Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Les rangs de Gaïa !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Sam 30 Juil - 20:02

Lana AstoliaLana reprit connaissance au milieu des décombres, ouvrant lentement les yeux en tâchant de se remémorer les derniers évènements.

Elle avait foncé à toute vitesse vers le poseur de bombe, lequel avait lâché son dispositif sous la surprise de se faire attraper et projeter sur le côté par la jeune femme soudainement descendue du ciel. Après avoir confirmé qu’il avait perdu connaissance sous le choc, elle s’était empressé de confier les explosifs à un de ses hommes venu la rejoindre, avant d’ordonner au reste de l’unité disponible de mener les civils présents vers une zone plus sûre. Suite à cela, elle s’était dirigée vers le Général Aïjeau, lequel était en train de rendre son dernier souffle. Elle ne put qu’écouter avec attention les dernières paroles de l’officier supérieur avant qu’il ne succombe à ses blessures. Elle s’en voulait de ne pas être arrivé à temps pour lui porter assistance mais au moins, sa dépouille ne finirait pas enterrée au milieu des gravats. Les deux soldats de l’escadrille qu’elle avait dépêché à ses côtés s’occupèrent d’emporter la dépouille après l’avoir extirpé de l’armure de combat et placée dans un rideau en tissu faisant office de sac mortuaire.

Suite à cela, elle s’était à nouveau envolée pour confirmer la situation générale. Tout en faisant cela, elle avait reçu un appel de son frère, Léonard. Elle avait bien cru reconnaître le Léviathan lorsque celui-ci s’était enfoncé dans la baie de Junon pour ensuite finir dans le port mais ce n’est qu’en recevant ce coup de fil lui annonçant qu’ils avaient éliminé la flotte adverse qu’elle avait pu en être enfin sûre. Elle était soulagée de savoir que son frère allait bien, même si elle n’avait jamais eu de vraie raison de s’inquiéter pour lui. C’était un marin hors-pair, qu’on pouvait difficilement faire capituler quand il s’agissait de combat naval.

Et puis, le vide. La communication avait soudainement été interrompue et une vague d’énergie incommensurable l’avait envoyé dans le décor en la faisant s’évanouir.

Maintenant qu’elle était à nouveau consciente, elle pouvait se rendre compte de la désolation non loin, ainsi que du fait que son équipement était en miettes : les propulseurs dans son dos ne tenaient plus que par quelques câbles le long de sa combinaison et ses ailes étaient tordues d’un côté et tout bonnement sectionnées de l’autre, rendant le décollage impossible.

Elle tenta de contacter le reste de l’escadron à l’aide de son casque mais rien n’y fit, elle n’obtenait aucune réponse.

Lorsqu’elle tenta de se relever, elle put se rendre compte que sa jambe gauche la faisait atrocement souffrir, une lacération provoquée par un morceau de verre d’une des fenêtres brisées d’un bâtiment adjacent se prolongeant de la cuisse jusqu’au mollet. Son bras droit était lui aussi dans un sale état, s’étant fait écrasé par un des blocs de béton tombé sur la route à sa suite, tandis qu’elle pouvait constater que son estomac s’était fait transpercer par une barre de métal contenue dans ledit bloc, la faisant saigner du côté droit. Sa mâchoire inférieure s’était quant à elle déboîtée lors du choc contre une paroi au moment où elle s’était fait emporter par la déflagration, l’empêchant de déployer suffisamment d’énergie pour appeler à l’aide en criant.


« Héhé… Me voilà dans un sacré pétrin… Dans ce genre de situation… Je serais presque prête à ce qu’un paparazzi fasse irruption… ne serait-ce que pour qu’on sache ce qui m’arrive. »

Tandis que le bruit des affrontements s’amenuisait petit à petit à côté d’elle, elle put se rendre compte que plus aucun membre de l’escadrille ne volait au-dessus d’elle. Plus aucune traînée de leurs propulseurs, ni aucun bruit indiquant un objet en vol à proximité. Seul le vent en train de souffler et la poussière se faisant soulever par ce dernier dans les rues désertes autour d’elle, accompagnés de temps en temps par la chute d’une portion d’immeuble non loin.

« Dites… N’allez pas me faire croire… que… que notre groupe… va devoir annoncer sa… sa dissolution. Ça ne me fait pas… rire… Ce genre de… blague… »

Les larmes lui vinrent presque instantanément, dévastée à l’idée que toutes les personnes qu’elle connaissait au sein de l’escadrille ne soient plus de ce monde.

« Je veux les revoir... Jett… Quixie… Chipp… Viz… Bolt… Finn… Hill… Miha… Call… Drow… Zapp… Bass… Je veux tous les revoir… Ne me faites pas ce coup-là… Venez me chercher… Rentrons à la maison… Tous ensemble. »

Incapable de faire plus que supplier le retour de ses camarades, Lana commença à perdre progressivement la notion du temps. Sa blessure à l’estomac et la perte de sang qui en résultait lui drainait progressivement toute son énergie et elle sentait qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps avant de sombrer de nouveau dans l’inconscience.

Des minutes, des heures lui semblèrent s’écouler avant qu’elle n’entende une voix l’appelant au loin.


« Lanaaa !!! Réponds-moi, Lana ! Où est-ce que t’es ?! Lana !!!
-Grand… frère… »

Léonard était arrivé sur les lieux, quelques mètres à peine après avoir franchi un monticule de débris entre deux bâtiments derrière.

« Grand frère… Léo ! articula difficilement la jeune femme, sa mâchoire la faisant souffrir le martyr alors qu’un filet de sang s’échappait d’entre ses lèvres par la faute de l’hémorragie qu’elle faisait.
-Lana ! Je suis là ! T’en fais pas, on va te sortir de là. » s’écria Léonard en rejoignant sa sœur après l’avoir entendu.

Il dut faire un effort pour ne pas perdre son sang-froid à la vue de l’état dans lequel elle était, et commença à retirer son manteau d’officier pour le déchirer en plusieurs bouts pour bander les différentes blessures de Lana. Il dégagea la tige d’acier de là où elle s’était logée et retira le bloc de béton pour enrouler le tissu autour de l’estomac, puis commença à soulever la jeune femme pour l’emporter en lieu sûr.

« Léo… Où… où sont-ils, tous ? Les gens qu’on escortait… Ceux qui… qui les accompagnaient… Mes… Mes…
-J’en sais rien… J’en sais rien, Lana. Tes hommes, nos soldats et les civils… J’en n’ai vu aucun sur le chemin. On va les retrouver, je te le promets… Pour l’instant, la priorité c’est de te soigner. J’irais les chercher quand je serais sûr que t’es hors de danger. En attendant, évite de parler. T’es dans un sale état. »

Léonard continua sa route à travers une Junon en piteux état, Lana fermement bloquée entre ses bras tandis qu’il se dirigeait vers l’hôpital de la Haute-Ville.

[Léonard et Lana quittent le champ de bataille.

Ne voyant pas leur commandant revenir comme il l’avait promis, l’équipage du Léviathan dut se résoudre à quitter Junon sans lui, avec à leur bord les civils et soldats qui avaient rejoint le port.

Lana sera opérée en urgence mais restera par la suite dans le coma, ses nombreuses blessures lui ayant occasionné d’importantes séquelles.

Lors de ses recherches dans la zone sinistrée, Léonard retrouvera les corps de sept membres de l’escadrille Phoenix, les cinq autres ayant réussis à se réfugier aux côtés de groupes de civils un peu partout autour du cratère malgré qu’ils aient eux aussi reçu des blessures très graves. Leur capitaine ne pouvant assurer leur commandement, l’unité sera dissoute quelques semaines plus tard et ses membres seront réaffectés en fonction de leur état et de leurs capacités.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 2 Aoû - 14:42

Spoiler:
 

LucyElisa by NeoArtCorE
Lucy Harley

La bataille toucha à sa fin. Le dernier navire adverse avait été renversé, et de là où elle était, Lucy ne pouvait pas intervenir car paralysée. Elle jeta un coup d’œil vers Biya, dans un état similaire, alors que Mist s’était éclipsé Dieu sait où.

- Merci pour votre aide. Nous …
- Lucy !! Nous avons gagné !!
- Quoi ?
- Les troupes ennemies ! Ils n’ont plus d’oiseaux ni de bateaux ! Toutes nos unités vont pouvoir se concentrer sur les troupes terrestres maintenant !


Levant les yeux vers Biya, elle se mit à sourire doucement.

- Excusez-moi, je parle à mon collègue, il me signale que nous venons de remporter la b-

Mist revenait dans leur champ de vision et elle fronça les sourcils. Il venait terminer le travail ? Non … Il avait eu écho de la situation et leur lança deux fioles, de toute évidence pour leur permettre de fuir. Il disait que les choses allaient prendre une sombre tournure, cela voulait-il dire qu’il avait écho des plans de Seymour et de ses véritables intentions depuis le début ? Du point de vue de Lucy, c’était cela. Elle eut un moment d’hésitation, le contexte voulait qu’ils ne se fassent pas confiance en tant qu’ennemis, mais c’était justement parce que la guerre l’imposait qu’ils étaient ennemis. Hors de l’armée et du champ de bataille, Lucy n’avait rien à reprocher à son adversaire, sa tête n’était pas mise à prix et il n’était pas un ennemi public.

Mist disparut et Lucy décida de finalement lui faire confiance sur le contenu de la fiole. S’il avait vraiment voulu qu’ils meurent tous les deux, il ne serait pas revenu et aurait attendu que les choses se produisent … ou alors il aurait agi beaucoup plus tôt. S’administrant le remède, Lucy retrouva sa mobilité et aida Biya, jusqu’à voir, là-bas ! Seymour invoquait une abomination qui causa un véritable carnage en ville.

- Quelle horreur … Dites-moi que les civils qui ont suivi le lieutenant n’étaient pas là-bas …
- Non ils … nt … ti.
- Steve ? Steve !??


Portant sa main à son oreille, les interférences se faisaient de plus en plus nombreuses et Lucy commença à s’inquiéter. Et ce n’était pas tout, une autre Chimère fut invoquée pour faire un autre carnage … Il fallait se dépêcher d’emmener les civils à l’abri !! Lucy chercha à descendre des immeubles, mais lorsqu’elle mit enfin les pieds dans la rue, un troisième individu s’amusa à faire des ravages … Quelqu’un venait d’utiliser une de ces fameuses techniques consistant à se faire sauter, et la déflagration fut si puissante, que l’onde propulsa Lucy qui tomba dans le coma …

Lucy se réveillera un mois plus tard à l’hôpital avec une Junon en pleine reconstruction, mais avec le goût amer en bouche. Gaia peut-elle affirmer avoir gagné la guerre après toutes les pertes et les dégâts qu’il y avait eu dans les deux camps ? Elle n’avait pas écouté Mist et n’avait pas fui le plus loin possible parce que son devoir d’aider les autres avait pris le dessus … Pour la première fois dans sa vie, Lucy regrettait de ne pas avoir écouté son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 2 Aoû - 15:33

LindseyCrowe Altius – Kingsglaive : Final Fantasy XV
Lindsey Crowe

ENFIN ! Si Lindsey n’était pas aussi sérieuse et garçon manqué, elle aurait sûrement embrassé son collègue de lui avoir permis de trouver le moyen d’éteindre ce putain de feu ! Les flammes éteintes, le port n’attendait plus qu’eux et le groupe se dépêcha de rejoindre le Léviathan. Prêt à accueillir les civils. Lindsey resta droite derrière le groupe à s’assurer qu’ils montent tous à bord. Le Léviathan semblait paisible … par rapport à la situation. Elle s’approcha d’un des officiers du navire pour faire un petit bilan de la situation.

- La voie maritime est suffisamment dégagée pour faire partir le Léviathan dans l’immédiat ? Puisqu’elle se concentrait essentiellement sur les civils, elle n’avait pas eu beaucoup de rapports vis-à-vis de la situation en mer.
- Nous n’aurons aucun encombre, tous les navires adverses ont été coulés.

Oh ? C’était donc le gong de la victoire ? Lindsey afficha un petit sourire en coin et demanda à ce type de transmettre toutes ses félicitations à l’équipage et à son capitaine lorsqu’ils seraient partis de Junon. Mais les choses tournèrent rapidement au vinaigre quand Seymour s’approcha pour transmettre son message à l’ensemble de Junon. Genesis ? Dans leurs rangs ? Il foutait quoi ici celui-là ? Lindsey se retourna et fronça les sourcils.

- Qu’est-ce que c’est que cette merde encore ? Qu’est-ce que cette brute fait ici !?

Genesis était peut-être un SOLDAT mais il ne faisait pas partie de l’armée de Junon, ni d’aucune d’ailleurs ! Du moins, c’est ce qu’elle pensait et sentant le coup monté de loin, elle serra les poings en sentant la colère la gagner. Mais elle se calma tout aussi vite en voyant la calamité Anima apparaître au loin. C’est quoi cette horreur ? Seymour les accuse et ensuite il compte faire un carnage similaire ? Œil pour œil, dent pour dent ? Et il espère donner une meilleure image de Spira ainsi ? Mais Lindsey sentait l’inquiétude aussi bien chez les civils que ses propres soldats lorsqu’ils se retournèrent pour observer cette chose immonde … et lorsqu’elle prépara son attaque, Lindsey écarquilla les yeux.

- Cessez de regarder, dépêchez-vous de monter, MAINTENANT !!! TOUT LE MONDE ! Les gars, restez avec moi !!

Les civils montèrent à bord beaucoup plus vite et dans un rythme anarchique. Lindsey quitta la passerelle de son côté avec son unité et elle ne put qu’assister en tant que témoin de la destruction massive d’Anima … rapidement suivie de Bahamut appelé par Genesis. Le cratère ainsi formée, le Lieutenant Crowe eut le regard dans le vide, en état de choc après un tel spectacle … Les secondes se transformèrent en minutes, et les minutes, en heures. Et elle se sentait tout à coup si impuissante d’être là sans rien pouvoir faire face à tout cela … mais paradoxalement, elle s’estimait si chanceuse d’être de ce côté-là de Junon et d’en être épargnée. Même si les ondes se faisaient ressentir jusqu'ici. Une part d’elle n’osait pas imaginer la situation du côté du Général … D’ailleurs, lorsque ca se calma et que Seymour disparut, un soldat s’approcha avec une radio, le visage fermé et sombre.

- Lieutenant … La situation est …
- Je sais … J’ignore ce qu’était cette chose, mais je vais être franche, j’appréhende d’aller constater les dégâts sur place.
- Oui mais … Enfin entre ca et Genesis il y a eu un carnage des deux côtés et … un autre type de Spira s’est explosé au milieu des civils et des soldats …
Lindsey devint encore plus pâle que tout à l’heure.
- Et le Général ?
- Il … Il est mort, il a succombé à ses blessures.


Pouvait-on parler d’une victoire après un rapport pareil ? Tous ces morts … et puis … il n’y avait rien de pire pour un camp que de perdre son leader. Dommage. Reeve Tuesti n’était pas là … Lindsey se demandait comment il allait réagir en revenant sur place pour constater l’état de sa ville.
Quoiqu’il en soit, Lindsey s’était penchée en avant, les mains sur les genoux en reprenant son souffle. Elle avait envie de vomir suite à de telles nouvelles. Et elle avait l’impression qu’elle allait s’évanouir, rien qu’en imaginant la montagne de débris et de cadavres qu’il devait y avoir là-bas … des cadavres des deux camps. Il y avait sûrement des pourritures dans les rangs de Spira, mais il y avait aussi énormément de soldats qui, à l’instar de Gaia, ne faisaient qu’obéir aux ordres … Pourtant, elle savait qu’elle devait y retourner. Elle le devait. C’était son devoir. Le capitaine du Léviathan passa à toute vitesse à côté d’elle mais elle n’y prêta pas trop attention. Ce fut un membre de son équipage qui, quelques minutes plus tard, vint lui taper à l’épaule.

- Lieutenant Crowe, nous sommes prêts à quitter le port. Vous nous rejoignez ?
- Non, vous avez suffisamment de soldats à bord et certains de nos renforts pour permettre une évacuation et une traversée dans le calme. Mon unité et moi-même retournons auprès des civils qui … qui sont encore vivants, je l’espère.


Il hocha la tête et lui fit un salut militaire avant de retourner dans le navire. Quelques minutes plus tard, le Léviathan quittait le port avec les civils et soldats à son bord. Lindsey et son unité mirent un certain temps à contourner le cratère pour rejoindre les civils de l’autre côté … Beaucoup était encore vivant et en proie au choc après de tels assauts … Mais il y avait aussi terriblement de cadavres. Une vision d’horreur. Un cauchemar. En tant que lieutenant et personne gradée dans l’armée, Lindsey devait donner l’image d’une personne forte sachant se tenir prête à toutes les situations, mais là, même pour elle, c’était trop difficile … Toutefois, il y avait encore des rebelles, et c’était à elle de les arrêter.

==============================================

Lindsey et son unité ont rejoint le champ de bataille, désormais calme, après l’évacuation des civils à sa charge. Elle capture les derniers soldats rebelles de Spira.

Après la guerre, Lindsey se retrouve obligatoirement suivie par un psy pour se remettre de ces affreux événements, mais continue de travailler pour l’armée. Sa prise en main et sa gestion de ses troupes lui ont permis de gagner en grade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 2 Aoû - 16:08

Benjamin GrewmanBenjamin Grewman
Centre de gestion des données du Grand Canon.


Depuis que le centre de gestion s'était transformé en prison ; Ben, Alyss, Gio, Tim... et tous les autres avaient fait leur possible, mais lorsqu'il n'y eut plus un seul de ces oiseaux de malheur, ces Zus... ils avaient dû regarder le triste spectacle sans pouvoir agir positivement sur les évènements. Tant d'explosions, tant de fumée, tant de bruits et d'ordres hurlés dans des élans de panique qu'on ne devrait jamais trouver au sein d'une armée... c'était le chaos. Au cours du temps ils avaient vu leurs espoirs se réduire comme une peau de chagrin. Ben, assis devant son écran se sentait comme une machine. Mais un bruit, un bruit différent des autres, un son affreux et série de secousses lui mirent la puce à l'oreille. Puis une main se posa sur son épaule. Il se retourna.

~

Alyss m'indiquait quelque chose par les vitres de la tour. Comme tout le monde s'était approché de la vitre, j'avais retiré mon casque pour m'approcher aussi vite que je pouvais.

C'est quoi ce bordel encore ?! ” J'avais jamais vu ça. J'étais peut-être un peu jeune, je n'y connaissais pas grand choses à l'armement avant d'entrer dans l'armée. J'avais jamais vu de chimère ou quoi. Et là, il y en avait deux... deux chimères... à Junon ! C'était juste pas possible. Non ! J'en avais jamais vu, mais je crois que je savais très bien ce que c'était. Et Sara en avait déjà vu une et en avait parlé quand on était allé à Alexandrie... Bahamut. L'autre chimère, je pourrais même pas vous dire à quoi elle ressemblait... j'avais jamais rien vu d'aussi répugnant.

On était tous soufflés par ce qu'on voyait, alors qu'Alyss serrait le bras de Tim ; Gio et l'un des gars de l'équipe de déminage qui était remontée avec lui avaient des larmes qui coulaient sur leur joues. Mes dents se serraient de rage et de tout un mélange de je sais même pas trop quoi.

Je voyais une gerbe  arriver dans notre direction. C'était à nouveau la panique. Tout le monde s'était lancé par terre comme si ça aurait vraiment servi à grand chose de le faire, si cette chose nous fonçait dessus. On entendait des explosions et des sanglots, des cris, sérieux, je sais même pas si j'ai pas hurlé moi aussi dans la panique générale. Puis, on avait senti une secousse, une dernière secousse... et lorsqu'on recommençait à respirer, je me relevais comme les autres.

D'instinct on jetait à nouveau un œil pour voir à travers les vitres blindées. L'une d'entre elle n'avait quand même pas tenu le coup, elle était en miettes par terre. Je le savais, si ça avait été une vitre normale, elle aurait pu nous tuer en éclatant. De l'autre côté de la fenêtre, alors que le vent entra dans la cabine. Un vent rempli de fumée et d'une odeur de je ne voulais même pas imaginer quelles choses carbonisées soufflait. C'en était à me filer la nausée. Quelques personnes toussaient.

Et enfin, je m'approchais pour voir les dégâts... avant de me rendre compte que quelque chose me piquait les mains, je comprenais en voyant ma main droite, je la levais et tournais pour voir la paume. J'avais dû m'y appuyer pour me relever, des bris de verres brillaient et dessous, le sang commençait à perler.

Puis, au moment où personne ne s'y attendait vraiment, quelqu'un se mit à rire. Pas un vrai rire... non, le rire le plus bizarre que j'ai entendu de toute ma vie, un rire mélé de sanglots qui ne pouvaient plus être retenus. Un rire de fou... un rire de malade, oui.

J'étais en train de rire, on était vivants. “ On est vivant les gars..! ” C'était affreux, abominable, ridicule, mais tout ce à quoi je pensais là, c'était ça... on était vivants... Si je survivais à ce jour maudit, alors j'avais vraiment intérêt à me bouger moi... j'étais vivant. On était vivant !

~

Ben et toute l'équipe n'avaient alors aucune idée sur l'état du général et sur le bilan humain de la bataille. Ils n'allaient le savoir qu'en quittant enfin ce qui était devenu leur prison dorée et perchée, lorsque les gravas auraient été évacués pour leur laisser un passage. C'était un paysage de désolation. Ceux qui avaient connu Junon ne le verraient probablement plus jamais avec le même visage. Une grosse cicatrice, comme les cratères qu'avaient laissé les chimères et les bâtiments éventrés, allaient rappeler pendant trop longtemps ce jour noir de leur histoire, que trop peu pourront conter.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les rangs de Gaïa !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Les Grades, Rangs et Récompenses
» Rangs 9 de la courtoisie ....
» Nouvelle gestion des rangs!
» combat sur plusieurs Rangs et Horde
» Petite nouveauté " Les Rangs du Forum "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Junon :: La Guerre entre Spira et Gaïa-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives