Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Un petit coup de froid !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Jeu 10 Nov - 22:39

SheliYusuke était effondré. Il y avait de quoi … J’étais vraiment déçue et triste de cet échec, c’était après tout la première épreuve que nous rations. Mais des deux, c’était Yusuke qui ressentait les émotions les plus fortes je crois. A ses gestes, à son regard, il était en colère et déçu. Mais était-il en colère contre lui-même ou refoulait-il cette colère sur Shiva ? J’étais triste de le voir comme ca.

Mais surtout, je crois que si j’étais plus « lucide » que lui, c’était pour la simple raison que je ne réalisais pas encore totalement je crois. Shiva était là, nous accordant un peu de son temps. Et à force de croiser des Chimères, je savais qu’elles ne restaient pas indéfiniment. Ce temps était précieux, il fallait qu’on l’utilise du mieux qu’on le pouvait avant que Shiva ne quitte cet endroit. Alors je lui posais la question pour le monde des Chimères. Mais elle ne donna la « réponse » que sous forme d’énigme. Etrangement, c’était comme si ces mots restèrent gravés dans ma mémoire. Je ne saurai dire et décrire cette sensation, mais j’avais cette impression que même si je lâchais cette phrase des yeux, je m’en souviendrai avec exactitude, mot pour mot.

Je fronçais alors les sourcils. L’Au-Delà. Une histoire qui a un début et une fin … Notre vie. Une histoire sans lendemain, on ne sait pas quand on va mourir. Un endroit où tout est relié … nous savons désormais que tous les mondes, même extérieurs à Héméra, étaient reliés grâce à l’Au-Delà. Nous en étions la preuve vivante ainsi que nos parents. Et enfin, nous avions conservé notre mémoire. Pour moi la réponse me semblait évidente. Est-ce que je me trompais ? Peut-être … Nous ne le saurions qu’en allant voir. Mais si c’était le monde des morts, je n’avais pas l’intention de mourir pour vérifier. De toute manière, Alexandre nous avait bien dit qu’il ne fallait pas passer par de telles extrémités pour accéder à ce royaume si particulier. Il faudrait qu’on retourne à Guadosalam pour voir si on pouvait retourner dans l’Au-Delà. Il y avait un accès là-bas si j’avais bon souvenir … mais il nous fallait juste vérifier si on pouvait y rentrer.

De plus, Shiva avait précisé que la réponse était en nous. J’en faisais la conclusion que c’était alors une énigme qui avait un rapport direct avec nous … L’Au-Delà nous concernait quand même puisqu’il avait donné une seconde chance à notre couple. Je tournais les yeux vers Yusuke pour voir s’il laissait apparaître une quelconque trace su son visage qui prouverait qu’il avait une idée aussi. Mais je les baissais assez vite. J’avais l’impression qu’il était vraiment trop affecté et … je comprenais. J’étais concernée aussi, l’idée de devoir retourner à nouveau Héméra sens dessus dessous pour la retrouver, ca me démotivait un peu, sur le coup. Alors j’eus une idée.

- Merci Shiva. Je ne voudrais pas abuser de votre patience, mais j’aurai une dernière chose à vous demander. Peut-être trouverez-vous cela osé … Je sais … Nous savons que les Chimères se désintéressent des projets des humains, que vous vous fichez qu’une personne cherche les Cristaux pour une bonne ou une mauvaise raison … Vous faites passer vos épreuves aux personnes que vous jugez dignes, c’est déjà un honneur pour nous. Si ce n’était pas le cas après tout, nous n’aurions ni Orbes, ni Cristaux à l’heure actuelle. Et aucune Chimère n’aurait accepté de nous rencontrer. - Mais sachez que le seul souhait de mon époux et de moi-même, c’est simplement de rentrer chez nous. Nous ne savons pas ce qu’il adviendra des Cristaux si nous réussissons. S’il faut qu’on les rende, on les rendra volontiers. Du moment qu’on puisse retrouver notre monde. Et comprenez que plus nous avançons dans notre quête, plus il est compliqué de trouver vos semblables. C’est même une énorme chance qu’on soit devant vous aujourd’hui … s’il vous plaît, je ne vous demande pas de nous donner votre prochaine destination, mais pourrions-nous avoir un indice … un signe quelconque, qui nous indiquerait si nous sommes sur le même monde que vous par la suite ? On se débrouillera pour vous retrouver ensuite et repasser votre épreuve. Nous tâcherons de mieux nous préparer et de tenir compte de vos conseils.

C’était quitte ou double … Je ne lui demandais pas non plus de nous mâcher le travail … mais c’était osé tout de même. Ca nous laissait quand même une chance sur quatre d’être sur le bon monde qu’elle. Sachant que le temps qu’on se trouve sur le même, quelqu’un d’autre pourrait l’avoir trouvé entre temps et qu’elle bouge à nouveau … bref, au final, même avec « ca », ca risquait d’être compliqué quand même …
Revenir en haut Aller en bas
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 43
HP : 13100/13100
MP : 295/295
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Dim 13 Nov - 11:11

Genre, la réponse était en nous? Je vois pas comment on aurait pu pondre le chiffre 4 comme ça de nous même! Moi? Mauvais joueur? Oui carrément. D'une part, je déteste perdre, ça c'est pas nouveau, mais perdre une épreuve de chimère, c'est pire dans la mesure où on ignorait quand on pourrait retomber sur Shiva à nouveau! C'était déjà bien assez chiant de les chercher, si en plus on se foirait pour récupérer les orbes... zut et scrogneugneu et puis c'est tout.

Les bras croisés, je serrais les dents pour ne pas vociférer. J'avais envie de crier en fait, de taper sur quelque chose pour me défouler, mais là, je ne pouvais pas. On avait déjà perdu l'épreuve, fallait pas manquer de respect à Shiva! Manquerait plus qu'elle nous interdise à passer son épreuve la prochaine fois parce que je l'aurais insultée de tous les noms.

Tapotant du pied, j'attendais juste que Sheli parle. Moi je ne pouvais pas. Le risque qu'un mot de trop m'échappe était trop grand, je préférais éviter! Aussi je prenais mon mal en patience, jusqu'à ce qu'elle mentionne sa drôle d'énigme pour trouver les autres chimères.
C'était seulement ça? Elles s'étaient planquées dans l'Au-Delà? Tout comme Sheli, ça m'avait paru évident. On sait que l'Au-Delà peut réunir des âmes de tous les mondes, même de ceux qui ne sont pas sur Héméra, mais on n'oublie pas pour autant notre ancienne vie... enfin je sais pas, ça coulait de source, et dans la mesure où ça semblait nous concerner directement, c'était d'autant plus évident puisque notre vie avait pris un nouveau départ là bas.

Je me grattais le nez, ne sachant pas trop quoi dire, j'allais quand même pas lui sortir que c'était trop facile hein? Après l'épreuve de merde qu'elle nous avait infligée, un peu de facilité ne faisait pas de mal, et je la suspectais même d'avoir fait exprès pour que j'arrête de bouder comme un gamin. Oui non mais ça suffit pas d'abord, na!

«Merci pour l'indice.» oui bon je pouvais pas dire mieux.

Je pensais qu'on allait en rester là, mais Sheli avait une autre idée en tête, et j'affichais une mine des plus surprises lorsqu'elle demanda carrément à Shiva de nous donner au moins un petit indice pour... s'assurer qu'on soit dans le bon monde? Sur le coup, je la trouvais gonflée, mais sérieusement, ça se tentait! Autant ne pas dire exactement où elle était, mais si on se retrouvait sur le bon monde, ça pouvait être pratique au moins, on n'aurait plus qu'à fouiller les zones de neige ou glace du coin!

Je me grattais de nouveau le bout du nez, signe que j'étais agacé, mais moins que toute à l'heure, son idée me calmait un peu on va dire, du moins, ça dépendrait de si Shiva accepterait ou non. Pour l'heure, j'évitais encore d'ouvrir la bouche, trop peur de dire une connerie! Je repensais d'ailleurs à cette histoire de bonbon, rien que pour me défouler, je comptais le bouffer une fois qu'on serait de retour dans le monde réel tiens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Lun 14 Nov - 21:31

La glace... Le froid... Si certains l'associaient à une température désagréable voire mortelle, à une sensation d'immobilisme ou à une absence d'émotions, d'autres voyaient dans le gel, un spectacle à couper le souffle. Shiva en était la preuve vivante...



Cette Sheli, qui a déjà obtenue les grâces de Ramuh par le passé, et son compagnon Yusuke. Ils étaient détenteurs de nombres orbes et quelques cristaux déjà. Mais pour autant, ils avaient échoués à son épreuve et cela semblait bien ennuyé le partenaire masculin de la jeune femme à la foudre. Celle-ci quémandait, en maniant fort bien les mots, un lot de consolation qui les avantagerait pour la retrouver la prochaine fois...

C'était osé, lui demander une sorte de signal si ils étaient à proximité de sa nouvelle antre et ainsi les privilégier. Cela avait pourtant déjà été fait par un de ses semblables. Pour autant, Shiva écoutait la demande, et esquissait un demi-sourire.

"Hum..."

Shiva d'un mouvement de tête hautain et d'un geste de dédain disparut alors. Pour autant, Yusuke et Sheli étaient toujours dans l'antre de glace. Il suffit de quelques secondes pour qu'un autre être arrive.



La jeune fée de glace semblait pacifique voire même très altruiste. Mais n'ayant le don de parole, elle semblait capable de communiquer avec votre esprit, à l'instar de votre énigme.

"On me nomme Nivis, Shiva m'a gardé de vous raccompagner à Dali comme tout ceux qui échouent à son épreuve. Je saurais aussi vous guider vers ce lieu que vous recherchez. Votre bonne étoile des neiges, en somme !  "


Et en un instant, vous vous retrouviez bien loin de ce lieu avec toujours en tête l'énigme que Nivis garde en vous.

"Toute histoire a un début et une fin,
Et certaines demeurent sans lendemain,
Mais dans cet endroit où tout est relié,
Même la mémoire ne saurait oublié"



Yusuke et Sheli sont envoyés à Dali


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Mar 15 Nov - 22:09


Yusuke empoche 1000 gils et Sheli en récolte 800 gils. 


Yusuke et Sheli sont envoyés à Dali


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa
Originaire d'ailleurs
Originaire d'ailleurs

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1400/1400
MP : 40/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Dim 4 Déc - 20:08


Joanh & Cidolfus viennent de Dali

J'avais très bien entendu la remarque de ce petit insolent mais je ne disais rien car je n'allais pas renter dans son jeu. Quitte à être puéril, j'ose espérer que ce soit lui qui soit enrhumer ou avec un mal de gorge, ça lui apprendra à se moquer. Mais passons, passons outre ce village en ruine, outre les gémissements d'un enfant, outre le corps détruit de cet arme vivante, place à la longue route qui nous attend. Évidemment, je savais que cela ne serait pas la porte d'à côté, rare sont les endroits où les villes se trouvent pour ainsi dire côte ç côte. Il est vrai qu'il y avait un risque de plainte mais qui ne le serait pas ? Je ne suis pas tout jeune, loin de mi l'idée de marcher avec une canne, mais nous debout depuis très tôt, nous avons affronter un Chocobo coriace, nous nous sommes fatigué et voici une nouvelle route qui s'offre à nous... Non, je n'ai pas envie d'une longue route épuisante ! Mais avais-je le choix ? Eh bien non alors je tâcherais d'éviter de me plaindre, voilà.

« Si le jeu en vaut la chandelle alors je pourrai faire un effort. »

Vu les propositions de T-ckilla, je peux en faire un peu oui, des efforts. Si c'est pour perpétuer un nouveau massacre comme à Dali, l'idée ne m'emballe pas. Je ne cesse de le répéter, je suis avant tout un scientifique, pas un vulgaire tueur en masse. Je ne tue que par nécessité et c'est souvent face à des créatures. Quoiqu'il y a aussi lors de diverses expériences... Mais c'est différent, les types sont souvent des prisonniers condamnés à mort. Je préfère essayer ça directement sur eux plutôt que sur des monstres ou animaux sans défense, un peu de logique voyons ! Ils vont mourir, autant que leurs morts servent au moins à ma science ! Ils bénéficient de repas gratuit dans leur cellule, autant rembourser leur dette. À quoi bon nourrir quelqu'un condamné à mourir ? Bref, je suis loin d'Archades pour parler politique, je suis sûr que si j'aborde le sujet avec Jonah, la seule réponse qu'il aura à me donner sera son silence... Mieux vaut être muet et passer pour un abruti que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet non ? Hum ! Dommage qu'il n'ai pas dit quelque chose de stupide, je lui aurais renvoyé l'ascenseur pour la fameuse soupe.

« Il y a cependant une différence entre nous et eux mon cher. Nous savons nous défendre, nous n'avons pas agité de fourche pour oser dire que nous combattons. »

Une chance que nous n'avons pas vu ce genre de scène, cela était pour nos petits pions. Quitte à nous voir sur un échiquier, quelle pièce nous représenterait ? T-ckilla à la fois roi et reine ? Non pas reine pour ses longs cheveux mais pour sa puissance sur l'échiquier et roi car il est le leader. Puis nous manquons de femmes dans nos rangs. Non pas que cela soit pour moi quelque chose d'intéressant et capital mais un regard féminin pourrait nous aider ? Et puis cela serait moins sexiste. Une femme peut très bien avoir plus de courage et d'ambition que des hommes, je l'ai bien vue avec Ashelia, passer pour morte, alliée à une bande de rebelles en quête de son trône. La seule énigme est de savoir si elle l'a récupéré depuis ou non... Mystère...

Tiens, pourquoi cette question, maintenant ? Je pourrais lui répondre simplement, maintenant ou entrer dans de plus amples détauls mais... Voyons la simplicité sinon son cerveau risque de surchauffer.

« Je viens d'un monde nommé Ivalice. J'ignore pourquoi ce dernier n'a pas fusionner avec les autres mondes, Héméra recel de bien des mystère après tout. Tu dois t'en douter vu mon équipement mais pour le comparer aux mondes d'ici, je dirais que nous étions proches de Dol et de Gaïa. »

Vu ce que j'ai lu dans des livres, ça s'en rapprochait. Sur bien des points en tout cas. Je pourrais même dire qu'Archades se rapprocherait d'Esthar mais c'était encore deux choses différentes. Nos points communs entre ses deux villes est que nous sommes plus avancé à Archades que Rabanastre. En quelques décennies, voir un siècle ou deux, nous avons quitté nos rangs pour nous isoler et devenir une nation puissante et plus avancé ! Comme quoi, le travail d'équipe n'est pas forcément une bonne chose.

« Lors de ma mort, mon monde était prêt à livrer une guerre qui aurait changé le monde. Est-ce que mon ami serait devenu le nouveau Roi Dynaste pour y apporter sa paix... » une paix gagnée grâce au sang qui a couler mais quelle paix ne se gagne pas sans verser le sang ? « Ou bien une petite princesse déchue a récupérer son trône et mener bataille dans cette guerre ? C'est hélas la question qui n'a pas de réponse pour moi. »

Et Venat qui était absent et ne pouvait me siffler la situation actuelle, ça avait quelque chose de frustrant. Comme de lire un bon livre et constater que les derniers chapitres y ont été arraché. Cette grotte méritait bien son nom, tant par son aspect que par sa fraîcheur ! Brrr, je préférais ma tenue ici que celle de Jonah ! Au moins ici je pouvais me réchauffer alors que dans la ville flamme, trouver un peu de fraîcheur était une chose compliquée.

« Espérons que cette grotte ne soit pas trop grande et plus semblable à un labyrinthe. »

Ce n'était pas une plainte, juste une requête adressée à... eh bien à personne, j'ai bien le droit de dire ce que je pense quand même.

« Quant à toi, tu viens de Spira, non ? Tu as pu voir de près cet énorme monstre, Sin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Jeu 8 Déc - 17:48

JonahLe petit village de Dali était dorénavant derrière eux. En ruines, les flammes s’apaisaient peu à peu et l’odeur de brûlé traversait les plaines pour se laisser guider par le vent. Deux inconnus venaient d’apparaître non loin du village et ce n’était qu’une question de minutes avant qu’ils ne rencontrent la dernière survivante, cette enfant que T-ckilla avait délibérément laissée en vie. Elle ne tarderait probablement pas à révéler l’identité des malfaiteurs, ce qui lancerait ce duo d’aventurier à leurs trousses… Jonah en fit part succinctement au scientifique qui ne semblait pas plus concerné que cela. Il se contenta de répondre avec assurance – peut-être trop – puis pressa le pas vers la Grotte des Glaces.

La fraîcheur surprenante du lieu fit frissonner Jonah. Enveloppé dans son long manteau marron, qui s’apparentait également à une cape que l’on met lorsqu’on traverse un désert pour se protéger des tempêtes de sable, il avança prudemment en se tenant à l’affût d’une quelconque présence ennemie. Il faut dire que les deux antagonistes n’avaient pas eu l’occasion de se soigner depuis leur combat contre le volatile à Dali. Un combat serait donc mal venu pour eux. Néanmoins Buredo avait été envoyé en éclaireur et, à en croire T-ckilla, il leur avait ouvert la voie, ce qui voulait donc dire qu’ils ne devraient pas rencontrer de monstre sur le chemin avant d’arriver à la sortie de la grotte.

Progressant donc dans la galerie gelée, Jonah interrogea Cidolfus sur son monde d’origine, histoire de passer le temps. Le sorcier n’était pas forcément l’un des plus bavards mais si le scientifique parvenait à le captiver, peut-être pourrait-il poser davantage de questions ? Qui sait, ce vieillard était peut-être plus intéressant qu’il ne paraissait ? Ainsi donc il venait d’un monde nommé Ivalice qui, sur le plan technologique, se rapprochait davantage de Dol ou de Gaïa. En effet, c’était étrange que ce monde n’ait pas fusionné d’une quelconque manière que ce soit avec Héméra, alors même que l’Au-delà semblait attirer sur cette nouvelle planète des personnes provenant d’autres lieux encore…

« J’avais effectivement remarqué que vos armes provenaient d’une technologie plutôt avancée. En revanche, à vos vêtements, je pensais plutôt que votre monde se rapprochait de celui d’Héra… »

Cidolfus se fonderait à merveille parmi la population mondaine de Tréno, avec sa tenue de noble et ses manières. Mais Jonah ne connaissant que très peu les gens qui y vivaient et ne pouvait donc pas vraiment l’affirmer, il se contentait de le penser. De même, à part Spira, il ne savait pas grand-chose des autres mondes, de leurs coutumes… Il avait seulement entendu parler de choses et d’autres, ici et là. Le minimum, pour ainsi dire…
Le scientifique poursuivit son histoire alors qu’ils continuaient tous deux d’avancer dans la grotte. Ils descendirent tout en bas d’une cascade qui offrait à l’endroit une atmosphère calme et reposante. C’était agréable mais ils n’avaient pas le temps de s’arrêter. Ainsi, Ivalice était au bord d’une guerre lorsque Cidolfus avait rendu l’âme. Les termes qu’il employa ensuite furent inconnus pour le sorcier. « Roi Dynaste » ? « Princesse déchue » ? De qui faisait-il allusion ? Clairement, ces détails n’étaient pas très importants pour la compréhension que Jonah pouvait faire de cette histoire.

« Je vois… Votre monde aussi a donc eu son lot de conflits et de tension. Sauf que vous ignorez quel est son statut aujourd’hui… Ce doit être frustrant, d’autant que vous n’avez aucun moyen d’obtenir des réponses à vos questions. »

Sauf si son monde venait un jour à rejoindre Héméra, mais Jonah en doutait très fortement. Ainsi donc, Ivalice n’était pas si différente de Spira, dans les faits du moins. Bien sûr, les deux mondes ne se ressemblaient pas du tout dans l’aspect, mais les histoires avaient quelques similitudes dans les grandes lignes. Bref, les deux hommes arrivèrent dans une nouvelle salle où de la fumée jaillissait des parois par endroit. Cidolfus émit ses pensées à voix haute et espérait que la grotte ne soit pas trop longue à traverser. En effet, c’était préférable, car sortir d’un village en proie aux flammes pour se retrouver dans une grotte quasiment gelée, c’était un choc de température assez violent qu’il valait mieux limiter sur le temps.

« Si Buredo nous a ouvert la voie, nous devrions en sortir assez rapidement, sans trop de difficultés. »

Il était vrai qu’aucun monstre ne semblait dans les parages pour le moment. Au moment où ils empruntèrent une bifurcation pour redescendre encore un peu plus dans la grotte, Cidolfus interrogea à son tour Jonah sur ses propres origines. Oui, il venait de Spira mais en revanche, il n’avait jamais vu le colosse de ses propres yeux.

« Je viens effectivement de Spira mais je n’ai jamais vu Sin de ma vie. J’ai passé de nombreuses années dans un refuge sans le quitter, et lorsque j’en suis parti, Sin fut détruit pour de bon… »

Reparler de tout ceci lui faisait rappeler ce qu’il s’était passé au Refuge des Al-bheds, comment les Guados avaient massacrés sa famille, notamment… C’était par désir de vengeance qu’il avait accepté de rejoindre le Rokumeikai et se souvenir de tout ceci lui permis de retrouver la motivation pour continuer d’avancer dans cette grotte, et surtout de ne pas perdre de temps en trainant les pieds.

« Êtes-vous un peu familier avec Spira ? Je veux dire, vous avez certainement dû revenir à la vie à Guadosalam, peut-être avez-vous eu le temps et l’occasion de visiter un peu et d’en apprendre sur nos coutumes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Cidolfus Demen Bunansa
Originaire d'ailleurs
Originaire d'ailleurs

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1400/1400
MP : 40/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Mar 13 Déc - 20:44

Plus proche d'Héra ? Je ne vais pas me fâcher car je ne connais pas très bien ce monde mais le peu que j'ai vu à Dali, je ne ressemble pas à eux ! Je suis loin de ressembler à un paysan ! Sur Spira, les pauvres étaient si bien habillés peut-être ? Toute la fortune de ce village en cendre n'aurait surement pas fini de payer une pareille tenue ! Mais passons sur ces détails, je verrais bien si un jour on passe par une ville plus proche de mon style vestimentaire mais pour le moment, c'était très loin d'être le cas. Mais pour en revenir à notre conversation sur Ivalice, oui, il était frustrant de ne pas savoir si Vayne était le nouveau Roi Dynaste ou non. C'est normal après tout, j'avais aussi participé un peu à ce plan de conquête alors qui sait si mon plan à marcher ou non ?

« Un jour peut-être, j'aurais cette réponse. »

Non pas que j'avais une idée sur comment obtenir cette réponse mais on ne sait jamais comment le destin va amener cette réponse ? Malgré la fraîcheur de l'endroit, personne n'était venue à nous, Buredo et ses hommes avaient bien travailler mais je préfère ne pas crier victoire trop vite, on ne sait jamais s'ils ont loupé une cible ou si une créature était resté caché et allait se jeter sur nous ? Je ne crachais pas sur un combat mais qu'on nous laisse souffler un peu ! Une chance que ma curiosité aidait à passer le temps, Jonah parlait un peu de son passé, natif de Spira, il n'a jamais vu ce Sin car il a vécu dans un refuge. Que ce soit son choix ou celui de ses parents, je trouve cela dommage. Enfermé comme ça, toute sa jeunesse, c'est triste dans un sens. Je ne suis pas celui qui va dire qu'il aurait pu jouer à la balle ou autre dehors mais il a dû louper bien des choses.

« Vivre cloîtré pour vivre en sécurité... Je n'ose imaginer le résultat si ce Sin avait vécu sur Ivalice. »

D'autant que, de ce que j'ai compris, ils ont vaincu ce dernier en alliant technologie et éons, la technologie ne nous faisait pas défaut à Archades mais les éons sont plus rares. J'avais eu la chance d'avoir Famfrit à mon service mais on n'arrivait pas à voir un éon aussi facilement qu'ici, du peu que j'ai consulté à ce sujet.

« J'ai effectivement quelques connaissances, de Spira surtout dont j'ai vu quelques endroits et faits de mes propres yeux. Mais en ce qui concerne Héra et les autres mondes, je les connais surtout via les dossiers que j'ai pu consulter depuis. Je n'ai pas beaucoup voyager après tout. »

J'avais été approché par la Néo-ShinRa durant ce tournoi et par la suite, une fois dedans, ce fut le Rokumenkai, j'ai donc appris des tas de choses à travers les multiples dossiers mais ce n'était que Spira que j'avais surtout visité en personne. J'avais certes quitté les différents endroits pour aller dans d'autres bases mais jouer les touristes n'était pas ma spécialité, après tout, j'avais le meilleur sous la main et ce n'était pas comme si à la surface, il se déroulait de grandes choses ?

« J'en connais donc un rayon sur Spira et ses coutumes mais je n'ai pas spécialement vu ça de mes propres yeux. Comme cette ville religieuse nommé Bevelle ou ce refuge dans le désert. Je sais qu'ils existent, je sais plus ou moins à quoi ils ressemblent mais je ne les ai jamais visités. »

Depuis mon recrutement, il est vrai que j'ai plus épluché de dossier sur ces différents mondes que créer des liens avec eux. J'étais souvent fourré dans un bureau plus ou moins vaste à travailler et à chercher des plans ou des idées que bavarder avec eux... D'ailleurs, je vois plus ou moins ce qui motive T-ckilla mais les autres... Buredo avait une apparence qui le laissait assez ''sauvage'' dirons-nous mais Jonah semblait presque quelqu'un de bien ? Certes, il lui manque un œil je suppose mais avec sa tignasse blonde et son air svelte, il ne semblait pas méchant ?

« Si je puis me permettre, qu'est-ce qui te motive dans cette organisation ? »

Me concernant, on sait plus ou moins ce qui me motive, dans les grosses lignes du moins, sans connaître l'exactitude des détails et cela peut faire toute la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Sam 24 Déc - 13:37



Qu’importe ce qu’il se passait par ici, le temps semblait s’être figé, seuls vous pouvez encore bouger et tout à coup, un petit mog déguisé dans une tenue de Noël apparaît devant vous avec un grand sac. Il se précipite et met sa patte dedans pour sortir deux objets qu’ils vous offrent et puis …

« Oh mince, j’ai mélangé mes cadeaux, coubo ! Tant pis, vous ne pouvez pas en avoir d’autres, Joyeux Noël, coubo ! »

Et il disparut dans un petit nuage de fumée, alors que le temps reprenait son cours normalement …

=========================================================

Le Mog de Noël vous offre un cadeau !

Cidolfus reçoit un Médaillon qui réagit à la magie environnante
Jonah reçoit une Trousse à outils

Joyeux Noël !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Dim 5 Fév - 18:31

JonahDe son unique œil valide, Jonah observait Cidolfus marcher un peu devant lui. Il était vrai que son style vestimentaire lui faisait penser à celui que l’on pouvait trouver chez les nobles d’Héra mais la remarque que le jeune homme avait dite n’avait pas spécialement plu au scientifique, du moins à en juger par le silence qui s’ensuivit. Peut-être l’avait-il mal pris ? Ou bien il s’en fichait quelque peu ? Quoi qu’il en soit, Jonah exprima son ressenti quant à la situation de Cidolfus, du fait d’être bloqué sur un monde qu’il ne connaît point et de ne pas pouvoir obtenir des nouvelles de son monde d’origine. C’était frustrant mais l’homme aux cheveux grisonnants ne semblait pas s’en plaindre pour autant. Au contraire, il adoptait même un comportement plutôt optimiste vis-à-vis de cela.

Alors que les deux compères avançaient toujours dans la grotte des Glaces, la discussion se porta sur Spira et notamment sur Sin, pour commencer. Jonah ne l’avait jamais vu de ses propres yeux mais Cidolfus n’osait à peine s’imaginer ce qu’un tel fléau aurait pu causer dans son monde. Il est vrai que le sorcier des sables en avait souffert – même si Sin n’avait jamais attaqué le refuge al-bhed – dans le sens où ses parents adoptifs avaient usé de ce prétexte pour cloîtrer Jonah au refuge. En réalité, ce n’était pas la raison qui les avait poussés à l’empêcher de quitter l’île de Bikanel, mais Jonah avait toujours pensé que c’était pour cela… Qu’importe, il tourna la discussion autour de Cidolfus et ce dernier possédait visiblement des connaissances sur Spira puisqu’il avait eu l’occasion de fouler un peu ces terres. En revanche, son savoir provenait principalement de livres et documents qu’il avait consultés. Cela n’étonna point le jeune homme venant de la part du scientifique qui avait certainement dû passer la moitié de sa vie la tête dans les bouquins…

Au détour d’un nouveau dédale de glace – dont la luminosité plus vive laissait présager une sortie imminente – Cidolfus interrogea le jeune homme sur ses motivations au sein du Rokumeikai. Il est vrai que Jonah était loin d’être de la même trempe que Buredo ou encore T-ckilla, en ce sens où il ne paraissait pas si vil et insensible à la cause humaine qu’eux. Néanmoins, il n’était pas pour autant un ange aux idées pures.

« Cela risque de vous décevoir mais je ne suis qu’un cliché parmi tant d’autres. Je ne désire que la vengeance. »

Oui, Jonah était l’archétype de l’homme en besoin de reconnaissance, trop longtemps rejeté par ses pairs et en manque cruel de relations affectives ; une brebis égarée que seule la vengeance parvient à motiver.

« Je ne dois pas être intéressant pour vous, scientifique, qui n’a certainement que faire de la banalité. »

Le regard du jeune sorcier se voulait sombre, presque rempli de tristesse. S’apitoyait-il sur son sort ? C’était fort possible. Il n’était pas du genre à vanter sa force à tout va, à vrai dire il se voulait même plutôt modeste. Trop peut-être, si bien qu’il se faisait surtout passer pour un faible auprès de ceux qui l’entouraient. Une larme commença à perler sur sa joue mais Cidolfus ne pouvait le remarquer de là où il était.

« Spira ne m’a jamais apporté que du malheur, d’aussi loin que je puisse m’en souvenir. Cette motivation vous paraitra sans doute insignifiante voire puérile, mais elle représente mon désir de survivre, mon fil conducteur… Sans elle, je ne suis plus rien. »

Quelle pauvre âme en peine... Sans cette soif de vengeance, Jonah se verrait accablé par ses émotions et perdrait certainement la raison. Du moins, ce qui lui en restait, car il lui arrivait parfois de perdre les pédales, oscillant entre tristesse, joie, colère ou sadisme… Oui, son comportement était plus complexe qu’il n’y paraissait.

Dans ce décor glacial, le temps qui semblait déjà suspendu pris une atmosphère bien plus lourde alors que la petite brise qui se faufilait dans les couloirs de glace se stoppa doucement. Jonah s’arrêta quelques instants, intrigué par ce qu’il se passait, et porta son unique œil sur Cidolfus comme pour l’interroger du regard. C’est alors qu’une petite boule de poils apparut comme par magie devant eux. A en juger par son apparence, la créature ne semblait pas offensive mais il ne fallait parfois pas se fier à ce que l’on voyait. Toutefois, le petit Mog sortit deux cadeaux de son gros sac et les tendit aux deux hommes tout en leur souhaitant un joyeux Noël… Jonah arqua un sourcil devant cette scène absurde qui lui avait un peu fait oublier le sujet de leur discussion de tout à l’heure. Même si le mog s’était trompé de cadeaux, le sorcier était plutôt curieux de découvrir le sien et ne tarda pas à le déballer.

« C’est une… trousse à outils. »

L’indifférence pouvait se lire sur son visage alors qu’il contemplait son présent. Dans cette petite trousse se trouvait l’essentiel : quelques tournevis, des clés à molettes… même un couteau-suisse. C’était certes toujours utile mais il trouvait cela plutôt encombrant à vrai dire. Heureusement qu’il savait manier la magie un minimum, si bien qu’il lança une petite incantation pour réduire la trousse à outils afin de la rendre plus facilement transportable dans son sac à objets. Il se tourna alors vers Cidolfus.

« Et vous ? Qu’avez-vous eu ? »

Le temps avait repris son cours et la brise revint caresser les joues du sorcier. La sortie ne devait plus être très loin. Les deux hommes arriveraient près de la rivière qui longeait la Porte Sud, près de la forêt des chocobo du Continent de la Brume. Il leur suffisait de traverser la plaine pour rejoindre le marais des Kwes et ainsi emprunter la Route des Fossiles. La route s’avérait encore bien longue…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Ven 24 Fév - 0:05




Cidolfus trouve 100 gils.

Jonah passe au niveau 3.
Jonah récupère 100 gils.




Cidolfus et Jonah se rendent dans les Plaines



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Jeu 1 Fév - 14:05

Suri et Vilal viennent de Tréno
==========================
À l'origine, Vilal devait escorter Suri à travers Héméra afin de trouver les chimères. Alexandre leur avait dit qu'en les rencontrant toutes - et en réussissant leurs épreuves, quoi que ça, il ne l'avait pas précisé! - ils pourraient rencontrer Bahamut. Une autre possibilité était davantage due au hasard puisqu'il fallait espérer tomber dessus, alors que lui n'avait pas d'élément ou quoi que ce soit qui pourrait les aider à savoir où il se trouve! Les chimères élémentaires avaient au moins l'avantage de se trouver dans des endroits où leur élément dominait...

Bref... ça, c'était avant!

Petit changement de programme, même si Suri souhaitait toujours retrouver Bahamut, il s'avérait qu'une tour mystérieuse avait fait son apparition sur l'île de lumière, et qu'elle appartienne à son monde d'origine. Ni une, ni deux, ils avaient donc décidé de s'y rendre, mais au moins après avoir été à la caverne des glaces qui était juste à côté de Tréno.

Ainsi, après s'être chaudement préparés, ils se rendirent dans la caverne qui était assez difficile d'accès dans ce sens. En effet, ils débouchaient sur une cascade gelée, et déjà que pour monter, c'était assez casse-gueule, c'était encore pire pour descendre! Suri s'était avancée et s'était rapidement retrouvée les fesses à terre, le chevalier s'était approché pour l'aider à se relever, mais elle proposa plutôt de descendre comme ça, en mode toboggan


«Cela risque d'être d'autant plus dangereux... attendez.» il fouilla dans ses affaires et en sortit deux paires de chaussettes - propres - et en tendit une à Suri «enfilez ça par-dessus vos bottes» il fit de même, se trouvant un rocher où s'asseoir avec prudence, ses bottes à lui étaient trop grandes pour qu'il puisse totalement enfiler les chaussettes par-dessus, mais c'était surtout les semelles qui avaient besoin d'être protégées de la sorte «ça devrait vous empêcher de glisser» et effectivement, la laine adhérait mieux, et ils purent ainsi amorcer la descente avec prudence.

Vilal était finalement parti devant, avançant en pas de côté et tenant fermement la main de Suri. Une fois en bas de la cascade, il y avait de la neige, donc déjà, c'était plus praticable

«À partir d'ici, nous serons à même de rencontrer quelques monstres, soyez sur vos gardes»

D'ailleurs, à peine venait-il de dire ça que justement, un grattement dut à un déplacement dans la neige se faisait entendre... en se retournant, le chevalier put voir trois bestioles s'avancer sournoisement

«Quelle plaie. Des flambos, il ne manquait plus que ça.» et ils étaient trois en plus!

===============================
FlambosInfos:
Flambos X3
Niveau: 10
HP: 1850
MP: 55
Craint: Feu (X2)
Immu: x
Résiste: Glace (1/2)
Techniques: Attaquer (-100hp), Coup d'boule (-250hp, 5mp), Glacier (-250hp, Type Glace, 5mp)
Capacité spéciale: DegPhys/2

===============================

C'était le genre de créature qui était plus facile à combattre en tant que mage! Heureusement que Suri maîtrisait une magie de feu, à elle seule, elle serait surement capable de les désintégrer rapidement

«Vous devez vous en douter, mais ils n'apprécient pas le feu.» de son côté, il ramena son épée en position défensive tout en se plaçant plus ou moins devant Suri. Certes, ces créatures étaient surtout magiques, mais Vilal savait qu'elles étaient aussi aptes à frapper physiquement! Donc autant faire en sorte que Suri prenne le moins de dégâts possibles...





Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4000/4500
MP : 113/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Lun 5 Fév - 16:59

Les fesses sur le sol gelé, Suri attendait que la douleur au bas de son dos ne se retire un peu avant de se lever. Elle posa une question un peu idiote certes mais tout de même valide à Vilal qui répondit que ce serait d’autant plus dangereux avant de lui tendre des chaussettes à mettre… par-dessus ses bottes ? Suri dévisagea ses pieds avant de hausser les sourcils, étonnée de la suggestion.
« OK, mais ce sera pas très joli. » Oui oui on s’en fichait ! Mais ça n’empêchait qu’elle le fit quand même, question de faciliter la balade et d’éviter de se retrouver trop souvent sur le derrière. C’était un peu trop douloureux et elle ne souhaitait en aucun cas réitérer l’expérience, merci beaucoup.

Main dans la main à nouveau, ils descendirent, Vilal à l’avant, et se retrouvèrent bientôt sur une surface un peu plus praticable. La neige était vite en train de se faire boire, une fois fondue, par la laine qui se gorgeait d’eau. A la fin de cette promenade, ces chaussettes allaient certainement être toutes trempées et très froides. Bah ! Non pas qu’elle le sente au-delà de ses bottes blanches.

Le chevalier la prévint alors qu’ils risquaient de rencontrer des monstres, et Suri acquiesça, juste alors que justement, belle coïncidence tiens, trois petits monstres se pointèrent le bout du nez – si ça avait un nez. Leurs grands yeux triangulaires fixaient droit devant, perçants et fâchés, et leur bouche semblait former une perpétuelle moue colérique.
« Tiens ça ressemble à des monstres qui existent aussi sur mon monde, mais ils sont plus… dodus, chez moi. » A peu près hein ? Et ils avaient des tonnes de noms différents mais elle ne croyait pas se rappeler de flambos. Il y avait mousse, flan, ce genre de choses. En tout cas, si c’était pareil, ou presque, ils devraient être vulnérables à la magie de feu ! Surtout dans un environnement pareil. Vilal le mentionna, justement. « Je m’en doute bien, s’ils vivent ici ! C’est mon heure de gloire ! Héhé. » Elle bougea ses doigts, et une sphère bleutée y apparut, petite boule enflammée qui menaçait déjà de faire fondre ces bavarois hostiles !

Un peu comme d’habitude, il fallait bien l’admettre, Vilal se mit un peu devant Suri, prêt à la protéger. Elle évita de mentionner être apte de se défendre, elle l’avait déjà fait et quelque part, elle appréciait. Souriante, elle le contourna un peu juste le temps de lancer sa boule de feu sur le flambos qui n’apprécia paaaaaas du tout !! Le coup fut si violent qu’il parut peiner à se remettre en place, mais dès que ce fut fait, il répondit d’une boule de givre qui frappa la jeune femme assez fortement. Un frisson la parcourut à ce moment-là.
« Brrr ! Il a pas aimé ça… » Normal dirait-on ! « Au moins la magie marche bien. » Mais elle doutait que Vilal ait des techniques magiques… quoi qu’il pourrait peut-être la surprendre, qui sait ! Il ne fallait pas juger trop vite, même si c’était un chevalier utilisant surtout une épée.

« Je vais vous protéger contre la magie, au moins un peu. Je pense que ça pourra servir. » Et elle se préoccuperait d’elle-même ensuite, mais elle résistait mieux à la magie, étant plutôt polyvalente… donc dans son esprit, Vilal passait le premier de ce côté.

Alors qu’elle se concentrait pour effectuer cette protection, l’un des flambos fila pour attaquer. C’était comme un coup de tête, si on pouvait dire… Vilal encaissa un morceau des coups mais mine de rien, Suri ressentit quand même l’impact. Rien de trop méchant toutefois, juste un petit bobo. Rien à voir avec la morsure du givre qu’elle s’était bouffée juste avant !


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Lun 5 Fév - 18:01

«Vous allez donc devoir choisir entre être belle ou garder vos fesses au sec.» était-ce une boutade? Difficile à dire tant le regard du chevalier demeurait sérieux, mais à bien y voir, on pouvait peut-être deviner un léger sourire en coin. Suri allait peut-être le remarquer ou non, toujours est-il qu'elle finit par mettre les chaussettes et descendre avec son aide jusqu'à se retrouver sur la neige ferme!

De là, Vilal garda les chaussettes, elles étaient trempées de toute manière, donc ça ne servait à rien de se mouiller les mains à les retirer. Ils avancèrent mais tombèrent rapidement sur des monstres qui souhaitaient leur barrer la route.

Il s'agissait de monstres tournés vers la magie et Suri semblait connaître ce type de créatures

«J'en ai vu d'autres sur des mondes différents. Flans, flambos, et il me semble que sur Dol, ils portent le nom de cube.» bon, presque, c'était des incubes mais pas comme s'il avait appris le bestiaire des autres mondes par cœur!


Alors que le chevalier protégeait la princesse guerrière, celle-ci usa de son pouvoir de feu pour infliger de lourds dégâts à la première créature qui répliqua vivement! De son côté, il avait paré l'attaque d'un autre flambos qui souhaitait s'en prendre à elle, bien qu'une partie de l'attaque alla quand même sur la jeune femme


«Ils sont plus malins qu'ils en ont l'air...» Vilal ne disposait pratiquement que d'attaques physiques, et même s'il avait un certain pouvoir sur les ténèbres, il ne s'imaginait pas vraiment l'utiliser ici...

«S'ils pratiquent la magie, ils devraient causer moins de dégâts en étant fou furieux...» aussi, il se concentra pour entourer son épée d'une aura rouge, puis il attendit que l'un des flans tente de l'attaquer pour faire un pas de côté, évitant ainsi l'attaque et frappa à l'aide du manche de son épée en plein sur l'arrière du "crâne" de la créature.. celle-ci changea légèrement de couleur, virant à son tour au rouge et semblant dégager une légère chaleur

«Méfiez-vous, il peut encore faire mal...» un autre flambos se jeta sur Vilal qui put se protéger un peu, réduisant considérablement les dégâts grace à la protection sur son équipement... il répliqua juste d'un coup de poing,
peu efficace, mais ça faisait du bien quand même!


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4000/4500
MP : 113/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Mar 6 Fév - 9:37

Spoiler:
 

« Euh, cube ? Sérieux ? » C’était un nom vraiment étrange pour une créature pareille qui… enfin, n’avait rien d’un cube ! Soit, elle ne pourrait pas confirmer ce qu’il venait de dire, ni le contredire d’ailleurs, donc autant laisser ça comme ça. Cela dit, ça ne l’empêchait pas de trouver ça vraiment… curieux.

Les ennemis continuèrent d’attaquer, mais s’ils étaient plus malins qu’ils en avaient l’air comme le disait Vilal, ils n’en restaient pas moins des ennemis relativement faciles une fois que leur faiblesse était exploitée ! Le chevalier eut d’ailleurs la brillante idée d’en rendre un fou furieux, l’empêchant donc de faire usage de sa magie.
« Bonne idée ! » Evidemment, ça ne l’empêcherait pas d’utiliser son propre corps pour faire des coups physiques et se jeter sur l’adversaire littéralement parlant, mais ce n’était pas grave. C’était toujours moins douloureux que la morsure du froid qu’ils pouvaient infliger.

C’était donc maintenant à son tour de jouer, et la jeune femme prouva ne pas être dans la cour des petits en faisant apparaître deux boules de feu cette fois : une dans chaque main. Elle n’avait en effet pas fait apparaître son épée en début de combat, et profita d’avoir les mains libres. Ces deux flammes sphériques d’un bleu éclatant voletèrent autour d’elle dans une danse magique avant d’être soudainement envoyées sur un flambos, puis sur l’autre ! Hop, hop !

Le petit numéro de la guerrière ne sembla pas plaire aux flambos, dont deux tentèrent de lui foncer dessus. Ils ne semblaient pas trop s’apercevoir de la présence de Vilal qui encaissait une partie des coups, bizarrement… Enfin, c’étaient des monstres hein ? Il ne fallait pas trop leur en demander non plus.
« C’est moi ou il tape plus fort celui-là ? » Elle montra celui que Vilal avait attaqué en le rendant complètement frustré ! Mais oui effectivement, s’il ne pouvait plus utiliser ses attaques magiques, il cognait fort le bougre. Bon, pas de gros bobos, Suri décida de ne pas soigner. Ce n’était pas encore urgent.

« Je vais essayer de miser plus large. J’espère qu’ils ne sont pas insensibles aux ténèbres. » Elle fit alors apparaître son épée, et la tendit à l’horizontale vers l’avant. Une onde noirâtre se mit à apparaître autour, comme un nuage de mauvais augure. Spontanément, elle se dirigea devant Vilal, juste l’espace d’un moment, pour frapper d’un grand coup dans le vide et envoyer une onde sombre sur tous les ennemis – et éviter de le toucher. « Requiem ! » La magie frappa tous les flambos qui semblèrent être secoués, mais rien de faramineux. Bon, au moins, ils avaient été un peu affaiblit ! Et l’un d’entre eux était même mort, donc impec !

Elle retourna un peu à l’arrière, profitant encore momentanément de la protection de Vilal.
« Et un de moins. » Sourit-elle en regardant les deux ennemis restants.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Mar 6 Fév - 10:56

Spoiler:
 

Ce n'est pas parce qu'un monstre est petit qu'il n'est pas dangereux. Suri ne prenait donc pas ce combat à la légère, et agissait donc avec prudence en restant quand même derrière Vilal au mieux, mais aussi efficacité en usant du feu.

Vilal ayant rendu l'un des monstres fou furieux, celui-ci ne pouvait plus user de sa magie de glace, ils avaient bien assez froid comme ça après tout! Mais ça ne l'empêchait pas d'attaquer avec force! Suri en fit les frais après avoir envoyé deux boules de feu sur leurs adversaires

«Attention quand même à ne pas épuiser vos forces, nous ignorons le temps qu'il nous faudra pour traverser cette grotte et si d'autres ennemis ne vont pas se dresser sur notre route...» de son côté, il interceptait partiellement les attaques des monstres qui cherchaient à s'en prendre à la jeune femme, il approuva d'un signe de tête lorsqu'elle constata que l'un des coups était plus fort que l'autre

«L'état de furie a augmenté sa puissance, oui... mais il ne peut rien faire d'autre que ce type d'attaque au moins.» il secoua sa main qui était couverte de la substance gluante des flans après avoir intercepté la dernière attaque, la jeune femme chercha alors à jouer d'une magie plus générale, certes de ténèbres, mais qui eut au moins l'avantage d'en tuer un!

«Tiens donc..» si les ténèbres étaient efficaces, il avait peut-être un petit tour dans sa manche. Encaissant l'attaque des deux flambos à son tour, il se concentra avant de pivoter sur lui-même, envoyant une onde de choc sur la créature disposant encore de toutes ses facultés, puis il avança pour frapper à deux reprises en jouant de l'élan de sa première attaque pour frapper avec davantage de force, malgré la résistance de la créature, il parvint à la désintégrer en poussière de cristal

«Et de deux...» il ne restait plus que celui en état de furie, Suri devait pouvoir l'achever rapidement désormais...


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4000/4500
MP : 113/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Mer 7 Fév - 8:48

Suri savait bien qu’il fallait économiser son énergie un peu, mais elle s’était un peu laissée emballer dans l’euphorie de la bataille au point d’en zapper un peu quelque chose d’important comme faire gaffe à ses ressources magiques… Soit ! Elle ferait attention mais ce n’était pas tellement possible ; ces trucs résistaient à la force brute, elle devait bien employer la magie pour arriver à ses fins ! Quoi que le dernier sortilège utilisé était très gourmand, certes…

Après avoir noté que l’état de furie augmentait la force des monstres – c’était bon à savoir après tout – Suri observa Vilal attaquer puissamment l’un des flambos, celui-ci ne semblant guère apprécier. De deux coups d’épée, le chevalier acheva le monstre, qui se transforma en cristal et sembla se dissoudre en une poudre scintillante qui fila au vent, aussi rapidement qu’elle n’était apparue. Plus qu’un donc.
« Je m’en occupe. » Elle devait économiser son énergie, oui oui, mais le feu était efficace contre ces trucs ! Elle n’y pouvait rien. Aussi, elle commença à concentrer l’énergie pour lancer sa sphère enflammée, mais le flambos sembla sentir la menace et ne comptait pas se laisser abattre sans lutter !

Il fonça tête baissée vers eux, prêt à essayer d’empêcher Suri d’attaquer. La jeune femme fit un pas en arrière alors que Vilal encaissait une partie des dégâts, une très infime partie, comparée à ce qu’elle réceptionna… mais soit, ce n’était pas si douloureux, juste un bleu. Et en parlant de bleu, ce flambos allait en voir de toutes les couleurs ! La jeune femme profita qu’il soit à proximité pour lui enfoncer la boule de feu directement dans le euh, ventre ? On va dire. Elle utilisa de sa force brute pour l’envoyer dans les airs et BOUM ! La sphère enflammée explosa, envoyant une jolie pluie cristalline tout partout autour d’eux, comme de la neige, mais qui brillait un peu plus.

« Et voilà. » Sourit-elle. « Plus de pudding en vue, on peut continuer ! » Quoi qu’elle n’en mangerait pas de ce pudding. Elle regarda s’ils avaient laissés quelque chose mais l’explosion à la fin avait sûrement dû exterminer, ou chasser d’un coup de vent, le peu qu’il restait. Sauf peut-être quelques gils.

Il y avait encore pas mal de route avant d’espérer arriver de l’autre côté, donc autant s’y mettre maintenant. Avec un peu de chance, ils ne croiseraient pas d’autres groupes de ce genre… Suri appréciait certes faire des tours de magie mais elle préférait largement jouer de son épée, et là, c’était pas trop possible.
« Vous savez s’il y a moyen de se procurer une tente ou un pavillon, quelque chose comme ça ? » Oui comme on les appelait sur son monde à elle, elle ignorait ce que c’était ici. « La tour de Babil est vraiment grande… et je ne sais pas combien de temps ça nous prendra de la traverser. Ce serait bien de prévoir un moyen de nous reposer, si besoin… » S’ils trouvaient des salles qui n’étaient pas abrités de monstre, et ça ce n’était pas dit. Ils pourraient toujours faire des tours de garde pendant que l’autre se reposerait. C’était une solution qui fonctionnait toujours !


Récapitulatif :
 

Vilal :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Mer 7 Fév - 19:21

Spoiler:
 


Il ne restait plus qu'un monstre, celui qui n'avait plus le contrôle de ses actes et qui ne faisait que foncer tête baissée pour causer le plus de dommages possibles. Vilal tenta d'intercepter l'attaque, mais la texture bizarre de la créature lui permettait toujours de le contourner et d'aller frapper quand même la jeune femme! Il allait devoir renforcer sa capacité à la protéger... il y songerait.

Pour l'heure, la fille de Bahamut achevait son adversaire de ses flammes bleues, et le calme revint tranquillement alors que Vilal rangeait son katana dans son dos. Suri n'avait même pas eu besoin d'user de son épée, il faut dire que face à des flans, la magie reste la meilleure arme.

«Du pudding? Où ça?» non, Vilal n'avait pas compris le jeu de mot entre flan et pudding et avait donc commencé à regarder autour de lui avec un air un peu intrigué, qu'est-ce qu'un plat cuisiné, enfin un dessert, ferait dans le coin? À la tête de Suri, il comprit vite qu'il y avait là manière à plaisanter, mais ne se sentant nullement vexé, il se contenta de reprendre la marche avec un léger sourire en coin après avoir partagé les gils laissés par les monstres.

Alors qu'ils avançaient avec prudence, tant pour ne pas faire trop de bruit en attirant des monstres que pour éviter de glisser sur une plaque de verglas, Suri s'interrogea sur des objets qui pouvaient être utiles quand on voyageait ainsi

«Oui.. je dispose d'une tente avec un appareil permettant de repousser les monstres. Je m'en suis servi l'autre jour lorsque nous sommes sortis de la Forêt Maudite...» elle devait se souvenir de la tente puisqu'ils avaient du dormir ensembles, mais n'avait peut-être pas tilté sur l'appareillage pour repousser les monstres «mais je ne sais pas si ce dispositif pourrait repousser tous les monstres, normalement oui, mais ne connaissant pas ceux de la Tour de Babil...»

Il est vrai que ça pouvait être embêtant, mais d'un autre côté, s'il s'agissait d'une tour, il y avait surement moyen de se protéger d'une manière ou d'une autre?
«S'il existe des pièces distinctes dans cette tour, rien n'empêche de se barricader dans l'une d'elles peut-être? S'il n'y a qu'une porte à garder, en disposant des objets lourds devant pour empêcher les monstres d'entrer, cela pourrait nous permettre quelques heures de repos?»
Ne connaissant pas la tour, il ne savait pas comment c'était à l'intérieur, aussi il ne pouvait que faire des suppositions

«Pensez-vous qu'il nous faudra plusieurs jours pour descendre les étages? Il faudra songer à faire de bonnes provisions.» le mieux serait peut-être d'aller à Daguéréo avant, c'est la ville idéale pour les aventuriers et ils auront donc de précieux conseils là bas.

«Si nous allons à Daguéréo, je pense que les personnes sur place pourront nous aider à mieux nous préparer. Et puis, c'est une ville sous la protection de Léviathan, qui est le Roi des Chimères si je me souviens bien chez vous? Ça peut valoir le coup d'aller voir?» elle serait peut-être contente de voir ses statues le représentant?

Ils arrivèrent à un endroit où les routes étaient très étroites, autant Suri pouvait passer sans trop de problème, mais lui devait faire attention où il mettait les pieds.

Rectification, il AURAIT DU faire attention où il mettait les pieds!



CRAC!

La glace se fractura sous le poids du chevalier et un plouf s'ensuivit! L'eau était glacée, mais n'étant pas du genre à paniquer, Vilal s'empressa d'agir avec méthode... il avait eu le temps de prendre une profonde inspiration avant de couler, lui permettant de conserver le précieux oxygène le temps de se sortir de là.

D'abord, ses gantelets, il les retira vite et les jeta par le trou de glace au-dessus de lui - il fallait espérer qu'il n'assommerait pas Suri au passage! - puis il se contorsionna pour retirer ses bottes, il commençait à manquer d'air et essaya de nager un peu pour remonter à la surface, mais son armure continuait de l'entraîner au fond, il allait devoir continuer à retirer morceau par morceau le métal qui le faisait couler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4000/4500
MP : 113/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Jeu 8 Fév - 11:28

Pudding ou pas pudding, il n’y en avait plus de toute façon ! Suri ne fit que le dévisager avec un petit sourire taquin, l’air de dire, hé, c’était une blague ! Et s’il ne répondit pas, elle nota qu’il parut avoir compris… ou du moins le pensait-elle ? En tout cas, ils reprirent de la route, il fallait passer cette grotte et pour le moment, en dépit du manteau, elle avait assez froid. Il était très épais mais le vent lui fouettait le visage donc… autant bouger.

Ils parlèrent d’un moyen de se ressourcer dans la tour de Babil, et en plus des tentes, il faudrait aussi envisager les provisions. Suri ne savait pas du tout si cela prendrait plusieurs jours, mais il était clair que la tour était immense, aussi valait-il mieux se préparer.
« Vaut mieux prévenir que guérir, on dit. » Elle ne s’imaginait pas trop ne pas parvenir à destination parce qu’elle avait trop faim ou parce qu’ils étaient déshydratés… Il faudrait songer à emmener des provisions oui, mais rien de trop lourd. Plutôt des trucs comme du pain et de l’eau, ce serait simple et efficace, et peut-être quelques petits fruits pour les vitamines… de ce côté-là, Vilal était plus doué qu’elle. Elle embarquerait des gâteaux si elle s’écoutait vraiment – même en sachant que ce n’était pas le mieux !

Il parla ensuite de Léviathan par rapport à Daguéréo et le regard de Suri s’illumina.
« C’est vrai ? Oui ce serait une bonne piste ! Il ne faut en négliger aucune ! » Notez l’enthousiasme ! Chaque piste était une bonne piste, même si elles menaient dans un cul-de-sac, ça retirait une zone de la carte et ils pouvaient ensuite aller en visiter une autre. Certes les chimères se déplaçaient, mais s’ils faisaient assez vite, avec un peu de chance, ils arriveraient à en croiser une en fouillant forcément partout…

A force de papoter cela dit, ils ne firent pas trop attention au fait qu’ils passaient sur une couche de glace un peu plus fine. Il y avait de l’eau en dessous et Suri ne le remarqua que lorsqu’elle baissa le regard en croyant entendre un craquement. Son cœur fit un bond mais elle fut rassurée de voir que ce n’était pas sous ses bottes… Elle haussa les sourcils en soupirant de soulagement, avant de se noter mentalement qu’il faudrait bouger vite, tout ça en l’espace de deux secondes, parce qu’ensuite…
Plouf !

« Hm ? » Ses entrailles se serrèrent d’un coup. Elle se tourna, et tout ce qu’il y avait derrière elle, c’était un trou… juste un trou. Pas de Vilal, pas de monstres, juste un trou. Pourquoi un trou ? Vilal était-il passé si rapidement ? Sauf s’il avait fait demi-tour ? Elle scruta l’horizon, mais rien.

Oh wait.

« Vilal ?!! » Sa voix se fracassa sur les parois de la caverne et sembla partir en écho dans la pénombre alors qu’elle se précipitait vers l’ouverture dans la glace. Juste à ce moment-là, peu avant qu’elle ne s’en approche, deux gantelets filèrent hors de l’eau, mais alors qu’elle pensait qu’il parviendrait à grimper, il ne revint pas. « Oh non non non non non, je fais quoi ?! » Il n’y avait pas trente-six solutions ! Mais plonger comme ça promettait qu’elle coulerait, ce manteau était bien trop lourd ! Cela dit… contrairement à Vilal, elle ne portait pas d’armure, elle n’avait que des vêtements légers, sauf son gantelet. Allez, pas le temps de réfléchir !!

Elle enleva son manteau, et en proie aux griffes de l’hiver de cette grotte, elle retira aussi son gantelet et resta uniquement avec son petit haut rouge et son short noir avant de plonger. Elle eut bien vite l’impression que des aiguilles s’enfonçaient partout, dans chacune de ses pores, c’était absolument ignoble, elle peina même à bouger au départ, comme si ce froid lui paralysait les articulations. Mais ce n’était pas le moment, ça non, ce n’était pas du tout, du tout le moment de ne PAS bouger justement !
Heureusement, la glace était fine, aussi elle pouvait voir, même si ouvrir les yeux était douloureux avec la température hiémale de l’eau. Comme elle le pensait, le chevalier peinait à remonter à cause de son armure, et ce serait bête de juste la foutre dans l’eau et la laisser couler au fond. Certes ça ne valait pas une vie mais de toute façon, avec ses doigts gelés, ce serait inutile de chercher à détacher ce truc si complexe ! Mais aurait-elle seulement la force de le remonter à la surface… ? Le doute lui noua la gorge, mais… ce n’était pas le moment, ça non…

Qui ne tente rien n’a rien, elle lutta contre le froid, fonça sur le commandant et l’attrapa en lui entourant le torse de ses bras, en se collant contre son dos. De cette façon, elle ne put utiliser que de ses jambes pour se hisser vers la surface, et ce fut absolument, mais absolument difficile. Même avec l’aide de Vilal, Suri sentit la panique coincer son corps lorsque l’oxygène lui manqua. C’est juste un dernier brin de lumière, de force, qui lui donna la volonté de se donner à deux cents pour cent, et atteindre la surface, où elle eut le réflexe de lâcher son guide en ayant conscience qu’il attraperait le bord glacé. Elle se raccrocha juste à côté, pâle comme un linge et les lèvres non pas bleues mais carrément violettes.
« S-sans vouloir vous… v-vous vexer, vous devriez… p-perdre du-du poids… » Alors déjà que Vilal n’était pas vite sur les plaisanteries, là, elle doutait vraiment qu’il prenne ça pour une blague, surtout parce que ce n’était pas le moment de rire ! Après cette démonstration, Suri peinait même à se tirer hors de l’eau. Elle ne sentait plus ses jambes, et si elle bougeait, c’était comme si des épines s’enfonçaient dans sa peau. Pourtant, elle essaya, non pas sans geindre et grogner au passage, mais nope. Impossible de sortir. Bon au moins… elle avait de l’oxygène… c’était déjà un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Jeu 8 Fév - 18:03

Même sans s'affoler, Vilal ne disposait pas d'oxygène illimité. Il s'était débarrassé de ses gants et de ses bottes, mais il continuait à couler. L'eau semblait bien profonde car malgré sa taille assez imposante, il ne touchait pas le fond, il avait commencé à retirer ses épaulettes lorsqu'il y eut un mouvement dans l'eau.

Il leva la tête pour voir que Suri... avait plongé? Écarquillant les yeux, il se demandait bien quelle folie l'avait prise! Elle s'était au moins attachée avant de sauter? Il ne voyait pas bien, l'eau était trouble, sombre, et ses cheveux dissimulaient une éventuelle corde. Il donna quelques coups de pieds pour s'élever un peu et jeter ses épaulettes dans l'ouverture, puis il sentit qu'elle passait ses mains derrière lui...

Essayait-elle vraiment de le faire remonter?

S'il n'était pas trop occupé à sauver sa propre peau, il l'aurait probablement sermonnée.. bon en fait, sous l'eau, pas pratique, mais ce serait pour plus tard! Pour l'heure, il fit des mouvements amples pour l'aider à ce qu'ils remontent ensembles, ce fut laborieux, mais maintenant débarrassé "d'un peu" de poids, ils parvint in-extremis à regagner la surface!

Crachant et toussant, le chevalier retira une épaisse mèche de cheveux qui lui couvrait le visage et l'empêchait de respirer, avant de frapper la glace progressivement devant lui pour creuser un passage jusqu'à la berge afin de s'assurer une prise solide! Une fois sûr qu'il n'allait pas couler à nouveau, il se tourna vers Suri qui se permettait une plaisanterie sur la situation

«Vvvous avez de la chchchance de dispppoposer d'une force pppeu commune.. vvvous auriez pppu vvvous tuer! Pourquoi avoir pppplongé? Il aurait fffallu rester sur la bebberge et chercher à m'attrapppper en restant en sécurité...» lui aussi avait les lèvres bleues, sa voix était saccadée mais elle devait voir dans son regard que oui, il avait eu peur. Peur pour elle.

Il se hissa sur la berge et se dépêcha de retirer le reste de son armure, il jeta son sac avec ses affaires, heureusement, une partie était encore sèche! il attrapa une combinaison de rechange et retira tout le reste de ses vêtements - oui oui, tout. Il tournait le dos à la demoiselle malgré tout, essorant ses cheveux, il enfila ensuite sa combinaison de rechange
«elle est un peu humide mais ça ira...» de là, il se retourna et alla vers Suri

«Vous n'avez toujours pas retiré vos vêtements? Vous allez être malade!» il prit l'un de ses t-shirts qui était à peu près sec et le lui tendit «si vos affaires sont mouillées, mettez ça. On va faire une pause, il vous faudrait allumer rapidement un feu pour qu'on se réchauffe...»

Il lui tourna le dos, pieds nus, il alla récupérer les morceaux de son armure sur la glace, en avançant doucement, écoutant chaque craquement pour ne pas plonger à nouveau, puis il revint sur la berge et attendit que Suri ait allumé un feu qui ferait fondre la neige autour et leur permettrait de se réchauffer le temps de bien sécher.

Une fois assis, le calme revenait et le sang circulait un peu mieux, les coudes sur les genoux, il prit une profonde inspiration

«Je vous remercie de m'avoir sauvé la vie. Mais s'il vous plaît, à l'avenir, ne prenez plus ce genre de décision irréfléchie. De nous deux, celle qui doit rester en vie, c'est vous. Vous ne devez jamais vous mettre en danger pour moi. S'il vous plaît.» il se répétait, mais pour lui, c'était important qu'elle le sache. il soupira en se frottant un peu les bras, même s'ils étaient près du feu, il ne faisait pas chaud. Il avait étendu ses affaires pas trop loin en espérant que tout ça sèche assez vite, ensuite ils pourraient vite quitter cette grotte pour atteindre une zone aux températures plus convenables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4000/4500
MP : 113/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Jeu 8 Fév - 18:30

Evidemment qu’il se mit à la sermonner… Oui bien sûr, elle aurait dû y réfléchir à deux fois, elle aurait put trouver une solution, elle aurait put faire beaucoup de choses hein !! Dans la situation actuelle, Suri ne ressentait qu’une certaine frustration à se faire enguirlander comme ça alors qu’elle venait de lui sauver la vie. La fin justifie les moyens ? Non ? Peut-être ? Merci ?!! Urgh ! Complètement gelée, elle se contenta de grogner fortement en guise de réponse avant de se hisser hors de l’eau. Le froid continuait de la mordre, c’était douloureux, elle allait probablement avoir des engelures.
Bon hein, au moins elle l’avait sauvée, peu importe comment ! Groumph !

A quatre pattes sur la glace, elle se hissa pour remarquer que le chevalier s’était complètement dévêtit pour se changer et mettre une tenue sèche. De suite, elle repencha la tête en soupirant, boudiou, n’avait-il donc aucune gêne ?! M’enfin, en ces circonstances, elle pouvait comprendre… Malheureusement, elle n’avait aucun vêtement sec, sauf son manteau qu’elle avait laissé là. Bon réflexe ça tiens.

Elle attrapa justement son manteau quand Vilal lui tendit un t-shirt certes un peu humide mais utilisable. Heureusement, elle avait laissée son sac à côté, mais l’épaisseur trop maigre de la chemise prêtée par l’ami du chevalier ne saurait pas la réchauffer ! Le pantalon par contre, elle le remit, le tout bien cachée dans son énorme et long manteau rouge. Multifonction le bidule tiens. Et elle fut bien heureuse, à la fin, d’être emmitouflée dedans, bien au chaud, même si ses cheveux gelés lui collaient à la peau. Elle récupéra ses trucs avant de rejoindre Vilal qui parlait de faire un feu. Heureusement qu’elle savait faire de la magie hein ?

« M-minute, j’arrive… » C’était dit tout penaud, elle n’avait pas envie de se faire encore réprimander.

Le feu allumé, elle se sentit tout de suite mieux. Assise par terre avec les genoux contre sa poitrine, elle laissait ses pieds nus se réchauffer à la lueur des flammes. Elle se sentait franchement épuisée, mais c’était dû à cette petite mésaventure, sans trop de surprise. Elle gardait la bouche contre ses genoux, ses bras entourant ceux-ci, comme ça, elle avait un maximum de chaleur.

Celui qui brisa le silence le premier, ce fut Vilal, qui lui recommanda de ne plus faire une chose pareille. Elle fixa le feu alors qu’il disait qu’elle devait rester en vie, qu’ELLE était plus importante que lui. WHAT ?! Suri fronça les sourcils mais ne bougea pas pour le moment. Que voulait-il dire par là ? Ce que c’était insensé… Elle n’était absolument pas d’accord… ça non. Il avait beau dire les mots magiques, ça ne marchait pas.
« Vous êtes idiot. » Voilà hein, la subtilité, c’est pour les tapettes. Elle fit franchement exprès de laisser patauger avec cette information. Elle n’aimait pas ça, elle n’aimait pas cette façon de penser. Et ce n’est que bien après qu’elle expliqua pourquoi elle le trouvait idiot.

« J’ai besoin de vous pour retrouver mon père… si vous disparaissez, je me retrouve seule dans un monde dont je ne sais rien. Je serais beaucoup plus vulnérable. » Et pas de discussion. Elle se rembruni d’ailleurs, et renfrognée, elle marmonna quelques paroles supplémentaires, alors que le feu faisait briller ses yeux ambre. « …et il n’y a rien de pire que d’être seule… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Jeu 8 Fév - 21:08

Forcément, il ne pouvait pas y avoir une bonne ambiance après une telle scène. Que ce soit l'accident lui-même - Vilal s'en voulait d'avoir été si imprudent - que la manière dont ils s'en étaient sortis, et sans compter qu'ils soient désormais frigorifiés, il n'y avait pas de quoi sauter de joie.

Les genoux ramenés contre lui, Vilal gardait surtout les yeux rivés sur ses orteils dirigés vers les flammes créées par Suri, il les faisait bouger pour se réchauffer comme il pouvait, et ça l'empêchait aussi de penser aux trop nombreuses possibilités par lesquelles ils auraient pu s'en sortir bien mieux que ça.

Il avait fini par briser le silence, et il fallait le reconnaître, il s'était attendu à sa réponse. Surtout la première en fait.

«Je sais.» il était sérieux, en soit, il savait qu'il n'était pas bête dans le sens de l'intelligence pure, mais vis à vis des relations humaines et de la vie en général, oui, il était idiot. «mais il vous faudra vous faire à cette idée.» sauf que non, elle ne comptait pas s'y faire. Elle dévoila ses propres arguments, et en soit, le chevalier ne pouvait nier qu'elle avait raison, mais ses arguments étaient au final valable pour une compagnie, pas forcément pour lui.

«Vous êtes plus forte que vous ne le pensez. Vous auriez retrouvé votre chemin vers une autre ville, n'importe quel chevalier peut me remplacer, il y en a même des plus puissants que moi, et peut-être aussi des plus gentils, des plus agréables et de meilleure compagnie pour vous. Alors que vous, vous êtes la fille de Bahamut, si vous veniez à périr, qui sait ce qu'il pourrait se passer? J'ai déjà vu ce que votre père pouvait faire sous le contrôle d'un autre, qui sait ce qu'il pourrait faire en déclenchant sa propre colère?» il était rare qu'il parle autant, mais il voulait qu'elle comprenne que leurs morts n'auraient pas les mêmes conséquences

«Je comprends que si je venais à mourir, que vous en seriez peinée... vous êtes... gentille. Mais vous en seriez la seule à en souffrir. Si vous veniez à mourir, je ne serais pas le seul affecté, cela pourrait avoir des conséquences dramatiques...» il s'était finalement approché et s'était risqué à poser sa main sur celle de la demoiselle - il avait vu des hommes réconforter les femmes ainsi, c'était plus mécanique qu'une véritable volonté de contact, il n'était pas trop sûr de ce qu'il faisait

«Mais je vous promets malgré tout de tout faire pour demeurer en vie. Je ne comptais pas me laisser mourir noyé vous savez?» c'est vrai, même s'il avait galéré, à force de retirer son armure morceau par morceau, il aurait quand même fini par remonter... non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4000/4500
MP : 113/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Ven 9 Fév - 10:07

Se faire à l’idée qu’il avait le quotient émotionnel d’une huitre malade ? Bleh ! C’était déprimant. Non, elle ne s’y ferait pas, elle avait toujours jugé que tout le monde pouvait changer et c’était la même chose ici… Elle était certaine qu’avec une bonne compagnie, Vilal saurait s’exprimer un peu mieux, la preuve ! Il était parvenu à lui dire qu’il appréciait le rouge, et même à dire qu’il trouvait telle ou telle chose agréable à regarder, à défaut de voir leur côté pratique en premier. Certes c’était avec de la motivation de la part de Suri mais quand même…

Elle grogna simplement, subtilement certes mais assez pour faire comprendre qu’elle n’était pas d’accord. Pourtant, Vilal poursuivit, désireux sans doute de lui prouver qu’elle avait tort de voir les choses sous cet angle. A vrai dire, il supposait que son décès provoquerait une véritable catastrophe, qu’il avait déjà vu ce que Bahamut pouvait faire sous l’emprise d’un autre, alors qui sait quelle destruction il pourrait bien emmener sur ce monde s’il venait à apprendre que sa fille unique avait été tuée ?
Suri soupira profondément. Son cœur se serra mais pas pour les mêmes raisons. A vrai dire, elle ignorait même si son père était conscient qu’elle était sur ce monde. Peut-être ne le savait-il même pas… Peut-être que ce n’était pas le même Bahamut… Le Bahamut qui avait détruit Alexandrie il y avait de cela quelques années, était-ce le même ? Pourtant… son père n’aurait jamais fait une chose pareille…

Une main réconfortante s’apposa sur la sienne, avant qu’il ne promette de faire attention à ne pas bêtement se laisser mourir. Il fit remarquer qu’il n’avait pas eut l’intention de se laisser noyer mais Suri ne répondit que d’une moue boudeuse en pinçant les lèvres.
« On ne sait jamais ce qui peut arriver. » Fit-elle remarquer, pessimiste à souhait tiens, elle qui était pourtant de nature si optimiste d’habitude. « Et puis… vous dites ça à propos de mon père, mais si ça se trouve, il ne sait même pas que je suis là. Je suis peut-être déjà morte dans son esprit, perdue quelque part sur mon monde natal… ou peut-être que ce n’est pas le même, et qu’il ne me reconnaîtra pas… »

Elle avait crut comprendre que toutes les chimères qui avaient existées avaient fusionnées en une seule de chaque élément, chaque représentation. Toutes les Shiva étaient une Shiva, tous les Bahamut était un même Bahamut, et ainsi de suite. Du coup forcément, ça filait le doute.
« Et si je courrais après un mirage ? » Elle tourna la tête vers lui, honnêtement inquiète. « Je ne sais pas comment je réagirais s’il ne me reconnaissait pas… Ce serait insupportable. » En dépit du côté maussade de ce qu’elle disait, elle ne perdait pas espoir et comptait en effet continuer ses recherches. Mais c’était en effet une peur qui se nichait au plus profond de son être à chaque pas qu’elle effectuait dans la bonne, ou mauvaise, direction.

« J’avoue que je ne sais pas du tout à quoi m’attendre… » Minauda-t-elle en reposant sa tête sur ses genoux, la mine sombre. Disons que le moral n’était pas à son plus haut actuellement, après cette douche gelée et maintenant ce sujet de conversation houleux, difficile d’avoir le sourire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Ven 9 Fév - 17:28

Autant le dire, Vilal n'était pas doué pour réconforter les gens, il avait supposé que dire à Suri combien son père pourrait être en colère si elle venait à mourir, aurait pu lui faire comprendre l'importance qu'elle avait, mais au contraire, ça semblait la déprimer davantage. Même lui pouvait le voir.

Il s'approcha davantage, passant maladroitement son bras par-dessus les épaules de la demoiselle pour la rapprocher de lui

«C'est une possibilité, oui. Mais j'en doute. Alexandre a compris qui vous étiez, sans vous avoir connue. Alors pour Bahamut, il me semble évident qu'il sait qui vous êtes, et il sait que vous êtes là. Il ne peut juste pas venir à vous, il n'en a pas le droit.» et ça, Vilal le comprenait parfaitement. Quand il y a des règles à respecter, il faut les respecter. En cela, Bahamut avait un honneur qui méritait l'admiration.

«Si vous pensiez qu'il vous croyait morte, pourquoi vouloir le retrouver?» sa voix était plus douce, un peu inquiète aussi. Il s'était lancé dans cette quête avec elle, mais si elle pensait qu'il n'était pas son père, qu'il ne la reconnaîtrait pas... pourquoi se lancer là dedans? Était-ce pour ça qu'elle souhaitait finalement se rendre à la Tour de Babil? Qu'elle changeait leurs plans? Parce qu'au fond, elle ne voulait plus le chercher?

«Est-ce que j'ai dit quelque chose qui a fini par vous faire douter? Je sais que je suis d'une nature... trop neutre, que je ne crois pas à l'espoir ou aux sentiments, mais ça ne veut pas dire que vous ne devez pas y croire.» ça faisait longtemps qu'il savait qu'il était bizarre, ça ne voulait pas dire qu'il fallait que les autres soient comme lui...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4000/4500
MP : 113/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Ven 9 Fév - 17:58

Spoiler:
 

C’était curieux que ce soit Vilal qui tente de la réconforter, surtout connaissant le personnage. Chevalier taciturne qu’il était, il venait pourtant de l’entourer d’un bras se souhaitant certainement rassurant et poursuivit sur ses paroles en lui faisant remarquer que Alexandre l’avait reconnu. Si cette chimère-ci avait put savoir qui elle était, pourquoi Bahamut ne la reconnaitrait-il pas ? Certes, vu sous cet angle, il était vrai qu’il marquait un point important. Elle broyait du noir parce qu’elle n’avait pas le moral, comme quoi avoir une personne avec la tête froide, c’était fort utile en ces conditions.

La suite la laissa un peu maladroite.
« C’est pas ça, juste… c’était juste une hypothèse idiote. » Evidemment qu’elle comptait continuer de le chercher, elle passerait par monts et par vaux pour retrouver sa trace et suivre les indices ! Juste que là pour le coup, elle avait un peu trébuchée en plongeant dans la perspective de se retrouver toute seule.

Le souci maintenant, c’est que Vilal supposait qu’il avait peut-être dit quelque chose qui l’avait poussé à douter. Il avait conscience de ne pas être très expressif ni utiliser les bons mots chaque fois, mais non, ce n’était en aucun cas de sa faute. Suri savait bien que tout se passait dans sa tête et qu’il ne servait à rien de projeter ce problème sur quelqu’un d’autre. Encore moins sur l’unique personne qui l’accompagnait.
« Non, pas vraiment. C’est ça les émotions : parfois on pense à quelque chose et de fil en aiguille, ça mène vers autre chose et tout dégringole. Vous en faites pas… » Elle prit une inspiration, avant de l’expirer lentement. « J’ai juste pas le moral, et ça me fait penser à des trucs déplaisants. Ça passera. Ce sont des choses qui arrivent à tout le monde… » Elle eut une pause avant de reprendre avec un sourire un peu de travers. « 'fin… presque tout le monde. » N’est-ce pas, Vilal ?

L’important maintenant, c’était surtout de se réchauffer avant de repartir. Ils n’étaient pas complètement secs, mais ils pourraient sûrement quitter les lieux sous peu et trouver la sortie. Suri resserra un peu son manteau en sentant quand même que les brises gelées se glissaient sous sa tenue, ne l’aidant pas à se sentir mieux. Dieu merci pour la magie hein ? Au moins ils avaient moyen de se réchauffer. Mais ce n’était pas assez. Sans se gêner, elle changea un peu de position, jusqu’à se blottir contre lui en posant sa tête contre son épaule.
« Je peux rester comme ça, cinq minutes ? » Juste cinq minutes, avant de repartir. Le connaissant, elle doutait que ça ne le dérange… sinon tant pis ! Mais de son côté, elle apprécia, c’était une chaleur différente, qu’elle n’avait jamais vraiment connue en fait avant, mais ce n’était pas déplaisant. C’était même… réconfortant.

Elle fit tourner la conversation dans sa tête, retraçant les bons passages en les retenant et les moins bons en se trouvant franchement idiote d’avoir été si pessimiste. Au moins, pouvait-elle se dire pour une fois, elle avait Vilal et il avait sut lui remonter le moral d’une certaine façon. Peut-être ne s’en rendait-il pas compte, mais avoir quelqu’un qui avait la tête froide à côté de soi lors de moments plus sombres, c’était très utile. Ça permettait de voir les idées plus clairement… sans émotions pour embrouiller tout…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4250/4750
MP : 121/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   Sam 10 Fév - 8:41

Un peu confus dans sa tête, Vilal se demandait ce qu'il se passait. Beaucoup de questions au final, mais Suri tenta d'expliquer, et s'il ne comprenait toujours pas tout, au moins avait-il eu l'une des réponses à ses questions: oui, elle cherchait toujours Bahamut. Il n'avait donc pas fait tout ça pour rien, ils étaient passés par cette grotte uniquement pour rencontrer la chimère de la glace, et Alexandre avait bien dit que pour trouver Bahamut l'on pouvait - entre autre - passer toutes les épreuves des chimères.

Le calme revenait, il avait passé son bras par-dessus les épaules de la jeune femme et celle-ci vint se caler davantage contre lui, cela dégageait un peu de chaleur et quand on est ainsi frigorifié, c'est une bonne idée, elle lui avait quand même demandé la permissions

«Bien sûr. La chaleur humaine est la plus efficace pour se réchauffer, ça ne peut nous faire que du bien.» oui bon ça pouvait paraître tendancieux dit comme ça, mais il n'avait pas compris sur le coup que c'était pour le côté réconfortant qu'elle souhaitait rester ainsi! Il pensait qu'elle avait encore froid...

Ils restèrent dans leur campement de fortune pendant une petite heure de plus, le temps que toutes leurs affaires soient bien sèches et qu'ils soient réchauffés. Vilal remit son armure pièce par pièce, puis ils se dirigèrent avec prudence vers la sortie.

«Nous irons camper dans la forêt des chocobos, la nuit sera surement déjà tombée d'ici qu'on y soit, mais au moins, nous y serons en sécurité et nous y trouverons facilement de quoi manger.» c'était une forêt très riche, que ce soit en animaux, baies, racines ou champignons. De quoi faire un bon festin.

Malheureusement, il semblait que la chimère de la glace n'était pas là. En allant sur l'île de lumière, peut-être qu'ils pourraient la trouver? C'était une île couverte de glace aussi après tout... ils auraient pu faire une escale vers Gaza Est aussi...

«Il existe encore d'autres endroits où nous pourrions rencontrer la chimère de la glace, sur Héra. Le continent fermé est couvert de neige, mais si vous souhaitez que l'on se rende rapidement sur la Tour de Babil... au pire, nous reviendrons après.» oui, même si Suri devait avoir hâte de retrouver son père, elle avait peut-être envie aussi de retrouver son monde natal «et puis, Alexandre a dit aussi que nous pouvions rencontrer votre père par hasard sur notre route, alors en voyageant un peu partout, nous pouvons aussi tomber sur lui.»

Donc quoi qu'il arrive, ce n'était pas comme s'ils perdaient leur temps.

Ils sortaient enfin de cette fichue grotte, la soirée commençait, il avait un peu faim, mais il faudrait tenir le coup jusqu'à la forêt des chocobos...



========================
Direction: la forêt des chocobos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit coup de froid !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit coup de froid !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Grotte des Glaces-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives