Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Un reveil difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Un reveil difficile   Dim 6 Déc - 15:08

Linoa et Lyte sont à l'infirmerie de la BGU après un combat acharné contre Ultimecia quand cette histoire commence...
~ Like a Star @ heaven ~

LinoaEncore cette clairière... c'était la même clairière, un tapis de fleurs, des pétales et cette brise douce qu'il y avait toujours ici... j'étais seule. Au début, tout m'avait semblé normal. J'avais marché de longues minutes, des heures peut-être. Le jour ne s'était pas encore levé, le temps restait comme figé dans ce même crépuscule. L'aube refusait de laisser place au jour.

Ça faisait un moment que j'étais là, j'avais avancé vers les ruines, passé des cours d'eau, marché, marché et encore marché... mais les bâtiments semblaient toujours s'éloigner un peu plus, comme un mirage. Je finissais par m'assoir.

Est-ce qu'Ultimecia m'avait envoyée ici ? Est-ce que j'étais... morte ? Que faisait Squall ? Et Laguna ?  ...  Lyte... ? Où étaient-ils ? Que faisaient-ils ? Même Angel ne pouvait me suivre là où j'étais, n'est-ce pas ?

...

J'avais passé de longues minutes ainsi, les jambes repliées contre moi à me balancer. Une sensation de froid s'emparait de moi. J'entendais des bruits pas derrière moi, je me levais ; je voyait une ombre familière s'éloigner de moi. « Squall ?! »

Je me précipitais pour arriver jusqu'à lui... mais alors que je m’apprêtais à l'atteindre, il se retournait... ce n'était pas Squall. Je faisais un pas en arrière, l'homme reprenait sa route. Je voyais Zell plus loin, il me faisait signe et m'appelait. Je m'approchais de lui. Mais une autre moi me traversait pour aller le rejoindre.  « Zell! Non, ce n'est pas moi! C'est Ultimecia ! »

Il ne m'entendait pas, je les suivais, ils arrivaient à l'orphelinat, ils étaient tous là... Ils riaient avec elle. Squall était là, à sa merci... il ne se doutait de rien.

« Vous ne comprenez pas... ce n'est pas moi ! » Une larme roulait sur ma joue. Je ne pouvais pas rester les bras croisés... Un appel me sortait de ma réflexion, j'entendais mon nom. Personne ne réagissait, je me tournais, Lyte était là, il m'appelait...

« Lyte ? Tu me vois ? », il me faisait signe d'approcher... je passais la porte pour le rejoindre. Il le tirait par la main pour m'entrainer avec lui.

...

Ça n'avait peut-être aucun sens, mais après ça, on se retrouvait dans un endroit rempli de Chocobos. Je n'avais jamais rien vu de pareil. Devant nous, un grand bassin où tombait un immense toboggan, quelques nénuphars et ... mais attendez...

« Euh... Tu as récupéré un autre orbe ? On est dans un temple, tu crois ? » Étrangement, je semblais avoir totalement oublié ce qui s'était passé avant.
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Lun 7 Déc - 20:32

Normalement, tenir la main de Linoa me permettrait de la repérer et de la retrouver dans son état léthargique. Du moins, selon les dires de Zébal. C'était assez anxiogène, car je ne savais pas du tout si je ne me faisais pas encore avoir. Mais, toutes ces bizarreries m'intriguait au plus au point. 

Le paradis des chocobo était fidèle à lui même, les chocobos jouaient comme si de rien n'était. Bizarrement, je me posais la question de savoir si ce lieu existait si personne ne dormait. Mais entre les décalages horaires et autres, il y'avait forcément toujours quelqu'un à dormir, non ? 

Mais pas de traces de Linoa... Enfin, en apparence car un portail était ouvert à côté de moi et je pouvais y distinguer le dos de Linoa, j'essayais de l'appeler de toutes mes forces mais elle ne semblait pas comprendre ou voir le portail, je tendais donc ma main, en essayant pouvoir l'attraper, ce que je réussis à faire et l'extirper de son mauvais rêve... 

A l'entendre, elle allait bien mais ne semblait pas savoir où elle était ni pourquoi surtout... 

" Tu es en plein rêve, enfin, nous sommes... Après notre combat contre Ultimecia, tu t'es "endormie" et pas moyen de te réveiller...

C'était peut être stressant de lui expliquer comme cela, mais elle n'a pas eu le temps de répondre que le temps se figeait... Tous les chocobos s'étaient arrêtés comme si on avait mis arrêt sur image devant un film, même les ondulations de l'eau s'étaient figés. 

Plus aucun portail, tous s'étaient volatilisés mais un autre plus grand venait de faire irruption devant nous... Pas d'autres choix que de l'emprunter, surtout que j'avais un pressentiment sur la personne qui l'avait fait apparaître. 

Cela débouchait sur une salle immense, c'était un peu déroutant, le sol sous nos pieds étaient translucides, et en face de nous, quatre murs qui ne débouchaient nulle part. Les murs étaient sombres, sans fenêtre ni porte. En dessous de nos pieds, se tenait un grand cadran d'une horloge dont la grande et la petite aiguille faisait une course incessante. 

Trois personnes se tenaient en face de nous, Patrick le Mog que nous avions rencontré au tournoi, Zébal de ses habits noirs et un vieil homme que j'avais rencontré à la bibliothèque de la BGU, Vascaroon, son conseiller. 

"Bonjour à tous les deux. Mademoiselle Heartilly, on ne s'est jamais rencontré... Zébal Yami... Mais l'heure n'est pas aux mondanités, si je peux m'excuser ce jeu de mot mal placé.

Zébal tenait à expliquer ce qui s'était passé, d'après lui, le coma de Linoa est dû à une "erreur" temporelle, dû d'on ne sait quoi...

"Il faut bien comprendre que le temps n'est pas une ligne mais une boucle... Regardez, sous vos pieds, les heures et les minutes défilent mais une fois que la petite aiguille, a fait un tour complet, le temps, en l'occurence, la journée, recommence et ainsi de suite. Maintenant, observez bien...

Zébal avait fait apparaître une seconde horloge au sein même du diamètre de la première. Il semblait très à l'aise avec le paradis des chocobos et les possibilités qui lui revenaient. Les deux horloges étaient totalement synchro, jusqu'au moment où il claquait les doigts, une première fois. L'horloge du centre s'arrêta, et il  reclaqua des doigts pour qu'elle reparte.

"Il suffit d'un tout petit rien pour que les deux horloges ne se correspondent plus, que les deux lignes du temps soient différentes... C'est un peu ce qu'il se passe, et j'ai bien peur que mademoiselle ne se réveillera pas dans cette ligne temporelle si...
Et pourquoi nous dire tout ça ? On peut faire quoi ?

Je commençais à paniquer, si j'avais bien compris, il n'y avait rien à faire..? 

"Par chance, j'ai ici, un instrument qui pourrait vous permettre de réparer les "bugs" temporels en y retournant via vos rêves mais cela comporte des risques... Vous pourriez empirer les choses mais vous pourriez aussi disparaître avec son lot de conséquences sur le reste. Si jamais, vous revenez à une époque et que vous croisiez votre "vous", la ligne temporelle ne pourrait l'encaisser et vous supprimerait totalement... A vos risques et périls...
Mais, pourquoi nous proposer ça ? 
J'ai des intérêts à vous aider, cette fois-ci, et, je sais déjà que dans le futur, tu me le rendras Lyte... Je crois que tu le comprendras bien assez tôt... Patrick va vous accompagner, il saura vous guider... Mais si Linoa ne peut pas chasser Ultimecia avec le médaillon, elle la plongera toujours dans un coma profond...

Je jetais un oeil au mog qui n'avait pas l'air super content de son sort... Je me tournais vers Linoa... 

"C'est un peu confus tout ça, mais je pense avoir compris... On y arrivera !

Je préférais être sûr que tout va bien pour elle avant de partir pour notre première destination...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Jeu 10 Déc - 14:02

Linoa" Tu es en plein rêve, enfin, nous sommes... Après notre combat contre Ultimecia, tu t'es "endormie" et pas moyen de te réveiller...

Voilà les paroles de Lyte, alors que je me retrouvais dans un endroit très étrange, remplis de Chocobos. « Après notre combat contre Ultimecia ?... De quoi est-ce que tu parles ? Tu as reçu un coup sur la tête, Lyte ? Je pensais bien que tu n'avais pas l'air dans ton assiette. » Non, je ne m'en souvenais pas... pas encore du moins. Pour le moment je pensais surtout que Lyte déraillais. Difficile de se rendre compte qu'en fait, c'était bien nous qui étions en train de dérailler dans ce cas...

Mais, sans que je puisse même m'assurer que tout allait bien pour lui, enfin dans sa tête, vu qu'il semblait en plaine forme, physiquement... tout s'était arrêté. « Ultimecia ?! »

Peut-être que Lyte serait surpris que je puisse penser ça. Pourtant, c'était la seule que je connaissais qui avait autant de prise sur le temps. Lyte ne semblait pas surpris alors qu'un immense portail s'était dressé devant nous. Je n'avais vraiment aucun souvenir d'être arrivée ici par un portail... mais Lyte m'entraina dans cette immense porte qui semblait nous mener droit vers une autre dimension. Étrangement, ça ne m'avait pas vraiment interpelée.

On arrivait dans une immense salle, croyant que j'allais tomber, je m'étais agrippée au bras de Lyte avant même de comprendre qu'on pouvait “marcher” sur ce qu'on avait sous les pieds. Une aura étrange emplissait les lieux. À la fois puissante et inquiétante. Cette horloge... c'était vraiment Ultimecia ? Je levais enfin les yeux vers les trois personnages qui nous faisaient face. L'un d'eux, un homme aux cheveux noirs, et qui paressait jeune pour l'assurance qu'il avait, prit la parole. Patrick le mog et un vieil homme se tenaient à ses côtés. Je ne pouvais pas m’empêcher de froncer les sourcils à leur vue. Ce qui ne s'arrangea pas du tout lorsque notre hôte ouvrit la bouche pour s'adresser à nous deux, puis à moi. Il connaissait mon nom.

Je regardais Lyte rapidement. Cherchant une explication à tout ça dans son regard. Puis je m'adressais à ce Zebal. Pas grand chose, juste un “bonjour” que je devais reconnaitre manquer un peu d'assurance. Cet homme ne m'inspirait vraiment pas confiance... quelque part, j'avais deviné qu'il s'agissait du “roi noir” dont Lyte avait parlé et celui là même qui lui avait “donné” sa lance mystérieuse... non, en fait, c'était évident. C'était lui. Je ne l'imaginais pas vraiment comme ça...

L'homme poursuivit, parla du temps... de boucles temporelles et nous invita à observer sous nos pieds, une nouvelle horloge venait d'apparaitre. Sa course était la même que la précédente... les quatre aiguilles tournant à l'unisson. Mais un “incident” vint tout détraquer. Et Zebal venait de nous indiquer que nous avions sauté dans une autre ligne du temps. J'étais un peu trop perdue dans mes pensées pour pouvoir y redire quoi que se soit. Le cauchemar... recommençait. Mais ce n'était pas le première fois, j'avais déjà été perdue dans le temps... nous l'avions tous été. Mais est-ce qu'on avait nous aussi changé de ligne de temps ? Est-ce que mon père, Eléa... Watts, Zone... et les autres étaient les personnes que j'avais toujours côtoyé ? Je ne m'étais jamais posé cette question... et au simple fait d'y penser, j'en avais l'estomac qui se nouait. Est-ce que ça veut dire que si on retourne dans notre monde, à notre époque... le Squall qui y serait ne serait pas le même ? cette pensée ne pouvait pas me laisser tranquille.

Je regardais Lyte alors qu'il demandais, plus réactif que moi, ce qu'on y pouvait. Il devait comprendre que je n'étais pas bien. Je ne tarderai pas à lui dire, mais... cet homme qui était là... et Patrick, que faisait-il là ?

L'un dans l'autre, je pouvais difficilement parler à Lyte. Finalement, j'écoutais ce que Zebal avait à dire. Encore une machine étrange ? Et en fait, à chaque fois, Lyte posait les questions que je me posais... enfin... à chaque fois sauf une. Au lieux de ça... il se tourna vers moi, pour m'encourager. Moi aussi, j'avais compris... en fait, tout cela me faisait penser à Ellone... cet instrument aurait-il donc le même pouvoir qu'elle? Malheureusement, je savais qu'Ellone se cachait à cause de ses pouvoir, il ne devait en aucun cas apprendre l’existence de la “grande sœur” de Squall. En aucune manière...

Pourtant à l'évocation de tout cela, quelque chose, comme une douleur se faisait sentir dans ma tête... elle faillit me faire tomber mais s'arrêta, je me souvenais... Ultimecia... Laguna, Nina... Lyte... ma chute après le combat... je m'étais vraiment endormie ? Je faisais un rêve... lucide ? Lyte aussi ?

Alors, je respirais un grand coup, puis je faisais signe à Lyte de ne pas s'inquiéter pour moi, le moment viendrait où je pourrai lui parler. Mais pour l'heure, j'avais une question, moi aussi.

« Comment savez vous tout ça? ... Et que se passerait-il si nous ne faisions rien ? Il n'y a pas d'autres moyens ? Je veux dire... je ne me réveillerai pas ?

Et puis... ça veut dire que je dois faire en sorte que le médaillon ne se brise pas ? C'est ça ?
»
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Ven 11 Déc - 11:36

Il semblait que Linoa retrouvait ses esprits au fur et à mesure des explications de Zébal, elle qui semblait ne rien se rappeler de sa confrontation avec Ultimecia... Peut être était-ce les effets du coma ? Ou celui de la lésion du temps ? 

Zébal était impressionnant de calme. C'était comme si il récitait une leçon ou une visite guidée qu'il aurait répété maintes et maintes fois... Ce mec était inhumain, j'en étais persuadé. Mais, dans ce cas, il avait l'air utile pour nous... Trop pour être honnête ? 
Il est sûr que la contrepartie sera certainement salée. J'étais dans mes pensées tant qu'à ce qu'il attendait de nous plus tard quand Linoa posa une question à son tour. La réponse de Zébal en fut aussi étonnante. Il y'avait bien quelque chose que personne ne pouvait maîtriser... le destin et le temps ! 

" Je sais tout ça parce qu'on me l'a dit. Mais si je vous dis qui, vous n'allez pas me croire... Mais je ne saurais vous dire quelles autres possibilités vous avez, car c'est celle-ci que vous avez déjà choisi. C'est un peu complexe mais je ne suis pas sûr que vous pouvez y changer quoi que ce soit..." 

En d'autres termes, on ne fait que faire ce qu'on doit faire... Je commençais à me demander si ceci était vraiment réel. Notre objectif réel était d'empêcher le médaillon de se briser. Ce qui semblait être la seule défense connue à ce jour... Cela n'avait pas l'air compliqué. Et lorsque Patrick nous amena une montre à gousset sans aiguille, le temps de se focaliser sur l'objet que Zébal et Vascaroon s'étaient déjà volatilisés. On ne pouvait en savoir plus... Ni même où a été trouvé cet objet... De toute façon, connaissions nous la jeune femme qui lui avait permis de l'avoir ? 

"Bon, je suppose qu'on a pas le choix, hein ? T'inquiètes pas, ça se passera bien... Au pire, on pourra revenir sur nos choix si on fait les mauvais, hein ? 
Oui, kupo. Sauf si vous vous croisez... L'important c'est la discrétion, surtout ! 
Et notre première destination ? 
Voyons déjà ce qui n'a pas marché à la serre de combat, kupo !

___ ____ ____ ___ ____ ____ ____ 

Après un passage par un portail plus petit que Patrick avait engendré par l'artefact, nous nous retrouvions dans la serre de combat, tapis dans les feuillages. Au moins, nous étions sûr de ne pas nous faire voir de cette manière. Je regardais ma montre, nous étions bien plus tôt dans la journée, mais alors qu'il était l'heure du rendez-vous tant attendu, personne ne semblait être là...

"Y'a pas un truc qui cloche là ? 
Effectivement kupo, vous devriez être là depuis plusieurs minutes déjà... 
Ca veut dire qu'il s'est passé quelque chose ? "

Je regardais Linoa qui avait l'air extrêmement silencieuse... 
"T'es sûr que ça va ? Ca fait peut être beaucoup d'un coup mais si on a réussi à avoir le cristal de l'eau tous les deux, on va bien réussir à régler ça, non ?

Le cristal de l'eau... C'est rigolo comment parfois on parle de choses qui ont un vrai intérêt au moment présent. Enfin, ce n'était pas très risible dans le cas présent... Et si Patrick était songeur pour essayer de trouver ce qui clochait, Linoa l'était d'autant plus...

"Je ne comprends pas, kupo. Zébal m'a juste dit qu'il y'avait des endroits où des erreurs s'étaient glissés mais il ne m'a pas dit s'il y'avait un ordre logique... Je pense qu'on trouvera rien ici mais il faudrait trouver où et quand aller... Qu'est-ce qui est différent ici que dans la vraie version ?

Il fallait trouver une idée pour savoir où chercher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Mer 16 Déc - 11:22

LinoaOn ne pouvait rien y changer ?! ... Non ! Je ne le croyais pas. C'est ce qu'avaient pensé de nombreuses personnes quand on s'était engagés dans le combat pour la libération de Timber. Scander “Timber libre !” ne suffisait pas, bien sur, il fallait agir. Et c'était pour ça que nous, les Hiboux de la Forêt, avion “pris les armes”.

J'avais pensé... sans doute un peu trop pensé, car alors que je levais la tête pour dire ce que je pensais à ce Zebal, quelconque Roi Noir dont il s'agissait... (il semblait plutôt “amical”, malgré le détachement et la froideur avec lesquels il parlait) lui et le viel homme qui l'accompagnait avaient disparus.. Je me tournais vers Lyte... un frisson me parcourait.

Patrick, lui, était là. Lyte se voulait rassurant. « Lyte... je suis sure qu'on peut changer les choses, crois moi, on va y arriver. J'ai plus de potentiel que j'en ai l'air. » Même si il m'arrivait parfois de perdre mes moyens...

Mais Patrick avait repris la parole et venait d'ailleurs de m'arracher le premier sourire de “la journée”. « Et c'est toi qui parles de discrétion ? » Je mettais mes mains sur mes hanches pour pencher mon nez vers le Mog : « Si tu as l'intention d'être aussi discret qu'au tournois... on est pas sortis de l'auberge ! Mais je te laisse le bénéfice du doute ! Allez, on te suit ! N'est-ce pas Lyte ?! »

Nous entrions dans un portail, je pouvais bien me rendre compte de ce que c'était cette fois. Et petit à petit, une idée de la réalité m'était revenue. J'étais vraiment... consciente. C'était vraiment étrange. Ca ressemblait à ça ce que vivaient squall, Quistis, Selphie et Zell quand ils retournaient dans le passé de Laguna grâce à Ellone ? Pourtant cette fois, nous étions bien “nous”. Je me remémorais tout ce qui s'était passé à présent. Ultros, Ekyu, le Cristal, Nina et Laguna... Ultimecia et ma perte de connaissance. Je me souvenais de tout.

Nous étions arrivés dans la serre de combat... mais quelque chose clochait. Lyte essayait encore de m'encourager... je ne savais même pas pourquoi. Mais plus ennuyeux, il parlait du Cristal de l'eau devant Patrick ?! « Lyte ! Non, arrête ! » Je lui avais mis la main devant la bouche. Patrick me regardais distraitement, il ne semblait pas avoir trouvé quoi que se soit d'étrange dans tout ça. Il était occupé à réfléchir à la situation. Un mouvement derrière nous me mit en garde, après que le Mog ait terminé de nous faire part de sa réflexion. On ne trouverait rien ici, hein ?

« Euh... dé... trompe-toi, Patrick... on trouvera bien quelque chose ici, mais... surement des monstres, alors vite, sors nous d'ici, on réfléchira à tout ça en lieux surs. »

Il se précipitait pour ouvrir un autre portail. On s'y précipitait, mais le monstre, un Orchida; essayait de passer lui aussi je tentais de le pousser avant qu'on ne referme le portail, mais il fallut qu'on me retienne de justesse par ma veste avant que le portail ne soit fermé pour qu'il reste dans son espace temps. Je finissais assise par terre (pour dire gentiment). « Fuuuu~ J'ai eu chaud ! Bon... Patrick, je pense qu'on devrait réfléchir un peu à un plan avant d'y aller. Réunion ! »

Je faisais signe aux deux autres de se mettre en “rond” pour prévoir le prochain mouvement. C'était bizarre... mais j'avais l'impression de retourner dans le temps, avec Zone et Watts.

« Bon... si j’ai bien compris, on doit faire en sorte de ne pas se rencontrer soi même, et que le médaillon ne soit pas brisé, c'est ça ? Lyte... peut-être que si je te le donne avant le combat, ça devrait aller, tu ne crois pas ? Bien sur on ne peut pas se rencontrer... mais.. c'est .. là... qu'intervient Patrick ! Si je t'écris un message et que Patrick te le donne dans le passé, tu devrai récupérer le médaillon et on pourrait alors l'utiliser pendant le combat, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Ven 18 Déc - 13:47

Même quand on est dans le noir, on a toujours des personnes qui nous illumine les environs. Ce genre de personnes qui vous arracherait un sourire dans la tristesse la plus totale, vous remonterait le moral dans la moindre déprime, vous font aimer la vie juste par leur présence. C'était le cas avec Linoa, on se remettait sans cesse le moral, et là, c'était à moi d'être fort pour la rassurer. Ce n'était pas qu'un simple rêve, on jouait sa santé dans le vrai monde si tout ceci était vrai. Et, on avait pas intérêt de se dire que c'était faux, dans tous les cas...

Linoa houspillait Patrick le Mog quand il conseilla la discrétion. C'est vrai qu'au tournoi, on entendait que lui mais c'était pas avec un fond méchant. J'éprouvais un peu de pitié pour celui qui s'était fait noircir par le roi Noir. Il n'était plus le même depuis ce moment, physiquement, plus sombre bien sûr, mais aussi dans son attitude, où il semblait blasé et dépité de ce qui lui arrivait. De vouloir profiter des pouvoirs du Mog était passable encore, mais le rendre en esclave me révoltait un peu et démontrait bien les desseins noirs de Zébal... Ce n'était plus de la méfiance, peut être de la défiance. Mais, l'heure n'était pas aux suspicions mais à l'action.

On était maintenant arrivé sur place mais notre absence était bien présente. J'avais évoqué le cristal de l'eau et Linoa semblait vouloir me faire taire. Je n'osais pas lui dire que Zébal devait certainement être au courant de ça aussi. On en parlerait plus tard...

Mais un invité surprise végétal pensait pouvoir user de son suc pour nous digérer avant de nous avoir assuré de notre comestibilité. Par réflexe, Patrick envoya un portail et Linoa eut chaud de ne pas rester en compagnie de la plante omnivore.

Il est vrai que la solution, ce serait que je possède le médaillon pour l'utiliser pendant le combat, mais, le soucis était qu'on était déjà pas au combat à ce moment précis. C'est que quelque chose devait se passer dans le passé pour que le cours de l'Histoire ait changé. Mais Patrick m'avait devancé.

"Le soucis, c'est que vous n'êtes pas là où vous devriez être, il faut voir où le cours de l'Histoire a changé avant..."

Il fallait que j'en ait le coeur net, j'avais un mauvais pressentiment, si je pensais avoir une impression de déjà vu, il fallait que j'en ai le coeur net.

"Tu peux nous ramener à Timber, il y'a plusieurs semaines ? Je veux vérifier quelque chose ? "

Le mog s'exécuta et nous arrivions dans Timber, si mon instinct était bon, nous devrions nous planquer une nouvelle fois. La ruelle était mal exposé au soleil, ce qui lui donnait un aspect sombre comme un coupe gorge peu fréquentée et fréquentable. Je regardai Linoa, lui expliquer mon idée serait compliqué sauf si le cas concret se montrait devant nous.

"Je voulais vérifier un truc, et si je me trompes pas, nous devrions arriver..."

Marché de Timber, au loin se distinguait une jeune femme brune et un jeune homme aux cheveux en bataille. C'était assez perturbant de se voir en vrai, et je comprenais que si nous les croisions, la confrontation pourrait donner des conséquences très néfastes.

Je me souvenais de ce moment, nous faisions nos emplettes et peu après, nous allions acheter ce qui nous a vraiment facilité la tâche contre les gardiens du cristal de l'eau... Tout se passait comme dans nos souvenirs jusqu'à un moment particulier.

"Hey, regardes, tu te souviens qu'on est allé chez l'homme après, près de la gare pour la larme d'hibou !?" Pendentif qui nous avait bien protégé des sorts aquatiques...

Mais là, rien, Lyte et Linoa semblait s'apprêter à partir et à quitter les lieux.

"Il faut pas qu'on parte ! "

Je prenais alors un caillou à terre pour le lancer, c'était un réflexe idiot mais je réussissais à toucher le crâne de mon moi du passé. Et je comprenais enfin tout... Mais je préférais qu'on recule tous au cas où...


"Je commence à comprendre, vite reculons... Je me souviens avoir été touché par un caillou sur le marché, et c'est ça qui nous a fait changer de direction, tu te souviens ? En fait, c'était déjà moi qui nous indiquait la marche à suivre...
Et donc, nous étions dans le futur où tu l'avais pas fait, ce qui veut dire, que sans cela, l'histoire était différente et que vous ne vous retrouviez pas dans la serre de combat.
Oui, mais, il y'a peut être d'autres choses qui font qu'on était pas dans la serre ? Regardez, c'est moi où je n'ai pas la lance de Zébal sur moi ?
"

J'espérais que Linoa comprenait aussi vite que moi. C'était un vrai méli mélo tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Lun 21 Déc - 10:02

LinoaJe n'avais pas vraiment fait très attention au fait que Patrick ait pu changer. Je n'avais pas eu le temps peut-être... enfin, c'était aussi que je ne le connaissais pas beaucoup ; Lyte par contre, semblait le connaitre.

Il ne m'avait pas parlé de tout ce qu'il savait... par manque de confiance ou juste, comme tout le monde aimait bien faire autour de moi, pour éviter de m'inquiéter ? Je savais au fond que quelque chose ne tournait pas rond avec Lyte. Mais c'était plus compliqué avec lui qu'avec Squall. Squall n'avait jamais cherché à me rassurer, il était même parfois très inquiétant sans vouloir l'être. Lyte, au contraire, avait cette manie de me rassurer alors que lui même ne semblait pas forcément y croire, et dans ce cas, j'étais pas très rassurée moi même.

Lorsque Patrick avoua qu'on aurait du être là, à ce moment précis avec Laguna et Nina... je soupirais. Cette histoire allait être compliquée, je ne comprenais pas bien en quoi, et comment surtout, on allait pouvoir me “réveiller” de cette manière. La dernière fois que ça m'était arrivé, c'était pour la raison inverse de celle-ci.

Enfin, quoi qu'il en soit, Lyte avait décidé de notre prochaine destination. Timber, “dans notre passé”. Et on ne sait pas vraiment pourquoi, mais Patrick nous emmena au moment même où Lyte souhaitait vérifier “quelque chose”. Je le suivais. Je finissais par nous voir. Wow, je ne souviens de ce moment. On ne va pas tarder à se faire inviter à entrer par... Lyte me coupait dans ma réflexion en commentant la scene.

« Oui, bien sur. Mais tu vas recevoir quelque chose sur la tête ! » ... pourtant rien ne se passait. C'était bizarre mais cette fois je commençais à me dire que cette affaire était inquiétante. Lyte finit par se lancer un caillou dessus. En voyant sa tête au loin, et la mienne par la même occasion, je ne pouvais pas m’empêcher de rire. Cet évènement avait été un phénomène inexpliqué jusqu'alors. C'était très gênant de savoir que c'était nous qui avions agis sur nous même “dans le futur”. Mais ce n'était pas tout. Lyte fit remarquer qu'il n'avait pas la lance mystérieuse qu'il avait obtenue lorsqu'on avait été séparés, à Centra "ce jour là". Cette histoire me faisait froid dans le dos. Je l'avais retrouvé dans un état très particulier et pour tout vous dire... je n'avais pas vraiment envie de savoir ce qui s'était passé à ce moment.

« Lyte... tu veux dire qu'on doit...

Attendez, si quelqu'un nous voit ici, ça va pas bien se passer kupo. On file.
»

Le portail s'était ouvert à nouveau. Et nous étions retournés à notre point de départ. Le Paradis des Chocobos... je ne savais même pas pourquoi je l'avait appelé comme ça. Mais ... ce nom m'était venu spontanément. Cette fois, on avait atterri sur l'herbe, à l'ombre d'un grand toboggan où coulait de l'eau. Je découvrais une fois de plus combien cet endroit était magnifique. On pouvait encore voir le bassin qu'on avait vu un peu plus tôt, d'ici.

Je me souvenais du fait que je n'avais pas pu finir ma phrase, tout à l'heure. « Donc... si je comprends bien... » avais-je commencé tout en faisant les cents pas. « On va devoir repartir vers Centra ?... après le crash ? ...

Patrick... dis moi, est-ce que tu sais pourquoi tout ça s'est passé ? J'ai du mal à croire que c'était un simple accident. Je pensais que les vaisseaux de maintenant ne craignaient plus les ondes émises par les cratères de larmes sélénites. Tu sais quelque chose?
»
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Jeu 24 Déc - 17:17

On était revenu au point de départ, sorte de grand hub immense où les chocobos avaient repris leurs activités. C'était plus prudent de repasser par ici, mais mon intuition avait été la bonne en nous rendant à Timber, le passé n'est pas comme on l'a vécu, et il semblerait que ce soit nous qui l'avions déjà façonnés. 
Je comprenais mieux ce que racontait Zébal sur le fait que nous l'avions déjà fait, mais la fatalité de devoir le refaire nous assurait-elle une réussite obligatoire ? 

Alors, oui, si je n'avais pas la lance de Zébal c'est que nous l'avions pas rencontré à Centra. Mais les raisons pouvaient être multiples... Est-ce que nous n'étions pas allé à Centra, est-ce qu'il n'était pas là, est-ce qu'on s'était perdu... Ca me faisait penser à un truc que j'avais lu "Le champ du possible". 

"Le tout c'est de savoir si c'est à Centra qu'il faut aller et si c'est nous qui n'y étions pas... Patrick, t'étais déjà avec Zébal à ce moment là, comment il savait que nous y étions...
Et bien, il avait reçu un message lui disant qu'il fallait être là... C'était drôle, d'ailleurs, on pensait que c'était un mog qui l'avait écr..."

Tout le monde s'affolait en même temps, mais oui ! Ca ressemblait un peu au texto que j'avais reçu, ce dont j'avais expliqué à Linoa. On s'était nous même envoyés des indices et a priori Zébal en avait reçu un aussi de la part de notre Patrick... Ce qui m'étonnait c'était de le voir envoyer un message avec autant de facilités... 

"Les Mogs ça sait utiliser un smartphone ? 
Bah, oui qu'est-ce que tu crois ? C'est moi qui gère le portable de Sa Majestué et qui m'occupe des communications !
Les recherches et tout ? 
Bah oui, c'est les Mogs qu'ont inventé pleins de trucs !

Ce qui était drôle, c'est que ça devait être eux aussi qui avait inventé le logiciel de recherche vocale... 

"Prouves le moi...
Si tu veux...
Okay Moogle, montres moi des photos de glaçages de cupcakes. "


Le mog s'exécuta avant de se rendre compte de l'inutilité du truc... Certes, on avait plus important à faire, là.


"Bon, on retourne à Centra mais où et quand ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Ven 25 Déc - 12:11



Au beau milieu du rêve, se moquant bien de qui disait quoi ou qui faisait quoi, un petit mog apparut de nulle part et se précipita devant Linoa et Lyte... le temps semblait s'être arrêté, les gens autour d'eux se retrouvaient figés et ne semblaient pas se rendre compte de ce qu'il se passait et le petit mog tendit alors deux petits cadeaux aux jeunes gens

«Joyeux Noël! Coubo!»

Il leur remit les cadeaux et pouf! Il disparut! Le temps reprenait son cours, mais était-ce vraiment un rêve?

===================

Le Mog de Noël vous offre un petit cadeau!

Linoa reçoit un billet pour deux pour un séjour à Costa Del Sol dans un hôtel grand luxe! Mais qui va t'elle emmener?
Lyte reçoit un superbe étui pour sa nouvelle lance, il a la faculté de réduire la taille de la lance à celle d'un feutre pour qu'il puisse la transporter partout sans problème.

Joyeux Noël!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Mar 5 Jan - 16:19

LinoaJ'étais completement perdue dans la discussion que Lyte et Patrick avaient quand on était revenus au “Paradis des Chocobos”. J'avais demandé si il en savait plus sur notre crash, mais je n'avais eu aucune réponse... Je soupirais en les écoutant débattre sur le fait que ce Zebal était là ou non, sur la lance et... enfin vous voyez, sur tout ce que j'avais raté avant de retrouver un Lyte completement décomposé et qui avait l'air d'avoir passé un sale quart d'heure.

Je finissais pas laisser mes épaules retomber. Lorsqu'ils avaient parlé de message, nos visages à tous s'étaient illuminés, on ne savait pas vraiment pourquoi au fond, mais on avait compris quelque chose au moins, même si ça n'avait pas réglé tout le problème. « Donc c'est toi, Patrick qui a écrit un message à “sa majesté”... Mais en même temps, je n'étais pas là, moi quand tu as reçu ta lance, Lyte... »

En fait, je ne me rappellais plus vraiment quand Lyte avait reçu ce message étrange. Lyte et Patrick étaient en train de discuter de téléphones à présent... mais je n'arrivais pas à me souvenir. En tous cas... Ah non, c'est encorte ça qui me revient...

« Euh excusez moi de vous déranger tous les deux, mais... Patrick, je dois savoir quelque chose... je sais que d'après ce que vous dites il n'a su qu'on était à Centra que par ton intermédiaire, Patrick... mais est-ce que “sa majesté” a quelque chose à voir avec le fait que notre vaisseau s'est retrouvé crashé sur ces ruines à Centra ? Parce que si c'est bien le cas... il faut sans doute remonter encore plus loin, qui nous dit qu'on a bel et bien eu cet “accident” dans cette ligne temporelle... »

Parce que oui, j'avais déjà vu ces films où ils parlent de lignes temporelles et de ce qui se passait si on passait à une autre. Et étrangement, si ça me paressait absurde au début, je ne voyais pas du tout ce qu'on aurait pu faire là autrement. Mais peut-être qu'il y avait un moyen de savoir si on avait bel et bien eu cet accident.

« Je commence à me dire qu'on risque faire encore pire si on utilise trop cette machine... mais... » alors que je parlais, Patrick sembla se pétrifier. D'ailleurs on entendit plus le bruit du vent dans les feuilles ou de l'eau qui ruisselait un peu partout dans ces lieux. Je regardais Lyte. On allait de chose étrange en chose étrange décidément. Enfin, comme si on y était pas déjà habitués. Voilà qu'un mignon petit Mog déguisé, arrivait et nous souhaitait joyeux Noël en nous donnant des cadeaux. J'avais une enveloppe pour être précise. Je l'ouvrais. Il s'agissait de deux billets pour un séjour de luxe dans un hôtel de Costa Del Sol sur Gaïa... qui avait bien pu m'envoyer ça?!

« Merci. Mais c'est de la part... hey! Attends! »Le Mog s'était déjà volatilisé... pas croyable!!! de plus... Patrick se remettait à bouger... tous les sons redevinrent comme avant. « J'ai pas rêvé, Lyte?! Oh, tu as eu quoi? »

C'était un bien drôle de moment pour tout ça.. mais comme je disais... on était plus à ça près!
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Jeu 7 Jan - 13:31

Linoa avait soulevé un point intéressant qu'on avait pas relevé, Patrick ou moi. Le crash du vaisseau était lui même le point de départ de notre arrivée catastrophique dans les Ruines du Labyrinthe de Centra. Premier phénomène curieux propice à une foule d'autres évènements plus mystérieux les uns que les autres, on ne savait pas par où commencer.


"J'ai peur que ce soit beaucoup moins simple pour réimbriquer correctement cette partie... Il s'est passé trop de choses et tout s'est déroulé tellement vite, je ne sais même pas si on sera capable de se remémorer tout ça et de le démêler correctement...."

Oui, j'avais l'impression qu'on tombait sur un gros noeud sans savoir où était le bout par commencer, je me résignai à m'envoyer un message hors du temps aussi car c'est de ça que c'est partie de mon côté aussi, j'en avais reçu un avant qu'on parte à l'assaut du cristal de l'eau. Mais, j'avais pas d'idées pour le reste... Et je n'étais pas le seul à être sceptique puisque Linoa avait peur qu'on fasse un mauvais objet de la puissante magie temporelle de l'artefact que Patrick utilisait. D'ailleurs, ce dernier, tout comme la phrase de Linoa se stoppait net.

Un autre Mog faisait son apparition, j'aurais pu pensé que c'était un autre Patrick d'un autre futur si mon cerveau était aussi compliqué qu'un réalisateur de science fiction mais il s'agissait d'un tout autre membre de son espèce, accoutré tout de rouge et blanc et nous délivrant deux paquets.

Si le mien était beaucoup plus gros que celui de Linoa semblable à une enveloppe, mais si elle essayait de faire revenir le mog en l'invectivant, j'avais pas tardé à déballer le mien. Ce que je préférais dans les cadeaux, c'était surtout le déballage. Mais ce que je trouvais à l'intérieur fut fort pratique même si la lance n'était pas en ma possession actuellement.

"Ca semble être un étui fait sur mesure pour la lance en question..." Patrick avait repris ses esprits sans vraiment comprendre ce qu'il s'était passé. Mais, alors que je cherchais comment la mettre sur mon dos, l'étui se miniaturisa à la taille d'un stylo quelconque que je pouvais mettre dans ma poche. Facile à ranger et facile à perdre à la fois, je la mettais donc dans une poche intérieur. Encore un cadeau bien magique, et je soupçonnais Zébal d'être derrière tout ça, si je n'avais pas eu vent du cadeau de Linoa.

"Et toi alors ? "

Une invitation pour un voyage, je laissais Linoa m'expliquer en détail ce qu'elle avait. Si c'était un coup de Zébal, ça pourrait être un indice mais nous n'avions jamais été à Costa Del Sol, ni elle, ni moi...

Heureusement, Patrick avait une idée en tête.

"Sur Centra, dans l'espèce de gros truc, il y'avait une sorte de centre de commandement, peut être qu'on saura quoi faire là bas ? "

Et puis rester ici n'avancerait à rien, si on pouvait trouver des indices dans un endroit où l'on est sûr de ne pas se rencontrer, ça paraissait pas trop mal. On se mit donc en route dans un nouveau portail pour arriver dans cette salle.

Je m'attendais à une salle avec des ordinateurs ou autres, mais il est vrai que la technologie du peuple ancien de Centra n'était pas élaboré de la même manière. Tout comme peut l'être celle de Dol vis à vis de celle d'Héra. Je regardais Linoa, la pièce faisait une dizaine de mètre carrés tout au plus, mais des capteurs, et autres orbes semblaient gérer des trucs. Par chance, on avait une sorte d'hologramme du labyrinthe qui trônait au centre, et on voyait deux voyants, un bleu et un orange tout en bas. Et un violet qui se trouvait juste à l'extérieur sur la montagne.

"On dirait qu'on est arrivé au moment où on sort de l'eau... Et là, en violet, ce serait...
Oui, c'est lui...
Et c'est lui pour les deux éclairs violets qui terrassaient les deux monstres, probablement...
"

Mais je ne voyais pas les détails de l'endroit où nous nous situions, était-ce la caverne où on avait émergé ou l'espèce de tour interminable qui faisait office d'escalier à colimaçons. Je me penchais pour mieux voir et effleurais cette fameuse tour.

Erreur... Je sentis la terre vrombir et l'hologramme s'activer. La tour bougeait comme si elle se rétractait.

"Hey, c'est pour ça qu'on a failli se..."

Je rougissais, j'aurais mieux fait de me taire, ce moment avait été assez gênant, en fait...

"...casser la figure..."

Okay, donc, c'était bien nous qui gérions notre arrivée. La prochaine étape était l'espèce de grand champ là, mais on pouvait bouger les murs ?

Et pour le crash, si c'était pas nous, ça venait de Zébal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Sam 9 Jan - 13:25

LinoaIl y avait encore beaucoup de choses que je ne comprenais pas. Pour commencer, pourquoi on s'était retrouvés la bas ? Le message de Patrick à son Roi, il l'avait envoyé pour qu'il arrive quand alors ? Bien avant ? Pour pouvoir faire échouer notre vaisseau ?! Il aurait pu y aller un peu plus mollo ! On aurait pu se tuer !

Et puis comme le disais Lyte, je n'étais pas sure de me souvenir de tout dans les moindre détails. « J'avais surtout envie de rentrer, à ce moment là ; Lyte. Alors je ne pensais pas vraiment à tout retenir pour refaire tout dans les moindres détails. Mais je trouve ça vraiment bizarre qu'on ait à le faire. Est-ce que c'est à cause du pouvoir d'Ultimecia que le passé à changé, vous croyez ? »

C'était tout à fait probable. Ou si ce n'était pas elle mais ce Zebal, alors on était vraiment mal partis sur Héméra avec deux cas pareils ! Mais j'avais bien l'habitude de mettre le doigt là où il fallait pour trouver ce qu'il nous fallait, non ? (ou alors nous apporter des ennuis... mais ça...)

Enfin, tout ça avait été interrompu par la visite d'un Mog ; enfin... un autre Mog. Déguisé pour l'occasion qui plus est. Lyte avait reçu un étui pour sa lance... c'était bête quand on y pensait, car elle n'était plus avec lui par le plus malheureux des hasards. On dirait que le temps et les dimensions se moquaient de nous. Je regardais mon cadeau, sans vraiment comprendre d'où ça pouvait bien venir. Je rêvais de vacances, bon surtout de forcer Squall à en prendre... j'avoue! Mais il était toujours tellement pris et tellement accablé de responsabilités. Je ne comprenais pas encore quelle mouche l'avait piqué pour qu'il quitte son poste à la BGU, mais une chose était sure, c'était pile au mauvais moment ! Si je sortais d'ici, peut-être que ça serait ce qu'il nous fallait ? Lyte me demandais ce que c'était, tiens : « Un séjour pour à Costa Del Sol... l'un des meilleurs Hôtels selon ce qui est écrit. Mais il n'y a aucune carte... enfin, si on ne sort pas d'ici et que je ne me réveille pas, comme Zebal a dit, je pense que je peux oublier ça. »

D'ailleurs, comment le Mog avait pu nous trouver ? Les Mogs possédaient des pouvoirs vraiment insoupçonnés. En parlant de Mog, Patrick avait retrouvé ses esprits et nous donnait une piste à suivre pour la suite. Si je me rappelais de quelque chose, c'était bien de ça... lorsqu'on était à Centra, on soupçonnait Zebal de nous “mener” quelque part. Ah mais... oui... Lyte m'avait parlé de Costal Del Sol... il y était allé dans son rêve, après Centra. Je commençais à présent à me dire que c'était un peu beaucoup de coïncidences.

Pourtant, je suivais les deux autres dans un nouveau passage avec un frisson a l'aidée de retourner à Centra ce jour là... On arrivait dans une salle de contrôle, comme l'avait dit Patrick. « Tu sembles bien connaitre cet endroit, Patrick. Comment ça se fait ? Pourquoi tu as participé au tournoi, d'ailleurs ? Tu étais déjà là pour nous surveiller, hein ? »

Sans vraiment attendre sa réponse, mon regard était attiré vers des boules lumineuses, non pas directement par la miniature, mais par tout un tas de dispositifs qui étaient encore à notre époque (enfin je crois) en état de fonctionnement. De nombreuses années après l'abandon de la cité. Puis, alors que Lyte avait remarqué la miniature des lieux et commençait à en parler, je me rapprochais à nouveau d'eux :  « C'est bien ce que je redoutais... » avais-je ajouté furtivement et beaucoup plus pour moi même que pour Lyte et Patrick.

Lyte semblait avoir fait bouger les escaliers de la tour dans laquelle on avait refait surface, ce qu'il avait tout de suite interprété comme étant responsable de l'incident dont on avait été victimes à ce moment là. Tout s'imbriquait parfaitement. Je n'en croyais pas mes yeux. Tout ça me dépassait définitivement. Mais... on devait jouer le jeu jusqu'au bout, c'est bien ça ?

« Tu crois que c'est aussi nous qui avons fait qu'on soit séparés quand tu as reçu la lance ? J'ai tout essayé, mais c'était impossible, je pensais que c'était un système de défense et que les murs n'en faisaient qu'à leur tête. Je n'imagine même pas ce qu'une technologie pareille causerait comme dégâts entre les mains d'Ultimecia... C'est le système de surveillance le plus effrayant que j'ai vu. Pourtant, il y en a quelques uns au manoir et à Deling City. Mais aucun d'eux ne permet d'agir de cette manière sur les pièces.

Si je comprends bien, on doit se surveiller depuis cette pièce et si on voit que quelque chose ne va pas aller dans le bon sens, on rectifie avec cette machine ?
»

Autant dire qu'on en avait encore pour un moment. Notamment ce long moment où j'avais eu une peur bleue qu'on ne se fasse surprendre par des monstres ou pire sur ce plateau herbeux. Après, il y avait eu ces ruines et la pièce dans laquelle on s'était arrêtés. Voir tout ça sur la maquette était vraiment très singulier.

C'était donc nous qui avions transformé les escaliers descendants en marches pour remonter vers la tour “du parachute” ?
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Lun 11 Jan - 20:20

Un séjour pour Costa Del Sol... Je ne saissisais pas bien la grandiosité du cadeau sur le coup, forcément, ça m'avait fait à penser à Ruka car je l'avais vu là bas, mais sans plus...

Nous voilà donc dans une sorte de salle de commandement du labyrinthe où nous nous étions échoués. Encore une fois, il semblait que tout avait été orchestré ou presque par nos soins. Même si le crash du vaisseau serait l'oeuvre de Zébal en toute logique...

"Kupopopo ! J'étais au tournoi pour me battre, mais, soit disant que les Mogs sont des monstres et, finalement, je n'ai pu y participer qu'en temps qu'assistant... C'est moi qui avais fait tout le boulot pour la fille au chocobo ou pour Lyte ! C'est le pompon..."

Et autant dire que l'expression "c'est le pompon" était un signe de grand énervement chez un Mog... La suite, il nous la raconte qu'à demi mots, il rencontra Zébal là bas, même s'il n'avait pas grand souvenir de tout cela...

"Oui, je pense que c'est nous qui avons fait ça... Ou plutôt qui avons essayé de faire ça... D'ailleurs, je crois bien que quelque chose cloche... "

Ouais, il nous fallait essayer de gérer l'itinéraire mais il n'y avait pas de logique dans nos déplacements et il était difficile d'anticiper les murs à bouger. On n'y allait du bout des doigts mais rien ne semblait marcher comme on voulait...

"C'est curieux, on se déplace n'importe comment, on a jamais été jusque là, si... "

En effet, cela faisait bien plusieurs dizaines de minutes qu'on essayait de bouger les murs afin de nous ramener vers le grand pré où on avait trouvé refuge, et on le fit avec grand mal. On vit ensuite les deux points rester stationnaire dans la maison sans bouger...

"Y'a quelque chose qui cloche, on s'est déplacé n'importe comment et on semble pas vouloir bouger de là bas... Y'a encore quelque chose qu'on a oublié ?
Il semble y avoir encore deux points du temps qui ne sont pas à l'identique...

Des choses qui se sont passés juste avant le labyrinthe ? Mmh... y'avait le tournoi dont on venait de parler et..."

Et à dire cela, les points avaient disparus... On n'y était plus, on n'était plus dans le labyrinthe...

"Ca présage rien de bon, kupo, ça, ça veut dire que le passé modifié fait en sorte que vous n'êtes pas venu ici. Qu'est-ce qui t'as fait venir ici, tu te souviens ?

Oui, j'avais fait ce drôle de rêve avec Ruka où on était venu ici, parce que j'avais lu tous les dossiers et aussi... parce que cette lance dont parlait les écrits que j'avais lu..."

Je baissais les yeux, un peu triste de devoir avouer cette vérité...

"Je pensais qu'en la trouvant, je deviendrais plus fort et rattraperai ma bévue du tournoi...
Ca paraît logique... Tu as voulu trouver la lance, donc pris la direction de Centra...
Non c'était aussi pour trouver autre chose...
Oui mais inconsciemment ça te guidait et...

Et Ruka, m'avait appris à me déplacer toujours en longeant la droite dans le labyrinthe... Cela expliquerait cela...
Alors, ma rencontre avec Ruka, c'est moi qui te l'aurais demandé ?
Et je vais pouvoir la mettre en oeuvre..."

Moi qui pensais que ma rencontre avec Ruka avait été l'oeuvre du destin, il s'agissait justement plutôt d'un tour de celui-ci. Bon, dans tous les cas, le destin y était pour quelque chose mais c'était assez badant de voir que j'étais derrière cela un peu... Patrick nous avait quitté pour accomplir son devoir et nous attendions ici. Je n'osais regarder Linoa, repensant à tout cela...

"Tout cela est perturbant, hein ? "

Et que dire du fait qu'on faisait tout cela sans la certitude qu'on réussirait à changer le cours du temps pour qu'elle puisse se réveiller... Et, j'espère qu'elle ne penserait pas à ce sentiment d'impuissance dont j'avais fait l'aveu plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Mar 19 Jan - 14:09

LinoaOui, il était plus que vrai que pour les cadeaux c'était pas vraiment le moment. Même si ça avait pu nous divertir quelques maigres minutes.

Patrick m'avait répondu cette fois, concernant le tournoi. Il pensait y aller en tant que combattant et la Néo-ShinRa avait du le prendre pour jouer les assistants comme tous les autres monstres... c'est vrai ça, tiens... même si a part les Bombos personne ne mourrait dans ce tournoi... c'était pas non plus une partie de plaisir pour les “monstres de compagnie” dont faisaient partie les Mogs et les PuPu... « Oh... comme c'est barbare... »

Le pauvre Patrick avait vraiment l'air de garder de mauvais souvenirs de tout ça, si on en jugeait par ses expressions et son ton. Lyte lui ne semblait pas vraiment tenir à participer au débat... nous étions donc revenus sur le sujet le plus important, comment sortir d'ici et comment faire pour que je puisse enfin me réveiller. Tout le monde devait être inquiet à présent.. est-ce que Squall était revenu ? Mais Lyte pensait surtout qu'il y avait encore quelque chose qui n'allait pas.

On avançait un peu au hasard ou de toutes façons, on allait vers un endroit que l'on voyait au loin, à ce moment là. Du moins, c'était ce qu'on croyait. Maintenant, se dire que c'était en fait nous qui, de manière aussi maladroite essayions de nous frayer un chemin pour d'autres nous. Il y avait de quoi me donner le tournis. Lyte semblait commencer à s'affoler à tout bouger, puis remettre en place. Alors j'essayais de le rassurer, moi aussi : « Calme toi, Lyte. Tu te souviens ? Les minutes paressaient bien longues avant d'arriver ici... » je lui montrais le pré du bout de l'index, avant de continuer : « On va y arriver. »

Mais après qu'on se soit observé traverser le grand pré puis entrer dans la maison où on avait fait une petite pause et où il m'avait parlé de son rêve, Lyte et Patrick s'étaient remis à douter et à échafauder des hypothèses de manquements et de ratés... cette fois, je ne disais rien. Je les écoutais, bien sur, mais j'étais allé m'appuyer contre un mur tout en observant la maquette d'un regard un peu flou. Jusqu'à ce que je vois que nous n'étions simplement... plus là ?! COMMENT CA PLUS LA ?!

J'allais vers la maquette pour voir ça de plus près, Lyte et Patrick étaient en train de discuter, mais je ne l'entendait même pas vraiment, une histoire selon laquelle on avait encore eu une erreur dans le passé qui... Ah non, cette fois ça va... hein ?! Ça suffisait pour moi. Je partais !

J'avais déjà commencé à foncer vers la porte. En oubliant un minuscule détail. Patrick me demandait où j'allais, n'ayant pas encore compris ce détail qui m'échappait, je lui répondais, sans vraiment cacher mon impatience et mon incompréhension : « Je rentre ! Jusqu'où on va devoir remontrer comme ça ?! Si on avait pas commencé à fouiner dans le passé, on en serait peut-être pas là. »

Le Mog me regardait atterré par ce que je venais de dire... mais quoi ? Comment on allait sortir de là ? C'était un piège de ce Zebal, hein ?! Et nous, nous avions sauté dedans, à pieds joints. Mes pensées étaient un peu trop affolées pour écouter ce que disaient Patrick et Lyte... j'avais enfin compris qu'on était coincés ici car on était arrivés par un portail. J'étais à présent assise par terre la tête contre mes genoux repliés... J'avais peur... depuis toujours, lorsque je ressentais un gros trouble, quel qu'il soit, je me mettais dans cette position. Lorsque Lyte me regarda pour me dire que c'était perturbant, il me vit comme ça. La chose qui lui échappa surement, vu qu'il ne pouvait voir mon visage ... c'était mes larmes.

« ... j'ai peur... je veux rentrer... j'ai peur Lyte. » Je terminais ma phrase avant de prendre une grande respiration. ... puis... même si peut-être Lyte s'avançait vers moi, peut-être pas... une idée venait dans ma tête. Elle venait de germer...

« Lyte ! Attends... on aura peut être pas besoin de refaire tout ça pour récupérer ta lance ! On nous a bien dit qu'on ne devait pas se rencontrer soi même.. mais si on est plus là, alors c'est peut-être pas trop tard pour aller à notre place ? Peu importe si tu as cette lance ou pas lors de ce combat... tant qu'on s'en sort... quelqu'un t'aura bien trouvé une arme. Ou tu as la magie...

Mais s'il te plait, dis moi qu'il y a un autre moyen !
» Je regardais mon ami avec un regard plein d'espoir, les yeux un peu rouge sans doute, mais tout ça était si compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Mar 19 Jan - 21:50

Effectivement, le point qui nous représentait avait disparu à notre grande stupeur à tous. Mais alors que Linoa avait essayé de me calmer quelques minutes auparavant, cet évènement lui glaça le sang et l'amena à bout. C'était normal d'être fleur de peau dans ce cas là, et elle était la première à être impliquée. Si j'avais eu une idée avec Patrick et que ce dernier fila, je préférai prendre la température avec Linoa.

Celle-ci s'était recroquevillée sur elle même. Je l'avais vu à une ou deux reprises et, je ne savais jamais si il fallait la laisser seule dans ce cas là ou pas... Je ne voyais pas son visage mais je sentais bien dans sa voix mêlée d'agacement et de peur, que l'émotion était grande chez elle. Ce qu'elle m'avouait d'ailleurs, je tâchai de la rassurer.

"Tu sais, si je suis venu jusqu'ici te rejoindre, ce n'est pas pour te laisser ici, on s'en sortira, je suis certain qu'on touche au but ! "

Il suffisait de choper l'arme et on aurait ce qu'il faut pour combattre les gardiens du cristal, après, on serait de retour à la BGU et on gérera pour le talisman ! Mais Linoa eut une autre idée qui me laissait perplexe...

"Je sais pas... ça pourrait marcher mais ça paraît trop simple. Il suffit que Patrick trouve d'où vient la prochaine erreur et on pourra la réparer aussi, non ? "

Et, il suffisait que je dise ça pour que le voilà revenu. Il avait réussi à faire la connexion avec Ruka et si je me disais que l'origine de mon rêve avec Ruka était connu, il y'avait bien autre chose qui faisait que là, je devais lui demander ça... A moins qu'effectivement, le destin avait quand même son rôle à jouer dans tout cela.

Mais alors que le Mog revenait avec nous, il tenait un morceau de journal dans sa main et la Une allait nous intéresser. Il était marqué que Linoa Heartilly avait gagné le grand tournoi organisé mystérieusement par la Néo Shinra. Effectivement, on l'avait oublié celui là. Le jour où Ultimecia avait fait cette marque ! Et puis, Linoa n'avait pas gagné en vrai, donc c'était qu'il y'avait une erreur là bas.

On ne mit pas de temps à se décider et je tendais la main vers Linoa pour que celle-ci daigne se relever. "Tu me fais confiance ? On va y arriver tous les deux, hein ? On est une équipe ! "

On ne pouvait pas laisser tomber, pas maintenant...

Le jour du tournoi, les gradins étaient encore vides de tous participants et c'était notre chance. Les portes venaient tout juste d'être ouverte et il fallait se trouver une cachette approprié. On était apparu près d'une porte où la mention "régie" sonnait bien. La salle était vide mais un ordinateur était allumée. On pouvait y voir les tableaux des participants se compléter au fur et à mesure des inscriptions. Mais alors qu'on ne comprenait pas ce qu'on faisait là, on entendit vite un bruit de pas et on se dépêchait de se cacher comme on pouvait.

Une jeune femme était entrée avec une sorte d'arc rouge. Elle portait des fringues trop petites pour elle et sa coiffure brune dissimulait une seule mèche rouge. Un homme l'accompagnait mais semblait rester en retrait et surveiller l'entrée. Ils n'étaient pas de la Néo Shinra, c'était quasi sûr. Mais l'homme semblait pester et ne pas apprécier sa présence ici.

"J'en ai que pour quelques secondes pour modifier les inscriptions...
On ferait mieux de rentrer dans le tas... Et puis, zut ! Tu vas voir que j'ai raison, Jenny !

Non attends, tu vas tout faire rater ! "

Puis le premier quittait la pièce avant que la seconde se dépêchait de le rattraper. J'avais oublié ce passage mais je me devais de vérifier quelque chose. Sur l'écran que la femme avait fait apparaître, les participants étaient finalisés et on pouvait voir l'écran de sélection des binômes. Je regardais la clé USB qu'elle avait insérée dans l'appareil et sur l'étiquette on pouvait lire :"Programme Tirage Tournoi". Il semblait que cette femme voulait tricher et incider sur le tournoi mais qu'elle avait pas pu mettre son plan en oeuvre.

"Hey, Linoa, regarde ! Ce n'est plus du tout le même tirage là ! "

Et, effectivement, je n'étais pas sur le même tableau, n'avait pas hérité d'un Tomberry au premier tour. Je regardai pour voir les différences majeures. Pas de chocobo pour Emi, pas de Bombos aux mêmes endroits...

"Si ça se trouve, si le tournoi était resté ainsi, tu aurais gagner ! "

Et, il se trouvait qu'on se trouvait sur les mêmes tableaux quasi à chaque fois, j'ai donc dû l'aider à gagner, voire à remporter ma place pour la finale... Mais sans débâcle, je n'aurais pas non plus eu envie de retourner sur Centra... Emi n'aurait pas eu son coup de génie avec le Chocobo... Rien n'aurait été pareil...

"Je crois qu'il faudrait remettre comme on l'a connu, nous, tu ne penses pas... Mmmh... voici pour ce que je me souviens... Et toi ? "

J'encourageais Linoa à prendre ma place pour mettre ce dont elle se souvenait, il nous restait quelques doutes mais Patrick avait également ses souvenirs. Il fallait espérer que tout se passe comme prévue.

On avait décidé d'attendre dans la régie en préparant une planque au cas où d'autres visiteurs inopportuns se rendrait ici. J'épiais par la mince lucarne l'avancée du tournoi même si on avait le terminal sous les yeux. Les premiers résultats tombaient et étaient conformes à l'estimation.

"Bon, pour l'instant, ça a l'air de marcher..."

On continuait de regarder les autres combats, même si ça me faisait mal au coeur de voir Kerta s'en prendre à moi ou d'autres... Et mon sang se glaçait car je vis Lyte s'arrêter, et je me souviens avoir senti être épié... Et il s'agissait de moi, je baissais la tête à toute allure pour être sûr de ne pas fauter mais je crois que ça n'était pas passé bien loin...
Mais, si le tournoi pouvait être palpitant à regarder quand on connaissait le résultat c'était déjà moins fun.

"Bon, il reste une dernière question à élucider, pourquoi nous deux sommes restés dans la petite maison... Je ne sais pas si tu te rappelles mais on est tombé sur une carte qui nous as guidé jusqu'au lieu de rendez-vous... Je croyais que c'était l'écriture d'un personnage que nous avions croisé dans notre rêve avec Ruka mais je crois que c'est moi qui ait utilisé cette fausse écriture et qui a rédigé le plan... C'était malin, mais il faut que je prépare ça."

Donc on s'occupait de ce dernier détail et lorsque la journée de tournoi s'acheva, les résultats étaient les bons. Linoa, Gippel, Emi et Sheli étaient en finale. Et les groupes se formèrent dans les tribunes de manière logique... C'était tentant de bouger les choses et d'intervenir mais c'était justement le risque.

"Bon, je crois que notre rôle ici est fini, on a plus qu'à repartir, non ? "

Mais Patrick, sûrement dû à la fatigue et à l'usure, sortit dans le couloir pour créer notre portail. Seul soucis, il croisa quelqu'un... De la même taille et du même physique, Patrick rencontra Patrick. Linoa et moi suivions cet imbroglio de nous même et ne savions même plus lequel était le bon si la couleur plus foncé de notre camarade ne nous avait pas aidée.

Mais les mots de Zébal retentissaient dans notre tête, un peu trop réellement d'ailleurs.

"Si jamais, vous revenez à une époque et que vous croisiez votre "vous", la ligne temporelle ne pourrait l'encaisser et vous supprimerait totalement... A vos risques et périls..."


Je ne saurais l'expliquer comment mais alors que le pire allait arriver, Zébal intervint et stoppa net le temps pour le Mog du Passé. Ses traits se crispèrent avant de tomber dans l'inconscient. Et si les couleurs blanches du Mog ternirent comme son homologue, tout semblait alors plus clair.

"Que s'est-il passé kupo ?!

Voilà pourquoi tu es sous mon service, j'étais obligé de te jeter un sort si je ne voulais pas qu'une catastrophe arrive... Je vous avais bien prévenu de faire attention, maintenant, partez ! "

Mais le Mog ne semblait pas de cet avis, et sous le coup de l'émotion, il allait étreindre le visage du Roi de Centra qui le repoussa un peu...


Je regardai Linoa qui devait penser la même chose que moi, ce Zébal était vraiment étonnant et même si je ne l'avais pas reconnu sous son étoffe de tissu noir au premier instant, preuve qu'il était le Zébal du Passé, je me rendais compte que ses pouvoirs étaient énormes mais que la condition de Patrick le Mog n'avait fait que lui sauver la vie. Et le premier à s'en être rendue compte, c'est le principal intéressé. On se dépêcha toutefois de changer d'époque avant que le Mog ensorcelé ne se réveille, pour se retrouver dans la même pièce du labyrinthe.


__

"Bon, tout est rentré dans l'ordre alors ? Linoa, tu veux qu'on essaye de voir dans le présent, si tout a fonctionné ? "


HRP : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Lun 1 Fév - 11:53

LinoaLyte disait qu'on touchait au but... pourtant je voyais bien que tout venait à nouveau de nous filer entre les doigts. Malgré tout, il était là pour moi, je .. je ne lui avais même pas demandé comment on s'était retrouvés ici, surtout lui. Alors, un peu d'espoir qui n'avait pourtant jamais été totalement perdu refit surface, je lui avais fait part d'une idée mais apparemment il ne la jugeait pas bonne. Ça me rappelait ce moment à Timber où Squall m'avait reproché de n’être qu'une amateure... pourtant, toutes ces choses étaient importantes et celle là était vitale. Je sais qu'il avait changé d'avis, mais je devais me reprendre... je devais montrer que je pouvais le faire. Lyte n'était pas vraiment comme Squall finalement. « On dirait que ton cas est moins désespéré... » dis-je en me relevant avec l'aide de Lyte. « J'espère que cette fois c'est la bonne. Merci d'être là, Lyte. »

Et s'il ne l'avait pas été, comment est-ce que j'aurai pu espérer me relever de là ? Patrick était revenu et nous apportait un journal qui disait que j'avais gagné le tournoi. Je regardais Lyte, incrédule... j''aurai pu être contente de cette nouvelle... mais ça voulait surtout dire que quelque chose de nouveau avait été modifié et que la galère recommençait de plus belle. Avec un soupir mais sans ajouter un mot, je suivais Lyte et Patrick dans un nouveau portail.

On arrivait au tournoi, dans une salle d'intendance... quelque chose comme ça. On assistait à une scène étrange... mais qui me ferait presque sourire en souvenir de ce que j'étais il y avait encore quelques années. « Du sabotage ! » murmurais-je plus pour moi même, mais en hochant la tête à la remarque de Lyte qui suivit lorsqu'on avait pu accéder à l'ordinateur.

Mes larmes avaient séchés depuis longtemps, mais mes joues étaient encore collantes. Je faisais une grimace, j'avais l'impression de porter un masque transparent... Mais je m'approchais un peu plus de l'ordinateur et surveillais les changements de Lyte, puis j’ajoutais les miens. « J'aurai préféré éviter d'avoir le Bombo... mais bon, allez... je crois que c'était ça. » Mission accomplie, il nous fallait attendre pour voir le résultat, à présent.

C'était long... mais je patientais, fébrile à l'idée que ça puisse encore déraper. Je ne pouvais pas m’empêcher de glousser en voyant le Bombo exploser... l'alerte que j'avais donnée était ridicule. Puis, le premier résultat arriva. « Ça fait bizarre de se voir, comme ça. Mes cheveux sont vraiment comme ça vus de dos ?! » Enfin, là il fallait dire qu'on était tous couverts de sable.

Même dans une autre dimension... le temps passait lentement. Nous avions passé des heures à regarder les matchs. Tout semblait concorder maintenant, les gradins se vidaient peu à peu et nous pouvions nous aussi rentrer. Lyte parla de cette histoire de carte... Ah ? J'avais oublié ce détail... Pourtant... c'était vrai qu'on avait été étonnés, cette carte était trop récente pour être là de manière naturelle. Je hochait à nouveau la tête en direction de Lyte et je l'observais distraitement gribouiller avant qu'il se décide qu'on devait « rentrer » à présent.

Lorsque je tournais la tête pour voir où en était Patrick, car c'était lui qui nous avait permis d'ouvrir ces portails à chaque fois... j'assistais à une scène qui me glaça le sang. Mais ce fut bien pire lorsque la voix de Zebal se mit à retentir dans notre esprit pour nous mettre en garde. Je regardais Lyte avec une expression de stupeur figée. Heureusement Patrick fut « sauvé ». Je me disais que finalement, Zebal n'était pas tellement terrible, il m'aidait et venait de sauver Patrick... même si ça devait être aussi pour ses propres besoins.

Tout le reste s'était passé très vite et nous étions à nouveau passé dans un portail vers le labyrinthe de Centra. Il fallait que nous allions déposer la carte dans la cellule et … c'était … fini ?! Je regardais Lyte, qui semblait désormais prêt à tenter de retourner dans notre présent... celui où nous étions... euh... ou j'étais endormie. Lui... je ne sais pas. Avec un soupir silencieux de soulagement, je lançais à Lyte et Patrick : « Le jour où je te dis « si jamais j'aurai fait ci au lieu de ça »... je t’autorise à m’assommer, Lyte... je crois que le passé est très bien tel qu'il est, même s'il aurait pu être mieux, rappelle moi qu'il aurait pu être bien pire aussi, par pitié. »

Ces mots étaient dits dans un mélange de soulagement et de gratitude... envers Patrick, Lyte et puis... « Patrick... tu crois qu'on va rencontrer ton maître à nouveau ? Remercie-le de ma part. Et toi... si tu as besoin de quoi que se soit, je pense que tu saura très bien nous trouver, pas vrai ?! C'est de notre faute si tu as dû passer par tout ça, je suis désolée. »

Je m'approchais de Lyte, je ne savais pas très bien ce qui allait se passer par la suite... mais je ne voulais plus risquer de rester ici plus longtemps, de peur que quelque chose se passe mal à nouveau. Et... « Si ça n'a pas marché... on pourra toujours revenir ici, n'est-ce pas ? »

Je regardais Patrick... il allait sûrement nous faire passer par un autre portail, non ? Je ne savais même pas si c'était pareil pour Lyte à ce moment, mais... lorsque j'allais retrouver le présent, je me sentais passer dans un portail à nouveau.

Je me trouvais dans un couloir sombre … Puis... Progressivement, la lumière revenait. Un peu aveuglante... combien de temps avait coulé depuis que nous avions chassés Ultimecia ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Mar 2 Fév - 13:30

Dire que pour nous, cela avait été vraiment étrange de s'épier et de se voir de l'"extérieur" mais à ce moment précis, je pense que le choc fut total pour Patrick. Zébal l'avait sauvé mais je sentais bien qu'il était sous la stupeur. Il n'avait donc aucun souvenir du tournant qui l'avait amené à être ainsi le laquais de sa Sérinissime Noirceur. 

J'avais hâte que ça en finisse et Linoa aussi. Elle constatait même qu'elle ne souhaiterait plus jamais changer ce qui se passait en mémoire de cet imbroglio total et éprouvant. Je n'avais jamais eu autant sommeil dans un rêve je crois. J'aurais voulu aller me coucher pour me réveiller, assez paradoxal comme situation. Mais Linoa avait raison...

Il fallait s'avouer que Zébal nous avait à tous, sauvé la vie dans un sens, mais mon avis sur l'homme ne changeait pas, la méfiance n'était que de mise et le restera. Par contre, pour ce pauvre Patrick, je ne savais pas dire si je devais me réjouir des circonstances de sa servitude. Oui, il est l'esclave d'un homme vraiment louche mais, il est vivant du coup... C'est assez étrange... Et le pauvre Mog ne parlait plus du tout... 

Il nous ouvrait la porte machinalement sur le moment crucial mais on sentait que la motivation n'était pas là. On arriva donc au moment où Laguna, Nina, Linoa et moi même utilisions la potion. J'étais soulagé de voir que tout rentrait dans l'ordre, mais je ne saurais dire pourquoi, j'avais le médaillon dans la main au lieu que ce soit Linoa. Le combat fut expéditif, il semblait que je sache quoi faire et le médaillon eut pour effet de ne pas faire tomber Linoa... 

En fait, je parlais trop vite, Linoa était bien tombée inconsciente mais avant que je me tourne vers la "vraie", j'entendais une phrase sortir de ma bouche. 

"Ca n'as pas march..." la phrase ne se finit pas que je n'eu aucun souvenir de la suite, et me retrouvai à l'endroit exact où je m'étais assoupi. Je me dépêchai de sortir de la salle et regardai mon portable. 

Nulle trace de tout cela, mais j'ouvris l'appareil photo. Linoa se réveillait, j'appuyai sur la touche, entendait le bruit de l'obturateur et me l'envoyai par SMS... 

Il fallait bien que la boucle soit bouclée... 

Linoa était vivante et s'était réveillée... Je ne comprenais pas par quel miracle et je me demandai encore si tout ceci avait été bien réel... 

Lyte et Linoa reviennent à leurs esprits dans l'infirmerie de la BGU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   Sam 6 Fév - 16:38

~ ~

Fin du rêve!

~  Like a Star @ heaven  ~

mini flèche Linoa et Lyte vont au festival d'Héméra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un reveil difficile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un reveil difficile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sets] Choix de Bionicle difficile.
» Le reveil du démon lord :Adelto
» Le reveil du loup.
» Décision difficile
» A chaque reveil mon lapin n bouge plus les oreilles ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Le Paradis des Chocobos-