Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Séjour au pays de la pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Dim 17 Juil - 22:13

Selon Yusuke, ce n’était pas la magie des gemmes qui servirait à faire pousser l’arbre de Clayra, mais une magie propre à Héra, et à ce peuple. Un peu comme les sorcières pour Dol. Inévitablement, je venais de penser à Ultimécia et à Eléonore. Je préparais de quoi nous soigner un peu après le bain, le duel contre les chevaliers dragons nous avait bien amoché tous les deux et je me sentais mal en revoyant la blessure que j’avais infligée à Yusuke. Mon état ne passa pas inaperçu, si bien qu’il s’approcha de moi pour me prendre dans ses bras – oui, encore nu comme un ver. Je fuyais son regard, là où le mien s’humidifia, sans pour autant verser la moindre larme. Il voulait que je le regarde, mais je n’y arrivais pas. Yusuke ne savait pas si je lui en voulais ou non, alors il me parla, me forçant même à croiser son regard, mais je ne voulais pas qu’il pense que j’avais peur de lui. Alors je le laissais finir de parler, il essayait de plaisanter un peu, ca avait au moins eu le don de me faire sourire, mais sans plus.

- Merci Yusuke. Je n’ai pas peur de toi, j’ai honte. J’ai honte de moi. Toi tu ne m’en veux pas, mais moi je m’en veux. Je me suis toujours jurée de ne jamais lever le petit doigt et toucher à un de tes cheveux. Même si la situation l’exige … Et puis je pense que quelque part, je m’en veux aussi d’avoir fait un fromage à Winhill que tu m’aies frappée. Si j’avais su qu’un jour je devrai faire pareil avec toi, je l’aurai fermé ...

Mais ce qui est fait, est fait. N’est-ce pas ? Au final, Yusuke avait une meilleure réaction à mon égard que moi j’en avais eu à l’époque. Je pense que ca jouait aussi et que je m’en voulais également pour ca. Malgré tout, il m’embrassait, je le laissais réagir à ca et on allait à la salle de bain pour s’occuper nous-mêmes de notre bain. On utilisait nos sorts de feu sur l’eau pour la réchauffer à bonne température, et on s’installait dans la baignoire. Ca faisait un bien fou, si on oubliait les quelques picotements dus aux blessures. Je soupirais, et pourtant, ce n’était pas de bien-être. Le bain faisait du bien, mais l’eau chaude n’était pas suffisante pour réchauffer aussi mon cœur.

- Tu vas rire mais j’ai presque envie d’aller déjà me coucher. Le combat m’a épuisée et … les émotions aussi.

Voilà, mes joues étaient à nouveau roses de gêne. En vérité, je trouvais que les émotions fatiguaient bien plus que les efforts physiques. Car c’était une fatigue mentale. Je baissais les yeux.

- De toute manière si tu tiens à aller aider dans le désert, il vaut mieux qu’on ne se couche pas tard, pour ne pas partir tard demain. Si on s’y rend en plein milieu de l’après-midi, on va mourir de chaud.

Autant aller aider le plus tôt possible quand les températures seraient encore supportables pour nous. Quand on était dans le désert des pampas, ca « allait » encore, car outre le combat qu’on avait fait sur quelques-uns d’entre eux, nous n’avions rien fait de spécial dans le désert à part marcher. Là s’il fallait combattre des Fourmilions et creuser un énorme trou, les efforts risqueraient de ne pas nous aider avec une température qui peut facilement grimper au-dessus de quarante degrés. J’avais encore du mal à croire qu’il puisse faire aussi chaud, à quelques lieues d’ici à peine.

- Et une fois qu’on aura fait ca, on ira où ? On a toujours Dali, la Grotte des Glaces, Tréno, Alexandrie à voir … tout le secteur là. Nous sommes du côté Ouest du continent c’est ca ? On fait quoi après ? On utilise Sirius pour franchir les montagnes à l’Est et voir où on atterrit ?

Faudrait qu’on pense à acheter une carte du continent, les mogs en vendaient. Bref. Je préférais parler d’autre chose, de ca, pour ne pas avoir à penser aux mauvaises choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Lun 18 Juil - 11:57

Oui, je comprenais ce qu'elle pouvait ressentir. Moi-même je m'en étais voulu quand je l'avais frappée à Winhill, et il est vrai qu'elle m'avait fait passer un sale quart d'heure à l'époque! Mais je lui souriais doucement
«C'est pas pareil... même si on ne peut pas dire qu'on soit un couple comme les autres, ça paraît toujours plus grave quand l'homme frappe la femme, même pour se défendre. Alors que dans l'autre sens... c'est pas pareil. Je pense que c'est une sorte d'idée bien ancrée, la peur que j'en vienne à te battre pour de bon, pour ça que tu as réagi comme ça à l'époque. Mais je pourrais bien avoir peur de devenir un homme battu moi aussi!» je lui tirais la langue, il est vrai que des faits divers d'hommes qui battent leur femme, on en voyait souvent sur Cocoon, je ne savais pas trop si c'était vu ainsi aussi sur Pulse.

Je la serrais contre moi, espérant que ce malaise finisse par passer avant d'aller préparer le bain. Pas la peine d'utiliser la cheminée pour faire chauffer l'eau, on utilisait notre magie, puis on s'installait confortablement. Beaucoup de courbatures, des douleurs partout à cause des brûlures et décharges, mais je savais qu'avec les potions et les soins, demain ça irait mieux. Je voyais bien qu'elle fuyait toujours mon regard dès qu'elle voyait la marque à mon épaule, j'espérais qu'elle disparaîtrait vite.

Au moins dans le bain, comme j'étais derrière elle et qu'elle était dans mes bras, elle ne pouvait plus voir mes blessures, et moi je ne voyais plus son air coupable. Ça permettait un peu de mieux se reposer. Il est vrai que la fatigue paraissait surtout morale, au point qu'on risquait d'aller bien vite au lit.

«Avec ce qu'on a mangé à midi, j'avoue ne pas avoir trop faim. On mangera mieux demain matin!» je déposais un baiser sur sa tempe tout en caressant doucement ses bras, demain, la journée risquait d'être longue, donc autant qu'on se couche tôt. On se lèverait ainsi à l'aube pour ne pas trop souffrir de la chaleur dans le désert.

«Je crois que nos portables peuvent faire réveil, ou alors peut être demander à l'aubergiste de nous lever à l'aube?» je soupirais doucement et j'attrapais le savon et je nous lavais doucement... ça faisait du bien un peu de calme, j'avoue qu'on ne s'attendait pas à ce que l'après-midi soit si mouvementée finalement!

Pour le programme d'après, j'essayais de me souvenir

«Hum.. on ne devait pas prendre la route de la gorgone pour rejoindre Alexandrie? Il me semble que cette route se trouve sous terre, possibilité de rencontrer la chimère des ténèbres là-dessous avant d'aller vers le château. On voulait voir la reine pour en apprendre plus sur les chimères de Héra non?» car tant qu'à faire, si on peut savoir où on pouvait trouver des chimères avant, ça nous aiderait vachement!

«Et après, à moins qu'on trouve la chimère des ténèbres dans la route de la gorgone, on devait traverser la Forêt Maudite, puis la caverne de glace, remonter vers Tréno qui est aussi une ville où il fait tout le temps nuit... mais là aussi, ça dépend si on croise cette chimère.» car bon, si on la croise, on pourra s'arrêter à la grotte des glaces «et je pense qu'après ça, on pourra aller sur le continent extérieur pour se rendre au Sanctuaire de la Terre pour la chasse au trésor de l'autre.»

Autrement dit, on avait encore de quoi faire!

On finissait de se laver, puis on se rinçait, enfilait des vêtements propres et secs bien qu'il flottait dans l'air une odeur d'humidité à cause de nos vêtements qui séchaient près du feu, puis je descendais voir l'aubergiste pour lui demander de nous monter juste un petit bol de soupe, puis de nous réveiller demain matin à l'aube.
De retour dans la chambre, j'allais voir Sheli, un peu inquiet encore


«Ça va mieux?» il fallait espérer qu'au pire, après une bonne nuit de sommeil, toutes ces mauvaises idées s'envolent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 19 Juil - 14:02

Oui bon … C’est vrai que sur Cocoon, un homme qui frappe sa femme était mal vu, et pourtant sur Gran Pulse, s’il y avait bien une chose qui était bien mieux que Cocoon, c’était l’égalité totale des sexes. Une femme qui bat un homme, c’était aussi choquant qu’un homme qui bat sa femme. Donc oui, je l’avais mal pris à Winhill, mais je le prenais mal là aussi dans la mesure où c’était moi qui l’avais fait … et que Yusuke avait mieux réagi que moi, à l’époque où les rôles ont été inversés.

Bref, choses dites, on parlait de la journée de demain, histoire d’être organisés dans notre programme d’une part, et d’autre part, pour parler un peu d’autres choses que ce mauvais moment que nous venions de passer. Nous étions d’accords pour nous lever aux aurores demain afin de ne pas trop souffrir de la chaleur du désert quand nous nous mettrons au travail, mais je ne doutais pas que les rats avaient dû installer des campements à proximité pour mettre leurs matériels et eux-mêmes à l’ombre, le temps que le pic de chaleur de l’après-midi passe … Et aussi au cas où il y ait une tempête de sable !

- Je n’ai pas très faim non plus. Et personnellement je préfère garder mon téléphone éteint tant qu’on est sur Héra, je doute qu’ils nous soient vachement utiles.

Pas de réseau dans un endroit où la technologie n’est pas très bien développée. Donc on penchait plus sur l’aubergiste comme option !
Puis nous voyons encore plus loin, savoir ce qu’on allait faire après le désert de Clayra, Yusuke parla plutôt de la Route de la Gorgone et je levais les yeux au ciel en me traitant intérieurement d’idiote. Je le laissais finir de parler toutefois.

- Je suis vraiment bête, j’avais complètement oublié cette histoire de Gorgone alors que j’avais trop envie d’en utiliser une pour voyager, quand on était à Lindblum ! Donc tant mieux, c’est même mieux comme ca ! Par contre il n’y a pas Dali dans le lot aussi ?

En vérité oui, après la Grotte des Glaces, on devait descendre à Dali, c’était une étape avant de rejoindre la Porte Sud au … bah sud de Dali, et de la Porte Sud, on pouvait emprunter la route pour monter sur les plateaux de Tréno ! Et après tout ca, nous aurons fait le tour du Continent de la Brume et nous pourrons effectivement partir pour le Continent Extérieur. J’approuvais donc.

On se lavait, séchait et s'habillait et tandis que Yusuke descendait à la réception, je réfléchissais encore à tout ca. J’avais hâte d’aller voir la suite de notre chasse au trésor mais d’un autre côté … hum, je me souvenais d’un truc qu’Oswald nous avait dit à Lindblum. J’attendais que Yusuke remonte pour lui en faire part, mais lorsqu’il fut là, il me demanda surtout comment j’allais. Je secouais la tête.

- Ca va, tant qu’on parle d’autre chose que ce qu’il s’est passé. Par contre Yusuke, je réfléchissais … Comment tu veux aller sur le Continent Extérieur ? En utilisant Sirius ? Oswald avait parlé de la Route des Fossiles, on pourrait aller voir ? Enfin ca dépend si on trouve cette fameuse Chimère des Ténèbres, j’imagine. Un souterrain fait penser à la terre et aussi aux ténèbres.

Ca dépendrait peut-être de ce détail, et si nous finissions notre voyage sur ce continent, à Tréno, ca ne nous ferait peut-être pas un si « gros » crochet. On repartirait par la Porte Sud, mais cette fois pour rejoindre les plateaux qui menaient vers Lindblum. On utilisait Sirius jusqu’au marais des Kwes, et le tour est joué.

J’attendais son avis sur la question puis je regardais un peu partout dans la pièce, je cherchais quelque chose pour nous occuper, mais c’est là qu’on se rendait compte qu’Héra ne proposait pas autant de choses que ses voisins !

- A part des livres, il n’y a pas grand-chose pour s’occuper. On va faire quoi en attendant qu’on nous apporte le repas ? Je m’approchais d’une commode pour l’ouvrir et fouillais dedans. Ils fournissaient des cartes quand même mais bon… Oh quoi que ? - Dis Yusuke ? T’as assez de cartes pour le Triple Triad ? Je me disais que tu pourrais m’apprendre à y jouer pour patienter ?

Histoire de tuer un peu le temps jusqu’à qu’il soit l’heure de manger, puis de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 19 Juil - 17:23

Programme pour ces prochains jours... désert de Clayra, route de la Gorgone, Alexandrie, Forêt maudite, caverne de glace, Tréno..  Dali?
«Euh... pourquoi Dali? Ah oui! C'est pas à cause des moulins? Ça pourrait peut être attirer une chimère du vent!» j'avoue que j'avais totalement oublié....

Je prenais le savon et je commençais à nous laver doucement, à discuter comme ça, on oubliait un peu cette histoire de furie, ça faisait du bien, même si je savais que pour Sheli, il lui faudrait du temps pour oublier. Puis on sortait de l'eau, on se séchait, ça faisait du bien de ne plus avoir de vêtements humides sur soi, même si l'odeur restait un peu à cause de nos vêtements qui séchaient près du feu. J'allais voir l'aubergiste afin qu'il nous monte une petite soupe et pour qu'il nous réveille demain matin, puis quand je revenais, Sheli se souvenait d'un détail de ce qu'Oswald nous avait dit...


«Hum... la route des fossiles, ça risque de nous prendre plusieurs jours pour la traverser et rejoindre le continent extérieur... mais effectivement, si cette route passe sous l'océan, on peut peut-être y croiser aussi la chimère de l'eau.» [ténèbres, terre, eau, il y avait plusieurs possibilités.

Elle se mit à tourner en rond, trouva quelques livres, mais rien de bien intéressant - d'autant qu'elle savait toujours pas lire cette écriture - et s'intéressa alors aux cartes du Triple Triad

«Oui, j'en ai bien assez.. il n'en faut que 5 pour faire une partie, et j'en ai près d'une quinzaine! J'en ai récupéré quelques unes quand on a affronté les pampas...» bon, c'était donc un peu toutes les mêmes, mais voilà!  Je lui notais quand même sur une feuille de papier les chiffres de Dol à comparer avec ceux de Gran Pulse, il y avait des similitudes, mais fallait pas qu'elle dise après qu'elle avait perdu parce qu'elle avait pas bien lu un chiffre!

Je prenais une feuille de papier sur laquelle je marquais la grille avant de distribuer au hasard cinq cartes à chacun

«On va faire une première partie avec les cartes ouvertes pour que tu comprennes...» elle m'avait déjà vu jouer, donc elle avait du en comprendre le plus gros, mais lui rafraîchir les idées ne pouvait pas faire de mal!

On avait eu le temps de faire plusieurs parties avant que l'aubergiste ne nous porte la petite soupe, puis on mangeait tranquillement avant d'en refaire quelques unes! Il fallait espérer rencontrer un jour d'autres monstres de Dol pour que je puisse récupérer de nouvelles cartes.

«La prochaine fois qu'on va sur Dol, faudra que tu essaies d'avoir ton deck, si on s'y met à deux, on devrait pouvoir faire une belle collection!»

De là, on allait se débarbouiller et se brosser les dents - heureusement qu'on avait gardé ce qu'il fallait sur nous - avant d'aller au lit. La journée avait été longue, et cette pluie, ça flinguait quand même le moral! Et demain on se levait tôt, donc hop!
Je laissais Sheli faire sa montagne de coussins avant de me coucher et attendre qu'elle vienne contre moi. Petit à petit, je m'habituais au bruit de la pluie dehors, et je finissais par m'endormir.

La journée de demain risquait d'être mouvementée aussi tiens....
=======================

Dodo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mer 20 Juil - 21:46

Au retour de Yusuke, je lui avais parlé de la Route des Fossiles. La Chimère de l’Eau là-bas ? Ah mais oui !! Sous l’océan, mais aussi, il y avait un petit étang au niveau de la sortie du Continent Extérieur. Ca pouvait faire un antre idéal pour la Chimère de l’Eau. On verrait donc le moment venu ! Pour l’heure, je cherchais un moyen de nous occuper en attendant qu’on nous apporte le repas, car ici, on devait oublier la télévision et les ordinateurs pour nous informer ou pour passer le temps. Retour à l’ancienne. Je demandais à Yusuke s’ils avaient assez de carte pour faire du Triple Triad, et puisque c’était le cas, on s’installait ! Yusuke m’aidait à mieux m’y repérer en prenant les précautions nécessaires.

Et voilà qu’on terminait notre soirée ainsi. L’aubergiste était venu nous apporter notre repas après plusieurs parties, et on en avait refait d’autres ensuite. Yusuke me parlait de posséder mon propre deck de cartes lorsqu’on retournerait sur Dol et les souvenirs pour lui, me revenaient en mémoire.

- Si tu veux, mais par PITIE, ne retournons pas voir ce peintre fou à Dollet !!

Celui-là, il m’a immunisé à vie de vouloir rendre visite à des peintres illuminés par leur passion ! On allait se brosser les dents, et au lit ! J’avais beau m’installer le plus confortablement possible, j’avais du mal à trouver le sommeil, j’étais encore un peu perturbée par la journée et puis le bruit de la pluie qui fouettait les carreaux, n’aidait pas non plus. Mais la fatigue finissait par prendre le dessus et j’avais quand même réussi à sombrer dans le sommeil au bout d’une bonne heure à cogiter.

*^*^*^*^*^*^*^*^*^*^*^*^*

Finalement, je m’étais transformée en véritable marmotte ! Je dormais à poings fermés, et si on n’avait pas prévenu l’aubergiste de venir nous réveiller à l’aube, je crois qu’on louperait le départ qu’on s’était imposés ! On venait frapper à notre porte, Yusuke devait être comme d’habitude le premier à ouvrir l’œil, et dès qu’il y eut du mouvement, je me réveillais aussi. J’ouvrais les yeux, ma foi, il était vraiment tôt quand on a été se coucher et même s’il était vachement tôt ce matin aussi, on peut dire qu’on avait fait une nuit complète quand même là !! Yusuke allait ouvrir la porte, l’aubergiste avait amené un plateau déjà.

- Bonjour, comme promis je suis venu vous réveiller ! Je vous apporte déjà le petit-déjeuner, il y a du kafé et du thé, au choix, et quelques viennoiseries locales. Bon appétit.

Je hochais seulement la tête, j’étais même trop fainéante pour dire « merci » quoi, alors que c’était super sympa ! Je repoussais la couverture, et m’étirais de tout mon long avant de me lever pour rejoindre Yusuke. Petit bisou du matin et je baissais les yeux vers le plateau en sentant l’odeur du kafé me chatouiller le nez.
Les problèmes de la veille me paraissaient être bien loin …

- Ces potions sont efficaces quand même. J’ai moins mal à mes blessures … j’ai juste l’impression d’avoir des courbatures comme si j’avais été à une salle de sport la veille !

J’espère que ca n’allait pas trop m’être insupportable une fois en plein désert, en train de travailler ! Là pour sûr que le soir, on risquait d’en avoir, des courbatures ! Bon allez, on déjeune, on s’habille, on sort, on appelle Sirius, et direction le désert de Clayra !!

Note pour le MJ:
 
Note pour Yusuke:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Ven 22 Juil - 11:03

Au final, c'était une petite soirée tranquille, Sheli semblait avoir bien pris le coup de main pour les cartes, et peut être même qu'elle pourrait commencer son propre deck. Mais il est vrai qu'on n'avait pas du tout envie de retourner voir le peintre qui nous avait fourni le précédent! On trouverait bien un autre moyen.

Après un repas léger, on allait se coucher. C'était plus dur pour moi de m'endormir avec le bruit de la pluie qui frappait les carreaux, mais finalement, la fatigue eut raison de moi et je finissais par sombrer.
Le lendemain matin, je fus réveillé par l'aubergiste qui frappait à la porte. Je me levais d'un bond, m'étirant longuement avant de baisser les yeux vers le problème matinal...

«Une minute, j'arrive!» un petit pipi et ça se calmait, j'allais ouvrir, laissant l'aubergiste nous apporter le petit déjeuner, je le remerciais alors que Sheli se levait à son tour, elle aussi semblait en meilleure forme

«Pareil, je ne ressens plus les douleurs du combat contre le dragon. Mes brûlures ont disparu et j'ai à peine quelques courbatures!»

Je ne mentionnais pas la blessure à mon épaule qui me tirait encore un peu, elle n'avait pas besoin que je le lui rappelle, et de toute manière, ce n'était pas ça qui allait m'empêcher de bouger aujourd'hui.
On s'installait pour manger, nos vêtements étaient secs, mais on n'allait pas les prendre de toute manière, il fallait qu'on prenne plutôt les vêtements qu'on avait portés quand on était allés sur l'île des pampas.

Je prenais donc un pantalon plus fin avec des bottes qui couvraient bien mes jambes pour ne pas que le sable s'y infiltre, un débardeur blanc avec une veste grise par-dessus avec capuche pour me protéger du soleil - et de la pluie le temps de sortir. Le petit déjeuner avalé, on vérifiait qu'on avait tout ce qu'il fallait, puis on signalait à l'aubergiste qu'on reviendrait surement le soir. Autant prendre une bonne nuit de repos avant de prendre la route de la gorgone.


«T'as le parapluie? On y va!»

On partait donc pour filer vers la sortie de la ville. Si j'avais bien compris, il fallait ensuite aller vers l'Ouest pour rejoindre le désert... à peine on avait fait cent mètres que la pluie cessait, et cent mètres de plus on pouvait sentir la chaleur
«Ben heureusement qu'il est tôt...» le chantier était visible de loin, comme le supposait Sheli, y'avait de nombreuses tentes qui avaient été installées, certains ouvriers devaient surement dormir sur place! On se dépêchait donc d'arriver et une fois au campement, je saluais les rats présents

«Bonjour bonjour! On vient vous aider pour les travaux!»
«Ah de la main d'œuvre! Tenez, vous avez des pelles là bas... le trou est déjà bien avancé, mais il y a encore du travail. Faites attention aux nids de fourmillons.»

Je m'avançais prudemment, et effectivement, le truc était énorme! De quoi mettre une grosse maison dedans. Ils avaient mis des échafaudages tout autour pour aller vers le fonds, de façon à ce que les bords soient bien protégés... il fallait prévoir la taille des racines surement, car je voyais aussi qu'ils creusaient des galeries sur les côtés, d'ailleurs, c'était là qu'on nous envoyait

«Salut les nouveaux! Moi c'est Rayton. Vous allez creuser une galerie par là! On fait ce qu'on peut pour permettre à l'arbre d'étaler ses racines le plus loin possible! Donc là, vous partez par le côté en descendant progressivement...»
«D'ac!»
on prenait donc les pelles et on creusait pour continuer la galerie qui avait déjà été entamée, Rayton mettait à notre disposition des bouteilles d'eau et un seau pour se rincer au cas où, on en aurait surement besoin.

=========================

Départ de la quête: "Le retour de Clayra"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Lun 25 Juil - 12:02

Bon, et bien après un bon petit déjeuner aimablement servi, nous nous étions apprêtés pour partir dans le désert ! J’étais habillée léger et en blanc de préférence pour repousser la lumière et la chaleur, mais par-dessus, j’avais pris ma veste et tout pour me protéger de la pluie et du temps de Bloumécia, en attendant qu’on arrive à destination. Comme Yusuke me l’avait demandé, j’avais pris mon parapluie le temps qu’on rejoigne la sortie de la ville et on appelait Sirius pour qu’il nous transporte jusqu’au lieu demandé. La différence de température était flagrante en si peu de temps que je me demandais si je n’allais pas en être malade, en fait … Surtout quand on sait qu’on va avoir droit à l’inverse en rentrant à Bloumécia ce soir.

Bref, je voyais le campement au loin, je ne m’étais pas trompée donc, mais là, pour l’instant, on voulait déjà signaler notre présence et notre motivation à vouloir les aider. Dès qu’on fut suffisamment près, on descendait du dos de Sirius et je lui faisais de dernières papouilles avant de le laisser filer se mettre à l’abri, dans un endroit agréable où il ne souffrirait ni de la pluie, ni de la chaleur pesante du désert. Et comme l’avait dit Yusuke plus tôt, heureusement qu’il est tôt oui … Il n’était même pas dix heures et c’était déjà épouvantable.

On allait voir un rat et visiblement, ils étaient plutôt contents que des inconnus souhaitent les aider. On l’ignorait mais d’autres personnes s’étaient déjà portées volontaires pour les aider quelques semaines en arrière, une prêtresse et une SeeD. Ils étaient donc toujours aussi reconnaissants que des personnes extérieures à leur peuple se montrent aussi solidaires. On nous envoyait près des galeries où un mec nommé Rayton nous donna des directives, et le matériel nécessaire et zou ! Nous voilà dans une galerie pour creuser … La chaleur était étouffante et l’air semblait manquer ! Dès que le rat fut plus loin, je me penchais vers Yusuke.

- Rayton, c’est pas le nom d’une de tes techniques ?

Je n’étais pas sûre, il faut dire que les techniques ninjas avaient des noms particuliers et que je n’étais pas sûre d’en avoir retenu la moitié pourtant, depuis le temps qu’on se connaissait. Je donnais quelques coups de pelle et envoyer valser le sable et la terre. Rien que ca, je transpirais déjà comme un bœuf, alors imaginez faire ca toute la journée …

- Sérieux je ne pensais pas que c’était comme ca dans un désert ! Qu’on pouvait creuser des galeries dans le sable … C’est con, j’ai toujours pensé qu’un désert, c’était un énorme bocal de sable et que si on cherchait à creuser, le sable s’effondrait aussi sec pour reboucher le trou.

Mais on oublie que sous le sable, il y a la terre quand même. Certes très sèche. Mais terre quand même, où certains animaux creusaient même pour en faire des terriers et se protéger de la chaleur. Bref. Yusuke allait sûrement se foutre de ma gueule d’avoir une vision si enfantine d’un désert, mais il faut dire que des déserts, il n’y en avait pas beaucoup sur Gran Pulse non plus … En fait, à part les ruines d’Oerba qui se sont transformées en un énorme désert de poussières cristallines, je n’avais jamais vu sur mon monde natal. L’Île des Pampas sur Dol était le premier que je voyais de mes propres yeux, sinon, je ne connaissais ces lieux que par les histoires. Enfin bon, travaillons !! Creuse, creuse, creuse …

- Je suis sûre que si on fait ca toute la journée, ce soir on fera encore le geste par automatisme … Faut vraiment qu’ils inventent les foreuses !

Là, ce serait le genre de machines qui seraient les bienvenues !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 26 Juil - 9:43

L'avantage de bosser dans un vrai chantier, c'est qu'on avait tout l'équipement nécessaire et des conditions un peu meilleures que si on devait juste creuser bêtement dans le désert. Là, on avait un peu d'ombre avec les "échafaudages" et le fait qu'on soit déjà un peu enfoncés sous terre, les galeries aussi diminuaient la chaleur, même si la terre elle-même était brûlante. Armés de pelles et de pioches, on commençait à creuser, à l'entrée de notre galerie, il y avait de gros seaux de bois qui devaient servir à mettre la terre, afin qu'elle soit évacuée par en haut - puisqu'il fallait surtout pas la jeter en bas, on n'allait pas boucher le trou qu'on creusait!

En quelques secondes, on était en nage, j'avais retiré carrément mon t-shirt pour ma part - l'avantage d'être un mec, on peut se mettre torse nu - mais Sheli avait du mal de son côté... je souriais avec amusement lorsqu'elle parla de la façon dont elle imaginait un désert

«La terre est la même partout à un certain niveau du sol... enfin c'est l'une des rares choses que j'avais apprise à l'école! Je me souviens du dessin de Gran Pulse avec pleins de couches différentes, le noyau en fusion au centre, puis toutes les couches différentes de terre, et après sur le dessus, ben t'as soit de l'eau, soit du sable, soit de la roche tout ça... c'était amusant à imaginer quand on sait comment Cocoon est fait! Alors ça marque...» ben oui car nous, Cocoon, c'est une planète artificielle faite d'acier finalement.. ou d'un autre matériaux, je sais pas trop. Donc quand on nous avait dit que Gran Pulse était faite autrement, j'avais trouvé ça génial!

J'essuyais la sueur sur mon front avant de prendre mon seau de terre pour aller remplir celui qui était dehors, il était plein alors je tirais sur la corde pour que les gars là haut le ramènent et le vident, puis je revenais à l'intérieur.
On reprenait machinalement notre forage, je regardais de temps en temps le plan et j'essayais de me repérer par rapport aux parois de notre galerie pour m'assurer qu'on n'allait dans le bon sens, souriant à la remarque de Sheli à l'idée qu'on continue machinalement nos gestes à la fin de la journée

«Pas très glamour si je te fais l'amour à la manière d'une pelleteuse!»

Je me rendais compte qu'il fallait qu'on descende un peu plus, donc je prenais plutôt la pioche pour remuer la terre au sol, c'était plus facile de commencer par la pioche et après déblayer à la pelle, sauf que je sentais de drôles de vibrations d'un coup et je reculais d'un pas
«Hey? Y'a quelqu'un?» est-ce que c'était un autre groupe de creuseurs qui était en train de nous rejoindre? Je n'aimais pas trop ça, au cas où, je reculais un peu plus et je faisais signe à Sheli de se préparer... on était dans un espace restreint, c'était pas l'idéal pour se battre, mais c'était pas comme si on avait le choix... sauf qu'une voix finit par retentir
«Hé ho?» je poussais un soupir de soulagement et je m'approchais de la paroi
«Hey, faites gaffe! On creuse de ce côté, nous!»
«Pas de souci, on part de l'autre côté! Merci!»


Je me tournais vers Sheli en souriant... décidément, ils m'ont fait peur ces cons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Ven 29 Juil - 21:20

C’est vrai que les cours de géographie sur Cocoon devaient être particulier puisque Cocoon n’avait pas été façonnée de la même façon que Gran Pulse … C’était qu’un cocon créé à partir de la terre de Gran Pulse – merci Lindzei d’avoir piqué des bouts de notre terre ! – et dont les structures solides à l’intérieur n’avaient rien à voir avec les couches de Gran Pulse … Et le noyau de Cocoon, bah en fait, c’était tout simplement la ville d’Eden, capitale portant le même nom que son fal’Cie. J’étais tout de même étonnée que Yusuke dise en avoir appris plus sur Gran Pulse par le biais de l’école, puisque Cocoon voyait Pulse comme un enfer et que le gouvernement avait pris soin de couper totalement les ponts avec notre monde. C’était en partie à cause de ca que la peur s’était développée chez les habitants quand on leur parlait de Pulse … Parce qu’à force, Gran Pulse devenait une terre inconnue pour eux, et l’être humain, comme les animaux, par définition, a peur de l’inconnu.

Quoi qu’il en soit, nous étions là à poursuivre notre forage avec tous les systèmes mis en place pour nous aider … Les seaux, les pelles, tout ca, je vous assure, j’étais un peu paumée quand même. C’était la première fois que je faisais un exercice aussi physique ! Faut dire que sur Gran Pulse, on n’avait pas vraiment eu à creuser de galeries, et le seul endroit où il y en a, c’était dans les mines de Mah’habara. Et encore … C’était Atomos qui creusait tout seul comme un grand sans demander l’avis à quiconque. Je faisais remarquer à Yusuke que si on continuait comme ca, on ferait encore les mêmes gestes ce soir et sa réponse me fit éclater de rire.

- Je croyais que des deux, c’était moi la bourrine ?

Il regardait les plans pour qu’on sache un peu comment et où on devait creuser, mais franchement je ne sais pas comment il faisait pour réussir à comprendre ca dans des souterrains pareils. J’avais perdu toute notion d’orientation là-dedans, et pour être franche, la chaleur ne m’aidait pas à me concentrer là-dessus. Et elle me faisait perdre la tête aussi, alors voir mon mari torse nu là-dedans et … Euh oui non, continue de bosser ma vieille, on ne va pas s’envoyer en l’air alors qu’on est couverts de poussières et d’autres saletés en tout genre ! GAH ! Et en plus il y a des gens pas loin !! J’avais sursauté et pris une posture défensive du mieux que je le pouvais mais … c’était juste une autre équipe de foreurs.

- Ils m’ont fait peur ces imbéciles !

Bon bah on reprend du coup … Au final, oui, on ne faisait que reproduire les mêmes gestes en permanence, alternant entre la pioche et la pelle selon les directions à suivre, renvoyant nos seaux de temps à autre pour vider le trop plein de terre et en avoir des vides. Plus on descendait en profondeur, moins il faisait chaud. Alors certes, il faisait quand même chaud, je ne dis pas ! Le manque d’air n’aidait pas à se sentir à l’aise, mais par rapport à l’extérieur, dans le désert, exposé directement au soleil sous plus d’une quarantaine de degrés, il faisait déjà meilleur ici … J’avais juste un peu de mal à respirer.

- Le manque d’air doit me faire halluciner … Je frottais mon front de mon bras pour essuyer la sueur, mêlée à la poussière, je n’étais pas très propre, c’est sûr. - J’ai l’impression que ca vibre …

Ce n’était pas une impression, car bientôt, de GRANDES mandibules perforèrent la paroi juste devant moi et je tombais sur les fesses en voyant qu’une énorme bestiole cherchait à se frayer un chemin. C’était CA, un Fourmilion !? Bon sang, se battre ici, ce n’est pas l’idéal !! Et puis j’avais un peu peur qu’avec les secousses que ce con produisait, ca finisse par s’effondrer, en fait, et qu’on se retrouve coincés …

======================================
FourmilionInfos:
Papi Fourmilion !
Niveau: 36
HP: 13500/13500
MP: 350/350
Craint: Glace (X2)
Immu: Terre
Absorbe : Eau
Résistance: Toutes altérations (100%)
Techniques : Attaquer (-360p), Brasier (- 900hp, Type Feu, - 5mp), Brasier+ (- 1800hp, Type Feu, - 15mp), BrasierX (- 2700hp, Type Feu, - 25mp), Sirocco (- 1800hp, 40%Cécité sur tous, Magique, - 30mp), GlueS (- 1800hp, Physique, - 15mp)
Automatique : Riposte à chaque attaque physique encaissée avec Reversantenne (- 450hp)

Note:
 

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Dim 31 Juil - 21:45

Décidément, cette frousse qu'ils nous avaient fichu les gars! Mais bon, d'un autre côté, le but de ces galeries est d'aider l'arbre géant à étendre ses racines, il est donc normal je suppose que certaines se rejoignent.

Toujours est-il qu'on recommençait à creuser. Parfois - souvent - on buvait un coup, même s'il commençait à faire un peu moins chaud au fur et à mesure qu'on descendait, on était en sueur et vite épuisés. L'avantage de cette terre de sable, c'est qu'elle est super meuble et donc, on n'avait aucun mal à creuser, c'était juste long et chiant, il fallait mettre la terre au fur et à mesure dans un chariot, creuser une galerie bien large pour qu'on puisse nous-mêmes s'y déplacer facilement dedans, puis emmener le chariot dehors pour le vider, et recommencer.

C'était très répétitif, et finalement, le fait que des gars soient intervenus avait un peu cassé la monotonie de la journée. Mais il y allait très vite y avoir autre chose! Le sol tremblait à nouveau, je fronçais les sourcils, me reculant à nouveau

«Y'a quel...» sauf que cette fois, je n'avais pas le temps de finir ma phrase! Des mandibules énormes jaillirent de nulle part, je bondissais en arrière alors que les parois tremblaient autour de nous..

L'avantage de ces galeries, c'est qu'elles étaient friables et donc faciles à creuser, mais l'inconvénient, comme le pensait Sheli, c'est qu'elles pouvaient nous ensevelir facilement!

«Je vais user de mon chakra pour consolider les parois! Toi, attaque le pour le moment!» comme elle l'avait dit plus tôt, c'était elle la bourrine! Moi, je me concentrais et j'usais d'un Doton pour créer de la terre tout autour des parois et ainsi les renforcer! Je me rendais compte alors que le monstre n'était absolument pas affecté par mon geste!

«Il a l'air immunisé à la terre... faut pas utiliser cet élément sur lui!» je ne savais pas encore l'élément qui pouvait être utile ici... peut être le vent? S'il était immunisé à un élément, en général, on pouvait penser qu'il était faible à l'autre? Mais là pour le moment, je préférais assurer nos arrières, on verrait au fur et à mesure! Le monstre tenta de me balancer l'une de ses antennes à la tronche, c'est qu'il pouvait les décrocher et elles revenaient comme un boomerang?

«Il est sérieux là?» je plissais les yeux, je ne comptais pas me laisser faire non plus, maintenant que j'avais consolidé les parois, je me précipitais vers lui et je m'acharnais en de nombreux coups de dagues dans la tronche avant de reculer, sauf qu'une fois de plus, il me balança l'une de ses mandibules / antennes à la tronche!

«Mais aïeuh! T'es qu'un enfoiré!!» en tout cas, j'allais pas me laisser faire, il allait voir de quel bois je me chauffais!


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 2 Aoû - 20:40

Bon bah, cette fois on avait de la visite, mais une visite dont on se serait bien passés ! Nous ne savions pas ce qu’était un Fourmilion ? Maintenant, oui ! J’avais un peu peur à l’idée de me battre dans ces galeries, aussi, le premier réflexe de Yusuke fut d’utiliser une technique terrestre pour renforcer les parois autour de nous. Et blesser au passage notre adversaire mais de toute évidence, ca n’avait eu aucun effet ! Non sans blague ?

- C’est une créature qui vit sous terre, c’est normal que cet élément ne marche pas. Non par contre on dirait un insecte, alors je dirai soit le feu soit la glace pour l’élément le plus efficace !

Tout comme les plantes, en général, ce sont les deux éléments qu’ils détestent. Le feu est ravageur, mais on a tendance à oublier que le gel l’est aussi pour les insectes et les végétaux. N’oublions pas que c’est pour cela que l’hiver est une saison importante ! Le froid tue toutes les bestioles et la plupart des microbes ! Et tue les plantes aussi …
Bref. A chaque manœuvre de Yusuke, le Fourmilion répliqua en lui envoyant sa mandibule dans la tronche. Sérieusement ? Soit il est super rapide, soit il a de très bons réflexes pour riposter. Dans les deux cas, ces mandibules étaient casse-bonbons !

- Laisse-moi faire, je vais lui péter ses trucs !! Je teste le feu en premier !

Dans la mesure où il vivait sous terre, et en prime dans un désert, j’avais des doutes sur l’efficacité de l’élément employé quand même mais bon. Il n’y a qu’en essayant qu’on le saura, hein ? J’enflammais Zénobie pour venir cogner un bon coup sur une antenne, si la blessure fut au rendez-vous, non seulement je ne constatais pas une réaction particulière au feu – même s’il couinait de douleur – mais en prime, je n’arrivais pas à lui trancher net ses « boomerangs » !!

- Et bah bordel, c’est solide tes trucs mon cochon !

C’est pour ca qu’avec ma proximité, il tenta de me trancher net … Mais je m’écartais rapidement mais il me fit une large entaille sur le ventre l’enfoiré ! Et c’est que c’était bien aiguisé !! Ca ne rigole pas … Je reculais de plusieurs pas pour me mettre hors de portée, me tenant le ventre l’espace d’une seconde. J’avais la peau dure et avais connu pire, mais quand même !

- Ca fait pas du bien …

Du coup, comme je cherchais à m’éloigner, et que cet imbécile restait dans le mur, il se mit comme à baver et me cracha littéralement à la gueule. C’est une fourmi ou une araignée ce machin ? Non parce que c’était tout collant et gluant. J’avais de la bave partout.

- C’est dégueulasse !! Et c’est ACIDE BORDEL DE MERDE CA FAIT MAAAAAAAAAAAAAAL !!!!!!!!!!!!

Au début, ca ne me faisait rien, du coup, je parlais normalement. Puis en fait, ca commençait à me coller et à me ronger la peau, et entre ca et le poison déjà du dragon l’autre fois, je vous raconte pas comme ca me faisait un mal de chien !! Je m’agitais dans tous les sens comme si j’avais le feu aux fesses ! Heureusement, cette salive corrosive était comme l’éthanol : elle se dissipa très vite dans l’air. Je baissais les yeux alors et me mis à crier.

- GNIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!! Ce truc a bouffé presque l’intégralité de mes vêtements !!!!!!!

Il ne manquait plus que ca tiens !!

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mer 3 Aoû - 9:41

Comment on faisait pour se foutre dans des situations pareilles? Sheli avait raison sur un point, cette bestiole vivait sous terre, donc logiquement, elle ne craignait pas cet élément... mais le plus embêtant, c'était ses réflexes qui foutaient vraiment les jetons! La moindre attaque et il vous balançait ses mandibules à la tronche, et même si je suis plutôt agile, dans un endroit aussi restreint, c'est quasi impossible d'esquiver!

Au moins, j'avais consolidé les parois de la grotte, et en arrivant, il nous avait bien aidé car il avait bien creusé pour arriver jusqu'ici et il devait y avoir, derrière lui, une bonne galerie de plusieurs dizaines de mètres! À défaut de nous faire perdre du temps à devoir lui taper dessus, il nous a économisés quelques coups de pelle... tiens d'ailleurs, la pelle...

Sheli essayait le feu, elle supposait que comme c'était un insecte, il ne devait aimer ni cet élément, ni la glace... ça voulait donc dire que moi, j'allais devoir essayer la glace après, c'était noté! Elle avait essayé en passant de lui couper l'une de ses mandibules pour éviter qu'il ne continue ses contre-attaques, sauf que non seulement c'était coriace, mais en prime elle était mal placée pour éviter sa propre réplique!


«Sheli fais gaffe!» oh la vache, elle se trouvait avec une belle entaille sur le ventre! Heureusement qu'à force, on a la peau dure... mais le pire, c'est que la bestiole n'en avait pas fini, il prit une sorte d'inspiration avant de cracher carrément à la tronche de Sheli une sorte de glue bizarre, même moi je ne pouvais m'empêcher de faire une grimace de dégoût, sauf que la bave était corrosive et ses vêtements commençaient à fondre!

«J'ai une impression de déjà vu!» je prenais une profonde inspiration et je concentrais mon chakra pour balancer de l'eau sur ma propre épouse - oui, je lui crachais dessus au sens propre du terme, mais c'était pour son bien! - afin de la débarrasser le plus possible de cette bave!

«Ça va mieux?» j'avais fait en sorte que le jet ne lui fasse pas mal en attaquant de côté de manière à ce que ce soit le fourmilion qui s'en prenne le plus, sauf qu'en fait... ça l'avait visiblement soigné!! «euh... merde...»

Bon, la bonne nouvelle, c'est que quand je lui balance des sorts à la tronche, il réplique pas! Donc j'allais pouvoir essayer à nouveau! Je concentrais mon chakra, cette fois, la température baissa radicalement et je crachais un puissant geyser de glace! La bête se tortilla de douleur, mais effectivement, il ne contre-attaquait pas avec ses espèces d'antennes cette fois!
«Apparemment, il ne réplique qu'aux coups physiques... et il aime pas la glace!»

Je le vis prendre de nouveau une inspiration, sauf que moi, je comptais pas me laisser cracher dessus! Je me plaquais au sol pour laisser passer le jet de bave au-dessus de moi, puis je roulais sur le côté pour me relever avec un air de défi
«Raté!!» et toc! Non mais oh!


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Ven 5 Aoû - 22:48

Oui une sensation de déjà-vu !

- Oui, effectivement, je crois que tu m’as déjà vue à poil !

Evidemment, je savais très bien qu’il parlait de la situation en elle-même plutôt que de mon corps, mais passons. A son tour, il me cracha à la tronche et j’écartais les bras en me retrouvant trempée de la tête aux pieds. Sur le coup, je n’avais même pas calculé qu’il avait soigné notre adversaire mais je levais les yeux vers lui en soufflant : non mais de quoi j’ai l’air là !?

- Je savais que t’as toujours rêvé de me cracher à la gueule.

Je grinçais des dents en constatant que Yusuke avait soigné notre adversaire, mais comme prévu, il utilisait la glace cette fois pour tester. Effectivement, c’était le point faible de notre cible et en prime, il ne répliquait pas face à la magie ! Mais par contre euh … Glagla ? Je me frottais les bras, j’étais devenue limite bleue avec la température qui avait baissé … et qui allait, j’en suis sûre , remonter tout aussi vite.

- B-Bordel c-ca c-caille … Et i-il v-va f-faire encore c-chaud après …

Je vais tomber malade à coup sûr avec ces changements de température et avec le corps dans le plus simple appareil. Enfin non j’avais quand même des bouts de tissus qui pendaient par endroit donc teeeeeeechniquement je n’étais pas totalement à poil, mais bref. Ca revient au même !

Bon, s’il ne répliquait pas à la magie et bien, autant miser là-dessus … Ma technique de glace n’était toutefois pas aussi puissante que mes sorts de foudre – il faudrait que je songe à acheter de nouvelles gemmes un jour pour améliorer mes sorts – mais ma plus puissante technique de foudre était, à mon goût, trop gourmande pour un adversaire pareil. Et trop ravageuse aussi alors que nous étions dans un endroit très fermé. La terre était un bon isolant, certes, mais ca n’allait pas empêcher les arcs électriques d’être un véritable danger pour mon époux.

Alors n’ayant pas envie de me prendre une mandibule dans la tronche, et n’ayant pas envie de prendre le risque de blesser mon époux ET de dépenser trop d’énergie – on a encore la galerie à creuser après !! – je me rabattais quand même sur la glace …

Sauf que cet abruti avait quand même une sacrée bonne technique car il fit voler la poussière, le sable, tout ce qui se trouvait à portée pour l’aspirer et le recracher sur nous dans un puissant souffle. Il y avait sûrement d’autres trucs dans le lot mais je préférais ne pas savoir ce qu’il avait dans la gueule et au-delà. J’avais mis mes mains pour m’en servir de bouclier mais les petites saletés s’infiltraient trop bien et je me retrouvais un peu aveugle en rouvrant les yeux. J’avais mal aux yeux, j’avais l’impression que tous ces petits grains m’avaient écorché la peau à cause de la vitesse à laquelle ils avaient été projetés, et en plus je voyais flou. Alors dans un endroit très mal éclairé de base, le Fourmilion pouvait s’agiter dans tous les sens, j’avais quand même du mal à l’apercevoir et ainsi privée d’un de mes sens, ca me faisait paniquer !

- Quelle saloperie !! Yusuke je ne vois plus rien !! Euh Yusuke ? C’était toi ca ?

C’était quoi ce bruit que je venais d’entendre ? Il ne s’est pas loupé par hasard ?

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Sam 6 Aoû - 14:24

Pauvre Sheli, trempée jusqu'aux os et avec le sort de glace que je venais de lancer, elle était gelée en prime! Sauf que le truc de lui cracher à la gueule, ça m'avait fait sourire!
«Je te rappelle quand même que c'est pas la première fois!» oui, c'était déjà arrivé dans d'autres cas de figure, je crois que c'était contre l'espèce de grosse plante verte dans les plaines de Trabia, quand elle nous avait craché son poison à la tronche, il me semble... enfin avant, après, je sais plus, mais c'est pas la première fois que j'utilise mon Suiton pour nous laver! «mais au moins t'es presque propre maintenant!»

Sauf qu'avec la terre et la poussière, ça allait se coller encore plus à sa peau... tant pis, on aviserait une fois le combat terminé, on a des vêtements de rechange dans le sac, on se débrouillera... pour le moment, on avait trouvé le point faible de la créature et Sheli utilisait donc ses techniques magiques pour ne pas risquer d'être attaquée par ses espèces d'antennes...

Un bon coup de glace dans la tronche, ça ne faisait pas du bien! Je me préparais à lancer à nouveau ma technique de glace quand la bête prit une profonde inspiration avant de nous cracher à la gueule!

«Koff koff... j'ai lancé la mode ou quoi?» j'avais les yeux qui me brûlaient, cette espèce de sable me piquait aussi la gorge et ça me grattait de partout, je secouais la tête avant d'ouvrir les yeux et prendre mon élan pour aller lui taper dessus! Sauf que vu le boing que ça fit, j'avais touché la paroi au lieu du monstre

«Aïe! Oui ça va, je me suis un peu vautré...» bon tant pis, on allait trouver une autre méthode! En attendant que je me soigne, j'allais user de mon chakra pour viser toute la zone «recule sinon je vais te geler les fesses!»

J'intensifiais mon chakra et je crachais un large souffle de glace... ça lui faisait clairement pas du bien, c'était le cas de le dire, mais je me doutais qu'il pouvait contre-attaquer à tout moment! Et visiblement, il renouvelait l'expérience car même si je n'y voyais rien, je sentais à nouveau la tempête de sable qui nous fonçait dessus!

«Argh!!! Saleté! Koff koff, j'en ai même dans la bouche bordel!» et cette fois, on n'a pas pu se protéger! Saleté! Je prenais mon élan pour lui foncer dessus et  lui donner un bon coup de dague, sauf que je trébuchais sur un caillou par terre et je m'étalais de tout mon long... heureusement que Sheli est aveugle, je commençais à en avoir mare de me taper la honte!

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Sam 6 Aoû - 21:39

Bon bah pas de chance … pour que Yusuke cogne sur la paroi comme un abruti, il ne fallait pas être idiot pour comprendre qu’il était privé de sa vue, lui aussi. Le maître de la précision qui se foire en visant le mur plutôt que l’imposante bestiole, c’était limite quand même ! Il me conseillait de reculer, alors je m’exécutais, prudemment, mais je me vautrais sur le sol en trébuchant et je sentais le souffle gelé de Yusuke partir en avant. Et bientôt dans l’autre sens, le Fourmilion qui nous renvoyait son propre souffle dans la tronche ! Sauf que cette fois comme on n’y voyait rien, et bah, on n’avait pas pu s’en protéger … Le sable et la terre furent projetés à toute vitesse contre nous, c’était comme si on se faisait griffer – surtout moi, j’étais à poil ! – mais j’avais fermé mes yeux en grimaçant.

Puisque le souffle venait de notre adversaire, je me servais de mes autres sens et de la direction de l’attaque pour repérer sa position. Je lançais non pas un mais deux pics de glace dans cette direction et percutais de plein fouet notre ennemi. Tu parles … Il savait comment riposter l’enfoiré !! S’il venait de faire un froid de chocobo avec nos attaques de glace, la température devint TRES VITE insupportable ! Surtout pour moi ! En plus de cracher, notre cible savait exploiter les sorts de feu et j’en fis, malheureusement, les frais !

C’est un véritable tourbillon de feu qui vint me carboniser presque sur place et j’en avais poussé un cri de douleur. J’étais beaucoup moins résistante face à la magie qu’aux coups physiques, une autre particularité de Zénobie puisque même en tant que Cie’th, j’avais toujours été plus sensible à la magie qu’au reste.

Lorsque la fournaise cessa, je tombais à genoux par terre, la peau bien noircie et brûlée, et le peu de tissu que j’avais encore sur moi, venait de s’évaporer définitivement. Et je ne voyais toujours rien … Je respirais assez mal et je me sentais très faible, trop faible même. Ce moment où vous avez l’impression que vous vivez vos derniers instants, et pourtant, j’étais encore trop têtue pour oser imaginer que ce soit un insecte qui m’ôte la vie ! Ma voix, devenue faible, prononça toutefois froidement à Yusuke :

- Tue-le.

Il fallait que je m’occupe de moi, mais il valait mieux que ce soit lui qui se charge du Fourmilion car là, si je récupérais ma vue ainsi que mon énergie, je risquais de faire des miettes de cette chose.

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Lun 8 Aoû - 10:29

Faudrait quand même qu'on m'explique comment on fait pour se retrouver dans des situations pareilles!!! Ok on a gagné en puissance et tout depuis qu'on est ressuscité, mais à croire que les monstres nous suivent à la trace et que seuls ceux en mesure de vraiment nous faire chier nous courent après! C'est dingue! Je me demandais si tous les rats qui travaillaient ici étaient de taille à affronter un tel fourmilion ou s'ils se seraient fait tuer s'ils étaient à notre place?

Ça signifiait que cette mission comprenait un sacré risque dès le départ et qu'on ne nous avait pas prévenus! Enfin on nous avait parlé des fourmilions, mais pas qu'ils étaient aussi chiants bordel!

«Je déposerai une petite plainte à l'organisation de cette mission quand même, je suis pas sur que ce soit très bien payé pour le risque encouru!» je me frottais les yeux, je n'y voyais vraiment rien et ça m'agaçait! Sheli usa de la glace pour essayer d'en finir, ça n'avait pas du lui faire du bien, sauf que la température passa rapidement du froid au chaud, en quelques secondes à peine je pouvais sentir la sueur glacée s'évaporer et je transpirais à grosse goutte!

«Attention!!!» je me plaquais au sol pour éviter la majorité des flammes, sauf que le sort n'était pas pour moi mais pour Sheli, je n'avais rien senti et il ne fallait pas être stupide pour comprendre ce qu'il venait de se passer, surtout avec la voix faible que Sheli avait désormais «bordel, ça va aller???» hors de question de continuer à s'attarder ici, une fois qu'on aurait vaincu ce fourmilion, tant pis pour le boulot, on dégage de là! Sheli allait être dans un sale état, et de toute manière, la bestiole avait fini de creuser la galerie pour nous!

Je me plaçais devant elle, je n'étais pas totalement aveugle donc je pouvais à peu près la voir... elle me demandait de le tuer, j'allais pas me gêner! Si Sheli avait enchaîné deux sorts de glace, moi aussi j'allais enchaîner deux souffles de glace... je concentrais simplement mon énergie pour souffler à deux reprises la tempête qui vint même geler un peu les parois, il y eut des cris, des bruits bizarres aussi, et puis plus rien... j'avais aperçu la poussière cristalline et entendu le bruit des gils sur le sol, mais je ne m'en souciais pas... je me précipitais vers Sheli, j'étais encore aveugle mais je pouvais à peu près connaître son état par son souffle et ses gémissements


«Sheli, c'est fini, il est mort... il faut te soigner et vite, après on dégage! Tant pis si ça leur suffit pas, là il faut qu'on rentre!» je concentrais quand même mon chakra pour la soigner un peu, je la sentais faible, et ça me faisait vraiment chier. Comment on faisait pour se foutre dans des situations pareilles bordel!!

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 9 Aoû - 21:42

C’est que là, il m’avait fait bien mal ce con … Yusuke était prêt à déposer une plainte pour les conditions de travail. Autant on avait prévenu pour les Fourmilions, mais on ne nous avait pas dit qu’ils étaient aussi dangereux. Nous, nous sommes des aventuriers, et des guerriers, mais les autres rats ? Tous n’étaient pas des chevaliers dragon surentraînés, il n’y avait que de simples ouvriers qui bossaient ici, et si c’était eux qui étaient tombés sur cette chose ?

Bref, je venais de dire à Yusuke de le tuer, chose qu’il ne tarda plus à faire. Ma vue semblait revenir et après avoir senti un grand souffle de froid, je voyais que notre adversaire n’était plus qu’un tas de poussière cristalline. Je poussais un long soupir de soulagement, mais rien que cela, ca me faisait mal. Ma respiration était lente, bruyante, et je gémissais de douleurs par moment. Certes encore aveuglé, Yusuke me soigna, ca guérissait le plus gros de mes blessures, mais c’était loin d’être suffisant.

- Attends … Lui demandais-je lorsqu’il me poussa à me lever pour quitter les lieux. - Recule.

Je me mettais à grésiller lorsqu’il fut à bonne distance, parcourue par de nombreux arcs électriques, me servant de ma propre énergie électrique pour soigner mes blessures. Si j’étais encore couverte de cendres et de poussières, au moins, les traces de la bataille semblaient disparaître au fur-et-à-mesure que les décharges parcouraient mon corps, jusqu’à ce que je reprenne des couleurs plus correctes au niveau du visage. Je me relevais correctement, le temps de la manœuvre, Yusuke avait pu retrouver la vue.

- Ca devrait être suffisant, mais ca ne veut pas dire pour autant que je suis en pleine forme … Rien ne vaudra un bon repos et de vrais soins pour être rétablie complètement. On y va ? Tes yeux, ca va mieux ? C’était temporaire pour moi, alors … Euh … Yusuke ? Tu peux me passer le sac ?

L’espace d’un instant, j’en avais un peu oublié dans quelle tenue je me trouvais. Je prenais des affaires de rechanger pour me rhabiller et on partait.
On remontait à la surface, de toute façon, Yusuke aussi avait subi plusieurs blessures donc il était mieux vu qu’on s’en arrête là tous les deux. Dès qu’on vit la lumière du jour, on ne pouvait pas encore se retrouver soulagés, puisqu’il y avait encore la chaleur accablante du désert à affronter. En revanche, le rat qui s’était occupé de nous, s’étonna de nous voir remonter si vite.

- Vous avez déjà fini ? Il y a un problème ?
- Vous rigolez j’espère ? Vous ne voyez pas dans quel état se trouve mon mari ?
Oui je préférais désigner Yusuke dont les traces de la bataille étaient encore bien évidentes contrairement à moi qui étais, au final, juste sale. - On savait qu’il y avait des monstres là-dedans mais vous êtes conscients que certainement beaucoup de vos ouvriers ne sont pas de taille à les affronter ? Ca ne se voit plus mais j’ai failli me faire tuer et regardez un peu les blessures de mon époux ! Et pourtant je vous garantis que niveau monstres et combats, on en a vu de toutes les couleurs déjà !

J’avais le regard dur et j’étais quand même énervée, la chaleur n’aidant pas non plus à garder la tête froide et à rester calme. Le rat ne semblait pas trop aimer non plus le ton que je prenais, même si lui-même devait bien admettre qu’on n’avait pas eu de chance.

- Vous saviez que c’était dangereux là-dedans et vous avez participé tout de même de votre plein gré, ne commencez pas à retourner cela contre nous !
- Non, je ne suis pas là pour faire des histoires pour ma part. Mon époux et moi sommes venus de notre plein gré pour vous aider et je pense parler pour nous deux en affirmant que vous travaillez avec trop peu de sécurité. Votre projet est louable et ambitieux, travailler dans de telles conditions climatiques, ce n’est pas évident, faites au moins l’effort d’assurer la sécurité de vos ouvriers. C’est tout pour ma suggestion. Dans tous les cas entre notre travail et l’intervention de votre fourmi géante, je peux vous assurer que votre galerie est prête.


Je ne rajoutais plus rien, laissant la parole entièrement à mon époux s’il souhaitait ajouter quelque chose, et surtout pour ce qui était de négocier la paye. Je pense qu’on a quand même mérité, ne serait-ce, que de quoi nous soigner après ce que nous avions enduré là-dedans. Enfin de toute façon pour ca, il était plus doué que moi donc autant le laisser faire ! Je sais qu’avec lui sur la question, on en tirerait toujours des avantages.

=============================

• Sheli utilise Foudre X07 sur elle-même pour se soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Ven 12 Aoû - 10:27

Le combat contre le fourmilion était terminé mais ça voulait pas dire qu'on était tiré d'affaire pour autant! Sheli avait été sacrément blessée pendant le combat, je m'étais approché d'elle en titubant, je ne voyais toujours rien alors qu'elle avait retrouvé l'usage de ses yeux. Je concentrais mon chakra pour la soigner, mais ce n'était pas suffisant, aussi elle me demanda de reculer. L'électricité statique envahit la pièce et je comprenais bien ce qu'elle comptait faire

«Tu es sure de toi? Je sais que la foudre a tendance à te soigner, mais...» on va dire que bon, même si je sais que c'est magique, ça m'angoisse un peu l'idée qu'elle utilise de l'électricité pour refermer ses blessures. Pourtant, depuis le temps, je ne devrais pas douter, mais c'était plus fort que moi, je continuais à trouver ça bizarre qu'une magie censée blesser quelqu'un puisse le soigner.

Le temps qu'elle se balance quelques décharges, j'avais retrouvé l'usage de mes yeux et je faisais bien le ménage, ramassant tous les gils qui traînaient et regardant aussi la galerie creusée par le fourmilion. Effectivement, elle semblait aller loin en profondeur, donc on pouvait partir. Je m'approchais de Sheli avec inquiétude quand même... réalisant alors qu'elle était à moitié à poil et qu'elle avait donc besoin de se changer!


«J'ai presque envie de dire que c'est dommage, que tu peux rester comme ça, mais effectivement, pas trop envie que d'autres se rincent l'œil!» je pouffais de rire, ce qui devait répondre à sa question sur mes yeux au passage. Je prenais le sac et j'en sortais une serviette d'abord pour qu'elle puisse s'essuyer, puis je la laissais prendre des affaires de rechange. Moi je m'étais ensuite servi de sa serviette pour enlever un peu de poussière et autre, je grimaçais en passant sur certaines blessures avant de tout ranger et quitter cet endroit de malheur.

Sur le coup, le rat fut surpris de nous voir sortir aussi tôt, mais Sheli était assez furax pour le convaincre qu'il avait pas intérêt à insister

«Sérieusement, ce fourmilion aurait pu tous vous tuer. Il existe des dispositifs qui repoussent les monstres, il me semble non?» celui qu'on accroche aux tentes justement pour pouvoir passer une nuit tranquille en plaine «la moindre des choses, ce serait d'en filer à ceux qui creusent pour garantir leur sécurité quoi...»
«Ce genre de dispositif coûte cher.»
«Ben vous réduisez un peu la prime offerte pour l'aide à creuser et comme ça, vous garantissez la sécurité des gens. Vous trouverez surement plus de bénévoles s'ils ont pas à affronter des cafards géants!»


Le rat semblait y réfléchir, mais se contenta de hausser des épaules avant de retourner à son travail. Nous on remontait tous les échafaudages et je sifflais rapidement pour que Sirius vienne nous chercher. Il valait mieux vu l'état de Sheli. Le chocobo arriva rapidement et parut même inquiet en sentant l'odeur du sang sur nous
«Tout va bien mon gros, on a juste besoin de se laver un coup, de se reposer et de manger un morceau»
«Kwaaah?»
je lui grattais affectueusement derrière la tête, puis on grimpait sur son dos et on retournait à Bloumecia. La pluie nous rattrapa dès qu'on était en approche, mais là ça allait encore, c'était surtout une petite bruine et pas le truc torrentiel qu'il y avait quand on était partis... mais la différence de température avec le désert allait vraiment avoir de quoi nous faire choper la crève!

On retournait à la petite auberge qui nous avait accueillis, la dame à la réception nous regarda avec inquiétude

«Oh lala! Vous, vous êtes allés aider à Clayra c'est ça?» c'est vrai que je lui avais demandé de nous lever tôt, mais j'avais pas dit pourquoi
«Oui...»
«Je vais vous préparer un bon bain chaud et vous apporter toutes les potions, onguents et bandages dont je dispose!»
«Merci beaucoup...»
elle prit la clé de la même chambre qu'hier, et grimpa les escaliers devant nous pour nous guider, même si je m'en souvenais encore du chemin! Puis elle ouvrit la porte et fila vers la salle de bain pour mettre les pierres à chauffer qui allaient servir à réchauffer l'eau du bain, elle remplit aussi la baignoire avant de se tourner vers nous «vous utiliserez ces pinces pour mettre les pierres dans l'eau, ça chauffera l'eau presque instantanément, vous verrez!» pas plus mal, on était épuisés et si on pouvait éviter d'utiliser notre énergie pour chauffer l'eau... «je vais chercher de quoi vous soigner, je laisserai tout devant la porte pour vous laisser tranquille. N'hésitez pas à me prévenir quand vous voudrez manger! Je vais vous préparer un petit ragoût de yéti, vous m'en direz des nouvelles!»

Du Yéti? Comme l'abominable homme des neiges? Je haussais un sourcil, plutôt intrigué par cette idée, mais j'étais trop fatigué en fait pour me poser des questions. Elle fila sans demander son reste et on allait vers la salle de bain pour surveiller les pierres. Effectivement, quand elles étaient chaudes, elles devenaient rouges! J'utilisais les pinces pour les jeter dans l'eau, ça faisait de la fumée, plutôt rigolo, mais effectivement, la température grimpa rapidement comme ça!
«Plus efficace que ce que faisaient les autres rats dans l'hôtel hier, à faire chauffer l'eau par des petits seaux un par un...» mais on fait quoi des pierres au fond? Ah ben y'avait un seau prévu pour ça, donc j'utilisais la pince pour les mettre dedans au fur et à mesure, puis on commençait à se déshabiller...

«On se lave d'abord et après on ira voir ce qu'elle nous a donnés pour nous soigner...» autant mettre les produits sur une peau propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 16 Aoû - 14:16

Ah bah moi qui pensais que Yusuke allait négocier la prime, je me trompais ! Mais ce qu’il disait était juste et j’espère qu’ils y réfléchiraient sérieusement s’ils voulaient éviter de gros problèmes. Pour l’instant, qui sait, il n’y avait peut-être pas eu d’accidents graves – sinon des mesures auraient déjà été prises – mais ca finirait bien par arriver, à ce rythme. C’est fou quand même qu’il faut toujours attendre qu’une catastrophe se produise pour réagir.

Bref, on avait utilisé Sirius pour rentrer à Bloumécia, et là, pas d’escale ou d’arrêt quelque part : on traçait directement à l’auberge ! La même, et l’aubergiste comprit très vite d’où nous venions pour être dans un si sale état. Il faut croire qu’en prime, savoir qu’on aidait à Clayra, motivait davantage les gens à vouloir nous rendre la pareille. Bloumécia m’avait l’air d’être un royaume accueillant beaucoup moins de touristes que les autres, ils ne devaient pas avoir énormément de bénévoles « hors rats ».

Elle nous montra comment fonctionnaient les pierres pour chauffer l’eau et s’éclipsa pour nous laisser tranquille, et aussi le temps d’aller nous chercher de quoi nous procurer quelques soins. Moi je me sentais relativement bien maintenant que j’avais utilisé ma magie pour me soigner, mais ce n’était pas le cas de Yusuke. J’avoue que je n’avais même pas fait gaffe au nom du plat qu’elle voulait nous ramener, quand je pense que nous on pouvait bouffer du gobelin près d’Haerii, donc bon … Par contre, je commençais à devenir un peu amorphe et lorsque Yusuke me parla, j’étais un peu ailleurs.

- Hein quoi ?

Je rembobinais dans ma tête, ah oui, c’est plus pratique que l’hôtel, et oui, on va prendre notre bain avant d’envisager la suite !

- Vu notre état à tous les deux, je ne donne pas dix secondes à l’eau avant d’être trouble et sale. Je m’étais déshabillée et je regardais mon époux. Non je ne le reluquais pas pour profiter de la vue – quoique … - mais surtout, je regardais ses blessures. - Fais attention en rentrant dans l’eau, tu ne l’as pas mise trop chaude au moins ?

On allait bientôt le savoir de toute manière ! On se glissait dans l’eau après avoir retiré les pierres et je soupirais de bien-être. Bizarrement, ca me faisait repenser aux sources chaudes, faudrait qu’on retourne un jour à Wutai ! Je ne savais pas où on pouvait en trouver d’autres sur Héméra ? Par contre comme prévu, à peine dans l’eau, les premières saletés s’étaient décrochées pour venir teinter l’eau, si bien que je me demandais si on n’allait pas devoir se retirer après pour vider la baignoire, et la remplir une seconde fois … Mais là, j’avais surtout encore plus envie de dormir ! Mais bon, si je me prélasse, je vais m’endormir dans la baignoire, et ca, hors de question ! Alors j’attrapais le savon et le gant de toilette pour commencer à nous laver tous les deux, ou du moins les parties du corps de Yusuke auxquelles j’avais accès. Je faisais attention aux zones où il était égratigné ou blessé, pour ne pas lui faire mal. Et au fur-et-à-mesure, entre le savon et la poussière, l’eau ne ressemblait plus à … euh, bah de l’eau.

- Bon, je crois qu’on va se lever pour en refaire couler un, car là … Ca ne me donne pas du tout envie de me relaxer !

Donc hop, rebelote. Je tirais la bonde de la baignoire une fois qu’on fut sortis et on recommence ! Pendant que je faisais couler l’eau et surveiller qu’elle ne déborde pas, Yusuke faisait chauffer les pierres et on les plongeait ensuite dans l’eau. Chose faite, on y replongeait comme deux homards. Là, c’était parfait ! De plus, c’était calme, on entendait juste la pluie dehors … Ca faisait du bien. Et je me souvenais de notre escapade dans le désert et l’inquiétude de Yusuke lorsque j’ai voulu me soigner.

- Dis. Tu ne devrais pas t’en faire autant pour moi quand je me soigne avec de la foudre … Je veux dire, ta femme est une vraie pile électrique qui en plus peut se recharger toute seule, c’est pas cool ca !? Je levais la tête pour essayer de l’apercevoir, mais je finissais par carrément me retourner dans la baignoire pour pouvoir me mettre un peu dans ses bras. Je souriais bêtement, signe que je m’apprêtais à sortir une connerie. - Même si je sais que le rêve de tout homme sur terre serait que sa femme possède un bouton « off ». Désolée, je n’ai pas ca !

Je me mis à rire, mais doucement. Avec la fatigue, faut croire que je n’étais pas d’humeur à partir en vrai fou rire ! Ce ne serait pas aujourd’hui encore qu’on risque de faire des bêtises … On était un peu calmes en ce moment à ce sujet, je ne sais pas si je devais commencer à m’en inquiéter !

- Tu penses que je devrais m’en méfier ? Je veux dire … Oui, ce sont mes pouvoirs, mais je les ai retrouvés grâce à un Cristal … Ca revient à dire que mes capacités viennent d’un Cristal et … on ne sait pas jusqu’où leur puissance peut aller. J’aimerai bien essayer de l’examiner de plus près tout à l’heure.

Car bon là si je le prends dans l’eau, c’est un coup à griller mon époux par accident. Autant éviter le pire hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mer 17 Aoû - 10:09

Journée de merde. On pouvait le dire. Heureusement, on s'en tirait quand même avec quelques gils et une petite gemme chacun. Pour ma part, je pensais voir avec un forgeron pour faire quelques échanges, car j'avais à peu près tout un panel de techniques intéressantes à leur plus faible niveau, et il valait mieux que j'acquiers quelques trucs un peu plus efficaces. Mes techniques usant de mon chakra me permettaient d'attaquer plusieurs cibles à la fois, mais il valait mieux que je dispose aussi de capacités à cible unique, pour économiser mon énergie.

Là pour l'heure, on était rentrés à Bloumecia, la nuit n'allait pas tarder à tomber, donc on allait plutôt se rendre à l'auberge et on ferait les achats et échanges demain avant de gagner la route de la Gorgone. L'aubergiste allait nous préparer à manger et nous avait fait couler un bain, mais comme le pensait Sheli, on risquait de devoir en prendre deux.

Le premier d'abord, à peine rentrés qu'effectivement, ça devenait très vite noir...

«T'en fais pas pour la température. On se décrasse et on se coule un autre bain pour se détendre après.»
Je la laissais me laver un peu, grimaçant lorsqu'elle passait sur certaines blessures.. l'aubergiste avait dit nous apporter ensuite de quoi nous soigner, j'en aurai bien besoin.

Deuxième bain, on pouvait se détendre maintenant... Sheli se souvenait de ma crainte à l'idée qu'elle se "soigne" avec la foudre. Elle essayait d'en plaisanter, mais j'avais toujours cette petite pointe d'appréhension

«Oui, je sais... mais ça me fait toujours bizarre de penser que tu peux te soigner de cette manière. Mais je m'y ferai à force. Je t'ai pourtant toujours connue comme ça, mais en même temps, c'est pas comme si ça t'est arrivé souvent d'avoir eu besoin d'en arriver là...» on a déjà été blessés quand on était sur Gran Pulse, mais pas si souvent que ça au point d'être dans de tels états... sauf quand on est morts bien sûr, mais ça...

Bref. Je déposais un baiser sur sa tempe, elle s'était retournée pour être davantage contre moi en mode gros câlin, je la serrais contre moi avec une certaine tendresse, il y avait eu un bruit derrière nous, je pense que l'aubergiste a laissé le panier avec les potions et tout derrière la porte.
Un petit silence s'était installé, ça faisait du bien, le calme, la tranquillité, mais ça donnait aussi lieu à des réflexions et Sheli s'inquiétait alors du pouvoir du cristal sur elle... je levais les yeux au plafond pour réfléchir à tout ça

«Ben... sur Gran Pulse, tu tenais tes pouvoirs de ton cristarium, non? Au final, est-ce qu'on ne peut pas dire que c'est un peu la même chose ici?» après, rien ne l'empêche quand même d'étudier un peu ce cristal et l'interaction qu'elle peut avoir avec, c'était pas comme si ça serait dangereux dans la mesure où même moi je l'ai déjà touché plusieurs fois.

Enfin, on sortait de l'eau, c'est vrai que ces derniers jours, on a été un peu plus sages, mais faut dire qu'on se tape de ces journées aussi! Pour sûr qu'on aurait bien besoin d'une petite journée de repos, j'espérais que la route de la gorgone serait tranquille pour qu'on arrive à Alexandrie sans encombre et qu'on puisse se reposer un peu... mais pour l'heure, j'avais surtout besoin de soin. J'enfilais juste un caleçon et j'allais vers la porte, je l'ouvris discrètement et je tombais effectivement sur un panier avec pleins de potions et autres crèmes pour me soigner.


«Prête à jouer les infirmières?» j'allais m'installer sur le lit et je la laissais s'occuper de moi dans les endroits que je ne pouvais pas trop atteindre, comme le dos et les épaules. Moi, je me passais de la potion sur les jambes, j'avais une vilaine marque de brûlure au niveau de la cuisse, le sable avait du s'infiltrer je sais pas comment et ça m'avait pas fait du bien! Mais là, l'onguent pour les brûlures semblait efficace, à peine je l'appliquais, j'avais une sensation de frais et la peau reprenait une couleur un peu plus normale, encore un peu rouge, mais ça allait mieux quand même.

Il fallut près d'une demi-heure pour que je sois soigné de la tête aux pieds, j'avais un bandage au bras là où je m'étais pris une des mandibules du fourmilion, pour le reste, j'avais juste meilleure mine.

«Allez, à table! J'ai super faim!» je venais lui prendre la main, je voyais à sa tête qu'elle était en train de réfléchir à un truc «tu étudieras ton cristal après manger!» on descendait pour rejoindre l'aubergiste qui semblait soulagée de nous voir en meilleur état! Elle nous installa près de la fenêtre à une petite table et nous apporta donc son fameux ragoût de Yeti... c'était servi avec du riz, donc ça me plaisait déjà! J'avais l'impression que ça faisait une éternité que je n'en avais pas mangé, j'avais l'impression qu'il n'y avait pas beaucoup d'endroits propices à le cultiver en dehors de Wutaï sur Héméra...

«Ché chuper bon!» je me jetais dessus comme un mort de faim! C'était le cas en fait! Bref, on se remplissait bien la panse et je prenais même une petite part de tarte à la rhubarbe en dessert avant qu'on ne retourne dans notre chambre, je m'affalais sur le lit en mode baleine échouée, j'avais trop mangé!

«Pfiouuu! ça fait du bien de manger comme ça!» je tournais la tête pour regarder Sheli, ça devait pas être super sexy comme posture, mais osef, là j'étais plein! «tu veux étudier ton cristal?» moi, j'allais surement rester là à somnoler en attendant qu'elle vienne se coucher. Je n'allais pas pouvoir dormir tant qu'elle ne dormirait pas elle-même, mais je pourrais paresser un peu. La journée avait été éprouvante, encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Ven 19 Aoû - 19:09

C’est vrai qu’il avait été rare que je me retrouve dans des situations vraiment critiques avant d’être sur Héméra, mais ca m’était pourtant arrivé. La faune de Gran Pulse était bien plus dangereuse que celle d’Héméra à mes yeux, suffit de regarder les Vouivres, les Otyughs, les Béhémoths ou encore les loups géants ! Mais c’était une faune à laquelle j’étais habituée alors à force, j’avais toujours su comment m’y prendre avec, je connaissais leurs réactions, leurs habitudes, leurs points forts, et leurs points faibles.
De mon côté, je m’inquiétais plus du fait que mes pouvoirs viennent cette fois d’un Cristal, et que je ne connaissais pas l’ampleur de ses pouvoirs. Yusuke comparait ca à mon Cristarium mais je hochais la tête de gauche à droite.

- La différence c’est que mon Cristarium évoluait avec moi. Il était faible quand j’étais faible, et il est devenu fort quand je suis devenue forte. Là on parle d’un Cristal lié à cette planète même, sa puissance est déjà fixe et grande. J’ai bénéficié de sa puissance sans que je m’y adapte avant et inversement.

Ou alors était-ce le cas ? Etais-je prête pour cela ? Ramuh ne m’aurait tout de même pas accordé tant de pouvoirs s’il savait que ca me mettrait en danger … si ? Enfin bon, j’allais examiner le Cristal de la Foudre après. Le bain étant terminé, on retournait dans la chambre pour que je puisse aider Yusuke à se soigner. J’étais un peu songeuse quand même et finalement, je faisais l’infirmière presque par automatisme. Lorsqu’il reprit une meilleure mine, nous descendions pour manger le fameux ragoût et après une telle journée, je peux vous dire que j’avais un appétit de Khélonien !! Il n’y avait que la tarte que je ne mangeais pas, je n’aimais pas trop le goût de la rhubarbe et puis j’avais hâte aussi de retourner dans la chambre ! Ce qui ne tarda pas … J’avais un sourire amusé en voyant Yusuke affalé sur le lit et je ne pus m’empêcher de sortir une idiotie.

- Ah la la, et après ca se moque de moi quand c’est moi qui m’étale de tout mon long avec le ventre aussi rond qu’une femme enceinte ?

Bon j’exagère sur la comparaison, je ne suis pas sûre que ce soit humainement possible de manger au point d’en avoir le ventre aussi rond qu’une femme enceinte de huit ou neuf mois ! Yusuke me parlait du Cristal de la Foudre et je hochais la tête.

- Oui je vais le prendre.

J’allais fermer les volets d’abord, et tandis que mon époux s’allongeait pour fainéanter, j’allais fouiller dans notre sac pour ressortir l’artéfact dont nous avions eu tant de difficultés à récupérer ! J’allais m’asseoir en tailleurs dans le petit fauteuil de la chambre en gardant le Cristal dans les mains, et puis je fermais les yeux. Je ne sais pas trop comment je devais m’y prendre, mais je doute que le regarder « simplement » allait m’apporter quelque chose. Je préférais essayer de ressentir sa force et … c’était incroyable.

Entre mes mains, ce Cristal semblait si petit, et pourtant, si puissant. Je n’étais pas une magicienne affirmée – dans le sens où je n’avais pas le sixième sens que les mages ont pour ressentir l’essence magique – mais si même moi j’arrivais à sentir sa puissance, c’est qu’elle n’était pas à négliger. A son contact, je me laissais grésiller un peu, quelques arcs électriques passaient parfois autour de moi, comme des fils électriques laissés à l’abandon et défectueux. C’était pour cela que je ne m’étais pas mise à côté de Yusuke pour faire ca, je ne voulais pas lui filer une châtaigne involontairement.

J’en laissais même des marques noires par endroit sur le fauteuil, il fallait espérer que l’aubergiste ne s’en rende pas compte de sitôt au point de vouloir nous pourchasser pour en payer un nouveau ! Déjà qu’elle va sûrement se demander ce qu’on lui avait fait à ce pauvre fauteuil …
Je finissais par froncer des sourcils, toujours les yeux clos. Quand j’essayais d’utiliser mon énergie dessus, ca ne faisait absolument rien. Enfin si, ca faisait quelque chose, mais j’avais du mal à l’expliquer. Je rouvrais les yeux en cessant mes petites expériences. Yusuke ne dormait pas alors j’attirais son attention.

- C’est bizarre. Je veux dire. J’ai bien confirmation que mon énergie électrique est tirée directement du Cristal. Mais quand j’essaie de lui envoyer un signal, c’est comme si … Je ne saurai pas le dire. Comme s’il me faisait comprendre que c’est moi qui dépends de lui et que lui ne se laissera pas apprivoiser.

Oui je sais, c’est étrange de parler d’un tel artéfact comme d’un objet vivant et doté d’une propre conscience, mais comme je le disais, je ne savais pas l’expliquer. Je fronçais les sourcils.

- J’ai beau y mettre du mien, je crois que ces petites choses ont envie de garder leur part de mystère ! Mais ca me confirme aussi ce que je disais tout à l’heure à propos du Cristarium. Le Cristarium était en symbiose avec son propriétaire et ils évoluaient tous les deux ensembles. Ce Cristal a une énergie fixe et si puissante qu’il faudrait au moins atteindre son niveau avant de pouvoir espérer l’apprivoiser. Et très sincèrement … Je crois qu’égaler une telle force, c’est juste surhumain. Je pourrais regagner toute ma puissance comme avant sur Gran Pulse que je ne suis pas sûre que ce serait suffisant pour avoir ne serait-ce qu’un minimum de contrôle sur celui-là !

Je tendais le Cristal de la Foudre devant moi, et le fixais comme on fixerait son propre enfant devant soi.

- T’es un petit têtu toi hein ! Mais je suis aussi très têtue ! Je ne veux pas te contrôler, mais je relève le défi de percer touuuuuus vos petits secrets à jour, ceux de tes petits copains et toi !

Si les huit Cristaux dégageaient une telle énergie, tu m’étonnes que ca puisse permettre de réaliser n’importe quel vœu une fois réunis !! Le problème c’est que je n’avais pas d’affinité avec le feu en particulier, donc je n’étais pas sûre de pouvoir réitérer l’expérience avec le Cristal du Feu sans que ca ne me joue de mauvais tours !

Bon en fait le problème c’est que si j’étais fatiguée tout à l’heure au point d’être à deux doigts de dormir dans la baignoire, cette petite expérience m’avait remis les batteries d’aplomb et je n’avais pas envie de dormir tout de suite ! Yusuke par contre, c’était une autre histoire, en fait, je ne suis même pas sûre à cent pourcent qu’il ait suivi la totalité de ce que je disais …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Sam 20 Aoû - 19:08

Après un bon repas, ça faisait du bien de s'étaler en mode baleine échouée sur le lit! Je grognais seulement à la remarque de Sheli, j'étais trop crevé pour répliquer vraiment, et je m'enfouissais le nez dans la couverture tout en gardant un œil ouvert pour regarder ce qu'elle allait traficoter avec le cristal. J'avais le fauteuil où elle s'était installée dans mon champs de vision, même si de son point de vue, elle devait voir difficilement mes yeux entre mes cheveux plaqués devant - c'est qu'ils avaient bien repoussé depuis le braquage de Bevelle où j'avais du les couper ensuite pour passer inaperçu - et la couverture qui passait au-dessus de mon nez, j'étais limite en mode espion!

Mais bon, elle savait bien que je ne dormais pas, j'y arrivais juste pas s'il y avait trop de mouvement dans la pièce, et avec les étincelles qu'elle faisait à intervalles réguliers et l'odeur de tissu brûlé qui se dégageait du fauteuil, je risquais pas de dormir tout de suite. De temps en temps, je me redressais quand même, surtout lorsqu'elle m'expliquait ce qu'elle comprenait vis à vis de son "échange" avec le cristal.


«D'un autre côté, je ne suis même pas sur que Ramuh lui-même puisse dominer ce cristal... donc t'as le temps avant d'y arriver toi-même...» même si elle avait passé dignement les dernières épreuves de la chimère pour qu'il lui rende ses pouvoirs, c'était pas pour autant qu'elle lui arrivait vraiment à la cheville hein?

Je la regardais parler au cristal comme si elle parlait à un gosse - ou plutôt à un petit chien en fait, c'était pire encore - et je pouffais de rire avant de bâiller aux corneilles

«Fouaaaaah! À mon avis, le seul moyen de percer tous les mystères des cristaux, c'est de carrément faire le vœu de tout savoir sur eux... je suis même pas sur que Bahamut sache tout sur eux...» même s'il se disait qu'il avait la sagesse ultime, on parlait quand même des cristaux quoi, donc j'avais dans l'idée qu'il y avait des trucs que lui-même ne savaient pas. Seuls peut être les dieux qui avaient créé tout ça pouvaient tout savoir sur les cristaux...

Je tendais le bras pour qu'elle vienne vers moi

«En tout cas, tu n'y arriveras pas ce soir... si tu venais te coucher? Il est tard, et demain, on prend la route vers Alexandrie.» via la route de la Gorgone afin de croiser éventuellement la chimère des ténèbres si possible, puis une fois à Alexandrie, on va papoter un peu avec la Reine histoire d'en savoir plus sur les chimères puisqu'elle semble être l'une des plus calées en la matière, puis direction la Forêt Maudite, là aussi pour espérer croiser la chimère des ténèbres... puis grotte des glaces, Dali pour les moulins et donc peut être le vent, Tréno encore pour les ténèbres si on n'a toujours pas de nouvelles, puis on risque de s'envoler vers ce fameux Sanctuaire de la Terre pour la chasse au trésor.

Ouais, on avait encore du chemin.

J'attendais qu'elle vienne se coucher dans sa montagne de coussins, après une telle journée, on n'allait vraiment pas faire long feu. C'est vrai qu'on était plutôt sages en ce moment, mais il fallait espérer que demain, la route de la Gorgone ne serait pas trop méchante avec nous et qu'on pourrait rejoindre Alexandrie sans trop de problème et qu'on pourrait faire pleins de bêtises dans une super chambre! Après tout, c'est la capitale hein? Il doit y avoir des trucs bien sympas là bas!

Je déposais un nouveau baiser sur sa tempe et j'attendais qu'elle s'endorme pour faire de même... la nuit allait être tranquille pour ma part, pas de cauchemar ni rien, j'étais trop fatigué en fait je crois pour ne serait-ce que rêver.
Le lendemain matin, je fus le premier levé, je m'extirpais doucement du lit pour aller chercher le petit déjeuner, je savais que l'aubergiste faisait du bon kafé et du bon thé, c'était déjà un bon début, et je prenais aussi de son pain maison avec de la confiture. Y'a pas à dire, ils font vraiment de bons produits sur Héra!

Je préparais un petit plateau et je montais le tout auprès de mon épouse, l'odeur du kafé allait forcément la réveiller!

«Coucou la dame de foudre! C'est l'heure de se réveiller!» au passage, à croire que ses petites expériences avec la foudre l'avaient mise au courant! Au sens propre du terme, car elle avait les cheveux en pétard! Pire que moi, c'est pour dire!
========================

Dodo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Dim 21 Aoû - 21:59

Non je ne pense pas que Ramuh domine le Cristal de la Foudre mais il semblait avoir une certaine symbiose avec, ou comment dire. Le Cristal devait être docile avec, je ne sais pas … De toute manière, j’étais loin d’égaler une telle puissance et je doutais sincèrement l’atteindre un jour. Et puis, je ne cherchais pas les Cristaux avec Yusuke pour les maitriser – était-ce seulement possible ? – mais pour m’en servir afin de ramener Gran Pulse sur ce monde. Malgré tout, sentir que ces petites choses avaient leurs petits secrets piquait vraiment ma curiosité, si bien que je me lançais le défi personnel de tout découvrir à leur sujet ! Mais selon mon époux, à moins de faire le vœu de tout savoir, ce n’était pas possible. Ca … On n’en savait rien. Et pour Bahamut, je n’étais pas vraiment d’accord.

- On n’en sait rien pour Bahamut … Le seul moyen de savoir si lui-même sait OK la phrase trop française. - tout au sujet des Cristaux, c’est de le trouver et de le lui demander …

Bref. Sur ces dernières paroles, Yusuke m’appela pour que j’aille me coucher, alors je me relevais pour ranger soigneusement le Cristal de la Foudre dans nos affaires et j’allais le rejoindre dans le lit, construisant mon petit nid douillet avant de venir contre lui. En fait, c’était surtout une mimique à la con car depuis que nous étions en couple, je dormais 75% du temps contre lui …

Le gros problème, comme je l’avais dit, c’est que mon interaction avec notre petit trésor m’avait un peu trop remis les batteries à fond, alors je n’avais plus du tout envie de dormir pour le moment. Si je m’écoutais, je me lèverai pour aller faire autre chose, lire le livre d’Haerii, ou le Chimeromachintrucbidule. Mais je connaissais Yusuke, et tant que je ne dormirai pas à côté de lui, il n’allait pas dormir. Alors pas le choix, je me forçais à rester immobile contre lui, les yeux fermés et ce, même si je brûlais d’envie de les garder ouverts. Mon cerveau finissait par me faire comprendre qu’il n’aimait pas ce petit jeu puisque je me sentais énervée pendant un long moment alors qu’il n’y avait aucune réelle raison à cela …

Puis j’avais fini par m’endormir. Enfin.

*^*^*^*^*^*^*^*^*^*^*^*^*^*

Le lendemain matin, je fus réveillée par mon époux … et accessoirement, par l’odeur du kafé aussi. J’ouvrais un œil, puis l’autre, et je me redressais. A croire que malgré tout, j’avais quelques petits souvenirs du « sport » de la veille dans le désert puisque je sentais quelques courbatures dans mes muscles. Je me redressais, j’avais vraiment la tête dans le brouillard et je voyais pourtant que Yusuke avait un sourire idiot sur les lèvres.

- Hey… C’est quoi ce sourire amusé ? J’ai fait quoi encore ?

Ses yeux le trahirent puisqu’en l’espace d’une microseconde, son regard s’était braqué un poil plus haut que mes yeux et je passais machinalement ma main dans mes cheveux … MES CHEVEUX !? Mais qu’est-ce qu’ils foutent en pétard comme ca !??? Et voilà que je passais mes deux mains sur ma tête dans l’espoir de les remettre ne serait-ce qu’un peu en place !!

- ‘tain je me vois pas dans un miroir là mais je suis sûre que tu me rajoutes un nez crochu et une verrue collée dessus, je ressemble à une vraie sorcière, non ? Bon chose faite, je me mis à rire et je me penchais pour l’embrasser. Histoire de lui dire quand même bonjour dans les règles de l’art. - Merci pour le petit-déjeuner !

Je me poussais pour qu’il puisse installer le plateau et qu’on mange tous les deux sur le lit. On se faisait quelques tartines de confiture et en mangeant, je me tournais vers la fenêtre pour voir que la pluie tombait encore. Impossible d’en espérer moins, ici.

- N’empêche t’imagines en arrivant à Alexandrie, il pleut ? Ca serait avoir trop la poisse. Car oui, si j’avais hâte de quitter Bloumécia, c’était bien pour ne plus voir la pluie ! - Bon allez, on finit, on va se préparer et on part ?

Moi pressée ? Absolument pas ! Je finissais mon petit-déjeuner et j’en profitais, il n’y a pas à dire, c’est à mes yeux le meilleur repas de la journée ! Peut-être bien parce qu’il y a le kafé avec … Mais j’allais ensuite à la salle de bain, ne sachant pas quel genre de météo nous attendrait à Alexandrie, je m’habillais « normalement » - pas trop chaudement ni trop froidement ! – en prenant une veste et préparant mon parapluie, le temps de traverser la pluie. Puis je ressortais et j’attendais que mon époux soit prêt pour filer. Je tendais l’oreille aussi au cas où il ait besoin d’appliquer encore quelques onguents pour ses blessures, mais je comptais bien remercier l’aubergiste en passant pour tout ce qu’elle avait fait pour nous !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wraith
Spectre à la retraite

Spectre à la retraite

avatar
Niveau : 666
HP : 666/666
MP : 666/666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 23 Aoû - 11:56

   

Sheli et Yusuke apportent tout deux leur aide pour la reconstruction de Clayra ! Etape 4/20 !
Ils gagnent chacun une Gemme de niveau 1 de leur choix !

   

Sheli & Yusuke récupèrent chacun 1150 gils.
Félicitation ! Sheli passe au niveau 37 !
Félicitation ! Yusuke passe au niveau 37 !


   

Restauration HP/MP : 100% > - 100 gils chacun

   

Sheli et Yusuke empruntent  La Route de la Gorgone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Séjour au pays de la pluie    Mar 2 Mai - 17:33

Like a Star @ heaven Vilal et Suri viennent d'Alexandrie

A priori, tout allait bien pour l’épaule, tant qu’il ne faisait pas de grands mouvements. Suri hocha juste de la tête, jugeant inutile d’insister sur la question en effet. Elle se nota de ne pas reposer la question d’ailleurs, ça faisait bien deux fois et deux fois qu’elle recevait la même réponse.

Le chemin était encore assez long, aussi Vilal lui parla un peu de la gorgone et des tunnels dans lesquels ils voyageaient, lui permettant d’en apprendre encore davantage sur la culture du coin. C’était plutôt étrange, mais elle arrivait presque à voir comment un truc pareil pourrait être installé sur son monde natal. En utilisant des monstres amicaux peut-être ? En les apprivoisant ? En tout cas, l’idée était intelligente ! En espérant quand même que ce procédé n’importunait pas non plus la gorgone elle-même… cela dit, elle était protégée de ses prédateurs comme ça, donc on pouvait supposer que c’était tout bénef.

L’air s’alourdit et ils descendirent du chariot. Ils étaient arrivés à destination. En sortant, Suri fut de suite assaillit par la pluie torrentielle, mais Vilal eut la gentillesse – ou le réflexe ? – de lui tendre une immense fleur qui lui servirait de parapluie. Surprise, la jeune femme prit l’énorme tige et dressa son abri de fortune au-dessus de sa tête.
« Euh, merci. » Bizarre, mais fonctionnel, c’était le plus important ! Ne disait-on pas après tout que si ça fonctionnait, même si ça avait l’air ridicule, l’important, c’était que ça fonctionne ? Eh bien voilà. Ils avancèrent un peu et Suri put reconnaître les environs d’où elle était venue justement, avant d’atteindre Alexandrie.

« Hey ! C’est près d’ici que je suis arrivée hier ! » S’exclama-t-elle en pointant une zone à mi-chemin entre Bloumécia et une grotte. Elle était en effet tombée sous la pluie, donc sûrement plus proche de la ville que de la caverne, mais c’était à peu près ça. Et du coup elle revenait ici… mais cette fois, c’était avec bien plus de connaissance et d’aide que la veille.

Ils avancèrent jusqu’à atteindre les premiers bâtiments. Il y avait une fontaine au centre de ce qui devait être la grande place. De nombreuses personnes déambulaient même s’il pleuvait à boire debout… enfin, personne, non pas vraiment. C’étaient des individus ayant une apparence vaguement animale, comme… des souris ? Suri n’y était pas tout à fait habituée, mais elle se souvint à la dernière seconde – avant de poser la question idiote – que c’était normal, ici, que des individus dotés d’intelligences aient une apparence plus… animalières… Elle associa ça aux gentils monstres. Un peu péjoratif mais ça l’aidait à ne plus trop y penser.

Elle se risqua à tendre une main hors de la feuille, et ses doigts furent trempés.
« La pluie ne cesse donc jamais ici ? Il pleuvait hier aussi.. » Vilal avait-il déjà dit qu’il pleuvait toujours en ce lieu ? Peut-être, Suri n’avait peut-être pas été attentive aussi, c’était bien possible ! Certains blouméciens passèrent à côté d’elle sans trop s’intéresser, ils ne se protégeaient pas de la pluie, eux, un comportement que Suri jugea rapidement curieux. D’ailleurs euh, Vilal ne se protégeait pas non plus ?? Argh, elle se sentit tout d’un coup bien égoïste avec sa grosse feuille !

« Vous euh, ça vous gêne pas de trop, la pluie ? » Juste comme ça..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Séjour au pays de la pluie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nina F. Roseria || petite française au pays de la pluie
» [RP] Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas
» Clément & André: Le jour de la pizza(Sortie de 25)
» Arrivé sous une fine pluie de Cyrus
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Bloumécia-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives