Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Kira Blackwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Kira Blackwell   Dim 29 Nov - 14:48

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Gaia
• Nom: Blackwell
• Prénom: Kira
• Âge: 18 ans
• Avatar utilisé: Akemi Homura - Mahou Shoujo Madoka☆Magica

Description


• Alignement: Guerrier du Néant

• Description physique:

KiraSi vous fixez Kira droit dans les yeux, on voit qu’elle est dans une époque de sa vie où elle passe de l’adolescence au monde adulte. Elle a un visage encore fin et jeune mais certaines expressions montrent son évolution dans la maturité. Vous la reconnaîtrez à sa très longue chevelure ébène mais surtout à ses yeux d’une couleur très peu commune : le violet. Etant victime d’une injection de Mako qui a mal tourné, ses yeux n’ont pas adopté la couleur si particulière de la Rivière de la Vie, comme on peut le voir chez les membres du SOLDAT. Malgré tout cette injection a eu du bon puisqu’il en a résulté une acuité accrue – si bien qu’on peut dire qu’elle a un véritable œil de lynx.

Ses expressions faciales changent très souvent à cause de ses troubles psychologiques, mais c’est bien souvent grâce à cela qu’on sait comment interagir avec elle. Son visage parle pour elle, c’est en un seul coup d’œil sur son visage que vous saurez comment l’aborder, si elle est en état de plaisanter, ou à l’inverse, si elle a des pulsions violentes en tête …

Beaucoup la traite encore comme une enfant, et pour cause : malgré qu’elle entre dans l’âge adulte, elle possède une silhouette qui fait d’elle une petite puce. Kira ne mesure en effet qu’un pauvre mètre soixante … pour un poids proportionnel à sa taille. Mais sa légèreté lui donne un atout considérable en combat : son meilleur avantage avant sa précision, c’est sa vitesse. Elle en est parfaitement consciente et en joue même en combat : c’est pourquoi elle évite au maximum de porter des vêtements trop lourds qui pourraient la gêner. Kira aspire à la liberté de ses mouvements.

En soit, elle s’habille parfois de façon élégante – ayant été élevée ainsi – mais retenez qu’elle n’a pas de style vestimentaire particulier. Comme dit, elle fait juste en sorte de ne pas porter de choses trop lourdes pour ne pas être ralentie.
Kira a un signe distinctif si jamais elle se découvre ne serait-ce qu’avec un petit décolleté : elle a un tatouage ressemblant à une flèche, dont la « queue » représente la Fourche du Diable, au niveau de la clavicule.

Notez qu’elle se balade toujours avec une rapière raffinée au niveau de sa taille et elle a volé un petit revolver à son père qu’elle cache souvent soit dans sa veste, soit sous ses robes, etc. Selon ce qu’elle porte.


• Description psychologique:

Folle, psychopathe, sorcière, bizarre … Kira est une jeune fille qui est qualifiée de tellement de noms depuis quelques années maintenant. Elle n’est rien de tout ca. Pas volontairement du moins.
La jeune femme passe pour une personne très lunatique à cause de changements d’humeur assez fréquents, et parfois sans grandes raisons aux yeux des autres. Détrompez-vous, ce n’est pas qu’elle possède un caractère de cochon … Kira est juste victime de troubles psychologiques qui laissent à croire qu’elle possède plusieurs personnalités.

Il y a cependant une chose qui reste chez elle peu importe son état – sauf avec ceux qui lui veulent du mal – c’est qu’elle n’a pas un mauvais fond. Elle peut être douce, sympathique, joviale selon son état … tout comme elle peut devenir dure et froide, peu importe, mais elle ne fera jamais volontairement de mal physiquement à quelqu’un qui ne lui en a jamais fait.
Kira sait différencier une personne qui lui veut de bien de ceux qui cherchent à la nuire : il n’y a qu’avec les « méchants » qu’elle est capable d’infliger des blessures, et parfois sans la moindre once de regret ou de pitié.

Comment savoir l’état dans lequel se trouve Kira ? Comme dit plus tôt, son visage parle de lui-même. Attendez-vous à tout et n’importe quoi avec elle. Tantôt elle peut se montrer très joueuse, douce et gentille … tantôt elle peut vraiment devenir votre pire cauchemar et ne pas mâcher ses mots. Tantôt elle sera solitaire, tantôt elle cherchera à ne pas se sentir seule … Il suffit parfois d’un rien, d’un tout petit élément déclencheur, pour que sa personnalité change du tout au tout. Elle est imprévisible, et surtout incontrôlable. La pauvre n’en a malheureusement pas conscience elle-même. C’est bien à cause de tout cela qu’elle n’a jamais eu vraiment d’amis depuis qu’elle est malade. Pourtant d’apparence, elle a l’air d’une jeune femme tout à fait normale.

Ne la jugez pas trop vite cependant. Kira a beau avoir des troubles de la personnalité, elle n’en est pas moins dotée d’intelligence. Elle pourrait parfois vous surprendre. Si elle n’a pas conscience de ses états, elle est en revanche TRES consciente du monde qui l’entoure et des dangers qui peuvent peser sur ses frêles épaules.

Histoire


Ce fut un sombre soir d’hiver que Kira vit le jour. Ce fut l’hiver le plus froid et glacial que la famille Blackwell avait connu. Si elle fut née dans un milieu aisé et une famille fortunée des hauts quartiers de Midgar, à une époque où la Shinra était en plein essor … sa naissance fut une tragédie. La mère de Kira était très malade, et ne survécut malheureusement pas à son propre accouchement, malgré les meilleurs médecins et soins déployés pour que tout se passe bien.

Ainsi, en mémoire aux origines de Wutai de sa mère, c’est pourquoi elle fut nommée Kira … et elle fut élevée avec Richard Blackwell, son père, un membre des Turks … Ou du moins, c’est ce qu’on disait, mais en vérité, elle était surtout élevée par une gouvernante à cause des absences répétées de son paternel. De plus, elle eut une difficulté alors qu’elle commençait à peine à marcher : très rapidement après sa naissance, on lui avait détecté une faiblesse anormale de ses muscles. Si la maladie se développait trop au fil des années, elle finirait inévitablement dans un fauteuil roulant. Par rapport aux autres enfants, elle avait eu beaucoup de mal à faire ses premiers pas … et son père n’était même pas là pour y assister.

La vie de Kira n’a rien eu de palpitant si on oubliait les agitations dues aux activités de la Shinra – il y eut beaucoup de combats en ville et au QG suite aux événements avec les clones de Genesis. De son point de vue, elle vivait dans une maison assez grande et ne pouvait pas sortir avec son état qui s’empirait. Elle devait prendre des cours à la maison pour éviter d’avoir à se déplacer. Plus elle grandissait, plus elle prenait conscience que son père manquait bien des choses sur son éducation et des étapes cruciales de sa vie. Elle se sentait délaissée, et malaimée et pourtant elle se trompait : son père l’aimait plus que tout au monde. En cachette, il profitait de ses missions et de ses relations à la Shinra pour trouver un remède à sa maladie.

Ce ne fut qu’à l’âge de quatorze ans que Richard se décida à agir pour sa fille, alors qu’elle commençait déjà à ressentir le besoin de rester assise en permanence, ses jambes ne voulant plus la porter là où elle le souhaitait. La Mako. C’était la seule solution qu’il avait trouvé pour elle. La Mako était utilisée – entre autre - sur les recrues des membres du SOLDAT afin de développer leurs capacités et leur force et en faire, au final, des surhommes. Mais si elle était utilisée sur une personne déjà faible, ca la ramènerait à des conditions normales … ce fut néanmoins la théorie de son père autant que celle des scientifiques. Ce fut en fauteuil roulant qu’elle fut amenée au QG de la Shinra pour être traitée et recevoir une injection de Mako …

Mais les choses ne se déroulèrent pas tout à fait comme prévu. Erreur de dosage ou de manipulation ? Allez savoir. Mais il y eut des avantages comme des inconvénients. En effet, ca avait bien fonctionné. La jeune fille retrouvait une certaine force, même un peu plus que la normale, et se sentait moins faible. Sa vue en fut même affectée, elle voyait mieux. Mais ses yeux virèrent au violet au lieu du bleu-vert particulier et plusieurs jours suivant « l’opération » … Richard et la gouvernante de Kira commencèrent à se rendre compte que son comportement avait changé. Comme si l’injection lui avait détruit quelque chose dans le cerveau, ou du moins, l’avait profondément perturbée.

Les témoignages et descriptions de la gouvernante étaient clairs : c’était comme si plusieurs personnes se trouvaient dans la tête de Kira. Elle ne se comportait jamais deux fois de la même façon en une journée. Il ne fallut pas longtemps pour son père pour comprendre qui en était la cause. Si la Shinra l’avait aidé pour une chose, il n’avait fait qu’empirer les choses en causant de nouveaux torts à sa fille, et à cause de ca, elle risquait de se faire fuir par tout le monde. Déjà qu’elle n’avait pas d’amis, ce n’était pas ainsi qu’elle allait s’en faire …

Scandalisé, Richard n’hésita pas à aller faire des réprimandes auprès de la Shinra … Mais le seul résultat qu’il put obtenir, ce fut de se faire muter à Junon histoire qu’ils soient sûrs de ne plus l’avoir dans les pattes. Ainsi les Blackwell déménagèrent mais bien sûr ils allèrent vivre dans les Hauts Quartiers de Junon. Dans un premier temps, Richard était énervé, mais lorsque les événements avec les attaques d’Avalanche et le retour de Sephiroth arrivèrent à leurs oreilles, il était finalement bien content qu’ils soient loin de Midgar …

Du côté de Kira, sa vie avait pris un tout autre tournant depuis que ses muscles avaient repris leur force. Que de plaisir que de pouvoir marcher à nouveau et avec cette sensation d’avoir un second souffle de vie ! Elle pouvait désormais aller à l’école normalement, mais comme son père s’y attendait, elle avait du mal à se lier d’amitié avec quiconque à cause de ses humeurs changeantes en permanence. Plus le temps passait, plus la jeune femme se sentait seule … De plus après l’école, elle n’avait pas beaucoup d’activités pour tenter de nouer des liens, pas même avec les enfants des Bas Quartiers qui traînaient souvent dehors. Et pour cause : elle alternait entre des rendez-vous afin de rééduquer notamment ses jambes et s’assurer qu’elle ne faiblissait plus … mais s’ajoutaient à cela des séances chez un psychologue pour essayer de résoudre ce problème de personnalités.

Mais jamais, ô jamais, le psy ne réussit à la soigner. C’était impossible selon lui, il fallait juste veiller à ce qu’elle ne se laisse pas aller à certaines pulsions, dites « violentes ». En tout cas, son quotidien fut ainsi pendant un moment, malgré l’inquiétude qui gagnait le cœur des gens de Gaia au fur-et-à-mesure. Oh la cérémonie de bienvenue de Rufus Shinra fut quelque chose de joyeux pour Junon, mais je vous parle de la suite … Du point de vue de la population, personne ne savait ce qu’il se tramait avec la Shinra et ceux qui seraient bientôt les héros de Gaia. Enfin … Richard le savait forcément en tant que Turk mais vous vous doutez bien qu’il n’en touchait pas un mot à sa fille pour ne pas l’inquiéter.

Mais comment ne pas sentir la tension s’élever en ville et dans le cœur des gens, lorsqu’un météore est invoqué et menace de vous tomber dessus d’un jour à l’autre ? Comment ne pas paniquer lorsqu’on voit que le Sister Ray, le plus puissant des canons de Gaia situé à Junon, allait être armé et utilisé contre ce qu’ils appelaient une ARME ? La Shinra avait beau avoir capturé des membres d’Avalanche à ce moment-là pour rassurer les habitants que les « méchants » avaient été enfermés et allaient être exécutés, Kira faisait partie de ce groupe de personnes qui voyaient en les ARMES une menace bien plus importante qu’Avalanche.

Fort heureusement, l’ARME fut vaincue, et le canon emmené à Midgar pour vaincre une deuxième … Et bientôt, le météore chuta en plein sur Midgar, mais la Planète se défendit d’elle-même et au final, Gaia survécut à cette crise, même si Midgar avait été réduite en ruines et la Shinra était tombée avec la ville. Sans Shinra, Richard se retrouva sans emploi …

Tout semblait aller bien dans le meilleur des mondes maintenant que la paix était revenue. Kira avait fini sa rééducation et se laissa aller à une passion nouvelle : l’escrime. A la voir bouger et s’entraîner, c’était comme si elle n’avait jamais été handicapée. Son professeur était assez impressionné de son potentiel mais les choses dérapèrent après la fusion des mondes.

Oh la formation de ce qui fut appelé Héméra par la suite, avait chamboulé le quotidien de tout le monde. Mais je vous parle surtout de la rumeur sur les Cristaux. Richard y vit là un intérêt, celui de reconstruire la vie de sa famille, de récupérer la femme qu’il avait toujours aimé, et de rendre à Kira une vie normale, où ni ses jambes, ni sa tête, n’auraient à souffrir de quoique ce soit.
Il entraîna sa fille dans sa quête, selon lui, ca leur permettrait de faire une chose en commun, chose qu’ils n’avaient jamais vraiment fait … Mais avec l’annonce du retour des calamités, et de tous les intéressés par ces pierres, inutile de dire que c’était une véritable course contre la montre …

Beaucoup de choses se déroulèrent au courant de cette année-là, mais chaque fois, le duo père-fille avait la sensation que Sephiroth avait une longueur d’avance sur eux, de ce qu’ils voyaient aux informations. Les recherches sur Gaia ne donnant rien, ils se risquèrent à quitter ce qui était autrefois leur planète, pour se rendre sur le monde voisin : Dol. Très proche de ce qu’ils connaissaient sur le plan de l’évolution, il n’y avait finalement que sa politique et son histoire qui étaient différentes de ce qu’ils connaissaient.

Leurs pas les menèrent à Esthar – et là par contre, c’était au-dessus de tout ce qu’ils avaient pu voir – et Richard décida de profiter de cette ville surévoluée pour tenter de nouveaux examens sur sa fille. Un endroit aussi évolué avait forcément un moyen de guérir Kira non ? Mais non … Même les plus brillants médecins et scientifiques ne pouvaient soigner sa tête. L’origine de sa maladie mentale étant l’énergie Mako – qu’ils ne connaissaient guère – ils ne pouvaient rien y faire. De plus, ca durait depuis des années maintenant, c’était trop tard. Dans le même temps avait eu lieu le tournoi sur Spira, mais comme Kira était sous examen, ils n’avaient pas pu s’y rendre bien qu’ils en avaient suivi l’évolution à la télé.

Bref. La quête reprit par la suite et Richard ne savait finalement pas par où commencer. Ils ciblèrent les éléments un à un et décidèrent de commencer par la glace. La meilleure piste ? Les Continents du Nord. Ainsi ils découvrirent le Village Shumi, mais rien … Ils se rendirent au Mont Gagazet, puis trouvèrent le Continent Fermé d’Héra, mais toujours rien.

Et leurs pas les ramenèrent au Village Glaçon. Mauvais endroit, au mauvais moment. Sephiroth frappa le village, et si Kira avait survécu, ce ne fut pas le cas de son père. Inutile de dire que ce qui était autrefois la riche famille Blackwell était réduite à rien désormais puisque la seule survivante était une jeune fille troublée psychologiquement parlant.

Cette tragédie passée, Kira avait manqué de perdre le contrôle d’elle-même en sachant que c’était Sephiroth qui lui avait enlevé son père, mais surtout la seule personne qui la protégeait et qui la traitait comme une personne normale. Son père était son seul véritable ami. Les Cristaux n’avaient plus aucune importance pour elle à cet instant, au final, elle n’avait fait que suivre les traces de son paternel, c’était lui qui les voulait. En revanche, le désir de vengeance se fit sentir en elle.

Kira resta toutefois un long moment au Village Glaçon. Pour se remettre de ses émotions, mais surtout parce qu’elle ne savait pas ce qu’elle devait faire maintenant qu’elle était seule et lâchée dans la nature, autonome, et indépendante. Heureusement, dans une tragédie, les gens ont tendance à devenir solidaire, et malgré qu’elle paraisse « bizarre » aux yeux des survivants, elle n’en était pas moins une demoiselle en détresse et les gens l’aidèrent en la soutenant et elle s’efforçait de faire de son mieux pour rendre la pareille.

Lorsqu’elle fut remise un peu de ses émotions, Kira entreprit une quête personnelle : celle de trouver un maître, quelqu’un, n’importe qui, qui lui permettrait de devenir assez forte pour se venger de Sephiroth. Et pour marquer sa détermination, elle se fit tatouer une flèche sur son corps dont la queue représentait la Fourche du Diable. Elle voulait être la flèche qui tuerait ce démon … mais surtout, elle s’était tatouée pour ne jamais oublier ce qui la motivait à rester encore debout.

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Sheli
• Votre âge? 20 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Je suis Fulgora
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? RàS. Mais comme d’hab, Crystal connaît la chanson, si on peut mettre mon adresse mail sur ce compte s’il vous plaît ? siffle



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Kira Blackwell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Kira
» Présentation de Kira
» slt je suis KIRA
» Kira
» Kira Hiroto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives