Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Balade en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Sam 1 Oct - 12:35

La radio était allumée, et une chanson totalement commerciale était sur les ondes... L'appareilaracletta... Débile pour un titre de chanson mais c'était devenue une mode que de faire une chanson sur un objet du quotidien que l'on faisait finir en a. Une bicyclette, un parapluie... tout était prétexte à être émis sur les ondes... 

Mais c'était pas ça qui allait retenir notre attention... Alors que j'allais répondre pour Zephie, Ruka allait voir la face cachée de notre famille... ma soeur le matin... 

Si Zephie était enjouée, dynamique, espiègle et tout ce qui caractérisait la bonne humeur, elle ne l'était qu'une heure au moins avait sa sortie du lit, et la Zephie du matin avait certainement inspirée un bon nombre de films de zombies... Son cerveau était un de ses appareils diesel mettant du temps à s'allumer, un peu comme un ordinateur après une grosse mise à jour, et les nerfs du langage étaient ceux à être stimulés en dernier. 

"Mmmhmmmmhmm..." 

La Zephie du matin essayait de communiquer avec nous et son salut bien spécifique s'accompagnait d'un frottement d'yeux et d'un lever de bras en guise de salutations. Je souriais car même sa nuque semblait trop faible pour soulever sa tête à plus de 60 degrés. La Zephie du matin avait un faible rythme cardiaque et une tension proche de zéro. Il suffisait que je lui lance un croissant pour que celui frappe sa tête et tombe aussi vite, Zephie maugréait, incapable de réagir audiblement. 

"Je propose de rester là à regarder ma soeur se réveiller... Tu verras c'est assez marrant !" 

Nouveau maugréemnt de la part de ma soeur qui s'affalait sur une chaise, se tenant la tête entre ses deux mains et les coudes sur la table. Finir sa nuit sur la table était une option pour elle à ce moment précis de la journée. 

"Bon, on peut peut être partir se préparer, non ? " 

Je me levai pour l'inciter à me suivre, je profitais pour laisser du linge sale ici et de prendre de nouveaux vêtements, je faisais vite pour pas qu'elle s'amuse à fouiner dans mes fringues. 

"La douche est assez grande ici, on peut la prendre à deux pour gagner du temps, hein ?" 

Okay, j'avoue j'y pensais depuis ce matin, mais je ne sais pas comment l'idée sera prise, et puis, à part fouiller ma chambre, qu'est-ce que Ruka pourrait faire si je squatte la salle de bains ? C'était pas bon signe, alors je l'incitais à ce qu'on la squatte à deux... C'était juste pour un côté pratique, hum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Sam 1 Oct - 22:48

Il suffit de parler du loup pour qu’il pointe le bout de son nez. Même si la vision que j’avais là de Zephie, était bien loin de celle dont j’avais pris l’habitude. Un zombie. Un vrai zombie et j’affichais un sourire amusé à la voir s’installer, et se trouver dans l’incapacité de prononcer une salutation clairement et distinctement. Lyte se moquait d’elle, allant jusqu’à lui balancer un croissant dans la tronche en guise de démonstration en disant que juste regarder sa sœur se réveiller serait une bonne activité pour passer le temps. Face à un geste si … « osé », j’avais tourné la tête vers lui, surprise l’espace d’une microseconde, mais je me mettais à rire. Enfin osé … Le mot était un peu fort, je suppose que c’est ce genre de geste taquin qui caractérise tant la relation d’un frère et d’une sœur, hein ? Je n’en avais pas moi ! Mon rire n’était pas une moquerie à l’encontre de Zephie, c’est juste que … woh, c’était un peu spontané et je m’y étais pas vraiment attendue.

On finissait alors notre petit-déjeuner avant qu’il ne propose d’aller se préparer. Je hochais la tête, on laissait alors Zephie se réveiller en la compagnie de son père et de son ex belle-sœur – si je puis dire. Je laissais Lyte vaquer à ses occupations pendant que je préparais des affaires pour m’habiller après la douche. Enfin, il revenait assez vite pour me faire bien comprendre qu’il souhaitait qu’on aille à deux dans la salle de bain. Je relevais la tête. Ok, ca ne va pas faire bizarre à sa famille qu’on se soit éclipsés tous les deux sous la douche ? Ca pouvait paraître indécent mais … roh et puis zut, on s’en fout. Je me tournais vers lui, ce n’était vraiment pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

- Tiens donc, c’est moi ou t’es très spontané ce matin ? J’étais persuadée que si un jour l’un de nous devrait faire cette proposition, ce serait moi !

Alors je prenais mes affaires et m’approchais pour pousser Lyte avec le sourire aux lèvres, à l’extérieur de sa chambre.

- Direction la douche, Mr Swarley ! Et que ca saute !!

Je crois qu’on était de très bonne humeur ce matin. On s’enfermait dans la salle de bain et je crois que je n’ai jamais mis autant de temps pour une douche, je crois … On ne faisait rien de vraiment « déplacé », mais il ne fallait pas croire non plus qu’on allait me demander de prendre une douche à deux juste pour un côté pratique et « gagner du temps ». Au contraire, on en perdait plus qu’autre chose là je crois … Fallait bien profiter des bonnes choses non ?

Du moins, jusqu’à ce qu’on tambourine à la porte pour nous signaler de nous magner à sortir de là … Oups, ca y est, Zephie avait enfin dissipé la brume autour de son visage et avait retrouvé le don de la parole. Même si je ne doutais pas qu’elle n’allait pas nous louper à la sortie.

Alors il fallait se résoudre à faire ce pour quoi une douche est conçue à la base : se laver. Et puis la pauvre devrait encore patienter … Parce qu’il fallait se rhabiller. Et il fallait que je me brosse les dents. Et que je me coiffe. Et parce qu’on se chamaillait comme des gamins même une fois hors de la douche – j’avais balancé de l’eau sur Lyte pendant que je me brossais les dents. Comme ca. Sans raison. Et puis on finissait enfin par sortir. Je m’étais habillée de la même façon qu’à Balamb, le jour où on a été à la BGU. Même moi, je me trouvais trop classe comme ca – oui mes chevilles vont bien. Et une fois dehors, dès que je croisais le regard de Zephie, j’étirais un grand sourire, à croire que j’étais fière d’avoir mis autant de temps !!

- Désolée, trop de choses à vérifier !

Ok ca voulait absolument tout dire, la fille sans tabou qui dit ca devant la sœur de son copain. Je retournais dans la chambre de Lyte pour récupérer mes affaires, mon arme aussi. Et je me tournais vers lui.

- Et si tu me faisais visiter Dollet !? Je suis déjà venue mais c’était pas pareil … Puis je me dis qu’on pourra revenir ici à midi, et après on mettra les voiles ?

Dans tous les sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mar 4 Oct - 11:04

Etre à deux dans la salle de bain était faussement une bonne idée pour gagner du temps... Je sais que j'avais tendance à rester longtemps sous la douche mais là c'était pire, et je crois qu'on y serait encore si on était pas chez mes parents et que Zephie ne s'était pas manifesté par un jeu de rythme sur la porte pour bien faire comprendre son impatience... 

J'avais presqu'oublié l'espace d'un instant où nous étions, alors trêve de chamailleries, il fallait sortir de la salle de bain, enfin prêts pour affronter le reste de la journée. Par chance, on croisait personne pour nous envoyer un regard suspicieux. Mais ce que disait Ruka à Zephie me forçait à me taper le visage de la main. 

"Ca marche, on en profitera pour passer au marché, je propose qu'on fasse à manger ce midi, ça te va ? " 

Je regardais ma mère qui passait à ce moment là et qui acceptai ma proposition. Il fallait donc qu'on se mette en route. Le soleil était là, mais il se faisait plus timide et moins chaleureux qu'à son accoutumée, la veste était de rigueur même si la journée se réchaufferait certainement l'après midi. Ca me faisait bizarre de me balader main dans la main avec Ruka pour lui montrer "ma" ville. 

Je passais d'abord près de la fontaine, un peintre était déjà là à immortaliser le moment. Enfin... j'avais jamais trop compris le principe. Un peintre est sensé peindre ce qu'il se passe mais vu le temps qu'il met, le décor a forcément le temps de changer, comme la lumière, les couleurs ou autres... 
Bon, okay, j'avais pas la vision d'un artiste, je crois... 

"Dollet est réputé pour ses galeries d'art, ses artistes... Mais, je te rassure, il y'a pas que cela mais je t'emmènerai pas dans les petites ruelles, c'est pas la même ambiance..." 

On flânait et le marché était près du port. Alors qu'on empruntait les ruelles pavées qui nous emmèneraient vers le front de mer, on s'arrêtait parfois pour regarder les vitrines, surtout des galeries d'art qui avaient parfois pignon sur rue. 

"Tu sais, Dollet a été un peu ravagée par un crabe mécanique alors que les SeeDs étaient venus aider la ville. Mais, ça a été bien reconstruit depuis... Je comprends que Junon ait fait appel à Dollet pour les travaux, ils savent y faire..." 

Puis, on s'arrêtait devant une vitrine, un joaillier qui faisait son métier en direct et dont les quelques bagues et colliers encore en vente étaient disposés dans des écrins dans la vitrine... C'était un des orfèvres les plus réputés de Dollet, et je ne sais pas pourquoi j'avais dit ça... 

"Tu veux qu'on fasse un tour à l'intérieur ?" 

Qu'est-ce que j'avais dans l'idée, là, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mar 4 Oct - 15:53

Ca ne me dérangeait pas d’être collée aux fourneaux, je participais aussi de cette façon à la vie à la maison chez moi et même quand j’étais à Wutai, ma tante m’avait appris très jeune à cuisiner. Presqu’instantanément après avoir pu récupérer notre foyer, en fait … Du coup, j’approuvais l’idée de faire un tour au marché de Dollet pour acheter ce qu’il fallait. J’avais même ma petite idée en tête, en fait. Par ailleurs, ca signifiait que ma proposition de faire une petite visite de Dollet, était acceptée.
J’avais déjà une veste sur moi, alors je mettais juste mes bottines à talons lorsqu’il fut l’heure de quitter la maison, et à peine dehors, la première chose qu’on voyait était un peintre qui peignait le paysage devant lui.

- Oui je vois. Enfin pour les artistes. J’ai entendu dire que ca demandait un travail phénoménal. Je vois ce mec là-bas, tu sais s’il veut une toile parfaite, il doit revenir tous les jours à la même heure, au même endroit pour avoir le même angle de vue, les mêmes couleurs, et tout ? Faut avoir une sacrée patience …

Et du temps, aussi. Et bien entendu, il fallait aussi que la météo soit la même … On le voyait là, mais Lyte verrait que dans quelques heures, il ne serait plus là. Pas parce qu’il aura fini – loin de là ! – mais juste parce que le décor aura « changé » et qu’il devait attendre de retrouver celui qu’il voulait. Bref. On continuait notre marche, regardant un peu les vitrines. Il n’y avait pas que des galeries d’art, il y avait aussi quelques magasins, des bars et restaurants réputés aussi … Ca faisait penser à Lyte que Dollet avait subi aussi de lourds dommages, il y a quelques années, à cause d’une arme mécanique de Galbadia.

- C’est sûr. Et puis de tous les mondes, Dol et Gaia sont assez proches sur tous les plans. Mais je ne te cache pas que sur le long terme avec cette histoire de guerre, je crains que Spira n’apprécie pas que Dol apporte son soutien à Gaia d’une quelconque manière …

Ca pouvait paraître pessimiste, mais c’était surtout réaliste. Spira me semblait être le monde le plus instable d’Héméra et ne devait déjà pas trop de base apprécier Dol également à cause de sa technologie. Devenir de potentiels alliés pour Gaia ne donnait qu’un bon prétexte à Spira pour faire d’eux leurs ennemis également … Même si je doutais que Dol ait envie de se lancer dans une guerre, chaque monde avait déjà ses propres problèmes à gérer. Quoiqu’il en soit, changement de sujet, Lyte s’arrêtait devant une boutique qui vendait des bijoux d’une très grande valeur. Ca attirait le coup d’œil, pour sûr, c’était magnifique … mais voir les prix me donnait envie de m’étouffer ! Et Lyte qui proposait de faire un tour à l’intérieur … Je lui lançais un regard amusé.

- Quoi, tu veux me prendre une bague et me demander déjà de t’épouser ? Blague prévisible à dix kilomètres à la ronde mais eh. S’il tend la perche, hein. - Je ne nie pas que déjà de l’extérieur, ce qui est exposé est sublime et attire les envies, mais quand je vois les prix, c’est un coup à me provoquer un malaise ca ! Regarde-moi juste cette toute petite bague riquiqui. Cinq cents gils ! Et l’autre à côté, à peine plus grosse, mille gils !! En même temps, c’était des pierres précieuses … peut-être trop précieuses dans certains cas !! - Pour deux bagues t’imagines, je suis sûre que ca fait ma paye de consultante !

D’ailleurs je n’avais même pas vu si j’avais déjà reçu un premier versement. J’en doutais, ca datait de deux jours quand même. Je soupirais, mais je désignais quand même une.

- Mais celle-là est très jolie !

Elle était fine, tout en or, et ornée de trois rubis alignés sur le dessus. Un grand, et de chaque côté deux plus petits. Assez classique comme design, mais parfois la simplicité est ce qu’il y a de meilleur. Oui bon ok, ca faisait petit message subliminal, dit comme ca et c’est pourquoi je fis la moue.

- Bon allons-y, avant qu’on fasse un truc qu’on pourrait regretter ! Le marché hein ? J’aurai bien eu envie de vous découvrir une recette spéciale de chez moi mais je ne suis pas sûre que vous ayez la majorité des épices et ingrédients qu’on trouve à Wutai … Oh quoique … Je levais les yeux vers le ciel pour réfléchir à tout ce qu’on pouvait manger de typique là-bas. - Le curry pourrait passer, c’est fait à base d’ingrédients qu’on peut trouver un peu partout.

Et c’était sûrement ce pour quoi c’était l’une des recettes les plus connues sur Gaia, et elle se déclinait de plusieurs façons selon les envies, le savoir-faire et les spécialités de chaque personne … mais rien ne vaut la recette originale faite de la main d’une habituée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mar 4 Oct - 17:13

Je n'avais pas la vision d'artiste, Ruka semblait être plus à même de comprendre la méthodologie des peintres de Dollet, c'est vrai que je n'y avais jamais vraiment fait gaffe. Mais c'est souvent ce qu'on a toujours sous les yeux qu'on remarque le moins, pas vrai ? 

La question que je me posais surtout c'était pourquoi j'avais bloqué devant cette vitrine... Est-ce que je voulais lui offrir quelque chose, juste lui montrer cette belle devanture ou même prendre la température de ce qu'elle aimait ou non ? Je n'en savais moi même rien, je crois... Mais Ruka avait surtout vu le prix... Le prix a sa qualité et la qualité son prix, non ? Enfin, c'était le raisonnement que j'avais peut être que je me plantais. A ce moment là, il suffirait de mettre un article très cher pour penser qu'il est très bien ? Je suis sûr que c'était le cas parfois et que ça marchait très bien. 

"Oui, j'ai une subite envie de me mettre à genoux là... Tu sais, on a appris hier que t'étais enceinte, aujourd'hui, on se marie, demain, on choisit les prénoms de nos enfants, histoire qu'on ne se lasse pas, hein ? " 

Je riais aussi, je ne me voyais même pas être marié pour vous dire. Et je chassais vite l'idée de Ruka en robe de mariée et moi devant l'autel... Elle était grave de me faire penser à ça... Bref, le marché... On se magnait presque d'y aller pour pas rester éternellement devant cette vitrine, j'avais vu la bague qu'elle m'avait montré, d'accord, c'est ça son goût... J'aurais pu me douter que le rubis, de par sa couleur, serait sa pierre préférée... 

"Tu sais que ce gars bosse avec des pierres sensées être plus rares que la moyenne, qu'est-ce que ça veut dire selon toi, plus rares que la moyenne ? " 

On continuait notre route en parlant pierres précieuses. Peut être que nous trouverions un vendeur de gemmes sur notre chemin d'ailleurs, mais pour l'instant, on arrivant devant la plage de Zuma Beach. 

"Et voici l'océan, de l'autre côté, on pourrait presque voir Balamb si il faisait un peu plus beau... Il faut qu'on achète du poisson, je vais te faire une recette spéciale. J'aurais aimé la faire à ce concours de cuisine au Festival d'Héméra... Au pire, chiche, on se fait un concours et ma famille devra juger ? " 

Dans quoi je nous embarquai encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mar 4 Oct - 22:32

Ouais bon, évitons parler mariage, enfants et tout ca hein ? En soit ca m’avait fait rire mais à vrai dire à l’heure actuelle, je ne me voyais ni mariée, ni mère. J’étais trop jeune, j’avais encore toute la vie devant moi, et surtout, je n’aimais pas faire de « gros » projets sur le long terme. Car oui, être parent était un énorme projet qui impliquait des responsabilités sur le restant de sa vie, et on sait tous que la vie a tendance à vous mettre des bâtons dans les roues et des imprévus, des obstacles, quand vous faites des projets ou prévoyez certaines choses. C’était l’une des nombreuses raisons pour lesquelles j’étais du genre à vivre au jour le jour en voyant où ma route m’emmène, avec ses épreuves, et ses choix, à prendre ou à laisser.

Le petit tour devant la vitrine du joaillier étant terminé, on reprenait la route jusqu’au marché. Pas de visite à l’intérieur du magasin ni de l’atelier de l’artisan, même si j’avais montré une bague à Lyte avant de repartir. Pas envie d’être trop tentée par quelque chose qui aurait le don de faire un trou en plein milieu de votre compte en banque. Mais, il continuait de parler de ces pierres précieuses et je soupirais à sa question.

- Plus rares que la moyenne, ca veut dire plus difficile à trouver, plus difficile à travailler et surtout, un trou de la taille du Cratère Nord dans le porte-monnaie. Les rimes sont gratuites. J’étirais un petit sourire en coin. - Les gens qui se payent ce genre de bijoux ou d’objets ne les portent même pas tu sais ? Ou à de très rares occasions … Je ne comprends pas ce principe d’acheter des choses qui coûtent un bras pour finalement les conserver dans un coin de sa maison ! Moi je les porterai … enfin si j’en avais, je me suis jamais amusée à m’acheter un truc avec plusieurs zéros voire plus dans le prix.

Bref, à force de bavarder, nous étions arrivés sur la plage où le marché s’était installé. J’avais parlé de curry, Lyte voulait surtout acheter du poisson pour tester un truc qu’il voulait faire à la base au concours de cuisine du festival. J’arquais un sourcil.

- Genre toi t’es du genre à faire des concours de cuisine ? Oooh ~ Je veux voir ca !! Défi accepté ! Que le meilleur gagne ! J’espère que t’as assez de casseroles chez toi par contre !! Au cas où on ait besoin des mêmes ustensiles, ce qui serait un peu problématique ! - Et interdiction de saboter le plat de l’autre !

A croire qu’il suffisait de me lancer un défi pour me piquer au vif et me motiver à chercher la victoire … C’est que ca marchait à chaque fois en plus !

- Bon, alors j’imagine qu’on ne va pas utiliser la même chose pour nos recettes. On se sépare et on a qu’à se retrouver ici quand on aura fini !

Sauf si on utilisait des ingrédients en commun … Mais personnellement pour éviter de prendre ce risque de voir la cuisine surchargée de plein de choses, j’allais vraiment prendre que le strict nécessaire. Mon seul problème, c’était que je ne savais pas si Demi allait rester pour le repas ou non, mine de rien, une personne de plus, ca fait des portions supplémentaires, et pour le coup vu qu’il y avait DEUX plats à manger, il fallait prévoir qu’on n’avait pas tous des estomacs de morfale non plus. Va falloir calculer un peu tout ca.

Oui vous sentez toute la minutie dont je pouvais faire preuve quand je le voulais ?

Alors on se séparait chacun de son côté. Il y avait de tout ici mais surtout beaucoup de poissons et de fruits de mer. Ca ne m’étonnait pas, c’était toujours le cas dans les villes portuaires. Mais moi, je n’avais pas besoin de poisson. En fait, avant même de pénétrer au cœur du marché, j’avais dû aller chercher de la viande, de la volaille plus précisément. Traditionnellement, on privilégiait de la viande de porc mais la volaille, c’était une valeur sûre, c’était rare qu’on ne l’aime pas !
Et seulement après ca, direction le marché pour les légumes frais ainsi que les épices. Comme je me doutais, celles que je voulais étaient facilement trouvables. Par contre si j’avais voulu faire une spécialité pour locale, là … Autant l’oublier. Mais il fallait vraiment qu’il vienne à Wutai un jour ne serait-ce que pour la gastronomie, elle n’avait rien à voir avec le reste d’Héméra. D’ailleurs à ce jour, je n’avais connu aucune autre ville ou village qui avait une gastronomie proche de la nôtre.

J’avais fini la première, alors je flânais un peu entre les différents étalages. Il n’y avait pas que de la nourriture, certains vendaient des cartes de Triple Triad conçues par les peintres locaux – original ca – d’autres des babioles en tout genre. Je soupirais, c’était … relaxant. Comme ambiance. A nous voir comme ca, c’était bien loin de la mission du SeeD, à devoir traverser le monde de long en large, pour échapper aux potentiels chercheurs qui convoitent le Cristal de l’Eau. Pour espérer dénicher une Chimère aussi. Bref. Loin du travail. Et du coup, j’étais revenue à la case départ, un peu dans mes pensées, jusqu’à ce que je prenne une conversation en cours, non loin de là par trois vieillards qui discutaient.

- Bwah, c’est n’importe quoi ! On dirait un conte pour enfants. Genre le descendant d’un pirate affirme que son ancêtre a planqué son trésor quelque part sur Dol ?
- C’est ce que j’ai cru entendre, il a même fait passer l’annonce dans le journal je te dis !
Oh, ca me faisait penser que je devais l’acheter justement, le journal.
- Tu crois que c’est du vrai ?
- J’sais pô … Dommage, je suis vieux maintenant, mais j’aurai bien aimé partir à la chasse et voir ce trésor de mes propres yeux !
- Ouais tu m’étonnes … t’imagines, si c’est comme dans les histoires ? Une montagne d’or, des bijoux et des babioles de grandes valeurs … Le type il chope ca, c’bon, il se paye un manoir de luxe à Deling City, il se trouve la femme de ses rêves, une voiture hors de prix, et il finit sa vie pépère.


Je haussais un sourcil. Il faut vraiment que j’achète le journal ! Mais je sursautais en réalisant que je n’étais plus seule et que Lyte était revenu.

- BWAH ! Ne refais plus jamais ca !

Oui oui c’est l’hôpital qui se fout de la charité quand on sait que je m’amusais à me faire discrète parfois pour le surprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mer 5 Oct - 11:43

Mouais, la rareté justifiait alors tout, hein ? Mais, les pierres précieuses ne portaient pas ce nom là pour rien, si c'était précieux, alors c'était rare et fragile, donc cher. Tout était dit. 

L'idée du concours de cuisine enchantait Ruka de suite, j'allais commencer à la connaître à force, mais ça voulait aussi dire que si je voulais qu'on ne traîne pas à un endroit que j'évite de lui laisser voir des concours qui ont lieu. Elle avait bien fait le concours de pêche, avait participé à des choses au Festival d'Héméra et j'en passe et des meilleures... 

"Au fait, t'as jamais participé à Miss Costa ? " 

C'est vrai quoi, je pensais qu'elle avait toutes ses chances... mais étais-je un minimum objectif en disant ça... Et je suis pas sûr que maintenant qu'on était ensemble, j'avais vraiment envie qu'elle le fasse par contre... Par jalousie, peut être ou... 

On décida donc de se séparer le temps de faire nos emplettes. Je prenais donc ce qu'il me fallait en poisson et en garnitures, je ne savais pas du tout ce qu'allait proposer Ruka mais c'était plus la prouesse de la technique que j'allais utiliser qui m'intéressait. Je ne savais pas trop si le goût allait être exceptionnel ou pas. Puis, je fis un détour vers un autre stand, sans savoir trop ce qui me passait par la tête avant de trouver Ruka dans la foule, elle semblait concentrée sur je ne sais quoi mais a priori elle ne m'avait pas entendue. 

"Hey, mais j'ai rien fait ! Qu'est-ce que tu faisais ? "

Je lui tendais un petit boîtier dans laquelle se trouvait une bague qui ressemblait à quelque chose près à ce qu'elle avait vu en vitrine, le rubis était seul et un peu moins gros mais ça restait quand même quelque chose de qualité malgré tout. 

"C'est pas exactement la même mais elle y ressemble en plus... Et tu peux t'en servir comme protection, c'est l'avantage... D'ailleurs en parlant de ça, je crois que je vais en profiter pour améliorer ma Larme de Hibou." 

Cette dernière me permettait de me protéger de l'eau déjà... Je voulais à tout prix changer de sujet car mon cadeau me gênait un peu, c'était pas exactement la même bague, forcément qu'elle m'avait coûté un peu moins cher même si elle valait bien plus que le prix d'une gemme quand même... 

________________________________
Ajout de Contre-attaque (Lance automatiquement une attaque physique en cas de technique physique reçue) > 4000 gils sur la Larme d'Hibou ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mer 5 Oct - 14:21

Participer à Miss Costa … Plus jeune, l’idée m’était passée par la tête oui, mais je ne l’avais jamais fait. Et aujourd’hui, inutile même d’y songer. Déjà, ce n’était pas de mon domaine, et en prime, je serai recalée de suite à cause de la jolie cicatrice que j’ai dans le dos et sur l’abdomen. C’est le genre de concours qui fait clairement passer le message qu’une femme se doit d’être parfaite sur tous les angles.
Quoiqu’il en soit, nous avions fait nos achats et Lyte avait fini par me surprendre – involontairement – alors que j’écoutais un peu cette histoire de « chasse au trésor ».

- Ce que je faisais ? Je faisais quelque chose qui ne se fait pas d’ordinaire, à savoir écouter les conversations des autres.

Le pire, c’est que je sortais ca avec un grand sourire. Mais Lyte me tendait quelque chose, un petit boîtier. Oh, c’est donc pour ca qu’il avait mis plus de temps que moi à revenir ? A ce train, il ne manquait plus qu’il se mette à genoux là non ? Je me retenais de sortir ca à voix haute, mais j’attrapais surtout la boîte pour l’ouvrir. Ce n’était pas la bague que j’avais vue plus tôt mais elle y ressemblait et semblait avoir quand même une certaine valeur. J’étais … touchée. Vraiment. Mais Lyte changeait déjà de sujet et je levais les yeux dans sa direction en lui frappant l’épaule.

- Change pas de sujet, gros nigaud ! Nigaud, mot désignant une personne naïve et sotte qui n’est plus utilisé depuis trente ans au moins. - Et mets-la moi au doigt !

Bah oui, quitte à faire hein ? Alors je le lui rendis le temps qu’il le fasse, mais je voyais que quelque chose le gênait. J’affichais un air amusé en cherchant son regard.

- C’est le fait de m’offrir un cadeau qui te gêne à ce point ou simplement parce que ce n’est pas la même que l’autre ? Peut-être les deux, qui sait. - Je n’attendais même pas à ce que tu m’offres un truc tu sais, hein. C’est … vraiment touchant, elle est très belle. Merci.

Je mettais ma main devant moi pour la regarder, et puis je prenais Lyte dans mes bras pour l’embrasser. Mais je me reculais pour sortir :

- Mais ne crois pas m’attendrir avec ca, je gagnerai quand même ce petit concours !!

Je me mettais à rire, autant ne pas perdre le nord hein ? Alors on commençait tout doucement à reprendre la route de la maison, même si Lyte s’arrêtait quand même pour pouvoir améliorer cette fameuse Larme de Hibou. Moi j’avais acheté le journal, comme prévu, non seulement pour pouvoir lire par la suite cet article sur les Chimères, mais aussi au sujet de cette chasse au trésor … Même si je verrai ca plus tard, et il fallait toujours que je passe ce coup de téléphone à ma tante. Mais pour l’heure : aux fourneaux !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mer 5 Oct - 21:43

La discrétion, écouter les conversations des autres, être là où il faut dans la plupart des cas... Et si Ruka n'était qu'une espionne ? Le genre de trucs qui me serait peut être passé par la tête si j'étais pas fou d'elle, en fait... Mais, fallait avouer qu'en réalité, j'avais pas été le mec le plus prudent du monde, hein ? 

Mais ce n'était pas du tout l'état d'esprit que j'avais et je doutais réellement de quoi que ce soit concernant Ruka. Ma Ruka... Ca faisait bizarre de l'appeler comme ça mais pourtant j'avais acheté cette bague... dans quel but... Lui prouver que j'étais sérieux... lui faire plaisir... autre chose ..? 

En tout cas, cela semblait lui faire plaisir et elle m'arrêta sur mon détournement de sujet pour exiger que ce soit moi qui lui pare du bijou que je venais de lui acheter, ça me faisait bizarre de faire ça, en vrai... Et oui, j'étais gêné pourtant je cherchais pas à m'écarter de son regard... 

Mais ça avait l'air de lui faire plaisir et elle me remercia sincèrement, je ne répondais alors pas à sa question sur ma motivation et ma gêne, je crois qu'en fait, ça n'avait pas lieu d'avoir une réponse, surtout que j'en avais pas tellement, quoi... Peut être que je repensais encore à ce que je m'apprêtais à lui dire avant de nous endormir et dont je n'avais pas eu le courage de me lancer. Mais, fidèle à elle même, Ruka remit notre concours sur le tapis et je soupirais...

"Je crois que j'aurais dû garder cette bague comme lot de consolation, alors..." 

Je savais que Ruka aimait qu'on ait du répondant alors je me laissais pas démonter. Le temps de faire un autre achat et on se redirigeait alors vers le domicile familial...

"J'ai acheté cette bague parce que j'en ai eu envie et que... c'est bête mais ça me fait plaisir que tu portes quelque chose que je t'ai offert en fait, c'est tout..." 

Oui, c'était un peu débile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Mer 5 Oct - 22:55

Spoiler:
 

Et me voilà avec la bague au doigt. Enfin … vous m’avez comprise. Lyte ne me fournissait pas vraiment d’explications sur le moment, mais il répondit à ma pique en ce qui concernait ce petit concours personnel de cuisine. Un lot de consolation hein ?

- Bizarre si ca doit être TON lot de consolation !

J’étirais un sourire moqueur et on était partis faire nos derniers achats, avant qu’il ne se décide à éclaircir enfin le « mystère » de son cadeau. La raison pour laquelle il m’avait fait ce présent et je soupirais. Je soupirais mais je souriais toujours, et je le regardais toujours. Je ne répondais cependant pas, ma seule réponse fut de lui attraper la main, tant que j’avais une main libre, l’autre tenant le sachet contenant toutes mes courses. Qu’il se rassure dans ce cas, je comptais bien la porter autant que possible … sauf lorsque la situation ne s’y prêterait pas … comme … pendant la cuisine par exemple !

Mais la vérité, c’est que je ne répondais pas parce que j’avais dans l’idée qu’il n’y avait pas que ca … J’avais cette sensation que Lyte cherchait aussi à me faire passer un message clair. Peut-être celui qu’il n’avait pas osé dire hier soir. Peut-être celui qu’on n’osait pas se dire tout simplement. Ce tout petit message qu’on préférait faire passer par des gestes ou d’autres mots.
Et nous voilà sur la place de la fontaine, je désignais un endroit du menton.

- T’as vu ? Le peintre de tout à l’heure n’est plus là.

Preuve que j’avais raison, il voulait peindre un moment bien précis de la journée, ici en l’occurrence, le matin, et midi approchait. On ne s’attardait pas sur la place et on rentrait au domicile familial des Swarley. Et le premier à nous accueillir fut Sun, visiblement intrigué par le contenu de nos sachets. Dommage, ce n’est pas pour toi ! Avant qu’on ne retrouve tout le monde, je me tournais vers Lyte.

- Je te préviens, j’en ai pour une bonne heure de mon côté au moins, alors va falloir qu’on s’organise si on doit se retrouver en même temps dans la cuisine !

Je ne savais pas ce qu’il comptait faire de son côté, même si j’avais bien compris qu’il y avait du poisson, je n’avais même pas eu la curiosité de fouiller dans ses achats. Ca pouvait prendre plus de temps comme moins de temps … Ca dépendait. En tout cas j’avais hâte de voir la tête des autres quand ils vont comprendre qu’on se fait un concours à la con juste pour le fun.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Jeu 6 Oct - 10:57

Je tirais la langue pour seule répartie ce qui conclurait notre échange verbale sur l'anticipation de l'issue de notre concours. Pour le coup, là, j'avais envie de gagner juste pour pouvoir satisfaire mon ego après tous ces piques qu'on s'étaient envoyés.

On marchait donc en direction de chez mes parents. Qui était encore mon domicile officiel sur pas mal de papiers et je ne voyais ni le temps ni l'intérêt de changer pour le moment. Ma mère s'occupait de me dire s'il y'avait des choses importantes de toute manière. Ruka me faisait remarquer à juste titre que le peintre n'était déjà plus là... Sérieux, il avait du courage de procrastiner un tableau par obligation... Le pauvre...

On rentrait donc, nous déchaussions et saluions Sun comme il se devait avant de s'installer en cuisine, Ruka me prévenait qu'elle aurait besoin d'une bonne heure de son côté, moi, j'en avais pour un peu de temps aussi mais principalement pour la préparation plus que la cuisson.


"Et bien, on s'y met maintenant..."

Mais Demi annonçait son départ de chez nous, elle ne restait pas à manger et allait profiter de ses parents, le peu de temps qu'elle pouvait se le permettre. Enfin, qu'eux étaient disponibles à vrai dire. On la saluait donc avant de se mettre au travail.

Si prendre un poisson et en faire un poisson pané était quelque chose de pas si compliqué que ça, mon menu était un peu la réciproque de ce procédé là. A partir de poissons pané, je devais réussir à recomposer un vrai poisson. Pour ça, il fallait quand même que le poisson pané soit artisanale, cela va sans dire.

Alors après avoir enlevé toute la chapelure qui constituait la panure, il fallait recomposer la chair. Bon, j'avais pas acheté une carcasse de poisson pour le reconstituer, ça avait pas d'intérêt et ce n'était pas mangeable. Le but, c'est qu'on pouvait tout manger. La panure allait revenir avec une sauce à l'encre de seiche et des éclats d'un fruit à coque des forêts de Timber qui allait donner le côté argenté à ce qui allait devenir les écailles.

Je faisais préchauffer le four et m'occupai de tailler un naverge, une sorte de légume entre l'asperge et le navet mais qui cuit était presque fondant comme une pomme de terre afin d'en faire les arêtes principales et annexes. Cela se marierait super bien avec le poisson que j'avais choisi. Il n'y avait plus qu'à l'enfourner une fois les éléments assemblés pour que la cuisson fixe le tout et donne un plat chaud. Le temps de préparer quelques pommes de terre pour être mangés avec.

Tout le long de ma recette, je zieutais pour voir ce que Ruka faisait, par curiosité, et aussi pour voir si elle manquait de quelque chose. Je voulais que notre défi soit juste alors je m'assurai qu'elle puisse se débrouiller quand même...

"Moi, y'a plus que la cuisson, si jamais t'as besoin..."

Sinon, y'aura qu'à attendre et à passer à table, surtout que Zephie semblait avoir faim de nous voir cuisiner et s'était empressée de mettre la table...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Jeu 6 Oct - 14:14

Bon tant pis, j’avais compté Demi dans le lot et finalement elle ne restait pas ! Mais bon, il vaut mieux qu’il y en ait plus que pas assez, comme on dit, hein ? Côté cuisine, Lyte suggéra de s’y mettre dès maintenant et je hochais la tête. Si lui avait davantage de préparation que de cuisson, moi, c’était l’inverse. La préparation ne prendrait que quelques minutes, et la cuisson, davantage de temps.

- Bon alors c’est parti. Que le meilleur gagne !

Et en quelques minutes, la cuisine était prise d’assaut. Au moins, les parents de Lyte pouvaient se reposer de leur côté en attendant et l’avantage de s’être lancés un défi avec Lyte, c’est qu’on était vraiment motivés à préparer le repas, au moins. Voyons des avantages à cela ! Il y avait juste Zephie dont je sentais le regard curieux venir nous observer par moment. Sans parler du chien qui lui, restait carrément dans l’entrée de la cuisine pour être le premier à sentir et regarder tout ce qu’on faisait.

Avant de se lancer, j’avais juste demandé à Lyte où tous les ustensiles se trouvaient. J’avais pu faire un bref repérage la veille quand je faisais la vaisselle avec sa mère, mais j’étais surtout préoccupée par la conversation à ce moment-là alors je n’avais pas tout gardé en mémoire. Mais pour commencer, je n’avais pas besoin que d’un couteau bien aiguisé et d’une planche pour découper la viande et les légumes. Je ne comptais pas me laisser aller à quelques fantaisies pour ma part, j’étais plus traditionnelle pour ce genre de choses.

Et puis j’allais déjà commencer à préparer la viande et la sauce. Bizarrement au fil du temps, j’en oubliais un peu cette histoire de duel, puisque j’étais surtout concentrée sur ce que je faisais et veillais à ne pas foirer la cuisson du plat. Assez vite pour préparer la sauce, j’avais réfléchi à la dose d’épices que j’allais mettre. Je ne savais pas du tout quelles étaient les préférences de tout le monde ici, alors je n’avais pas la main lourde, mettant la dose « de base » qu’on mettait normalement dans les recettes – ou du moins dans celle qu’on m’a apprise. Pour le reste, bah que je sache tout le monde a du sel et du poivre dans son placard alors ils ajusteraient à leur goût hein.

Alors comme ma cuisson était en route bien avant celle de Lyte, les premières odeurs qui embaumèrent la pièce venaient de moi. Enfin de mon plat. Je ne regardais même pas ce qu’il faisait. J’étais curieuse bien sûr, mais je gardais un œil attentif sur ce que je faisais et sur l’horloge aussi. Alors que le curry était en train de bouillir, je guettais avant de rajouter la viande, les carottes, les navets aussi, j’avais tout coupé en cube. Et j’attendais avant de rajouter les pommes de terre et courgettes. Les légumes ne cuisent pas de la même façon, il fallait savoir les mettre dans l’ordre pour qu’ils terminent leurs cuissons en synchro. Je baissais le feu lorsque Lyte débarquait pour me signifier qu’il ne manquait plus que la cuisson, de son côté. L’avantage qu’il utilise le four, c’est que j’avais les plaques rien que pour moi. Ce dont j’avais besoin, quoi.

- Plus que les derniers ingrédients à rajouter pour moi et le riz à préparer et ce sera bon aussi.

Et il était cuit d’une façon bien précise à Wutai mais là on va faire à la manière classique hein. Je rajoutais alors les derniers légumes et je me tournais, j’avais un peu de temps avant de me mettre au reste.

- Ca fait bizarre tu trouves pas ? A force de voyager, on prend trop l’habitude de manger dans des restaurants ou de prendre des trucs rapides sur le chemin. Là on a l’impression d’être vraiment chez soi et … Ouais non tais-toi avant que tes propos soient interprétés bizarrement. Mais j’étirais un petit sourire en coin. - Enfin je suis bête, t’es chez toi, justement.

Je baissais les yeux et soupirais avant de me retourner pour m’assurer que ca ne brûlait pas. Aucun risque avec le feu doux et la sauce mais bon, remuer de temps à autre ne fait pas de mal pour empêcher le pire.

La cuisine n’a rien de compliqué, mais l’avantage, c’est qu’on ne voit pas le temps passer. Une vingtaine de minutes plus tard, pour moi, tout était bon. La table était déjà mise puisque Zephie était passée par-là – la curieuse. J’attendais que Lyte ait terminé de son côté et là je me faisais curieuse à mon tour pour regarder ce qu’il avait fait. J’en sifflais d’admiration.

- Dis donc, t’aurais pas raté ta vocation toi par hasard ? Bon après le visuel était une chose mais fallait que ce soit bon aussi hein ? - Allons présenter ca à notre jury !

Verdict dans peu de temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Jeu 6 Oct - 16:21

Le rythme effrénée de nos préparations faisait presque penser à ces nouveaux jeux prévues pour les téléphones qui demandaient beaucoup de dextérité et de gestion pour satisfaire les clients (plus que leurs goûts culinaires). Mais alors qu'il ne fallait plus "qu'attendre", Ruka et moi, nous retrouvions un peu au dessus d'une de ses casseroles. 

Si, j'avais le côté visuel pour moi, elle avait le côté olfactif pour elle. Mais seul le goût compte, les loups ! C'était le seul sens qui comptait pour nous départager, j'imagine, et nos plats devraient presque être auditionnés à l'aveugle pour décider qui sera The Plat ! 

"Oui, on bouge beaucoup donc ça compense les repas qu'on saute ou qu'on prend à l'arrache, parfois. Mais ça fait du bien de se poser un peu... Faudra pas qu'on hésite à se retrouver comme ça, même si on loue un truc ou je sais pas, juste pour avoir un endroit à nous pour faire retomber la pression. Je crois comprendre ce que voulait dire mes parents maintenant..." 

Je lui souriais sincèrement, c'était peut être ça le message, en fait... Qu'on ne se surmène pas. Certes, on allait pas prévoir de construire ou autre, mais qu'on pense à nous tout en pensant à notre mission, allier les deux mais n'oublier aucun des deux. Ca ressemblait totalement au genre de conseil qu'ils pourraient donner. 

"Bon, je crois que ça va être bon pour moi, on passe à table ?" 

On amenait nos deux plats sur la table, on avait prévenu qu'on ne ferait pas d'entrée puisqu'il y'avait deux plats et on passait directement à l'entame de nos plats. Par lequel commencer du coup ? 

Moi, je me servais celui de Ruka en tout cas, pour goûter, car ça m'intriguait. J'aurais dû me douter que ça allait être épicé, mais y'a pas à dire quand on est pas habitué, ça surprend toujours un peu. Mais au final, une fois l'appréhension passé, il fallait avouer que c'était super bon, et que ça donnait envie d'y revenir.

"C'est très bon, j'imagine que si je viens à Wutaï, j'aurais à goûter à pleins de trucs aussi bon ?" 

Mes parents acquiesçaient et si Zephie disait rien c'est parce qu'elle était trop occupée à manger... Elle commençait à avoir de l'appétit, la goinfre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Jeu 6 Oct - 18:55

C’était en faisant quelque chose d’aussi simple et naturel que la cuisine que Lyte semblait comprendre ce que ses parents avaient voulu nous dire hier, vis-à-vis de cette histoire de relation et de travail. Je hochais la tête pour approuver, tout comme j’approuvais l’idée qu’on se « pose » parfois pour pouvoir profiter de ce genre de moments. Peut-être pas tout le temps non plus, car les situations ne l’exigeront peut-être pas et que parfois on ne restera pas longtemps au même endroit non plus. Mais si on se prenait de petits congés par-ci, par-là de temps à autre, pourquoi pas, ca m’allait carrément comme idée !
Bref, on passait à table ensuite. Rien que pour moi, j’avais dû verser le riz dans un plat, et le curry dans l’autre, c’était à mélanger qu’une fois dans l’assiette ! Et une fois à table, je désignais le plat de Lyte en premier à sa famille.

- Je vous conseille de commencer par le poisson. Déjà parce qu’il était de coutume de manger le poisson avant la viande dans les situations où il y a deux plats. - Me connaissant mon plat doit être plus épicé que celui de Lyte.

Du coup ce n’était pas vraiment à l’aveugle, mais tant pis. S’ils n’étaient pas habitués aux épices, ca risquait de jouer sur leur palais et ils ne pourraient pas savourer à cent pourcent le plat de leur fils ! Evidemment, il n’y avait que Lyte et moi qui ne respections pas cela, chacun voulant faire honneur au plat de l’autre. Lyte s’était servi le mien, et moi le sien. Je devais admettre qu’il avait fait preuve d’originalité et d’idée pour le coup ! Au final pendant quelques minutes, le silence régnait dans la pièce mais comme le contenu des assiettes diminuait, ca signifiait que c’était un bon silence et que le repas était délicieux, non ? En tout cas ce que j’avais fait semblait plaire à Lyte et je souriais doucement à sa question.

- Et encore. Ca, c’est un plat populaire et qu’on peut retrouver facilement sur le reste de Gaia. Même d’Héméra, sûrement … Parce que les ingrédients sont facilement trouvables partout. Mais t’oses pas imaginer tout ce qu’il y a à découvrir à Wutai niveau gastronomie, perso j’ai jamais retrouvé un autre lieu sur Héméra où la nourriture était proche de la nôtre ! Tu ne vas pas être déçu.

Et là, il pourrait vraiment dire qu’il allait découvrir une culture différente de tout le reste, Wutai ne vivait vraiment pas comme le reste de Gaia … Il avait pu se faire une première idée de Gaia lorsqu’il y était venu, et avait sûrement remarqué qu’outre notre histoire, c’était un monde vraiment proche de celui de Dol sous de nombreux points. Wutai avait toujours été une petite exception à la règle et même si je n’avais pas aimé mon enfance là-bas, je devais admettre que j’avais une pointe de fierté pour cette « différence » qui plaisait à grand nombre de personnes. Si les touristes aimaient y revenir pour leurs vacances, il y avait bien une bonne raison derrière, hein ? En tout cas rien que pour la nourriture, il faudrait rester un bon moment pour découvrir tout ce qu’il y avait !

- Tout est différent là-bas … Rien que pour la cuisine, alors certes il y a des points communs avec le reste du monde hein … mais il y a une façon de cuisiner aussi que je n’ai jamais retrouvée ailleurs. Et plein d’ingrédients que vous ne connaissez pas. Des légumes, des sortes de poissons même, des produits différents, des épices différentes. Tu sais là j’ai fait le riz de manière « habituelle » mais faut savoir que là-bas, on ne le fait pas cuire du tout de la même manière. C’est même meilleur à vrai dire …

Au final, j’avais fini mon assiette sans laisser une seule miette.

- Mes compliments au chef en tout cas ! Je t’ai dit que t’as raté ta vocation ?

Mais je me servais quand même un peu de curry, ce serait bête que je ne goûte pas à mon propre plat, même si j’avais vraiment envie de revenir au poisson de Lyte ! A ce train, même pas besoin de dessert pour moi, je risquais d’avoir le bide trop rempli. Et je ne croyais pas si bien dire, il n’y avait aucun reste, en fin de compte ! Et je lançais un regard moqueur à Zephie.

- Wah, vu ce que Lyte m’a dit de toi et ce que j’en ai vu, je me doutais pas que tu pourrais tout un repas sans prononcer le moindre mot. Réaction imminente … - Alors ? Vous avez préféré quoi ?

N’oublions pas cette petite histoire de concours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Ven 7 Oct - 11:51

"Okay, on y va quand alors ? " 

Je ne serais pas déçu par la gastronomie, qu'elle m'avait dit... Alors, par réflexe, je lui avais posé cette question sans trop réfléchir à ce que ça pourrait vouloir dire. Mais, techniquement, à part espérer revoir Leviathan là bas, pour notre mission, je ne sais pas si cela serait bien utile pourtant... Ruka semblait attaché quand même à son village natal car elle en aimait la cuisine, les talents des habitants aussi... Mais je comprenais aussi, après coup, que cela pouvait aussi lui rappeler son enfance et que ça c'était un chouïa moins gai...

Tout le monde avait fini son assiette... Ruka me complimentait à nouveau sur mon plat et sur ma vocation ratée. 

"Je suis pas sûr, je sais pas faire beaucoup d'autres plats, en fait..." 

Je crois que je me satisfaisais à faire celui là pour le côté trompe l'oeil et original du plat, pour le reste c'était des fois plus basique. Et il m'étais des fois arrivé à me faire des trucs infect en étant tout seul, comme une fondue saucisses lardons qui m'avait donné la nausée après... 

Mais c'était l'heure du verdict et mes parents étaient vraiment pas drôles... 

"Et bien, moi j'ai adoré ton plat Ruka, ce sont vraiment des saveurs qui changent et c'était délicieux, la preuve, il n'en reste plus.
Le plat du poisson reconstitué est un de mes plats préférés, le tien était très bon mais je donne ma voix à mon fiston..." 

Okay, prévisible à souhait, mes parents s'étaient entendus pour nous mettre ex aequo, quoi de plus banal de leur part... Vraiment diplomates quoi... Mais il restait la voix de Zephie, et Ruka venait juste de la chercher... 

"Mmh, je sais pas... Dois-je préférer le plat de mon frère qui est insupportable dès le réveil et qui se moque de moi ou celle de ma future belle soeur magnifique mais qui me reproche de trop parler ? Quelle cruelle décision... Tu me donnes ton numéro de portable Ruka ?" 

C'était tout Zephie ça... Nous faire culpabiliser pour ensuite marchander son vote... Mais elle était pas possible cette fille, clairement... Il suffisait que Ruka accepte pour qu'elle gagne, super la victoire... Grr... Mais en attendant sa réponse, ma mère avait capté pour la bague...

"Oh c'est une jolie bague que tu as là, je ne l'avais pas remarquée hier..." 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Ven 7 Oct - 14:06

Ah bon bah visiblement ce que j’avais dit sur Wutai avait fait mouche. Instantanément, Lyte me demandait quand est-ce qu’on se rendrait là-bas.

- Euh, bah quand tu veux ?

En fait j’appréhendais quand même le fait qu’il rencontre ma tante. Elle était bien moins sympathique que ses parents … Mais à vrai dire si lui ne voyait pas d’intérêt à s’y rendre pour notre mission, moi, j’en voyais quand même un : les montagnes au sud du village. Ou même le Mont Da-Chao. Avec les flammes dans les cavernes, ca pouvait faire un abri pour la Chimère du Feu – sauf que j’ignorais qu’Ifrit avait déjà été trouvé là-bas par le passé. Et avec les montagnes au sud et les multiples grottes où on se réfugiait pendant la guerre, ca pouvait faire un bon repère pour la Chimère de la Terre … voire même des Ténèbres, qui sait !

Mais bon, nous n’étions pas ici pour parler mission et travail, il y avait toujours cette histoire de cuisine sur la table – blague pourrie détectée – et il était l’heure de nous départager ! Ok, alors ses parents, on dirait que c’est un speech complètement préparé à l’avance pour ne vexer ni l’un ni l’autre. Du coup ca ne me donnait pas l’impression qu’ils étaient vraiment sincères mais je m’en amusais plus qu’autre chose. C’était alors Zephie que revenait la charge de nous départager, mais entre le coup foireux de Lyte ce matin et ce que je venais de lui lancer, elle fit mine de vouloir nous faire culpabiliser. Raté ma belle, je n’en culpabilise pas du tout ! Par contre elle acheta ma voie en me demandant mon numéro de téléphone et j’étirais un sourire amusé avant d’acquiescer. J’allais chercher un papier dans mon sac et un stylo pour lui noter et lui donner. Ce n’est qu’en le tendant à Zephie que la mère de Lyte remarquait la bague et …

Oh. Stop. Arrêt sur image. Elle l’avait fait. Elle l’avait fait !! Elle m’avait tutoyé, ENFIN !

- C’est normal que vous ne l’ayez pas vue hier, Lyte vient tout juste de me l’offrir.

Que je lui donnais comme réponse, accompagnée d’un fin sourire. Ca puait le commentaire à plein nez, ou je ne serai pas étonnée que dans le lot, certains se fassent des idées. Je l’avais enlevée le temps de faire à manger mais je l’avais remise ensuite. Bref. Je me tournais vers Lyte, je ne sais pas s’il était gêné par ca encore ou s’il pestait que j’aie gagné uniquement parce que j’avais donné mon numéro à sa sœur … dans quel guêpier je me suis mise au fait ? Je suis persuadée qu’elle va me harceler tous les jours maintenant. Enfin bon, je prenais un air faussement arrogant.

- Bon, le perdant fait la vaisselle, c’est pas ca qu’on avait dit ?

C’est surtout qu’on n’avait rien dit du tout à ce sujet et que je voulais juste voir comment il allait répliquer et réagir. Ca me ressemblait bien de lancer un truc comme ca mais bon, je plaisantais dans le fond. J’avais certes vraiment la flemme de tout nettoyer mais je n’aimais pas rester les bras croisés quand j’étais chez quelqu’un, je comptais bien aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Ven 7 Oct - 15:22

L'attention se focalisait sur la bague que je venais d'offrir à Ruka alors que je lançais mon pire regard noir dans la face de ma soeur. Ruka semblait fière du cadeau que je lui avais fait, et le regard de ma mère en disait long sur le fait qu'elle trouvait ça trop mignon... J'étais un peu gêné du coup... Mais Ruka ne perdait pas de temps à fanfaronner et à me proposer de faire la vaisselle en guise de gage. Je regardais alors faussement ma montre. 

"Oh... Il est déjà cette heure là... Je ne sais pas si on aura le temps, peut être que ma soeur, celle qui ne pourrait jamais me trahir même pour un concours de cuisine se proposerait à ma place pour me rendre service ?" 

Zephie tira la langue pour toute réponse... Oui, on avait vraiment l'air de gosses tout ce que nous en étions... Mais sans blague, il était déjà assez tard et il était peut être temps, à contre coeur de devoir faire nos affaires et commencer à trouver un moyen pour atteindre Junon. 

"Bon, on a pas trop eu le temps de nous disperser normalement... Ruka, t'es prête ? " 

Ca me faisait bizarre, même si je savais que ce n'était qu'un au revoir, à chaque fois que je m'apprêtais à quitter ma famille. Je me tournais vers Ruka sans savoir trop si elle était prête afin de commencer les embrassades et de quitter mon domicile. Je voyais bien que ça embêtait ma soeur, elle semblait s'ennuyer ferme à Dollet et notre venue avait dû être une bouffée d'air frais, lui changer les idées tout ça... Malgré tout, je me demandais si elle ne songeait pas réellement à quitter le cocon familial à son tour.

Quant à mes parents, je voyais à leur regard qu'ils étaient content pour moi... qu'ils s'inquiétaient aussi, alors raison de plus pour ne pas leur avoir raconter tout ce qu'il m'était arrivé ces derniers temps. Mais, j'étais content de pouvoir les rendre fier, c'était souvent le cas lorsqu'un enfant devenait SeeD mais là, ils semblaient être content que je suive ma voie avant tout. 

Et peut être était-il confiant en ma partenaire également ? Je l'espérais en tous les cas, elle avait été naturelle, pétillante et dynamique comme elle l'était à chaque fois... Et compétitrice aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Ven 7 Oct - 17:50

Je me mis à rire à la réaction de Lyte qui finalement préféra envoyer sa sœur faire la vaisselle en prétextant notre départ. Oui c’est vrai qu’il fallait guetter l’heure aussi, mais quand même ! Lorsqu’il me demanda si j’étais prête, je hochais la tête mais je me levais juste pour aller chercher mes affaires dans sa chambre et m’assurer que je n’avais rien oublié. Au pire, ce ne serait pas perdu, mais quand même. Et puis il était l’heure de se dire au revoir. Dommage. J’aurai aimé pouvoir rester ici plus longtemps mais toute bonne chose a une fin, n’est-ce pas ?

- Je suis vraiment ravie de vous avoir rencontrés ! J’espère qu’on pourra se revoir bientôt.

Je trouvais ca touchant la façon dont ils disaient au revoir à Lyte. Enfin, ils ne faisaient rien de particulier dans leurs gestes, en revanche, leur regard en disait long sur tout ce qu’ils éprouvaient. Les yeux ne mentent jamais. Ca me faisait sourire doucement. Est-ce que si mes parents étaient encore là, je lirai cette même fierté dans leurs yeux ? Ca me rappelait que j’avais un coup de fil à passer. Mais avant ca, on s’éloignait du domicile après d’ultimes salutations et je soupirais une fois en plein air.

- Et nous voilà repartis … Ca m’a fait bizarre, pour être franche. Ca a mal commencé mais finalement en une journée j’ai eu le temps de m’y faire et je crois que ca va presque me manquer. Tu sais, la vie de famille.

Je fixais un point devant moi, gardant le silence quelques instants avant de baisser les yeux. Je m’excusais, lâchais la main de Lyte pour attraper mon téléphone. Cette fois je ne pouvais plus attendre, il fallait vraiment que j’appelle ma tante. Même si après deux appels, elle ne répondait pas … ce n’est qu’au bout du troisième qu’elle décrochait enfin. Apparemment elle se préparait avant d’aller former ses apprentis. Ah oui, c’est vrai que c’était devenu son quotidien, depuis que j’étais partie il y a quelques années … Je l’avais même surprise en plein cours quand je suis retournée à Wutai avec Axel, ca m’avait à moitié étonné à vrai dire. Enfin bon, je ne m’attardais pas vraiment à prendre de ses nouvelles, j’allais droit au but. Et je me fichais bien que Lyte entende la conversation, même si je n’étais pas sûre qu’il puisse entendre les réponses de ma tante, il y avait du bruit dans la rue quand même.

- Dis … Il y a quelque chose que j’aimerai savoir au sujet de la dague. Est-ce que … est-ce qu’elle permet de revoir les souvenirs de ses anciens propriétaires ?
- Je vois … Tu t’es enfin habituée à elle.
Ca ne répondait pas à la question mais après une seconde de silence, elle me donnait les informations voulues. - Elle ne permet pas de revoir les souvenirs de ses anciens propriétaires, mais de sa précédente propriétaire. Ne me demande pas comment ca marche, je n’en sais rien, c’est assez aléatoire et ne l’ayant jamais eue entre les mains, je n’ai jamais compris ce que ca signifiait. Mais je me souviens que ta mère pouvait revoir ta grand-mère ainsi, notamment pendant la guerre …

Je restais silencieuse et avais baissé les yeux. C’était étrange que même dans sa voix elle semblait rester de marbre. Pourtant, j’avais dans l’idée qu’elle devait quand même envier sa sœur de pouvoir revoir leur mère. Je n’avais jamais connu mes grands-parents, ils avaient été tués aussi pendant la guerre, bien avant ma naissance. Elles étaient encore très jeunes à l’époque, le deuil avait dû les frapper très vite … ou du moins, je ne suis pas sûre qu’en temps de guerre, on ait vraiment le temps de faire un deuil.

- Je vois. Ca m’a fait … bizarre.
- Qu’est-ce que tu as vu ?
Alors je lui racontais mon rêve. Ma vision, plutôt. A des centaines de kilomètres de là, je pouvais pourtant sentir son agacement à la mention de mon père. Ou … Je ne sais pas ? Je prenais toutefois un ton amusé.
- T’étais dedans aussi, ca a fait bizarre de te voir aussi jeune.
- Très drôle. Tu n’as rien vu d’autre ?
- Euh … non.


C’était … froid. Et cash comme question.

- Bien. Alors excuse-moi mais je dois y aller.

Et elle m’avait raccroché au nez. J’en étais tellement sur le cul que je m’étais arrêtée de marcher pour regarder bêtement mon téléphone. L’écran d’appel avait disparu pour laisser réapparaître ma liste de contacts et je haussais un sourcil. J’étais devenue sérieuse. Il y avait anguille sous roche. Pourquoi se souciait-elle à ce point de ce que j’avais pu voir ? Ou alors … Se souciait-elle de ce que je pourrais éventuellement voir ? J’en venais à me demander tout à coup si par le moindre hasard, il n’y aurait pas quelque chose qu’elle voudrait que je ne découvre pas … ou ne vois pas. Je levais les yeux vers Lyte.

- Elle est pas chiée, elle m’a presque raccroché au nez ! Purée, tu vois un peu le contraste entre ta famille et la mienne ?

Je soupirais, rangeais mon téléphone et reprenais la marche pour qu’on puisse rejoindre le port. En tout cas je lui expliquais grosso modo ce qu’elle m’avait dit avant d’apercevoir déjà les bateaux au loin.

- Bon, j’imagine qu’on ne va pas se retrouver à bord d’un petit rafiot s’ils doivent apporter du matériel à Junon. Et vu la distance entre Dollet et Junon … Je crois qu’on va être une journée ou deux en mer … J’aurai bien dit que ca aurait été plus rapide en vaisseau mais je ne crois pas que ce soit la spécialité de la ville ici ! M’enfin, je crois qu’on a l’habitude maintenant non ?

Depuis qu’on voyageait ensemble, on avait majoritairement été qu’à bord d’un navire pour se déplacer d’un point à l’autre d’Héméra, donc bon …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Sam 8 Oct - 12:05

Toujours un peu un pincement au coeur de quitter son domicile quand on ne savait pas quand on allait le retrouver. Y'avait un rappeur qui disait que la terre était ronde parce qu'après avoir fait le tour du monde, tout ce qu'on voulait c'était rentrer à la maison. Je crois qu'il y avait un peu de ça dans mon humeur actuel. 

Mais j'étais pas le seul dans ce mood, Ruka semblait partager ça malgré que ça n'ait pas démarré sur les chapeaux de roues. 

"Tu es la bienvenue chez moi en tout cas !" 

Je ne savais pas trop quoi dire d'autres, c'était presque si je m'en voulais d'avoir cette chance qu'elle n'a pas. C'était bête, hein ? Mais on maîtrisait pas toujours ce qu'on ressentait. Ruka s'éloignait alors pour passer ce fameux coup de fil à sa tante, on avait un peu de temps devant nous et je la voyais réessayer. Je la laissai tranquille pour faire ce qu'elle avait à faire mais à voir sa tête à la fin, il semblait y'avoir quelque chose qui l'ennuyait. Sa tante lui avait raccrochée au nez, et elle semblait avoir quelque chose à cacher. Mais, on ne tarderait pas à découvrir quoi peut être ? 

"Donc c'est normal que tu aies ces souvenirs alors ? Mais c'est quelque chose que tu peux contrôler ou elle ne t'a rien dit de tel ?" 

Puis, on parlait de notre moyen de transport, oui on naviguait encore par voie maritime mais c'était le plus simple pour accéder à un autre continent et une autre cité portuaire. On arrivait devant un gros bateau amarré sur un quai un peu plus éloigné du centre. Il fallait de la place et des infrastructures pour charger un tel engin et le manoeuvrer. On arrivait à proximité de la passerelle d'embarquement. 

"Bonjour, serait-il possible que vous nous preniez sur votre navire, on va à Junon.
Désolé, par mesure de sécurité, on ne peut emmener que le personnel autorisé.
Nous sommes du SeeD
Ah, alors ça change tout, allez-y, messieurs dames !

On grimpait sur la passerelle, il ne fallait pas forcément s'attendre à avoir une cabine ou autre mais après un arrangement avec le personnel du navire, on aurait accès au même confort que le personnel, c'était toujours ça de pris pour 500 gils... 

"Tu vois, c'est un peu l'avantage d'être SeeD..." en m'adressant à Ruka alors qu'on regardait le navire s'éloigner. On avait pas attendu longtemps avant que le bateau largue ses amarres. Non loin de nous, un homme semblait vérifier une partie de la cargaison, j'étais curieux de voir les matériaux que Dollet pouvait envoyer à Junon. Mais l'homme le repéra et vint s'adresse à nous.

"Bonjour, impressionnant, non ? C'est notre nouvelle spécialité, tous les matériaux sont sous formes de cube empilable et désempilable à volonté. On appelle ça le Cubecraft, ça permet de construire très vite et de manière assez durable, idéal pour des situations de crise comme celle d'une ville à reconstruire vous savez ?" 

On arrêtait pas le progrès... 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Sam 8 Oct - 16:57

Spoiler:
 

Malheureusement, non, ce ne serait pas quelque chose que je pourrais contrôler … Mais revoir le parcours de ma mère ne me déplaisait pas vraiment, je ne savais pas grand-chose d’elle, même si la réaction de ma tante me paraissait étrange. A croire qu’elle avait quelque chose à cacher et qu’elle s’inquiétait que je le découvre par ce moyen. Je trouvais alors dommage de ne pas pouvoir contrôler cette « capacité », pour le coup, j’aurai bien aimé savoir de quoi il s’agissait … Mais la curiosité est un vilain défaut, et dans la vie, il y a des choses qu’il vaut mieux ne pas savoir. N’est-ce pas ?

Alors on reprenait la route vers le port pour prendre la premier bateau qui partirait pour Junon. Ils étaient en train de charger le navire avant de larguer les amarres, et si dans un premier temps, ils nous refusaient l’accès, il suffisait de dire qu’on bossait pour le SeeD pour faire changer aussitôt d’avis. Je restais de marbre sur le moment, je suppose que je ne devrais même plus m’étonner des privilèges auxquels les SeeDs peuvent avoir accès … pour le coup, ca m’arrangeait bien de pouvoir en profiter aussi, tiens ! D’autant plus que Lyte avait réussi à négocier une cabine pour qu’on puisse bien s’installer pendant le trajet en mer. Mais lâcher cinq cent gils pour ca quand même … J’affichais une moue boudeuse en leur laissant l’argent et on allait s’installer dans un coin.

- Groumph oui, mais cinq cent gils pour avoir une cabine quand même, ils abusent …

Le bateau s’éloignait des côtes, Lyte observait un peu le matériel qu’ils apportaient à Junon, ce qui attira l’attention d’un employé qui vint nous faire un speech. Le … quoi ?

- C’est pas le nom d’un jeu vidéo ca ? Et le mec se mit à sourire.
- On s’inspire partout, que voulez-vous !

Moui, je ne trouvais pas ca très amusant pour ma part dans la mesure où il était question de reconstruire une ville qui avait subi des horreurs, mais passons. Je me tournais vers Lyte pour lui signifier que j’allais me poser un peu dans la cabine, histoire de lire enfin ce fameux journal que j’avais acheté à Dollet. J’avais toujours cette idée de voir cette annonce au sujet de cette « chasse au trésor » mais là, j’allais surtout m’attarder sur l’article des Chimères. Je me mettais assise dans un coin pour lire alors, je devenais silencieuse, mais surtout, j’étais concentrée. Au moins, Lyte pouvait vaquer tranquillement à ses occupations.
Mais plus je lisais, plus je semblais intriguée, j’en écarquillais les yeux. Je retournais le journal pour montrer la photo d’Anima à Lyte.

- C’est … incroyable. Je ne sais pas quoi en penser. Je crois que cette guerre permet de confirmer qu’il y a bien anguille sous roche quelque part. Je soupirais et baissais le journal pour le mettre sur mes jambes. - Déjà, ils parlent de Genesis, je ne sais pas ce que ce crétin irait foutre dans les rangs de Gaia. Ce mec est aussi à l’origine d’un bon carnage pendant la guerre de Wutai mais il avait trahi la Shinra, dont la plus grosse base militaire se trouvait à Junon à l’époque. Mais depuis la destruction de Midgar – et donc de l’organisation – Junon n’a plus rien à voir avec ca, je doute sincèrement qu’il ait été dans leurs rangs. De plus il faut savoir qu’il avait aussi détruit une bonne partie de Junon il y a plusieurs années, après sa trahison à la Shinra, Gaia n’aurait jamais voulu de lui aujourd’hui encore, surtout face à une armée qu’ils pensaient vaincre les doigts dans le nez.

Pourtant, c’était à cause de Genesis que la guerre avait définitivement éclaté. Ca avait été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase sur Spira. Donc le mec vient foutre le bordel chez les Al Bheds, et après il revient sur Gaia ? C’était assez louche. Quelque chose clochait quelque part.

- Je crois que j’aimerai bien rencontrer un commandant de l’armée de Gaia pour savoir s’ils ont une explication à fournir … M’enfin, tu vas me dire que ca n’a rien à voir avec ce qu’on a à faire.

Ce qui au fond était vrai, ce n’était pas sa mission de SeeD d’aller mettre son nez là-dedans. Mais quelque chose ne tournait vraiment pas rond. J’avais cet étrange pressentiment que Genesis n’était pas qu’un fouteur de merde, mais surtout un outil. Utilisé par qui, et pour quoi, ca … Ce n’était qu’hypothèse.

- Mais l’autre point curieux de l’article, c’est qu’une journaliste a mené son enquête au sujet de cette Chimère, là. Anima, la Chimère de Seymour. Tu savais que le Priant d’Anima était en fait sa mère ? Question conne, bien sûr que non, il ne pouvait pas le savoir ! Moi non plus d’ailleurs, jusqu’à aujourd’hui, quoi. - C’est une dolienne qui a mené son enquête. Elle suppose que la Néo-Shinra a réussi à recréer cette Chimère bien avant Ifrit pour Kilika et qu’ils ne l’ont pas annoncé plus tôt pour la garder « exclusive » à Seymour … Pourtant après enquêtes et déplacements, elle affirme que le temple d’Anima est vide et à l’abandon et qu’il semble improbable que la Néo-Shinra parvienne à recréer une Chimère aussi dévastatrice … Enfin si on me demandait mon avis, je dirai bien qu’ils en seraient capables si, et c’est ce qui rend la chose encore plus inquiétante. Mais dans ce cas, dire qu’Anima a été offerte à Seymour par la Néo-Shinra, c’est comme avouer au public qu’ils ont une implication plus ou moins directe dans la guerre.

Je plissais des yeux.

- Alors elle suppose que les Chimères, G-Forces, ou peu importe le nom qu’on leur donne, existent peut-être encore quelque part … C’est … fou. Tu crois que c’est possible ? Qu’elles vivent encore quelque part et que ce maître de Spira ait réussi à trouver où elles vivaient ?

J’étais vraiment intriguée par cette idée. Ouais je suis à fond là.

Note au MJ:
 

Direction : L’Océan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Balade en ville   Jeu 13 Oct - 10:09

Bilan

ATTENTION ATTENTION! Je deviens votre nouveau MJ! Je vous ai à l'œil!  Cool

Ruka passe au niveau 25, Lyte passe au niveau 26

Gains: + 1550 gils [Chacun]
Achats: Lyte ajoute "Contre-attaque" sur son arme > -4000 gils [Lyte]
Transport: -500 gils [Chacun]

RAPPEL: limite de niveau 3 à définir pour Lyte

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ruka et Lyte vont vers l'Océan



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Balade en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» [FNO] - Imperial Militar Cristianismo XIII - Screens et Vidéos.
» Balade en ville
» Petite balade en ville
» En balade a GT1... Petites questions!
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Dollet-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives