Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Ishta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Ishta   Jeu 25 Fév - 18:48

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Eorzea (FF14)
• Prénom: Oublié, mais la Néo-Shinra l’a baptisée Ishta
• Âge: Inconnu, semble avoir environ une vingtaine d’années physiquement
• Avatar utilisé: Neferpitou – Hunter X Hunter

Description

• Alignement: Guerrier du Néant (Note : Il est possible qu’elle bascule en Guerrier des Ténèbres au cours du RP)

• Description physique:

IshtaIshta est une femme à l’apparence féline … Et ceci n’est pas une mauvaise blague. A l’image des génomes d’Héra avec leur queue de singe, elle possède une queue de chat à la fourrure blanche mais vous remarquerez qu’elle n’a pas d’oreilles « normales » en écartant ses cheveux – blancs, courts et légèrement ondulés - puisque … elle a des oreilles de chat ! D’un blanc cassé tirant très légèrement sur le jaune. Le dernier détail qui trahit sa nature féline est ses pupilles. Ishta a les yeux rouges, et sa pupille n’est qu’un trait fin noir au milieu, à l’image des chats … Mais elles peuvent se dilater et se rétracter à volonté selon si elle chasse ou non. Ses yeux peuvent parfois la rendre assez effrayante.

A part tout cela, Ishta a une apparence tout ce qui y a de plus humain dans ce monde. Elle entre dans la moyenne féminine – 1m70 en comptant ses oreilles ! – et est svelte, avec une petite corpulence. Elle possède une certaine force dans ses jambes pour lui permettre de faire des bonds incroyables, à l’image de l’animal qu’elle représente. Ses mains sont un poil plus grandes que celles d’un humain normal mais ca n’a rien de spécialement choquant.

Même avec un instinct animal, Ishta a une notion de pudeur et d’intimité puisqu’elle s’habille comme n’importe quel individu sur Héméra. De façon générale, elle ne porte que des vêtements qui n’entravent pas ses gestes et sa mobilité. Vous la verrez souvent vêtue d’une veste – rappelant vaguement les redingotes – de couleur bleue marine, décorée de six boutons jaunes sur le buste et des boutons de manchette. Pour trancher, elle met un short et de longues chaussettes de la même couleur : orange avec de fines rayures noires verticales. Ses chaussures sont également bleues marine.

Vous remarquerez que peu importe sa tenue, Ishta ne porte jamais la moindre arme sur elle et pour cause : ses armes, ce sont ses griffes qu’elle sort sur commande lorsqu’elle doit se défendre. Une vraie petite féline.

• Description psychologique:

Oubliez vos idées, vous n’avez pas un monstre devant vous, mais une Miqo’te. Ishta est dotée de la capacité à communiquer, elle ressent des émotions, a une fierté, un certain honneur, des phobies, des qualités, et des défauts. Et un caractère.
La jeune femme ayant un côté très félin, l’on peut dire que sa psychologie colle avec les réactions que peut avoir l’animal qu’elle représente. D’une nature têtue, il vous sera presque trop difficile de lui retirer une idée de la tête. Si elle a un objectif en vue, peu importe lequel – ca peut aller de traquer une cible ou simplement de dormir – et que vous cherchez à l’en empêcher, n’allez pas plus loin : vous n’arriverez pas à la faire changer d’avis. Elle pourra vous envoyer balader par les mots, comme elle pourra vous attaquer directement pour vous faire comprendre de la laisser tranquille. Un indice pour remarquer que vous commencez à lui taper sur le système ? Sa queue. Elle ne cesse de s’agiter dans tous les sens lorsqu’Ishta est agacée.

Toutefois si elle peut se montrer très sereine et silencieuse, il lui arrive parfois d’avoir … comment dire … son petit quart d’heure de folie ? Oui vous savez, vos chats domestiques, des fois vous ne savez pas pourquoi, ils partent dans un délire incontrôlable et font le bordel, on ne comprend pas trop pourquoi. C’est pareil ici. Sauf que dans ces moments-là, gare à la personne qui est à ses côtés – encore pire si elle est au milieu de la foule. Préparez-vous à devenir sa victime favorite qu’elle embêtera jusqu’à ce qu’elle se calme toute seule.

C’est d’ailleurs dans ces moments-là qu’on peut se demander si elle n’a pas deux personnalités pour passer d’une femme tranquille à une femme qui pète un câble sans qu’on ne comprenne pourquoi.
Tâchez de la tenir en laisse aussi et tenez-vous prêts à répondre à une multitude de questions : Ishta est très curieuse. Elle entend un bruit suspect ? Elle est obligée d’aller voir. Il y a une boîte sur la table ? Il faut absolument voir ce qu’elle contient ! Il y a une porte fermée au bout de la pièce ? Il faut l’ouvrir et voir ce qu’il y a derrière !

Bref. Notez que si elle est dotée d’une intelligence, des émotions et d’une conscience pour prendre des décisions, il peut arriver souvent qu’elle agisse aussi à l’instinct, ce qui peut l’amener à donner de bons résultats – surtout en combat – comme ca peut la piéger et la mettre dans des situations dangereuses.
Elle peut d’ailleurs se mettre en danger volontairement si cela peut lui permettre de protéger quelqu’un à qui elle a appris à accorder sa confiance. Elle possède une détermination sans faille et est d’une loyauté fervente envers les personnes à qui elle s’attache. Elle est également capable de tuer sans le moindre regret si cela peut lui permettre de sauver la vie d’un proche, ou de se défendre elle-même d’une menace.

Une dernière chose : elle déteste l’eau. Toutefois puisqu’elle a conscience de l’importance de l’hygiène et que c’est l’un des principes ancrés dans ses gènes, les seuls moments où elle supportera cet élément sera lorsqu’il sera l’heure d’aller se laver. Sinon, inutile de dire qu’elle n’est pas à l’aise sur un bateau – même si elle sait qu’elle doit le prendre parfois - ou lorsqu’il est question de traverser ne serait-ce qu’un ruisseau. Elle n’aime pas ca … mais allez savoir si ce n’est qu’une simple question de goût. D’autant plus qu’elle ne sait pas nager.

Histoire


« Je n’avais jamais vu un tel spécimen de ma vie, à part dans les jeux vidéo ou dans les mangas de Wutai. Une femme aux oreilles et à la queue de chat, avec quelques traits sur le visage qui représentaient sûrement les moustaches … mais ce n’était pas de vraies moustaches. C’était comme un maquillage, un maquillage permanent. Je l’ai trouvée faible sur la plage de Junon, j’ai touché ses oreilles, sa queue, ca n’avait rien d’un déguisement … Elle balbutiait les mots Eorzea, Miqo’te et d’autres que je ne comprenais pas et elle est tombée dans l’inconscience.

Mon premier réflexe ? Appeler le QG pour savoir ce que je devais faire de cette femme, si c’était un monstre connu ou non même si elle n’avait rien de très monstrueux … La seule chose que je pus apprendre sur le moment fut l’annonce d’un bateau venant de Spira qui avait coulé en mer à cause d’une tempête. Cette femme avait été à la dérive jusqu’ici, semblerait-il. Toutefois intrigués par mes propos et ma description, m’affirmant qu’aucune race sur Héméra n’avait été répertoriée avec de tels critères, on me demanda de l’amener au QG pour s’occuper d’elle. Une allure féline faisait penser aux Ronsos de Spira, mais elle avait l’air par ailleurs trop … « humaine », et moins bleue, pour être un Ronso.

Sans attendre une seconde de plus, j’ai porté cette femme-chat jusqu’à l’héliport pour prendre le premier hélicoptère disponible et l’emmener à la Néo-Shinra de Midgar. J’avais croisé les doigts pour qu’elle ne se réveille pas dans le transport, mais une fois sur place, elle fut prise en charge par des médecins et des scientifiques – je n’étais pas rassurée par les scientifiques, cela dit. Selon eux, si elle était vraiment une victime du naufrage, elle mettrait un peu de temps à se réveiller … Ce qui leur laissait largement le temps de s’interroger à son sujet.

Mais après discussions, leur seule hypothèse vraiment valable fut qu’elle venait d’un autre monde encore que l’un composant Héméra. Certains témoignages nous avaient prouvés que des personnes venant d’autres mondes étaient revenues à la vie par l’Au-Delà sur Spira … Eorzea, ou Miqo’te, désignait probablement le nom de son monde, elle avait dû chercher à communiquer avec moi avant de s’évanouir … Ou alors ces mots étaient ceux d’une autre langue !? Je l’ignorais.

Mais puisqu’elle était à la fois entre les mains de médecins et de scientifiques qui s’efforcèrent de vérifier qu’elle allait bien, les scientifiques ne purent s’empêcher de prélever un peu de son ADN pour en savoir plus sur elle, sur ses capacités, sur ses gènes. Une chose est sûre, outre sa queue de chat, ses oreilles et quelques petites différences, son métabolisme et son organisme étaient identiques à celui d’un être humain.

Puis lorsque le sujet commença à intéresser les supérieurs de l’organisation, ce ne fut plus une simple « race » inconnue. Ce fut un spécimen de recherches. Un scientifique fou voulut faire des tests sur elle. Mais lorsqu’elle se réveilla et en voyant qu’elle était enfermée dans une petite salle aux mains des scientifiques, elle prit cela pour un signe d’hostilité. Elle avait quitté son lit en quatrième vitesse pour se plaquer dans un coin de la pièce, et a utilisé un sort de lumière contre l’un des scientifiques. Ce qui a forcé les autres à la maîtriser en la plongeant dans un sommeil forcé à l’aide d’une seule piqûre. Sa capacité à utiliser la magie trahissait qu’elle avait déjà acheté des gemmes … mais ca prouvait aussi qu’elle avait une affinité à la magie à confirmer.

Le soir même, ils ont utilisé de très faibles capacités magiques sur elle et son corps semblait plutôt bien le supporter. Peu importe la race qu’elle avait, de toute évidence sur son monde d’origine, elle semblait être particulièrement résistante à la magie.
Je n’ai pas bien compris, mais les scientifiques avaient l’impression d’avoir trouvé une perle rare et voyaient là une opportunité d’avoir un soldat d’élite efficace dans leurs rangs. Mais une fois de plus, ne la traitant que comme un spécimen de recherche et non une race à part entière – un peu à l’image de Nanaki quelques années auparavant – ils décidèrent de la transférer dans les laboratoires du QG de Deling City … Selon eux, ils avaient de meilleurs atouts et matériels entre les mains pour faire des expériences sur elle.

J’avais presque pitié d’elle. J’ai tenu à être le soldat qui assurerait son transfert, mais après cela, je quitte la Néo-Shinra. Je sais sur qui compter pour garder un œil sur elle, même si je suis à distance. »

Extrait du Journal de Rose Wilkis, ex agent de la Néo-Shinra

===============================================

« Cela fait plusieurs semaines que le spécimen de recherches se trouve dans nos laboratoires, nous l’avons plongé dans un caisson de stase pour l’étudier davantage sans qu’elle ne se réveille. William Dragner a tenu à être le scientifique principal penché sur l’étude de la femme-chat, mais sa curiosité l’a poussé à aller plus loin. J’ai tenu à l’assister dans sa tâche afin de m’assurer de l’évolution de ce projet, et surtout à ce qu’on ne perde pas une espèce si précieuse. D’après Rose, il était probable qu’elle vienne d’un autre monde, ce qui signifiait que retrouver une personne de son espèce ne serait pas chose aisée si on mettait sa vie en danger.

Après quelques tests et études, nous avons confirmé qu’elle avait une affinité à la magie. Son corps supportait bien plus la magie qu’un être humain lambda. Mais William semblait davantage intéressé par son côté « félin ». Il souhaitait croiser ses gènes à ceux d’un autre félin pour développer d’autres capacités chez elle, mais je craignais surtout qu’il oublie qu’à force de l’étudier, elle perde son côté d’humanité qu’aucun autre monstre sur Héméra ne possédait. D’ailleurs de ce que m’en a dit Rose, j’avais un peu de mal à croire qu’elle était un monstre. J’avais hâte que les expériences se terminent et qu’elle se réveille pour pouvoir interagir directement avec elle et me faire mes propres idées.

Nous avions déjà fait des premières tentatives avec un Coeurl capturé dans la Plaine Félicité de Spira. Ces créatures possédaient des caractéristiques similaires à cette femme : c’était des félins à la puissance magique et à la résistance psychique élevées. Mais ce fut un échec. Déjà, elle perdit ses marques sur son visage, et sa peau était devenue plus pâle. Nous avions pensé qu’avec leurs similarités, se baser sur la formule « + X + = + » allait marcher. Mais nous nous étions trompés … Du moins, pour sa résistance. Quelque chose était différent entre les deux sujets, et ce fut plutôt la formule « + X - = - ». Sa résistance à la magie semblait complètement détruite et son affinité à la magie, réduite.

Quoiqu’il en soit, nous ne sommes pas restés sur un simple échec.

Les tests ont duré encore plusieurs mois, nous avions eu quelques contretemps pour finaliser le projet avec les dégâts causés par le spécimen n°14.
Finalement, nous avons réussi à croiser certains gènes de félins, dont encore des Coeurls, mais en appliquant les bonnes formules et les bons calculs ainsi que les bons gènes. Nous n’avons toujours pas pu récupérer sa résistance psychique mais nous testerons son agilité. Nous avons remarqué un renforcement dans ses jambes, ce qui me donne dans l’idée qu’elle peut faire des bonds qu’un Homme ne peut faire.

Le lendemain d’un cambriolage par trois femmes – d’après les témoignages recueillis – qui ont volé un disque dur, nous terminions le projet même avec des données manquantes. Dans le caisson du moins. Nous avons réveillé la jeune femme et on s’était tous tenus prêts à toute éventualité. Mais elle ne montra aucun signe hostile, elle semblait juste confuse et a demandé où elle se trouvait …

Grosse surprise, elle pouvait encore communiquer après tous les tests qu’on lui avait fait subir, et même après avoir croisé ses gènes. William était déjà satisfait de ce point mais lorsqu’on lui demanda comment elle s’appelait, elle disait n’avoir aucun souvenir de ce qu’il lui était arrivé, de qui elle était, d’où elle venait. Nos tests avaient bien eu une autre conséquence que nous n’avions pas vu sur son cerveau – quelle erreur. Du moins … pour William, ce n’en était pas une, il voyait même là une opportunité de mieux la manipuler si elle ne se souvenait de rien. Le plus drôle, c’est qu’elle avait vraiment des principes humains, puisque l’une des choses qu’elle nous demanda par la suite, c’était qu’on lui donne des vêtements pour ne plus être dans le plus simple appareil à la vue de tous les scientifiques présents.

Bref. Par ailleurs, nous nous étions contentés de lui donner des éléments vrais dans un premier temps au cas où sa perte de mémoire soit temporaire. A savoir, nous lui avions dit qu’elle se trouvait sur Héméra, ce qu’il s’était passé sur ce monde – la fusion, etc. – et que nous l’avions trouvé inconsciente sur la plage de Junon après le naufrage d’un bateau. Ce fut impressionnant de voir à quelle vitesse elle enregistrait les choses et les comprenait, ce qui me confortait de plus en plus dans l’idée que nous la traitions à tort comme un spécimen là où nous devrions la traiter comme un individu à part entière. Tout comme le spécimen n°14, finalement …

Sa mémoire ne revint pas, et puisqu’elle ne se souvenait pas de son nom, un autre scientifique décida de l’appeler Ishta en expliquant à William pourquoi et il approuva. En privé, je lui ai demandé pourquoi ce nom … Il m’a répondu « cela provient d’Ishtar, dans un peuple très ancien de Gaïa, il s’agissait de la déesse de la guerre, régissant la vie et la mort ». Voilà qui en disait long de ce qu’il voyait à travers elle … et de ce qu’il comptait en faire. Mais pire, me dire que d’autres scientifiques approuvaient ce nom, ne me rassurait pas s’ils pensaient tous la même chose.

Soi-disant pour s’assurer de son état de santé, nous lui avons fait passer quelques tests dans les salles de simulation, l’exposant à des situations possibles à l’extérieur. Nous avons été jusqu’à simuler une scène dans un quartier bondé de monde pour voir sa réaction au milieu des foules, jusqu’à tester une fausse situation de combat.

Les résultats furent au-delà de nos espérances. Ishta savait différencier les situations, elle réagissait bel et bien comme un humain, elle distinguait ce qui était dangereux de ce qui ne l’était pas. En ville, son comportement était des plus normaux … Quant au combat, nous avons pu nous rendre compte grâce à nos appareils qu’elle avait ses cinq sens très développés, mais surtout sa vue. Elle avait des réflexes impressionnants pour s’esquiver, ou à l’inverse, pour attaquer avec précision. Cependant, Rose m’a parlé du sort qu’elle a utilisé à Midgar, et de toute évidence, Ishta l’avait oublié …

Je l’ai contactée, d’ailleurs, Rose. Désormais dans les rangs de la Néo-Avalanche, elle tient à garder un œil sur la féline en parallèle de son travail afin de s’assurer que la Néo-Shinra ne la manipule pas trop et qu’elle ne devienne pas une arme dangereuse. Elle souhaitait même la faire rentrer en contact avec la Néo-Avalanche afin de lui dire la vérité sur ce qu’elle a subi dans les laboratoires mais je me refuse à la laisser faire pour le moment. Ishta a des sentiments, elle se sent perdue, et la NS a inventé son histoire en disant que nous avons pris soin d’elle. Pour l’instant elle nous fait confiance et se sent en sécurité avec nous. Et avec nous, seulement.

Puisque William lui a implanté pendant les tests, une puce de géolocalisation pour ne pas la perdre, il tient à continuer les expériences sur elle en la laissant sortir du QG et découvrir le monde réel et extérieur par elle-même afin d’étudier ses réactions et qu’elle fasse ses rapports elle-même pour parler de ses découvertes. Si les résultats sont bons, il prévoit de la confier à nos supérieurs pour qu’on l’envoie en mission comme un agent d’élite.
Ce n’est qu’en découvrant ce qui l’entoure qu’elle pourra éveiller ses sens, se faire une opinion de ce qui l’entoure, et s’interroger réellement … Ce n’est qu’à ce moment-là, que Rose pourra intervenir.

Une chose est sûre, le projet baptisé désormais « Ishta» est pour William Dragner, une totale réussite. Il ne laissera personne d’autre que la Néo-Shinra, mettre la main sur son précieux spécimen. Il compte la transférer à Midgar et faire le déplacement lui-même pour aller présenter le projet.
Je suis un peu inquiet sachant que le n°14 s’est enfui pour ne plus être maltraité et manipulé. Rose me demande de lui faire confiance, mais je me tâte à mettre Alvin sur le coup aussi. »

Mémoire et rapport secret de Balan, scientifique de la Néo-Shinra de Deling City

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Sheli
• Votre âge? 21 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Je suis Fulgora
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Vaudrait mieux que j’ai lu et compris. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ishta   Jeu 25 Fév - 20:38

Bonjour et (re)bienvenue sur FFRebirth!

Une bonne fiche, j'aime assez le principe de l'histoire sous forme de journal tenu par le scientifique, bien qu'on ne sache rien de la vie passée de ta Miko'te. Normalement, on aime bien avoir quelques éléments, même si elle ne s'en souvient pas, mais d'un autre côté, moi, je connais pas FFXIV donc bon Razz

Rien de particulier à redire, tu mentionnes quelques éléments du scénario, donc pour ma part, ça me va ^^

Je te laisse gérer toi-même ta fiche de combat, pour le reste, ben tu peux commencer à rp quand tu le souhaites avec ton partenaire! N'oublie pas la demande de rang Wink

Fiche validée et verrouillée dans une semaine



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Ishta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y’Dahlin Shul (Ishta)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives