Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Une ville pas si calme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Lun 25 Avr - 17:35



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethS’apprêtant à entrer dans le bar qui se trouve à seulement quelques mètres devant lui, un bruit sourd venant d’une ruelle annexe va arrêter Seth dans ses mouvements. Ce son de poubelle qui s’éclate et les cris de douleurs de plusieurs personnes, ce n’est clairement pas normal, mais peut-il vraiment se préoccuper d’affaires qui ne sont pas les siennes alors qu’il est si proche de son but, Midgar ? Le jeune homme reste immobile un instant, fixant sous sa capuche la sortie de la ruelle d’où venait les cris. Ce qu’il va en voir sortir de façon soudaine va presque lui donne des frissons : une jeune demoiselle blonde sort à moitié ensanglantée et blessée de cette ruelle, mais même au premier coup d’œil, Seth la reconnait. Lucille, mais que vient-elle faire ici ? Elle est couverte de blessures qui ne semble pas daté d’il y a un instant et elle boite.

La course de la jeune femme va même l’amener à se heurter à un colosse qui se tenait devant le bar sans même le remarquer, bien qu’après le choc, elle était forcée de le remarquer en tout cas. Le temps semble se ralentir un instant pour le beau brun alors que Lucille commence à se relever péniblement : que doit-il faire ? Son cerveau lui dit de passer son chemin, son objectif est bien trop important pour pouvoir se faire remarquer par qui que ce soit à cet instant, si ce sont des mecs de la Néo-Shinra qui lui coure après, il sera forcé de les tuer s’ils le remarquent et transmettent des infos sur lui, ruinant toutes ses chances d’aller jusqu’à Midgar. S’il s’agit de simples personnes, ça serait que Lucille s’est mise dans une situation délicate et qu’il risque aussi de se retrouver dos au mur s’il prend sa défense.

Pourtant, le cœur du jeune homme lui dit de ne pas la laisser tomber, son amie vaut la peine qu’il lui rende ce service, sans parler que le fait de la voir dans cet état le rend lentement fou de rage. Une rage qui se met à bouillir à l’idée que les personnes qui la suivent vont sortir de la ruelle pour l’attraper vu son état, c’est quasi certain… Non, il n’en sera rien, la colère prend le dessus et les yeux de Seth se transforme en un regard de tueur, hors de question qu’on lui retire une personne à qui il tient. Le temps semble reprendre son cours normal quand il se met à marcher dans la direction opposé à celle dans laquelle va Lucille, mais au moment où elle va le frôler sans qu’elle puisse voir son visage vu qu’il le cache, Seth ne dira que quelques mots :

« Cache toi dans le bar, je m’en occupe. »

Sans perdre plus de temps ni même s’attarder en paroles, le jeune homme accélère la cadence de ses pas, sans courir, et se place juste devant la sortie de la ruelle qui n’est pas si bien éclairé que ça, une aubaine pour lui vu que les ténèbres devraient couvrir son visage. D’ailleurs, même s’il vaut mieux pour lui ne pas montrer son visage à ces gens-là, ils espèrent les dissuader largement sans avoir à se montrer, sinon ils risquent tous de finir dans un sale état, qu’importe leur nombre. Les individus arrivent en face de lui plus rapidement que prévu, mais le fait qu’il soit sur le chemin, les mains sorties des poches et le visage dissimulé va probablement les stopper.

« Eh bien… On dirait que vous n’irez pas plus loin… Je me fiche de la raison de vos actions, si vous ne laissez pas cette jeune femme tranquille, je pense qu’aucun d’entre vous ne pourra… rentrer chez lui. »

Au moment de prononcer ces trois derniers mots, la colère s’est mis à bouillir encore plus intensément à l’intérieur de Seth qui redressa la tête, laissant juste la lueur d’une lampe éclairé ses yeux, ceux-ci sont rempli d’une froideur et d’une envie de tuer à faire pâlir n’importe qui. Comme si cela ne suffisait pas, le sourire malsain qui se dessine dans l’ombre prouve que si ces personnes veulent se battre, il n’y a que très peu de chances que tout le monde reparte chez soi, comme la préciser le jeune homme. En ce qui le concerne, il n’a nulle part où aller et son amie est en fâcheuse posture, qu’a-t-il donc à perdre dans cette situation ?
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Lun 25 Avr - 20:37

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Donner le change, donner le change... ils en avaient de bonnes à la Néo Avalanche! Non mais sérieusement, là sur le coup, si la Néo ShinRa ne voulait pas croire qu'elle n'était pas avec eux, elle se ferait nonne! Elle était presque sure d'avoir une côte fêlée avec tout ça, et sa migraine ne faisait qu'empirer avec les coups de poings qu'elle s'était pris aussi en pleine tronche.

Elle devait se mettre à l'abri, Kalm était un repère malfamé et elle était presque sure qu'elle pourrait trouver un coin où des soldats de la Néo ShinRa allaient se bourrer la gueule. Une fois avec eux, elle serait en sécurité. Sauf qu'un drôle d'individu passa à côté d'elle, lui touchant le bras avant de prononcer quelques mots. Écarquillant les yeux, elle reconnut sa voix même si elle ne l'avait pas entendu très souvent. Comme un rêve, cette sensation qu'elle la connaissait mieux que n'importe laquelle! Elle se retourna et perdit l'équilibre, tombant sur les fesses en le regardant se diriger vers la ruelle...

Oh oh... cette fois, les gars allaient morfler... oui ben tant pis pour eux, ils n'avaient qu'à pas prendre leur mission tant à cœur aussi! Elle sortit malgré tout son téléphone de sa poche, celui qui avait une ligne sécurisée et envoya rapidement un texto à celui qui n'avait pas pris une balle

*allié potentiel, ne pas tuer*

Rien de plus. Elle n'était sure de rien sur ce que l'intervention de Seth pourrait faire... elle se releva et fila dans le bar comme il le lui avait dit, dans son état, c'était tout de même la meilleure chose à faire. Elle entra avec grand bruit dans le bar, les gens la regardaient et la serveuse s'approcha d'elle, visiblement inquiète


«Mon dieu, est-ce que ça va?»
- «Je me suis fait agressée dans la rue... c'est possible d'avoir un médecin?»
- «Oui oui bien sûr... venez vous asseoir...»
elle suivit docilement la serveuse qui l'installa à une table, prenant son téléphone pour appeler un médecin en attendant que les autres clients reprennent leurs activités. Faut dire qu'une agression, c'était presque monnaie courante à Kalm en ce moment...

Dans la rue cependant, les deux hommes se retrouvaient face à l'individu encapuchonné.. le plus petit des deux, un blond coiffé en brosse aux yeux bleus, sortit son téléphone de sa poche et lut rapidement un message avant de le ranger, l'autre en revanche lançait un regard noir au jeune homme devant lui... le blond parla le premier suite à la réflexion de Seth, ne parlant pas trop fort afin de faire comme s'il ne voulait pas être entendu, bien qu'il espérait que quelqu'un écoute quelque part

«T'es qui toi? L'un de ses copains ShinRa?» l'autre se tourna brusquement vers son ami, le visage voilé d'une pointe d'inquiétude
- «C'est pas possible, on lui a pris son téléphone!» de toute évidence, l'engrenage était lancé. Les deux agents de la Néo Avalanche allaient pouvoir profiter de la présence de ce sauveur pour appuyer la thèse de l'évasion de Lucille... ils dégainèrent tous deux leurs armes, ils disposaient de gilets pare-balles au cas où et savaient qu'ils allaient peut être risquer leur peau ici... mais d'un autre côté, c'était un risque à prendre et ils le savaient

«Où elle est?» reprit le blond d'un air déterminé
- «Arrête de perdre ton temps avec lui! On doit la rattraper avant qu'elle file pour Midgar! Une fois qu'elle sera là bas, on ne pourra plus la choper!» ils parlaient à voix basse, mais quand même assez fort pour que Seth les entende... d'une certaine manière, ils espéraient que s'il était vraiment un allié potentiel, qu'il comprenne ce qu'il se passait.. mais au cas où, celui qui était blessé dressa son manteau devant le blond pour le cacher ce qui permit à son supérieur de tourner les talons et filer derrière la poubelle que Lucille leur avait balancé à la tronche plus tôt pour se sauver par une autre ruelle, son objectif était quand même de la retrouver coûte que coûte!

Le blessé restait donc avec Seth, pointant son arme sur lui avec son bras valide

«Vas-y, tu me dis qui t'es et je te dis qui je suis!» malgré son air déterminé, il était super inquiet... non seulement à l'idée de devoir tirer sur un mec qui n'avait peut être rien à voir avec eux, mais aussi à l'idée de se faire tuer.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cronos
Chaton à la retraite

Chaton à la retraite

avatar
Fiches du joueur : Personnages :
Julian Quinn - Lily Hunter - Aaron - Jonah

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Lun 25 Avr - 21:18



Seth gagne 100 Gils

Ajout des techniques de Seth.

Fiche Modifiée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Lun 25 Avr - 22:41



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethLa réaction des deux hommes qui vont face à Seth ne se fait pas vraiment attendre, le premier abruti lui demande s’il est un copain de la Shinra… Autant dire qu’il aurait pu se prendre une balle immédiatement si Seth possédait un moyen de tirer sans émettre le moindre son, dommage que ça ne soit pas le cas. En tout cas, s’ils agissent ainsi, cela prouve que ce n’est pas la Néo-Shinra, sinon ils ne parleraient pas ainsi ou alors faut être vraiment très très… enfin bref. Le fait qu’un d’entre eux a pris son téléphone en main quelques instants auparavant pour le consulter signifie qu’ils ont peut-être un ou d’autres complices qui continuent à chercher Lucille et ce n’est pas vraiment bon signe. Comment se débarrasser de ces deux-là rapidement ? Au moins, si la jeune femme a écouté ce que lui a dit Seth, elle devrait se trouver dans l’auberge juste à côté, ce qui lui faciliterait grandement les choses, sauf si les gens dans l’auberge se trouvent être des complices des deux autres, ahlala…

D’ailleurs, le blond le questionne sur l’endroit où se trouve à présent Lucille, comme s’il allait lui dire. Une information de ce genre, ça s’arrache à un corps quasiment mort, pas à un être en pleine possession de ses moyens, ces gars semblent définitivement « trop gentil » pour être sincère. Malgré le discours de son copain à voix basse, cela ne passe pas inaperçu, il y a quelque chose avec cette poursuite qui ne tourne pas rond. De véritables assassins n’auraient même pas eu besoin de parler pour un tel plan, elle n’est donc pas tant que ça en danger « de mort », mais cela ne répond pas à toutes les questions que se pose le beau brun. L’un des deux poursuivants finit par partir avec la couverture de son allié, ce qui ramène le tout à un face à face, et le mec déjà blessé ne trouve rien de mieux que de pointer son arme avec son seul bras valide en visant Seth.

Suicidaire ou complètement débile ? Le dernier Bálor ne saurait pas vraiment dire pour le coup, mais une chose est sure : partir en annulant leur avantage d’être à deux réduit à… zéro leurs chances de pouvoir espérer sans sortir avec Seth, bien qu’il ne les aurait pas laissé partir dans tous les cas. L’homme lui demande de lui révéler qui il est et il lui révélera lui aussi son identité. Mais quel abruti…

« Je ne me souviens pas avoir proposé de passer un marché avec vous. Ton copain est ma prochaine cible, vu que tu as perdu toute chance de gagner au moment où tu t’es retrouvé seul avec moi… »

A peine Seth finit-il sa phrase qu’une magie qu’il préparait doucement fonce d’un coup sur l’adversaire qui ne peut la distinguer. Au moment où il est capable de la ressentir, c’est car il est déjà sous son emprise : Pulsions Meurtrières, une technique qui permet à Seth d’envoyer ses pulsions meurtrières ainsi que des moments extrêmement violent, voire sanglant, de son passé, dans le cerveau de son adversaire, autant dire que ce dernier doit amèrement regretter cela. Pas le temps de lui laisser le choix en tout cas, le brun qui n’a pas dévoilé son visage lui fonce dessus, le soulevant à un bras avant de le jeter dans la grande poubelle derrière lui et de l’y enfermer, puis de la retourner pour éviter qu’il s’échappe. Les cris d’horreurs de l’homme sont atténués au moins.

« T’as raison… Crie, j’aurais pu faire en sorte que tu ne puisses même plus respirer si ça me chantait. »

Le fait qu’il l’est épargné peut se montrer très étrange, mais ce doute qui a piqué Seth à cause de l’agissement des poursuivants de Lucille le force à ne pas agir sous le coup de la précipitation, bien qu’il avait des méthodes moins « douloureuses » pour se débarrasser de cet homme. Lui voler son téléphone aurait pu être une bonne idée, mais si son allié l’appelle alors que le beau brun se trouve à côté de lui en le possédant, il sera immédiatement repéré, qu’importe qu’il soit dissimuler ou non. Il finit par rentrer rapidement dans le bar à la recherche de Lucille, prenant précaution de bien fermer la porte derrière lui. Il n’en reste plus qu’un à trouver au mieux…
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mar 26 Avr - 16:21

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Le temps semblait interminable, mais au moins, avec le monde qu'il y avait dans cet endroit, Lucille supposait qu'elle était en sécurité pour quelques heures... elle s'écroula sur sa chaise, la serveuse lui apporta un verre d'eau, mais elle réclama quelque chose de plus fort et se retrouva avec un whisky et deux glaçons... son premier réflexe fut de récupérer l'un des glaçons pour se l'appliquer sur sa joue, puis un médecin finit par rappliquer et l'examina rapidement

«La vache, vous avez pris cher... il vaudrait mieux que vous preniez une chambre ici, vous allez avoir de repos et il faut que vous vous déshabilliez...» vu les regards lubriques que lui lançaient les clients, la jeune femme n'eut d'autre choix que d'accepter. Elle prit donc une chambre à l'étage et le médecin la suivit dans les escaliers. Une fois à l'étage, il ferma la porte et elle commença à retirer sa chemise en grimaçant

«Vos blessures ne datent pas d'il y a quelques minutes...»
- «En effet... mes agresseurs me poursuivent depuis Junon...»
l'homme plissa des yeux et la laissa s'asseoir sur le lit, sur le coup, Lucille réalisa qu'il était bizarre, mais dans ses souvenirs, aucun médecin de la Néo Avalanche ne travaillait à Junon... elle se raidit un peu, ce qui pouvait être normal dans sa situation et elle se montra méfiante, ne le laissant pas approcher tout de suite
- «Et pourquoi vos agresseurs vous poursuivent? Vous leur avez volé quelque chose?»
- «Vous êtes médecin ou flic?»
- «On va dire que dans ma profession, les deux peuvent être utiles...»
avant même qu'elle n'ait eu le temps de faire un geste, il tendit le bras et vint la saisir avec une force peu commune pour un homme de son âge!
- «Qu'est-ce que vous me voulez???»
- «Je vous trouve en bonne santé pour une morte, Mademoiselle Hannigan!»
elle écarquilla les yeux mais c'est alors que la fenêtre s'ouvrit et le grand blond débarqua avec un air mauvais, il avait volontairement mis son brassard Néo Avalanche en avant en évaluant la situation quelques secondes plus tôt

«Comme on se retrouve, chérie!»
- «Non mais c'est pas vrai? Vous vous êtes donnés le mot ou quoi?»
le docteur plissa les yeux en reconnaissant le logo alors que Lucille se précipitait sur le grand blond pour le pousser afin qu'il tombe par la fenêtre, puis elle sortit son flingue et le pointa sur le docteur

«Désolée, je connais pas les agents de la ShinRa de Gaïa... mais j'ai suffisamment été maintenue dans une cellule pour ne pas avoir envie d'y retourner!»
- «Qui vous a retenue?»
sa main tremblait, elle n'avait pas encore la force de s'expliquer, ça n'aurait pas du se passer comme ça! Elle n'aurait du rencontrer les agents de la ShinRa qu'une fois à Midgar! Et en prime... Seth était sur le chemin!
- «Désolée, je ne parlerai qu'à mes supérieurs et à ceux en qui j'ai confiance! Je dois retourner à Midgar avant que les autres me rattrapent!» elle prit son élan et donna un puissant coup d'épaule au docteur qui recula et elle en profita pour fuir dans les escaliers... non mais vraiment!

Elle sortit en trombe du bar et tomba sur Seth, elle lui attrapa le bras en serrant les dents

«Faut qu'on aille ailleurs!» et vite! Car vu le grabuge, on allait encore les courser pour sûr! Sérieusement, c'était vraiment pas sa journée! Et en prime, elle n'avait même pas pu boire son verre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mar 26 Avr - 17:35



Une ville pas si calme (feat. Lucille)
Seth
Alors qu’il vient tout juste de rentrer dans le bar, Seth entend pas mal de bruits à l’étage avant de voir la jeune femme blonde qu’il recherche descendre à toute vitesse pour l’attraper au bras, elle semble encore avoir des ennuis même dans cet endroit. Il y a fort à parier que ses poursuivants ont réussis à la retrouver, dans ce cas il y a peut-être plus qu’une seule personne qui lui coure encore après. L’écoutant alors qu’elle demande de partir, le beau brun décide d’attraper la jeune femme avec son bras gauche pour la porter comme un sac à patates, elle est surement blessée au torse mais avec sa vitesse de course, il y a peu de chances qu’ils distancent réellement ceux qui vont la traquer jusqu’à Midgar.

Ouvrant la porte pour s’enfuir, Seth se souvient alors brièvement de l’endroit où il se trouve, la ruelle où il se trouvait un peu plus tôt peut leur donner accès à une petite planque, si elle existe toujours. Sans se poser de questions ou donner d’informations à Lucille, il fonce sur le côté pour rejoindre la petite ruelle où se trouve encore la poubelle contenant l’homme qu’il vient de traumatiser. D’ailleurs, cette poubelle se trouve être bien placé vu que le blond de tout à l’heure est en train de foncer vers eux, Seth ne prendra pas le moindre risque et d’un seul coup de la main, il envoie son sort Pression dans la poubelle pour la propulser sur l’adversaire qui n’a guère le temps de réagir. Il a probablement pu se protéger, mais le temps qu’il a perdu, le beau brun le gagne à fuir dans une autre ruelle annexe.

Enchaînant à toute vitesse deux ou trois petites rues du genre pour rejoindre l’endroit où il souhaite se rendre, il prend la parole brièvement :

« Désolé de te secouer comme ça, mais c’est pas comme si ce genre de retrouvailles était facile à gérer, n’est-ce pas ? On est bientôt ‘arrivé’. »

Encore une ruelle et ils seront arrivés, il n’y a plus rien à cr… C’est quoi ce bordel ? Ce qui devait être leur porte de sortie se trouve être une impasse et il n’y a pas vraiment moyen de faire demi-tour pour le coup… Tant pis, Seth va devoir s’adapter à la situation, d’autant plus qu’être dans une impasse comme ça n’est pas forcément quelque chose de mauvais quand on connait ses capacités au combat, c’est même l’inverse : il est en plein avantage dans un espace réduit comme ça, bien qu’il ne soit pas un combattant corps à corps. Remarquant un petit coin dissimulé grâce à trois murs dans le fond de l’impasse, il y installe la jeune femme en position assisse dos au mur, vérifiant brièvement son état avant de la couvrir de sa veste.

« Désolé, il y a deux ans, cet endroit était encore une planque que j’utilisais, ils ont dû modifier cela et rendre notre fuite plus compliqué. Ne t’en fais pas, je m’occupe d’eux dès qu’il arrive, je veux que tu restes ici sans faire un bruit d’accord ? Fais-moi confiance. »

Pour être honnête, il n’est même pas sur qu’une quelconque personne les ait suivis jusqu’ici mais rien ne prouve le contraire non plus. Seth concentre déjà sa magie, gardant une main prête à envoyer un sort de Pression et sa main droite qui tient discrètement son revolver le long de sa jambe droite, légèrement en retrait vu sa position. Une chose lui est certaine dans tous les cas : Lucille est hors d’atteinte dans le recoin où elle se trouve, qu’importe qu’un homme monte sur le toit, l’angle dans lequel se place le brun ténébreux bloque toute tentative d’assassinat. En clair, même si on pense que c’est lui qui est piégé, ce seront bel et bien ceux qui vont venir à sa rencontre qui le seront réellement.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mar 26 Avr - 18:45

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Même pas le temps de vraiment courir que Lucille se retrouvait soulevée comme un sac de pommes de terre sur l'épaule de Seth!
«Hey!!» mais honnêtement, la douleur l'empêchait de se débattre, d'autant que la position elle-même lui faisait horriblement souffrir à cause de sa côte fêlée... elle tenta, tant bien que mal, de mettre son bras sous son ventre pour essayer d'amortir les chocs, mais ce n'était pas évident dans cette position!

Elle parvenait difficilement à suivre ce qu'il se passait, ignorant que le grand blond les avait retrouvés et qu'ils passaient près de son copain enfermé dans une poubelle! Mais ils se retrouvèrent dans une ruelle où il la déposa soigneusement, elle le regarda en affichant un air désolé, elle eut juste le temps de murmurer du bout des lèvres

«Ne les tue pas...» puis elle grimaça, elle était presque sure que maintenant, sa côte était totalement brisée à cause des secousses!

Les deux autres s'étaient rejoints, mais ils ne leur coururent pas après tout de suite... réfléchissant à l'intervention de ce nouvel allié

«Vaut mieux laisser tomber... elle a retrouvé un complice et dans notre état, on pourra pas la rattraper... viens tant pis, de toute manière, elle a jamais craché le morceau, je suis pas sur qu'on aurait obtenu quoi que ce soit d'elle...»

Et finalement, ils tournèrent les talons, priant que quelqu'un les ait entendus. Ils décidèrent de prendre une voiture pour quitter Kalm, ce serait plus rapide et vu qu'ils étaient blessés, c'était préférable.

Le silence revint, il y avait encore ce médecin de la Néo ShinRa qui devait la chercher, mais d'un autre côté, il devait surement envoyer un rapport en ce moment même pour dire qu'elle était bien vivante, mais recherchée... Lucille sortit son téléphone NA et le jeta à ses pieds pour le briser d'un coup de talon, il valait mieux qu'elle évite de le garder avec elle désormais...
Elle attendit quelques minutes que Seth se détende avant de lui tendre la main pour qu'il l'aide à se relever

«Merci de m'avoir aidée...» lorsqu'elle se retrouva sur ses deux jambes, elle leva les yeux vers lui en rougissant «on a connu mieux comme retrouvailles, hein?» elle voulut avancer, mais la douleur la fit se plier en deux, aussi elle s'agrippa au bras de Seth pour pouvoir avancer vers une autre auberge

«Je ne sais pas qui était le médecin qui devait me soigner, mais pour le moment, tu vas surement devoir jouer les docteurs, désolée... t'es le seul en qui je peux avoir confiance dans cette ville...» elle ne parlait pas trop fort, mais assez tout de même vu qu'il était évident que des soldats de la Néo ShinRa se baladaient dans le coin! Elle lui montra une petite auberge bien moins fréquentée que l'autre, située en bordure de la ville et qui devait avoir bien du mal à avoir une clientèle. Au moins, l'aubergiste ne fit pas la difficile en les voyant dans leur état et leur proposa juste une chambre avec un repas... Lucille lui demanda de ne pas prévenir la sécurité ni un médecin, que ça irait pour elle.

Une fois enfin à l'abri dans la chambre, Lucille s'effondra sur le lit et commença à se déshabiller, retirant surtout ses bottes, sa veste, jusqu'à se retrouver en débardeur et en boxer... elle était couverte de poussières et de bleus

«Bon sang, ils plaisantent pas à la Néo Avalanche quand ils poursuivent un fugitif...» elle s'étala sur son lit, honnêtement là, elle se sentait trop fatiguée pour expliquer quoi que ce soit, mais il faudrait bien qu'elle s'y colle! Le pauvre Seth avait été embarqué dans une histoire à laquelle il ne s'attendait pas, mais au moins, s'il voulait infiltrer la Néo ShinRa, elle allait peut être pouvoir lui filer un passe-port avec son aide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mar 26 Avr - 19:37



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethNe pas les tuer? En voilà une demande! Elle est assise au sol dans un sale état à cause d’eux mais demande à ce que Seth ne les tue pas, il y a définitivement quelque chose qui ne tourne pas rond, mais bon, maintenant qu’il est mêlé à tout ça, autant se dire que se poser des questions sur le pourquoi serait ridicule. Malgré quelques minutes d’attentes, personne n’ose s’aventurer jusqu’à un tel endroit, ce qui reste compréhensible si les poursuivants ne connaissent pas la ville, leur manque d’informations concernant le dernier Bálor a permis à ce dernier d’avoir un avantage certain et il a su en tirer profit au mieux.

L’élément qui va faire comprendre au jeune homme qu’il n’est plus nécessaire d’attendre est le bruit du téléphone écrasé sous le talon de Lucille, la pression commençait à redescendre lentement mais hors de question de ne pas être à l’affût, ça aurait pu être une sorte de signal ou autre. La jeune demoiselle finit par tendre sa main pour qu’il l’aide à la relever, tout en le remerciant de lui avoir porté assistance. Lorsqu’elle va le regarder dans les yeux pour lui dire qu’ils ont connus mieux comme retrouvailles, le jeune homme va rester figé un instant : des retrouvailles ? Mais quand ? Pourquoi il a l’impression de l’avoir revu auparavant maintenant qu’elle lui a dit cette phrase ? Pas le temps de la questionner, elle souffre pas mal au point d’être plié en deux et Seth la laisse s’accrocher à son bras pour qu’il puisse trouver une nouvelle auberge.

Elle lui précise qu’il est le seul en qui elle peut avoir confiance dans cette ville, ainsi qu’il va devoir jouer les docteurs pour elle, ce qui change assez la situation comparé à la dernière fois où ils se sont rencontrés, la première fois d’ailleurs.

« Ne t’en fais pas, appuie toi sur moi un maximum et désolé de t’avoir secoué tout à l’heure, mais je pense que tu as préféré ça à te faire attraper par ces types-là. »

Le ton est amical sans être pour autant joyeux, Seth garde toujours cette neutralité quand il s’exprime, regardant à chaque recoin avec ses yeux pour s’assurer que personne ne les suit, il se relâchera surement un peu lorsqu’ils seront entre quatre murs. D’ailleurs, Lucille lui indique une auberge à l’écart du centre-ville et il y a bien plus de chances qu’ils soient tranquilles dans un tel endroit. L’aubergiste les accueille facilement et semble suivre les demandes de la belle blonde qui s’accroche toujours à Seth, ce dernier dépose la somme demandée en avance, ça devrait convaincre la femme de l’auberge de ne pas prévenir qui que ce soit vu qu’ils sont honnêtes.

Les voilà à présent seuls dans une chambre, Lucille ne tarde pas à s’effondrer sur le lit alors que Seth fait le tour de la chambre pour regarder la configuration de cette dernière, il note dans sa tête chaque élément avant de fermer le rideau pour éviter qu’on ne puisse les voir de dehors, on est jamais trop prudent. Toutefois, en se retournant, il fait face à une jeune femme allongée avec seulement un débardeur et son boxer… Il soupire un peu en souriant : Il est donc obligé de la soigner alors qu’elle est dans cette tenue ? Enfin, il ne va quand même pas se plaindre alors que lui ne souffre pas, ça sera l’hôpital qui se fout de la charité.

La nouvelle phrase de la jeune femme va définitivement mettre la puce à l’oreille du beau brun qui regarde alors la demoiselle étalée sur le lit. Regardant de l’autre côté de la pièce, il s’avance vers un petit poste radio et touche à quelques boutons pour trouver un petit fond sonore. Etant satisfait de la musique qu’il vient de trouver, il prend le nécessaire pour des soins et s’assoit près de la jeune femme en remontant un peu le débardeur qu’elle porte.

« Rassure-toi, j’ai mis de la musique pour couvrir un peu tes cris de douleur si cela devenait insupportable pour toi et je ne vais pas te déshabiller, j’ai juste besoin de voir l’état de tes côtes. »

Malgré qu’il soit encore une fois neutre, voire froid, dans ses paroles, Seth ne montre aucune curiosité concernant les raisons pour laquelle son amie est dans cet état, elle doit même sentir qu’il est particulièrement tendre lorsqu’il touche ses plaies pour lui éviter le plus possible de lui faire du mal. Après avoir examiné brièvement son abdomen et ses côtes, il la recouvre un peu avec son débardeur avant de porter doucement ses mains près du visage de Lucille, se rapprochant un peu pour voir correctement l’état de ses joues et de sa lèvre blessée.

« Je vais d’abord vérifier toutes tes douleurs pour savoir où je peux soigner avec de la magie et où il sera nécessaire de mettre des bandages ou des pansements. Si je te fais mal ou que tu veux que je m’écarte un peu, dis le moi hein ?»
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mar 26 Avr - 20:38

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Au moins, il se chargeait de vérifier la sécurité des lieux. Tant mieux, parce qu'elle ne pouvait pas le faire dans son état! Affalée sur le lit, elle essayait tant bien que mal d'analyser chaque douleur qui parcourait son corps, et pourtant c'était comme si chaque morceau était cassé.

Elle entendit une musique et tourna la tête vers lui pendant qu'il expliquait qu'il agissait ainsi pour ne pas les entendre, elle sourit d'un air épuisé avant de s'effondrer à nouveau en fixant le plafond d'un air blasé

«Honnêtement, je suis trop crevée pour être pudique.. j'ai presque pas dormi depuis une dizaine de jours...» pas évident de dormir quand on peut vous tomber dessus à tout moment!

Elle le laissa l'examiner, grimaçant dès qu'il effleurait une zone qu'il ne fallait pas, puis il s'approcha d'elle et sur le coup, un drôle de flash lui revint en mémoire

«Pourquoi j'ai une impression de déjà vu?» elle aurait presque pu rougir si elle n'était pas aussi épuisée. Mais elle se revoyait, blessée, et lui qui prenait soin d'elle... machinalement, elle tourna la tête vers son épaule, comme si elle se rappelait s'être pris une balle invisible? Mais une fois de plus, la fatigue l'envahit et elle préféra laisser retomber sa tête sur le matelas

«Décidément, j'ai toujours cette sensation de devoir me souvenir d'un truc depuis que je t'ai appelé... mais impossible de mettre la main dessus.» elle ne savait même pas pourquoi elle l'avait appelé d'ailleurs. Elle savait juste qu'elle avait des infos sur Midgar et que ça pouvait lui être utile, alors elle lui avait passé un petit coup de fil pour lui dire que la Néo ShinRa recrutait pour reconstruire la ville. Mais pourquoi elle l'avait appelé? Aucune idée, le sentiment qu'elle devait le faire, et quand elle avait entendu sa voix, elle avait eu l'impression qu'il y avait autre chose.

Bref...

Elle serra les dents lorsqu'il remarqua sa côte cassée, mais elle ne cria pas. Il faut dire que la Néo Avalanche lui en avait fait voir de pires depuis cette fausse évasion... elle reprit un peu son souffle alors qu'elle commençait à transpirer sous le coup de la douleur

«S'il te plaît, fais juste vite ok? Sérieux, j'en peux plus...» elle se fichait pas mal qu'il soit tendre ou autre, limite elle espérait pouvoir s'évanouir pour ne plus ressentir ce flux de douleur encore et encore... oui, ce serait bien qu'elle s'évanouisse en fait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mar 26 Avr - 21:21



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethSes blessures sont sérieuses pour la plupart et malgré le fait qu’elle parlait sans trop de soucis, il apparait clairement sur son visage qu’elle doit ressentir chaque once de douleur qui traverse son corps, le fait qu’elle est courue dans cet état prouve vraiment sa détermination à rallier Midgar le plus vite possible pour y être à l’abri. Elle devait probablement délirer un peu aussi, elle vient tout juste de dire qu’elle a une impression de déjà-vu pendant que Seth la soigne, comme si c’était possible… Machinalement, le jeune homme va porter sa main sur le front de la demoiselle, la fatigue et la douleur lui donne un peu de température, personne ne lui en voudrait d’être dans un tel état après tout ce qu’elle a traversé.

Son discours semble se porter uniquement sur ce sentiment qu’elle a depuis qu’elle a repris contact avec le beau brun, au moins, elle ne se préoccupe pas vraiment de ses blessures. Il a surement parlé trop vite, la voilà qui bouge  encore un peu pour regarder ses diverses blessures, ce qui n’est pas la bonne chose à faire. Sa douleur commence à la faire transpirer et elle lui demande simplement de faire vite, son corps commence à lâcher prise vu qu’elle souffre depuis un bon moment. Seth ne la regarde même pas en fouillant sa poche pour récupérer une balle spéciale.

« Dans ce cas, je vais faire en sorte que tu t’endormes le temps que je te soigne, au moins, je pourrais faire le nécessaire sans que cela risqué de te faire le moindre mal. »

La balle qu’il tient dans sa main semble contenir du liquide, il s’agit d’une balle avec laquelle il endort parfois ses adversaires et vu la dose qu’il injecte, sachant qu’il réussit à faire dormir des monstres costaud, Lucille ne devrait pas avoir de mal à dormir. Bien sûr, il ne va pas lui tirer dessus, Seth ouvre la boîte à pharmacie trouvée dans la salle de bain et attrape une seringue en préparant le tout très rapidement. L’injection est prête, il regarde la belle blonde dans les yeux en lui prenant le bras.

« Tu pourras te laisser aller juste après l’injection, je veillerais sur toi le temps nécessaire, on parlera de tout ça demain, ne t’en fais pas. Essaie de te reposer au moins… »

Pendant ses paroles, le jeune homme plante l’aiguille dans le bras de Lucille, injecte le liquide et la regarde tranquillement s’endormir, prêtant attention au cas où elle voudrait lui parler avant de s’endormir. Sans vraiment y réfléchir, il prend la main de la demoiselle et la tient entre ses deux mains, comme pour la conforter dans l’idée qu’elle peut s’endormir en paix, il sera là pour veiller. Une fois endormie, Seth recommence à la soigner lentement, la couvrant parfois de bandages ou de pansements quand c’est nécessaire, mais c’est sa magie de soin personnelle qui va lui permettre de soigner la plus grosse partie des blessures, tout en prenant soin de vérifier qu’elle ne saigne plus nulle part et de faire des gestes délicats.

Une fois cela finit, le dernier Bálor attrape une chaise et vient la placer juste à côté de la jeune femme, la nuit risque d’être très longue mais il tiendra, aucun doute là-dessus. Recouvrant son amie avec la couverture avant de poser sa veste noire par-dessus, vu que la température n’est pas très confortable à cause de l’isolation, il la regarde en souriant un peu, elle lui rappelle ce qu’il était il y a quelques années, au moins au niveau des poursuites dangereuses et des états pas croyable dans lesquels il finissait. Qu’elle dorme en paix, Seth est là pour veiller à ce que plus personne ne lui fasse du mal, il va  s’installe sur la chaise et son regard se fixe peu à peu, allant de la porte à la fenêtre et surveillant Lucille de temps à autre. C’est parti pour une belle nuit blanche !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 27 Avr - 9:17

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

N'importe qui aurait pu avoir honte dans sa situation, mais Lucille n'était pas un soldat, pas une combattante, c'était surement déjà un miracle combiné à un super instinct de survie qu'elle soit arrivée jusqu'ici en un seul morceau...

Donc non, elle n'avait pas honte de se montrer faible, elle n'avait même pas honte d'être à moitié nue devant un homme qu'elle n'avait vu qu'une fois - mais qui pourtant lui semblait plus proche qu'elle ne l'imaginait - car là, dans son état, elle commençait à avoir de la fièvre et son esprit partait totalement en vrille. La douleur lui faisait perdre la tête, elle faisait de son mieux pour ne pas crier, surtout afin de ne pas alerter d'autres clients de l'hôtel ou des agents de la Néo ShinRa ou Néo Avalanche dans le coin, mais finalement, Seth lui apporta la solution et la délivrance... elle sombra.

Le lendemain matin, elle ouvrit les yeux à cause d'un rayon de lumière qui filtrait au travers du rideau. Ramenant une main sur sa tête, elle remarqua un bandage à son poignet et sentit que sa peau était grasse au niveau de sa joue. Se redressant difficilement, elle vit Seth qui surveillait visiblement l'extérieur de la chambre au travers du rideau, posté à la fenêtre.

«Salut...» sa fièvre était tombée, même si elle n'était pas totalement guérie, le plus gros de la douleur était dissipé, preuve qu'il avait du user de magie et pas seulement de soins traditionnels... «merci pour les soins...»

Son estomac se mit à gronder, il faut dire que finalement, elle n'avait pas pu manger la veille, vu qu'il l'avait endormie avant que l'aubergiste ne leur monte le repas. Elle ramena la couverture sur elle, maintenant qu'elle allait mieux, elle réalisait peu à peu sa tenue et ce qu'il avait du faire, ne pouvant s'empêcher de rougir maintenant face à la situation.

«Je suis vraiment désolée de t'avoir embarqué là dedans...» bien que d'une certaine manière, ça allait surement lui être largement profitable pour pouvoir infiltrer la Néo ShinRa. Son estomac gronda à nouveau et elle grimaça avant de se tourner vers le téléphone «ça ne t'embête pas si je commande à manger? J'ai pas eu un vrai repas depuis des lustres... et promis, je t'explique tout. Et toi, tu pourras peut être me dire ce que tu fais à Kalm? Je croyais que tu voulais aller à Midgar pour aider à la reconstruction?»

Vu qu'il s'était déplacé à pied, cela pouvait expliquer qu'il ait mis autant de temps. Mais pour l'heure, elle appela l'aubergiste, s'excusant pour le repas manqué de la veille, mais elle demanda du café et des viennoiseries tout en regardant Seth pour savoir ce qu'il voulait. Même si elle était pressée par le temps, elle espérait au moins pouvoir se reposer ce matin, elle partirait pour Midgar dans l'après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 27 Avr - 15:26



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethPour la première fois depuis assez longtemps, Seth se retrouve à veiller une nuit entière sur quelqu’un, loin que l’idée lui déplaise vu que ça devrait lui éviter de devoir faire les cauchemars habituels. Au milieu de la nuit, quand l’heure fut la plus tardive possible, il se décida à bloquer tous les accès à la chambre afin de prendre une petite douche dans l’auberge, le jeune homme n’a pas dormi correctement depuis quelques nuits mais il n’est pas à plaindre, la pauvre Lucille a surement vécu bien pire que ça récemment. Ne s’attardant pas à rester sous l’eau chaude, il ressort rapidement et vérifie les quelques blessures faites au cours de son propre voyage, tout reste superficielles, voire léger au pire, donc quelques pansements au bras droit et à l’abdomen suffiront.

La nuit s’écoule sans aucun problème ni signe de danger, le matin finit par arriver et la belle blonde semble se réveiller avec les rayons du soleil qui traverse les rideaux, elle le salut avant de le remercie pour les soins qu’il lui a procuré. Cependant, il semble toujours manqué une chose à la jeune femme : un bon repas et personne ne lui en voudra d’une telle demande. Elle lui présente ses excuses pour l’avoir embarqué là-dedans, lui indiquant qu’elle va tout lui révéler. Cependant, sa dernière question est assez amusante lorsqu’on sait que le jeune homme va se rendre au même endroit qu’elle au final, le destin et sa façon de faire les choses…

« Tu devrais me connaître un peu, si je m’y rend, c’est que j’ai forcément une très bonne raison d’y aller. »

Vu tous les dangers qu’elle a vécu récemment, lui faire savoir qu’il va s’infiltrer dans la base de la Néo-Shinra pour accéder aux anciens sous-sols de la Shinra risque d’être trop dangereux pour elle. Il peut passer pour un de ses alliés, mais l’inverse n’est pas possible actuellement, c’est beaucoup trop risqué surtout vu son état.

Peu de temps après, l’aubergiste arrive dans la chambre pour apporter le petit déjeuner, Lucille fait son choix et Seth fait de même, ça sera simplement une orange en ce qui le concerne, il doit rester actif aujourd’hui et ça l’aidera forcément. Toutefois, une fois l’aubergiste parti après avoir tout déposé sur une table, le dernier Bálor saisit le plateau et vient le déposer près de la jeune femme sur le lit, décalant sa chaise pour manger auprès d’elle. Il agit plus par instinct que dans un quelconque intérêt, pour qu’elle se rétablisse le plus vite possible, il semble logique qu’il continue d’être là si besoin est.

« Je ne sais pas pour quelle raison la Néo-Avalanche te suivait, mais avec un peu de bon sens, moi aussi j’aurais pu faire un très bon comédien. »

Cette fois, c’est assez clair comme parole, il veut lui indiquer qu’il sait qu’il y a une supercherie derrière tout ça, bien qu’il n’en connaisse absolument pas la raison. Seth coupe son orange tranquillement et commence à la manger en observant la fenêtre, il n’insistera pas sur le sujet et laissera Lucille manger tranquillement, il préférait juste être honnête avant qu’elle commence à lui raconter quoi que ce soit. La confiance est l’une des principales choses qui détermine si une personne peut être un allié pour Seth ou non, il ne prendra pas de risques inconsidérés si la jeune femme n’en vaut pas la peine, bien qu’un étrange sentiment lorsqu’il pense à elle lui indique qu’il peut lui faire pleinement confiance.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 27 Avr - 15:49

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Manger!! Honnêtement là, c'était plus ou moins la seule chose à laquelle Lucille pensait. Malgré tout, elle restait sur ses gardes vis à vis de la situation. Elle savait qu'elle ne pourrait raconter son histoire qu'en se basant sur la possibilité qu'elle soit écoutée. Seth saurait surement lire entre les lignes, sachant très bien ce qu'il en était réellement vis à vis du début de l'histoire... il allait bien voir que le début différait de la réalité et comprendrait tout seul la raison de la suite.

Bref, lorsque l'aubergiste laissa le petit déjeuner, elle attendit que Seth lui apporte le plateau près du lit et le remercie du regard. Et en passant, il lui fait clairement remarquer qu'il y a anguille sous roche vis à vis de sa situation... elle se met à rire, doucement car ce simple geste lui fait encore mal aux côtes.

«M'en parle pas... depuis qu'ils m'ont enlevée avec N°14 à Costa Del Sol, j'ai l'impression que ma vie s'est arrêtée...» elle souffle doucement sur son café pour le refroidir, elle y a ajouté du sucre avant d'en boire une gorgée qui manque de lui brûler la langue, mais peu importe, ça fait du bien.

Elle repose la tasse et prend un morceau de viennoiserie avant d'avaler sa bouchée et continuer

«Après notre rencontre à Costa Del Sol quand j'ai récupéré N°14, ils nous sont tombés dessus. Ils ont tué le spécimen et m'ont emmenée à Nibelheim pour m'interroger sur les expériences de la Néo ShinRa et la façon dont N°14 a été créé...» elle ne parlait pas trop fort, la probabilité qu'on les écoute était faible, très faible, mais après la rencontre avec le médecin la veille, elle ne pouvait savoir où se tenaient les agents de la Néo ShinRa. Que l'un d'entre eux soit leur voisin de chambrée était même possible!

Elle se réchauffait les mains autour de sa tasse de café, elle repensait réellement à ses longues semaines de captivité à devoir trouver un moyen de s'évader.

«Les premiers jours, j'étais seulement en état de choc à cause de la mort de N°14... je sais pas si la Néo ShinRa va me pardonner de l'avoir perdu, j'en sais rien... mais après, ils ont commencé à me torturer pour obtenir des réponses... je ne sais même pas combien de temps ça a duré.» et le pire, c'est que c'était vrai. Autant si on les écoutait, on ne pouvait douter de ce qu'elle disait, mais même sur ses traits, Seth devait bien voir qu'elle avait réellement morflé pendant cette "comédie". Elle mangea un nouveau morceau de viennoiserie avant de poursuivre

«Au bout d'un moment, je crois qu'ils avaient autre chose à faire que s'occuper de moi vu que je disais rien... j'ai pu profiter de la baisse de leur vigilance pour m'enfuir. Comme tu m'avais dit que tu te rendais au Village Fusée, je sais pas, c'est le premier endroit où j'ai voulu aller. Mais quand j'y suis arrivée, tu n'y étais plus. J'ai pu prendre un hélico qui allait à Junon, mais ils m'ont retrouvée et ils m'ont poursuivie jusqu'ici...»

Elle grimaça en se tenant le ventre, la douleur dans ses côtes était encore cuisante et elle en avait même les larmes aux yeux en se souvenant de ce qu'elle avait enduré... tout ça pour pouvoir libérer Deneth et Mareg qui avaient été transférés de Deling City à Midgar.

«Je.... il faut que je retourne à Midgar. Je sais que tu voulais te faire embaucher à la Néo ShinRa alors... c'est pour ça que j'ai voulu te joindre. Je suis désolée... je voulais pas que la Néo Avalanche t'ait dans le collimateur! Ils ont beau se dire les ennemis de la ShinRa, sérieux, ils valent pas mieux quand on voit leurs méthodes...» et honnêtement, elle le pensait un peu. Voir jusqu'où les agents étaient prêts à aller pour qu'elle retourne là bas faisait un peu peur quand même. On pouvait presque lire le doute dans ses yeux, mais elle se referma sur sa tasse de café, savourant sa chaleur et appréciant de se remplir l'estomac.

Le silence régnait un peu avant qu'elle ne se décide à le briser à nouveau

«C'est pas dit qu'ils me croient là bas... mais je n'ai nulle part où aller. La Néo Avalanche va me pister où que j'aille, le seul endroit où je pourrai être en sécurité, c'est dans les locaux de la Néo ShinRa, même si je dois y être en prison.» autant être lucide. Malgré tout ce qui avait été programmé, ils n'avaient aucune garantie qu'elle ne réussisse à réintégrer l'organisation aussi facilement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 27 Avr - 17:08



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethPeu après la réflexion du beau brun, la jeune femme décide de lui expliquer ce qu’il s’est passé pendant ces dernières semaines pour elle, et c’est loin d’être rose, mais le fait qu’elle lui annonce qu’elle a été enlevée lui confirme bel et bien qu’elle est en train de lui « conter » une histoire, celle qu’elle doit se forcer à faire croire à quiconque l’écoutera. Pendant que Lucille lui donne toutes les informations concernant sa vie depuis leur dernière rencontre, Seth ne la lâche pas du regard, comme si le fait de l’écouter l’apaise et lui permet de se reposer un peu, lui qui a quelques cernes sous les yeux. L’orange qu’il mange en même temps lui permet de regagner quelques forces, mais la prochaine nuit va devoir être faite correctement ou ses capacités physiques vont commencer à en souffrir.

Lorsqu’elle va lui parler d’avoir tenté de l’avoir retrouvé après avoir été torturé pendant un long moment, le jeune homme va un peu s’en vouloir d’avoir décidé de bouger et donc de l’avoir forcé à faire un détour assez important, surtout dans son état après la torture, tout ça pour ne pas le trouver au bout du chemin. Ayant fini son petit déjeuner léger, il lui prend la main doucement pour écouter la suite, voyant que les yeux de la belle commence à être légèrement mouillé, bien qu’elle est suffisamment forte moralement pour ne pas craquer.

La comparaison entre la Néo-Avalanche et la Néo-Shinra est peut-être un peu abusive, mais elle fait partie de l’histoire qu’elle doit se forcer à croire pour être la plus crédible possible. Gardant le silence, ne sachant pas quoi dire, la jeune femme lui fait part d’une de ses craints : la Néo-Shinra ne va peut-être pas la croire et elle pourrait très bien se retrouver sans aucune aide face à eux ou contre la Néo-Avalanche qui la poursuit, ce qui ne manque pas de faire sourire Seth qui finit par en rire un peu. Arborant un sourire assez sincère, même plutôt protecteur quand on connait son caractère, il se penche un peu vers la jeune femme avant de passer sa main sur son front pour dégager les mèches qui le gêne et lui dépose un baiser en plein milieu du front avant de se redresser pour être debout.

« Dans ce cas, si tu crois que c’est le seul endroit où tu seras en sécurité, tu te trompes. Ils vont te tuer, sans aucune hésitation, ce n’est pas pour rien que je ne les ai jamais laissé m’attraper, ou alors c’était voulu. Tes meilleures chances de survie, si les deux camps viennent à être tes ennemis, c’est de rester avec moi. Après tout, la Néo-Shinra comme la Néo-Avalanche n’ont aucune info sur moi et n’en auront jamais. »

Ca sonnait presque comme de la vantardise mais c’est pourtant ce genre de vie qu’à mener le jeune Bálor pendant plus de deux ans avant de changer de continent, autant dire qu’il sait de quoi il parle et ça se ressent clairement dans ses paroles. Si Lucille veut vraiment accomplir un quelconque objectif dont Seth ne connait pas encore les enjeux, elle va devoir compter sur lui car même si Midgar a dû changer un minimum depuis le temps, ça reste sa ville natale et « son terrain de jeu ». Il n’est pas dit qu’un soldat récent de la Néo-ShinRa puisse le suivre en cas de course poursuite.

Dans tous les cas, avec ce qu’il vient de dire, il a tendu la main à son amie pour lui proposer de l’aider, c’est à elle de voir si elle accepte ou non. Vu ce qu’elle a traversé et la volonté qu’elle a encore de rallier Midgar, Seth se rend compte qu’il l’a peut-être jugé trop vite et qu’avec une meilleure condition physique, la jeune femme pourrait bien le suivre durant un moment, bien qu’il se refuse à la laisser l’accompagner dans les sous-sols de la ShinRa.

« Que choisis-tu ? Je m’occupe de te faire aller jusqu’à Midgar ou tu préfères rester ici ? Je n’attends rien en retour, le fait de me faire embaucher par la Néo-Shinra ne doit dépendre que de moi, je ne te ferais pas prendre plus de risques que nécessaire. »

Au moins, les choses sont claires dans l’esprit du beau brun à présent, il espère simplement que la belle blonde ne tentera aucune folie pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 27 Avr - 19:49

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Rester avec lui? Haussant un sourcil alors qu'elle tenait encore son morceau de croissant près de sa bouche, la jeune femme avait du mal à le suivre. D'ailleurs, un autre détail lui avait échappé, mais elle préférait ne pas le mentionner. Lorsqu'elle était au Village Fusée, elle y avait vu Khiara... même si celle-ci ne l'avait pas vue. Pourquoi était-il seul? C'était bizarre, mais d'un autre côté, elle avait le sentiment qu'elle avait la réponse quelque part au fond d'elle, mais sans réussir à la trouver.

Enfin.. elle baissa la tête, réfléchissant à sa proposition. Elle s'était lancée dans une entreprise très périlleuse, mais elle devait le faire. Elle était surement la seule à pouvoir sauver Deneth et Mareg...

«Je ne sais pas... je suppose qu'il serait normal qu'ils se méfient, mais ils finiront bien par voir que je peux encore leur être utile, même avec la perte de N°14...» s'il porte un numéro, c'est la preuve des nombreux essais qui ont été faits, et avec un peu de chance, sans elle, ils n'ont pas réussi à en faire d'autre, et donc... vu que le scientifique avec qui elle travaillait est vraiment mort dans l'explosion, il est plus que probable qu'elle leur soit indispensable et qu'ils la récupèrent. C'était sur ça surtout qu'elle pariait. Pas sur ses aptitudes de survie qui s'étaient montrées bien plus incroyables que ce qu'elle pensait.

Enfin, elle termina son café et leva les yeux vers lui en souriant

«Je dois quand même essayer. Mais... si ça se passe mal, tu risques d'être pris pour cible aussi tu sais? Si tu es avec moi du moins... autant, s'ils m'acceptent, ils comprendront que tu es de leur côté puisque tu m'as sauvée, mais s'ils me prennent pour une ennemie, tu le seras aussi. C'est à double tranchant.»

Elle attrapa la cafetière et se servit une nouvelle tasse, puis elle prit aussi un autre croissant car il ne fallait pas oublier qu'elle mourrait de faim. Elle soupira doucement avant de le regarder en rougissant un peu.
«Hum... par contre, si ça ne t'ennuie pas... est-ce qu'on peut rester ici au moins cette journée et ne partir que demain? Je sais que ça peut être dangereux de rester au même endroit, mais là, j'ai vraiment besoin de repos et je crois bien que toi aussi...» autant elle avait passé une bonne nuit de repos, mais ça n'avait pas été suffisant selon elle pour se remettre vraiment de ses blessures, quant à lui, vu ses cernes, il avait aussi besoin de dormir.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 27 Avr - 20:48



Une ville pas si calme (feat. Lucille)


SethMalgré le fait que la jeune femme peut avoir raison sur le fait qu’elle peut toujours être utile à la Néo-Shinra, il y a fort à parier qu’ils ont déjà projetés de la remplacer lorsqu’ils ont pu la croire morte, de longs mois se sont écoulés depuis cet événement. Essayer est la seule chance qu’elle a pour savoir si elle a toujours la possibilité de revenir ou non. Le fait que Seth peut se retrouver en danger s’il la suit l’importe peu, vu ce qu’il compte réaliser, on ne lui fera pas de cadeaux en cas de découverte.

« Même si c’est à double tranchant, je préfère prendre le risque de t’accompagner que te laisser seule, après, rien ne m’oblige à rester avec toi une fois que tu auras réintégré la Néo-Shinra si ça doit se passer ainsi. Vu ce que je prépare, je pense qu’ils te prendront pour une traître s’ils font le lien entre nous. »

Pour une fois, le beau brun se montre très franc avec la jeune femme, ça le forcera surement à recevoir quelques questions sur ses projets mais qu’importe, elle doit savoir que chacun a une part à perdre s’ils sont reconnus comme étant en contact à la Néo-Shinra en cas de problèmes. Une alliance peut surement les aider jusqu’à l’arrivée à l’ancienne ville du Mako, mais une fois à l’intérieur, chacun devra probablement se débrouiller. Pourtant, l’idée de laisser Lucille aux mains de cette maudite organisation en ayant une petite idée de ce qu’ils pourraient lui faire ne donne guère envie au jeune homme de la laisser seule. Il cache plutôt bien son inquiétude pour l’instant, mais la voir rougir en le regardant lui fait détourner le regard : pourquoi y a-t-il ce sentiment si étrange entre eux deux ?

La requête de la demoiselle était à prévoir, impossible de récupérer autant que ça physiquement en une seule nuit, surtout dans l’état qu’elle était. S’ils doivent rester ici, ça sera toujours ensemble, sans jamais se lâcher, sauf dans cette chambre où ils peuvent se quitter du regard sans trop de soucis tant que l’un d’eux a toujours les accès dans son champ de vision. Seth revient s’asseoir sur la chaise près du lit en soupirant.

« Je ne soupire pas à cause de ta proposition mais parce que tu t’inquiètes pour moi. Avec un état similaire avec celui dans lequel je t’ai trouvé, tu ne devrais pas te préoccuper d’autrui mais plutôt de récupérer tes forces. Enfin… Je ne vais pas te refuser cela, compte sur moi pour veiller sur toi une journée de plus, il faudra cependant se déplacer ensemble en ville si tu souhaites bouger, je te servirais d’appui au minimum. Et non, cela n’est pas négociable, c’est mes conditions. »

Sans vraiment donner d’idées de s’il est amical ou non, Seth doit paraitre très contradictoire quand il parle à la demoiselle, il s’inquiète pour elle mais ne veut pas le montrer. Calant son dos sur le dossier de la chaise, il fixe la jeune femme avec un air neutre, le regard qui ne veut absolument rien laisser passer, mais c’est trop dur, il finit par fermer les yeux et sourire un peu : il n’arrive définitivement pas à faire comme s’il était insensible à la situation de Lucille…
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 27 Avr - 21:13

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Au final, il semblait qu'ils s'aventuraient tous deux dans une situation bien périlleuse. Mais il valait probablement mieux que Lucille ne sache pas ce qu'il préparait, histoire d'avoir l'air convaincante si les choses devaient pas tourner. Elle leva les mains pour lui dire de ne pas en dire davantage...
«Écoute, honnêtement, la seule chose que j'ai besoin de savoir, c'est que tu m'as aidée, sauvée la vie même... et si je dois t'amener avec moi, ce sera seulement pour ces arguments là. Ce que je fais après, et ce que tu fais après...» bon, c'est vrai que l'idée de se retrouver toute seule ne lui plaisait pas trop, elle angoissait même en pensant à ce qu'ils pourraient lui faire subir. Mais d'un autre côté, elle se disait qu'il y avait peu de chance que ce soit pire que ce qu'elle avait vécu pendant sa pseudo captivité et évasion.

Elle continuait de manger, honnêtement, elle mourrait de faim et se sentait à peu près en sécurité aussi, donc autant en profiter. Et visiblement, Seth était d'accord pour se reposer une journée de plus ici, mais à condition qu'il l'accompagne si elle venait à sortir? Sur le coup, elle manqua de recracher son café par le nez!

«Non mais tu es fou ou quoi? Tu crois vraiment que j'ai envie de sortir dans mon état? Et risquer de me faire repérer? Ah non non non non non, c'est bon là, j'en ai ma claque qu'on me tape ou qu'on me tire dessus! Si je quitte cette chambre, c'est pour aller à Midgar, point.»

Euh... sur le coup, elle réalisa qu'on pouvait prendre cette phrase pour autre chose, mais tant pis. Elle leva les yeux au ciel et reprit encore du croissant
«M'enfin toi par contre, tu peux sortir si tu veux...» même si elle préférait que non car elle n'était pas sure qu'on ne lui tombe pas dessus encore.

Enfin, vu que le programme de la journée et du lendemain semblait déterminé, elle alluma la télévision histoire de se tenir un peu au courant des dernières infos. Ils parlaient encore de ce génome qui avait échangé les corps de certaines personnes, elle était captive à ce moment là donc bon... elle avait eu la chance de ne pas en être affecté, mais son esprit scientifique s'interrogeait quand même!

«Échange de corps... ça doit être bizarre de se retrouver dans le corps de quelqu'un d'autre. Mais je me demande quelle magie est bien capable d'une telle chose...» elle but une nouvelle gorgée de café et termina ainsi son petit déjeuner. De là, elle se recoucha dans son lit, s'enroulant dans les draps tout en regardant la télévision.

Pas grand chose de très intéressant, du moins, pour le moment.

«J'ai pas envie de dormir là, donc profites en pour te reposer un peu.» car bon, il semblait évident qu'ils risquaient de ne pas pouvoir dormir en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cronos
Chaton à la retraite

Chaton à la retraite

avatar
Fiches du joueur : Personnages :
Julian Quinn - Lily Hunter - Aaron - Jonah

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Jeu 28 Avr - 1:31



Seth gagne 350 Gils
Lucille gagne un Mouchoir pour se consoler (dur dur d'être PNJ Crying or Very sad )

Seth passe au Niveau 10 !

Fiches Modifiées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Jeu 28 Avr - 3:59



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethAu moins, le jeune homme n’a pas à s’expliquer sur ses futurs agissements et c’est tant mieux, moins elle en sait, mieux elle se portera probablement. En tout cas, elle ne manquait pas d’appétit, même si son café a failli passer par son nez avant qu’elle ne proteste complètement à l’idée de sortir, au moins, il est fixé sur le fait qu’il va passer sa journée ici, qu’elle lui autorise à sortir ou non. Hors de question de la laisser dans cette ville avec ces histoires de voleur qui trainent en ce moment, sans même reparler que la Néo-Avalanche ou la Néo-ShinRa pourrait venir fouiner dans le coin. Son haussement d’épaules devrait prouver la demoiselle qu’il a prévu de rester ici.

Le beau brun laisse la demoiselle allumer la télé à sa guise alors qu’il se dirige brièvement vers la salle de bain pour se passer un coup d’eau sur le visage, il commence à en sentir le besoin là. Dormir n’est pas encore obligatoire mais se rafraichir un peu ne peut pas lui faire de mal de toute manière. C’est lorsqu’il entend Lucille parler qu’il penche la tête en arrière pour tendre l’oreille mais trop tard surement, s’il lui demande ce qu’elle a dit, il va peut-être la vexer, autant faire comme si de rien était. Il s’allonge sur le lit d’à côté en soupirant alors que son amie lui propose de se reposer un peu vu qu’elle ne se sent pas de dormir.

« J’en ressens pas plus le besoin que ça pour l’instant, j’vais tenir encore un peu éveillé pour être sûr de tenir la nuit prochaine au cas où. »

Mais que va-t-il faire de tout ce temps libre ? Il n’est pas le genre d’homme à passer la journée enfermée dans une pièce à regarder une télé, il va rouiller sinon et ça va vite l’épuiser au final. Peut-être que faire un peu d’exercice lui ferait du bien après tout. A peine allongé sur le lit, Seth s’appuie un peu sur son dos pour mieux sauter hors du lit et retire son t-shirt et de commencer à faire quelques mouvements pour échauffer son corps avant d’entamer une série de pompes sans un mot. Il sait très bien qu’avec sa position actuelle, il montre son dos couvert de cicatrices à la jeune femme mais elle l’a déjà vu et il a confiance en elle. Après un bon quart d’heure d’exercice divers et couteux physiquement, la fatigue se fait déjà un peu plus ressentir, le beau brun s’arrête alors et regarde Lucille qui est couché dans ses draps en train de fixer la télévision.

« Désolé… J’ai du mal à rester enfermé dans un endroit sans rien faire, ça me rappelle des mauvais souvenirs. Je vais prendre une douche et je m’allongerais dans le lit si tu te sens capable de surveiller la chambre. De toute façon, prend mon revolver, il est peut-être plus efficace que ton arme actuelle. »

Ne sachant pas de quelle arme elle dispose, en supposant qu’elle en possède une vu que l’homme qu’il a croisé hier était blessé par balle, autant lui donner une arme de qualité. Seth la décroche de sa ceinture pour venir lui confier en la posant dans ses mains, c’est mine de rien un geste symbolique car il ne confie JAMAIS son arme à qui que ce soit, mais avec Lucille… c’était différent, chaque fois qu’il pense à elle ou à la façon dont il la considère, il ne peut qu’avoir une haute estime pour elle, comme si elle valait plus à ses yeux qu’une simple amie. Oui, il a probablement besoin de sommeil, mais avant, une bonne douche rapide !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Jeu 28 Avr - 10:29

LucilleSource: Military Nurse by AyyaSap

Une longue journée s'annonçait, mais pour Lucille qui avait été à cent à l'heure pendant des jours, ça lui faisait vraiment du bien. S'enroulant dans les couvertures pour regarder la télévision, en mode grasse mat', elle somnolait par moment sans trop savoir ce qu'elle voyait à l'écran.

Seth de son côté semblait être agacé de ce manque d'activité, elle le vit retirer son t-shirt et disparaître derrière le lit pour faire, d'après les bruits qu'elle entendait - quelques exercices.

«Et ben... tu tiens la forme!» dit-elle avec un soupçon de plaisanterie dans la voix. Mine de rien, ça lui faisait du bien de sourire aussi tiens... elle avait presque mal aux joues par ce simple geste tellement elle n'avait pu le faire depuis des semaines.

Elle se tortilla un peu sous les draps, somnolant jusqu'à ce qu'il veuille aller prendre une douche et lui confie son arme? Vas y l'engin quoi...

«Pas dit que j'arrive à le soulever avec ma force de moustique, mais merci.» elle se redressa pour ne pas s'endormir et être en position de tirer si quelqu'un arrivait tant par la fenêtre que par la porte. Elle cala des coussins derrière elle pour se tenir bien droite pendant qu'il prenait sa douche.

Cette fois, elle regardait un film, mais celui-ci fut interrompu par un flash info spécial concernant une attaque d'un terroriste de Gaïa sur Spira? Oups? Voilà qui risquait d'être problématique, mais d'un autre côté... avant son évasion, il lui avait semblé que Genesis avait été capturé par la Néo ShinRa non? Elle n'en était pas sure, mais d'un autre côté, vu le gaillard, il aurait surement pu s'évader sans trop de problème. C'est ballot!

Lorsque Seth sortit de la douche, elle se tourna vers lui afin de le mettre machinalement au courant

«Dis, tu te souviens de Genesis Rhapsodos? C'était un membre du SOLDAT y'a quelques années, il avait fait parler de lui un peu avant la fusion des mondes...» elle changea de chaîne à la télévision, l'info était rediffusée un peu partout «il avait aussi fait parler de lui au tournoi sur Spira. Ben apparemment, il aime vraiment pas ce monde, car là, il a carrément attaqué le refuge al-bhed. Ce type est en train de devenir Ennemi Public n°1 devant Sephiroth! Faut le faire!»

Elle attrapa un autre petit bout de croissant sur le plateau qu'elle avait posé sur la table de nuit, puis elle se tourna vers lui à nouveau pour en discuter un peu.
Ils mangèrent tranquillement le midi tout en regardant un film. Seth dormit et elle avait baissé le son, elle préférait rester éveillée pour le moment afin de passer une bonne nuit. Elle se leva quand même pour aller prendre une douche et changer ses pansements, mais dans l'ensemble, personne ne vint leur chercher des noises, et le soir venu, ils se mirent d'accord pour dormir chacun leur tour. Lucille allait se reposer en premier, elle mit le réveil à 1h du matin et permit ainsi à Seth de se reposer le reste de la nuit.

Le lendemain, vers 7h, elle le réveilla, se sentant en pleine forme malgré sa courte nuit. Elle avait pris une nouvelle douche et s'était rhabillée. Ses hématomes avaient viré au violet, preuve qu'ils étaient pratiquement guéris et sa peau n'était plus aussi gonflée. Au moins elle avait figure humaine!

«Allez, un bon café et on file! On devrait pouvoir louer une moto pour rejoindre Midgar sans encombre...» elle se sentait vraiment mieux. Cette journée de repos lui avait fait un bien fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Jeu 28 Avr - 11:36



Une ville pas si calme (feat. Lucille)

SethSeth profite convenablement de sa douche pour se débarrasser à nouveau de toute la sueur accumulée, dormir au frais ne pourra que lui faire du bien ! La remarque de Lucille concernant son revolver le fait sourire, c’est vrai que ce type d’arme n’est pas facile à manier à une main à cause de son poids conséquent, pourtant Seth l’utilise avec une aisance affolante en combat. La preuve qu’il a pris cela comme acquis depuis bien longtemps, mais quand on sait que c’est cette arme qui aurait pu mettre fin au jour de N°14 d’une seule balle dans la tête, on se doute assez bien de la puissance…

La douche terminée, le jeune homme ressort juste en pantalon, serviette autour du cou et se dirige vers le frigo pour y attraper quelque chose à boire, qu’importe que ça soit énergisant ou non, il sait qu’il finira par s’endormir s’il essaie dans les minutes à venir. C’est alors que Lucille prend la parole pour lui demander s’il se souvient de ‘Genesis Rhapsodos’, un membre du SOLDAT. Comment pourrait-il ne pas s’en souvenir justement, lui qui a vu son père rejoindre le SOLDAT avant de mourir prématurément et qu’il soit forcé d’aider sa mère à survivre sous la plaque de Midgar. Evidemment, Lucille n’en sait rien donc il ne la blâme pas le moins du monde, mais le fait qu’elle lui annonce qu’il est devenu Ennemi Public n°1 devant Sephiroth, il perd presque les pédales en éclatant de rire.

« Ils sont comiques les journalistes, dis donc… Un ancien SOLDAT refait surface pour attaquer un seul endroit, qu’importe le nombre de personnes tués, et le voilà devant ‘notre’ calamité qui a commis milles et un crimes ? Le même qui a failli réduire la population de cette planète au néant ? Hum… Intéressant leur communiqué, mais si c’est pour entendre ce genre de foutaises, je préfère encore aller dormir. En tout cas, merci de me l’avoir dit. »

Pour ne pas que la belle blonde prenne mal les paroles d’un Seth à moitié en train de délirer, il va finir son verre et s’approcher d’elle pour replacer un peu sa couverture et lui faire un simple bisou sur la joue, comme lorsqu’on dit ‘Bonne nuit’ à un ami. Se laissant à moitié tombé dans le lit avant de mettre à peine un drap par-dessus lui pour dégager son pantalon et se reposer en boxer, Seth va continuer de regarder un peu la télé en grimaçant, même s’il a trouvé cette information particulièrement ridicule, il n’est pas sans savoir que Genesis aussi est un potentiel danger au vu de ses plans, il va donc devoir garder un œil sur lui à présent. Enfin, pour l’instant, c’est l’heure de dormir !

Les tours de garde se sont alternés toute la journée, même le soir, Seth a pu trouver de quoi combler son ennui grâce à quelques bouquins intéressants qui trainaient, lire ainsi est vraiment rare pour lui mais loin d’être déplaisant. Le matin finit par arriver, Lucille le réveilla aux alentours de 7h et il se prépare immédiatement, acquiesçant avec la tête quand à l’idée de louer une moto pour rallier Midgar sans encombre. Si c’est ainsi qu’ils vont se rendre là-bas, c’est un cadeau inespéré qu’on lui fait car il y a bien de longs mois qu’il n’a pas chevauché un tel engin, mais le plaisir de le faire reste le même.

Les deux jeunes alliés, toujours dans la plus grande discrétion, trouvent rapidement leur bonheur en ville et Seth se permet même de prendre la première cigarette de son paquet de Solid Snake devant une jeune femme qui ne devait pas se douter qu’il fumait. Hum… ce côté costaud de la cigarette et la fumée qu’il fait ressortir en forme de serpent, cela faisait tellement longtemps qu’il savoure son petit poison avec le plus grand plaisir. Il jette son mégot dans une poubelle avant de s’installer à la première place de la moto pour conduire, laissant Lucille se mettre derrière lui pour s’accrocher.

« Je préfère te prévenir, ça fait un moment que j’ai pas conduit et j’ai tendance à rouler rapidement, on sera arrivé largement avant l’heure prévu ! Accroche-toi bien. »

Faisant ronronner le moteur, Seth regarde un instant vers le ciel, un beau temps avec une température agréable les attend, parfait pour un tour en moto, comme quoi il n’y avait pas que du mauvais ici… Il démarre à tout allure et fonce en quittant la ville avec son amie bien accrochée à lui.
________________________________________
Lucille et Seth se dirige vers Midgar

Revenir en haut Aller en bas
Cronos
Chaton à la retraite

Chaton à la retraite

avatar
Fiches du joueur : Personnages :
Julian Quinn - Lily Hunter - Aaron - Jonah

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Jeu 28 Avr - 14:09



Seth gagne 100 Gils

Fiche Modifiée

Le duo se rend à Midgar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Mer 15 Fév - 10:59

Terra, Kagura et Morrito arrivent depuis Gaza Est

Un nouveau voyage s'annonçait pour les deux jeunes gens accompagnés de leur chocobo. Mais aujourd'hui, le trajet serait beaucoup plus long qu'à leur habitude. Même si pendant la chasse au trésor, ils avaient eu à beaucoup voyager, c'était dans un grand vaisseau et donc il était bien plus confortable. Malgré cela, Morrito faisait de son mieux pour assurer un vol rapide et stable.

- Cela aurait pu lui reposer ses ailes au moins...

La jeune femme caressa doucement le plumage de la monture en guise de geste d'affection. Mais très vite après cette remarque, un bout de terre se montrait au loin. Ce n'était qu'une île, mais plus loin la terre s'étendait, et en son milieu, de gigantesques ruines de pierre et de métal. Terra n'avait jamais rien vu de tel, une désolation sans nom. Le chocobo commençait à se rapprocher du sol, tandis que Kagura le dirigea pour qu'il atterrisse en douceur. Le chocobo ne courrait pas, il trottinait plus ou moins. Une façon d'aller plus vite qu'en marchant sans trop se fatiguer, enfin, il l'était déjà beaucoup. Ils finirent par s'arrêter aux abords d'une ville assez distante des ruines, mais la nuit commençait à tomber.

- Oui tu as raison... La jeune femme se tourna vers le chocobo qui gardait un air sérieux, mais il n'en restait pas moins fatigué. Merci à toi Morrito ! Repose toi, tu l'as bien mérité !

Le chocobo poussa un cri de soulagement et se laissa tomber au sol comme une loque. Terra ria légèrement puis se tourna vers Kagura pour qu'ils avancent et entrent dans la ville. L'architecture, l'ambiance... Tout était si différent de ce qu'elle a connu sur Héra. Elle avait oublié à quel point les mondes étaient si éloignés en terme d'architecture, et de culture. Et en plus, comme sur Héra, les cultures ne sont pas les mêmes partout sur un même monde.

- Cette ville me rappelle vaguement Tréno... Tu ne trouves pas ?

Et encore, ils ne savaient pas encore tout sur cette charmante ville, et les différentes histoires qui jonchaient ces rues. Leur priorité, pour le moment, c'était de se reposer et de retrouver leurs forces. Il y avait une auberge, assez visible dans la place centrale de la ville. Malgré la nuit apparente, il y avait pas mal d'habitants encore dehors.

- Bienvenu au Kalm Royal, le plus bel hôtel de toute la ville. En quoi puis-je vous aider ?

Ils venaient tout juste de passer la porte qui leur avait été ouverte par un portier.

- Euh... Et bien nous souhaiterions une chambre pour la nuit, est-ce possible ?

L'homme leur indiqua l'accueil, où une personne attendait que des clients se présentent pour demander une chambre. Un réceptionniste, tout ce qu'il y a de plus simple. Terra lui demanda alors une chambre avec deux lits séparés, puisque l'employée de service pensait qu'ils étaient en couple. Mais une chose intrigua la jeune femme, il voulait qu'ils payent la chambre à l'avance. Elle n'avait pas eu cette habitude sur Héra où les auberges étaient plus conviviales, et ils prenaient souvent les paiements le matin, au départ des voyageurs. Malgré la simplicité de la demande, le prix était effroyablement élevé, mais ils ne pouvaient pas passer la nuit à chercher un endroit où dormir, et ils durent se résigner à dépenser une grosse quantité de gils. La clé de leur chambre leur a été remis, avec un papier donnant les horaires de diner. Ils pouvaient même se faire livrer jusqu'à leur chambre, gratuitement si c'était dans les horaires prévus !

Les couloirs étaient tous tapissés avec des broderies d'or, et les portes en bois massif d'un brun brut. Quand ils arrivèrent à leur chambre, tout était somptueux à l'intérieur. La chambre restait simple dans son utilisation, mais tout était d'un luxe presque dérangeant. Sauf un détail qui laissa Terra perplexe.


- Qu'est-ce donc ? Dit-elle en s'approchant de la télévision accrochée au mur.

Et encore, elle n'avait pas remarqué que ce n'était pas la bougie qui éclairait la pièce...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Jeu 16 Fév - 15:41

Cette ville était... bizarre. Elle avait un côté très calme, comme son nom l'indiquait, mais également, Kagura ne savait pas pourquoi, elle donnait froid dans le dos. Il prit la main de Terra, davantage pour la protéger qu'autre chose, il avait cette impression d'être observé, et il n'aimait pas ça. Quant au fait que ça ressemble à Tréno...

«Autant l'architecture, je ne trouve pas, non... mais pour l'ambiance, c'est clair. Je ne me sens pas très à l'aise ici, je ne pense pas qu'on s'éternise.» mais pour aller où par contre, il ne savait pas encore. Il fallait espérer qu'ils trouvent rapidement quelqu'un qui saurait les guider sur l'énigme des coquillages.

Ils prirent la direction de l'hôtel le plus visible, même si de toute évidence, c'était aussi le plus cher! Le jeune homme ouvrit grand la bouche en entendant le prix...

«Euh... vous êtes le seul hôtel de la ville?»
«Et oui!»
pas dit que ce soit vrai, mais ne pouvant pas trop lire l'écriture de Gaïa, il ne pouvait pas trop vérifier. Bref, ils payèrent ce qu'ils devaient, à contre cœur, et grimpèrent donc dans une grande chambre pour deux personnes avec lits séparés. Kaguar grimaça en voyant tout ce luxe dont ils auraient très bien pu se passer.

«Payer aussi cher, juste pour des matières différentes... les lits ont intérêt à être confortables!» il alla voir la salle de bains, au moins il y avait pleins d'échantillons en tout genre, y compris du dentifrice!!! Youhou! Lui qui se lavait les dents au savon depuis des semaines, des mois mêmes, ça allait lui faire du bien! En plus, chaque flacon, chaque tube, était écrit en quatre langues, celles d'Héméra, donc il pouvait tout lire... pratique. Au moins un avantage du luxe.

Il entendit Terra se poser une question et il revint dans la chambre pour la voir tourner autour de la télévision. Il sourit doucement en prenant la télécommande, sans pour autant l'allumer

«Il s'agit d'une télévision. Sur Spira, on s'en sert surtout pour retransmettre les matchs de blitzball et les informations de l'Église. En fait, imagine une boîte, qui va enregistrer des images, et cette télévision te permet de les regarder. Attention, ça surprend un peu, je vais l'allumer» il appuya sur le bouton on/off, et ils tombèrent sur une série télévisée où un groupe de six copains partageaient un appartement... il attendit quand même de voir la réaction de Terra avant de changer de chaîne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une ville pas si calme   Ven 17 Fév - 16:14

Le luxe présenté en opulence dans cet hôtel n'était pas nécessaire pour les deux voyageurs qui s'étaient habitués à des auberges parfois rudimentaires. Le prix aussi était opulent mais ils n'avaient pas trop le choix, il n'y avait qu'un seul hôtel dans la ville, à en croire le réceptionniste.

Dans la chambre ils avaient énormément de choses, en plus d'une décoration très élaborée avec plein d'accessoires dont l'utilisation d'une bonne partie échappait totalement à la demi-chimère. Donc cette grosse boite noire qui s'appelait télévision. Kagura lui expliqua le fonctionnement, enfin surtout l'utilisation. Lorsqu'il se servit d'un petit objet couvert de boutons, la boite s'alluma et afficha des images avec des sons. Terra qui était assez proche sursauta, tout en écarquillant les yeux.


- Comment.. ?! Ce sont de véritables personnes ?!

La télévision, le cinéma... Même l'électricité. C'étaient des idées et des concepts qui lui étaient très lointains. Même sur Balance, son monde d'origine, cela n'existait pas. Il y avait bien des machines, mais elles étaient soit alimentées par la vapeur, soit par la magie - extraite de force des chimères, mais passons. Kagura devait alors lui expliquer le principe d'enregistrement vidéo, de caméra, afin qu'elle puisse comprendre la possibilité d'une telle chose.

Elle passa plusieurs minutes à regarder comment Geo apprenait à Shondlur comment draguer des filles. Sauf que ce dernier préférait faire des blagues nulles, ce qui amusait Bifi. Une scène après, elle pouvait voir deux frères et soeurs qui se chamaillaient, Monaki la fille et Ssor, tandis qu'à côté se trouvait Raquel, qui ne savait pas quoi se mettre comme habit. Sur le coup, Terra ne comprenait pas très bien l'intérêt ni le sens de regarder cela.


- A quoi cela sert-il de regarder ces personnes ? Est-ce comme une pièce de théâtre, du simple divertissement ?

Elle abandonna quelques minutes Kagura pour se rendre dans la salle de bain, qui était plutôt grande. Jusque là rien d'exceptionnel dans la pièce si ce n'est une baignoire avec plein de petit trous. L'eau ne va pas fuir ? Il y avait tout un tas d'accessoirs, dont la plupart était inconnu à la jeune femme. Une quantité non négligeable de produits de bains et de nettoyage aussi. Malgré la grande baignoire, la jeune femme prit une douche, le système pour régler la température de l'eau était assez intuitif. Les différents savons disponibles avaient des odeurs douces et leur toucher était très doux. Si c'était ça le luxe, elle pourrait vite y prendre goût ! Quand elle eut finit, elle sortit de la douche et attrapa une serviette. Sur le mur était accroché un "sèche-cheveux". Elle l'examina un moment, essayant de comprendre le fonctionnement. En appuyant sur le bouton, un vent chaud sortit de l'appareil dans un grand bruit. Surprise, elle poussa un cri tout en lachant l'objet. Oups ?

- Tout va bien, ne t'en fais pas !

Elle n'était pas sûre que Kagura ait entendu, mais elle a préféré le prévenir, au cas où. Elle ramassa l'appareil et le reposa à sa place. Pour l'instant, elle va se tenir loin de la technologie. Elle attendra d'être plus familière avec toutes ces nouveautés. Pour l'instant, elle se contentera de se sécher les cheveux à l'ancienne, avec une serviette et l'air ambiant. En ressortant de la pièce, elle retrouva son ami.

- Tu veux faire ta toilette avant d'aller manger ?

Sait-on jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une ville pas si calme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» Le calme avant la tempête
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» 9 cartes et 1 ville du mode planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Kalm-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives