Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Spike Fortress

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Spike Fortress   Mer 27 Jan - 17:03

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Dol
• Nom: Fortress
• Prénom: Spike
• Âge: 22 ans
• Avatar utilisé: Haseo- Hack G.U

Description

• Alignement: Guerrier du Néant

• Description physique:
SpikeSes yeux rappellent la couleur de l'ambre, sa chevelure marie des teintes allant du gris au blanc. Spike possède un physique équilibré et une constitution des plus solides, sans doute endurcie grâce aux environnements secs et arides dans lesquels il a dû s'adapter. Il sait donc se contenter de peu pour survivre.
Pourtant, il ne dépasse pas plus d'1m75 pour un poids bien inférieur, qui lui donne une silhouette fine sans pour autant qu'il fasse chétif. Son corps est orné par de multiples tatouages rouges indélébiles dont il n'a jamais pu connaître la signification.

Malgré les années passées dans le désert, sa peau claire n'a jamais changé de coloration et demeure encore et toujours la même. Avec aussi peu d'expressions faciales, Spike n'est pas du genre à montrer ses sentiments ou à donner des indications sur son état psychologique, même s'il fait cela inconsciemment. Il se contente d'arborer une expression énigmatique, avec généralement un simple sourire collé au visage et des yeux vifs, qui scrutent la moindre chose suspecte qui pourrait se détacher du décor.

Spike ne s'est jamais soucié d'un quelconque style vestimentaire, ce qui fait qu'il porte toujours les mêmes vêtements, ceux qu'il a trouvé sur le vaisseau écrasé de l'ile des pampas. Ceux-ci possèdent d'ailleurs l'étrange propriété d'être polymorphes, en s'adaptant en fonction des désirs de son utilisateur.

• Description psychologique: Contre toutes attentes, bien qu'il ait passé de longues années à côtoyer la communauté des pampas, son état psychologique est très stable et il parvient parfaitement à se fondre dans la masse... un peu trop même. Spike parvient à s'adapter à toutes les situations avec énormément de facilité, ce qui le fait se questionner longuement sur les raisons qui font que rien ne semble l'étonner ou plutôt, qu'il semble connaître la plupart des choses qu'il voit.

A de multiples reprises, il a cette étrange sensation de déjà-vu que l'on ressent tous au moins une fois dans notre vie. Comme si tout lui était plus ou moins familier. Sa mémoire photographique est d'ailleurs développée au point où une fois qu'il a observé un objet ou une personne, il est incapable de l'oublier... Ce qui amène à se demander ce qui peut expliquer ces sensations de déjà-vu.

Spike déteste les humains. Pour la plupart du moins. En réalité, il a un avis arrêté sur la grande majorité d'entre eux et bien qu'il communique avec aisance, il reste persuadé qu'ils cachent quelque chose de monstrueux, sans pour autant pouvoir expliquer comment cela peut se manifester. Il reste donc très méfiant et n'accorde pour ainsi dire sa confiance à personne, surtout pas à un humain. Malheureusement pour lui, sa méfiance ne prend pas en compte la potentielle fourberie et les subtilités de la manipulation dont peuvent faire preuves certains individus familiarisés avec ces pratiques.

Ses connaissances sur le monde et sur la société restent pour le moment limitées, bien qu'il en apprenne plus de jour en jour et qu'il s'intéresse à présent à des domaines particuliers tels que les nouvelles technologies, les magies bleues ou encore les dialectes anciens, ce qui est assez paradoxal.

Enfin, Spike possède l'étrange don de pouvoir communiquer avec les pampas, chose qui n'est apparemment pas du tout courant chez les hommes qui sont bien incapables de saisir un traitre mot de ce qu'ils peuvent raconter.

Histoire

Nombreux sont les héros aux origines obscures qui ont été élevés par d'autres personnes que leurs parents biologiques... Spike en fait parti.

Aussi loin que sa mémoire le lui permettait, il n'avait jamais vu autre chose que sa famille d'adoption: la grande famille des pampas. Pampa Senior avait d'ailleurs été comme un père pour lui. Durant des années, il lui apprit à survivre dans le désert, à limiter au maximum sa consommation d'eau et à courir le plus vite possible pour échapper aux éventuels "monstres" qui pourraient en vouloir à son existence.

Ces monstres se faisaient appeler "humains". Ils ne cherchaient jamais à communiquer avec les pampas. Ils ne souhaitaient que leur mort et se servaient d'armes aussi étranges que destructrices pour les combattre. Pampa Senior avait émis l'hypothèse qu'ils en avaient après leurs épines, aussi il apprit à toute la communauté deux moyens pour leur échapper tout en les décourageant de les suivre: La fuite et 1000 épines.
Malheureusement, cette solution ne s'appliquait que partiellement au jeune Spike qui n'était étrangement pas dôté d'épines mais bel et bien d'une peau douce et lisse. Une malformation inconnue qui inquiétait beaucoup de pampas et faisaient naitre de sombres rumeurs à son sujet.

- Spike ? Un humain ?! Impossible ! Vous voyez bien qu'il se fiche pas mal de nos épines. Il ne nous a jamais fait de mal et nous l'avons éduqué comme un vrai pampa pendant 18 ans ! Il n'est certainement pas comme nous, mais je refuse de croire qu'il puisse être un de ces monstres sanguinaires.


- Alors pourquoi Pampa Senior est toujours évasif dès qu'on parle de lui ? Il sait quelque chose que nous ignorons ! Allons lui demander !

Quelques réponses auraient certainement pu être fournies si ce jour n'avait pas été celui de la rencontre fortuite entre la bande de Squall et Pampa Senior. A ce moment-là, Spike était chargé d'apprendre aux jeunes pampas comment repérer les différents points d'eau pour se désaltérer, aussi il n'apprit que tardivement la mort de son père d'adoption.

- Après sa défaite, il a disparu comme ça d'un coup... Ces horribles humains ont certainement dû user de leur magie pour l'emprisonner ou le rendre invisible.

- Ne raconte pas n'importe quoi, il est mort et nous sommes désormais à la merci de l'ennemi ! Que sommes-nous censés faire à présent ?


Le débat s'intensifiait et les esprits s'échauffaient, jusqu'à ce que certains membres de la communauté se tournent vers Spike :

- C'est lui le responsable ! Voilà notre punition pour avoir élevé un humain ! Croyez-moi, il va essayer de se débarrasser de nous et nous aurons bientôt une peau aussi lisse que la sienne !

D'abord ce fut le silence, ensuite quelques chuchotements dans l'assemblée avant que d'une seule voix, ils exprimèrent leur haine.

- Va t'en d'ici ! Tu es un humain maudit ! Va t'en d'ici !


L'incompréhension pouvait se lire sur le visage de Spike qui ne parvenait pas à saisir comment en l'espace d'une seule journée, il avait pu être écarté à ce point de son clan. Par chance, le vieux sage des pampas parvint à le tenir à l'écart et prononça ces mots sans la moindre émotion:

- Derrière la dune qui camoufle notre campement, tu trouveras la vieille carcasse d'un vaisseau, ces machines volantes dont nous t'avons déjà parlé. A l'intérieur, il y'a toutes sortes d'affaires qui pourront t'être utiles. Ensuite, il ne te reste plus qu'à partir.

Spike resta sans voix à ces mots. Partir ? Pour aller où ? Le vieux sage l'abandonna pour rejoindre les autres et les rassurer, ce qui apaisa temporairement les tensions.
De son côté, l'apatride écouta les conseils de l'ancien et fouilla l'aéronef de fonds en combles. Des vêtements étranges ainsi que de l'armement sophistiqué se trouvaient à bord, mais Spike avait bien du mal à savoir comment se servir de tout ça. Il enfila plusieurs tenues du mieux qu'il put et lorsqu'il parvint à en trouver une à sa taille, il prit un maximum d'affaires avant de quitter l'appareil.
Sans le savoir, il avait également emporté avec lui deux étranges armes qui n'allaient plus jamais le quitter par la suite.

La route fut longue jusqu'au continent. A plusieurs reprises, l'envie de renoncer et de rebrousser chemin se fit sentir mais il n'abandonna pas. La mer, la montagne, les forêts, la plaine... Toute cette diversité dont Pampa Senior lui avait déjà parlé tant de fois sans pouvoir lui fournir de quoi satisfaire son imagination. Désormais, il pouvait contempler de ses yeux tout ce qui se trouvait en dehors de son ile.

A de multiples reprises, il croisa la route de plusieurs humains qu'il esquiva sans réfléchir. Ils se réunissaient eux-aussi en clans, dans des endroits qui portaient des noms qu'il parvenait à lire sur des panneaux d'affichage.
Sans s'en apercevoir, Spike s'adaptait à une vitesse phénoménale et parvenait non seulement à comprendre le langage des humains, mais il avait la sensation de connaître certaines choses qu'il n'avait pourtant pas pu voir sur l'ile des pampas et qui avaient de quoi surprendre.

Arriva le jour où il se décida enfin à pénétrer dans une "ville". Le monde affluait particulièrement ce jour-là, ce qui ne manqua pas de le surprendre. Jamais il n'aurait cru qu'il pouvait exister autant d'humains dans une zone aussi petite. Après plusieurs observations, il ne détecta aucun comportement hostile de leur part et se décida à errer dans la cité.
Les regards des passants se tournaient vers lui tandis qu'il les foudroyait également du regard, ce que Spike interpréta comme une preuve qu'il n'était pas comme eux et que c'était cette différence de race qui leur faisait avoir cet air ahuri.
En réalité, c'était plutôt son accoutrement et la saleté de celui-ci qui attirait l’œil.

Épuisé, usé par la faim et la soif ainsi que par l'absence de sommeil, il s'effondra au milieu de la rue avant de s'endormir brutalement. A son réveil, il était adossé contre un mur et deux jeunes humains lui faisaient des signes.

- Tu vois qu'il est pas mort ! Hey, ça va ?

Spike appréhendait leurs réactions et garda le silence, convaincu que parler pourrait leur faire avoir un comportement violent.

- Il est vivant mais il nous cause pas ! On devrait le laisser tranquille et rentrer à la maison... En plus, Maman nous a dit de ne pas parler aux inconnus. Alors les aider, c'est hors de question.

- Roh... d'accord. Mais avant, tiens, c'est pour toi.

Elle plaça dans ses mains un sandwich avant de suivre les pas de son compagnon, tout en jetant une dernière fois un regard compatissant à l'égard de celui qu'ils venaient de sauver.
Ce jour-là, l'avis de Spike à propos des humains changea radicalement. Comme les pampas, il en existait des bons, mais aussi des mauvais. Et si il en existait des bons, certains seraient peut-être prêts à lui venir en aide à nouveau.

Les jours, les semaines et les mois passèrent pour devenir finalement des années. Petit à petit, Spike prit connaissance des éléments essentiels qui faisaient tourner une société et permettaient de vivre: l'argent, la sociabilité ainsi que le travail. Il communiquait de plus en plus avec les humains tout en restant très méfiant mais montrait une certaine aisance pour s'exprimer, ce dont il était plutôt fier mais que personne ne remarquait. Aux yeux de tous, il était considéré comme un humain mais il savait au fond de lui qu'il n'en était pas un, malgré les apparences.

Après avoir rattrapé tout son retard culturel, notamment à propos de la fusion des mondes dont il n'avait pas eu conscience et après avoir affiné toutes ses connaissances, Spike prit conscience qu'un objectif lui venait souvent en tête: retrouver Pampa Senior ou du moins, ce qu'il pouvait en rester. Il souhaitait également retrouver un homme considéré comme un héros qui se faisait appeler Squall, possédant une étrange épée et une cicatrice au visage, afin de lui faire payer pour tout ce qu'il lui avait fait subir indirectement. Il avait perdu sa famille, ses amis, sa vie d'avant et était désormais contraint à mener une existence "humaine" tout ce qu'il y'a de plus normale.

- Si tu veux retrouver quelque chose ou quelqu'un, je te déconseille de partir seul... Tu devrais trouver un partenaire, quelqu'un en qui tu puisses avoir confiance et qui connaisse un peu plus le monde que toi.

- Un partenaire...


Petites précisions:
 

RP

Spike a débuté le rp à Dollet - par là

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Anthony
• Votre âge? 22
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Google
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? No pb  accept



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Spike Fortress
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fortress Forever
» A l'abris de Spike [Privé : Arc, Roy, Link]
» Spike Spiegel
» Team Fortress 2 : Le Jeu Online qui déchire
» Mes costumes team fortress

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives