Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Dans la Sphère de Luca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Sam 2 Juil - 13:44

Shinon Je l'avais rattrapé mais si je pensais l'ennuyer avec une nouvelle question, celui-ci me sourit. Okay, un peu zarbi le mec. Mais c'est bien pour ça que je le trouvais louche, non ?

Bon, ma question était peut être pas la plus ciblée et intéressante de prime abord. Surtout formulée ainsi mais l'homme y répondit le plus calmement et honnêtement possible. J'avais haussé les sourcils, et j'avoue ne pas m'être attendu à une telle réponse. Il s'excusa et essayait de prendre congé, là, j'avoue que sa réaction était plus logique. 

"T'essayes de trouver les cristaux ? Tu sais qu'il y'en a que huit ou dix selon les rumeurs, hein ? Et que vous êtes nombreux à les chercher, pourquoi, toi tu y arriverais ?" 

Bon, okay, j'étais un poil trop franche là... Mais ce gars, je sais pas, c'est louche... Je le ressens et jusque là, mon flair marche assez bien... 

"Justement, si je t'ai pris à part, c'est pour te donner une chance de t'esquiver. Et j'ai peut être une info sur les cristaux, je viens déjà de t'en donner une. A toi de voir, si ça t'intéresse. Moi, par contre, je reste pas regarder votre match. Je suis pas une as en blitz, mais ces mecs les Goers, c'est pas n'importe qui, hein ?" 

Je le regardais droit dans les yeux. C'était lui qui voyait. Moi, j'étais sur une piste, si quelqu'un pouvait être revenu d'entre les morts après 1300 ans, c'est que ce gars avait un truc. Je le sentais. C'est obligé ! 
HRP : :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mer 3 Aoû - 1:12

NetsuAh oui, visiblement, elle avait encore d'autres questions. Mais cette fois ci, c'était moins curieux, plus blessant. C'était vrai, il n'y avait aucune raison particulière qui ferait que je trouverais les cristaux avant les autres. Je n'étais plus un priant quasi omniscient, sachant tout ce qui se passait près des Invokeurs à qui j'avais donné mon pouvoir. Non, je n'étais plus qu'un homme parmi tant d'autres, cherchant ce que tout le monde ou presque cherchait.

Mais alors que notre marche nous avait amené jusqu'au stade, nous nous arrêtâmes et elle me dit qu'elle avait une information à me donner sur les cristaux. Elle voulait me proposer de me dérober à mon engagement auprès des Kilika Beasts, et m'offrait une opportunité de gagner une potentielle longueur d'avance sur d'autres dans la recherche des cristaux. Il fallait bien l'avouer, c'était une proposition très alléchante. Bien entendu tout dépendant de la qualité de l'information, mais au stade où j'en étais, la moindre information pouvait m'être utile.

Mais elle disait également qu'elle ne regarderait pas le match, et donc qu'elle ne m'attendrait pas. Et je n'avais plus le temps de lui demander cette information avant qu'il ne commence. Et il était hors de question que je me dérobe à mon engagement. J'avais promis d'aider les Kilika Beasts, de ne pas les abandonner face aux Goers, et j'étais bien décidé à tenir parole. Et puis, même au-delà de ça, je n'avais pas joué dans cette équipe depuis 1300 ans. Et si ce n'était que pour une seule fois, cela valait toutes les informations du monde pour moi.

"J'apprécie votre proposition, vraiment, et je vous en remercie. Mais je ne peux pas accepter, je suis désolé. Je dois aider mon équipe. Mon ordre de priorité peut vous sembler étrange, mais je ne reviens jamais sur un engagement."

Je ne me rendis compte qu'après que j'avais dit "mon équipe". Pas très subtil, ni très discret, mais bon, la probabilité que Shinon fasse le lien était nulle. Je me répétais peut-être, mais j'avais des progrès à faire si je voulais rester incognito. Enfin bref...

"Bon, ils doivent m'attendre, le tournoi commence dans peu de temps et je vais sans doute avoir peu de temps pour m'échauffer, donc cette fois, je dois vraiment vous laisser, navré."

Je la saluai d'un signe de la tête pour m'excuser et lui dire au revoir, et je partis en direction des vestiaires. Je trouvai sans grand mal celui des Kilika Beasts, c'était le même depuis la dernière fois où j'étais venu. Certes, en beaucoup plus moderne, mais il était situé exactement au même endroit. J'entrai pour découvrir un véritable spectacle de préparation de guerre. La plupart des joueurs s'échauffaient, le visage particulièrement tendu, tandis que le capitaine était en pleine discussion avec Jin, qui avait l'air le plus concentré possible. D'ailleurs, le dit-capitaine m'interpela lorsqu'il me vit dans le vestiaire, un sourire enthousiasmé (et visiblement un peu rassuré) sur le visage.

"Ah tu tombes bien ! J'ai cru que tu t'étais enfui ! J'étais en train d'expliquer les règles à ton ami en express, parce qu'on va manquer de temps. On tombe sur les Goers au premier match ! Et c'est le premier du tournoi ! Au moins, on vous retiendra pas longtemps, c'est déjà ça. Tu te sens prêt ?"

J'étais visiblement plus vrai encore que ce que je croyais quand je disais que je n'avais plus de temps. A la base, je pensais surtout venir pour m'échauffer avant le match, mais visiblement, ça allait être un échauffement extrêmement rapide. Mais cela ne voulait pas dire que nous allions perdre, loin de là.

"Je n'avais pas été prêt comme ça depuis longtemps."
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Ven 5 Aoû - 12:23

Shinon Les Luca Goers, malgré que leur suprématie était un peu en déclin, étaient toujours aussi arrogants, parce qu'à domicile, parce que favori malgré tout. Mais aussi, parce que leur arrogance mettait une certaine pression sur leur adversaire et que ceux-ci pouvaient plus facilement péter les plombs. Le Blitz, comme tout sport, était aussi une bagarre mentale. Et, lancer un tel défi à deux néophytes, étaient bénéfiques pour eux, ça ne ferait qu'affaiblir l'équipe des Kilika Beasts qui étaient l'une des meilleures du tournoi. Après les Luca Goers, bien sûr !

"Et c'est au tour des Luca Goers de rentrer en piste. La composition du jour :
Laudia dans les buts. Dorame et Bergerda en défense. Glaab en milieu relayeur et les deux attaquants vedettes Ambus et Bickson, le capitaine.
Oui, c'est l'équipe type et on ne voit pas ce qui peut les arrêter lorsqu'ils sont en pleine forme.
Leur seul réel adversaire, c'est eux même, John.
Assurément, John !"

Même les commentateurs n'étaient pas objectifs sur l'issue du match, à tel point qu'ils ne firent même pas remarqués les deux nouveaux qui allaient jouer ce match du côté de Kilika. Netsu, et Jin étaient sur (ou plutôt dans) le terrain.

"Et c'est le coup d'envoi ! Oh, celui là est plutôt rapide. Mais, c'est curieux, il semble jouer un peu à l'ancienne ! Ah non, mais c'est une faute ça, c'est dans le réglement depuis 50 ans, ahah !
Oui, je comprends pas pourquoi il prend cet air stupéfait ! "


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mer 14 Sep - 1:06

NetsuJ'avais oublié autre chose par rapport au blitz : le stress de l'entrée sur le terrain. Beaucoup s'imaginent que c'est lors de l'attente dans les vestiaires, voire dans les jours qui précèdent le match que les joueurs stressent le plus, mais dans les faits, rien ne fait battre le coeur plus fort que lorsqu'il est temps de rentrer en scène. A force de jouer, les professionnels finissent par s'y habituer, mais c'est le genre d'habitude qu'on perd en 1300 ans. Et pour ne rien arranger à mon instabilité émotionnelle, le capitaine nous avait prêté à tous les deux une tenue aux couleurs de l'équipe pour ce match. Moi qui croyais avoir gagné en flegme en vivant toutes ces années sous la forme d'un priant, il semblait que pour le blitzball, j'aurais toujours 15 ans.

Mais bon, au final, même si Jin comme moi avions l'air de deux néophytes complets, cela avait peu d'importance dans l'immédiat, car toute l'attention était focalisée sur les Luca Goers. Et je dis bien TOUTE l'attention, incluant celle des présentateurs. Honnêtement, ils auraient joué entre eux que cela n'aurait rien changé aux éloges de John et John, qui ne semblaient pas près d'annoncer notre équipe. Les Kilika Beasts avaient toujours été une équipe forte et respectée pourtant, alors comment pouvaient-ils être éclipsés par des joueurs aussi ignobles ? Il était temps de redorer le blason de mon équipe.

Notre capitaine se plaça au centre de l'immense bulle d'eau, face au sourire narquois du capitaine des Goers. Capitaine des Goers qui en profita pour passer son doigt sous sa gorge en me regardant. Visiblement, il n'avait toujours pas "encaissé" d'avoir été corrigé sur le navire, mais peu importe, dans quelques secondes, il allait avoir une chance de prendre sa revanche, et il devrait s'en contenter quoi qu'il arrive. Et ces secondes parurent une éternité. C'était là que la tension était pire que tout. Nous étions tous là, face à face, et le match allait débuter, dans 3,2,1...

La balle fut propulsée vers le haut alors que le buzzer retentissait. Ni une ni deux, avant que quiconque n'aie le temps de bouger, je fonçai vers la balle pour la récupérer, ce que je fis sans grande peine, les autres joueurs économisant leurs forces pour ce début de match. Mais j'avais toujours eu l'habitude de sprinter pour le coup d'envoi, et de montrer à mes adversaires comment on prend de l'avance dès le départ. Je me faufilai autant que possible entre les joueurs, évitant l'affrontement direct, mais arrivant près du but, l'un des joueurs se plaça trop bien, et je dû renoncer à l'éviter. Qu'à cela ne tienne, d'un coup de rein, j'inversai ma position et ce furent mes pieds qui le percutèrent. Je pris appui et me préparai à me projeter vers les cages quand un coup de sifflet retenti.

"Faute" ? Comment ça "faute" ? Mais j'avais toujours utilisé cette technique, comment était-ce possible ? Et c'est là que je me rendis compte d'un détail qui allait tout changer. Tout Spira était restée figée dans un immobilisme technologique à cause de Yevon certes, mais cela ne voulait pas dire que rien n'avait bougé depuis 1000 ans. Et visiblement, cela avait touché le règlement du blitzball. Règlement que je ne pouvais donc plus être sûr de connaître, ce qui faisait de Jin, qui l'avait appris avec notre capitaine plus tôt, un joueur théoriquement meilleur que moi. Si je restais comme ça, j'allais être un véritable fardeau.

Dans l'immédiat, je devais éviter d'autres débordements si je voulais éviter une sanction plus grave que le simple lancer franc qui allait se dérouler. Je fis donc signe au capitaine que je me retirais en défense dans l'immédiat. De cette façon, je diminuais les risques de commettre une faute et je pouvais observer les attaquants jouer pour estimer à peu près ce que j'avais le droit de faire ou pas.

Ce furent donc ainsi que se passèrent les 5 premières minutes du match. Toujours placé en arrière par rapport au reste de l'équipe, je me contentai d'intercepter les attaquants qui arrivaient à dépasser notre première ligne de défense, ce qui arrivait plus souvent que je ne l'aurais cru. Ces Goers, malgré leur mentalité infâme, étaient d'excellents joueurs. Je comprenais mieux l'enthousiasme des commentateurs maintenant. De notre côté en attaque, nous peinions à garder la balle suffisamment longtemps pour nous rapprocher des buts, et quand bien même nous arrivions à tirer, leur gardien était aussi bon que le reste de l'équipe. Jin fut l'un des plus proches de mettre un but, tirant un véritable boulet de canon dans l'un des coins de la cage triangulaire, mais malheureusement, le capitaine adverse, ayant senti venir le coup, avait eu le réflexe de venir en aide en gardien.

Au final, lorsque que le coup de sifflet indiquant la mi-temps retenti, le match n'avait guère avancé, si ce n'était que nous étions plus fatigués que les Goers alors que nous avions eu moins d'occasions. Au final, j'étais le seul encore quasiment aussi en forme qu'au début du match, mais je n'avais fait que rester en défense tout du long, ce qui forcément m'avait autorisé des périodes de repos. Le seul point positif, c'est que j'avais désormais une idée assez précise de ce qui était autorisé ou pas. J'étais prêt à contre-attaquer.

Je supportai, le temps de la mi-temps, le regard désespéré que le coach me lançait, semblant dire "Mais pourquoi je lui ai proposé de nous rejoindre ?", et lorsque le match reprit, je ne perdis pas de temps. De la même façon qu'à la première mi-temps, je récupérai la balle, mais cette fois, les Goers, s'ils étaient plus en forme que le reste de mon équipe, étaient trop fatigués pour m'intercepter, et cette fois je pus me retrouver seul face au gardien.

Un tir suffit, le premier depuis 1300 ans. Le ballon, empreint du poids de toutes ces années, fusa dans le but, sans que le gardien ait la moindre chance de l'intercepter. Après une mi-temps à observer, j'ouvrais le score, enfin. Désormais, le tout était de garder cet écart pendant toute la mi-temps.

Les 3 premières minutes furent relativement simples. Je profitais de l'énergie que j'avais économisé pour intercepter autant que possible les passes de l'équipe adverse. Malheureusement, je m'épuisais rapidement, et je ne pouvais pas prendre le risque de foncer pour tenter de marquer un second but, je risquais au contraire fortement d'offrir une occasion à nos adversaires de marquer, occasion qui finit par leur apparaître lorsqu'un de leur joueur échappa à notre défense et marqua au nez et à la barbe de notre gardien, au bout de 3 minutes et 30 secondes.

Il ne nous restait que 1 minute et demi, et nous étions à scores égaux. Nous ne pouvions pas nous permettre de jouer des prolongations, nous étions désavantagés par la fatigue de nos joueurs. Il fallait marquer, et maintenant, et je savais comment faire. Le capitaine m'avait recruté parce qu'il avait reconnu des attributs de son équipe, mais avait-il remarqué la technique qui se transmettait autrefois au sein des Kilika Beasts ? Nous allions le savoir très vite.

J'envoyai la balle à Jin et lui fis signe d'avancer vers le but ennemi, en passant par le beau milieu du terrain, ce qu'il fit. Bien entendu, il fut très vite entouré d'adversaires. Les 5 joueurs de terrain des Goers l'attendaient et s'apprêtaient à récupérer la balle, non sans potentiellement l'assommer au passage. Ils voulaient vraiment cette balle, alors j'allais leur offrir, de la même façon que je leur avait offert sur le navire.

Jin me renvoya la balle, alors que j'étais juste derrière lui. Sans prendre la peine de l'arrêter, je tirai un grand coup dedans, l'envoyant percuter le premier adversaire en pleine tête, puis le second, et ainsi de suite. Quand la balle percuta le 5ème joueur, elle rebondit vers Jin, qui à son tour frappa de toutes ses forces. Les 5 défenseurs étant encore perturbés du coup qu'ils venaient de prendre, ils ne purent gêner le tir, qui se logea dans les cages, au bout des doigts du gardien. 3,2,1...

C'était fini. Le buzzer retentit, la foule hurla, les commentateurs parlèrent plus que jamais, et pendant ce temps, je regardais autour de moi. 1300 ans... Qu'est-ce que ça m'avait manqué de jouer avec les Kilika Beasts. De faire gagner les Kilika Beasts. Et contre ces idiots de Goers, c'était encore plus appréciable.
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mer 14 Sep - 14:17

Shinon Je l'avais bien observé ce Netsu. Si c'était mon instinct et ce qu'il m'avait dit qui m'avait mis la puce à l'oreille, sa manière de jouer au blitzball me confirmait presque ma cible. J'avais prévenu mon contact et je me frottais les mains de me voir déjà remettre une seconde grosse prime en peu de temps. Décidément, la journée allait être prolifique.

Je redescendais bien vite des gradins et esquivais agilement la foule de spectateurs pour retourner dans la direction où j'avais quitté plus tôt mon "homme". Il suffisait que je l'attende, je verrais bien comment je gérerais son cas. Je voyais alors l'équipe s'en aller, les quelques joueurs se congratulant et se remémorant les moments du match.

Si mon gars était celui auquel je pensais, la nostalgie allait le faire rester un peu plus longtemps dans les vestiaires, histoire de s'imprégner du lieu. Une fois, l'avant dernier sorti, il suffisait que je me faufile pour le prendre par surprise. Une balle anesthésiante et soporifique pour le mettre hors d'état et voilà.

Deux hommes m'aidèrent à transporter l'homme dans un immense sac de sport jusqu'au quai que l'on m'avait signalé. Là y était amarré un bateau, je reconnaissais le logo et la technologie de Gaïa. L'agent et contact que j'avais me reconnus et avant de mettre le sac de sport dans le bateau regarda rapidement l'homme.

Qu'est-ce qu'il me dit que cet homme nous intéressera ?

"Il dit lui même avoir vécu, il y'a 1300 ans, connaît des techniques de blitzball et de combat de l'époque, et même sa manière de parler, son accent... Y'a toujours une part de doute, hein ?" 

Bon, okay, j'étais un poil trop franche là...

"Comme convenu, voilà ton argent, j'espère que tu as raison, si c'est le cas, tu recevras l'autre partie... Sinon, tu auras des comptes à nous rendre...

"Oui, je me rappelle notre accord. Mais je préfère toujours faire cavalier seul et je suis sûr que ce gars là vous intéressera. Lui faites pas de mal, par contre, ça a l'air d'être un mec bien et réglo..." 

Je le regardais droit dans les yeux. Ca servait à quoi de dire ça alors que je venais presque de le "vendre" à la Néo Shinra... Mais dans ce milieu, il ne fallait pas avori d'état d'âme... Ou pas trop...

Netsu est capturé par la NS et transféré à Midgar

HRP :
 

==============================================

Netsu gagne 150 gils 

Netsu est enlevé par la Néo Shinra (pour nouveau partenaire)
Suite à une revalorisation des XP (bug de l'event de Junon) - Netsu est déjà niveau 3 et le restera 

Netsu est en direction de Midgar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Dim 18 Mar - 10:54

asterisk Pavel et Zelda viennent de la Route de Mi'ihen.

Même si Zelda voulait se faire croire que tout allait bien, ce n’était évidemment pas le cas. Elle venait de se fouler la cheville en descendant d’un malheureux chocobo et aussi idiot que cet accident puisse paraître, cela nécessiterait un brin de repos ! Forcément fâchée d’encore une fois être un poids, Zelda ne sut quoi dire lorsque l’aventurier s’approcha d’elle en mentionnant qu’il allait devoir la transporter jusqu’à l’hôtel où elle pourrait se reposer jusqu’à pouvoir marcher à nouveau.
Un soupir la quitta. Décidément, elle ne parvenait pas à être autre chose qu’un boulet.

Elle ne daigna pas refuser l’aide de Pavel, jugeant que ce serait impoli. Il voulait seulement l’aider après tout, ce ne serait pas très gentil de le lui refuser. La blondinette en profita pour regarder un peu le paysage qui les accueillait ; une grande ville très animée comme elle n’en avait jamais vu auparavant ! Ou du moins, elle le croyait. Cela n’avait rien de familier en tout cas. Il y avait des tas de gens différents, vêtus de manière différente, qui ne se préoccupaient pas d’eux et passaient leur chemin. Certains allaient vers la route, d’autres vers la ville. Visiblement, c’était un peu un point de rencontre populaire, vu l’animation.

Zelda eut le temps de repérer une boutique sur le chemin, où on vendait des vêtements. Elle pencha le regard sur sa robe et remarqua qu’elle était abimée, sale et franchement pas pratique pour un voyage. Déjà, si elle pouvait s’en débarrasser, ce serait une bonne chose. Elle serait moins un poids pour Pavel si elle pouvait plus librement bouger et agir sans s’encombrer d’une tenue certes élégante, mais gênante.

Comme chaque fois, et non pas sans embarras, Zelda laissa Pavel gérer l’hôtel. Ce n’est qu’une fois dans la chambre et assise sur un lit, sa jambe blessée allongée, qu’elle se décida à parler.
« Lorsque je pourrai marcher, j’aimerais bien visiter un peu la ville. Elle me semble très belle. » Mais pas que. Il y avait aussi cette histoire de boutique. Elle tenait cependant à y aller toute seule, et ainsi peut-être faire un peu la surprise à son sauveur. Elle lui prouverait ainsi qu’elle savait se débrouiller toute seule. Mais pour le moment, il faudrait surtout qu’elle repose sa cheville. Ce n’était pas cassé après tout, un peu de repos et ça irait.

« Décidément, je ne peux même pas descendre d’un chocobo sans trébucher. Je suis désolée. » C’était sincèrement embarrassant. En même temps, on ne pouvait pas tant la blâmer : c’était la première fois qu’elle montait sur une telle monture et ce n’était pas forcément facile, surtout quand la bestiole était si grande !

« Merci de ton aide, encore une fois. » Une énième fois oui ! Aussi aventurier et téméraire soit-il, il devait affronter une sacrée aventure pour le coup à devoir la trimballer partout. Mais elle lui en était sincèrement reconnaissante. Sans lui, elle ignorait même où elle serait actuellement. Sans doute encore coincée à Guadosalam, n’osant guère mettre le pied dehors…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Jeu 22 Mar - 11:02

Le trajet jusqu'à l'hôtel ne fut pas très long mais Pavel eut de quoi s'épuiser malgré que ce n'était pas Zelda qui était la plus lourde des personnes qu'il avait déjà eu à porter. En même temps, il tentait de ne pas trop la regarder puisque, avec une telle proximité, il pourrait sentir une certaine gêne qu'il lui partagerait sans effort en ne faisant que de croiser son regard. Même s'il ne pourrait nier avoir apprécier le contact, il fut heureux de pouvoir la déposer sur un lit pour qu'elle puisse se faire soigner et se reposer.

Du coup, Pavel alla chercher le nécessaire pour pouvoir la soigner bien qu'il n'y aurait pas grand chose à faire si ce n'était laisser le temps faire son œuvre. Pendant ce temps, Zelda manifestait l'envie d'aller faire un tour dans la ville pour visiter et Pavel ne nierait pas que ça serait une activité agréable à effectuer avant d'aller ailleurs. Il pensait peut être lui laisser le temps de reposer sa jambe en allant directement dans le bateau mais il se rendait compte que ça serait un peu égoïste de ne pas lui laisser le temps d'apprécier le voyage. Ce n'était pas tous les jours qu'elle passerait ici. Il lui sourit donc avant de répondre.

« Aucun problème. Je pense que tu pourras ressortir demain sans problème. » Ce qui sous entendait qu'elle resterait au repos le reste de la journée. Avec le matériel pour la soigner, Pavel s'installa non loin de sa cheville et l'avisa de ce qu'il allait faire avant de commencer à s'en occuper. Il faudrait juste voir s'il n'y avait rien de cassé ou une plaie apparente pour ensuite immobiliser le tout histoire que ça se remette en place plus rapidement. Ca ne lui prit donc que cinq minutes pendant lesquelles Zelda eut le temps de mettre à profit son manque d'entraînement en chocobo. Pourtant, Pavel n'estimait pas qu'elle était maladroite ou quoi que ce soit d'autre comme il l'affirma aussi vite.

« Non, t'inquiète pas. Ca arrive à des plus expérimentés que toi de tomber de leur chocobo et c'est généralement plus grave qu'une légère foulure. »

Oui, il se voulait rassurant... Zelda le remercia encore une fois et, comme il avait terminé, il lui proposa de rester tranquille jusqu'au lendemain matin. La fin de la journée ne fut donc pas très palpitante mais ils purent s'occuper en discutant un peu et en faisant quelques jeux avec des dés que Pavel avait sur lui. Ils se couchèrent après mangé, Pavel disant à Zelda qu'elle pourrait se laver le lendemain puisqu'elle devrait être en mesure de faire fonctionner sa cheville. « Et s'il y a quoi que ce soit pendant la nuit, hésite pas à me réveiller. » Il manquerait plus que la blessure soit plus grave qu'il ne l'avait vu et qu'elle se réveille avec le pied mort...

Finalement, il lui sourit et se coucha afin d'attendre jusqu'au lendemain matin, sachant que ça irait mieux et qu'ils pourront sans doute visiter la ville... Il pensait déjà à aller se renseigner sur le prix des bateaux en direction de Héra et les horaires surtout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Ven 23 Mar - 17:21

C’était normal de tomber à chocobo lorsqu’on n’était pas expérimenté… Zelda le comprenait bien mais elle ne pouvait s’empêcher d’être légèrement embarrassée quand même. Toutefois, elle n’insista pas. Elle hocha du chef pour acquiescer avant de passer le reste de la journée ainsi au repos, à discuter avec Pavel et à faire quelques jeux. Le soir, ils partagèrent un repas et allèrent au lit assez tôt, mine de rien, la demoiselle était exténuée et n’espérait que fermer les yeux alors que le soleil descendait à peine à l’horizon.

Rien ne se passa pendant la nuit, la princesse déchue dormit convenablement et se réveilla sans trop de surprise aux aurores. Pavel dormait encore, ou peut-être se reposait-il simplement, mais dès le réveil, elle s’autorisa d’essayer de marcher un peu. En posant le pied au sol, elle sentit une petite gêne mais rien d’excessif, donc c’était la preuve que ce n’était pas foulé – et encore moins cassé ! Elle avait juste dû se le cogner en tombant. Il y avait un vilain bleu mais ça ne l’empêchait pas de se déplacer.
Elle alla donc dans la salle d’eau, où dans la glace, elle repéra un reflet assez déplorable. Sa robe était franchement abimée. D’ailleurs, en fourrant ses mains dans les grandes poches, elle remarqua que les coquillages récupérés sur le bord de la plage étaient tous en miettes. Si elle trouva cela dommage, elle ne les pleura pas, et jeta le tout dans une poubelle en soupirant. Tant pis, elle en récupérerait d’autres une autre fois.

A bien y regarder, sa robe était bien trop tachée et abimée pour qu’il soit décent de porter une telle guenille. Quitte à être dans une telle ville, elle supposa convenable d’aller faire les boutiques. Elle devrait s’en contenter pour le moment, même si elle avait l’impression d’être une mendiante avec une tenue pareille. Elle essaya de la nettoyer un peu avant de retourner dans la salle où Pavel l’attendait.

« Bonjour. Tu t’es bien reposé ? » Après quelques échanges aimables, elle lui parla de sa cheville avant qu’il ne le fasse. « Je peux marcher, même si j’ai une petite gêne. Ce n’est rien d’insupportable. » Il n’y avait qu’un bleu, c’était assez bénin. La veille, c’était violet, donc il y avait déjà beaucoup d’amélioration !

Bien, maintenant que ça c’était fait, elle attendit qu’ils mangent le petit déjeuner avant de se lancer à lui parler de ce qu’elle voulait faire. Elle ne prenait pas trop d’initiative depuis qu’ils voyageaient ensemble, trop craintive pour s’imposer, mais cette fois, elle voulait essayer de faire un pas vers un semblant d’indépendance.
« J’aimerais… j’aimerais bien trouver une boutique de vêtements ? Ma tenue n’est plus vraiment présentable et soyons honnêtes… elle n’est pas faite pour le voyage. J’aimerais essayer de dénicher quelque chose de plus convenable pour voyager. » Et des boutiques, il y en avait des tonnes sur Luca ! Cela dit, elle ne voulait pas embarrasser Pavel en l’obligeant plus ou moins à la suivre, c’était bien pourquoi elle lui parlait de ce projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Dim 25 Mar - 15:17

Quand Pavel sortit de son sommeil, il réalisa qu'il était seul dans cette chambre : il se redressa aussitôt et regarda autour de lui pour trouver la moindre trace des affaires de la demoiselle jusqu'à entendre la douche : elle devait être en train de se laver... Rassuré, il se laissa tomber sur le lit et réfléchit un peu à la journée et de ce qu'il aurait à faire. Le bateau, le voyage vers Héra... Tout ça quoi... Il finit par se remettre assis sur le bord du lit et, entendant toujours la douche couler, il alla chercher un petit déjeuner qu'il emmena lui même dans la chambre afin de pouvoir manger et permettre à Zelda de manger un bout dès qu'elle sortirait aussi.

Dès qu'il fut revenu, il eut à peine posé le déjeuner sur une petite table qu'il vit la porte de la salle de bain s'ouvrir pour laisser Zelda en sortir. Elle le rejoignit avec un sourire pour commencer directement à lui demander s'il avait bien dormi. « Oui, impeccable et toi ? Ca va ? »

Il parlait bien évidemment de sa cheville : si elle pouvait marcher, c'était que ça allait mieux et ce fut aussi ce qu'elle annonça. Malgré qu'elle était propre, sa tenue n'avait plus rien du superbe qu'elle avait en sortant de l'au delà et ce n'était pas peu dire. Déchirée par endroits, amochée à d'autres, c'était un miracle qu'il n'y avait encore rien d'obscène dans la vision qu'elle offrait et Pavel comprit très bien le pourquoi elle désirait aller à un magasin de vêtements.

L'invitant alors à se servir dans le plateau qu'il avait amené, il répondit à ce qu'elle venait de lui demander. « Tu as un peu d'argent non ? » Ils en avaient en effet récupéré un peu sur les monstres. Il avait certaines choses à faire aussi et il se disait qu'il pourrait peut être la laisser se débrouiller toute seule pour la tenue : ce n'était pas à lui de faire toutes les choses qu'un père ou même une mère devrait faire avec sa fille. D'autant plus qu'il avait largement pu remarquer que Zelda était parfaitement à même de se débrouiller toute seule. Il se leva alors pour aller voir à la fenêtre. Ici, il incita sa protégée à venir le voir et il lui indiqua un bâtiment juste en face de l'hôtel.

« Regarde là bas. » Elle pourrait voir une échoppe assez grande dont l'enseigne brillait de vert et de jaune. « Je pense que c'est le plus grand magasin de vêtements de la ville. Tu trouveras tout ce que tu cherches là bas. » Il se retourna pour voir le visage de Zelda et reprit en retournant sur son petit déjeuner. « Si tu veux, je te laisserais y aller toute seule quand tu seras prête. J'ai quelques petites choses à faire aussi et on pourrait se donner rendez vous devant l'hôtel vers midi. » La chambre était normalement réservée jusqu'à dix heure sans quoi il lui aurait proposé de revenir directement dedans mais il savait que le temps ne leur laisserait pas la possibilité de faire ça aussi rapidement ; d'autant plus qu'il devrait encore se laver avant de partir pour sa part.

Évidemment, ce n'était qu'une proposition et c'était à voir si Zelda accepterait de la suivre. Ça ne le dérangerait pas de l'accompagner dans un magasin de vêtements non plus mais il se sentirait sans aucun doute un peu loin de la place qu'il pourrait se permettre de tenir envers elle même s'il la trouvait mignonne.

Le petit déjeuner se termina en tout cas assez rapidement et il ne resta plus qu'à Zelda le choix de faire savoir ce qu'elle désirait faire maintenant. Dans tous les cas, Pavel passerait par la salle de bain avant de partir faire quoi que ce soit donc tout dépendrait de ce que sa princesse perdue voulait faire : l'attendre ou tenter de faire les choses elle même pour ce qui concernait sa tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mer 28 Mar - 9:55

Pavel semblait plutôt d’accord à l’idée qu’ils prennent une pause pour visiter la ville et peut-être permettre à la jeune femme de s’acheter une nouvelle tenue. Il était vrai que sa robe n’était pas trop présentable après toutes les péripéties qu’ils avaient traversées jusque là, et soyons honnête, ce n’était pas du tout une tenue adaptée pour voyager.

L’aventurier lui montra depuis la fenêtre une boutique où elle pourrait se rendre, avant de lui suggérer d’y aller seule. Ah ? Elle sentit de suite un certain embarras à cette perspective, mais après tout, il faudrait bien qu’elle apprenne à se débrouiller en solitaire un de ces jours. Pavel ne serait pas toujours là pour lui tenir la main… il faudrait bien qu’elle prenne un peu d’indépendance un de ces quatre ! Cela se ferait un pas à la fois et le premier pas était à prendre aujourd’hui en allant acheter des vêtements toute seule. Il avait des choses à faire après tout et elle ne pouvait pas l’en empêcher.

« Bien sûr, je saurais me débrouiller… » Ce n’était pas dit de façon très convaincue mais elle escomptait bien essayer quand même. Aussi, après le petit déjeuner, elle compta un peu son argent puis se prépara mentalement à y aller. Pavel lui avait donné rendez-vous devant l’hôtel vers midi, elle garda donc cela à l’esprit, il faudrait qu’elle guette l’heure pour ne pas inutilement l’inquiéter.
Ils se séparèrent une fois dehors, et Zelda, toute petite et vulnérable, fit un pas à la fois pour aller vers la boutique indiquée. Personne ne se préoccupait vraiment d’elle, comme si voir une femme avec une robe abimée n’était pas si étonnant ! Pourtant, cela lui semblait si inhabituel et inconvenable… enfin soit, elle préférait ça plutôt que de se faire dévisager à tout va.

Au magasin, elle eut la chance de tomber sur une gentille et très aimable personne qui l’aida un peu. Nerveuse au départ, elle finit par manifester ses envies et ses besoins – une tenue de voyage en gros, mais elle désirait rester élégante tout en prenant en compte l’aspect pratique – et cette employée lui trouva la tenue parfaite. Des bottes, un pantalon sombre, un doublet blanc avec un haut bleu et or par-dessus, et une ceinture en cuir où elle pouvait suspendre un sac où ranger des petites affaires. Elle prit aussi des gants sans doigts et alla tout enfiler – non pas sans l’aide de la jeune femme, elle était bien trop maladroite pour se débrouiller toute seule.

Elle se surprit à se trouver fort ravissante dans la glace, alors qu’elle n’avait pourtant pas l’impression d’avoir déjà porté un pantalon avant, seulement des robes ou des jupes ! Mais c’était en effet bien plus pratique. Elle ferma le col tout près du cou et ajusta un peu ses cheveux. Avec les pièces restantes, elle s’offrit deux barrettes bleues qu’elle utilisa pour retenir sa frange, puis enfin, paya le tout avant de partir.

Satisfaire de ses efforts, Zelda adressa un sourire au ciel avant de se déplacer vers l’hôtel. Mine de rien, elle demeurait nerveuse de l’idée que Pavel se ferait de ce nouveau… style. C’était très différent de l’apparence un peu princesse qu’elle avait avant. Bien sûr, elle avait conservée ses bijoux, mais s’était séparé de sa robe trop abimée pour en valoir la peine.

Lorsqu’il l’eut rejoint, la princesse déchue se sentit d’autant plus gênée qu’avant.
« A-alors ? Qu’en penses-tu ? » Elle écarta un peu les bras mais n’eut pas le courage de faire un tour sur elle-même pour lui montrer sa tenue sous tous les angles. Elle espérait juste qu’il acquiescerait au changement. Ce n’était pas du tout pareil, ça c’était clair ! Et Zelda devait bien admettre apprécier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Jeu 29 Mar - 14:54

Elle saurait se débrouiller disait-elle. Ce n'était pas très convaincu et bien moins convainquant encore mais ça suffirait à Pavel qui l'encouragea d'un sourire avant de la laisser quitter la pièce. Lui, il passa un bon moment dans la douche en se demandant ce qu'il pourrait faire ensuite mais il se mentirait en disant qu'il était assuré de ce que Zelda ferait. D'ailleurs, sa première réaction en sortant de la douche fut d'aller à la fenêtre pour regarder le magasin d'en face où il ne vit rien : ça devait bien se passer... Il se le disait pour se rassurer. Il vérifia alors la chambre et ne la quitta que lorsqu'il eut fait le tour de ses affaires pour s'assurer ne rien laisser dedans.

Comme il l'avait dit à Zelda, il alla se renseigner sur les prochains départs en direction de Héra et fut encore une fois conscient qu'il devrait payer une certaine somme pour y parvenir – un détail qu'il se promettait de taire à la demoiselle. Il fit un tour de la ville en passant par le bar où il se permit de prendre un verre et glaner un peu d'informations : Ultimécia aurait attaqué la ville de Bevelle... Il n'y était pas et espérait bien qu'il ne la croiserait pas en chemin, il était heureux cependant de ne pas l'avoir appris avec Zelda puisqu'il se disait que moins elle en saurait sur le drames de ce monde, mieux elle se porterait.

Ce ne fut que lorsqu'il retourna à l'hôtel pour aller au rendez vous qu'ils s'étaient fixés qu'il constata le changement chez la jeune femme : elle n'était plus la princesse qu'il avait connu mais une ravissante jeune femme qui lui faisait penser plus ou moins à Grenat, la reine d'Alexandrie, lorsqu'elle était en cavale avec un des membres des Tantalas. Nerveuse, c'était le cas de le dire et pas des moindre en plus ! Mais le sourire de Pavel justifierait avant qu'il ne le dise ce qu'il en pensait. Cela dit, il estima plus correct de lui dire de suite ce qu'il pensait de sa tenue pour ne pas la faire attendre pour rien.

« Tu es ravissante comme ça. Tu as bien plus l'air d'une aventurière que d'une princesse mais ça garde une certaine touche d'élégance quand même. »

Non pas qu'il soit un charmeur mais il voulait la rassurer tout de même sans trop paraître insistant contrairement à son regard pourrait laisser présager. Cela dit, il aimait bien cette petite robe aussi qu'elle avait mais il devait bien admettre que ça n'avait jamais rien eu de pratique pour courir et se battre avec ; ainsi vêtue, elle serait bien plus à l'aise et apte de faire des gestes qu'une robe ne lui aurait pas permis... Passant donc à autre chose, il en vint à ce qu'ils allaient désormais faire. « J'ai vu un restaurant là bas. Je pense que tu dois avoir faim vu l'heure. » Lui, il avait faim en tout cas et il adressa un signe de la main à Zelda pour qu'elle le suive vers le restaurant en question. Il le connaissait pour y avoir mangé lors de son dernier passage et il avait grandement apprécié le service proposé.

« C'est un service à volonté. Tu peux te servir autant de fois que tu le souhaites jusqu'à ce que tu n'aies plus faim et pour le même prix peu importe la quantité que tu prends. » Elle ne se sentirait pas mal de se gaver comme ça si elle le désirait. Ils durent patienter un peu pour se faire installer cela dit mais ça n'empêcha pas Pavel de continuer de lui parler en ayant des difficultés à tourner son regard ailleurs que sur elle. « On a de la chance, il y a un bateau qui partira en fin d'après midi. On n'aura que peu de temps à attendre comme ça. »

Des bruits courraient comme quoi il y aurait un tournoi qui se profilerait non loin de Deling City. Il aurait pu y aller en étant seul mais il ne voulait pas imposer une telle chose à Zelda. Surtout que ça sous entendrait de changer leurs plans et elle était bien assez perturbée pour qu'il se le permette. Et il aurait d'autres occasions qu'il se disait. Pour l'instant, il voyait le bon côté des choses : ça ferait moins d'aventurier et de combattants sur le chemin et ils auraient peut être davantage de tranquillité sur le bateau par exemple ou dans les éventuelles auberges où ils s'arrêteront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Dim 1 Avr - 0:50


Alors que vous avancez tranquillement, un bruit au-dessus de vos têtes vous alerte! En levant les yeux au ciel, vous voyez une drôle de petite soucoupe qui se pose en catastrophe juste sous votre nez! Un petit bonhomme en sort, tout paniqué, les bras levés!

«Pupu attention! Pupu déréglé!!»

La soucoupe se met à vibrer avec violence et une onde de choc s'en échappe, vous frappant de plein fouet et vous sonnant pendant quelques secondes, vous et le Pupu... quand vous rouvrez les yeux, il est en train de se regarder sous toutes les coutures, visiblement rassuré

«Ouf... pupu... tout va bien! pupu!»

Enfin, pour lui! De votre côté par contre, on peut dire que l'onde de choc vous a sacrément secoués! Baissez un peu les yeux, votre corps n'est plus tout à fait le même on dirait!


======================

Alerte alien! L'onde de choc de la soucoupe volante vous a transformé! Vous voilà certes, dans votre propre corps, mais avec un changement de sexe! Pavel est donc transformé en femme, et Zelda en homme. Votre tenue s'est également adaptée à la situation bizarrement et s'accorde parfaitement à votre nouvelle corpulence.

Comment est-ce possible? Pas de panique, l'effet n'est que temporaire et dépend de votre bonne volonté! Vous avez le choix entre faire durer le plaisir 5 postes rp chacun, ou une journée rp toute entière! Mais quoi qu'il arrive, vous devriez pouvoir retrouver votre apparence normale après une bonne nuit de sommeil!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Dim 1 Avr - 10:54

Ravissante. Ce mot laissa Zelda sourire doucement. C’était agréable à entendre. Et comme il le disait, elle avait bien plus l’air d’une aventurière comme ça, mais n’était-ce pas justement l’objectif ? Elle voulait pourquoi être capable d’être utile et de se battre et se déplacer sans trop paraître pataude avec une grosse robe blanche ou quoi que ce soit du genre. Maintenant au moins, elle pourrait aider Pavel sans risquer de trébucher sur sa tenue. Certes la robe était très jolie, mais elle pourrait toujours s’en offrir d’autres. Pour le moment, il fallait voir le pratique avant toutes choses.

Il l’invita ensuite à un restaurant qu’il expliqua être à volonté, c’était une sorte de buffet où l’on mangeait comme on le souhaitait et le prix demeurait le même ! Plutôt curieux comme concept, mais c’était sympathique ! Zelda acquiesça et suivit donc son ami vers ce restaurant alors qu’il lui expliquait qu’ils avaient de la chance ; un bateau quittait le port en fin d’après-midi, aussi ils n’auraient qu’à tuer un peu le temps avant de partir.
« Tant mieux. Quoi que cela ne m’aurait pas importuné d’attendre jusqu’à demain ; cette ville est vraiment agréable. C’est très vivant comme endroit. » Il y avait beaucoup de gens qui se baladaient, des enfants, des chiens, des chats, des couples, des vieillards, tout le monde se trouvait dehors. Avec l’air marin, ça donnait un aspect plutôt serein au décor et Zelda appréciait.

Le restaurant était en vu lorsque quelque chose vint perturber leur avancée : dans le ciel, une petite chose apparue, et fonça dans leur direction ! Heureusement, elle s’arrêta avant de les heurter mais Zelda eut un mouvement brusque vers l’arrière qui manqua de la faire tomber à la renverse. Heureusement, elle retrouva son équilibre alors qu’une petite créature bleutée toute perdue apparaissait en marmonnant des mots qu’elle peina à comprendre. Elle était trop stupéfaite pour écouter en même temps !

Une onde de choc les frappa, sans douleur, mais assez pour les aveugler momentanément. Les gens qui se baladaient autour aussi semblèrent être touchés. Lorsque Zelda rouvrit les yeux, le petit extraterrestre était partit, laissant derrière lui une certaine cacophonie ! Les gens paniquaient un peu, mais la princesse déchue ne comprit pas de suite pourquoi. Elle regarda Pavel un moment, en quête de réconfort tout Event Avrilnaturellement, mais elle crut s’être trompée de personne pendant deux secondes… avant de réaliser que cette femme portait les vêtements de l’aventurier ! Elle était exactement au même endroit aussi, les traits étaient semblables. Le cœur de Zelda s’étouffa sur lui-même en croyant comprendre.

« Bonté divine, Pavel ?! » Elle porta une main sur sa poitrine pour marquer son étonnement, et sentit qu’il manquait quelque chose sous sa main… Inquiète, Zelda baissa le regard pour en effet constater que sa poitrine était toute plate, ce qui n’était décemment pas normal ! Elle se tâcha le corps, ses vêtements étaient les mêmes, mais ses traits, bien que toujours féminins et élégants, étaient un peu plus masculins. Ses cheveux toutefois n’avaient pas changés. « M-mais qu’est-ce qui nous arrive ? »
A voir tout le monde s’agiter à côté, c’était le cas de tous ces pauvres gens qui faisaient une balade en cette belle journée. Elle pouvait entendre une femme s’écrier qu’elle était devenue… eh bien, une femme, et vice versa, les hommes s’agitaient aussi.

« C’est cette petite chose qui nous a infligé ce sortilège ? » Demanda-t-elle en cherchant déjà le petit vaisseau argenté de l’alien bleu, mais celui-ci s’en était allé très loin, dans une autre galaxie, déjà ! Impossible de le rattraper… Soucieuse que cela ne dure, Zelda baissa le regard, incertaine de ce qu’elle devait penser. « Qu’allons-nous faire ? Nous ne pouvons pas décemment rester ainsi ! » Elle n’était pas trop à l’aise à être un… prince, on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Dim 1 Avr - 18:46

Même s'il aurait fallu attendre jusqu'au lendemain, Zelda n'en aurait pas été dérangée. Elle trouvait cette ville agréable et elle se sentait certainement déjà bien mieux maintenant que Pavel avait confirmé que cette tenue lui allait très bien. Tout semblait être fait pour inviter les gens à rester ici et il était vrai que l'aventurier lui même avait toujours apprécié ce quai où il restait généralement pour une nuit ou deux avant de bouger. Au moins, se disait-il, ils n'auraient pas à attendre des masses avant de pouvoir bouger et arriver dans un monde qu'il connaissait comme sa poche et sur lequel il aurait peut être l'occasion de trouver le passé de cette princesse déchue – ou du moins ce qu'il en pensait à en juger par ses habitudes et sa manière d'agir.

Pour l'heure, il faudrait aller à ce fameux restaurant dont il avait parlé un peu plus tôt et qui avait vraisemblablement animé Zelda d'une envie de tenter le coup. Cependant, ils n'avaient qu'à peine fait quelques pas dans cette direction qu'un alien se pointa dans son vaisseau pour mettre un peu de chahut au cœur de la ville. Bien qu'il avait dit quelque chose, Pavel avait été plus inquiet de savoir ce que Zelda faisait à ce moment là : il voulait être prêt en cas d'attaque au final. Mais il fut attiré par une onde de choc qui, à défaut de faire des dégâts avait touché tout le monde de manière indolore. Un vent frais s'était permis de se glisser entre les cheveux de l'aventurier alors qu'il relevait la tête pour voir ce qu'il se passait.

event_avril
Au moment où Zelda s'exclama, Pavel réalisa qu'elle avait changé... Pas des masses... Mais suffisamment pour que ça soit notable et, à en juger par la manière dont elle le regardait, il devait lui même ne plus être le même. En effet, physiquement, il sentait tout de même une certaine différence et n'eut qu'à baisser les yeux sur son corps pour s'en rendre compte. Ce genre de choses s'étaient déjà passées mais il n'en avait jamais été affecté... Mais quand il se remit en quête du petit extraterrestre qui était à l'origine de ce phénomène, il put se rendre compte qu'il était en tout évidence parti comme il était arrivé. Tout le monde autour d'eux étaient également troublé de se retrouver dans le corps du sexe opposé.

Ironiquement, bien qu'il était assez embarrassé de se retrouver avec une paire de lolos, Pavel tentait de garder son calme : personne n'était blessé et il se satisfaisait en constatant qu'il avait au moins toujours son équipement. Il espérait juste pas qu'il y aurait des effets désagréables suite à cette onde de choc. Il ne réfléchissait pas réellement à l'avenir non plus et à ce qui pourrait être gênant quand il aurait à se doucher ou quelque chose du genre... Cela dit, assurément, ça risquait de lui faire un coup de devoir s'occuper d'un corps qui n'avait jamais été le sien mais qui, pour le coup était lui même.

« Déjà, ça ne sert à rien de paniquer. » Sa voix semblait différente aussi et il avait manqué de s'arrêter de parler par la surprise. Il cherchait une solution qui ne venait pas... Mais il reprit la parole en se voulant encourageant bien qu'il sentait comme un doute s'immiscer dans son esprit alors qu'il le disait. « S'il nous a infligé une altération, ça n'a jamais été définitif... Je suppose qu'il faut attendre que ça se dissipe. » Parce qu'il doutait qu'un antidote y fasse quelque chose ou qu'un sort de guérison puisse le sauver de cette apparence. Et ça serait une expérience qui ne serait peut être pas désagréable à vivre. Une chance pour lui qu'il n'avait jamais jugé une femme trop faible pour agir sans quoi il aurait put se sentir dégoûté d'en être une.

« C'est certainement cette petite bête bleue qui a fait ça. Tout le monde à l'air d'avoir été touché par cette onde. » Mais ça n'expliquerait aucunement comment c'était possible. Il prit alors le temps de regarder Zelda et lui fit un sourire en tentant de se montrer rassurant. « T'inquiète pas, c'est pas si mal. » Elle n'avait pas du se voir et il se disait qu'elle voudrait peut être être rassurée. Il était vrai qu'il se demandait de quoi il avait l'air aussi. Ses cheveux s'étaient retrouvés détaché et il voyait qu'il y avait quelques boucles qui lui tombaient sur les épaules. Il les repoussa en arrière et regarda vers le restaurant en sentant qu'il avait mine de rien toujours faim.

« En attendant, autant faire comme d'habitude... Je suppose que tu dois toujours avoir un peu faim, non ? »

Faire comme si de rien était alors qu'il parlait maintenant à une beauté transformée en homme... Ce n'était pas évident mais il cherchait tout de même à relativiser les choses pour ne pas céder à la panique comme la majorité du monde dans la rue. Ca n'aiderait en rien et rester lucide lui permettrait peut être de trouver une solution. D'ailleurs, une solution, il en aurait peut être une sur le long terme... Il en fit part à Zelda alors qu'ils s'apprêtaient à arriver au restaurant.

« Sur mon monde, je connais au moins une personne qui pourrait peut être nous aider. » C'était confidentiel mais il avait entendu dire que maître Totto avait les connaissances nécessaires pour redonner forme humaine à une personne qui avait subi une métamorphose bien plus humiliante que ce qu'ils venaient de vivre donc tout n'était pas joué encore et si le sort ne s'estompait pas d'ici là, ça devrait pouvoir changer une fois sur Héra. « T'inquiète pas, il y a toujours une solution à tous les problèmes. » Il lui donna une petite tape sur l'épaule avec un charmant sourire pour ensuite l'inciter à entrer dans ce restaurant si elle s'en sentait capable. Le bon côté, c'était qu'elle se ferait moins regarder si elle n'était plus aussi femme qu'elle l'avait toujours été... Le mauvais, c'était que lui serait sans aucun doute bien moins impressionnant en étant devenue une femme par contre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mar 3 Avr - 12:00

Event AvrilCela ne servait à rien de paniquer ? Zelda n’était pas certaine d’être capable de rester zen avec ce qui lui arrivait actuellement ! Elle se sentait tout à fait embarrassée, et pas du tout dans son élément… Elle était peut-être amnésique mais elle était à peu près convaincue d’être une femme tout à fait féminine et élégante, et l’idée d’être dans les bottes d’un homme la laissait tout à fait inconfortable pour de… nombreuses raisons.

Pourtant, elle tâcha de ne pas trop démontrer son angoisse, quand bien même de nombreuses personnes tout près d’eux n’avaient de cesse de chercher une solution en courant partout ou en maudissant le ciel. Pavel mentionna que c’était peut-être une altération et que cela n’aurait donc rien de définitif ! Ce n’était qu’un mauvais sort et avec le temps, espérons, ça passerait ? Zelda fit une légère grimace incertaine.
« Mais… et si cela ne se dissipe pas ? » Sa voix était toujours assez claire et même douce, trop pour un homme, mais ça restait quand même la voix d’un garçon en toute évidence. Elle essayait de ne pas être trop négative mais elle craignait vraiment de rester ainsi pour le restant de ses jours… et ce n’était en aucun cas son souhait.

Comme le pensait Zelda, Pavel supposait aussi que c’était la faute de cette petite chose bleutée, mais voilà, la créature céruléenne s’en était déjà allée et ils ne pouvaient pas supposer la poursuivre là d’où ils étaient… Un brin démoralisée quand même, la princesse lâcha un soupir avant d’entendre Pavel suggérer d’aller manger quand même ; après tout, ils avaient encore faim, cela n’avait pas changé. Zelda ignorait si elle avait encore de l’appétit mais elle fit un effort quand même.

« Très bien… Allons-y. » Elle se sentait gênée comme si cela se verrait qu’elle était une femme jadis, comme si elle avait l’air ridicule. Pourtant, même Pavel avait dit que ce «n’était pas si mal», ce qu’elle pouvait traduire par elle n’était pas vilaine à regarder. Malgré cela, une certaine honte lui mordait les entrailles.

Au restaurant, on parlait déjà de cette histoire. Les rumeurs couraient rapidement ! Pourtant, personne ne les dévisagea, comme quoi cela ne se voyait pas tant que ça… Alors qu’ils allaient s’installer, Pavel lui parla d’une personne sur son monde qui pourrait peut-être les aider. Ils se dirigeaient justement vers Héra, puisque Zelda avait jadis raconté à l’aventurier qu’elle voyait des châteaux dans ses rêves, et que des palais, il y en avait là d’où il venait, donc ce serait une aubaine ! Ils pourraient peut-être aller voir cette personne.
« Tu crois qu’il pourrait nous rendre notre apparence normale ? » Elle ignorait de qui il parlait exactement, évidemment. Mais elle avait une confiance aveugle en Pavel et supposait qu’il ne lui raconterait pas des mensonges de ce genre. Surtout sur un tel sujet.

« Bonjour, que puis-je vous servir ? » Zelda sursauta en voyant un serveur arriver.
« Ehm, nous… prendrons le buffet, merci. » Elle se sentait maladroite, il la regardait elle, peut-être parce qu’elle était euh, l’homme ? Elle espérait quand même avoir dit quelque chose de logique, et à voir la tête du serveur – qui était tout à fait normal – elle comprit s’être débrouillée.
« Bien ! Je vous laisse aller vous servir ? »
« Oui, merci. »
L’homme partit, et Zelda lâcha un soupir qui s’étouffa un peu en un gémissement nerveux.

De retour avec une assiette bordée de pâtes, légumes, fruits de mer et une petite sauce, elle reprit.
« Tu as raison, autant faire comme d’habitude… Il est inutile de se laisser mourir de faim, cela n’arrangera en rien notre situation. Navrée d’être ainsi déroutée… Je ne sais pas comment… comment je devrais… réagir à une telle chose, à vrai dire. » Elle prit sa fourchette et piqua quelques pâtes. En même temps, qui saurait réagir à un truc pareil, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Ven 6 Avr - 17:56

event_avrilCa pourrait faire peur, Pavel lui même était quelque peu désarçonner pour être franc mais il ne pourrait pas perdre la face et se montrer trop vulnérable face à une Zelda qui comptait sur lui. Il lui fallait se démontrer sûr de lui et tout aussi franc qu'il ne le pouvait sans lui raconter quoi que ce soit qui pourrait l'amener vers de faux espoirs. Ce n'était qu'une hypothèse mais il l'avait pensé suffisamment réalisable pour lui en faire part dès qu'elle avait accepté d'entrer dans le restaurant.

Installés à une table, ils purent continuer de discuter normalement même si Pavel devait bien admettre que c'était quand même gênant de sentir des seins en s'appuyant simplement sur ses mains croisées devant la table. Incertaine, cherchant une confirmation, Zelda avait donc voulu savoir si cette personne pourrait vraiment leur rendre leur apparence normale. Il allait reprendre la parole pour pouvoir confirmer ou, au moins, affirmer que si une personne le pouvait vraiment, c'était ce maître Totto mais il sursauta presque en entendant un serveur s'adresser à Zelda pour se renseigner sur le menu qu'ils allaient prendre.

Du coup, elle lui répondit qu'ils allaient prendre le buffet simplement et ça suffit à le faire repartir avec pour seule indication qu'ils pourraient aller se servir. « Merci. » Murmura Pavel qui avait visiblement été troublé de ne pas être celui à qui la question était adressée. Comme elle se leva... Enfin il... Pavel ne le savait plus lui même... Il se leva à son tour à sa suite pour aller se servir, prenant le maximum possible pour remplir sa première assiette dans l'intention déjà d'y retourner vu qu'il n'avait pu rentrer que le quart de ce que le buffet présentait et encore... Une fois de nouveau installé, Zelda commençait à avoir trop faim pour se retenir et affirma qu'il était en effet préférable de faire comme l'habitude le leur avait indiqué et qu'ils trouveraient donc une solution en temps et en lieux.

Du coup, en toute raison, elle s'excusa d'être ainsi troublé mais Pavel secoua la tête négativement pour lui indiquer de ne pas s'en faire, réceptionnant une mèche bien plus épaisse de cheveux non loin de la bouche. Il la repoussa d'un geste nonchalant en entendant la fin de ce que disait Zelda à propos de sa réaction incertaine face à une telle chose. Il avait pris sa fourchette mais répondit avant de commencer à manger.

« N'importe qui de normal ne saurait pas comment réagir. Moi le premier ! » Il réfléchit à ses mots avant de poursuivre. « Sincèrement, comment tu crois que je me sens dans le corps d'une femme ? » A vrai dire, il réalisait seulement maintenant que sa souplesse en avait pris un coup. Il était déséquilibré à chaque fois qu'il tentait de se pencher en avant et il ne pensait pas pouvoir faire des sauts comme il en faisait en se levant. « Je n'ose imaginer ce que ça va donner si on ne récupère pas notre apparence avant de devoir se doucher pour dire. »

Ce n'était pas pour la stresser davantage mais surtout sur le ton de la conversation. Mais il était positif sur les effets et plutôt que de penser avec une certaine pointe d'anxiété à la suite, il reprit la parole pour lui faire part d'autre chose. « Je crois que c'était il y a deux ans. C'est passé aux médias qu'un fait similaire c'était produit. Mais c'était une transmutation de corps. Dans nos cas, j'aurais été transformé en toi et toi en moi. Quelque part, je t'avoue que je préfère notre situation actuelle. » Inutile de lui parler de la gêne ressentie dans ce cas si elle et lui auraient changés de corps. Là au moins, il se disait que s'il se verrait nu, ça ne serait pas le corps de Zelda qu'il verrait mais le sien s'il aurait été une femme. C'était tout de même plus supportable puisqu'il ne se sentirait pas mal vis à vis de sa camarade.

C'était surtout le respect du sexe opposé qui était mis à rude épreuve là. Après une bouchée, il reprit donc la parole pour conclure sur le point qu'il voulait apposer sur la table. « Quelque part, si on se sent si mal à ce qui arrive, c'est la preuve de tout le respect qu'on porte à l'humanité et plus particulièrement au sexe opposé. »

Il se sentit soudainement observé et Pavel tourna le regard sur le côté pour voir un homme le regarder avec une certaine envie d'aller plus loin. Automatiquement, le jeune homme repoussa un peu la bouchée qu'il allait prendre pour s'exprimer. « Qu'est-ce que tu regardes toi ? » Sa voix, bien que féminine, se démontrait toujours assez impressionnante, suffisamment du moins pour détourner les pensées et les intentions de cet homme qui retourna à son assiette. Comme si de rien était, Pavel retourna donc à ses affaires et continua de manger en attendant la réponse de Zelda.

Un peu troublé par cet homme, il avait voulu le regarder en biais mais sentit un morceau de sa bouchée tomber. Pour que ça tombe dans son assiette, il se rapprocha brusquement de la table et repoussa son assiette de sa poitrine. Le morceau lui tomba donc dessus. Il ne risquait pas de s'y faire tout de suite en tout cas à ces changements !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Jeu 12 Avr - 13:05

Event AvrilPavel admit ne pas savoir comment réagir non plus avec ce corps féminin : il était tout aussi perdu que la jeune femme dans cette situation ! Zelda s’en doutait fort bien, et en était navrée, malheureusement, ni elle ni Pavel ne pouvaient vraiment s’en défaire pour le moment. Cela dit, il lui confia qu’il y avait quelques temps de cela, un événement du même genre s’était produit, échangeant les corps de certaines personnes entre elles ! Zelda haussa les sourcils, étonnée d’entendre une telle chose.
« Ce type de mauvais sort serait courant ? Ce n’est pas très rassurant… » Il avait mentionné aussi qu’il appréhendait un peu le moment où il prendrait sa douche du coup et Zelda préférait ne pas y songer. Elle grimaça un peu avant de prendre une petite bouchée en espérant chasser cette idée de son esprit. Non franchement… elle préférait ne pas y songer…

Cela dit, l’aventurier mentionna que c’était une façon d’apprendre à respecter le sexe opposé. Et comme quoi, juste après, un homme le dévisagea, l’air de vouloir venir le draguer. Loin de vouloir se laisser faire et certainement mal à l’aise, Pavel l’envoya paître avant de se retrouver bien embêté par… eh bien, sa poitrine… Certes, un homme ne pouvait pas vraiment avoir l’habitude de ce genre de chose. Zelda se sentait de plus en plus malaisée par toute cette situation.

« J’espère vraiment que ce n’est que temporaire… » Elle semblait un peu dépitée, même si quelques minutes avant, elle avait dit ne pas vouloir déprimer pour si peu. « Je doute de me faire à une telle apparence. » Mine de rien, elle appréciait être une femme, et déjà qu’elle était amnésique, Zelda voulait quand même garder son apparence originelle ! Être elle-même quoi !

Ils terminèrent de manger. L’estomac plein, ils pourraient déjà un peu mieux y réfléchir. Malheureusement, Zelda ne connaissait personne qui pourrait les aider, et leur seule échappatoire éventuelle résidait donc en la personne dont Pavel avait parlé.

Pour le moment, ils avaient autre chose à gérer cependant.
« Nous devrions rentrer à l’hôtel en attendant l’heure du départ. » Ils pourraient ainsi permettre à Pavel de peut-être changer son haut ou au moins le nettoyer après le petit incident précédent. En étant dans la peau d’une femme toutefois, peut-être se sentirait-il un peu embarrassé de se défaire de ses vêtements… Décidément, cette situation était bourrée d’embarras et ils ne pouvaient que s’en contenter. Difficilement.

« Tu avais d’autres vêtements dans tes effets personnels ? » Demanda-t-elle en arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Dim 15 Avr - 11:49

event_avrilCourant, il n'irait pas jusqu'à dire ça... « Ca remonte à deux ans quand même... » Enfin, il lui semblait mais ce qui était sûr, c'était que ça n'arrivait pas tous les jour et que ça avait toujours été solutionné d'après les sources qu'il avait pu entendre. Mais, pour l'heure, ça poserait quelques problèmes et aurait de quoi faire déprimer n'importe qui. Oui, Zelda avait bien dit qu'elle ne souhaitait pas déprimer pour une telle chose mais les faits étaient difficiles à anticiper : elle doutait entre autre de se faire à cette apparence mais Pavel exprima son point de vue alors qu'il terminait de manger. « Je pense que ce n'est qu'une question d'habitude. »

Mais il était vrai que passer toute sa vie dans un corps pour terminer dans celui du sexe opposé du jour au lendemain, même pour une personne amnésique, ça devait être difficile à vivre. Le repas se terminant, Pavel se prépara à quitter la table pour aller payer mais il préféra laisser quelques gils directement sur la table pour que la personne qui la débarrasserait se serve elle même. Zelda lui proposait de retourner à l'hôtel pour attendre que le bateau n'arrive et ne s'apprête au départ. « Oui, allons y. »

Elle souligna le fait qu'il devrait en profiter pour se changer mais se demanda s'il avait d'autres vêtements dans ses affaires quand ils arrivèrent. « Oui... Enfin... J'en avais pris sans compter ce changement d'apparence... »

Il envoya son sac sur le lit et l'ouvrit pour voir ce qu'il y avait dedans... Un pantalon, un t-shirt et un manteau de voyage. Il voyageait surtout très léger et n'aurait donc pas de sous vêtements adaptés du coup. « Ca ira je pense... » Il voyageait avec elle et se disait donc que tant qu'elle approuverait ce qu'il lui proposait, c'était suffisant pour se dire que ça passerait. N'ayant pas encore pris l'habitude à sa condition, et ce malgré que c'était la cause de ce qu'il faisait, Pavel retira le haut sans le moindre avertissement et ne réalisa qu'une fois torse nu de ce qu'il venait de faire. Là où il s'attendait à son corps d'origine comme si retirer les vêtements allait dissiper ce sort, il put se rendre compte au visage de Zelda qu'il n'avait pas eu la bonne initiative et, dans un même mouvement qu'elle, il se retourna et se hâta d'enfiler son t-shirt. Il pourrait au moins remercier le destin de lui avoir laissé plus ou moins la même carrure...

« Désolé. » Fit-il alors en se retournant. « Comme tu l'as dit, on oublie bien vite ces changements quand on a passé toute sa vie... Enfin voilà quoi... Ca donne quoi ? » Il préférait changer de sujet et lui demander ce qu'elle pensait de ce que ça donnait. Le t-shirt était dans un vert assez sombre et en dehors du fait qu'il était un peu court sur la base, ça devrait passer. Sans trop savoir ce qu'il allait en faire, il enfonça la tenue qu'il venait d'enlever dans son sac et le referma pour le remettre en bandoulière autour de son corps. Il se laissa ensuite tomber sur le lit. Tentant de ne pas trop penser à ce qu'il avait pu voir juste avant. Il avait au moins confirmation d'une chose : son corps avait bel et bien changé et ce n'était pas de la faute aux vêtements.

Tout aussi désemparé que Zelda sur ce sujet, il ignorait complètement ce qu'il serait convenable de faire mais, ce qui était sûr, c'était que le bateau était censé arrivé sur l'heure du midi même s'il partait que le soir. « Penses bien à réunir toutes tes affaires avant de partir. On ne reviendra pas ici après. » Du moins, il ne souhaitait pas remettre les pieds à Luca tout de suite s'il retournait dans son monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mer 18 Avr - 8:55

Event AvrilNon, pour Zelda, ce n’était même pas une question d’habitude. Elle ne se voyait vraiment pas rester ainsi. Peut-être, oui, peut-être parviendrait-elle à s’accoutumer à cette déplaisante sensation, mais elle ne pensait pas être un jour à l’aise dans un tel corps ! Ce n’était pas celui avec lequel elle était née, ni celui avec lequel elle avait grandit. Ce n’était pas parce qu’elle était amnésique qu’elle ne se souvenait pas être une femme…

Bref, ils retournèrent à l’hôtel après avoir mangé, et Pavel trouva de quoi se changer. C’étaient des vêtements pour homme en théorie mais tant qu’il se changeait, ce n’était pas grave. Heureusement que je me suis achetée de nouveaux vêtements… Je n’ose pas imaginer le résultat si j’avais encore ma robe… La jeune femme soupira. Si tout ceci était un mauvais tour du destin, au moins, il avait attendu le bon moment !
Pendant qu’elle réfléchissait, Pavel avait récupéré un haut et entreprit de se changer sans réfléchir deux secondes au fait que maintenant, il était une femme, et que ça ne se faisait pas ! Zelda sursauta et détourna rapidement le regard alors qu’il s’excusait de ne pas y avoir pensé. Un soupir la quitta avant qu’il ne demande comment ça allait.

« C’est acceptable… Toujours plus que d’avoir un vêtement taché. » Il lui recommanda de récupérer toutes ses affaires puisqu’ils ne reviendraient pas à Luca de sitôt. Elle hocha du chef avant de vérifier la chambre, mais il n’y avait pas grand-chose sincèrement, elle ne voyageait pas lourd. Il n’y avait que ses bijoux qu’elle voulait garder, sa robe, elle s’en était déjà débarrassée, abimée qu’elle était ! Mais ses bijoux avaient une importance plus évidente, bien qu’elle ne se souvenait pas encore pourquoi…

Une fois dehors, elle suivit Pavel vers le port.
« Y a-t-il un paiement à effectuer pour le bateau ? Tu as de trop nombreuses fois payé pour moi, je tiens à payer pour ma place cette fois. » Elle lui était reconnaissante bien sûr, au départ, elle était perdue et elle ne savait pas vraiment comment fonctionnait la monnaie d’échange ou combien il fallait débourser ! Mais maintenant, Zelda pensait pouvoir se débrouiller. Il le faudrait bien, un de ces quatre.

« Sais-tu combien de temps durera le voyage ? » Sans doute que ce serait long… « Je ne sais même pas si je peux appréhender de monter sur un bateau… J’ignore si j’ai le mal de mer. » Elle eut une sorte de léger rire, comme, jaune et timide, difficile à dire. Elle trouvait triste de ne pas s’en souvenir, mais quelque part, ça avait quand même quelque chose d’un peu comique ? Autant essayer de voir le bon côté, eh…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Ven 20 Avr - 10:14

event_avrilMine de rien un peu gêné, se sentant comme un imbécile, Pavel avait demandé comment ça allait et Zelda lui répondit que c'était toujours mieux qu'un vêtement taché. Tant mieux dans ce cas. Ils purent faire le tour de la chambre pour ramasser toutes leurs affaires et quittèrent les lieux en direction du port. Là, elle demanda s'il y aurait un moyen de paiement et Pavel ne se risquerait pas à lui mentir même s'il s'apprêtait à payer pour eux deux. Il tourna la tête pour lui répondre et fut une fois encore surpris de ne pas voir la ravissante princesse qu'il avait l'habitude de voir mais il ne démontra pas sa surprise alors qu'il répondait en se concentrant à nouveau sur sa destination.

« Les sommes demandées par les transporteurs sont toujours les mêmes quand on passe d'un monde à un autre. Comme on passe de Spira à Héra, on aura donc cinq cent gils à payer. »

C'était une grosse somme et il ne savait même pas si elle aurait encore assez après les achats qu'elle avait fait. Lui même se disait qu'il devrait peut être en faire quelques uns pour au moins enrichir son panel de compétences. Mais il attendrait d'être revenu chez lui pour ça. « Si tu n'as pas assez, ça ne me dérange pas de payer ta place tu sais. »

Mais ce n'était pas le problème et elle risquait de s'obstiner pour payer. Ainsi, il ne chercherait pas à se mettre entre elle et ses décisions et passa à autre chose dès qu'elle lui en tendit une perche : la durée du voyage. Pavel en était bien conscient pour l'avoir fait plusieurs fois mais il ne pourrait pas positivement dire que ça serait rapide et, au vu de ce qu'elle lui appris ensuite, il espérait pour elle qu'elle n'aurait pas le mal des transports. « Normalement, une fois en pleine mer, ça passe... »

Pour ce qu'elle désirait savoir concernant la durée du trajet, il estimait que ça serait assez court compte tenu du fait que le bateau n'était pas le moyen de transport le plus rapide mais il n'allait pas chercher à lui faire part de ses impressions sur le sujet. « Et généralement, lorsqu'on n'a aucune surprise, le voyage dure un peu moins de deux jours. »

En y pensant, ça pourrait paraître horriblement long mais il s'enquit bien vite de la rassurer. « Ils ont de quoi nous tenir occuper heureusement mais il est vrai qu'avec le mal des transports en plus, ça peut être un enfer à passer. J'espère que ça ne serait pas ton cas. » Et quand bien même ça le serait, il connaissait des solutions pour le faire passer plus facilement mais ça resterait une expérience peu agréable pour la princesse oubliée.

Le port était en face d'eux du coup. Ils pourraient monter à bord du bateau tout de suite mais Pavel se tourna vers Zelda afin de s'assurer qu'elle soit prête. « Si tu es sûre de ne plus rien avoir à faire ici, on pourra prendre place dès maintenant dans le bateau. » En sachant qu'une fois le titre de transport payé, il ne leur sera plus possible de quitter le bateau.


Limite de niv1
Tremblement > Le sol se met à trembler brutalement sur une zone ciblée, causant de gros dommages à tous les adversaires. Magie générale de type terre sur toutes les cibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Sam 21 Avr - 10:36

Event AvrilCinq cent gils ? C’était une certaine somme, mais Zelda pensait pouvoir payer sa part. Pavel avait dépensé pas mal d’argent pour elle depuis qu’ils s’étaient rencontrés, et elle désirait à présent se débrouiller un peu seule. Il insista pourtant en disant qu’il pourrait payer pour elle si elle n’en avait pas assez ou quoi, et même sans regarder combien d’argent elle avait sur elle, Zelda secoua la tête.
« Je peux le faire. » Elle l’avait déjà dit ; elle ne voulait plus être un boulet, elle ne voulait pas être un poids, elle désirait vraiment se rendre utile et ça commencerait déjà par débourser pour ce dont elle avait besoin !

Par contre, si Pavel mentionna qu’ils pouvaient à présent monter dans le bateau, ils eurent une surprise en se préparant à grimper sur le ponton qui menait au navire. Quelqu’un se tenait devant, Zelda n’y avait pas trop fait attention en supposant que c’était l’homme qui demanderait à payer le passage, mais c’était un matelot qui était là pour empêcher que les visiteurs ne grimpent tout de suite.
« Désolé, nous avons trouvé un souci dans la coque du bateau. Nous devons nous assurer que c’est bien réparé avant de prendre la mer. Vous allez devoir attendre avant de monter à bord. » Ah ? Zelda eut un frisson. Honnêtement, elle était contente qu’il l’ait mentionné… elle n’aurait pas put le savoir évidemment sans ça mais l’idée d’être dans un bateau qui aurait put couler inopinément en plein milieu de l’océan, ça la rendait un peu mal à l’aise.

Zelda se tourna vers Pavel.
« Voilà qui change nos plans. » Elle haussa les épaules. Ils n’y pourraient rien de toute manière, donc autant continuer à faire le tour du port, ou simplement retourner en ville pour patienter ? Il faisait beau et ils pourraient toujours aller sur la place principale pour s’installer sur un banc ou un truc du genre ? Il y avait quelques stands où ils vendaient des sucreries et des glaces, par exemple… Il ne servirait à rien de rester planté là à attendre.

« Il n’y a nulle part où nous installer pour patienter ici. » Sauf les gros cartons de cargaison mais ce n’était pas le but ! Ils n’étaient pas là pour ça et Zelda se sentirait embarrassée de se hisser là-dessus pour attendre que le navire soit réparé. Il vaut mieux donc retourner sur la grande place. « Peut-être devrions-nous retourner sur la grande place ? Où il y a cette magnifique statue en forme de cristal ? J’ai cru y repérer quelques bancs. » Et ce serait toujours plus agréable que de rester debout à côté du quai.

Ils quittèrent donc le port, de toute manière, se dégourdir les jambes ferait du bien. Leur route les mènerait sûrement vers la grande place inévitablement, puisque tous les chemins de Luca menaient jusque là, sauf si on passait outre pour rejoindre la Route de Mi’ihen – et ce n’était pas là leur objectif.


MJ ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Yevon
Invokeur Originel

Invokeur Originel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mar 24 Avr - 17:24

Spoiler:
 

Yevon et Zaveid viennent de la route de Mi'ihen

event_avrilA la manière de le saluer, Yevon avait tout de suite su que Zaveid ne se souvenait pas de ce qu'il s'était passé la veille. Mais à en juger par son absence de réaction, Zaveid avait ensuite comprit qu'il y avait quelque chose et réalisa qu'il n'avait pas simplement rêvé. Le reste du réveil fut un peu plus rapide et absent de petit déjeuner du coup vu qu'il avait aussi vite eu un nœud dans le ventre que la confirmation que rien n'avait changé depuis la veille. Malgré tout, il s'était excusé de l'avoir dragué mais il en faudrait plus pour froisser Yevon si bien qu'il haussa simplement les épaules l'air de lui dire que ce n'était rien. L'erreur était humaine et il ne lui en tiendrait pas rigueur – même si ça parlerait déjà du comportement de Zaveid lorsqu'il était dans son temps libre et sans personne pour le tenir en laisse.

Ils purent donc prendre la route pour se rendre à Luca. Encore une fois, Yevon accepta de faire le trajet en hover pour gagner du temps et arriver en ville bien plus rapidement que s'il avait été à pieds. Une fois sur place, ils trouvèrent un restaurant où ils purent prendre un vrai petit déjeuner. La situation bien qu'elle était assez cocasse permettait de se fondre à la masse sans se faire reconnaître dans le cas de Zaveid. Ils ne parlèrent donc pas des masses de la mission du jeune homme étant donné que l'objectif resterait d'être assez silencieux jusqu'à être sûr que la personne qu'ils recherchaient ne soit pas ici. En outre, ils mangèrent assez rapidement pour ensuite ressortir du restaurant.

« Serait-il possible d'aller voir du côté de la clinique dès maintenant ? »

Il fallait bien qu'une personne remette le doigt sur cette mission mais Zaveid avait l'oeil quelque part ailleurs : sur un couple à en juger à ce qu'il se regardait, deux personnes assises sur un banc non loin de leur position. Il semblait les reconnaître... Mais à en juger par la manière dont il cherchait s'il connaissait ces personnes, il devait avoir un doute.

« Tu connais ces gens là ? » S'il avait posé la question, c'était surtout parce qu'il était tellement pas discret que tout le monde sur la place aurait sans doute pu savoir qu'il regardait dans cette direction. Et comme il avait tout un paquet de connaissances, ça devait être le cas... Maintenant, avec son état actuel, il ne serait pas reconnaissable lui même... Et Yevon espérait qu'il avait préparé une bonne excuse sur la manière dont il était maintenant équipé vu qu'il ne ressemblait plus des masses à l'homme qu'il était la veille au réveil.

« Si c'est le cas, tu devrais rapidement aller leur dire qui tu es parce que visuellement, je doute qu'on puisse le savoir. » C'était dit sur un ton sarcastique mais on pouvait noter une certaine ironie dans l'expression qu'il affichait maintenant. Être une femme le rendait un peu plus expressif au niveau du visage et ce malgré lui. En tout cas, on ne pourrait manquer le sourire qu'il venait d'avoir, un sourire clairement moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaveid
Héritier de la Foi

Héritier de la Foi

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mar 24 Avr - 19:50

event_avrilNon mais quel con quand même... draguer son arrière arrière arrière... bref, son ancêtre!! Quelle idée aussi de se pointer devant son nez quand on a l'apparence d'une femme relativement canon aussi! Faut dire que l'invokeur ne connaissait pas Zaveid tant que ça au final, mais maintenant, il devait avoir sa petite idée sur ses mœurs hein?

Encore un peu maussade en voyant que malgré le temps passé, il était toujours dans son corps de femme, le gardien refusa d'avaler quoi que ce soit et préféra filer droit vers Luca. Sa mauvaise humeur s'aggrava en arrivant en ville et qu'il se fit mettre une main aux fesses par un joueur de blitz qui passait à côté de lui

«NON MAIS ÇA VA PAS??» et il lui colla son poing dans la tronche, la surprise fut telle que le gars fila sans demander son reste, malgré tout, pas dit qu'il en reste là...

Les joues rouges, le gardien alla au restaurant avec l'invokeur dans l'espoir de se calmer en mangeant, cet accès de colère lui avait ouvert l'appétit et il se commanda un maxi menu avec du sucré ET du salé! Des œufs, du pain, des viennoiseries, du café et même un bol de céréales! La serveuse le regarda avec un air jaloux de celle qui se demande comment cette cliente peut garder la ligne en mangeant comme quatre!

Se tenant le ventre dans une position tout sauf glamour, Zaveid étouffa un rot avant de se lever et s'étirer longuement... l'invokeur n'avait pas perdu de vue la raison pour laquelle ils étaient là, lui!

«Ok ok... on y va. Vous êtes vraiment sérieux n'empêche! Vous êtes dans LA ville du jeu , du fun et de la belle vie et vous ne pensez qu'à MA mission... ça ne vous arrive jamais de...» il s'arrêta une seconde en fixant deux personnes assises sur un banc, il avait eu une impression de déjà vu en voyant la fi... euh non c'est un mec en fait non?

«J'en sais rien, le garçon me rappelle quelqu'un oui, mais... il me rappelle une fille. Peut-être son frère?» ce n'était pas possible, dans ses souvenirs, Zelda - il se souvenait de son prénom, ça commençait par Z, c'était facile! - était sortie de l'Au-Delà assez récemment, quelques mois tout au plus, les chances qu'elle ait un frère jumeau qui soit sorti récemment aussi étaient minces non? Et en plus, elle avait dit voyager avec un ami, hors là...

Zaveid baissa les yeux et regarda sa propre poitrine alors que Yevon suggérait d'aller lui dire qui il était

«Ils ont du avoir le même problème que nous!! Elle avait dit voyager avec un garçon, hors là, ce mec lui ressemble comme deux gouttes d'eau et il voyage avec une fille! Ils se sont surement inversés aussi!» force du désespoir à l'idée de pas être le seul dans cette galère - bon ok y'avait Yevon, mais il semblait s'en foutre, c'était pas drôle! - le gardien s'avança mais garda ses distances, il ne savait pas trop comment faire et il trouva un truc...

«Attendez, je vais essayer un truc... ZELDA?» il avait crié assez fort pour se faire entendre mais ne regardait qu'à moitié dans la direction de la jeune femme pour voir si elle se tournait dans cette direction, et ce fut le cas! Affichant un sourire radieux, Zaveid se précipita vers elle

«Zelda? Zelda sérieux c'est bien toi? C'est moi, Zaveid!  On s'est rencontrés à ce drôle de bal dans le manoir enneigé!!» il se tourna alors vers celui qui l'accompagnait, mais y'avait pas à dire, elle était canon comme ça et il ne put s'empêcher de regarder un chouilla trop au Sud avant de revenir vers la princesse désormais prince

«Toi aussi t'as croisé ce machin bleu? Sérieux c'est une invasion ou quoi?» il se redressa en croisant les bras pour cacher sa poitrine, c'était toujours horriblement embarrassant cette histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel Bane
Explorateur Intrépide

Explorateur Intrépide

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Mer 25 Avr - 18:22

event_avrilVisiblement, elle tenait vraiment à payer le bateau... Pavel n'allait pas l'en empêcher maintenant qu'il était sûr que c'était bel et bien ses intentions malgré le prix qu'il lui avait annoncé. Et comme elle ne souhaitait plus rien faire en ville avant de partir, elle était d'accord pour monter dans le bateau maintenant... Cependant, c'était sans compter un problème technique qui allait sans aucun doute retarder le départ. Le garde qui était devant le bateau – celui même auquel Pavel s'imaginait qu'il devrait débourser le prix du ticket – leur informa de repasser plus tard le temps qu'ils puissent régler un problème dans la coque de ce bateau. Ca arrivait souvent ça ? Jamais il n'avait eu ce genre de choses dans le passé et il n'était plus si sûr de vouloir utiliser cet engin pour retourner chez lui maintenant. Au moins, ils étaient conscients du problème et ne prendraient pas de risques.

« On repassera plus tard. » Fit-il alors plus à l'attention de Zelda que pour le garde lui même. Mais il faudrait trouver quoi faire du coup maintenant. Zelda proposa donc de patienter sur la grande place puisque c'était un lieu bien plus agréable qu'ici où il n'y aurait que peu de passage et trois fois rien à faire. « Bonne idée. » Confirma donc l'aventurier. Maintenant, ça resterait de l'attente pure et dure et rien d'autre à faire non plus. Mais au moins, il pourrait peut être discuter un peu avec Zelda une fois sur place, chose qu'il ne manqua pas de faire jusqu'à ce que deux femmes ne sortent du restaurant. L'une d'entre elles semblait jauger Zelda du regard comme s'il la connaissait. Ca ne passa pas inaperçu de Pavel qui se disait qu'il avait peut être mis la main sur une personne qui serait en mesure de dire qui était cette charmante princesse... Quoi que...

Il avait tourné le regard vers Zelda en réalisant que ça ne serait pas possible sous cette apparence là que quelqu'un la reconnaisse... Pourtant, le temps qu'il réfléchisse, cette femme avait déjà hurlé le nom de Zelda preuve étant qu'elle la connaissait bien.

« Cette personne te connaît tien. » Il ne lui disait pas en s'imaginant lui faire des fausses joies si ce n'était pas le cas mais pour lui, c'était une manière d'en savoir plus sur la passé de la princesse sans avoir à chercher plus loin. Il n'était pas conscient que Zelda l'avait déjà rencontré en outre... L'autre personne qui était avec cette femme qui avait crié était plus silencieuse, plus droite aussi, son regard paraissait bien plus sévère. Pavel ne s'y intéressa que le temps d'un regard pour voir que l'autre avait eu un vague intérêt pour sa poitrine. Il parla ensuite d'un truc bleu identique à celui qui leur avait fait cette mauvaise blague et il se sentit soudain bien plus enjoué de rencontrer une personne ayant vécu la même chose que lui. Ainsi, il comprenait donc que ces deux femmes étaient en fait deux hommes. Il en avait presque zappé l'endroit où ils avaient rencontrés Zelda... Du moins où celui qui parlait avait rencontré la princesse vu que l'autre ne disait rien pour l'instant.

« Vous aussi ? » Fit donc l'aventurier d'une voix toujours aussi féminine, trop pour lui à vrai dire. « Et vous savez comment conjurer le sort ? » Parce que c'était la seule chose qui compterait pour lui pour l'instant... Zelda serait sans doute du même avis avec ce qu'elle avait pu en dire. « Ca rassure de voir qu'on est pas tout seul en tout cas. »

Du coup, des présentations s'imposaient qu'il put juger de lui même. Il tendit la main vers Zaveid puis vers Yevon sans manquer de se présenter lui même vu que Zelda n'en aurait pas nécessairement besoin. « Moi, c'est Pavel. Je suis originaire de Héra. » Un nom qui associé à son apparence pourrait sonner bizarre, n'importe qui pourrait l'admettre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Nohansen
Princesse Oubliée

Princesse Oubliée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   Jeu 26 Avr - 10:04

Event AvrilZelda et Pavel s’éloignèrent du port pour retourner vers la place, ils ne pouvaient pas vraiment poireauter ici en attendant que quelque chose ne se passe, donc autant faire comme ça… Cependant, sur la route du retour, la jeune femme eut une sacrée surprise en entendant quelqu’un l’appeler. Elle sursauta, incertaine d’avoir comprit. Est-ce que quelqu’un d’autre s’appelait Zelda ? Ce n’était pas un prénom si commun, mais elle ne pensait pas vraiment que quelqu’un, outre Pavel, puisse la connaitre !
Au cas où, elle se retourna quand même, cherchant la personne qui avait appelée son nom. C’était une ravissante jeune femme avec de longs cheveux blancs et de grands yeux verts, comme des émeraudes. Elle lui rappelait vaguement quelqu’un, qu’elle avait crut voir dans un rêve un peu trop… réaliste… mais ce n’était sans doute qu’une coïncidence, non ?

Sauf que non, cette personne se précipita vers elle, la reconnaissant très clairement ! Elle s’approcha en disant s’appeler Zaveid et lui rappela qu’ils s’étaient rencontrés à ce bal dans le manoir couvert de neige… Oh ?!
« Ze… Zaveid !? » Sérieusement ? Ce n’était donc pas un vulgaire rêve cette histoire ? Il lui semblait bien que ça avait semblé beaucoup trop réel pour que ce ne soit qu’un rêve… Il semblait lui aussi avoir été frappé par la malédiction du petit bonhomme bleu. « Vous aussi ? Décidément… »

Pavel traduisit ce qu’elle voulait dire : il était rassurant de voir qu’ils n’étaient pas les seuls à souffrir de cette curieuse malédiction. Il se présenta ensuite et Zelda jeta un coup d’œil sur la belle dame qui accompagnait Zaveid – sans doute un homme en premier lieu. Elle avait une prestance impressionnante, son visage intimait le respect et une certaine forme d’autorité. Elle détacha ses yeux d’elle, un peu intimidée en fait.

« Je croyais que cette curieuse demeure était le fruit de mon imagination… » Admit-elle à Zaveid. « Quoi qu’il en soit, c’est un plaisir de te revoir. Même si c’est dans une situation comme celle-ci… » Ils étaient tous assez maladroits, dans des corps qui ne leur appartenaient pas. Il lui semblait que Zaveid avait parlé d’un homme qui l’accompagnait, seulement vaguement, lorsqu’ils étaient dans ce grand manoir. Peut-être que c’était cette dame, seulement transformée en femme, finalement. Comme Pavel, comme eux tous.

Elle tourna le regard vers la dame en kimono et se risqua à s’adresser à elle.
« Je suis Zelda, enchantée. » A vrai dire, elle eut un nœud dans le ventre. Elle était aussi bien sublime qu’intimidante. Il y avait quelque chose de royal chez elle. Ou lui. Enfin, chez cette personne. Quelque chose de très autoritaire et sévère aussi.

Enfin, son regard se dirigea vers Zaveid à nouveau.
« Nous allions prendre un bateau pour rejoindre Héra, mais le navire a quelques soucis, nous devons attendre… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans la Sphère de Luca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la Sphère de Luca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» sphère mystérieuse
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Luca-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives