Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Janne Angard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Janne Angard   Mer 18 Mai - 14:14

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Héra
• Nom: Angard (Son véritable nom est Balestra)
• Prénom: Janne
• Âge: 16 ans (va sur ses 17 courant de l’An 3 d’Héméra)
• Avatar utilisé: Janne Angard (Bravely Second : End Layer)

Description

• Alignement: Guerrier des Ténèbres

• Description physique: Il ne faut pas avoir un œil expert pour le deviner : Janne est un adolescent. Quand bien même, son visage et ses traits évoluent peu à peu pour le faire passer dans le monde adulte.
Soyons francs, il est impossible de ne pas remarquer une personne de son physique. Janne ne doit pas son surnom de « Loup Fulminant » uniquement à cause de son caractère et ses exploits, mais aussi à cause de son apparence. Qui ne passerait pas à côté de sa coupe de cheveux ? Notre escrimeur a de longs cheveux de couleur ébène, assez désordonnés avec plusieurs « piques » par endroit, si bien qu’on a l’impression qu’il a la fourrure d’un loup sur la tête.

Pour trancher avec la couleur sombre de ses cheveux, Janne a une peau assez pâle et des yeux d’un vert émeraude captivant. Ses sourcils sont assez épais, renforçant cette impression qu’il est bestial, une impression qu’il est du genre indomptable – ce qui n’est pas loin de la vérité. En revanche, il est du genre à aimer les défis, alors il n’est pas rare qu’il ait pour expression sur le visage, une certaine arrogance, un air de provocateur, ou un regard rempli de malices.

Pour le reste, il a un corps bien taillé et mesure un mètre soixante six. Il porte très souvent de grandes, longues et élégantes vestes avec un col, ouvertes au niveau des jambes pour laisser une grande liberté de mouvements. Ses pantalons sont toujours assez amples dans cette même idée et pour une question d’aisance. Il porte en permanence une ceinture à la taille pour attacher une petite sacoche ainsi que le fourreau de sa rapière – Aiguille, une rapière nommée ainsi car sa lame est particulièrement fine mais perçante.

Dans sa façon de s’habiller, il enfile toujours des bottes pour être paré à traverser tous les terrains sans être gêné. Et ses mains sont pratiquement toujours couvertes d’épais gants de cuir : il se refuse de manier une arme aussi noble que la sienne, à mains nues.

• Description psychologique: Vous êtes d’office prévenus : vous êtes loin d’avoir un tendre devant vous. Du moins au premier abord. Janne est ce genre de personne au caractère particulièrement dur, ou dit plus familièrement, avec un caractère de merde. Il se fait souvent remarquer car il a la sale habitude de parler très fort, si bien qu’on a l’impression qu’il engueule tout le monde en permanence.

Orphelin, et ayant grandi longtemps dans la rue à survivre par ses propres moyens, Janne a appris à se forger une carapace et à se montrer très dur avec les autres, et n’offre pas sa confiance facilement aux étrangers. Il ne montre pas ses véritables sentiments facilement non plus et n’hésite pas à utiliser des termes forts pour remettre des gens à leur place lorsqu’ils se mêlent de ce qui ne les regarde pas.

Pourtant, il n’est pas méchant pour autant. Lorsqu’il accorde enfin sa confiance, Janne devient une personne beaucoup plus ouverte et révèle une personnalité très protectrice envers les gens qu’il apprécie, au point qu’il serait prêt à se sacrifier pour eux. Quoiqu’il a un côté assez taquin et espiègle par moment, et n’hésite pas non plus à faire preuve d’arrogance.
A part cela, il a un très fort sens de la justice et parle toujours avec la plus grande des franchises, en plus d’être loyal, ce qui fait finalement de lui une personne sincère, voire attachante. Malgré tout, loup dominant dans l’âme, s’il peut apprécier la compagnie, il aime aussi garder son indépendance et avoir un minimum de contrôle sur ce qu’il fait.

L’histoire de sa famille, la face cachée du culte de Gaza Est et les autres histoires qu’il a pu entendre ici et là, sont des faits qui prouvent à Janne que le monde dans lequel nous vivons est loin d’être le paradis. Comme il le dit souvent, c’est un « monde de pourris », si bien que dans les débats et discussions les plus houleux, il peut masquer ses propres ressentis et ses souffrances en les transformant en colère. Alors oui, il peut s’énerver très vite. Comme dit, il a un fort sens de la justice, mais surtout, il a SA propre vision de la justice et le fonctionnement de beaucoup de choses dans le monde lui donne la nausée et le dégoûte de la vie.

Au final, ce qu’on peut dire de lui, c’est de ne pas se fier aux apparences. Il peut paraître grande gueule et méprisant au premier abord, mais il peut prouver avoir un cœur immense si on lui en laisse l’occasion de le montrer.

Pour terminer, et sur une note un poil moins lourde, sachez que Janne est un prodige à l’escrime et se plaît à dire qu’il est le meilleur dans son domaine. Si bien qu’il est toujours partant pour trouver de nouveaux adversaires et les provoquer en duel afin de faire ses preuves !  

Histoire


L’histoire de Janne commence dans la famille des Balestra, une des maisons autrefois les plus influentes de la ville de Tréno, la Cité des Nobles – et surtout des Pauvres, soyons francs. Il fut le fils unique et bien-aimé de Jérôme Balestra, un bretteur de renom dans le coin. Sa mère, moins connue, ne sut lui donner son amour que pour deux années. Elle fut emportée par la maladie.

Malheureusement, Janne était né à une période où sa famille était sujette à de grandes tensions avec une autre maison de Tréno, les Geneolgia. Un jour où Avar Geneolgia, l’homme le plus influent de cette famille à l’époque, décida de rencontrer Jérôme pour « arranger » leurs différends, Jérôme sentit l’anguille sous roche. Il confia son fils à son écuyer et fit la demande d’en prendre soin comme s’il était son véritable père … Janne était évidemment trop jeune pour comprendre ce qu’il se passait, et ce qu’il allait se passer, mais son père lui donna un pendentif où était gravé le sceau de la famille.

Balestra avait bien fait. Avar avait tendu un piège et avait attendu de franchir les portes du manoir pour attaquer de façon lâche ses occupants. Il savait … Dans un combat loyal, il aurait perdu contre Jérôme. Les Balestra furent massacrés … L’écuyer de Jérôme s’était caché dans les bas quartiers et avait vécu dans la peur à partir de ce jour-là.
Avec le temps, Avar avait fini par retrouver les deux hommes dans les quartiers pauvres. Avar tua l’écuyer dans un duel, non sans recevoir en échange une blessure mortelle, lui aussi. Janne avait été heureusement caché, et ne fut pas retrouvé …

C’est à partir de ce moment, que la vie commença à être des plus difficiles pour le louveteau. Il marchait, mais parlait à peine bien à son si jeune âge. Et les gens étaient si pauvres dans les quartiers de Tréno, qu’aucune famille n’était prête à assumer encore à sa charge, un enfant trouvé dans la rue. Il dut se résoudre à écouter les conversations ici et là, et à observer les gens, pour apprendre ce qu’il y avait à apprendre. Il remarqua que beaucoup d’enfants volaient pour survivre, en piquant argent, ou nourriture … et dut se résoudre à faire pareil.

Quelques années passèrent, ses petits larcins firent rapidement de lui, quelqu’un de très agile, et de très habile. Parfois, ils montaient sur les murailles de la ville et observaient des combats de chevaliers sur le terrain d’entraînement. L’épée le fascinait, et pour cause : n’oublions pas qu’il avait le sang d’un virtuose de l’escrime dans les veines !
De façon générale, il était toujours seul. Non pas que les autres enfants n’essayaient pas de se lier d’amitié avec lui. Il était surtout très solitaire. Il se sentait seul, mais paradoxalement, il ne se sentait pas de se lier aux autres. Une crainte d’être trahi, ou abandonné. Petit à petit, il apprenait à se réfugier derrière une épaisse carapace.

Ainsi allait la vie. Mais celle de Janne bascula lorsqu’il atteint ses huit ans, après plusieurs années d’enfer … Alors qu’il s’apprêtait à piller un noble vieillard – une proie facile, pensez-vous ! – ce dernier avait réussi à lui attraper le poignet lorsqu’il passa à côté. N’importe qui l’aurait amené aux autorités pour qu’on lui coupe la main … Mais celui-là voulait simplement le ramener à ses parents pour qu’ils fassent eux-mêmes la leçon à leur fils.

Sauf que Janne n’avait plus de parents et était même trop jeune à l’époque pour pouvoir dire se souvenir avec exactitude du visage de son père et de sa mère. Il dut répéter plusieurs fois qu’il était orphelin avant que le regard de sa victime ne s’attriste vraiment en comprenant qu’il disait la vérité.

Janne était seul. Janne avait faim. Janne avait soif. Janne avait froid. Janne tombait souvent malade. Janne devait voler pour survivre tout seul à son si jeune âge. Janne souffrait.
Alors, Janne se mit à pleurer à chaudes larmes. Et Janne toucha en plein cœur ce vieil homme de par son innocence enfantine et sa détresse.

Ce fut la dernière fois de sa vie que Janne pleura. L’homme ici présent, nommé Siegfried Angard, n’avait jamais eu d’enfants et sa femme l’avait quitté bien des années avant. Alors il adopta Janne et l’éleva avec amour, comme s’il s’agissait de son propre fils. Janne récupéra un toit, il eut des habits, des médicaments, des repas chauds et consistants, de l’eau à volonté, et surtout, il eut une éducation. Car il n’y avait pas photo, Janne était très sauvage dans un premier temps, il mit un moment avant d’accorder toute sa confiance … Mais il avait tout ce dont il avait besoin. La seule chose qui lui manquait, et lui manquerait toujours à l’avenir et aujourd’hui encore : c’était l’amour maternel.
Siegfried avait reconnu l’emblème sur le pendentif de Janne, mais au vu de son jeune âge, il tut l’histoire au sujet des Balestra et des Geneolgia.

L’année suivante, Janne avait un précepteur pour lui permettre d’étudier un minimum … mais ce fut à l’âge de onze ans, qu’il manifesta réellement son envie d’apprendre l’escrime. Alors son père adoptif fit appel à un maître du domaine pour le lui enseigner … mais au même moment, il avait un autre élève qui allait étudier en même temps que Janne. Même si ce dit élève était un grand froussard et pas du tout habile à l’épée, ni aujourd’hui, ni demain. Ce garçon s’appelait Yew Geneolgia et aussi étonnant que cela puisse paraître, Janne réussit à se lier d’amitié avec lui, même s’il le chambrait à tout bout de champ. Rappelons que Janne ignorait l’histoire des familles à ce moment-là, il n’avait aucune raison de détester ce garçon.

A douze ans, c’est cette année-là que les bouleversements sur Héra ont commencé. Les guerres, les Chimères … Mais soyons francs, Tréno avait été une cité très épargnée par les conflits, Janne ne fut jamais concerné de près ou de loin par tout cela. Il fit son bonhomme de chemin et avait fait des progrès impressionnants en une seule année. Contrairement à Yew, ce qui lui valait des moqueries de la part de leurs aînés. Pour le simple motif qu’il fréquentait Yew, Janne en était aussi victime, mais deux différences séparaient les garçons à ce moment-là : Janne ne pleurait pas à la moindre moquerie, et surtout, Janne donnait pas mal de fil à retordre aux « grands » ! Cela n’empêchait pas les garçons de s’entraîner en douce le soir, même après leurs couvre-feux respectifs, et en quelques mois, ils avaient réussi à faire taire tous ceux qui riaient d’eux.

Janne entrait tout juste dans l’âge de la puberté et prit goût à cette force qui était la sienne. Il voulait prouver à tout le monde qu’un orphelin comme lui, qu’un gamin ramassé à la rue, pouvait accomplir de grandes choses et être le meilleur dans son domaine. Malheureusement, cette année-là fut aussi celle où Siegfried décéda, et sur son lit de mort, le vieil homme avait enfin avoué l’histoire des Balestra et des Geneolgia. Il estimait Janne beaucoup plus mature que les enfants de son âge, de par son vécu.

Si Janne avait eu envie de se venger ? Oui, il avait même envie de massacrer la personne qui était devenue son meilleur ami, et le premier. Mais déjà mature pour son âge, Janne réalisa que si un gamin comme lui tuait des gens de sang-froid, alors, il ne vaudrait pas mieux que ceux qui s’en étaient pris à sa famille. Il n’en fit donc rien, mais coupa net les ponts avec Yew en affirmant que si un jour lui ou un membre de sa famille viendrait lui chercher des noises, il ne retiendrait alors pas ses coups.

Désormais seul et avec un héritage suffisamment grand pour survivre le restant de ses jours, Janne dut faire son deuil et reprendre sa vie en main. Il souhaitait poursuivre son rêve de devenir un grand épéiste, servant dans la garde pour protéger les plus faibles. La Brume avait fini par envahir toute Héra à ce moment-là, et par conséquent, le nombre de monstres s’était accru dehors.
Janne commença à être formé dans la garde et fut sous la tutelle de Nikolaï Nikolanikov. Il s’agissait d’un ancien prêtre de Gaza Est qui servait aujourd’hui la garde en tant que mage blanc mais Janne n’a jamais su pourquoi il avait quitté les contrées lointaines pour venir ici. Toujours est-il que malgré leur grande différence d’âge, les deux s’entendirent à merveille, Nikolaï considérant presque Janne comme son fils.

La Brume avait fini par disparaître et de grandes festivités eurent lieu partout sur le Continent. Cela faisait maintenant un an que la Reine Grenat était sur le trône. Cid de Lindblum avait adopté une petite fille du nom d’Eiko … Janne était devenu un « prodige de l’escrime » comme il se plaisait à le dire, ce qui lui valut le surnom de « Loup Fulminant » auprès de la garde. Il était parti cette année-là à Lindblum pour participer à la Grande Fête de la Chasse organisée pour fêter la paix sur Héra.
Là-bas, il put en apprendre bien plus sur ce qu’il s’était passé sur le Continent depuis que Branet avait pété un câble. Les guerres, les horreurs … Il était bien content que Tréno en ait été épargnée.

Puis vint le grand bouleversement … La fusion des mondes. Ce fut déroutant dans un premier temps de constater les différences et surtout de voir des étrangers débarquer avec des tenues, des coutumes, des technologies, différentes. Mais pour Janne, ca ne changeait rien à ses convictions, ils durent apprendre – avec le reste d’Héra – à se faire à cette nouvelle situation.

Le Loup Fulminant travailla d’arrache-pied jusqu’à se faire engager comme cavalier dans la garde de Tréno. Il allait à peine sur ses quinze ans à ce moment-là, c’était sans doute l’un des soldats les plus jeunes jamais recrutés et pourtant, Dieu sait que sur Héra, l’on n’a pas la même notion d’âge pour commencer à travailler.

Ainsi les temps suivants, Janne ne voyagea pas, il travaillait comme un grand et se plaisait à lancer des défis à plusieurs personnes parfois. Toutefois, il n’était pas ignorant, les rumeurs sur les Chimères, les Cristaux, et même les attentats de Kuja, parvenaient jusqu’à ses oreilles. Mais il ne s’intéressait guère à tout cela à ce moment …

Sa vie rebascula bien après. Nikolaï avait fini par s’éclipser, et lorsqu’il revint, il était accompagné d’une jeune femme, bien plus âgée que Janne, répondant au nom de Lailah Oblige. La Vestale du Feu de Gaza Est. Pour une raison qu’il ignorait encore, elle avait besoin de se rendre à Euyevair, mais la magie était inutilisable là-bas, Nikolaï en personne avait recommandé Janne pour ses talents. Ses supérieurs acceptant ses congés, Janne quitta le Continent de la Brume pour la première fois, mais l’inconnu ne l’effrayait pas plus que cela.

En chemin, il en apprit plus sur le Culte de Gaza Est, les raisons qui avaient poussé Lailah à quitter le temple, mais surtout, leurs aventures à Euyevair et au Château d’Ypsen leur avaient appris la vérité sur les Miroirs Elémentaires et le Pilier de Lumière. Tout comme ils avaient appris l’existence de Terra … Entre temps, Janne avait appris à s’ouvrir à Lailah, elle lui inspirait naturellement la bonté. Elle devint presqu’une grande sœur pour lui, voire plus. C’était la première femme qui lui offrit une forme, même maigre, d’amour maternel. Janne devint dévoué pour elle et voulait servir sa cause du mieux qu’il le pouvait.

Lailah projeta de détruire les miroirs, alors ils commencèrent à faire le tour des Sanctuaires après une journée à faire le point en ville. Leur voyage les mena au Sanctuaire de l’Eau, où ils rencontrèrent le duo de Kagura et Terra – comme la planète ! - convoitant les miroirs pour espérer retrouver un qui permettrait à Terra de retrouver une partie de sa mémoire.
La tension était palpable mais ils décidèrent de voyager ensemble, si ce n’est que Nikolaï repartit seul à Lindblum.

Après plusieurs discussions, Lailah choisit de retourner à Gaza Est pour discuter avec Yulyana de ce qu’elle avait appris, même si elle ignorait elle-même ce qu’elle allait devenir … Une chose était sûre : elle voulait que Janne retrouve sa vie d’avant après cela. Un coup dur … Mais alors qu’ils se retrouvaient tous les quatre au Château d’Ypsen, ils durent affronter un Gardien de Terra – la planète bien sûr … Dahaka … Et à l’issu du combat, pour protéger le groupe, Janne se sacrifia et fut presque mortellement blessé. Ils trouvèrent le Miroir des Réminiscences, mais durent rentrer en urgence dans la ville la plus proche, qui s’avérait être justement Gaza Est, la destination prévue par Lailah pour être la dernière de son voyage …

Janne avait sombré dans l’inconscience, et une fois avec les prêtres et les sages, sa vie était mise entre leurs mains. Lailah de son côté, était partie s’entretenir comme prévu avec Yulyana. Kagura et Terra repartirent de leur côté. Mais pour sûr que si un jour ils se revoyaient, Janne lancerait un défi à Kagura ! Janne se réveilla d’ailleurs quelques jours plus tard, le plus gros de ses blessures avait été soigné et sa vie était hors de danger, mais il restait en convalescence … Lailah était restée la Vestale du Feu, mais vu les découvertes qu’elle avait fait, les débats sur l’avenir de Gaza Est risquaient de durer longtemps encore …

Janne dut rester encore un petit moment dans l’infirmerie de Gaza Est, Lailah venait lui rendre visite une à deux fois par jour. Janne finit par être convoqué auprès du Grand Prêtre, son aide et « exploits » furent loués par Lailah. A l’origine, la prêtresse ne voulait pas qu’il soit concerné par Gaza Est, mais Janne ne pouvait plus reprendre une vie normale après cette aventure et faire comme s’il ne s’était rien passé … Yulyana allait devoir revoir bien des choses mais il demeurait tout de même une mission qu’il se devait de respecter : celle de retrouver et protéger les Cristaux. Comme il l’avait demandé à la Vestale du Vent. Il souhaitait également que l’on retrouve les autres Vestales …

Ainsi, Yulyana créa ce qu’il appela la « Garde Cristalline », dévouée à la protection des Cristaux et des Vestales – qui elles-mêmes devaient protéger les Cristaux. Janne y entra ainsi que quelques prêtres et quelques soldats qui protégeaient le monastère. Gaza Est recrutait, mais officiellement, Janne devint le premier Cavalier de la Garde Cristalline. Sauf que lui, s’il devait trouver des Cristaux, il ne les ramènerait pas à Gaza Est, il les garderait avec lui pour empêcher quiconque de s’attaquer au monastère, et tout simplement pour que personne ne mette la main dessus …

Malgré tout, encore convalescent, avant que Janne exerce officiellement ses fonctions, Yulyana lui suggéra de retourner à Tréno, non seulement pour expliquer la situation à la garde de la ville où il était censé être encore soldat … mais aussi pour se reposer et récupérer pleinement ses forces, chez lui.

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Sheli
• Votre âge? 21 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Enième compte de Fulgora
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Joker. angel
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Janne Angard   Mer 18 Mai - 16:10

Bonjour et (re)bienvenue sur FFRebirth!

Bon, à part la taille de Janne qui collait pas au premier abord (il ne me semble pas qu'il soit dans la moyenne des mecs quand même, quand on voit les autres dans le jeu à côté ^^) j'ai rien à redire sur son histoire!

Je ne vais pas m'étendre, tu es évidemment validé! Je te laisse gérer par contre ta fiche de combat et tout, et tu pourras commencer à rp quand et où bon te semblera, je t'enverrai le PNJ en conséquence ^^

Fiche validée!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Janne Angard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Janne Angard
» Janne Angard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives