Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 The number of the Beast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sire Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mer 25 Jan - 18:49

Le combat allait bon train, mais les choses n’allaient guère rester positives bien longtemps. Alors que Zephirin et T-ckilla paraissaient avoir un avantage évident, Rose prouva avoir une force spirituelle suffisamment grande pour lutter contre le pouvoir du maître du néant. Malgré les coups reçus, malgré la violence du Juste et malgré la justesse du prétendument prénommé Vlad, la jeune femme à la tête de la garde de Tréno résista puissamment. Zephirin ne put évidemment pas savoir ce que T-ckilla exécuta comme stratagème dans l’esprit de la guerrière, mais pour sûr qu’elle lui prouva être plus entêtée que lui encore.

Alors que le Chevalier de l’Azur était pour ainsi dire persuadé de l’avoir suffisamment affaiblit et assommée pour qu’elle succombe aux sortilèges de l’élémentaire, il n’en fut rien. La femme récupéra son arme – que Zephirin lui avait fait lâcher plus tôt – et utilisa une magie qui créa un sceau autour d’elle, avant qu’elle ne l’active. Zephirin eut un mouvement de recul, mais peu importe la distance entre lui et Rose, il n’aurait pas put esquiver l’onde de choc qui l’enveloppa soudainement, touchant aussi T-ckilla sur le passage.
Sa tête se mit soudainement à tourner. Il eut un vertige et fut forcé de poser un genou à terre en sentant ses forces l’abandonner. Que venait-elle de faire… ? Frustré de son impuissance, il employa son arme pour se maintenir redressé, et ses réflexes lui permirent de garder une poigne impeccable sur la garde alors que son esprit sombrait dans l’inconscience et ce, malgré ses tentatives à lutter contre la fermeture quasi-automatique de ses paupières.

Le noir l’engloutit l’espace d’un instant, avant qu’il ne se réveille, toujours fermement accroché à son épée et un genou au sol. Légèrement confus, il mit quelques secondes à retrouver ses esprits avant de tourner la tête vers T-ckilla qui semblait bien embêté de la situation. Zephirin se redressa et nota que Rose s’en était allée, profitant de leur sommeil forcé pour filer.
« Le gibier était malin… » Mentionna-t-il en fixant l’horizon, plus pour lui-même que pour l’être du néant honnêtement. Ne voyant pas Rose, il tourna la tête vers T-ckilla, dorénavant de nouveau Vlad, qui regardait une carte de la zone. Il devait être contrarié… en même temps, lorsque des plans n’arrivaient pas à leurs fins, il y avait de quoi être légèrement enquiquiné par la tournure de la situation.

Après avoir vérifié les alentours, Vlad suggéra qu’ils aient se réfugier dans une grotte.
« Bonne idée. » Il regarda à nouveau l’horizon, comme s’il pensait y voir des silhouettes s’y dessiner. « Il y a fort à parier pour qu’elle avertisse le reste de la garde. Nos têtes vont être mises à prix. » Voilà qui était embêtant, puisque remettre les pieds à Tréno serait compliqué. Si T-ckilla pouvait éventuellement utiliser des illusions quelconques pour modifier son apparence, Zephirin ne disposait pas vraiment de ce genre d’atout. Il allait devoir se faire oublier, ou du moins camoufler son visage s’il retournait là-bas.

Avant qu’ils ne partent cela dit, T-ckilla demanda à Zephirin s’il avait déjà vu ce type de sortilège, de sceau, sans doute… L’élézen fronça les sourcils. Il n’était pas certain d’en avoir déjà vu, à vrai dire, le seul qui lui revenait en tête serait celui qui avait permis à Thordan VII d’atteindre sa forme de roi-dieu, et encore… il s’agissait ici du pouvoir de l’œil du dragon…
« Identique ou similaire, aucun souvenir ne me revient. Il semblerait que ce soit ici un simple sortilège renforcé par des marques mystiques… » Les propriétés de ce sceau étaient inconnus pour Zephirin bien sûr, mais il lui semblait somme toute évident que Rose avait employé ce symbole pour projeter son attaque sur les deux antagonistes. « Quoi qu’il en soit, elle nous a glissé entre les doigts… C’est fâcheux. » Et le mentionner n’allait pas aider la contrariété de T-ckilla, ça pour sûr.

Tandis qu’ils reprenaient la route, non pas sans sentir une certaine fatigue, Zephirin s’interrogea sur un détail.
« Elle a encore cet étrange cristal dans le crâne à ce que je peux comprendre. Je suppose que ce détail saura être dans notre avantage lorsque l’heure viendra. Que comptez-vous faire à présent ? » Laisser la poussière retomber, la pourchasser, frapper quand le moment sera opportun… Pour l’heure en tout cas, il était clair qu’ils devraient se faire oublier pendant quelques temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 26 Jan - 9:32


Zephirin passe au niveau 7 !
Rappel : Limite de niveau 1 à définir !
T-ckilla passe au niveau 8 !

T-ckilla et Zephirin gagnent 550 gils !

Direction : Grotte de Kwane


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 14 Mai - 10:04

shield T-ckilla & Zephirin viennent de Tréno

En ce qui concernait Rose Klewitz, au contraire de ce que pensait Zephirin, T-ckilla n’avait plus l’intention de s’enquiquiner d’elle. Elle allait devoir s’accoutumer à ce monde qu’ils bâtiraient, mais si elle s’obstinait, ils s’occuperaient personnellement de son cas. C’était en effet une bonne manière de voir les choses. De toute façon, avec ce qu’elle avait endurée, elle allait certainement rester en repos forcé pendant pas mal de temps… du coup jusque là, ils pouvaient toujours l’ignorer jusqu’à nouvel ordre. Zephirin avait honnêtement l’impression qu’elle leur causerait sans doute des problèmes plus tard, lorsqu’elle serait remise, mais ce n’était qu’une sensation d’anticipation quelconque… ils verraient bien en temps et lieux.

Le Chevalier de l’Azur ainsi que l’élémentaire quittèrent Tréno pour rejoindre les plaines, où ils pourraient peut-être trouver Edna. L’élézen commençait déjà à scruter les environs quand soudainement, T-ckilla l’aborda un peu plus… personnellement ? Il voulait essentiellement savoir ce qu’il souhaiterait faire une fois leur projet achevé concernant Tréno. Lui souhaiterait se rendre à Daguéréo, un lieu qui ne disait rien à Zephirin. A écouter le maître du néant, ils pourraient être convoqués là où était la reine cela dit, mais était-ce vraiment un souci ? Il lui demanda son avis sur la question… Lorsqu’il parla d’Alexandre, Zephirin n’hésita pas longtemps.
« Alexandre est l’une de ces chimères qui protègent les cristaux, n’est-ce pas ? Puisque mon objectif est de récupérer ces pierres magiques, j’estimerais que de rencontrer Alexandre serait une bonne idée… si tant est qu’il consente à me faire audience. Après les déboires avec vos acolytes, je me demande s’il ne saura pas reconnaître votre présence à proximité du château— s’il est vraiment là. » Il émit une pause en réfléchissant un peu à la question. « Je ne connais pas les pouvoirs des chimères. Mais je suppose que s’ils ont été sélectionnés pour protéger les cristaux, c’est qu’ils doivent posséder une puissance notable. Peut-être même peuvent-ils repérer ceux avec des intentions moins louables que d’autres… » C’était beaucoup de paroles pour peu. Au final, Zephirin souhaitait aller au château pour peut-être rencontrer Alexandre, et ainsi avoir une première piste sur cette histoire de cristaux. Ca reviendrait à en récupérer certains à la loyale peut-être, mais ce serait mieux que de tourner aveuglément en rond.

« Mon objectif reste le même, après tout. Récupérer ces pierres pour ramener mes frères d’arme sur Héméra. Si la reine nous convoque, nous pourrons personnellement nous rendre compte de la présence, ou non, d’Alexandre. Si tel est le cas, je pourrai toujours tenter d’aller à sa rencontre… seul, ou accompagné, si vous souhaitez me suivre. » Après tout, peut-être que T-ckilla serait intéressé à être face à face avec une de ces chimères. Zephirin ne pouvait pas vraiment l’anticiper. Il ne savait pas encore lire l’être du néant, même s’il le comprenait un tantinet mieux qu’à leurs débuts.

La main de l’élézen se leva pour repousser quelques mèches dorées qui vinrent tomber devant son visage.
« Que souhaitez-vous faire à Daguéréo ? Je n’ai pas souvenir que vous m’ayez parlé de cet endroit. » Peut-être l’avait-il fait cela dit, il se passait tellement de choses récemment que ce n’était pas vraiment facile de tout retenir en dépit de l’excellente mémoire du chevalier. Pour le moment, ils cherchaient toujours Edna, mais en attendant, rien n’empêchait de discuter un peu. Bien qu’il gardait un masque de neutralité extrême, Zephirin ne pouvait pas nier qu’il soit agréable que T-ckilla s’intéresse un peu plus à ce qu’il pensait de tout ceci, bien qu’il ne pouvait pas vraiment donner un avis très spécifique étant donné son manque de connaissance sur l’univers que ses pieds foulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mer 17 Mai - 18:01

T-ckilla leva les yeux au ciel un instant quand Zephirin parla de son désir de rencontrer Alexandre. Prudence était de mise dans pareille situation. Il ne s'agissait peut-être qu'une d'une pathétique existence servant à protéger un caprice des dieux, mais il n'en était pas moins puissant. Le nihiliste n'avait cependant pas connaissance des capacités de la chimère de la Lumière. Il savait qu'elle pouvait émettre un flash suffisamment puissant pour forcer Veranissa et Varimatras à battre en retraite, mais ça s'arrêtait là. Le vrai problème, c'était plutôt qu'il était apte à protéger la reine. Hors, si il comptait vraiment s'emparer de ce lieu, une confrontation avec Grenat était pour le moins inévitable. 


L'ange du néant sortit alors de ses pensées suite à une remarque du chevalier. Il avait peut-être raison sur les capacités des chimères, mais pas sur leurs buts. 


" Je pense que vous vous méprenez sur un point. Si les chimères ont peut-être les moyens de sonder la personne en face d'elle, je ne pense pas que la nature de celle-ci affecte le fait de lui donner ou non l'accès aux cristaux. "


Il fit encore quelques pas, de façon lente et méthodique. Il parlait en regardant en face de lui plutôt que de plonger son regard dans l'élézen. La raison en était bien simple : le sujet pouvait être sensible s'il était perçu par d'autres. 

" Il me semble que certaines personnes aux intentions non louables, voir même néfastes, ont réussi les épreuves des chimères. Donc le fait que nous puissions vouloir du mal à ce monde, ou que nous soyons prêt à le purger pour le rendre meilleur, n'est pas un critère de sélection des candidats. "


Il aurait pu parler de Sephiroth dont les différentes attaques sur le monde n'étaient certainement pas dues au hasard, mais il préféra taire cet exemple pour la simple et bonne raison que l'élézen ne connaissait certainement pas le personnage. 


" Je pense simplement que ce monde sert de test. "


Il marqua de nouveau un silence avant de poursuivre. 


" Si l'on pense à l'échelle d'une planète, ou d'un pays, voir même d'une personne, les cristaux ont un pouvoir énorme. Maintenant, quand on connaît l'attitude égoïste et égocentrique des êtres vivants, il est évident que ces derniers vont chercher à modifier leur petite situation, que ce soit à l'échelle de leurs villes ou de la planète. Il y a donc peu de risque pour les autres mondes. "


Le nihiliste soupira alors, fermant les yeux un court instant.

" Et depuis la fusion des mondes, depuis l'arrivée de gens comme vous et moi, il est évident que la destruction de notre planète ne causerait pas la fin de la vie dans l'univers. Mieux encore, si l'univers était effectivement détruit, les cristaux demeureraient et les chimères également. De ce fait, l'être qui a permis la création des cristaux pourra voir la façon dont l'existence évolue quand on lui remet un pouvoir quasi-divin entre les mains. Sait-elle se satisfaire d'un mode de vie? Va-t-elle changer ses principes et coutumes? Tend-t-elle vers l'autodestruction ou la préservation? Au final, il ne s'agit que d'une expérience parmi tant d'autres. Car oui, il m'apparaît évident que les cristaux ont été conçus et que ce système de gardiennage par des êtres chimériques est l'oeuvre d'une entité. Une entité qui doit être suffisamment forte pour résister à sa propre création... Et donc résister aisément à n'importe quel vœu formulé. "


Le manieur de néant laissa alors le serviteur du roi-dieu éventuellement rebondir, puis parler de son objectif qui demeurait inchangé. 


" ... Si la reine venait à nous convoquer, il serait plus appréciable que je reste avec elle pendant que vous passerez l'épreuve. Voir Alexandre ne m'attire nullement. Seul votre réussite compte. "


Il aurait pu participer pour augmenter leurs chances, mais s'il venait à rencontrer la reine... Alors il tenterait surement quelque chose pour entrer dans ses bonnes grâces... Ou la couler s'il venait à mettre la main sur des documents compromettant. 


" Daguéréo... Il s'agit de la ville de la connaissance. "


Le nihiliste regarda sa main de fer, la resserrant vivement après quelques secondes.


" Je n'ai pas eu la chance d'obtenir des informations sur le sceau qui me restreint à Dali. Suite à votre petite querelle, je n'ai pas envie de retourner sur un lieu où chacun de nos gestes sera épié. Plusieurs membres du Rokumeikai doivent se diriger vers le Village des Mages Noirs en ce moment pour récolter diverses informations. Daguéréo est donc la suite logique lorsque l'on veut en apprendre plus sur la magie de ce monde. "


Il regarda alors vers Zephirin tandis que la Brume autour d'eux commençait à les entourer. Elle semblait beaucoup moins épaisse d'ailleurs...


" De plus, ce monde possède encore bien trop de secrets. Même pour moi. En apprendre plus sur les chimères qui vivaient dans ce monde vous intéressera surement. Pour ma part, j'aimerai me renseigner sur les différentes familles politiques de ce continent, sur les nobles, mais aussi sur la reine. Il y a aussi ce dénommé "Kuja" qui m'intrigue fortement... "

________________________________________________________________

T-ckilla tente de gagner un point en défense!

T-ckilla apprend la Limite : Souffle Annihilateur : Le néant est le pouvoir de supprimer. L'aura de T-ckilla entoure toutes les choses proches de lui et supprime toute la magie. Visuellement, la magie se fait aspirer dans un trou noir au centre duquel trône le nihiliste. 
________________________________________________________________

Zeph-chan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 18 Mai - 11:18

T-ckilla répondit assez rapidement estimer que Zephirin faisait fausse route sur un détail ; selon lui, les chimères n’avaient cure des intentions de la personne qu’ils avaient en face d’eux. Pour lui, tout ceci n’était qu’un test, qu’une vulgaire manière de mettre l’humanité – ce monde – à l’épreuve. Zephirin fronça les sourcils, non pas agacé, mais bien intrigué par ce que racontait l’élémentaire.

Peut-être était-ce effectivement une sorte de test… Mais pourquoi exactement ? Pour dénoncer la soif de pouvoir des êtres humains ? C’était une chose que Zephirin connaissait de prime abord, avec son Archevêque, mais pas seulement. Il avait entendu parler de nombreuses histoires concernant des Hommes assoiffés de pouvoirs. Mais en général, si l’on en croyait ces vieilles légendes, ces individus mesquins sombraient sous cette puissance.
Mais au final, ce n’était pas vraiment ce que T-ckilla souhaitait emmené sur la table. Ce qu’il voulait dire, c’était que toute cette histoire était l’œuvre d’une seule et même entité, selon lui. Qu’un être quelconque, tierce, perdu dans l’univers, invisible à tous, serait une déité qui avait choisit les chimères pour protéger des cristaux et mettre les humains à l’épreuve.

« Ainsi donc, les chimères seraient, elles aussi, une sorte de pantin dans cette histoire.. » C’était ce qui semblait être le plus probable. Elles n’avaient aucun droit de refuser l’accès à l’épreuve à quiconque fallait-il croire. Mais de ce que Veranessa avait raconté, Zephirin avait crut comprendre qu’Alexandre était apparu pour protéger la reine d’Alexandrie lorsqu’ils avaient tentés de s’en prendre à elle. Les informations étaient décousues, mais c’était bien ce que le Chevalier de l’Azur avait crut comprendre…
Donc rien ne confirmait qu’Alexandre laisserait passer un individu louche— traduisez ceci par "pouvant être une menace pour la reine".

Quoi qu’il en soit, ils ne pouvaient rien y faire ici, donc autant poursuivre sur autre chose que des suppositions.

L’élézen interrogea l’élémentaire sur Daguéréo, cette ville où il espérait se rendre. Il qualifia l’endroit de lieu de connaissance et, grosso modo, voulait voir s’il ne pourrait pas trouver des informations au sujet du sceau qui bloquait la quasi-totalité de ses pouvoirs. Il insinua aussi qu’ils pourraient peut-être y trouver des informations sur les anciennes chimères qui existaient ici, mais Zephirin n’était pas certain de trouver de quoi l’intriguer, si ce n’était une façon de les retrouver aujourd’hui – si elles existaient encore. Car si elles gardaient les cristaux, elles étaient un objectif pour lui, étant donné son but d’effectuer un vœu. Non, même, une exigence. Il ne souhaitait pas ramener les Chevaliers de l’Azur sur Héméra. Il l’exigeait.

« Je vous accompagnerai à Daguéréo, dans ce cas. Si un tel lieu renferme autant de connaissance que vous ne le prétendez, cela ne pourra être qu’intéressant. » Peut-être même y aurait-il des ouvrages au sujet non pas de Héra, mais d’Héméra, des documents récemment écrit qui pourraient éclairer certaines interrogations.

Leur marche s’était mise en halte alors que la Brume, semblerait-il moins épaisse, les enveloppait comme un manteau semi-opaque. Ils devaient toujours retrouver Edna, aussi cette conversation devrait, pour le moment en tout cas, être mise en arrêt.
« Bien, tâchons de retrouver cette jeune fille pour le moment. » Ils auraient certainement largement l’opportunité de continuer cette fascinante conversation lorsqu’ils seraient en route pour Daguéréo. Il supposait que ce n’était pas la porte d’à côté, mais qui sait. Après tout, il ne connaissait absolument pas la géographie de ce monde…


Tek-Tek :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 21 Mai - 8:56

EdnaSource : Edna de Tales of Zestiria
Edna Oblige
=========================
La ville de Tréno est entourée de montagnes, c'est pourquoi il n'est pas évident de trouver des terres qui ne soient pas trop loin pour que ça reste sécurisé, mais suffisamment pour que les gens ne les voient pas trop vite. Mais au fur et à mesure que les deux jeunes gens avançaient vers la porte Sud tout en longeant les montagnes, ils pouvaient voir un mur de terre s'élever près de deux mètres de haut.

Difficile de savoir ce qu'il y avait derrière, simplement parce qu'il n'y avait rien encore. Mais il fallait longer ce mur jusqu'à arriver à une ouverture qui faisait bien deux mètres de large aussi, où des gens, pas très bien habillés, travaillaient dur pour faire une porte solide avec des planches de récupération. Malgré tout, on voyait dans leur regard un élan de motivation et le soin appliqué qu'ils mettaient à leur travail.


«Halte! Vous allez où comme ça vous?» dit un homme assez mûr mais de musculature solide, le genre bon gaillard qui ne fait pas les poches dans la dentelle! Mais rapidement, un autre vint derrière lui et posa sa main sur son épaule

«Du calme Mélo, c'est le gars qui bosse avec le Chef.»
«Sérieux? Bon... je suppose que vous voulez voir Dame Oblige? Elle est là bas.»
le terrain cloisonné par la barrière de pierre était immense et prenait une large partie de la plaine, au milieu, une femme était assise sur un rocher, enfin une femme, on aurait dit une jeune fille d'ici. Six hommes étaient autour d'elle, l'air grave, et solidement armés. Lorsque T-Ckilla et Zephirin s'approchèrent, ils se mirent tous en remparts comme pour la protéger

«Pas un pas de plus! Qui êtes-vous?» la jeune femme se tourna vers eux, elle paraissait épuisée. Rien qu'à ses yeux, on voyait qu'elle avait consommé une quantité d'énergie astronomique pour créer la barrière qui protégerait les terres des monstres et des curieux, il lui restait encore tant à faire! Mais elle semblait faire de son mieux pour ne pas montrer son état de faiblesse

«Qu'est-ce que vous faites là, vous? Je croyez que vous deviez vous occuper de la politique de la ville?» elle restait assise sur son rocher, détournant le regard pour regarder la taille des terres cloisonnées. Est-ce que ce serait suffisant? Malheureusement, elle ne pouvait pas faire plus grand, sinon elle risquait d'empiéter sur la voie de circulation entre Tréno et la Porte Sud, et ces terres là appartenaient à la royauté d'Alexandrie. Elle aurait pu faire un autre cloisonnement vers la grotte de Kwane, mais la forêt risquait de gêner aux cultures. Elle était un peu trop fatiguée pour réfléchir sur le coup...



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 25 Mai - 23:01

Zephirin écouta avec attention les divagations de l'ange du néant. Il se montra même intrigué par le fait d'aller au Daguéréo. Bien, ce futur trajet renforcerait certainement leur lien. Cela s'avérait nécessaire pour le projet qu'ils désiraient mener à terme. 


Une haute paroi de terre les accueillit alors qu'ils s'enfonçaient dans la Brume. Il était clair qu'elle n'était pas naturelle au vu de sa disposition. Elle s'avançait loin dans le brouillard. Tant d'ailleurs que le nihiliste ne put s'empêcher de rester un moment sur place pour contempler cette oeuvre. C'était donc "ça" l'étendu de la puissance d'une Vestale? C'était le pouvoir d'influer autant sur un élément? 
Cela ne laissait plus aucun doute. Cette Edna était très certainement compatible pour la synthèse de la chimère de la Terre. Et puisqu'elle n'était vraisemblablement pas la seule à porter ce titre, on pouvait aisément deviner que d'autres sujets se cachaient sur Héra. Et plus il y aurait de chimères... Plus vite les choses avanceraient.


Ils se remirent en marche, débouchant bien vite sur une ouverture gardée. Après un rapide échange, les hommes les conduisirent enfin vers la petite demoiselle. Le nihiliste, pour sa part, caressa de sa main d'acier le mur. Quel magnifique solidité! Oh, ce n'était que de la terre, mais cela suffirait à remplir les normes exigées par le juge. En revanche, ce n'était qu'un simple mur, donc rien de revendicable.
Par opposition à se mur fier et résistant, Edna semblait épuisée et fragile. Son visage était déformé par ses efforts. Il fallait reconnaître qu'elle ne déméritait pas... Néanmoins, T-ckilla n'était pas spécialement du genre à remercier ceux qui travaillaient correctement. Pour lui, il n'y avait que peu de différence entre le rendement théorique d'un travail accompli par un humain et par des machines. La notion d'épuisement elle-même n'était que peu considérée lorsqu'il demandait à ses subjugués d'agir pour lui par le passé. 


" C'est chose faite... "


Le nihiliste sembla fouiller dans son long manteau noir, cherchant visiblement quelque chose. Il en profita pour s'approcher tout en considérant le mur.


" Ce mur est impressionnant... Le problème des bêtes est ainsi réglé. Passons à la construction des habitats. Le juge nous a informé des dispositions à prendre et la construction de logement se trouve être capitale puisqu'elle définit qui est propriétaire. "


Il sortit alors un éther de sa poche et le posa sur le rocher où se trouvait la Vestale, se moquant bien de la présence des individus autour d'eux. 


" Quatres murs, un toit, une porte, voilà tout ce qu'il nous faut. "


Il se redressa alors de toute sa taille en laissant ses yeux se balader sur les divers êtres qui assistaient à la scène. Certains visages étaient assez étonnés de voir la façon dont il parlait à cette personne de haut rang, mais autant dire qu'il n'en avait cure. Il indiqua du menton son allié et continua sur sa lancée.


" Voici mon camarade. J'ai cru comprendre que vous vous étiez déjà rencontrés. Sir, je vous présente dame Edna Oblige, Vestale de la Terre. "


Il croisa alors les bras en laissant un léger silence avant de poursuivre.


" Tant que j'y suis... Trois nobles doivent être en route pour ce lieu. Je les ai attiré en usant de votre nom. Vous voir devrait suffire à les convaincre de l'intérêt de notre projet. Je ne doute d'ailleurs nullement de leur appui. Je tenais néanmoins à mener ces négociations en terrain neutre et à vous en informer. Disons que cela vous permettra de garder un œil sur la situation et de vous assurer qu'il n'y a pas... anguille sous roche. "


Le nihiliste n'était pas sûr de maîtriser les expressions. Il s'agissait donc d'un test pour lui. De plus, il ne doutait pas que Zephirin apporterait son lot d'informations lui aussi... Même si, au vu de sa fatigue, cela risquait surtout de fatiguer encore plus ce petit bout de femme. 

________________________________________

T-ckilla donne son éther à Edna. (Pour qu'elle se remette à bosser comme une esclave. Allez! Hop, hop, hop!)

Spoil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 28 Mai - 10:27

Leur route fut temporairement bloquée pour rejoindre Edna, elle semblait être sous une grande protection, secondant l’idée qu’elle était aussi bien importante qu’influente sur ce monde. Zephirin ne dit rien lorsqu’ils furent interpellés, de toute façon, la Vestale elle-même ne tarda pas à apparaître, en toute évidence épuisée. A en juger par la barrière de pierres qu’il y avait d’installé, on pouvait juger qu’elle avait énormément bossée avant qu’ils n’arrivent… comme quoi cette petite dame avait de la force dans ses bras, mine de rien.

Edna ne sembla pas forcément ravie de les voir ici, et leur demanda s’ils n’avaient pas autre chose à faire, comme par exemple parler à ce juge. T-ckilla répondit que c’était chose faite. Levant la tête, Zephirin jugea bon de les laisser discuter pour le moment. Tout comme le maître du néant, il avait put remarquer la solidité du mur, au moins, les monstres ne viendraient pas enquiquiner les gens qui viendraient vivre ici, et c’était effectivement du bon boulot.
Le nihiliste put expliquer ce que le juge avait dit pour les maisons ; la base, quatre murs, un toit, une porte. Peut-être une fenêtre en bonus. Cela rappela à Zephirin que le juge avait aussi dit qu’il faudrait rapidement bâtir les demeures, aussi crut-il bon de le mentionner, mais pas de suite.

Avant, T-ckilla fit les présentations. Zephirin hocha respectueusement la tête.
« Nous nous sommes en effet déjà rencontrés. Merci encore pour votre intervention. » C’était dit de façon très solennel, mais autant être franc, si elle n’était pas apparut pour parler aux gardes, ils auraient sûrement été capables de le jeter aux cachots ou un truc du genre. Toujours froid, le Chevalier de l’Azur observa les environs, tous ces gens qui les guettaient… c’était impressionnant d’avoir une garde pareille tout de même, surtout en sachant que cette Vestale pourrait sûrement bien se défendre seule.

« On nous a également intimé de rapidement construire les fondations des demeures, afin d’éviter toutes tentatives de corruption prématurées. » Il tentait de rester vague dans ses propos au maximum, même si c’était évident qu’il disait qu’il valait mieux bâtir les maisons de suite pour éviter que les nobles ne se jettent sur les jolies terres fraîchement cultivables. « Je comprends votre épuisement Dame Edna, mais il nous a plus ou moins précisé que vous seriez la personne de choix pour cette tâche. » T-ckilla lui avait donné un éther pour qu’elle se remette en forme, mais un flacon ne valait pas une nuit de repos.

Mine de rien, cette situation était vraiment étrange. Comment en était-il arrivé là ? Est-ce que cela l’aiderait vraiment à récupérer ses frères d’armes, un jour ? Hm. Enfin, peu importe, pour le moment, il ne pouvait pas tellement se permettre de douter. Autant continuer de suivre les manigances de l’élémentaire. A un moment voulu, certainement, il aurait une piste sur ce qui l’intéressait.

« D’ailleurs, y a-t-il un accès à de l’eau potable dans les environs ? On nous a expressément dit qu’il était obligatoire qu’il y en ait un également. » Oui, il s’en souvenait parfaitement bien, c’était le moment où le juge l’avait prit de haut. Comment oublier ça hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 28 Mai - 21:30

EdnaSource : Edna de Tales of Zestiria
Edna Oblige
=========================
Depuis combien de temps était-elle là pour ériger cette barrière? Elle avait eu l'impression que ça n'avait duré que quelques minutes, alors que ça faisait déjà quelques heures qu'elle s'épuisait à construire ce qui allait servir de frontière entre les différentes terres des habitants. À l'heure actuelle, ces terres n'étaient pas encore fertiles, elle n'avait pas encore eu le temps de s'en occuper.

Elle se contenta de hocher de la tête à l'affirmation de Zephirin, elle plongea malgré tout son regard dans le sien d'un air neutre et toujours aussi fatigué

«Le passé appartient au passé. Je préfère me concentrer sur le présent et l'avenir. Malgré tout, n'oubliez pas que nos erreurs peuvent parfois se retourner contre nous, qu'on le veuille ou non.» c'était une sorte d'avertissement, ou de constatation, difficile de savoir. Peut être qu'elle parlait de sa propre expérience? Les deux étrangers ignoraient tout d'elle, puisqu'elle se refusait à en parler. Et pourtant, aucun n'avait pris la peine de demander. Étrange.

Bref... son travail n'était visiblement pas terminé, elle leva les yeux au ciel, l'air dépité. Un jeune homme s'approcha, l'air profondément inquiet

«Dame Edna.. peut-être que cela peut attendre demain? Vous devez vous reposer...»
«Cette barrière ne passera pas longtemps inaperçue. Je ne peux me permettre que ces terres vous soient enlevées avant l'heure.»
elle prit appui sur son rocher de ses deux mains et fit un petit bond en avant, elle se retourna en prenant alors son ombrelle jusqu'à ce que T-Ckilla lui tende une fiole qu'elle reconnaissait bien

«Ce genre de flacon est rare...»
«Dame Edna!! C'est peut être du poison!»
«C'est vrai... mais il n'a pas vraiment d'intérêt à me tuer maintenant.»
alors que le garçon semblait décidé à boire un peu avant elle, la jeune vestale prit le flacon et le but d'une traite. Elle trembla un peu, mais semblait retrouver des couleurs. Son regard se posa sur Zephirin qui expliqua qu'il fallait un puits... elle hocha de la tête

«J'ai senti une nappe d'eau souterraine par-là. L'eau n'est pas trop mon élément, mais j'ai quand même un moyen de l'atteindre. Et puis, ce sera d'une pierre deux coups.»

Elle brisa le flacon de verre qui se transforma en sable, puis elle se tourna et se plaça d'abord au niveau de la barrière, elle sembla compter quelques pas, puis elle s'arrêta et tapa du pied. Un trou commença à se creuser et la terre qui en sortait se déportait à côté. La jeune femme était concentrée alors que plus le trou devenait profond et plus les murs d'une maison commençaient à se former. Une ouverture pour la porte, deux autres pour des fenêtres, la bâtisse était assez grande pour accueillir au moins six personnes, avec des cloisons. Il y eut un drôle de bruit, elle s'avança vers le trou, en bas l'on voyait un petit courant d'eau qui passait

«Je vous laisse construire le puits autour...» dit-elle aux habitants qui se mirent tout de suite au travail. Ils avaient récupéré des pierres de la montagne, et des planches de leurs taudis, ce qui leur permettait de rapidement préparer au moins des portes et autres moyens de confort. Pas de dalle au sol pour le moment, que de l'herbe, ils devraient se débrouiller à l'aide de paille ou autre, pareil pour le toit.

La jeune femme s'affaira à faire d'autres puits pour que chaque maison ait un point d'eau puisqu'apparemment, c'était la loi. Mais s'il y avait la place de mettre au moins six ou sept maisons sur la parcelle en tenant compte des cultures, elle ne put en faire que trois avant de tomber à nouveau d'épuisement


«Dame Edna! Ça va aller... nous allons rester ici, monter la garde pour empêcher quiconque d'entrer! Vous devez vous reposer...»
Surtout si les nobles devaient arriver. Elle était en nage, et aurait surement besoin de rentrer en ville au moins pour se changer un peu.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 29 Mai - 17:33

Après quelques politesses, dame Edna se remit au travail. Il était d'ailleurs impressionnant de voir la facilité avec laquelle elle modelait la terre pour en faire ce qu'elle désirait. Mieux encore, elle parvenait à un résultat plus que satisfaisant avec le contenu d'un simple éther. Des quelques pions restants sous la coupe du nihiliste, la Vestale était surement la plus imprévisible, mais aussi la plus efficace. 
Ainsi, trois maisons furent bâties, répondant toutes aux conditions évoquées par le juge. Mieux encore, elles seraient parfaites pour accueillir les nobles qui viendraient d'ici peu. Le but assez évident de l'entreprise était de les mettre devant le fait accompli et donc de paraître en position de force en face d'eux. En d'autres mots, les forcer à se joindre à ce nouveau mouvement pour survivre à la crise qui menaçait d'ébranler la noblesse entière.


La seule remarque que ce permit le nihiliste, un peu avant que madame Oblige ne se mette au travail, fut la suivante.


" Je ne vais pas vous tuer. Vous m'êtes beaucoup trop utile. "


Et qu'importe ce que dirait l'inutile toutou l'accompagnant, il ne restait rien de plus qu'une futile entité vide de sens n'apportant rien si ce n'est des réflexions idiotes. Edna souhaitait que ce projet avance. Si elle allait jusqu'à repousser ses limites pour y parvenir, la bonne chose à faire était de l'encourager, pas de la pousser à la retenue. Enfin... Le nihiliste se disait ça uniquement parce que cela l'arrangeait bien. 


Les autres habitants, eux, se mirent au travail. De braves petits esclaves se dépêchant de bâtir leurs nouvelles demeures. Ils avaient été séduis par la perspective d'avoir enfin un chez eux, enfin une demeure. Au moins ne pleurnichaient-ils pas comme cet incapable qui se complaisait à soutenir Edna. D'ailleurs, le nihiliste s'approcha lentement du duo.


" Tu ferais bien d'annuler ton ordre. Trois nobles se dirigent ici pour s'entretenir avec ma personne. Je tiens à leur faire un bon accueil pour dépasser le clivage des classes et leur montrer qu'un autre futur est possible. Si, par mégarde, ils ne pouvaient rejoindre ce lieu à cause de tes hommes, sache que j'effacerai ton existence. "


Il le regardait de haut comme le déchet qu'il était. Ce n'était pas de la prétention et ses yeux mako ne trahissaient d'ailleurs aucun sentiment particulier. Sa voix était restée vide lors de ses propos, démontrant à ce jeune homme qui ne le connaissait pas encore, qu'il ne s'agissait pas d'une menace. Non, il s'agissait uniquement d'une conséquence naturelle à la décision qu'il venait de prendre. 


" Ton rôle se cantonne à conserver la Vestale en bon état pour qu'elle construise d'autres maisons à l'avenir. Ni plus, ni moins. Ne va pas donner des ordres quand tu as en face de toi le partenaire direct de Dague Sombre. Je lui ai dis que je tuerai quiconque s'oppose à moi, et il n'a aucunement refusé. "


Soudain, le nihiliste se retourna vers le chevalier, le regard toujours neutre, une pointe d'agression en moins. 


" J'ai encore du mal à doser ma répartie en fonction de mon interlocuteur. Cette réponse était-elle convenable ou devrais-je y aller avec plus de diplomatie? "


Nul doute que la Vestale ou ses alliés allaient tiquer sur la phrase. Mais le nihiliste était là pour apprendre : il se moquait bien qu'on se pose des questions à son sujet. Il se baissa alors légèrement pour se mettre au niveau du visage de la demoiselle, bien qu'assez éloigné tout de même. Pourquoi? Pour éviter que l'idiot ne sorte une arme en pensant vouloir protéger sa pseudo divinité d'un allié...


" Il faudra que nous discutions tous les deux d'un point important une fois le projet abouti. Un point qui dépendra uniquement de votre bon vouloir. Ceci dit, j'attendrai votre rétablissement total. "


Il s'empressa alors de prendre place sur le rocher de Dame Edna. Là, il s'adressa à Zephirin.


" Bien. Une fois les nobles ici, il faudra les convaincre d'adhérer à notre cause. Ils seront trois et rien n'indique qu'ils viendront en même temps. Comment désirez-vous procéder? J'ai plusieurs idées en tête, mais j'aimerai que vous me fassiez une proposition pour une fois. Si vous désirez aider Dague Sombre à tenir cette ville et à maintenir la paix, j'ai besoin de voir en vous le négociateur et diplomate que vous serez. "


La formulation était camouflée de façon à plaire à chacun des témoins bien sûr. Néanmoins, le serviteur du Roi-Dieu comprendrait surement le message caché derrière cette phrase. Mais que cherchait à faire le nihiliste au final? Pourquoi s'assurer que ce noble puisse réellement tenir une ville? C'était en effet étrange quand on savait que rien ne laissait supposer que cela aurait pu l’intéresser... 

___________________________________________________
spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 1 Juin - 11:14

Il y avait en effet de l’eau dans les parages, mais il faudrait creuser des puits pour y avoir accès. Tant mieux ; sans eau potable dans les environs, à en croire ce que le juge avait dit en tout cas, il n’aurait pas été possible pour ces terrains d’être réglementaires. Toutefois, quand bien même Edna ne pouvait pas se permettre de se reposer et était probablement suffisamment grande pour savoir ce qu’elle pouvait faire ou non, les gens présents tentèrent de la dissuader de travailler. Quelqu’un demanda aussi à empêcher toute intrusion, ce qui allait à l’encontre des planifications de T-ckilla, et Zephirin le nota de suite.

Mécontent, le nihiliste somma à l’homme de retirer son ordre en lui expliquant sèchement que cela allait interférer avec l’arrivée de trois nobles qui devaient venir à sa rencontre. S’il osait s’interposer, il effacerait son existence, une menace des plus… propre, autant l’admettre. Le Chevalier de l’Azur arqua un sourcil alors que T-ckilla continuait en gros d’imposer sa supériorité, ce qui pourrait certainement lui attirer des ennuis vu le ton employé.

Curieusement, l’homme vint vers lui ensuite, lui demandant s’il aurait dû être plus diplomate.
« Si vous souhaitez mettre des humains en confiance, vous devriez déjà cesser de menacer leur existence dès l’instant où ce qu’ils font ou dites ne vous convient pas. » C’était dit sur un ton très neutre, lui ne s’en souciait guère, mais le type qui accompagnait Edna n’allait peut-être pas autant apprécier de s’être fait parler de la sorte. Cela dit, il comprenait bien que T-ckilla n’était en rien humain, et que de ce fait, il ne pouvait pas forcément savoir comment leur parler. « La menace ne fonctionne pas sur tout le monde, encore moins sur les gardes. Nous venons à peine de sortir de leurs griffes après l’histoire avec Rose, autant essayer de ne pas leur offrir une raison supplémentaire de nous embarquer, n’est-ce pas ? » C’était dit doucement bien sûr, de sorte à ne pas se faire entendre des autres.

Zephirin tourna la tête vers l’homme que T-ckilla avait assez ouvertement menacé. Il se sentait vraiment étrange d’être celui qui devait apaiser les troupes affolées mais il sentait que s’il n’intervenait pas, les choses allaient dégringoler assez rapidement.
« Veuillez excuser mon camarade, nous avons eut une longue journée. Nous avons attendus longtemps pour rencontrer ces trois individus et nous vous seriez reconnaissants si vous consentiez à les laisser passer. Je me porte garant de leur présence. » Au final, c’était comme revenir aux racines, lorsqu’il était à Ishgard et qu’il pouvait utiliser son autorité pour en arriver où il voulait, protégeant ainsi les personnes de son choix contre les Templiers. Cela dit, là, il n’était pas en position autoritaire, mais il pouvait toujours tenter d’utiliser son charisme pour calmer le jeu.

Le maître du néant retourna discuter avec Edna ensuite, laissant Zephirin regarder le travail entamé par les habitants. Il avait des projets pour la petite dame visiblement, et une fois celui-ci terminé, il souhaiterait lui parler. Mais il attendrait avant de se prononcer à ce sujet. Après quoi il s’adressa à nouveau à l’élézen en lui expliquant qu’ils devraient essayer de faire en sorte que les nobles adhèrent à leur requête. Il demanda donc comment Zephirin estimait devoir procéder. Difficile à dire.

« Tout dépend des individus que nous aurons devant nous. De ce qu’ils font, de ce qu’ils offrent. La diplomatie fonctionne différemment selon le type de personne que nous avons devant nous. Un enfant n’est pas convaincu de la même manière qu’un vieil homme. Un marchand ne sera pas si aisément aveuglé de la même manière qu’une jeune femme esseulée. » Ces trois nobles étaient influents à ce qu’il avait crut comprendre… « Le mieux serait d’identifier le plus influent des trois. Il y en a sûrement un en haut de l’échelle… Celui-ci devrait être le plus complexe à convaincre, mais si nous y parvenons, cela pourrait influencer les autres à suivre plus aisément. » Il eut un moment de pause. « Il faudra faire fonctionner notre intuition sur le départ. Mais nous sommes arrivés jusqu’ici, après tout. » Il était hors de question d’échouer maintenant.

Il tourna la tête vers Edna qui ne semblait plus arriver à fonctionner. Elle était épuisée, en nage. T-ckilla se démontrait toujours aussi froid et direct de par sa nature non-humaine, et Zephirin sentait que la Vestale de la Terre n’aurait cure de sa compassion. Il tâcha donc de rester neutre aussi, mais avec un peu plus d’humanité tout de même.
« Dame Edna, prenez le temps de rentrer à Tréno pour vous hydrater et vous rafraîchir. A ce rythme, vous allez perdre connaissance et vous ne serez d’aucune utilité pour ces pauvres gens une fois inconsciente. » Il jeta un coup d’œil sur les gardes, mine de rien, ils devaient commencer à être haineux à leur sujet, puisque après tout, c’était bien leur faute si Edna s’épuisait ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Jeu 1 Juin - 18:32

EdnaSource : Edna de Tales of Zestiria
Edna Oblige
=========================
La fatigue commençait à se faire sentir, mais Edna voulait en faire le plus possible, et surtout le plus rapidement possible. L'un des hommes qui assuraient sa protection - si tant est qu'elle en ait vraiment besoin - suggéra qu'elle quitte les lieux et qu'ils protègent la zone, mais de toute évidence, ce n'était pas dans les projets de T-Ckilla! Le jeune homme se fit sacrément bien rembarré, et ça ne lui plaisait pas, mais la jeune vestale hocha de la tête de gauche à droite, de son éternel air neutre

«Ça va aller...» elle n'entendit pas la suite de la conversation, on venait de lui apporter à boire via l'un des puits fraîchement créés! Deux jeunes garçons avaient filé jusqu'à la ville pour récupérer des seaux et des cordes pour les rendre utilisables. Elle but quelques gorgées, jusqu'à ce que Zephirin revienne vers elle et lui suggère de rentrer?

«Ce ne sera pas pour tout de suite... qui a invité Dame Splendido?» un carrosse aux décorations trop chargées approchait mais se retrouvait bloqué à l'entrée de la muraille. La jeune femme pouvait reconnaître le style de la dame entre mille, il y avait des fleurs de coton dessinées grossièrement partout...

LydiaSource: Vampire Noble by Ryan-Alexander-Lee

============================
«Excousez-moua?» un ton légèrement pompeux mais chantant, la jeune femme passa sa tête et son opulente poitrine par la fenêtre de son carrosse! «pourrais-je vouar votre Maestro je vous prie?»

Edna regarda T-Ckilla d'un air blasé
«Vous êtes sérieux? Cette femme a le QI d'une huître... oh. Oui en fait non, c'était une bonne idée.» cette femme tenait sa fortune de sa famille depuis des générations, la société familiale avait de bons employés qui faisaient le plus gros du travail et au final, elle ne faisait que signer les papiers et rien de plus. Mais il fallait toujours son nom en bas de page! Malgré tout, elle avait un égo suffisamment important pour penser qu'elle est le cerveau de sa société... Edna soupira mais laissa T-Ckilla faire les démarches, après tout, c'est lui qui voulait négocier avec elle! Les autres n'étaient pas encore arrivés, donc autant commencer déjà avec elle?







========================

Comme pour le Juge, il vous faudra lancer les dés lorsque vous entamerez les négociations avec Dame Splendido pour déterminer ses réactions!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Ven 2 Juin - 17:10

Évitez la menace avec les faibles? Voilà qui était singulier. Zephirin expliqua en effet qu'il valait mieux ne pas attirer l'attention de la garde après ce qu'ils avaient fais. En soit, il avait bien sûr raison. Cependant, le nihiliste ne comptait pas faire preuve de violence envers ce déchet humain. Son véritable dessein était de le dissuader en usant de la peur, tout simplement. Mais là encore, il devait reconnaître que la menace n'était peut-être pas compatible avec son objectif. Un discours apaisé aurait peut-être été plus efficace.
D'après ses observations, les humains étaient peut-être des créatures trop sensibles qui se soustrayaient à la sélection naturelle en privilégiant une coopération à une compétition des atouts. Soit. Il lui faudrait l'intégrer.


Le chevalier de l'Azur se montra plus diplomate en allant parler à l'homme que le manieur de néant venait de critiquer. Une décision pleine de bon sens qui sembla calmer les esprits. Le duo échangea alors sur la manière de procéder par la suite. Selon Zephirin, il s'agissait surtout d'adaptabilité. Certes, T-ckilla préférait d'ordinaire tout planifier à l'avance afin de ne pas avoir d'imprévus, cependant il avait également confiance en ses dons de persuasion. Le conseil fut don le bienvenue. Il était inutile de prévoir un scénario à l'avance comme il le faisait d'ordinaire. D'ailleurs, ils ne purent parler bien longtemps, le premier invité faisait son apparition. 


Il était donc temps de vêtir un rôle. En effet, le nihiliste était un assez bon comédien, maniant l'art et la manière de parler pour flatter et convaincre son interlocuteur. Il se leva de son appui, et se dirigea naturellement vers la dame penchée à la fenêtre de son carrosse. Il marqua néanmoins un léger temps d'arrêt suite à la remarque pertinente de mademoiselle Oblige. Il détourna un instant le regard et lui répondit  avec son éternel visage neutre. 


" Je vous remercie pour cette information de grande valeur, Vestale. "


Il prit alors les devants, invitant d'un geste de la main son camarade à le suivre dans sa manœuvre. S'approchant du carrosse, il découvrit alors la fameuse Splendido. N'ayant pas intégré le concept même d'esthétique et de beauté, il ne pouvait juger cette femme sur son physique, ou du moins, il n'était qu'en mesure d'apprécier la finesse de ses habits, témoignage d'une position sociale et économique relativement aisée. Il s'agissait donc de la bonne cliente. 


" Bonjour Dame Splendido. Je suis l'homme qui vous a convié en ce lieu. J'espère que vous avez fais bonne route, surtout pour venir dans un lieu si éloigné de la ville. "


Il attendit que la dame s'installe de nouveau sur son siège et lui ouvrit la porte. Il lui tendit alors sa main de chair pour l'inviter à descendre, adoptant le comportement de galant homme qu'il avait eu l'occasion de voir dans certains films. 


" Permettez que je vous conduise sur ces terres qui, je n'en doute point, doivent susciter beaucoup de questions dans votre savant esprit. Je me nomme Vlad, et je serai votre guide ici."


Il la prit délicatement et l'emmena avec lui en s'arrêta au niveau de Zephirin.


" Voici mon associé et ami Zephirin. Nous sommes tous deux ici, comme je vous l'ai indiqué dans la lettre à votre attention, pour assister la démarche engagée par la Vestale de la Terre. Cette dernière est d'ailleurs à l'origine même de ce mur qui vous fait face. "


Il était temps de passer de l'autre côté du mur. Il l'invita donc à la suivre et lui indiqua une maison ou lui-même et Zephirin pourraient s'installer. Une fois à l'intérieur, il congédia - avec respect... - les pauvres travaillant à la confection d'un puits et fit porter une chaise de fortune à la noble, ainsi qu'un verre d'eau.


" J'espère que ce confort sommaire est à votre goût. Je vous rassure, nous espérons une rapide évolution du niveau de vie en ce lieu. "


Il regarda alors Zephirin et, des yeux, essaya de lui faire comprendre qu'il devait fermer la porte. 


" Dame Splendido, maintenant que nous sommes dans un contexte plus privé, bien à l'abri des oreilles de curieux, laissez-moi me représenter. Je suis Vlad Drake. Je suis, avec Zephirin ici présent et la Vestale Edna Oblige, à l'origine d'un projet d'urbanisme de la ville de Tréno. Nous comptons étendre les terres cultivables de la ville pour permettre à la cité de la nuit de ne plus dépendre exclusivement de Dali. "


L'élémentaire se plaça donc sur le bord du puits, s'asseyant sans quitter son interlocutrice du regard. 


" Bien entendu, un projet de cette ampleur nécessite des investissements. Et c'est pour cela que nous vous avons fais venir à nous en toute humilité aujourd'hui. Nous souhaiterions négocier avec vous dans quelle mesure nous pourrions exploiter conjointement ces terres qui n'appartiennent à personne. J'ai bon espoir que notre collaboration future puisse être fructueuse. "


Le nihiliste regarda alors Zephirin. Il s'était chargé de l'accueil, mais il comptait sur la participation de son allié pour rattraper ses éventuelles erreurs de non-humain et l'empêcher de traiter cette créature comme la simple boule de chair qu'elle était. 

___________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Ven 2 Juin - 17:10

Le membre 'T-ckilla M' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 4 Juin - 9:12

LydiaSource: Vampire Noble by Ryan-Alexander-Lee
============================
Épuisée, Edna gardait le silence pour le moment, d'autant qu'elle n'était sure de rien quant à sa participation dans l'affaire. Sa seule présence serait peut être suffisante?

Dame Splendido s'avança en regardant autour d'elle, fronçant du nez face à ces terres en apparence sans intérêt, d'autant qu'en marchant, elle salissait ses chaussures hors de prix! Elle avait déployé un énorme éventail, comme s'il faisait une chaleur atroce alors que cette fin de journée était plutôt fraîche.

Elle écoutait attentivement les explications de Vlad à propos de sa présence ici, elle jeta un regard quelque peu surpris sur la vestale, mais se contenta de hausser des épaules

«Je croyais que vous autres, Vestales, vous n'étiez que les gardiennes des Sanctuaires? Que diable faites-vous ici?»
«Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, le monde a changé, et garder les Sanctuaires n'est plus aussi utile aujourd'hui.»
reprit Edna d'un ton sec, la noble se tortilla un peu tout en battant de son éventail à toute vitesse comme si elle faisait un malaise.

On osa l'installer sur une simple chaise de bois, et si Vlad s'en excusa, elle ne semblait guère d'humeur à lui pardonner

«Vous vous permettez de me convier sans préparer un minimum mon arrivée? Quelle grossièreté.»
«Ça prend du temps de fabriquer un trône.»
la noble lui lança un regard assassin, mais n'osait visiblement pas répliquer.

Vlad reprit la parole, expliquant plus en détail ses plans. La femme regarda alors autour d'elle et ne put s'empêcher de rire

«Vous essayez de me dire que vous allez rendre ÇA cultivable? Ben voyons! Et qu'est-ce que j'aurais à y gagner de mon côté? Je suppose que votre priorité absolue sera de faire de la nourriture! Hors moi, c'est le coton qui m'intéresse! Le lin, la soie, ce genre de choses...»
«Nous allons produire des arbres fruitiers aussi, ces arbres pourront accueillir vos précieux vers à soie qui pourront alors vous donner une soie de qualité. Et rien n'empêche de planter aussi du coton.»
«Pourquoi des arbres fruitiers? Vous me prenez pour une idiote ou quoi? Quel rapport?»
Edna leva les yeux au ciel, cette femme ne savait donc même pas comment se faisait la soie? Son conseiller s'était avancé et murmura quelque chose à son oreille, elle sembla rougir un instant avant de se sentir malgré tout très vexée

«Tout ça c'est bien joli, mais votre beau projet va surement prendre des années avant de voir le jour! Vous ne pensez tout de même pas faire pousser des arbres en une semaine!!»

Toujours le problème du temps, Edna soupira en ramenant sa main sur son front. Cette femme était définitivement trop bête.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sire Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 5 Juin - 11:17

Bientôt, un carrosse grossièrement décoré fit son approche, signalant qu’ils allaient avoir de la visite. Le plan de Zephirin ne fonctionna pas exactement comme prévu déjà ; il n’y en avait qu’une, et non pas les trois. Cependant, avec le commentaire que fit Edna au sujet de l’intellect de cette femme, Zephirin jugea rapidement qu’elle ne devait pas être en haut de l’échelle, même s’il ne fallait pas sous-estimer les talents d’un individu, aussi bête soit-il.

T-ckilla lança les hostilités, tâchant d’être galant sous le regard de l’élézen qui le regardait se la jouer très gentleman. C’était une manière comme une autre d’accoster une lady aussi pompeuse, c’était évident. Ils se dirigèrent à l’intérieur d’une maison où il invita la dame à s’installer, et à en juger par ses grands airs, elle n’allait sûrement pas appréciée d’avoir son glorieux popotin posé sur une simple chaise en bois. Mais il ne fallait pas s’attendre à des miracles dans un coin aussi isolé. Velours et coussins n’étaient pas au rendez-vous.
Le nihiliste entreprit d’expliquer le plan qu’ils avaient à l’esprit afin de convaincre Dame Splendido d’y participer. A mesure qu’il parlait, Zephirin observait le visage de la voluptueuse dame et celle-ci ne semblait pas tout à fait d’accord. Elle fronçait le nez sitôt qu’elle voyait un insecte ou une poussière et ne semblait absolument pas confortable. Hm. Les choses ne commençaient pas très bien, mais ce n’était pas grave.

Hey, pour une fois que ce n’était pas lui qui se faisait rembarrer…

On notera d’ailleurs que lorsque Dame Splendido se plaignit que son arrivée n’avait pas été planifiée, et qu’Edna répondit de façon assez sèche que cela prenait du temps de fabriquer un trône, Zephirin eut l’ombre d’un sourire. Il commençait à apprécier cette jeune femme. Rares étaient ceux qu’il appréciait vraiment et cette réponse était toute à son honneur. Un point pour Edna.

Il comprit en tout cas par la suite que cette femme n’était vraiment pas une lumière, comme la Vestale de la Terre l’avait promit. Elle marchandait du tissu visiblement et Edna vit juste en lui parlant d’arbres fruitiers, même si la dame ne sembla pas tout de suite comprendre d’où venait la soie… Tudieu que cette femme était niaise… Cela dit, elle mentionna quelque chose d’intéressant en disant que cela prendrait du temps avant que ces arbres ne poussent. Et le silence qui s’ensuivit prouva à Zephirin que c’était à son tour d’ajouter son grain de sel – en espérant que cela ne tourne pas comme avec le juge.
« Il est vrai que faire pousser des arbres prendra du temps, mais cela ne concerne que la soie, ma très chère dame. Pour rendre votre investissement plus rapidement lucratif, nous pourrions toujours nous tourner d’abord vers le lin. Si je ne m’abuse, la culture du lin demande approximativement quatre mois de travail. Ce qui est toujours moins long que d’attendre la poussée d’un arbre. » Bien que Zephirin n’était absolument pas un cultivateur ou quoi que ce soit, il connaissait ce genre de choses parce qu’on l’apprenait aux hauts-nobles d’Ishgard avec pour objectif de garantir une éducation propre et saine dans tous les domaines. Eh, s’il avait crut que cela lui serait profitable un jour…

« Qui plus est… » Il se mit à réfléchir avant de renchérir. « Il n’y a pas que les plantes qui offrent du textile. Supposons que nous parvenons à obtenir les animaux adéquats, vous pourriez obtenir de la laine de différentes qualités. Le cachemire, par exemple. Il suffira d’apprendre à ces braves gens à pourvoir aux besoins de leurs bêtes et vous, de votre côté, vous n’aurez qu’à attendre les stocks pour voir vos profits augmenter. » Termina-t-il avec un léger sourire qui se voulait convainquant. Bien entendu, il ne connaissait aucunement cette femme, et rien ne disait qu’elle aurait la patience d’attendre de voir les profits grimper. Peut-être était-elle du genre à vouloir des résultats ici et maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 5 Juin - 11:17

Le membre 'Sir Zephirin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 5 Juin - 11:57

LydiaSource: Vampire Noble by Ryan-Alexander-Lee
============================
Edna les avait prévenus, oui. Cette femme était une véritable idiote. Et s'il y avait une chose que la vestale détestait, c'était bien la bêtise. Sérieux, l'autre avec son gros popotin qui s'offusquait de ne pas être confortablement assise, alors qu'elle, Vestale de la Terre, était simplement sur un pauvre rocher? Vraiment, les nobles et leur mentalité stupide. Si cette femme n'était pas riche, et qu'elle pouvait aider à leur projet, bon sang qu'elle l'aurait envoyé sur une autre planète à coups d'ombrelles.

Bref... le coup du coton et des vers à soie ne semblait pas avoir marché, aussi Zephirin eut l'ingénieuse idée de parler plutôt des bêtes... enfin avant, il suggéra le lin, quatre mois?

«Quatre mois??? Mais c'est interminable! Je serais ruinée avant que votre premier brin ne vienne à éclore!»
«C'est vrai qu'en ne faisant rien, ça ira beaucoup plus vite.»
reprit Edna d'un ton blasé. La noble gonfla les joues et se mit à rougir, puis elle battit de nouveau son éventail en fixant Zephirin d'un œil noir. De toute évidence, ils étaient tous très mal partis, et la noble était sur le point de partir... le coup des bêtes ne semblait pas faire davantage d'effet, car elle se leva et désigna les terres d'un air plus qu'agacé

«Vous me prenez pour une idiote, je ne resterai pas une minute de plus. Aussi larges que soient ces terres, vous essayez de me faire croire que vous serez en mesure d'y faire pousser des fruits, des légumes, des arbres, du coton, du lin, ET d'avoir des bêtes? Vous allez les mettre où? Aussi larges que soient ces terres, si je veux que mon commerce soit profitable, il me faudra beaucoup plus de surface que ça!!»

Elle se tourna alors vers Edna d'un air assassin avant que la vestale n'ait le temps d'ouvrir la bouche
«Je suis en train de négocier pour acheter des terres à Alexandrie. Et je compte déménager là bas! Cela va me coûter plus cher au départ, mais au moins, j'aurai mes terres à moi! Le plateau d'Alexandrie est bien assez large pour accueillir la surface dont j'ai besoin plutôt que votre pitoyable proposition!»

Bizarrement, elle n'avait plus son accent depuis quelques minutes... Elle se dirigea donc vers son carrosse, mais Edna tenta une dernière approche

«C'est bien dommage, Madame... après tout, nous ne vous demandions pas d'acheter des terres ici, vous n'auriez eu que les graines et la main d'œuvre à payer ici, même pas de taxes de terrain! Je n'ose imaginer les prix à Alexandrie maintenant que Dali est rayée de la carte!» elle se figea un instant avant de se tourner de nouveau vers Edna, ayant eu l'air de réfléchir l'espace d'une seconde, mais ça avait du lui faire mal à la tête car elle la secoua avec agacement

«Je préfère miser sur la sécurité, Vestale. J'ai perdu assez d'argent dans cette histoire.»

Et elle retourna à son carrosse... un autre homme venait
VinceSource: Noble Banneretby RobotDelEspacio
============================
«Dame Splendido! Quel plaisir de...»
«Tsch... alors vous aussi il vous ont fait venir?»
le jeune homme séduisant haussa un sourcil en se tournant vers eux, son regard s'illumina en voyant Edna
«Oui, Madame... mais j'ai l'impression que votre entretien ne s'est pas très bien passé!»
- «Pfeuh...»
et elle partit en quatrième vitesse, grimpant dans son carrosse avant de repartir. Lui était venu sur son chocobo, il mit pied à terre et s'avança, un sourire charmeur à l'attention de la vestale qui affichait déjà un air blasé

«Dame Edna! Quel ravissement!» il s'avança et prit délicatement la main d'Edna pour y déposer un baiser. La vestale se faisait violence de ne pas le rembarrer, ce qui semblait plus que lui plaire! puis il se tourna vers Vlad et Zephirin «Messieurs, je suis Vince Van Deson. J'ai cru comprendre que vous aviez une proposition qui pourrait arranger mes affaires?»  

Il attendait de voir en quoi il pouvait leur être utile... bien qu'avec le refus de Dame Splendido, ce n'était pas sûr qu'il soit facile de négocier avec lui... quoi que? Peut-être qu'il pourrait tenter de la convaincre de son côté?



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 5 Juin - 14:01

Compte tenu du faible niveau intellectuel de Dame Splendido, du moins d'après les dires d'Edna Oblige, le nihiliste avait tenté une approche galante avec pour seule objectif de mettre en avant les avantages d'une collaboration. Cependant, là où les arguments de fonds, qu'ils viennent de Zephirin ou de la Vestale en personne, étaient exposés, la noble ne semblait se soucier que de la forme et du facteur temps. En soit, elle n'avait pas forcément tord. Une personne avec des moyens suffisants pouvaient décider de ne pas prendre de risques et préférer des terres onéreuses et sûres à une alliance risquée mais très lucrative. Ce choix était le sien après tout. 


Concernant les manies de cette dernière à s'attarder sur le confort d'une chaise, la présence d'insectes ou l'entretien général de ces structures, le nihiliste n'y prêta guère attention. Il pouvait concevoir que, de part son statut et sa notoriété, une dame de son importance se complaise à donner plus de crédit à ce genre de détail futile qu'à tout le reste. Même Zephirin, que l'on aurait pu croire à l'aise avec ce milieu, finit par se faire rembarrer. La Vestale était peut-être une personnalité importante, mais cela n'empêcha même pas cette humaine de tenter vainement de la rabaisser. L'élémentaire cru même desceller une forme de rivalité entre les deux femmes... Mais ce n'était là qu'une supposition.


La seule chose à retenir était que cette rencontre avait mal tourné. Le trio avait déployé de nombreux arguments mais aucun d'eux n'avait fais mouche. C'était donc un premier échec. Le temps et la concurrence que proposait Alexandrie n'était pas négligeable et il faudrait certainement améliorer le discours de chacun en prenant en compte ces informations. Quant au sort de cette Splendido, le nihiliste n'en avait cure. Il restait encore deux collaborateurs possibles pour ce projet. Tout n'était donc pas perdu.


La seconde cible pointa alors le bout de son nez. Il s'agissait d'un homme plutôt grand qui, contrairement à la précédente, semblait entretenir de bonnes relations avec la Vestale... Bien que cela paraissait n'être qu'à sens unique. Oui, car si T-ckilla ne comprenait pas bien le fonctionnement des émotions humaines, il avait appris à reconnaître certaines d'entre elles. La gêne ou le dégoût? Difficile de choisir en voyant le visage de la petite blonde à l'ombrelle. 


" Vince Van Deson, c'est un plaisir de vous accueillir dans cet humble lieu. Je suis d'ailleurs honorer que vous ayez fais le déplacement jusqu'ici. Je suis Vlad et voici mon ami Zephirin. Nous sommes, avec l'aide de Madame Oblige, à la tête d'un projet dont nous serions heureux de partager les bénéfices avec vous. "


Faisant son possible pour contrôler son aura et ne pas la laisser s'échapper de son corps dans un moment aussi crucial, le leader du Rokumeikai pria l'homme de bien vouloir se donner la peine d'entrer. Il l'installa sur la même chaise que la précédente dame et alla de nouveau s'asseoir sur un puits tandis qu'une demoiselle allait chercher de l'eau pour cet homme d'affaires.


" Bien. Comme vous le savez, la ville de Dali a récemment succombé aux flammes. De ce fait, la production de toutes les villes du continent est à la traîne. Bien sûr, Alexandrie a déjà commencé à mettre en place différentes campagnes dans le but d'avoir ses propres cultures et d'atteindre un niveau d'autosuffisance. Tréno n'ayant pas atteint ce fameux cap, nous avons décidé de cultiver nous aussi de quoi subvenir à nos propres besoins, afin que les différents commerces de cette belle cité ne souffrent plus de la pénurie et d'une concurrence nouvelle de la part de la capitale. "


Le nihiliste se leva alors du puits et fit quelques pas vers un mur avant de s'appuyer dessus. Il tendit une main devant lui en guise de proposition pour le noble.


" Si ce projet est possible grâce à l'intervention de madame Oblige, il nous reste cependant à acquérir des fonds pour mener à bien cette grande entreprise. C'est là que nous aurions besoin de vous. En effet, nous pensons que vous pourriez nous aider dans cette affaire et y trouver, vous aussi, votre compte. "


Il avait bien vu que ce petit coq avait un intérêt prononcé pour la Vestale, mais il préféra épargner à cette dernière le fait de l'utiliser comme prétexte pour soutirer de l'argent à ce grand dadet. Après tout, qui sait quelle réaction celle-ci risquait d'avoir. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 5 Juin - 14:01

Le membre 'T-ckilla M' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Mar 6 Juin - 10:30

VinceSource: Noble Banneretby RobotDelEspacio
============================
Rien qu'à son attitude, on voyait que ce Vince était dans de bien meilleures dispositions que Dame Splendido. Alors que T-Ckilla lui proposait un siège, le noble refusa poliment de la main

«Non merci, nous devrions peut être le proposer plutôt à Dame... quoi que, vous devez préférer être assise sur votre rocher... pardonnez-moi.»
«En effet.»
il eut son nouveau sourire charmeur avant de se tourner vers T-Ckilla qui commença donc à parler de son projet. Les yeux du commerçant se mirent à briller alors qu'il écoutait attentivement les différentes paroles du nihiliste

«Hmmm... je vois. Si je comprends bien, vous comptez planter ici de quoi subvenir aux besoins de la ville? Je présume que la priorité sera d'abord de nourrir ceux qui vont cultiver tout ça...» dit-il en désignant les gens qui étaient en train de batailler pour essayer de mettre un toit sur les murs bâtis par la vestale... autant mettre du tissu ou un bout de tôle sur une pièce était gérable, mais couvrir tout un toit était bien plus compliqué! Ils auraient besoin d'un vrai charpentier pour les aider rapidement «ensuite, vendre la production aux nobles de Tréno... à un bon prix de préférence histoire tout de même d'en tirer des bénéfices, mais moins cher que si on achetait à Alexandrie ou Lindblum, et enfin... le reste de la production serait vendu à l'étranger?»

Quand il disait étranger, il parlait aussi d'Alexandrie, Lindblum ou Bloumecia!

«C'est évidemment ce dernier point qui m'intéresserait... comme vous le savez, je suis spécialisé dans les transports! Mon intérêt est donc que je devienne votre interlocuteur privilégié pour tous les transports de marchandises! Je demande même l'exclusivité!» Il se tourna vers Dame Edna qui dut se faire violence de ne pas afficher un air blasé à son petit clin d'œil

«Mais est-ce que vous réussirez à faire vraiment commerce? Si vous ne faites que de la nourriture, je doute qu'il vous reste assez pour en vendre et avoir besoin de mes services... par contre, si vous décidez de faire de la soie, ou du textile de manière générale... là ce serait intéressant!»
«Nous en avions l'intention, oui. Mais Dame Splendido ne semble guère intéressée...»
«Oh? Et bien, tant pis pour elle. Si vous réussissiez à produire une soie de qualité, ou du coton, du lin, ce genre de choses, nous pourrions les vendre aux tisserands d'Alexandrie à un bon prix qui nécessiterait donc que je vous procure les transports adéquats!»


En tout cas, il semblait bien emballé, mais il fallait donc produire ce genre de cultures

Il se tourna de nouveau vers T-Ckilla, mais aussi vers l'autre invité, histoire de voir un peu ce qu'ils prévoyaient pour l'intégrer convenablement dans ce projet! Mais vu son sourire, il semblait quand même bien plus emballé que Dame Splendido!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sire Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 11 Juin - 10:49

Pour être honnête, Zephirin fut presque heureux que cette Splendido se mette en pétard et ne décide de partir. Elle était insupportable avec ses grands airs. Alors qu’elle quittait, elle croisa un autre individu, Vince van Deson à priori. Elle sembla tenter de lui faire comprendre qu’ils n’étaient que des malotrus nourrissant des lubies excentriques, mais l’homme décida de les écouter tout de même. Il semblait un peu moins pompeux que la dame, peut-être que ce serait plus accessible, du coup.

La situation n’ayant guère fonctionnée avec Dame Splendido, et les suggestions de Zephirin tombant à nouveau à l’eau, l’élézen commençait sérieusement à s’interroger sur ses capacités à être utile ici, mais soit. Peut-être qu’avec ce nouvel arrivant, il pourrait mieux se débrouiller. Déjà, il apparaissait bien plus aimable. Souriant, charmeur. Il semblait être en bon terme avec Edna, là où Splendido paraissait presque la snober. Peut-être que cette constatation entrerait en leurs faveurs.
T-ckilla repartit donc dans ses amples explications, dévoilant leurs intentions et comment Vince pourrait les y aider. La réponse sembla… plus favorable cette fois. Moins snob que Splendido, l’homme parut réceptif. Zephirin put apprendre que ce noble se chargeait des transports maritimes pour vendre à l’étranger les produits qui seraient poussés et/ou cueillit ici. Il sembla suggérer qu’ils fassent plus que de la nourriture, allant même jusqu’à se servir de lui pour faire ce qu’ils auraient put accomplir avec dame Splendido niveau textile.

Zephirin sentit les regards se tourner vers lui. Il se fit violence pour ne pas soupirer. Que pouvait-il donc ajouter ?
« Nous pourrions en effet faire des champs de coton, de lin, mais ce qui gênait dame Splendido, c’était le temps que cela demandait. Au départ, il est vrai que les cultures risquent d’être manquantes de ce côté, mais de l’autre, sur le long terme, la diversité de ce que nous offrirons – aussi bien en nourriture qu’en textile – sera prometteuse pour le profit, certainement. » Il avait l’impression de se répéter, c’était un peu désolant. Il ignorait si cela aboutirait à quoi que ce soit, vu sa chance récente… « Le plus rapide à faire pousser serait le lin, qui prendrait environ quatre mois. » Un temps bien trop extravagant pour cette chère dame à ce qu’il avait comprit.

« Entre temps.. » Renchérit-il pour ne pas non plus dissuader Vince comme il avait refreiné la bonne dame. « Il n’est pas impossible d’investir rapidement dans des fruits et légumes qui poussent rapidement. S’il n’y a pas de gelée ici à longueur d’année, les cucurbitacées peuvent pousser, pour la majorité assez rapidement. Par exemple. » Il ne pouvait vraiment pas s’étaler énormément sur tout ce qui concernait la culture des fruits et légumes, ce n’était pas son domaine. A Ishgard, où il y avait de la neige en permanence, on ne faisait pas pousser de ces légumes, c’était pour ça qu’il savait. Etant petit, il avait posé la question, et on lui avait dit par exemple que les courgettes poussaient mieux à Ul’Dah étant donné ses sols drainés et l’abondance de soleil. Ce n’était pas dit que ce seul répertoire suffise à Vince mais hé, on faisait comme on pouvait pour mettre la main à la pâte.

« Je pense qu’il faut surtout miser sur le long terme avec cet endroit. » Dit-il en regardant un peu la zone. « Il est évident pour le moment que les choses ne rapporterons quasi-rien. Mais avec un peu de patience, la main d’œuvre pourra apprendre et s’épanouir. Il viendra un jour où nous pourrons peut-être même faire construire un moulin, faire pousser du blé, peut-être même exploiter les montagnes environnantes si l’autorisation est donnée, pour y trouver du minerai. Les possibilités sont nombreuses ; il ne faut toutefois pas s’attendre à un résultat demain matin. » Evidemment.


Dernière édition par Sir Zephirin le Dim 11 Juin - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Dim 11 Juin - 10:49

Le membre 'Sir Zephirin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Assaut' :



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 12 Juin - 12:16

VinceSource: Noble Banneretby RobotDelEspacio
============================
Tout ça s'annonçait plutôt bien, et au moins, Edna était un chouilla plus détendue. Certes, les manières de Vince l'agaçaient car bon, elle n'aimait pas trop se faire draguer ouvertement comme ça, mais elle connaissait le gars et savait que ce n'était pas un mauvais bougre.

Pour le moment, l'entretien se passait plutôt bien. Vlad avait réussi à attirer l'attention du maître des transports - maritimes, certes, mais surtout volants en fait, contrairement à ce que pensait Zephirin - mais il convenait de faire un peu le point sur ce qui pourrait vraiment intéresser l'homme d'affaires.

Il suggéra, dans un premier temps, d'essayer au mieux de varier les cultures qui seraient faites ici, car il craignait que l'alimentaire soit exclusivement réservé à la ville de Tréno. Il y avait de larges terres sur ce plateau, de quoi surement faire quelque chose plus que convenable, mais voilà... il n'y avait quand même pas de quoi nourrir le continent tout entier.

Zephirin expliqua alors une partie du plan, certes, le temps était leur principal ennemi ici, mais contrairement à la diva, le jeune commerçant était plus lucide

«Certes, ça prend du temps. Mais ne rien faire en prend encore plus au final. Je préfère patienter quelques mois et voir mes affaires repartir plutôt que ne rien faire et être ruiné quoi qu'il arrive...» malgré tout, il regarda autour de lui, c'était plutôt embêtant de voir la taille du terrain. Pour un œil débutant, c'était très grand, mais pour quelqu'un qui souhaitait prospérer, ça restait petit

«Des arbres, des cultures, du blé, du coton, du lin... vous croyez vraiment que vous pourrez tout rentrer là dedans?»
«On a commencé à créer cette limite par rapport au soleil et à la sécurité des lieux. Mais si on se débrouille bien, y'a surement moyen d'étendre la zone jusqu'à la forêt près de la grotte de Kwane. À l'heure actuelle, cette zone est trop dangereuse à cause des mandragores, mais en y travaillant progressivement, la forêt pourrait justement être une bonne terre pour des arbres fruitiers.»


Le regard du jeune homme s'illumina aux paroles d'Edna, on voyait tout de même qu'il doutait encore un peu, il se tourna vers Zephirin, l'œil encore mitigé
«J'aime bien votre idée des minerais. C'est vrai que personne n'a songé à exploiter ces montagnes, mais avec ces gemmes, il serait plus que judicieux de créer des mines! Pensez-vous que les habitants de la ville pourraient aussi se convertir en mineurs? Avez-vous aussi songé à préparer des papiers pour cette exploitation? Je ne pense pas que n'importe qui puisse creuser comme ça dans la montagne?»

Oups? Effectivement, ils avaient un peu oublié, mais c'était peut être quelque chose de rattrapable?



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: The number of the Beast   Lun 12 Juin - 17:46

L'honnêteté de Zephirin était pour le moins... Déconcertante. Son discours sur le textile n'était pas des plus engageant, mais au moins ne prenait-il pas leur interlocuteur pour un idiot. Cette franchise jouait peut-être en leur faveur, allez savoir. 
" Risquer", "manquantes", "certainement", tant de mots douloureux qui pouvaient freiner la collaboration du noble. Pourtant, ce dernier se montra compréhensif, chose suffisamment remarquable pour être soulignée. Surtout pour un projet monté, au final, dans la matinée! Le nihiliste se contenta donc d'écouter calmement la Vestale lui répondre, confiant sur leurs chances de succès.


C'est l'idée de créer des mines qui retint cependant le plus son attention. La chose était brillante, surtout si elle permettait de fournir le Rokumeikai en gemmes diverses et variées. De plus, il y avait toujours la possibilité de produire armes et armures, ainsi que de varier leurs sources de revenus. T-ckilla y réfléchit très rapidement alors que, naturellement, le noble aborda ce filon juteux. Autorisation, main d'oeuvre, site d'exploitation... Il fallait envisager rapidement comment mettre en place cette activité lucrative.


" La conversion en mineur est chose aisée. L'avantage de Tréno est d'avoir habitué ces habitants à l'obscurité depuis la naissance. Sans parler de la motivation générale de nos gens qui est plus que remarquable. " Un cliché facile, mais néanmoins efficace.
" La seule chose qui nous manque sont ces fameuses autorisations, mais il n'y a nulle inquiétude à avoir. Nous sommes en contact avec un juge qui nous les procurera dès son retour d'Alexandrie. "


Voilà qui devait le rassurer. De plus, le nihiliste avait pris soin de dire la vérité, jouant la carte de Zephirin. Après tout, ce juge serait facile à convaincre, n'est-ce pas?


" Vous comprenez à présent l'enjeu de ce grand projet. C'est en cela que votre contribution financière nous sera bénéfique. L'argent que vous investirez servira au développement des exploitations et, je n'en doute pas, à votre future prospérité. Nous serons, par ailleurs, heureux de vous privilégier comme partenaire. Nous pouvons même signer un accord maintenant si le cœur vous en dit. "


Voilà qui était fait. S'il acceptait maintenant, cela ferait grandement avancer le projet. C'était là l'ultime pas. Il fallait juste ne pas trébucher. Il regarda en coin le chevalier de l'Azur. Ils approchaient du but! Bientôt, cette ville serait leur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The number of the Beast
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A vendre pachislo beast sapp, 260 Euros!!!
» Jeu Défis Saison 2011 Altered Beast (1)
» This serial number already exists (another one)
» p.nabaztag.com and correct port number
» [MegaDrive] Altered Beast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Plaines-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives