Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Mélody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélody
Aurore Flamboyante

Aurore Flamboyante

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Mélody   Sam 30 Juil - 17:58

Fiche d'identité


• Monde d'origine: Cocoon
• Nom: x
• Prénom: Mélody
• Âge: Physiquement 20 ans
• Avatar utilisé: Amaterasu – Auteur non précisé

Description

• Alignement: Guerrier de la Lumière

• Description physique
Mélody a un corps fin, de taille moyenne. Malgré son age, on pourrait la confondre avec plus jeune et de loin, elle a l’air d’une gentille adolescente. Elle a une démarche neutre, sauf quand elle a quelqu’un dans le collimateur, sa démarche devient bien plus assurée et gracieuse.

Elle porte souvent des habits avec des cols qui camouflent une cicatrice importante qui se situe au niveau de son cœur, la cicatrice est aussi visible dans son dos mais elle ne le montre pas, bien qu’elle le cache souvent, on peut parfois voir la trace d’une profonde entaille qui par du milieu de son épaule droite et qui descend jusqu’au niveau de sa hanche gauche.
Elle porte, autour du coup, un pendentif en forme de ‘L’ rouillé et abîmé, elle le cache la plus part du temps.
Quand on s’approche, elle perd cette image de la jeune innocente. Elle a un visage fin et avec sa chevelure cendrée, difficile de donner un age précis. Outre les cicatrice rouges qui sont des traces de brûlures qu’elle possède sur le front et autour des yeux, ce qui attire le regard ce sont ses iris rouges ardents dans lesquelles brûlent une légère flamme provocatrice, l’air de dire ‘je suis plus forte que toi’.
Comme ses yeux, elle arbore souvent un léger sourire provocateur, presque moqueur, un peu comme si, quoi qu’on puisse lui dire cela l’amuse.

Pour son arme, il n’en s’agit pas vraiment d’une. C’est un ‘miroir’, une sorte de bouclier qui laisse passer la lumière qu’elle contrôle, et uniquement le miroir, par télékinésie. Elle s’en sert comme d’un chakram.
Elle possède une fine épée à la taille mais elle sert de décoration, sa lame est brisée et inutilisable en tant qu’arme.

• Description psychologique
Mélody est avant tout bienveillante, elle fait ce qui lui semble bon et fera tout pour protéger les gens de la corruption. Elle n’est cependant pas naïve et connaît bien la nature de l’homme mais elle agit quand elle juge cela nécessaire.
Malgré cela, elle a assez mauvais caractère, en plus d’être assez susceptible, elle aime beaucoup provoquer les gens, les pousser à bout pour les forcer à être honnête.

C’est une personne intelligente mais directe, elle n’aime pas aller par quatre chemins, il lui arrive de prendre sur elle mais en général, elle n’a pas peur de donner son opinion.
Il lui arrive d’être capricieuse, non pas dans le sens où elle fait sa diva mais plus dans le sens où si elle veut quelque chose, elle risque de s’affranchir des lois ou de la morale pour l’obtenir.

Mélody est quelqu’un de déterminée et aime les défis surtout ceux qui sont considérés comme ‘impossible’, elle sait reconnaître quand quelque chose n’est pas possible pour elle. Elle a tendance à ignorer ce qui ne l’intéresse pas.


Histoire

Elle se tenait là, devant la caserne du Sanctum dans la grande ville d’Eden. Il s’agissait de la capitale de Cocoon où le Fal’Cie Eden régnait. Elle entra, pour devenir un soldat, ils étaient au beau milieu de ce qui serrait appelé la Guerre de Transgression.
Elle avait environ dix sept ans et se présenta orpheline et amnésique suite à une attaque récente de Pulse. Elle n’avait de carte d’identité et donna un seul nom ‘Mélody’, avant d’être enrôler, ils firent quelques recherches sur elle mais ils ne trouvèrent rien mais toutes leur tentative pour vérifier qu’il s’agissait d’une espion de Gran Pulse échoua, finalement elle pu rejoindre l’armée.

Elle voulait rejoindre l’armée dans un seul but, devenir plus forte mais plus encore pour se faire remarquer par le Fal’Cie Eden, seuls les L’Cie pouvaient, si leur Tache se faisait là bas, descendre sur Gran Pulse, et c’était là bas qu’Il se trouvait. Elle et Lynoh avaient un duel à faire, un duel loyal et à mort, un où ni l’un ni l’autre ne retiendraient leurs coups.

Rien sur Cocoon ne l’intéressait, tout n’était qu’illusion et mensonge aussi elle se consacra entièrement au Sanctum. Elle mettait un point d’honneur à tout faire, durant les entraînements, parfaitement mais plus encore mieux que les autres. Elle faisait tout bien et avec le sourire, un sourire et un regard défiant qui lui attirait parfois des ennuis, cela ne plaisait pas beaucoup à certains gradés ou soldats trop orgueilleux.

Elle passa deux ans ainsi et sa maîtrise de l’épée bien que considérée comme dépassée par la technologie était d’une précision fatale. Il y avait un seul soucis, malgré tout ses efforts, l’armée était principalement un environnement masculin et grimper dans la hiérarchie lui prendrait bien trop de temps. Elle changea donc de moyen.

Elle décida de s’infiltrer dans Edenhall, la tour où se trouvait Eden.

Il lui était évidemment impossible de passer par la porte principale. Elle attendit le milieu de la nuit pour commencer son infiltration.
Avant même de pouvoir entrer, elle remarqua une chose, le bâtiment tout entier était le corps du Fal’Cie, jusqu’où mentaient ils à la population ? Rien n’était vrai depuis le départ mais certaines choses l’étonnait encore.
Elle entra par une aération, elle ne savait pas s’il se rendrait compte de son intrusion à l’instant où elle rentrerait où s’il était trop grand pour se rendre compte de sa présence si elle l’effaçait au maximum. Il s’agissait d’une provocation directe envers le Fal’Cie considéré comme le plus puissant de Cocoon, elle lui devait de faire les choses correctement. Elle entreprit une ascension peu conventionnelle pour atteindre le plus haut point possible, elle n’irait pas dans les endroits qui risquaient de la faire exécuter sur le champ, elle n’était pas de taille face aux suivants d’Eden qui gardaient l’endroit.

Il lui fallut plus d’une heure pour grimper tout en haut. Où avait on l’idée d’avoir un corps aussi grand ? Lorsqu’elle eut atteint la plus grande salle du dernier étage, elle était déçue, il n’y avait rien, à part un de ses servants. Elle portait sur elle son uniforme du Sanctum, cela lui valu de ne pas se faire incinérer instantanément.

- Qu’est ce qu’un simple humain fait ici ? Parle.

Elle roula des yeux, il était pas moins de trois heures du matin et il était déjà aussi formel, quelle plaie ces Apôtres.

- Je suis déçue, j’aurai aimé parler avec ton vrai corps et pas un de ces substitus. Et je ne suis pas une simple humaine, je suis venue vous parler.

Voir le Fal’Cie inexpressif d’ordinaire si omniscient se poser des questions était tellement amusant, un sourire moqueur barrait son visage.

- Qu’est ce qui te fais croire que tes paroles méritent une audience ?

Son sourire s’agrandit et ses yeux défiaient le Maître des lieux, ils lui intimaient d’oser tenter quoi que ce soit. Malgré cela, Eden était curieux, elle n’avait fait tout ce chemin pour se suicider en le provoquant.

- Oh vous allez m’écouter et vous allez me faire une faveur en plus de ça.

- Misérable insecte, tu vas payer ton insolence ! Je v-

- J’ai vu le Futur.

Le Fal’Cie fut stupéfait par cette déclaration et avant qu’il ne puisse prendre la parole, elle lui intima le silence d’un geste avant de poursuivre avec ses yeux insolents.

- Vous faites croire au monde que les armées du Sanctum est en train de gagner cette guerre, mais en réalité vous qui êtes en charge de la défense de Cocoon tremblez, vous avez peur d’elle et elle arrive…

- Silence !

- Ragnarok va percuter Cocoon dans un futur proche. Alors voilà le deal, je sais de source sûre que Ragnarok viendra d’Oerba, vous faites de moi une L’Cie et je vous débarrasse de cette ville.

Il y avait un éclat de folie dans son regard, elle semblait regarder de haut le Fal’Cie comme si elle savait qu’il hésitait, qu’elle avait raison et qu’il finirait par craquer. Il avait juste envie de l’écraser et de l’oublier mais même s’il ne faisait pas confiance en sa prédiction, cela ne lui coûtait pas grand-chose de faire un L’Cie de plus.

Elle avait les yeux de ceux qui avaient déjà connus la puissance, il ignorait à quel jeux elle jouait mais elle y jouait bien, d’un geste il toucha son cœur pour y apposer sa marque et lui donner la Tache de raser Oerba, les humains perdaient conscience pendant qu’ils avaient leur vision de leur Tache mais elle, bien qu’inconsciente resta debout comme si elle cherchait à l’exaspérer par tout les moyens.

Lorsqu’elle revint à elle, un nouveau sourire apparu, une sorte d’ivresse de puissance et une flamme se logea dans ses yeux.

- Ravie d’avoir fait affaire avec vous, sur ce.

Elle fit une révérence et quitta la pièce par la porte principale comme s’il s’agissait de sa tour. Elle prit tout son temps puisqu’elle savait qu’il le saurait.
Lorsqu’elle fut enfin dehors, l’Aube commençait à apparaître au loin. Être une L’Cie du Sanctum lui ouvrit bien des portes et elle pu aisément descendre sur Pulse. L’heure du Duel approchait.

La terre sauvage de Gran Pulse avait son charme et elle s’entraîna au vu de l’affrontement qui s’approchait, ses flammes devenaient de plus en plus puissantes et si après quelques mois, sa marque s’était déjà développée, ses sorts également.

Arriva un moment où elle se sentait prête et elle en avait marre d’attendre que l’autre endormi la trouve, elle eut une idée, si elle commençait par incendier un village voisin, il y avait des chances qu’il vienne. Derrière de larges montagnes et le Fal’Cie Titan, elle trouva un petit village qui pouvait faire une cible parfaite mais en observant le village depuis les hauteurs, elle y vit des femmes, des enfants, des adolescents mais surtout des innocents, elle n’avait pas le cœur à massacrer des dizaines d’innocents pour un seul Duel.

Ils étaient chanceux, pour une fois elle se montrerait raisonnable, c’est pourquoi elle alla dans le village, en camouflant sa marque, elle ne portait aucun vêtement spécifique à Cocoon, et alla dans un restaurant. Elle mentit en disant venir d’Oerba, c’était la seule ville qu’elle savait assez grande pour que cela passe simplement. La cuisine épicé était loin d’être mauvaise bien que rien ne l’était suffisamment pour égaler la chaleur de ses flammes…

Elle quitta ensuite le village pour retourner vers les plaines, quelque chose lui disait qu’il n’était pas bien loin.

Son pendentif réagissait, il s’approchait. Elle s’arrêta sur un rocher, elle faisait en sorte que sa présence soit la plus imposante possible, elle savait qu’instinctivement il viendrait à elle.
Et finalement, il arriva. Il semblait plus être venu instinctivement que parce qu’il avait perçu sa présence, après tout ses efforts pour qu’il la remarque, elle en était presque vexée. Elle le dévisagea le temps qu’il ne la remarque, c’était la première fois qu’elle voyait ce visage mais elle le sentait, elle le savait à ses yeux.

Elle arborait un grand sourire et une pointe d’excitation s’éveilla en elle.

- Cela fait longtemps que je te cherche, Lynoh.

Il avait ce regard, celui de quand il tentait de paraître calme et posé alors que la situation lui échappait et qu’il se posait mille et une questions. Elle prit son pendentif en main et le fit briller au soleil.

- Tu l’as déjà oublié ? Nous sommes liés… Je suis déçue que tu ne reconnaisse pas ton âme sœur.

Elle avait finit sa phrase avec un ton boudeur, elle s’en amusait beaucoup. En réalité, elle était heureuse de le revoir, elle pouvait sentir les vibrations de son âme résonner avec la sienne. Puisqu’ils s’étaient enfin retrouvés cela voulait dire que leur Duel venait de commencer, comme elle le pensait, il était un L’Cie lui aussi et très certainement d’Anima.

Elle tira sur le col de sa tenue pour faire réapparaître le haut de sa marque, elle l’avait masquée avant d’arriver dans le village.

- Je mourrai d’envie de t’affronter.

Elle concentra sa magie dans ses bras, ses manches souffraient de la puissance déployée tandis que des flammes apparaissaient dans ses mains. Lynoh de son coté avait une lame d’une taille démesurée, cela lui ressemblait bien pour le coup.

Sans même lui laisser le temps de s’approcher, elle projeta de puissantes flammes dans sa direction, elle utilisait principalement l’élément du feu mais elle alternait pour varier les vitesses et le tromper mais il avait en plus de son agilité, une grande vitesse qui faisait qu’il arrivait au corps à corps. Elle tira son arme, elle n’avait ni la force ni la portée pour rivaliser avec l’arme de son adversaire mais elle pouvait dévier les attaques.

Elle était concentrée, il s’agissait du premier combat qu’elle faisait contre un autre L’Cie et il s’agissait du combat le plus difficile qu’elle avait livré sur ce monde. Elle n’usait pas de son véritable pouvoir, sans quoi il n’y aurait pas de duel digne de ce nom, pour l’instant elle voulait que cela dure, son cœur battait tellement fort, elle se faisait violence à chaque attaques qu’elle lui portait mais ce combat était grisant, elle ne se souvenait pas la dernière fois qu’elle avait éprouvé autant de plaisir dans un combat. Lui aussi semblait s’amuser aussi, ils avaient accepté ce Duel à deux après tout.

- Tu étais plus fort que ça la dernière fois que je t’ai vu te battre… Fini l’échauffement.

Elle fit un bond pour augmenter la distance et utilisa un des plus puissants sorts de feu qu’elle avait, cela formait une immense boule de feu mais chose incroyable, il coupa la magie en deux d’un coup de sa lame, l’attaque arriva jusqu’à elle où elle n’eut à peine de temps de bloquer avec sa lame qu’il enchaîna avec une nouvelle attaque. Il avait une force physique incroyable, si bien qu’elle en fut projetée au sol plus loin.

Il avait prit un grand nombre de ses sorts et il était affaiblit, comme elle. Il commençait à apprécier le combat autant qu’elle et elle voyait dans ses yeux qu’il n’y avait pas d’hésitation dans ses coups, si elle ne faisait pas attention, elle finirait par y laisser la vie. Elle prépara une nouvelle salve de sorts quand un Béhémoth s’incrusta au beau milieu du combat.

Cela ne la gênait pas, elle utilisait des sorts de grande envergure qui visait ses deux adversaires. Malgré tout, elle sentait ses forces diminuer, puis lui vint une idée. Elle fonça vers le monstre et lui envoya un choc foudroyant pour monter sur son dos. Avec quelques sorts, elle contrôlait la créature quand elle s’agitait trop et pouvait attaquer tranquillement son adversaire.

Elle vit dans le regard qu’à aucun moment il ne considéra cela comme une forme de triche, l’environnement faisait partie du Duel après tout. Après une salve de sort, Lynoh semblait à bout et prépara un ultime assaut. Il s’agissait là du point critique du Duel, elle ne voulait pas le gâcher en l’achevant de loin, elle concentra ses flammes en un point devant elle et attendit qu’il attaque.

Il arriva au niveau du monstre et esquiva son coups de griffe. Il était à portée pour ses flammes, il n’avait aucun moyen de les esquiver. Son corps brûlait dans les flammes, soit il flanchait et elle gagnait, soit il tenait le coup et finissait son attaque.

Il arriva juste devant elle et leurs yeux étaient juste en face de l’autre, au point culminant de cet affrontement, elle sentit une forme de connexion, elle eut un vertige.

- Mélody ?

Son nom, il n’aurait pas du le connaître. Lui qui était si doué pour oublier, s’était souvenu de son prénom. Elle sursauta de surprise, des larmes coulèrent malgré la chaleur intense et un incroyable sourire de joie se dessina sur son visage, elle n’avait plus ce sourire moqueur, l’espace d’un instant elle était redevenue la jeune fille qu’elle avait été le jour où il l’avait appelé pour la première fois.

- Oui.

Elle lui répondit dans un dernier soupir, en lâchant ses flammes, l’instant d’après, il l’avait tranchée, elle et le Béhémoth.
Elle sentait sa vie se répandre au sol avec le sang du monstre. L’odeur du sang était si forte qu’elle lui faisait tourner la tête mais cela lui servait d’encrage pour ne pas perdre conscience. Elle voulait se laisser aller, mourir, après tout les dommages que son corps avait subi mais elle sentait sa marque brûler.

Bien qu’elle ne le voulait pas, son corps qui s’accrochait à la vie lança plusieurs sorts de soins puissants pour soigner ses blessures. Elle se releva douloureusement, les habits en lambeaux et rouges de sang et s’approcha du corps de Lynoh.

Elle maronna légèrement en vérifiant son corps. Cet imbécile était mort le sourire aux lèvres, c’était lui qui avait gagné le Duel mais c’était elle qui était encore là, seule. Et cette malédiction qui l’empêchait de s’en aller, elle ne l’avait pas laissé partir, elle voyait Eden dans son esprit, elle enrageait à l’idée qu’il puisse penser une seconde être capable de lui imposer sa volonté.

Cette malédiction était des chaînes et il n’y avait de chaînes qui avaient réussi à la retenir, pas même les chaînes de l’Enfer.

Avec ses habits en lambeaux, sa marque apparaissait bien plus visible. Elle concentra ses flammes et incinéra le corps de Lynoh, elle ne laisserai son corps pourrir au milieu de ces plaines, elle dispersa ses cendres d’une bourrasque de vent.

Maintenant que son duel était achevé, elle n’avait plus rien à faire dans ce monde. Il n’y avait qu’un léger problème qui la maintenait ici, un problème qu’elle allait régler, ici et maintenant.

Elle concentra un enfer de flammes dans sa main gauche puis frappa sur sa marque. Son attaque lui faisait atrocement mal mais cela lui faisait encore plus souffrir d’être enchaînée. Elle avait la paume de sa main gauche posée sur son cœur et déployait toute la puissance de feu qu’elle pouvait générer. Au bout d’un moment, la douleur devint intenable et se retrouva à genou.

Sa marque eut une étrange réaction et la douleur s’intensifia, une marque au sol s’étendit alors que le soleil, à son zénith, se fissurait. La Déesse pensait qu’elle essayait de se suicider ? Qu’elle abandonnait à cause du désespoir ? De quoi se mêlait elle ?

Une bête de chair, de feu et d’acier se dressa devant elle.

- Il semblerait qu’il me reste quelque chose à faire finalement.

Elle se releva avec un frisson, elle adorait les défis et plus encore, les duels de feu. L’Eidolon ne parlait pas mais il la regardait de haut, insinuant que ses flammes étaient supérieures à celle de Mélody, elle lui renvoya un regard similaire, la bête de feu sembla approuver son esprit combatif, ce qu’il ne comprenait pas c’est que c’était lui qui allait passer un mauvais moment.

Il lui apposa un glas, un compte à rebours avant une mort certaine, au vu des raisons de son apparition, elle trouvait cela stupide mais soit. Elle n’utiliserai que le feu, il s’agissait de fierté, le premier des deux qui utiliserait autre chose que des flammes perdait le duel implicite.

Un torrent de flammes qui s’écrasent commença. Le duel était principalement magique mais elle attaquait parfois avec son arme embuée de flammes. Avec la chaleur produite par les deux adversaires, la lame se carbonisa et se brisa.

Sans arme, elle se concentra donc sur la magie. Elle puisa dans ses réserves pour produire des flammes qui égalaient celles de la bête ce qui semblait la faire rager.

Comment une simple humaine, même L’Cie, pouvait réussir à faire jeux égal avec un Eidolon ? Il se retenait au début parce que les épreuves n’étaient pas une exécution, elles étaient là pour aider le L’Cie à reprendre sa route, mais depuis quelques minutes, il avait beau y aller aussi fort qu’il pouvait, il n’arrivait pas à surclasser les flammes de cette humaine.

Ses yeux, ainsi que ses veines s’illuminaient. Son corps entier bouillonnait et brûlait de l’intérieur. Elle avait toujours un grand sourire insolant alors que des marques de brûlures apparaissaient sur son corps. Elle utilisait son corps comme un catalyseur pour consumer son énergie vitale afin d’alimenter ses flammes.

Le glas sonnerait bientôt, aussi elle prépara une ultime attaque, elle concentra ses flammes à un point où cela ressemblait à un soleil miniature plus qu’à de simples flammes et l’Eidolon fit de même avec une boule de feu pareille à un météore.

Les deux lancèrent leur attaque mais au lieu de les confronter, elle mélangea son soleil au météore et au lieu de remporter le combat, elle redirigea la puissance phénoménale des flammes vers sa marque. Elle résista légèrement avant d’être complètement pulvérisée, ce faisant la puissance de l’attaque transperça complètement sa poitrine.

Cette fois, il lui était impossible de faire quoi que ce soit. Elle afficha un grand sourire victorieux vers l’Eidolon.

- Désolée, c’était… Un peu de la triche…

Et elle s’effondra.

Elle arriva dans le Valhalla, quel étrange endroit, les morts atterrissaient ici mais seules les âmes fortes pouvaient maintenir leur forme et rester, les autres finissaient dans le chaos et retournaient vers la déesse. En réalité, elle se trouvait entre la vie et la mort, le temps ne s’écoulait pas ici, c’était fascinent. Ces Dieux avaient bien fait leur travail, il y avait vraisemblablement un Colisée ici, mais elle ne souhaitait pas se battre, Lynoh s’était endormi et impossible de le réveiller et il n’y avait qu’Ifrit pour faire bouillonner son sang de la sorte.

L’Eidolon était là aussi, elle était allée s’excuser, elle aurait voulu finir leur combat autrement mais elle devait détruire la marque sinon elle aurait perdu face à Eden. Elle avait conclu ses excuses par dire qu’il s’agissait d’une victoire pour elle malgré tout.

Elle s’était rendue dans le temple de la Déesse pour lui parler mais elle n’y était pas, bien que le temps ne s’écoulait pas, elle gardait la notion du temps et elle commençait à s’ennuyer. Elle finit par trouver le moyen d’observer le monde physique, bien qu’elle pouvait voir la totalité des événements passés présent et futurs, elle faisait défiler son visionnage en temps réel à partir du moment où elle était partie.

Ce truc là était vachement mieux qu’un magnétoscope et elle s’amusait à observer chaque camps, elle établit le ‘présent’ en coordonnant l’arrivée des âmes à leurs morts physique et observa la fin de la guerre, la chute de Pulse, une certaine personne attira son attention. Elle tentait de lutter et avait eut une ferme volonté de s’opposer aux ordres d’Anima, elle aurait bien traversé la porte pour aider cette jeune fille mais elle avait promis de ne pas faire de bêtises.

Les histoires de la Tortionnaire étaient amusantes. Elle, était une personne qu’elle aurait bien combattu au Colisée. Elle croisa de nombreuses âmes qui avaient péries par sa faute, ils la maudissaient. Elle avait pitié de leur faiblesse.

Elle observa ainsi six siècles pour enfin voir la chute de Cocoon, elle avait compris le but de Cocoon en apprenant l’existence de la Porte, comme cela pouvait l’énerver, elle avait souvent eu envie d’y retourner pour exploser ces Fal’Cies mais elle laissa faire, cela ne la concernait plus.

Un jour, alors que le temps avait passé, quelque chose changea et le Valhalla fut changé, elle avait perdu son super écran mais plus encore, des âmes qu’elle ne connaissait pas étaient présentes. Avec les siècles, elle avait mémorisé toutes les âmes du Valhalla alors elle pouvait facilement le dire.

L’Au Delà d’après certains, tous n’étaient pas d’accord et disaient venir d’un monde différents. Une nouvelle porte était là, une qui menait au monde physique, certains y étaient passés. Elle profita de ces nouvelles âmes pour parler de leurs mondes, sans son écran elle s’ennuyait à mourir.

Rapidement de nouvelles âmes arrivèrent venant d’Héméra, la fusion de quatre mondes qui n’avaient rien à voir, puis les Chimères et les cristaux. Elle se tenait au courant des événements grâce aux morts qui racontaient à quoi ressemblait le monde.

Elle passa trois année et demie à parler avec les âmes des mondes d’Héméra, entre temps un bon nombre d’âmes étaient retournées parmi les vivants comme cet Idiot de Lynoh qui n’avait même pas cherché à l’attendre , c’était pas comme si elle avait prévu d’y aller, il y avait un nombre quasiment infinie d’histoire avec le nombre d’âmes.

Lorsqu’un grand nombre d’âme arrivait d’un coup, elle savait que cela signifiait une guerre ou un accident, mais ces Al-Bheds étaient sûrs d’une chose, c’est qu’ils avaient été tués. D’un autre coté, elle entendit une histoire de secte et d’un village qui avait finit en cendre.

Avec la bataille de Junon, le nombre de morts en moins d’un mois était anormalement élevé. Elle craignait que Héméra ne connaisse un chaos sans précédent et le connaissant, ces quelques mois auraient suffit à ce qu’il se retrouve impliquer dans toute cette histoire. Il était peut être temps pour elle d’y retourner.

Elle traversa la porte et eut l’air perdue quelques instants. Cela faisait plus de six siècles qu’elle n’avait plus de corps physique, il fallait qu’elle se réhabitue aux sens et à ces trucs inutiles comme respirer. Elle avait l’impression d’étouffer, elle se sentait tellement faible, elle sentait qu’une énorme partie de ses pouvoirs étaient restés de l’autre coté. Un Guado, elle en avait vu quelques uns dans l’Au Delà, vint à sa rencontre.

- Vous allez bien ?

Elle se tourna vers lui avec une mine un peu fatiguée, un peu comme si elle venait de simplement se réveiller d’une sieste et qu’elle avait juste mal à la tête.

- Je me sens affreusement mal. Il me faut déployer une énergie folle pour faire de simples mouvements et il m’est impossible d’utiliser mes sorts.

Il lui tendit deux gemmes transparentes, il s’agissait de ces magikolites. Elle n’hésita pas longtemps et les deux gemmes disparurent. D’un mouvement, elle ouvrit la main et une légère flamme apparue, peut être pourrait elle faire quelques trucs ici.

Elle interrogea plusieurs personnes à propos de Lynoh et elle eut la confirmation qu’il était passé par ici mais qu’il était parti depuis plusieurs mois. Cette fois ci, les rôles seraient inversés, ce serait elle qui le chercherait bien qu’il chercherait peut être à la voir.

Elle changea ses habits pour une tenue plus appropriée aux voyages, elle aurait fort à faire dans ce nouveau monde.

Test rp

x

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant: 
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Lynoh
• Votre âge? 19
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Cool Je crois que j’aurai toujours des questions même après tout ce temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Mélody   Sam 30 Juil - 21:17

Bonjour et (re)bienvenue sur Final Fantasy Rebirth ! heart

Je ne vais pas m'étaler sur ta fiche puisque tu me l'as déjà faite lire avant de la poster, juste que tu as rajouté les derniers événements avec la bataille de Junon, entre autre. Donc dans l'ensemble, je n'ai rien à redire.

Il y a toujours cette histoire de vision par contre dans ton histoire qui me dérange un peu malgré ma remarque, tu m'as parlé de bluff mais ce n'est pas très clair : comment ton personnage aurait pu savoir pour Ragnarok alors qu'il s'agissait d'une prédiction venant uniquement de Gran Pulse ?

• Soit au cours des combats pendant la guerre, la rumeur s'est propagée jusque Cocoon et elle en a eu écho à ce moment ... le souci, c'est que si les humains en ont eu écho, les fal'Cie du Sanctum le savent forcément aussi.

• Soit elle a elle-même des visions, mais dans ce cas, elle se trouve dans le même cas que la prophétesse Yeul sur Gran Pulse et a le don des Yeux d'Etro. (Après tout, il n'a jamais été précisé s'il y a eu une prophétesse aussi sur Cocoon) C'est-à-dire : elle a des visions du futur, mais sa vie est raccourcie à chaque vision. Cependant, elle se réincarne sans cesse. Yeul dans FF13 meurt toujours vers l'âge de seize ans (soit plus tôt, soit plus tard) après une ultime vision, mais renaît neuf mois plus tard.

Te connaissant j'ai des doutes sur le fait que tu te lances dans le deuxième cas et j'ai pas trop envie de te demander d'éditer sur une histoire qui n'a aucun impact sur Héméra (FF13 ne fait pas partie d'Héméra, j'entends par-là) mais malgré tout, si tu dois en parler un jour en RP, je te demanderai juste de préciser ce point. Embarassed

Ceci étant dit, tu es naturellement validé !

Tu connais le blabla habituel maintenant, j'aurai besoin que tu m'envoies tes 20 points de statistiques répartis, le nom de ton arme (un miroir si j'ai bien compris ? Original ^^), de ta protection, et tes deux premières techniques. Smile

Tu peux faire une demande de rang et ajouter l'anniversaire de ton personnage dans les sujets adéquats.

Pour la question du partenaire, je rappelle que Netsu est toujours en attente pour jouer avec un PJ. Eventuellement Nanaki puisqu'Ypsen étant aux abonnés absents (et ne répondant pas à mes MP), il sera supprimé demain ou lundi. Après à voir, il me semble que Crystal avait dit qu'elle allait voir pour jouer avec Tenshi à l'avenir. Sinon euh ... voilà. °°

* plante sa seringue dans la cuisse de Melody * (J'avais oublié de le faire sur la box  Taré )

Fiche validée et verrouillée dans une semaine


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mélody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives