Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Entre Kilika et Luca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Mar 4 Avr - 17:02

Elepir et Azura embarquent depuis Luca!
____________________________________________________


Un pendentif qui répare les vêtements? Wait, wait, wait... Les gemmes pouvaient faire un truc du genre? Je ne le savais pas! Elle me disait que c'était grâce à son médaillon, donc peut-être que l'écaille du Léviathan agissait comme une gemme magique ici? Hmmm... Désolé, mon côté scientifique. Mais après, une gemme qui pourrait réparer les fringues, ça serait une première!


Bref! Nous étions déjà partis faire les boutiques et acheter le nécessaire. Pour ma part, je n'achetais rien bien sûr. J'avais déjà beaucoup dépensé aujourd'hui et je n'avais besoin de rien de plus. Elle avait été très rapide pour sa part, allant à chaque fois à l'essentiel. Je n'avais pas vu ses achats, néanmoins elle n'était pas Crésus non plus.


Finalement, nous arrivâmes jusqu'à mon petit bébé : ma moto. Halala, quelle était belle et chère à mon cœur! J'invitais la demoiselle à monter derrière moi. C'est sûr, elle eut quelques réticences. Ça se voyait déjà dans ses propos, mais surtout dans ses actions.


Elle me fit de nouveau sourire. Son côté embêtée et inquiète de tant de découvertes était mignon quelque part. Elle retroussa sa robe sur la moto et, après quelques hésitations, finit par s'accrocher à moi.


" C'est parti! On y va! "


Et j'allumais le moteur pour que nous y allions. Elle s'agrippa bien vite. Je pense qu'elle eut peur car je sentis bien ses ongles pour le coup! Heureusement que je conduisais prudemment!
Les passants nous regardaient bizarrement. Cela paraissait logique en même temps au vu de la "machine" que je me trimbalais. Heureusement, contrairement au matin, je ne me fis pas contrôler. Nous réussîmes à rejoindre le port avant que le bateau ne parte. Là, de façon surprenante, elle me dit qu'elle ne pourrait jamais s'y faire. Hahaha!

" Tu dis déjà ça alors que tu n'... "


Je fus interrompu par un marin annonçant le départ.


" Hmm... Par devant, je te rejoins. "


J'avais toujours mon petit sourire en coin alors que je traînais ma belle moto sur le ponton pour que des hommes m'aident à la disposer correctement.


" Une bonne chose de faite! "


Je souris alors à la mer en mettant mes mains dans mes poches. Je pris alors un comprimé contre le mal des transports, puis je détachais mon regard du grand bleu pour le porter sur la femme aux cheveux azur. Elle aussi regardait loin devant elle. Tranquillement, je vins me placer sur la rambarde à côté d'elle. J'avais tout de même mis une certaine distance entre nous. Je n'allais pas lui dire, mais j'allais probablement garder la marque de ses ongles jusqu'à demain...


" Tu sembles captivée... "


Je la lâchais du regard, regardant moi aussi l'horizon.


" Je suppose qu'entre ton monde et celui-ci, la mer est toujours la même. "


Je ne dis plus un mot, laissant un certain silence.


" Tu disais donc avoir connu Léviathan, n'est-ce pas? "



Je la regardais en coin, profitant du vent marin. Tant qu'on avançait et qu'il n'y avait pas de houle, je ne risquait pas de tomber malade. Le seul bémol, c'est que si madame pensait aimer la mer, elle allait être servi. Quelques nuages noirs commencèrent à pointer le bout de leur nez dans le ciel. Ils étaient encore loin, il n'y avait donc pas à s'en faire... Mais ils allaient arriver à un moment ou à un autre.  

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Dim 9 Avr - 12:46

Alors que j’avais le regard perdu vers l’horizon, Elepir ne tarda pas à venir me voir. Je n’avais pas vu qu’il prenait des médicaments contre le mal de mer, mais pour l’instant, il n’avait rien à craindre. C’était sans compter les nuages à l’horizon, mais ca ne laissait pas présager de graves intempéries pour le moment. Oui. Pour le moment. Son commentaire sur le fait que j’étais captivée ne me tira pas de mes pensées, je continuais à fixer l’océan, jusqu’à ce qu’il cherche à comparer avec mon monde d’origine … dont il avait toujours autant de mal à croire en l’existence. Je baissais alors les yeux.

- Oui. Je vivais près d’un petit village où les bateaux n’étaient pas aussi grands que celui-ci, il n’y avait que des bateaux de pêcheurs. Mais loin au-delà de l’océan, il y avait le grand royaume de Saronia. On raconte que les bateaux étaient si grands qu’ils pouvaient transporter des armées …

Mais la dernière fois qu’Azura avait parcouru la mer, c’était en volant par-dessus, afin de pouvoir rejoindre le Continent Flottant avec Léviathan. Un petit silence s’installa, et justement, Elepir revint au sujet du Maître des Eaux. Mon regard se durcit à cette mention.

- J’ai assisté à sa naissance. Lâchai-je spontanément et d’un ton assez sec. Peut-être un peu trop alors qu’il n’avait rien dit de méchant. Je sentais que j’avais attisé une certaine curiosité. - Un jour, un prophète m’a apporté un œuf gigantesque en affirmant que mon destin était lié à celui de la créature à l’intérieur. J’ai amené l’œuf à proximité du Cristal de l’Eau en sentant sa magie se dégageait de lui. Il a fini par se nourrir d’une partie du pouvoir du Cristal et il a fini par naître. Un serpent des eaux proche pourtant des dragons, aux pouvoirs aquatiques incommensurables. Je ne suis pas sûre, mais je crois que le Gulgan voulait dire qu’il serait un jour un allié des élus des Cristaux.

Mais je taisais la partie où Léviathan dut absorber l’âme de mon fils pour réparer le mal causé : il menaçait l’équilibre en s’étant nourri ainsi de la magie du Cristal. Puis, je me remémorais la conversation au restaurant à Luca et je finissais par tourner la tête vers mon camarade.

- Mais la description que je te fais de Léviathan, ne t’est pas inconnue, n’est-ce pas ? Ton comportement et tes commentaires étaient étranges, tout à l’heure. Est-ce que … Est-ce que Léviathan existe aussi sur Héméra ?

Cela faisait naître un étrange nouvel espoir en moi … et une certaine motivation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Lun 10 Avr - 22:25

Le petit vent du large nous caressait la peau alors que nous nous éloignions du port. Aurevoir Luca, belle ville qui m'aura accueilli le temps de quelques nuits. L'horizon nous appelait et je frémissais déjà à l'idée de vivre de nouvelles aventures. Maintenant accompagné d'Azura, je ne savais pas vraiment combien de temps je l'accompagnerai, mais je ne me prenais pas la tête. Seul le moment présent devait compter! Il fallait être optimiste!


Pour sa part, elle semblait dans ses pensées. Je trouvais le moment opportun pour discuter d'un peu de tout et de rien et faire plus ample connaissance. Elle disait venir d'un autre monde et, même si j'avais du mal à le croire, je devais admettre que son histoire me fascinait plus qu'autre chose. Imaginer une nouvelle planète avec pleins de lieux différents, des pratiques et des coutumes uniques, une faune et une flore surement bien distinctes... Tant de possibilités, tant de choses incroyables! Déjà qu'il y a quelques années encore, j'avais la prétention humaine de croire que la vie n'était apparue que sur Gaïa... Mais maintenant, depuis Héméra, il y avait tant de possibles! On ne pouvait plus dire qu'une chose était folle... Même les petits hommes verts existaient peut-être! Et je parle pas des pampas!


Le sujet de la discussion fut néanmoins très terre à terre. Ou plutôt même marin, puisque la demoiselle choisit de parler d'une ville nommée Saronia et de bateaux de pêches. J'imaginais le paysage dans un coin de mon esprit.


" Ça à l'air sympa ton monde... Ça serait cool de trouver un moyen de s'y rendre... "


Puis je choisis de parler de Léviathan. A mon grand étonnement, Azura me lâcha avoir assisté à sa naissance. Attends, attends, attends... Sérieusement?! Genre... LE Léviathan?! Je fus assez surpris, à la fois par le ton de ma partenaire de voyage, mais aussi par le fond de son discours. Je dus difficilement émerger quand elle me demanda s'il existait sur Héméra... Ma tête devait être amusante à voir tiens...


" Heu... Ou-Ouais, enfin... Attends. T'as assisté à la "naissance" – et je mimais les guillemets – de Léviathan? La chimère? Wouah! C'est pas rien ça! Enfin, je savais même pas qu'il était né... Mais... J-Je-Bl-Gll... Un, deux, trois, je recommence : Le Léviathan de ton monde est né d'un œuf? Donc il était vivant et autonome? "


Je finis par mettre ma main droite sur mon front en faisant une pause de deux secondes. Juste le temps de clarifier mes pensées.


" Sur Héméra, j'en sais rien. Je ne sais pas si l'on t'a mise au courant, mais Héméra existe depuis peu. Avant ça, c'était quatre planètes séparées. Concernant Léviathan, c'était une sorte d'invocation. Donc pas un être vivant au sens où tu l'entends, mais une sorte d'arme. Il apparaissait et attaquait les ennemis avant de disparaître. S'il est si connu, c'est parce qu'il a causé pas mal de problèmes à une organisation en guerre avec le village utilisant cette invocation. "


Je fis une légère pause, me redressant pour regarder Azura dans les yeux.


" Je suis pas très clair hein? "


Je soupirai avant de poursuivre.


" En gros, je sais pas s'il existe toujours sur Héméra, pour répondre à ta question. Après, chaque cristal étant gardé par une chimère, je suppose qu'il garde peut-être celui de l'eau? "


Je souris légèrement, mais une pointe de tristesse se lisait dans mes yeux. Je ne savais pas trop comment lui dire ça...


" Après, pourquoi cette question? S'il garde bien le cristal de l'eau d'Héméra, je ne pense pas qu'il s'agisse du même Léviathan que celui de ton monde... Nan? "



Sa réaction était plutôt étonnante. Après, elle voudrait peut-être se mettre à la recherche d'informations sur cette chimère... S'il s'agissait bien de celle de son monde, elle pourrait peut-être lui poser de questions. Puis, me mettant à sa place, ça lui ferait surement du bien de savoir que quelqu'un de son monde se trouve aussi sur Héméra. Mine de rien, elle était un peu seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Mar 11 Avr - 21:57

Il semblerait que j’aie été un peu trop vite au sujet de Léviathan. Elepir semblait avoir du mal à articuler tout à coup à son sujet. La Chimère ? Oui j’avais entendu parler des Chimères à mon arrivée. Mais les propos de mon interlocuteur étaient … étranges.

- Bien sûr qu’il est né, toute chose, vivante ou non, est créée. Par le miracle de la vie, ou des mains d’une autre entité. Sur mon monde du moins … N’était-ce pas le cas sur Héméra ? - Il avait sa propre conscience et sa propre liberté. Mais j’ignore ce qu’il est advenu de lui quand je l’ai laissé.

Tout comme j’ignorais que plusieurs siècles s’étaient écoulés depuis mon décès et qu’il avait en effet endossé un rôle similaire à celui qu’Elepir commençait à décrire ensuite : une invocation … En revanche, le qualifier d’arme me fit froncer les sourcils.

- Que- … !? Les Hommes se servaient de Léviathan comme une arme de guerre ? C’est scandaleux !

Révoltant même. J’étais vraiment mécontente d’apprendre cela. Et comment Léviathan pouvait-il accepter d’endosser un tel rôle !? Effectivement, Elepir n’était pas très clair mais surtout … Je plissais des yeux pour rajouter :

- La situation elle-même n’est pas claire, je ne comprends pas comment une telle chose pourrait se produire. Le Léviathan que j’ai connu était noble et majestueux.

Mais Elepir était incapable de me dire si Léviathan existait encore ou non. Si c’était le cas, il serait sûrement le Gardien du Cristal de l’Eau, si on suivait la logique d’Héméra. Oui c’était probable … il restait à vérifier s’il existait d’autres Chimères aquatiques qui pouvaient endosser un tel rôle, et pour cela, je ne pouvais pas m’avancer puisque je ne venais pas d’ici. Le jeune homme semblait prendre un air triste, j’ignorais si c’était une forme de compassion ou s’il était juste désolé pour moi. Mais il supposait que peut-être, le Léviathan de ce monde ne serait pas le même que celui que j’ai connu. Il marquait un point, je fronçais légèrement du nez pour réfléchir … mais je ne pouvais pas trouver une réponse logique pour le moment, alors je relevais les yeux vers lui.

- Et bien … J’imagine qu’il n’y a qu’un seul moyen de le savoir. Trouver cette Chimère de l’Eau pour vérifier s’il s’agit de Léviathan, et si c’est le cas, je verrai bien s’il s’agit de celui que j’ai connu ou non.

Je baissais ensuite les yeux et repartais dans mes réflexions, le cerveau en ébullition, mais non, rien n’y faisait.

- Mais … Si c’est celui que j’ai connu, ca signifierait qu’il peut voyager entre les mondes … J’ignore s’il a vraiment ce pouvoir. Je finissais par plisser des yeux. - Enfin, il ne sert à rien de chercher une explication à des questions dont on ne peut trouver les réponses à l’heure actuelle.

Le mieux était effectivement de trouver la Chimère de l’Eau … Mais elle pouvait être n’importe où dans un monde aussi vaste … où l’océan est visible à perte de vue, qui plus est. C’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Jeu 13 Avr - 14:25

La demoiselle aux cheveux d'azur m'expliqua rapidement les conditions de la naissance de Léviathan. Donc, basiquement, il était sorti d'un œuf après avoir absorbé l'énergie d'un cristal et avait grandi plus ou moins aux côtés de cette femme? Wouah! Je n'aurai jamais imaginé les chimères comme des êtres vivants à part entière! Pour ma part, il s'agissait plus d'entités chimériques – d'où le nom de chimères me direz-vous – invoquées par la magie d'un utilisateur et usant de leurs attaques. Je savais que la chose était différente sur Spira, mais cela restait plus ou moins des armes de guerre.


Bien sûr, de part notre différence de culture et de monde, Azura ne put qu'être choquée d'entendre que le Léviathan de mon monde était surtout une arme de guerre. Je finis par soupirer suite à sa remarque.


" Ouais, je me doute que ça doit pas être facile d'entendre ça, mais dit-toi que ton Léviathan était vivant et possédait un comportement. Le nôtre n'avait pas vraiment de personnalité. Il arrivait puis attaquait. Tout simplement. C'est pour ça que cela m'étonne qu'une chimère venant de ton monde ait la vie de n'importe quelle autre créature. Quelque part, je trouve ça super intéressant. "


J'abordais alors ma mine compatissante. Elle semblait assez attachée à ce monstre. Elle l'avait vu naître, donc, comme pour un chien ou un chat, elle devait beaucoup y tenir. Je ne voulais pas qu'elle se fasse de faux espoirs... Je fus néanmoins surpris quand elle parla de trouver la chimère de l'eau. Houlà... Savait-elle dans quoi elle s'engageait? Je tendis légèrement ma main vers elle, mais je me retins en voyant qu'elle réfléchissait plus à voix haute qu'autre chose.


" Ouais, c'est sûr. Si on tombe dessus, ça sera surement une question de hasard. Surtout qu'il paraît que tout le monde ne peut pas trouver les chimères. Mais bon, je dis ça, mais j'en sais rien en fait. Je t'avoue que ce n'est pas ma priorité haha! J'ai déjà un taf qui me fait beaucoup bouger, alors si en plus je dois fouiller le monde à la recherche de ces êtres... Bref, c'est pas tentant. "


Je posais alors mon regard au loin. Les nuages recouvraient le ciel, la tempête approchait.


" Après, si rechercher cette chimère est vraiment important pour toi, fait-le. Mais fait gaffe quand même. Il y a beaucoup de personnes qui les recherchent et certains sont près à tout. "


Je sortais alors mon PHS. Il était temps de changer ce sujet de conversation, car un peu trop badant à mon gout. Je l'ouvrai devant elle en lui montrant une liste de contacts.


" Passons à un sujet plus pratique. Voici un PHS, ou portable si tu préfères. C'est un appareil qui permet à deux personnes éloignées de communiquer. On en trouve pas sur Spira, mais ça s'achète sur Dol ou Gaïa. C'est plutôt pratique. Je sais pas si tu comptes aller quelque part en particulier plus tard, mais ça pourrait être sympa que tu ais le tien. "


Je la pris alors par la main et y déposais l'engin de blasphème... Du moins, au yeux de l'Eglise de Yevon. Je me rapprochais par la même occasion pour pouvoir voir l'écran pendant que je lui expliquais.


" Le principe est simple et cool, tu vas voir. Chaque portable a un numéro qui lui est propre. Tu peux donc joindre n'importe qui grâce à son numéro de portable. Comme ça, si jamais tu vas quelque part, pour un festival par exemple, tu pourras garder le contact avec ceux que tu rencontres. D'où l'intérêt d'en prendre un quand tu pourras. "


Je fis alors apparaître la carte du monde à l'aide de mon application GPS.


" Et ça, c'est la carte du monde. Le petit point rouge, c'est l'endroit où nous sommes. Du coup, si tu veux savoir où tu ais, hésite pas à me le demander."


Je voulus continuer sur ma lancée, mais un éclair gronda derrière moi. De plus, la houle se fit d'un coup plus forte. Je m'accrochais à la rambarde, mon estomac me faisant comprendre qu'il n'aimait pas la tournure des événements.


" Bon, je crois qu'on va aller dans les cabines... Ou dans la grande salle d'en bas. "


Je me mettais doucement à transpirer... Génial.


" Il paraît qu'ils vont nous faire voir un film d'horreur... "



Je souriais, mais j'étais crispé. Ma main serrait bien fort la rambarde alors que je sentais des gargouillis dans mon ventre. On commençait à être gentillement secoués faut dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Sam 15 Avr - 21:58

Spoiler:
 

Le Léviathan de ce monde serait une entité sans personnalité ? C’était un peu dur à croire pour moi, mais comme je le disais, il n’y aurait qu’un moyen de le vérifier : retrouver Léviathan, si tant est qu’il s’agisse bien de la Chimère de l’Eau sur Héméra. Mais Elepir me mit en garde vis-à-vis du fait qu’il était très difficile de trouver sur les Chimères, d’autant plus que certaines personnes ne pouvaient pas les rencontrer. J’espérais bien ne pas faire partie de cette catégorie de personnes, mais soit, ma détermination était telle que je ne perdais pas espoir à ce sujet. En revanche, par où commencer ? Je  commençais à y réfléchir lorsque le jeune homme manifesta son refus à participer à ce genre de « traque ». Soit, il était maître de ses choix après tout.

Je ne rajoutais rien à tout cela, j’avais trop peu de connaissances sur le fonctionnement de ce monde pour faire des affirmations et parler en connaissance de cause. Je ne pouvais que spéculer. Aussi, mon compagnon changea de sujet et expliqua, comme promis, comment fonctionner son PHS. C’était un peu compliqué au premier abord puisqu’inconnu pour moi, mais j’essayais de retenir le principe de base : une machine permettant à deux personnes de communiquer même en étant chacun à l’autre bout du monde.

- Quel concept incroyable … Mais n’y a-t-il pas de risques pour que deux personnes aient le même numéro ?

Puisqu’il m’avait confié le sien, je regardais vaguement l’appareil mais je ne savais pas l’utiliser, et ne voulant pas l’abîmer ou le détraquer, je préférais ne pas me montrer trop curieuse et ne pas trop y toucher. Il activa le fameux GPS pour faire apparaître une carte du territoire, je ne masquais pas une certaine surprise.

- Votre peuple est vraiment très avancé sur le mien … Sur mon monde si nous souhaitons communiquer à distance avec quelqu’un, il faut juste envoyer des lettres.

C’était plus long et c’était tout un métier chez les mogs certes. Mais la discussion s’arrêta là puisqu’un éclair venait tout chambouler. La tempête commença à se lever, mes cheveux volaient peu à peu dans tous les sens au même titre que ma robe mais j’étais bien plus calme qu’Elepir. En fait, il devenait incroyable pâle. Puis suggéra d’aller dans une cabine ou dans la grande salle.

- Tu as le mal de mer ? Viens, il faut que tu ailles te reposer. De toute manière nous ne serons pas en sécurité sur le pont, les vagues commencent à s’agiter.

Je lui attrapais la main pour l’emmener vers la cale où ils avaient installé une grande table. Les autres marins et voyageurs s’y trouvaient et semblaient s’être mis à l’abri aussi pour attendre que la tempête passe. J’aidais Elepir à aller s’installer sur une chaise avant de me tourner vers un marin qui passait.

- Excusez-moi ? Vous avez des feuilles de menthe ? Peut-être du gingembre aussi, c’est pour une infusion.
- Euh … J’suis pas sûr qu’on ait du gingembre ici mais de la menthe oui, je vous ramène ca dans quelques minutes.


Je hochais de la tête et restais près d’Elepir pour veiller à son état. Je sentais que le stress montait pour bon nombre de personnes ici, il n’était jamais rassurant de voyager avec une mer qui se déchaînait progressivement au point de faire tanguer le bateau. Mais quelques minutes plus tard, le marin que j’avais abordé revenait avec une tasse d’eau chaude et des feuilles de menthe qui infusaient déjà dedans. Je prenais la tasse délicatement pour l’apporter à Elepir, en faisant attention à ne rien renverser avec les mouvements du bateau.

- Tiens. Tu devrais boire ca. Je n’étais pas médecin et il était possible qu’il ne comprenne pas pourquoi j’avais demandé ca. - J’avais lu un livre sur l’herbologie au temple, il paraît que les infusions de menthe et de gingembre sont efficaces contre les nausées liées au mal de mer.

La menthe poivrée était même plus efficace mais je doutais qu’ils aient ca à bord … J’étais déjà étonnée que la menthe et le gingembre soient des noms familiers ici.

- Veille à boire de l’eau régulièrement si tu le peux. Nous ignorions dans combien de temps l’orage va passer.

La pluie battait sur les hublots et le tonnerre grondait fréquemment … ca n’allait pas se calmer tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Mer 19 Avr - 20:00

Comment vous résumer mon état...? Vous savez, quand on joue à la corde à sauter et qu'on dit à haute voix "La mer s'agite-gite-gite! ", "La mer est forte-forte-forte!"... Bah j'ai jamais été bon à ce jeu. Là, c'est mon estomac qui s'amusait à sauter. De plus en plus vite d'ailleurs. Je sentais déjà les gargouillis désagréables et les tremblements de mon œsophage. Un goût assez désagréable remonta subitement dans ma tranchée, ainsi que de fortes bulles d'oxygènes.


Alors oui, j'aurais pu rapidement glisser que deux personnes n'avaient pas, en principe, le même numéro. Ça avait été compliqué au début avec l'arrivée de Dol qui utilisait une technologie similaire, mais ça s'était rapidement arrangé. Il y a juste quand elle parla de lettres que je pris le temps de baragouiner quelque chose.



" Les lettres, c'est romantique. Mine de rien, ça se fait toujours pas mal sur G... "


Je me tus en faisant mine de ravaler quelque chose. Ni une, ni deux, la demoiselle avait saisi ma main pour m'emmener sur une chaise. Là, je regardai ma main et mon bras pour constater que j'étais bien pâle-au. De plus, je me sentais de plus en plus faible, presque amorphe.


Les gens affichaient une certaine crainte mine de rien. Le bois grinçait et les yeux étaient rivés vers le ciel. Le bateau tanguait de plus en plus et mon estomac semblait se tordre en tous sens. Heureusement, un homme m'apporta bien vite une boisson chaude. Azura assurait. Y avait pas à dire, elle avait le pied marin. Je saisis la tasse en étant un peu surpris par son poids, puis je l'amenait à mes lèvres sans boire. Je restais comme ça, inspirant l'odeur de menthe pour penser à autre chose. Mon cerveau était en pause à ce moment. Je buguais littéralement. Puis, après une profonde inspiration, j'engloutis le liquide en deux gorgées à peine. Je laissai alors ma langue pendre.


" Ok, je me suis brûlé. "


Et pas que la bouche d'ailleurs. Je sentais le liquide glisser en moi et fondre mes entrailles. Ce fut douloureux, très douloureux, puis... Plus rien. J'avais encore mal au ventre, mais je n'étais pas sur le point de vomir. Etait-ce donc la force de l'effet placebo?


" Efficace ton remède. Du coup, pas de film d'horreur aujourd'hui, haha... "


Ouais, bon... Ne plus faire un semblant d'humour en étant HS. On dit vraiment que de la merde.


" Ton conseil est sympa. J'y penserai. On voit la différence entre toi et moi n'empêche. T'as l'air d'avoir plus souvent pris le bateau que moi. "


Je montrai alors un plan du bateau accroché au mur à mon ange gardien.


" Bon, ma cabine est la 203. Je pense que je vais aller m'y coucher en attendant qu'on arrive. Le trajet dure 2-3 heures je crois. Et toi, tu as quel numéro sur ton billet? "



D'ailleurs, j'eus un gros doute... Mes yeux en triplèrent de volume. On était monté à bord assez vite mine de rien. Elle avait pris son billet?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Mer 26 Avr - 21:29

Spoiler:
 

Nous n’avions pas eu de chance de tomber sur une tempête en prenant la mer, mais ca faisait partie des aléas de la vie … Que ce soit sur mon monde ou celui-ci, les Hommes ne pouvaient contrôler la pluie et le beau temps, nous devrons faire avec jusqu’à ce que l’orage se calme et que les flots soient plus cléments pour la traversée. Elepir semblait avoir le mal de mer, j’avais demandé à un marin s’il était possible de lui apporter une infusion à la menthe, et chose faite, je le laissais boire – même s’il s’était brûlé. Ca semblait fonctionner, pourtant c’était la première fois que j’avais ce réflexe, comme je le lui disais, j’avais seulement lu un livre sur les remèdes naturels à base de plantes. J’avais affiché un sourire discret à sa remarque, sur le fait que je semblais avoir pris plus souvent le bateau que lui.

- Et bien non. Par contre c’est une véritable expérience que de faire un voyage maritime en pleine tempête …

Une première oui. Je devais être l’une des rares personnes sur le bateau à conserver un calme olympique alors que le stress et l’inquiétude se faisaient sentir chez les autres passagers. Même si Elepir avait de légères améliorations dans son état, il souhaitait aller se reposer dans sa cabine. Il me montra le plan du bateau avant de me demander le numéro de la mienne, sur mon billet. Je fronçais un peu les sourcils.

- Quel billet ? Personne ne m’a donné quoi que ce soit quand je suis montée à bord.

Voilà qui était fâcheux … Même si j’avais oublié de le prendre, il aurait été du devoir des employés de me rattraper pour me le donner … mais je me souvenais du départ précipité, sans doute avait-ce été un oubli dans les deux sens. Je soupirais alors.

- Inutile de paniquer pour si peu. Je vais aller me renseigner pour voir s’il y a une cabine de libre ou une correspondant à un billet qui n’a pas été récupéré. Ce sera probablement le mien. - Va te reposer, je viendrai te chercher quand nous serons arrivés, si tu le souhaites.

Le sommeil était un remède très efficace, lui aussi, contre les divers maux dont pouvaient être victimes les Hommes. J’attendais juste de voir s’il voulait que je l’accompagne jusqu’à sa cabine, avant d’aller interroger un des marins qui géraient le navire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Sam 29 Avr - 15:49

" Une véritable expérience? Je t'avoue que je m'en passerai bien. " lui dis-je avec la main sur mon visage.


J'essayais de contenir la nausée qui m'envahissait, mais je devais avouer avoir grand mal à accomplir cela. Bon, assez de bêtises, j'allais rejoindre ma cabine. Puis, je me mis à penser à son billet. C'est vrai qu'en y repensant, je ne me souvenais pas l'avoir vu le prendre! Ça faisait d'elle une passagère clandestine? Houlà! On était mal! Pas le temps d'y penser ceci dit. Le bateau tangua de nouveau et je fus obligé de me retenir autant que possible contre un mur. Heureusement, je pus contenir un violent appel d'air venant de mon ventre. Quant à Azura, elle eut la délicatesse de me proposer de venir me chercher une fois reposé. Bon... Si elle voulait régler cette histoire de son côté, il n'y avait pas de soucis.


" C-Ca marche. A tout à l'... "


Je mis ma main devant ma bouche et pris mes jambes à mon cou jusqu'à ma cabine. Pas de vomi, heureusement, mais une sensation très désagréable. La porte ouverte de ma cabine, je la fermais violemment derrière moi et vint me pencher au dessus du labo, m'appuyant contre celui-ci avec mes deux mains. J'avais envie de vomir mais bizarrement... Bah ce dernier se faisait désirer.
Oui, car bon... Je me disais qu'au pire, je vomissais puis je passais à autre chose. Mais non, ça voulait plus sortir. Et comble de l'ironie, je me demandais bien ce qu'Azura allait penser de moi tiens. Enfin bon, c'était pas spécialement la question. Je lâchais mon évier propre pour aller me vautrer sur le lit de ma cabine. J'avais chaud et froid à différentes parties du corps. Je profitais donc de mon intimité pour me mettre torse nu, mais couvrir mes pieds avec la couverture. Je sortais mon PHS et j'envoyais quelques messages à des amis restés sur Gaïa. Bref, j’espérais que ça passe. Déjà qu'une amie avait chopé la tourista en allant à Utaï... Enfin bref. Tout ça pour dire que la fin de voyage fut assez calme.


Je me rhabillais et me préparais à sortir de la cabine. On entendait de nouveau les mouettes, signe que la terre devait être proche. Je pris une profonde respiration et me dit qu'il fallait maintenant retrouver ma partenaire de voyage. Après tout, ce monde était nouveau pour elle. Mieux valait-il accoster ensemble, non? Je déambulais alors dans un couloir, affichant clairement un teint d'aspirine. Un signal retentit alors, annonçant l'arrivée très prochaine au port de Kilika.


Je pris la décision de monter sur le pont, suivant les nombreux autres passagers, et cherchant dans le lot celle qui avait élevée un Léviathan. Je regardais autour de moi sans la trouver. Bon... Elle était peut-être encore dans sa cabine? L'avait-elle trouvée d'ailleurs? Sans parler du fait que je devrais surement m'excuser pour mon comportement... Halala, galère cette histoire.


________________________________________________________________

Spoil:
 

Azura et Elépir débarquent à Kilika!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   Mar 2 Mai - 23:26


Elepir gagne 250 gils et Azura en gagne 200 gils !

Elepir et Azura passent au niveau 3 !!




Azura et Elepir accostent à Porto Kilika


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Kilika et Luca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre Kilika et Luca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Conversation entre Ambre et Luca: clash.
» Entre Besaid et Luca
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Océans-