Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Just Hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Just Hell   Mar 12 Juil - 23:10

Avant Propos:
 


_____________________________________________________




Le ciel était encore sombre. La fraîcheur du petit matin commençait à se faire sentir et les premiers rayons du soleil n'allaient plus tarder à s'immiscer sur le Village de Dali. Le vent fit trembler les brindilles humides en ce début de journée, transportant avec lui l'odeur de la vie. L'ombre se retirait petit à petit, relâchant son étreinte glaciale et effroyable. 
Une flaque se répandait au sol, légèrement chauffée par les premiers rayons matinaux. Un timide lapin la renifla un instant, la lapa, puis s'en éloigna timidement. Ce petit ruisseau passait entre les brins d'herbes autour de l'observatoire, se frayant un chemin avant de disparaître, absorbé par la terre. Là, une petite fleur tremblotante se tournait vers ce paysage, grandissant grâce à ce précieux liquide vital. Elle demeurait, témoin impuissante d'un drame irréparable. 


Le liquide rubis gagna en consistance alors que le crâne fendu s'en vidait. La chaussure noire le piétinant sans ménagement s'en servait comme appui de fortune. La silhouette à qui appartenait ce membre contemplait son oeuvre... Il n'y avait vraiment rien de reconnaissable sur le visage de cette femme. 
Elle avait livré tout ce qu'elle savait de toute manière. Il n'y avait donc aucune raison de la laisser en vie. Cet homme ne regardait même plus ce cadavre d'ailleurs. Lui et ses compagnons miraient l'horizon, observant le Village depuis leur position. Si l'observatoire était abandonné, cette femme y avait emmené son petit ami pour passer un petit moment en tête à tête avec lui. Autant dire qu'ils furent surpris de l'accueil.


Cela faisait en effet plusieurs heures que T-ckilla et les autres y étaient. Des heures précieuses pour planifier l'attaque. Aucun survivant, tel était l'objectif fixé. Aucun sauf un répondant à certains critères pour que l'information se propage sur leur existence. Il était temps que les choses changent. Cette opération était la plus importante : c'était le premier pas. 


Toujours en train d'observer l'horizon, T-ckilla ordonna mentalement à ses hommes en noir de prendre place tout autour de l'endroit pour ne laisser personne s'enfuir. De toutes façons, il n'y aurait personne d'éveillé à une heure aussi matinale. Il patienta sagement, sans montrer une quelconque impatience. Chacun avait son rôle. Chacun savait ce qu'il avait à faire. Lui frapperait à l'Est, mais seulement une fois la ville incendiée et déjà amoindrie. Il rejoindrait Buredo au Nord-Est tandis que les deux autres s'occuperaient des deux autres points cardinaux. Chaque bâtiment était assigné à un groupe d'hommes en noir. Le plan était parfait. 


Certes, il y avait bien ce petit groupe d'aventuriers arrivé la veille dans l'auberge, mais cela ne rendrait cette tache qu'un peu plus divertissante... Peut-être que l'un d'eux sera l'élu qui survivra? Ou peut-être mieux encore... Peut-être que l'un d'eux les rejoindrait?


Délaissant son appui sommaire, l'élémentaire du Néant descendit de la colline où se trouvait l'observatoire pour se rendre à sa position. Il s'agissait de simples champs cultivés selon des méthodes traditionnelles. La rosée du matin commençait à se faire sentir, l'air se chargeant d'humidité. Accompagné d'une bonne vingtaine de subjugués, T-ckilla attendit l'apparition du soleil, ce bref instant où un seul point apparaît avant que ne se dévoile totalement l'astre jaune. A ce moment précis, alors que les rayons de lumières dévoilaient au grand jour sa proie, l'élémentaire brandit son bras droit devant lui. Au même moment, tout autour du village, ce fut pas moins d'une centaine de subjugués qui déferlèrent sur Dali, déclenchant essentiellement des sorts de flammes et de ténèbres. Dans un premier temps, malgré l'agitation de ces masses informes et les débuts de fumée, le silence régna. 
Mais cela ne dura pas. 




Dix minutes suffirent à incendier le village. Une symphonie venait de commencer. Une douloureuse et déchirante musique, accompagnée de cris et de pleurs. Chaque note nouvelle était un pas de plus vers la perfection. Chaque silence, chaque soupir... Une libération. Un tourbillon de flammes, un effondrement de maison... Tant de crépitements et de fracas qui rimaient avec la promesse d'une victoire. Tant de souffrances mélodieuses et de supplices. Une vraie boucherie. Une vraie boucherie, oui, sous la forme d'un splendide concert de feu et de sang. C'était l'apogée d'une longue préparation, mais c'était là. Cette cacophonie dura plusieurs minutes encore, le temps que les différents instruments de ce grand orchestre jouent leurs rôles. Puis T-ckilla daigna s'avancer à son tour. 


_____________________________________________________


Le ciel était encore sombre. La chaleur des flammes commençait à se faire sentir et la fumée ne cessait de s'immiscer dans le Village de Dali. Le vent brisa les planches brûlées en ce début de journée, transportant avec elles l'odeur de la vie s'évanouissant. L'ombre envahissait petit à petit le ciel, resserrant son étreinte glaciale et effroyable. La Mort était là. Présente partout.


Des cendres virevoltaient par dessus les restes des charpentes des habitations. Le feu se propageait vite, à la fois grâce aux corps et à la végétation. Le champ par lequel arriva T-ckilla se consumait lui aussi. Tout dépérissait. Le sol se craquelait avec la température et les murs des maison se brisaient les uns après les autres alors que l'avatar du néant traversait la ville, les mains dans les poches de son long manteau noir. Des personnes courraient encore et de petits groupes d'hommes s'étaient formés pour tenter de repousser l'inévitable. Protégeaient-ils leurs femmes et enfants dans la maison dont ils gardaient farouchement l'entrée? Qu'importe. Tandis que les hommes en noirs les occupaient, l'être de néant pointa  l'une des fenêtres. Du bout de son doigt jaillit une sphère noire, noire comme si elle absorbait toute lumière. Elle s'échappa de l'emprise de son créateur et s'engouffra par la fenêtre avant d'éclater à l'intérieur. Un cri étouffé retentit avant que le bâtiment ne s'effondre. Du sang sortit des décombres, se répandant sur le sol. Des membres aussi, reliés à des corps ensevelis et mourant. Cela traumatisa suffisamment les quelques poches de résistance qui furent submergés par les hommes de l'ange du néant. Leur moral était si faible...


Plus loin, notre être remarqua l'un de ces hommes au dessus d'une paysanne qui grattait la terre en espérant encore lui échapper. Elle laissait de belles marques dans le sol et ses yeux exorbités suppliaient dans le vide. Personne ne répondrait à son appel. L'homme au dessus d'elle semblait possédé par une forme de folie furieuse, une sauvagerie sans nom. Il sortit un couteau et coupa l'habit de sa victime au niveau de l'entre-jambe. Il comptait surement la violer. 
T-ckilla claqua simplement des doigts et l'homme égorgea sa proie sans accomplir le vice qu'il avait en tête. Il est vrai que contrôler une centaine de personnes étaient trop durs, même pour l'élémentaire. C'est pourquoi il leur avait juste donner l'ordre de tuer en induisant une pulsion sauvage à ses sbires. La sauvagerie avait différentes formes, c'est pourquoi cet homme en noir avait surement voulu la violer, poussé par cette pulsion dont son Maître était l'origine. Était-ce un acte de pitié d'avoir préféré achevé la femme? Non. Pas le moindre. T-ckilla ne voulait pas voir des hommes distraits ou même affaiblis après un rapport. Il avait besoin de chacun d'entre eux. De plus, il s'agissait de leur première apparition. Il fallait faire preuve d'un minimum de tenue. 


Traversant un mur de flammes, le nihiliste arriva presque au centre du village. Ce qu'il constata tout d'abord fut la présence d'un peu plus d'aventuriers que prévu. Tant pis, l'assaut durerait un peu plus longtemps. Oh... Mais n'était-ce pas Buredo qui arrivait? Le meurtre de ces aventuriers serait finalement plus rapide que prévu... A moins que ces derniers ne se rassemblent pour un ultime baround d'honneur?


Derrière T-ckilla, les champs s'embrasèrent... Des lettres de feu se dessinèrent alors sur le sol. Elles brûlaient les récoltes espérées par la population, n'en laissant que poussière. Tout ne serait bientôt que poussière. Tout disparaîtrait. Tout. 


C'est ce que ces lettres annonçaient. Elles formaient un seul mot qui ferait trembler les plus grandes nations. Un simple et terrible mot : Rokumeikai. 


Pour Buredo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Jeu 14 Juil - 4:22

Buredo"Buredo, je t'en supplie, laisse-moi attaquer. Je n'en peux plus, je dois y aller..."

Un bref sentiment de colère me parcourut lorsque j'entendis Nogi. Cela faisait déjà un certain temps que nous avions quitté l'observatoire pour rejoindre le nord de la ville. Nous étions entrés dans la ferme la plus éloignée du centre afin de pouvoir ravager l'intégralité des terres lorsque l'assaut débuterait. Les occupants de l'endroit ? Nogi les avait écrasé contre le sol d'un coup de talon avant même qu'ils n'aient le temps de crier, et depuis, ayant vu sa soif de sang éveillée, il me harcelait pour que je le laisse commencer l'attaque en avance. Je l'avais emmené parce que je savais que lui, contrairement aux autres, aimait cela, mais je commençais à fortement le regretter...

"Nogi... Silence."

J'avais ouvert mon oeil. En général, cela me permettait de le calmer, car il savait ce que cela pouvait signifier pour ses jambes de métal. De tous les Métallurges, il était le seul à avoir besoin de ce genre de menaces, fut-ce occasionnel, pour m'obéir. Mais là, cela ne suffit même plus. Il continuait de me supplier, transpirant, haletant... Un véritable animal, ne pouvant se retenir de chasser. Seul son respect pour moi l'avait empêché de partir déjà, et la crainte ne semblait même pas suffisante. Le sang qui recouvrait les murs lui rappelait sans cesse son précédent meurtre et le poussait lentement vers le point de rupture, ou plus rien ne pourrait l'empêcher d'attaquer.

Heureusement pour lui, il était l'heure. Les premiers cris commençaient à s'entendre, les premiers crépitements des incendies, les premières vitres cassées. Telle un cristal tombant au sol, la ville se fissurait d'un coup, intégralement, et il ne restait plus qu'à marcher dessus pour la réduire en irréparables éclats. Quoi qu'il en soit, en entendant ces premiers signes, je fis un signe de tête à Nogi, qui sortit immédiatement. Le temps que je passe la porte à mon tour, il était déjà des mètres plus loin, détruisant des murs pour se frayer une entrée, et ressortant en traînant ses victimes. Parfois, elles avaient un trou béant dans le torse, signe qu'elles avaient subi une de ses attaques, d'autres fois, elles étaient encore en vie, à peine blessé alors qu'il les sortait dans la rue pour les aplatir contre le pavé. Nogi était dans son élément. Loin des élégantes entailles, il aimait voir corps et têtes se déformer, s'ouvrir, voire éclater sous la pression. Dans les faits, ne laisser qu'un seul survivant dans ce village, sans possibilité de fuite pour les autres, était un cadeau que nous leur faisions. Car il ne faisait aucun doute que peu des victimes du Métallurge seraient identifiables.

Quant à moi, j'attendis quelque peu avant de partir. Il était inutile de faire le trajet en même temps que Nogi, il ne me laisserait rien à faire. Cette ville à détruire, c'était comme une boîte de jouets géante pour lui. Et il n'était pas partageur. Je commençai donc à m'avancer près de 10 minutes plus tard. Je sortis mes sabres, et plaçai les 5 dans mon dos grâce à mon pouvoir. Je marchai tranquillement, à mon rythme, au sein du carnage. T-ckilla avait lâché ses hommes en noir dans toute la ville, ainsi que dans les fermes, égorgeant joyeusement tout ce qui passait à leur portée. Je se contentais de transpercer tout ce qui semblait leur échapper. Sans avoir à bouger les bras, je plantais un sabre dans leur gorge, leur crâne, leur coeur... Peu m'importait où, du moment qu'ils mourraient. Pourquoi me serais-je embarrassé à soigner la mort de ces sous-êtres ?

Mais au milieu du chemin, je fis une rencontre inattendue. Un enfant se tenait là, au milieu de la route. Les subjugués semblaient l'avoir manqué. Il errait, les larmes roulant en cascade sur son visage, les yeux grands ouverts de ceux qui ne peuvent pas croire ce qu'ils voient. Il mit du temps à me voir, et ne me remarqua que lorsque je me tenais à 5 mètres de lui. Le sabre que j'avais projeté 20 pas plus tôt sortit de la gorge de sa mère, à qui il tenait encore la main, et revint derrière moi. N'importe quel être sain d'esprit se serait enfui, mais cet enfant resta face à moi, pleurant et hurlant, et demandant faiblement pourquoi nous faisions cela entre deux sanglots.

Cet enfant... Il m'agaçait.

Mes 5 sabres frappèrent en même temps, les coupures apparurent partout sur son corps, suintant de sang, et lorsque je récupérai mes armes, l'enfant tomba au sol, tranché en 10. Et je repris ma route vers le centre, salissant mes sandales sur les restes de cet insupportable gosse. Le centre du village n'était plus très loin.

Je finis par apercevoir l'auberge au bout de la rue. Les flammes étaient apparemment encore plus puissantes là-bas, mais sans doute était-ce l'oeuvre de leur meneur. Je pouvais d'ailleurs l'apercevoir à côté du bâtiment, alors qu'un groupe d'aventuriers en sortait et que dans les champs derrière lui, notre nom s'illuminait en lettres embrasées. Un sourire se dessina sur mes lèvres, ce qui laissa à la femme devant moi le temps de me traiter de monstre avant qu'elle ne soit brûlée vive par l'un des sorts des subjugués. On pouvait difficilement enlever à T-ckilla son sens du spectacle.

Je doutais fortement qu'il ait besoin de moi pour détruire quelques misérables aventuriers, mais rien ne m'empêchait de m'en mêler non plus. Et puis, peut-être allais-je avoir droit à un combat légèrement plus satisfaisant que ce massacre sans challenge ? Mes 5 sabres se rangèrent dans mon fourreau alors que j'atteignais finalement le nihiliste et me plaçait à ses côtés, et je dégainai Lune croissante et Nouveau Jour. Ce n'était parce que le combat allait être simple que je ne pouvais pas faire cet effort. Et puis, comme je le disais, j'espérais une bonne surprise. Après tout, un bain de sang comme celui-ci ne m'intéressait pas. Une vie d'humain ne valait rien, pas plus que mille d'entre elles ou un million. Mais la vie d'un guerrier, parfois, offrait une agréable surprise, et valait le coup d'être prise. Et c'était le genre de plaisirs que je me réservais.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Jeu 14 Juil - 9:46

Au milieu des flammes, un petit magasin fraîchement ouvert tenait bon! Comme si l'incendie le contournait pour ne pas pouvoir lécher ses murs de pierre et son petit toit de paille! Un étrange individu en sortit et attira un enfant qui courait pour l'inciter à rentrer à l'intérieur, puis il leva les bras et projeta des aiguilles ténébreuses en visant les noyaux des subjugués, il sentait leur magie, il sentait d'où elle venait, et visait juste et bien! Ils s'écroulaient sous les attaques du petit mage noir jusqu'à ce qu'il repère les individus responsables de ce massacre!

Lui qui s'était installé ici depuis peu, rejeté, détesté, il avait fini par recevoir leur confiance depuis à peine quelques semaines, et voilà qu'on venait mettre son village à feu et à sang? Il était... triste. Mais en tant que poupée, ce n'était pas évident pour lui de comprendre les émotions, mais une chose était sure, il ne voulait pas laisser ces gens faire ce qu'ils voulaient!

«Vous n'êtes que des méchants! Vous ne méritez pas votre force!»

Il concentra sa force, une aura noire l'entoura et grossit, grossit, grossit jusqu'à exploser! Les ondes noires se répandirent tout autour de lui et traversèrent T-Ckilla, Buredo et leurs hommes de main! Les subjugués ne furent pas touchés, poupées sans âme et sans réelle conviction de combat, mais une chose était sure, sur le moment, les deux puissants guerriers devaient se sentir aussi faibles que deux enfants qui venaient de naître!

«Si vous voulez récupérer votre force, il vous faudra lutter et la mériter!»

Il ne fallait pas croire, ce petit mage noir avait eu, lui aussi, un peu de temps pour apprendre à maîtriser ses nouveaux pouvoirs depuis la fusion des mondes!

Mage NoirInfos:
Mage Noir X1
Niveau: 3
HP: 800
MP: 20
Faiblesse élémentaire: Néant (X1,5)
Résistance élémentaire: tous les éléments (1/2)
Résiste: Folie, Furie (100%)
Techniques: Attaquer (-30hp), Coup de bâton (-75hp, 5mp), Brasier (-75hp, Type Feu, 5mp), Glacier (-75hp, Type Glace, 5mp), Foudre (-75hp, Type Foudre, 5mp)

=============================

Combat de type Boss: une action + une action rp!

Votre force a été grandement diminuée, vous vous sentez terriblement faible, même vos subjugués pourraient vous vaincre s'ils s'y mettaient tous contre vous alors prenez garde!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 15 Juil - 22:17

La Mort dansait ce soir. 
Sur le rythme endiablé des flammes infernales, les âmes défuntes étaient une à une entraînées dans cette valse macabre. Le crépitement du bois, les fissures dans la roche, l'odeur des corps calcinés... Et les cadavres tournoyant au bon plaisir de la Faucheuse. Non seulement les morts, mais aussi leurs identités, leurs biens, leurs animaux, leurs végétations, leurs abris... Tout allait disparaître. Les cendres seraient les seules restes du jugement du Rokumeikai. 


Les hommes en noir se jetaient sur les derniers aventuriers alors que Nogi passa tel un courant d'air, entraînant avec lui les membres de personnes qu'il ne se donnait visiblement pas toujours la peine d'achever. Bientôt, ce fut le chef des Métallurges qui apparut. T-ckilla le regarda un bref instant avant de commander à ses sbires de tout brûler. 
Lui, se contenta de faire apparaître des armes autour de lui et de les projeter sur ses victimes. Un javelot, une lance, une hache... Toute arme de lancé était bonne du moment qu'elle achevait sa cible. 


Au milieu des flammes, miraculé sur un rocher, un nourrisson hurlait pour qu'on l'aide. Réflexe naturel venant d'un être aussi fragile. Néanmoins, nul parent ne viendrait le sauver. Il ne retrouverait jamais la chaleur de l'étreinte maternelle et la douceur des lèvres posées sur son front. L'être de néant le saisit de sa main métallique comme une vulgaire orange. 
Et il pressa. Lentement mais surement, il resserra son étreinte. Qu'importe les cris, qu'importe ce que l'on pouvait en dire, l'élémentaire n'aspirait qu'au silence. Le silence, la vraie libération pour lui. Même le doux bruit des flammes l'insupportait. Une fois que l'orange fut suffisamment pressée, il la jeta au feu, comme une ordure quelconque. 


Il s'assit alors sur ce rocher surélevé, lui donnant une vue d'ensemble sur le carnage ambiant. Son regard était toujours le même depuis le début de l'assaut : vide. Aucun sourire, aucune émotion, seulement ce corps regardant les flammes froides faire leur oeuvre. Il patientait, se concentrant sur le contrôle de ses hommes en noir. 


C'est là que quelque chose clocha. Tout d'abord, plusieurs d'entre eux disparurent tout simplement. Cela pouvait bien sûr être l'oeuvre d'aventuriers, mais la chose frappante fut le chemin suivit par le ou les individus en question : droit vers lui et Buredo. 
Bientôt, l'élémentaire détecta une aura magique prendre forme devant lui. C'était un petit mage noir comme on pouvait en trouver sur Héra. Il semblait capable d'éliminer les subjugués relativement facilement, chose plutôt étonnante compte tenu de sa faible aura. Cependant, le plus fort des guerriers peut perdre face au plus faible des hommes si ce dernier possède une aptitude particulière. Après tout, toute la force du monde ne vous servira à rien contre quelqu'un dont le seul pouvoir est de tuer d'un contact. 
Ce n'était heureusement pas le cas de ce petit être, mais son aptitude surpris le créateur du Rokumeikai. Pour tout dire, ce dernier fut même intrigué. 


Une aura magique venait d'exploser, libérant des ondes particulières qui perturbèrent la magie de toute la zone. T-ckilla, figé sur son rocher, fut pris d'un étrange relan. Il se pencha en avant et finit par régurgiter le repas qu'il avait fourni à son corps la veille. Étonnant. Vraiment étonnant. 
La magie du nihiliste chuta en flèche et tomba même en dessous de celle du mage noir. Un regard suffit pour qu'il comprenne qu'il était arrivé la même chose à l'épéïste. T-ckilla, qui n'avait pipé mot jusqu'à présent, eut un petit sourire en coin avant de légèrement tourner sa tête vers son partenaire.


" Ce mage noir a caché un enfant qui correspond exactement à nos critères. Il pourrait être le seul survivant... Mes adorateurs ont repéré la maison dans laquelle il se trouve. "


Il marqua une pause avant de poursuivre, toujours sur un ton plat et presque monocorde tranchant avec son sourire.


" Que dirais-tu d'une petite compétition Buredo? Le vainqueur est celui qui portera le coup fatal à ce personnage. "


Au vu de l'aura que dégageait le magicien, ils devaient s'y mettre à deux pour le terrasser. Ils étaient affaiblis. Si cela ne s'était pas trop ressenti d'un point de vue physique sur l'élémentaire, cela était sûr d'un point de vue magique. Ce petit concours n'était qu'un petit test de façon à pousser l’épéiste à collaborer. Au pire il y avait les hommes en noir, mais T-ckilla préférait les utiliser au minimum dans cet état... Qui sait quelles conséquences devraient-ils subir encore?

____________________________________________________

Action RP : 

T-ckilla sacrifie un ou deux subjugués et utilisent leurs noyaux élémentaires pour booster son prochain sort. 

Action Combat : 

T-ckilla utilise VOID !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 29 Juil - 6:48

BuredoFinalement, même ces aventuriers ne valaient rien. Ils ne tinrent même pas 30 secondes. A peine s'était-il mis en position de garde que j'étais déjà au milieu de leur groupe, tranchant leur chef en deux. Le mage qui le secondait n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait que sa tête roulait sur le sol, et sur les 4 membres du groupe, seuls restaient leur guérisseur et leur archère qui avaient laissé tomber leurs armes au sol dans l'espoir de pouvoir fuir plus vite.

Pathétique... Et écoeurant. A ces chiens qui préféraient une tentative désespérée de fuite à celle, tout aussi désespérée, de combattre, à ces lâches qui refusaient de tenter de venger leurs compagnons, je réservais un supplice avant leur exécution. Chacun vit ses deux jambes transpercées par mes sabres, qui les ramenèrent vers moi, hurlant de douleur et de terreur. Je les plantai au sol, bras et jambes écartés, tels des pantins accrochés à une croix. Et je commençai. Lentement, très lentement, je fis remonter mes sabres le long de leur membre, dévoilant et découpant à vif leurs muscles, leur chair et leurs os. Plus je me rapprochais du tronc, et plus ils hurlaient, n'arrivant même plus à articuler leur supplication. L'archère ne tint pas jusqu'au bout, son coeur lâcha avant, mais le guérisseur lui continuait de crier. Alors que j'ouvrais ses membres comme on ouvre une enveloppe. Ce n'est que lorsque sa silhouette commença à ressembler plus à celle d'un papillon décharnée qu'à celle d'un humain que je me décidai à l'achever. J'espérai que dans leur prochaine vie, s'ils en avaient une, ils se décideraient à agir décemment lors d'un combat.

Mais alors que j'allais retourner au massacre complet de la ville, une aura noire me percuta, et avant que je ne m'en rende compte, j'étais à genoux, mes sabres posés au sol. Ma tête tournait et mon oeil me faisait atrocement souffrir, comme s'il tentait de quitter mon orbite. Je connaissais cette sensation. Je ne l'avais ressenti qu'une seule fois : juste après avoir acquis mes pouvoirs. Et celui qui me forçait à ressentir cela allait payer.

Je trouvai très rapidement l'origine de cet état de fait : un mage noir, cette étrange espèce propre à Héra, se tenait non loin de moi et de T-ckilla. T-ckilla qui venait visiblement de rendre son déjeuner, et dont l'aura avait clairement diminué en intensité. Visiblement, cette attaque avait pour but de nous faire régresser, tant en terme de puissance qu'en terme de maîtrise. La symbiose de T-ckilla avec son corps s'était sans doute étiolé, d'où ses vomissements, tandis que de mon côté, je n'étais clairement plus capable de manier mes sabres comme avant. J'arrivai à peu près à les faire rentrer dans leur fourreau, mais dans l'immédiat, je doutais de pouvoir manier les 5 en même temps.

Je me relevai tant bien que mal et rejoignis l'élémentaire de néant. Il m'apprit que le mage noir avait caché un enfant dans une maison qui pourrait être celui que nous épargnerions. Mais pour le trouver, nous devions abattre la créature qui nous avait affaibli. C'est là que T-ckilla me proposa une chose à la fois inattendue, répugnante, mais évidente ; sous couvert d'une compétition, il me proposait d'affronter à deux ce seul être.

L'idée me débectait. J'avais toujours mis un point d'honneur à ne jamais combattre en supériorité numérique face à des êtres doués de conscience, et à l'éviter autant que possible même contre ceux qui n'en avaient pas. C'était déshonorant. Mais je devais me rendre à l'évidence, nous ne gagnerions pas si nous ne nous y mettions pas à deux, et cette première action du Rokumeikai était plus importante que mon code d'honneur.

"Très bien, je mets mes principes de côté pour cette fois. Mais ne t'attends pas à ce que cela arrive souvent."

Le combat pouvait donc commencer. Heureusement pour nous, nous étions dans une ville, soit l'un des endroits où l'on pouvait trouver le plus de métal. Certes, mes pouvoirs étaient diminués et Héra n'était pas connue pour sa modernité, mais je pouvais sans doute trouver de quoi faire. Tout en observant mon adversaire, à l'affut d'un mouvement d'approche, je remarquai les restes d'un tonneau, réduit en cendres par l'incendie, juste derrière lui. Et par restes, j'entends les anneaux de métal qui servent à enserrer le bois et qui feraient une entrave parfaite pour notre adversaire. Après tout, j'étais assez doué au tir, mais c'était toujours plus simple avec une cible immobile.

Action RP : Buredo utilise les anneaux de métal d'un tonneau pour immobiliser le mage noir.

Action combat : Buredo utilise Flèche noire sur le mage noir.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 29 Juil - 8:50



T-ckilla sacrifie un ou deux subjugués et utilise leur noyau élémentaire pour booster son prochain sort > Magie X2 pour la prochaine attaque
Buredo lance les anneaux de métal d'un tonneau pour immobiliser le mage noir > {Paralysie} [Mage Noir]

Mage Noir: Glace > {Critique!} -150hp [T-ckilla], -5mp [Mage Noir]

Buredo: Flèche noire > {Faible} -38hp [Mage Noir], -5mp [Buredo]
T-ckilla: VOID > {Faible - Boost} -75hp [Mage Noir], -5mp [T-Ckilla]

================================

Récapitulatif:

Buredo: 500/500hp • 5/10 mp
T-Ckilla: 350/500hp • 5/10 mp

Note: possibilité d'utiliser des subjugués pour récupérer des HP et des MP pendant le combat Wink (action rp uniquement)

Mage noir: 687/800 hp • 15/20 mp • Paralysie (3)

Infos:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 30 Juil - 12:10

Les cendres emportaient tout à présent. Vestiges de ce lieu paisible, elles témoignaient de la violence de l'assaut. La centaine d'hommes en noir n'avait pas fait dans la dentelle. Il ne restait pour ainsi dire rien. 
Les demeures s'effondraient et disparaissaient dans les flammes avec les corps calcinés. Le ciel bleu était noirci par la fumée et le sang couvrait les rues. Le rouge et le noir dominaient ce lieu autrefois paradisiaque. Il y avait encore deux ou trois aventuriers fuyant ci et là, mais ils seraient vite vaincus par les sbires du Rokumeikai.


Un aéronef de petite taille passa alors au dessus des flammes, tentant visiblement de quitter cette guerre à sens unique. Son ombre cacha un instant notre protagoniste avant qu'il n'explose. Des pièces de métal furent projetées sur le terrain, décorant la zone du combat entre T-ckilla, Buredo et ce mage noir qui se dressait face à nos deux monstres. D'autres explosions annoncèrent l'annihilation des divers véhicules de transports piégés un peu avant l'assaut. Tout se passait comme prévu. Tout, excepté la présence de cet opposant. 


Quelques chocobos passèrent en trombe entre les débris du champ de bataille. Le vent souleva un peu de poussière du sol noir. Le sang ruisselait doucement. La fumée s'envolait avec les âmes défuntes. T-ckilla et la mage noir se faisait face. Buredo était là aussi. Il venait de mettre ses principes de côté pour le Rokumeikai. C'était parfait. Avant chacun d'eux, c'était le groupe qui devait primer. A deux, il devait l'emporter.
Sans qu'aucun mot de plus ne soit échangé, le créateur du Rokumeikai fonça vers son opposant, faisant voler son manteau de ténèbres avec son élan. Il fit apparaître une sphère sombre dans chacune de ses paumes et les joignit. 
Tandis qu'il faisait son action, le mage noir avait eu le temps de joindre ses mains au dessus de sa tête. Deux vortex de glace en sortirent pour se rejoindre et former une sphère bleue géante. Avant que l'élémentaire ne puisse parvenir au contact, la sphère fut projetée sur lui, gelant toute la zone. Projeté en arrière, il s'encastra dans un mur. Néanmoins, tout ceci avait été calculé. 


Cette attaque avait consommé une partie de la magie de ce mage noir, mais avant tout sa vigilance. Buredo put donc profiter de cette diversion pour attaquer l'ennemi. Si l'attaque ne fut pas suffisante pour l'achever, cela suffit pour paralyser le mage en l'enfermant à l'aide d'anneaux métalliques présent dans la zone. Incapable de bouger, leur cible ne pourrait éviter l'attaque à venir. 


T-ckilla tandis un bras de chaque côté de son corps. Deux subjugués présent dans la zone de combat furent entourés d'une aura noire. Ils crièrent, hurlèrent, puis se taire à jamais. Une bille sombre sortit de leurs cadavres et s'envola dans les mains de l'élémentaire qui s'en servit pour former une énorme zone noire. Le néant. Le néant allait frapper. 
L'espace se fissura et se brisa comme du verre. L'élémentaire lévita un peu au dessus du sol tandis que son aura gagna en intensité. Puis, il relâcha l'attaque sur le mage. L'air, la chaleur des flammes, le gel dû à la magie ennemie, les corps, le sol... Tout ce qui croisa cette sphère disparu pour ne laisser qu'un vide immense. Puis le choc eut lieu avec le magicien.


Aucun son, aucun bruit : tout était absorbé par le néant. Le silence, enfin. Puis la sphère s’évanouit en laissant le mage toujours en vie. Tch... Difficile de penser qu'on pouvait résister à un tel assaut. 


De son côté, l'élémentaire vit son aura se tordre et se contorsionner de façon anormale. Plus que de la faiblesse,  il s'agissait d'un malaise. Comme si... Non... Son corps tentait de lui résister? Cela n'était pas arriver depuis un moment... Il serra sa main de métal et se concentra pour éliminer cet ennui. Il ne fallait pas que le combat dure trop longtemps... Qui sait ce qu'il allait se produire?

" Mage... Ton pouvoir n'est pas dénué d'intérêt. Pourquoi ne pas nous rejoindre? "


La proposition était sérieuse. A défaut d'être fort, un tel mage pourrait surement faire régresser les calamités des différents mondes et permettre à ce groupe de prendre l'avantage sur ses ennemis. Restait à voir si l'offre intéresserait ce curieux personnage. Dans tous les cas, il avait intérêt à faire vite : les subjugués approchaient. Leur maître les appelait petit à petit. Bientôt, ce petit bonhomme serait submergé.

" Buredo... Sais-tu où se trouve la gorge chez ce genre de spécimen? "


Ceci n'était pas qu'un simple avertissement. C'était clairement une menace. une réponse négative, et l’épéiste pourrait surement lui ôter la capacité d'user de sorts. Et sans magie, leur adversaire ne serait bientôt plus qu'un cadavre parmi tant d'autres.

=================================================


Actions de T-ckilla : 

RP : T-ckilla ordonne à quelques subjugués d'attaquer physiquement le mage noir (nombre d'attaques laissées à l'appréciation du Mj).

Classique : T-ckilla attaque.

________________________________________________________

Recap :
Buredo: 500/500hp • 5/10 mp
T-Ckilla: 350/500hp • 5/10 mp

VS

Mage noir: 687/800 hp • 15/20 mp • Paralysie (3)


Note: possibilité d'utiliser des subjugués pour récupérer des HP et des MP pendant le combat (action rp uniquement)

Subjugués impliqués dans l'attaque : ~100
Subjugués dans la zone du combat : ~18/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mer 10 Aoû - 2:01

BuredoT-ckilla attaqua le premier. Enfin, il tenta d'attaquer en premier. Le mage noir lui opposa un puissant sort de glace, qui le repoussa contre un reste de mur, l'un des rares encore assez haut pour arrêter un corps lancé à cette vitesse. Mais cet événement m'avait laissé le temps de me préparer. Alors que notre adversaire était distrait par l'attaque de mon allié, j'avais pu prendre le temps de sortir Cycle Infini de son fourreau dans mon dos, au rythme que me permettaient mes pouvoirs diminués, et de le projeter contre l'humanoïde. Malheureusement, malgré les entraves que j'avais pu lui placé, il était toujours capable de se déplacer un peu, et en se décalant sur le côté, il évita de prendre des dégâts.

Mais c'était sans compter sur l'élémentaire du néant. Le sort qu'il avait préparé en attaquant était prêt. Une sphère étrange, semblant tout absorber autour d'elle, apparut dans ses mains. Je me rappelais de ce sort, j'avais pu l'observer à maintes reprises, mais même encore maintenant, l'impression de puissance qui s'en dégageait restait impressionnante. La sphère ignorait tout. Quelque soit son obstacle, il était annihilé au moment où la sphère le frôlait, jusqu'à atteindre sa cible dans une déflagration négative, silencieuse. On aurait pu s'attendre à ce que rien n'y résiste. Et pourtant, lorsque le mage réapparut après l'impact, il était quasiment intact. Cela semblait n'avoir aucun sens, mais visiblement, nous étions plus affaiblis que je ne le pensais. D'ailleurs, cette sensation de mon oeil qui voulait s'échapper se faisait de plus en plus forte. Je n'allais pas pouvoir abuser de mon pouvoir, et encore moins sur mes sabres. J'ignorais pourquoi, mais j'avais l'impression que c'était ce qui me fatiguait le plus.

Tentant de couper court au combat, T-ckilla proposa au mage de nous rejoindre. J'ignorais s'il était sérieux ou non, d'autant plus que je ne voyais clairement pas comment il était possible qu'une créature si naïve et attachée aux pathétiques vies humaines puisse comprendre leurs desseins, mais qu'importe. Lorsque le nihiliste se rendit compte qu'il était inutile d'utiliser cet angle d'approche, il en tenta un autre.

"Buredo... Sais-tu où se trouve la gorge chez ce genre de spécimen ?"

"Je n'en sais rien, pour être honnête. Mais quelle importance ? Je compte bien taillader chaque parcelle de son corps, jusqu'à ce qu'il soit muet ou mort."

Enfin, je disais cela, mais il y avait de fortes chances que sa gorge soit au même endroit que celle des humains. A près tout, la morphologie mise à part, ainsi que la puissance, cet être ressemblait beaucoup à un humain. Et ce n'était pas pour lui déplaire. Il faisait finalement office de remplaçant pour les aventuriers lâches qu'il avait exterminé auparavant. Et au moins, lui avait du courage.

Action combat : Buredo attaque

Action RP : Buredo vise la gorge dans l'espoir d'empêcher l'ennemi de parler et d'incanter (et accessoirement, il espère toucher un point vital)
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Jeu 11 Aoû - 8:31



De toute évidence, le sort avait bien marché. Même si le mage noir savait sa fin très proche, il était au moins rassuré de voir qu'il avait permis de réduire drastiquement la puissance de ces deux gaillards et qu'ils feraient surement moins de mal pendant quelques temps.. lorsque l'être démoniaque proposa même de les rejoindre, il gardait un air absolument neutre, de toute manière, il ne pouvait toujours pas bouger alors il pouvait que parler...

"J'ai fait suffisamment de mal par le passé, tous ces gens que vous faites souffrir de m'ont rien fait, et à vous non plus. Jamais je ne leur tournerai le dos! Vous n'êtes que des méchants!"

Ses paroles sonnaient surement comme celles d'un enfant, mais finalement... il n'avait que 5 ans hein?

=========================

T-ckilla envoie quelques subjugués à l'attaque > (4/20) subjugués se jettent en avant > (Résiste) -100 hp [Mage Noir]

Mage Noir: Brasier > {Critique!} -150hp [T-ckilla], -5mp [Mage Noir]
(décidément, les dés ne t'aiment pas ><)

Buredo: Attaque > {Faible mais le mage noir se défend} -8hp [Mage Noir]
(97/50) > Buredo n'a pas réussi à viser la gorge!
T-ckilla: Attaque > {Faible} -15hp [Mage Noir]

================================

Récapitulatif:

Buredo: 500/500hp • 5/10 mp
T-Ckilla: 200/500hp • 5/10 mp

Note: possibilité d'utiliser des subjugués pour récupérer des HP et des MP pendant le combat Wink (action rp uniquement)
Note2: les subjugués n'ayant pas été touchés par le sort du mage noir, je les mets niveau 5, mais vu comment ils sont, je les associe aux ténèbres Wink

Subjugués dans la zone de combat: 18/20 (maximum 5 à la fois pour chaque action)

Mage noir: 564/800 hp • 10/20 mp • Paralysie (2)

Infos:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 13 Aoû - 1:57

L'élémentaire de néant s'attendait à bien des choses de la part de ce petit mage noir. On lui avait conté nombre d'histoires à leur sujet, mais il fut tout de même surpris par la réponse de ce dernier. Son interlocuteur usait de termes collant à sa voix puérile. Il confirmait que les mages noirs n'étaient que de simples enfants fabriqués à la chaîne comme cela lui avait été rapporté en faisant des recherches sur Héra... De dociles petits êtres à la fois influençables et dotés d'une forte puissance magique. Quelle douce idée que d'imaginer une telle force asservie et utilisée par le Rokumeikai... Mais chaque chose en son temps. Pour le moment, c'était la mort de ce misérable objet qui l'importait. 


Arborant un petit sourire provocateur sur le coin des lèvres, T-ckilla referma son manteau sur lui alors que son opposant chargeait un sortilège de feu. Condensant sa magie en un point au niveau de sa tête, l'ange du néant la relâcha sous la forme d'une violente pulsation ténébreuse qui enveloppa rapidement la zone. Malheureusement, à peine avait-il relâché sa concentration que le sort de brasier le percuta violemment. Les flammes léchèrent son corps et une vive douleur le prit. Projeté contre le sol, il coupa net toute transmission entre la partie de son système nerveux gérant la douleur et son cerveau. Ce corps était fragile, c'était d'ailleurs l'un de ses principaux défauts. Remettant néanmoins à plus tard le constat des dégâts qu'avait subie cette enveloppe charnelle, il se redressa et s'épousseta légèrement. 


Pendant qu'il se bouffait littéralement les sorts adverses, les hommes en noir étaient passés à l'action. Appelés par l'appel de leur Maître comme un essaim de criquets par les champs de céréales, ils se jetèrent sur le petit être en le frappant tous ensemble dans une ivresse de violence. L'élémentaire considéra ce spectacle, tout comme il aperçut l'attaque de Buredo. Bien qu'efficace, son compagnon d'armes ne put réduire au silence leur ennuyeux petit adversaire. Ce dernier faisait preuve d'un noble courage, bien que pitoyable quand on savait ce qui l'attendait.


Un trou noir se forma au dessus de T-ckilla. Une aura verte en jaillit, semblable à des flammes. De ces dernières, sortit une lance acérée et peinte de gris et de violet. A moitié dans ce portail infini, elle pointait la direction de la mêlée entre les subjugués et le mage noir. Puis, sur un simple geste de la main de notre anti-héros, elle fila comme une flèche pour se planter dans le chapeau de la cible. Elle avait un peu déviée, certes... Néanmoins, elle avait fait des dégâts. 


" Et bien, et bien... Buredo, il va me falloir récupérer un peu. Je crains d'avoir un peu trop attiré l'attention de notre adversaire. Peut-être pourrais-tu diriger une partie de mes pantins? "

Tandis qu'il disait cela, il tendait les bras de chaque côté de son corps, canalisant une fois de plus sa magie. Cela lui demandait du temps, tout ça parce que ce maudit mage avait jeté ce sort. Néanmoins, il se déchaînerait une fois soigné convenablement. Il frapperait fort, si fort que leur ennemi ne ressemblera plus à grand chose... Quoique... Mauvaise idée...


" Oh! Et avant que tu ne repartes à l'assaut... J'aimerai que tu fasses en sorte de "soigner" la mort de notre petit ami. J'aimerai étudier son cadavre. "


Puis, faisant bouger son index et son majeur l'un contre l'autre relativement vite avec sa main métallique sans quitter sa cible des yeux, il ajouta :


" Et puisque tu as eu une formation militaire, j'aimerai que tu m'aides à évaluer l'état de mon corps après ce combat. Bien sûr, cela repose sur ton bon vouloir. "


Il ne souriait pas. Pas à Buredo. Il ne voulait pas paraître désobligeant, arrogant ou même supérieur. Il disait ce qu'il pensait sur un ton monocorde et presque mécanique. Si ce dernier n'était pas d'accord avec l'une de ces propositions, il ne manquerait pas de le signaler. Après tout, T-ckilla voulait être d'une transparence parfaite. Du moins... Avec ces alliés véritables...

__________________________________________________________________

Actions de T-ckilla :

Classique : T-ckilla utilise Void sur le Mage Noir! (Que les dés me filent des CC aussi!)

Rp : T-ckilla puise dans ses subjugués (4) pour récupérer sa vitalité en priorité et quelques Mp!

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mer 24 Aoû - 1:32

BuredoVisiblement, si le courage était certes un attribut de la créature en face de nous, elle semblait aller de paire avec l'inconscience d'un enfant. En effet, malgré son apparence, le mage noir ne s'exprimer qu'avec un phrasé simpliste. On aurait pu le prendre pour une petit enfant, s'il on l'ignorait capable de lancer des sorts d'une telle intensité. Il fallait bien l'avouer, la combinaison produisait un drôle d'effet lorsque l'on s'en rendait enfin compte.

Mais pour l'instant, c'était T-ckilla qui subissait le plus cette contradiction. En effet, lui qui avait déjà encaissé un sort de glace juste avant, ce fut une boule de feu qui le percuta alors qu'il donnait l'ordre à ses subjugués d'attaquer, et qui l'envoya contre le mur. Pendant ce temps, le commandement ayant été donné, les hommes en noir se jetèrent sur la pauvre créature immobilisée, la ruant de coups tant qu'ils pouvaient. De mon côté, je profitai de la faiblesse du mage pour me précipiter sur lui, sabre en main, et pour le frapper à la gorge. Malheureusement, si je pus sentir un léger contact contre quelque chose, qui indiquait que j'avais bien blessé le petit être, il avait réussi à se reculer pour éviter que je ne lui tranche la gorge.

Et en parlant de reculer, je fus obligé d'en faire autant, m'empêchant donc d'attaquer une seconde fois. En effet, mon allié s'était relevé et un portail sombre venait d'apparaître juste au-dessus de lui, duquel jaillit une lance "d'énergie vide" qui vint se planter... dans le chapeau de notre ennemi. Si l'on pouvait accorder à T-ckilla que ces pouvoirs étaient particulièrement impressionnants à observer, il aurait été préférable qu'il vise mieux. Même si encore une fois, le mage devait surtout sa survie à un léger mouvement qui lui avait permis d'éviter de subir des dommages.

Je me replaçai aux côtés de T-ckilla. Il semblait vraiment mal en point. Il avait un contrôle total sur ce corps, donc sans doute ne sentait-il pas grand chose, mais il était évident qu'il n'allait pas pouvoir encaisser beaucoup de coups.

"Et bien, et bien... Buredo, il va me falloir récupérer un peu. Je crains d'avoir un peu trop attiré l'attention de notre adversaire. Peut-être pourrais-tu diriger une partie de mes pantins ?"

J’acquiesçai simplement. Après tout, il fallait bien avouer que ces êtres sans volonté pouvaient faire office de chair à canon bien utile dans de telles circonstances. Certes, encore une fois cela revenait à se liguer à plusieurs contre un seul ennemi, mais pour moi, j'avais déjà concédé un déséquilibre de un adversaire. En rajouter mille ne changeait rien à l'affront.

"Oh! Et avant que tu ne repartes à l'assaut... J'aimerai que tu fasses en sorte de "soigner" la mort de notre petit ami. J'aimerai étudier son cadavre."

J'acquiesçai encore une fois. C'était sans aucun doute faisable. Enfin, restait à savoir comment nous allions le tuer. S'il l'achevait avec sa magie, il y avait peu de chances que le corps de la créature soit encore analysable. Mais dans ce cas, je n'avais qu'à tenter de porter le coup final. Et à éviter les mutilations.

Mais alors que je comptais repartir à l'assaut, une dernière demande jaillit de la bouche de mon allié :

"Et puisque tu as eu une formation militaire, j'aimerai que tu m'aides à évaluer l'état de mon corps après ce combat. Bien sûr, cela repose sur ton bon vouloir."

Je n'avais pas de raison particulière de refuser. Après tout, il semblait logique que je vienne en aide à mes alliés, et de plus, moi qui aimait plus que tout les êtres "spéciaux", j'avais toujours trouvé l'existence de T-ckilla fascinante en elle-même. Si on m'offrait l'occasion d'examiner son corps en détail, je me voyais mal refuser.

"Pas de problème, je regarderai dès que nous serons débarrassés du gêneur et de la ville."

Et le plus tôt serait le mieux. Mon oeil était toujours aussi douloureux, et je sentais que je n'allais sans doute pas tarder à le refermer si je voulais que cela reste supportable. Aussi devais-je profiter au maximum de ses effets tant que je le pouvais encore. Et les débris métalliques de l'aéronef tombés plus tôt étaient parfaits pour ça.

_____________________________________

Action Combat : Buredo utilise Flèche Noire sur le Mage Noir

Action RP : Buredo projette les débris de métal au sol sur le mage noir. Certains semblent particulièrement tranchants.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mer 24 Aoû - 8:46



Bien décidé à défendre ce village coûte que coûte, le petit mage noir ne se laissait nullement impressionner par la différence du nombre. Oui, il était tout seul alors qu'ils étaient une vingtaine en face, sans compter tous ceux qui étaient actuellement en train de continuer à détruire le village! Mais c'était son village à lui!

Un aéronef décolla, il avait bon espoir que des gens aient réussi à s'enfuir. Il le regarda s'éloigner et ce fut à ce moment là qu'il fut roué de coups par pleins de drôles de bonshommes


«Aïe... aïe... mais qui vous êtes? Pourquoi vous faites ça? Ces gens sont gentils..» s'il avait pu, il aurait surement pleuré... il pleurnichait un peu quand même, mais il ne comptait pas se laisser faire! Concentrant son sort de feu, il s'en prit encore à celui qui paraissait être le chef, s'il arrivait à le raisonner, peut être que tout ça cesserait?

«S'il vous plaît... je ne veux pas vous faire de mal non plus... partez... laissez nous tranquilles...» vu qu'il ne comprenait pas, il fallait qu'il continue de se battre, jouant du feu cette fois en déclenchant toute sa maigre puissance qui était cependant dévastatrice maintenant qu'il leur avait bloqué la leur... mais il commençait vraiment à prendre beaucoup de coups aussi, il ne tiendrait plus très longtemps.

=========================

T-ckilla sacrifie des subjugués > {1} +550hp, {1} +15mp [Tckilla]
Buredo utilise des débris au sol et les jette sur le mage noir > -50hp [Mage Noir]

Mage Noir: Foudre > -75hp [T-ckilla], -5mp [Mage Noir]

Buredo: Flèche Noire > {Faible} -38hp [Mage Noir]
T-ckilla: Void > {Faible} -38hp [Mage Noir]

================================

Récapitulatif:

Buredo: 500/500hp • 0/10 mp
T-Ckilla: 425/500hp • 5/10 mp

Note: possibilité d'utiliser des subjugués pour récupérer des HP et des MP pendant le combat Wink (action rp uniquement)
Note2: les subjugués n'ayant pas été touchés par le sort du mage noir, je les mets niveau 5, mais vu comment ils sont, je les associe aux ténèbres Wink

Subjugués dans la zone de combat: 16/20 (maximum 5 à la fois pour chaque action)

Mage noir: 438/800 hp • 15/20 mp • Paralysie (1)

Infos:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 27 Aoû - 20:43

Le nom du Rokumeikai illuminait à présent les cieux. Chaque lettre tailladait un peu plus les champs de Dali à chaque seconde. Les subjugués brisaient les restes de la ville comme s'il s'agissait de leur prières au dieu qu'il vénérait. Chaque crépitement de charpente, chaque mur écroulé, chaque âme volée étaient autant d'offrandes à l'ange du néant. Lui, avec une légère indifférence, contemplait la discipline et le fanatisme de ses hommes. Il regardait aussi le pantin qui lui faisait face. Il lui tardait de pouvoir l'analyser en détail... Comprendre son fonctionnement... L'étudier pour faire plus simple. 


Ce combat avait beau n'avoir que commencé, l'homme aux yeux rouges en avait déjà assez. Pourquoi se fatiguer quand l'adversaire est en proie à toutes ces faiblesses propres aux mortels? Il y avait mieux à faire. Le village de Dali était maintenant en cendres. Il n'y avait plus rien à sauver, plus aucun espoir. Alors pourquoi ce petit mage s'acharnait-il? Si ce n'était pour sa propre vie, pourquoi cela était-ce? 


Deux subjugués s'effondrèrent, laissant une perle violacée s'envoler vers le nihiliste qui les absorba d'un simple contact. Son aura grandit et retrouva son niveau originel. Il était de nouveau au plein de sa puissance. Néanmoins, si le magicien se débattait avec les morceaux de métal que Buredo lui envoyait, il dut remarquer ce changement puisqu'il lança un rapide sort de foudre. L'éclair jaillissant de ses petites mains traversa les débris flottant de le ciel avant d'aller toucher T-ckilla à l'épaule. Si Buredo frappa vite et fort en réponse à l'affront, l'ange du néant tarda un peu à lancer une nouvelle sphère noire d'un revers de main. Le geste était négligé, comme pour signaler à sa cible à quel point elle n'était qu'un insecte parmi d'autres. 


" Bien... Nous allons en finir avec ce combat ridicule. "


Si le sort Void avait tardé, c'était parce que T-ckilla attendait une réponse à son signal psychique d'il y a moins d'une minute. Et la réponse arriva. Un léger sourire se dessina sur ces lèvres alors que des hommes en noir traînèrent un objet lourd sur le sol. Cet objet bougeait et gesticulait. Oui... C'était bien un enfant. Mieux que ça, c'était l'enfant que le mage noir avait mis à l'abri dans sa demeure avant de venir jusqu'au duo. L'enfant fut projeter aux pieds de T-ckilla qui jeta un simple regard sur l'être qui lui faisait face.


Une jeune femme de onze ou douze ans peut-être. Assez grande pour être marquée à vie des horreurs qu'elle venait de vivre et pas encore assez pour contenir ses émotions. Elle pleurait d'ailleurs... Mieux que ça : elle tremblait. Tout ceci était parfait. Elle serait le témoin idéal. D'un claquement de doigt, des portails noirs s'ouvrirent d'où des chaînes sortirent pour s'enrouler autour des membres de l'enfant paniqué. Ce petit agneau fut mis en position du crucifié, prêt à être sacrifiée au nom du Rokumeikai... Trois lances pointèrent leur nez des portails pour la mettre en joug.


" Tu veux que nous cessions notre attaque? Parfait. Voilà ce que je te propose : rend-toi et cet enfant vivra. Résiste, et lui ainsi que les autres rescapés que mes hommes ont en otage périront. Le marché est simple, à toi de te décider. Tu as jusqu'à ce que mes lances perforent le cœur de cette femme. "


Il frotta alors deux de ces doigts métalliques et ses hommes en noirs s'agenouillèrent immédiatement tout en restant en retrait. Les lances tournoyèrent légèrement et se mirent à avancer doucement... Lentement et inexorablement vers la poitrine de cette charmante créature. T-ckilla, lui, ne bronchait pas. Il ne montrait aucun signe de mensonge et, quand bien même le mage noir aurait d'autres facultés inconnues, il ne verrait pas de vice chez l'élémentaire. Un autre portail noir s'ouvrit près du mage noir. Des menottes en sortirent, faites d'un alliage hors de la connaissance des mortels. Les objets qu'avait stocké T-ckilla durant son voyage de mondes en mondes étaient légions. Ceci n'en était qu'un exemple. 


La seule vraie incertitude que se posa le nihiliste sur le coup, ce fut de se demander si Buredo le suivrait dans cette initiative. Le but n'était pas d'épargner le jeune mage, seulement d'échanger sa vie contre celle d'un autre...
Et surtout de gagner du temps avant que des renforts improbables ne débarquent...


____________________________________


Actions : 


RP : Demande l'abandon du combat et la livraison du mage noir en échange de la vie d'un enfant.


Classique (si ET SEULEMENT SI l'action RP est un échec) : utilise Void sur Mage Noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 19 Sep - 13:30

BuredoS'il était évidemment détestable de se retrouver affaibli ainsi, au point de ne plus être capable de mener un combat loyal en face à face, il fallait bien l'avouer, cela faisait du bien d'affronter un adversaire valable. Moi qui m'attendais à un simple massacre sans intérêt, dont le seul but était d'annoncer notre existence au monde, au final, je devais bien avouer que j'appréciais un peu ce combat. Mais pour autant, il fallait qu'il se termine vite. La ville était déjà tombée, la plupart des habitations avaient été réduites en cendres, et seul le mage noir était encore véritablement debout ici.

Et cela n'allait pas durer très longtemps. Profitant des dernières capacités de mon oeil, je projetai les débris de l'aéronef sur lui. Les morceaux de métal le percutèrent et semblaient le destabiliser légèrement, me laissant le temps, malgré la douleur, de sortir Cycle Infini de son fourreau et de le pointer vers lui. Mais avant que je n'eus le temps de lui envoyer, un sort de foudre jaillit de ces mains et, se servant des débris que j'utilisais comme conducteur, vint frapper T-ckilla. Utiliser mes armes comme une aide pour sa magie... Quel affront ! Et quelle erreur de ma part... Heureusement, T-ckilla venait d'absorber l'énergie vitale de deux de ses subjugués, aussi les dégâts étaient minimes, mais pour autant, je ne pouvais laisser une telle insulte impunie.

Alors que les débris tombaient au sol, Cycle Infini frappa le mage, cette fois légèrement plus profondément il me semblait. Il avait l'air de faiblir, et le sort de néant de T-ckilla n'arrangeait pas les choses. Le combat n'allait sans doute pas durer extrêmement longtemps, mais un détail inattendu l'interrompit. Les hommes de T-ckilla amenèrent, attaché de la tête aux pieds, un enfant, celui que le mage noir souhaitait protéger sans aucun doute. Le fondateur de notre organisation comptait s'en servir pour réclamer la reddition du mage.

C'était pitoyable. Certes, nous étions dans une situation difficile, mais nous étions déjà à deux contre un, et voilà que nous prenions un otage ? Ce combat était de plus en plus déshonorant, et cela m’insupportait ! Combien de fois devrais-je prendre sur moi et accepter ce genre de choses ? Mais bon, dans l'immédiat, je ne pouvais qu'espérer que le mage refuse, et que T-ckilla renonce plus tard à ce genre de stratégies. Et bien entendu, je devais me préparer si jamais le combat n'était pas fini.

Actions : /!\ Seulement si le mage noir ne se rend pas :

RP : T-ckilla ayant donné le commandement de quelques subjugués à Buredo, celui-ci leur ordonne de renforcer ses sabres.
Combat : Buredo attaque le mage noir.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 19 Sep - 14:52



Le mage noir n'était pas suffisamment malin pour voir qu'il avait l'avantage. Il ne réfléchissait pas à une éventuelle stratégie, il ne réfléchissait pas à ses chances de survie. Tout ce qui comptait pour lui, c'était d'empêcher ces gens de nuire, de faire encore trop de mal aux habitants de ce village... aussi il ne faisait qu'attaquer, user de sa magie encore et encore dans l'espoir de les faire fuir... il ne voulait même pas les tuer, l'idée d'ôter une vie, même mauvaise, lui était trop difficile, il espérait juste que ces gens s'en aillent et laissent ce village tranquille.

Mais c'était impossible. Ces personnes n'avaient pas de cœur, pas de morale, pas d'honneur. Les êtres vides et sombres s'étaient précipités dans la maison du mage pour en extraire sa petite protégée... l'adolescente hurlait de terreur, pleurait à chaudes larmes et regardait le mage avec désespoir. Le chef du groupe proposait alors un marché, et le mage ne prit même pas la moindre seconde pour accepter! Il jeta carrément son bâton au loin et se mit à genoux, on entendait dans sa voix enfantine la peur et la tristesse du spectacle qui se déroulait devant lui


«Je vous en prie, non! Vous avez fait assez de mal! Laissez-la je vous en prie!»

Les mains à plat au sol, il se prosternait littéralement devant le nihiliste. Par contre, il ne fallait pas que T-Ckilla espère qu'il lui rendrait ses pouvoirs, il n'en était pas capable... c'était ce genre de sort qui, une fois lancé, ne pouvait pas être levé. Un sort à sens unique en quelque sorte...

==============================

Le Mage Noir se rend!

Aucun gain XP
(et toc! Fallait le battre à la loyale!)



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Lun 19 Sep - 23:28

Spoiler alert :p:
 


Les lances avançaient, inexorablement. Les chaines se resserraient et marquaient déjà la douce chair de l'enfant. Ses cris de supplice raisonnèrent à travers le crépitement des flammes. Les hommes en noirs, immobiles, tenaient fermement les autres humains et créatures humanoïdes. Face à un tel spectacle, il était difficile de rester de marbre. Et le mage noir, malgré sa force, plia face à la menace. 
C'était exactement ce qu'avait prévu l'élémentaire... Tout ce passait donc sans accroc. Il avait sa rescapé et l'endroit n'opposait plus de résistance. La seule chose qui le fit tiquer fut un semblant de... Contrariété venant de son binôme? Étonnant... Ce n'était peut-être pas son genre de méthode. Après tout, Buredo était un guerrier. 


Les chaines crissèrent alors qu'elles se retiraient de l'adolescente. Son corps tomba au sol tandis qu'elle poussa un léger gémissement. Puis, ensemble, les chaines s'enroulèrent autour des membres de leur ennemi. Il ne résista même pas. T-ckilla leva la main et ce dernier fut soulever du sol. Puis, sortant ses lances de néant, il découpa les habits de la créature avant de l'inciser. Il faisait une dissection sur le vivant. Aux larmes suivirent le sang... Mais aucun son ne sortit du petit être, déjà résolu à disparaître. Quand il eut finit, seules les larmes de la jeune femme coulaient sur le sol. 


Il claqua des doigts. Plusieurs portails s'ouvrirent desquels les subjugués sortirent des couteaux aux lames aussi noires que leurs cœurs. Ils égorgèrent alors les témoins comme les porcs qu'ils étaient...


- Vous aviez promis!


A peine ses mots dits, le visage de l'enfant se tétanisa. Lentement, le visage du nihiliste s'était tourné vers elle. Ses yeux rouges de sang s'étaient posés sur cette petite chose sans défense. Les flammes illuminaient son teint et le sang sec couvrait une bonne partie de son visage enflammé. 


" Je n'ai promis que d'épargner ta vie... Et je le ferais. "


Les chaines se retirèrent du cadavre de cette poupée sans âme. T-ckilla avait analysé une partie de la structure de cet être et envoyait par télépathie certaines informations à son double. Pendant qu'il serait occupé, lui serait certainement apte à traiter ce genre de données.


Puis, il se retourna vers l'enfant et caressa de sa main métallique sa joue, laissant une petite blessure dans la chair de la rescapé. 


" Buredo... Je pense me tromper mais y a-t-il une chose qui te déplaît dans ma manière de faire? "


Son ton était neutre... Vide. On ne savait pas vraiment s'il fallait répondre ce que l'on pensait ou pas à ce genre de question. Mais son partenaire devait déjà en avoir l'habitude. T-ckilla cherchait à dissiper tout malentendu maintenant. S'il devait faire des compromis, autant qu'il en soit informé rapidement. 


Il se releva et fit quelques pas avant de marquer un arrêt. 


" Ma grande... Nous avons pris ta vie. Nous sommes le Rokumeikai. Retient bien ceci. C'est la seule chose qui doit marquer ton esprit jusqu'au jour de ta mort... Tu peux penser que tu es vivante, mais ce moment te poursuivra et restera ancré en toi jusqu'à ton dernier souffle. Et jamais tu ne t'en remettras. "


Toujours neutre, sans la moindre émotion. La demoiselle ne répondait plus et se contentait de fixer le sol. Parfait... Elle attendrait les secours ainsi. 


Les subjugués commencèrent à se séparer. T-ckilla relâchait son emprise sur eux et constatait à quel point ses pouvoirs étaient diminués. Il ne pourrait pas faire appel à eux avant un petit moment... Son aura diminua encore d'un cran. 


" Je pense qu'il vaudrait mieux ne pas s'attarder ici. Les autres devraient bientôt en finir. Trouvons un endroit où nous reposer et panser nos blessures. Une idée? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Mer 19 Oct - 18:04


Buredo gagne 250 gils !
T-ckilla gagne 300 gils !

Buredo repart (pour le moment ?) de son côté.
T-ckilla vient prêter main forte à Jonah et Cidolfus


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 18 Nov - 14:43

Camilla & Zephirin viennent des Plaines Foudroyées de Spira.

Le combat n’allait pas tarder à se terminer. A vrai dire, Camilla ne comptait pas faire vieux os et avec raison ; T-ckilla semblait à présent les attendre. Zephirin la regarda donc mettre fin à la misérable vie de ce lézard aux écailles bicolores avant qu’elle n’entreprenne d’ouvrir un portail vers un autre lieu sans aucun doute. L’élézen dévisagea malgré lui l’ouverture dimensionnelle, mais puisque Camilla lui indiqua de la suivre et que, de toute façon, il n’avait nulle part où aller, il jugea préférable de lui accorder sa confiance pour le moment.

Le Chevalier de l’Azur pénétra donc dans le portail pour se retrouver projeté vers un endroit bien différent. Un lieu qui jadis, avait été un joli petit village cachant un sombre secret n’était à présent qu’un amoncellement de cendres – dans le sens figuré du terme. Les bâtisses étaient encore debout, un puits encore visible, mais la fumée blanche et les habitations en ruines laissaient supposer qu’un massacre dû au feu avait eu lieu… assez récemment. Zephirin laissa son regard balayer la scène, à la quête éventuelle d’une silhouette remarquable. Ce T-ckilla devrait bien se faire remarquer non, vue la grandeur avec laquelle Camilla semblait se l’imaginer.
« Cet endroit a récemment été attaqué. » Affirma-t-il d’une voix blanche. « L’œuvre de ce T-ckilla, je présume ? »

S’ils devaient rencontrer le nihiliste ici, il se permettait d’émettre cette supposition qui semblait somme toute réaliste. Dans tous les cas, pour le moment, il n’y avait personne de notable… Les gens avaient dû fuir cet endroit, quoi que… Il fronça un sourcil légèrement en remarquant que de nombreuses personnes avaient été tuées dans cet incident. Normal. Au vu de l’heure, cela avait dû se passer pendant la nuit… ou tôt dans la matinée. Les matinaux se levaient à peine lorsque le feu avait dévoré leurs baraques.

Comme il n’y avait personne pour le moment, Zephirin dégaina son arme pour la positionner devant lui. Il planta la lame dans le sol, entre deux dalles tachées de suies et de cendres, et tint ses deux mains sur la garde dans une position ferme. Il ignorait totalement à quoi il allait avoir affaire, il ignorait qui était ce T-ckilla… Etait-il aussi puissant que Camilla l’avait laissé entendre ? Saurait-il l’aider ? Là était surtout la question. Zephirin n’avait vraiment cure des intentions de ce type, si elles concordaient avec les siennes, alors il accepterait volontiers de l’accompagner.
Toutefois, si les choses n’allaient pas dans son sens… Il prendrait son épée et partirait de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Ven 18 Nov - 17:39

CamillaDans un premier temps, Camilla avait cru que le guerrier refuserait de la suivre, non sans preuve ou autre argument qui appuieraient le fait qu'il ne craignait rien, mais à croire qu'il avait compris que la jeune femme n'avait rien à gagner à le tuer ou lui faire du mal, car il vint sans réticence se positionner dans l'ombre noire qui entourait la sorcière

«C'est comme passer dans une pièce obscure et en ressortir rapidement.» |i]dit-elle pour le préparer au "voyage". Elle prit la main du guerrier, un léger sourire en coin toujours au cas où il se décide un peu à jouer avec elle, mais c'était surement peine perdue! Dommage, un peu de bon temps, ça ne fait jamais de mal!

Ils s'enfoncèrent dans le sol, jusqu'à être plongés dans les ténèbres pendant ce qui semblait n'être que quelques secondes, puis ils ressortirent, la tête d'abord, puis leurs corps au fur et à mesure qu'ils s'extirpaient de la brume noire. Une fois le portail refermé, Camilla vacilla et mit un genou à terre, son cou était trempé de sueur alors que le guerrier s'interrogeait sur le village de Dali[/i]

«Nous sommes... sur Héra... à Dali...» la jeune femme avait trop présumé de ses forces. Certes, la Plaine Foudroyée n'était pas "si" loin de Héra que ça, mais c'était tout de même une distance considérable, surtout en transportant deux personnes. À elle seule, elle n'aurait surement pas eu trop de mal, mais là... elle était épuisée. Elle n'arrivait même pas à se remettre debout pour l'heure alors que Zephirin plantait son épée dans l'attente de l'arrivée de T-Ckilla

«Pardonnez-moi... je crains de ne pas... pouvoir rester pour faire... les présentations...» elle grimaça mais usa de sa hache comme levier pour se redresser... elle n'aurait pas la force de créer un portail pour la guider sur un autre monde, mais elle préférait que T-Ckilla ne la voit pas dans cet état de faiblesse. Ce serait... indigne d'elle. Malgré tout, il était plus proche qu'elle ne le pensait, elle était dans son champs de vision, mais tant pis. Elle prendrait la fuite quand même

«N'oubliez pas.... c'est votre choix.» elle créa un nouveau portail alors que T-Ckilla approchait, elle s'enfonçait dans les ténèbres tout en plantant son regard dans le sien. Nul défi, juste une profonde admiration... leur rencontre serait pour une autre fois.



Camilla quitte le rp pour le moment. Mais si T-Ckilla le souhaite, il pourra la faire appeler quand il le voudra! (mais laisse lui quelques heures pour se reposer quand même ^^)



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 19 Nov - 16:44

Le nihiliste avait quitté ses alliés pour se diriger vers le lieu où il s'était séparé de Buredo, à savoir l'est du village. Ses pas étaient lents mais calculés, comme s'il savait à l'avance avec quel timing il devait se rendre à l'endroit désiré. La fumée et les flammes s'écartaient à son passage, comme s'il repoussait toutes les choses qui auraient pu lui nuire par la simple pensée. Vers où se dirigeait-il? Vers cette chose. De prime abord, cela ne semblait être qu'une trace magique sans importance. De plus près, cela ressemblait à une distorsion de l'espace. Il avait déjà vu un phénomène similaire par le passé. C'était peu avant de rencontrer Jonah. 


Il se mit en haut d'une pile de gravats pour surplomber la scène. Ses yeux de sang s'arrêtèrent sur l'homme dans un premier temps, avant de se poser sur la demoiselle. Elle semblait s'engouffrer dans ce portail noir devant elle, comme avalé par celui-ci. Une magie de contrôle de l'espace-temps? Une téléportation? Possible. Néanmoins, au vu de son état, elle ne devait pas être partie bien loin. 
L'homme, pour sa part, avait son épée plantée dans le sol. Son attitude était fière, droite, mais son aura était à mi-chemin entre lumière et ténèbres. Bien sûr, les éléments ne font pas la nature d'une personne. Mais cette aura avait une particularité. Elle semblait osciller non pas vers une bienfaisance ou une malfaisance, mais vers un équilibre entre les deux. A défaut de l'attaquer sans prévenir, l'élémentaire jugea que sa présence n'était surement pas un hasard et voulu en apprendre davantage. Sa curiosité était piquée. 


Avançant pas après l'autre, les flammes s'écartèrent tandis qu'il approchait. Il s'arrêta à environ cinq mètres de cet humanoïde aux longues oreilles. Ses yeux ne le quittaient pas et il ne prononçait mot. Se redressant de toute sa taille, il déploya lentement sa main de métal devant lui tandis qu'il prenait enfin la parole.


" Je suis surpris de voir que votre amie vous a laissé dans une telle situation, et dans un tel lieu. "


Il replaça sa main d'acier dans sa poche et marcha lentement autour de ce chevalier, en conservant un rythme lent et la même distance. 

" Puis-je vous aider d'une quelconque façon? "


Tandis qu'il finissait sa phrase, à peine arrivé sur le côté du soldat inconnu, il s'arrêta. Un habitant levait désespérément la main vers l'élézéen. Il était visiblement déjà condamné, le bas du corps broyé sous des décombres. Un portail noir apparu soudainement au dessus de sa tête et une lance toute aussi noire en sortit pour s'y figer. 


T-ckilla reprit sa marche en partant dans l'autre sens, revenant progressivement en face de son interlocuteur. Toujours aussi lent, toujours aussi sombre, dégageant cette aura si particulière qui ferait vomir une personne normale. 

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Sam 19 Nov - 17:46

Note :
 

Camilla ne comptait pas rester à ses côtés, non pas que sa présence ou son absence change grand-chose à la situation. L’élézen tourna la tête vers la sorcière aux cheveux violacés alors qu’elle disait ne pas pouvoir rester là. Elle parvint au moins à le renseigner sur l’emplacement, mais pas sur la raison du massacre, non pas que ce soit important. Zephirin pourrait toujours interroger le principal concerné éventuellement…
Son regard doré resta tourné vers la demoiselle qui peinait à soutenir son propre poids. Elle s’aida de sa hache pour se redresser avant de créer un portail pour disparaître. Juste avant de se dissiper vers l’inconnu, Camilla ajouta que c’était son choix… Les sourcils du Chevalier se froncèrent légèrement. Etait-ce un avertissement ? Il n’aurait pas le temps de l’apostropher à ce sujet que déjà, elle était partie.

Le masque de sévérité de l’épéiste se tourna vers une nouvelle source de bruit alors qu’il sentait ses oreilles siller. Quelqu’un, quelque chose bougeait, approchait. Il tint fermement la garde de son arme, prêt à soit l’employer, soit la rengainer, en soutenant sans aucune intimidation la silhouette menaçante qui approchait. Le pas lent, les flammes qui se repoussaient sur son passage, l’air particulièrement stoïque… A n’en pas douter, cet énergumène devait être le T-ckilla dont Camilla avait de nombreuses fois fait mention.

« … » Il n’eut aucune réaction particulière lorsqu’il affirma être surpris que son amie l’ait abandonné ici, maintenant. Zephirin aurait put rétorquer que ce n’était pas son amie – à vrai dire, outre le titre de frère d’arme, il ne se voyait pas vraiment donner l’appellation d’ami à qui que ce soit – mais il se retint et redressa simplement la tête pour affirmer une certaine supériorité. T-ckilla possédait des pouvoirs spéciaux qui dépassaient son entendement, mais il ne perdrait la face en aucun cas, pas même contre un démon, pas même contre un dieu déchu. Rien ne le soustrairait de sa fierté.

Il devait admettre que l’étrange individu avait une prestance importante. Il en imposait. C’était un avantage pour le nihiliste ; il avait piqué l’intérêt de Zephirin rien qu’avec l’aura qu’il dégageait. Il écoutait attentivement pour le moment alors que T-ckilla se mettait à tourner autour de lui, peut-être en cherchant une faille ou simplement dans le but de l’observer. Il lui demanda s’il pouvait l’aider. Zephirin tourna un tantinet la tête pour voir, du coin de l’œil, l’homme aux yeux de sang.
« A priori. » Répondit-il d’une voix blanche. Avant qu’il ne puisse s’exprimer davantage, son attention fut attirée par une âme en peine qui tentait de demander de l’aide à l’élézen. Le Chevalier dévisagea le faiblard avec un désintérêt monstre juste alors qu’un portail se créait au dessus de lui pour lui pourfendre le crâne d’une lance sortit de nulle part… Clairement une manipulation du néant. Au moins, Camilla ne lui avait pas tout à fait mentit concernant le potentiel de T-ckilla… C’était intéressant.

« Une femme du nom de Camilla m’a guidé jusqu’à vous. » Le vouvoiement n’était pas le fort de Zephirin, ça non. Mais il faisait l’effort par prudence. Il voulait être certain de garder une position avantageuse et pour ça, il fallait éventuellement démarrer par une touche de respect mutuel. « Elle m’a plus ou moins dit que vous seriez apte de m’aider à atteindre mon objectif. » Ce serait un échange évidemment, ça, il l’avait saisit. Zephirin devrait l’aider lui, et plus ou moins vice versa. T-ckilla ne chercherait sûrement pas les cristaux "pour" lui, mais si leurs deux quêtes se rejoignaient, on pouvait supposer qu’il y aurait possibilité d’une bonne entente dans l’avenir.

Notons qu’il avait parlé de Camilla sans se gêner. Il ignorait si la sorcière voulait que T-ckilla connaisse son nom, ou qu’elle existe, mais il n’avait fait preuve d’aucune discrétion à ce sujet… Camilla était bien sympathique comme demoiselle, mais il ne lui devait rien de particulier et ne chercherait pas à cacher son implication dans cette affaire.

« Je suppose que tout ceci est votre œuvre ? » Demanda-t-il en tournant légèrement la tête pour contempler le sombre paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 20 Nov - 1:32

Ce spécimen était intéressant...


Des oreilles pointues, des muscles élancés, une taille bien supérieure à la moyenne... Son origine restait mystérieuse. Il ne semblait pas si différent d'un humain ordinaire somme toute, mais peut-être cachait-il certaines aptitudes particulières. De plus, sa résistance à l'Aura suffisait à le distinguer du commun des mortels. Son indifférence vis à vis du meurtre gratuit que commis T-ckilla, ainsi que ses propos, finirent de lui éviter une possible confrontation. 


Parfait. L'élémentaire n'était pas en excellente condition de toute manière. Il continua alors ses observations.


Le chevalier était neutre et tentait de conserver une certaine fierté. Un concept encore un peu difficile à saisir pour le nihiliste. Il ne tarda pas à prendre la parole. Il parlait d'objectifs personnels, mais plus encore, il parlait de cette femme observée plus tôt. Cette dernière possédait une aptitude intrigante. Si elle s'amusait à envoyer au créateur du Rokumeikai des individus tel que celui-ci ou Jonah, alors elle était un pion utile. Inconnue certes, mais utile. 


Finalement, le crépitement des flammes accompagna l'ultime question de ce mortel. Un léger vent se mit à souffler. T-ckilla déploya sa main de fer devant lui et déplia progressivement ses doigts. Un petit sourire se dessina sur le coin de son visage. 


" Ceci n'est que le commencement... Un être gradé comme vous peut assurément comprendre l'enjeu géopolitique d'une telle manœuvre.  Mais vous n'êtes pas d'ici, n'est-ce pas? Peut-être n'êtes-vous même pas issu d'Héméra... "


Il se tourna alors bien en face de son interlocuteur et s'avança d'un pas. Il était probablement à la portée maximale de l'épée de l'humanoïde, mais qu'importe. 


" Vous aider est possible. Tout dépend de la nature de votre objectif. En quoi consiste-t-il?  "

Était-ce encore un de ceux qui voulait obtenir les cristaux? Ceux-là étaient tellement prévisibles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 20 Nov - 11:38

Ce spectacle horrifiant, sans aucun impact pour l’élézen qu’était Zephirin, était effectivement l’œuvre de T-ckilla. Il étendit une main de fer, gantée ou naturelle, difficile à dire, avant de dire que ce n’était que le commencement. Il semblait avoir remarqué que le Chevalier de l’Azur n’était pas un vulgaire paysan, certes l’armure parlait d’elle-même et son attitude aussi, mais ce n’était pas tout le monde qui reconnaissait volontiers la supériorité d’un autre être rien qu’en l’observant. Il était vrai qu’attaquer un village comme celui-ci, aussi simple et pittoresque puisse-t-il avoir été avant de se faire dévorer par la fureur des flammes, sèmerait la peur et l’incertitude dans les plus hauts peuples. Utiliser ce trouble pour ensuite frapper plus fort était une tactique connue, mais toujours efficace.

« En effet. » Il ne venait pas d’Héméra, loin de là, il venait de revenir à la vie même, mais il n’était pas obligé de le savoir. Il désirait en apprendre davantage sur cet homme, sur ses desseins, son objectif. Camilla avait plus ou moins insinué que c’était le maître du néant, quelque chose comme ça… il était vrai qu’il inspirait une certaine forme de respect, sa présence à elle seule faisait mourir le vent et flétrir la flore, fuir la faune… Mais Zephirin n’avait pas bronché. Il avait côtoyé le roi-dieu Thordan VII pendant de nombreuses années, et l’homme n’avait pas les plus humbles intentions, bien qu’il les secondait corps et âme comme le désirait son rang. Il connaissait la vermine, la vermine royale, les hommes rongés jusqu’à la moelle par le désir de pouvoir.
T-ckilla était différent. Ça se voyait, mais il n’en était pas moins un être en quête de puissance, de supériorité peut-être… Zephirin ne pouvait pas encore tout à fait confirmer.

T-ckilla s’approcha en lui disant qu’il pourrait sans doute l’aider. Alors que voulait-il ? Quel était son objectif ? La véritable question était de savoir s’il était bon de le lui dévoiler. Autant mettre les cartes sur table dès à présent, ça éviterait des confusions prochaines. Zephirin avait bien dit à Camilla qu’il l’aiderait tant que ses objectifs pourraient être accomplit, s’il ne les désignait pas dès maintenant, ça n’aboutirait à rien.

« Je souhaite ramener sur Héméra mes frères d’armes ainsi que le roi-dieu Thordan VII. » Voilà qui était dit, autant parler al-bhed sans doute mais il n’avait cure de la compréhension de T-ckilla sur le pourquoi du comment de qui étaient ces gens. « Il règnera en maître sur Héméra et sur toutes les formes de vie qui y existent. » Ça sous-entendait presque T-ckilla aussi, mais non, il ne le voyait pas ainsi. Aussi dénué de sympathie soit-il, Zephirin était, étonnamment avouons-le, un homme d’honneur. Si T-ckilla – et le Rokumeikai tout entier d’ailleurs – l’aidait dans cet objectif, directement ou indirectement, il se ferait une joie de parler en leur faveur au roi-dieu et ils pourraient bien faire ce qu’ils voulaient dans ce nouveau monde que Thordan VII implanterait à sa venue.

« Cela n’implique ni vous, ni votre organisation si vous m’aidez à atteindre cet objectif. Peu importe comment. Camilla m’a parlé de ces cristaux qui exauceraient des vœux, mais ils ne sont pas ma priorité absolue. Cela dit, la fin justifie les moyens. » Autrement dit, peu importe comment il arriverait à ramener son ancien supérieur et les Chevaliers de l’Azur, avec ou sans les cristaux, tant qu’il y arrivait.

Il délogea son épée de la terre calcinée et la pointa vers T-ckilla comme s’il le menaçait, mais ce n’était pas le cas.
« Je suis prêt à vous aider à accomplir ce que vous désirez, si tant est que je puisse avoir une garantie de ma réussite également. » D’un mouvement aisé compte-tenu de la lame qu’il utilisait – rappelons qu’il la tenait à une main malgré son épaisseur évidente – Zephirin ramena l’arme vers lui et la posa sur son épaule. Il soutenait toujours le regard inhabituellement rouge et brillant de l’être nihiliste, en s’imaginant déjà qu’il se moquerait de ses intentions ou n’aurait cure. Mais si tel était le cas, il ferait demi-tour. Il se l’était promit et ne changerait pas d’avis. Tout dépendant de ce qu'il lui répondrait, il l'interrogerait justement sur ses buts et ceux de son organisation. Camilla en avait vaguement parlé, mais autant l'entendre de la bouche du principal concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 20 Nov - 12:24

Les yeux dans les yeux, les deux êtres semblaient se jauger. Un point commun les unissait à présent : ils ne venaient pas de ce monde. Cela expliquait peut-être le détachement de l'individu suite au massacre d'innocents. Si on y ajoutait son attitude froide et son port de tête, on devinait aisément son éducation et son statut social. Il n'était rien de plus qu'un arriviste qui voyait dans le nihiliste un tremplin pour atteindre son objectif plus rapidement. Bien...


Le crépitement des flammes s’amenuisât et le sol commença à noircir. Un léger silence s'installa alors que cet humanoïde faisait joujou avec son arme. Cela aurait pu conduire à une certaine tension, mais l'aura de T-ckilla diminua en intensité progressivement. Il n'était plus question de faire bonne impression. Maintenant que le dialogue était établi, l'élémentaire n'avait plus besoin de se montrer particulièrement théâtral. Il attendit que son interlocuteur finisse de parler. Il attendit un peu, puis prit finalement la parole. 

" Un roi-dieu... Voilà qui est intéressant. "


Il fit quelques pas sur la gauche, tournant en cercle comme il l'avait fais précédemment, conservant ses mains dans son dos. Buredo était parti dégager une route pour Cidolfus et Jonah. Il aurait surement besoin d'un combattant habile à l'épée comme lui à ses côtés pour la suite de ses projets. Finalement, un terrain d'entente était possible.


" Je suis surpris que vous ne souhaitiez pas regagner votre ancien monde, mais conquérir celui-ci... "


Il s'arrêta sur le côté du chevalier et se tourna à nouveau vers lui.


" Néanmoins je n'y vois aucun inconvénient. Cependant... Je pense qu'il est préférable que vous sachiez dans quoi vous allez vous impliquer. "


D'un geste rapide et sec, T-ckilla dégagea la mèche en forme de faux tombant devant son front puis enchaîna.


" Le Rokumeikai n'est pas une organisation comme les autres. Si j'en suis le créateur,  nous avons six dirigeants. Hormis mon humble personne, tous désirent les cristaux ou un moyen d'accomplir leurs objectifs. Si nous nous entraidons, cela reste une compétition amicale pour eux. Elle suit nos règles, nos principes. "


Il marqua une légère pause, souriant légèrement.


" Enfin, nous aurons tout le temps d'en parler. Ne hâtons pas les choses. Vous souhaitez ramener des personnes qui vous sont importantes en ce monde. Vous êtes désireux de dominer cette terre nouvelle. Je vais vous y aider. Mais il va d'abord vous falloir connaître le monde dans lequel vous évoluez. "


Il fit quelques pas et commença doucement mais surement à s'orienter vers la sortie du village. 


" Même si les choses que vous allez apprendre vont très certainement changer. Du moins, si vous m'apportez votre aide. Notre première destination est la ville de Tréno. Je pense que cela vous donnera un bon aperçu de la manière dont ce monde fonctionne. "

_______________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Zephirin
Le Juste

Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   Dim 20 Nov - 21:43

L’appellation roi-dieu avait de quoi être pompeuse, mais c’était ainsi que l’Archevêque se plaisait à être nommé. Ses Chevaliers n’avaient jamais questionnés cela, y comprit Zephirin. T-ckilla le nota, peut-être pour s’en moquer, peut-être pour vraiment assumer que c’était une chose intéressante, allez savoir. Le guerrier à la claymore ignorait encore tout des agissements et des motivations de T-ckilla. Outre son nom assez étrange, il n’en restait pas moins un individu curieux. Difficile de savoir ce qu’il y avait au-delà de ses yeux rougeoyants.

Il confia être étonné qu’il veuille conquérir ce monde-ci, au lieu de retourner sur le sien. Il y avait de nombreux problèmes sur Hydaelyn et c’était bien pourquoi Zephirin ne souhaitait pas y retourner. La présence du Guerrier de la Lumière à prime abord était déjà un problème. Cet homme serait capable de les abattre à nouveau, même si c’était déplaisant à admettre. Ici, du moins le pensait-il, leur objectif – permettre à Thordan VII de régner sur un monde uni sous le joug de sa puissance et de celles de ses douze chevaliers – serait plus aisément réalisable, si tant était qu’il obtenait un peu d’aide évidemment. Seul, il était impuissant.
T-ckilla n’y voyait aucun inconvénient, cependant, il l’intimait d’abord de savoir dans quoi il s’impliquait. Zephirin arqua légèrement un sourcil. Il l’entendit lui parler du Rokumeikai, son organisation, et comme quoi chacun de ses dirigeants désirait les cristaux. C’était une compétition amicale. Zephirin ne retint qu’une chose ; il n’était pas le seul à vouloir ces cristaux, mais qu’en était-il de leur fonctionnement ? Un seul vœu pouvait-il être accordé avant qu’ils ne perdent de leur magie ? La question demeura sans réponse. Puisqu’il ne la posa pas…

T-ckilla l’invita plutôt à visiter un peu ce monde qu’il désirait agenouiller. Ce n’était pas lui mais son roi, mais soit, il décida de ne pas jouer avec les mots. Au final, il gouvernement ces terres lui aussi, un jour, même s’il ne serait pas le maître absolu. Leur première destination serait donc Tréno, une ville où il s’apercevrait aisément du fonctionnement de ce monde. A le voir se déplacer vers la sortie du village, Zephirin rengaina sa claymore dans son dos et entreprit de le suivre.

« Ces autres dirigeants dont vous parlez, sont-ils sur Héméra ? » Probablement. Ce n’était pas important mais il tâchait de rassembler suffisamment d’informations au sujet de ce Rokumeikai. Ça pourrait lui être utile… au cas où il se retrouverait seul contre eux un jour, ou dans un autre sens, un pur revers de situation, s’il se retrouvait à les rejoindre. Il ignorait encore où se diriger, l’idée de prêter allégeance à un autre groupe que les Chevaliers de l’Azur lui laissait un goût amer en bouche. Il leur était dédié lame et âme, il avait servit le roi-dieu jusque dans la mort et s’il avait été tué l’épée à la main pour lui, il comptait bien poursuivre sur cette voie, même dans cet espèce d’au-delà qui était finalement une seconde vie pour l’homme aux oreilles pointues.

Ils ne s’étaient pas proprement présentés, tiens… Zephirin n’offrait pas simplement son nom, il avait tendance à attendre qu’on le lui demande, il ne voyait pas l’intérêt de le donner autrement. Soit, si T-ckilla ne l’interrogeait pas, il ne dirait rien. Il y pensa aléatoirement, lui au moins, il avait la chance de connaître son nom grâce à Camilla… D’ailleurs c’était curieux, il n’avait pas réagit lorsqu’il avait parlé de cette femme. Elle avait mentionné que T-ckilla n’était pas au courant de son existence, mais n’aurait-il pas trouvé étrange qu’une femme dont il ne savait rien l’ait guidé jusqu’à lui ? Soit, tant pis. Ce n’était pas important pour Zephirin.

Maintenant, il faudrait s’interroger sur ce qui est à venir.
« Dites-moi, avant que nous n’avancions davantage… » Oui parce qu’il y a quelque chose que Zephirin souhaitait savoir. Camilla était pleine de savoir, mais il était persuadé qu’elle ne savait pas tout encore. Personne ne savait tout. « Connaissez-vous l’existence d’un Guerrier de la Lumière ? » C’était dit avec un certain dédain avouons-le. Il n’aimait pas cet homme et espérait que personne n’avait conscience de son existence. « On l’appelle aussi parfois l’Elu de la Lumière. Il s’agit d’un homme utilisant… l’espoir, comme arme. » Et c’était cette fois dit avec une forme de dégoût notable. Il fronça le nez un peu, juste un peu, juste assez pour que son expression ne caractérise bien la haine qu’il avait pour cet individu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Just Hell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just Hell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Romans Hell Dorado
» [Doom II] Hell Revealed II
» Figurines Hell Dorado
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» Hell Revealed II - Map 30 : Source Control

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Dali-