Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Direction le festival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Direction le festival   Mar 26 Avr - 21:37

Ammos et Jenny viennent de Porto Kilika

Ammos"J'ai entendu dire qu'il y'avait un festival pour fêter les trois ans d'Héméra. Y'a plein de monde qui y va, comme tous ces gens. Qui dit plein de monde, dit foule et gens importants, dit information, dit pistes sur les chimères ? Et puis, l'occasion se présentait... Je pense que je t'ai tout dit, AM' "

D'accord, tout s'expliquait. Les tenues étranges, le matériel pour les stands. Je n'avais aucune idée de ce en quoi consistait ce genre d'événements, mais je supposais que c'était normal. Et puis, Jenny avait raison, s'il y avait autant de monde qu'elle le disait, il y avait en effet beaucoup de chances qu'on puisse trouver des informations sur les cristaux.

Par contre le surnom... Bah, c'était de bonne guerre, avec celui que je lui avais donné, mais sans que je sache pourquoi, je n'étais pas vraiment fan. Ca sonnait moins bien que " Jen' ", je trouvais, mais c'était peut-être que je n'étais pas habitué aux surnoms. A part éventuellement ceux que me donnaient mes parents lorsque j'étais enfant, mais en même temps, je trouverais encore plus dérangeant que Jenny m'appelle comme ça je pense. Je finirais sans doute par m'y habituer.

En parlant de Jenny, visiblement, cette histoire de festival éveillait sa curiosité.

"Dis moi, comment t'as vécu la fusion des mondes ? Je me posais la question vu qu'on va quand même à quelque chose qui est sensé la fêter..."

"Et bien, en fait, je pense que ça m'a fait moins d'effet qu'à la plupart des gens. Je ne savais déjà rien du monde où je vivais, et au final, tout ce qui a changé, c'était la quantité de choses que j'avais conscience de ne pas connaître. Mais ça a quand même été suffisant pour me faire quitter l'Eglise de Yevon."

Bon, ce n'était pas la seule chose qui avait fait que je m'étais enfui, mais dans l'immédiat, je ne lui avais pas dis toutes les raisons pour lesquelles je voulais les cristaux, alors autant ne pas rentrer dans les détails. Je me doutais que si nous continuions à voyager ensemble, et à chercher les cristaux, j'allais bien devoir lui dire ce que je comptais en faire après avoir retrouvé mes parents. Mais dans l'immédiat, c'était pas le moment.

"Et toi ? Tu l'as vécu comment ? Moins calmement que moi je suppose, non ?"

En même temps, comme je l'avais dit, j'étais à peu près certain que quasiment tout le monde l'avait vécu moins calmement que moi.


Dernière édition par Ammos le Jeu 5 Mai - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Jeu 28 Avr - 15:30

JennyPas sûr que ce surnom sonne hyper bien, il faudrait peut être lui en trouver un autre. Ou ne pas lui en trouver du tout. Il avait bien accepté que l'on aille à ce Festival, et c'était tant mieux, car difficile de changer de cap maintenant. Mais j'avais intérêt à pouvoir lui apporter des infos là bas, sinon, il m'en voudrait peut être. D'ailleurs, autant discuter un peu le long du trajet... Et effectivement, la fusion des mondes ne l'avait pas chamboulé outre mesure. 

"Curieusement, ça n'a pas changé grand chose tout de suite pour nous. J'habitais déjà au Fort Condor, je t'en ai parlé, non ?" En réalité, non, je pensais pourtant...
"Et vu qu'on vivait en quasi autarcie, ça n'a pas troublé notre mode de fonctionnement. Mais rapidement, on a eu des infos des autres continents et certains voyageurs, les premiers à tenter leurs chances à faire le tour des mondes, n'hésitaient pas à venir faire escale chez nous. Par contre, sans les matérias, on a eu un peu de mal à se rééquiper et heureusement, que la Shinra n'était pas au mieux à ce moment là, sinon, elle aurait sans doute vite faire réussi à nous assaillir..." 

"Enfin, depuis, j'ai même du mal à me rappeler de l'époque où nos mondes ne formaient pas qu'une seule et même entité... T'imagines que tous les nouveaux nés, ne connaîtront certainement qu'Héméra ? " 

Et la discussion battait son plein jusqu'au festival. 

HRP :
 

Ammos et Jenny font un tour au Festival

La fête était terminée maintenant, et nous avions repris une autre embarcation. J'avais regardé à peu près où elle se dirigeait, et elle faisait plusieurs escales. On aura le temps de se décider de notre prochaine destination à son bord. C'est le genre de journée où on fait pleins de choses mais où on pète la forme malgré tout. Le repos moral, peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Dim 1 Mai - 15:11

AmmosAinsi, Jenny n'avait pas été choquée outre-mesure par la fusion des mondes, si ce n'est qu'à cause de la disparition des matérias (quoi que ce soit d'ailleurs. Il faudra que je lui demande), son organisation avait dû se rééquiper. Mais au-delà de cela, elle semblait l'avoir vécu un peu de la même façon que moi, sans grand changement.

D'ailleurs, elle avait soulevé un point très intéressant au passage. Les enfants nés après la fusion ne connaîtraient sans doute jamais un autre monde qu'Héméra. Honnêtement, j'y voyais plus d'avantage que d'inconvénients, car quand je pensais à la façon dont Yevon avait réussi à faire peur au peuple de Spira et à les laisser dans l'ignorance pendant plus de 1000 ans, je savais qu'offrir aux gens et aux enfants l'opportunité d'avoir des vues différentes grâce aux autres mondes, où Asran n'avait pas d'emprise, était un bienfait que j'aurais aimé avoir eu plus tôt.

Quoi qu'il en soit, la discussion se prolongea, tout au long du trajet, jusqu'à que ce que nous arrivâmes au festival. Et tant qu'à faire, j'en avais profité pour demander ce qu'étaient les matérias.

Après le festival

Et voilà, le festival était terminé et nous étions remonté dans un bateau. Il faisait plusieurs escales, un peu partout autour des mondes, donc cela nous laissait l'occasion de nous arrêter où nous le souhaitions, au cas où nous aurions une idée en tête ou juste une envie particulière d'un endroit où s'arrêter. Dans l'immédiat de toutes façons, nous venions de partir, donc la première escale ne serait pas pour tout de suite.

Non, pour l'instant, le pont du navire était désert. La nuit était tombée, les étoiles brillaient au-dessus de la mer, et je regorgeais d'énergie. J'étais sûr que je serais épuisé après une telle journée, mais étrangement non. C'était comme si j'avais toujours l'énergie du festival en moi, mais je me doutais que cela risquait de ne pas durer très longtemps.

"Bon, il va falloir réfléchir à ce qu'on fait maintenant... Tu as une idée de où aller ?"

Pour ma part, j'aurais sans doute plutôt songé à retourner sur Spira, il y avait suffisamment d'endroit où chercher pour que cela vaille le coup, mais d'un autre côté, si Jenny connaissait mieux les autres mondes que moi, il y avait des chances qu'elle connaisse peut-être un endroit plus approprié.

Cela m'ennuyait un peu, par ailleurs, d'être celui qui nous sortait de l'esprit du festival, mais il fallait bien que nous décidions d'une destination. J'aurais peut-être pu attendre demain, mais enfin, peut-être valait-il mieux y réfléchir à l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mer 4 Mai - 13:22

Jenny"Je vois qu'un seul endroit mais je crois que c'est la fatigue qui m'y fait penser. Là tout de suite, j'aimerais retrouver mon lit..." disais-je en baillant. 

Le contrecoup de la soirée commençait à se faire sentir et je repensais à ce qui me servait de chambre au Fort Condor. J'avais envie d'y retourner mais pas qu'égoistement, même si Ammos faisait pas partie de la Néo Avalanche, j'aurais aimé pouvoir l'aider dans sa quête et je sais qu'on ferait d'une pierre deux coups là bas. 

Mais moi qui avait annoncé ouvertement ne rien avoir à carrer des cristaux, je savais très bien que le fait qu'un mec m'ait fait changer d'avis allait faire jaser. Honnêtement, j'en ai toujours rien à faire mais... Je sais pas, il faut bien que je m'occupe aussi... 

" Le truc c'est où qu'on aille, faudrait que je puisse y trouver un intérêt quand même. Pas que pour moi, enfin, tu comprends..." 

J'avais beau avoir un statut particulier, je ne pouvais pas non plus ne faire que ce que bon me semblait. Oh, et puis, qu'est-ce qui pourrait m'arriver, hein ? 

"Le truc, c'est que même toi, tu sais pas trop où aller, hein ? T'as pas cru que j'étais guide touristique quand même ? T'as déjà maté une carte d'Héméra ? On pourrait commencer par ça, tu crois pas ? On en trouvera bien une sur ce bateau, d'ici à ce qu'on soit loin de la côte."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mer 4 Mai - 17:12

AmmosDans l'immédiat, Jenny comptait surtout aller dormir, et cela pouvait se comprendre. L'énergie du festival redescendait à grande vitesse, et il y avait fort à parier que d'ici un quart d'heure, je serais également épuisé. Je me dis donc que nous remettrions cette discussion au lendemain, mais elle me lança une remarque que je crus cinglante, mais il était difficile d'en être sûr dans l'état où nous nous trouvions tous les deux.

"Le truc c'est où qu'on aille, faudrait que je puisse y trouver un intérêt quand même. Pas que pour moi, enfin, tu comprends...

Le truc, c'est que même toi, tu sais pas trop où aller, hein ? T'as pas cru que j'étais guide touristique quand même ? T'as déjà maté une carte d'Héméra ? On pourrait commencer par ça, tu crois pas ? On en trouvera bien une sur ce bateau, d'ici à ce qu'on soit loin de la côte."


Il fallait bien l'admettre, je n'avais pas forcément été très sympa avec Jenny dans nos trajets. Faute de connaître Héméra, je lui demandais sans cesse si elle savait où nous devrions aller, pour la simple raison que moi, je n'en avais aucune idée. Du coup, elle se retrouvait à essayer de trouver une destination utile à la fois pour elle et pour moi, alors qu'au final, je n'avais aucune véritable destination. Tout ce que j'avais à faire, c'était explorer...

Quand on y pensait, en réalité, le plus simple aurait été de se contenter de la suivre. Si son organisation, la Néo-Avalanche, lui donnait des missions et des endroits où aller, alors l'accompagner m'offrirait la possibilité de voyager et, avec un peu de chance, de découvrir les chimères, comme je le souhaitais. Peut-être aurais-je dû intégrer l'organisation pour cela, mais après tout, si cette Néo-Shinra était du genre à s'allier à Yevon, il y avait effectivement de fortes chances qu'il faille effectivement la combattre.

Mais dans l'immédiat, il valait mieux discuter d'une telle chose une fois reposé.

"Ecoute, je suis désolé si tu trouves que j'ai exagéré à trop te demander où aller. Tu as raison, il vaudrait mieux que je commence par regarder par moi-même à quoi ressemble Héméra. Du coup, on devrait remettre cette discussion à demain. Moi, je vais me coucher."


La saluant d'un signe de tête un peu penaud après ces excuses maladroites, je descendis à la soute et m'installai dans une cabine vide, m'endormant particulièrement vite. J'étais finalement beaucoup plus fatigué que je ne le pensais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mer 4 Mai - 18:11

JennyOui, j'avais pas tellement le courage de réfléchir maintenant... Et, je ne voulais pas savoir où on allait dans l'immédiat. Il pourrait aussi avoir une idée... J'ai épuisé mes deux seules pistes en réserve... 

Sur le coup de la fatigue, j'espère que je ne l'avais pas dit trop méchamment mais, il s'excusa et partir du principe qu'il valait mieux aller se coucher. Il montrait rien mais moi j'avais vraiment l'impression d'avoir foiré... Il me salua que d'un bref coup de tête avant de redescendre dans les cales vers les cabines. 

Je restais un peu là sans trop savoir ce que je devais faire avant de suivre le même chemin. Malheureusement, je n'avais pas vu quelle porte, il avait emprunté et je me hasardai à en ouvrir deux ou trois, le plus silencieusement possible sans tomber sur la bonne. 

J'abandonnai l'idée de le retrouver... On se sera même pas souhaité bonne nuit... Je comprenais même pas pourquoi ça avait une importance pour moi, en fait... 

C'est dommage, c'est le seul petit point noir de notre journée détente. Ce genre de journée dont il faut profiter car trop rare... Mais n'est-ce pas pour ça que l'on endure toutes les autres ? 

"Bonne nuit Ammos..." 


Je lui aurais souhaité au moins... 



Pour Wraith:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Sam 7 Mai - 11:35



Un bruit de courant d'air insistant déferlait dans toute la cale du bateau. Presque tout le monde semblait être endormi, se reposant d'une longue et plaisante journée. A ce moment, impossible de déterminer avec exactitude où se trouvait le navire dans les océans...

- Vous......

Le courant d'air... Il murmurait, il semblait désigner des personnes. Même si Ammos et Jenny dormaient tout deux dans des chambres séparées, bien endormis, leur inconscient entendait cet appel. Il se faisait de plus en plus insistants, mais ni l'un ni l'autre se réveillait. Ils entendaient le courant d'air, mais ne l'écoutaient pas...

« Braoum - SCRATCH »



Dans un sursaut de frayeur les deux jeunes gens se réveillèrent. Le bruit du tonnerre ne pardonnait pas. Mais l'incompréhension pouvait se lire sur leur visage. Comment se faisait-il, qu'en se réveillant, ils se retrouvaient l'un face à l'autre ? Ils dormaient pourtant bien dans des chambres séparées. Après un rapide regard balayant la pièce, ils pouvaient se rendre compte qu'ils n'étaient ni dans un lit, ni dans une chambre... Ils étaient dans la cuisine du bateau. Ammos avait même dans sa main droite un couteau tâché de sang, et Jenny avait du sang sur ses habits... Il faisait très sombre, et le bateau tanguait plutôt bien. Mais surtout, qu'allaient-ils faire...


Que se passe-t-il ? Vous étiez en train de dormir, et vous voilà en plein milieu des cuisines, avec un couteau tâché de sang ? Quels mystères...
La cuisine est grande, vous devriez vous séparer pour enquêter...

  • Fouiller dans le frigo
  • Lire la note sur la table
  • Chercher une lampe/torche
  • Emprunter les escaliers
  • Éplucher des légumes
  • Regarder dans l'évier
  • Trouver l'heure
  • Appeler à l'aide
Vous ne pouvez choisir qu'une action par personne (ou une action pour deux, au choix), dans le but de faire avancer l'enquête. Il est impossible d'utiliser vos sorts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mar 10 Mai - 4:43

HRP:
 

AmmosPourquoi est-ce toujours après une journée épuisante qu'on ne peut jamais dormir tranquillement ? Déjà, j'étais au beau milieu d'un cauchemar, sans doute causé par le roulis du bateau. C'était un cauchemar très étrange d'ailleurs. Je voyais le navire de l'intérieur. On voyait que l'orage le secouait, mais sans que cela ne soit inquiétant, non. La peur venait d'ailleurs. Les couloirs étaient parcourus par une étrange brume, qui semblait s'insinuer sans difficulté sous les portes. J'entendis une voix lugubre percer à travers le sifflement du vent.

"Vous..."

Et soudain, je me réveillai. Pas à cause de cette voix, mais à cause du craquement qui l'avait suivi. Le tonnerre avait retenti, beaucoup plus fort que d'habitude. Je n'avais jamais eu peur de l'orage, mais là, n'importe qui aurait sursauté. Et d'ailleurs, cela avait également réveillé Jenny aussi. Une minute... Jenny ? Mais elle n'était pas là quand je m'étais endormi... Ah mais oui, j'étais parti me coucher avant elle. Elle avait dû me rejoindre plus tard dans la cabine.

Sauf que nous n'étions pas dans la cabine. Regardant autour de moi, je pus constater, malgré la pénombre, que la pièce où nous étions était beaucoup plus grande qu'une cabine. A priori, au vu de l'ameublement, c'était la cuisine. Je me relevai pour essayer d'y voir un peu plus clair, et c'est là que je me rendis compte que j'avais quelque chose dans la main droite. Quelque chose que je n'aurais jamais imaginé tenir entre les mains.

"M-Mais... C'est quoi ce couteau ?!"

En effet, bien installé entre mes phalanges, se trouvait un couteau, couvert de ce qui me semblait bien être du sang. Sous le choc, je le lâchai, et me tournai vers Jenny pour constater que c'était ses habits qui étaient teintés de rouge pour elle.

"Oh mon Dieu, Jenny ! Tu es blessée ?! Qu'est-ce qu'il se passe ici ?!"

Mais non, a priori, ce n'était pas son sang qui maculait ses vêtements. Je n'y comprenais plus rien. Je tentai de regarder autour de moi, cherchant désespérément un indice sur ce qu'il s'était passé, lorsque je me rendis compte que, sur la table à côté de nous, il y avait une note épinglée. Un peu tremblant d'hésitation, je m'approchai, espérant que cette note n'était pas une simple commande d'un des clients, oubliée ici par le personnel des cuisines, et que cela allait nous offrir un début d'explication.

*Ammos lit la note sur la table*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mar 10 Mai - 13:34

JennyPeut être était-ce parce que je m'étais couchée un peu perturbée que j'allais connaître un sommeil un peu particulier. Je ne savais pas tellement si ce que je ressentais était dans mon rêve ou pas, je crois que j'étais à la frontière entre les deux. Ce blizzard, cette voix... J'avais entendu parler de ça, peut être que... 

Je me "réveillai" face à Ammos alors qu'il avait un couteau dans la main, première interrogation que l'on se posait sachant qu'il était entâchée de sang. Il semblait ne pas savoir non plus où on était dans cet espèce de lieu qui ressemblait au bateau sur lequel on se trouvait mais dont le mobilier faisait plus penser à une cuisine. 

Je n'avais pas remarqué mes vêtements avant qu'Ammos s'affole de mon état de santé. Je n'avais rien mais effectivement, il y'avait quelque chose de bizarre, et le sang ça tâche. 

"Non, t'inquiètes pas ça va. Je crois qu'on est dans un rêve, j'ai entendu une rumeur de gens qui se rencontrent dans leurs rêves. C'est peut être le cas. Mais ça paraît tellement réel..." 

Bon, pour le coup, j'avais un vrai doute, y'avait un truc qui clochait. J'essayai de me concentrer pour faire apparaître de nouveaux vêtements mais ça ne marchait pas. Je croyais que c'était possible. 

"Je... Je sais pas comment on est arrivé là... Et quelque chose me dit qu'on a rien à y faire..." 

Et si quelqu'un nous trouvait là avec un couteau et mes fringues entâchés de sang. 

"Tourne toi..." 

Cela faisait deux fois en deux jours que je me changeai dans la même pièce que lui. Je prenais deux tabliers que je nouai, l'un pour me couvrir à l'avant, et l'autre pour me couvrir à l'arrière. Ca laissait apparaître mes hanches et mes bras sur le côté mais, valait mieux ça que les gens s'imaginent que j'avais tuer quelqu'un, non... 

Même moi, avec toutes ces preuves, j'avais un doute sur notre innocence. Fallait trouver une explication à tout cela. Je prenais mon portable dans ma poche. On avait toujours pas de réseau mais je voulais au moins m'assurer de l'heure qu'il était. Je sais pas... Par réflexe... 

"Panique pas... Il doit forcément y 'avoir une explication à tout ça, hein ?" 

Ma voix était faussement rassurante... Et si c'était encore ce gars qui nous avait échangé nos corps ?

Jenny se change et regarde l'heure (sur son portable)
Revenir en haut Aller en bas
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mar 10 Mai - 14:02



Alors que les deux jeunes gens prennent conscience de la situation et de là où ils se trouvaient, ils devaient commencer par comprendre ce qu'il se passait. Pas à l'aise avec ses vêtements ensanglantés, Jenny essaya de se changer, croyant qu'elle était dans un rêve. Mais pas de rêve ici, si elle devait se changer ce serait avec ses petites mains. Récupérant par la même occasion son téléphone portable, elle pouvait voir l'heure 2h38, mais son portable n'avait plus de batterie et il s'éteint de suite. Le dos tourné Ammos jeta un oeil sur la table, il faisait sombre mais il pouvait voir la petite note de papier.


Une liste de légumes... A priori cela n'avait rien de très intéressant pour leur affaire. C'étaient les ingrédients d'une ratatouille, mais honnêtement, qui pourrait bien avoir l'utilité d'une ratatouille dans un moment pareil ? Il faisait toujours sombre dans la pièce, difficile de bien voir d'éventuels indices comme des taches au sol par exemple.


Que se passe-t-il ? Vous étiez en train de dormir, et vous voilà en plein milieu des cuisines, avec un couteau tâché de sang ? Quels mystères...
La cuisine est grande, vous devriez vous séparer pour enquêter...

  • Fouiller dans le frigo
  • Lire la note sur la table
  • Chercher une lampe/torche
  • Emprunter les escaliers
  • Éplucher des légumes
  • Regarder dans l'évier
  • Trouver l'heure
  • Appeler à l'aide

Vous ne pouvez choisir qu'une action par personne (ou une action pour deux, au choix), dans le but de faire avancer l'enquête. Il est impossible d'utiliser vos sorts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mer 18 Mai - 1:31

AmmosJ'eus beaucoup de mal à lire la note. L'écriture n'était pas parfaite, et le manque d'éclairage n'aidait absolument pas, sans compter mes mains qui tremblaient. Je tentai certes plusieurs angles mais n'ayant pas le droit de me retourner puisque Jenny était en train de se changer (ce qui me perturbait d'ailleurs beaucoup moins qu'au festival, mais la situation y était sans doute pour beaucoup), cela ne changeait pas grand chose. Je finis cependant par pouvoir déchiffrer l'écriture et, par réflexe, je commençai à lire à voix haute.

"Poivrons, Aubergine... Non, on n'aura pas de réponse avec ça."

Je reposais la note sur la table, malgré tout un peu moins nerveux. Le temps que j'avais pris pour tenter de lire cette note m'avait laissé l'occasion de me calmer, et ce n'était pas plus mal. Mais j'étais toujours particulièrement angoissé par cette situation sans queue ni tête, et l'obscurité ambiante n'était pas pour me rassurer. A priori, si nous devions chercher des indices dans cette cuisine, nous devions trouver une source de lumière.

J'essayai de regarder autour de moi, je pouvais à peu près distinguer les murs de la pièce, mais impossible de distinguer clairement quoi que ce soit sur les meubles ou ailleurs. Toutefois, je pus remarquer quelque chose qui était probablement l'entrée de la cuisine. Des escaliers qui remontaient vers les hauteurs du navire. Logiquement, s'il y avait un endroit où mettre une lampe, c'était prêt de l'entrée. Je m'approchai donc des dits-escaliers. Allez, un peu plus de chance qu'avec la note cette fois, s'il-vous-plaît.

*Ammos cherche une lampe du côté des escaliers*

HRP:
 


Dernière édition par Ammos le Mer 18 Mai - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mer 18 Mai - 16:20

HRP :
 

JennyJe n'avais pas senti le regard d'Ammos se tourner. Au moins, je n'avais pas à voyager avec un de ces mecs qui ne pensait qu'à ça, un peu comme ceux qu'on voit dans certains mangas. Ou peut être que je n'étais pas à son goût tout simplement.

Quoi qu'il en soit, j'étais plus à l'aise comme ça. On était que tous les deux et puis en général, tant que je n'étais pas en sous vêtement en public, le fait qu'on voit un peu de ma chair ne me dérangeait pas non plus, c'est comme si j'allais à la piscine, non ? 

J'avais regardé l'heure sur mon portable mais celui-ci n'avait plus de batterie. J'avoue ne pas y avoir fait gaffe mais je l'avais pas rechargé depuis Luca et si il cherche sans arrêt un réseau, ça doit l'épuiser aussi vite fait. Il était encore tôt et donc tout le monde devait dormir. 

"Il est 2h38, si ça t'intéresse." 

Mais je ne sais pas si avoir une heure précise était vital pour un gars de Spira. Ils faisaient comment d'ailleurs ? 

De son côté, il faisait chou blanc aussi. Le mot en question n'était qu'une liste de légumes. Bon, on y voyait toujours pas grand chose vu que mon portable rétroéclairé avait rendu l'âme pour cette nuit. J'avais encore mes vêtements plein de sang et je décidai de les stocker dans un évier pour au moins les faire tremper. Mais il semblait y'avoir autre chose dans l'évier. 

"Dis Ammos, c'est la première fois qu'autant de trucs bizarres t'arrive ou ? T'as pas l'impression d'être revenu dans cet espèce de manoir bizarre au Festival ?" 




Jenny inspecte l'évier
Revenir en haut Aller en bas
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Jeu 19 Mai - 9:52



La tension est palpable, non pas par mésentante, mais surtout parce que l'inconnu et l'incompréhension de la situation fait naître un stress. Ne jugeant pas utile la note qui se trouvait sur la table, Ammos s'avance à tatillon et réussit à récupérer une lampe. Heureusement, celle-ci a de l'énergie, il peut donc s'en servir.

De son côté Jenny s'était diriger machinalement vers l'évier, sûrement dans le but de nettoyer ses vêtements. Lorsqu'elle ouvrit le robinet, il n'y eu rien. Elle réessaya une seconde fois, mais toujours rien. Une troisième et dernière fois, et là quelques gouttes tombèrent du robinet. Bien qu'il faisait sombre, les quelques gouttes qui s'écoulaient ne semblaient pas être de l'eau, mais impossible d'en être certain...


Que se passe-t-il ? Vous étiez en train de dormir, et vous voilà en plein milieu des cuisines, avec un couteau tâché de sang ? Quels mystères...
La cuisine est grande, vous devriez vous séparer pour enquêter...

  • Fouiller dans le frigo
  • Lire la note sur la table
  • Chercher une lampe/torche
  • Emprunter les escaliers descendant
  • Éplucher des légumes
  • Regarder dans l'évier
  • Trouver l'heure
  • Appeler à l'aide
  • Examiner le sol
  • Inspecter les murs
  • Éclairer l'évier

Vous ne pouvez choisir qu'une action par personne (ou une action pour deux, au choix), dans le but de faire avancer l'enquête. Il est impossible d'utiliser vos sorts !
Attention : Seul Ammos possède une source de lumière, si vous vous séparez, Jenny sera dans le noir et ne sera plus en mesure d'enquêter aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Ven 27 Mai - 1:32

AmmosJenny me dit qu'il était 2H38, et je supposai que c'était le milieu de la nuit. Ce genre de précisions étaient rarissimes sur Spira, on se contentait souvent de "matin", "soir", "nuit", et "midi" et "minuit" de temps en temps, mais il était vrai qu'en terme de perception et situation en fonction du temps, notre monde était très loin d'être le plus avancé. Je suppose qu'il fallait attribuer cela à un manque d'évolution, encore une fois à cause de Yevon, mais passons, c'était de loin le pire moment pour réfléchir à ce genre de choses.

Alors que je cherchais une lampe près des escaliers, je finis par tomber sur une lampe. Bon, ce n'était pas vraiment ce que j'espérais comme lampe ; c'était un de ces modèles allongés qu'on trouvait sur les autres mondes et que j'avais entraperçu une ou deux fois dans les mains de voyageurs. Mais le vrai problème avec ce genre de lampes, c'est que je n'avais vraiment aucune idée de comment elle fonctionnait.

Alors que je la tournais dans tous les sens, en appuyant à certains endroits un peu au hasard, Jenny me parla, me faisant un peu sursauter, je dois bien l'avouer.

"Dis Ammos, c'est la première fois qu'autant de trucs bizarres t'arrive ou ? T'as pas l'impression d'être revenu dans cet espèce de manoir bizarre au Festival ?"

"C'est vrai que maintenant que tu le dis... Mais au moins dans le manoir, on savait que c'était faux. Là, on ne peut pas en être sûr. Et puis, la vraie question avant ça, c'est "Qu'est-ce qui a bien pu nous amener dans cette situation sans nous réveiller ?""

C'était vrai après tout. Quand bien même cette situation était, ou pas, fausse, comment est-ce qu'on s'était retrouvé là en premier lieu ? C'était d'abord à cette question qu'il nous fallait répondre si nous voulions comprendre cette situation, quelque soit la façon dont elle allait évoluer.

Enfin, chercher des indices allait visiblement être plus simple à présent, car alors que je finissais ma phrase, je réussis enfin à faire marcher cette lampe, qui éclaira immédiatement... Jenny.

"Oh pardon ! Je suis désolé."

Quand on était habitué à la pénombre, c'était le genre de flash lumineux dont on se passerait bien, et je déplaçai donc le rayon de la lampe ailleurs. Mais je stoppai très vite ce mouvement le repointer vers l'évier. Un détail avait attiré mon attention : il me semblait que ce n'était pas de l'eau qui gouttait du robinet. Jenny n'avait sans doute pas remarqué lorsqu'elle avait tenté de le faire marcher, faute de lumière, mais une deuxième inspection me semblait nécessaire.

Ammos éclaire l'évier pour l'examiner à nouveau
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Sam 28 Mai - 17:04

JennyPeut être qu'en fait, j'étais morte et que je voyais enfin la lumière au fond du tunnel ? 

"Ammos dégage moi ça des yeux ! " 

Non ce n'était que sa lampe qu'il avait enfin réussi à faire fonctionner et dans mon champ de vision tant qu'à faire. Il fallait du temps avant que mes yeux ne se réhabitue à l'obscurité après que mes pupilles se soient dilatés et rétractés à ce fort signal lumineux. 

Je reprenais le fil de notre discussion en même temps. Qui nous dit que rien de tout ceci était faux, je pensais que c'était une plaisanterie d'Ammos mais ça n'avait pas l'air de l'être. 

"Tu veux dire que c'est pas toi qui nous as réveillé pour venir ici ?" J'en avais été persuadé depuis le début, allez savoir pourquoi... Peut être parce que j'avais eu aucune autre explication rationnelle à me mettre sous la dent. Je regardais la découverte qu'avait fait Ammos. Tout ceci me glaçait le sang. 

"C'est moi où il fait hyper froid ici ?" 

Je pense que c'était en grande partie dû à mon accoutrement léger et au fait, que je commençais peut être à flipper un peu... J'avais cru qu'Ammos avait tué quelqu'un avec son couteau avant de me rendre que c'était absurde, mais finalement, ça l'était peut être pas...

"Dis moi, ça va te paraître brutal comme question mais... tu as déjà tué des gens ? " 

Mais qu'est-ce que je racontais moi.. Je croyais quoi ? Et puis, si c'était le cas et s'il avouait tout, il serait obligé de me tuer après ! Oh mon dieu... Et j'avais pas de lumière moi... 

Du froid... de la lumière mais oui ! Je me dirigeais vers l'endroit où était le frigo pour l'ouvrir ! Avec un peu de chance, il serait en état de fonctionnement et il délivrerait de la lumière ! 

Euh Jenny... de l'électricité sur un tel bateau ? 

Jenny ouvre le réfrégirateur  le frigidère.  le frigo ! 
Revenir en haut Aller en bas
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Ven 3 Juin - 11:07



La tension montait encore d'un cran, bien que le jeune homme réussit à trouver une source de lumière. Souhaitant avancer un peu plus dans leur recherche, il voulu se servir de la torche pour examiner avec plus de détail l'éviter. Un bruit de gouttes venaient de cet endroit, mais il y avait autre chose. Lorsqu'il pu l'éclairer, un liquide épais et d'un rouge assez foncé coulait à un débit très faible du robinet. Au fond de l'évier, ce fluide angoissant décrivait des formes et des courbes. En s'approchant de plus près, il s'agissait d'un mot. PACT.

Jenny, de son côté, bien qu’assez inquiète de la situation, alla vers le réfrigérateur. L'appareil vibrait, signe qu'il fonctionnait, et en l'ouvrant, elle pu voir qu'il dégageait une légère source de lumière, mais bien sûr pas suffisamment pour éclairer la pièce. A l'intérieur, elle y trouva plusieurs fruits, légumes, et toutes sortes d'ingrédients. Notamment ceux présents sur la petite note trouvée sur la table...

Par ailleurs, alors qu'ils n'étaient plus à côté l'un de l'autre, un bruit sourd retentit. Il semblait venir d'en dessous. L'escalier permettait justement d'y descendre, mais sans lumière, impossible de l'emprunter...



Que se passe-t-il ? Vous étiez en train de dormir, et vous voilà en plein milieu des cuisines, avec un couteau tâché de sang ? Quels mystères...
La cuisine est grande, vous devriez vous séparer pour enquêter...

  • Fouiller dans le frigo
  • Lire la note sur la table
  • Chercher une lampe/torche
  • Emprunter les escaliers descendant
  • Éplucher des légumes
  • Préparer la ratatouille
  • Regarder dans l'évier
  • Trouver l'heure
  • Appeler à l'aide
  • Examiner le sol
  • Inspecter les murs
  • Éclairer l'évier

Vous ne pouvez choisir qu'une action par personne (ou une action pour deux, au choix), dans le but de faire avancer l'enquête. Il est impossible d'utiliser vos sorts !
Attention : Seul Ammos possède une source de lumière, si vous vous séparez, Jenny sera dans le noir et ne sera plus en mesure d'enquêter aussi bien.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Jeu 16 Juin - 1:58

AmmosOn pouvait raisonnablement penser qu'un robinet dans une cuisine, fut-ce celle d'un bateau, allait laisser écouler de l'eau. Mais pour une raison obscure qui me donnait des frissons, de ce robinet s'écoulait un liquide pourpre qui me rappelait un peu trop le sang à mon goût. Quant à ce qui pouvait pousser ce liquide à écrire le mot "PACT" au fond de l'évier, ce n'était ni plus clair, ni plus rassurant. Mais en même temps, sans que je sache pourquoi, ce mot me disait quelque chose. J'avais l'impression de l'avoir déjà vu, cette nuit, dans cette cuisine, mais je ne savais pas où.

Dans le même temps, Jenny et moi continuions de discuter, mais les sujets abordés n'étaient pas forcément pour me rassurer, ni elle visiblement.

"Tu veux dire que c'est pas toi qui nous as réveillé pour venir ici ?"

"Non, ce n'est pas moi. Pourquoi aurais-je fait ça ?"

D'un autre côté, je pouvais comprendre qu'elle imaginait que c'était moi. C'était la seule possibilité qui s'était présentée à elle au réveil. D'ailleurs, maintenant qu'on en parlait, peut-être que tout ça était une blague de sa part, et qu'elle jouait la comédie. Mais sitôt cette idée avait germé dans mon esprit que je la réfutai aussitôt. Pourquoi ferait-elle une chose pareille ?

Pendant ce temps, j'essayais de me rappeler où j'avais vu ce mot, "PACT"... Je n'avais pas examiné grand chose depuis mon réveil sur cette cuisine. J'avais trouvé la lampe, mais un rapide coup d'oeil me montra que ce n'était pas là que je l'avais lu, il ne restait donc plus que la note avec la liste de légumes. Je la repris sur la table, mais rien à faire, je n'arrivais pas à trouver ce mot ici non plus. J'allais la reposer lorsque Jenny me posa une question.

"Dis moi, ça va te paraître brutal comme question mais... tu as déjà tué des gens ?"

La question me surprit tellement que je sursautai et laissai échapper la note. Je me tournai alors vers Jenny, un peu bégayant... Cette question, pour moi, semblait tellement sortir de nulle part que j'avais du mal à y répondre correctement. Après coup, je compris que c'était à cause du couteau ensanglanté que j'avais dans les mains en me réveillant, mais le temps de chercher et d'essayer de comprendre ce qui se passait, je l'avait oublié ce couteau.

"N-Non ! Bien sûr que non ! Et toi ?"

"Et toi ?" n'était certainement pas la meilleure des choses à répondre lorsqu'on nous posait ce genre de question, mais ça m'avait échappé. Reprenant mon calme, je me penchai pour récupérer la note, et c'est là que je m'en rendis compte.

"Poivrons, Aubergines, Courgettes, Tomates... PACT, les initiales correspondent au message dans l'évier..."

A peine avais-je prononcé ces mots qu'un bruit sourd retentit à l'étage inférieur, me faisant sursauter. Plus ça avançait, plus cela ressemblait effectivement à la maison hantée, et j'en venais à me demander si c'était vraiment du sang qui s'était écoulé du robinet. Mais s'il y avait effectivement un problème, il valait mieux aller voir en bas ce qu'il se passait.

"Tu as entendu en bas ? Je vais voir ce que c'est, je reviens..."

Enfin, j'espérais que j'allais revenir. Et j'essayais d'éviter de penser au pire. J'étais trop angoissé pour lancer des sorts efficaces, et ce n'était d'ailleurs pas forcément une idée dans une cale aussi étroite. Si jamais je croisais un monstre ou quoi que ce soit et que je devais me défendre, j'allais avoir du mal.

Ammos emprunte les escaliers pour voir d'où vient le bruit qu'il a entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Lun 20 Juin - 19:29

Jenny"Je sais pas, je demande... Si c'est pas toi, ni moi, alors c'est quelqu'un ou quelque chose d'autres... 
Y'A QUELQU'UN ?

Ca coûtait rien de demander même si garder une certaine discrétion aurait peut être été plus malin ? Roh, et puis zut ! Y'avait aucune logique à ce qu'il se passait ici ! J'avais cru entendre un bruit sourd en guise de réponse venant d'en dessous mais je pensais avoir rêvé, un peu comme là en fait. Par contre, le fait que du sang s'écoulait de l'évier, ça c'était gore... Et ça écrivait un mot... "PACT"... Euh, il manque un "E" là, non ? Ou alors, on commençait à être trop dans le stress à s'imaginer des trucs et voir des choses là où y'en a pas. 

D'ailleurs, je ne sais pas trop d'où m'ait venue cette idée de question...

"Non, non..." ma réponse à son retournement de question se voulait plus hésitante que son non catégorique... Je n'allais pas m'étaler sur ce sujet, j'avoue que cette question n'avait pas tellement sa place à ce moment précis. Ammos décidait d'aller voir en bas des escaliers ce qui s'y trouvait maintenant qu'il avait une torche. Moi j'avais fait chou blanc avec le frigo, il n'y avait que des légumes... Une liste avec ces légumes là, et les initiales formait le mot pact... C'était peut être pas un hasard, finalement. 

Ammos avait été très logique sur ce coup là, et j'étais assez impressionnée. Peu de temps car on avait été surpris par un autre bruit sourd qui intrigua Ammos. 

"Fais attention à toi, hein ? " 

Pendant ce temps, je sortais tout ce qu'il y'avait dans le frigo pour examiner de plus près les fameux légumes qui me semblaient être des indices... A y voir, y'avait rien de spécial mais je prenais un économe et commençait à les éplucher pour voir si il n'y avait rien d'étrange avec tout ça... Poivrons, Aubergines, Tomates, Courgettes... 

Jenny épluche les légumes.
Revenir en haut Aller en bas
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mar 21 Juin - 9:50



Le bruit sourd n'arrangeait en rien la situation déjà plus que dérangeante. Les suppositions d'Ammos concernant le lien entre la liste de légumes, et le mot PACT écrit en lettre de sang étaient fondées, quoique légèrement tirées par les cheveux. Mais après tout, la situation actuelle ne l'était pas un peu ? Intrigué par le bruit venant d'en dessous, Ammos se dirigea machinalement vers les escaliers sombres pour les éclairer. Arrivé en bas, il s'agissait d'une cale sombre. Après un rapide coup d'oeil, un tonneau était renversé au sol. Sûrement sa chute qui a causé le bruit.

De son côté, Jenny était de nouveau dans la pénombre et n'y voyait plus aussi bien que lorsque Ammos était à ses côtés. Elle prit donc l'initiative de récupérer les légumes dans le frigo et de commencer à éplucher les légumes de la liste. Il fallait bien s'occuper, en attendant ?


Que se passe-t-il ? Vous étiez en train de dormir, et vous voilà en plein milieu des cuisines, avec un couteau tâché de sang ? Quels mystères...
La cuisine est grande, vous devriez vous séparer pour enquêter...



Attention, comme vous êtes dans des pièces différentes, les actions sont différentes pour chacun !

Jenny:
 

Ammos:
 

Vous ne pouvez choisir qu'une action par personne (ou une action pour deux, au choix), dans le but de faire avancer l'enquête. Il est impossible d'utiliser vos sorts !
Attention : Seul Ammos possède une source de lumière, si vous vous séparez, Jenny sera dans le noir et ne sera plus en mesure d'enquêter aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Sam 2 Juil - 3:40

AmmosLorsque Jenny me dit de faire attention à moi, je ne pus qu'acquiescer de la tête. Je me retenais déjà d'imaginer le pire, je préférais éviter de discuter d'un éventuel danger à l'étage inférieur. Je descendis donc les escaliers, lentement, prudemment, pour arriver dans une petite cale sombre. Il n'y avait pas grand chose ici : juste un placard, un porte-manteau sur lequel était posée une veste, et un tonneau qui roulait sur le sol. A bien y réfléchir, c'était sans doute lui qui avait fait ce bruit, en tombant. Je faillis être rassuré, jusqu'à ce qu'une question me frappe : est-ce que c'était vraiment les mouvements du navire qui avaient fait tomber ce tonneau ? Certes, le roulis était suffisant pour ça, mais tout de même...

Tout en restant sur mes gardes, je continuai d'observer la pièce avec ma lampe. Il y avait peut-être quelque chose ici qui pouvait nous servir à comprendre ce qui se passait ? Il valait mieux regarder avant de remonter, surtout s'il y avait effectivement quelque chose d'autre que le roulis qui avait pu faire tomber ce tonneau. Je commençais donc mon inspection. J'avais bien fait d'emmener la lampe d'ailleurs, car on y voyait encore moins bien que dans la cuisine. Il n'y avait pas moyen de mettre de l'éclairage sur ce bateau ? Je n'imaginais certes pas trop comment, mais cela devait bien exister. S'il pouvait faire des lampes sans feu comme celle que je tenais dans la main, il devait bien y avoir un moyen d'éclairer sans prendre le risque d'enflammer le navire, non ? Même au temple de Bevelle, il y avait des lumières de ce genre, donc si Spira s'était autorisé cette technologie malgré Yevon, tous les bateaux des quatre mondes auraient dû l'avoir. A moins que la tempête dehors y soit pour quelque chose ? Mais dans ce cas, comment se faisait-il que le frigo que Jenny avait ouvert soit lui éclairé ?

Enfin, il valait mieux ne pas se déconcentrer. S'il y avait un être vivant dans cette cale, je ne voulais qu'il profite que je sois en train de me poser des questions sans intérêt pour se jeter sur moi. A cette idée, je frissonnai et repris mon inspection. Pourquoi fallait-il que ce genre de choses arrivent ? Si le but était de gâcher l'ambiance après le festival, c'était réussi.

Ammos examine les coins de la pièce pour être sûr que rien ne s'y cache.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mer 6 Juil - 17:26

JennyA peine Ammos avait descendu la volée de marches et que je me retrouvais sans lumière que je stressais un peu. J'avais passé mes nerfs sur les légumes que j'avais machinalement épluchés mais ça ne faisait pas avancer le pourquoi du comment. Comment on avait pu arriver là sans nous en rendre compte et dans de tels conditions ? 

Et pourquoi il m'arrivait que des trucs bizarres depuis que je suivais Ammos. Je pense pas que ce soit lui, le fautif pour autant, mais intérieurement, allez savoir, tant que je n'aurais pas le fin mot de l'histoire, je crois qu'une partie de moi lui en voudrait. C'est bête comme attitude, pourtant. 

J'avais froid. Clairement, depuis que j'étais restée statique, je grelottais un peu. Faut dire que mon accoutrement vestimentaire était très léger et heureusement que l'on était dans la pénombre car j'apprécierais pas de me balader avec autant de "jeu" sur les côtés. Il fallait que je bouge mais je ne voyais pas quoi faire d'autres dans cette pièce. 

"Ammos, ça va ?" 

Je m'attendais à ce qu'il remonte aussitôt et, en plus, il ne me répondait pas. Fallait-il que j'appelle à l'aide ? Non, je ne pensais pas que c'était une très bonne idée. Ou alors, ça aurait été très bête de le faire que maintenant... Bon, je ne voyais pas d'autres alternatives que de descendre à mon tour, m'assurer que tout va bien. Je descendais les marches doucement, j'étais quand même dans la pénombre et je n'aimerais pas rater une marche, quoi... 

Et je crois qu'en entrant dans la cale, j'avais fait peur à Ammos.

"Oups, désolé..." 


Jenny descend les marches
Revenir en haut Aller en bas
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mar 19 Juil - 10:26



La cale était très sombre, et sans lumière impossible d'y voir. Heureusement Ammos avait une lampe, il s'avança donc plus profondément pour regarder dans les coins. Un petit « Scouic ! » retentit et un rat, effrayé par la lumière couru dans tous les sens. Il déboula comme une fusée, fonçant dans toute la pièce pour fuir son agresseur, qui venait d'être rejoint par un complice. Jenny en descendant effrayait encore plus le rat qui courait de plus en plus vite.

Les deux jeunes étaient maintenant en bas, laissant la cuisine loin, et seule...



L'enquête avance, un étrange mot a été retrouvé dans l'évier, une liste de légume... Et Ammos est parti en éclaireur dans la cale. Et rien ne semble s'éclaircir pour autant.


  • Emprunter les escaliers montants
  • Examiner le tonneau
  • Chercher dans les coins
  • Suivre le rat
  • Ouvrir le placard
  • Ramasser la veste sur le porte-manteau


Vous ne pouvez choisir qu'une action par personne (ou une action pour deux, au choix), dans le but de faire avancer l'enquête. Il est impossible d'utiliser vos sorts !
Attention : Seul Ammos possède une source de lumière, si vous vous séparez, Jenny sera dans le noir et ne sera plus en mesure d'enquêter aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Dim 24 Juil - 2:51

AmmosBon, au final, un être vivant, il y en avait bien un, mais il était bien moins menaçant que ce que j'avais imaginé. Juste un petit rat, tranquillement installé dans sa cave, et qui n'appréciait visiblement pas la lumière de ma lampe. Je pourrai rire de ce pauvre rat que j'avais dérangé, et dont la course agitée avait eu le mérite de me détendre, mais je crois que le grincement qui résonna derrière moi et qui me fit faire le demi-tour le plus rapide de ma vie nous fit aussi peur à l'un qu'à l'autre.

"Oups, désolée..."

Fort heureusement pour moi, ce n'était que Jenny, qui avait décidé de me rejoindre. Je préférais ça quelque part, on ne pouvait pas vraiment dire qu'être seul dans cette cave sombre, humide, et potentiellement habitée par un intrus, était une situation confortable.

"C'est pas grave, tant qu'à être surpris, je préfère que ce soit par toi. Au fait, le bruit venait du tonneau qui est tombé."

Tant qu'à parler de surprise, autant évoquer ce qui m'avait fait descendre. Une fois cela dit, je me rapprochai du porte-manteau. A priori, maintenant que Jenny était là, j'étais moins effrayé par l'idée d'une attaque surprise. Au moins, si jamais quelque chose arrivait nous étions deux pour nous défendre maintenant. Et puis, je doutai que quoi que ce soit d'agressif se cache dans le manteau que j'allais examiner. Il y avait de fortes chances que ce soit simplement qui l'ait oublié là dans la journée, mais avec un peu de chance, qui sait ? Il appartenait peut-être à celui qui nous avait emmené ici ?

"Tu as trouvé quelque chose là-haut ?"

Ammos examine la veste sur le porte-manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mar 26 Juil - 11:20

JennyJ'ouvrais la porte et j'eus une frayeur en voyant ce petit rongeur qui bougeait dans la pièce, le temps que je m'habitue à la pièce, je m'excusai auprès d'Ammos. Il me prévenait alors que le bruit venait du tonneau qui n'était pas stable. On se faisait vraiment des histoires avec rien, nous, des fois... 

Il me demandais si j'avais trouvé des choses à l'étage. Malheureusement, non, j'étais restée prostrée à éplucher des légumes avec l'espoir absurde d'y trouver quelque chose d'un tant soit peu intéressant. L'espoir faisait vivre mais là, il m'avait surtout occuper. 

J'avais songé à nous dire qu'on avait qu'à se barrer et basta. Mais le sang, le couteau, notre arrivée mystérieuse, y'avait forcément quelque chose à repérer autour de ça. J'avais cru à une mauvaise blague au départ mais elle n'aurait pas pu durer aussi longtemps, si ? 

Ammos ramassait la veste qui traînait là, peut être qu'il espérait qu'elle allait posséder des indices dans ses poches ou autre, moi je commençais à grelotter, je ne savais pas si c'était plus la terreur que le froid mais dans le doute. 

"Ammos, tu pourras me prêter cette veste après... Ce sera peut être plus décent et ça me réchaufferait un peu." 

Parce que la tenue fait à base de tablier a pas trop vocation à bien couvrir mon corps et à me sentir à l'aise. Je n'allais pas faire d'hypothermie non plus mais si je pouvais éviter d'attraper un rhume. 

La lampe d'Ammos éclairait chaque endroit mais dans la pénombre et sur du bois foncé, il aurait été compliqué de remarquer la première fois, le placard dans le mur. J'avais repéré la poignée et j'essayai de la retrouver à tâtons. 

"Ammos, je crois qu'il y'a une porte ici." 

J'aurais espérée que ce soit une porte de sortie mais, bizarrement, je flippais à chaque ouverture de porte... 

Jenny s'occupe du placard. (et enfile la veste si elle peut ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Direction le festival   Mar 26 Juil - 15:13



Les deux jeunes gens ne restèrent pas longtemps séparés, à croire que seule, Jenny avait bien trop peur, ce qui pouvait être compréhensible au vue des circonstances. En bas, Ammos venait d'effrayer un petit rat dont il ne préta guère attention, au lieu de cela, il se dirigea vers le porte-manteau. Dans la veste se trouvait un petit papier.

Au même moment, Jenny se rapprocha du placard. Lorsqu'elle ouvrit les portes, elle vit comme une scène d'horreur, un corps pendu éventré à l'intérieur, mais ce n'était qu'une illusion, sûrement le stress. Dans un frisson de peur, elle s'empara du manteau que venait de récupérer Ammos pour l'examiner. D'ailleurs, lorsqu'il déplia le petit bout de papier, le jeune homme pouvait remarquer quelque chose de très dérangeant... Trop peut-être ? Il était écrit en lettre de sang "PACT". Mais il était trop tard, Jenny avait déjà enfilé le manteau.

La jeune femme se retrouva comme tétanisé, les yeux grands ouverts. Un léger souffle glacé roula sur ses épaules, de gauche à droite, et une voix.


« Ton âme... est à... moi... »

Toujours devant le placard, elle pouvait un corps, pendu, sans vie. Il la fixait dans un regard vide. La jeune femme reprit ses esprits petit à petit alors que to]ut autour d'eux, le bateau commençait à trembler. Et soudain le calme. L'incompréhension, mais surtout la peur régnait dans l'atmosphère. Un bruit de grincement suivi d'un claquement, la porte de la cale venait de se refermer derrière eux. Comme si cela n'était pas suffisamment angoissant, la torche qu'avait Ammos clignota avant de s'éteindre. Le calme était de nouveau présent, mais le silence est parfois lourd dans ce genre de situation. Seulement les deux jeunes gens n'avaient rien à quoi se raccrocher... Jusqu'à ce qu'une main se déposa sur l'épaule de Jenny, et la seule chose que les deux jeunes pouvaient voir, étaient des yeux dans le noir ?!

======================================



Spectre - Niveau 5

======================================

Les yeux reluisaient d'une couleur inquiétante, mais à bien y regarder, impossible de voir des jambes, ou des bras. Comme si ce truc n'était qu'un mirage, et pourtant... Il était bien là... A fixer d'un air menaçant...



Combat Type Boss
Vous pouvez faire une Action de combat + une action RP par tour.

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Direction le festival
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival Jeux à Court-Saint-Etienne 2010 (Belgique)
» 1er Cannes Festival Cup 2011
» Festival des jeux à Cannes
» [Festival du jeu Toulouse 2010] 23-24-25 avril
» [b]Festival International des Jeux de Cannes 2011[/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Océans-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives