Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Les rangs de Gaïa !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Les rangs de Gaïa !   Mar 7 Juin - 11:36


Jimm
La sirène avait été donnée. On était déjà sous vigilance depuis quelques semaines maintenant que la tension avec Spira était à son zénith. Moi, Jimm Aïjeau, général des armées de défense de Junon, n'avait jamais connu de bouillonnement géopolitique aussi intense que maintenant. 

Je regardais par la baie vitrée donnant sur l'étendue océanique bordant Junon les dizaines de navires de Spira. On m'avait donné l'image de Seymour, un grand prêtre de Yevon qui était le général à la tête de nos ennemies. Car oui, si aucun conflit n'avait été officiellement déclaré, une telle flotte ne laissait rien présager de bon. 

On était préparé à tous les scénarios dans les forces de défense mais jamais on n'avait connu une telle situation et le message d'alerte tournait en boucle. On s'occupait de faire seulement de la prévention pour le moment avec l'évacuation des civils dans un gymnase militaire dans les hauteurs ou des bunkers. Pas de cours d'art martiaux pour le moment, l'endroit servira de grand hôtel de fortune. 

"Alerte, Alerte, ceci n'est pas un exercice. Tous les civils sont invités à rejoindre les zones d'évacuation dans le calme et d'obéir aux consignes. Tous les membres de la Défense sont appelés à leur postes.

Ceci n'était pas un exercice, non. Mais quelque chose clochait sur l'origine du conflit. Cela ne nous concernait pas, nous, habitants de Junon. Mon seul devoir, celui de défendre Junon à tous prix. Le reste, ce n'était pas de mon ressort. Notre défense n'était pas insurmontable mais on savait où se trouvait nos points faibles. 

Il fallait renforcer la basse ville, l'endroit le moins sécurisé, ainsi que tout ce qui permettait à la ville d'être efficace. Système de fermetures des portes, antennes et paraboles pour la communication, les générateurs électriques... Tout le monde savait ce qu'il devait leur rester à faire. Mais l'ordre était clair. 

"Que personne n'entame le combat !" 

On ne devait pas être ceux qui déclare la guerre. Pourtant Sis Ray II était déjà en préchauffage. 
========================

Ordres prioritaires
- Sécuriser les civils
- Protéger les infrastructures importantes (communication, énergie, basse ville...)
- Préparer les défenses maritimes et Sis Ray II[/justify]
- Interdiction d'ouvrir le feu

Note: libre à vous de ne pas respecter ces ordres et faire vos propres choix!

=========================

Rappel des règles: 
- Chaque poste devra être suivi d'une action qui sera validée par un lancé de dés dans ce topic. Votre action devra être claire et préciser en particulier ce qu'il doit se passer en cas de réussite. 
Exemple: tente d'activer la fermeture de la porte en activant un générateur de secours. Votre action déterminera donc au final, si ce fameux générateur sera en état, si il faut l'aider un peu, ou si il est carrément HS.
Un poste par PNJ. Si vous avez choisi d'en jouer plusieurs, ils devront intervenir dans des postes séparés afin que chacun ait son propre lancé de dés. 
- Les modérateurs se concerteront dans une section privée pour savoir certains résultats de dés. Par exemple, si vous décidez de protéger une zone de Junon sans savoir si elle est attaqué, j'irai poster la demande dans le sujet de modération pour que Crystal me dise ce qu'il s y font. De même, si vous sécurisez un bâtiment, je le lui signalerai pour qu'il en tienne compte dans son propre bilan. 

Pour toutes questions, vous pouvez les poser dans ce topic.

Bonne chance! Et que le meilleur gagne!
============================

Prochain bilan le Vendredi 10 Juin dans la matinée


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 7 Juin - 11:57

Benjamin GrewmanBenjamin Grewman
Centre de gestion des données du Grand Canon.


Je me souviens de cette fois là, pendant la chasse aux trésor, quand j'avais dit que les Yévonites étaient des idiots... J'hésite à présent entre bien pire ou alors totalement le contraire. Cette bande de malades nous fonçaient dessus avec une quantité phénoménale de bateaux qui semblaient tous tout droit sortis d'un film de pirates! Je peux le dire parce que j'avais les photos sous les yeux, maintenant qu'ils étaient même en vu au large.

Nous avions pu nous préparer, ils ont pas pris deux heures pour arriver, je sais pas trop s'ils sont au courant, mais on est quand même pas les derniers quand il s'agit de technologie de détections de mouvements suspects par ici. On avait repéré leur petit manège. Malgré tout, ici l'ambiance était plus que tendue. Tous les voyants étaient au rouge, les tours de garde se transformaient en occupation constante des lieux avec de simples plages de sommeil chacun son tour. Il faut dire qu'on avait une sacré quantité de dispositifs à surveiller depuis la plate forme du Canon. Mais si on passait notre temps à faire des simulations, des exercices et autres âneries de ce genre, jamais j'avais vu une chose pareille depuis que j'avais commencé à bosser. Pourtant, pour la première fois... on allait peut-être servir à quelque chose.

Nous avions l'ordre de ne pas tirer. Et de rester vigilants. Mais quelque chose m'échappait dans tout ça, quand je voyais tout ce qui nous fonçait dessus. Vous savez cette impression... "foncer droit dans le mur", il fallait se dire que là, en prime, on pouvait tout filmer, tout photographier, au moins était sûr de ne pas rater une miette du crash ! S'ils arrivaient à accoster à quoi bon « se tenir prêt » ? En moins de deux ils seront sur nos installations.

« Et si on peut pas les attaquer qu'est-ce qu'on fait ? On les laisse nous démolir en se tournant les pouces ? Mais Sérieux ! Qu'est-ce qu'ils viennent foutre ici !? »

Vu leur assurance, soit ils étaient fous, soit on allait morfler ! « Bon ils sont entrés dans la zone, on peut envoyer! »


~~
L'équipe de Ben essaye d'approcher des drones de la flotte ennemie pour identifier leurs armements, estimer leur nombre, certains tentent d'approcher le vaisseau amiral (là  où est Seymour, donc...) pour y poser un système d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 7 Juin - 12:00

SeymourAprès un voyage assez long sur Spira, Murasaki a pris l’habitude d’apprécier ces gens légèrement différents de ceux de Gaïa mais qui ont tout de même un certain « charme ». Fort des expériences qu’il a pu vivre là-bas, le jeune homme s’est dit que rentrer quelques temps dans la ville dans laquelle il a passé la plus grande partie de sa vie, autrement dit Wutai, ne serait pas une mauvaise idée. Bien évidemment, les souvenirs douloureux que lui rappellent cet endroit sont toujours bien ancrés en lui, mais qu’importe, c’est aussi ça d’être un homme : surmonté ses peines et ses peurs pour avancer dans la vie coûte que coûte.

Pas plus tard que deux jours après son retour sur Gaïa, une certaine nouvelle tombe : les attentats de Genesis au Refuge Al Bhed et la volonté de Yevon d’en faire payer le prix fort à Gaïa. « Sont-ils vraiment cons à ce point ces croyants demeurés ? » se demandait Murasaki. En effet, il a eu une légère altercation avec ces gens et n’en garde pas un bon souvenir du tout et là, c’est le pompon. Pour récapituler… UN HOMME de Gaïa, que même les autorités locales recherchent, attaque un endroit de Spira, et Yevon décide de faire payer TOUT LE PEUPLE de Gaïa… Ok c’est officiel, les gens de Spira ET les abrutis de Yevon n’ont surement rien à voir, la preuve, même les Al Bheds n’ont pas décidé de riposter eux (sûrement qu’ils ne le peuvent pas mais bon).

Lorsque l’information concernant le lieu de l’attaque est donnée, Murasaki prend à peine le temps de se préparer avant de prendre le premier transport possible pour se rendre à Junon, le temps lui est compté s’il veut participer à ce qui semble être la première guerre d’Héméra. Il y a fort à parier que les troupes ennemies seront déjà sur place à son arrivée, mais rien n’est fait encore, chaque seconde qui passe est utilisée par Murasaki pour affiner sa lame et sa concentration.

Arrivant par bateau à proximité de la Basse-Junon, le géant aux cheveux mauves se rend immédiatement compte que des soldats sont en train d’arriver par les terres comme prévu. Il remercie rapidement le marin qui l’a amené jusqu’ici et lui conseille de fuir, ce qu’on ne lui dira pas de fuir. Alors qu’un bruit de pas militaire se fait entendre à l’unisson, un bruit de pas en pleine course se fait entendre alors, ce bruit est lourd et retentit comme si un Bicorne fonçait en ligne droite. Au coin d’une ruelle, une gigantesque ombre se dresse devant un groupe de soldats qui semblait vouloir rallier la Haute-Junon par un chemin bien précis.

Katana gigantesque toujours dans son fourreau et accroché dans le dos, Murasaki attache ses cheveux pour ne pas être gêné pendant le combat. Son aura est presque palpable et sa férocité pourrait surement faire pâlir bien des soldats qui vont lui faire face, il se dresse comme un pilier infranchissable devant l’accès à la Haute-Junon, tous les soldats, ou une bonne partie en tout cas, vont devoir passer par lui pour s’infiltrer ! Alors qu’il dégaine son arme, qui fait facilement sa taille, devant lui, il demande d’une voix meurtrière :

« Alors les Yevonistes, on espère pouvoir s’en prendre à plus faible que soi en attaquant les habitants ? Essayez donc de vous en prendre au plus fort… »


Action : Murasaki empêche les forces de Spira d’avancer vers la Haute-Junon depuis la Basse-Junon, que ça soit en les mettant KO ou les tuant (Il ne les tuera que s’il est obligé, Murasaki préfère simplement les mettre KO si on l’attaque. Le nombre d’ennemis interceptés n’est pas déterminé bien sûr, je doute qu’il puisse empêcher tout le monde de passer, sauf si la grosse réussite lui permet de repousser la vague devant lui.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 7 Juin - 12:04

SaitamaUne matinée basique pour Saitama, il vient de se réveiller en écrasant de son poing un X millième réveil, ça a toujours été dans ses habitudes, alors il n’achète que des réveils à très bas prix. Petit rituel matinal : il se gratte les fesses sous son pantalon de pyjama sans sous-vêtements puis se dirige vers les toilettes pour la commission habituelle. Suite à ça, un petit lavage de main puis le chauve se prépare un petit déjeuner en observant le soleil dehors, celui-ci est déjà assez haut donc il est surement aux alentours de dix heures du matin à tout casser.

Mangeant tranquillement ses biscotes, il entend des bruits de pas nombreux dans son immeuble et dehors, il habite près des bâtiments militaires donc cela ne le choque pas, mais les militaires sont sacrément à la bourre pour une fois. Alors que Saitama se concentre pour tremper juste assez son biscuit au beurre dans son lait, il sursaute et le lâche au moment où il entend tambouriner à sa porte. Le jeune homme râle en se déplaçant jusqu’à l’entrée et ouvre pour voir deux soldats qui lui hurlent dessus d’évacuer, que cela n’est pas un exercice et que les forces de Spira seront bientôt là. Il répond simplement :

« Pas intéressé. »

Puis referme la porte comme si de rien était, retournant à son petit déjeuner. La surprise de l’inconscience de cet homme va pousser les soldats à ne pas retaper à sa porte, le laissant à son propre sort. Ce n’est que de nombreuses minutes plus tard, lorsque Saitama va lever complètement son volet qu’il va pouvoir en plein milieu de la mer de nombreux bateaux et aucun n’ayant vraiment la tronche d’un de ceux de l’armée de Gaïa.

« C’est donc de ça qu’il parlait… »

Imperturbable comme à son habitude, le chauve au crâne brillant va attraper ce qu’il appelle « sa tenue de héros ». Oui, car il se considère comme un héros et essaie d’être reconnu comme tel, mais à part sauver des chats dans les arbres, personne ne lui demande jamais rien, préférant se moquer de lui. Pourtant, il a accompli des exploits insoupçonnés par la population de Junon, mais il en est le seul témoin à chaque fois. Sa tenue enfilée, il se dirige le plus banalement en bas de son bâtiment pour en sortir…

Plus aucune personne ne traverse les rues, c’est comme si la ville avait été… vidé ? Seul les mêmes soldats que tout à l’heure l’aperçoivent et lui hurle :

« Encore toi l’abruti ?! Vu que t’as le temps de te déguiser, t’as qu’à aller aider à surveiller les endroits où se trouvent les civils! »

Le regard et l’expression de Saitama ne lui permettent qu’une seule brève réponse à cela :


Action : Saitama aide les troupes dans la Haute Junon à surveiller le gymnase où se situe les habitants et à défendre le périmètre.(Toujours avec l’air blasé bien sur Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 7 Juin - 14:53

BiyaQuelle était cette mascarade ? Biya n'était pas vraiment venu ici pour faire la guerre ou autres. Il est vrai que le samouraï de Wutaï haïssait la Néo-ShinRa au plus haut point après ce que la ShinRa de base avait fait subir à son peuple durant la guerre mais la bataille qui va avoir lieu ici concernait Spira et Junon. Rien à voir avec lui mais comme il était à Junon, il n'allait pas se laisser battre par des fanatiques religieux ou arrêter par des soldats car il a l'air suspect ? En quoi serrait-il suspect d'ailleurs ? Il était plutôt bel homme, un petit air ténébreux dans le regard, des cheveux roses... pas très virils direz-vous ? Sachez que cela est un héritage familial de la famille Amaterasu qui depuis des siècles teignait les cheveux des garçons en rose pour faire plus honte encore à ses adversaires. Sa famille était un poil machiste en définissant le rose comme une couleur de fille et bien des hommes auparavant pensait cela. Alors se faire battre par un homme aux cheveux roses... Quel déshonneur pour le vaincu !

Mais sans ça, en quoi est-il suspect ? Sa tenue est tout à fait banale à Wutaï et son katana était son arme. Ce n'est pas comme s'il l'agitait sur les civils, c'était un homme bon, pas un taré. Sa vengeance concerne la ShinRa, pas de simples civils innocents. Mais puisqu'il visait cette nouvelle ShinRa, il pensait que leur QG devait se trouver à Junon, comme auparavant. Oui, Midgar était plutôt le QG à l'époque mais une fois que l'Arme a envoyé son tir sur la tour, elle n'était plus trop en état, ça plus le météore. Puis à moins de faire partie de cette nouvelle ShinRa, on ne connaissait pas vraiment leur entrée ou leur QG même si les rumeurs disaient que des bases secrètes se trouvent dans plusieurs villes à travers Héméra... Mais revenons en à nos petits bateaux. Des soldats s'agitaient déjà dans les rues à envoyer leur patrouille ici et là pour surveiller certaines zones sensibles. Des zones sensibles ? Ha, ce qui serait utile à la ville, électricité, eaux, hôpitaux, armement ?

Bien, voilà ce qu'il va faire donc, surveiller un de ces endroits pour éviter que des fanatiques religieux ne viennent fouiner ici et mettre Junon à feu et à sang. Biya n'avait jamais compris pourquoi la guerre enveloppait aussi les civils et les villes ? Si deux camps veulent se faire la guerre, qu'ils le fassent sur une zone neutre sans se servir des civils comme bouclier/arme. Pas question de faire cela ici. Il avait une certaine noblesse d'esprit après tout. Pas d'innocent dans sa vengeance ! Si Spira affronterait la Néo-ShinRa, même pas sûr qu'il aiderait les religieux. Sa vengeance est personnelle et ancrée dans l'esprit de chaque habitant de Wutaï alors pas question de compter sur l'aide d'une bande d'étrangers. Se dirigeant vers une des usines de courant, il restait caché dans l'ombre pour ne pas se faire voir car dans le même « camp » ou non, les soldats ne voudront pas d'un civil comme aide, encore moins de Wutaï – selon lui – alors autant s'infiltrer discrètement et en cas d'attaque, qui arrive à la rescousse ? Le grand, l'unique, le majestueux et fier samouraï de Wutaï, venue réclamer la vengeance contre la ShinRa, il balayera ses adversaires sur son chemin afin de laver l'honneur de son clan, de sa famille, de sa patrie. Un peu longue comme introduction en cas de présentation, il faudrait quelque chose de plus rapide... à voir plus tard...

Action de Biya :
Tente de s'infiltrer dans une usine électrique par une des sorties de secours (comme l'entrée doit sûrement être gardée) et tente donc de trouver une fenêtre ou porte par laquelle il pourrait passer sans attirer l'attention sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mer 8 Juin - 13:30

LucyElisa by NeoArtCorE
Lucy Harley

Quelle bande d’abrutis sur Spira ! Que ce soit par les terres ou par la mer, ils croyaient franchement que les autorités de Junon ne remarqueraient rien ? Junon avait longtemps été l’une des plus grosses bases militaires de Gaia, et si la ville s’était refaite un nom sous la tutelle de Reeve Tuesti, elle en gardait encore de nombreuses traces de ce qu’elle était par le passé. L’assaut se préparait, le jour J, heure H, était arrivé.

Lucy se préparait : puisque Junon avait largement eu le temps de voir les troupes ennemies arriver, elle avait déjà pris le temps de préparer tout son matériel : engins dernier cri pour le sabotage, et une tenue spécialement concoctée pour l’infiltration. Bon malheureusement elle n’avait aucune tenue de Spira donc si elle voulait par la suite s’infiltrer directement dans les troupes, elle avait intérêt à se trouver un larbin pour piquer son uniforme … Pas le truc le plus difficile à faire. Lucy avait enfilé une combinaison noire, pris son équipements et dissimula de nombreuses dagues ainsi qu’un pistolet sur elle. Puis elle mit une oreillette, très discrète, afin d’être en communication constante avec une équipe de contrôle. Elle agissait seule sur le terrain pour plus d’efficacités, mais il fallait toujours des complices derrière pour optimiser les stratégies, n’est-ce pas ?

- Test ? Ici Lucy Harley, prête à l’assaut !
- Je te reçois Lucy. Les premiers ordres sont tombés, je te les transmets …


Protection des civils, ok, ca, c’est normal, protéger les structures importantes, aussi … ne pas ouvrir le feu, ca, elle s’en moquait un peu. Elle n’avait jamais été du genre à abattre une cible de sang-froid, même s’ils étaient en guerre. Elle ne tuait qu’en cas d’extrêmes nécessités, ou pour se défendre si on s’apprête à l’abattre la première … Sa spécialité n’était pas le meurtre, uniquement l’infiltration et le sabotage.

Les premières troupes adverses étaient au sol, Spira ne comptait pas ouvrir le feu en priorité non plus. Alors que Lucy traversait les ruelles de la Haute Ville dans la plus grande des discrétions, elle eut un sourire amusé en voyant toutes les troupes s’activer. Il faut croire que Spira et Gaia avaient les mêmes stratégies : viser d’abord à pénaliser l’autre avant d’ouvrir le feu, afin d’être sûr que l’autre ne soit pas en mesure de riposter correctement … ou de ne pas riposter tout court !

Lucy se plaça dans un coin et sortit ses jumelles pour observer les bateaux, normalement ses cibles prioritaires à neutraliser.

- Ils ont dû se faire passer pour des navires lambdas mais j’ose pas imaginer ce qu’ils ont dans les cales.
- Un de nos coordinateurs a envoyé des drones pour essayer d’identifier clairement l’armement de Spira. Les résultats devraient arriver sous peu, concentre-toi sur le ralentissement des troupes au sol en attendant.
- Bien reçu.


Surtout que certains avaient des difficultés en bas, et qu’il n’y avait pas trente-six moyens de rejoindre la Haute-Ville si ce n’est en passant par les ascenseurs et les portes blindées ! Lucy descendit les quartiers, et plus elle se rapprochait de la Basse-Ville plus son cœur battait vite, avec l’esprit rempli de questions. Elle avait l’habitude des situations compliquées mais elle n’avait jamais été au cœur même d’une guerre … Elle connaissait Junon comme sa poche et savait où étaient les points importants et stratégiques, mais l’ennemi ? Avait-il déjà envoyé des éclaireurs en reconnaissance les jours précédents pour examiner le terrain ? Savait-il où passer ?

Lucy était arrivée au « rez-de-chaussée » et poursuivit sa route. Son but à l’heure actuelle était de bloquer l’accès à la Ville Haute tout en tenant les troupes adverses le plus éloigné possible des infrastructures importantes de la ville … ainsi que des civils. Et elle ne devait pas trop se faire voir non plus.

- Je me méfierai à ta place au cas où certains ennemis se soient déjà infiltrés dans la Ville Haute mais d’autres troupes sont encore en bas.
- Et ils vont y rester.


Elle savait que si elle bloquait les portes, même les troupes de Gaia en bas seraient coincées, mais elle savait que ca ne serait que temporaire : Spira trouverait bien un moyen de débloquer les portes, par la force ou non, ou trouverait un autre chemin ! Dans tous les cas, ce serait un ralentissement et un temps précieux à prendre en compte pour les troupes de Gaia. Devant l’interface de l’une des portes blindées, Lucy commença à taper les codes pour les verrouiller … En espérant qu’il n’y ait pas de soucis, c’est franchement pas le moment pour les imprévus !

==================================

Lucy tente de fermer l’une des portes blindées donnant accès à la Ville Haute de Junon pour ralentir les troupes de Spira encore en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Jeu 9 Juin - 21:56

Leonard AstoliaL’ordre était arrivé la veille, suite à des mouvements suspects de navires marchands venus du Sud. Malgré les derniers évènements, aucun n’avait envisagé une tournure pareille. Pas de cette envergure.

Stationné depuis plusieurs semaines à l’ouest du Village Glaçon pour assurer les efforts de reconstruction, le Léviathan et son escorte composée du croiseur lourd Corel ainsi que du destroyer Vulcan, devaient ensuite regagner Midgar pour se ravitailler.

Les conditions n’étant plus favorables à un retour à la base dans les règles, ils avait été obligés de dévier leur course en direction du Village Fusée, où était postée une flotte comportant les destroyers Kisaragi et Mikazuki avec les croiseurs légers Da Chao et Tamblin, tous les quatre dépêchés en urgence d’Utaï, accompagnés du Hautvent Mk.II, un destroyer dernière génération récemment complété par des ingénieurs et constructeurs naval locaux.

Suite à cela, ils s’étaient dirigés vers Costa Del Sol, où les rejoignirent le bâtiment sœur du Léviathan, le croiseur de bataille Jörmungandr, en train d’escorter le fleuron de la flotte de Gaïa, le cuirassé Bahamut, en compagnie du Nibel, un autre croiseur lourd.

La flotte avait ensuite fait route depuis le nord vers Junon, et s’était séparée en deux flottilles de cinq navires, l’une menée par le Léviathan pour intercepter les navires ennemis depuis le nord et la seconde avec à sa tête le Bahamut pour leur couper toute retraite au sud.


« Commandant, nous sommes à 800 milles nautiques de la flotte de Spira. Nous attendons vos ordres. »

Léonard s’avança, observant les navires dans la baie de Junon. Il avait déjà pu voir certains de ces bateaux au cours des dernières passées à arpenter les océans d’Héméra et du peu qu’il savait de ce genre de bâtiment, ils n’étaient pas spécialement endurant. La coque pouvait être facilement pénétrée par des projectiles de gros calibre, et les mats imposants qui faisaient généralement leur fierté pouvait se révéler être leur plus grand fléau s’ils venaient à être endommagés. En soi, des navires comme celui sur lequel il se trouvait n’avait pas grand-chose à craindre tant qu’ils parvenaient à maintenir une distance raisonnable.

« A tous les navires de la flotte numéro une ! Parés au combat ! Vitesse à moins de 20 noeuds ! Formation en échelon ! Corel et Da Chao, canons principaux braqués vers l’ennemi ! Hautvent et Kisaragi, préparez les tubes à torpilles ! Ne laissez aucun d’entre eux débarquer en ville !
-Commandant ! Un des bâtiments ennemis vient d’ouvrir le feu en direction de la ville ! Apparemment, ils ont visé les installations électriques !
-Quels sont les dégâts ?
-Difficile à dire. Le poste de commandement devrait nous transmettre leurs estimations sous peu. »

Léonard demanda à l’enseigne à côté de lui de lui donner les jumelles à sa ceinture, ce qu’il fit immédiatement. Le commandant du Léviathan les plaça devant son regard quelques instants, scannant le champ de bataille avant de rendre l’outil à l’officier puis de reprendre sa place vers le milieu de la passerelle de commandement.

« A tous les navires ! Forcez-les à rompre leur formation ! Canons principaux en joue ! On va leur apprendre la politesse, à ces fumiers ! ordonna-t-il en tendant le bras en direction de la proue de son navire.
-Monsieur, votre langage… Pensez à votre sœur qui nous écoute peut-être. »

L’homme à la casquette d’officier ne put s’empêcher de lâcher un rire tonitruant en entendant son subordonné mentionner la possibilité que Lana puisse l’avoir entendue. Il est vrai qu’elle et son bataillon étaient en poste à Junon en ce moment même.

Une réunion familiale était loin d’être à l’ordre du jour.


********

Action Assaut
Léonard donne l’ordre à sa flotte d’effectuer une première salve de tir vers le centre de la formation de Spira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Jeu 9 Juin - 23:23

Lana Astolia« Parfait ! Tout est bon… Normalement ! »

La jeune femme tapota le bitume de la pointe du pied, afin de s’assurer que ses pieds entraient bien dans ses bottes. Les nouveaux équipements avaient tendance à laisser à désirer les premières heures pendant lesquels elle les enfilaient, aussi préférait-elle ne pas avoir de mauvaise surprise par la suite.

« Bon, tout le monde ! Vous êtes prêts pour le spectacle ?! Aujourd’hui, il va y avoir du sport, c’est moi qui vous le dit !
-Ooh !!! répondirent à l’unisson les membres de l’escadrille, tous équipés de leur combinaison à propulsion assistée.
-Alors qu’est-ce que vous fichez encore ici, hein ? Si vous êtes prêts, vous devriez déjà être en piste ! Allez ! Faites-en profiter un maximum ! Et ça vaut aussi pour eux, pas un seul ne doit échapper à votre regard ! Ne les laissez pas s’éclipser tant que vous ne leur avez pas au moins tirer le portrait ! C’est bien compris ?
-Yeeeaahh !!! hurlèrent les hommes et femmes en levant le poing avant d’enclencher leurs appareils pour s’envoler vers la ville.

Lana bomba le torse, fière de voir son bataillon plein d’entrain et confiant. Cela pouvait paraître assez étrange à voir, ce genre de discours étant plutôt réservé aux salles de spectacle ou lors des concerts qu’on pouvait voir il y a encore quelques années à Midgar. Mais c’était là tout le talent de la jeune femme pour motiver ses troupes. Si pendant quelques instants, un champ de bataille pouvait s’apparenter à une scène, les membres l’escadrille ne pouvait pas faire autrement que réaliser la meilleure performance possible, et ce jusqu’à ce qu’on leur signifie que la mission était terminée. Hors de question donc d’abandonner en plein milieu ou de se laisser déborder par leur public.


« C’est pas le tout mais je ne vais pas non plus les laisser me piquer la vedette ! Je reste encore la star de la représentation du jour ! Toh ! »

Les ailes mécaniques montées sur les hanches de la jeune femme s’activèrent et la firent quitter la piste de décollage de la Haute-Ville, ses longs cheveux blancs flottant derrière elles tandis qu’elle s’élevait rapidement dans les airs.

« Coucou, mes petits bouts de choux ! Capitaine Astolia et l’escadrille Phoenix sont là pour vous offrir leurs talents ! L’espace aérien ne sera bientôt plus un problème, et nos chers invités de Spira vont avoir droit à l’intervention du service d’ordre ! Surtout, restez branchés et gardez les yeux grands ouverts, ou vous risqueriez de louper les meilleurs moments ! Et avant que je n’oublie, sachez qu’un petit bonus vous est offert, à vous qui êtes si nombreux à assister à ce live exceptionnel ! Un cadeau de ma part, pour vous les fans !

La jeune femme s’immobilisa dans les airs, puis retira un petit objet cylindrique de l’intérieur de sa combinaison, qu’elle laissa ensuite tomber après avoir pressé un bouton dessus. L’objet chuta durant quelques secondes avant d’exploser dans un flash aveuglant en plusieurs petits éclats scintillants qui s’éparpillèrent dans la Ville Basse.

« J’espère que le feu d’artifice vous a plu ! Préparez-vous, la suite arrive très vite ! »

********

Action Assaut

Lana largue un nuage d’isolation dans toute la Basse Junon pour couper les moyens de communication ne correspondant pas à la technologie de Gaïa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 10 Juin - 11:38

Carte de Junon:
 

Weapons Bilan n°1  Weapons

Ben: Infiltration réussie > 12 navires de Spira, l'armement n'est pas visible via le ciel, mais de nombreuses ouvertures fermées laissent à penser un système d'armement à base de canons (8 fenêtres par bateau, 4 de chaque côté). 
Seymour se tient sur le navire le plus au centre, à la proue et utilise une étrange sphère pour voir ce qu'il se passe auprès de chacun de ses hommes sur le terrain mais les drones ne peuvent y voir le contenu. Le système d'écoute est ok.

Murasaki: Défense échouée >  Deux bateaux avaient déchargé leurs soldats pour passer par la Basse Ville, soit une douzaine d'hommes. Les moines armés de lance-flammes ont vu Murasaki arriver (vu sa taille, difficile de le louper) et lui ont balancé des flammes à la tronche! Il souffre de graves blessures. 

Saitama : Défense réussie! > Si les troupes n'ont pas encore accédé à la haute ville, Saïtama peut repérer Mina Ronso, même sans l'interpeller pour le moment, mais au moins faire le rapprochement ronso = Spira = louche. 

Biya : Infiltration ratée! > Le civil se fait brillamment repérer et alpaguer par deux soldats qui ne semblent pas vouloir lâcher ce qui semble être un ennemi camouflé. Menotté et emprisonné si il n'a pas preuve de son innocence. 

Lucy: Défense réussie: La porte ouest, celle la plus proche des côtes est bloquée et sous le contrôle de Junon.

Léonard: Défense ratée: Les tirs d'artillerie mal calibrée ne touche rien d'autre que l'océan (et peut être une espèce rare de mammifère marin qui sait...)


Lucy: Défense ratée: Le nuage isolant est obsolète et ne semble pas correspondre à la technologie utilisée. Si ça tombe dans les oreilles du général...

============================
JimmIl y avait en tout, douze navires qui s'étaient approchés des côtes de Junon. Un système d'écoute avait été brillamment déposé sur le navire central où se tenait Seymour. On voyait qu'il regardait une sphère pour donner son commandement mais de la vue de la caméra embarquée du drône, on ne distinguait rien. Certainement de la magie... 

Pendant ce temps, des troupes de Spira ont été déposés dans la basse ville, secteur le moins protégé pour tenter de conquérir la Haute Ville. Si des gardes ont réussi à tenir en échec une escouade du côté des pylônes, un homme se dressait contre des moines guerriers dans le centre et fut mis en déroute par le force de feu des lances flammes ennemies. Murasaki Honda avait eu chaud de ne pas avoir succombé à ses blessures. 

"Général, on nous informe que des unités d'infanterie ennemies ont été aperçues dans la Basse Ville. 
Alors que l'on ferme les accès directs et que l'on commence la riposte. La guerre est déclarée." Non pas que ça me réjouissait mais au moins, nous pouvions riposter sans avoir le déclenchement de tout cela sur la conscience. 

La réaction fut sans appel et si la porte ouest fut rapidement scellée et sous contrôle, il semblait se passer quelque chose d'étrange sur la porte centrale, celle desservie par l'ascenseur. 

"La porte centrale a été piratée, je ne sais pas comment ils ont réussi. On ne voit pas encore de troupes sur les caméras mais ça ne saurait tarder...
C'est impossible...

J'avais crispé le poing, on avait une réelle brèche dans notre défense maintenant mais surtout cela voulait dire qu'il y'avait réellement quelque chose de louche. Les gens de Spira ne semblaient pas s'y connaître en technologie... A moins que certains de ces Al Bhed collaborent avec eux ? 

Mais une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seul, un autre rapport tombait de l'équipe d'écoute ennemie. 

"Ils semblent qu'ils aient envoyé des espions et qu'ils aient trouvé le gymnase. Ils ont aussi essayer de pénétrer dans l'hôpital et un générateur "

Ils étaient beaucoup mieux organisés que ce à quoi nous nous attendions et même si l'espion du générateur n'était qu'un civil, il allait être compliqué de les affronter sur tous ces fronts. Il fallait réussir à se réorganiser sans pour autant s'affaiblir. Au moins, il ne semblait y'avoir qu'un seul espion à s'être infiltré, en espérant que quelqu'un ait repéré quelque chose du côté du gymnase. Les rondes sur les toits avaient aussi permettre de mettre en déroute un autre espion mais sans pouvoir l'intercepter. 

"Préparez la riposte, je veux des hommes au gymnase, que tous les groupes de civils qui n'y sont pas encore soient évacués de la ville. Je veux des soldats à la porte centrale pour leur préparer un joli comité d'accueil. 
Que la flotte se mette à les arroser et que l'escadrille Phoenix se mette en action !

J'avais les meilleures hommes possibles normalement, et je devais gagner cette guerre. Adrienne... Portes moi chance... Malheureusement, le dispositif de brouillage de l'escadrille Phoenix était encore en phase expérimental et ne semblait servir à rien, pour ce qui est de la joute navale, ça ne faisait pas non plus d'étincelles. 

"Lancer le mode Alpha du Sis Ray II !!
Général, vous savez que c'est pas encore au point, si ça marche pas, le préchauffage sera plus lon...
Et si ça marche, on pourra faire feu tout de suite ! Ayez du cran, gamin !

Et faites que ça marche, pardi ! 

========================

Action MJ: Entamez une phase Alpha au Sis Ray II pour lui permettre de tirer sans préchauffage.

========================

Ordres prioritaires
- Les civils ont été trouvés > rejoindre le gymnase pour le défendre et commencer à les faire quitter la ville par camions
- Déceler les espions qui traînassent en ville
- Défendre la porte centrale
- Feu à volonté - préparation de Sis Ray II

Note: libre à vous de ne pas respecter ces ordres et faire vos propres choix!

=========================

Gains gils
Les personnages ci-dessous gagnent 100 gils: 
- Linoa 
- Seth x2 
- Cid
- Ruka
- Mélina x2

Rappel des règles: 
============================

Prochain bilan le Lundi 13 Juin en début d'après midi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 10 Juin - 14:01

Loki
Un simple regard vers mes hommes. Passant une main sur mes cheveux je souris. Nous allons faire sauter vos bateaux. Le tout c’est de savoir comment. Nous avançons sur la plage près des pylônes électriques et sourit amusé en regardant les bateaux. Bon. Ça devrait être faisable. Je pivote sur mes talons et regarde mes hommes. Nous sommes loin de la foule, du cœur des batailles, ce qui nous donne un certain avantage certes. J’ôte mon casque et regarde mes mages.

« Aujourd’hui nous saurons ce que vous valez. Soyez fier d’être ici pour défendre Junon et Gaïa. » dis-je simplement. « Maintenant que le Chaos commence. Brasier en Si mineur ! »

Comme un maestro je commande mes hommes à l’attaque des navires et nous préparons nos attaques pour bombarder les navires ennemis. Hors de question que nous perdions la face.

« Et le premier qui se plante, je lui crame ses parties. »

Histoire qu’ils fassent de leurs mieux. Après si ils se plantent tous. On est pas du tout dans la merde… Si l'honneur de de Gaïa dépend de nous... on est vraiment très mal. Non. Soyons optimiste. Nous allons gentiment faire sombré leurs navires par le fond.

Sinon je mange mon bâton.
-
Action Loki : Loki et ses mages bombardent les navires ennemis de boule de feu depuis la plage à côté des pylônes électriques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 10 Juin - 14:57

Benjamin GrewmanBenjamin Grewman
Centre de gestion des données du Grand Canon.


Bon... C'était Tim qui s'occupait de l'opération la plus périlleuse pour le moment : approcher un drone assez près pour une livraison express d'un petit colis, si possible à un endroit où ils ne tomberaient pas dessus par hasard. Ce micro devait trouver sa place sur le vaisseau amiral, quelques autres drones survolaient les bateaux, il y en avait 12... apparemment l'impression qu'on avait eu au tout début était la bonne, on était bien dans un remake de Pirates de Mideel du côté Spira. Il semblait y avoir des trappes... c'était là qu'intervenait notre expert en armement. Dont les images défilaient sur les 6 écrans qu'il avait devant lui. « Vous allez rire... je crois que ce qu'on voit là, se sont des trappes à canon. Il y en a 8 par unité, 4 de chaque côté. Il leur sera difficile de viser la ville dans cette position, par contre, il leur est possible de viser notre flotte s'ils s'en approchent trop. Envoyez le rapport au Léviathan ! »

Bon ça m'étonnerait quand même qu'ils n'aient que ça... je voyais leur chef... encore un drôle de type... sérieux, j'avais jamais vu une coiffure pareille... c'était pour nous déstabiliser ? Bref, il tenait quelque chose qui ressemblait à une Matéria. … Mais je me souviens de ce que c'est, on avait eu un des indices pour la chasse au trésor là dessus... c'était une visio-sphère... Mara nous en avait parlé... quelqu'un y avait été filmé et nous transmettait l'indice. Il doit y avoir des infos qui lui arrivent de là, lui aussi.

« Voilà les gars, le micro est placé ! » annonçait Tim, qui semblait avoir retenu son souffle tout le long de l'opération.

YESSSS ! Ça avait marché. C'était la première vraie mission de ces drones, leur baptême du feu, comme moi faut dire. Me demandez pas qui avait eu l'idée de génie de faire des drones qui passaient presque pour des mouettes, mais ça avait marché ! C'est pas pour dire, mais même si on était tous plutôt jeunes dans le centre de gestion des données, on s'en sortait plutôt bien pour le moment. Toutes les informations sur ce qui pouvait s'entendre sur le vaisseau amiral ennemi était envoyé au Général... et d'après ses derniers ordres, ça n'allait pas tarder à être la chaos dehors.

J'envoyais le premier rapport sur l'armement à Alyss qui les transmettait au commandant Astoria. Même si apparemment les ordres du général lui étaient passé au dessus de la tête puisqu'il avait décidé de lancer l'assaut. Quelque part, j'étais d'accord avec lui, attendre qu'ils fassent des dégâts alors qu'il était clair qu'ils ne venaient pas en paix, qu'on avait des civils à protéger et qu'on avait de quoi les empêcher de nous démolir... j'avais du mal à comprendre pourquoi on devait attendre. Mais dans l'armée, les ordres sont les ordres...

On avait les yeux tournés vers la mer, mais on savait aussi très bien que sur terre il devait déjà y avoir du grabuge. D'ailleurs, j'allais encore plus à comprendre l'empressement d'Astoria quand le micro entrait en action.

Bordel ! Ils savent où sont retranchés les civils. Ce que j'étais soulagé de ne pas avoir de famille à Junon, la plupart de mes potes étaient là dans cette base et les autres étaient bien loin. J'espère que Sara était restée sur Héra... comme prévu. Newton t'as pas intérêt à être venu traîner en ville !

Le général avait également donné ordre de préparer le canon... c'était juste, juste. On avait plus vraiment beaucoup de temps pour agir sans risques. La procédure Alpha était donc vraiment la solution idéale. … Mais bon de ce côté là, c'était à nous de réagir aussi, non ? Il fallait lancer les procédures d'analyse des données. Et si nous allions devoir tirer, il fallait le faire vite et bien. Nous n'avions pas d'autres options.

Je laissais Alyss s'occuper de l'écoute du Yevonite et j'allais lancer la machine pour le calcul en fonction des différents paramètres... parce que ouais... restrictions budgétaires... on était pas 50 ici non plus. Utiliser LE canon c'était sans doute assez grisant à imaginer dans la tête des gamins qu'on était encore un peu tous quelque part, à bosser ici, mais là, c'était pas un jeu ! Avec ou sans procédure Alpha... il fallait au moins être sûr de bien viser. Et puis, peut-être que pour certains c'est bien joli de voir les trucs exploser, mais il faudrait pas plutôt essayer d'intercepter ce Punk aux cheveux bleus, avant ?

A voir tout ça... la tension montait d'un autre cran. Il est sur de lui le général, là ? On a déjà eu pas mal de chance de réussir à poser le système d'écoute... j'avais pas envie que tout soit bousillé et qu'on reparte à zéro alors qu'ils sont encore en état de donner des ordre de l'autre côté.


~~
Ben entre les données sur les positions ennemies et les conditions sur place dans le simulateur de Tir, tout est recalculé "en continu". Si tout est en ordre, les tirs peuvent être amorcés dès que le Général en donne l'ordre (donc le tir serait lancé en cas de réussite).
Revenir en haut Aller en bas
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 10 Juin - 15:23

BiyaBiya souhaitait aider sans pour autant se mettre avec les autres soldats et attendre que les gens vous foncent dessus. Non, lui, de base, il ne voulait pas aider ses soldats qui avaient sûrement un lien avec son ennemi, la ShinRa, d'hier ou d'aujourd'hui. Il préférait donc aller se poster à un endroit clé et tenter de bloquer les forces ennemies quand ils penseront avoir fini avec les soldats. Mais c'est raté car un samouraï de Wutaï faut facilement une vingtaine de ses soldats de pacotilles. Et puis on ne sait jamais si les ennemis se la joue discret, s'il arrive à bloquer leur entrée en douceur, ça va être encore plus glorifiant ! Trouvant un endroit qui sera sûrement pris pour cible, Biya avait observer si une fenêtre ou une porte était ouverte mais rien. Bon, pas le choix, il tenta donc la porte mais se souvenait qu'elle devait sûrement être piégé et cela risquait d'attirer du monde si une alarme se met en route. Donc, la fenêtre. Mais comme aucune n'était ouverte, il devait la forcer un peu, quitte à la briser. Faut mieux un petit bruit de verre cassé qu'une alarme.

Il grimpa que quelques caisses avant de donner un coup de coude dans une fenêtre pour tenter de l'ouvrir, non seulement le bruit lui faisait craindre le pire mais en plus, un des soldats fit sa ronde et vit le samouraï en pleine action. Il leva son arme et tira quelques balles dans la caisse pour lui faire peur mais à caisse de cale, il tomba de quelques mètres, juste assez pour que plusieurs soldats l'immobilise en l'empêchant d'user de son arme. C'était bien sa veine. Tant pis, il va devoir les aider en tant que vrai allié.

« Mais puisque je vous dis que mon but est d'empêcher les autres de venir ici ! Vous connaissant, vous seriez tombé ou vous aurez fuit face à une difficulté et moi, je veux juste me tenir prêt à les accueillir avec ma lame ! »
« En brisant la vitre ? C'est plutôt une méthode pour envahir ça non ?! »
« Jamais je n'aurais collaboré avec vous de gré. De plus les soldats hurlaient que les civils restent chez soi. »
« Justement, z'êtes même pas civil d'après nos fichiers. »
« Vous avez vu mon visage ? Mon arme ? Ma façon de m'habiller, j'ai l'air de venir de Junon selon vous ? »
« Donnez votre nom alors qu'on vérifie. »
« Non, mon peuple a assez souffert de la ShinRa, et vous seriez bien capable de mettre votre échec sur mon dos alors non, point plus de déshonneur sur mon peuple et ma famille ! »
« Têtue comme une mule... bah, reste assis bien sagement ici et si tu vois un de tes envahisseurs ici, tu cries bien fort pour nous le dire, on viendra voir si ton mensonge tient la route. »


Biya étouffa un juron alors que les soldats retournaient à leur poste, est-ce qu'il va pouvoir se retirer facilement de ses liens ? Une paire de menottes, il a déjà vu pire... Allez, il est temps de faire comme dans cette vielle série improbable, Mac « coupe mulet » Guyver où ce héros s'en sortait avec une pince à linge et un chewing-gum pour détourner un navire et vaincre une bande de dangereux criminels. Quoi ? On peut venir de Wutaï et savoir ce qui passe à la télé quand même ! Il était temps de se sortir de cette mauvaise passe donc, de grè ou de force. Bien entendu avec Biya, d'abord de force.

Action de Biya :
Tente de se défaire des menottes en se la jouant Mac Guyver (discret)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 10 Juin - 15:25

MurasakiSi Murasaki avait pu prédire ce qui allait se passer… Sortant tout droit de sa ruelle pour intercepter ses adversaires, il n’a eu le temps que de dire une phrase avant d’être encerclé par des moines avec des lance-flammes qui lui ont sauvagement craché un torrent de flammes sur le corps et sur le visage. La douleur le fait hurler et reculer immédiatement mais les brûlures sont déjà présentes partout sur son corps. Par chance, un courant d’eau se situe un peu plus loin derrière lui et à force de reculer frénétiquement, il va tomber dedans, et réussir à nager tant bien que mal en direction de la plage.

Le jeune homme n’espérait pas un « tel comité d’accueil », mais pour sûr, il va trouver un moyen de continuer à se battre. Sa dérive l’amène jusqu’à une partie de la plage où les bombardements sont intensifs de la part de Spira, mais ne semble pas toucher les mages qui se trouvent là, dont leur chef qui a une allure assez spécial. Des mages hein ? Ça sera parfait pour guérir Murasaki légèrement. Mais soudainement, des monstrueuses boules de feu sont invoqués et foncent droit sur les bateaux ennemis. Rectification : ça sera parfait pour guérir Murasaki COMPLETEMENT. Rampant dans le sable à cause de la douleur de toutes ses blessures et d’une partie de son visage calcinée, il interpelle l’un d’entre eux.

« Je peux encore… me battre. Laissez-moi une chance de retourner sur le front. Quitte à vous obéir éternellement ensuite, je ne veux pas… mourir dans la honte ! »

Son regard est aussi perçant que déterminé, ce qui semble plaire à leur chef qui avait tourné la tête légèrement pour voir d’où venait cette voix. Un des mages à l’arrière s’approche alors du guerrier de Wutai pour le soigner.

Action : Murasaki se fait guérir par un des mages de Loki en échange de lui obéir à volonté une fois les soins réalisés. (accord de Khiara pour lui taxer un mage le temps d’UN seul soin)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 10 Juin - 15:57

SaitamaSans trop chercher à refuser les ordres qu'on vient tout juste de lui donner, Saitama se voit confier un émetteur radio et une oreillette pour être en contact avec la plupart des gens autour de lui dans un certain périmètre, de nombreuses voix se mélangent mais aucune qu'il ne reconnait vraiment. Toute sorte d'information lui sont donnés alors qu'il est en train de se rendre au gymnase pour surveiller les civils, c'est alors qu'il voit une femme... un animal... non une femme... un animal... Non... Une fem-nimale dirons nous, surement originaire de Spira, qui entre dans le gymnase avec l'accord des gardes. D'après les rares magasines que peut lire Saitama, il s'agit d'une femelle Ronso, race venant des hautes montagnes de Spira. La laisser entrer? Le chauve s'en met une facepalm tellement c'est ridicule, pourquoi pas lui offrir des biscuits pendant qu'on y est? Bon, si elle les partage, il pourra peut-être faire une exception...

Quoi qu'il en soit, il décide de s'introduire dans le gymnase pour surveiller les civils comme prévu, lorsque l'information lui parvient dans l'oreillette qu'il faut évacuer aussi rapidement que possible les habitants de la ville. Si un tel ordre est donné, c'est que le danger est imminent, les canons retentissent au loin mais Saitama ne peut pas s'empêcher de regarder cette Ronso avec suspicion: est-elle vraiment une réfugiée ou alors... Non, clairement, elle ne semble pas effrayée et il a même du mal à distinguer son comportement. Elle ne parait pas forcément "louche", mais le terme "effrayée" n'est pas non plus ce qui vient à l'esprit du chauve en costume de héros lorsqu'il la regarde. Alors que tous les habitants sont, pour la plupart, dans un état de stress au minimum. Peut-être qu'en poussant le bouchon elle finira par se trahir si elle est vraiment coupable et si ce n'est pas le cas... Bah Saitama n'est pas un soldat, donc il s'en fout au final, autant dire ce qu'il pense. Il se dirige vers un trio de gardes à l'entrée pour leur dire:

"Hoi, vous avez fait rentré cette Ronso? Une race spécifique à Spira? Sérieux?"

Son air blasé ultime prouve bien qu'il est plus que sérieux et presque choqué pour les gardes, alors qu'en réalité, c'est... juste sa tête naturelle. Suite à ça, les gardes semblent un peu plus inquiet et, à la demande du héros de Junon, lui confie une paire de menottes tout en l'accompagnant. Aussi furtif qu'une belette, aussi agile qu'un lama, aussi silencieux qu'un castor, Saitama se rapproche de la femme Ronso qui ne le voit pas arriver directement. Et au dernier moment... Il apparait juste devant elle avec une tête malsaine pour occuper son regard alors qu'il lui passe les menottes. Une fois les menottes attachée, il lui dit:


Action : Saitama arrête Mina en lui passant les menottes immédiatement, des gardes sont autour de lui pour le couvrir. (Jet pour voir s'il la maitrise directement pour l'emmener en cellule ou si c'est le bordel complet?)
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Oblige
Vestale du Vent

Vestale du Vent

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1600/1850
MP : 50/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 10 Juin - 21:14

LucyElisa by NeoArtCorE
Lucy Harley

- Porte Ouest verrouillée ! Les troupes venant de la plage ne pourront plus passer par-là !

S’écria Lucy dans son oreillette lorsqu’elle réussit à fermer la porte pour bloquer tout accès. Malheureusement, elle allait vite déchanter lorsque son partenaire lui transmit de nouvelles informations par l’oreillette.

- Oui mais l’ascenseur central est sous le contrôle de l’ennemi !
- Comment !?


Comment était-ce seulement possible !? Il fallait pirater les systèmes pour cela ! Et Spira n’était guère connue pour avoir des professionnels de l’informatique dans leur Eglise … A moins que … Oh …

- Fais chier !!! Ils ont forcément des Al Bheds avec eux !!

En fait, elle agissait sous l’impulsivité, ca l’énervait, mais surtout … maudits spiriens !!! Tout le monde savait très bien comment l’Eglise traitait les Al Bheds et finalement ils ont réussi à trouver une entente pour faire la guerre ? C’était décidément du grand n’importe quoi cette « guerre » ! Déjà que Gaia se retrouvait assaillie après s’être faite accuser de choses dont elle n’était pas responsable … Qui goberait que Gaïa allait s’attaquer aux Al Bheds sans raison ? Encore moins Reeve Tuesti, vu qu’ils semblaient le soupçonner parce que sa copine était au Refuge !

- Les résultats sur l’armement adverse sont arri-
- Plus tard ! D’abord il faut dégager ces putains de saboteurs et reprendre le contrôle de la ville avant que les troupes adverses ne soient trop nombreuses à l’intérieur et finissent par tout saloper !
- Ouais mais … Y a d’autres problèmes. On me communique les ordres en temps réel, y a d’autres espions en ville et ils ont notamment trouvé les civils, faut les faire évacuer.
- C’est pas mon travail bordel, dites ca aux soldats !


Entre temps, elle s’était dirigée dans la tour de contrôle la plus proche, sous surveillance certes mais elle avait le matériel nécessaire pour prouver son identité donc ca passait crème. Ni une, ni deux, elle se brancha à un ordinateur. Sur place, elle n’avait accès qu’à une seule porte. Mais si elle entrait dans le réseau de Junon, là par contre, elle avait accès à tout ! Pianotant sur le clavier, elle tapait à une vitesse si incroyable que c’était à se demander si le clavier n’allait pas prendre feu ou si elle n’allait pas se louper dans ce qu’elle écrivait.

- Tu fais quoi !?
- J’essaie de leur laisser un paquet cadeau. Une … « protection », héhé. C’est pas ma spécialité, alors j’espère que ca va marcher. Sinon tant pis, je retourne sur le terrain après pour aller faire la peau aux espions de Spira.


Puis elle sortit une clé USB pour la brancher avec des choses pas forcément très chrétiennes dessus …

===========================================

Lucy tente d’installer un logiciel « virus » dans le réseau informatique de Junon : quiconque tentera de pirater et saboter les portes de sécurité par informatique (panneau de contrôle, etc), forcera la fermeture de toutes les portes.

En cas de réussite : Lucy passera par son oreillette pour communiquer l’information à ses supérieurs (dont le général Aïjeau – GG je viens de comprendre le jeu de mots sur son prénom-nom Razz) pour prévenir tout le monde de sa manœuvre.

En cas d’échec : euh … elle se sera sûrement foirée dans ses codes. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Lun 13 Juin - 16:35

HRP :
 
Carte de Junon:
 

Weapons Bilan n°2  Weapons 
Note: afin de faciliter l'échange entre Spira et Gaïa, je donne les éléments des deux camps dans le bilan 

Côté plage: 

Spira - MJ Seymour > Seymour fait tirer des boulets de canon sur la plage qui auront atteint un pylône électrique, avec l'eau à proximité et les vagues régulières, plusieurs personnes se font électrocuter (pas forcément fort puisque la mer disperse quand même vachement le courant). 

Spira - Garett Strong (action réussie): il est le premier à voir les boulets atteindre un pylône électrique, il se met hors de portée et attaque, ce qui laisse donc l'opportunité à toute son équipe de se mettre hors de danger en se dirigeant vers la ville

Spira - Kar (action ratée): il n'a pas vu l'attaque, donc il fonce dans le tas et se fait électrocuter avant d'atteindre les autres soldats. Pas trop grave, mais il est quand même un peu blessé. 

Gaïa - Loki (action réussie): il parvient à enflammer quatre navires de Spira, mais son équipe se retrouve électrocutée juste après

Gaïa - Murasaki (action ratée): les mages de Loki ne sont simplement pas en état de le soigner, il va devoir attendre un peu ou les aider à s'éloigner de la plage. 


=======================

Du côté frontière: 

> Badan a pris le contrôle de la porte centrale et a installé un système de protection pour que seules ses troupes puissent y accéder. Gaïa - Lucy (action ratée) tente de l'infiltrer et échoue (donc concrètement, c'est juste qu'elle ne reprend pas le contrôle de la porte centrale à distance). 

> De son côté, Spira - Badan essaie d'aller vers la porte Ouest et se fait repérer, deux mitraillettes lui tirent dessus, il se replie vers la ville. 

=======================

Du côté Haute Ville: 

Spira - Mina a fait le tour des personnes présentes pour protéger les civils (médecins en majorité, deux soldats par porte, deux portes). Mais elle se fait arrêter par Saitama après avoir envoyé son rapport (action future à venir). On dit juste qu'il l'arrête après qu'elle ait envoyé son rapport. 

Spira - Mist : lui, il se fait courir après sur les toits (et probablement un peu tirer dessus ^^)

Spira - Raven : pareil, elle se fait courir après mais au sol! Surement que ces deux là vont se rejoindre! 

Gaïa - Ben et MJ Gaïa: le canon a fini de charger et tire, mais les coordonnées ont été perturbées et le tir atteint l'eau à proximité des bateaux situés au Centre Sud. Quatre navires chavirent à cause de la vague provoquée par le tir, deux navires enflammés au Sud (par les tirs de Loki), et deux navires au centre dont celui de Seymour.
Et enfin Biya a réussi à se défaire de ses liens et à partir fissa. Si les gardes vous ont repéré, l'un d'entre eux a estimé qu'il ne servait à rien de le poursuivre.
============================
Jimm Je n'étais plus très sûr d'avoir une vraie idée de toutes mes troupes et de leur emplacement, à dire vrai. J'avais l'impression que certaines avaient outrepassés leurs fonctions ou qu'alors on était aidé par d'autres forces que celle propre à Junon.

Car de la plage où l'affrontement avait lieu, une unité de mage avait réussi à incendier une partie de la flotte, quatre bateaux pour être précis. Mais, la riposte était déjà enclenché et les boulets atteignaient les pylônes électriques les plus vulnérables faisant de l'endroit une seconde plaine foudroyée. Les troupes avaient dû se retrancher chacune de leur côté pour la plupart. Un mal pour un bien car il ne semblait au moins ne pas y'avoir autre chose que des blessés légers avec la tournure de ces évènements. 
La défense de la Haute Ville continuait même si des troupes ennemies pouvaient encore accéder par la porte principale car nous n'avions pas repris le contrôle de l'ascenseur. Nous avions toujours la porte Ouest par contre, et les tourelles automatisés avait commencé à faire feu. J'espérais au moins que le programme de reconnaissance des alliés fonctionnerait correctement. 
Le Sis Ray II avait mis un peu de temps à se réarmer tranquillement mais les données étaient déjà enregistrées et on pouvait tirer dès mon commandement. Cependant, je repoussais encore un peu l'attente de notre pièce maîtresse. Il semblait qu'à l'écoute, leur chef assurait savoir où se trouvait le gymnase et que des renforts aériens allaient pouvoir bombarder ce secteur là.
"On a un vent favorable qui vient des terres, on peut espérer qu'ils mettent du temps mais...
Nom d'une miniature de soldat en bois ! Faîtes évacuer tout ce petit monde en vitesse.
Car s'il se passait ce qui était annoncé, ça pourrait être une catastrophe sans précédent. Par chance pour eux, les familles les plus aisées étaient parqués dans des bunkers militarisés mais le gymnase lui ne résisterait pas à une seule bombe. 
"L'espionne semble avoir été interpellée et on fait reculer certains de leurs agents infiltrés en ville...
Je crois bien que c'est trop tard, gamin... Que Sis Ray II les en dissuade !  "
Il ne fallut pas de temps entre mon ordre et la déflagration qui propulsait la munition à quelques encablures d'un des bateaux ! 
"Bon sang mais ils rateraient une vache dans un couloir ! " 
Mais par chance, le tir avait fait effet, j'entendais un des conseillers s'excuser en prétextant que les cibles étaient petites. C'est sûr que ce n'était rien comparé à l'Arme qui avait attaqué, y'a de ça quelques années. Mais l'onde de choc renversa deux des bateaux enflammés et même deux des bateaux dont celui de l'amiral. 
"Ah ah ! Strike ! 
La moitié de la flotte est presque neutralisée mon général ! Par contre, il semblerait que nous n'ayons plus de micro embarquée pour les surveiller. "
C'était un mal pour un bien, je crois, mais cela n'allait pas les freiner plus longtemps. Il fallait reprendre le contrôle de tout ça. Et même si j'ordonnais l'évacuation générale de la ville, il fallait être prêt à se défendre aériennement maintenant. 
On pouvait faire sortir les défenses aériennes mais encore fallait-il que l'on puisse en demander autant aux générateurs...  

========================

Action MJ: Jimm engage le déploiement des batteries DCA anti-aériennes, mettant en péril la stabilité des réseaux électriques.

========================

Ordres prioritaires
- Evacuation des civils
- Déployer les défenses aériennes
- Défendre la porte centrale
- Feu à volonté - préparation de Sis Ray II

Note: libre à vous de ne pas respecter ces ordres et faire vos propres choix!

=========================

Gains gils
Les personnages ci-dessous gagnent 100 gils: 
- Khiara
- Ivar
- Seth x2
- Cid
- Agnès


Rappel des règles: 
============================

Prochain bilan le Jeudi 16 Juin après midi




Dernière édition par Frost le Mar 14 Juin - 12:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Lun 13 Juin - 19:01

Benjamin GrewmanBenjamin Grewman
Centre de gestion des données du Grand Canon.


Les données avaient été entrées, les drones nous permettaient de garder vue sur leur  fameux « maître Seymour », tout le centre était en ébullition. Une fois les coordonnées entrées. On attendait que le canon ait terminé sa charge. Vu que la procédure Alpha avait échoué, on ne savait même pas vraiment pourquoi, ça prenait un peu de temps. Pendant ce temps et en continue, nous avions pu enregistrer les conversations de ce Seymour. Ce type se foutait même de ses propres troupes dont les bateaux étaient en feu, autant vous dire que pour nous, ça sentait le roussi !

Le pire était encore à venir... Tim était tout d'un coup devenu aussi blanc qu'un linge de l'autre côté de la pièce... « (Tim) Ils vont attaquer les civils par les airs !

- (Alyss) Je confirme! J'ai des nouvelles de la base aérienne ! Des ... euh... quelque chose se dirige droit vers Junon !

- Alyss, fais le relais vers le Général et demande sa confirmation pour le tir ! Et préviens le d'une chose... il faut absolument arriver à les empêcher d'utiliser ces sphères ! C'est sûrement comme ça qu'ils coordonnent leurs attaques ! Je sais pas comment là, mais ces trucs peuvent enregistrer et lire des messages. Ù!$ù$^!ù ! Comment j'ai pu laisser passer ça !»

Un bip, je tournais le regard vers l'écran de contrôle. Un voyant s'allumait pour indiquer que la charge était prête... il n'y avait plus qu'à attendre l'aval du Général. Le canon ne devait pas bouger tant que nous n'avions pas ordre de tirer, pour éviter qu'ils aient le temps de changer de trajectoire.

« (Alyss) Ben ! On a confirmation pour le tir ! »

Je vérifiais que tout était en ordre et faisais signe aux mecs de l'artillerie. On avait tous arrêté de respirer alors que la tête du canon se tournait vers les embarcations ennemies. Lorsque le tir fut lancé, on était tous suspendu aux vitres et aux écrans... ça avait foiré ! Ça avait foiré, mais dans notre malchance ce tir avait fait une grosse vague et certains navires étaient coulés par contre... le punk bleu et ses hommes n'avaient pas été touchés, ils avaient pu rejoindre les embarcations restantes..! Mais, ça voulait aussi dire autre chose :

« (Tim)On a perdu le contact audio !

- Leur chef a été repêché !

- Combien de leurs navires ont été touchés ?

- (Alyss) Quatre !

- Allys ! Des nouvelles de la base sous marine ? Qu'est-ce qu'ils foutent bon sang ?! »

Tu parles d'une armée ! On était en effectifs réduits, il fallait être sur tous les postes à la fois ! Les tirs foiraient... les civils étaient pris pour cibles. Et on avait pas un poil de coordination ! Là, sérieux, on ne riait plus du tout. J'en étais même à me demander si demain arriverait pour Junon. Et ils faisaient quoi, là dessous ?! Ils se croyaient à l'aquarium ? Maintenant qu'on avait plus d'intérêt tactique sur les bateaux...

« On a plus le choix ! Passe moi ça, Alyss...

Ici le centre de données, je vous envoie les informations dont nous disposons. Nous n'avons plus de contact audio, ni d’intérêt stratégiques sur leurs embarcations, sous condition d'accord du général, feu à volonté !
»

Après, appelez ça de l'excès de zèle... moi j'appelais ça essayer d'agir. Si seulement on avait le temps et l'esprit assez léger pour rire de la tête de leur "Maestro Seymour" qui devait avoir la coiffure bien lessivée maintenant...


~~

Ben envoie toutes les données dont il dispose concernant les bateaux à la base sous marine pour qu'ils entrent en action et torpillent la flotte de Spira.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Lun 13 Juin - 22:56

Lana Astolia« Oups ! Eh bien, voilà le genre d’imprévus qu’on déteste avoir le jour de la représentation. Il faut croire que ces types de la scientifique n’ont pas assez répéter pour aujourd’hui. »

Lana constata avez dépit l’échec cuisant du gadget qu’on lui avait confié. Si ça avait marché comme on le lui avait expliqué, ça aurait facilité une partie de la tâche aux forces de Junon. Il faut dire qu’avec le peu d’informations qu’ils avaient récupéré sur le fonctionnement des équipements de Spira, les probabilités que ça fonctionne restaient tout de même particulièrement faibles.

« Bon eh bien dans ce cas, autant rester sur les bons vieux classiques. Le son est clair pour tout le monde ?
-On ne peut plus clair, cap’ ! Vous tenez le coup après le pétard mouillé que vous nous avez sorti ?
-Mmh ! Et de votre côté, vous ne vous ennuyez pas trop, j’espère ? Le public n’est pas tout à fait au rendez-vous pour le moment, aussi avais-je peur que vous n’ayez l’impression de faire un four.
-C’est sûr qu’on ne voit pas grand-monde, d’où nous sommes. Vous auriez une suggestion pour qu’on n’ai pas l’impression d’être venus pour rien ?
-Eh bien, la meilleure chose que vous pourriez faire serait de faire un pas en avant, si vous voyez ce que je veux dire. Un peu d’autopromotion n’a jamais vraiment fait de mal, du moment que ça reste honnête.
-Très franchement, on a un peu de mal où vous voulez en venir, là…
-Dans ce cas, je vais me faire plus claire. Unité 1 à 4, dirigez-vous vers la plage et prêtez main-forte aux troupes sur place à l’aide de vos fumigènes. Les unités 5 à 8 couvriront nos alliés. »

La jeune femme garda le silence quelques instants après avoir donné ses premiers ordres, la main posée sur l’écouteur de son oreille droite. Elle reprit ensuite son discours, toute trace d’insouciance ayant disparu :
« Unités 9 à 12, avec moi. Des nouvelles inquiétantes me sont parvenues, le ciel ne va plus être sûr pour très longtemps. Une fois que les hommes en bas sont hors de danger, je veux que tout le monde remonte. Compris ?
-Bien reçu ! » répondirent à l’unisson ses subordonnés.

L’inquiétude dans la voix de leur leader était presque palpable par les membres de l’escadrille, qui s’attelèrent au plus vite à leur tâche immédiate.


********

Action Assaut

Une partie de l’escadrille Phoenix entame une manœuvre de diversion pour aider les troupes sur la plage.

Youhou = Les troupes de Spira sont prises dans la purée de pois tandis que les troupes de Gaïa peuvent se repositionner sans risques. Le soutien aérien envoie ensuite un assaut visant à repousser les ennemis de la zone.
Oups ? = Les soldats de Junon sont affectés en partie par les gaz, rendant leur placement un peu plus difficile. Le soutien aérien envoie l’assaut tout en prenant le risque de toucher les alliés qui n’ont pas assez reculé.
Raté = Toutes les troupes de la plage sont gênés par le nuage de fumée, rendant les combats plus chaotiques qu’ils ne l’étaient déjà. Le soutien aérien ne prend aucun risque et se concentre alors sur l’évacuation des blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Lun 13 Juin - 23:11

Leonard Astolia « Bon sang ! Pas un seul de nos tirs n’ont attaint une seule cible ?! s’écria Léonard en frappant violemment l’un des accoudoirs de son siège.
-Les distances ont été faussées à cause des derniers mouvements des navires ennemis. Ils sont parvenus à changer leurs courses au dernier moment. Fort heureusement, nos troupes en bord de plage sont parvenus à incendier quatre d’entre eux avant qu’un des pylônes électriques ne chute à proximité de leur position. Le navire amiral en faisait partie, et le tir du Sister Ray a fini de le couler, bien que leur chef ait trouvé le moyen de rejoindre un des bâtiments adjacents. »

Le commandant se pinça l’arête du nez avant d’empoigner rageusement le communicateur accroché à côté de lui.

« Ici le Léviathan, Commandant Astolia à l’appareil. Bahamut, vous me recevez ?
-Haut et fort, garçon ! lui répondit la voix dans le combiné.
-Amiral, quelle la position de la flotte d’interception ?
-Hmm… On est à cinq cent milles nautiques à l'ouest des côtes de Junon, et la flotte ennemie est actuellement à sept cent milles au nord de la nôtre. Vous avez une idée en tête ?
-Préparez tout les tubes à torpilles sur le Tamblin, le Mikazuki et le Vulcan, selon un angle oblique par rapport aux positions de nos deux flottes respectives et orientés vers le large. Les tirs croisés de six navires devraient pouvoir venir à bout de leur défense. Réglez les détonateurs pour qu’ils explosent au moment de passer sous les coques ennemies. Leurs navires ont l’air suffisamment légers pour nous faire ce genre de coup fourrés.
-Voilà que vous nous lancez dans une de vos campagnes légendaires. Très bien, je vous suis sur ce coup ! Tâchez juste de ne pas nous envoyer par le fond bêtement. Bahamut, terminé !

Léonard raccrocha à son tour et demanda à transférer les ordres au reste de la flottille sous ses ordres.

« Formation ligne en aval ! Kisaragi, Hautvent et Da Chao, préparez-vous ! Mettez tout ce que vous avez dans ce coup-ci, qu’on ne les revoit plus dans ces eaux avant un bon moment !

********

Action Assaut

La flotte de Gaïa effectue des tirs croisés de torpilles par le nord et le sud. Les charges exploseront plus ou moins près des navires selon le résultat du dé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 14 Juin - 9:28

Murasaki
Spoiler:
 

Malgré le temps qui passe et la volonté certaine d’un des mages à vouloir soigner Murasaki, ce dernier ne pourra recevoir aucun soin car tous les évènements vont se dérouler à une vitesse folle ! Par chance, il aura le temps de voir les boulets de canon arrivés vu la façon dont il est positionné, se doutant qu’un impact serait à prévoir. Se relevant tant bien que mal, il parvient à faire quelques bonds en arrière avant de trébucher sur une grande dalle en pierre près d’une installation, une seconde à peine avant que le pylône ne touche le sable et n’électrocute tout le monde, ennemis comme alliés.

« Sain et sauf » sur la pierre, le jeune homme se demande bien comment il a pu bouger aussi vite malgré ses blessures et la douleur. La réponse est simple : l’adrénaline. Avec ça, n’importe qui peut continuer un effort alors que ses forces et son corps devraient lui interdire formellement, blessé ou non. Dans son état, il y a très peu de chances qu’il puisse en profiter à fond, mais ses brûlures ont déjà pu être légèrement traitées par l’eau de mer, malgré la douleur que cela a pu entrainer. Une seule chose l’obsède à présent : se venger de Spira. Il doit de venger. C’est ça, la colère monte en lui et s’il la combine à l’adrénaline dans une rage insoutenable, qu’importe ce qui pourra lui arriver, il veut se battre à mort avec eux. Son énergie revient lentement et dangereusement dans son corps alors qu’il se lève peu à peu, ressaisissant son katana dans sa main droite avant de marcher vers le groupe de mages de Loki. Son regard est complètement noir et haineux, il passe à proximité des mages en leur disant :

« Hoi, ne restez pas dans le coin, mettez-vous à l’abri et continuez de faire cramer ces bâtards sur leur bateau, je vais vous aider avec ceux sur la plage… »

D’un coup, comme s’il remontait dans le temps, le voilà à nouveau en train de charger le plus vite possible vers les troupes ennemies, katana à la main. Il n’en ressortira peut-être pas vivant cette fois, mais l’appui aérien qui arrive laisse présager qu’il va pouvoir s’en donner à cœur joie…

Action : Murasaki fonce sur les troupes de Spira sur la plage, uniquement ceux qui voudraient s’en prendre au groupe de Loki. (PS : Vu que le PNJ de Mélina envoie de la purée de pois, vous pouvez considérer que, quoi qu’il arrive, il rentre dedans pour attaquer les ennemis après avoir vu leur positionnement)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 14 Juin - 10:08

SaitamaRegardant la femelle Ronso lorsqu’elle lui adresse la parole pour lui avouer qu’il n’y a rien d’étonnant à ce que Gaïa soit en guerre, Saitama va hausser les épaules et ricaner :

« Un terroriste que tout Gaïa recherche vous attaque et vos autorités décident de déclencher une guerre, méditez là-dessus. De toute façon, je m’en fous…

Il regarde les deux gardes procéder à une fouille assez suspicieuse mais ne trouve rien de très probant sur elle. Le héros chauve se serait donc tromper ? Il n’en est pas si sûr que ça, le fait qu’elle vienne de Spira n’est peut-être qu’une coïncidence et elle peut être complètement innocente, mais pour lui, elle vient quand même du camp ennemi. La garder en surveillance ne sera très certainement pas de trop après tout.

« Si vous voulez évitez tout problème, emmenez la dans un coin isolé du gymnase et enfermer la pour la maintenir sous surveillance le temps de l’évacuation. *fixe Mina* Vous êtes peut-être innocente mais dans un temps de guerre comme celui-ci… Oh ça me soule de devoir parler comme ça… Foutez-la dans un coin, je m’occupe de l’évacuation. »

Pour le coup, Saitama a vraiment fait un effort pour se montrer un peu plus motivé que d’habitude mais là, c’est de la perte de temps pure et dure. Cherchant du coin de l’œil la sortie la plus approprié pour évacuer les nombreuses personnes se trouvant ici, il se rend compte que la taille de la porte ne laissera passer les gens que trois par trois au maximum, ce qui prendra une éternité de vraiment tous les évacuer alors que le temps presse. Il se positionne face à un mur orienté vers la sortie de Junon et le frappe d’un coup pour créer un trou suffisamment épais pour que tout le monde évacue rapidement, sans pour autant fragiliser la structure actuelle. Saitama déblaie les gravats avec ses pieds très rapidement avec sa force impressionnante, se rendant compte qu’il a détruit une bouche d’incendie non loin et qu’il finit à moitié trempé.

Prenant un air sérieux pour la première fois depuis longtemps, le héros de Junon se tient droit face à tous les habitants, il annonce fièrement :


Action : Youhou : Saitama fait une ligne droite à travers la ville avec tout le monde derrière lui au pas de course et parvient à évacuer les habitants (ils seront tous dehors au début du prochain tour, histoire de pas abuser)
Oups : Saitama s’égare un peu et se retrouve au ¾ du chemin mais se demande la bonne direction
Raté : Saitama se retrouve à se battre contre un moustique qui l’emmerde deux rues plus loin, la sortie est encore loin !
Revenir en haut Aller en bas
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mar 14 Juin - 15:33

BiyaQuelle poisse ! Quelle misère ! Quelle honte ! Pionnier de ceux qu'il tente de protéger, ils ne sont pas nets ses gens-là ! Il est vrai que pénétrer son propre camp n'est pas fameux non plus mais qui a dit qu'il était avec eux ? Il aide Junon face à un ennemi, il ne protège pas les soldats ou la ville, nuance ! Attention ! Bref, il ne serait pas un samouraï de Wutaï s'il ne savait pas se défaire de ce genre de situation compliqué. Des menottes, c'est plus compliqué qu'une corde, plus solide donc difficile à couper et à s'en défaire, c'est tout autant pénible. Ça allait faire un peu mal mais il n'avait pas le choix, il voulait sortir d'ici, de cette ville en héros pour que la Néo ShinRa redoute Wutaï, l'ennemi fidèle à la ShinRa, peu importe son nouveau nom. Il serrait les dents avant de saisir un de ses pouces dans sa main puis, d'un coup sec, il tira dessus assez pour le déboîter. Le petit bruit d'os prouvait que c'était douloureux, comme ce petit bruit qui a failli fuiter de sa bouche. Il retira donc une de ses mains de sa paire de menottes et tant pis pour l'autre, il allait retirer cela quand il aura le temps. Bien que la douleur était présente dans sa main gauche, sa main d'épée était en bon état, c'est le principal.

Pas question de faire le malin, la chance lui fait la tronche alors inutile de jouer avec le feu. Biya quitta l'endroit en évitant de faire du bruit avant d'analyser l'endroit autour de lui, cela semble assez sûr, personne pour le moment donc. Dans le pire des cas, tant pis s'ils ont des soucis, il ne fallait pas traiter ce fier guerrier comme un voleur, un vaurien. Biya quitta donc la place en cherchant à écouter au loin le bruit de la guerre, certaines se trouvaient bien trop loin mais il devait bien y en avoir dans le coin ? Restant prudent en évitant de se faire repérer par des patrouilles, Biya continua en se disant que les autres membres de Spira devaient certainement avoir une sorte de tenue pour les reconnaître ? Un peu comme les soldats, non ? Bonne question mais cela serait sûrement trop simple, ce serait comme avoir écrit sur le front « ennemi ». En poursuivant sa route, il vit une ombre passée de toit en toit. Sur le coup, il pensait à un frère d'armes qui aurait plus ou moins le même but que lui ? Lui était un samouraï mais il s'agissait peut-être là d'un shinobi ? Ce fut en le suivant qu'il parvint à trouver un chemin assez accessible pour le rejoindre.

Mais en le suivant à travers les toits, il se rendait compte que physiquement, il n'avait rien d'un ninja. Même si une bonne distance les séparait, Biya avait un regard d'aigle et voyait que cet homme n'était pas de chez lui. D'autant plus quand des soldats le coursaient. Bon, il n'aime pas aider cette vermine après son traitement mais il doit bien agir en héros un peu non ? Il se doit se briller pour redorer l'honneur de sa patrie. Prenant un chemin différent, il finit par arrivée à rejoindre cet homme depuis un autre chemin, ainsi, pris en sandwich, il n'aura d'autres choix que se rendre ou affronter son destin, donc Biya. Car bon, les deux soldats, personnellement, il s'en fichait mais lui, il avait l'air d'un adversaire donc, qu'il s'amuse un peu pour faire passer le temps. Le katana sorti de son fourreau, il le tendait au loin vers cet homme – espérons que les soldats n'allaient pas lui tirer dessus au passage – avant qu'il n'entame un début de discours. Oui, c'est qu'ils approchaient vite les bougres.

« Halte ! Tu ne passeras point ce passage sans me passer sur le corps ! »

Diable, que c'était dur de devoir faire si court alors qu'il avait tant à dire !

Action de Biya :
Tente de bloquer Raven de gré ou de force (enfin surtout de force en fait...) °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Mer 15 Juin - 13:08

LucyElisa by NeoArtCorE
Lucy Harley

Et merde ! Lucy avait beau y mettre du sien et toutes ses compétences pour récupérer à distance le contrôle des portes et en plus mettre des bâtons dans les roues des Al Bheds, son installation avait échoué. Plus le choix, elle devait se rendre sur place pour neutraliser directement l’intrus.

- Echec de l’installation du virus, je me rends sur place pour arrêter le saboteur.
- Pas la peine, on vient de me signaler qu’il s’est fait interpeler en se dirigeant vers la porte Ouest.


Ca n’exclut pas la possibilité qu’il ait des complices qui vont finir le travail … Mais les combats s’accentuaient dehors, tant venant de Gaia que de Spira et alors que Lucy commençait à récupérer ses affaires pour quitter le bâtiment, les nouveaux ordres furent donnés. Le micro espion sur le navire de Seymour avait coulé mais ils avaient eu le temps d’apprendre de la bouche de Seymour où se trouvaient les civils et Spira s’apprêtait à lancer un assaut aérien imminent pour les raser. Quoi !?

- Qu’ils sont barbares ! On fait la guerre contre des soldats, pas contre des civils désarmés !! Bon merde, désolée pour l’ordre de la porte centrale, je n’arrive pas à en reprendre le contrôle à distance, laissez ca à nos troupes. Ils ont sûrement des espions parmi les civils ou à proximité, je vais faire le ménage !

Spira lui sortait par les yeux. Mais par-dessus tout, c’était Seymour qui lui sortait par les yeux. Elle se doutait que même parmi les troupes adverses, il y aurait sûrement des soldats qui n’étaient pas d’accords avec les méthodes employées envers les civils, mais bon, pas le choix, ils devaient obéir aux ordres.
Quoiqu’il en soit, Lucy interpela un soldat pour récupérer une arme plus développée que son revolver et alors qu’elle se mettait en route vers le bâtiment où avait lieu l’évacuation, elle reçut d’autres nouvelles.

- L’un des nôtres commence l’évacuation mais je te confirme qu’il y a quelqu’un qui essaie de perturber la manœuvre !! Il doit sûrement être planqué, ou sur les toits pour pas se faire attraper !!
- Je m’en occupe !!


Lucy grimpa sur les toits, une fois au bon étage de la ville et commença à se déplacer furtivement à toute vitesse pour repérer l’individu. Il y avait des troupes qui faisaient des rondes, et elle en interpela une.

- Yoooosh les gars !! Vous aurez pas vu un cinglé de Spira qui tentait de se la couler douce en passant par ici ?
- On en a pris un en fuite tout à l’heure mais il a disparu et on a perdu sa trace !


Lucy se mit en route, remarquant les traces évidentes de passage par endroit, jusqu’à repérer de loin l’individu. Il était rapide, alors elle n’avait pas intérêt à le manquer. Elle se baissa et positionna son arme, tel un sniper qui visait sa cible. Mais elle mit des balles spéciales dedans et ne comptait pas viser un point vital. Son but à elle n’était pas de tuer, mais de neutraliser. Si elle réussissait à le paralyser, c’était ensuite aux soldats de Junon de faire ce que bon leur semblait.

- Cible en vue, on va la jouer fine pour pas se faire repérer …

Murmura-t-elle. Dur de la jouer fine, à partir du moment où le coup de feu serait tiré, il pourrait déjà commencer à chercher d’où ca venait, elle avait intérêt à rester bien planquée …

====================================

Lucy se planque sur les toits et cible Mist en mode sniper. ATTENTION, balle paralysante dans le fusil !! Lucy ne veut pas tuer Mist, juste le paralyser !
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 17 Juin - 11:35

HRP :
 
Carte de Junon:
 

Weapons Bilan n°3 Weapons 

Note: afin de faciliter l'échange entre Spira et Gaïa, je donne les éléments des deux camps dans le bilan 

Note: afin de faciliter l'échange entre Spira et Gaïa, je donne les éléments des deux camps dans le bilan 

Côté plage: 

Spira - MJ Seymour > Appel des forces aériennes, elles sont en route, mais arriveront surement trop tard pour viser le gymnase, mais la communication est maintenue

Gaïa - Loki (aucune action): il est toujours sur la plage, surement sonné.

Gaïa - Murasaki (action réussie): Murasaki attaque et évince les quelques moines de Spira encore en place (bien que techniquement, y'a plus personne   )

Gaïa - Phénix (action réussie): une brume épaisse recouvre la plage. Impossible pour les navires de voir ce qu'il s'y passe 

Gaïa - Léviathan (action réussie): 8 torpilles ont été lancées vers les navires intacts de Spira. Impact imminent! 


=======================

Du côté frontière: 

Spira - Kar (action réussie): il a quitté la plage, Spira contrôle désormais la zone de la porte Est, seul accès pour sortir de la ville pour les civils. 

Spira - Badan (action réussie): il a réussi à reprendre le contrôle de la porte Ouest, sans que Gaïa ne s'en soit rendu compte!

IMPORTANT: Spira a un contrôle total de la frontière entre la Basse Ville et la Ville Haute! Aucune troupe de Gaïa ne parviendra à passer tant qu'ils n'auront pas réussi à reprendre le contrôle! La seule possibilité réside dans la porte Est qui est seulement prise en position, pas sur le plan électronique. 

=======================

Du côté Haute Ville: 

Spira - Garett Strong (action réussie): il a quitté la plage et a rejoint la Haute Ville pour s'introduire dans une usine. Il ouvre la porte et se trouve dans le centre de commandement électrique. Quelques ouvriers sont là en train de plancher sur les niveaux  d'électricité et sont tellement focalisés sur la requête énergique du déploiement anti aérien qu'ils sont tous pris de court. 

Spira - Raven (action réussie): s'est infiltré dans la zone militaire, sans se faire repérer. 

Gaïa - Biya (action ratée): a entraperçu Raven passer et a essayé de l'arrêter sans succès. Il l'a perdue de vue! (Voir l'action de Raven réussie)

Spira - Mina (action partiellement réussie) : elle se fait fouiller sans qu'ils ne trouvent la sphère espion. Elle suit le groupe de civils, menottes aux poignets et quitte le gymnase.  

Gaïa - Saïtama (action partiellement réussie): il fait évacuer les civils, malheureusement, il se perd un peu en route et n'aura pas réussi à atteindre la porte Est avant qu'elle ne soit sous le contrôle de Spira! Les civils sont coincés dans les rues. 

Spira - Mist (action ratée): il a lancé des fumigènes, mais suite à un problème technique, les bombes n'ont pas explosé! Les civils ne paniquent donc pas. 

Gaïa - Lucy (action ratée): elle a repéré Mist et tente de lui tirer dessus à coup de balles paralysantes. Elle le loupe! (je laisse le soin à Mist de décider s'il a senti qu'on lui tirait dessus ou non, mais sans action de dé, il ne peut pas savoir d'où vient le tir). 

Gaïa - MJ (action partiellement réussie): tentative de déploiement des unités anti-aérienne. Malheureusement, seule une unité a pu être déployée.

Gaïa - Ben (action ratée): suite au piratage des données informatiques par Spira, échec dans la tentative d'envoyer les informations aux sous-marins. Ils ne savent pas qu'ils peuvent tirer.


============================
Jimm Je sentais la nervosité regagner les rangs. Je commençais à faire les cents pas en beuglant dès qu'une info m'était remonté, j'allais voir les écrans de contrôle de chacun quand je m'arrêtais derrière un fonctionnaire d'armée qui traînait sur son ordinateur. 
"Qu'est-ce que vous faîtes ? 
Je prépare une commande de médailles militaires, mon général, on en aura peut être pas assez ! 
Car vous croyez déjà qu'on a gagné ! Un vrai soldat doit s'attendre à toutes les éventualités ! C'est pas fini, hein ? "
Sur un écran de contrôle, j'avais demandé à ce qu'on me mette l'état de la plage, l'électricité qui jonchait le sol rendait le champ de bataille très instable et la plupart des troupes de Spira avait battu en retraite vers la ville, ou le plus loin possible en tout cas. L'escadrille Phoenix et l'homme gigantesque au katana protégeait l'endroit, de quoi extirper les mages de Loki qui étaient trop exposées. Ils avaient réussi leurs coups de flamber les bateaux et seraient encore utile. 
"La plage est désormais sous notre contrôle mon général ! Les gars du générateur arrivent à faire tourner les turbines à plein régime mais le mécanisme n'a réussi à faire sortir qu'une unité anti aériennes, on peut toujours les débloquer manuellement..." 
Le soldat affecté au renseignement détourna le regard à cette éventualité, il avait certainement peur que je le désigne pour y aller... 
'Et sur les autres zones ? 
Monsieur, on a perdu le contrôle de la porte Ouest et les troupes de Spira ont atteint la porte Est. On peut pas évacuer les civils par là. Et on a pas d'alternatives là ! 
Y'a toujours des alternatives ! Une vieille amie me disait que parfois, il suffit de voir les choses sous un autre angle pour trouver une solution ! "

Le rôle de l'armée n'était pas de faire la guerre, mais de la faire pour trouver la paix. Je crois que c'est ce à quoi je songeais au moment où j'écoutais le reste de ce qu'il se passait. 

"Où en sont les cargos ? 
On est en train de les réapprovisionner en kérosène, j'espère qu'on en aura assez..." 

Il y'avait pas mal de problème avec le carburant, ces derniers temps, car la raffinerie de Costa était bloqué à cause de deux monstres des sables assez imposant. La situation devrait être résolue dans peu de temps mais les réserves ne sont pas extensibles. Mais si on pouvait évacuer les habitants du gymnase par la voie des airs, on serait bien soulagé. 

Les torpilles avaient été mis en déroute, les sous marins n'avaient pas pu recevoir les données qu'on leur avait envoyé, une seule batterie anti aérienne avait été déployée et les civils n'étaient pas encore évacués. Oui... Cette guerre faisait grimper ma tension. 
========================

Action MJ: Jimm lance les consignes pour préparer les cargos et évacuer les civils. 

========================

Ordres prioritaires
- Evacuation des civils par l'aéroport
- Déployer les défenses aériennes manuellement
- Défendre la Haute Ville 
- Essayer de reprendre les portes

Note: libre à vous de ne pas respecter ces ordres et faire vos propres choix!

=========================

Gains gils
Les personnages ci-dessous gagnent 100 gils: 
- Chris
- Mélina x2
- Seth x2
- Cid
- Janne


Rappel des règles: 
============================

Prochain bilan le Lundi 20 Juin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   Ven 17 Juin - 20:47

BiyaQuel idiot il faisait parfois... il était arrivé là, tel un héros en se donnant de grands airs de justicier arrivé pour défendre la veuve et l'orphelin mais ce ne fut qu'à la fin de sa phrase qu'il remarqua qu'il faisait face à personne. Ou bien il fut trop concentré sur son monologue pour ne pas voir qui que ce soit passé, ou bien le type en question avait pris un autre chemin que celui-ci ? L'un comme l'autre, c'était dommage ! Il se tourna sur lui-même, cherchant à retrouver le type mais personne. Diable, ou avait-il filé comme ça ? C'était quand même rageant ! Il retenait un juron avant de chercher de vue ou par l'ouïe si un bruit de bataille faisait rage dans le coin ? Difficile à dire, après ses bruits de canons, d'explosions et bien plus encore sur le front du champ de bataille entre les deux camps. Lui, il était plus en sécurité ici, non pas qu'il avait peur mais il n'aimait pas voir des rats profiter du chaos pour venir tenter leur chance.

Biya quitta donc sa place pour chercher un endroit où son aide serait la bienvenue, de préférence face à des gens mal intentionnés mais il prendra ce qui lui tombe sous la main. Il courrait dans les rues en tendant les oreilles en quête d'une mission, mais rien pour le moment. Il y avait bien quelques civils qui courraient se réfugier, couinant à chaque petite vibration dans le sol mais rien n'effrayait ce samouraï qui n'avait pas encore brillé de ses exploits. C'est même plutôt de ses défaites qu'il a brillé pour le moment. Mais tout n'était pas perdu et en voici la preuve ! Face à lui se trouvait quelques civils poursuivis par des moines de Spira ? Moine ou soldat ou peu importe, voici une occasion de rattraper ses erreurs. Il fit signe aux civils de continuer pendant qu'il dégainait son katana pour faire face à ses adversaires. Pas chance, ils n'étaient pas nombreux mais il faut espérer que la chance soit de son côté cette fois. Ce n'était peut-être que trois adversaires mais c'était une occasion pour lui de se rendre utile. Alors, en avant.

« Vous ne passerez pas, immondes créatures. »
« Halte, tu ne sais rien de notre mission et de deux, nous sommes humains. »
« Pour s'en prendre à des civils innocents, vous êtes pire que des monstres. Vous voulez vous battre alors agissez contre quelqu'un d'armer, pas contre quelqu'un qui fuit en tentant de se protéger lui et ceux qui lui sont chers. »
« Silence ! On va t'écouter et t'affronter puisque tu y tiens tant ! »


Voilà ce qu'il attendait.

Action de Biya :
Fait face à trois soldats/moine (au choix) et tente de leur donner une bonne leçon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les rangs de Gaïa !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rangs de Gaïa !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Grades, Rangs et Récompenses
» Rangs 9 de la courtoisie ....
» Nouvelle gestion des rangs!
» combat sur plusieurs Rangs et Horde
» Petite nouveauté " Les Rangs du Forum "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Junon :: La Guerre entre Spira et Gaïa-