Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Lynoh Béryl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lynoh Béryl
Fils des brumes

Fils des brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 22
HP : 2600/4250
MP : 41/121
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Lynoh Béryl.   Ven 11 Mar - 20:26

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Gran Pulse (FF XIII)
• Nom: Béryl
• Prénom: Lynoh 
• Âge: 22
• Avatar utilisé: Ukitake  jūshirō - Bleach.

Description

• Alignement: Guerrier du néant

• Description physique: Lynoh n’est pas très grand, dans les 1m75, le corps et le visage fin. Il porte des cheveux longs et blanc. Il a les yeux gris bleu clairs. Une partie de son bras gauche est brûlé et porte des cicatrices au niveau du haut de la main gauche mais porte souvent un bandage ou un gant. Il porte un grand Haori (manteau) blanc qui fait sa taille. Ses habits ressemblent au style vestimentaire japonais et porte une lame de Nodachi, un katana très long . Il porte un collier avec un pendentif en forme de ‘L’.  

• Description psychologique: Certains dirons qu'il est étrange ou dans la lune mais il est principalement gentils avec tous. Il peut parfois avoir l'air nonchalant ou laxiste, se laissant emporter par les événements mais quand la situation l'oblige il peut devenir sérieux et fait ce qui doit être fait en dépit de tout état d'âme.
Il fait preuve d'une certaine sagesse et d'un recul vis  à vis de la mort par moment qui lui valent souvent de passer pour un fou mais cela l'amuse. 
Il est du genre à suivre sa propre justice, n'hésitant pas à aller à l'encontre des lois pour ce qu'il estime juste.      

Histoire


J’aime bien commencer mes récits par :
« J’ai vécu bien des aventures dans bien des vies, en voici l’une d’elle. »

On m’appelait Oerba Béryl Lynoh mais ‘Oerba’ était une coutume pour dire que je venais d’Oerba. J’ai grandis dans un temps troublé avec mon père. Il était forgeron et nous vivions à l’écart de la ville mais nous manquions de rien. Ma mère était une L’cie et sur Gran Pulse cela était un grand honneur mais j’avais perdu ma mère à cause de ça. Avec la guerre de Gran Pulse contre Cocoon de plus en plus de civils étaient appelés à joindre l’effort de guerre, mon père étant forgeron avait échappé au front. J’avais reçu une éducation similaire aux jeunes de mon age et même si nous n’étions pas riche j’avais réussi à lié mes études aux entraînement militaires. J’avais un pendentif en forme de ‘L’ que je tenais de mon père qui disait qu’il me permettrait de rencontrer mon âme sœur un jour. Mon père tenta de me faire éviter le front en me déclarant comme assistant mais je fus malgré tout convoqué.

Mon père craignant de me perdre moi aussi à cause de cette maudite guerre voulu me cacher mais je devais y aller. Il me proposa de me forger la meilleure arme qu’il pourrait mais j’avais également refusé, à la place j’avais forgé ma propre lame suivant ses conseils. J’appréciais les katanas et avait suivit un entraînement de kendo, d’après mes professeurs, j’avais du talent pour ça, aussi je forgeai un sabre. Une magnifique lame d’environ un mettre soixante-dix, un peu plus petite que moi, cependant, sa taille la rendais difficilement maniable et mal équilibrée c’est pourquoi il fallait mettre un poids dans le pommeau mais je trouvais la garde et le pommeau inutile sur les katanas, du poids en super flux. Satisfait de ma nouvelle arme je pus partir. En quittant la maison, je vis le regard inquiet de mon père, il semblait penser que ma ‘lubie’ me tuerai.

Beaucoup de recrus, dont je faisais partie, était inexpérimentés et je peinais à les imaginer sur un champ de bataille. La majorité des combats se passaient sur Cocoon et une de nos armée allait subir une embuscade sur le chemin, nous devions servir de contre offensive pour empêcher les forces de Cocoon d’enrailler les renforts alliés.
La tactique était simple, une partie de l’armée bloquerai l’ennemi pendant qu’une autre partie les prendrai de flanc. On nous fit faire une série de test d’aptitudes pour déterminer où nous serions placés. J’étais du fais de mes compétences à l’arme blanche dans les premières lignes.

Le jour fatidique arriva et quelque chose clochait. Tout les vétérans étaient dans le corps principal de l’armée et aucun officier ne dirigeait la seconde armée. Quand je compris la triste vérité, j’allai voir un officier. La seconde armée était un appas, un morceau de viande destiné à détourner l’attention de l’adversaire, ils allaient tous se faire massacrer, ne pouvant laisser cela se faire, je quittais ma place et on me menaça de me faire passer en cour martial, je lui jetai un regard noir qui lui fit se taire et je parti en courant.

Je devais faire vite, arrivé au niveau de l’armé je leur hurlais de courir dans la forêt qui était non loin, ne sachant quoi faire, ils obéirent. Un tir parti de la forêt et un jeune qui n’avait pas encore la vingtaine tomba à terre mort sur le coup. C’était encore pire que ce que je pensais mais grâce au sur nombre et aux arbres, nos adversaires furent vaincus. Je pris le commandement des survivants et on lança une offensive par l’arrière. Nous avions réussi à arracher la victoire au prix de nombreuse perte bien que si je n’avais rien fais nous aurions perdu. Je fus emmener en cour martial pour insubordination mais je fus emmener jusqu’au Fal’Cie d’Oerba Anima. Je m’étais fait remarquer pour mon adresse au combat et il fit de moi son L’Cie.
Durant ma vision, je vis une fille et je devinais un duel inévitable. Ce qui m’interpella était un collier, elle en portait un semblable au miens.
Je me réveillai avec une marque sur la main gauche, la marque qui scelle le destin des L’Cie. Je fus acclamé en héros élu alors que moins d’une demie journée avant j’étais hué en traître.

Devenu L’Cie, j’avais obtenu un pouvoir encore plus grand. Ma vitesse, force,perception avaient augmenté, j’étais capable d’utiliser la magie et même les puissantes bêtes sauvages qui régnaient sur les grandes plaines de Gran Pulse ne représentaient plus une menace. La guerre continuait et certains chefs prédisaient une intervention divine proche, ma tâche était que les conditions soient propice à cet événement et je comprenais que je ne verrai pas ce jour arriver.

Je fus appelé pour réaliser un raid sur un campement ennemi, nous étions bien moins nombreux mais nous devions le détruire dans la nuit. En cette période de l’année, une légère brume se levait la nuit. Un des notre fut prit et il allait être exécuté pour servir d’exemple, ne pouvant rester passif je sorti dégaina ma lame et fondit au milieu du campement. Je portais un grand Haori blanc qui faisait toute ma taille. J’utilisai le peu de magie que je maîtrisais pour intensifier les brumes.

Après une longue nuit de combat, les survivants fuirent le campement. Avant que je me rende compte j’avais vaincu plus de la moitié des soldats, la brumes les empêchant d’utiliser leurs fusils ils étaient venu au corps à corps les uns après les autres et usant de ma vitesse et de mon agilité pour les perdre parmi les brumes on me donna le surnom ‘Fils des brumes’.

Quelques mois passèrent et mon temps s’amenuisait mais je devenais également plus fort si bien que j’avais pris l’habitude d’attendre que mon adversaire porte le premier coup avant d’attaquer.


C’est en parcourant les terres que je fis une rencontre inattendue. Une fille, seule assise sur un rocher au milieu de ces terres hostiles et instinctivement je la reconnue. C’était elle, celle que je devais affronter. Elle portait le même collier que moi et me souriait. Elle avait un sourire malicieux et une défiance dans le regard qui me dérangeait.

-Cela fait longtemps que je te cherches, Lynoh.
Beaucoup de questions se bousculaient en moi et je tentais de masquer ce trouble.
- Tu l’as déjà oublié ? (elle prit le pendentif dans une main) Nous sommes liés. Je suis déçu que tu ne reconnaisse pas ton âme sœur. Avait elle ajouté en boudant. Elle se leva et me porta un regard où brûlait une flamme de défi.
- Je mourrai d’envie de t’affronter. Dit elle en tirant sur le col de sa tenue pour laisser apparaître une marque et des flammes apparurent de ses mains.

Instinctivement je pointa mon arme vers elle et le duel commença. Elle utilisait un grand nombre de magie puissante principalement de feu pour me maintenir à distance et repoussait mes attaques avec une épée longue à lame fine.  
Plus le combat dura et plus je commençais à éprouver de l’admiration pour mon adversaire, elle alliait déplacement, déviation et attaque avec une grande dextérité et semblait s’amuser beaucoup, elle n’était pas sérieuse mais ses yeux montrait qu’elle ne me laisserai pas la victoire et je me surpris de me prendre au jeux. Ce qui devait être un duel à mort était devenu une sorte de rivalité.
Elle fit un grand saut en arrière et fit apparaître une boule de feu plus grande qu’elle et la lança. La sphère se divisa en deux sous ma lame et j’assénai un coup de taille qu’elle ne parvint pas totalement à bloquer et fut projetée au sol.
Nous avions tout deux pris pas mal de dommages mais cela importait peu, j’essayais de ne pas y penser mais il s’agissait du dernier acte de notre vie, ce combat était exaltant et j’appréciais trop ce combat pour que ça importe. Cela semblait réciproque, au milieu du combat, un visiteur indésirable s’ajouta  à l’affrontement. Un Roi Béhémoth avait été dérangé par notre combat.

Le duel devin un combat triple où le Béhémoth était celui qui prenait le plus de dégâts. Le combat arrivait à un stade où tous étaient à bout de force, ma rivale agit la première. Elle se rua vers le Béhémoth et s’en servit comme monture. En haut de la créature qui lui servait de forteresse, elle recommença à incanter des sorts. À bout de force, je lançai une ultime offensive. Je lançai des sorts pour décupler ma vitesse, force et j’électrifiai mon arme pour me lancer à corps perdu contre le monstre.
J’esquivai facilement le coup du Béhémoth et arrivant à portée fus plongé dans un déluge de feu. Je sentais les flammes consumer mes dernières forces et arrivé juste en face d’elle, et j’eus un déclic, elle s’appelait.
-Mélody ? Murmurai je inconsciemment et elle eu un légers sursaut qui la fit calmer ses flammes et ma lame fendit l’air la tranchant elle et le monstre. J’atterris sur les plaines, ma tâche accomplie je perdis connaissance, et la vie.  


Test rp

x (seulement pour les personnages prédéfinis)

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant: 

• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Lynoh c'est cool
• Votre âge? 19
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Salut moi c'était Lynoh avant d'être Ruby
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Lynoh Béryl.   Ven 11 Mar - 22:11

Bonjour et (re)bienvenue sur Final Fantasy Rebirth !

Alors alors, une bonne fiche dans l'ensemble, les descriptions sont courtes mais elles vont droit au but et après tout il n'y a pas besoin de faire quarante lignes ! (Pas comme moi xD)

Pour l'histoire je te la valide également, de toute manière nous avions discuté de pas mal de points sur Skype vis-à-vis de l'histoire de FF13 et de l'époque de la Guerre de Transgression, et je vois que tu as tout bien repris pour intégrer de près ou de loin les éléments les plus marquants. Tu as même mentionné la prophétie qui annonçait l'intervention de Ragnarok et la Déesse Etro, donc super. ^^

J'avoue que j'ai bug sur ton nom de famille jusqu'au moment de lire le début de ton histoire, donc ok, ton personnage préfère dorénavant s'appeler Lynoh Béryl (aaaaanh le traître, c'est sur Cocoon qu'ils se nomment comme ca * ZBAF *). Après pour chipoter, je dirai que dans l'idéal dans FF13, le nom des clans de Pulse est supposé avoir trois lettres.

(Oerba Dia Vanille, Oerba Yun Fang, Paddra Nsu Yeul, etc.)

Maiiiis, comme cela est vraiment trop sous-entendu et pas expliqué clairement dans le jeu, je vais pas te demander de modifier ton perso pour si peu ! Razz

Euh, qu'ai-je oublié ...

Ah oui, comme vu sur Skype, tu n'as pas parlé d'Héméra mais tu as choisi de débuter ton RP à Guadosalam, ce qui est parfaitement logique puisque ton personnage doit revenir à la vie par l'Au-Delà, donc j'en conclus qu'il n'a pas repris vie à la fin de ton histoire et que tu comptes plutôt le décrire en RP.

Bon et bien parfait ! Fais juste attention à tes fautes d'orthographe par contre, pense à bien te relire. Smile

Tu es donc validé !

Tu connais la chanson dorénavant, tu peux m'envoyer ta fiche technique avec tes 20 points à répartir sur tes stats, le nom de ton arme, ta protection et tes deux techniques ! Vu que tu as déjà mentionné ton anniversaire dans le sujet adéquat, tu peux tout de suite sauter cette case pour aller demander un rang si tu le souhaites !

Tu peux commencer à RP mais tu ne pourras pas combattre sans ta fiche technique. Je ne sais pas trop s'il y a des gens de disponible pour RP actuellement alors je t'invite à passer par la demande de RP pour organiser ca. Smile

Fiche validée et verrouillée dans une semaine (si j'y pense Razz)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lynoh Béryl.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives