Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Entre Bloumecia et Alexandrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Entre Bloumecia et Alexandrie   Mar 23 Aoû - 9:50

Sheli et Yusuke viennent de Bloumecia
==========================
Une bonne nuit de sommeil, ça fait vraiment du bien. Mais avec Sheli qui avait fait joujou cette nuit avec le cristal de la foudre, elle avait accumulé pas mal d'électricité statique et ses cheveux étaient dans un état pas possible au point que je ne pouvais pas m'empêcher de me foutre de sa gueule!
«Pour une fois que c'est pas moi..» je tirais l'une de mes mèches d'ailleurs alors qu'elle se comparait à une sorcière comme dans les contes pour enfant, faut pas exagérer non plus! «meuh non.. par contre, tu ressembles au petit écureuil jaune qui balance des éclairs dans le dessin animé pour gosse que je regardais quand j'étais petit, Kipémon.» je lui tirais la langue, elle avait pu voir ce dessin animé quand elle était venue sur Cocoon - avant qu'on meurt - il passait encore, le truc indémodable dans mon quartier!

Bref, on prenait le petit déjeuner et je continuais de regarder l'une de mes mèches de cheveux

«Va falloir que je les recoupe je pense. Mais j'ai pas trop confiance aux coiffeurs d'Héra. Ça devra attendre qu'on soit sur un monde un peu plus évolué.» normalement, si tout se passait bien, on devait pouvoir quitter Héra d'ici une ou deux semaines maximum. Donc je pouvais attendre.

On finissait de manger alors que Sheli s'interrogeait du temps, je grimaçais légèrement à cette idée

«Alexandrie est perchée sur un plateau, faut espérer qu'il soit assez haut pour passer au-dessus des nuages et éviter la pluie.» quoi que... ça passait au-dessus de la brume pour sûr, mais de la pluie... bref. On vérifiait qu'on n'avait rien oublié, on récupérait des affaires qu'on avait mises à sécher, puis on remerciait chaleureusement l'aubergiste pour ses soins et son accueil. Une fois dehors, j'appelais vite Sirius pour qu'il nous conduise le plus vite possible à l'entrée de la grotte de la gorgone, surtout qu'on n'était pas tout à fait surs de savoir où elle était, donc autant être sur le dos du chocobo pour aller plus vite! On finissait par la repérer quand même, et on avançait prudemment à l'intérieur.

«Ah regarde... il y a des leviers là...» je m'approchais, mais ils étaient dans la langue de Héra, je ne la connaissais pas encore trop bien, aussi je sortais mon carnet... «alors, celui-là, c'est pour appeler la gorgone, celui-là, y'a marqué Alexandrie, là Lindblum, et là Treno. Je suppose qu'il faut actionner celui où on veut aller, mais c'est déjà celui d'Alexandrie qui est baissé.»

Donc les dernières personnes à être venues ici ont du aller à Alexandrie aussi. Avec un peu de chance, elles ont viré les monstres! J'abaissais donc le levier pour appeler la gorgone, un gros paner de fleurs jaunes descendit du plafond «Des fleurs? WOW LA VACHE!!!!»

J'avais fait un bond en arrière, une énorme bestiole ressemblant davantage à un insecte qu'à autre chose s'approcha, elle avait une énorme carriole accrochée sur le dos, mais comme elle était à l'envers sur la liane au plafond, ben c'était dans le bon sens pour nous.
«C'est ça la gorgone? Énorme!!» je grimpais rapidement à bord avant qu'elle n'ait fini de manger, je me demandais qui remplissait le panier de fleurs à chaque fois, si c'était un mécanisme ou bien si quelqu'un se dévouait tous les jours pour venir voir s'il fallait en remettre.. enfin peu importe, dès qu'elle eut fini, elle s'élança, c'est qu'elle allait vite!

«Hey, elle est rapide! On devrait être Alexandrie d'ici une ou deux heures maximum avec elle!» je m'installais confortablement, on ne voyait pas grand chose ici, c'était super sombre. Une cachette idéale pour une chimère des ténèbres!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Mer 24 Aoû - 19:15

Après un bon petit-déjeuner, direction la Route de la Gorgone ! Même si j’avais manqué de tuer Yusuke de m’avoir – encore – comparée à son foutu animal jaune qui faisait des éclairs dans son dessin animé ! On avait discuté un peu, notamment de son souhait de vouloir recouper ses cheveux, mais on verrait ca une fois qu’on en aurait fini avec Héra. Il les avait coupés pour éviter les soupçons vis-à-vis du cambriolage de Bevelle, mais de toute façon, je doute qu’on vienne nous chercher facilement sur Héra … Et puis ca faisait plus d’un an maintenant, ils ne devaient pas avoir beaucoup d’éléments d’enquête … c’est qu’on s’était bien débrouillés si on était toujours dans la nature, non !?

Bref, grâce à Sirius, nous avions atteint assez vite l’entrée de la Route de la Gorgone. Yusuke examinait les différents leviers, chacun désignait une destination et l’un d’eux avait fait baisser un panier de fleurs. Il y en avait d’autres stockées plus loin, sûrement pour les remettre dans le panier une fois celui-ci vide … J’allais en chercher quelques-unes pour les garder, j’avais une idée en tête, mais je n’étais sûre de rien puisque c’était la première fois que j’utilisais ce « transport ». La Gorgone ne tarda pas à arriver et j’écarquillais les yeux en voyant l’engin ! Avant qu’un sourire bête apparaisse sur mon visage.

- ‘tain mais comment que je savais que ca devait être trop cool ce truc !! On monte !!

Zou ! Je montais à bord de la nacelle en gardant les fleurs en main. La Gorgone se mit à avancer à une vitesse plutôt impressionnante et ce n’était qu’une question de petites heures pour qu’on arrive à la destination choisie. Yusuke devait se demander ce que je foutais avec les fleurs en main.

- Euh, je me suis dit que s’il fallait quelqu’un pour stopper la Gorgone avec des paniers à chaque fois, en baissant un levier bah … Sur le quai d’Alexandrie, ils doivent pas vraiment s’attendre à ce qu’elle passe avec quelqu’un à bord. Du coup je pense qu’en lui donnant ces fleurs au bon endroit, elle s’arrêtera toute seule et on pourra descendre ?

J’avais pris mes précautions, en quelques sortes. A voir maintenant si la Chimère des Ténèbres se planquait quelque part dans les parages ! Mais pour l’instant, rien d’anormal, et de toute façon on n’y voyait pas grand-chose là-dedans …

- N’empêche, tu sais que ca me rappelle un peu Gran Pulse comme moyen de locomotion ? Tu te souviens quand je t’ai montré la « méthode pulsienne » pour prendre une monture improvisée quand il n’y avait pas de chocobos dans le coin !?

On plantait son arme au niveau du cou d’un animal, la douleur ressentie, avec l’impossibilité d’atteindre son cou pour se retirer la cause de son supplice, obligeait la créature à se soumettre et à obéir à son attaquant. Une méthode un peu barbare, mais ca m’avait bien dépanné par le passé quand j’avais pris un loup géant – avant d’être une l’Cie – ou même avec Yusuke on s’était carrément pris une vouivre pour survoler les steppes ! Enfin bon. Je soupirais, la Gorgone avançait bien et à bonne vitesse.

- Bon, si la Chimère des Ténèbres était dans les parages, on l’aurait déjà croisée, tu ne penses pas ? D’ailleurs … Si on profitait de notre voyage pour faire un petit briefing ? Si on parvient à obtenir une audience avec la reine d’Alexandrie, qu’est-ce qu’on va lui poser exactement comme question ?

On la savait proche des Chimères car elle était l’un des rares Invokeurs restants sur Héra, avant la fusion des mondes … mais qu’est-ce qui nous garantissait qu’elle en connaissait un rayon sur les actuelles ? Par contre, une autre chose me venait à l’esprit …

- Tu crois qu’on devrait lui demander si elle sait par hasard si les autres Chimères vivent encore quelque part ? Quand tu as vu Marthym, tu m’as dit qu’il n’avait pas l’air d’être un simple souvenir … Le meilleur moyen de savoir si les « vraies » existent encore, c’est de demander tout de suite à une spécialiste dans la matière non ? Quelqu’un qui a un lien profond depuis longtemps avec …

Et puis, nous n’étions pas à Alexandrie uniquement pour Grenat. Il fallait qu’on enquête aussi sur cette fille au théâtre qui ressemblait à Terra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Jeu 25 Aoû - 10:31

Alors que la gorgone mangeait tranquillement pour nous permettre de grimper dans la nacelle, Sheli récupérait quelques fleurs, jugeant qu'il faudrait trouver un moyen pour qu'elle s'arrête une fois qu'on serait arrivés à bon port.
«Au pire, on saute en marche!» bon après, dans notre état, c'était peut être pas une bonne idée, en tout cas, elle avait fini de manger, donc elle commençait à partir. Ça secouait un peu, mais dans l'ensemble, c'était chouette comme moyen de transport!

Sheli était visiblement ravie, je la regardais d'un air amusé alors qu'elle admirait la gorgone au-dessus de notre tête, on aurait dit un gamin qui découvrait un nouveau jouet! D'ailleurs, ça lui faisait un peu penser à la méthode pulsienne pour contrôler les créatures des plaines afin de s'en servir de moyen de transport, une méthode barbare qui ne me plaisait pas trop, mais qui avait son utilité pour sûr!


«Je préfère les chocobos quand même... voyager sur le dos d'une vouivre, c'est pas des plus rassurants!» car bon, même si ça la bloque un peu d'avoir une lame en travers du cou, l'idée qu'elle fasse un looping qui nous envoie valser était pas des plus sûrs! Bref... pour le moment, on était bien installés et on pouvait donc en profiter pour discuter de la conversation qu'on allait avoir avec la Reine

«Oui, ce serait bien de lui poser ce genre de question... je ne sais pas si elle aura les réponses, mais il est évident qu'elle en sait plus que bien des gens sur les chimères. Si elle a su pour les cristaux avant tout le monde, c'est qu'elle a surement été l'une des premières à rencontrer une chimère, et une chimère qui devait quand même savoir certaines choses pour avoir pu lui donner ces informations..»

Donc, peut être Bahamut, c'était surement le plus probable.

Je me tournais vers la caverne, dans le sens où l'on avançait comme pour visualiser une sortie. C'est vrai que je n'avais pas trop réfléchi à ce qu'on allait lui demander, mais d'un autre côté, c'était peut être parce qu'on avait toujours pris l'habitude d'improviser

«On pourra peut être lui demander si elle sait qui sont les autres chimères... après tout, peut être que c'est Marthym qui est la chimère de la lumière, non?» et ça pourrait expliquer pourquoi il est apparu pour l'aider lorsqu'elle était en désespoir... s'il est bien présent sur Héméra, ça pouvait ainsi s'expliquer.

Il commençait à y avoir de la lumière, je me tournais vers Sheli en souriant

«Prépare tes fleurs, je crois qu'on arrive...» ou alors, on saute!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Lun 29 Aoû - 14:28

Spoiler:
 

Si on pouvait quand même éviter de sauter de la nacelle pendant que la Gorgone se déplace, ce serait cool ! Enfin bon, ca rappelait quelques petits souvenirs ce petit voyage, mais au bout d’un moment, en constatant qu’il n’y avait pas de Chimère par ici, on se faisait un petit briefing pour savoir ce qu’on allait dire à la souveraine d’Alexandrie si nous pouvions la rencontrer. La question sur le véritable Marthym ou un Marthym factice, était toujours en suspens, et peut-être que Grenat pourrait nous apporter des réponses. Peut-être que les Chimères, ou Eidolons, peu importe comment nous les appelons, existaient toujours quelque part, ce serait même étonnant qu’elles aient totalement disparu en claquant du doigt lors de la fusion des mondes. Nous verrons bien une fois sur place, et si nous obtenions une audience, mais je comptais bien lui demander.

Aux yeux de mon époux, elle était également la meilleure placée sur Héméra pour parler des Chimères, déjà, en tant qu’Invokeur, mais aussi parce qu’elle avait été la première personne à avoir été mise au courant au sujet des Chimères gardiennes, et des Cristaux. Ca laissait supposer qu’elle avait rencontré une Chimère avec pas mal de connaissances … mais pour ma part, je ne pensais pas spécialement à Bahamut. Toutes les Chimères savaient pour les Orbes – normal, vu qu’elles les donnaient – pour les Cristaux ou pour les vœux. Il n’y avait que Bahamut qui savait préciser quel type de vœu et jusqu’où on peut aller avec.
Yusuke voulait lui demander aussi si Marthym n’était pas la Chimère de la Lumière.

- Peut-être … Des Chimères que nous avons vues existant sur Héméra, il n’y avait que Marthym et Alexandre qui semblaient pouvoir jouer le rôle de la Chimère de la Lumière. Par contre, hasard ou coïncidence, tu trouves pas qu’Alexandrie, ca ressemble vachement à Alexandre ?

Le pire, c’est que j’avais balancé la réflexion comme ca, sans sous-entendu vraiment particulier. Et pourtant, je ne croyais pas si bien dire lorsqu’on savait qu’Alexandrie tenait son nom de la Chimère qui y était scellée autrefois et qui était d’ailleurs le symbole de la ville. On constaterait en sortant du château qu’il y avait une gravure au sol avec les ailes d’Alexandre représentées avec une épée, symbolisant celle qui surplombait autrefois le château. Enfin, difficile de faire le lien sans savoir qu’Alexandre était là auparavant – et qu’il y était toujours, en réalité.

Nous arrivions à destination, alors en suivant les conseils de Yusuke, je me levais de la nacelle et m’approchais maladroitement de la tête de la Gorgone et attendais le bon moment pour lui tendre les fleurs. Et ca fonctionnait, elle ralentit, puis s’arrêta, pour les manger. Visiblement, elle ne pouvait pas manger et se déplacer en même temps, tant mieux ! Nous en profitions alors pour descendre de la carriole. Je regardais autour de nous, il y avait des petits bruits qui résonnaient dans la galerie, mais j’étais incapable de dire si c’était une autre Gorgone ou simplement des monstres qui rôdaient. Dans tous les cas, nous devions avancer, on pénétrait à l’intérieur du château – sérieux, on rentre par le château ? – et nous ne tardions pas à rencontrer une Amazone. Je n’avais pas pu m’empêcher de la reluquer de la tête aux pieds en voyant son uniforme.

- Halte là ! Que faites-vous ici ? Euh oui, bonjour ? Ca ne rigolait pas avec la sécurité ici … J’en avais été déroutée l’espace d’une seconde.
- Euh, bonjour. Nous sommes venus par la Route de la Gorgone mais nous ignorions que l’arrêt d’Alexandrie se trouvait au château même … C’était la première fois que nous l’utilisions.

Oui, à guetter l’architecture des lieux, ca ne pouvait qu’être le château. Cet endroit était magnifique, et digne d’un conte de fées, ou d’une histoire de cape et d’épée. Je laissais Yusuke se charger de la suite, autant faire d’une pierre deux coups et profiter d’être là pour justement demander une audience ?

Spoiler:
 

Direction : Alexandrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Mer 31 Aoû - 9:36




Sheli & Yusuke gagnent tout deux 400 gils.



Sheli et Yusuke arrivent à Alexandrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Lun 24 Avr - 14:04

Vilal et Suri viennent d'Alexandrie

Quitter Alexandrie à l'aube afin d'être à Bloumecia dans l'après-midi, c'était le plus rentable. Le chevalier était cependant allé chercher des vêtements de rechange pour Suri, car la ville de l'éternelle pluie portait bien son nom, même maintenant que la brume avait disparu. Si elle ne voulait pas attraper une belle grippe, il valait mieux qu'elle ait de quoi se changer. Vilal était donc allé chercher des vêtements auprès de Sara qui faisait plus ou moins la même taille que la demi-chimère avant de réveiller la belle aux cheveux blancs pour un bon petit déjeuner.

Si elle semblait se contenter d'un peu de pain, de beurre et une pomme, lui prit un solide repas. On dit bien que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, non? Donc kafé, pain, beurre, confiture, et fruits. Il fit également quelques provisions car il doutait fort d'arriver sur place avant le déjeuner. Le temps avait cependant bien filé, et il pressa un peu la jeune femme qui n'avait pas encore fini, et ensembles, ils prirent la direction des cachots du château.


«Ne vous souciez pas de l'endroit où nous nous trouvons, je ne vous conduis pas en prison.» disons que ça pouvait porter à confusion car ils descendaient des escaliers où des cages étaient suspendues! Mais une fois en bas, ils passèrent près d'un petit autel avec de jolies gravures, une sorte de chapelle qui avait servi autrefois à extraire les chimères de la Princesse Grenat. Aujourd'hui, cet endroit ne servait plus, évidemment.

Alors qu'ils approchaient de l'embarcadère de la route de la Gorgone, Suri s'interrogea sur l'état physique du chevalier, celui-ci hocha de la tête d'un air entendu

«Il est vrai que je ne suis pas au maximum de mes capacités, mais vu que vous avez assimilé quelques sorts de soin, cela devrait suffire pour vous protéger au mieux. Et puis... vous savez vous défendre.» ce n'était même pas une question. Ils arrivèrent au niveau d'une zone un peu sombre, avec des gravures un peu partout. Le jeune homme alla d'abord activer un premier levier qui fit baisser un petit chariot vide, il s'approcha après avoir récupéré de grosses fleurs jaunes qu'il mit à l'intérieur.

«J'ignore si les gorgones existent sur votre monde. Mais n'ayez crainte, elles sont inoffensives.» quelques secondes plus tard, l'énorme insecte arriva avec son beau carrosse accroché en-dessous! Elle s'arrêta au niveau des fleurs et commença à manger, Vilal passa le premier - problème de galanterie? Non, plutôt côté pratique - puis il tendit la main à la jeune femme pour l'aider «montez avant qu'elle n'ait fini de manger.»

Il la hissa à l'intérieur, le carrosse tangua un peu mais retrouva vite sa stabilité, jusqu'à ce que la créature se mette en marche.
«Il vaut mieux s'asseoir pour ne pas lui faire perdre l'équilibre. Je vais me mettre à droite pour actionner les leviers en cours de route.» car oui, ils devaient prendre la direction de Bloumecia, ni Tréno, ni Lindblum! Et les changements se faisaient en cours de route, des panneaux indiquaient les leviers à actionner en chemin. «de votre côté, essayez de surveiller les monstres. La gorgone a certains prédateurs, s'ils attaquent, elle s'arrêtera.»

Donc autant se tenir prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 14
HP : 2600/2600
MP : 75/75
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Mar 25 Avr - 8:19

Afin d’atteindre le passage qu’ils visaient, ils devaient passer par ce qui semblait être les cachots du château… Il y avait de quoi s’interroger ; ils devaient quitter la ville via ce que Vilal avait appelé une route de la Gorgone, mais ils s’enfonçaient dans les sous-sols du château ? Peut-être était-ce une sorte de tunnel ? Oui, plus ou moins. Vilal la rassura au moins qu’il ne l’emmenait pas en prison ! Elle eut un sourire quelconque, comme mal assuré. Elle se doutait bien, heureusement tiens, ça aurait été une bien mauvaise surprise…

En ce qui concernait son épaule, il nota ne pas être au maximum de ses capacités, mais ce n’était pas grave ; elle pourrait se défendre même si lui ne pourrait pas efficacement la soutenir, pas aussi efficacement qu’il ne le souhaiterait. Décidément… N’avait-il pas saisit que c’était pour lui qu’elle se faisait du souci ? Elle savait bien qu’elle pouvait se défendre toute seule, et maintenant se soigner grâce à cette gemme qu’il lui avait offert. S’il ne comprenait pas tout de suite l’humour, la compassion semblait lui glisser entre les doigts aussi. Bon allez, tant pis. Au moins avait-il répondu à sa question. En gros : ça irait. C’était suffisant pour elle.

Ils arrivèrent dans un endroit sous terre, où Suri pouvait noter la présence de brume vers le bas. Il y avait en effet un grand tunnel qui s’enfonçait des deux côtés. Vilal alla actionner un levier tout près et récupéra de grosses fleurs avant de lui parler des grogones, notant qu’elles étaient inoffensives. Il ignorait si elles existaient sur son monde et en voyant la chose approcher, Suri retint un léger sursaut en se notant que non, elle n’avait jamais rien vu quelque chose comme ça !
« Non, pas du tout. C’est euh, vous êtes sûr que c’est amical ? » Ce n’était pas vraiment qu’elle avait peur, mais à la tête que ça avait, il y avait tout à croire que ça pourrait aussi bien être un monstre. Mais non, tout allait bien. Vilal grimpa dans le chariot le premier et tendit la main vers elle pour l’aider à se hisser à l’intérieur. Suri jeta un dernier coup d’œil vers la gorgone avant d’attraper la main du chevalier et de se retrouver dans le chariot. La gorgone mangeait goulument ses fleurs, comme quoi ce n’était sûrement même pas carnivore, mais végétarien. Ou omnivore, qui sait.

Elle s’installa assise comme l’indiqua Vilal et regarda derrière pour voir s’il n’y avait pas de monstres.. la gorgone avait des prédateurs à priori, curieux quand on voyait la taille du bestiau, on pouvait seulement s’imaginer la corpulence de ses ennemis ! Si l’un d’entre eux arrivait là, la gorgone s’arrêterait, ça voulait tout dire ; ils devraient combattre pour permettre à leur monture de reprendre la route.

La gorgone se mit en route, laissant Suri lever les yeux à nouveau vers elle. Elle l’admira un moment.
« En fait, c’est plutôt mignon quand on s’habitue. » Dit-elle avec un sourire. C’était surtout pour faire un peu la conversation, même si elle avait crut comprendre que Vilal n’était pas trop pour les petits blablas. Il préférait rester concentré sur la route à suivre. Suri ramena donc son attention vers l’arrière, il n’y avait que de l’ombre pour le moment, et de la brume qui se faisait perturber par le passage du chariot par moment, quand une petite brise venait se lever.

Sauf que ce ne serait pas rigolo sans obstacle hein ? Du coup, alors qu’un silence pesait depuis quelques longues secondes, Suri tourna la tête en sentant ses oreilles siller, comme si elle croyait entendre un son sans vraiment être certaine. Elle fronça les sourcils et scruta le noir en plissant les yeux, avant de voir des silhouettes bouger dans l’ombre. Elles s’activaient assez vite… rampaient, on aurait dit… Elle se pencha un peu, mais pas trop, et devina enfin quelque chose de long et plutôt épais ! Oh quelle horreur.
« Quelque chose approche ! » Et autant dire que ça bougeait vachement vite ! La gorgone sembla paniquer et accéléra soudainement, faisant balloter le chariot et manquant de faire tomber Suri qui s’agrippa au bord pour ne pas bêtement s’affaler sur le sol. Mais aussi soudainement qu’elle avait accélérée, elle s’immobilisa et cette fois, pas d’échappatoire, Suri se cassa la figure au fond du chariot à cause de l’élan que l’arrêt donna.

Pas de bobo cela dit. Juste un léger embarras.
« Pfouh.. qu’est-ce qui s’est passé ? » Ce qui devait se passer : devant, un larva se dressait, bien décidé à avoir de quoi manger. Derrière, un autre, convaincu de pouvoir chiper le repas du premier, ou bossant en équipe avec lui, allez savoir ! Une chose était sûre cela dit, la gorgone venait de s’immobiliser et à la voir recroquevillée comme ça, elle ne risquait pas de se remettre en route de suite. « C’est ça, ses prédateurs ? » Demanda Suri en dévisageant les gros serpents baveux qui les encerclait…


Récapitulatif :
 

Note :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Mer 26 Avr - 13:45

Le voyage via la route de la Gorgone était généralement le plus sûr et le plus rapide pour rejoindre les différentes villes comme Lindblum, Bloumecia ou Tréno. En dehors des aéronefs évidemment, mais ceux-ci pouvaient s'avérer cher, hors ils avaient plutôt intérêt à ménager leur bourse s'ils voulaient aller au plus loin dans cette quête.

La jeune femme paraissait réticente au premier abord, chose normale quand on ne connaissait pas les gorgones, mais Vilal se contenta de hocher de la tête pour la rassurer sur le caractère non dangereux des gorgones

«Ne craignez rien, elles ne mangent que des plantes.» malgré leur taille.

Leur taxi se mit donc en route. Le silence s'installait dans un premier temps, Vilal observait soigneusement les environs, malgré la disparition de la brume, récemment, il en restait encore dans ce genre d'endroit. En fait, d'après ses souvenirs, elle était toujours restée ici, même pendant les quelques années où Héra était restée sans brume. À croire qu'il n'y avait pas assez d'aération par ici pour la faire disparaître totalement.

Suri semblait finalement se détendre, mais cela ne devait pas durer. Deux jeunes larvalars avaient décidé de prendre en chasse la gorgone. Le chevalier s'était solidement cramponné au charriot pour ne pas tomber, la jeune femme de son côté avait fini par être projetée au fond.

«Nous sommes attaqués, et pris entre deux feux. Vous allez devoir vous occuper de l'un pendant que je m'occupe de l'autre.» impossible de se concentrer sur un à la fois, le risque que la gorgone soit attaquée entre temps était trop grand.

Vilal sauta souplement et ramena sa main dans son dos, il en sortit sa masamune. Son passage à Wutaï lui avait permis de rendre la lame rétractable, ce qui lui permettait de la transporter plus facilement. Mais une fois déployée, la lame paraissait presque faire sa taille à lui.

«Nous devons protéger la gorgone.» c'était la priorité «Essayez d'occuper l'autre le temps que j'en finisse. Ne prenez pas trop de risque.» ce n'étaient que des bébés, avec un peu de chance, ils ne seraient pas trop puissants et Vilal pourrait en finir rapidement. Il se jeta donc sur le premier larvalar, il n'était pas du genre rapide et ne pouvait donc pas enchaîner les coups comme il le voudrait, qui plus est avec sa récente blessure. Il se contenta donc d'un coup net et précis, au niveau de la gorge de son adversaire pour créer une large entaille, rapidement suivi d'une onde de choc d'un noir profond qui frappa la bête de plein fouet

«Ces créatures craignent la glace... j'aurais du vous offrir une opale.» plutôt qu'un rubis. Quelle poisse. Mais tant pis, ils allaient devoir faire avec.

La créature se mit à tourner un peu sur elle-même, elle concentrait un sort! Vilal se plaça bien devant Suri pour ne pas qu'elle se prenne une attaque en traître alors qu'elle s'occupait de l'autre, puis il ramena son épée devant lui alors que le sort de glace le percutait de plein fouet... mais il ne manifesta absolument rien, ni douleur, ni frisson, plissant juste un peu les yeux à la recherche d'une autre faille pour attaquer...


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 14
HP : 2600/2600
MP : 75/75
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Jeu 27 Avr - 11:53

Ces choses étaient effectivement les prédateurs de la gorgone et il n’y avait aucune chance pour que celle-ci ne continue d’avancer tant que ces choses seraient présentes… Il faudrait donc les tuer. Problème ; ils étaient coincés entre deux feux, ils allaient donc devoir s’occuper individuellement d’un ennemi chacun.

Elle regarda Vilal sauter du chariot et comprit qu’elle devrait faire de même. La jeune femme fit donc apparaître son épée sombre et bondit à son tour pour atterrir en posant un genou au sol. Puisque Vilal se préoccupait de la bête qui était devant la gorgone, elle prit, par défaut, celle derrière. Humpf, comme ça, c’était encore plus repoussant…
Derrière elle, elle pouvait entendre Vilal lui mentionner qu’ils devaient protéger la gorgone en priorité. Suri jeta un coup d’œil vers l’étrange créature en se sentant presque navrée pour elle. En effet, la pauvre, elle semblait terrifiée ! Il fallait rapidement tuer ces choses pour éviter de la traumatiser davantage. Le commandant lui demanda de ne pas prendre trop de risques, et Suri se tourna vers son adversaire attitré, sa main tenant fermement l’héritage de son paternel.

« Pas de souci, je m’en occupe. » Elle s’abstint de lui dire d’être prudent aussi. Elle sentait bien que c’était inutile.
De son point de vu, impossible de voir comment Vilal se battait ou se débrouillait, ni même avec quelle genre d’arme il se défendait. Toutefois, elle put l’entendre mentionner qu’il aurait dû lui donner une opale plutôt qu’un rubis puisque ces créatures craignaient la glace. Oh.. de ce fait, Suri fit une connexion qui n’était pas forcément vrai ; peut-être étaient-ils résistants au feu dans ce cas ? Mieux valait éviter d’utiliser les flammes contre eux alors. Ce serait un risque à prendre mais elle n’avait pas trop envie de perdre du temps. Il fallait rapidement les tuer et si elle exécutait une mauvaise stratégie, ce ne serait pas en leur faveur.

« Tant pis. » Déclara-t-elle. « Je suis bien plus à l’aise avec une approche plus directe de toute façon. » La magie, ce n’était pas son fort, même si elle était capable d’exécuter certains sortilèges – et sentait bien que grâce à ces gemmes, elle allait pouvoir en faire bien plus aisément qu’avant ! Du coup, elle utiliserait la force pour calmer les ardeurs de cette grosse bête et ça lui convenait.

Leur bataille s’engagea avec une première attaque de la part de Suri, qui laissa l’ennemi rosâtre plutôt mécontent. Il allait lui fondre dessus pour l’attaquer mais elle le repoussa vivement d’un nouveau coup d’épée, créant une estafilade quand même creuse dans la peau poisseuse de la chose. Avait-il des yeux seulement, ou une bouche ? Difficile à dire, mais l’ennemi avait d’autres moyens de défense et le prouva en ondulant vivement dans sa direction. Suri fit un pas en arrière mais elle n’eut pas le temps de riposter ; l’énorme larve lui ficha un énorme coup sur la tête, comme s’il euh, l’embrassait vivement, bizarre comme métaphore, mais… c’était un peu ça… Dans l’élan de la chose, elle crut sentir une odeur putride lui prendre la gorge. Il avait tenté de l’empoisonner !! L’enflure.. !

Une main sur la bouche, couvrant son nez aussi, elle grimaça un moment avant de battre l’air de la main devant son visage. Elle allait devoir être prudente… d’ailleurs, elle ignorait si Vilal était au courant, alors…
« Faites gaffe, je crois qu’ils peuvent empoisonner. » Il connaissait beaucoup mieux la faune et la flore du coin qu’elle, mais sait-on jamais hein ? Peut-être que c’était un détail encore inconnu.

Quoi qu’il en soit, elle s’empressa de rétorquer avec un puissant coup d’épée à l’horizontal, vivement exécuté, qui repoussa un tantinet la bête et l’empêcherait, l’espérait-elle, de réitérer l’action. Elle n’avait pas du tout envie d’avoir la nausée pendant tout le temps du voyage… et tout simplement pas non plus d’avoir un foutu empoisonnement au système… non merci !


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Jeu 27 Avr - 14:31

Combattre dos à dos avait ses avantages et ses inconvénients. Chacun protégeait les arrières de l'autre pour empêcher de se prendre un mauvais coup, mais ils demeuraient ensembles et si ces créatures disposaient de techniques de zone, ils seraient tous deux pris dans l'attaque! Là où eux ne pouvaient pas attaquer leurs ennemis en même temps.

L'oreille attentive, Vilal s'assurait que la jeune femme n'agissait pas avec imprudence, qu'elle observait son adversaire pour essayer de se prendre le moins de coups possibles... de son côté, il agissait avec précision et fermeté, chaque coup se voulait dévastateur pour faire le plus de dégâts possibles tout en le fatigant le moins possible.

Il y eut un drôle de bruit de succion derrière, il se risqua à regarder et vit que la jeune femme avait été victime de l'œil du diable... il hocha de la tête alors qu'elle avait évité le poison de peu

«Oui, je sais. J'ai des antidotes sur moi si jamais ils nous atteignent.» une précaution élémentaire quand on n'avait pas la possibilité de se soigner par la magie. Il se tourna vers la bête qui fouetta l'air de sa queue dans l'espoir de le faire tomber, mais le chevalier était solidement ancré dans le sol, déjà que le coup n'était guère très puissant, son armure encaissa le plus gros du choc, aussi il prit son élan et frappa de toutes ses forces le membre à sa portée, le larvalar poussa un râle de douleur avant de cracher une fumée sombre qui donnait le tournis..

«Retenez votre respiration!» vu qu'elle tournait le dos à cet adversaire, elle ne pouvait voir l'attaque qui fonçait sur elle! Heureusement, elle parvint à se protéger juste à temps et il put en finir en jouant sur le même terrain que son adversaire, à savoir enduire son épée de poison pour attaquer de toutes ses forces et en finir!

Il y eut un bruit de gils et le monstre disparut en poussière de cristal, Vilal leva les yeux vers la gorgone, celle-ci semblait rassurée, mais les attendait malgré tout... ouf.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 14
HP : 2600/2600
MP : 75/75
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Ven 28 Avr - 8:09

Non seulement Vilal était au courant des capacités de ces monstres, mais en plus, il avait été prévenant à la lumière de ces risques ; il avait des antidotes au cas où. Bien ! Tant mieux ! Comme ça, pas de quoi avoir peur de se faire avoir et d’en souffrir de trop ensuite… Elle préféra ne pas discuter inutilement de ça pour ne pas distraire le chevalier qui se battait derrière elle, mais d’un coup d’œil, la jeune femme put constater qu’il manipulait une épée réellement grande et sans doute difficile à maîtriser ! L’arme semblait aussi grande que lui et déjà que l’homme était bien grand… L’épée de Suri était très longue aussi, presque autant qu’elle, mais puisque Vilal était plus grand, si on faisait la comparaison, elle ne serait sûrement pas apte à manipuler la sienne, là où il pourrait soulever celle qu’elle avait sans souci.
Deux épéistes donc. Ce n’était pas trop mal, en supposant qu’ils aient de quoi se débrouiller à distance.

Quelques coups furent échangés avant qu’elle n’entende Vilal lui ordonner de retenir sa respiration sur-le-champ.
« Hein ? Oh ! » Elle avait rapidement tourné la tête pour voir derrière son épaule et repérer un épais nuage sombre s’avancer vers elle. A la dernière seconde – littéralement – Suri bloqua son souffle non pas sans sentir une sensation très inconfortable, puisqu’elle n’avait pas prit d’inspiration avant. Heureusement, le nuage s’évapora rapidement. Fiou, qu’est-ce que c’était que ça ? Elle avait juste sentir un vague engourdissement… peut-être était-ce une forme de paralysie ? ou de sommeil, alors ? Oula, ça aurait été embêtant, ça.

Avant qu’elle ne pense le remercier, Vilal acheva son ennemi. Il était maintenant l’heure de s’occuper de celui que Suri avait entamé. Certes peu, mais tout de même. Comprenant que son allié allait la rejoindre, la fille de Bahamut garda son attention sur son adversaire. L’énorme serpent n’en avait en effet pas fini d’en découdre avec elle et vu les baffes qu’il s’était mangé, il escomptait bien se venger.

L’orgueil de Suri l’obligea un peu à s’élancer en premier, sachant bien qu’étant plus fort, Vilal ne ferait qu’une ou deux bouchées du monstre. Elle voulait quand même avoir son quinze secondes de gloire avant que le grand et puissant chevalier ne fonde sur sa proie comme un faucon en chasse ! Elle brandit donc son épée et sa détermination sembla payer, puisqu’elle fit un coup bien plus douloureux que le précédent ! La bête sembla euh, crier ? Difficile à dire, mais ils entendirent sa complainte suite à ce coup.
« Ha ! Tiens, mange ça l’affreux ! » Elle était un peu fière sans être vantarde ! Quand même, c’était fun de donner un bon gros coup d’épée qui faisait bien mal ! Ça redonnait la pêche au moins, à défaut d’avoir accès à sa transformation habituelle, elle avait toujours un peu de sa force et son entraînement à l’épée restait intact. C’était déjà ça.

Mécontent de se faire ainsi prendre de haut, le serpent fit un tour sur lui-même et concentra sa magie pour lancer un bloc de glace directement sur la demoiselle, laissant Suri grimacer en sentant la morsure du froid lui prendre les joues et le nez. Eh ! C’était déplaisant ça ! Elle n’avait rien contre le froid mais quand même… Question de ne pas rester de marbre face au coup, elle s’élança, frappa deux fois consécutives, puis recula dans une position stratégique pour ne pas se faire happer en retour.

« Ça va qu’elle est assez sympa pour nous attendre. » Mentionna-t-elle en jetant un coup d’œil vers la gorgone qui semblait plus mal à l’aise qu’effrayée maintenant. Pourtant, elle restait là et ne prenait pas la fuite. Tant mieux parce que la route aurait été longue sinon…


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Sam 29 Avr - 2:22

Une créature achevée. Il en restait une autre, et il valait mieux se dépêcher. La gorgone les attendait pour le moment, Suri en était presque étonnée.

«Les gorgones sont des créatures assez fidèles. Malgré tout, la peur va finir par l'inciter à partir. Il vaudrait mieux se dépêcher. Je vais assurer vos arrières en priorité...»

Il n'avait pas vraiment besoin de soin, mais il adopta une posture défensive et une étrange aura l'entoura. Le larvalar se mit à tourner bizarrement la tête vers lui avant de revenir vers Suri, puis encore Vilal, puis la jeune femme... c'était comme si son regard était quelque peu hypnotisé par le chevalier...

«Bien... j'attire son attention, mais cela ne fonctionnera que sur ses attaques. S'il fait usage de la magie, je ne pourrai encaisser les coups à votre place.» d'ailleurs, la créature se mit à cracher de longs fils en direction de Vilal, comme s'il n'appréciait pas cette attention qu'elle lui portait, il ramena son épée devant lui pour se protéger, mais il se retrouva légèrement englué par les fils

«Hum... » il ne pouvait peut être plus bouger, mais il pouvait encore attaquer à distance. Le chevalier n'aimait guère faire usage de magie, mais là, ce n'était pas comme s'il avait le choix. Il concentra son énergie et frappa de son épée sur le sol, créant une onde de choc qui alla frapper la bête de plein fouet!

L'avantage, c'est que les fils avaient aussi touché la gorgone, elle était en train d'essayer de s'en dépêtrer, ça leur laissait encore un peu de temps pour le vaincre!


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 14
HP : 2600/2600
MP : 75/75
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Sam 29 Avr - 16:18

Comme elles étaient fidèles, les gorgones ne fuyaient pas si simplement en abandonnant ses passagers, le problème cela dit, c’était que s’ils trainaient trop, pour sûr qu’elle se tirerait ! Et ça, ce ne serait clairement pas à leur avantage. Suri ne connaissait pas les lieux, elle ne pouvait pas dire s’ils pourraient quand même avancer à pieds, ou si justement, il y aurait des passages qui exigeraient qu’ils soient dans l’embarcation. Elle préférait ne pas demander. Autant s’empresser de tuer ces monstres et le tour serait joué.

Une étrange aura entoura Vilal à ce moment-là. Il avait parlé d’assurer ses arrières et à présent, il se préparait à la protéger en cas de pépin. Du coup, l’ennemi semblait un peu confus, il ne savait plus où mettre de la tête, comme s’il préférait attaquer Suri mais était inexorablement attiré par Vilal ! C’était donc ça, sa tactique ? L’avait-il provoqué, ou y avait-il juste quelque chose à voir avec l’aura qui l’entourait à présent ? Quoi qu’il en soit, c’était fort apprécié.

Il ne pourrait cependant la protéger que des attaques physiques, pas des magies.
« C’est déjà beaucoup.. merci. » Elle n’allait pas s’excuser ou lui dire que c’était inutile. Après tout, il l’accompagnait en premier lieu pour la protéger, c’était un peu ça l’idée non ? Il était comme un peu son gardien pendant cette longue aventure qui méritait d’être aussi hautes en rebondissements qu’en dangers. Quand on le voyait comme ça, c’était un peu intimidant, gênant peut-être, vu qu’ils se connaissaient à peine, mais ça, ça viendrait certainement avec le temps.

Mécontent de la tournure des choses, l’ennemi cracha alors des fils collants sur Vilal, ralentissant forcément ses mouvements. La gorgone fut touchée aussi, elle couinait en agitant ses pattes pour se dépatouiller de ça, alors que Suri était intacte. Elle profita donc de cette petite diversion pour attraper son épée et bondir sur l’ennemi, juste alors que le chevalier avait lancé une onde de choc sur la vilaine bestiole. Elle frappa à deux reprises, avant de se reculer, juste à temps d’ailleurs puisque l’espèce de larve rosâtre fonça sur elle pour attaquer, mais Vilal bloqua l’impact, du moins pour la majorité. Ce n’était pas grand-chose mais ça faisait déjà ça de moins.

Le monstre allait tenter d’attaquer à nouveau, mais cette fois, l’impulsion poussa Suri à tendre la main devant elle brusquement. Elle projeta alors une gerbe de flammes bleutées. Le feu bleu frappa la bête de plein fouet et elle recula en secouant la tête comme si on venait de lui jeter de la poudre aux yeux ! Il n’apprécia pas du tout, et en plus, il semblait assez faible… et Suri put noter que son impression précédente n’avait pas été la bonne ; en effet, il n’était pas invulnérable au feu étant donné son utilisation de la glace.
« Je pense qu’il en a bientôt fini. On va pouvoir bientôt repartir. » Dit-elle en tournant la tête vers la gorgone qui en finissait de se débattre avec les fils..


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Dim 30 Avr - 15:54

Spoiler:
 

Agglutiné au sol, Vilal allait avoir du mal à attaquer. Heureusement, son épée était suffisamment grande pour assurer son rôle de bouclier en cas d'attaque, sans qu'il ne se trouve exactement devant Suri. Gardant le contrôle de la situation en regardant partout, il observait également l'aisance avec laquelle la jeune femme attaquait. Pour sûr qu'elle avait ça dans le sang, on ne pouvait être fille de chimère sans avoir une certaine puissance dans les veines, et Vilal en était même à se demander comment elle pouvait être avant de passer les frontières de son monde.

Le monstre ne semblait pas apprécier d'être ainsi la cible de ses attaques, il préféra une attaque puissante et Vilal dut forcer sur ses jambes pour se déplacer, grimaçant un peu avant de tendre son arme en parallèle au sol, devant la jeune femme au point de ralentir un peu l'attaque de la bête... il grimaça à peine, ça lui avait légèrement tiré sur les bras de maintenir ainsi son épée, mais il s'en sortait bien, et la jeune femme contre-attaqua d'une gerbe de flammes bleues...


«Bien, finissons-en.» il ne servait à rien de continuer pour rien, ils avaient encore de la route à faire. Il se concentra et frappa une dernière fois au sol pour créer une onde de choc qui fonça droit sur le larvalar, celui-ci se tordit un instant de douleur avant d'exploser en poussière, Vilal se protégea les yeux et dut s'épousseter un peu, il en avait partout...

«Est-ce que les monstres disparaissent aussi de cette manière sur votre monde?» normalement... enfin il supposait que non. Si elle n'avait pas souffert de la fusion, c'est que son monde n'avait pas été atteint de la même manière? En tout cas, les fils étaient en train de se dissoudre, il pouvait bouger plus librement et la gorgone aussi! Le jeune homme croisa ses doigts pour faire la courte-échelle à Suri, fléchissant les genoux

«Il faut repartir... grimpez.» il la hissa en hauteur, puis il ramassa rapidement les gils avant d'utiliser une liane qui pendait par là pour remonter, non pas sans avoir rétracté sa lame qui revenait à la simple taille d'un bâton de dynamite accroché à sa ceinture. Une fois à bord, il se hissa pour poser sa main doucement sur le dos de la gorgone

«Il n'y a plus de danger. Tu peux avancer.» la créature fit un petit cri et se remit en route. Rapidement, des leviers apparurent et Vilal se pencha pour tirer sur l'un d'eux, de l'eau jaillit un peu plus loin, obligeant alors la gorgone à aller dans une autre direction.

«Vous vous êtes bien battue. Pas trop blessée?» lui avait pu se soigner en créant son rempart, mais il ne savait pas si elle avait été beaucoup touchée pendant le combat ou non.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 14
HP : 2600/2600
MP : 75/75
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Dim 30 Avr - 19:16

Note :
 

Après avoir protégé Suri, Vilal acheva le monstre, signant son arrêt de mort et permettant au duo de repartir. Comprenant que le conflit était terminé, la fille de Bahamut fit disparaître son épée d’un puissant élan dans le vide, la laissant se dissiper dans une brume où se mêlaient le bleu et le rouge dans une danse aussi bien élégante que ténébreuse. Chose faite, elle leva son regard vers le charriot qui était un peu haut quand même… Difficile de s’y hisser juste comme ça…

Avant de penser à ce souci, Vilal lui demanda si les monstres disparaissaient ainsi aussi sur son univers ; en se dissipant en poussières cristallines. Suri jeta un coup d’œil à ce qui restait de l’énorme larve, avant de bouger la tête négativement.
« Non, ou du moins je ne pense pas.. ils.. meurent, simplement. A l’exception des bombos, eux, ils explosent à leur mort et ne laissent rien. » Enfin oui, ils pouvaient parfois laisser un peu d’argent ou des objets, mais en ce qui concernait leur forme physique, il n’en restait rien du tout. Il y avait un peu de ces poussières sur elle, au niveau de son manteau rouge, et elle l’essuya par curiosité pour en cueillir sur ses doigts et regarder ça de plus près. C’était vraiment très beau mine de rien.

Vilal l’interpella, aussi chassa-t-elle ces poussières pour le rejoindre et le voir lui faire la courte-échelle. Sans mot dire, elle s’exécuta, ne voulant pas lui faire perdre son temps. Elle se retourna rapidement une fois à bord du charriot mais voilà qu’il grimpait déjà sans son aide. Bon… Il s’était arrangé autrement. Elle alla donc s’asseoir de son côté, satisfaite de la terminaison de cet affrontement.

Suri assise, le chevalier rassura la gorgone et celle-ci reprit donc sa route, heureuse que le danger soit écartée. Elle le regarda tirer un levier et diriger de ce fait la créature dans une autre direction, ce qui leur permettrait d’atteindre leur destination. Suri gardait le regard dirigé vers l’arrière, consciente que d’autres monstres pourraient surgir, quand Vilal… complimenta ses performances ? En quelque sorte. Surprise, elle tourna la tête vers lui en haussant les sourcils –momentanément– jusqu’à ce qu’il lui demande si elle était blessée.

« Pas de trop, ça va, merci. Une petite engelure peut-être et deux-trois bleus. » Elle haussa les épaules. C’était vraiment juste des petits bobos pour elle… Elle était capable d’encaisser des montagnes de dommages – enfin, avant, elle ignorait que ce n’était plus trop le cas depuis son passage sur Héméra – et du coup, ces petites morsures qu’elle ressentait, ça passerait. Elle posa pourtant une main sur son épaule gauche, où le glacier avait frappé, en grimaçant discrètement. Mine de rien, ça piquait un peu… Etrange, elle ne se souvenait pas être du genre à ressentir la douleur si aisément, elle avait une bonne tolérance… en théorie…

« Ça a été malgré votre épaule ? » Se risqua-t-elle à demander. Elle y avait pensé à touchant sa propre épaule du coup.

Bon, au moins maintenant, ils pourraient peut-être arriver sans trop d’embûches. A priori, la voie était libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Lun 1 Mai - 19:43

Pour le moment, tout danger était écarté, mais il fallait encore arriver à Bloumecia et donc, surveiller les différents leviers. Vilal se tenait donc devant, regardant les longs couloirs sombres, à peine éclairés par quelques ouvertures menant vers la surface et des plantes phosphorescentes...

Il aurait pu garder le silence jusqu'à la fin du voyage que ça ne lui aurait pas posé de problème, mais il souhaitait quand même s'assurer qu'elle allait bien pour le cas où d'autres monstres attaqueraient. Il se tourna rapidement pour la voir se masser l'épaule, elle avait pris un sort de glace visiblement, il hocha de la tête en gardant à l'esprit qu'autrefois, elle devait avoir été bien puissante. Il notait mentalement ces petites phrases par-ci par-là, c'était sa façon à lui d'apprendre à connaître les gens, en se basant sur ce qu'ils disent par eux-mêmes et non aux réponses données.

Elle s'inquiéta à son tour de lui et il hocha juste de la tête

«Ça va, tant que je n'utilise pas de techniques trop puissantes...» il se cantonnait donc à celles qu'il avait apprises en premier depuis la fusion des mondes, il pourrait de nouveau utiliser les autres plus tard.

Ils arrivaient à un nouveau croisement, mais cette fois, le levier était dans le bon sens donc il n'eut pas à se pencher pour l'agripper. Il attendit donc simplement et la gorgone filait droit vers sa destination.
Le chevalier parla brièvement des gorgones, répondant aux questions de Suri au sujet de ces créatures, la manière dont elles avaient été domestiquées, les travaux qui avaient été réalisés dans ces galeries pour permettre ainsi de les guider dans ce labyrinthe. Des panneaux avaient été ajoutés aussi, dans chaque langue d'Héméra, pour que même les voyageurs d'autres mondes puissent se repérer par ici, si tant est qu'ils prenaient le temps de lire les panneaux! Sinon, ils risquaient d'avoir de drôles de surprises à l'arrivée!

Finalement, l'air commença à s'alourdir, l'humidité ambiante augmentait, signe qu'ils arrivaient à Bloumecia

«Préparez-vous à descendre.» un nouveau panneau signifiant d'actionner le prochain levier apparut, Vilal tira ensuite dessus et un petit chariot contenant de grosses fleurs jaunes descendit. La gorgone s'arrêta, et ils purent descendre. Un panneau indiquait de remettre des fleurs dans le chariot suivant pour les prochains voyageurs, ce que le chevalier fit avant de se diriger vers la sortie de la caverne...

Ils débouchèrent donc sur les plaines verdoyantes de Bloumecia, sous une pluie torrentielle, comme d'habitude!

«Tenez, pour vous couvrir» dit-il en lui donnant une large feuille d'apparence tropicale qui poussait en abondance par-ici, elle faisait un bon parapluie!



==========================

Direction: Bloumecia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Bloumecia et Alexandrie   Mer 3 Mai - 1:29




Suri obtient 250 gils.

Vilal touche 300 gils.




Suri et Vilal arrivent à Bloumécia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entre Bloumecia et Alexandrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Route de la Gorgone-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives