Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Entre ciel et mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Entre ciel et mer   Lun 1 Fév - 0:56

Précédemment : Balamb, cité affairée


ReeveLa visioconférence s'acheva donc sur un soupir commun de la part des deux hommes. Ce commandant Richards avait beau être très jolie ses paroles ne sonnaient pas plus juste pour autant. Sa mauvaise foi sautait tellement aux yeux que même Irvine s'en était aperçu. Alors, un fois la connexion coupée leur première réaction fut l'expression d'une profonde lassitude. Être pris pour des imbéciles n'était jamais très agréable. Il était évident que la Néo ShinRa s'intéressait à la fusion des mondes comme un chat s'intéresse à une souris... et ça n'avait pas grand chose à avoir avec de la curiosité...!

En attendant Irvine souleva un point sur lequel l'architecte était tout à fait d'accord : Balamb commençait à devenir trop étroit. Bien sûr Reeve avait été ravi de profiter d'un peu de repos après l'épreuve infernale - et c'était le cas de le dire - que lui et son garde du corps avaient subis à la mine de soufre. Malgré tout il fallait avouer qu'entre ses fonctions d'assistant Représentant, d'architecte, d'envoyé diplomatique, de gardien des cristaux et son double maléfique, lil n'était vraiment pas habitué à se la couler aussi douce et aussi longtemps. Autrement dit, il commençait déjà à s'ennuyer ! Bamba était une petite ville charmante, mais peut-être un peu trop calme pour lui habitué à Junon et ses incessants va-et-viens. Aussi se surprit-il à approuver avec un certain enthousiasme l'idée de se rendre à Horizon dès le lendemain.

Le voyage se déroula dans le calme. Aucun Zemzelett ne s'invita à l'improviste cette fois-ci, et Reeve en fut quitte pour étudier encore un peu l'histoire de Dol durant la majorité du trajet. Il ne consentit finalement à sortir de sa cabine que lorsque le capitaine annonça leur arrivée. Aussitôt sur le pont, l'architecte qui sommeillait en lui se laissa aller à tout observer. Les premières choses qu'il remarqua furent ces grands piliers surgissant des flots et sur lesquels étaient posées d'immenses éoliennes. Horizon en elle-même semblait accrochée à la voie ferrée reliant les continents d'Esthar et de Galbadia comme un gigantesque Adamantaimai qui aurait peur de se noyer. Des grues au métal usé côtoyaient des pontons bien plus récents, et des pêcheurs s'étalaient ça et là sur les quais. Mais ce n'était rien comparé à ce qui l'attendrait à l'intérieur.

Pourtant avant même de pouvoir entrer, les deux hommes furent arrêtés par une patrouille qui leur demanda de leur confier leurs armes. Pris au dépourvu et surpris, Reeve se retourna vers Irvine pour l'interroger du regard. Car si le tireur d'élite avait un fusil en sa possession, l'architecte lui, se contentait de boutons de manchette en guise d'armes... Restait à savoir si Irvine les lui ferait déclarer, ou s'il pouvait espérer passer entre les mailles du filet...


Dernière édition par Reeve Tuesti le Lun 8 Fév - 1:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mar 2 Fév - 11:06

Difficile de savoir dans quel état se trouvait Irvine exactement. En soit, il allait plutôt bien, mais d'un autre côté, les responsabilités qui pesaient sur ses épaules avaient plutôt tendance à le démoraliser. Même si la nana affectée à la Néo ShinRa de la GGU était un canon, ça n'empêchait pas qu'il ne risquait pas de la voir souvent - et Laurence risquait fort de faire en sorte que ça demeure ainsi pour pas qu'il fasse de bêtise à cause de son joli minois!

Ils avaient donc pris le bateau pour Horizon, plus que jamais, trouver les orbes était d'une importance capitale... cependant, ce qu'ils ignoraient, c'est que la ville se trouvant au beau milieu de l'océan était bien moins couverte par les réseaux téléphoniques, et l'un comme l'autre ne se rendit pas compte que leur téléphone ne captait plus. D'un autre côté, Laurence n'avait pas pris la peine de prévenir Irvine de l'attaque d'Ultimecia à Esthar, elle ne souhaitait pas qu'il se jette dans la gueule du loup, d'autant que de toute manière, elle ne pouvait pas faire grand chose, seule la TGU avait été appelée en renfort. Mais Reeve par contre avait du surement se faire harceler par rapport à la présence de Sephiroth... le temps qu'il réalise que son téléphone ne captait pas, la calamité se serait emparée du cristal de la terre... dommage.

Mais pour l'heure, ils étaient arrivés à Horizon et il fallait se débarrasser de ses armes. Irvine avait totalement oublié que Reeve utilisait ses boutons de manchette, il donna juste ses fusils aux gardes en le désignant du pouce

«Reeve Tuesti, co-représentant de Gaïa, il n'a pas d'arme sur lui.» les gardes le fouillèrent brièvement tout de même et le laissèrent passer. Les mains dans les poches, le tireur se sentait horriblement nu sans ses flingues, mais il était encore un poil trop blasé pour s'en soucier.

«Cette ville a énormément changé. Avant, c'était qu'un taudis. Maintenant avec la gare qui a été reconstruite, ça va mieux, même si on dirait qu'ils ont tout reconstruit dans les goûts de chacun.» inutile de le nier, ça ressemblait quand même encore à des taudis, mais surtout parce que ça avait été reconstruit un peu n'importe comment. La gare était chouette, il y avait toujours les éoliennes et le gros trou au milieu avec les panneaux solaires, c'était surement pour ça que les téléphones ne captaient pas ici, aucune antenne...

Bref, il fallait faire le tour, leur but était de trouver une éventuelle chimère de l'eau. Celle du vent ne les intéressait pas puisqu'ils avaient déjà l'orbe, donc il était inutile de s'approcher des éoliennes, sauf si Reeve voulait y passer.

«On devrait peut être voir pour louer un bateau de pêche pour faire le tour? S'il doit y avoir une chimère de l'eau ici, elle sera plutôt autour non?» il trébucha sur une canette et s'affala par terre, le calendrier de Miss Costa Del Sol tomba alors dans une flaque et il se mit à gesticuler dans tous les sens pour le sortir de là

«AAAAAAAAAAAH! Non non non tout mais pas çaaaaa!» il le sortit et le secoua, heureusement il était un peu plastifié, mais les coins étaient un peu imbibés et ça pouvait s'étendre vers le milieu, il se mit à le secouer dans tous les sens pour le sécher plus vite... décidément, quelle poisse!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mar 2 Fév - 23:34

Spoiler:
 

ReevePas d'armes pour lui ? Reeve leva les mains pour confirmer qu'il n'était pas armé, un sourire aux lèvres.

« Irvine Kinneas est mon garde du corps. »

Si au moins les gens qu'ils croisaient pouvaient se mettre ça dans le crâne... et le transmettre aux journalistes ! Quoi qu'il en soit on fouilla tout de même son sac avant de le laisser entrer en compagnie du tireur d'élite. Et si les abords de la ville lui avaient déjà parus fascinant, ce n'était rien comparé à ce qu'il découvrit à l'intérieur. Cette gigantesque arène tapissée de panneaux solaires notamment, lui coupa littéralement le souffle. Irvine commenta les lieux — se sentant probablement un peu forcé de jouer le guide touristique comme il l'avait fait à Deling City. À moins qu'il ne soit victime de nostalgie ? Après tout, lui aussi avait été un héros sur son monde. Sans doute avait-il parcouru Dol en long en large et en travers durant de longs mois, et redécouvrait-il chaque ville à présent qu'il était en paix... Tout comme lui lorsqu'il visitait Gaïa. Tant de choses avaient changées.

« J'avoue que c'est assez original, mais c'est intéressant. Ça me rappelle un peu Midgar. Il désigna tour à tour une bicoque en bout de quai et les panneaux solaires formant une gigantesque parabole. Certaines constructions semblent avoir été bâties avec ce qui tombait sous la main de leurs architectes alors que d'autres transpirent la technologie moderne. Joli contrast... »

À vrai dire Reeve n'eut pas le temps de finir sa phrase, car Irvine avait décidé d'inspecter le sol de plus près. Pris au dépourvu, l'architecte tendit la main en réflexe pour rattraper son ami et lui éviter l'humiliation, mais trop tard. Le calendrier débordant de jolies jeunes filles à peine habillées s'échoua dans une flaque, déclenchant une véritable panique chez son malchanceux propriétaire. Médusé par une scène qui lui semblait surréaliste, Reeve ne retrouva ses esprits que lorsqu'il vit son acolyte secouer son précieux cadeau comme un vulgaire Polaroid... Son désespoir lui arracha un pincement au cœur.

« Oh là, du calme... tu vas finir par le déchirer. Prête-moi ça une minute. »

Regardant à droite puis à gauche comme s'il avait peur d'être espionné, l'homme d'affaire se concentra juste assez pour générer un petit souffle de vent concentré sur les coins humides du calendrier, le séchant en un temps record. De quoi rassurer Irvine... du moins il l'espérait. Une femme déboucha à l'angle d'une boutique juste après. Son regard accrocha la couverture où on voyait plus de peau que de bikini avant de se fixer sur les deux hommes. S'il avait été possible de traduire son regard, ça n'aurait pas donné grand chose d'aimable...

« Bon... Je te propose de garder ça dans mon sac. Il contient toutes mes affaires et mon laptop, alors ne t'en fais pas j'en prendrai soin. Et je te le rend quand tu veux. Si on doit faire un tour en bateau j'aime autant que tu évite de le faire tomber à l'eau. Tu serais capable de plonger pour le récupérer, et qui sait quelles sortes de créatures Doliennes peuplent vos océans... »

Et autant le dire tout de suite, Reeve n'était pas trop motivé pour partir à la pêche au Irvine. Et ce même s'il avait sa petit idée de l'appât à utiliser pour le faire mordre à l'hameçon... En attendant, l'architecte se risqua à aborder un pêcheur qui les regardait d'un drôle d'air depuis son ponton.

« Bonjour monsieur... Nous souhaiterions faire le tour d'Horizon en bateau, vous savez si c'est possible ? »
_ P'têt ben qu'oui... c'est possible... j'sais pas trop... Vot' copain il a quand-même vach'ment l'air de porter la poisse si j'peux m'permettre. Pas trop envie d'm'échouer sur un Ao... »


Difficile de répondre à ça...
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mer 3 Fév - 12:49

C'était vraiment pas sa journée! Enfin si car jusqu'à présent, tout se passait à peu près bien, mais là, son beau calendrier, tout neuf, collector!! C'était vraiment pas juste - dommage qu'il n'y ait pas eu le numéro de téléphone de chaque demoiselle écrit dessus d'ailleurs mais passons! Irvine faisait de son mieux pour le sécher, en proie à un certain désespoir probablement exagéré vu la situation, mais bien réel! Fort heureusement, Reeve intervint et récupéra le précieux calendrier pour le sécher délicatement via la magie!

Les mains jointes, les genoux légèrement fléchis, le tireur donnait l'impression de prier le bon dieu de sauver la vie d'un être cher, les yeux pleins d'espoir jusqu'à ce que l'architecte lui montre le résultat et qu'il puisse pousser un soupir de soulagement quasi-théâtral

«Pfiouuuu.. merci!» il ne put s'empêcher de le feuilleter pour vérifier que chaque page n'avait pas trop souffert, même si certains coins gardaient une légère trace d'humidité, les filles en maillot de bain étaient intactes et il affichait un sourire probablement idiot avant de fermer les yeux, se penchant légèrement en avant comme pour reprendre son souffle, une main sur la hanche

«Il n'a rien... vraiment merci!» Reeve proposa alors de le garder et Irvine accepta. Son propre sac n'était pas très sûr pour garder un tel trésor, et si l'architecte avait un endroit approprié pour trimballer un objet de valeur comme une tablette numérique, ça devait le faire! Le tireur lui donna donc son précieux avant de le suivre des yeux jusqu'à ce qu'il disparaisse de sa vue dans un endroit sur. Se racla la gorge et passant sa main derrière sa tête, il suivit docilement son ami jusqu'au port pour trouver un bateau qui accepterait de leur faire faire le tour de la ville.

«Hey! je porte pas la poisse! C'était un accident! Et si on rencontre un ao, je lui dégomme la carapace à coups de...» à coups de rien du tout, Irvine venait de réaliser qu'il ne pourrait pas lui tirer dessus puisqu'on avait confisqué ses armes! Son visage se décomposa et il s'affaissa légèrement sur lui-même, la tête en avant et les bras ballants «Laissez tomber... je porte pas la poisse, c'est tout.»

Le pêcheur se mit à rire et les embarqua donc à bord, de toute manière, il semblait avoir envie de changer de coin pour lancer son hameçon! Et puis, ça semblait lui faire plaisir de faire visiter la ville, il ne devait pas y avoir beaucoup de monde dans le coin.
«Vous savez, on va ouvrir une nouvelle attraction, bientôt! Des bateaux à fond de verre permettront de voir les fonds marins de jour comme de nuit!»[/color] ah, oui... super! Le jeune homme affichait un air blasé, cette ville en était réduite à ça, faire du tourisme sous-marin? Ils auraient surement intérêt à s'inspirer de Junon qui avait visiblement bien mieux dans ce domaine. Le coude appuyé sur le bord du bateau, le jeune homme semblait clairement s'ennuyer...

«Hum dites? Vous n'avez jamais entendu de rumeurs bizarres dans le coin? Des gens qui disparaissent par magie, une G-Force qui se baladerait?»
«Une G-Force? Z'êtes pas au courant? Elles ont disparu mon p'tit gars!»
levant les yeux au ciel, Irvine se dit que ce type ne risquait surement pas de les renseigner.. mais de toute évidence, il n'y avait pas là l'antre d'une chimère... dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Lun 8 Fév - 1:56

ReeveBon et bien manifestement, leur aimable pêcheur n'était pas au courant pour les cristaux, les chimères, et que savait-il encore. D'un autre côté ce n'était pas plus mal... ça faisait toujours un candidat de moins pour chercher à les collectionner. Ils avaient déjà bien assez à faire avec Sephiroth à qui ils avaient dû se mesurer afin de lui reprendre le cristal de la Terre... En espérant qu'il n'en trouve pas d'autres entre temps. D'autant que pour lui courir après sans avoir les orbes correspondant ne serait pas une mince affaire...

L'air un peu ailleurs alors qu'il observait les fondations de cette drôle de ville, Reeve garda la silence quelques secondes. Le tour de la ville fut assez rapide et plutôt amusant aux yeux de l'architecte. Le contraste entre les flancs rouillés que Horizon offrait au déchaînement de l'océan et son cœur rutilant de panneaux solaires derniers cris le faisait sourire. Intérieurement, il comparait la ville à une espèce d'huître géante : une coquilles abîmée par le ressac des vagues, abritant une véritable petite perle en son sein. Mais apparemment... aucune chimère dans ses alentours.

« Ce n'est pas grave... Commenta Reeve sans s'adresser à personne en particulier. C'était comme s'il rassurait Irvine quant à l'absence de temple, et le pêcheur quant à la santé mentale de son ami qui parlait de G-Force sans savoir qu'elles avaient disparues... J'ai un peu étudié Dol sur le trajet qui nous a menés jusqu'ici. Si j'ai bien compris nous pourront rejoindre Timber par train. De là j'ai repéré quelques lieux intéressants. Le lac Obel, Winhill, et la prison du désert. Qu'est-ce que tu en dis ? »

Inutile de préciser à quels orbes il pensait, surtout devant un civil. Et puis si l'envie prenait à son garde du corps d'aller faire un coucou à sa secrétaire une fois sur le continent... Pourquoi pas ?


Dernière édition par Reeve Tuesti le Mar 9 Fév - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Lun 8 Fév - 9:46

Un petit tour en bateau, ça ne faisait pas de mal après les récents événements. Malgré tout, Irvine commençait à en avoir un peu assez de passer pour un abruti! À force, il allait vraiment croire qu'on le prenait pour un bouffon sans cervelle, et même s'il fallait reconnaître qu'il n'était pas trop du genre à réfléchir - du moins pas trop fort - il n'était pas non plus totalement con. Le regard du vieil homme n'était qu'un de plus parmi tant d'autres, et il était tout de même content de voyager avec Reeve qui ne semblait pas partager ce point de vue.

Adossé sur le rebord, le tireur scrutait l'horizon comme s'il cherchait une réponse à toutes ses questions. Soupirant en voyant que la chimère de l'eau, quelle qu'elle soit, ne se montrait pas, il bascula la tête en avant avec un certain dépit. Reeve de son côté ne semblait pas se démoraliser pour ça, et proposait encore de nouvelles perspectives. Le jeune homme ne pouvait qu'approuver, de toute manière, pas comme s'ils avaient le choix.


«Même si ça ne me plaît pas trop, on devrait aller à Centra aussi. C'est une zone désertique, et puis y'a les ruines aussi...» et puis, vu son état, il avait bien envie d'aller faire un saut à l'orphelinat. Il paraissait qu'il était reconstruit, et il avait un peu envie de le revoir... il doutait fort qu'il y ait le moindre intérêt à se rendre là, si ce n'est qu'il est au bord de l'eau peut être, mais pour le reste, il doutait fort qu'une chimère puisse s'y cacher. Ou peut être celle de la terre à cause des environs désertiques, mais celle la, il s'en fichait puisqu'il avait déjà l'orbe. C'était plutôt... personnel.

Il y eut une légère secousse et il se cramponna au bateau, écarquillant les yeux à l'idée de passer par-dessus bord

«Il se passe quoi?»
- «Argh, je savais que vous m'porteriez la poisse! Des diodons!»
hé ho! Il y était pour rien lui! En tout cas, le marin soupira et essaya de se dépêcher de rejoindre les quais pour éviter que les poissons bizarres ne se pointent! Il n'avait pas trop envie de se retrouver au milieu d'un banc!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mer 10 Fév - 13:56

ReeveDémoraliser, Reeve ? Oui, c'était vrai que ça lui arrivait de temps à autre. Particulièrement lorsqu'une situation importante lui échappait. Ne pas avoir le contrôle sur tout avait une fâcheuse tendance à l'angoisser, et si quelqu'un d'autre profitait de l'occasion pour briller à sa place ­— que ce soit intentionnel ou non, avec de bonnes intentions ou pas — alors c'en était fini de son moral. Aussi parfois pouvait-il passer de l'homme d'affaire déterminé à l'assistant sans aucune confiance ni estime de lui. Mais aujourd'hui... Aujourd'hui il avait conservé ses armes et avait sauvé le bien le plus précieux de son acolyte d'un désastre. Horizon lui en mettait plein les yeux et la GGU était parvenue à se placer au moins un peu sur l'échiquier de la Néo ShinRa. La semaine n'était pas si mauvaise.

Pour Irvine en revanche c'était autre chose. Aussi, alors qu'il s'était nonchalamment accoudé au pontage avant, Reeve sembla tout à coup sortir de son admiration muette pour se tourner vers son ami. Était-ce la panique à l'idée d'abîmer son précieux calendrier qui l'avait mis dans un tel état ? L'architecte lui tapota l'épaule un peu maladroitement. Lui aussi avait pensé à Centra, même s'il s'était d'abord focalisé sur les villes les plus proches. Depuis Horizon, un train direct vers Timber offrait un bon point de départ pour la suite de leur quête.

« C'est une bonne idée. Tu es le mieux placé pour savoir dans quel ordre visiter tout ça, après tout c'est ton mond... »

Sa phrase fut interrompue par un cahot de leur barque, puis un autre. Irvine s'était précipité sur le plat-bord alors que leur pêcheur commençait à se plaindre de sa présence porte-malheur. Une seconde plus tard il leur annonçait la présence de diodons. Des créatures que Reeve ne visualisait pas du tout, à part peut-être en se remémorant son repas de poisson quelques jours plus tôt... Ceci dit à en juger par les secousses infligées à leur embarcation de fortune, ça ne devait pas être petit, et là, un problème de taille s'imposait à son esprit... Ils n'étaient pas armés ! Du moins ils n'étaient pas supposés l'être, et lui-même n'était pas convaincu du tout que sa magie de vent serait efficace contre une créature qui se promenait sous l'eau... Du coup l'architecte fit la seule chose qui lui sembla sensée : il se précipita sur les rames ! Le pêcheur le dévisagea avec des yeux ronds alors qu'il s'était mis à ramer un peu n'importe comment, seulement motivé par la panique.

« Et bien aidez-moi au lieu de me regarder avec vos yeux de diodon frit ! C'était le cas de le dire... Nos armes nous ont été confisquées, que voulez-vous qu'on fasse d'autre ? »

En guise de réponse, l'homme se retourna et s'échina sur l'amorce de son moteur qui démarra après à peine trois essais... faisant se sentir Reeve totalement ridicule avec ses rames...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mer 10 Fév - 14:51

Spoiler:
 

Non, décidément non, c'était vraiment pas sa journée, et Irvine commençait à en avoir un peu mare. Il fallait le reconnaître, il n'était pas le plus chanceux du monde, mais quand même!

Bref, il essayait de se changer les idées avec la suite de leur programme... Timber, c'était une ville de journalistes, donc s'il y avait des infos sur des chimères, ils pouvaient aller voir par là, et maintenant que le train allait jusqu'à Winhill, ils pourraient également s'y rendre par la suite avant de revenir... à Balamb surement. Car pour prendre un bateau en direction de Centra, c'était le mieux.

M'enfin ils n'allaient pas pouvoir en discuter pour le moment car ils se retrouvaient agressés par un banc de diodons! Le capitaine lança un regard noir au tireur alors que Reeve se précipitait vers les rames pour faire avancer le bateau au plus vite! Par instinct, Irvine avait ramené sa main à sa ceinture et se souvint qu'il ne les avait plus et soupira en s'approchant de l'architecte pour l'aider à ramer, mais le capitaine avait relancé son moteur, ce qui rendait la manœuvre inutile - et avait pour mérite de lui faire encore plus chuter le moral à l'idée qu'il servait à rien!

Mais un diodon sauta sur le bateau et par réflexe, Irvine lui mit un violent coup de poing qui le fit repartir exactement en sens inverse! Le regard ahuri, il eut du mal à comprendre ce qu'il venait de faire, jusqu'à ce qu'un autre diodon saute sur le bateau en lui chopant la main!

«Aïeuh!» il se mit à agiter sa main dans tous les sens dans l'espoir que la bête le lâche jusqu'à ce qu'il écrase son poing sur le pont du bateau, le poisson roulait des yeux, KO... et toc! Ça ferait un poisson pour le dîner!

Le capitaine parvint à les ramener à bon port et Irvine soupira de soulagement, se massant doucement la main, il se tourna vers Reeve avec un air dépité

«Euh, ça te dit pas qu'on aille voir s'il n'y a pas un train pour Timber là? Je crois que cette ville ne me réussit pas... en plus, y'a que des vieux.»
«Hey! J'ai entendu!»
dit le capitaine.. mais bon, c'est vrai quoi? Pas une seule jolie fille à l'horizon! En fait... c'était peut être pour ça qu'il déprimait? Il avait surement besoin de s'amuser pour de bon après les derniers événements, sans oublier que sa dernière rencontre avec Selphie ne l'avait pas davantage renseigné sur leur situation.

Bref, elle est dure la vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Jeu 31 Mar - 22:25



Sur le parvis de la gare un jeune garçon bien mystérieux vous barre la route. Mercenaire ? Espion de la Néo Shinra ? Mendiant ? Caché sous un manteau sombre d'où dépasse légèrement un petit bout de queue de singe, il vous sourit. Il tient un drôle de flacon dans la main qu'il tend vers vous. Ses cheveux blonds et ses yeux bleus vous ensorcellent, et alors que vous restez figés à vous demander ce qu'il vous veut, il se met à agiter doucement le flacon.

« Voyons voir si vos âmes sont bien accrochées ! »

Sitôt sa phrase terminée il ôte le bouchon qui émet un « pop » énigmatique, et sous votre regard médusé une épaisse fumée rappelant la brume qui sévissait autrefois sur Héra se déverse au sol. Elle rampe sournoisement jusqu'à vous, s'enroule autour de vos pieds, grimpe le long de vos jambes jusqu'à vous envelopper totalement... L'espace d'une seconde vous avez l'impression d'étouffer... et puis c'est le trou noir !

Lorsque vous reprenez vos esprits le génome a disparu. Car il s'agissait bien d'un génome de Héra ! Pourtant alors que vous vous apprêtez à demander des explications à votre compagnon de voyage, ce n'est pas lui que vous apercevez devant vous mais... vous-même ? Baissez les yeux, observez-vous. Ce corps n'est pas le vôtre ! Quelle magie est-ce là ?


Poisson d'Avril !!! Vos corps ont été échangés ! Irvine se retrouve dans le corps de Reeve et Reeve dans celui d'Irvine ! Pas de panique, il s'agit juste une petite expérience éphémère ! Une bonne nuit de repos et vos âmes réintégreront vos corps ! Enfin... sauf si vous avez envie de faire durer le plaisir...!

Amusez-vous bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Ven 29 Avr - 13:21

ReeveC'était la première fois de sa vie que Reeve assistait à une victoire par K.O. sur... un poisson ! Du coup il ne sut pas trop s'il devait ressentir de l'admiration ou de l'ahurissement, et opta pour un savant mélange des deux. Décidément, Irvine n'avait pas fini de le surprendre ! Mais avant que l'architecte ait pu se remettre de ses émotions, l'embarcation revint à bon port et les deux hommes se hâtèrent sur le pont. Bon... aucun Leviathan en vue, donc. Au moins ce voyage avait-il été moins pénible que leur visite de la mine de soufre ! Reeve en avait des sueurs rien qu'à y repenser...

La suite de leur aventure se déroulerait donc ailleurs. Ils avaient encore bien des orbes à trouver. Combien exactement ? L'homme d'affaires ne s'était jamais posé la question. Y avait-il autant de Cristaux que d'élément ou bien plutôt autant que de Chimères ? Car la seconde solution présageait une quantité plutôt impressionnante d'orbes à collectionner ! Peut-être devraient-il se rendre sur Héra et poser la question directement à la Reine Grenat. Elle avait l'air d'en savoir bien plus qu'elle en avait dit lors de cette réunion inter-mondes. Mais pour l'heure, leur prochaine destination était déjà décidée. Timber, puis Winhill. Irvine avait également fait mention d'un orphelinat. Les semaines à venir s'annonçaient bien remplies.

« Allons-y... » Approuva-t-il alors qu'ils se dirigeaient déjà vers la gare.

Reeve se demanda un court instant s'il fallait avertir quelqu'un de leur départ, ne serait-ce que pour permettre à son acolyte de récupérer ses armes par exemple. Pourtant avant d'avoir pu formuler sa question, il se vit couper la route par un drôle d'individu encapuchonné. Hummm... la dernière fois qu'il avait croisé de telles pèlerines noires, ça avait été lors de la traque de Sephiroth. Celle qu'il avait menée avec ses amis d'AVALANCHE voilà quelques années. L'architecte fronça les sourcils... si Sephiroth avait pu revenir d'entre les morts, qu'en était-il de Jenovah ? Et de toutes ces personnes portant ses gênes ? C'est une queue de singe dépassant du vêtement sombre qui mit fin à ses interrogations quasi paniquées. La seconde qui suivit, il portait la main à son front avec l'horrible sensation de vivre deux fois la même scène en même temps...

... ce qui était précisément le cas !

« A-attention... c'est... »

Un piège ? Une mauvaise blague ? Le reste de sa phrase n'eut pas l'occasion de franchir le seuil de ses lèvres alors que ses jambes se dérobaient sous lui. L'architecte haleta quelques secondes, à la recherche d'un peu d'air frais alors qu'il se sentait perdre connaissance. Rester éveillé... rester... é... veillé...

Peine perdue, hélas. Reeve ne se souvint même pas avoir fermé les yeux lorsqu'il les rouvrit un peu plus tard. Combien de temps s'était-il écoulé ? Des secondes ? Des minutes ? Des heures ? Une voix inquiète répondit partiellement à cette question. C'était le pêcheur qui les avait emmené faire un tour en barque un peu plus tôt. Penché sur Reeve qui se découvrit allongé sur le côté, il penchait la tête comme si ça pouvait l'aider à mieux les voir.

« Bah mes p'tits gars, ça va pas d'me faire des frayeurs pareilles ? Pour quelqu'un qui se moque des vieux, j'veux pas dire mais vous êtes pas très robustes...
_ Ah... Ce n'est pas moi qui... »


Dans son mouvement pour se relever, Reeve s'interrompit. La voix qui sortait de sa gorge n'était pas la sienne. Pire encore, en reprenant contact avec son autre lui il réalisa qu'il avait face à lui son chaton mécanique. De...? Sa main écrasa un chapeau de cowboy alors qu'il cherchait à reprendre ses appuis pour se redresser. Oooh non... Non, non et non ! L'architecte tourna la tête, la peur au ventre à l'idée de ce qu'il allait découvrir et qu'il venait partiellement de comprendre grâce à son double maléfique. Faites que ce singe n'ait pas fait ça...! Mais évidemment ce qu'il craignait était devant lui : lui-même !

« Je le crois pas... Irvine...? Me dis pas que t'es dans mon corps et moi dans le tien ? »

D'un autre côté il préférait cette éventualité. Il n'avait pas trop envie que n'importe qui occupe son corps. En fait... Oh pitié, il préférait ne pas y penser. Les deux mains sur son visage, il essaya de revenir au calme... Faites que ce soit un cauchemar... Pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Ven 29 Avr - 15:55

Un petit tour en mer, c'est toujours bon à prendre, m'enfin Irvine était quand même plutôt le genre à préférer le plancher des vaches! Il fallait maintenant retourner à la gare où il pourrait récupérer ses armes et se rendre à Timber pour la suite de leurs aventures! Où devaient-ils se rendre déjà? Ah oui, à Winhill... allez savoir pourquoi un village paumé en plein milieu de nulle part pouvait être un lieu possible pour une chimère. Ils auraient pu tenter des tas d'endroits encore, notamment le centre de recherche Deep Sea qui avait abrité Bahamut à une époque, et qui se trouvait aux trois-quarts sous l'eau. Mais sérieux, cet endroit grouillait de monstres abominables et le tireur avait aussi gardé un mauvais souvenir d'un certain Monarch planqué là bas!

Bref, de toute manière, ils ne pouvaient pas non plus rester indéfiniment sur Dol, les chimères n'étaient probablement pas toutes agglutinées au même endroit hein? Il leur faudrait tenter leur chance aussi ailleurs. Bref.

Alors qu'ils quittaient le ponton pour rejoindre la gare, un drôle de type se pointa! Si Reeve pensait à Sephiroth et ses clones, Irvine n'avait pas la moindre idée d'à qui il pouvait avoir affaire!

«T'es qui toi?» il avait, par réflexe, mis sa main à la ceinture, ne trouvant que son ceinturon vide, mais rapidement, il se rendit compte qu'il ne pouvait plus bouger, une épaisse brume s'échappa du petit pot que le gars tenait et les secondes qui suivirent, le tireur avait perdu connaissance.

Il entendit des voix à côté de lui, une voix familière, mais lorsqu'il ouvrit les yeux, il avait le sentiment de voir une télévision avec ces petites images incrustées pour voir deux choses à la fois. C'était flou, son cerveau lui paraissait un peu partagé en deux, même si l'image la plus nette restait le ciel au-dessus de sa tête. Mais un décolleté dans un peignoir attira son attention de "l'autre côté" et il tourna machinalement la tête avec l'envie de voir ça de plus près, mais l'image redevint floue avant de disparaître.. il ne voyait plus que le ciel.


«Oh la vache... si c'était de la drogue, elle est violente...» il ne réalisa pas tout de suite que cette voix n'était pas la sienne, mais en se redressant, il se rendit compte que ses abdominaux lui faisaient vachement mal sous cet effort à priori banal, il ramena machinalement sa main sur son ventre et se rendit compte que ce n'était pas aussi dur que ça devrait l'être, au lieu de ça, il pouvait sentir des poignées d'amour?

«Gné?»

Et puis il tourna la tête...

«WOH PUTAIN!!!!» il sursauta et commença à ramper en arrière sur ses mains et ses fesses, salissant le beau costume au passage! Son double s'exprima alors et ce fut à cet instant qu'il baissa les yeux et remarqua sa tenue, ses mains légèrement ridées et ces boutons de manchettes tape à l'œil
«Comment ça je suis dans ton corps??? Non mais c'est une blague là?» adieu charisme, jolies filles et soirées folles! Il venait de prendre quoi, vingt ans d'un coup? Non mais sérieusement? Il se sentait tout mou - et sérieusement, dans tous les sens du terme! - et c'était quoi ce putain de mal de crâne?

Une fois de plus, il eut la vision d'une jolie fille en peignoir, incrustée dans l'image de Reeve dans son corps, c'était trop bizarre et il ramena ses mains sur sa tête avec une violente migraine qui le travaillait

«Putain mais c'est quoi ce cirque? En plus, vas y, j'arrête pas de voir des images d'une jolie fille en peignoir! C'était quoi ce truc qu'il nous a fait respirer là? Un hallucinogène?»

Mais le pêcheur avec eux ne semblait pas comprendre un traître mot de ce qu'il se passait... les deux hommes étaient toujours assis par terre, en proie à une crise d'hystérie digne des séries pour ados! Le jeune homme s'était recroquevillé, la tête entre les genoux à essayer de faire partir ce fichu mal de crâne!
«Il me faut une aspirine. J'ai l'impression que mon cerveau voit double, c'est horrible!» il voulu se redresser souplement mais sentit ses articulations grincer un peu et ses cuisses râler également de cet exercice peu commun! Non, les gens normaux se lèvent en douceur hein? Une fois debout, il ramena ses mains sur ses genoux comme s'il venait de courir un marathon

«Je comprends mieux pourquoi parfois tu me demandes de ménager tes vieux os...» bon après, il n'était pas en "si" mauvais état que ça, mais quand on était habitué à être plus ou moins un athlète, ça changeait drastiquement! «bon.. on va se rendre à Timber, on a plus de chance de trouver un médecin ou quelqu'un d'à peu près intelligent pour nous expliquer ce qui nous arrive et comment récupérer nos corps!! Hors de question que je reste comme ça pour toujours!» tant pis pour leurs projets, là le plus urgent, c'était de trouver quelqu'un qui leur rendrait leur apparence - et pitié leur cerveau - d'origine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Lun 9 Mai - 17:41

Bouche bée devant l'évidence qu'il refusait d'admettre, Reeve resta là, muet de désespoir. La réaction d'Irvine qui occupait son propre corps ne se fit pas attendre, et c'est avec une sorte d'effroi très désagréable que l'architecte se vit se lever, s'agiter, se tripoter et grimacer... Quoi ? Qu'est-ce qu'il avait son ventre ? Mais plus encore que la gestuelle vexante du tireur d'élite, Reeve sentit son cœur rater un battement lorsqu'il fut question de voir des images d'une fille en peignoir. L-Litchi ? Cette fois, l'architecte se figea complètement. C'était... impossible... Et pourtant il devait bien admettre que lui-même avait beaucoup de mal à se concentrer sur son double mécanique là où il le contrôlait machinalement en temps normal. Était-ce devenu un réflexe ancré dans un coin de son propre cerveau entraîné à la chose ? Possible. Très probable même... ce qui commençait sérieusement à l'angoisser.

Qu'Irvine apprenne son secret de la sorte ne l'arrangeait pas, mais alors pas du tout. Qu'il l'apprenne tout court non plus d'ailleurs... mais encore moins de cette façon...

Les mains tremblantes, Reeve se releva. Il s'étonna de ne pas sentir ses genoux gémir sous l'effort et s'autorisa même à arrondir les yeux de stupeur lorsqu'il se retrouva debout en un bond souple et facile. Et bien... Même jeune l'architecte n'avait pas connu une telle souplesse ! Il ramassa son chapeau qu'il tapota, entre respect et embarras de lui avoir fait subir un tel sort, puis le posa maladroitement sur sa tête. Et là, il s'arrêta et fixa son corps. Il n'en revenait toujours pas. Était-il vraiment dans le corps d'Irvine ? Un simple coup d'œil à ses mains confirma. Non. Il n'arriverait pas à s'y faire...

« Arrête de t'énerver, tu stresse mon cœur... » Pleurnicha-t-il, se trouvant aussitôt ridicule d'avoir formulé une telle chose à voix haute.

Leur pêcheur les observait comme s'ils étaient bons à interner. Au bout d'un moment, il se contenta de hausser les épaules et s'éloigner en marmonnant dans sa barbe. Peut-être avait-il peur que leur folie soit contagieuse... La petite réflexion sur les vieux os du bureaucrate le fit soupirer. Il secoua la tête de gauche à droite d'un air défaitiste.

« Ça va n'exagère pas... je croule pas sous l'arthrose non plus... Et qu'est-ce que je devrai dire moi, je ne peux pas réfléchir sans avoir mal à la tête. Ton cerveau n'est pas habitué, c'est sûr. »

Devoir contrôler son double maléfique avec ce cortex cérébral révélait de la torture. C'était pire qu'à ses débuts... Irvine allait récupérer son corps avec une belle migraine, c'était couru d'avance. Une minute... et s'ils ne récupéraient jamais leurs corps d'origine ? À cette idée, Reeve fut pris d'un sentiment à mi chemin entre le désespoir et la panique. Son corps. Son cerveau. Son précieux cerveau... Du coup l'idée de trouver un médecin à Timber lui sembla la meilleure d'Héméra. Tant pis pour les orbes, les cristaux, les chimères ou les calamités. Reeve voulait récupérer son lui même !

« Je te suis, pas question de te laisser saccager mon corps ! Et que je te vois pas tirer profit de mon sex appeal ! » Ajouta-t-il d'un ton faussement menaçant.

Mais définitivement, parler avec cette voix le perturbait plus que de raison. Ça le perturbait d'autant plus qu'il s'adressait à lui... Du coup il pris le partit de ne plus regarder Irvine du tout. Compliqué... Tenter l'humour n'aidait pas vraiment, et en prime deux hommes vinrent vers lui pour lui tendre les armes de son garde du corps. Reeve allait leur signaler leur erreur lorsqu'il se rappela dans quel corps il était. Il se contenta alors de récupérer les fusils sans mot dire, puis traîna les pieds jusque dans un wagon au hasard. En s'asseyant dans un compartiment vide, il prit à son tour sa tête entre ses mains. Enfin... techniquement, il prit plutôt la tête d'Irvine entre ses mains... Raaah... c'était insupportable !

« Et comment on fait si on croise des monstres ? Je ne sais pas me servir de ces trucs moi... » Se plaignit-il en désignant les fusils.

Tiens d'ailleurs, est-e qu'il viserait mieux dans ce corps ? Est-ce qu'il serait plus fort ? Plus pervers ? Plus paresseux ? Et le chaton mécanique qui fixait son autre lui prisonnier du corps de Litchi... Bon sang ce qu'il se sentait mal à l'aise...
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Lun 9 Mai - 19:19

Oh la la, oh la la oh lala! Mais quel mal de crâne! Sérieusement, cette impression d'avoir deux cerveaux au lieu d'un, ça faisait un mal de chien! Et en prime, Reeve en rajoutait une couche en lui disant de se calmer parce que genre, il fait stresser son cœur? sauf qu'effectivement, en se concentrant sur son autre lui-même, il voyait moins "l'autre écran", son cerveau ne pouvait pas se focaliser sur deux choses à la fois, et en prime, il avait l'impression de recevoir une sorte de gifle mentale chaque fois qu'il essayait de se concentrer sur l'autre image... et comme le relevait si bien Reeve, Irvine n'était pas de ceux qui aimaient réfléchir trop longtemps!

«T'as raison, j'ai pas l'habitude de réfléchir, et sérieusement toi, tu réfléchis trop mon gars! C'est quoi toutes ces pensées qui se bousculent partout? Je sais vraiment pas comment tu fais...» il s'étira comme il put, grimaçant de sentir ses articulations craquer dès qu'il faisait un mouvement un poil trop brusque, puis ils prirent la direction de la gare... le jeune homme ricana à l'évocation du sex appeal... ah ben tiens!

«C'est vrai qu'il y a des filles qui aiment bien les hommes d'âge mûr!» mais bon, il n'avait pas envie non plus d'attirer toutes les petites vieilles du coin! Donc plus vite il retrouverait son beau corps jeune et virile et mieux il se porterait! Une fois à la gare, on remit ses flingues à son autre lui, et il grimaça, n'aimant pas que quelqu'un d'autre les porte! Résultat, une fois dans le train, il tendit la main à Reeve

«Donne les moi, même avec ton corps, je pense que je m'en sortirais mieux.. tu risquerais de me tirer dessus sans le faire exprès avec tes nouveaux réflexes!» ce n'était même pas dit pour se moquer, il récupéra donc son ceinturon - après avoir expliqué à Reeve où le décrocher, ce qui n'était pas évident sans s'approcher et se tripoter soi-même! - puis il l'enfila et se sentit tout de suite un peu mieux. L'autre image de son cerveau s'était totalement tue, ça lui faisait beaucoup de bien et en fait, il n'y pensait déjà plus!

Il s'affala sur le siège alors que le train repartait.. son premier réflexe fut de sortir son téléphone, sauf que ce n'était pas le sien.. il était sur le point de lire les messages de Reeve lorsqu'il s'en rendit compte

«Oh merde! C'est ton téléphone ça... tu peux me passer le mien s'te plaît? J'ai besoin d'utiliser internet pour voir si quelqu'un sait quelque chose à propos de ce type...» je récupérais mon téléphone, malheureusement.. rien de nouveau. Squall était visiblement de retour à la BGU, Linoa avait eu un problème, mais là vraiment, Irvine n'avait pas le temps de s'en préoccuper, et si Squall était sur place de toute manière, y'avait pas de raison de s'en inquiéter!

Selphie de son côté était vachement occupée avec la préparation d'un festival auquel Irvine se jurait de ne surtout pas aller! Il connaissait bien les idées farfelues de la jeune femme et ne comptait donc pas s'en mêler! Et puis là, vraiment, il avait d'autres choses à penser.
Reeve de son côté aurait peut être plus de chance avec Nanaki qui était également victime de cet individu et se retrouvait dans la peau d'un mog, sauf que voilà... le fauve ne risquait pas de décrocher avec son téléphone à moitié incorporé dans son cerveau! Bref, c'était le bordel.

Timber était en vue, lorsque le train s'arrêta, Irvine se leva d'un bond - et eut mal aux genoux sur le coup, il pesta un peu avant de s'étirer à nouveau et descendre sur le quai à la recherche d'une cabine téléphonique, enfin surtout d'un annuaire!

«Bon.. un docteur... voyons voir...» il aurait pu passer par son téléphone, mais ses doigts l'agaçaient, ils étaient trop lents à son goût!


Direction: Timber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Ven 20 Mai - 11:45


Irvine Kinneas gagne 300 gils !
Reeve Tuesti gagne 300 gils !
Like a Star @ heaven Reeve Tuesti passe au niveau 18 Like a Star @ heaven


mini flèche Reeve et Irvine se rendent à Timber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Frost
Admin Givré

Admin Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mar 25 Avr - 16:01

Ace, Melinda et son équipe du SeeD (Brett, Sheld et Suzi) viennent de la BGU

[justify]Mr OkriardSource: Suguru Kamoshida, Persona 5 / illustration originale du jeu.Rapport d'après épreuve

Une fois que j'avais fait l'appel, je pris la première navette disponible pour les rejoindre sur le port. L'agent du SeeD semblait s'être fait silencieuse lorsqu'elle avait compris que la voiture ne l'avait pas emmené au bon endroit. Malheureusement, le train était déjà parti avec les voitures à son bord. Je ne savais pas si je devais leur avouer que tout ne se passait pas comme prévu...

____________________________________________

Tout le monde monta donc à bord du bateau accosté à quai, sans doute que les élèves trouveraient ça étonnant qu'aucune autre équipe ne soit là mais l'instructeur et la SeeD ne dirait rien avant que tout le monde soit embarqué. L'intérieur des bateaux disposaient d'une salle de briefing alors ce serait plus évident pour tout le monde.

"Très bien, équipe 7, je serais votre instructeur pour votre épreuve finale. Pour être honnête avec vous, il semble y avoir eu un mélange d'équipe mais il faudra en passer outre. Si l'épreuve a été avancé, c'est parce que nous avons reçu une mission d'urgence. Etant donné les circonstances, c'est à vous qu'elle incombe. Suzi..."


L'attention se portait alors sur la SeeD qui semblait décrypter les notes qu'on lui avait donné en même temps qu'elle les énumérait à l'équipe.

"Nous avons reçu un appel d'urgence d'Horizon. Il semble que la ville a été attaqué en dépit de sa neutralité militaire. On a pas tellement d'informations sur les assaillants, il semblerait que le maire Dobe soit retenu en otage..."

Elle se tournait vers Melinda. A défaut de savoir le contenu de la nouvelle mission qui leur était donné, elle avait bien lu les dossiers sur les élèves qu'elle superviserait. Mais curieusement, ce n'était pas elle qui réagissait en premier.

"Oh, c'est peut être un coup de ce Rokumeikai ? "
"On ne tire pas de conclusions hâtives. Le fait d'attaquer une ville sans défense pourrait y faire penser. Mais cela peut tout aussi bien être un autre groupuscule qui s'en est inspiré... Suzi, continuez..." 

"Votre mission se déroulera en plusieurs étapes. De reconnaissance, tout d'abord, car on ne connaît ni leurs nombres, ni leur motivation. On avisera, en fonction. Sachez juste que cela n'est pas un exercice..." 


L'instructeur regardait Ace comme s'il attendait une conclusion de sa part, il sera le chef d'équipe, après tout. 


"Une réorganisation s'impose. Vous serez en première ligne et le chef de ce peloton. Vous partirez avec deux autres compagnons. Melinda connaît la ville puisqu'elle en est originaire. A toi de choisir, celui qui vous accompagnera. L'autre sera avec Suzi et moi pour vous couvrir. Choisis bien, Ace. "


"Melinda, tu seras notre contact, je te transmets cette double oreillette. Chacun aura une simple. Voici également cette tablette, on te transmettra les infos nécessaires. 


Action Melinda :
- Questionner sur l'état de la ville
- Questionner sur l'état des habitants
- Questionner sur ses parents
- ...

Action Ace : 
- Choisir Sheld
- Choisir Brett
- ...

Ordre de passage :  MJ - Melinda - Ace - ...


Merci ma Véganounette !  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Joueur


avatar
Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mer 26 Avr - 16:01

Melinda MartinsSource: Protagoniste féminin, Persona3P / illustration originale du jeu.

Au début, je n'avais rien remarqué de particulier. La voiture allait droit vers Balamb, ça, à part si quelque chose se passait sur l’île de Balamb elle même... aucun doute là dessus. Mais lorsque la voiture s’arrêta, on nous fit monter à bord d'un bateau. Bon, jusque là, tout allait bien. Seulement voilà... … on semblait être les seuls à monter. Les garçons, l'instructeur, miss Suzi et moi. Ça, ça me semblait un peu plus étrange. L'instructeur nous expliqua finalement la situation et je jetais un œil aux garçons alors qu'il nous avouait qu'on avait été échangés avec un autre groupe...

Il donna la parole à miss Suzi et à ses premiers mots déjà, surtout qu'elle sembla se tourner vers moi, j'agrippais mes mains à la table. Me forçant pour ne pas crier. Mais je pense que j'ai retenu ma respiration quelques longues secondes, le temps d'attendre qu'elle ait terminé ses propos. Le maire en otage... attaque de la ville... ma ville ?! Je regardais Brett qui s'exprimait le premier. Le Rokumeikai attaquerait Horizon ?

Malgré mon besoin hâtif de demander des nouvelles, l'intervention de Brett m'avait empêchée de m'exprimer lorsque miss Suzi semblait s'y attendre et voilà que l'instructeur lui demandait de continuer... Ces secondes étaient longues. Si j'avais imaginé que mon propre examen de SeeD allait se passer comme ça. J'avais donc droit à plus d'explications sur mon rôle, mais rien de plus sur la situation sur place. C'était quelque chose de frustrant pourtant, je savais très bien qu'on attendait de moi du professionnalisme et mes émotions seraient mon pire ennemi. Mais, c'était un ennemi coriace... je pouvais l'assurer.

Je saluais mes supérieurs et prenais le matériel que me tendait notre référente. « Bien compris, miss Suzi... »

Je faisais de mon mieux pour paraître le plus calme possible, je ne devais surtout pas laisser mon angoisse prendre le dessus, d'une part, je pourrais mettre en danger mes coéquipiers et la mission, mais aussi, cette mission était d'autant plus importante à mes yeux qu'elle se passait dans ma ville natale. Je savais que ce n'était pas bien de réagir comme ça. C'est pourquoi j'avais décidé, dur comme fer, de prendre sur moi. Quoi qu'il en coûte.

« Miss Suzi... En tant que soigneur, j'ai... une question. Avons nous des informations sur l'état des civils ? Y a-t-il des prescriptions si nous en rencontrons, blessés ou non? »

J'étais peut-être impatiente, les informations seraient sans doutes plus nombreuses, mais celles qu'ils nous avaient données pour le moment étaient très peu nombreuses, j'étais dans un grand flou... Ils avaient parlé du maire, mais rien n'avait été dit sur l'état de la ville ou des civils, c'était aussi une manière d'avoir des nouvelles de ma famille. A Horizon, nous n'avions rien pour nous défendre... c'était d'une telle lâcheté de nous attaquer ! Je m'en remettais à Ace pour le troisième compagnon qui nous accompagnerait. Dans ces circonstances plus que jamais, j'étais soulagée qu'il soit dans mon équipe.

J'espère que vous vous êtes mis à l'abri... vous tous. Je pensais bien sur à ma famille. Mais c'était un endroit où on était beaucoup à se connaître.


~


Melinda demande des informations sur les habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace
Aspirant Agito

Aspirant Agito

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mer 26 Avr - 22:25

Apprendre à Melinda à utiliser un jeu de cartes pour arme ? Ce serait sans doute compliqué à expliquer puisque ses capacités lui étaient propres et surtout, il avait appris à les utiliser depuis ses huit ans … Il se rendait alors compte que quelque chose de si naturel pour lui, pourrait être vraiment très difficile à comprendre pour les autres. A moins d’essayer. Un peu comme le boîtier de vitesse d’une voiture … Difficile d’expliquer ce que c’était et comment l’utiliser au bon moment, mais une fois à l’œuvre, on se fait rapidement une idée et on apprend. Ce serait peut-être le cas ici ?

Ils verraient cela plus tard, pour l’heure ils étaient dans la voiture en direction de Balamb. Suzi n’avait pas répondu clairement à Ace à sa question mais de toute manière, il se doutait déjà de la réponse. Il continuait alors de jouer avec sa carte, la faisant tourner sur elle-même entre ses doigts, jusqu’à ce que le véhicule s’arrête. Ace descendit à la suite de Melinda et de Sheld, mais il fut très vite interpelé par un détail, une fois le port examiné du regard : où étaient les autres équipes ? La main sur la hanche, il faisait ce geste quand il réfléchissait à quelque chose de potentiellement suspect. Mais ils étaient invités à monter à bord de la navette, et une fois en salle de briefing, les points flous furent, partiellement, expliqués.

L’histoire de l’erreur sur les équipes ne perturba pas Ace plus que cela, ils comprenaient qu’ils allaient devoir jouer un rôle de l’élite dans ce test, et il connaissait déjà ce rôle. En revanche en entendant qu’il était question d’Horizon, il ne put s’empêcher de tourner les yeux vers Melinda un instant puisqu’elle avait avoué plus tôt dans la journée qu’elle en était originaire. Ca risquait d’être difficile pour elle de passer son propre examen, dans un contexte pareil, et dans sa propre ville natale où vivaient ses parents et sa famille.

Il était question d’une attaque et d’une prise d’otage, et si Brett soupçonnait le Rokumeikai – Ace en avait entendu brièvement parler, c’était un sujet d’actualité en ce moment – cette piste fut écartée pour le moment car jugement trop hâtif. Normal. Ace baissa la tête un instant, la main proche de sa bouche, en pleine réflexion, et finit par la relever en voyant le regard de l’instructeur vers lui. Il attendait une analyse de sa part ?

- Horizon est une ville qui interdit la violence et les armes en son sein, n’est-ce pas ? C’était déjà étonnant qu’ils appellent la BGU pour ca, du coup, mais le caractère urgent de la situation les obligeait à « soigner le mal par le mal » sans doute. - Qui qu’ils soient, je doute que ce soit l’acte de simples délinquants. Ils ont pu passer les contrôles de la ville, et s’attaquer à un environnement pacifique envoie un message trop facile. Le coup du « ils s’attaquent à des gens sans défense, c’est lâche ! ». - Ils doivent chercher quelque chose de particulier en ville. La prise d’otage en est une preuve, soit ils ne vont pas tarder à contacter quelqu’un pour demander une rançon, quelle qu’elle soit, soit ils l'interrogent ... soit ils le gardent avec eux pour faire pression sur les civils et les renforts. Déterminer leur objectif et leur nombre sera la priorité.

Le genre « si vous cherchez à nous mettre des bâtons dans les roues, nous le tuons ». D’où l’importance de la jouer fine et surtout, miser sur la discrétion au cours de la reconnaissance. Les attaquants ignoraient peut-être que la BGU avait été appelée en renfort. Raison de plus pour ne pas se faire remarquer, mais dans ce cas, cela expliquait peut-être que ce navire ne soit pas un bateau officiel de la BGU.*

Quoi qu’il en soit, Ace en avait fini avec ses premières impressions. Le reste des instructions furent données, particulièrement à Melinda. Ace serait assuré d’être avec elle, mais il devait choisir entre les deux autres. Sheld avait un avantage avec son côté tireur à distance mais il semblait être trop stressé là où Brett était le plus détendu. Il craignait – sans vouloir le vexer – que Sheld finisse par faire une bourde à cause de son manque d’aise ou par des distractions quelconques. De plus si la seconde équipe était censée servir de couverture, Sheld aurait un meilleur rôle dans cette équipe qu’aux côtés d’Ace, de par ses spécialités. Et Brett avait bien dit qu'il aimait être en première ligne, non ?

- Brett, tu viens avec nous.

Il n’expliqua pas son choix à voix haute, mais si on le lui demandait, il s’expliquerait, bien entendu. Melinda se soucia du sort des civils, dans cette histoire. Ace était partagé entre demander cela en premier ou l’état de la ville – même si tôt ou tard, ils auraient toutes les réponses qu’ils voudraient de toute façon, la connaissance du terrain était vitale. Mais s’il avait dû choisir, il aurait demandé l’état de la ville en premier, pour faire écho à ses propos d’un peu plus tôt : savoir où les assaillants avaient déjà frappé, auraient permis d’essayer de déduire ce qu’ils pouvaient bien faire là et ce qu’ils étaient venus chercher … Mais il demanderait après, s’il le faut. L’état des civils était important aussi, qu’ils sachent comment agir s’ils en voyaient.

=============================================

Ace choisit Brett pour compléter son équipe.

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Admin Givré

Admin Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Jeu 27 Avr - 10:02

Le peu d'information était toujours un désavantage crucial lors de ce genre d'intervention et il fallait user d'un habile mélange de précaution et de vitesse pour mener à bien cette mission. Mais encore plus important, il fallait garder un autre atout. 

"Nous avons l'avantage de l'effet de  surprise, nous devons miser sur la discrétion. Les assaillants ne doivent pas s'imaginer qu'on débarque prochainement et l'appel au secours d'un habitant n'a certainement pas été décelé. On sait où se trouve une majorité de civils, ils ne semblaient pas être la cible de l'attaque mais leur bâtiment est encerclé. Cela me paraît étrange, les assaillants cherchent juste à les coincer pour ne pas qu'ils puissent fuir, sans aucune autre mesure. Sauf en cas de risque vital, il n'y aura pas à s'occuper d'eux." 

L'instructeur reprenait alors la parole. 

"Faites abstraction de la situation d'Horizon. Nous n'aurons certainement pas à compter sur la coopération des autorités locales mais nous avons reçu un appel des citoyens eux même, c'est pour eux que nous agissons aujourd'hui. Le côté diplomatique, ce n'est pas votre problème !" 

Voilà pour la situation de la mission, mais pour ce qui était du déroulement, c'était un peu plus complexe. Quant à connaître la motivation des responsables de tout cela...

"Nous débarquerons à proximité d'une des éoliennes. On imagine que leurs troupes surveillent les voies ferrés de chaque côté. A partir de notre débarquement, votre troupe sera autonome, nous serons là pour réajuster en cas de soucis. Ace, tu ne connais pas la ville, alors fais confiance à tes partenaires." 

___________________________

La mission commence. Vous êtes libres de jouer le rôle de Brett. 


Débarquement auprès d'une éolienne. 


A vous de jouer Smile 


(Je vous dirais ce qu'il se passe à chaque fois)


Merci ma Véganounette !  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Joueur


avatar
Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Ven 28 Avr - 15:17

Melinda MartinsDans le bateau qui nous conduisait à Horizon, Ace avait déjà réagi et s'était mis à analyser la situation à voix haute. Habitude que je n'avais pas... à l'entendre, je me demandais s'il fallait vraiment le faire, si c'était juste son habitude à lui, ou si c'était là une manière de montrer ce dont il était capable... mais son analyse de Horizon semblait a peu près juste. Sauf que je ne voyais vraiment pas à quoi servirait de prendre le maire, Dobe, en otage. Lui et sa femme, Flo, étaient des personnes pacifiques et pacifistes... bien que je les trouvais un peu extrêmes parfois lorsqu'il s'agissait de l'armée. Mais comme beaucoup à Horizon, ils vivaient dans la plus grande simplicité. Je les voyais un peu comme des hippies, presque... Même aujourd'hui, avec cette possibilité mise en avant, je n'avais pas l'impression que le motif pécuniaire était la piste à privilégier...

« Je vous avoue que j'ai du mal à comprendre qu'on puisse vouloir prendre le maire en otage, et encore moins dans le but d'obtenir une rançon, mais c'est une hypothèse. Il n'y a donc eu aucune revendication ? » Je me tournais vers les instructeurs...

Effectivement, je pensais que d'abord, il nous fallait plus d'informations sur qui avait fait ça et pourquoi. Il y aurait peut-être moyen de négocier. Mais... si nous n'étions pas en mission « conventionnelle », l'uniforme que je portais n'était peut-être pas convenable.

« Si nous devons aller en mission de reconnaissance, porter un uniforme ne risquerait pas d’attirer l'attention sur nous ? » J'imaginais aussi que ce « changement » d'affectation accidentelle de dernière minute n'avait pas pris cela en compte. Car même si ce n'était pas un motif d'exclusion, le port de l'uniforme était vivement recommandé, en règle générale. Quoi qu'ils en pensent, si nous devions nous changer, nous pourrions le faire depuis chez moi. Les garçons au pire, devraient retirer leurs vestes, mais pour moi, c'était un peu plus compliqué...

Il avait été demandé à Ace de choisir le troisième membre de notre équipe, normal, puisqu'il était notre « chef ». Il choisit Brett. Je n'étais pas forcément très « heureuse » de son choix, mais vite, je réfléchissais et me figurais qu'il était ce qui nous aurait manqué avec Sheld... un atout considérable en cas malheureux de combat rapproché. Alors je finissais par me détendre sur ce sujet... mais uniquement là dessus. J'avais grand mal à appréhender ce qui allait se passer, mais nos instructeurs n'en savaient pas plus que nous non plus. Enfin... les informations sur les civils m'avaient rassurée. Et d'après nos sources il n'y avait donc pour le moment aucun blessé. Et j'espérais bien faire en sorte que ça reste ainsi. C'était ça la mission, non ?

Lorsque nous étions prêts à débarquer, je saluais et écoutais les dernières instructions. Puis nous étions ce que je pourrais appeler « lâchés dans la nature ». Avec le peu d'informations qu'on avait, c'était un peu ça... non ? Je me tournais vers Ace :

« Je connais un raccourci pour aller vers la maison du maire... Si on veut éviter de se faire remarquer, on devrait passer par le champ de panneaux solaires... on a de la chance, il fait beau. » On ne devrait donc pas se faire repérer car c'était assez lumineux, vu du dessus... mais nous, on serait en bas !

J'étais particulièrement curieuse de savoir ce que l'autre équipe allait faire, Sheld passait aussi son examen, non ? Pourquoi disaient-ils qu'ils n'interviendraient qu'en cas de « réajustement » ?



attach
Mélinda propose de passer par le champ de panneaux solaires.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace
Aspirant Agito

Aspirant Agito

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Sam 29 Avr - 15:06

Spoiler:
 


Brett semblait content d’avoir été choisi. Non pas qu’il avait explosé de joie comme Zell en avait si bien le secret – la situation ne l’exigeant pas en cours de briefing – mais son sourire en disait long. Le briefing était sur le point de se terminer, et comme Ace s’en doutait, les assaillants d’Horizon ignoraient l’appel au secours des civils. Ils ne savaient donc pas que la BGU et ses membres allaient accoster pour se joindre à leur « fête ». Il y avait beaucoup de point à éclaircir sur la situation. Melinda notamment qui connaissait le mieux le secteur dans le groupe, ne voyait pas pourquoi le maire était retenu en otage. Ace gardait en tête son hypothèse qu’ils étaient venus chercher quelque chose de particulier en ville, mais de vraiment important pour eux pour mettre en place un tel dispositif et prendre autant de risques.

Le cadet vermillon avait croisé ses bras pour réfléchir à tout ca. Melinda avait marqué un point plus tôt en mentionnant que les uniformes ne risquaient pas de jouer en leur faveur niveau discrétion. S’ils se faisaient remarquer, ils n’auraient aucun mal à être identifiés comme étant des membres de la BGU et ca lancerait l’état d’alerte aux attaquants. S’ils se fondaient dans la masse en se faisant passer pour des civils, ca pourrait éviter à la situation de trop dégénérer.

L’équipe n’allait pas tarder à débarquer maintenant, les dernières instructions furent données et avant de quitter le navire, Ace imita ses camarades en faisant le salut du SeeD à son instructeur et à Suzi, et répondit à leurs conseils par un simple :

- Entendu.

Puis ils mirent pied à terre, près d’une éolienne. Se dire qu’ils avaient des yeux derrière la tête et qu’on allait les corriger dès la moindre erreur, avait de quoi mettre une certaine pression sur les épaules, mais quelque part, Ace essayait de se dire que ca avait toujours été comme ca dans sa vie. Même si sa classe exécutait bien les ordres, il pouvait y avoir des imprévus, tant dans leurs mouvements que dans ceux de leurs adversaires, et leur commandant était là pour corriger le tir et leur donner de nouveaux ordres en direct.

Justement, Ace avait installé son oreillette avant de se tourner vers Melinda qui connaissait les lieux. Oui, il comptait bien leur faire confiance, il était question d’un travail d’équipe et il ne pouvait pas en faire qu’à sa tête dans un milieu qui était inconnu que pour lui. Elle proposa d’approcher la maison du maire en passant par les panneaux solaires. Le jeune homme se tourna pour observer d’un coup d’œil les alentours, ca semblait si calme, on ne croirait pas un seul instant que la ville était sous tension. Il voyait les fameux panneaux solaires qui formaient une cuvette et puisqu’il n’y avait qu’un seul chemin « conventionnel » qui semblait mener vers une maison, il en déduisait que la maison au centre de la cuve était celle du maire.

- Le maire habite là-bas ? Il attendait la moindre confirmation pour reprendre. - S’il n’y a pas d’autres chemins pour la rejoindre, je crois qu’on n’a pas trop le choix, bonne idée. Néanmoins … on n’a pas la garantie que le maire soit retenu en otage dans sa propre demeure, mais la probabilité que les agresseurs soient toujours dans les parages est forte. Soyons discrets.

Qui sait, ils fouillaient peut-être encore la maison, s’ils cherchaient vraiment quelque chose. S’approcher du bâtiment allait leur en donnait plus ou moins la confirmation.

- Eh, je croyais que vous vouliez vous changer avant !?
- On le fera. Quand on en saura un peu plus sur la situation.


Qui sait ce qui les attendrait ne serait-ce que sur le chemin pour se rendre chez Melinda ou n’importe quel lieu où ils pourraient changer de vêtements. Ils se rapprochèrent des barrières et Ace jeta un coup d’œil rapide aux alentours pour s’assurer qu’il n’y avait personne, avant de faire signe. Puis il passa en-dessous pour se laisser tomber sur un premier panneau solaire. Le soleil était présent, mais pour combien de temps ?

- Dépêchons-nous, avant que la météo ne tourne en notre défaveur.

En espérant que ces panneaux ne faisaient pas trop de bruit non plus en se déplaçant dessus !!

======================================

Ace suit le conseil de Melinda. L’équipe approche la maison du maire en passant par les panneaux solaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Admin Givré

Admin Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Sam 29 Avr - 18:06

Le champ de panneaux solaire était la source d'énergie principale de la ville d'Horizon et était plus efficace que ces éoliennes qui tenaient bientôt plus du charme de la ville que de sa production énergétique.

Le principe était simple, les multiples panneaux récupéraient l'énergie et la chaleur que le soleil apportait. Les multiples calories de cette chaleur et de cette lumière étaient alors stockés et transformés en énergie grâce à ces panneaux photovoltaïque. Le champ de panneaux était très important et avait la particularité d'être installés de manière parabolique. Chaque panneau reflétant alors le soleil et les rayons non captés vers des panneaux voisins accroissant ainsi le rendement et minimisant la perte de conversion d'énergie.

Au milieu de cette parabole de panneaux solaires, une place circulaire abrite une maison aux allures de modeste hôtel particulier. Cet endroit qui fait office de mairie et de maison pour le maire est le seul bâtiment notable de cette place. Un seul accès bitumé permet d'y mener sans problème et à découvert.

Le temps était au beau fixe et le rendement allait alors être optimal pour ces panneaux mais cela allait aussi accentuer l'impact incandescent des panneaux qui stockait la chaleur. Autant marcher sur des chardons ardents car malgré vos chaussures, vous pouviez sentir la chaleur émaner du sol en dessous de vous.

Melinda pouvait entendre le grésillement du contact qui venait d'être lancé.

"Grrr... Vous m'entendez ? Ici Tail pour Head. On a aucune info pour le moment mais on ne sait pas où sont postés les assaillants. J'ai bien peur que vous ne pourriez pas remonter si vous passez par là."



Mais ce qui était fait était fait et l'équipe Tail (qui signifie celle qui ferme la marche) allait peut être passer par un autre accès que l'équipe Head qui menait la marche.

Choix Equipe Head :

- Continuer sur le champ de panneaux photovoltaïque (-10% de vos HP Max) et ne pas vous faire repérer jusqu'en bas
- Rebrousser chemin pendant qu'il est encore temps et trouver un autre moyen 
- ....


Merci ma Véganounette !  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Joueur


avatar
Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Lun 1 Mai - 15:51

Melinda MartinsAce, Brett et moi étions arrivés depuis peu, mais déjà j'avais ressenti un « problème » dans l'ambiance de la ville. Elle était moins claire et on entendait bien trop le mouvement quasi-perpétuel des éoliennes pour que se soit normal. Pas de passant qui parlaient fort avec l'accent typique qu'on avait ici... pas de pêcheurs en plein débat sur les poissons ou le temps qu'il faisait, pourtant, nous étions juste à côté d'un point de pêche où souvent nombre d'entre eux se bagarraient gentiment la place... c'était pas la même ville que d'habitude, c'était sur...

Ace ne connaissait pas la ville et j’acquiesçais lorsqu'il me demandait si le maire habitait la maison au centre des panneaux solaires. Ce n'était pas seulement sa maison... c'était le centre de la ville, bien qu'elle ait considérablement changé en quelques années. « Sa maison sert aussi de mairie. Lorsque quelqu'un souhaite rencontrer le maire, c'est ici que ça se passe. Ça a toujours été comme ça, à ma connaissance. »

Le maire était du genre écolo et assez humble. J'imaginais qu'il ne pensait pas utile de dédier un bâtiment uniquement pour l'administration de la ville lorsqu'il pouvait s'en passer. Enfin, je n'avais jamais vraiment compris pourquoi c'était ainsi, mais nous allions donc bien nous diriger vers la « mairie ». Et la remarque de Ace sur la discrétion était bien la raison pour laquelle j'avais décidé qu'il serait préférable de passer par le champ de panneaux, la seule grande route qui menait à la maison du maire était un peu trop vide et nous aurions pu être très vite repérés dans le cas où les ravisseurs la surveillaient. Brett quand à lui nous rappelait qu'on avait prévu de se changer... je les avais fait arrêter rapidement un moment.

« Euh, en fait, c’est peut-être pas la peine d'aller se changer, mais si on enlève nos vestes peut-être qu'on pourrait avoir l'air d'être des lycéens ordinaires ? Il suffirait peut-être de se « débrailler » un peu... enfin vous voyez.. ? Je pense que le pire c’est ton arme, Brett... on peut pas dire qu'elle soit facile à cacher... pour une ville où on ne devrait pas posséder la moindre arme.  »

Aussitôt dit, aussitôt fait, de mon côté, j'enlevais la veste de mon uniforme, ma jupe était facilement passe partout... Je retournais la veste pour cacher les signes distinctifs et je l'attachais autour de ma ceinture pour cacher la ceinture qui tenait mon arme, justement. J'enlevais le nœud à mon col et le rangeais dans mon sac... On apprenait pas de vraie techniques dans ces cas là, en cours. Alors j'improvisais. Voilà, je suis prête... J'étais prête à faire ce que je chef me disait, et à le suivre, puisqu'il semblait d'accord pour le chemin que j'avais proposé.

« Attends, en fait, c'est par ici...  » je montrais le chemin entre les plaques chauffées par le soleil où les techniciens passaient pour l'entretient des panneaux. Je n'avais pas pensé à traverser sur les panneaux, mais plutôt "dessous entre" les panneaux... Mais malgré tout, rapidement, la chaleur nous assaillait. C'était assez désagréable au début, mais plus on avançait, pire c'était de supporter. Un grésillement suivi de la voix de Miss Suzi se fit entendre dans mon oreillette droite. Elle disait qu'elle n'était pas sure qu'on puisse remonter une fois près de la maison du maire... je faisais signe à Ace et Brett de ralentir avant de d'abord répondre à Miss Suzi. « Je vous entends. Il y a un moyen de remonter au niveau de la plate forme sur laquelle repose la maison du maire. C'est juste un peu plus acrobatique... mais nous devrions pouvoir grimper, Miss Suzi. Je leur transmet les informations et je reviens vers vous. »

Puis, je devais leur retransmettre ce qu'elle disait.  « Ace, ils n'ont toujours aucune info sur les assaillants, mais Miss Suzi craint que nous ne puissions remonter de l'autre côté. Je connais un moyen de remonter, je pense que vu notre entraînement, nous devrions pouvoir grimper sans problèmes, mais le choix te revient. »

Il devrait alors sûrement prendre en compte la température qu'il faisait, qui risquait aussi de nous fatiguer un peu, mais je connaissais ce chemin, à moins que l'ennemi nous attende directement la bas, nous devrions pouvoir remonter sans problèmes.


attach
Melinda retransmet les infos et attend la décision de Ace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace
Aspirant Agito

Aspirant Agito

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mer 3 Mai - 11:59

Spoiler:
 

Ainsi, la maison du maire servait aussi de mairie … c’était un choix mais Ace n’était pas sûr qu’il soit agréable tous les jours que le lieu de vie soit « mélangé » au lieu de travail, mais soit, il n’avait pas à juger. S’il le fallait, Dobe le gérait très bien et n’était pas dérangé ! Avant de se lancer, Melinda suggéra de se « changer » maintenant, en soulignant que l’arme de Brett n’était pas discrète, contrairement à eux deux.

- Hum … Brett, donne-moi ton arme.
- Euh, pourquoi ?
- Fais-moi confiance.


De toute manière en tant que chef d’équipe, il devait lui obéir. Ace tendit la main jusqu’à recevoir la lance de son camarade, et la fit disparaître dans une petite lueur cristalline. De quoi le faire sursauter.

- P’tain mais comment tu fais ca !? Bonne question, c’était instinctif, il savait le faire avec ses cartes depuis qu’il était entré au Département de la Magie sur Orience. Mais il ne répondit pas vraiment à sa question.
- J’ai toujours su le faire, c’est … instinctif. Je te la rendrai quand on en aura vraiment besoin.

Cela dit, il n’était pas sûr de pouvoir faire de même avec Melinda, une chance qu’elle pouvait cacher son revolver plus facilement. C’était la première fois qu’il « stockait » deux armes dans son esprit, et même si ca ne se voyait pas d’apparence, il y avait une sensation bizarre, lourde, et dérangeante, dans son esprit, dans sa tête. Heureusement, ce n’était que temporaire ! Chose faite, il retira sa veste et la confia à Brett qui avait un sac plus grand que le sien pour la garder. Il ne restait que le pantalon de l’uniforme mais comme ca, il était un peu passe-partout et facilement comparable aux uniformes d’autres écoles, contrairement à la veste qui contenait les ornements de la BGU. Il se retrouvait ainsi en t-shirt blanc.

- Allons-y.

Qu’il lâcha dès que tout le monde était prêt. Mais leur parcours fut très vite stoppé par un signe de Melinda qui recevait quelques directives dans son appareil de communication. Ace ralentit le pas et attendit que Melinda joue les intermédiaires pour transmettre les propos de Suzi. Toujours aucune information sur les assaillants mais une crainte sur leur parcours actuel. C’était sûrement maso de suivre un parcours où les conditions n’étaient pas favorables, mais parfois, quelques risques s’imposaient. Ils ne risquaient pas de mourir carbonisés là-dedans quand bien même il faisait horriblement chaud.

- Je n’ai vu qu’un seul chemin pour se rendre à la maison du maire et cette route est à découvert, on prendrait davantage de risques par-là. Si tu sais comment remonter, je te fais confiance.
- Mais il fait troooooop chaud ici, mes pieds sont en train de fondre.
- C’est pas pire que traverser la Mine de Soufre, allons-y.
- Je vais commencer à croire que t’es soit bizarre, soit maso, toi !


Ace se risqua à afficher un léger sourire avant de se tourner vers Melinda pour s’assurer que ca lui convenait également. Il avait raison quelque part : la Mine de Soufre – qui avait été un lieu d’entraînement pour lui comme le veut la pédagogie de la BGU – apportait des conditions vraiment peu favorables et de très hauts risques. Mais selon le vermillon, c’était pourtant un excellent moyen de s’entraîner, de s’endurcir, et de se préparer. Les missions de l’armée, ou de n’importe quelle élite telle que les SeeDs, imposaient parfois de devoir travailler dans des conditions désagréables, voire extrêmes. Et bon … il était vrai qu’il en avait déjà fait l’expérience, durant la guerre sur Orience. Il avait dû traverser un volcan, des montagnes enneigées aux températures bien en-dessous du zéro et même des cavernes au gaz qui rendaient la respiration trop difficile.

Mais peu importe qu’il ait déjà connu ca, c’était toujours peu agréable de se retrouver confronté aux éléments. Et ca se faisait ressentir assez vite en descendant la cuvette, ils s’épuisaient plus vite que d’ordinaire et si la situation n’était pas si importante, on aurait pu se dire que se vêtir de blanc n’était pas la meilleure idée du siècle … mais porter du noir ou du foncé n’aurait pas aidé à mieux supporter la chaleur, à bien y réfléchir.

Ce fut les tempes en sueur qu’Ace atteignait le bout du champ de panneaux photovoltaïques, mais il avait encore de l’énergie à revendre et chercha à se hisser un peu en hauteur pour voir ce qu’il se passait devant la maison du maire. Seule sa tête dépassait et il fronça les sourcils en ne distinguant qu’une silhouette d’une femme qui était loin de porter un accoutrement d’ici. Un civil ? Il se laissa retomber et se tourna vers Melinda.

- Je ne vois personne d’armé jusque-là, mais il y a une femme devant la maison du maire. Elle semble chercher quelque chose. Mais à en juger sa tenue, elle n’est pas d’ici et elle n’a pas l’air d’être une assaillante.

Sinon elle serait accompagnée ou au moins bien armée … Mais Ace savait que quoi qu’il arrive, dans un contexte pareil, les apparences pouvaient être trompeuses. Toutefois, il fallait y laisser le bénéfice du doute.

- Les civils sont censés être surveillés mais on n’a pas la garantie que d’autres aient pu s’échapper … Tu peux demander à Suzi si on a l’autorisation de la garder sous notre protection ? Ou du moins sous surveillance.

Au cas où. Quitte à ce qu'ils se fassent passer pour d'autres civils pour éviter tout soupçon et ils verraient bien si elle s'attaquerait à eux pour les forcer à rejoindre les autres. Il faudrait bien qu’ils sachent de toute manière ce qu’elle faisait là et pourquoi personne ne l’avait attrapée encore. *

==============================

Le groupe poursuit malgré tout (non JE NE SUIS PAS MASOCHISTE), Ace demande les prochaines directives vis-à-vis de la "civile" (Xiah)

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Admin Givré

Admin Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Dim 7 Mai - 13:46

S'aventurer à même les panneaux solaires aurait été une folie pure mais Melinda connaissait suffisamment l'endroit pour trouver un accès à un chemin se frayant entre ses immenses réservoirs à chaleur et énergie. L'incandescence de l'endroit était assez dur à supporter mais permettait de se frayer un chemin jusqu'à la plateforme centrale sans être repéré. Vous n'aviez repéré ni entendu encore personne jusque là et cela pouvait sembler louche.

Melinda faisait toujours le lien entre ses partenaires directs et l'arrière garde jusqu'à ce que celle-ci, les recontacte alors qu'Ace venait d'apercevoir quelqu'un de suspect près de la mairie.

"Une femme, dites-vous ? Appréhendez-là, vous ne savez pas à qui vous avez à faire mais la priorité reste de ne pas vous faire repérer."

Suzi aurait bien aimé pouvoir donner davantage de directives mais elle se rappelait qu'elle devait aussi leur laisser de l'autonomie dans cette épreuve. Elle se mordait la lèvre de frustration, cette situation était vraiment étrange... Qui pouvait-elle être ?

"Nous n'avons détecté aucun signal thermique dans votre secteur. Nous avons envoyé un drône au dessus du village, il semblerait que les civils soient retenus dans un grand bâtiment, des gardes armés de fusils d'assaut en surveillent toutes les entrées, aucune idée des forces en présence à l'intérieur. Pour ce qui est du maire ou de leur chef, nous n'avons encore aucun signalement. Faites attention..."



_____________________


Actions Melinda : (plusieurs possibles)

- Appréhender la suspecte avec son arme de face 
- Attendre les directives d'Ace
- Partager les infos sur les forces en présence
- ....

Actions Ace : (plusieurs possibles) 


- Esquiver la civile 
- Ordonner une neutralisation de la civile
- Aborder la civile, l'air de rien
- ...



Merci ma Véganounette !  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Joueur


avatar
Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   Mar 9 Mai - 19:50

Melinda MartinsJ'avais dit à Brett que son arme était un problème potentiel (c'était vraiment pas évident de se trimbaler avec ça tranquillement en ville)... je ne m'étais pas préparée à voir ce que j'allais voir. Ace venait de demander à Brett de lui donner son arme. Je les observais et quand j'ai vu l'énorme lance disparaître, j'étais sans doute aussi stupéfaite que Brett mais vu ce qu'il avait dit et comment il avait dit, je me précipitais pour lui agripper le bras en lui faisant signe de ne pas parler trop fort, bien qu'il n'y avait personne dans le périmètre :

« Doucement ! » je regardais Ace, avec un sourire : « Y'a pas à dire, Ace t'es vraiment pas commun, comme garçon ! On a vraiment de la chance de t'avoir dans l'équipe ! Je me pose autant de questions que toi, Brett, mais je crois que c'est pas le moment ! On doit avancer !

- Ouais bah quand je vais raconter ça a Sheld ! »

Ace nous indiquait qu'on pouvait avancer, c’est donc ce qu'on faisait. Mais Brett se plaignait de la chaleur, en exagérant à peine, j'étais moi aussi vraiment en sueur... mais bon, on allait pouvoir remonter vite ! J'avais donc acquiescé lorsque Ace me regarda avant de continuer.

« Allez, fais pas ta chochotte Brett, on y est presque. Et puis, je trouve qu'il a raison, aller dans la mine de souffre, c'est pire. Y'a de la lave ! Là t'es sur de pas fondre, alors courage !

- Ouais, vous vous êtes donné le mot ! En plus j'ai la dalle, moi !

- Attends, tiens... »

Je cherchais dans mon sac une barre, un mélange de céréales et de fruits sec, plutôt énergétiques. Il faisait la moue, mais quoi ? Hey ? Fallait pas s'attendre à un resto-gastro sur patte non plus avec moi là ! Mais s'il continuait à se plaindre je me demande ce qu'on allait bien pouvoir faire de lui, celui là ! Mais il n'avait finalement rien dit et avait décidé de manger ce que je lui donnais, apparemment. On allait peut-être pouvoir se concentrer sur la mission. On arrivait en bas presque sans nouvelles plaintes et après les explications que j'avais fourni à Ace sur où monter préférentiellement, c'est à dire à partir d'une sorte de cabane qui ressemblait plutôt à une niche, en béton, il inspecta la plate forme sur laquelle se trouvait la maison du maire.

Il finit par faire allusion à une femme, je grimpais à mon tour pour regarder... puis lui faisais signe que j'allais demander les renseignements à Suzi. « Oui, tu as raison, elle a vraiment pas l'air d'être une menace, mais je me méfie quand même... je demande à Miss Suzi. »

J'allumais donc mon micro pour contacter Suzi, lui décrivant en jetant un œil à la potentielle civile, ce à quoi elle répondait de l'appréhender... mais ce n'était pas tout. Je relayais les infos à Ace et Brett :

« Alors, Miss Suzi m'indique qu'il n'y a personne dans notre secteur, les habitants sont retenus dans un bâtiment... » je me demandais lequel... « Et ils sont bien gardés, des gardes armés de fusils d'assaut. Elle n'en sait pas plus. Donc rien sur Dobe, euh le maire... et rien sur cette civile. On doit l'appréhender.

Je suppose qu'il faudra trouver un moyen de le faire sans attirer l'attention, au cas où quelqu'un d'armé serait malgré tout dans les parages... mais rien du coté de la maison du maire à part cette femme apparemment.

On fait quoi, chef ?


- Moi j'dis qu'il y a un truc qui cloche... qu'est-ce qu'elle fiche là, toute seule comme ça ?»

Moi aussi je trouvais la situation bizarre! Et si elle était de mèche avec eux? « Il faut faire attention, c'est peut-être une magicienne... elle a vraiment ces vêtements de sont pas courants sur Dol, ni sur Gaïa... je dirais que ça serait plus de Spira, ou... de Héra. Soyons prudents... »

~

attach
Mélinda partage les infos et son avis personnel sur la "mystérieuse dame".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre ciel et mer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre ciel et mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entre Ciel & Terre (David Reynaud)
» Arrivage Signature - 29 mars 2012
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» CIEL
» aide pour un AE mono energie ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Balamb :: Horizon-