était digne de ses fantastiques plans, kupo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mer 8 Fév - 10:00

Partie de Luca, c'était le grand voyage qui débutait, le premier d'une longue série que se disait Marine. Elle était peut être partie de Kilika à la base, ce n'était pas dans le bateau entre Kilika et Luca qu'elle aurait pu dire faire de la route si bien qu'elle était un peu excitée d'enfin pouvoir commencer à véritablement avancer. Un peu tendue certes parce qu'elle savait qu'elle rencontrerait des monstres mais elle avait entendu dire que ce n'était pas la mer à boire non plus, ils ne devaient pas être plus forts que ceux qu'elle avait déjà pu rencontrer dans la forêt de Kilika. Et elle n'était plus aussi jeune non plus.

Alors qu'elle commençait tout juste à avancer sur le route de Mi'ihen, elle croisa du regard une petite fille en train de pleurer et sa mère la tirer vers la ville par la main. Par empathie, elle serait bien allée voir ce qu'il se passait mais elle n'était pas sortie de l'auberge si elle commençait directement comme ça et on lui avait dit que cette route était mine de rien assez longue à traverser. Refrénant donc ses envies, elle repartit d'un bon pas en sautillant à chaque enjambée, clairement de bonne humeur.

Quelques mètres supplémentaires et elle remarqua qu'il y avait quelque chose au sommet d'une ruine. Ça ressemblait à une peluche qu'un enfant aurait jeté là haut. Elle fronça les sourcils en se demandant si ce n'était pas la peluche de la petite vu comment elle pleurait. Elle regarda derrière elle pour la voir continuer de se diriger vers les escaliers menant à Luca et elle ne perdit pas de temps ensuite pour se donner l'élan d'aller la chercher et tant pis si ça lui ferait perdre du temps !

« Une, deux et trois ! » Elle se donna une impulsion pour s'accrocher sur un rebord lui permettant de se hisser vers le haut de cette ruine. Elle répéta l'opération deux ou trois fois et elle put arriver au sommet, derrière le mog qu'elle avait assimilé à un jouet ou une peluche – il fallait dire qu'il n'avait pas beaucoup bouger non plus. En le voyant remuer le pompon, elle avait d'ailleurs cru à tort que ce n'était qu'un effet de la légère brise les entourant. Mais même si on lui aurait dit que cette chose était vivante, elle n'y aurait pas cru donc ce fut sans la moindre hésitation qu'elle alla la prendre par le pompon pour l'accrocher et sauter de ce support.

L'impact avec le sol eut de quoi lui faire regretter son choix mais la douleur fut supportable. Il fallait qu'elle se dépêche de rejoindre la petite maintenant. Elle s'apprêtait à crier pour l'appeler mais c'était sans compter que ce qu'elle tenait par le pompon n'était pas nécessairement une peluche ou, du moins, du genre à se laisser traîner par la tête sur un sentier poussiéreux. Ce qui l'avait surtout surpris juste avant de l'emporter dans son saut vers la terre ferme, c'était non pas le fait qu'il était vraiment très doux et qu'elle aurait pu le garder pour elle mais, et surtout, le fait qu'il était relativement lourd pour une peluche. Elle s'était demandé quel enfant en bas âge pourrait porter un truc comme ça à bout de bras ? Enfin, ce n'était pas particulièrement lourd mais la circonférence de la chose était assez imposante pour des petits bras... Le pourquoi Marine s'en était emparé par le pompon d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 10 Fév - 19:54

En haut de son perchoir, Hartemission pouvait observer tout ce qui se déroulait autour de lui. Il n’y avait pas grand-chose honnêtement, mais au moins, ça donnait un bon point d’observation hein ! Il pouvait voir les gens qui circulaient en bas, beaucoup voyageaient dans l’objectif de se rendre dans une auberge à ce qu’il pouvait entendre… Oui, il avait de très bonnes oreilles et donc une ouïe très fine. De ce fait, il pouvait capter quelques bribes de conversation. Certaines avaient tendance à le distraire d’ailleurs, c’était sympa ! Ils parlaient de nourriture, et soudainement il commençait à réaliser avoir faim quand bien même il avait bien mangé avant de partir de Luca… Brreuh, pourquoi est-ce qu’il fallait toujours qu’il ait un petit creux quand il fallait pas…

Trop préoccupé, Hartemission ne se rendit pas compte que quelqu’un venait de grimper sur les ruines où il était. Il pensait être à l’abri honnêtement puisqu’il était quand même à une très bonne hauteur du sol quoi ! Personne de sensé ne grimperait si haut, sauf peut-être quelqu’un qui voudrait prouver être le plus malin ou tout simplement se suicider en se cassant le cou. Sympa comme image. Mais le petit mog allait vite comprendre qu’il se faisait des idées lorsqu’il sentit quelque chose lui agripper le pompon.
« KupoooOOOOAAAAH !??? » Soudainement, il se retrouva emporté vers le sol à une vitesse ahurissante !! Et bordel de kupo que c’était douloureux de se faire tirer par le pompon comme ça whaaaaat ??? Très brutalement, Hartemission heurta le sol, il sentit ses petites pattes postérieures se retrousser un peu sous l’effet de l’impact et il prit tout dans le flanc gauche. Ses ailes s’agitèrent furieusement dans l’objectif évident de se dégager de l’emprise de cette fille qui ne semblait même pas avoir remarqué qu’il était vivant !

« Hey ! Hey ! KU-PO ! » Hurla-t-il en tirant brutalement sur son pompon. Finalement, la demoiselle lâcha prise, que ce soit parce qu’elle s’était rendu compte qu’il se débattait ou simplement parce qu’il avait réussi à sortir de son emprise. Maintenant libre, il se recula en bondissant sur ses pattes et s’ébouriffa le poids et le pompon en se secouant vivement sur place. « Brrr ! Aïe ! Non mais ça va pas kupo ?! Mon pompon est douloureux maintenant ! » Il l’abaissa de sorte à l’avoir devant le nez et ainsi pouvoir l’observer. Heureusement, il n’était pas abimé d’aucune sorte, peut-être juste un peu en fouillis, son pelage s’était un peu écrasé… Il prit une profonde inspiration et gonfla ses joues, lorsqu’un "pouf !" se fit entendre. Son pompon venait de retrouver toute sa forme sphérique et touffue.

Loin d’en avoir fini avec cette personne aux cheveux roux, le mog entreprit de faire battre ses ailes pour s’élever et arriver à la hauteur de son visage. Comme ça, il pouvait bien voir qui elle était et se souvenir de sa tête ! Mais plus sérieusement, il pouvait aussi lui parler en face à face, sans se sentir rabaissé ou forcément plus petit.
« Tu ferais mieux de te faire pardonner ! On ne touche pas comme ça au pompon d’un mog ! » Ça non. C’était précieux, c’était ce qui faisait leur identité ! Il entendait bien récupérer quelque chose en échange de cet affront ! Pourquoi pas de quoi manger ? Une bonne poignée de gils ? Oh ce serait génial. Ça oui il comptait bien demander réparation pour les dégâts, surtout que ça tirait encore un peu et sincèrement, ce n’était pas du tout agréable ! Non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Sam 11 Fév - 20:27

Aussi surprenant que ça pourrait paraître, cette peluche se mit à hurler pendant que Marine était en train de voler. Elle réalisa en touchant le sol – sans tenir compte de la douleur dans les pieds – que cette chose était effectivement vivante et faisait des 'kupo' assez fréquemment. Marine eut du mal à calculer que c'était une espèce vivante puisqu'elle n'en avait jamais vu qu'en peluche. Elle le regarda avec les yeux ronds avant de calculer ce qu'elle allait dire mais l'exclamation partit toute seule.

« Une peluche qui parle ? » C'était-elle cogné la tête dans sa chute ? Surtout que ça paraissait bien réaliste en plus : il disait avoir mal au pompon du coup, l'endroit où elle l'avait agrippé. Elle ne savait pas trop ce qu'elle devait faire si bien que lorsqu'il gonfla les joues pour lui redonner de l'ampleur, elle s'était bêtement et platement excusée. « Euh... désolée ? »

Elle n'était même pas sûre de ce qu'elle devait faire mais ça ne suffirait pas au mog, créature qu'elle ne tarderait pas à connaître autrement qu'en peluche puisqu'elle apprenait qu'on ne touchait pas comme ça au pompon d'un mog et qu'elle aurait tout intérêt à se faire pardonner. Avant de reprendre sur ce qu'il venait de dire, elle était toujours aussi surprise.

« T'es un vrai mog ?! » Et oui... Mais que pourrait-elle faire pour se faire pardonner. Euh... « Pardon ? » C'était tout ce qu'elle pourrait faire mais comme la petite créature voletait devant elle comme si elle attendait quelque chose, Marine réalisait qu'il attendait vraiment une compensation financière ou un truc du genre... « J'ai pas d'argent à te donner... » Elle avait fait passer toutes ses économies dans le liki et la nourriture pour la route... Du coup, elle n'avait plus rien. Ah si peut être !

« J'ai juste mon repas. » Elle sortit un sac transparent dans lequel on pourrait voir une pomme et des sandwiches. « Si t'as faim, je peux le partager avec toi. » Elle savait qu'il y avait une auberge sur la route mais cet en-cas n'était présent que si elle aurait souhaité continué d'avancer sans faire de pause. Mais elle comprenait bien la réaction de ce mog mine de rien. Il avait dut se faire dans le pantalon là à la manière dont elle l'avait traité.

« J'ai cru que tu étais une peluche et que la petite fille pleurait parce qu'elle l'avait perdue. » Dans ce cas, pourquoi elle pleurait ? C'était pas de la faute du mog quand même ! Ca aurait de quoi la surprendre de savoir que ce petit mog était une vraie terreur en fait. Mais depuis quand des mogs étaient vivants sur Spira ? Enfin... Héméra maintenant.

« Tu viens pas de Spira toi hein ? » Qu'elle lui demanda alors avec un brin d'assurance en plus. « Non parce que là, il n'existe que des peluches de mogs. » Mais comme elle ne connaissait pas les autres mondes, elle ne pourrait pas dire. Peut être que sur celui de Héra il y en avait ? Ou peut être sur celui de Gaïa ? Elle ne savait pas... elle ne connaissait que les noms... Même pas la culture ou les races... Quoi qu'il y aurait certainement des mogs quelque part.

Son sac déjeuner toujours en main, elle attendait de voir si cette compensation conviendrait à sa majesté le mog grincheux ou si elle devrait trouver autre chose. A la limite, voyager avec lui jusqu'à ce qu'elle puisse lui donner une compensation en gils directement ? Ca serait une bonne idée puisqu'elle se disait que ça serait plus marrant si elle pourrait être avec quelqu'un pour la route. Et quoi de mieux qu'un mog grincheux pour mettre l'ambiance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 17 Fév - 11:22

Une peluche qui p— non mais elle avait du culot celle-là !! Hartemission gonfla les joues dans une moue outrée. A cette apparence plutôt loufoque, cette demoiselle aux cheveux roux s’excusa maladroitement, comme si elle n’était pas certaine que c’était la bonne chose à faire mais… Oui c’était la bonne chose à faire !!! Tudieu ! Hartemission restait toujours suspendu dans les airs grâce à ses petites ailes, nez à nez, yeux à yeux avec cette petite peste. Il comptait bien avoir réparation quand même, non mais, ça faisait un mal de chien de se faire tirer le pompon comme ça ! C’était quoi cette idée ! Nom d’une pomme rayée !

C’est là que cette fille comprit qu’il était un vrai mog. MAIS OUI TUDIEU ! Hartemission pinça les lèvres dans une moue dérangée. Non mais sérieusement, que pensait-elle ? Qu’il était une peluche abandonnée là comme ça sur le bord de la route ? Elle voyait souvent des peluches paumées en haut des ruines celle-là ? Bizarre, trop bizarre cette nana. Elle mentionna encore qu’elle s’excusait, avant de dire qu’elle n’avait pas d’argent.
« Bah trouve autre chose kupo. » Voilà. Il voulait vraiment réparation pour la douleur orchestrée, volontairement ou pas, sur son glorieux pompon. Il voulait qu’on s’excuse, qu’on lui fasse un poutou et que le bobo s’en aille ! Façon de parler. Il aurait préféré de la thune mais comme cette fille n’en avait pas, il allait vraisemblablement devoir se contenter d’autre chose.

Et autre chose il y avait ; cette adolescente avait son repas. Hartemission n’était pas certain de vouloir s’enquiquiner d’un sandwich au beurre mais au pire, ce n’était pas une mauvaise idée, surtout qu’il avait un peu faim… elle sortit un sac transparent de sa besace et Hartemission remarqua un sandwich ouais, mais aussi une pomme ! Oh ! Il ouvrit grand la bouche. Oh, elle n’était pas rayée mais ça restait une pooooomme ! Elle proposa de partager avec lui et soudainement, Hartemission devint plus aimable.
« Oui, oui ! Kupo ! » Il se posa sur le sol et se dandina de gauche à droite. Il n’avait pas siiii faim que ça, mais l’idée de manger une pomme… Oh, une belle pomme ! Ça lui manquait drôlement, même si ça ne vaudrait sûrement pas ses fabuleuses pommes rayées…

C’est là que cette fille se justifia pour le geste posé un peu plus tôt ; elle pensait qu’il était une peluche qu’une gamine plus loin avait perdu parce qu’elle pleurait. Bah non, zut. Hartemission ne répondit rien en jugeant que c’était évident mais ce qui était aussi une évidence, c’était qu’il ne venait pas de ce monde. Cette fille le mentionna, avant de préciser que les mogs n’existaient qu’en peluche sur Spira – où il était donc – et que ça expliquait la confusion. OK, il pouvait bien lui donner ce point-là.

« Ceci explique cela, kupo. » Il émit une pause et regretta vite ses mots. « Mais ceci n’excuse pas cela ! »
Il ne voulait pas qu’elle pense qu’il changeait d’avis pour son déjeuner ! Quand même pas !

« Hm… Hm… Bon, j’ai bien réfléchi. » Ou pas. « Et si tu me donnes ta pomme, on sera quitte, kupo. » C’était dit comme un véritable négociateur, attention ! Mais il n’avait absolument pas réfléchi, sincèrement c’était juste pour faire chiche qu’il était humble et qu’il acceptait oh combien volontiers de pardonner à cette pauvre demoiselle étourdie. Elle allait probablement s’interroger sur comment il allait manger ce truc mais Hartemission était un mog et avait bien plus d’un tour dans son sac.

En attendant qu’elle consente à lui filer son fruit bien rouge et croquant, Hartemission répondit au reste.
« Non je ne viens pas de Spira. Je viens d’ailleurs. De… eh… » Ah ben c’est con. Son monde n’avait pas de nom. « D’ailleurs. Kupo. »

Bon voilà, il avait répondu, pouvait-il voir cette superbe, ravissante, et oh combien délicieuse pomme maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Dim 19 Fév - 11:49

Le péché mignon de ce mog était vraisemblablement les pommes puisque dès qu'il vit celle que Marine sortit, il sembla tout de suite oublier tout le reste. Oh, il aimait les pommes pensa-t-elle avec un sourire un peu bête. Mais s'il voulait bien la récupérer et qu'il admettrait bien volontairement que l'erreur était plausible sur ce monde où les mogs n'existaient pas, ça n'excuserait pas le tirage intempestif de pompons ! Zut... Elle aurait pu espérer qu'il oublie tout pour une malheureuse pomme qu'elle aurait sans doute pas à manger du coup.

Il avait bien réfléchi à la proposition dans ce cas : et il acceptait de la pardonner contre cette pomme. Ce n'était pas très cher et probablement moins handicapant pour l'adolescente que de lui donner de l'argent puisqu'elle aurait probablement eu à lui donner davantage que les trois gils que cette pomme valait. Maintenant qu'il était par terre à se dandiner au lieu de voler, il paraissait tout de suite bien moins impressionnant et Marine se sentait presque obligé de se pencher pour se mettre à sa hauteur.

Elle avait été chercher la pomme dans le sac et pendant qu'elle avait la main dessus pour l'en sortir, elle écoutait toujours le mog lui dire qu'il venait d'un autre monde en effet, il chercha le nom de son monde mais sembla avoir un trou et confirma juste venir d'ailleurs, ailleurs kupo qu'il disait. C'était rigolo un mog n'empêche : ça se sentait toujours obligé de dire des kupo un peu partout mais c'était mignon.

« Va pour ailleurs alors. Tien. » Fit-elle en lui tendant la pomme du coup. Elle passa à côté de lui ensuite pour pouvoir s'installer sur un petit rocher sur le bord de la route afin de sortir son propre sandwich, autant le manger maintenant histoire de dire qu'elle avait totalement mangé son repas malgré qu'il devait être dix ou onze heure. Qui lui en tiendrait rigueur tant que c'était mangé après tout ?

C'était un peu morne cependant et elle tourna la tête vers le mog en question pour se renseigner sur son itinéraire du coup ou sur ce qu'il souhaitait faire dans ce monde mais, avant tout, elle se disait qu'ils pourraient peut être se présenter aussi vu qu'il ne lui en voudrait plus pour cette histoire de pompon tiré.

« Tu t'appelles comment sinon ? Moi, c'est Marine. » Elle regarda la route pour pouvoir se lancer sur le sujet directement. « J'allais à Bevelle pour me renseigner sur des cristaux élémentaires. Si tu viens d'un autre monde, tu fais quelque chose de spécial ici ? »

Une manière plutôt discrète de lui demander s'il avait un but ou s'il errait un peu au pif comme ça. Mais rien qu'à avoir pu l'entendre parler un peu, Marine était persuadée qu'il n'aurait aucune idée de ce qu'il faisait là mais qu'il tenterait de se raccrocher à ce qu'elle venait de dire sur elle pour chercher une manière de lier leurs objectifs. Inconsciemment, Marine avait su utiliser les bons mots puisqu'un cristal aurait sans aucun doute beaucoup de valeur. Et s'il savait que c'était le genre de truc très primé de tout individu d'Héméra, il pourrait sans aucun doute s'en faire des millions de gils à la revente. Mais déjà, s'il lui donnait son nom, ça serait un bon début pour l'adolescente qui le regardait manger avec une certaine gourmandise cette pomme bien rouge fraîchement cueillie de la veille.

A vrai dire, Marine ne savait pas du tout si elle pourrait obtenir des cristaux facilement. Elle avait entendu dire qu'il faudrait rencontrer des chimères pour obtenir un objet qui conduirait aux cristaux mais ce n'était vraiment pas facile quand on n'avait aucune piste. C'était pourquoi elle comptait proposer ses services à Asran pour profiter des connaissances de cet homme loin d'être fiable. Et si ce mog ne savait rien de ce monde ou s'il venait simplement d'ailleurs, il n'aurait probablement pas la moindre connaissance de ce monde et devrait bien se rattacher à quelque chose. Peut être que Marine pourrait avoir un compagnon de route aussi mignon que ce mog ? L'idée de s'en servir comme d'un oreiller était tentante aussi mais ce n'était pas dit qu'il accepterait par contre, déjà que se faire assimiler à une peluche l'avait frustré au plus haut point, elle n'irait pas tenter sa chance non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 7 Mar - 12:18

Ailleurs, oui, ça convenait à cette fille aux cheveux roux. Tant mieux, parce que du coup, Hartemission se sentait drôlement bête de ne pas pouvoir lui donner une réponse claire. Il était vrai qu’il ne s’était jamais interrogé là-dessus mais… son monde n’avait, en effet, pas de nom… C’était embarrassant tiens. Maintenant qu’il y songeait, c’était comme si un trou noir s’était créé dans sa petite tête, comme si son esprit venait d’être divisé par zéro. Et pouf ! Il était inapte à trouver une réponse, c’était lourd, mais tant pis. Il venait d’ailleurs – comme son rang le disait si bien – et c’était largement suffisant pour cette fille qui lui donna sa pomme en guise de pardon pour lui avoir grossièrement tiré le pompon. Bien, bien !

Hartemission ouvrit grand la gueule et attrapa la pomme avec bonheur. Eh non, il n’avait pas de mains, rappelons-le, pas de bras non plus, donc il fallait bien se débrouiller avec ce qu’on avait sous la patte… même si on n’a pas de pattes.
Si on ne le regardait pas trop souvent, on pouvait s’interroger sur comment il mangeait. Parce que oui, il mangeait. La pomme restait comme par magie tout près de sa petite bouche et il mordait joyeusement dans le fruit bien sucré. On pourrait penser, d’un rapide coup d’œil, qu’il mordait, lâchait, et remordait si vite que la pomme n’avait pas le temps de tomber, mais non. Petit mog que voilà avait beaucoup de puissance magique et il l’utilisait actuellement en tant que télékinésie, afin de maintenir la pomme en l’air. Il avait du caractère, mais en plus, il était doué ! Attention.

Pendant qu’il mangeait à petites bouchées, donc ça lui prenait une plombe, la fille lui demanda son nom en disant s’appeler Marine. Tiens, comme la mer ? Comme la couleur ? Ou comme rien ? C’était simple au moins à se souvenir. La bouche pleine, Hartemission tourna la tête vers elle, donnant la preuve que la pomme flottait bien devant sa bouche, et non pas qu’il la tenait avec ses petits crocs.
« 'Arthemishon. » C’était assez bizarrement dit mais il avait la bouche pleine hein ! On ne devait pas parler la bouche pleine, ce n’était pas chic mais plus encore, ça donnait de fausses syllabes et du coup, Marine allait l’appeler Artemishon à tous les coups. Au pire, il se ferait un plaisir de la reprendre si elle foirait son nom, non pas que ce serait de sa faute cela dit.

Pendant qu’il mangeait toujours, parce que ben oui c’était vachement long, Marine lui dévoila ce qu’elle faisait et lui demanda ce que lui, il avait l’intention de faire. S’il venait d’ailleurs, faisait-il quelque chose de spécial sur Spira ? Hartemission avala convenablement sa bouchée avant de répondre cette fois. Hm… Marine disait qu’elle cherchait les cristaux élémentaires, c’était fortement intéressant ! Si elle allait à Bevelle chercher des infos, pour sûr que la suivre serait une bonne idée… Là on pourrait presque voir des petits engrenages qui tournaient et tournaient entre ses deux grandes oreilles… Oui, oui, c’était parfait ! Le plan parfait ! S’il l’accompagnait, il pourrait peut-être savoir où trouver l’un de ses cristaux… Huhuhuhu, impeccable.

« Oh ! Tu cherches les cristaux, kupo ? » Il ignorait pourquoi cela dit. Attention, il ne devait pas divulguer ses intentions… Il se résigna donc et reprit sur une note un peu différente, pour espérer aller dans son sens sans trop en dire. « Je cherchais quelqu’un pour m’accompagner. Quelqu’un digne de ce nom ! Je veux avoir des infos aussi sur les cristaux, kupo, mais me rendre jusqu’à Bevelle tout seul, c’est trop dangereux, kupo. » Il devait bien admettre qu’il n’était pas assez fort pour rejoindre Bevelle tout seul, même si ce n’était pas sa destination à prime abord. Maintenant, c’était sa destination, voilà.

Terminant la pomme, Hartemission réduisit en cendres le cœur avant de se tourner d’un bond – littéralement – vers Marine.
« C’est décidé, kupo ! » Déclara-t-il sans autre forme de procès. « Comme je n’ai rien trouvé de mieux, tu viendras avec moi ! » C’était un chouïa méchant de le dire comme ça, mais ce n’était pas voulu comme étant méchant… Disons qu’il en avait marre de chercher et de tourner en rond sans rien trouver d’autres que des gamins enthousiastes qui le serraient comme un bébé ou une peluche, alors une fille comme elle qui, en plus, avait des objectifs qui lui donneraient sûrement une piste sur les cristaux, c’était tout bénef !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 7 Mar - 14:26

Ce visiteur venu d'ailleurs était vraiment très spécial mais Marine l'aimait bien. Il était aussi mignon qu'amusant et semblait avoir une ambition plus grande encore que son estomac ! Mais quel nom avait-il ? Elle le lui demanda après s'être présenté pour obtenir réponse et elle fronça un sourcil. « Arthe...mishon ? » C'était bizarre comme nom mais elle n'allait pas juger...

« D'accord ! C'est un peu long donc je vais t'appeler Arth ! » Voilà, comme ça, t'étais renommé que tu le veuilles ou non ! Maintenant qu'est-ce qu'il avait l'intention de faire ? Entendre ce que son interlocutrice disait semblait allumer des lumières : il devait intensément réfléchir et la demoiselle se retint de lui dire d'arrêter de réfléchir parce qu’il allait finir par prendre feu tellement ça faisait de la fumée. Heureusement qu'elle ne l'avait pas dit parce qu'elle n'avait pas d'autre pomme pour se faire pardonner une seconde fois en plus.

Du coup, il reprit la parole pour lui demander confirmation : elle cherchait bien les cristaux kupo... Enfin, sans le kupo évidemment... Pourquoi il disait tout le temps kupo d'ailleurs ? C'était vraisemblablement son cas aussi si Marine faisait attention à retirer tous les kupo intempestifs et il cherchait une personne pour pouvoir l'y accompagner parce que la route était longue et dangereuse pour un petit mog comme lui. Oh, il accepterait de l'accompagner ?

Marine semblait déjà se réjouir de la nouvelle et allait lui demander lorsque le petit mog termina sa pomme et ne fasse volte face vers la demoiselle : c'était décidé disait-il. La bouche mi ouverte et les mains jointe devant sa poitrine, Marine retint son souffle alors qu'elle allait lui demander de l'accompagner. Comme il n'avait rien trouvé de mieux disait-il, c'était elle qui viendrait avec lui.



COMMENT ?

Marine sentit ses joues s'empourprer sur le vif. « QUOI ? » Hurla-t-elle tout de même fortement. Elle allait lui demander certes mais là, il ne manquait pas de culot ce petit idiot ! « Rien de mieux ? Mais pour qui tu te prends espèce d'abruti ?! » S'il ne l'avait pas mangé, elle lui aurait arraché la pomme de la bouche sans aucun doute. Et si son père aurait été là, comment elle se serait fait tirer les oreilles pour avoir osé dire une telle chose. Mais il n'était pas là et ce que papa n'entendait pas ne pourrait pas lui faire du mal.

« T'as de la chance que je suis de bonne humeur sinon t'y serais allé tout seul à Bevelle. » Et tant pis s'il se serait fait manger par la première Bicorne de passage !

« Pff... Rien de mieux quoi... Comme si j'étais nulle... » Elle avait commencé à avancer, reprenant donc la route vers l'auberge sans s'inquiéter de savoir si le mog suivait et frappant les cailloux sur le passage. Elle avait relevé la tête pour voir un bombo passer d'un bout à l'autre de la route et elle retourna juste la tête vers Hartemission pour le regarder au travers une mèche de cheveux qui lui recouvrait un œil à cause du vent.

« Tu sais te battre au moins ? » Pas de bras, pas de jambe. Un pompon certes... Ca allait pas voler haut tout ça... D'autant plus qu'il disait la route serait trop dangereuse pour lui donc elle douterait sérieusement qu'il sache se battre en plus...

Lui aussi, il cherchait les cristaux. Il était peut être arrogant sur sa manière d'agir mais il était peut être plus utile qu'il n'y paraissait s'il savait certaines choses sur les cristaux. Marine se retourna alors pour se remettre en chemin, constatant qu'il n'y avait rien autour d'eux là.

« De toutes façons, il n'y a pas de monstre qui nous attaque pour l'instant. » La bombe était passée sans attaquer et Marine n'avait pas envie de débattre sur les capacités inexistantes de cette chose. Donc autant passer sur un sujet qu'ils préféreraient tous les deux vu qu'ils étaient d'accord au moins sur la direction à prendre. « Tu cherches des infos sur les cristaux, comme moi. Qu'est-ce que tu sais sur eux ? » En dehors de ce qu'ils permettaient d'obtenir, Marine ne savait rien et espérait découvrir leurs positions ou la manière de les obtenir plus généralement parlant. Autant tenter de discuter sur une chose où ils ne se prendraient pas le bec quelque part. Par contre qu'il n'y ait pas d'ambiguité... Elle retourna son regard vers le mog d'un air sévère - mais n'allez pas croire qu'elle était méchante non plus, elle était juste très contrariée.

« Et je t'autorise à me suivre... Va pas penser que j'accepte de venir avec toi comme ça hein ! Si je décide de partir toute seule de mon côté, c'est pas toi et ton pompon qui m'en empêchera ! » Et si elle voulait des infos, elle ne s'y prenait pas très bien pour le convaincre d'en divulguer non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Jeu 9 Mar - 10:40

Marine ne comprit pas exactement le nom du petit mog, aussi demanda-t-elle s’il s’appelait Arthemishon… La bouche encore pleine, le moogle ne put lui répondre tout de suite, il se contenta de supposer qu’elle faisait exprès ou peu importe… Comme son nom était relativement long cela dit, et ça il l’était il fallait bien l’admettre, Marine déclara qu’elle allait l’appeler Arth. Euh… OK, si elle le voulait, même si sincèrement, ce n’était pas très glorieux comme pseudonyme. Et lui, il l’appellerait Mari c’est ça ? A la rigueur, ça pourrait presque être mignon, mais pour le moment, ce serait Marine. Il ne donnait pas de sobriquet à ses collègues ! A ses amis, peut-être.

Par contre, Hartemission fit boulette en osant insinuer que Marine ‘suffirait’ comme il n’avait pas trouvé mieux.
« Gloups ! » La rouquine parut soudainement furieuse, si on pouvait le dire ainsi, en s’exclamant d’un quoi qui aurait fait pâlir un chocobo. Elle le traita d’abruti, laissant Hartemission se faire aussi minuscule qu’une balle de blitzball, en rentrant la tête dans sa fourrure et en aplatissant ses oreilles sur son crâne duveteux. Même son pompon parut tout petit tout d’un coup. Elle était drôlement intimidante celle-là quand elle s’y mettait ! Pourtant, on n’aurait pas crut comme ça ! La vache ! Y’avais des cornes sous sa tignasse carotte ou quoi ? Bon, trêves de plaisanterie parce que du coup, Hartemission ne faisait pas le fier, lui qui pensait être tombé sur une fillette crédule…

Bon. OK. Échec de la manœuvre, pas grave, il n’avait qu’à être plus gentil.
« OK kupo ! C’est surtout que j’ai trouvé personne ! Zut ! Kupo ! » Voilà, c’était avoué. Il bouda en se détournant de Marine alors que la demoiselle déclarait qu’il avait de la chance qu’elle soit de bonne humeur parce que sinon, il y aurait été tout seul à Bevelle ! Ah ben heureusement oui, sinon, il aurait été bon pour retourner jusqu’à Luca et ce, bredouille. Marine s’éloigna cela dit, sans même avoir confirmé si oui ou non, il pouvait l’accompagner, même si on pouvait déjà supposer qu’elle consentait à ce qu’il la suive avec la dernière phrase prononcée – pas celle où elle répéta ce qu’il avait dit mais l’autre avant.

Embarrassée, et c’était pas peu dire, Hartemission fit battre ses petites ailes de chauve-souris et s’empressa de suivre Marine en faisant bien attention à rester à une distance correcte, autant d’elle que du sol. Actuellement, il était environ au niveau de son visage. Il n’aimait pas trop marcher sur le sol, il ne le faisait que si c’était vraiment utile, ou s’il était épuisé et que ses ailes ne pouvaient plus le porter. Actuellement, elles étaient bien reposées donc nickel ma belle. C’était surtout de Marine qu’il avait peur.

Spontanément, elle se retourna, provoquant un mouvement de recul chez le petit filou. Il la dévisagea un moment en se demandant si elle n’allait pas lui demander de se tirer mais non, elle demanda s’il savait se battre au moins. Pourquoi ? Parce qu’il n’avait pas de bras, directement, il ne saurait pas se battre ? C’étaient des préjugés ça ma petite dame !! Plus sérieusement, il pouvait un peu comprendre pourquoi elle demandait ça, même si c’était un peu dégradant sur les bords.
« Mais oui je sais ! » S’il le voulait vraiment, il pourrait la soulever avec ses pouvoirs magiques ! Mais il n’en avait pas envie pour le moment. De toute façon comme le nota Marine ensuite, il n’y avait pas de monstres dans les parages actuellement, donc ils seraient probablement assez tranquilles.

Du coup, elle lui demanda ce qu’il savait sur les cristaux.
« Qu’il y en a plusieurs, kupo… » C’était déjà ça. Il n’allait pas lui dire qu’ils devaient valoir une fortune non plus ! Non, ça, c’était son petit secret à lui. Il ne voulait pas qu’elle sache ce qu’il comptait faire avec ces pierres magiques. « Et qu’ils exaucent le vœu de celui ou celle qui arrivera à tous les réunir ? » S’il se souvenait bien. Il était là depuis un moment quand même, il avait eut le temps d’entendre pas mal d’histoires et de rumeurs, mais les confirmations ? Pas vraiment. Là, il entendit surtout Marine dire qu’elle le ‘laissait’ l’accompagner, et non pas l’inverse, que si elle voulait partir de son côté, il ne pourrait pas l’en empêcher. Ni son pompon.

« Laisse mon pompon en dehors de ça, kupo. »
Faisant la moue, il entreprit de suivre Marine. Il restait toujours dans les airs, utilisant ses petites ailes pour se maintenir en équilibre au même niveau par rapport au sol mais et surtout pour avancer et suivre la pétulante et intrépide jeune fille. Franchement, elle était surprenante la gamine ! Comme quoi il ne fallait pas sous-estimer une personne juste parce qu’elle semblait charmante. Cela dit, Hartemission ne comptait pas s’excuser. Pour lui, qui n’était pas rancunier du tout, cette histoire était déjà passée.

« Et toi tu sais te battre ? Je ne vois pas d’arme sur toi non plus, kupo. » Non parce que elle rigolait bien à insinuer qu’il ne savait pas se défendre sous prétexte qu’il n’avait pas de bras mais elle ne paraissait pas bien forte non plus la gamine ! « J’utilise la magie, si vraiment ça t’intéresse. Les mogs sont plus malins qu’ils ne le paraissent ! » Ils n’étaient pas que des peluches mignonnes et adorables, ça non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Sam 11 Mar - 16:46

Aussi rapidement qu'elle avait pu arriver, la frustration de Marine se calma lorsque le mog se rattrapa en disant qu'il n'avait surtout trouver personne. Il ne s'était pas bien exprimé et admettait donc ouvertement que c'était parce qu'il ne voulait pas être tout seul surtout bien que c'était encore très indirect comme manière de faire mais Marine s'en contenterait et reprit la route sans lui répondre. La vision d'une bombe au loin lui fit se poser une autre question qui lui fit oublier le sujet précédent temporairement pour qu'elle lui demande s'il savait se battre. Ce n'était pas parce qu'il était petit ou parce qu'il n'avait pas de bras mais surtout pour pouvoir savoir si elle serait la seule à pouvoir taper sur des monstres dans le cas d'une attaque : ce n'était pas plus mal de savoir donc tout de suite s'il saurait faire quelque chose et il lui répondit que oui. Tant mieux !

Bon, ça ne serait sans aucun doute pas avec une épée ou une arme physique vu l'absence de main mais elle supposait qu'il pourrait se défendre s'il le disait. Suite logique, elle le questionna sur les cristaux – oui, c'était logique dans sa tête – et voulut savoir ce qu'il savait déjà de son côté. Pas grand chose de plus qu'elle ignorait malheureusement : il y en avait plusieurs qu'il disait et ils pouvaient permettre d'exaucer un vœu s'ils étaient tous réunis. Oui, c'était ce qu'elle avait entendu dire aussi. Mais elle savait aussi que ça avait attiré la convoitise de nombreuses personnes et que c'était pour ça qu'elle cherchait à les récupérer pour les confier à des organisations qui sauront bien les protéger. Donc, de base, ce ne serait pas à Bevelle qu'elle comptait porter sa confiance avec le dirigeant actuel.

« Oui, c'est ce que j'ai entendu aussi. » Dit-elle pour confirmer avant de lui faire part qu'elle acceptait qu'il la suive mais elle insista bien sur le fait que ce n'était que temporaire et qu'elle ne prendrait pas le fait qu'il la traite comme un petit chien là où c'était surtout lui qui voulait avoir un partenaire de route ! Quoi qu'elle ne dirait pas que ça l'embêtait aussi : une route en solitaire était longue et casse pied...

Par contre, en parlant de son pompon, le mog ne le prit pas super bien et il lui demanda de le laisser en dehors de ça. Serait-ce son point faible ? « D'accord ! » Fit donc l'adolescente sur un air bien détaché mais marquant bien dans son esprit que le pompon serait peut être utile pour d'autres choses dans ce cas.

Évidemment, comme elle lui avait posé la question, le mog la lui retourna et lui demanda si elle savait se battre elle aussi. Confirmant donc les pensées de la demoiselle dans le même temps en révélant qu'il savait faire, comme la majorité des mogs, de la puissante magie. C'était qu'ils étaient plus malins qu'ils n'y paraissaient disait-il et Marine se retint de dire que ce n'était qu'une apparence trompeuse de leur personnalité quand on voyait celui qui l'accompagnait. Elle préféra, à défaut de le provoquer, lui répondre sur ses talents de combattante.

« J'ai une arme pourtant. » Elle fit un mouvement assez ample pour pouvoir aller chercher une cloche géante qui apparut de nulle part. La taille de cette cloche devait être plus imposante que le mog lui même et Marine du l'accrocher à deux mains pour pouvoir l'empêcher de s'écraser sur le sol. En ayant les deux bras tendu vers le bas, la cloche passait à quelques millimètres de le toucher ce qui permettait de juger que cette arme somme toute originale faisait approximativement la taille de ses jambes. « C'est moi qui l'ai construite ! » Dit-elle fièrement.

Un procédé long et délicat qui avait mêlé l'orfèvrerie à la magie pour la construction d'une petite cloche et son amplification par un sort d'une complexité sans nom. A voir cette arme, on pourrait supposer qu'elle était donc plus physique que magique et on pourrait remercier papa dans le tas puisque c'était de sa faute si Marine avait du se tourner vers des rudiments plus physique quand il avait refusé de continuer son apprentissage de la magie par ses ambitions à devenir invocatrice...

Néanmoins, si elle pouvait se battre avec cette arme, elle était plutôt lourde et quand elle était inutile, Marine préférait la dissiper pour ne pas se la trimballer. Elle la fit donc disparaître et reprit la route en regardant sur le côté, là où elle avait vu le bombo de tout à l'heure passer. Elle ne le voyait plus maintenant et supposait soit qu'il était parti trop loin, soit qu'il avait été tué par un voyageur pressé. Il y avait mine de rien beaucoup de monde qui passait sur cette route ce qui permettait à la majorité des créatures de n'attaquer personne...

En attendant, il avait parlé qu'il cherchait lui aussi des informations sur les cristaux et quelque chose laissait Marine supposer qu'il désirait faire un vœu et donc qu'il chercherait à se les approprier pour cette raison. Peut être qu'il cherchait à retourner sur son monde et, si c'était le cas, elle pourrait peut être l'aider... Ce n'était pas comme s'il les utiliserait pour de mauvaises fins et un petit souhait ne serait pas risqué avant de les remettre à un groupe qui les protégerait...

« Si tu cherches des informations sur les cristaux, c'est que tu veux les trouver, non ? Tu souhaites quelque chose ? » Peut être que, comme elle, il voulait juste venir en aide à ce monde qui était menacé par des personnes mal intentionnées et aux idées de grandeur incompatibles avec la paix dans le monde... Qui savait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Dim 12 Mar - 17:52

Tout ne tournait pas exactement comme Hartemission s’y attendait, mais l’important était là ; il avait une copine de voyage et c’était cool. Comme ça, il pourrait rejoindre Bevelle plus rapidement et avoir des informations sur ces précieuses pierres ! Précieuses, précieuses pierres qu’il pourrait revendre au plus offrant… Bon, c’était un peu problématique avec Marine dans les pattes, mais pas grave, il pourrait toujours faire ça dans son dos. Ce n’était pas comme si elle voulait rassembler les cristaux si ? En tout cas, ce n’était pas ce qu’elle disait. Elle avait juste dit avoir entendu parler de ce que font ces cristaux, mais après… Elle ne mentionna pas trop ce qu’elle voulait faire… ça restait donc de l’ordre du mystère !

Maintenant, Hartemission s’interrogea sur les capacités de combat de cette rouquine. Non parce que ça se moquait bien gentiment, au calme, de l’absence de ses bras, mais en attendant, elle pouvait se battre la mignonette ou quoi ? C’était bien marrant de rire si on ne pouvait pas le faire soi-même ! Malheureusement, ou heureusement plutôt pour la suite du voyage, Marine savait se battre oui. Elle fit soudainement apparaître une espèce de… soucoupe… cloche… couvre-plat… bref, un truc très joli, trop joli pour être un couvre-plat d’ailleurs, en disant l’avoir fabriqué elle-même. Hartemission descendit au niveau du sol – en restant toutefois en vol – pour regarder la chose de plus près.
« Whoa ! Ça doit valoir une fortune, kupo ! » C’était dit un peu… automatiquement honnêtement. Cette grosse cloche semblait être de toute beauté, unique en son genre, fait-main aussi comme l’avait précisé Marine. Pour sûr que cette chose devait valoir une fortune, mais il y avait de quoi parier que Marine ne la vendrait jamais. De toute façon, pour le coup, Hartemission, petit mog au cœur tendre qu’il était, n’irait pas voler quelque chose qui appartenait à quelqu’un pour le revendre. Marine l’avait fabriquée, c’était à elle. Les cristaux, ce n’était à personne. Donc il pourrait bien en chiper un ou deux et les revendre… sans que ça ne blesse personne.

Sauf le portemonnaie du plus offrant.

Trêves de plaisanterie, il était maintenant temps de se mettre en route. Marine fit disparaître sa grosse cloche – permettant à Hartemission de vraiment comprendre que même s’il essayait, il ne pourrait jamais chiper un truc pareil – avant de lui demander pourquoi, en gros, il cherchait les cristaux. Voulait-il faire un vœu ? Difficile à dire. Il pourrait toujours juste jouer le jeu et ses pensées se tournèrent immédiatement vers Meh Gaj et Bal Dat. Il pourrait toujours prétexter vouloir les ramener… Enfin, techniquement, ce n’était pas si faux, il voulait bien revoir ses amis, mais trouver tous les cristaux pour ça lui paraissait être beaucoup trop fastidieux ! Du coup, mentir, était-ce une bonne chose ? Ehm… c’était embarrassant… et il n’était pas du tout un bon menteur…

Donc autant jouer la carte de la neutralité ! Bingo !
« Non. Ça me paraît trop compliqué de tous les regrouper, kupo ! Je veux seulement en apprendre plus. » Voilà, autant rester dans le vague… Vu le comportement de Marine, il sentait gros comme le monde que s’il mentait, il allait se faire rétamer ! Il ne voulait pas finir en crêpe, ni finir prisonnier sous ce couvre-plat décoré, donc autant juste ne rien dire et pis c’est tout. Il n’avait pas mentit techniquement, il voulait juste en apprendre plus sur ces pierres étranges, le reste… il se débrouillerait avec. « Et toi, kupo ? » Il avait le sentiment que ce n’était pas ça non plus. Peut-être voulait-elle simplement empêcher de mauvaises mains de les récupérer ? Ah ben pas de bol, Hartemission n’avait pas de mains !

Marine n’aurait pas trop le temps de répondre par contre. Alors qu’ils se remettaient en route, Hartemission volant toujours au-dessus du sol, il crut entendre un drôle de crépitement derrière lui. Il ne fit pas trop attention, il avait l’habitude d’entendre des bruits inhabituels avec ses grandes oreilles, mais quelques secondes plus tôt, il sentit quelque chose se rapprocher.
« KupOOAAAAAAAAAAH ?!!!! » Et PAF ! Il se fit tout d’un coup littéralement et soudainement catapulté à plusieurs mètres ! Un bombo, tout seul oui, venait de lui foncer dessus à vitesse grand V ! Pourquoi ? Allez savoir, la chose pensait peut-être à tort que Hartemission était une sorte de variété de bombo qui venait empiéter sur son territoire. Mécontent, le bombo venait de l’envoyer paître et sembla faire une espèce de grimace avec sa vilaine face. Hartemission rattrapa son élan au vol, un peu difficilement, mais au moins, il ne s’écrasa pas sur le sol… Il se retourna, semblant avoir une veine qui allait lui exploser sur le front.

« NON MAIS ÇA VA PAS !? » Hurla-t-il avant de remarquer la grosse bombe rougeoyante à côté de Marine. « O-oh kupo !! Marine, kupo !! »
Mais évidemment, elle avait déjà remarqué le bidule, vu qu’il devait faire un peu plus chaud à sa droite depuis un moment…


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Dim 12 Mar - 18:27

Est-ce que ça valait une fortune ? Certainement oui, mais Marine ne comptait pas le revendre et le précisa nettement et directement. « Ca n'a pas de prix. Je n'irais pas vendre ce que je préfère non plus. » Et elle fit disparaître la cloche géante comme pour pouvoir lui faire comprendre qu'il n'aurait même pas l'espoir de mettre la main... Ou ce qu'il pourrait avoir pour le prendre... dessus.

Maintenant, la route avait repris et il faudrait voir ce que l'un ou l'autre voudrait faire de ces petites pierres d'une valeur inestimables. Le mog ne dirait pas ce qu'il voulait vraiment faire avec mais il fut franc en disant que ça serait trop compliqué à regrouper tout et que donc, il ne cherchait que des renseignements dessus. Ah, c'était tout ? Pourquoi se donner tant de mal à réunir des informations s'il n'y portait pas davantage d'intérêt ? Il retourna la question à Marine en tout cas... La demoiselle ne savait pas si elle devrait vraiment lui répondre mais elle ne voyait pas pourquoi elle camouflerait ses intérêts surtout si elle pourrait avoir de l'aide pour y parvenir.

« Je les cherche pour les donner aux personnes les plus dignes de confiances. » Elle ne savait pas si elle pourrait ouvertement parler avec ce mog mais elle ne perdrait rien avec un inconnu...

« En fait, Bevelle est dirigé par une personne qui n'est pas digne de confiance justement. Je pense que c'est le genre de type qui utiliserait les cristaux pour lui plutôt que de les protéger. » Mais elle y allait parce que c'était justement lui qui aurait les meilleures informations. Maintenant, elle était aussi consciente qu'elle jouait à un jeu dangereux et qu'elle risquait de se retrouver dans des situations difficiles et c'était pourquoi avoir un allié pourrait s'avérer utile surtout s'il savait effectivement se battre.

D'ailleurs en parlant de se battre, l'air venait de prendre quelques degrés et Marine se retourna au moment où un bombo fonça dans le mog. Elle se retint de rire à le voir voler comme ça mais elle se demanda tout de même s'il ne s'était pas fait mal. La cloche qui venait de disparaître revint donc dans ses mains et elle en abattit un coup puissant sur la tronche de ce bombo.

A moitié assommé, le monstre n'allait pas les embêter trop longtemps même s'il était surtout paralysé pour l'instant. Marine allait se jeter vers le mog pour se rendre compte de comment il allait mais ce dernier s'était redressé en hurlant que ce n'était pas une chose qui se faisait. Comme Marine était dos à la créature, il crut qu'elle ne l'avait pas vue et la lui démontra comme il le pouvait.

« Ca va ? T'as pas trop de bobos ? »

Un peu penchée pour se mettre à son niveau, elle ne s'attarda pas trop à la bombe qui, même si elle était immobile par son arme, pouvait toujours attaquer. Elle sentit la douleur des flammes s'éprendre d'elle alors qu'elle ne s'attendait pas à pouvoir se faire attaquer.

« Outch ! Espèce de... » Elle prit le temps de regarder sa robe qui avait été noircie à la base et, les sourcils froncés, elle se retourna pour encore une fois l'attaquer à trois reprises dans trois mouvements qui firent une onde de choc à chaque impact et un son tonitruant dans le même temps. Elle se recula et regarda son adversaire qui ne semblait pas prêt de tomber comme ça non plus.

« Il a l'air costaud... » Et elle n'était pas sans savoir que ce genre de créature pour exploser en plus... Elle ne le dirait pas comme ça, ça serait le mog qui se prendrait l'explosion s'il venait à trop l'attaquer après l'avoir fait gonfler un certain nombre de fois. Elle le regarda d'ailleurs. Il ne se portait pas si mal que ça malgré ce qu'il venait de se prendre comme attaque. Au moins, il avait une certaine résistance qu'elle se disait.

En même temps, il ne semblait pas bien fort ce monstre mais ce n'était pas une raison pour tenter de brûler sa robe !

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Lun 20 Mar - 10:33

Il était évident que Marine n’irait pas vendre ce qu’elle préférait non plus… De toute façon, Hartemission avait saisit que si elle l’avait confectionné elle-même, c’était forcément un item d’une grande valeur oui – mais surtout sentimental. C’était un peu comme lui avec son petit cristal. Oui, il avait un petit cristal dans une mini-poche de sa fourrure. Oui il avait des poches ! Même si elles étaient extrêmement minuscules et ne pouvaient que contenir l’équivalence d’une bille. Il avait un petit cristal qui venait de son monde, enfin, un morceau… Ça lui rappelait au moins là d’où il venait, et ses amis aussi, même s’il ne pourrait jamais les revoir. Un petit souvenir de sa vie passée, mais il ne regardait pas cette vie avec tristesse ou nostalgie. Il savait que Bal Dat était vivant et qu’il poursuivait l’héritage des Brigands Rayés !
Enfin, il l’espérait… qu’il n’ait pas sauté dans un sable mouvant pour rien…

Quoi qu’il en soit, pour revenir à quelque chose de plus accessible pour Hartemission – les cristaux que tout le monde recherchaient – Marine dévoila qu’elle voulait les trouver pour les donner à des gens de confiance. De confiance ? Les oreilles du mog se dressèrent avec intérêt. Pourquoi ? Ces trucs pouvaient réaliser n’importe quel vœu et elle, elle voulait juste les filer à des inconnus ? Non, elle avait fait ses devoirs quand même et elle dévoila estimer que Bevelle n’était pas digne de cette confiance. Hartemission n’était pas certain de saisir, il était là depuis un moment, mais du coup, si pas à Bevelle, elle comptait les donner à qui ? La Néo-Shinra ? Ils faisaient partit de Gaïa, et Gaïa était un peu l’ennemi de Spira, un peu… Enfin, Harti pensait qu’il y aurait encore des tensions avec le conflit qu’il y avait eut…

Sauf que c’est là que le bombo fit son entrée, décidé à interrompre cette discussion.
« …Ku-kupo… » Balbutia Hartemission alors que Marine se précipitait dans sa direction en lui demandant s’il n’avait pas trop de bobo. Hartemission leva la tête, comme il était par terre, il se sentait tout petit. Il n’aimait pas ça du tout. Il préférait s’élever avec ses ailes mais là pour le coup, il avait un peu bobo oui, mais il ne comptait pas le mentionner. « Ça va, kupo. »

Marine attaqua le bombo, seulement pour mentionner qu’il était plutôt costaud après s’être mangé une vilaine gerbe de flammes. Hartemission pouvait seconder. Il l’avait cogné bien fort tiens ! Mais en attendant, il fallait s’en débarrasser, pas juste le regarder avec des yeux ronds en espérant qu’il allait filer ! Ce n’était pas en l’insultant qu’il allait prendre la fuite, il faudrait le cogner dur pour qu’il se décide enfin à disparaître. Ils pourraient ensuite poursuivre leur route vers Bevelle, même si Hartemission ignorait si ce voyage serait aussi profitable qu’il ne l’aurait crut de prime abord… Bah ! Au pire, il aurait des infos sur les cristaux, et c’était sa priorité !

Marine fit quelque chose d’utile en tout cas ; elle paralysa le monstre.
« Bien ! Il pourra pas nous attaquer ! » Mais dès le moment où il dit ça, le bombo décida de concentrer sa magie pour lancer une attaque flamboyante sur Hartemission aussi. Le mog détourna un peu le visage mais son pelage sentit bientôt le roussie ! Plus que légèrement… Il sentit des picotements venir lui chatouiller la peau et il grimaça en se secouant sur place. Il bouda un peu, mais il ne dit rien, même s’il sembla momentanément marmonner des kupo à tout va, bien mécontent et embêté. C’était à croire que le bombo avait comprit ce qu’il avait dit et qu’il lui avait prouvé que oui, il pouvait toujours les attaquer ! La prochaine fois, il se tairait…

En guise de représailles, Hartemission s’éleva dans les airs, tout courageux soit-il, et fonça de ses petites ailes vers l’ennemi pour lui donner deux coups de pattes. Un, deux, trois ! Kupo ! Ses pattes arrière frappèrent la surface brûlante du bombo et en sentant des fourmis dans ses orteils, il changea de stratégie en lui donnant un coup de pompon. Le bombo sembla être repoussé de plus en plus vers l’arrière, jusqu’à finalement s’immobiliser en dévisageant le mog avec haine. Hartemission ne se laissa pas démonter pourtant.
« Tu vas voir ce que peut faire un mog, kupo ! » Lança-t-il fièrement avant de se concentrer. Une lueur incolore, comme blanche mais quasi-transparente, entoura le pompon du petit voleur. Quelques secondes suffirent ensuite à envoyer un puissant rayon vers la bombe ! Celle-ci se mangea de plein fouet l’attaque et ne sembla pas du tout apprécier. Les dommages étaient plutôt corrects ! Content de sa performance, Hartemission jeta un coup d’œil vers Marine, comme s’il s’attendait à des remarques – positives bien sûr.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Lun 20 Mar - 11:06

Bilan

Hartemission et Marine passent au niveau 2
Note: je vous augmente maintenant pour que vous puissiez accroître vos dégâts sur le bombo Wink

Gains: +350 gils [Hartemission], +300 gils [Marine]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Jeu 23 Mar - 19:14

Ca ne semblait pas aller bien fort mais le mog avait dit qu'il allait bien si bien que Marine n'allait pas s'inquiéter de son état bien longtemps. Surtout qu'elle était un peu embêtée à l'idée qu'une créature les attaque... Il faudrait s'en défaire avant de continuer. Le paralyser n'était pas vraiment ce qu'elle avait voulu faire en premier lieu mais elle fut fière de l'effet produit au moment où Hartemission le lui fit remarquer. Oui, il ne pourrait pas attaquer si ce n'était qu'avec ses flammes et il y eut une fois encore la preuve que ces bestioles avaient des oreilles lorsqu'un jet de flamme se jeta à la figure du mog. Le pompon un peu roussi, ce dernier manifesta sa douleur avec une multitude de petit kupo comme si ça permettrait de le soulager. Marine aussi aurait certainement agi comme ça mais pas avec des Kupos cela dit.

« Ca brûle hein ? »

Elle venait de subir la même chose, elle saurait de quoi elle parlait dans ce cas. Oui, et le mog n'était vraiment pas très ravi de l'attaque subie. Il comptait se venger et prouver qu'il avait un sale petit caractère tout de même. Il frappa l'adversaire de multiples fois comme Marine avait pu le faire et termina avec un coup de pompon qui fut bien plus douloureux que le reste. Au moins, il savait se défendre mais c'était surprenant de le voir attaquer par des coups physiques.

« Tien, tu as quand même un peu de force finalement ! » Qu'elle lui sorti. Mais ce n'était pas du tout ce qu'il entendait recevoir comme compliment. Non, ce n'était pas vraiment un compliment bien que Marine pourrait ainsi bien démontrer avoir observé ce qu'il faisait et pourrait ensuite continuer d'attaquer dans le même style. Elle n'allait pas tenter de l'assommer une nouvelle fois alors qu'il était déjà incapable de bouger. Il faudrait espérer qu'il n'aurait plus de ressource pour le faire d'ailleurs et c'était le moment de s'en rendre compte.

La demoiselle se remit en charge et elle frappa très fortement l'adversaire après avoir pris un certain élan dans un tour sur elle même. Le coup fut très audible de loin avec le son de la cloche sur le bombo mais il s'en prit un autre dans le même temps venant par le dessus. La cloche s'enfonça dans le sol suite à l'attaque ce qui pourrait signaler qu'elle l'avait raté mais comme la bombe était un peu plus loin, elle était consciente que c'était de son initiative et non pas le monstre lui même qui avait bougé : il était paralysé.

Un peu sonnée mais se reprenant vite, Marine eut un sourire lorsqu'elle vit l'adversaire tenter de faire de la magie ou de charger. Elle comprenait qu'il ne pourrait plus rien faire et elle eut la bonne idée de lui tirer la langue.

« Ha ha ! T'es cuit mon gros ! Tu peux plus rien faire là ! »

Rien... Peut être... Mais dans une grimace assez moche, il s'enflamma de plus belle et sembla même grossir. Marine rata un battement de son cœur et elle sauta en arrière, tombant sur les fesses. « Ah !! » Cria-t-elle sans pouvoir s'empêcher de manifester sa frayeur. Mais quel con !! « T'es nul ! Ca se fait pas de faire peur aux gens comme ça ! »

Et elle ne pourrait pas même lui lancer de la glace pour le refroidir ou le tuer vite... Par ailleurs, la demoiselle se releva tout de même assez rapidement. C'était déjà bien la honte d'avoir eu peur comme ça, pas la peine de rester les fesses dans la terre et la poussière plus longtemps !

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Sam 25 Mar - 7:56

Mais oui que ça brûle nom d’un béhémoth ! Ça piquait sévère ! Et pourquoi elle se moquait celle-là ? Hartemission lui adressa un regard mauvais, boudeur même. Franchement, ce n’était pas gentil du tout… Il ne s’était pas moqué, lui, quand elle avait mangé une bonne gerbe de flammes dans la figure ! Borné, le mog ne la regardait maintenant plus et se préoccupa plutôt du bombo qui ne pouvait pas faire grand-chose maintenant qu’il avait épuisé toutes ses ressources et qu’il était paralysé en plus. Ils avaient vraiment un avantage non-négligeable et même s’il boudait Marine, il devait bien admettre qu’elle avait eut le bon réflexe en assommant ce gros ballon ! La paralysie les avantageait énormément, mais quelque chose lui disait que ça ne durerait pas longtemps…

Alors qu’il cognait vaillamment son ennemi, Marine déclara qu’il avait de la force finalement. Quoi, encore une moquerie ?? Non mais ! Hartemission se tourna vers elle en gonflant exagérément ses joues, ce qui lui donnait vraiment des allures de ballon de baudruche avec du pelage du coup.
« Mais ! Tu croyais quoi, kupo !? Evidemment ! » Il savait très bien se défendre, même si son domaine, c’était davantage la magie. Il le lui avait dit après tout non ? Qu’il savait se défendre ? Du coup, à quoi bon se moquer ? Brrr ! Cette fille lui tapait sur les nerfs ! Allez, respirons, respirons, ce n’était que le début d’une longue et belle amitié hein ? Qui aime bien, châtie bien ? On va dire…

Maintenant, c’était le tour de Marine de crâner, et la demoiselle ne se fit pas prier pour donner un bon gros coup de cloche au bombo qui ne put qu’encaisser sans broncher. Elle se moqua de lui aussi, mais cette fois, le bombo ne sembla pas d’accord et décida de prendre de l’ampleur pour prouver qui était le plus gros dans le coin. La rouquine ne semblait pas s’attendre à ça puisqu’elle recula vivement en poussant un cri avant d’insulter l’ennemi en disant que ça ne se faisait pas de faire peur comme ça aux gens ! Hartemission rit un peu avant de prendre la parole avec un petit sourire espiègle.
« Bah, faut croire que tu le gonfles, kupo… » Haha.

Il risquait de se manger un coup de cloche, lui aussi, à ce rythme ! Question de ne pas se prendre de représailles pour cette blague vaseuse bien digne de lui pourtant, le mog fonça vers le bombo sans prévenir afin de lui donner deux coups de pattes à la suite de l’autre, utilisant la propulsion de ses petites ailes pour se donner de l’élan et faire un tour sur lui-même. Paf, paf ! Les deux coups de pattes firent reculer le bombo qui grimaça de manière bien horrible, oh non il n’était pas d’accord du tout ! Il le prouva en dévisageant Hartemission, avant de soudainement prendre de l’ampleur à nouveau, signe qu’il allait bientôt éclater ! Oh la la ! Il fallait croire que le petit mog le gonflait aussi, gloups !

« Aïe ! Ça sent pas bon ! » Déclara Harti en se reculant un peu.
Cela dit, au lieu d’avoir les chocottes, il décida de braver l’adversité. Déterminé, il fronça ses sourcils et concentra toute sa magie dans son pompon. Celui-ci brilla à nouveau d’une lueur intense avant de jeter un rayon directement sur la tronche du bombo qui fut envoyé assez loin. Il tomba même sur le sol terreux de la route de Mi’ihen, et Hartemission crut à tort avoir tué l’ennemi ! Héhé. Satisfait, il se posa sur le sol, ses petites ailes étant bien fatiguées de ces rudes efforts, et se dandina joyeusement en tournant le dos à l’ennemi. Il allait crâner un coup quand il crut se sentir fixé. Il figea sur le coup, déglutit, et se tourna d’un bond avant de pousser un hurlement et de rouler en arrière – oui, rouler, comme un ballon, il roula sur plusieurs mètres, jusqu’à rejoindre Marine – et de se planquer derrière la rouquine.

« Ma-Marine ! Kupo ! Finis-le !! »
Bah oui, c’était juste un gros bébé trouillard, mais qui avait un trop-plein de courage à ses heures perdues.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Sam 25 Mar - 18:45

Qu'est-ce qu'elle croyait ? Que cette petite boule de poils avait une force proportionnelle à son apparence. Bah oui, ça lui arrivait aussi de juger par l'apparence mais elle se rendait compte que ce n'était pas le cas pour le coup... Quoi que ça ne voudrait rien dire non plus s'il ne faisait que d'utiliser la propulsion de son petit corps poilu pour frapper l'adversaire grâce à la vitesse finalement. Enfin, qu'importait la situation, elle ne répondit pas de toutes façons puisqu'elle jugeait que ça ne changerait rien ou que, pire, ça allait empirer la situation si elle maintenait le fait qu'elle le pensait aussi fort que sa taille le laisserait présager.

Par contre, elle ne dirait rien face à la magie qui était vraisemblablement bien plus importante comme elle avait pu le remarquer et qu'elle pourrait une fois encore remarquer par la suite. Par contre, il y avait bien des choses qu'elle pourrait tenir sous silence, Marine n'apprécia pas entendre que c'était peut être parce qu'elle gonflait le monstre au sens propre du terme. Ce qui était sûr, c'était que ses joues à elle étaient bien gonflées pour le coup et elle se retenait de lui envoyer une vacherie. Elle avait toujours sa cloche en mains mais elle estimait que ça serait préférable de l'utiliser que sur l'adversité avant de s'en prendre à mister pompon.

D'autant plus que ça commençait à devenir assez stressant comme situation quand on voyait que la bombe était encore en train de grossir. Elle aurait très bien pu lui renvoyer l'ascenseur à ce moment là en lui faisant part qu'elle ne devait pas être la seule à être gonflante mais elle se disait que ça serait trop facile. Surtout qu'elle eut une nouvelle perche de tendue lorsqu'il annonça que ça ne sentait pas bon du tout. Ca partit tout seul cette fois.

« Et ce n'est pas forcément à cause de la bombe pour le coup. »

Non mais, pour qui il se prenait hein ? Quoi qu'il en était, il faudrait bien admettre que la situation n'était pas très plaisante et qu'il faudrait abattre cette chose rapidement maintenant puisqu'elle ne grossirait plus beaucoup avant de soudainement éclater. Le pompon utilisa donc une technique magique pour pouvoir tenter de l'achever et, triomphal, il parvint à la repousser suffisamment pour commencer à croire avoir mis un terme à la bataille. Pourtant, Marine était encore aux aguets puisque cette chose, bien qu'elle s'était faite dégagée radicalement, n'avait pas disparue pour autant. Les furolucioles n'étaient peut être plus présentes mais les monstres disparaissaient encore normalement, non ?

Celle ci se redressa vivement, non contente d'avoir été mise au tapis de la sorte et elle chercha à charger bien méchamment le responsable de cette dernière attaque. Marine le vit alors courir comme il le pouvait – rouler serait plutôt le mot – vers elle comme si ça le protégerait que de la mettre en danger.

« Hey ! L'amène pas vers moi ! »

Il cherchait à ce qu'elle le finisse mais elle ne voulait pas se faire charger à sa place. Quel petit ingrat ! Elle l'aidait et tout et il lui envoyait les monstres dans les pattes ! Quoi qu'il ne devait pas même s'être rendu compte qu'elle avait cherché à l'aider en combattant avec lui par exemple. Elle aurait très bien pu partir et lui laisser ses problèmes après tout !

Non, elle n'aurait pas le choix. Hartemission s'était planqué comme un lâche juste derrière elle et Marine devrait donc attaquer pour mettre un terme à ce combat... Elle calcula bien son coup et dès qu'elle eut terminé son compte, elle envoya sa cloche droit devant elle pour frapper sa cible le plus fortement possible. Cette fois, elle sut que c'était terminé à la seconde où l'ennemi éclata dans une déflagration silencieuse sans qu'il ne reste rien du tout... Pas même une furoluciole...

Marine resta un instant à regarder ce qu'il venait de se passer pour bien s'assurer que la bête ne reviendrait plus mais quand elle estima après une dizaine de secondes que c'était bon, ce qui avait sans doute permis à Hartemission de quitter sa planque, la demoiselle se retourna vivement vers lui en gardant sa cloche en main. « Mais t'es malade ? Tu voulais me tuer ou quoi ? Pourquoi tu t'es planquée derrière moi ?! » Non parce que soit il était stupide, soit il voulait la tuer quoi... Enfin... il était aussi très certainement très couard mais elle ne le voyait pas sous cet œil, jugeant qu'il avait simplement fait exprès de se mettre au pire emplacement possible. S'il voulait mourir, autant qu'il le fasse tout seul non ?

Au moins, c'était terminé maintenant... La cloche de l'adolescente disparut alors qu'elle regardait autour d'elle pour repérer un gros caillou qui devait venir d'une ruine non loin. Elle alla s'y installer pour pouvoir se reposer un peu avant de repartir... Elle n'avait même pas fait attention de savoir si la bête avait laissé quelque chose en mourant mais aucun doute que ça aurait été la première chose que son congénère aurait certainement faite.

A mesure que la pression retomba, Marine reprit un comportement plus léger et finit même par s'intéresser à l'état du mog...

« Ca va sinon ? Tu sens pas trop le roussi ? » Ce n'était pas pour se moquer de lui ni pour faire un rappel à ce qu'elle lui avait dit en sous entendant que le bombo n'était pas la seule odeur qui pourrait faire que ça puait – elle ne s'en souvenait déjà plus à vrai dire. Elle pourrait repartir maintenant si lui était prêt... Elle le prouva en se redressant vu qu'elle se sentait un peu mieux. L'auberge ne devrait pas être trop loin encore.

« On va faire une pause au comptoir, ça t'intéresse de manger un bout ? » Il devait y avoir encore une vingtaine de minutes de marche pour s'y rendre, ça serait rapidement fait.

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Lun 27 Mar - 10:07

C’était sans subtilité aucune que Hartemission alla se cacher derrière Marine, poussant donc forcément le bombo frustré à se diriger vers elle ! La demoiselle se fâcha en lui disant de ne pas attirer l’ennemi sur elle mais Hartemission n’en avait cure ; il ne voulait pas être transformé en méchoui tout de suite !

Du coup, au-delà de sa frustration – et de son indignation bien sûr – Marine attrapa sa grosse cloche bizarre et assomma littéralement le bombo. Cette fois, très littéralement, puisque l’animal sauvage n’était pas prêt de se relever de ce coup-là ! Il tomba mollement sur le sol, comme un espèce de ballon de baudruche, mais qui ne dégonfla pas… Il tomba juste, boom, boom, puis disparu en une volée de petites poussières cristallines. C’était très beau, mais un peu flippant sur les bords. Hartemission laissa ses oreilles se coucher un peu sur sa tête, inquiet de voir ressurgir un autre monstre, mais à priori, aucun ne viendrait les embêter à nouveau.

« Fiou.. » Juste alors qu’il soupirait de soulagement, Marine se tourna vers lui, furieuse, et lui demanda s’il était fou et s’il voulait la tuer ! Harti sursauta et fit un pas en arrière – il était toujours sur le sol oui – en dressant subitement ses ailes dans une position d’étonnement notable. Il faisait la moue, les lèvres pincées, il ignorait trop quoi dire. Il n’avait pas voulu la tuer non ! Plutôt… lui donner le bon rôle ! Comme ça, elle avait pu tuer le bombo ! C’était pas plus mal, si ? Non, il avait comme le sentiment qu’elle n’apprécierait pas beaucoup cette excuse…

Elle insista en demandant pourquoi il s’était caché derrière elle. Harti se sentit bouder.
« Je voulais pas qu’il m’explose à la figure, kupo ! » Evidemment, mais elle non plus, du coup, la situation n’était pas trop 50/50 pour le coup, personne n’était content, tout le monde était fâché. Ça ne servait donc à rien de rester sur cet événement, même s’il était évident que ça n’améliorait pas de beaucoup leur relation déjà chancelante. Marine était bien pétard en tout cas, elle s’éloigna de là après avoir fait disparaître sa cloche, laissant Hartemission tout seul au milieu de la route. Il se sentait un peu coupable, il fallait bien l’admettre. Son but n’était absolument pas de mettre Marine en danger en plus ! Il avait juste eut le réflexe de se cacher… Bouh…

Il laissa ses petites pattes s’enfoncer dans sa fourrure. Comme ça, il semblait assis. Il fixa un moment un point imaginaire jusqu’à ce que Marine, qui s’était assise sur un gros caillou non loin, ne reprenne la parole pour lui demander s’il allait bien. Ses grandes oreilles se dressèrent sur son crâne, comme s’il était content qu’on lui adresse la parole. Elle demanda s’il ne sentait pas trop le roussi mais il se permit de penser que ce n’était qu’une pique et ignora ce passage.
« Ça va. Je prendrai un bain plus tard. » Il sentait un peu le roussi, oui… Mais pour le moment, ce n’était pas trop possible de se laver ! Une bonne étendue d’eau fraîche et le tour aurait été joué, mais même s’il y avait la mer à côté, Hartemission ne se voyait pas trop se jeter dedans. Il était à peu près convaincu qu’il devait y avoir des monstres aquatiques et il n’avait pas trop envie de finir dans l’estomac d’une baleine.

Lassé d’être au sol, le mog utilisa ses ailes pour se soulever. Marine choisit ce moment pour proposer de se rendre à l’auberge – au comptoir qu’elle disait, mais depuis le temps, Hartemission avait apprit que c’était ainsi que le peuple de Spira appelait ses auberges en général – pour se reposer un peu et manger ! Bon ce n’était pas pour tout de suite, il y avait encore pas mal de marche à faire, vingt minutes environ, mais comme ça, d’ici là, ils auraient le temps de se creuser l’estomac. Hartemission était toujours ravi de toute façon de pouvoir manger ! C’était l’un de ses passe-temps favoris.

« Oh oui ! » Répondit-il en se positionnant à côté de Marine pour la suivre. Il était au niveau de sa tête environ, toujours en vol. « Tu crois qu’ils auront des pommes, kupo ? » Il aimait manger de tout sur son monde – raisins arc-en-ciel, pain de campagne, un peu moins la viande mais ça passait, il était plutôt végétarien dans le genre – mais s’il y avait UNE chose qu’il pourrait manger à s’en faire exploser la panse, c’était bien des pommes ! Des pommes rayées en fait, mais ce type de pomme ne semblait pas exister ici… Donc une pomme normale, ça ferait l’affaire.

Ils eurent le temps d’avancer tout de même beaucoup avant que Hartemission ne relance la conversation.
« T’es venue là toute seule, kupo ? » Façon indirecte de demander si elle avait des amis ou de la famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Lun 27 Mar - 18:29

La situation rendrait n'importe qui boudeur mais Marine était assez capricieuse quand elle s'y mettait. L'avantage était que ce n'était pas une demoiselle trop rancunière non plus et elle finit par demander au mog comment il se sentait et s'il en sentait pas trop le roussi. Sa réaction précédente n'était qu'on ne pourrait plus normal : n'importe qui n'aurait pas voulu se faire sauter la figure mais le fait de se planquer derrière les pattes à Marine n'avait pas été la bonne planque il fallait croire.

Dans tous les cas, il allait bien qu'il répondait : bah oui, il s'était planqué comme un lâche mais elle n'irait pas lui lancer une nouvelle pique. Pour le fait qu'il sentait le roussi, il disait qu'il pourrait prendre un bain plus tard. En y pensant, il était vrai que Marine avait bien envie de se vautrer dans un bon bain bien chaud et y rester un bon moment. Mais elle était aussi consciente que ça ne serait pas un luxe qu'elle pourrait se payer tout de suite en sachant que le comptoir ne proposerait probablement qu'une salle de bain commune à toutes les chambres disponibles.

Toujours était-il qu'il faudrait se remettre en route et elle prit la tête du convoi pour le signaler. Le petit mog suivit sans ajouter quoi que ce soit. Il avait redécollé pour pouvoir se mettre au niveau de la tête de la jeune femme et pouvoir lui parler sans trop avoir besoin de crier depuis ses pieds. La proposition de s'arrêter manger semblait parfaitement lui convenir en tout cas ! Au moins une chose sur laquelle ils pourraient être d'accord. Marine sourit en se disant qu'ils pourront s'entendre sur ça. Il voulait savoir s'il y aurait des pommes par contre mais Marine haussa les épaules en se disant que ça ne serait pas logique qu'il n'y en ait pas en sachant qu'ils étaient tout de même proches de Luca.

« Je pense qu'il y en aurait. » Oui, ça serait bizarre qu'il n'y en ait pas... C'était comme s'ils disaient ne pas avoir de pain. Ils pourraient avoir des problèmes de livraison mais avec les hovers, ça serait tout de même bizarre...

Enfin, Pompon demanda ensuite si elle était venue ici toute seule mais là, pour le coup, ça ne serait pas logique qu'elle soit accompagnée si personne n'était avec elle sur la partie dangereuse de la route. Mais elle s'imaginait qu'il pourrait lui tendre un piège quelconque plus tard s'il savait qu'elle était véritablement seule. Quoi qu'avec ce qu'elle avait pu voir de ses capacités, elle n'aurait surtout peur que de se faire dérober quelque chose à la vitesse où il se carapatait.

« Ouais, mes parents m'ont laissés partir. » Papa n'était pas trop d'accord à vrai dire mais elle n'irait pas le dire ça par contre. « Maintenant que je suis assez âgée, ils ne pouvaient pas m'empêcher de quitter la maison et faire ce que je voulais. »

Mais elle savait aussi qu'elle repasserait les voir de temps en temps parce qu'elle était bien consciente qu'ils finiraient par lui manquer si elle partait trop longtemps. Elle réalisait que les créatures sauvages pouvaient être assez méchantes par moment mais ce n'était pas ce qui la ralentirait sur les poussées destructrices qu'elle pourrait avoir envie de faire passer sur leur dos. Et elle aurait bien le mog si jamais elle avait le besoin d'un bouc émissaire sur qui se défouler au courant de la route.

En discussions, la route était justement bien plus rapide si bien qu'ils pourraient bientôt arriver à l'auberge. Le comptoir de Rin était entouré d'étables de chocobo malgré qu'il y avait un parking de hoover juste à côté. Si elle ne se retiendrait pas, et si ce n'était pas payant également, elle aurait bien tenté de monter l'un de ces chocobos pour le fun de faire un chose que son père ne lui avais jamais autorisé à faire. En même temps, selon lui, ce n'était pas très esthétique de monter sur une chose qui puait autant... Mais même en s'approchant de l'étable, elle avouerait bien que ça ne sentait pas aussi fort qu'il avait jamais pu le prétendre...

« On arrive, ça tombe bien, il commençait à faire faim ! » Elle regarda le mog pour avoir confirmation alors qu'elle s'apprêtait à pousser la porte – bah oui, à défaut de main, le mog devrait bien compter sur les autres pour le faire à sa place hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 28 Mar - 11:06

Peut-être qu’il y aurait des pommes ! Ça, c’était vachement chouette. Hartemission sourit, rêveur, en s’imaginant déjà noyé sous une avalanche de belles pommes rouges. C’était agréable, il adorait ces fruits, les fruits en général en fait mais surtout ceux-là ! Comme Marine mentionna qu’il y en aurait sûrement, ça faisait très plaisir et il avait déjà hâte d’arriver sur place.

Pendant qu’ils marchaient – ou volait, pour Harti – le petit mog se fit curieux concernant sa nouvelle amie pleine de véhémence et lui demanda si elle était toute seule ici. Elle semblait assez jeune, mais il n’était pas sans être habitué à voir des jeunes gens partir à l’aventure. Ce n’était pas anodin sur le monde d’où ils venaient, surtout à l’époque où il fallait aller chercher de la myrrhe pour nourrir les cristaux ! Les plus jeunes et costauds étaient envoyés à la recherche des arbres de myrrhe, parfois même dès douze ans. Marine ne semblait pas avoir douze ans, ça pour sûr, du coup, pour Hartemission, ce n’était pas spécial ni surprenant qu’elle voyage.
Elle répondit que ses parents l’avaient laissée partir. Elle était assez grande maintenant pour savoir quoi faire de sa vie et avait décidé qu’elle pouvait quitter le foyer familial si elle le souhaitait. C’était assez… étrange comme façon de dire, c’était comme si elle était prisonnière, retenue contre son gré ! En tout cas, elle semblait contente de voyager. Peut-être que ses parents étaient du genre très stricts.

Hartemission pouvait un peu comprendre. Les siens voulaient qu’il soit dans la mog poste. Brrr.

« Oh, qu’est-ce que c’est, kupo ? » Malgré les nombreux mois qu’il avait passé sur Spira, il n’avait jamais vu de chocobo, pour la simple et bonne raison qu’il avait campé à Luca surtout jusqu’à avoir le courage de partir à la chasse aux cristaux ! Du coup, lorsqu’il vit passé un chocobo à côté de lui, il fut un peu désorienté. Marine ne sembla pas s’en occuper cependant. Elle ne l’entendit peut-être pas. Elle marchait vite, peut-être avait-elle faim ! Oh, oui, faim… Lui, il pouvait dire avoir faim, ça pour sûr. La pomme qu’il avait mangée un peu plus tôt lui semblait rudement loin – alors que ça faisait quand même moins d’une heure. En même temps, les pommes ouvraient l’appétit !

La route fut assez rapide et Hartemission repéra une drôle de bâtisses aux couleurs extravagantes avec des écuries un peu partout autour renfermant ces drôles d’oiseaux jaunes. Sur son monde, les chocobos n’existaient pas – il y avait des papaos. Des grosses bestioles bleues. Adorables, mais pas du tout semblables à un chocobo ! En volant toujours, il s’immobilisa devant l’un de ces gros volatiles à peu près au niveau du bec. Ils se fixèrent mutuellement pendant quelques secondes jusqu’à ce que le chocobo décide que Hartemission ressemblait peut-être à un chocolégume dodu et ne tente de claquer son bec sur lui ! Le mog recula vivement en faisant la grimace, avant de rejoindre Marine qui disait que c’était bien qu’ils soient arrivés, parce qu’elle avait faim.
« Il doit être midi douze. J’ai très faim, et j’ai toujours faim à midi douze, kupo. » Référence évidente : faite.

Ses petites ailes commençant à être fatiguées, Hartemission se posa sur le sol quand Marine lui ouvrit gentiment la porte. Il leva le regard vers elle et lui sourit pour la remercier avant de passer. Il y avait déjà quelques aventuriers dans la pièce, mais pas trop, au moins, ils ne se sentaient pas comme des sahuagins en boîte. Il y avait une douce odeur de nourriture qui planait dans l’air, du coup, ça faisait vachement envie ! Marine allait sûrement aller voir ce qu’il y avait au menu, mais Hartemission, lui, fut de suite attiré par les jolies pierres qui brillaient sur les étagères près du comptoir ! Son petit instinct de filou se réveilla soudainement…

Il allait tenter de chiper une gemme pendant que Marine parlait au comptoir quand il fut distrait.
« Oh maman ! Les belles pommes ! Tu as vu ! »
« Kupo ?? » Hartemission détourna son regard des gemmes pour voir un caisson rempli de pommes ! Oh, oh ! De suite, il laissa tomber la perspective de voler une gemme pour s’approcher de ce qui ressemblait en effet à un tas de pommes dans une jolie boîte ! C’était une livraison toute fraîche visiblement. Il se dandina jusqu’au caisson ; un gil la pomme. D’un bond, il se tourna vers Marine qui négociait sûrement un bon repas et potentiellement une chambre ? Il faudrait peut-être penser à se reposer, oui, le combat contre le bombo avait été assez pénible et haut en adrénaline… Manger aussi, manger serait une bonne idée. D’abord manger, ensuite le bain, puis dormir. Il n’était pas si tard, mais passer l’après-midi ici ne serait pas une mauvaise initiative, ne serait-ce que pour piquer un roupillon ! Le mog jeta un coup d’œil vers les pommes ; allez, il en prendrait quelques unes pour la route avant de partir plus tard.

« Qu’est-ce qu’il y a au menu, kupopo ? » Demanda le mog en s’élevant de sorte à se mettre sur le comptoir, carrément. Il ne parlait pas à la dame Al-Bhed derrière le comptoir, mais bien à Marine, puisqu’elle avait bien eu le temps de commander de quoi manger pendant qu’il lorgnait sur les gemmes – puis les pommes – quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Mar 28 Mar - 11:48

Effectivement, Marine n'avait pas entendu la question de pompon à propos de ce chocobo. Elle était devant et concentrée sur sa cible : l'auberge. Elle ne se rendit pas même compte que le mog avait manqué de passer pour le repas de l'un de ces volatiles jaunes enfermés dans les enclos. Il avait toujours très faim et il le mentionna : il devait être midi douze... Qu'il soit ou non cette heure là, Marine n'allait pas chercher à savoir non plus.

« Je n'attends généralement pas une heure précise pour avoir faim moi. Mais j'aime bien cette excuse ! »

Comme ça, elle pourrait affirmer qu'il était midi douze en ouvrant la porte de ce comptoir et permettre au mog de passer avec un sourire reconnaissant permettant de comprendre qu'il remerciait la demoiselle. Sans davantage d'attente, Marine alla au comptoir mais elle ne mentionna rien au mog qui pourrait ainsi faire ce qu'il désirait. Ce n'était pas comme si la demoiselle devrait lui dire de ne pas faire de conneries : elle n'était pas sa mère non plus !

Le menu serait quelque chose de banal pour la route : de la viande de Bicorne, des légumes cultivés probablement aux abords de Luca et le reste serait majoritairement de l'import. On pourrait noter un bon cageot de pommes non loin et Pompon ne le rata pas lorsqu'un gamin le démontra par la voix. Oh que oui elles étaient belles mais elles semblaient bonnes aussi. Un gil pièce et ça ne serait certainement pas compris dans le prix de la chambre. Bon, après, ils avaient récupérés un peu d'argent sur le bombo qu'ils avaient tués.

Ah oui, du coup... Marine se renseigna aussi pour prendre une chambre mais quand on lui demanda si elle voulait une chambre pour deux personnes, elle estimait que ça ne serait peut être pas nécessaire si on passait Pompon pour un animal de compagnie... Oh, ça n'allait pas lui plaire si elle lui disait une telle chose. Oui, une chambre pour deux, ça serait mieux... Et si jamais il n'utilisait pas son lit, elle pourrait coller les deux pour se faire un grand lit au final. Le principal, c'était d'avoir la salle de bain pour se relaxer après manger. Mais manger en premier lieu !

Ce fut le moment où il revint à côté de Marine pour savoir ce qu'il y aurait au menu. La demoiselle répéta alors ce qu'elle avait pris pour les deux. « Viande de Bicorne et haricots. J'ai pris un peu de pain et des pommes en complément. » Vu qu'elle avait bien compris qu'il aimait les pommes, autant le préciser aussi. « On peut s'installer, ils vont nous emmener ça. »

Et de son côté, qu'est-ce qu'il avait fait ? Probablement tourné en rond... Lorgné sur les pommes... Et anticiper des fourberies sans aucun doute mais elle ne se renseignerait pas sur tout ça. Il n'y avait selon elle rien à faire ici pour un mog... Quoi qu'il avait bien prouvé avoir un certain cerveau... Elle pourrait être surprise !

« Hey, Pompon ? Tu sais lire ? » Oui, elle l'appelait comme ça maintenant. Parce que Artemishion était trop long et le son 'on' était dedans. Pompon, c'était mignon aussi après tout donc pourquoi pas ? Elle ne lui dirait pas qu'elle faisait la comparaison à un chien non plus mais ça lui rappela ce qu'elle avait pris pour la chambre si bien qu'elle le laissa entendre dans la foulée. « J'ai pris une chambre pour deux au fait. On partage le prix en deux ? Ca fait cinquante gils chacun. » Vu qu'il avait récupéré de l'argent lui aussi, elle ne se sentirait pas mal de lui demander un petit remboursement sur les cent gils qu'elle venait de payer : cinquante pour elle et cinquante pour lui. S'il ne voulait pas, elle pourrait toujours modifier la chambre qu'elle avait prise après. Ca ne l'embêterait pas de le laisser dormir dans l'étable avec les chocobos, loin de là même !

« Ah, le repas arrive ! » Qu'elle fit en voyant une personne arriver avec un plateau jusqu'à leur table. « Merci ! »

On pourrait déjà noter qu'il y avait deux pommes dans le plateau. Et si c'était une chacun normalement, Marine était persuadé que Pompon allait vouloir lui faire du troc... La pomme de Marine contre son morceau de pain peut être ? Non pas que ça l'embêterait mais si elle se rendait compte d'une telle chose, elle risquait de se prendre des pommes discrètement pour pouvoir les manger sans qu'il ne s'en rende compte.

Marine se paie une chambre pour 50 gils (restauration des HP et MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartemission
Filou Fantastikupo !

Filou Fantastikupo !

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 31 Mar - 9:05

Hartemission n’attendait pas particulièrement d’heure pour avoir faim, mais à midi douze, c’était toujours le bon moment pour manger quelque chose ! Surtout parce que le douze donnait vachement l’impression que c’était la moitié de la journée et, du coup, que c’était tout à fait acceptable d’avoir la dalle. Alors quand il y avait deux douze, c’était encore plus acceptable d’avoir la rage de bouffe ! Cela dit, quelques pommes et Hartemission serait du genre à être tout à fait satisfait de son repas. Pas besoin de s’empiffrer d’une tonne de trucs trop gras et déplaisants à avaler. Il aimait les fruits sucrés, ce n’était pas lui qui bondirait sur un gros gigot…

Il interrogea donc Marine pour savoir ce qu’il y avait au menu, et ça ne sembla pas trop appétissant pour être honnête. De la viande ? Des haricots ? Hartemission crut sentir ses poils frissonner en se hérissant un peu. Ce n’était pas trop amusant comme repas ça… Mais Marine prouva être quand même attentionnée en disant avoir prit du pain et des pommes en plus ! Oh ! Génial ! Il eut un grand sourire avant de la suivre jusqu’à la table qu’elle lui indiqua. Maintenant qu’il savait ce qu’il allait manger, pour sûr qu’il avait hâte d’avoir son plat devant lui ! Il se dandinait joyeusement de gauche à droite sur sa chaise – qui était heureusement juste assez haute pour qu’on voit le haut de sa tête et ses grandes oreilles, mais pour manger, pas sûr qu’il puisse rester là – en attendant que le repas n’arrive.

En attendant, Marine l’interpella en l’appelant Pompon, et lui demanda s’il savait lire.
« Euh, bah, oui, kupo ? » Pourquoi ne saurait-il pas lire ? Parce qu’il était un mog et qu’elle le comparait à un animal ? Pfeuh, vilaine ! Il ne nota rien sur le fait qu’elle l’appelle Pompon cela dit, bien que c’était passé rapidement de Arti à Pompon, mais quelque part, il préférait Pompon, c’était plus sympathique et comme il aimait beaucoup son pompon, autant dire qu’il trouvait agréable d’être comparé à ce dit pompon.. C’était comme se faire appeler chaton quand on aimait les chats.

Marine expliqua qu’elle avait prit une chambre pour eux deux, et qu’elle avait coupée la poire en deux sur le prix. Elle lui suggéra donc de payer la moitié. Hartemission n’aimait pas trop payer, mais pour un service comme une chambre où dormir, autant dire qu’il ne dirait pas non. Quoi qu’elle disait une chambre pour deux mais en fait, c’était le lit qu’elle payait, nah ? Il n’y avait pas de chambre pour deux, c’était une grande pièce avec des tas de lits et une salle de bain commune. Quoi qu’il en soit, oui, Hartemission consentait à payer sa couchette.
« Okupo ! » Il utilisa ses pouvoirs magiques pour faire apparaître une pièce de cinquante gils. Il s’éleva dans les airs avec ses petites ailes et transporta la pièce dans sa gueule jusqu’à se poser sur le comptoir devant la petite Al-Bhed qui le regarda d’un œil interrogé – même s’il ne pouvait pas forcément le remarquer au-delà de ses lunettes aux verres fumés.
« Onfour. Un 'it shiouait. »
« Euh, pardon ? »
Hartemission posa la pièce sur le comptoir et grimaça à cause du goût ferreux sur la langue avant de reprendre.
« Bonjour. Un lit s’il vous plait ! »
« Oh ! Oui, pas de souci, un lit vous euh, t’es… réservé pour la nuit. »
« Merci, kupo. » Il s’inclina exagérément vers l’avant avant de se redresser.
Il retourna auprès de Marine qui venait de recevoir le repas. Elle s’exclama suffisamment fort concernant l’arrivée de celui-ci pour que Hartemission batte plus vite des ailes et n’arrive illico-presto ! Il l’entendit remercier le serveur juste alors qu’il se laissait tomber assez lourdement sur la petite chaise aux formes extravagantes. Tout était assez éclatant ici ! Même la bâtisse avait des couleurs plutôt incroyables. Comme quoi ce monde était vraiment très coloré – comme le sien ! Il ne se sentait pas trop dépaysé comme ça.

Cela dit, Hartemission dévisagea son repas. Le gros steak lui donnait la nausée.
« Tu me files ton pain et tes pommes contre mes haricots et ce truc ? » Il n’aimait pas du tout la viande. Certains mogs aimaient ça. Mais lui, s’il devait manger de la viande, c’était forcément du poisson. Et encore, il n’en mangeait pas trop souvent parce que c’était aussi source de nausée en trop grosse dose. Mais le steak ? Ça non. « C’est que euh, je mange pas de viande, kupo. » Certes il adorait les pommes et le pain chaud, mais pour le coup, il avait une vraie raison de ne pas manger son repas et de préférer autre chose…

Peu importe ce qui se passa, ils entreprirent de manger.
« Eh kupo, il y a d’autres mogs comme moi ici ? Je suis resté à Luca surtout, donc j’ai pas pu en voir. Le seul que j’ai vu était tout mou et ne répondait pas quand je lui parlais. En fait, j’ai su après que c’était une peluche, kupo. » Voilà qui aurait put être embarrassant, mais il disait ça comme si c’était une anecdote quelconque, donc… Il fallait croire que ça ne le perturbait pas.


MJ chérie :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 31 Mar - 10:19

Bilan

Hartemission et Marine passent au niveau 3

Gains: +200 gils [Chacun]
Restauration: -50 gils [chacun]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Marine
Éole Insaisissable

Éole Insaisissable

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Ven 31 Mar - 20:43

Ca avait beau être un mog, il savait visiblement lire. Pompon était plein de surprise et Marine en était la première à se demander comment il avait pu apprendre. Peut être qu'il y avait des écoles sur le monde d'où il venait qui permettrait d'apprendre à diverses créatures les choses que tout le monde pourrait faire. Quant à la chambre, Marine lui expliqua grosso modo le topo et il se démena pour aller se payer son propre lit afin d'ensuite pouvoir aller se reposer avec l'adolescente. Mais pour le moment, c'était miam time et il n'allait pas se retenir de démontrer son envie d'avoir du pain ou des pommes puisque dès qu'il en eut l'opportunité, il demanda à Marine s'il pourrait faire du trop entre le pain et la pomme de la demoiselle contre les légumes et, surtout, la viande du mog.

« Oh... T'aime pas ? » Ca ne répondrait pas à sa question mais Marine se demandait tout de même pourquoi il n'en mangeait pas. Il était vrai que de donner du poisson à un Sahuagin pourrait être un peu étrange et c'était sans aucun doute la raison pour laquelle la viande pourrait dégoûter un peu le mog mais pour ce qui était des haricots ? Non, il n'allait pas le dire mais il confirma ne pas manger de viande.

« Pas de problème. » Qu'elle fit sur sa proposition. Marine n'était pas difficile sur les trocs de ce genre tant qu'elle pourrait avoir quelque chose à manger en retour. Elle prit donc le pain afin de le poser à côté de l'assiette de Pompon. Elle entreprit ensuite de prendre sa pomme et faire de même mais elle réalisa qu'il n'aurait alors plus besoin d'assiette et qu'il pourrait simplement lui donner la sienne. Ce n'était sans aucun doute pas un soucis pour lui puisqu'il l'avait lui même demandé. En tout cas, il partit sur autre chose, se questionnant sur la présence d'autres mogs ici et autant dire qu'il avait du se rendre compte que ce n'était pas le cas si la question arrivait sur le tapis. Il s'expliqua sur ce qu'il avait vu alors que l'adolescente secouait déjà la tête négativement mais qui savait hein ?

« En fait... Je ne pourrais pas vraiment te répondre. Je n'en avais jamais vu un vrai depuis que je suis née mais je n'ai jamais quitté le village où je suis née avant aujourd'hui. Alors je me dis depuis que je t'ai vu que, peut être, les peluches, les portes clefs ou même les poupées mécaniques ont été inspirées de vrais mogs. Mais si c'est ça, je ne sais pas où ils habitent. » Et ce n'était pas une chose qu'on apprenait à l'école non plus contrairement au lieu où habitaient les ronsos, les guados ou les al bheds. « Chez toi, il y en a beaucoup des mogs ? » Oh, et tant qu'elle y était ! « Il y a quoi d'ailleurs comme autres ethnies ? Il doit bien y avoir des humains non ? »

Ca serait surprenant qu'il n'y en ait pas après tout... Un client entra dans l'auberge pour simplement aller au comptoir et acheter quelques objets avant de repartir sans davantage de cérémonie. Il y en avait qui avait du courage. Marine écouta la réponse de Pompon jusqu'à ce qu'elle ne décide sur un coup de tête de faire une petite chose, laissant de côté son assiette et mentionnant donc à son nouvel allié qu'elle s'absentait un instant. « Je reviens vite. »

Elle se leva et alla jusqu'au comptoir pour prendre tout de suite ce qu'elle avait en tête pendant qu'elle y pensait.

« Excusez moi, j'aimerais avoir quelques objets de soins. » Le marchand la regarda un moment comme s'il se demandait si elle aurait de quoi payer et, lorsqu'elle mentionna ce qu'elle prendrait en mettant une somme devant elle, il devint tout de suite bien plus amical et lui permit de prendre ce qu'elle désirait.

Marine achète 3 potions (150 gils), 1 collyre, (50 gils), 1 bocca (50 gils) et 2 queues de phénix (200 gils) pour un total de 450 gils {Désolé, j'aurais du le faire dans le post d'avant ^^'}

Une fois l'échange fait, elle retourna s'asseoir pour finir de manger, reprenant tout de suite une bouchée du plat du mog vu qu'elle avait déjà terminé le sien. Sans surprise, ce dernier aurait certainement déjà tout mangé mais elle pourrait alors écouter ce qu'il aurait à dire maintenant qu'elle était revenue et peut être répondre à ce que lui dirait. Elle expliqua ce qu'elle venait de faire tout de même pour qu'il ne se pose aucune question.

« Vu que la route va encore être longue, j'ai acheté quelques objets pour avoir une petite réserve. » Mieux valait prévenir que guérir surtout si elle devait utiliser trop d'énergie pour se soigner, elle ne pourrait pas éternellement le faire et son père lui avait souvent rabâché que la route de Mi'ihen était longue... Mais que ça n'aurait rien de comparable avec la traversée de la route suivante ou du Sélénos avant d'atteindre Guadosalam. Probablement allait-elle devoir lui parler des races de ce monde et elle pourrait alors assez aisément lui dire tout ce qu'elle savait puisque, niveau théorie, elle était mine de rien calée la fille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: C'est un petit pas pour le mog...   Sam 1 Avr - 0:01

Bilan

Gains: +50 gils [Marine]
Achats: -450 gils [Marine]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
C'est un petit pas pour le mog...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» un petit mot pour michel (musfig)
» Petit rappel pour les salaires!!!
» Petit guide pour jouer du très Dur en Eldar
» Petit jeu pour passer le temps
» Un petit message pour dire coucou =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Route de Mi'ihen-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives