Salut
Accueil

Partagez | 
 

 The number of the Beast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 12 Juin - 17:46

Le membre 'T-ckilla M' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 12 Juin - 18:38

VinceSource: Noble Banneretby RobotDelEspacio
============================
L'idée des mines était assez brillante, mais était-elle réalisable? C'était un peu le point inquiétant, pourtant, Vlad balaya rapidement tous les doutes qui auraient pu subsister en quelques secondes à peine. Ils avaient un juge dans leur poche qui pouvait leur permettre d'avoir toutes les autorisations nécessaires, et en très peu de temps.

Il écoutait donc les conclusions de Vlad, sans sourcilier lorsqu'il fut question d'investissement. Les gemmes étaient ce qui marchait le mieux à l'heure actuelle, si Tréno devenait aussi fournisseur, il pourrait établir les liaisons avec le monde entier! Il hocha donc de la tête à l'idée de faire partie de ce grand projet, bien qu'il freina un petit peu l'enthousiasme de son interlocuteur!

«Hola! Attention, je comprends votre enthousiasme, mais on ne fait pas un contrat comme ça. Je dois voir avec mon notaire... mais oui, nous pouvons signer un accord dans un premier temps. Concernant l'investissement, j'ai de quoi faire quelques avances financières, bien que je peux surtout vous aider sur le plan pratique, mes navires seront à votre disposition pour tout transport qui vous conviendra! Cependant...» il se tourna alors vers Edna d'un air intéressé «je souhaite que Dame Edna fasse partie du contrat et de l'accord... comme co-signataire évidemment!»

Qu'on aille pas penser qu'elle soit un trophée ou un échange! La vestale haussa des sourcils, se demandant bien à quoi il pensait
«Je n'ai rien à voir dans vos histoires, moi...»
«Au contraire, de ce que je vois, votre collaboration est presque essentielle! N'allez pas me faire croire que cette immense barrière et ces maisons ne sont pas de votre fait! La bonne étendue de cette affaire repose en grande partie sur vous, et je tiens à ce que votre nom soit mentionné dans le contrat comme quoi, vous vous engagerez à faire les travaux nécessaires à la bonne réalisation de ce projet... que ce soit en rendant fertiles les terres qu'en creusant les entrées des premières mines.»


La Vestale fronça du nez, elle n'était clairement pas d'humeur à ce que son nom apparaisse quelque part, elle jeta un coup d'œil aux deux lurons, pour la fin de l'histoire, concernant ce petit gars, ce serait donc Edna qu'il faudrait convaincre!



======================
Dernier lancé de dé pour ce PNJ avant l'arrivée du suivant et du dernier!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1850/2200
MP : 55/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Ven 16 Juin - 7:50

Bon, il n’avait pas fait mouche mais cette fois, ça n’avait pas totalement raté. C’était une bonne chose. L’homme qu’il avait devant lui semblait intelligent, contrairement à cette grosse dame. Il nota que si faire pousser tout ceci prendrait du temps, ne rien faire serait pire ! En effet. Zephirin hocha de la tête, mine de rien satisfait d’enfin tomber sur quelqu’un qui réfléchissait. Il eut une hésitation cela dit sur la possibilité de planter tout ce que le chevalier de l’Azur mentionnait, et ce dernier se garda de dire que ce n’étaient que des exemples de ce qu’ils pourraient faire – ils n’étaient pas obligés de tout faire en même temps.. surtout que selon les saisons – s’il y en avait ? il l’ignorait, il ne connaissait pas du tout cette zone – certaines choses ne pousseraient pas.
Bon, après hein, il n’était absolument pas agriculteur. Il ne connaissait que les rudiments du combat en tant qu’art.

Mais ce qui intéressa vraiment Vince, ce fut l’idée des minerais. Bien, enfin il avait touché un point intéressant. Il n’avait évidemment pas dit ça aléatoirement, il estimait que ce serait une bonne idée – et cela ne demandait pas de terrain particulier, juste d’arriver à creuser la montagne, une chose qui demandait certes autant de temps que d’efforts. Il parla de paperasse, des choses que Zephirin ne connaissait pas ici – connaitre le gouvernement d’Ishgard par cœur ne l’aiderait pas ici après tout – mais heureusement, c’est là que T-ckilla prit le relais.

Zephirin avait involontairement attrapé le filon le plus adapté pour la populace de Tréno en parlant des mines, car son peuple était accoutumé à la noirceur persistante en raison de la nuit éternelle. Pour les papiers, le juge les aiderait sûrement, puisqu’il avait l’air réceptif à leurs démarches – grâce à l’élémentaire, car soyons honnête, Zephirin n’avait marqué que peu de points de ce côté. Au moins, tout sembla bien tourner, Vince était d’accord pour coopérer, signe étant qu’ils étaient arrivés à attraper un poisson sur trois, après en avoir perdu un – mais tant pis. Aux yeux de Zephirin, Vince était le plus important, du moins jusqu’à présent, puisqu’il transporterait et vendrait peu importe ce qu’ils produiraient. C’était, littéralement, le véhicule principal de l’opération.

Mais Vince était exigeant et souhaitait qu’Edna participe en tant que cosignataire. Cette dernière, toutefois, était moins emballée.
« Allons, Dame Edna, après tout ce que vous avez fait pour nous aider au travers cette affaire, j’estimerais absolument indécent que vous n’ayez aucun crédit. » Il ignorait cependant comment il pouvait convaincre cette jeune femme. Elle était si têtue et ancrée sur ce qu’elle voulait – ou pas – qu’il n’était pas persuadé d’y arriver. « Ce ne serait qu’une signature, et si vous le désirez, nulle mention ne sera fait de vous en dehors de ce contrat. C’est là votre choix. » En même temps, sans savoir pourquoi Edna ne voulait pas particulièrement signer, il ne pouvait pas vraiment sortir de bons arguments.

Il jeta un coup d’œil vers Vince qui attendait avec plaisir que Edna ne veuille bien coopérer. Il avait une drôle de fascination pour la Vestale d’ailleurs, c’était curieux. Peut-être avaient-ils des histoires de jadis, non pas que cela concerne le chevalier qui, sincèrement, avait seulement hâte que cette mascarade ne s’achève. Il commençait à être à court d’idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Ven 16 Juin - 7:50

Le membre 'Sir Zephirin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Ven 16 Juin - 17:51

EdnaSource : Edna de Tales of Zestiria
Edna Oblige
=========================
Est-ce qu'on ne pouvait donc pas la laisser tranquille? Bon ok, elle avait choisi de se mêler de tout ça, mais vraiment, elle aurait espéré ne pas avoir son nom marqué où que ce soit. Évidemment, personne ne comprenait pourquoi elle refusait que son nom apparaisse dans un quelconque contrat, mais Vince, lui, le savait! C'est surement pour ça qu'il avait souhaité qu'elle mette son nom d'ailleurs...

«Je suis une Vestale. Je n'ai normalement pas le droit d'appartenir à un quelconque commerce. C'est contre les règles de l'ordre.»
«Mais... n'avez-vous jamais dit avoir quitté cet ordre?»
«J'ai jamais officiellement posé ma démission.»
elle se tourna vers Zephirin qui essayait maladroitement de la convaincre, le pauvre, ce n'était pas évident pour lui qui n'avait pas toutes les cartes en main.

«Sérieusement, Monsieur Van Deson...»
«Appelez-moi Vince, très chère!»
«Si vous voulez qu'on devienne intime, alors ne mettez pas mon nom dans votre contrat.»
le regard de la jeune femme avait l'air blasé, mais sur le coup, cela sembla carrément prendre le jeune homme au dépourvu. Le temps semblait s'être arrêté, et un carrosse était en approche
«Et bien... je vais y réfléchir. Je vais déjà faire préparer les contrats, nous en reparlerons demain, si vous le voulez bien.»
«Bien.»


RicardoSource : Atreus (Commission) by IcedWingsArt
Ricardo Di Colombia
==============================
L'homme paraissait perplexe, mais ne quittait pas des yeux Dame Edna, puis il se tourna vers le nouvel arrivant, il afficha un large sourire et écarta les bras pour l'accueillir
«Ricardo! Quelle bonne surprise! Tu étais surement le choix le plus évident pour ce grand projet!»
- «Tu sembles bien enthousiaste... ou bien est-ce juste la présence d'une charmante demoiselle qui te rend si gai?»
- «Il est vrai qu'avec Dame Edna dans les environs, on ne peut qu'être ravi»
- «Il n'y a que toi pour le penser.»
l'homme paraissait plus hautain, et souriait peu. Il s'avança cependant, les mains dans le dos, et s'inclina poliment en basculant légèrement le torse en avant

«Messieurs, Madame, je suis Ricardo Di Colombi, riche marchand des produits de notre beau monde envers tout Héméra. J'ai cru comprendre que vous aviez un projet qui pourrait m'être profitable?»
«Vous ne perdez pas de temps...»
«Le temps, c'est de l'argent, ma chère Vestale. Je suppose que si vous faites partie de ce projet, c'est qu'il est censé rétablir l'équilibre entre la classe moyenne et la noblesse de Tréno?»
visiblement, ce point était clairement connu de tous, mais Edna se contenta de hocher de la tête. Elle aurait bien aimé lui rabaisser son claquet avec sa "classe moyenne" qui était tout sauf moyenne, mais ils avaient déjà perdu la grognasse, il valait mieux éviter de se mettre celui-ci à dos.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1300/2200
MP : 40/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Sam 17 Juin - 1:48

Passant une main dans ses cheveux d'or, T-ckilla était plutôt confiant quant à ses arguments. La confiance en soi faisait parti, entre autre, des meilleurs arguments de vente d'un projet. Croire en ce dernier était vital et il ne fallut pas longtemps au nihiliste pour balayer d'un revers de main les inquiétudes de ce petit noble. Malheureusement, trop presser la signature du contrat fut une légère erreur, sans incidence bien heureusement. Il nota cette erreur dans l'optique de leur prochain rendez-vous et prit acte de la proposition d'accord en lieu et place.


Lubie étrange de ce jeune noble, il désirait la signature de la Vestale sur l'accord. En soit, l'élémentaire s'en moquait bien. Il ne voyait pas en quoi cela serait un problème. Il se demanda cependant de quelle façon il devrait lui-même signer. Vlad suffirait-il? Ou devait-il préférer T-ckilla? Après tout, ce n'est pas comme si dernier possédait un état civil sur Héra. Pas sûr non plus qu'il soit référencé sur Gaïa après la dissolution de la Shinra. 


Ces considérations mise à part, le noble exigeait cette signature comme garantie qu'Edna participe aux travaux. Voilà qui semblait plutôt prometteur. En effet, si cette dernière cédait, elle serait effectivement contrainte de rester sous la coupe du nihiliste pour la durée du projet. Zephirin choisit ce moment stratégique pour intervenir et pousser plus encore la demoiselle à l'engagement. Avait-il compris l’intérêt qu'elle pouvait représenter? Peu probable. Il pensait surement faire avancer les choses, tout simplement. 


Toutes ces marionnettes s'agitant dans la sphère d'influence de l'élémentaire... C'était grisant! Ces idiots ne se rendaient pas encore compte de la finalité de tout cela! Ils étaient d'une stupidité aberrante. C'était presque trop facile! Certes, ces rencontres prenaient du temps, mais il s'agissait d'un grand manège, rien de plus. Pour le moment, le duo faisait profil bas, mais bientôt, toutes ces terres seraient à eux. Non, c'est Héra toute entière qui leur appartiendrait. Le Rokumeikai serait alors l'égal de la Néo-Shinra.


Cette discussion n'amena néanmoins aucune signature, malheureusement. Ce fut au moins l'occasion d'en apprendre davantage sur les Vestales. A l'entendre, Dame Edna semblait en être une plus par défaut que par désir. De plus, elle s'identifia à un Ordre, donnant presque une dimension religieuse à son rôle. Intéressant. Intéressant et fantastique à vrai dire! Les Vestales... Il s'agissait de créatures plutôt prometteuses. T-ckilla ne manquerait pas l'occasion de se renseigner sur elles. 


Il attendit alors que Vince parte avant de se rapprocher subtilement de la maîtresse de la terre.


" Nous aurions vraiment intérêt à discuter ensemble à l'avenir. Ceci dit, je crois mieux saisir votre rôle à présent... Et vos problèmes. Le passé n'est jamais une chose facile. "


Il posa alors son regard vers Zephirin.


" Vous vous débrouillez bien. Cette idée de mine est tout simplement brillante. Bien que vous ne semblez pas à l'aise avec le monde des affaires, du moins j'en ais l'impression, vous devriez avoir davantage confiance en vos capacités. La résurrection n'affecte que le physique après tout. Pas l'intellect. "


Il leva alors les yeux en l'air, arborant un sourire singulier qui tranchait avec son masque habituel.


" L'un de nos invités est parti. Il pourra au moins témoigner que nous sommes des gens "respectueux", ne cherchant pas à convaincre en usant de tous les moyens. L'autre semble apprécier notre offre... Lui aussi donnera une image plutôt positive de nous. Quant au troisième... "


Un homme vint alors à eux en s'inclinant respectueusement. Suite à ce geste d'une politesse extrême, l'ange du néant ne put que prendre exemple dessus et s'inclina à son tour, gardant ce léger sourire dérangeant. Leur interlocuteur annonça bien vite la couleur. Il était très clairement un gros poisson. Ce genre d'individu n'était pas un simple d'esprits, mais un véritable directeur impérial, cela se voyait d'un regard. Il pouvait être un allié de taille ou un ennemi redoutable. Il fallait donc réfléchir savamment à ce qui serait dis.


" Je vois que vous êtes très bien renseigné. "


Un léger sourire en coin déguisait ses intentions. Il fit quelques pas vers cet individu singulier et lui ouvrit ses bras pour paraître chaleureux en lui parlant.


" Néanmoins seul notre éventuel partenariat sera évoqué. "


Il s’arrêta alors, parlant en ne bougeant qu'une main devant lui tandis que l'autre restait dans son dos. Comme pour les autres, il fallait rappeler la situation.


" Il se trouve que l'incident qui a touché Dali a grandement affecté l'économie de Tréno. Non seulement la classe moyenne, mais également la classe la plus aisée qui s'entre-dévore aujourd'hui pour le contrôle des denrées encore disponibles sur le marché. La demande en nourritures, mais également en textiles a fortement augmenté. Compte tenu du temps qu'il faudra à Dali pour se remettre sur pieds, nous avons choisi de mener à bien un projet qui profitera grandement à la ville, et à vous j'en suis certain. "


Il marqua une légère pause tandis qu'un pauvre lui apportait un verre d'eau, en proposant un à chacun des invités sur les futures terres du Rokumeikai. Il en bu une gorgée pour se désaltérer avant de poursuivre.


" Il se trouve que nous avons obtenu les autorisations d'un certain Juge pour construire sur ces terres et nous approprier la région entourant Tréno. Bientôt, l'intégralité des terres nous appartiendra. Enfin, vous l'aurez compris, ceci n'arrivera que si notre plan se déroule sans accro. "


Oui, contrairement aux deux autres qui semblaient être venu plus pour la Vestale que pour eux, ce noble là semblait avoir fais un effort pour se déplacer et les rencontrer. T-ckilla appréciait cela et décida de ne pas le prendre pour un imbécile.


" Il se trouve que vous vendez à tout Héméra des produits venant d'Héra. Dans ce cas, nous vous proposons de nous aider financièrement ou en nature dans cette entreprise. Se faisant, nous pourrions faire de vous l'un de nos intermédiaires privilégiés, ou bien plus encore. Bien sûr, le nombre de nobles que nous avons convié est limité. Considérez cette offre comme une exclusivité. Vous comprendrez que nous ne tenons pas à nous créer une concurrence inutile. "


Voilà qui était dis. Cependant, quelque chose n'allait pas. Ou plutôt, tout n'allait que trop bien. Edna, si elle observait attentivement le nihiliste, verrait peut-être sa magie. Oui, elle distinguerait peut-être ce léger flux se condensant dans la main laissée dans le dos de l'ange du néant. Elle verrait peut-être une légère sphère se former. Mais elle n'avait plus de magie n'est-ce pas? Elle était totalement impuissante, hein? 
Héhéhé... Hahaha! Quoiqu'il se passerait, ce noble ne répartirait pas sans être un allié. Les informations que le leader du Rokumeikai venait de livrer étaient trop précieuses. De plus, il semblait différent. Réveillé, éveillé, pris d'un sentiment dominateur nouveau et galvanisant. Les choses risquaient d'avancer BEAUCOUP plus vite une fois ces entretiens fais. Et, du peu qu'il avait observé, cela ne risquait pas de déplaire à son allié. 

_________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Sam 17 Juin - 1:48

Le membre 'T-ckilla M' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mar 20 Juin - 12:11

Spoiler:
 
RicardoSource : Atreus (Commission) by IcedWingsArt
Ricardo Di Colombia
==============================
Léger regard en biais de la part d'Edna à l'idée de discuter de sa condition avec Vlad. N'avait-elle pas été claire à son sujet? Un éclat de méfiance s'afficha dans le regard de la Vestale qui ne comptait guère lui dévoiler quoi que ce soit de plus qu'il ne savait déjà. Il n'avait pas à savoir, et elle refusait de lui donner quelque arme que ce soit. Décidément, plus ça allait, et plus elle savait que ce type préparait quelque chose de plus sournois que ce qu'il prétendait. Elle avait plutôt intérêt à garder un œil sur Tréno à l'avenir. Malgré tout, s'il comptait dominer la ville, mais que celle-ci garde son équilibre entre les pauvres et les nobles, elle s'en foutait royalement. Une lutte de pouvoir, ça ne la concernait pas, tant que les gens n'en souffraient pas. Aussi, tout dépendrait de la manière dont il comptait utiliser ce pouvoir à l'avenir. Il serait malvenu que ce Vlad se fasse une ennemie de la Vestale.

La conversation commença donc avec le dernier partenaire, Ricardo Di Colombia. Comme Vince, celui-ci refusa de s'asseoir et écoutait plutôt les arguments de son interlocuteur. De toute évidence, il était plus qu'intéressé par ce qu'il proposait

«Intéressant. Très intéressant. Certes, cela ne se fera pas en un jour, mais ce sera toujours plus rapide que d'attendre que Dali se remette. Et Dame Edna ici présente s'occuperait donc de rendre ces terres fertiles?»
«Oui. Cela me prendra encore quelques jours, mais c'est faisable.»


L'homme avait sorti un carnet et une plume et notait donc avec attention les différents points déjà mentionnés. Edna de son côté vit que Vlad préparait quelque chose dans son dos. La Vestale fronça des sourcils, même si elle n'avait plus d'énergie, elle avait encore son ombrelle! La jeune femme tendit le bras et donna un coup violent au niveau des reins du nihiliste, visant un point très précis et particulièrement douloureux

«Arrêtez ça tout de suite!» Ricardo sursauta en la voyant agir, il afficha alors un air méfiant lui aussi
«Que cachez-vous dans votre dos? Est-ce que tout ceci était un piège pour m'attirer ici?» l'homme recula alors d'un pas, de toute évidence, il se montrait désormais méfiant! C'est malin! Alors qu'il semblait plutôt bien partant jusqu'à présent, voilà qu'il semblait beaucoup plus réticent à présent!

«Je peux savoir à quoi vous jouez? Sire Di Colombia, vous ne risquez rien, sachez-le. Cet entretien est purement professionnel et j'ignore ce que cet idiot a en tête, mais je ne le laisserai pas gâcher tout ça!» elle se leva d'un bond et vint d'elle-même se placer entre Vlad et l'homme d'affaire qui semblait un peu rassuré, mais de toute évidence, une certaine tension était à présent palpable dans l'air.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1850/2200
MP : 55/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mer 21 Juin - 10:09

Et rebelote, on repartait sur des discussions pour expliquer le plan. Zephirin soupira subtilement. Où était l’époque où il était fort de son autorité, à Ishgard ? Il commençait à trouver un peu agaçant de jouer les larbins, surtout que cette histoire ne lui garantissait aucunement d’avoir ce qu’il désirait. Pourtant, alors qu’il se contentait de rester là à ne rien dire, T-ckilla crut bon de… l’encourager ? Difficile à dire venant d’un individu tel que lui. Il lui glissa quelques mots pour complimenter son idée concernant la mine, avant de le pousser à avoir davantage confiance en lui concernant le monde des affaires, qui n’était pas du tout son domaine.
« Je suis un homme militaire, Vlad. Je n’ai que faire de l’économie de ce petit peuple. » C’était dit aussi bien sèchement que discrètement – manquerait plus que Edna l’entende. Il n’aimait vraiment pas la situation dans laquelle il se trouvait, et T-ckilla n’allait pas améliorer la chose alors qu’un nouvel individu, plus âgé en toute évidence et donc plus expérimenté – sans doute la tête de proue si on pouvait le désigner ainsi – s’approchait.

Les explications données – Zephirin commençait à les connaitre par cœur à force de les entendre – l’homme put réagir en disant être intéressant, jugeant que Dame Edna était incluse dans le projet. Le Chevalier de l’Azur ne regardant pas T-ckilla, il ne remarqua pas vraiment ce qu’il faisait dans son dos, jusqu’à ce qu’Edna ne le frappe soudainement avec son ombrelle en lui demandant d’arrêter ça de suite. Immédiatement, Zephirin tourna un regard sombre vers le nihiliste en s’interrogeant sur ce qu’il cherchait à faire. Car si Edna avait fait ça, c’était forcément qu’il préparait quelque chose, et connaissant l’énergumène, c’était sans doute à attaquer.

Naturellement, le noble resta sur ses gardes et Edna tenta de calmer le jeu en s’interposant. Zephirin dû sérieusement retenir un soupir. Pourquoi nom de dieu, pourquoi chercher à faire exploser l’affaire dans sa face en menaçant le dernier poisson venu ? Ils avaient déjà perdus la première, gagnés le second, pourquoi jeter ses chances par la fenêtre comme ça ? Ce n’était absolument pas… logique. Mais cet homme n’était pas humain, alors pourquoi lui demander de faire preuve de logique compte-tenu de la situation, surtout s’il ne pouvait pas bien lire l’émotion du moment ? Les sourcils froncés, l’élézen dévisagea son camarade avant de regarder Edna, puis sir Di Colombia.
Pourquoi devait-il toujours être celui qui lui trouvait des excuses ? Tsch.

« Ne vous inquiétez pas. Mon camarade ici présent calme ses nerfs en jouant avec de la magie parfois. Il doit être nerveux quant au résultat de cet entretien… Dame Edna ne pouvait bien sûr pas le savoir.» Il venait clairement de minimiser un peu T-ckilla aux yeux de ces gens mais c’était… un peu volontaire admettons-le. Toutefois, il ne comptait pas en rester là. Il dégaina Cœur brisé, sa claymore blanche et bleu, et la tendit à l’horizontale, de sorte à ce qu’elle se dresse devant le buste de Vlad, côté non-tranchant évidemment. L’arme était si épaisse qu’elle couvrait la quasi-totalité du tronc de l’individu.

« Et s’il s’avère autrement, je l’empêcherai de s’en prendre à vous, croyez-moi. » Il jeta un tel regard à T-ckilla que n’importe qui aurait put comprendre le message. Le regard qui voulait clairement dire "tu m’as entraîné là-dedans, tu vas pas tout foutre en l’air maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mer 21 Juin - 10:09

Le membre 'Sir Zephirin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mer 21 Juin - 12:27

RicardoSource : Atreus (Commission) by IcedWingsArt
Ricardo Di Colombia
==============================
Non mais qu'est-ce qui lui avait pris? Tout se passait plutôt bien, ils avaient eu l'appui de l'autre joli cœur qui aurait pu ainsi jouer en leur faveur pour faire affaire avec d'autres commerçants si besoin, et là, l'autre se voulait menaçant envers un homme qui n'était pas forcément réfractaire à leur projet?

De toute évidence, ni Edna, ni Zephirin ne comprenait pourquoi il avait décidé d'agir ainsi. La Vestale avait été la première à agir, se plaçant entre Vlad et Ricardo pour le protéger. En soit, elle était affaiblie, mais il ne fallait pas oublier que souvent, c'est dans cet état de faiblesse que l'on pouvait exploiter son plus grand potentiel. D'ailleurs, la jeune femme semblait légèrement briller d'un coup, elle était visiblement au bord d'entrer en transe, et honnêtement, il valait mieux pour Vlad qu'elle n'en arrive pas là.

Zephirin se joignit à elle, la Vestale se tourna vers lui et hocha de la tête, au moins il y en avait un qui était raisonnable dans le duo, sauf que finalement, cette attitude ne fit qu'attiser la méfiance du commerçant


«Si je comprends bien, vous me demandez de m'allier à un projet où visiblement, vous n'êtes même pas alliés entre vous?» la Vestale plissa des yeux, sérieusement, ça partait n'importe comment cette histoire! Ce n'était tout simplement pas logique, pourquoi agir ainsi? Ce type était décidément trop bizarre et elle commençait à se demander si tout ce projet nécessitait vraiment... son soutien? Après tout, maintenant que le projet était lancé auprès de la justice, ne pourrait-elle pas simplement aller trouver la Reine, jouer de son rôle de Vestale pour faire venir quelqu'un directement d'Alexandrie qui pourrait tout superviser? Honnêtement, elle avait davantage confiance en la Reine qu'en ce type désormais.

«Ne vous méprenez pas, Ricardo. Cet homme n'est pas indispensable à ce projet. Nous avons déjà un Haut Juge qui s'occupe de toute la partie juridique, et Vince Van Deson qui se charge de la partie logistique. Il faut juste quelqu'un pour superviser le tout, mais je peux très bien trouver quelqu'un d'autre.»

Elle plantait son regard dans celui de T-Ckilla, montrant qu'elle était très sérieuse. L'évincer du projet serait simple au vu de ses méthodes. Il lui avait donné un coup de main pour le départ, mais elle était presque sûre que même Dague Sombre ne serait pas mécontent de se débarrasser de lui au final.

«Je n'aime pas ça, Dame Edna. Je suis venu parler affaire, pas pour me retrouver mêlé à un conflit. Arrangez-moi tout ça, et revenez me voir une fois que les choses seront plus claires! Je n'aime pas la tournure que prennent les événements!»

Sur ce, il tourna les talons et commença à partir, Edna reculait un peu pour essayer de rester systématiquement entre lui et Vlad, afin de s'assurer qu'il ne tente pas quelque chose de stupide... encore.



=========================

Vu la tournure des événements, c'est bel et bien un échec pour le troisième. Heureusement, vous avez toujours la collaboration de Vince pour le moment.

Désormais, on reprend le rp classique, Edna postera donc après que T-Ckilla et Zephirin aient posté. Notez qu'elle est sur le point d'entrer en transe au vu de son état d'énervement et sa faiblesse.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1300/2200
MP : 40/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mer 21 Juin - 18:08

Le cerveau humain est une bien étrange chose. Outil complexe et sophistiqué, il n'en reste pas moins rempli de lacunes et de contradictions. Il a permis à l'Homme de se développer et d'évoluer dans ce monde en se hissant parmi les espèces les plus hautes dans la hiérarchie naturelle en dépit de leurs nombreux défauts physiques. 


Le raisonnement des individus, aussi varié soit-il, se repose souvent sur une base morale ou sentimentale propre à chacun. Le bien, le mal, et tous les concepts associés, sont autant d'affronts à la vie sauvage, à l'instinct primaire. Mais n'est-ce pas ce qui définit même l'Humanité? N'est-ce pas ces divergences vis-à-vis du reste du règne animal qui rendent l'être humain si unique et savoureux? Allez savoir. 


Allez savoir pourquoi il est naturel pour des mâles de s’entre-tuer pour la possession d'un territoire, d'une femelle, d'un point stratégique, alors que ces choses sont prohibés au sein de la société humaine. Allez savoir pourquoi il est accepté qu'une espèce se voit dérobée sa maison, alors que certains oiseaux vont naturellement occuper et s'approprier celui d'autrui. Allez savoir enfin pourquoi il est élémentaire qu'une fourmi apprenne à domestiqué un puceron, alors qu'il n'est pas acceptable de réduire en esclavage un humanoïde errant sans but. Au fond, peut-être que ces différences n'existeraient pas si les autres espèces avaient un intellect développé... Ou peut-être seraient-elles d'autant plus accrues. Au fond... Qui s'en soucie réellement? 


C'est là qu'intervient la scène qui vient de se jouer. Imaginer Vlad, grand blond et beau parleur, convaincre le noble de la solidité et de l'efficacité de ce projet d'urbanisme afin de les rejoindre. Admettons, le destin étant un hasard imprédictible, comme un lancé de dés dont chaque face déterminerait une issue différente, que le noble n'ait que 10, voir même 5% de chance de refuser cette proposition avantageuse. Ne faudrait-il pas une contre mesure pour cette situation? Ne faudrait-il pas simplement prévoir comment réagir si ce cas improbable se produisait? C'est là que le nihiliste crut bon de condenser sa magie dans la main laissée dans son dos. 


Effectivement, au delà de toutes préoccupations morales ou sentimentales, cela permettait aisément de parvenir à un accord favorable dans 100% des cas. L'accord signé, l'argent aurait servi l'intérêt du projet, permettant un résultat bénéfique ET à la population de Tréno, ET au nihiliste. Néanmoins, vous le savez déjà surement, les choses ne se passent pas toujours comme prévue. 


En voyant ce que préparait T-ckilla, Edna choisit d'intervenir. Se prenant un coup au niveau du rein, le nihiliste se courba sous l'attaque. Alors évidemment, le fait de couper ses connexions nerveuses diminua son ressenti de l'impact. Néanmoins, il prit quelques secondes pour se redresser, ne voulant pas causer de dommages supplémentaires à son organisme. Heureusement, la demoiselle avait visé l'emplacement des reins et non le foie, beaucoup plus douloureux. 


Elle prétexta ne pas savoir ce qu'il avait en tête... Pourtant, le nihiliste lui avait déjà montré l'une de ses sphères élémentaires. La fatigue l'empêchait-elle d'y voir clairement? Quelle tristesse. Elle venait de briser d'elle-même le projet. D'un, elle brisait leur pseudo esprit d'équipe. De deux, elle jetait la méfiance sur le groupe. Bien sûr, l'élémentaire s'était relevé en dévoilant la main dans son dos, sans magie. Il s'agissait d'ailleurs de sa main en acier. Si Zephirin jouait finement, il pourrait peut-être les sortir de cette situation. D'ailleurs, T-ckilla hésita même à jouer la carte de la victime en expliquant qu'il aurait simplement peur que son invité soit impressionné par sa prothèse. Il pouvait tout aussi bien inventer une excuse bidon, comme le fait de faire des clins d’œil à la Vestale en biais, chose qui la mettrait dans cet état... QUI SAIT?


Le chevalier préféra cependant une autre approche. Il choisit de se ranger dans le camps de la demoiselle. Le nihiliste comprit, à tord ou à raison, que le serviteur du Roi-Dieu souhaitait se démarquer de l'ange du néant et ainsi rassurer leur investisseur. Ce choix était viable, bien que risqué car il mettait encore une fois à rude épreuve la cohésion de leur trio. Et c'est finalement ce qui joua en leur défaveur puisque ce bon monsieur prit rapidement la fuite. 


Pile avant ce fait, la Vestale mentionna alors une chose extrêmement risquée. Elle vint à soumettre l'hypothèse que le projet se mène sans T-ckilla. Cette simple phrase était assassine. Pourtant, le nihiliste s'y attendait. Il y avait déjà songé en venant ici et cela s'était confirmé avec ces rendez-vous. 
Edna avait un certain prestige, une certaine valeur. Elle jouait et abusait de cela, volontairement ou non d'ailleurs. La première dame avait refusé le contrat PARCE QU'ELLE ne supportait pas la Vestale. Cela crevait les yeux. Le second avait accepté PARCE QU'IL appréciait la Vestale. Le troisième se méfia du trio PARCE QUE la Vestale était intervenue. Dans ces trois situations, c'est la Vestale qu'on venait voir. C'est avec elle qu'on venait parler. C'est avec elle que le projet voyait le jour. Elle avait finalement une place bien trop importante par rapport au nihiliste qui était pourtant l'instigateur de tout cela. De plus, elle connaissait maintenant Dague Sombre, bien qu'elle pourrait toujours trouver un remplaçant pour diriger cette ville. C'était... profondément ennuyeux. Malheureusement, le nihiliste ne voyait rien à redire à cela. Il faudrait qu'elle trouve quelqu'un d'autre pour négocier avec le Juge que le nihiliste avait en poche, mais ce n'était pas impossible avec le temps. 
Le seul soucis dans cette histoire venait du fait que le manieur de néant ne comprenait pas pourquoi cette dernière lui vouait une inimitié aussi grande. Il lui avait donné un éther, lui avait expliqué ses pouvoirs, proposait un projet répondant à son rêve de réduire les différences pauvres/riches... Où était le problème? Surtout qu'auparavant elle avait approuvé ses méthodes. Était-ce le paradoxe existant entre les mots et les actes?


Pour résumer la situation, T-ckilla se taisait. Il écoutait les remarques et les reproches de ce noble et de cette Vestale. Il ne considéra même pas la lame de Zephirin pourtant appuyé sur son torse. Pour lui, le chevalier ne faisait que tenter une stratégie dans l'optique de persuader le noble. C'était donc, à ses yeux, un jeu d'acteur.


Il réfléchissait à un moyen de renverser la situation à son avantage. Il n'était pas de ceux qui se plaignent et râlent quand une chose échoue. Il était de ceux qui cherchaient une solution pour avancer immédiatement. Il recula donc quand le noble partit, prenant un nouveau verre d'eau en regardant l'extérieur par une ouverture destinée à devenir une fenêtre. L'air extérieur semblait plus frais... Là, il croisa les bras et se mit à réfléchir.


En tant que tel, ils en avaient convaincu un sur trois. c'était peu, et même un échec quand on considérait que la Vestale seule aurait pu suffire. Il lui restait aussi quelques cartes à jouer. Mais voilà... Il se demandait si ce projet valait le coup finalement. La présence de la Vestale en ville était une gêne. Le plus ironique dans l'histoire, c'est que T-ckilla aurait très certainement fait de Tréno un paradis, voir même un modèle pour les autres villes en terme d'égalité. Après tout, il était sûr qu'il voyait tous les Hommes de la même façon. Mais il y avait cette personne avec trop d'influence qui empêchait ce qui n'était au final que son propre rêve d'aboutir. Tout ça, parce qu'elle prêtait trop attention à la méthode. Ceci dit, le nihiliste n'en dirait rien. Encore une fois, il réfléchissait à des solutions. Et celles qui restaient iraient surement de moins en moins dans le sens de Mademoiselle Oblige... 


Décidément... Il ne comprenait pas les humains. En le laissant agir, ce projet aurait abouti. Edna l'avait cependant condamné. Les nobles communiquaient entre eux et il y avait fort à parier qu'elle ne pourrait, au final, pas le reprendre elle-même. C'est donc sans un mot que le nihiliste contemplait le soleil mourir. Après la perte de ses Subjugués et l'échec de ce projet, rien ne pourrait gâcher davantage cette journée. Son PHS bipa, il y jeta un œil, l'amena plus près de ses yeux, puis le rangea. Finalement, il y avait pire. Le Rokumeikai venait de perdre un membre. DIO était mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1850/2200
MP : 55/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 22 Juin - 13:14

Les excuses, aussi multiples soient-elles, ne furent pas bonnes aux yeux de Di Columbia qui s’offusqua de la situation. Edna tenta de sauver les pots cassés mais cela ne servait à rien. D’ailleurs, la petite blondinette tira un fil rouge en disant qu’elle pourrait toujours évincer T-ckilla du projet pour trouver quelqu’un d’autre, notant ne pas avoir besoin de lui. Mais malgré tout, l’homme n’était guère convaincu, et s’éclipsa, méfiant.

Zephirin garda un moment son épée en l’air, au niveau du nihiliste qui ne semblait avoir rien à faire de la tournure de la situation. Le noble quitta les lieux et c’est dépitée que Edna dû considérer la scène. Entre temps, T-ckilla regarda quelque chose sur son étrange appareil, et Zephirin abaissa son arme en soupirant subtilement. Sérieusement, dans quoi s’embarquait-il ?
« Je peux savoir à quoi vous jouer ? » Demanda-t-il en plantant son épée dans le sol, posant ses mains sur la garde. « Vous vous démenez pour mener à bien un projet de cette envergure pour finalement tout gâcher ? Que cherchiez-vous donc à accomplir ? Asseoir votre supériorité alors que rien n’était encore gagné ? » Oui ça l’énervait, et c’était plutôt compréhensible. Il avait suivi T-ckilla volontiers jusque là afin de l’aider et, soyons franc, d’avoir ce qu’il voulait en bout de ligne. Mais là sérieusement…

Décidément, Edna devait être lassée. Fatiguée de cette journée et maintenant, une bonne partie de leurs efforts tombait en miettes. Certes ils avaient convaincus Vince, mais sur trois, ils n’en avaient eut qu’un seul, et si la première n’était pas très crédible, le dernier semblait avoir assez d’influence pour leur donner une mauvaise réputation.

En tout cas, si T-ckilla ne comprenait pas les humains, Zephirin ne comprenait pas sa façon d’interpréter les choses. Peu importe d’où venait cette boule élémentaire, peu importe si c’était hostile ou pas, l’être humain était fébrile, et lui faire miroiter de la magie sous le nez était garantie de soulever des méfiances. Les yeux momentanément fermés, Zephirin songea à une façon de réparer cette histoire, mais cela semblait improbable. Ils en avaient au moins un, c’était déjà ça.

L’élézen rouvrit les yeux pour regarder Edna.
« Tout ceci n’était en rien prévu, dame Edna. » Il eut un moment de pause, avant de jeter un coup d’œil vers Vlad. « ..ou du moins, je n’étais aucunement au courant. » Le personnage était après tout des plus énigmatiques. Qui sait ce qu’il aurait put dire – ou non – au Chevalier de l’Azur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 22 Juin - 13:57

EdnaSource : Edna de Tales of Zestiria
Edna Oblige
=========================
Un silence de mort semblait s'installer alors que le dernier commerçant partait. Même les pauvres qui étaient restés autour pour travailler sur leurs maisons semblaient ne pas avoir compris ce qu'il venait de se passer. Edna se tenait droite, brillant légèrement alors qu'elle semblait sur le point d'entrer en transe. Zephirin fut finalement le premier à parler, essayant lui aussi de comprendre ce qu'il venait de se passer. Le fait qu'il ne soit pas content calma légèrement la vestale malgré tout.

«J'ignore d'où vous vient ce sentiment que vous pouvez contrôler les gens à votre guise. Je crains que vous n'ayez plutôt intérêt à prendre en considération le fait qu'avec ce sceau qui bloque vos pouvoirs, vous ne pourrez peut être plus jamais faire comme bon vous semble avec les humains.» et comme pour joindre le geste à la parole, la jeune femme se mit à briller totalement et s'éleva doucement dans les airs... des courants d'airs semblaient tourner autour d'elle sans la toucher alors qu'elle avait lâché son ombrelle pour ensuite ouvrir les bras et les yeux pour fixer T-Ckilla de ses yeux d'or

«ÉTREINTE FINALE!» de la terre jaillit sous les pieds de Vlad pour l'encercler totalement, tel un serpent qui aurait enroulé ses anneaux autour du nihiliste pour lui broyer les os! La douleur devait être insoutenable pour quelqu'un de normal, et même s'il ne ressentait pas la douleur, il devait comprendre que son corps avait atteint ses limites...

Le coup cessa, la jeune femme posa doucement le pied au sol avant de tendre le bras de nouveau vers lui

«Cercle de soin...» c'était tout le reste de son énergie qui servit à régénérer totalement T-ckilla suite à cette attaque. La jeune femme s'avança alors, sachant bien qu'il n'en serait nullement effrayé

«Ceci n'était pas ma plus puissante attaque. Et je ne suis probablement pas la personne la plus puissante en ce monde. Vous allez devoir apprendre que tout ne tourne pas autour de vous. Que votre façon de voir n'est pas forcément la meilleure, et que les Hommes ne sont pas aussi faibles que vous pouvez le concevoir. Ricardo Di Colombia était l'un des mages les plus puissants de Tréno avant la fusion des mondes, il dispose lui aussi d'un très fort pouvoir à la terre, c'est ce qui lui a permis de prospérer sur Héra. Si vous aviez tenté de le posséder avec votre orbe, il vous aurez probablement tué.»

Elle se tourna alors vers Zephirin et hocha de la tête
«Vous auriez tout intérêt à l'écouter davantage. Lui au moins étudie avant d'agir. Vous avez beaucoup plus à apprendre des humains que vous ne le pensez.»

Elle ramena son ombrelle sur son épaule, malgré la tombée de la nuit sur cette zone.
«Sur ce... vous savez quoi? Débrouillez-vous à présent. Vous voulez cette ville? Prenez la. Je pense en avoir assez fait pour tous ces gens aujourd'hui. S'ils ont envie de vous laisser les transformer en zombie comme vous l'avez fait pour Rose, tant pis pour eux. Vous semblez penser que vous êtes le seul à savoir ce qui est bon pour cette ville? Allez-y donc. Nous verrons bien comment les choses vont se dérouler si vous distribuez vos orbes à tout va avec vos pitoyables pouvoirs.»

Sur ce, elle se tourna vers Zephirin et s'inclina devant lui
«Si vous souhaitez arranger les choses avec Monsieur Di Colombia, je vous conseille d'y aller seul.»
Et c'était surement son dernier conseil. La vestale allait prendre la direction de Maître Totto pour prendre la Route de la Gorgone et retourner à Alexandrie. Elle en avait désormais assez de tout ça.



======================

Edna lance sa limite de Force 2 Étreinte Finale > -1650 hp {27/50 Paralysie réussie} [T-Ckilla]
Edna utilise Cercle de Soin {Force 2} > +1100 hp [T-Ckilla], -30mp [Edna]

Rappel: T-Ckilla est paralysé pour 3 postes.

Bilan

T-Ckilla passe au niveau 12, Zephirin passe au niveau 11

Rappel: 1 point de statistique à ajouter

Limite de niveau 2 à définir pour Zephirin et T-Ckilla

Gains: + 900 gils [Zephirin], +800 gils [T-Ckilla]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1300/2200
MP : 40/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 22 Juin - 15:58

Un échec est toujours difficile à avaler. Quand ils s'accumulent, on a souvent l'impression de sombrer dans un abysse sans fond, sans voir la lumière qui nous en sortira. On ne comprend pas comment les choses évoluent autour de nous et notre perception de la réalité devient très réductrice, se focalisant sur toutes les erreurs commises plutôt que sur les prochaines à ne pas commettre. 


Le nihiliste traversait une phase semblable. La perte de ses pouvoirs, de sa force armée, de ce projet, et même d'un membre clef de son organisation commençait à l'affecter. Oui, lui, le grand T-ckilla, élémentaire du néant presque unique et absolu, traversait une période difficile. Pourtant, tout semblait bien parti. La Vestale semblait voir en son projet et en lui-même un certain potentiel, Dague Sombre était méfiant mais prêt à faire le nécessaire et le Juge avait appuyé leur demande. Tout se passait pour le mieux, mais tout dérapa si vite. 


Ces rendez-vous furent en effet une véritable plaie. Tout ce temps investi pour au final ne récolter rien de plus que des menaces et des tensions. Peut-être que l'état de stress, d'épuisement, ou d'énervement des différents protagonistes jouait pour beaucoup dans la conclusion malheureuse de ces échanges. Mais peut-être n'était-ce pas que cela. Peut-être y avait-il autre chose. 


Maintenant dos à la Vestale et au chevalier, l'ange du néant réfléchissait à sa situation et à l'existence même de son but. Il remettait tout en cause. Lui, les autres, son but, ses objectifs, ses alliés, ses ennemis. Tant de choses commençaient à s'effondrer qu'il commençait à se demander si quelque chose ne clochait pas. Chez lui, chez les autres... Pouvait-il vraiment continuer avec ce chevalier et cette Vestale après tout ça? Leurs points de vues étaient donc si différents? N'y avait-il pas de terrain d'entente? 


Zephirin rompit alors ce silence sous tension. Il demanda à T-ckilla de lui expliquer ses agissements. Il fallut quelques secondes au nihiliste pour se rendre compte que le chevalier n'avait pas compris son plan et, mieux encore, qu'il ne faisait pas l'acteur auparavant. Ne comprenait-il pas les pouvoirs du nihiliste? N'avait-il pas lui-même dis que tous les moyens étaient bons pour parvenir à ses fins?


Edna s'en mêla alors, expliquant par la même occasion la capacité de l'élémentaire à contrôler les esprits. Nul doute que le chevalier de l'azur ferait le lien. D'ailleurs, elle précisa que notre protagoniste ne pourrait plus disposer des êtres humains comme il l'avait fais par le passé. Vraiment? Alors qu'elle avait approuvé ses méthodes du moment que cela permettait le retour d'un équilibre au sein de la société? Mais qu'est-ce qui clochait chez eux tout d'un coup? Pourquoi revenait-il sur leurs propres paroles?


T-ckilla se retourna vers eux, ouvrant finalement la bouche. Il ne put cependant dire mot que la Vestale lançait un sort sur ce dernier. La terre jaillit du sol et se resserra autour de l'être inhumain, l'enfermant dans des anneaux de terre qui l'écrasèrent violemment. Si le nihiliste pouvait bloquer certains stimuli nerveux, ils ne pouvaient le faire que jusqu'à un certain point. Cette attaque fut si violente qu'il sentit certains de ses os craquer. Pire encore, il ne parvenait pas à annuler cette douleur qui l'atteignit bien vite. Bien sûr, cela ne se voyait pas sur son visage. Non pas qu'il cachait la douleur, mais juste que l'expression de la douleur est une chose acquise par l'Homme et d'autres espèces, mais pas chez les élémentaires qui n'ont, évidemment, pas de visage. C'est pour cela que son attitude, bien que laissant du sang s'échapper de divers plaies, resta froide et vide. Mais la douleur était bien présente! C'est juste qu'il ne savait pas la manifester.


Finalement, un filet de sang jaillit de sa bouche au moment où il voulu prononcer quelque chose. Son corps ne pourrait pas en supporter davantage. Mais une question subsistait dans son esprit : Pourquoi? Pourquoi la Vestale l'attaquait-elle? N'était-il pas alliés dans cette grande entreprise? Et même sans être alliés, qu'elle était sa raison? Elle était en colère, certes, mais de là à tenter de tuer quelqu'un? 


Un sort de soin fut lancé peu de temps avant que l'élémentaire ne sombre dans l'inconscience. C'était Edna. Encore elle. Si elle voulait le tuer, pourquoi vouloir le soigner ensuite? Était-ce des remords? Était-ce une manière violente et inutile de transmettre une pseudo leçon de moral? Il ne comprenait pas. Il ne comprenait pas une suite d'actions aussi illogique. Après, il était surement trop fatigué pour réfléchir.


Il tituba en arrière, heurtant le mur qui le soutint tandis que la mademoiselle Oblige continuait à déblatérer des choses à peine audible. Ou plutôt non. Ce n'était pas qu'elle parlait faiblement, mais plutôt que de la terre subsistait dans les oreilles de notre anti-héros. De plus, aussi forte soit sa magie de soin, cela ne réparait pas les multiples factures sur toute l'ossature du nihiliste. Et encore, je ne vous parlerait pas de sa souffrance.


Ceci dit, il nota des choses intéressantes dans son malheur. Les humains étaient bien plus forts, bien plus nombreux, et lui bien plus faible à présent. Cette réalité était un choc, mais aussi un nouveau paramètre à prendre en compte. Quant à écouter plus Zephirin... C'était une option. Lui n'était pas contre, mais dans l'état actuel des choses, il ne comprenait tout simplement pas comment les choses tournaient.


Edna se montra toujours plus dure, profitant de son statut supérieur pour cracher son venin. Mais voilà. Ce monde n'était pas très différents des autres. Le plus fort parlait. Le plus faible courbait l'échine. Quant à cette ville, mieux valait-il la quitter dans les jours à venir. Il fallait reconnaître sa défaite. 


La seule chose qui ne plu pas à l'ange du néant, ce fut cette attitude de la Vestale à tenter de scinder le duo que formait le nihiliste et le serviteur du roi-dieu. Et plus les choses avançaient, plus il lui en voulait d'exister. Si elle l'avait aidé, les choses auraient bien tourné. Tout simplement. Mais le nihiliste n'arrivait pas non plus à être en colère, ou plutôt, il avait du mal à définir ce que cela était. Pourtant, il s'efforça de parler.


" Belle... Démonstration. On voit bien que vous êtes différente... De moi. Vous n'éliminez absolument pas... Les choses qui vous déplaisent. "


Ironique bien sûr. Mais trêve de plaisanteries douteuses. Le nihiliste cracha de nouveau du sang, lequel vint tapisser le sol boueux. Son corps lourd s'effondra sur le sol alors que ses yeux ne lâchaient pas la Coupable du regard.


" Pourquoi... Pourquoi m'avoir arrêté? Je ne comprends pas... Si la discussion se passait bien, nous l'aurions laissé être des nôtres. Sinon, nous l'aurions forcé... Ne souhaitez-vous pas des résultats? "


Il déplaça alors son regard sur la foule de gens qui regardaient l'intérieur de la baraque avec étonnement. Le bruit les avait attiré. Et les paroles d'Edna avait forcément impactée le moral de certains. 


" Si vous choisissez de partir... Soit. Je vous laisse l'annoncer à ceux qui croyaient en vous. Je suis peut-être mauvais à vos yeux. Peut-être même la pire ordure qui soit. Mais j'aurai fais mon possible pour bouger les choses. Pour votre part... "


Vous les avez condamné. Mais il ne put finir. La douleur de ses os était trop intense pour qu'il ne parle plus. A cet instant, il laissait sa tête posée sur le sol poussiéreux. 

_______________________________________________________


Postes restant sous Paralysie : 2

Zeph':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1850/2200
MP : 55/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 25 Juin - 10:10

La situation ne tournait clairement pas en leur faveur. Avec T-ckilla qui avait, soyons honnête, foutu la majorité de cette histoire en l’air, Edna se démontra impatiente et tâcha de proprement lui démontrer qu’il avait tort de se croire supérieur. Elle l’attaqua sans détour, l’enrobant dans une prison de pierre qu’elle fit exploser, laissant le maître du néant au bord de l’existence. Zephirin ne fit rien, sauf rester à une distance correcte pour ne pas se faire attaquer également. Fort heureusement, même si ses efforts pour récupérer les dégâts avaient été en vain avec sir Di Colombia, ils avaient été fructueux avec Edna qui ne le prit pas pour cible ensuite, estimant qu’il avait davantage de jugeote à priori puisqu’il étudiait avant d’agir.

Zephirin ferma les yeux en écoutant le discours d’Edna, honnêtement, un discours chargé d’une certaine rancœur et de lassitude. Sentait-elle qu’il s’était joué d’elle ? Peut-être. Une chose était sûre, elle lança qu’il pourrait se débrouiller seul pour son projet, qu’elle n’aiderait plus à quoi que ce soit. Rouvrant les yeux, le Chevalier de l’Azur observa l’état de son camarade qui semblait on ne peut plus mal. Réalisait-il enfin que son corps humain avait des limites ? Qu’il n’était plus aussi invincible et immatériel qu’auparavant ? Même si ce fut violent, au moins, cette histoire aura eu le mérite de lui apprendre une leçon – espérons-le.

Edna ne tarda pas à se tourner vers lui pour lui suggérer d’aller voir sir Di Colombia seul s’il voulait arranger les choses.
« Bien. » Il ignorait s’il comptait le faire, mais en toute évidence, ce serait la meilleure chose à faire. Zephirin ne songeait pas à briser son duo avec T-ckilla quand bien même il avait des doutes sur l’aboutissement de cette relation professionnelle, mais s’il pouvait arranger un peu cette histoire, même en étant seul, il pourrait tenter le coup. Il verrait bien ce qu’il en était une fois T-ckilla… rétablit. Car en toute évidence, il allait être en convalescence pendant quelques temps à en juger par les dégâts.

Vlad s’efforça de parler, tentant de défendre son action ou son point de vu, cherchant à comprendre. Il crachait du sang et haletait, mais continuait de parler quand même. Zephirin l’écouta, oui, la fin justifiait les moyens, il le pensait aussi, mais il fallait être prudent en affaires. Edna l’avait dit ; cet homme était un puissant mage de Tréno. Et le savaient-ils ? Non. Ils auraient eut une très mauvaise surprise. Si la fin justifiait les moyens, il fallait quand même connaître sa cible avant de bondir aux méthodes drastiques. Sinon, il n’y aurait pas de fin en dépit des moyens. La seule fin, ce serait la leur.
Les dernières paroles de T-ckilla visaient à manipuler Edna pour la faire se sentir misérable vis-à-vis de ces braves gens qui avaient eut espoir de construire un petit coin de paradis. Il jugeait que c’était de sa faute parce qu’elle quittait les lieux, mais était-ce vraiment le cas ? N’était-ce pas de sa faute à lui, pour avoir été l’élément déclencheur de cette histoire ? Ce conflit n’aurait pas eut lieu sans cette… curieuse initiative.

Inutile de renfrogner Edna davantage.
« Ne l’écoutez pas. La frustration fait cracher le pire des venins. » Il n’avait pas tellement le choix de sembler être du côté d’Edna. Sinon, c’était garantie qu’ils perdraient sa coopération et ce, pour toujours. Si lui, au moins, pouvait prouver être un peu de son côté – et il l’était un peu quand même, puisque T-ckilla venait de tout foutre en l’air par manque de compréhension du fonctionnement humain et si c’était pas entièrement de sa faute, il ne pouvait s’empêcher de trouver ça agaçant – peut-être que lui, à contrario du nihiliste, pourrait encore avoir une certaine communication avec la vestale de la terre en des temps futurs. « Vous êtes épuisée. J’estime convenable de vous suggérer un peu de repos avant de prendre une décision que vous pourriez regretter demain. Si cela peut vous encourager, j’irai à la rencontre de sir Di Colombia lorsque la poussière sera retombée. » Parce que le fait à chaud, ce serait élever la méfiance de l’individu.

Il jeta un coup d’œil vers T-ckilla. Il était inerte, était-il inconscient ? Il l’ignorait. Il n’en changea guère son dialogue cela dit.
« Ne vous en faites pas. » Dit-il d’une voix plus forte à l’adresse des curieux qui, inquiets, se faisaient du souci pour leur avenir. « Ce n’était qu’une querelle. Retournez à vos travaux, il n’y a rien à voir. » Certains échangèrent des regards soucieux, ils n’étaient pas trop convaincus… Mais tant qu’il gardait l’échine droite et son épée en main, il gardait une prestance importante qui, au moins, intimidait le petit peuple sans non plus sembler dangereux – pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 25 Juin - 11:59

EdnaSource : Edna de Tales of Zestiria
Edna Oblige
=========================
Il fallait s'y attendre. Un homme comme lui n'allait surement pas s'accuser lui-même d'être responsable de ce fiasco. La vestale se tourna vers lui, l'air toujours aussi blasé et se demandant s'il l'entendait encore. Au moins, sa résistance était admirable, sa ténacité aussi

«Vous comptiez garder votre main dans votre dos pendant tout l'entretien? Vous pensez vraiment que Di Colombia n'aurait pas trouvé ça louche et menaçant? Vous n'auriez pas pu le posséder dans votre état, et lui en étant en pleine possession de ses moyens. Nous aurions probablement du l'affronter avant pour que vous puissiez y parvenir.» elle se tourna alors, les deux pieds joints, l'air grave «vous n'avez pas voulu accepter le fait que vous aviez peut-être un homme plus fort que vous en face. Là a été votre erreur.»

Elle se tourna vers Zephirin qui essayait tant bien que mal de recoller les morceaux, mais une fois de plus, Vlad cracha son venin et la vestale ne se retourna pas, fixant juste un point devant elle
«Qui a dit que j'étais une bonne personne?» pour le reste, elle les laissait vraiment se débrouiller. Oui, elle avait besoin de repos, mais pas dans cette ville. Elle préférait rejoindre la porte Sud, il y avait une petite salle là bas et elle reviendrait demain prendre la route de la Gorgone et rejoindre Alexandrie. Il valait mieux qu'elle s'entretienne avec la Reine de tout ça, il valait mieux qu'elle s'en mêle et envoie réellement les bonnes personnes par ici.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 1300/2200
MP : 40/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 25 Juin - 17:28

La tête à même le sol, baignant dans son sang et dans la misère la plus totale, le nihiliste écoutait. Il ne pouvait pas faire grand chose de plus à vrai dire. La Vestale renchérit sur la puissance de ce Di Colombia. Elle disait des choses logiques quelque part... Mais à tout cela on aurait pu lui rétorquer que, justement, rien n'aurait pu les empêcher de se mettre à trois contre lui. Elle avait préféré protéger ce noble plutôt que de suivre le nihiliste au final. Parce que T-ckilla avait prit l'initiative de l'attaque? Apparemment. 
Pourtant, si la demoiselle avait choisit d'attaquer la première, l'élémentaire l'aurait suivi sans hésiter. Quelle ironie. 
Cependant, l'obstination de notre protagoniste avait ses limites. Trop de choses lui étaient arrivées aujourd'hui et il avait l'impression que son Aura et son Charisme d'autrefois n'étaient plus que poussière. Mais comment pouvait-il s'abaisser davantage alors qu'il traînait avec ces humains qu'il exécrait au plus haut point? 


Zephirin proposa de retourner voir ce noble en solitaire. En y réfléchissant un peu, c'était certainement la meilleur chose à faire. Il parla d'ailleurs de frustration, mais c'était évidemment faux. Il s'agissait, comme il le pensait surement, de manipulation pure et dure. La colère n'était pas au rendez-vous. Certes, il était dommage que les choses finissent ainsi, mais l'ange du néant s'y faisait déjà. Il avait compris à qui il pouvait et ne pouvait pas encore faire confiance...


Puis Edna enchaîna avec une de ces phrases mystérieuses qu'elle lançait de temps en temps. Sur le moment, un bruit atroce d'os brisés se fit entendre. Impossible qu'elle ne le remarque pas avant de partir. T-ckilla venait de se hisser sur ses mains, laissant un peu de sang dégouliner du coin de ses lèvres. 


" Hum... Vous vous pardonnerez un jour. Ce n'était pas entièrement de votre faute. "


Pourquoi lui dire ça? Bonne question. Peut-être avait-il compris l'histoire de cette demoiselle... Ou peut-être une partie seulement. Il profita de cette phrase singulière pour enchaîner, fixant le sol puisqu'il était incapable de lever la tête.


" Soit... Vos arguments ne sont pas tous dénués de sens. Il semblerait que je n'ai pas eu votre clairvoyance. J'en suis navr-... "


Nouvelle gerbe de sang sortant de sa bouche. Mais cette fois, il ne se releva pas...


***************************
Aucun rêve. Aucun repos. Juste un effroyable vide sombre et sans fin dans lequel naviguait sa conscience. Aucune pensée non plus. Le néant le plus total. Et au fond de celui-ci, une solitude extrême... Un froid mordant. Pas de familles, pas de proches, pas de connaissances, pas de semblables. Il n'y avait rien. Il était seul dans cette immensité ténébreuse et mystérieuse. Il était seul, et le serait à jamais. 
Et là, un rire enfantin perça cette noirceur. ELLE était là.


*******************************


T-ckilla ouvrit les yeux. Il leva ses mains, vérifiant qu'on ne l'avait pas amputé d'un quelconque membre. Il semblait toujours dans le même corps, celui de cet ancien Turks nommé Vlad Drake. Il actionna de nouveau quelques connexions nerveuses et sentit assez vite ses jambes et ses pieds. Il put les mouvoir légèrement, mais sentait toujours ces picotement désagréables à chaque mouvement. Il n'était pas pleinement guéri. Il regarda autour de lui, restant allongé pour se faire discret. Aucune âme qui vive. Le décor était celui de Tréno, et une fenêtre donnant sur l'extérieur le confirma assez vite. Ce ciel nocturne, combien de temps le verrait-il encore? 


Il se redressa lentement jusqu'à arriver en position assise. Là, il attendit. Était-il dans une sorte d’hôpital ou de clinique? Pas sûr... Peut-être chez un simple particulier. Il y avait de l'eau et quelques légumes sur le côté, posés d'une façon assez soignée dans une assiette. 
T-ckilla ne prêta pas attention à cette présentation. 


Il porta à sa bouche l'eau en premier lieu. Le liquide coula à l'intérieur de sa bouche, pénétrant dans son corps pour l'hydrater et le rafraîchir.
T-ckilla ne sentit ni le froid, ni l'hydratation. Ce n'était que des variables.


Il regarda alors les légumes. Ils avaient été préparés avec soin grâce à la cuisson vapeur. Chacun d'eux étaient différents, tant par le goût que par l'onctuosité. Il y avait du vert, du jaune, du rouge, du violet et même du bleu! Un vrai plaisir pour les yeux et les papilles, surtout cette petite sauce aux champignons qui constituait, avouons-le, un petit plaisir rare en ces temps de pénuries. 
T-ckilla les avala d'une bouchée, sans ne sentir aucun plaisir. Leur odeur et leur gout était sensiblement les mêmes que ceux du papier... Et encore. 


L'être surnaturel attendit alors le retour de son camarade chevalier. Il remarqua un morceau de bois sur le côté, lequel pourrait certainement l'aider à se mettre debout plus tard. Les fractures ne disparaîtraient pas comme ça... Mais là, il attendit jusqu'à ce que Zephirin n'entre. Là, il tourna lentement le visage vers ce dernier. 


" Bonjour. "


Il laissa éventuellement la possibilité au noble de lui rendre la politesse avant de poursuivre.


" Combien de temps s'est écoulé depuis mon évanouissement? "


Il laissa de nouveau le temps au serviteur du roi-dieu de répondre. Il parlait d'une voix neutre et machinale, presque totalement dénuée de vie... Mais peut-être que son compagnon commençait à s'y faire?


" Je vois... Je pensais aller m’entraîner. Je me trouve encore bien faible par rapport à mon ancien niveau. Par chance, cette cité dispose d'un espace dédié au combat. Voudriez-vous vous joindre à moi? "


Il laissa de nouveau un certain temps pour que le serviteur de Thordan ne réponde. 


" Je pense qu'une fois cet entrainement fini, il serait bon de nous rendre à Alexandrie. Votre aide mérite bien que vous obteniez la première orbe menant aux cristaux... "


Et il posa son regard au dehors, regardant les lumières vides de cette cité sans âme. 

___________________________________________________________________

T-ckilla (et Zephirin?!) se rendent à Tréno!


T-ckilla tente de gagner un point en défense!

T-ckilla apprend la Limite : Souffle Annihilateur : Le néant est le pouvoir de supprimer. L'aura de T-ckilla entoure toutes les choses proches de lui et supprime toute la magie. Visuellement, la magie se fait aspirer dans un trou noir au centre duquel trône le nihiliste. > "Souffle" sur tous les ennemis!

Zeph-chan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Hier à 18:24

Bilan

Zephirin passe au niveau 12

Rappel: 1 point de statistique à ajouter

Limite de niveau 2 à définir pour Zephirin

Gains: + 200 gils [Zephirin], +100 gils [T-Ckilla]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Zephirin et T-ckilla retournent à Tréno



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   

Revenir en haut Aller en bas
 
The number of the Beast
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» A vendre pachislo beast sapp, 260 Euros!!!
» Jeu Défis Saison 2011 Altered Beast (1)
» This serial number already exists (another one)
» p.nabaztag.com and correct port number
» [MegaDrive] Altered Beast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Plaines-