Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Just Hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 21 Nov - 10:40

L'homme avait rangé son arme et entreprit de suivre l'être de néant. Coupant à travers champs, ils foulèrent les récoltes perdues. Les réserves des différents greniers de la ville avaient également disparues avec les flammes. Même le savoir-faire, parfois ancestral, de Dali n'était plus. Contemplant cette réalisation douce et délicate, T-ckilla leva la tête deux secondes, comme pour réfléchir. 


" Ils y sont tous à ma connaissance. On ne peut plus quitter ce monde une fois qu'on l'a rejoint. La lune est le seul autre lieu où ils pourraient se rendre... "


Il relâcha son aura, mais uniquement sous ses pieds. L'effet n'était pas sans conséquence. La flore se fana très légèrement, mais plus encore, c'est le sol qui se stérilisa. Cela prendrait probablement quelques mois avant qu'il ne soit de nouveau exploitable... Du moins, là où les pas de l'ange du néant se posaient. 


Il s'arrêta néanmoins suite à la demande du chevalier. Il plaça sa tête de côté de façon à le voir et l'écouta parler d'un guerrier. Encore un fait plutôt intéressant.


" Amusant... "


Et il reprit simplement sa marche. Il arborait un petit sourire en coin. Il sortit un PHS de son manteau et le consulta. Puis, après quelques secondes dessus, il le rangea finalement et continua.


" L'espoir est une arme redoutable, mais la manier n'est vraiment pas difficile. Si c'est cela qui vous effraie, considérez-moi comme un Élu de la Lumière. Bien que je préfère user du désespoir... "


Sans le regarder, il écoutait les réactions de ce nouveau compagnon. Ce guerrier semblait l'effrayer... Ou tout simplement le contrarier. Enfin, à sa connaissance, aucune personne connue ne portait un tel titre. 


" Hmm... La seule personne qui pourrait venir d'un monde semblable au votre est un homme masqué que j'ai pu croisé... Un certain Ascien. Votre ennemi semble commun..."


Se trompait-il? Peut-être. Mais ce n'était pas important. Mains dans les poches, il sortit alors un gil de sa poche.


" Tréno est notre prochaine cible. Heureusement, Héra est dépourvu de technologies avancées. Votre accoutrement ne devrait donc pas poser problème là-bas. "


Il leva alors sa main gauche de sorte à ce que son suivant puisse l'apercevoir.


" Notre arme ne sera rien de plus que cette petite pièce. "

______________________________________________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 21 Nov - 11:51

Tous les dirigeants se situaient sur Héméra, bien. Ils pourraient donc assurément en croiser… Ce serait une bonne chose pour la suite cela dit, après tout, s’il devait vraiment s’investir dans les objectifs éventuels de cette organisation, il valait mieux connaître ses dirigeants aussi. Cela dit, entendre parler de dirigeants le laissait un peu dubitatif. Il n’aimait pas l’idée d’être sous le pied de quelqu’un. Il se permettait d’espérer ne pas être traité comme un vulgaire pion, auquel cas il serait bien obligé de rebrousser chemin.
Mais soit, ne faisons pas de conclusion hâtive. Il verrait bien.

Pour le moment, il voulait entendre parler d’un Guerrier de la Lumière, il voulait savoir si celui-ci était sur ce monde, quelque part. Camilla en avait parlé, elle avait dit qu’à sa connaissance, personne de ce nom n’existait ici, mais il n’en était pas si sûr. T-ckilla sembla trouver cette perspective amusante, intéressante aussi. Il commenta que l’espoir était une arme redoutable et que si quiconque manipulant ceci pouvait être un Elu de la Lumière, alors lui aussi en serait un, mais qu’il préférait le désespoir… On s’en serait douté vu l’énergumène. Zephirin n’imaginait pas tellement l’individu aux yeux de sang donner de l’espoir aux autres, ce serait plus l’inverse en toute franchise.

Cela dit non, il ne connaissait personne de ce nom, mais… Il n’était pas tout à fait étranger au terme, puisqu’il avait déjà rencontré quelqu’un qui était aussi enquiquiné par un Guerrier de la Lumière. Un certain… Ascien. Zephirin plissa légèrement les yeux en fronçant les sourcils. Un Ascien ? Mais oui, quel idiot… Pourquoi n’y avait-il pas pensé ? Si T-ckilla venait vraiment du néant, alors il devait connaître ces êtres étranges.
Zephirin n’avait jamais fait attention à ces ombres, blanches ou noires, qui rôdaient autour de l’Archevêque. Lahabrea et Elidibus tentaient de manipuler Ishgard à leurs aises, mais Thordan VII avait eut la malice de les contrecarrer avec ses propres plans. Les Chevaliers de l’Azur ne devaient pas intervenir dans les affaires des Asciens, mais Zephirin avait déjà remarqué ces hommes masqués, ainsi que l’influence qu’ils croyaient avoir sur leur maître.

« …Je n’en doute pas une seconde. » Répondit-il lorsque T-ckilla mentionna que l’Ascien et Zephirin semblaient avoir un ennemi commun. Ça voulait tout dire, ça insinuait clairement qu’il connaissait l’homme, ou en tout cas, l’espèce. Les Asciens étaient de nombreuses personnes, et bien que personne ne connaissait vraiment leur objectif final ou leurs motivations, ils s’étaient manifestés tantôt au Guerrier de la Lumière, tantôt à ses antagonistes principaux pour semer l’embrouille et le chaos dans l’esprit de tous et chacun. Ils seraient donc également connectés à Héméra, de près ou de loin ? Tout ceci devenait soudainement plus intriguant encore…

Il ne fut bientôt plus question d’Ascien, mais Zephirin enregistra l’information. Il avait l’intention de l’interroger plus tard. Pour le moment, il fut intrigué par T-ckilla qui lui montra une petite pièce de gil en disant que leur prochaine cible serait Tréno, et qu’il n’y aurait aucun souci à être là-bas avec la tenue du Chevalier puisque c’était plutôt d’époque. Tant mieux parce qu’il aurait eut du mal à s’en séparer. Cela dit, il devait admettre être curieux de savoir ce que T-ckilla comptait faire de cette unique pièce de monnaie.
« Que comptez-vous faire avec une seule pièce ? » Il arqua un sourcil en le dévisageant, intrigué de voir ce qu’il allait bien pouvoir lui sortir comme plan. Il n’était pas soucieux de la possibilité de faire quelque chose avec une pièce de gil, mais il se demandait quand même ce vers quoi ça pourrait bien aboutir.

« Hum… Vous dites que ma tenue est adéquate pour les lieux. Je dois comprendre qu’il y a des endroits où je me ferai forcément remarquer, je suppose. » C’était fâcheux. L’idée de devoir se défaire de son armure ne lui plaisait pas beaucoup – pour d’autres raisons que les plus basiques et évidentes bien sûr. Lorsqu’il s’affichait en public, il préférait la porter. C’était son honneur et sa fierté. Elle représentait l’unité d’élite à laquelle il appartenait… Mais soit, si un jour ça devrait arriver, il devrait bien s’adapter.


T-ckilla et Zephirin se dirigent vers les plaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 21 Nov - 14:20


Bonjour à vous deux !

Je serai dorénavant votre MJ, je suivrai vos aventures de près et reste à votre disposition pour la moindre question. Je m'occuperai de l'avancement de votre RP, vos quêtes et d'interventions PNJ en cas de besoin et et et et et et (non je ne bug pas) vous surveillerai dans vos plans et actes machiavéliques. MOUAHAHAHAHAHA.

FEAR THE OCTOPUS ! Ultros

Hum ...

T-ckilla passe au niveau 3 !

T-ckilla gagne 200 gils !
Zephirin gagne 250 gils !

Direction : Les Plaines


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 26 Mar - 17:34

T-Ckilla et Zephirin viennent de la Grotte de Kwane
==========================

Le chevalier de l'azur s'était éveillé. Il rendit au nihiliste sa possession avant de prendre part au repas que ramenait Varimatras. Ses réactions furent pour le moins brèves, comme toujours. T-ckilla avait tenté une approche plus humaine et plus sociale, mais il était difficile d'en juger l'impact sur un être aussi peu expressif que Zephirin. 


Néanmoins, il fut plus facile de déterminer le sentiment qui le saisit au moment où il lut le journal de la veille. Le nihiliste avait fais exprès de le laisser y voir l'information concernant Dali. 
Hydaelin... Ce mot voulait en dire long. Qu'il s'agisse d'un allié ou d'un ennemi, il venait du monde du serviteur du Roi-Dieu. Avec un peu de chance, il s'agissait d'un être que le nihiliste pourrait rallier à sa cause. Déjà, il voyait l'impact qu'aurait un sauveur revenant détruire ce qu'il a aidé à reconstruire sur le moral de la population du continent de la Brume. De plus, il pouvait aussi opter pour la solution d'en faire un infiltré pour son compte au sein du gouvernement, ce dernier ayant tout pour entrer dans les bonnes grâces de la reine. Mais... Quelque chose lui disait qu'il s'agissait certainement d'un simple gêneur, un regrettable nuisible... Surtout au vu de la tête que tira l'élézen à vrai dire. Il semblait... Affecté, chamboulé, perturbé par cette nouvelle. T-ckilla ne pouvait pas encore faire le rapprochement avec le guerrier de la Lumière dont lui avait parlé précédemment son allié. Les chances qu'un tel être se trouve en ce monde étaient infimes après tout...


T-ckilla pianota alors quelques mots sur son PHS, tandis que l'Ishgardien prenait la tête du groupe. Veranissa et Varimatras firent un simple geste de la main alors qu'ils sortaient leurs propres PHS avec leur nouvelle affectation. Puis, le manieur de néant s'empressa de rejoindre son camarade de route. Tout les deux firent alors route vers Dali, l'endroit de leur première rencontre. La Brume était encore présente, l'air était frais, mais on distinguait pourtant de mieux en mieux le ciel dans cet épais brouillard... 


************************


Une fine fumée noire ondulait dans le ciel. Quelques lumières, se détachant ci-et-là du brouillard, apparaissaient au fur et à mesure de la marche. Le son de bois craquelant et de roches se brisant parvint bien vite aux oreilles du nihiliste. Une odeur nauséabonde se dégageait de cette zone. C'était le parfum de la chair brûlée, pénétrant vos narines pour s'insinuer et s'encrer en vous pour le reste de la journée. Puis, les lumières devinrent des flammes, l'odeur prit forme et le bruit fit sens. 


C'était Dali, quelques jours après l'attaque.


Si l'on dit parfois que les malfaiteurs reviennent sur le lieu de leur crime, c'était bien le cas ici. T-ckilla, bien que sous sa forme Vlad, marchait sur les cendres de son oeuvre. Tout semblait immobile ici. Pas de vent. Pas d'espoir. Juste la Brume et la cendre. Pourtant, quelques ombres se mouvaient dans ce décor. 


Des personnes en armure marchaient dans la ville. Le nihiliste put rapidement les distinguer. Il y avait aussi des hommes et des femmes, pleurant devant les restes de maisons, ou devant des petits monuments de bois en hommage aux morts. 
A droite, une femme se lamentait de la perte de son enfant. Elle l'avait laissé seul pendant un voyage, ne sachant pas qu'elle ne le reverrait jamais. Au vu de sa lamentation, elle semblait se plaindre d'une querelle. Surement la dernière discussion qu'elle avait eu avec cet être aimé. C'était triste... Certainement. Pourtant, nombreux étaient ceux à passer à côté d'elle sans un regard... Sans une attention.
A gauche, il y avait un jeune homme, surement de passage au vu de ses habits et de ses bagages. Il se baissa pour aider un couple à dégager des débris. Il leur tendit un objet. Peut-être une photo, une babiole... Qu'importe. Le couple l'en remercia beaucoup, énormément même. Ils saisirent l'objet avec une force non nécessaire, ne voulant visiblement pas le lâcher. Cet acte inutile semblait leur apporter un semblant de réconfort. Pourtant, ce n'était qu'un simple objet. La maison, elle, ne renaîtrait pas de ses cendres.
Au centre, un garde venait d'arrêter un pilleur. Il l'avait mit face contre terre et le menaçait de son arme. Le criminel avait fouillé l'ancien magasin de gemmes pour y prendre les quelques restes oubliés par les hommes en noirs. Il avait tout emballé dans un sac, mais s'était fais prendre. Plutôt que de penser à une quelconque aide pour les autres, il avait pensé à lui. Égoïste, il avait sorti un couteau et blessé un autre garde dans sa fuite. Apparemment, le sang n'avait pas assez coulé ici. 


En arrière plan, on pouvait voir ses scènes se multiplier et se succéder. Chacune avait une variante. Chacune avait quelque chose de beau, chacune avait quelque chose de terrible, mais chacune était avant tout unique. 
Il y avait tant de chemins, tant de possibilités, alors qu'une seule solution unique et logique serait bien plus facile à mettre en oeuvre. Pourtant, loin de converger, les protagonistes semblaient vivre chacun dans un monde différent, prenant un chemin alternatif à chaque fois. Pourtant, beaucoup avait vécu la même douleur... Cette variabilité, cette infinité d'embranchements, T-ckilla en prenait la mesure. Il voyait clairement toutes les nuances que pouvait prendre le comportement humain face à un événement dramatique.


Ce n'était pas logique. Tout simplement.


Il eut alors une pensée à voix haute, cherchant visiblement une réponse auprès de son alliée.


" Je ne comprends pas les humains. Je ne saisis pas leur mode de pensée."


Il continuait à marcher vers une sorte de campement de fortune installé par les gardes sur place. Certains venaient de Tréno, d'autres de Bloumécia. Ceux d'Alexandrie avaient surement dus faire demi-tour sur le chemin à cause de ce qu'il s'était passé au château. Ils arriveraient certainement prochainement. 
D'un point de vue politique, il y avait fort à parier que les dirigeants se réunissent d'ici quelques mois pour prendre des mesures concrètes. Heureusement, cela laissait du temps de manœuvre au nihiliste pour consolider son Rokumeikai. Il ne voyait déjà plus l'aura de Zephirin depuis le départ de la grotte et il n'avait perçu aucun subjugués depuis tout ce temps. Pourtant, il était persuadé que certains étaient dans cette zone hier encore. Le mystère était entier. 


" Messieurs? Etes-vous ici à la recherche d'un proche? Nous avons une liste des personnes décédées lors du drame. Peut-être pourriez-vous nous aider à identifier certains corps... "
-"Je regrette, nous ne sommes pas d'ici."
" Et qu'est-ce qui vous amène? "


Cette fois, l'ange du néant laissait le soin à Zephirin de répondre. De quelle manière pouvaient-ils accéder aux informations sur ce fameux guerrier? De plus, comment faire pour obtenir des informations fiables sur le mage noir poseur de sceau? C'était bien là toute la difficulté de cet entretien. 

__________________________________________________________________

Zeph:
 


Dernière édition par T-ckilla M le Lun 27 Mar - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 27 Mar - 10:41

Il fut facile de repérer Dali au loin. Les dégâts n’étaient plus aussi notables à présent, plusieurs jours s’étaient écoulés, il y avait de quoi supposer que les gens avaient eut le temps d’éteindre les flammes et de ramasser le plus gros des débris. Zephirin repéra ces nombreuses personnes en train de se plaindre du passé, en train de se lamenter des individus, proches, amis et familles qu’ils avaient perdus dans cette attaque. Malgré l’aspect poignant de cette scène de désolation, Zephirin ne songea pas une seconde à tendre la main, ni vers une femme berçant son enfant décédé, ni vers l’homme qui hurlait vers le ciel à l’injustice de la mort de sa tendre et trop jeune épouse. Autrefois, peut-être aurait-il été touché, ne serait-ce qu’un peu. Mais depuis le temps, il était imperméabilisé à ces faiblardes émotions, et ne ressentait à vrai dire qu’une forme indistincte de dégoût ou de mépris pour ces personnes trop faibles pour laisser au passé ce qui lui appartenait de droit.

Quand bien même T-ckilla était le premier responsable de cette attaque, personne ne parut le reconnaître. En même temps, l’homme avait dû savamment camoufler son passage. Il possédait des artifices que le Chevalier de l’Azur ne pourrait pas même supposer, et qui plus était, il ignorait comment il s’y était pris, puisqu’il était arrivé après le massacre avec l’aide de Camilla.
Bien que Dali était un petit village, il était à peu près prêt à parier que T-ckilla ne s’était pas débrouillé en solitaire pour cette attaque. Il devait avoir eu des alliés, des gens compétents pour exécuter ses ordres. Il ne misait pas sur Varimatras et Veranessa cela dit, puisqu’ils semblaient occupés ailleurs ces derniers temps, selon ce qu’il avait put analyser dans leurs dires et leurs rapports. Peut-être faisait-il erreur, mais peu importe. Il n’était pas ici pour deviner ce qui avait put mener à ce drame.

T-ckilla mentionna ne pas comprendre les humains. Zephirin, à contrario, devait bien admettre saisir pourquoi ils pleuraient leurs morts. S’il comprenait, ça ne signifiait aucunement qu’il soit empathique. Il comprenait parce que c’était humain de se sentir ainsi, parce que l’élézen qu’il était n’était certainement pas né avec un cœur de pierre. Gamin, il avait eut ses peines, il avait eut ses peurs, mais dorénavant, il ne pouvait que comprendre ces émotions d’un point de vu… théorique.
« Ils pleurent l’absence d’individus qu’ils ne pourront plus revoir. Ils maudissent l’univers de leur avoir retiré ce qui leur était cher. » Ça aurait put être dit d’une manière philosophique ou empathique, mais non. C’était plutôt récité comme un fait. Il avait vu cette scène de nombreuses fois, lors des guerres d’Ishgard contre les dravaniens notamment. Il savait comment la décrire, il savait comment la gérer, et il savait aussi parfaitement se rendre insensible, même aux pleurs d’une petite fille, il n’en avait cure. Il n’était pas là pour ça.

Un homme vint à leur rencontre juste alors que Zephirin repérait un campement de gardes. Il supposait que l’homme qu’il cherchait devait être là-bas, peut-être… Mais avant qu’il ne s’interroge, l’individu leur demanda s’ils cherchaient quelqu’un. Ils avaient fait une liste des morts répertoriés – du moins, ceux qu’ils avaient put retrouvés – et il pourrait les aider si c’était le cas. T-ckilla le coupa en disant qu’ils n’étaient pas d’ici, si bien que l’individu se demanda ce qu’ils voulaient. Zephirin vit là une occasion de s’exprimer.

« Je suis à la recherche de quelqu’un. Un homme, environ un mètre quatre-vingt, cheveux châtains, de forte carrure. J’ai cru comprendre qu’il serait passé par ici pour venir aider ces braves gens. » Il n’était pas certain que c’était le Guerrier de la Lumière. Il connaissait son nom, mais il préférait ne pas le nommer. Son nom était comme de la cendre dans la bouche, et il avait horreur de ne serait-ce que l’évoquer. Il s’était permis de donner une légère description dans l’espoir que ce serait, en effet, l’homme qu’il cherchait. Si c’était bien le Guerrier de la Lumière, cette description correspondrait forcément. Il se permit d’ajouter un détail. « J’ignore si cela pourrait vous aiguiller ; il viendrait d’un autre monde, un monde nommé Hydaelyn. »
Il passait pour passif, jouant la comédie pour éviter d’éveiller des soupçons hostiles. Evidemment, son but n’était pas de laisser entendre qu’il attaquerait le Guerrier de la Lumière sitôt qu’il le verrait – ce n’était pas son plan non plus. Il comptait bien le confronter verbalement d’abord, mais pour sûr qu’il se battrait contre lui par la suite. Il était hors de question de laisser s’échapper une occasion de venger ses frères d’armes… et de venger sa propre défaite.

« Hm… Oui, oui un homme de cette description est venu nous aider, récemment… »
Il semblait pensif. Zephirin eut un froncement de sourcils. Se pourrait-il qu’il ait quitté le village avant leur arrivée… ?


Note :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mar 28 Mar - 15:39

SiegfriedSource : Image Officielle Final Fantasy XIV : Stormblood
Siegfried Thorne

Tandis que Zephirin jouait la comédie auprès des gardes pour obtenir les informations tant désirées sur celui qu’il nommait « le Guerrier de la Lumière », les autres soldats qui étaient venus sécuriser le périmètre depuis l’attaque semblaient discuter tout bas en regardant les deux hommes. Nulle crainte, personne ne reconnaîtrait T-ckilla en tant que l’un des terroristes à l’origine de la destruction de Dali. En réalité des deux, c’était surtout Zephirin qui était observé. Presque surveillé. L’homme que l’élézen avait interrogé avait fini par se tourner vers un rescapé du massacre.

- Eh dis, il est revenu le type de l’autre fois ? Celui qui nous a aidés ? Ca fait un moment qu’il est parti chercher du matériel.
- Hum ? Si, il est revenu hier, je crois qu’il est parti aider dans les réserves souterraines.


A savoir, l’ancienne usine sous terre dont les habitants se servaient autrefois pour fabriquer les Mages Noirs pour le compte d’Alexandrie. Les habitants s’en servaient encore mais principalement pour faire tourner le moulin ou amener un peu d’électricité et d’eau courante jusqu’aux maisons … qui étaient toutes à refaire aujourd’hui. Mais l’usine avait besoin aussi d’un coup de neuf suite à l’attaque essuyée par le Rokumeikai. Le villageois interrogé fronça cependant un peu les sourcils en regardant les deux personnes.

- Cela dit, nous n’autorisons pas les étrangers à pénétrer dans les souterrains. Je vais aller le prévenir que quelqu’un souhaite le voir.

Ils semblaient se méfier. Il faut dire déjà que depuis l’épisode avec les Mages Noirs, Dali avait eu tendance à se méfier des étrangers … ce sentiment avait fini par revenir à la charge et à s’accentuer depuis l’attaque récente. Même Siegfried y avait eu le droit à son arrivée, jusqu’à obtenir la confiance des villageois en les aidant à se reconstruire et en les soutenant. C’était même probablement pour ca qu’il était l’un des rares étrangers à pouvoir pénétrer plus ou moins librement dans les sous-sols … Il était justement en train de remettre en place quelques rouages.

- Eh mon brave ! Y a deux personnes en haut qui souhaitent vous voir. Enfin surtout une personne. Peut-être une de vos connaissances, il est blond avec des oreilles pointues … Genre un elfe. On dirait un chevalier.

Le Guerrier de la Lumière stoppa net toute activité et se redressa pour prendre un papier tout plié dans sa poche pour relire quelques lignes. S’installer sur Héra quelques temps l’avait poussé à devoir apprendre l’écriture de ce monde pour se renseigner du mieux qu’il le pouvait. Mais on voyait qu’il avait encore du mal, même pour une simple phrase, il devait parfois s’atteler plusieurs longues secondes pour s’assurer d’avoir reconnu tous les caractères, et puis, tous les mots.

- Vous le connaissez ?
- C’est fort possible.
- Je vous raccompagne.
- Ce ne sera pas nécessaire.


Son ton avait beau avoir l’air d’en dire long, il afficha tout de même un sourire qui se voulait rassurant. Mais sitôt qu’il tourna le dos au villageois pour remonter à la surface, ce même sourire disparut bien vite pour laisser apparaître un air grave. Ce ne serait pas lui quand même ? Pourtant si … la confirmation n’allait pas tarder, sitôt que la silhouette de Zephirin se dessina au loin pour devenir de plus en plus nette au fur-et-à-mesure qu’il s’approchait. Siegfried s’arrêta à quelques mètres seulement, il avait à peine regardé qui l’accompagnait. Pourtant à regarder le visage et de Zephirin, et de Siegfried, aucun des deux ne semblait ravi de voir l’autre … loin de là.

- Cela faisait longtemps, « Aymeric ». Ce n’est qu’à cet instant que le regard du jeune homme se posa avec plus d’intensité sur la personne qui l’accompagnait. - Et vous devez être Vlad. Si tant est qu’il s’agisse de votre véritable nom.

Comment savait-il cela ? Il ressortit de sa poche le papier d’un peu plus tôt et le déplia pour le montrer de loin aux deux hommes : les avis de recherches lancés à Tréno qu'un mog avait apporté le matin même à la garde - et qui allaient finir par faire le tour du royaume d'Alexandrie. Il n’était pas sûr qu’il s’agisse du même personnage concernant « Vlad » mais puisqu’il était certain en revanche que la description correspondait à Zephirin, il y avait fort à parier que c’était la même personne que sur le papier qui l’accompagnait encore.

Spoiler:
 




Dernière édition par Fulgora le Jeu 30 Mar - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mar 28 Mar - 18:13

Fulgo:
 




Pas après pas, la misère ne faisait que se succéder. Limpide, crue et cruelle, elle avait bien des aspects en ce lieu. Elle était devenue reine depuis que son fidèle serviteur l'y avait placé là. 


Les habitants luttaient pour un souffle d'air, une bouffée d'oxygène sous la forme d'un objet, d'un reste, d'un bien. Tout ce qui pouvait leur rappeler et les rattacher à leur ancienne vie. Mais elle n'était plus depuis bien longtemps. Le Rokumeikai n'avait fais aucun survivant. Il n'avait rien laissé de plus que des cendres et des flammes. 
La terre était meurtrie et le sol couvert de traces indélébiles. Des corps étaient encore dans des sacs, attendant que de braves soldats les jettent avec cruauté et indifférence dans une fosse commune. Après tout, il ne s'agissait plus que de déchets. Des déchets organiques, vecteurs de futurs infections et pandémies. Les brûler étaient pour le mieux, et c'est surement ce qui expliquait encore la présence de feux. L'odeur était difficilement supportable pour le commun des mortels. La vision d'un tel spectacle devait être insoutenable. 


Pourtant, les soldats étaient là, malgré toutes les reproches que certains leur faisaient pour leur absence. On attendait certaines familles se plaindre à eux, les insultant, les maudissant parfois, alors qu'ils étaient les premiers à faire le sale boulot. Faites donc du mal à quelqu'un, et ce quelqu'un s'empressera de déverser le flot de sa souffrance sur les autres. Les humains sont ainsi. Ils se contaminent avec leurs propres émotions. Et même si les gardes ne montraient rien, une telle situation devait forcément les affecter. Ce sentiment de souffrance se propagerait comme une graine se propage dans le sol. Elle étendrait ses racines dans chaque être et finirait par germer jusqu'au cœur des dirigeants. Un sentiment de peur naîtrait à chaque acte terroriste. Un sentiment d'insécurité qui forcerait la montée de tensions et d'activistes. 


C'était du moins les prévisions du nihiliste. Pourtant, en dépit de toutes les horreurs qu'ils observaient, le niveau de désespoir ne semblait pas assez élevé à sa convenance. Était-ce du à l'arrivée de ce guerrier dont parlait les journaux? Peut-être bien. Il était cependant trop tôt pour l'affirmer. 


" Je conçois leurs pleurs. Il s'agit d'une réaction socio-physiologique. Mais je ne m'explique pas leurs actes. "


Ce fut la seule réponse du nihiliste. Son regard neutre considérait chaque vie avec une indifférence parfaite. Zephirin savait certainement bien plus que lui pourquoi certains étaient enclin à mal agir ou à rebondir après un coup dur de la vie. Pour le manieur du néant, une telle considération était simplement vide de sens. La logique voulait qu'on continue d'avancer. Perdre un proche, cela revenait à perdre un objet utile. Rien de plus. Ce n'était d'ailleurs que cela qu'un proche. Ce n'était qu'un outil dont on se servait pour obtenir quelque chose. Sans motivation dans une interaction, celle-ci n'avait pas d'intérêt. N'était-ce pas pour cela que Zephirin et lui étaient ensemble?


Le poste de gardes présent attira alors l'attention des deux hommes. T-ckilla initia la discussion et le serviteur de Thordan VII la poursuivit. Comme lors de la rencontre avec le chef de la Maison des Fous à Tréno, ce dernier se montra particulièrement direct. Cette technique avait fais ses preuves par le passé. L'ange du néant ne s'en préoccupa donc pas. De plus, au vu de l'armure de l'élézen, il pouvait parfaitement se fondre parmi les gardes ici présent. On aurait même pu lui donner un grade élevé au vu de l'éclat de ses armes. Néanmoins, le nihiliste entendit une sorte de fond sonore assez désagréable. Il y avait des individus qui dévisageait le chevalier de l'Azur. Pourquoi cela? Il n'en savait rien. Il était étonnant que ce soit ce dernier qui attire l'attention. 


Cependant, le fait d'entendre parler de réserves souterraines l'arracha à ses futiles considérations. Un doute l'avait pris. Avait-il fais le ménage dans les souterrains du village lors de l'attaque? Il ne s'en souvenait plus. A vrai dire, il ne savait même pas que de telles choses existaient. C'était ennuyant... Vraiment ennuyant. Pas dit que des paysans aient pu s'y cacher au vu du grand nombre de subjugués et de l'heure matinale où l'attaque avait eu lieu. Néanmoins, l'approximation n'était pas le fort du nihiliste. Il devait considérer toutes les possibilités. 


Le villageois ajouta alors que ces zones n'étaient pas accessibles. Quel dommage... Le nihiliste se contenterait donc de la surface. Alors que cet humain partait, il repensa à la maison du mage noir. Celle dans laquelle ses hommes avaient mis la main sur la survivante qu'il avait épargné. Il y avait peut-être des informations sur ce dernier là-bas. Il profita donc de l'absence de l'autre homme pour interroger le garde.


" Tant que nous sommes là, je pense que nous pourrions aider à déblayer un peu les décombres. Ce n'est pas grand chose, mais cela me semble le strict minimum. "


Les yeux Mako du nihiliste se posèrent alors sur Zephirin. 


" Quoique vous aurez surement beaucoup à dire à votre ami. Je vais donc me rendre utile de mon côté. Ce lieu en a bien besoin. "


Il avisa un léger sourire en coin, fermant les yeux alors qu'il saisissait une plume posée sur la table. 


" Dois-je signer un registre monsieur le garde? "


Il ne s'agissait pas que de faire patte blanche devant le soldat, loin de là. Il s'agissait avant tout récolter des informations. 


" D'ailleurs, avez-vous tout ce qu'il vous faut? Autant en eau, qu'en nourriture? Peut-être pourrais-je vous ramener des biens si certains accès me sont restreins? En tant qu'étranger, cela me paraît compréhensible. "


Il s'adressait aux gardes en poste avec un grand sourire et un regard presque sincère. Il ne faisait bien sûr que copier les expressions enfantines et insouciantes de Veranissa. Il ne savait pas si cela avait un quelconque impact, mais au moins ses mots risquaient de lui donner un peu de crédit. 


Il attendit alors la réponse du garde et patienta jusqu'à l'arrivée du fameux guerrier d'Hydaelin. Il était resté par curiosité. Cet homme était-il intéressant? il eut bien vite sa réponse. Adossé contre un mur, les cheveux tombant le long de son épaule droite, il croisait les bras en regardant cet être venir à eux. L'inconnu possédait un carrure impressionnante, sans parler de la tension qu'il inspira de suite. Son regard était révélateur : Lui et Zephirin ne devaient pas s'apprécier. Il aborda d'ailleurs les deux hommes de suite, les appelant "Aymeric" et "Vlad". 


D'abord sans réaction, le maître du néant eut un rictus très marqué devant l'avis de recherche. Il se décolla du mur et se permit quelques pas en direction de cet inconnu, faisant voler au passage sa longue tignasse dorée. Il se baissa légèrement devant la fiche, conservant un sourire qu'il essaya de rendre innocent... Mais Veranissa n'était peut-être pas un modèle à copier dans ce genre de situation... Elle était plus du genre à charmer après tout.


" Il me semble que les présentations sont faites. Je ne pensais pas être aussi connu, ni même qu'un si bel homme s’intéresserait à nous. "


Il se redressa alors, perdant toute expressivité. Son visage était juste froid. Le fait que cet avis de recherche existe déjà était ennuyeux. Leurs déplacements risquaient d'être entravés à ce rythme... 
Néanmoins, il se décala bien vite. Il sentait qu'il valait mieux ne pas se retrouver entre Zephirin et cet inconnu. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 31 Mar - 8:45

Difficile d’expliquer des situations, gestes, et ressentis humains à quelqu’un qui ne pouvait pas les comprendre. Zephirin n’en ajouta pas davantage, estimant que lui-même ne comprenait peut-être pas suffisamment assez ses semblables pour pouvoir en faire une description adéquate.

Pour l’heure, il était surtout concentré à chercher cette personne qui aidait ces pauvres gens, ce guerrier qui disait venir d’Hydaelyn. Il devait impérativement savoir de qui il s’agissait, il devait en avoir le cœur net. Les sourcils froncés – avouons quand même que c’était son expression quasi-permanente – il scrutait les environs alors que le villageois était partit chercher l’homme qu’ils recherchaient, à priori. Aucune excitation, aucune angoisse, juste de l’attente, de l’anticipation peut-être ? Difficile d’identifier ça. C’était une énième émotion humaine qu’il ne pourrait réellement décrire à T-ckilla. Une sorte de mélange entre la hâte et la haine, le bonheur et la rancœur. Un mélange aigre-doux, qui pourrait bien donner un résultat fort destructeur.

La puissante silhouette qui se dessina au loin ne tromperait personne. Zephirin leva davantage le menton en reconnaissant l’individu. C’était lui, oui… C’était cet homme, cet horrible individu dardé d’espoirs et de lumière qui avait osé décimer ses frères d’armes ainsi que son supérieur. Ses doigts lui semblèrent tout d’un coup bien agités, comme s’il désirait attraper sa claymore, mais ce n’était pas le moment. Il ne pouvait pas dévoiler d’hostilité aussi faiblement devant toutes ces personnes. Ce serait trop aisé, et qui plus était, ça ne correspondrait certainement pas avec les plans initiaux du maître du néant. Il fallait réfléchir, il ne fallait pas bondir sur l’occasion.
Heureusement, Zephirin était doué pour paraître zen, indépendamment de son désir de vengeance.

Le Guerrier de la Lumière s’adressa à eux en tant qu’Aymeric et Vlad, en notant au premier que cela faisait longtemps. Il leur montra les avis de recherches, la preuve étant que comme Zephirin l’avait suspecté, ils étaient activement recherchés. Le Chevalier de l’Azur ne répondit rien, soutenant le regard de Siegfried avec une défiance sans pareille. On aurait put croire que des éclairs – des sabres, plutôt – s’échangeaient rien qu’avec ces coups d’œil. La rancœur était haute. Très, très haute.

« Cela fait longtemps, en effet. » Répondit Zephirin d’une voix blanche et tranchante comme la lame de Cœur brisé – son épée. Peut-être que le mépris dans la voix du Guerrier était aussi présente parce que Zephirin avait l’audace de s’être fait appelé Aymeric, et c’était tout de même le prénom du chef d’Ishgard, accessoirement également un ami très proche de l’homme en face de lui. Il salissait la réputation de l’homme en s’appropriant son nom mais tout ceci était fort volontaire de la part du Chevalier de l’Archevêque, évidemment. Il avait tout planifié de A à Z.

Les présentations étant faites, mentionna T-ckilla, il semblait étonné d’être connu d’un si… bel homme. Zephirin lui jeta un regard interrogateur, confus mais pas dans le bon sens. Depuis quand il parlait ainsi ? Veranessa lui avait-elle donné de drôles de cours privés pendant qu’ils étaient dans la grotte ? Erh… C’était trop étrange. Il ramena son attention vers Siegfried en bougeant légèrement la tête de droite à gauche. Là n’était pas la question de toute façon, il avait quelque chose à faire et escomptait bien l’accomplir.

« J’ignore comment tu es arrivé jusqu’ici, Protégé d’Hydaelyn. » Lança le Chevalier de l’Azur sur un ton grave. « Se pourrait-il que ta lumière se soit épuisé ? » C’était clairement de la provocation, bien que pour les oreilles indiscrètes, ça ne ferait aucun sens. Il insinuait surtout qu’Hydaelyn aurait cessé de le protéger, car admettons-le, le Guerrier de la Lumière n’était ce qu’il était que parce que le cristal-mère de la planète d’où ils venaient tous les deux lui offrait une bénédiction purificatrice qui lui octroyait une force indomptable. Il était l’élu, le protégé, celui qui devait sauver Éorzéa et ses terres alentours. Evidemment qu’il ne mourrait pas si aisément.

« Seule la mort peut t’avoir emmené sur ces terres. Et je suis fort navré de ne pas avoir été celui qui eut le plaisir de t’arracher ton dernier souffle. » Malgré son calme évident, n’importe qui devinerait la haine, ça pour sûr. Rien que ses mots étaient savamment sélectionnés pour paraître haineux et bien faire comprendre qu’il n’avait pas l’intention de le laisser s’échapper. « Mais à présent, j’ai une chance d’y remédier. » Dit-il en soutenant toujours le regard du Guerrier. « Tu as tué mes frères d’armes, tranché la vie de l’Archevêque, empêché l’acheminement d’un destin qui dépasse ton entendement… »

Une flamme dansa pour sûr dans son regard. Une flamme vengeresse.
« Et pour ça, tu vas payer. Ici, Hydaelyn ne te protégera pas, Abandonné de la Lumière. »


Note :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 1 Avr - 15:08

SiegfriedSource : Image Officielle Final Fantasy XIV : Stormblood
Siegfried Thorne

N’importe qui aurait pu être rassuré, voire heureux peut-être, de retrouver une personne qui venait de son monde d’origine … le sentiment de se sentir moins seul, peut-être. Oui … N’importe qui. Sauf si lesdites personnes avaient toutes les raisons du monde de se haïr. Zephirin avait fait une erreur grave en ôtant la vie d’un des plus proches amis de Siegfried, le jour où le grand combat éclata pour mettre fin aux plans de l’Archevêque. Il avait fait une deuxième erreur ici en osant tacher le nom d’un autre de ses amis. Aymeric … Pourquoi avoir choisi le nom d’une personne que Zephirin détestait pourtant ? Surtout si c’était pour lancer des avis de recherches à tout va à cause de ses actes, chercherait-il à faire porter le chapeau ? Une fois de plus, Siegfried n’en avait aucune idée et de toute façon, il ignorait la nature profonde de la relation entre Aymeric et Zephirin. Le fait était juste là : il salissait la réputation d’une personne honorable.

Les deux hommes ne se lâchaient pas du regard, même lorsque T-ckilla approcha. Il savait qu’il ne pourrait pas se faire attaquer comme ca bêtement alors qu’il y avait toute la garde qui guettait aux alentours. S’il s’écoutait, sa lame aurait déjà traversé le corps de l’élézen pour le renvoyer de là d’où il venait. Mais malgré la rancœur et le dégoût, une part de lui était encore lucide : ces pauvres gens avaient connu déjà l’horreur, inutile de leur donner une nouvelle scène de sang. Pourtant une part de lui le savait … il savait très bien qu’il ne pourrait pas laisser l’élézen se balader comme bon lui semble bien longtemps. N’importe qui qui connaissait un tant soit peu l’histoire des Chevaliers de l’Azur et d’Ishgard saurait qu’il y avait là une opportunité pour terminer le travail qu’ils avaient commencé sur leur monde d’origine. Il ne pouvait décemment pas le laisser faire.

Ce n’est que là que « Vlad » se permit une remarque qui se voulait sûrement dérangeante et déstabilisante. Le protégé d’Hydaelyn se contenta de le regarder à peine une fraction de seconde du coin de l’œil sans faire le moindre commentaire. Pas le genre à s’émoustiller d’une telle flatterie, encore moins lorsqu’elle sonnait fausse de la bouche d’un inconnu dont les paroles étaient en totale contradiction avec ses gestes et expressions. Et puis son regard s’était aussitôt reposé sur Zephirin qui déballa tout un speech. Avec un calme olympique, mais dont le ton et l’arrière-goût laissaient ressentir toute la haine qu’il éprouvait à l’égard de celui qui lui avait ôté la vie une première fois. Il voulait en finir hein ? Siegfried eut juste un faible rictus lorsqu’il mentionna que sa lumière s’était éteinte. Il ne se souvenait plus des circonstances exactes de sa mort … ses seuls souvenirs étaient un flash. Tout s’était joué au cours d’une bataille, irrémédiablement, il savait, il sentait au fond de lui qu’il avait accompli sa propre destinée ce jour-là.

- Je n’ai guère besoin de la Lumière pour renvoyer un lâche et un chien tel que toi dans le trou dans lequel il n’aurait jamais dû sortir.

Les mots étaient certes plus durs, mais bien là, prononcés avec cet air toujours impassible, mais ce dégoût en bouche. Certes, au final, ils avaient livré bataille dans les règles de l’art, et Zephirin était tombé dans un combat à la loyale, la plus belle mort qu’un chevalier pouvait avoir. Mais n’oublions pas qu’il avait eu ce combat uniquement parce que Hauchefant avait été tué à sa place, lorsque Zephirin avait attaqué en traître. Et ca, ordre ou pas de son supérieur, ca n’avait rien d’honorable. Siegfried posa sa main sur la garde de son épée, mais ne la dégaina pas pour autant, il restait attentif aux mouvements de Zephirin. Il le connaissait pour les batailles menées contre lui, mais ne le connaissait pas personnellement, il n’avait aucune idée de comment il allait prendre la réplique et la provocation. Cependant en voyant la tension dans l’air et le mouvement qu’il y avait, les gardes rappliquèrent.

- Halte là ! Que se passe-t-il !? Vous là ! Je vous surveille depuis votre arrivée, c’est étrange comme votre tête semble correspondre à l’avis de …
- Laissez-le.
Qu’il lâcha alors que le soldat s’adressait à Zephirin. Leurs yeux se lançaient de tels éclairs … la tension était si palpable et la carrure du Guerrier, imposante, que même les soldats qui étaient censés faire la loi, n’avaient pas vraiment envie de lui chercher des noises … - Si tu as envie d’en finir ici et maintenant, soit. Mais si tu as ne serait-ce qu’un minimum d’honneur, faisons ca loin des regards indiscrets. Ces villageois ont vu suffisamment d’horreur en remettant les pieds ici, épargnons-les d’un tel spectacle.

Oui un spectacle … mais qui aurait le plus grand rôle ? Qui aurait le succès ? Qui serait le grand gagnant ? Les gardes regardèrent simultanément Siegfried, puis Zephirin, puis encore Siegfried. En fait, ils ne savaient pas où se mettre, et celui qui avait parlé plus tôt finissait par se tourner vers T-ckilla.

- Bon ok, TOI ! Tu viens avec nous ! On a des questions à te poser.
- On devrait même le ramener à Tréno pour vérifier quand même, non ?
- Ouais peut-être. Tu viens quand même avec nous !!


Ils avaient dû se dire que si Zephirin était l’homme de l’avis de recherche, « Vlad » pourrait apporter quelques réponses à leurs questions …

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 1 Avr - 16:54

La réponse de l'ange du néant ne sembla rien déclencher de la part du guerrier de la Lumière. La tension entre cet humain et l'élézen était trop forte pour qu'il considère le manieur du néant comme étant une vraie menace. Pourtant, il aurait suffit d'un geste à ce dernier pour lui ôter la vie, tant le héros était focalisé sur sa soif de sang. Mais, calme, le nihiliste se décala et s'assit tranquillement sur un petit monticule de gravats. Il joignit ses mains devant lui et écouta le discours des deux hommes. 
Il ne faisait pas ça par plaisir ou par respect envers Zephirin, loin de là. Il apprenait. Il enregistrait ce qu'il voyait, assimilant la posture, la gestuelle et le ton des protagonistes. C'est ainsi que depuis trois longues années il se fondait parmi ses humains inférieurs et pédants. Il avait ici un parfait exemple d'une situation sous-tension où l'ascendant psychologique de l'un sur l'autre pourrait les départager peut-être même plus que leur maîtrise de l'épée. 


Il ne pensait pas sérieusement que les deux hommes en viendraient aux mains. Le lieu était parsemé de gardes en tout genre, bien plus nombreux et faisant figure d'autorité. Qu'il s'agisse de ce soit-disant héros ou de Zephirin, il se dit que la garde les arrêterait avant qu'un conflit n'éclate. C'est aussi pour cela qu'il avait l'intelligence de ne pas s'en mêler. Si on excluait son allié de la ville, il serait toujours capable d'enquêter de son côté. 
Néanmoins, il n'en fut rien. Si les soldats intervinrent bien vite, ce fut en faveur de ce héros de la Lumière. Pourquoi? ... Pourquoi ce dernier avait-il le droit à un traitement de faveur? Était-ce parce qu'il avait aidé cette population? Pourtant, n'était-ce pas ce qu'avait également proposé le nihiliste? Cette contradiction lui fit fermer les yeux un instant. Il se demandait comment le grand blond allait à présent s'en sortir. 


Et là encore, la logique humaine se révéla bien différente de celle qu'il avait. Les gardes, si on pouvait encore leur conférer cette fonction, restèrent bien en arrière. Avait-il peur de ce guerrier de la Lumière? S'agissait-il d'un si formidable adversaire? Au vu du temps qui passait, le regard mako de Vlad se fit plus perçant. Il commençait à voir en ce spécimen un pion finalement intéressant. Cette faculté à rassembler les autres à sa cause... Était-ce un pouvoir? Ou simplement le résultat d'une éloquence extraordinaire? 


C'est là où les gardes interpellèrent le manieur de néant, le tirant de ses pensées. Ces êtres inférieurs et impuissants lui intimaient de se rendre. Quelle bonne blague...
Ses yeux mako venaient de se mouvoir vers les gardes sans même que ce dernier ne bouge la tête. Le visage neutre, l'air balaya ses longs cheveux blonds alors qu'une envie de meurtre croissante grandissait en lui. Il attendit ainsi quelques secondes interminables, plongeant son regard de SOLDAT dans ces pathétiques créatures. Puis il se redressa lentement, très lentement, sans lâcher les gardes du regard. Il se tourna dans leurs directions et s'approcha toujours aussi lentement. Le silence devenait pesant alors que l'on devinait aisément son envie de meurtre, ce désir de commettre un acte irréparable. Pire encore, on pouvait presque deviner comme il était facile pour lui de commettre une telle atrocité. Il avançait, encore et encore, encore et toujours. Il leva sa main de fer devant le garde qui l'avait interpellé, une légère aura noire se dégagea de son corps. C'était de légères fumées qui apparaissaient à plusieurs endroits de sa peau, aspirée par le vent soufflant sur son visage et faisant voler sa chevelure devant ce garde pitoyable. 


Cette aura d'une magie inconnue des mortels s'insinua entre les deux duellistes, donnant plus d'ampleur à leur combat de regards. Elle lécha le visage de ses pauvres amas de chairs qui avaient tout perdus dans cette ville. Elle se mêla aux flammes et aux corps brûlés. Elle enveloppa les tombes de sa couleur de mort. Elle finit par attirer l'attention de bien des personnes dans la zone. 


L'index tendu et posé contre le casque du garde, une veinule était visible sur le front de Vlad. Il pouvait à tout instant décider de sa survie ou de sa mort. Il le pouvait, d'un simple geste, d'un simple sort. Là, il imaginait déjà la scène. Son sort Void passerait au travers du visage de ce déchet. Il éclaterait en morceaux sa cervelle peu remplie pour l'étaler au sol. Son sang aurait éclaboussé l'autre garde dans les yeux, lui permettant de l'empaler de ses armes de néant. Oui, leurs vies étaient si peu de choses. Mais que faire pour les dizaines d'autres dans cette ville? Que faire si les renforts d'Alexandrie, ou même de Bloumécia et Lindblum, arrivaient en cet instant? Il sourit.


" Je vous en prie, appelez-moi Vlad. " Lança-t-il comme si de rien n'était, alors que la plupart des hommes avaient déjà la garde à la main, prêt à dégainer si la situation l'exigeait. 


" Vous faites une drôle de tête, il faut vous décontracter l'ami! Vous aviez juste une vilaine tache de sueur sur le casque. Je l'ai fais disparaître, rien de plus! "


T-ckilla se permit un rire qui sonnait faux. Il avait retiré son index et tendu ses deux mains comme s'il s'attendait à ce qu'on lui passe des menottes. 


" Je vais vous suivre. Néanmoins, je ne pense pas que vous deviez laisser des personnes combattre ici. Peut-être serait-il mieux de les arrêter pour protéger les villageois. Qu'en pensez-vous? N'ont-ils pas assez souffert? A moins que la garde se moque de potentiels victimes collatérales? Ça réduirait les risques de famines me direz-vous... Moins de personnes à nourrir et plus de rations pour vous. "


Et il disait ça d'une voix forte, maintenant que son aura avait attirée toute l'attention. Il n'y avait aucun survivant du jour de l'attaque, donc cette capacité ne serait pas reconnue. Néanmoins, elle restait impressionnante, surtout dans le contexte que connaissait cet endroit. De la même manière, ses propos avaient de quoi déstabiliser les êtres endeuillés et semer un climat de doute si rien n'était fais. C'était le discours classique des extrêmes pour perturber et contrôler les foules. Cela marchait du tonnerre à l'époque de la Shinra. Cela marcherait peut-être encore ici. C'était aux soldats et à ce guerrier de l'ESPOIR d'agir à présent. Après tout... Le monde les regardait.


" La route jusqu'à Tréno est plutôt longue. Pour ma part, je souhaitais, et souhaite toujours, venir en aide à ce village. Discuter dans une tente de votre campement serait certainement plus avisé. Qu'en pensez-vous? " 


Il s'inclina alors légèrement.


" Je me plierai à votre décision, messieurs les gardes. Je m'en remets à vous, moi, Vlad Lamperouge. "


Tout inspirait la folie chez lui. Il passait d'une émotion à l'autre, d'un discours précis à son opposé avec une telle aisance que cela risquait d'en être perturbant. Qu'il s'agisse de répliques guerrières à la Varimatras, ou d'auto-dérision et de charme à la Veranissa, il s'adaptait en permanence. Avec un peu de chance, il ne passerait que pour un clown... Et non une trop grande menace. Quoiqu'il en soit, dans le cœur de tous, le doute était revenu... Du moins, il fallait l'espérer.


__________________________________________________________

Modération et Zeph-chan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 2 Avr - 14:26

EdnaSource : Edna de Tales of Zestiria
Edna Oblige
=========================
«Je me charge de l'escorter jusqu'à Tréno» une voix calme et posée était sortie de nulle part. Des gardes sursautèrent et se retournèrent pour voir un petit bout de femme derrière eux. Elle tenait une ombrelle, son regard trahissait que malgré sa taille, elle n'était pas une enfant.
«Dame Edna!! Vous ne pouvez pas...»
«Si, je peux. Cet homme doit être interrogé à Tréno, vous devez protéger Dali. Moi j'ai fait ce que j'avais à faire ici pour le moment, je reviendrai finir plus tard.»
«Dame Edna... on a encore tellement besoin de vous...»
«Je vous ai dit que je reviendrai.»


Ils paraissaient tous inquiets. Mais la petite femme avança et se plaça devant Vlad avec un regard neutre. Elle devait lever la tête pour le regarder tant elle était petite
«Je me nomme Edna Oblige, Vestale de la Terre. Venez, ces deux là semblent avoir envie de se défouler.»

Il se dégageait une étrange aura de la part de la jeune femme. Elle était venue à Dali après avoir entendu parler de l'attaque, quittant sa cachette pour se tenir à l'écart de Gaza Est. Son pouvoir sur la terre était grand, et elle en avait fait usage ici pour rendre à la terre sa fertilité et permettre aux champs de reprendre plus vite que la normale. Mais pour l'heure, elle avait terminé sa tâche ici, il fallait que les habitants replantent leurs semences, et elle reviendrait pour aider à l'accélération des récoltes.

Elle tenait une ombrelle au-dessus de sa tête, comme si elle craignait le soleil, bien que ça pouvait être la pluie aussi. Elle tourna les talons et commença à avancer vers la sortie de la ville, Vlad sur ses talons. Dès qu'ils furent éloignés des oreilles indiscrètes, elle se remit à parler, sans pour le regarder pour autant

«Intéressant ce que vous avez fait, toute à l'heure. Mais ne croyez pas qu'en attirant l'attention sur vous, on ne s'intéressera pas à votre ami.» elle parlait d'une voix neutre, comme s'il s'agissait là d'une conversation tout ce qu'il y a de plus banal. La route serait un peu longue jusqu'à Tréno après tout.


============================
Bilan

Gains: + 150 gils [T-Ckilla], 100 gils [Zephirin]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Afin de combler un peu l'écart XP entre T-Ckilla et Zephirin:
T-Ckilla est envoyé à Tréno
Zephirin peut continuer son combat ici, mais il obtiendra un bonus d'1xp par poste en cas de défaite comme pour un combat en plaine, il obtiendra un bonus de 2xp par poste en cas de victoire contre Siegfried.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!


Dernière édition par Crystal le Mer 5 Avr - 10:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 3 Avr - 7:51

Un chien ? Hm… Zephirin eut un tic, mais il n’eut aucune autre réaction. Il ne pouvait s’empêcher de faire la comparaison entre les mots cinglants de cet homme et ceux prononcés par T-ckilla la veille, qui avaient bien faillit énerver le Chevalier de l’Azur. Il n’était pas un chien… Non, il avait encore de l’honneur comme daigna l’insinuer ensuite le Guerrier de la Lumière. Il n’avait pas besoin de lumière pour le renvoyer au trou selon ses dires, soit. Zephirin comptait bien lui prouver le contraire – ou du moins tenter de le faire, la victoire n’était pas forcément garantie – puisqu’il en valait justement de son honneur en tant que suivant de Thordan VII.

Un garde tenta de les interpeller, gênant énormément la situation, mais Siegfried parut déterminé à poursuivre cette conversation en insinuant au membre de l’autorité locale de laisser tomber. Il avait remarqué que Zephirin ressemblait au Aymeric observé pour l’avis de recherche, bien que celui-ci n’était qu’un vague portrait dessiné à la main selon les descriptions de Rose Klewitz – probablement. Les grandes oreilles ne trompaient pas, ça pour sûr… Mais le Guerrier de la Lumière paraissait vouloir en finir ici et maintenant, se doutant sûrement des objectifs de Zephirin.

Cela dit, Siegfried demanda au Chevalier de l’Azur de s’éloigner de Dali pour régler cette histoire. S’il avait de l’honneur.
« Humph. » C’était presque de la provocation. Mais s’il ne fallait que ça. « Soit. » Il n’allait pas s’obstiner pour un détail aussi anodin. Les gardes avaient, pour leur part, tournés leur dévolu vers Vlad qui continuait de jouer la comédie pour paraître honnête. C’était curieux comme spectacle, mais Zephirin jugeait que T-ckilla était suffisamment expérimenté en la matière – et accessoirement suffisamment grand, hein – pour s’occuper de sa propre peau. Il comprit bien assez vite toutefois que l’homme allait être emmené loin de la scène, à Tréno… hm… N’était-ce pas risqué ? Surtout qu’il consentait à suivre de son plein gré en confirmant s’appeler Vlad, le même nom qui était signalé sur l’avis de recherche. Que cherchait-il à accomplir, exactement ? Tentait-il de rejoindre Rose pour en finir avec elle ? De tromper les gardes avec une attitude complètement différente que celle décrite par la soldate ? Le reste serait à suivre une autre fois, car voilà que le maître du néant s’éloignait, un geste de la main adressé à son compagnon militaire.

Bien, il était maintenant seul avec le Guerrier de la Lumière. Quelque chose qu’il n’aurait pas crut possible ces derniers jours. Il se souvenait être revenu à la vie si récemment… mais lui ? Etait-ce récent ? Voilà qui pourrait poser problème. La lame de Zephirin était clairement émoussée depuis son retour à la vie, il n’était pas aussi doué en combat qu’il ne l’était, et il était fort possible qu’un combat tel que celui-ci ne soit pas gagné d’avance. Mais par honneur pour l’Achevêque, pour ses frères d’armes, il se devait d’essayer.

Les yeux dans les yeux – et ça n’avait absolument rien de romantique, c’était même tout le contraire – les deux guerriers empoignèrent leur arme et s’éloignèrent dans un mouvement si symétrique que ça semblait presque chorégraphier, jusqu’à atteindre l’extérieur de Dali, loin des regards curieux ou indiscrets. Malheureusement, certaines personnes allongeraient le cou depuis les décombres pour essayer d’observer l’entrechoquement des armes, ça pour sûr, mais peu importait pour Zephirin. S’il n’avait répondu à la requête du Chevalier lumineux, ce n’était que pour avoir ce qu’il désirait à la fin.

Lorsque les cuissardes blanches du bras-droit de l’Archevêque touchèrent l’herbe encore fraîche, et non pas celle brûlée par l’intervention du Rokumeikai, Zephirin n’attendit pas une minute pour se mettre en position de combat. Arme à deux mains, mais cela ne l’empêchait aucunement d’être agile et de s’en servir avec aisance. Le Guerrier semblait, quant à lui, avoir retenu son éducation de paladin. Il pouvait le deviner grâce à l’épée qu’il avait, et le bouclier qu’il portait. Eh, un chevalier noir contre un paladin…
Si ce n’était pas ironique.

« En garde ! » Lança Zephirin d’une voix forte en serrant sa poigne sur son épée. « Ton âme est mienne, Guerrier d’Hydaelyn. »


MJ :
 

Fulgupouette :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 3 Avr - 11:15

Lancement du combat

Ordre de passage:
Zephirin
Siegfried

À partir de maintenant, vos actions devront m'être envoyées par mp.

Pour éviter que Zephirin n'ait à faire un poste de plus pour rien, il peut m'envoyer dès maintenant son action.

Siegfried / Fulgora ou Frost selon celui qui gère le combat, peut aussi me l'envoyer maintenant, ou après son poste au choix.

Au choix du PNJ, le prochain bilan sera soit fait avant, ou après le poste de Siegfried, selon s'il y a besoin de dire quelque chose avant le combat ou non.

Bonne chance!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 3 Avr - 20:53

SiegfriedSource : Image Officielle Final Fantasy XIV : Stormblood
Siegfried Thorne

S’il avait eu le choix, Siegfried aurait préféré livrer bataille dans un endroit différent. Dali n’était pas dans le contexte idéal. Mais soit, on ne choisissait pas tout dans la vie, et il connaissait suffisamment Zephirin pour savoir qu’il ne le laisserait pas repartir comme ca. C’était bien réciproque, quelque part, l’idée de le laisser se promener dans la nature avec les potentiels projets qu’il devait avoir en tête, n’enchantait guère l’élu d’Hydaelyn. Les gardes avaient voulu s’interposer mais furent très vite repoussés par Siegfried et bientôt, ce fut même une « jeune » demoiselle qui fit son apparition. Elle était là depuis peu, elle aussi, mais c’était à peine s’ils s’étaient parlés alors il ne la connaissait pas.

Dès que le « compagnon » de Zephirin fut hors du village, et que les gardes restèrent en retrait à la demande du Guerrier de la Lumière, les deux hommes s’éloignèrent à leur tour. Quitter les lieux ne prendrait que quelques minutes, pourtant, c’était exactement le genre de minutes qui semblaient durer des heures. La tension était à son paroxysme, il fallait croire qu’elle était telle, que même les monstres les plus curieux n’osaient pas s’approcher d’eux.

Ce ne fut qu’une fois qu’ils se trouvaient à bonne distance, qu’on eut l’impression qu’un insecte venait de les piquer puisqu’ils se séparèrent l’un de l’autre subitement, pour adopter une posture de combat. Siegfried avait conservé une lame assez large – mais sûrement pas autant que celle de Zephirin – qui semblait luire légèrement. Il n’avait pas de grosse armure, son bouclier était sa protection pour amortir les chocs et les coups les plus puissants. Une pièce d’équipement qui allait avoir son utilité quand on voyait l’imposante claymore de son adversaire.

Avant que les hostilités ne commencent sérieusement, l’élézen lâcha quelques mots qui eurent le don de laisser s'échapper qu’un bref soupir des lèvres de son adversaire. Il préférait ne pas gaspiller sa salive davantage pour lui et faire parler leurs armes à la place. La même détermination d’en découdre avec l’autre était visible dans les yeux de chacun … mais le même doute également. Aucun des deux ne savait depuis quand son ennemi était revenu à la vie et qui était celui qui s’était le plus adapté à Héméra … et donc, qui était réellement le plus fort … Cette bataille serait décisive pour le savoir.

Zephi-chou:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 3 Avr - 21:50

Bilan

Zephirin: Clair-obscur > -225 hp [Siegfried], -5mp [Zephirin]
Siegfried: Choc tonifiant > {Critique} {Défense!} -188hp [Zephirin], -5mp [Siegfried]
(c'te blague!)

Zephirin: 1512/1700 hp - 45/50 mp
Siegfried: 1625/1850 hp • 50/55 mp



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mar 4 Avr - 8:40

Le combat était maintenant lancé. Curieux, mine de rien, comme le destin se jouait de ses pions…
Zephirin revenait à la vie si récemment et voilà que quelques jours plus tard, il se retrouvait nez à nez avec son pire ennemi. Qui l’aurait cru ? Etait-ce une mauvaise blague de ce que l’on appelait la destiné ? Ou plutôt une opportunité que lui offrait son avenir ? Une chose était sûre ; l’homme qu’il s’était promit d’abattre pour venger ses frères d’armes était là, devant lui, et pour sûr qu’il ne laisserait pas s’échapper cette chance quand bien même ses capacités n’étaient pas à leur paroxysme. Il se donnerait au maximum et s’il ne pouvait pas l’emporter, il aurait au moins une certitude ; le Guerrier de la Lumière était à présent sur Héméra, et un jour, oui, il aurait sa revanche. Un jour prochain si ce n’était pas celui-ci.

Mais la détermination de Zephirin était d’or et pour sûr qu’il donnerait tout ce qu’il avait en ce premier affrontement. T-ckilla maintenant disparu, il ne restait plus qu’eux, loin de Dali, loin des monstres qui ne daignaient pas s’approcher. L’homme aux oreilles pointues tenait son épée d’une main ferme et put observer Siegfried faire de même en sortant également un bouclier. Il semblait avoir abandonné l’armure, soit… Cela offrait bien plus de légèreté. Zephirin pouvait donc supposer qu’il soit rapide.

Le Chevalier de l’Azur prit une profonde inspiration. La conversation était inutile, et elle ne ferait qu’épuiser bêtement le manipulateur de Cœur brisé. Sa belle épée à la lame blanche, décorée d’or et de bleu, qui l’avait secondé pendant de nombreuses batailles. Cette fois, il pouvait promettre à sa splendide arme qu’elle pourrait trancher la vie de ce supposé-héro.
L’air semblait être tranché par leurs épées. Par leurs regards. Personne ne bougeait. Zephirin sentait des picotements dans ses jambes, attendant avec patience le premier mouvement. Il suffit juste que Siegfried bouge d’un millimètre, ne serait-ce que pour positionner son jeu de jambes, pour qu’il passe à l’action dans un mouvement si vif qu’il aurait fallut l’avoir à l’œil en tout temps pour le voir agir.

Un condensé magique de noir et de blanc se manifesta entre les doigts de sa main gauche. Vivement, il projeta sur son adversaire une sphère dans les tons monochromes qui lui fila dessus à une vitesse déroutante. Il aurait put l’esquiver mais sans doute ne s’attendait-il pas à ce que le bras-droit de l’Archevêque puisse faire de la magie, si bien que la boule thaumaturgique le heurta de plein fouet. D’un geste tout aussi prompt et expert, le Guerrier fonça sur lui, mais Zephirin eut le réflexe de positionner son épée devant lui à la diagonale, de sorte à créer une sorte de bouclier. Siegfried lui fonça dessus, bouclier devant, mais s’il recula un peu sur l’herbe, le talon creusant un peu la terre, ce ne fut que sur deux ou trois centimètres.

Pendant un moment presque gênant, ils furent à une proximité exagérée, le temps que Zephirin ne repousse sauvagement le Guerrier en utilisant son épée – sur laquelle Siegfried était appuyé, forcément – pour le dégager de sa personne. Bien, bien… L’élézen reprit une profonde inspiration, restant tout à fait calme. Ils semblaient être à une force plutôt similaire… C’était agréable de s’en rendre compte, mais Zephirin était à peu près convaincu que ce petit héro de pacotilles devait avoir plus d’un tour dans son sac…

A nouveau, ils se retrouvaient à se regarder, à se jauger. Ce ne serait pas un combat facile, ça pour sûr. Mais pour des soldats entrainés tels qu’eux, c’était un jeu d’enfant… Ils pourraient passer des heures à échanger des coups, à lever l’arme, à esquiver, sans même ressentir une once de fatigue. Zephirin avait été entrainé pour ça, aussi ne craignait-il pas la longueur de cet affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mer 5 Avr - 14:37

SiegfriedSource : Image Officielle Final Fantasy XIV : Stormblood
Siegfried Thorne

Spoiler:
 

L’univers était si vaste, et pourtant, si petit à la fois … Quelles chances existaient-ils en ce bas monde pour que déjà, deux personnes originaires d’un monde extérieur à Héméra, se retrouvent ? Et combien de chances pour qu’elles se soient connues bien avant ? Siegfried avait déjà eu sa revanche en ôtant la vie de Zephirin une première fois, mais il ne pouvait pas le laisser faire … et à l’inverse, Zephirin avait désormais sa propre revanche à prendre. Ca risquait de devenir un cercle vicieux dont tous deux devaient avoir conscience, mais les sentiments étaient plus forts que la raison, dans ce genre de situation.

Plus un mot ne fut prononcé de la bouche ni de l’un, ni de l’autre. Le seul son que l’on pourrait entendre désormais, était celui de l’entrechoc de leurs armes. Bien que Zephirin lança les hostilités … en faisant usage de la magie. Légèrement surpris, Siegfried ne put qu’encaisser la rafale magique de son adversaire. Il avait été habitué à un combat plus corps à corps avec un tel adversaire (HRP : Je suppose ?). Mais l’heure n’était pas à la déconcentration ! La moindre distraction serait la porte ouverte pour continuer de l’attaquer. Surtout qu’il ne fallait pas sous-estimer Zephirin, derrière son armure se cachait un homme agile.

Afin de le déstabiliser, Siegfried chercha à le renverser en prenant un certain élan, bouclier en avant, pour le charger. Malgré le choc et l’élan qui donnèrent une force considérable au Guerrier de la Lumière, Zephirin avait su se protéger un maximum de l’attaque en se servant de sa claymore comme protection. Bien … les choses s’avéreraient un poil plus compliquées, mais plus « amusantes » aussi, rendant le défi de taille : ils semblaient avoir une force similaire. Il n’y aurait nulle facilité pour l’un par rapport à l’autre, et ca, c’était un combat loyal.

De plus, habitués des combats tous deux, ils avaient l’endurance qu’il fallait pour se battre. Autant le dire, s’ils savaient gérer leurs armes avec la même perfection qu’autrefois, ce « simple » duel pourrait bien durer des heures. Au plus grand plaisir – ou désarroi – des regards indiscrets au loin qui avaient sous les yeux un spectacle assez inédit. Surtout de la part des soldats qui étaient normalement là pour surveiller les alentours et non pour se laisser distraire par le paysage. Bien. Où en étaient-ils ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mer 5 Avr - 14:50

Bilan

Zephirin: Lame de Givre > {Carapace} -113 hp [Siegfried], -5mp [Zephirin]
Description: Enduit son épée d'une couche de glace pour attaquer

Siegfried: Croix Sacrée > {22/30 - Critique} {7/20 - Défense!} -188hp [Zephirin], -5mp [Siegfried]
Description: Une double frappe qui dessine une croix de lumière
(Avouez que vous faites exprès????)

Zephirin: 1324/1700 hp • 40/50 mp
Siegfried: 1512/1850 hp • 45/55 mp • Auto-carapace



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Jeu 6 Avr - 10:19

Le bouclier de Siegfried était importunant. Alors que Zephirin se préparait à attaquer, il nota que le Guerrier de la Lumière n’avait aucunement perdu l’habitude de l’usage de celui-ci, et de ce fait, il se protégeait efficacement contre les impacts physiques. Mais le chevalier noir avait un avantage ; celui de la vitesse. Il attaquait plus promptement que Siegfried, ce qui lui donnait un avantage net, même si cela n’avancerait à rien pendant ce combat. Malheureusement, il n’avait pas initialement prévu de tomber nez à nez avec son pire ennemi si promptement et de ce fait, il n’était pas tout à fait prêt. Il n’avait ni objet, ni technique spéciale pour se sauvegarder des coups sauvages de son assaillant.
Il était fort, ça pour sûr. En tant que guerrier, Zephirin devait bien l’admettre.

Par le passé, nombre de ses frères d’armes étaient morts par la main de cet individu et de ses camarades. Zephirin avait été le dernier à tomber, sans compter l’Archevêque qui avait dû voir ses chevaliers de la table ronde succomber sous les coups de l’élu d’Hydaelyn. La rage avait gagné l’élézen, mais malgré ses efforts, il n’avait put terrasser le guerrier. Son attaque ultime – une immense croix de lumière terrassant tout sur son passage – avait été arrêtée à temps par l’hyur, empêchant Zephirin de venger ses proches et de sauver sa propre vie. Mais à présent, il avait l’occasion, une mince et fébrile occasion, d’attraper sa vengeance.

Cela dit, rien n’était gagné d’avance. Au lieu de s’estimer déjà victorieux, il entreprit de faire un test en enduisant sa claymore d’une teinte de glace qui scintillait à l’œil nu. Chose étonnante peut-être pour Siegfried, puisque chaque chevalier de l’Azur, plus ou moins, possédait son élément propre. Zephirin manipulait la lumière – bonjour l’ironie – mais pas la glace. La glace appartenait à son plus fidèle allié justement, et en sa mémoire, il avait décidé de créer une technique semblable aux siennes.
D’un élan digne de ce nom, il attaqua Siegfried, mais celui-ci brandit son bouclier devant lui, réduisant considérablement l’impact du coup. Ce n’était pas une défense à proprement parlé, quelque chose l’entourait, le protégeait, justement comme un bouclier. Il eut sans doute mal dû aux vibrations provoquées par l’impact, mais ce ne fut pas aussi efficace que Zephirin l’avait souhaité.

« Tsch. » Déçu, mais loin de baisser les bras, Zephirin se recula juste alors que Siegfried passait aussi à l’assaut. Encore une fois, et heureusement cela dit, l’élézen leva Cœur brisé pour se protéger de l’impact. Deux coups consécutifs qui dessinèrent une marque lumineuse sur son sillage. Bien, bien, lui et sa foutue lumière… Heureusement, il s’était défendu, quelque chose lui disait que sinon, le coup aurait été réellement douloureux.

Le bras-droit de Thordan VII fit quelques pas en arrière, stratégiquement parlant, pour garder une distance convenable avec son ennemi. Il jeta un coup d’œil sur son épée pour y constater des marques bien dessinées de l’arme de Siegfried, comme quoi sans se protéger, il aurait pris cher. Tseuh. Voilà qui rendait ce combat aussi intéressant que dangereux. Zephirin prit une profonde inspiration avant de relever son arme à nouveau. Il sentait déjà que ça allait être un combat de longue haleine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 7 Avr - 11:46

SiegfriedSource : Image Officielle Final Fantasy XIV : Stormblood
Siegfried Thorne

Si les deux hommes étaient sur un même pied d’égalité au niveau de leur puissance, et s’ils avaient toujours le même talent pour attaquer et se défendre, il y avait une autre statistique à prendre en compte : leur agilité mutuelle. Zephirin avait beau porter une armure, et Siegfried non, c’était pourtant l’élézen le plus vif des deux. Mais à défaut de pouvoir porter les premiers coups, le Guerrier de la Lumière pouvait se défendre au mieux à l’aide de son bouclier.

Cette fois, Zephirin usa d’un nouvel enchantement pour couvrir sa lame de givre. Il se souvenait que l’un de ses confrères utilisait la glace, mais pas lui. Avait-il décidé de jouer d’une certaine surprise pour essayer de distraire et déstabiliser son adversaire ? Bonne question, mais de toute manière, Siegfried devait très vite reprendre sa concentration s’il ne voulait pas être blesser, voire tuer, bêtement. Alors il interposa son bouclier pour éviter le pire, mais avec l’imposante lame qu’était l’arme de son ennemi, et la force qu’il avait mis dedans, le métal du bouclier vibra sous l’impact et les vibrations semblaient se propager jusqu’à ses os. Rien de bien agréable vous en conviendrez, mais il valait mieux ca qu’avoir un bras en moins.

Mécontent du peu d’effet de sa technique, Zephirin manifesta son insatisfaction d’un grincement de dent, laissant l’occasion à Siegfried de répliquer pendant ce temps. Il donna d’abord un coup qui dessina un trait de lumière, puis un second qui fit la même chose pour dessiner finalement une croix. Mais malgré les coups qui se voulaient bien placés, Zephirin sut s’interposer à chaque fois pour l’intercepter et éviter le pire. Doués. Ils étaient tous les deux doués et trop talentueux pour le combat, et on ne pouvait que confirmer qu’à ce rythme, le combat allait durer des heures !

Il se recula alors pour rester à une distance raisonnable de l’élézen, il ne le lâchait pas du regard mais on pouvait lire un certain agacement dans ses yeux. En croisant Zephirin, il savait très bien qu’il n’était pas à sous-estimer en tant que guerrier, mais il aurait espéré que sa renaissance en ce monde l’aurait laissé bien plus affaibli. Et nul doute que le sentiment devait être réciproque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 7 Avr - 13:31

Bilan

Zephirin: Clair-Obscur > {3/6 Critique!} {7/15 Parade!} -225 hp [Siegfried], -5mp [Zephirin]
NON MAIS VOUS ÊTES SÉRIEUX LÀ????

Siegfried: Croix Sacrée > {88/30 - PAS Critique} {30/20 - PAS Défense!} -250hp [Zephirin], -5mp [Siegfried]
Description: Une double frappe qui dessine une croix de lumière

Zephirin: 1074/1700 hp • 35/50 mp
Siegfried: 1287/1850 hp • 40/55 mp • Auto-carapace



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 7 Avr - 18:37

Oh oui, ce combat allait certainement durer des heures… Si Zephirin ne s’en préoccupait pas, pour sûr que la narratrice irait se chercher une tisane entre deux coups d’épée, parce que ça allait demander de la réflexion. Cela dit, le Chevalier de l’Azur n’abandonnerait pas, il escomptait bien combattre jusqu’à ce qu’il mette le Guerrier de la Lumière à terre, ou jusqu’à ce qu’il ne puisse plus lui-même lutter. Sa détermination était de fer, sa combattivité était d’or, rien ne viendrait briser sa motivation à défaire cet homme.

Les desseins de Zephirin étaient peut-être mauvais de prime abord, mais ce n’était sûrement pas ce qui le motivait à l’heure actuelle à pourfendre Siegfried. Non, ce qui lui donnait la flamme du combat, c’était la possibilité de venger ses frères d’armes, de qui il était très proches depuis de nombreuses années. Sa dévotion envers l’Archevêque l’empêchait également de rebrousser chemin. Il devait réussir, il devait les venger.
Cela dit, il ne se sentirait pas mal de perdre ici et maintenant. Il n’était en aucun cas à sa force la plus prédominante. Il avait perdu beaucoup en revenant à la vie… Il n’était plus le guerrier qu’il fut autrefois et peut-être nécessiterait-il un peu d’entrainement avant de retourner à la bataille. Mais il aurait quelques avantages, notamment une connaissance de son adversaire plus accrue, et une notion de ses compétences et de ses réflexes. Des détails non-négligeables pour un prochain affrontement en bonne et due forme.

A nouveau, Zephirin projeta une sphère noire et blanche sur Siegfried, mais cette fois, il para l’impact de la magie. Tsch, voilà qui n’était pas très avantageux pour lui, mais tant pis. Malheureusement, le coup suivant ne fut pas aussi bien bloqué par le Chevalier de l’Azur. L’élézen, en effet, se retrouva légèrement étonné que Siegfried parvienne à parer sa magie, et n’eut pas le bon réflexe de lever sa claymore comme les fois précédentes. L’élu d’Hydaelyn dessina une nouvelle croix et toucha cette fois le guerrier de l’Archevêque. L’impact ne fut pas trop douloureux, pas autant que les précédentes fois auraient put l’être, mais il sentit l’impact raisonner dans sa poitrine.

Quelques pas en arrière et l’élézen jeta un regard glacial à son adversaire. Bien, bien… Bien, si les choses devaient se dérouler ainsi… C’était embarrassant cela dit, Zephirin n’avait pas énormément de choix pour lutter contre son ennemi. Il ne pouvait pas vraiment l’attaquer avec Cœur brisé, puisqu’il possédait une protection physique conséquente, surtout avec ce bouclier… En d’autres temps, il aurait tenté de le lui enlever, mais l’heure n’était pas aux fourberies ou aux coups bas.
L’heure était à un véritable combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 8 Avr - 22:45

SiegfriedSource : Image Officielle Final Fantasy XIV : Stormblood
Siegfried Thorne

Spoiler:
 

Et ils continuèrent de livrer bataille. Vous savez ce qui était le plus « drôle » ? C’est qu’à cet instant, les deux combattants se regardaient tellement dans les yeux qu’un monstre pourrait aisément profiter de leur distraction pour leur sauter dessus … Mais rien de tout ca. Comme dit, la tension devait être si forte qu’elle devait se ressentir à des kilomètres à la ronde. L’aura d’une personne pouvait être très forte, parfois.

Après un test peu fructueux, Zephirin n’avait pu que constater le talent du Guerrier de la Lumière pour parer ses attaques. Aussi semblait-il opter tout à coup pour la magie pour être sûr d’être plus efficace. Une fois de plus, la sphère noire et blanche vint se jeter sur Siegfried. Elle semblait plus grosse, plus forte aussi. A croire que l’élézen avait mis toute sa rancune et sa volonté dans sa magie, mais le jeune Hyur sut interposer son bouclier pour réduire l’impact magique. La magie déborda tout de même un minimum, ce qui ne fit que l’affaiblir un peu plus … Avec une force similaire, ce combat risquait surtout de se jouer sur l’endurance des deux personnages : celui qui résisterait le plus s’en sortirait victorieux.

Jetant un regard noir à son adversaire, Siegfried souffla presque comme un bœuf avant de charger une nouvelle fois et frapper à deux reprises pour chercher à passer outre l’armure de son ennemi et le blesser. Il ne sut viser correctement pour toucher un point sensible, mais en contrepartie, Zephirin n’eut guère le temps de se défendre non plus et ne put qu’encaisser le choc de l’épée luisante. Satisfait, il recula une nouvelle fois pour se préparer pour la suite de l’assaut, bien qu’il ne laissa apparaître qu’un rictus à peine perceptible. Pour l’instant, ca semblait jouer en sa faveur, mais pour combien de temps ?

Pour sûr, il ne devait pas relâcher sa garde pour autant. Ca se voyait dans le regard du chevalier qu’il était bien déterminé à venger ses frères, il n’allait pas abandonner comme ca, même en position de faiblesse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 9 Avr - 9:31

Bilan

Zephirin: Clair-Obscur > -225 hp [Siegfried], -5mp [Zephirin]

Siegfried: Lame du bannissement > {21/30 - Critique!} {87/20 - Aïe!} -375hp [Zephirin], -5mp [Siegfried]
Description: Une frappe de lumière capable de briser la défense de la cible

Zephirin: 699/1700 hp • 30/50 mp - Limite sous 425hp
Siegfried: 1062/1850 hp • 35/55 mp • Auto-carapace - Limite sous 463 hp



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 9 Avr - 11:40

Note :
 

Cette fois-ci, l’impact de la magie fut total, mais les dégâts demeuraient ridicules. Enfin… Ils n’étaient pas du tout conséquents par rapport à ceux que Siegfried faisait. Même si leur force était similaire, le Guerrier de la Lumière avait un petit avantage qui était clairement déplaisant pour Zephirin. En bout de ligne, même s’il ne lui resterait qu’un brin de vie à ce rythme, le Chevalier de l’Azur était condamné à perdre. Il le sentait, et pourtant, il persisterait à lutter contre son adversaire.

C’était malheureux, mine de rien, de se rendre compte que dans sa situation, sir Adelphel aurait été plus efficace. Il avait tenté de bloquer le passage du Guerrier de la Lumière pendant la fuite de l’Archevêque, peu de temps avant que Zephirin n’assassine –involontairement mais efficacement– Haurchefant. C’était un jeune hyur, le seul de la troupe des Chevaliers, aux cheveux blonds et au visage d’ange, qui manipulait une épée et un bouclier, lui aussi. Comme le guerrier.
A sa place, il aurait put plus aisément parer les coups. Zephirin avait une grosse épée, mais ce n’était pas le plus efficace.

Dans le but évident d’affaiblir son ennemi, l’élézen tenta d’utiliser de sa magie à nouveau, mais ce n’était pas encore ça… Qui plus était, Zephirin commençait à trouver cette tactique agaçante. Certes elle était efficace, mais quelque chose était trop redondant dans cette histoire. Toujours répéter la même chose, c’était aussi lâche que lassant… On disait bien qu’il ne fallait pas changer un choix gagnant, mais à ce point-là, Siegfried finirait par être apte de parer ses coups trop aisément, magiques ou pas.

Le chevalier en blanc soupira, juste avant que l’élu d’Hydaelyn n’attaque. Sa lame scintilla de lumière et le frappa de plein fouet. Pris au dépourvu par le coup, Zephirin tenta de lever le bras pour au moins utiliser son gantelet et bloquer, mais inutile ; ça ne fit que lui provoquer une douleur conséquente qu’il ne démontra qu’en serrant les dents avec colère. Décidément ! Les choses n’allaient pas du tout en son sens. Il lui semblait évident qu’il allait perdre et finalement, entre s’arrêter ici et poursuivre pour se retrouver humilié, Zephirin eut tôt fait de faire son choix.

Blessé mortellement, ou pire, mort, il lui serait impossible de ramener ses frères d'armes. Il était donc plus logique pour lui de s'arrêter maintenant plutôt que de poursuivre un combat perdu d'avance. Oh, peut-être aurait-il eut des chances de l'emporter, mais elles étaient trop minimes pour parier là-dessus.

« Il suffit. » Dit-il d’une voix sérieuse. Son bras le lançait maintenant, il y avait de quoi supposer que le coup avait endommagé l’os. Siegfried était fort oui, très fort, un peu trop pour lui, mais pas assez pour le détruire. Maintenant, il avait une certaine notion de son système de combat et pourrait toujours mieux se préparer à une prochaine rencontre. Il refusait, cela dit, d’accepter de se faire mettre au tapis. Au cas où Siegfried attaquerait cela dit, il gardait son arme en main. « Hydaelyn semble toujours te protéger, même au-delà des limites d’Éorzéa. Il est inutile de poursuivre cet affrontement. Pour le moment. »
Grosso modo, il admettait que sa défaite était inévitable. Mais il préférait l’éviter.

A voir, cela dit, comment Siegfried le prendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just Hell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Romans Hell Dorado
» [Doom II] Hell Revealed II
» Figurines Hell Dorado
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» Hell Revealed II - Map 30 : Source Control

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Dali-