Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Aaron   Mar 26 Jan - 12:42

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Spira
• Nom: /
• Prénom: Aaron
• Âge: 21 ans
• Avatar utilisé: Fye D. Flowright (Tsubasa Reservoir Chronicle)

Description

• Alignement: Guerrier du Néant

• Description physique:

AgnèsN’ayons pas peur des mots : Aaron est une girafe. En effet, à seulement vingt-et-un ans, notre beau jeune homme mesure un bon mètre quatre-vingt-douze pour un poids plume d’environ soixante-dix kilos. Pour sûr, son physique est loin de passer inaperçu, d’autant plus qu’il a un très joli minois. Le visage aux traits fins, les cheveux blonds et mi-longs, des yeux d’un bleu si pur… un vrai petit ange ! Et son sourire… si sincère qu’il pourrait faire craquer n’importe qui ! Ah… Quel bellâtre, ce jeune homme. Mais cessons deux minutes de fantasmer sur son physique, voulez-vous ? Aaron est un prêtre inaccessible, mesdames ! Plus vite vous l’accepterez, et plus vite vous pourrez avancer dans vos vies sentimentales. Bien, passons !

En tant que prêtre de Macalania, Aaron arbore une tenue pieuse et lumineuse. Ses vêtements consistent donc en une tunique blanche lui descendant devant jusqu’au niveau de la ceinture mais qui poursuit sa course derrière jusqu’aux pieds, en se divisant en deux pans de tissu. Les manches sont courtes mais Aaron protège sa peau du froid en portant un juste-au-corps noir en dessous, dont les manches vont jusqu’à lui servir de gant. Cela peut ressembler à une combinaison, en quelques sortes. Il porte un pantalon noir très serré et tout simple, ainsi que des bottes de la même couleur. Lorsqu’Aaron sort du temple, il arbore constamment son manteau de fourrure blanche qui possède une large capuche. Celui lui permet de se maintenir au chaud lorsque les températures sont basses. Il est si épais qu’Aaron double littéralement de largeur lorsqu’il le porte !

Est-il possible d’imaginer un prêtre sans son bâton magique ? A vrai dire, oui ! Les prêtres de Yevon ne sont généralement pas armés de ce genre d’ornement. Et pourtant, Aaron en possède un depuis que son potentiel magique lui fut révélé. Si le destin n’avait pas voulu faire de lui un prêtre, Aaron aurait certainement pu devenir un mage exemplaire, tant son énergie spirituelle est étonnamment élevée depuis sa plus tendre enfance. Son bâton, magnifique chef d’œuvre de sculpture, est presque aussi grand que lui. Provenant d’un bois de la forêt de Macalania, il est d’une couleur dorée et la partie supérieure présente une lune en guise d’ornement, avant que le bâton ne se divise en deux extrémités symétriques, formant ainsi un demi-cercle orné de gemmes provenant du temple de Macalania. Une pierre précieuse gravite au centre de ce demi-cercle. C’est à travers elle qu’Aaron fait appel à sa magie.

• Description psychologique: Au premier abord, il semble plutôt facile de cerner le caractère d’Aaron : c’est un garçon généreux et sympathique, toujours prêt à aider son prochain quelle que soit la situation. Le sourire aux lèvres en quasi-permanence – il faut bien qu’il dorme la nuit comme tout le monde ! – il projette une positivité si intense autour de lui que sa simple présence suffit à réchauffer les cœurs et à rassurer les foules. S’il sait se montrer affectueux, il s’est pourtant jurer de ne jamais céder à l’amour, non à cause des préceptes de l’Eglise mais pour protéger ses propres sentiments. Voyez-vous, Aaron est un orphelin qui n’a jamais connu ses parents. Ont-ils été tués par Sin ? Ou l’ont-ils délibérément abandonné dès son plus jeune âge ? Etant donné que les prêtres qui l’ont recueilli lui ont avoué l’avoir trouvé devant leur porte, il était évident que quelqu’un l’avait déposé là. Par conséquent, Aaron a choisi de croire qu’il avait été abandonné et, de ce fait, s’est promis de ne pas l’être à nouveau. Pas d’attache sentimentale, pas d’abandon !

Vous l’aurez donc compris, si la personnalité d’Aaron paraît aussi claire que de l’eau de roche, ce n’est en réalité que la face visible de l’iceberg, et c’est peu dire pour quelqu’un ayant vécu sous un lac gelé toute sa vie ! Derrière ce sourire pourtant sincère se cache parfois des sentiments plus profonds. Il ne préfère pas discuter de ses sentiments par pudeur mais aussi parce qu’il ne souhaite pas miner le moral de ses proches. C’est donc bien plus facile pour lui d’attendre la fin de la journée pour se retrouver seul dans sa chambre et effacer ce sourire l’espace de quelques instants. C’est important de savoir prendre du temps pour soi et pour faire le point sur les événements de la vie. Si Aaron croit pouvoir y arriver tout seul, il ignore cependant que parfois, parler à des amis de ses problèmes n’est pas une tare pour eux, mais est d’une grande aide pour lui.

Aaron parait être quelqu’un d’honnête mais en réalité, il tourne au moins sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Ne souhaitant pas froisser ses interlocuteurs, il lui arrive de leur dire ce qu’ils veulent entendre plutôt que de laisser la vérité parler d’elle-même. Si cela vaut sur les petites choses du quotidien, ce n’est pas nécessairement valable pour les grandes décisions. Aaron s’avère une personne à part entière et en ce sens, il a une opinion qui mérite d’être prise en considération comme pour quiconque. Néanmoins, il ne parvient pas à tenir ses positions très longtemps puisqu’il n’est pas très friand des conflits. Il s’accordera donc toujours ou presque avec la majorité, même s’il peut secrètement réfléchir à tirer profit du résultat pour arriver à ses fins.

Malgré son enseignement de prêtre, Aaron est actuellement en proie au doute sur sa foi envers Yevon. Les récents événements, comme la réhabilitation de Maître Seymour ou l’approbation de ces gemmes de la Néo-ShinRa par Monseigneur Asran, l’amènent à se questionner sur les réelles intentions de l’Eglise. Est-elle ce qu’elle prétend être ? Comment être certain qu’elle ne tente pas d’aveugler à nouveau ses fidèles ? Tout autant de questions trottent dans la tête d’Aaron mais les réponses qu’il découvrira lui conviendront-il vraiment ?

Histoire


L’histoire d’Aaron débute aux portes du temple de Macalania, alors qu’il n’était qu’un bambin. Enrobé dans des langes suffisamment chauds pour le protéger du froid, il fut abandonné par ses parents et recueillis par les prêtres du temple, qui l’élevèrent comme un membre à part entière de leur communauté. Malgré l’absence de ses parents, Aaron trouva de l’affection auprès des membres de l’Eglise, et fut ainsi éduqué selon les préceptes de Yevon. Très tôt, les prêtresses du temple remarquèrent le potentiel spirituel qu’il possédait et pensèrent alors qu’il ferait un excellent prêtre à l’avenir. C’est ainsi que le jeune garçon fut formé dès son plus jeune âge à suivre cette voie. Cela ne le dérangeait pas puisqu’il vivait depuis toujours auprès de membres de l’Eglise. Au contraire, devenir comme l’un d’eux était une fierté pour lui, et surtout un honneur.

Lorsque l’avènement de la Félicité de Sire Braska eut lieu, Aaron venait de célébrer son septième anniversaire. Au vue de son jeune âge, il ne se souvient plus aujourd’hui de la visite de ce Grand Invokeur et de ses deux gardiens. A l’époque, bon nombres d’Invokeurs venaient fouler les terres de Macalania pour venir prier au temple et quémander l’aide de la Chimère Shiva. Ces visites s’arrêtèrent pendant quelques années, jusqu’à ce que la Félicité ne prenne fin et que Sin renaisse à nouveau. Les pèlerinages s’intensifièrent mais Aaron était encore bien trop jeune pour devenir un prêtre du temple, aussi ne put-il pas accueillir lui-même les Invokeurs à Macalania. Confiné la plupart du temps dans les parties privées du temple, le jeune adolescent manqua donc la venue de la gardienne Lulu, à deux reprises. Cette magicienne devint pourtant célèbre quelques années après, lorsqu’elle accompagna le voyage de Lady Yuna, la fille de Sire Braska. Cette fois encore, Aaron n’était pas présent pour les accueillir, affairé à d’autres tâches pour le temple. A dix-sept ans, le jeune homme devait se préparer à recevoir le titre de prêtre de Macalania incessamment sous peu.

Pourtant, la venue de Lady Yuna et ses gardiens fut mouvementée. Les rumeurs d’un possible mariage entre la fille de Braska et le Maître Seymour allait bon train sur tout Spira et, alors que ce dernier était en visite au temple, elle vint le rejoindre, profitant au passage de se rendre à la salle de l’épreuve pour voir le Priant. Mais ce qu’il s’y passa était trouble : les Guados étaient dans une colère folle et ils accusèrent Lady Yuna et ses compagnons d’avoir tué Maître Seymour à cause d’une vidéo de Sire Jyscal, père du Maître. La visiosphère fut détruite et Lady Yuna fut dès lors considérée comme une hérétique par l’Eglise. Il était difficile de suivre les informations lorsqu’on vivait au temple de Macalania mais quelques fidèles qui venaient y prier tenaient informé Aaron et d’autres membres de la communauté. C’est ainsi qu’il appris que Maître Seymour n’était finalement pas « mort » et qu’il s’était marié avec Lady Yuna malgré tout. Quelle histoire ! Mais malgré tout, il y avait plus important : Aaron reçut enfin le titre de Prêtre de Yevon et du Temple de Macalania, et conjointement, Sin fut détruit définitivement.

La période était trouble pour l’Eglise : au même moment où l’Eternelle Félicité fut apportée, tout Spira découvrit la supercherie qui se cachait derrière Yevon. Les mensonges, les traditions vaines… Le peuple avait été berné par l’Eglise que tous vénéraient, et celle-ci tenta de faire amendement en se cachant derrière de nombreuses excuses. A vrai dire, toute la communauté de Yevon n’avait pas été mise au courant de ces abus et Aaron, comme parmi tant d’autres, fut abasourdi de ces découvertes. Néanmoins, ce n’était pas la Foi qui avait été bafouée mais les Hommes qui étaient corrompus… Du moins, c’était comme cela qu’Aaron essayait de voir les choses. Peut-être ne voulait-il simplement pas voir la vérité en face ? Que toute sa vie avait été passée dans le mensonge ? Il continua donc d’assurer sa fonction et de faire bonne figure auprès des quelques fidèles restants mais au fond de lui, quelque chose avait changé…

Quelques mois plus tard, un étrange phénomène se produisit. Le lac de Macalania disparut du jour au lendemain pour laisser place à un environnement bien plus dense. Le chemin qui menait au temple semblait bien plus facile d’accès désormais. En revanche, quelle était la raison de tout ceci ? Aaron ne le sut tout de suite mais le monde venait de fusionner avec trois autres pour n’en former qu’un seul, ce qui expliquait certains changements climatiques. La nouvelle ébranla Spira qui vit cela comme une répercussion de la mort de Sin et de la disparition des chimères. Très vite, Lady Yuna fut pointée du doigt alors qu’elle était idolâtrée quelques mois plus tôt. Le peuple commença à se tourner de nouveau vers l’Eglise et un représentant fut rapidement nommé : Monseigneur Asran. Il devint par ailleurs la figure représentative de Spira sur ce tout nouveau monde nommé « Héméra ».

Le problème de cette fusion des mondes est qu’elle amena avec elle de nombreux changements majeurs : la magie, dans un premier temps, n’était plus utilisable comme avant mais par le biais de gemmes aux capacités spécifiques. Les furolucioles, dans un second temps, avaient complètement disparues. C’était étrange puisqu’il s’agissait des âmes des défunts, mais une explication fut très vite donnée. L’Au-delà subissait en effet quelques changements lui aussi, et pour cause : les défunts qui en sortaient semblaient étonnamment vivants, comme s’ils venaient de renaître sur ce nouveau monde. Hélas, c’était bien le cas et de nombreuses personnes décédées revinrent à la vie, comme certaines calamités ! Un voyageur de Guadosalam apporta ces nouvelles au temple de Macalania et annonça par la même occasion de le retour de Maître Seymour. Etrange, d’autant que celui-ci parvint dans les mois qui suivirent à reprendre son ancienne place à Yevon en retournant dans les grâces de Monseigneur Asran. Si les prêtres du temple de Macalania semblaient ravis de cette nouvelle, Aaron – dont les sentiments envers l’Eglise étaient encore confus – voyait cela d’un œil douteux.

Pour ne pas arranger les choses, Bevelle fut la cible d’un attentat quelques mois plus tard, alors qu’Aaron venait seulement de prendre ses vingt ans. Monseigneur Asran fut attaqué et la sécurité renforcée dans la ville sainte, mais la manière dont le Grand Maître géra la situation laissait le jeune blondinet perplexe. La raison de cet attentat ne fut point dévoilée mais le fait que Monseigneur Asran exige de récupérer leurs affaires personnelles était assez trouble. Suffisamment pour qu’Aaron se pose d’autres questions. Finalement, le tournoi de Bevelle n’était peut-être qu’une mascarade ? D’autant que la Néo-ShinRa fut publiquement dévoilée au même moment. Est-ce que le Grand Inquisiteur travaillait de concert avec cette organisation douteuse ? Malheureusement pour Aaron, il ne pouvait en parler à ses confrères sans prendre le risque de se les mettre à dos. Ce n’était pas son but, aussi se tut-il pendant quelques temps, du moins, jusqu’à ce qu’une nouvelle ne parvienne jusqu’à ses oreilles.

L’Eglise était en pleine effervescence. La Néo-ShinRa venait d’aboutir ses recherches sur les chimères, et plus particulièrement la création de gemmes permettant d’invoquer ces créatures sacrées comme de vulgaires sortilèges. Si Aaron trouvait la pratique douteuse, il fut d’autant plus surpris d’apprendre que Monseigneur Asran approuva la chose et promit de distribuer ces gemmes dans les temples correspondant ! Pour le moment, seul la chimère Ifrit était concernée, mais pour combien de temps ? Offusqué et plus qu’incertain sur ce qu’il devait croire, Aaron décida qu’il était temps de trouver réponse à ses questions. Il ne voulait pas prendre de décisions trop hâtives en quittant l’Eglise sans être certain de ce qu’il avancerait comme excuse. Ainsi, il prétexta auprès des autres prêtres vouloir partir en voyage pour répandre la bonne parole de Yevon sur Héméra et quitta le temple de Macalania, bien décidé à démêler le vrai du faux. Mais la route vers la vérité serait longue et semée d’embûches, d’autant que de sombres desseins menaçaient l’avenir d’Héméra…

RP

Aaron a débuté le rp à Dollet - par là

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Guillaume
• Votre âge ? 23 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth ? I’m Juju, Lily and Squasqua
• Avez-vous lu toutes les règles ? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises ? Tout est bon dans le cochon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aaron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAELAN AARON COLLINS
» aaron k. collins ★ who am I ?
» Paparazzi - Aaron
» Aaron Kylian Collins
» [ABS] Aaron Marshy Alias Jeremy_Gloks mdr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives