Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Rokumeikai : T-ckilla M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 692/2400
MP : 10/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Rokumeikai : T-ckilla M   Sam 9 Juil - 10:52

Fiche d'identité

• Monde d'origine: ESPACE, arrivera sur Héméra au moment de la fusion des mondes.
• Nom: M
• Prénom: T-ckilla (accord de Crystal, justification RP)
• Âge: Apparence : 25 ans (âge réel inconnu ~7000 ans)
• Avatar utilisé: Végéta SS4

Description

• Alignement: Guerrier des Ténèbres

• Description physique

Une aura noire et sombre, dansant avec les ombres... C'est la seule chose qui pourrait définir un élémentaire constitué du néant même. Des yeux rouges enflammés se détachent de cette forme informe et à peine humanoïde, perçant votre âme sans qu'un son ne sorte. Néanmoins, cette chose n'est pas la forme usuelle de T-ckilla, ne tremblez donc pas. Sa nature l'empêchant d'apparaître devant vous - pitoyable insecte -, vous n'aurez pas cette sensation de malaise face à une chose inconnue et impassible. 

Plus généralement, T-ckilla a beau prendre possession de différents corps, il modifie souvent leur apparence pour avoir la même au fur et à mesure du temps. C'est une réalité de plus en plus fréquente, surtout depuis qu'il a rejoint "ses alliés" et que son besoin de rester identifiable est plus que sollicité. 
Une longue chevelure, non pas rousse mais véritablement orangé, se démarque quand on l'observe. Elle est longue, mais plus que ça, cette dernière défie la gravité et monte vers le ciel. On parle bien d'une coupe de cheveux hérissée, faisant plus d'un mètre de haut. une mèche en forme de faux vient descendre le long du visage pâle de cet être, passant devant son oeil droit. 
Ses yeux, en forme de triangles rectangles entièrement rouges, sont son trait le plus distinctif. Un regard vide, aucun blanc, aucune iris, juste un oeil totalement ensanglanté. Son regard est totalement vide. On ne sait jamais ce qu'il regarde ni pourquoi il le regarde. Si les yeux sont le reflet de l'âme, alors T-ckilla n'en a probablement jamais eu. 
Son visage a beau être rosé comme s'il n'avait jamais été blessé, ses traits le rendent marqué, puissant et dominateur. Il serait semblable à celui de tout guerrier expérimenté avec sa machoire carrée et ses joues légèrement gonflées.  Une seule petite entaille est présente au niveau de sa joue droite, juste sous son oeil. Un cou puissant vient porter l'ensemble de cette tête qui se trouve tout de même à plus de deux mètres du sol. Vous l'aurez compris, l'apparence intimidante que donne T-ckilla a ses hôtes est celle d'un géant  qui passe difficilement inaperçu. 

Si vous oter donc votre vu du visage menaçant de cette chose à peine humaine, vous tomberez nez à nez avec un torse immense et des pectoraux surdimensionnés. Toute la musculature de notre élémentaire est développée de façon à imposer un certain respect à toute nuisance assez folle pour s'en prendre à lui. Si un manteau noir entre-ouvert camoufle parfois sa masse musculaire, sa carrure restera toujours un puissant outil de dissuasion. Si toutefois cela ne suffirait pas, sa main droite est entièrement métallique, composée de doigts tranchant issu d'une technologie bionique permettant à son utilisateur de s'en servir comme s'il s'agissait d'une vraie main. Enfin, sa colonne vertébrale finit par un curieux dispositif métallique en forme de triangle d'où peut émerger jusqu'à neuf queues métalliques dont l'apparence s'approche de vertèbres articulées finissant par un dard, faisant de chacun de ses appendices une arme mortelle. 
Le bas de son corps est pour sa part habillé d'un pantalon ample de couleur tout aussi noire que son manteau. Les extremités en sont un peu déchirées et le tissu qui le compose semble faciliter les mouvements. 

Néanmoins, même si son physique est imposant, même si sa coiffure interroge, même si son regard inspire la peur, même si son allure générale inspire la terreur, le problème n'est pas vraiment là. Un physique, bien que souvent révélateur de nombreux détails, n'est au final qu'un simple physique. Mais l'aura, manifestation véritable de l'âme de la personne, de cette entité est tout simplement ignoble. Les personnes qui observent T-ckilla se mouvoir, s'approcher, utiliser ses sorts, sont prises d'un sentiment puissant. Une légère mélancolie et un mal-être les envahit petit à petit, comme un cancer qui vous rongerait en aposant ses griffes sur votre tendre chair... Ce phénomène ne s'explique pas, mais quelques rares personnes à la mentalité assez forte peuvent resister à cette curieuse emprise.


• Description psychologique

Un élémentaire de néant pur animé d'une conscience. Cette réalité définit T-ckilla. Qu'est-il finalement, si ce n'est l'extension même de la volonté du néant? 

Cet élémentaire pourrait se définir comme n'ayant que peu d'émotions. Bien que le fait de posseder une enveloppe charnelle puisse déteindre quelque peu sur lui, il sera rare de le voir exprimer pleinement ses sentiments. A vrai dire, on se demande parfois même s'il en a vraiment tant ce dernier semble impassible à la plupart des événements de son environnement. 
Pourtant, il y a bien des choses qu'il considère et d'autres non. Pour commencer, la vie n'est pour lui qu'un outil, une sorte de chimère trop éphémère pour avoir une quelconque valeur à ses yeux. Sa propre vie n'a de sens que dans l'annihilation de toutes choses. Et encore, pouvant changer d'enveloppe corporel, il se soucie guère de l'état dans lequel il pourrait bien finir. 

Il a tendance à prévoir à l'avance toutes ces actions. Non pas qu'il n'aime pas le hasard, mais plutôt qu'il ne comprend pas quel charme on peut y trouver. L'existence des autres n'ayant aucun sens, il ne trouvera pas mal de se servir d'eux comme bon lui semble. Cela n'est pas parce que cela lui apportera un quelconque plaisir ou une satisfaction, mais simplement parce que, dans sa logique, la Vie elle-même n'est qu'un outil créé pour divertir des divinités trop ennuyées par leurs immortalités. 
Par ailleurs, bien qu'il alimente son corps et le maintienne dans un état de vie relatif, il supprime la plupart des sens de son hote. Ainsi ne ressent-il pas la douleur, mais aussi le goût, et une partie du toucher. Faire cela n'est pas nécessaire, mais témoigne de sa volonté de supprimer toutes choses nuisibles n'ayant, pour lui, aucun intérêt. Ainsi donc, dès qu'une chose ne lui ait plus d'aucune utilité, il va simplement s'en débarasser. 

T-ckilla est donc à tous points de vue un égoïste qui ne pense qu'à ses objectifs. Peu importe la manière, son seul but est d'accomplir son objectif. Une fois cela fait, il cessera certainement toute activité. 
Mais quel est son but alors? Chose très simple en somme, mais T-ckilla est un élémentaire de Néant, surement l'un des seuls, qui a vécu dans le néant et a acquis une forme de conscience avec l'apparition de la vie. Assailli de toutes parts par la création, il souhaite simplement retourner au Néant originel et dans un calme absolu. Pour lui, cela revient à retourner dans le corps d'une mère, dans un océan où il n'y aurait pas de place pour l'existence et où la sienne se mêlerait simplement avec le néant lui-même jusqu'à disparaître... Et cela, même si Héméra devait disparaître... Et l'univers tout entier avec. 

D'autres petits points peuvent être notés quand on vit avec T-ckilla. Tout d'abord, il dort toujours en position foetale, comme s'il y trouvait une sorte de refuge face au monde extérieur. Bien que n'étant pas venu au monde comme les humains, il semble que la façon de naître de ces derniers a déteint sur lui. Il apprécie aussi le silence, tout simplement. On ne sait pas encore jusqu'à quel point les humains qu'il a possédé l'on affecté, mais une chose est sûre : Son évolution n'est pas terminée... Pour le meilleur, comme pour le pire. 

Histoire


Il est conseillé de lire les présentations des membres du Rokumeikai dans l'ordre suivant pour suivre l'évolution globale du groupe : T-ckilla, Buredo, Jonah, Cidolfus.

Au Commencement, il n'y avait rien. Deux êtres cependant existaient. Deux êtres qui s'ennuyaient profondément. C'est alors qu'ils firent la Création, puis qu'il créèrent la Vie. La Vie, maladie chronique affectant des corps de différentes tailles et de différentes compositions. Une multitude d'éléments la composait et une multitude d'associations faisaient sa richesse. L'espace grandissant remplaçait petit à petit le Néant et recouvrait tout. Alors que le contraire même de l'existence allait disparaître, quelque chose d'étrange eu lieu. Je naquis.
Mes yeux s'ouvrirent pour la première fois sur ce monde grand et bleu. J'ignorai tout. De moi-même à la couleur qui m'enveloppait à présent, je ne savais rien. J'observai tout autour de moi cette immensité, mais soudain, un mal me prit. Je suppose que j'aurai crié comme un nouveau né si j'avais pu avoir une bouche. Mon corps se déformait et je prenais petit à petit conscience de ma propre personne et de la façon dont je pouvais m'étendre ou bien me contracter. Je ressentis alors ma première douleur. Je pense que les humains diraient que cela revient à arracher un corps jeune des entrailles de sa mère. Ce grand et lumineux espace dans lequel je me trouvais, là où les astres m'éclairaient par millions, je m'y sentais mal. J'avais l'impression d'être nu et privé de mon habitat. Je ne savais quoi faire. Je voulais retourner dans ce lieu dans lequel mon corps n'était pas défini et où je perdais mes limites jusqu'à ne faire qu'un avec le monde. Comment aurais-je pu? Le Néant n'était plus. 

Errant pendant des décennies, des siècles, peut-être plus, je me demandais si j'étais vivant moi aussi. J'absorbai tout autour de moi. Mon corps ne grandissait pourtant pas, mais toute la matière qui m'entourait finissait comme attirée par mon corps. Tout disparaissait en mon sein, sans qu'aucune trace n'en soit laissée. Étais-je moi aussi "Vivant"? Je ne le savais pas. A vrai dire, je ne comprenais pas la raison pour laquelle j'étais là. Je me contentais d'observer sans agir. 

Je découvris alors plusieurs mondes. Depuis l'espace, mon excellente vue me permettait de rester loin de tout et d'observer. Observer ces minuscules points évoluer et disparaître. Ces êtres se revendiquaient vivants, mais quelques décennies plus tard, ils mouraient. Ainsi donc, la Vie avait un début et une fin. Je vécu des conflits, des apparitions et des disparitions, qu'il s'agisse d'une plante ou d'une planète, tout avait un commencement et une fin. Étais-je vivant moi aussi? J'en doutais. Mon corps n'évoluait pas. La seule interaction que j'avais avec mon environnement était de l'absorber sans que cela ne m'affecte plus que ça. Allais-je moi aussi connaître une fin un jour? Non. Rien ne semblait m'affecter. 

Je voyageais beaucoup, voyant de nouveaux mondes et de nouvelles terres. Il y avait beaucoup de formes et de couleurs variées, des individus différents et des événements uniques. Et dans mes yeux, seule la lassitude demeurait. J'avais beau chercher encore et encore, je ne trouvais pas le Néant. Avait-il disparu? La réponse est surement oui. Le mystère sur ma naissance et sur le fait que je sois la seule non existence est incompréhensible pour moi. J'avais beau descendre parfois sur certains mondes, allant à la rencontre de mages maniant des sorts s'apparentant au néant, cela ne me suffisait pas. Cela ne m'affectait pas. Cela me faisait me sentir mieux quelques instants, mais dès que le sort s'estompait, je ressentais cet état de manque. Au fond, je n'étais qu'un enfant voulant retourner chez lui à cette époque... Enfin je suppose.

_________________________________________________________

" Monsieur... Monsieur! " 


" Ha oui... C'est vrai..."


" Monsieur Strainshield, est-ce que tout va bien? "

L'homme en blouse se releva de son fauteuil blanc qui lévitait quelques centimètres au dessus du sol. Il se mit à sourire et se tourna vers la jeune femme qui l'interrogeait. 


" Tout va bien Miriam. Où en est la création du second prototype? "

____________________________________________________________________

 Je suppose que je vous dois des explications? A vrai dire, tout était calme dans ma vie. J'étais plutôt patient jusqu'ici. Je voyageais de mondes en mondes. Je errais comme un spectre cherchant l'Au delà. Un jour comme un autre, dans un monde en permanance illuminé de la sainte lumière des astres, je perçu une jeune femme. Cette fille était quelconque, sans le moindre intérêt comme la plupart des autres vies. Pourtant, sur son monde, tous semblait la vénérer. Leur attachement était si fort, qu'ils voulurent la libérer... Ou quelque chose du genre. Il s'agissait d'un rituel, ou d'une futilité magique remplie de non sens. Un sacrifice en somme. Quand l'enfant eut son corps brisé, sa vie s'arrêta, comme celle de n'importe quel mortel. Ces choses étaient si faciles à briser... Alors pourquoi avoir pris soin d'écourter la période d'activité nommée Vie de cette personne? Les questions s’enchaînaient dans mon esprit, des questions bien futiles, mais tout aussi futiles que ma condition qui me laissait tout le temps d'y prêter attention. 

Je choisis d'expérimenter. Je fis en sorte d'utiliser mes pouvoirs sur ce cadavre, non dans le but de détruire, mais dans le but de créer. Étonnamment, le résultat fut positif. 
La fillette reprit vie... Mais ce n'était plus elle. Un être beaucoup plus mature semblait avoir vu le jour. Elle disposait des mêmes pouvoirs que moi et me fit même découvrir des choses que j'ignorai sur mes capacités. Elle dévasta le monde qui avait mis fin à sa précédente vie, et commença à voyager dans l'univers. Comme un père surveille son enfant, je la suivis de nombreuses années jusqu'à ce que je décide de lui redonner une vie normale pour voir ce que cela donnerait. Était-il possible pour elle, la plus proche de ma condition, de devenir vivante? M'était-il donc possible de comprendre toutes ces formes de vies si différentes? 

C'est alors que je dus descendre sur une planète non loin d'ici. Un monde nouveau que l'on nommait Héméra. Là, mon corps commença à s'effacer. Le néant qui composait mon être disparaissait petit à petit et ma taille s’amenuisait. Sans en connaître la cause, je dus me résoudre à investir le corps d'un humain...

______________________________________________

L'homme en blouse marchait dans les couloirs du laboratoire. Il consultait des notes relatives à des travaux récents pendant que la jeune femme lui soumettait toujours plus d'informations. Une cacophonie infernale. Bientôt, d'autres scientifiques vinrent à lui. Ce bruit était insupportable, mais nécessaire. 
Il déboucha dans une salle remplie de générateurs. Sur une table, on pouvait lire des informations relatives aux données génétiques de différents individus. Le nom de "Deepground" était inscrit près de certains des noms alors que d'autres avaient simplement le mot "Jénova". Des incubateurs étaient branchés à toute une machinerie démoniaque dont les ordinateurs traitaient les nombreuses données. 
Le regard un semblant nostalgique, Strainshield regarda les recherches que ce corps avait fais par le passé. Cela dura un instant, puis il retourna à ses données, changeant de salle. Un endroit immense et sombre que plusieurs portiques de sécurité protégeaient et que plusieurs capteurs, robots et soldats défendaient. Toute la cohorte la traversa sans encombres pour déboucher dans ce lieu secret. La lumière s'alluma péniblement. La profondeur de l'endroit empêchait le réseau électrique de passer correctement et les générateurs de secours peinaient depuis l'attaque d'un groupe de femmes sur la base de Deling City. Dans un complexe métallique, Strainshield entra un code qui déverrouilla une porte menant à l’intérieur d'un bunker blanc et pur. Au centre, un ordinateur trônait avec, devant lui, de petits cristaux électriques. C'était les cristaux repris au groupe du réacteur de Corel. Ils n'étaient pas tous là, Rufus protégeant ses intérêts, mais il y avait l'essentiel. Ensemble, leur pouvoir n'égalait pas encore un cristal, mais cela ne saurait tarder. Il manquait quelque chose. Quelque chose de rare.


___________________________________________________________

Je ne le savais pas encore, mais Héméra existait grâce aux cristaux, éléments magiques qui maintenaient ce monde en équilibre. Perturbant cette harmonie par ma simple présence, menaçant d'absorber cette planète toute entière sur le long terme, le néant me composant était petit à petit remplacé et effacé par la création des dieux de ce monde. Le feu, l'eau, la glace, la foudre, la terre, le vent, la lumière, les ténèbres... tant de choses futiles et sans intérêts. Ne pouvant me résoudre à connaître cette fin qui me menaçait, je pris place au sein d'un corps humain. Le problème, c'est que mon corps avait le pouvoir de se dissocier. Ainsi, je finis au sein d'un asile. Un asile remplit d'esprits faibles et vulnérables. Je n'eus aucun mal à prendre le contrôle de chacun d'entre eux. Malheureusement, seul deux parties de mon corps furent suffisamment autonomes pour survivre à ma dissociation et seuls deux corps purent être manipulés totalement. Cet asile était sous l'égide de la Shinra. Il contenait les sujets sensibles à faire disparaître de la société.
Je pus montrer à ce groupe que je pouvais encore leur être d'une certaine utilité. Manipulant les fous de cet asile, j'en fis les " hommes en noir", des pions répondant à chacun de mes ordres si je me trouvais à une distance relativement proche. Certes, il y avait de nombreuses contraintes, mais c'était toujours ça. Mes deux corps indépendants restaient liés par la pensée. 

L'un était le Dr.Moon Strainshield, ex scientifique de la Shinra ayant travaillé sur le projet Deepground. Les horreurs qu'il a observé lors de ses travaux au réacteur de Nibelheim, puis en tant que Restricteur auraient suffis à le faire plonger dans la folie. J'ai recupéré l'intégralité de ses souvenirs. Bien que toujours vivant, il n'oppose pas une grande résistance. 
J'ai acquis des connaissances scientifiques et magiques complexes par son intermédiaire. J'ai également une meilleur connaissance de ce que sont les mortels. J'ai appris l'existence des cristaux et compris l'intérêt de les posseder. Ensemble, il pourrait bien me permettre de retrouver la tranquillité que je désire tant... Je pense même qu'ils sont la cause de mon besoin de posséder un corps sur ce monde. Faisant parti de la Néo-Shinra, je pouvais librement utiliser ce corps pour obtenir des informations sur les membres de l'organisation. Je travaille pour eux à la recréation des chimères, mais aussi à la construction de nouveaux cristaux élémentaires. La foudre étant un élément facilement accessible via l'électricité, j'ai débuté mes recherches par celui-ci. Mon but : recréer des cristaux avec l'aide de cette Shinra pendant que mon autre corps cherchera les vrais. 

Mon autre corps, justement, est davantage tourné vers le combat. Je lui ais fais fuir l'asile de la Néo-Shinra avec les "hommes en noir" et ne cesse de le renforcer. Je lui ais fourni une apparence terrifiante afin qu'il soit libre d'aller ou bon lui semble sans qu'une forme de vie inférieure ne vienne le gêner. Pourtant, la solitude n'est pas une force quand on souhaite obtenir les cristaux. 

C'est ce qui m'amène à parler d'une rencontre qui changea tout.

DIO.

Trois lettres qui incarnent tout l'orgueil, la cupidité et la folie des formes de vie de ce monde. Dans la grotte de mythril, ce vampire venu d'un autre monde se cachait de la lumière. Nous discutâmes quelques mois durant lesquels je le fournissai à la fois en sang et en diamants. Fort de ces gemmes, son corps se chargea en lumière et, en dépit de sa nature, réussit à sortir de son antre. Lui et mes hommes en noirs restèrent en contact. Puis, dans le but de rassembler des alliés afin d'obtenir ce qu'on appelait les cristaux, nous décidâmes de former un groupe. Néanmoins, mes hommes et ce Dio n'étaient pas assez pour avoir un impact suffisant. 

En effet, les grandes nations pullulaient et connaissaient une belle période d'essor suite à la naissance d'Héméra. Les aventuriers se multipliaient et mes chances de réaliser mon souhait diminuaient. 
Comment trouver des alliés au niveau? Comment trouver des informations sur les chimères? Mon voyage me conduisit sur Spira où je pus rencontrer d'ex invokeurs. Chacun me dévoilait tout ce qu'il savait sous la menace d'une mort imminente... Puis, la Mort leur était accordée pour éviter que les informations sur mon existence ne fuitent. Je dus éliminer une bonne dizaine d'entre eux avant de finalement rencontrer un groupe interessant. Les Métallurges, avec à leur tête Buredo, avaient établi un camp proche de la Route des Mykorocs. Qui sait ce qu'ils faisaient là? L'endroit était isolé et je pus m'en prendre à eux sans soucis. Mes serviteurs se chargèrent de piéger les plus faibles d'entre eux pendant que j'affrontais en duel leur chef. Cet humain révéla bien vite un certain potentiel et une absence totale de contraintes liées à une moralité dérisoire et toute faite. Bien au contraire, il se montra très réceptif à ma proposition et fut recruté dans notre groupe. Lui et moi échangeâmes beaucoup pendant le temps que nous fûmes ensemble. J'appris progressivement ses objectifs et la façon dont il considérait l'humanité. Un personnage fascinant en sommes... Et peu enclin à de futiles émotions, bien qu'ayant encore des principes.

Nous finîmes par atterrir sur Dol, attirés par les connaissances de ce monde technologique. Les bibliothèques des différentes universités nous en apprirent quelque peu sur les "G-Force", mais cela ne me semblait pas suffisant. Petit à petit, dans le monde de l'ombre, notre groupe s'étendait. Un culte voué à ma personne se propagea comme une miriade d'insectes se reproduisant à toute vitesse. Bientôt, les quartiers pauvres de Tréno ainsi que la Basse ville de Junon abritaient quelques adorateurs. Très peu, certes, mais assez pour être discrets tout en me servant. 

C'est d'ailleurs sur Spira, encore, que nous rencontrâmes Jonah. Un personnage atypique en soit. Si je continuais à affronter et éliminer aléatoirement des Hémériens pour dénicher des perles rares, un tournoi avait été annoncé vers le début de l'an 2. Afin d'y trouver des combattants d'expérience, mais sans me mettre en avant au tournoi, je pus trouver et éliminer quelques inscrits des qualifications et premiers tours. Mais ce n'était qu'une goutte dans l'océan des participants et ils n'avaient vraiment rien pour eux. 
Jonah se montra néanmoins interessant. En effet, le jeune homme était faible au premier abord, mais ma sensibilité à la magie m'informa d'une grande réserve dont le jeune homme n'était pas au courant lui-même. Il finit par nous en dévoiler davantage sur lui pendant que je refermais mon emprise pour en faire l'un des notres. DIO, Buredo, Jonah... La liste des puissants s'allongeait, mais il en fallait toujours plus. 

Pendant ce temps, mon autre corps - Strainshield - avait rejoins la Néo-Shinra. En fin d'année, il fit exploser le réacteur de Corel, se procurant de quoi commencer la production d'un futur cristal de la foudre. Créer des cristaux artificiels d'un côté en gardant un oeil sur l'ennemi... Chercher les vrais avec de puissants alliés de l'autre... Tout allait bientôt m'appartenir. Ce n'était plus qu'une question de temps. 

 Le corps Strainshield, juste avant la destruction du réacteur de Corel, recruta un nouveau membre pour nous. Un scientifique qui postulait pour la Néo-Shinra dont la fiche disparue mystérieusement pour se retrouver dans nos mains. Nous pûmes le convaincre de rejoindre notre cause. Il se nommait Cidolfus et avait une affinité très particulière pour la magie liée au néant. Je sentais que ses connaissances me seraient utiles. Surtout pour les projets à venir...

Nous recrutâmes ainsi aux quatre coins d'Héméra, réunissant un bon millier d'adeptes. Tout était fais dans l'ombre, tout devait rester caché. C'est pourquoi nous dûmes choisir Zanarkand pour tous nous réunir. C'est en ce lieu que nous formâmes notre groupe, régit par des règles strictes et décidées unanimement. Nous étions six. Les six leaders de ce millier de personnes. Nous étions le Rokumeikai et nous allions faire sombrer ce monde dans le chaos... En apparaissant au grand jour. Nous partons aujourd'hui afin de réveler au monde notre existence. Avec nos PHS modifiés pour être indétectables, nous serons en contact en permanance. Bientôt, Héméra brulera et s'effondrera... Bientôt, je retournerai dans le berceau qui m'a vu naître.

Tremblez.


Test rp


Et pour finir...

Quelques questions vous concernant: 

• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Pedro De la Vega del Poyo Loco del Mexico do Portugal! *sors*
• Votre âge? 21 ans de bonheur et de bonne humeur!
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Hmmm... Hmmmm... Via Ringu Ju-On? Very Happy (je suis schyzo sur les bords!)
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Je crois bien être le seul DC à les avoir relues entièrement u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rokumeikai : T-ckilla M   Sam 9 Juil - 11:36

Bonjour et (re)bienvenue sur FF Rebirth.

Alors, je ne sais pas trop quoi dire de ta fiche Razz

On va dire qu'il y a énormément de secrets, je suppose que c'est normal, cependant, il va falloir que je suive quand même certaines choses de près (notamment par rapport au Deepground). Pour le moment, je ne vois rien de particulier à dire, si ce n'est qu'il va quand même falloir que tu me fasses un petit récapitulatif des endroits où ton personnage aurait "fait quelques massacres".

D'après ton histoire, il a laissé pas mal de cadavres derrière lui, il faudra en faire mention quelque part dans le scénario (description des villes surtout), même si c'était y'a un ou deux ans. D'une part, ça permettra surement de lancer quelques personnes à tes trousses (angel ) et d'autre part, on va dire que selon les mondes, les services de sécurité ne t'auraient pas laissé trop faire non plus ^^

Ça, on pourra en discuter ensembles plus tard, pour le moment, y'a rien d'alarmant.

Tu es donc validé! Tu connais la chanson, 20 points de statistiques, deux techniques de combat, une arme, tu peux demander ton rang aussi! Pour le rp, je vois que tu as déjà plusieurs partenaires potentiels en cours, sauf que Buredo n'ayant pas encore posté de fiche, est-ce que je peux quand même valider Jonah?

Fiche validée, elle sera verrouillée d'ici une semaine



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 692/2400
MP : 10/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rokumeikai : T-ckilla M   Sam 9 Juil - 11:45

Merci Crystal!!! Very Happy :DDDDDDDD

Pour te répondre, y a pas de soucis à valider Jonah vu que les autres membres arriveront d'ici lundi/mardi^^

Hormis ça je t'envoie la fiche tech de suite.

Concernant les massacres et autres, je t'en parlerai sur skype lundi ou la semaine pro, étant pris à un anniv' ce weekend Wink

En tout cas, tremblez Hémériens! Le MAL arrive Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rokumeikai : T-ckilla M
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives